Vous êtes sur la page 1sur 38

MAGAZINE

SPÉCIAL CANNES
EN ATTENDANT JARMUSCH idées Aux Etats-Unis, le retour
du débat sur l’esclavage

WEEK-END
UNIQUEMENT EN FRANCE MÉTROPOLITAINE,
EN BELGIQUE ET AU LUXEMBOURG

SAMEDI 11 MAI 2019 - 75E ANNÉE - N O 23119 - 4,50 € - FRANCE MÉTROPOLITAINE WWW.LEMONDE.FR ― FONDATEUR : HUBERT BEUVE-MÉRY DIRECTEUR : JÉRÔME FENOGLIO

ADP : l’entrée fracassante du référendum citoyen


▶ Le Conseil constitution- ▶ La décision est histori- ▶ Si un long chemin reste ▶ Jeudi, le gouvernement ▶ Sur ce dossier, Emmanuel
nel a validé jeudi la que. C’est la première fois à parcourir pour qu’une a été contraint d’annoncer Macron se trouve mis en
procédure de référendum depuis son instauration telle action débouche le report de la privatisa- échec par ses oppositions
d’initiative partagée sur en 2008 qu’une telle sur un référendum, tion, pourtant votée par le de droite et de gauche,
la privatisation du groupe procédure est engagée cette grande première est Parlement, dans l’attente alliées de manière inédite
Aéroports de Paris par des parlementaires un revers pour l’exécutif de l’issue de la procédure PAG E 7

Vatican

FICHIER MONSANTO Le décret du pape ÉCONOMIE


contre les abus
sexuels
& ENTREPRISE
Comment
QUAND LA MULTINATIONALE CLASSAIT Un texte du pape François
Macron veut
réguler Facebook
SES ALLIÉS ET SES OPPOSANTS
– intitulé « Vous êtes la lu-
mière du monde » et pu-
blié jeudi par le Vatican – Le fondateur de
réforme la procédure de Facebook a accepté de
l’Eglise concernant les vio- montrer aux régulateurs
▶ Un cabinet de ▶ L’entreprise agrochi- ▶ Des élus, lences sexuelles commises français comment la
lobbying a créé fin mique militait pour des ministres, des ou couvertes par des clercs plate-forme modérait les
2016, pour Monsanto, le renouvellement du scientifiques français PAG E 2 contenus haineux. Mark
des fichiers illégaux glyphosate, contenu ont été fichés, ainsi Zuckerberg, qui devait
rencontrer vendredi
afin de répertorier
les personnalités qui
dans son produit-
phare, le Roundup, et
que des journalistes.
« Le Monde » a porté 1 ÉDITORIAL 10 mai Emmanuel
Macron, s’y était engagé
lui seraient hostiles classé « cancérogène plainte le 26 avril UN TOURNANT lors d’une première
ou favorables probable » entrevue il y a un an
PAG E S 1 0 - 11
IMPORTANT avec le chef de l’Etat
PAG E 2 9 PAG E S 1 4 - 1 5

Procès
Les lanceurs
Exposition Les splendides dessins Italie
d’alerte d’Henri Ciriani, architecte à part L’hiver
de France Télécom des repentis
de la Mafia
PAG E 12

Européennes Témoins-clés des procès


Les programmes de la pègre transalpine,
électoraux se 1 100 « collaborateurs
de justice » vivent dans la
retrouvent sur le peur et l’anonymat. Après
protectionnisme un nouvel assassinat ciblé,
PAG E 8 certains prennent la parole
PAG E 1 9

Le Monde Argent
Remplir, malgré Migrants
tout, sa déclaration A Lesbos,
de revenus
SUPPLÉMENT
l’épuisement
a gagné réfugiés
Projet pour l’hôtel de ville d’Amsterdam, 1968.
CITÉ DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE/MUSÉE DES MONUMENTS FRANÇAIS

et habitants
Football
Les clubs anglais
raflent les finales
R évéré par des générations
d’étudiants, jouissant de
la reconnaissance de ses
pairs, Henri Ciriani reste peu
connu du grand public. La Cité de
tion où sont présentés ses magni-
fiques dessins. Cet architecte a
fait du logement la grande affaire
de sa vie : « On part du type de lo-
gement pour ensuite imaginer
En Grèce, les réfugiés
qui arrivent encore sont
des coupes l’architecture, à Paris, y remédie. l’édifice, et enfin l’ensemble. Et non
confinés sur l’île dans
Elle consacre à cet outsider, Ita- le contraire, comme c’est trop sou-
européennes lien d’origine, Péruvien de nais- vent le cas. » des conditions critiques
PAG E 13 sance et esprit libre, une exposi- PAGE 2 0 PAG E 5
Algérie 220 DA, Allemagne 3,50 €, Andorre 3,20 €, Autriche 3,50 €, Belgique 4,70 €, Cameroun 2 300 F CFA, Canada 5,50 $ Can, Chypre 3,20 €, Côte d'Ivoire 2 300 F CFA, Danemark 35 KRD, Espagne 3,30 €, Gabon 2 300 F CFA, Grande-Bretagne 2,90 £, Grèce 3,40 €, Guadeloupe-Martinique 3,20 €, Guyane 3,40 €,
Hongrie 1 190 HUF, Irlande 3,30 €, Italie 3,30 €, Liban 6 500 LBP, Luxembourg 4,70 €, Malte 3,20 €, Maroc 20 DH, Pays-Bas 3,50 €, Portugal cont. 3,30 €, La Réunion 3,20 €, Sénégal 2 300 F CFA, Suisse 4,20 CHF, TOM Avion 500 XPF, Tunisie 3,80 DT, Afrique CFA autres 2 300 F CFA
2|
INTERNATIONAL
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Le pape
François,
au Vatican,
le 8 mai,
devant des
membres
de l’ordre des
légionnaires
du Christ.
ALESSANDRA
TARANTINO/AP

Un décret papal contre les abus sexuels


Tout cas de violence sexuelle commis au sein de l’Eglise devra désormais être reporté aux autorités ecclésiastiques

A
partir du 1er juin, tout sexuelles dans l’Eglise catholique les par un membre de leur hiérar- comptent en réalité très peu de
prêtre ou religieux de se sont enchaînées, frappant les chie. Est également visée la dé-
Le texte n’oblige personnel. A son tour, l’archevê- LES DATES
l’Eglise catholique qui opinions publiques de nombreux tention de matériel pédoporno- pas à signaler que enquêteur doit faire rapport à
aurait connaissance pays et jetant le doute sur la réa- graphique. Rome tous les mois sur l’avancée
d’un cas de violence sexuelle par lité de la volonté d’agir du Vatican. L’un des points forts du motu
les faits aux de ses investigations, pour les-
un clerc sur un mineur, une per- La rencontre des présidents de proprio est qu’il concerne aussi, et autorités quelles il peut se faire assister 2018
sonne vulnérable ou une per- conférence épiscopale organisée même d’abord, les évêques et les d’experts, y compris laïcs. Il a en Janvier Au Chili, le pape
sonne placée sous son autorité, par le Saint-Siège sur la protection supérieurs religieux qui, par leur
judiciaires, principe trois mois pour boucler François accuse des victimes
ou encore d’une manœuvre vi- des mineurs, à Rome, en février, action ou leur inaction, auraient comme le le dossier, même s’il peut deman- d’agressions sexuelles par des
sant à dissimuler un abus, aura avait aiguisé les critiques. Trois couvert des agresseurs au risque der une prolongation. Puis il le prêtres de proférer des
l’obligation de le signaler à son jours de travaux et de témoigna- de faire de nouvelles victimes. Le
réclament transmet à Rome. C’est in fine le « calomnies ».
autorité ecclésiastique. Cette obli- ges avaient favorisé une prise de texte incrimine les « actions ou les associations dicastère (ministère) romain Avril François reconnaît
gation est introduite dans le droit conscience du caractère universel omissions directes visant à interfé- compétent qui statue selon les « avoir commis de graves
canonique par un motu proprio de ces violences, mais ils s’étaient rer ou éluder des enquêtes civiles
de victimes normes déjà en vigueur. Autre in- erreurs d’appréciation et de
(décret) du pape François réfor- conclus sans que des décisions ou des enquêtes canoniques, novation, l’archevêque peut in- perception » dans la crise
mant la procédure concernant les soient prises, alors même que le administratives ou pénales ouver- former les accusateurs du résultat qui secoue l’Eglise chilienne.
violences sexuelles commises ou pape avait promis « du concret ». tes à l’encontre d’un clerc ou d’un pourrait à son tour être poursuivi de son enquête. Aujourd’hui, le Mai Tous les évêques chiliens
couvertes par des clercs, et publié Vos estis lux mundi introduit religieux » pour des abus sexuels. pour dissimulation d’abus. Le se- secret pontifical qui enveloppe remettent au pape leur
jeudi 9 mai par le Vatican. dans le droit interne de l’Eglise La question de leur responsabilité cret de la confession demeure. ces procès maintient les victimes démission.
Le texte n’oblige pas à signaler des dispositions novatrices pour est l’une des plus sensibles du La majeure partie du texte con- dans l’ignorance de ce qui a été dé- Juillet Le cardinal américain
ces faits aux autorités judiciaires, responsabiliser la hiérarchie. Les pontificat. Après avoir promis cerne la procédure à suivre lors- cidé pour leur agresseur. Theodore McCarrick, accusé
comme le réclament les associa- nouvelles règles concernent plu- qu’il créerait un tribunal spéciale- que le signalement vise un évê- d’agressions sexuelles sur
tions de victimes, mais il prescrit sieurs types de situations. Elles ment chargé de les juger, François que, un cardinal ou un supérieur Mis en danger mineurs, démissionne du
aux clercs de se conformer à la loi s’appliquent d’abord aux violen- y a renoncé en 2016, alléguant que d’ordre religieux, c’est-à-dire les Plusieurs associations de victi- collège des cardinaux.
du pays si celle-ci l’impose. Tous ces sexuelles commises sur des des mécanismes existaient déjà situations où le droit canonique mes ont exprimé, jeudi soir, leur Août La justice américaine
les diocèses du monde devront mineurs et sur des personnes au sein de la curie. Mais on ignore était jusqu’ici le plus lacunaire. déception que le texte n’oblige publie un rapport sur soixante
aussi offrir, d’ici à juin 2020, un vulnérables, définies comme « se combien d’évêques, si tant est L’autorité qui reçoit un signale- pas les ecclésiastiques à saisir les ans d’agressions et de viols
mécanisme « facilement accessi- trouvant dans un état d’infirmité, qu’il y en ait eu, ont été sanction- ment contre un évêque ou un su- autorités judiciaires. Le Vatican commis dans six diocèses de
ble » et garantissant la confiden- de déficience physique ou psychi- nés à ce titre depuis. périeur, qu’il soit accusé d’avoir fait valoir que, dans certains pays Pennsylvanie par 300 prêtres
tialité à tous ceux qui souhaite- que, ou de privation de liberté per- agressé ou d’avoir couvert des où les catholiques sont persécu- sur au moins 1 000 enfants et
raient faire un signalement sonnelle » qui limite leur « capa- « Aucune contrainte au silence » agressions, saisit soit le Saint- tés, une obligation générale de si- adolescents. François reconnaît
concernant un abus sexuel ou la cité de compréhension ou de vo- Un clerc ayant connaissance de Siège, soit l’archevêque de la pro- gnalement à la justice pourrait que l’Eglise « n’a pas agi en
dissimulation d’un abus. lonté ». Elles concernent aussi les violences sexuelles ou les soup- vince ecclésiastique, qui devient les mettre en danger. « L’Eglise de- temps voulu » dans la lutte
actes sexuels commis « par me- çonnant devra en informer « sans l’autorité de référence dans ces vrait décider que la règle est de si- contre la pédophilie et dénonce
Responsabiliser la hiérarchie nace ou abus d’autorité », ce qui délai » l’évêque du diocèse où les situations. Lorsque le signale- gnaler [à la justice] et que les ex- une « culture de l’abus ».
Ce texte important est intitulé englobe le cas des religieuses faits auraient été commis. Les ment concerne un archevêque ceptions doivent être justifiées, a
« Vous êtes la lumière du monde », violées par des prêtres et celui évêques peuvent aussi être saisis (comme c’était par exemple le déclaré Peter Isely, de l’associa-
en référence à un verset de l’Evan- des séminaristes et des novices par toute autre personne selon cas pour le cardinal Philippe Bar- tion Ending Clergy Abuse. Au lieu 2019
gile de Matthieu, qui, écrit le pon- contraints à des relations sexuel- des mécanismes que les diocèses barin, archevêque de Lyon), de cela, ils utilisent l’exception Février L’ex-cardinal McCarrick
tife, « appelle chaque fidèle à être sont tenus de mettre en place d’ici Rome est saisi. comme prétexte pour ne pas saisir est renvoyé de l’état clérical.
un exemple lumineux de vertu, un an. Pour éviter des pratiques Sauf s’il juge le signalement les autorités civiles et maintenir le Réunion à Rome de tous les
d’intégrité et de sainteté ». Il était du passé, il est précisé qu’on ne « manifestement infondé », l’ar- secret sur les abus. » « Des évêques présidents de conférence
réclamé depuis longtemps par
« Des évêques peut imposer aux victimes chevêque demande à Rome d’être qui surveillent d’autres évêques, épiscopale sur la protection
ceux qui, dans l’Eglise catholique qui surveillent « aucune contrainte au silence chargé de l’enquête. Le service ça ne marche pas », a résumé des mineurs.
et à l’extérieur, étaient convain- concernant le contenu » du signa- compétent de la curie a un mois Anne Barrett Doyle, du site Bis- Mars A Melbourne, un tribunal
cus que des réformes concrètes
d’autres évêques, lement. De même, le clerc qui si- pour lui dire comment procéder. hopAccountability. Certains ont condamne l’ex-numéro trois du
devaient être adoptées d’urgence ça ne marche gnale les violences bénéficie d’un Cette limite de temps est une nou- aussi regretté qu’aucune sanc- Vatican, le cardinal George Pell,
pour mieux sanctionner et préve- régime protecteur : il ne pourra veauté. Jusqu’à présent, les dos- tion ne soit prévue en cas de non- à six années d’emprisonnement
nir de tels agissements. Depuis
pas » subir en retour de mesure de « ré- siers avaient tendance à s’empiler respect des dispositions de ce pour viol et agression sexuelle
près d’un an et demi, les révéla- ANNE BARRETT DOYLE torsion ou discrimination ». Le su- et à prendre du retard dans les ser- motu proprio. p sur des enfants de chœur.
tions sur l’ampleur des violences du site BishopAccountability périeur qui le sanctionnerait vices de la curie romaine, qui cécile chambraud
international | 3
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Afrique du Sud : la victoire ambiguë de Ramaphosa


Le président est parvenu à limiter la chute de son parti, l’ANC, qui passe sous les 60 % aux élections générales

johannesburg - correspondant les pour la première fois depuis rait un motif de consolation, si (fondée) de parti de Blancs de
son accession historique au pou-
L’électorat loyal l’Afrique du Sud n’était pas un centre droit, la DA s’exposait au LE CONTEXTE

C
e n’est pas parce que voir en 1994. à la formation pays qui, en dépit de la solidité de risque de faire fuir une partie de
son parti, le Congrès En un peu plus d’une année, Cy- ses institutions, demeure fragile, son électorat blanc. C’est ce qui
national africain (ANC), ril Ramaphosa n’a pas pu changer
de Nelson dévoré par des problèmes ra- explique que le microparti Free-
s’achemine vers une l’Afrique du Sud, mais il est par- Mandela ne se ciaux et sociaux d’une extrême dom Front Plus (FF +), dont l’ob- SCANDALES
victoire électorale que son prési- venu à restaurer une marge d’es- profondeur. jet principal est de peser sur les Près de 27 millions d’électeurs
dent, Cyril Ramaphosa, peut esti- poir et de confiance suffisante
renouvelle pas A cela s’ajoutent des caractéris- orientations qui affectent les étaient appelés, mercredi 8 mai,
mer avoir gagné. Au lendemain auprès d’une partie de l’électorat suffisamment tiques qui menacent l’ANC à Blancs, tout particulièrement de à élire leurs députés au Parle-
des élections générales du mer- pour éviter cette sanction. court terme. La pyramide des la communauté afrikaner (allant ment et leurs représentants dans
credi 8 mai en Afrique du Sud, les
chez les jeunes âges n’est pas respectée dans les de la défense de la langue à les neuf assemblées provincia-
premiers résultats solides sont La mutinerie gronde listes électorales : sa base est res- celle de la terre), a connu un fré- les. Vainqueur de tous les scru-
tombés, vendredi matin. Sur la Il y a eu, au cours de ce scrutin, treinte et son ventre hypertro- missement inédit. De 0,77 % des tins qui ont suivi la chute de
base d’un peu plus des deux tiers des incidents inédits en Afrique ponsable est « déployé » par l’ANC, phié car parmi les 9 millions suffrages lors des élections loca- l’apartheid et l’avènement de la
des suffrages décomptés par la du Sud : l’encre indélébile passée dont les organes dirigeants peu- d’électeurs potentiels qui ne sont les de 2016, il se hisse à présent à démocratie il y a vingt-cinq ans,
Commission électorale indépen- sur les doigts des votants s’est vent décider du sort de tous, y pas inscrits se trouvent six mil- 2,6 %, toujours selon des résul- l’ANC a vu sa popularité plonger
dante (IEC), ils donnent l’ANC en avérée lavable ; un certain nom- compris des présidents. lions de jeunes de moins de tats partiels. sous le règne rythmé de scanda-
tête, avec 57 % des suffrages. bre d’individus a pu voter deux Or, pour la première fois en un 30 ans. En d’autres termes, l’élec- les du président Jacob Zuma
Le parti de la lutte contre l’apar- fois. Tout ceci donnera lieu à des quart de siècle au pouvoir, l’ANC torat loyal de l’ANC ne se renou- « Born free » (2009-2018), remplacé par Cyril
theid, le parti des géants – à com- processus de contestation. La passe sous la barre des 60 % lors velle pas suffisamment. Malgré une campagne énergi- Ramaphosa. Face à elle, les deux
mencer par Nelson Mandela –, date de publication des résultats d’un scrutin de dimension natio- Les premiers résultats appor- que, un autre parti a raté sa per- principaux partis d’opposition
mais aussi le parti de la corrup- s’en trouvera repoussée. Il n’y a nale. Lors des élections des gou- tent d’autres enseignements cée : les Combattants pour la li- – l’Alliance démocratique (DA) de
tion et du doute de l’électorat ac- cependant guère de chance que vernements locaux, en 2016, le cruels : l’Alliance démocratique berté économique (EFF) de Julius Mmusi Maimane et les Combat-
quis à sa cause depuis vingt-cinq cela conduise à un renversement parti de la lutte était descendu (DA), principale formation d’op- Malema, avec un peu plus de tants pour la liberté économique
ans, devrait obtenir la majorité des résultats. plus bas, perdant dans la foulée le position, s’est heurtée à une 10 % des suffrages. EFF pâtit de la (EFF) de Julius Malema – ont at-
au Parlement (avec 230 sièges sur L’ANC se garde bien de triom- contrôle de métropoles comme forme de plafond (avec 22 % des démographie de la démocratie taqué son bilan : un chômage qui
400), et être en mesure de faire pher. Le parti revient de loin. A Johannesburg, Tshwane (Preto- suffrages, selon les estimations, sud-africaine : son électorat, ce a atteint des proportions endé-
élire son candidat, M. Rama- bord, la mutinerie gronde en- ria) ou encore Nelson Mandela à peu près au même niveau que sont les jeunes, les « born free » miques (27 %), la corruption au
phosa, comme président de la core : les partisans de l’ex-chef de Bay (Port Elizabeth). Mais si l’élec- lors du scrutin de 2014). Les ré- nés après la fin de l’apartheid et plus haut sommet de l’Etat, le
République, le 22 mai. l’Etat, emmenés par le secrétaire torat sud-africain pouvait sanc- sultats définitifs pourront varier n’ayant donc pas connu les an- creusement des inégalités socia-
Les effets de la décennie de dé- général de l’ANC, Ace Magashule, tionner l’ANC localement, il avait un peu. Mais le parti de Mmusi nées de lutte, qui votent moins les et de la pauvreté. Le futur
rives clientélistes de l’ex-prési- ont tout fait pour s’opposer à Cy- jusqu’à présent maintenu une Maimane espérait plus. « Je suis que leurs aînés. président, élu par les 400 dépu-
dent Jacob Zuma, de 2009 à 2018, ril Ramaphosa, depuis février, confiance à l’égard du parti dans relativement satisfait », a re- Peut-être aussi les bagarres, les tés, sera investi le 25 mai.
sont passés comme une lame de lorsque Jacob Zuma a été con- les scrutins nationaux. connu ce dernier, lors d’une con- excès, les affaires de corruption
fond, secouant rudement le na- traint de quitter le pouvoir. férence de presse. des responsables de EFF partici-
vire du Congrès national africain Le président avait besoin d’une Frémissement Il enregistre, au mieux, un suc- pent-ils à leurs propres limites.
sans le faire chavirer. Lorsque Cy- victoire éclatante pour s’imposer L’ANC est confronté à une forme cès de confort, mais commence à Julius Malema, lors d’une rare in-
ril Ramaphosa s’est imposé à la à la tête du parti. Il va devoir con- d’usure du pouvoir que bien des faire l’expérience de ce que pro- terview à la radio 702 avant les
tête du parti en décembre 2017, vaincre que ce score suffit à la dé- formations politiques de la pla- nostiquait l’analyste Ebrahim Fa- élections, s’en était ouvert, en
puis à la tête de l’Afrique du Sud monstration. Ce ne sera pas facile. nète pourraient lui envier : kir, directeur des programmes mettant en avant le fait que sa gé-
un mois et demi plus tard, il avait Il en va à la fois de sa marge de en 1994, le parti regroupait 62 % du centre d’analyse politi- nération est issue d’une « société
récupéré un parti confronté manœuvre pour réformer le pays des suffrages. Dix ans plus tard, que sud-africain ASRI : à force de en colère ». Il promettait de se con-
au risque de perdre sa majorité comme de sa survie au sommet au plus haut de son succès, la for- vouloir attirer l’électorat noir trôler davantage à l’avenir. p
lors de futures élections nationa- de l’Etat et du parti. Chaque res- mation en récoltait 69 %. Ce se- pour transformer son image jean-philippe rémy

Julius Malema, l’ancien chien fou


de l’ANC devenu incontournable
Programme populiste et tirades anti-Blancs ont permis au parti EFF
d’engranger 10 % des voix, près de quatre points de plus qu’en 2014

seshego (afrique du sud) - rattrapés par les affaires. Plu- EFF sont une organisation sou-
envoyé spécial sieurs lieutenants de M. Malema dée que M. Malema tient d’une
seraient impliqués dans le main de fer : lors de ses déplace-

L’ enfant terrible de la politi-


que sud-africaine se se-
rait-il assagi ? Dans ses
spots de campagne, Julius Ma-
lema, tout sourire en costume-cra-
pillage de la banque sud-afri-
caine VBS, qui a fait faillite l’an-
née dernière. Sans oublier les dé-
mêlés de Julius Malema avec le
fisc et des soupçons de corrup-
ments, son service d’ordre en te-
nue de camouflage marquée DOR
(« défenseurs de la révolution »)
veille au grain. Dans ses mee-
tings, il use et abuse de la provo-
vate, entouré de drapeaux et d’une tion dans l’attribution de mar- cation, son arme politique féti-
bibliothèque de livres, fait « prési- chés publics dans la province du che, notamment avec ses tirades
dentiable ». Adieu le béret et le tee- Limpopo, dont il est originaire. anti-Blancs. Poursuivi à plusieurs
shirt rouges, ainsi que les kilos en reprises pour « incitation à la
trop ; le leader populiste de gauche « Kiss the Boer » haine raciale », il aime entretenir
radicale apparaît métamorphosé. Croisée à Seshego, le township de la confusion. « Les Blancs savent
L’encombrant et incontrôlable son enfance, près de Polokwane, très bien qu’on ne va pas les tuer »,
ancien président de la Ligue de c’est sa cousine qui le dit. « Les EFF déclamait-il encore, fin avril. Lui
jeunesse du Congrès national viennent de l’ANC, qui est cor- qui, il y a quelques années, enton-
africain (ANC), expulsé de la for- rompu jusqu’à la moelle. Ce sont nait Kill the Boer avec ses parti-
mation en 2012 pour insubordi- les mêmes personnes », souligne sans, termine son discours en

Les thés
nation, que l’on prenait pour un Rosina Sinyokasi, 24 ans, qui pré- chantant « Kiss the Boer ».
clown lorsqu’il a lancé son parti fère l’ANC : « J’adore mon cousin, Dans les travées du stade du
des Combattants pour la liberté mais il manque encore de matu- township d’Alexandra, à Johan-
économique (EFF), est désormais
incontournable. Troisième hom-
rité. » La maison où il a grandi est
la plus belle du quartier. A 38 ans,
nesburg, où ils sont venus voir
« Juju » le 1er mai, ses partisans ras-
du printemps 2019
sont arrivés !
me des élections générales du Julius Malema est le nabab local : surent : « Tout son discours sur les
8 mai, après le président, Cyril Ra- on vient le voir pour les soucis Blancs est une blague. On ne peut
maphosa pour l’ANC, et Mmusi d’argent, pour aider à financer les pas faire sans eux. S’ils me donnent
Maimane pour l’Alliance démo- enterrements. « Il passe très sou- leurs terres, j’en ferai quoi ? Je préfé-
cratique (DA, libéral), il est le seul à vent, il est très respecté ici. Les EFF rerais qu’ils me donnent un tra-
engranger des voix là où les deux aident tout le monde, ils donnent vail », explique Dumisami Ngone,
autres formations s’effritent, pas- des couvertures aux grands-mères 43 ans. On dit qu’il séduit surtout
sant de 6,35 % en 2014 à plus de l’hiver », explique Herman Le- les jeunes Noirs sans emploi des
10 % d’après les résultats prélimi- boyo, un jeune du quartier. townships, mais, à Alexandra, Nous aimerions vous faire découvrir les Grands Crus
naires dévoilés vendredi 10 mai. Là où la Ligue de jeunesse de tous les âges sont représentés. du printemps 2019. Issus de la première récolte de l’année,
En six ans, le rouge s’est durable- l’ANC était un joyeux bazar, les Son programme tient en un
ment implanté dans le paysage po- mot : « Partager ». « Les Blancs me
ils o frent une richesse aromatique et une fraîcheur
litique sud-africain. Au Parlement, font passer pour un criminel et un inégalables. Disponibles en quantités très limitées, les thés
les députés EFF, M. Malema en tête,
« Il est très fou, mais ils ont surtout peur de d’exception venus de Darjeeling vous attendent déjà.
ont ferraillé dur contre le gouver- l’égalité », explique-t-il. Autopro-
nement de Jacob Zuma. En venant respecté ici. Les clamé « commandant en chef des Ils seront suivis de près par ceux du Népal, de Chine,
parfois aux mains, ils n’ont cessé
EFF aident tout le pauvres », il promet des emplois, puis du Japon. Rendez-vous dès maintenant en boutique
de vociférer contre les affaires de des logements et l’éducation gra-
corruption visant l’ancien prési- monde, donnent tuite, mais surtout la terre. Sa
ou sur palaisdesthes.com
dent, scandant « Rends l’argent ! » à mesure-phare, l’expropriation
chacune de ses apparitions.
des couvertures sans compensation, a d’ailleurs
Le spectacle n’aura duré qu’un aux grands- été récupérée par l’ANC, preuve
temps. Depuis que Jacob Zuma a
quitté le pouvoir, en février 2018,
mères l’hiver » de l’influence qu’il conserve sur
le parti au pouvoir, ou plutôt de la palaisdesthes.com
les Combattants pour la liberté HERMAN LEBOYO menace qu’il représente. p
économique eux-mêmes sont résident de Seshego adrien barbier
4| 0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Donald Tusk : « Ne succombons pas au défaitisme »


Pour le président du Conseil européen, les démocraties libérales doivent « garantir le sentiment de sécurité »

que les gens les considèrent


ENTRETIEN comme telles. Parce qu’elles ne

P
remier ministre de cen- sont pas irréversibles par elles-mê-
tre-droit en Pologne de mes. Après le référendum britan-
2007 à 2014 avant de de- nique de 2016, je pensais que si
venir président du Con- nous considérions l’affaire
seil européen, Donald Tusk quit- comme close, ce serait fini.
tera Bruxelles en novembre, à la Aujourd’hui, à mon avis, nous
fin de son mandat. A trois semai- avons 20 à 30 % de chances qu’il
nes des élections au Parlement n’y ait pas de Brexit. C’est beau-
européen, il a accordé un long en- coup. Mois après mois, il devient
tretien au quotidien polonais Ga- de plus en plus clair que la sortie
zeta Wyborcza, partenaire du du Royaume-Uni de l’UE sera com-
Monde dans le réseau Europa. plètement différente de l’idée que
s’en faisaient ceux qui ont promu Le président
En décembre 2014, lorsque le Brexit. Je ne vois aucune raison du Conseil
vous avez pris la tête du de capituler, même si nous répé- européen,
Conseil européen, vous avez tons qu’un référendum est l’ex- Donald
déclaré que l’histoire était de pression de la volonté du peuple et Tusk, à
retour en Europe. N’avez-vous que la volonté du peuple doit être Sibiu, en
pas l’impression au bout de respectée. Roumanie,
cinq ans que l’histoire Ma tâche principale est de le 8 mai.
a rattrapé l’Europe ? veiller à ce que l’Union fasse VADIM GHIRDA/AP
Le temps de l’illusion optimiste preuve de patience, malgré les
est assurément révolu. C’est dou- émotions négatives ressenties
loureux pour les Polonais, car dans de nombreuses régions du
nous rêvions depuis longtemps continent. J’entends presque tous
de rejoindre l’Union européenne. les jours : laissez-les partir. Je dis à
Après 2004, beaucoup croyaient mes collègues d’attendre encore
que ce serait la fin heureuse de un peu. L’irritation et la fatigue
notre histoire. L’Occident politi- sont compréhensibles, mais les
que était censé être la fin des mé- enjeux sont trop élevés.
saventures qui nous ont toujours
accompagnés. Un endroit où la Les enthousiastes de l’Europe
stabilité et la prévisibilité nous veulent-ils vraiment approfon- politique migratoire s’il n’y a pas Angela Merkel a dit que tion progressive affecte l’ensem-
seraient données. Ces dernières dir l’intégration de l’UE ? de frontière. La politique migra- l’Europe ne pouvait plus
« L’accélération ble de l’Union, et pas seulement
années, l’Europe a été confrontée Il faut renoncer à l’alternative : toire consiste à surveiller la fron- compter sur les Etats-Unis. de l’histoire nous les Balkans. Elle est menée par la
à des défis considérables. Cepen- fédéralisme ou désintégration. Il tière et à contrôler ceux qui veu- Qu’en pensez-vous ? Russie, la Chine, la Turquie et les
dant, je ne suis pas fataliste. Le re- faut réfléchir à ce qui doit être lent la franchir, et à décider qui Je suis catégoriquement opposé
inquiète, mais elle pays arabes riches. Ce n’est pas
tour de l’histoire, le retour d’une amélioré. Par exemple, nous peut y entrer et qui ne le peut pas. à la thèse, dont j’entends souvent ne doit pas nous seulement les affaires ou l’Inter-
politique dure, ne signifie pas né- avons réussi à faire évoluer positi- Il ne s’agit pas de faire de l’Eu- parler, selon laquelle l’Europe de- net. Ce sont des idées.
cessairement quelque chose de vement la philosophie sur les rope une forteresse, mais de ne vrait renforcer son identité et dé-
paralyser » En conséquence, un certain mo-
mauvais pour l’Europe. L’accélé- frontières de l’Europe. Dans de pas ériger l’impuissance en vertu. velopper des instruments com- dèle politique émerge sur la scène
ration de l’histoire nous inquiète, nombreux endroits, la crise mi- Une politique de portes ouvertes munautaires dans le domaine de européenne. Si quelqu’un est
mais elle ne doit pas nous paraly- gratoire a agité les démons, donné ne peut être justifiée par le simple la politique étrangère ou de dé- qu’aujourd’hui, malgré quelques pour le Brexit, il aime probable-
ser. Après tout, ce n’est rien de de l’oxygène à des formes politi- fait que nous ne pouvons pas arrê- fense, car nous devons nous con- corrections surprenantes appor- ment Kaczynski [président du
nouveau. ques répugnantes, provoqué xé- ter l’immigration clandestine. fronter aux Etats-Unis. Il n’y a pas tées à la stratégie de Washington. parti polonais conservateur et
nophobie et nationalisme. Mais Quand il y avait des voix, par de symétrie entre la Russie et la Tout le monde n’est pas obligé eurosceptique Droit et justice], il
Vous êtes l’un des rares politi- d’un autre côté, elle a amené les exemple à Berlin, qui disaient que Chine et l’Amérique ! d’être fan de Donald Trump, mais pense chaleureusement à Salvini,
ciens en Europe à prétendre Européens à considérer l’Union cette vague était trop grosse pour Dans les relations entre l’Europe cela ne doit pas nous amener à re- il n’est pas irrité par Orban, il com-
que le Brexit peut encore comme une communauté qui a l’arrêter, j’ai dit que c’était exacte- et les Etats-Unis, seul le président mettre en question l’Occident prend Poutine, et les Ukrainiens
être évité. Sur quoi fondez- besoin d’une frontière extérieure. ment le contraire, qu’elle était trop américain a changé. Il a une pers- comme phénomène de culture l’énervent, car ils attendent tou-
vous votre optimisme ? Depuis le début de la crise, j’ai sou- grande pour ne pas l’arrêter. pective différente sur le rôle de politique au cœur duquel se trou- jours quelque chose de l’Europe. Il
Hannah Arendt a dit qu’en politi- ligné que la politique migratoire C’est l’un des dilemmes les plus l’UE. C’est dur. Mais ce n’est pas vent les libertés et les droits de reconnaît qu’Erdogan n’est pas si
que et dans l’histoire, les choses ne de l’Union ne doit pas dépendre de graves auxquels l’Europe soit con- parce que l’approche de Washing- l’homme. L’UE ne défendra pas mauvais, bien qu’il soit musul-
deviennent irréversibles que lors- notre impuissance. Il n’y a pas de frontée : comment mener une po- ton est en train de changer que ces valeurs à elle seule à l’échelle man. Il n’a rien contre la coopéra-
litique responsable et rigoureuse l’Europe doit changer sa politique. mondiale. tion avec la Turquie ou l’Arabie
en matière de sécurité et de fron- Il faut maintenir la communauté saoudite. Il veut faire des affaires
Macron en campagne européenne tières, comment garantir un senti- transatlantique. L’Atlantique n’a Des personnes proches avec la Chine. Il répète les formu-
ment de sécurité et d’ordre, mais ici qu’une signification symboli- de Trump et de Poutine tentent les du crépuscule de la démocra-
A deux semaines du scrutin européen du 26 mai, Emmanuel Macron sans mettre en péril des valeurs que, car sur le plan géopolitique de semer la confusion en tie libérale et adore fanatique-
a profité, jeudi 9 mai, du sommet européen de Sibiu (Roumanie) européennes essentielles telles l’Union trouve une langue com- Europe, comme Steve Bannon, ment la nouvelle philosophie
pour s’engager dans la campagne française. Pour lui, l’alternative est que la liberté, la tolérance et mune non seulement avec les ex-conseiller de Trump… américaine.
« très claire » : « Est-ce qu’on veut encore construire ensemble l’Europe, l’ouverture ? Si les démocraties li- Etats-Unis, malgré ces problèmes L’Europe tomberait-elle à ge- Tous les jours, je rencontre des
même différemment et en améliorant les choses, ou est-ce qu’on veut bérales ne peuvent pas garantir passagers, et le Canada, mais noux, les mains en l’air, parce que politiciens qui font ces liens. Par-
la déconstruire ou la détruire et revenir au nationalisme ? » « Je que les citoyens de l’Union se sen- également avec l’Australie, la M. Bannon fait le tour des capita- fois, ce sont des dirigeants de pe-
mettrai toute mon énergie pour que le Rassemblement national [RN] tent en sécurité, elles perdront et Nouvelle-Zélande, le Japon et la les et organise des mini-forums tits partis radicaux, parfois des di-
ne soit pas en tête », a-t-il déclaré à l’issue du sommet. La liste donneront gratuitement le pou- Corée du Sud. Il n’y a jamais eu internationaux ? C’est une blague ! rigeants de pays européens. Ils
La République en marche conduite par Nathalie Loiseau et celle voir à ceux qui s’opposent à la li- d’identité géopolitique commune Nous avons des problèmes, résol- sont également unis par la satis-
du RN sont au coude-à-coude dans les sondages. berté par la sécurité. d’une portée aussi grande vons-les, défendons-nous, mais faction à peine cachée que
ne succombons pas au défaitisme. l’Union, en tant que commu-
nauté politique, a un problème.
A Sibiu, les Vingt-Sept se lancent dans la bataille des postes Le président français a déclaré
que les pays qui ne font pas Comment ces responsables
preuve de solidarité à l’égard politiques devraient-ils
tous ont fait vœu d’unité pour nourrir qui suscitent des appétits contradictoires, meetings de fin de campagne, à Zagreb et à des réfugiés devraient être être traités ?
une campagne pour les élections européen- en particulier entre Paris et Berlin. Munich, aux côtés de M. Weber. Quant à exclus de l’espace Schengen. Ces politiciens gagnent des élec-
nes, du 23 au 26 mai, qui ne décolle pas. Pierre angulaire, la présidence de la Com- l’intéressé, il a promis à Sibiu « une crise ins- J’apprécie beaucoup les appels tions pour certaines raisons. Nous
Mais les chefs d’Etat et de gouvernement mission risque de provoquer une épreuve titutionnelle » si les eurodéputés ne parve- au respect des principes que nous pouvons les affronter dans les dé-
des Vingt-Sept ont lancé les grandes de force entre le Parlement et le Conseil. Les naient pas à peser face aux gouvernements. nous sommes imposés dans bats, les battre dans les campagnes
manœuvres pour désigner les principaux Etats ne veulent pas céder, comme en 2014, Cependant, si le PPE recule trop, s’il passe l’Union. Mais commençons par la et lutter contre les « fake news ».
dirigeants des institutions bruxelloises, aux choix des grandes familles politiques en dessous de 180 sièges ou s’il se retrouve France et l’Allemagne… Par le Cependant, le problème est en
jeudi 9 mai lors d’un sommet sans véritable soutenant un « Spitzenkandidat », un chef au coude-à-coude avec les sociaux-démo- passé, de nombreux grands pays nous, nous avons des peurs, des
enjeu à Sibiu, en Roumanie. de file, susceptible de remplacer M. Juncker, crates, l’option Weber, très marqué à droite, ont enfreint les normes du droit doutes et des irritations. Dans l’Eu-
Officiellement, il s’agissait de parler calen- si sa formation arrive en tête. Emmanuel perdra du terrain. Dans cette configuration, communautaire. rope d’aujourd’hui, la synthèse de
drier afin de se mettre d’accord au plus vite Macron a martelé jeudi son refus d’une telle le Français Michel Barnier a ses chances, Je ne suis pas d’accord avec la ce qui est négatif autour de nous
après le scrutin, sans laisser le champ libre procédure : « Nous devons en tout cas éviter pour forger une coalition proeuropéenne. thèse selon laquelle la Pologne est devenue étonnamment facile
aux forces europhobes « pour mettre le bor- le compromis sur le moins bon candidat. » Le négociateur en chef du Brexit pour l’UE pourrait être exclue de l’espace et attrayante. Elle ne trouve pas de
del », comme le résume Joseph Daul, le pré- Un front semble se dessiner contre Manfred fait discrètement campagne depuis des Schengen, car elle n’accepte pas la résonance seulement dans leur
sident du Parti populaire européen (PPE, Weber, le candidat conservateur du PPE. mois. Et si les sociaux-démocrates parve- redistribution des réfugiés dans camp politique. Il faut commencer
droite). Un sommet a été annoncé pour le Alexis Tsipras, le premier ministre grec de naient à se hisser devant le PPE ? L’hypo- l’Union (…). Le respect des princi- à comprendre les peurs humaines.
28 mai dans l’espoir de trancher en juin. gauche, et surtout son homologue hon- thèse est prise au sérieux à droite. Le Néer- pes de la zone implique égale- Nous n’avons pas raison seule-
Mais la cacophonie a vite fait d’émerger. grois Viktor Orban, qui ne pardonne pas sa landais Frans Timmermans, chef de file ment un contrôle efficace des ment parce que nous avons raison.
Dans une Europe où les rapports de récente suspension du PPE au Bavarois, ont des sociaux-démocrates, pourrait alors frontières et l’arrêt de l’immigra- Notre raison doit répondre aux be-
force sont rebattus par la perspective du répété qu’ils ne le soutiendraient pas pour remplacer M. Juncker, dont il est le vice- tion clandestine. Nous ne pou- soins des gens.
Brexit, la question est explosive : qui pour la présidence de la Commission. président. Il faudra aussi compter avec les vons pas expulser des Etats de Le plus grave, c’est que les partis
remplacer Jean-Claude Juncker, le prési- Libéraux : Mark Rutte, le premier ministre Schengen simplement parce que du centre s’affaiblissent, parce
dent de la Commission ? Mais aussi Do- Une chance pour Michel Barnier néerlandais, qui s’intéresse à la présidence quelqu’un ne permet pas aux mi- qu’ils sont de plus en plus à côté
nald Tusk au Conseil européen, Antonio Pour l’heure, cependant, le jeu semble en- du Conseil européen ; ou Margrethe Vesta- grants illégaux d’entrer sur son des émotions des gens. Ils perdent
Tajani au Parlement et Federica Moghe- core ouvert. Et pour cause : tout dépendra ger, la brillante commissaire danoise, territoire. Des solutions commu- leurs réflexes, leur sens des res-
rini au poste de haute-représentante pour du résultat du 26 mai et de l’attitude du Par- d’abord poussée par M. Macron et bien vue nes doivent être recherchées pour ponsabilités et leur combativité.
les affaires étrangères ? Le carrousel va de- lement. Si le PPE arrive nettement en tête à par Mme Merkel. « Il est grand temps d’avoir que la zone continue d’exister. La démocratie libérale, outre ses
voir respecter un savant dosage géogra- l’issue du scrutin, il sera difficile d’écarter une femme à la tête de la Commission euro- valeurs, doit aussi montrer ses
phique, politique et « il faudra des fem- sans ménagement Manfred Weber. Il dis- péenne », a affirmé Mme Vestager, vendredi, La Hongrie devient-elle muscles. p
mes », insistent les dirigeants de l’Union. pose d’alliés de poids : la CSU, son parti, comme pour se rappeler au bon souvenir un cheval de Troie pour propos recueillis par
En toile de fond, se pose aussi la question mais surtout la CDU, pilier du PPE, dont la des dirigeants des Vingt-Sept. p la Russie et la Chine dans l’UE ? jaroslaw kurski
du patron de la Banque centrale euro- patronne, Annegret Kramp-Karrenbauer, cécile ducourtieux (bruxelles, bureau Je ne suis pas du genre à prédire adam michnik,
péenne, après le départ de Mario Draghi lui a plusieurs fois marqué son soutien. La européen) et philippe ricard les catastrophes. Cependant, c’est et bartosz t. wielinski
d’ici à la fin de l’année. Autant de sujets chancelière Merkel doit participer à deux (sibiu, roumanie, envoyé spécial) là le cœur du problème. L’infiltra- (« gazeta wyborcza »)
0123
SAMEDI 11 MAI 2019 |5

A Lesbos, « tout le monde est fatigué »


QUATRE ANS APRÈS LA CRISE MIGRATOIRE 4|4 En Grèce, les réfugiés qui arrivent encore sont confinés dans des conditions critiques

REPORTAGE « Nous sommes


lesbos (grèce) - envoyée spéciale
dans un centre

V
u du ciel, le premier
aperçu nocturne de
officiel européen.
Lesbos, tandis que C’est un choix
l’avion en provenance
d’Athènes décrit une boucle au
politique de les
nord de cette île grecque, est un laisser dans de
bateau puissamment éclairé avec,
rivé à son flanc, un bateau pneu-
telles conditions »
matique vidé de ses occupants. CAROLINE WILLEMEN
Morteza a été recueilli de la même Médecins sans frontières
façon. Comme tant d’autres, ce
jeune Afghan, tout juste âgé de
18 ans, a traversé de nuit, sur une nes. Atteindre le « continent », c’est
embarcation de fortune, les 7 kilo- déjà avoir la garantie de ne pas
mètres qui séparent la Turquie de être renvoyé « de l’autre côté ». De-
Lesbos. C’était en janvier. Depuis, puis l’accord signé en mars 2016
il partage une tente avec neuf entre l’UE et la Turquie, Ankara,
compatriotes dans ce qui est de- qui s’est engagé à contrôler ses cô-
venu le plus grand camp de réfu- tes pour freiner les départs en mer
giés d’Europe, à Moria. Egée, accepte en effet les « re-
Tous les migrants ainsi récupé- tours » forcés depuis les îles grec-
rés en mer par les garde-côtes ques voisines, pas au-delà.
grecs sont acheminés ici, sur cet La mise en œuvre de cet accord
ancien terrain militaire, situé tout controversé a considérablement
près de Mytilène, la principale réduit l’afflux de migrants.
ville de Lesbos. L’endroit tient En 2015, ils étaient des milliers,
tout à la fois de lieu de centre d’en- 4 000, 5 000, à s’échouer chaque
registrement officiel de l’Union jour sur les rivages de Lesbos. Qua-
européenne (les fameux « hots- tre ans plus tard, plusieurs dizai-
pots ») et de camp longue durée nes de clandestins parviennent
pour demandeurs d’asile. encore à franchir chaque semaine
les mailles du filet, 99 très exacte-
Des femmes et des enfants noyés ment, entre le 27 avril et le 5 mai,
Derrière plusieurs rangées de bar- selon le HCR – un chiffre en nette
belés, des dizaines de conteneurs baisse par rapport à l’an passé. La
où s’entassent des familles s’éta- situation n’en reste pas moins dra- « L’oliveraie », le long du camp de Moria, sur l’île de Lesbos, en mars. ARIS MESSINIS/AFP
lent à perte de vue. Gardé par la po- matique. Le 3 mai, 9 personnes,
lice, le site, qui possède son propre 4 femmes et 5 enfants, ont péri au
centre de rétention, accueille près large de la Turquie lors du nau- les d’attente pour tout, pour man- légation du HCR sur l’île. Les « re- porté les premières réponses, juge
de 5 000 migrants, soit plus du frage de leur canot qui se dirigeait ger, voir un médecin… tours » en Turquie sont limités. Marios Andreotis, conseiller à la
double de sa capacité. Les derniers vers l’île avec 17 passagers à bord. Opposée à « la politique de confi- Tout n’est pas si sombre à Lesbos. mairie de Mytilène, où les inci-
arrivés ou ceux qui le préfèrent vi- Surtout, les délais d’attente des nement », l’organisation Médecins La municipalité de Mytilène est Lesbos TURQUIE dents se sont multipliés ces der-
vent sous des tentes à l’extérieur demandeurs d’asile se sont ac- sans frontières s’est retirée du fière de faire visiter le camp de niers mois. Mais c’est aussi devenu
de l’enceinte, un espace baptisé crus, transformant le camp, qui camp en 2017, préférant ouvrir, Kara Tepe. Les 261 conteneurs, Moria un thème de campagne pour les
« l’oliveraie » qui ne cesse de s’éten- tire son nom du petit village voi- juste en face, une clinique pédia- avec pas plus d’une famille cha- Mytilène élections [européennes et locales,
dre. En majorité syriens en 2015, ils sin de Moria, en une gigantesque trique, puis une autre, spécialisée cun, sont espacés, les allées pim- GRÈCE le 26 mai], et certains essaient de ti-
sont aujourd’hui à plus de 70 % salle d’attente oppressante. Les en psychiatrie, la même année, au pantes. Des espaces de convivia- rer avantage de la situation en ex-
Mer
originaires d’Afghanistan. migrants restent confinés sur l’île centre de Mytilène. « Nous ne som- lité ont été créés. Mais les places ploitant les peurs. » Les militants
Egée
L’île compte deux autres camps pendant huit mois, un an, parfois mes pas à Calais, sur un site sau- sont limitées et la liste d’attente Athènes d’Aube dorée, parti néonazi, sont
bâtis en 2015 pour répondre à l’ur- plus, dans l’attente d’une décision vage, nous sommes dans un centre est longue pour intégrer ce centre ici clairement désignés.
gence. Tout proche, Kara Tepe, des autorités grecques. Le premier officiel européen. C’est un choix po- géré par le dynamique Stavros Mi-
géré par la municipalité avec des entretien de Morteza n’est pas litique de les laisser dans de telles rogiannis. Lui-même, ex-militaire, « Les nouveaux juifs d’Europe »
fonds du Haut-Commissariat des prévu avant septembre. conditions », s’insurge Caroline faisait partie des équipes de se- 100 km Il y a un an, des Afghans qui mani-
Nations unies pour les réfugiés « Les procédures sont très lon- Willemen, coordinatrice de la dé- cours en mer en 2015. « L’impor- festaient à bout de nerfs dans le
(HCR), accueille 1 300 migrants, gues, or beaucoup de réfugiés souf- légation MSF, qui compte près de tant, c’est d’offrir un maximum de centre de la ville ont été violem-
uniquement des familles. Sur la frent de syndromes post-traumati- 100 personnes sur place. dignité. Tout le monde est fatigué, Nikos Trakellis, le président de la ment attaqués. « Je n’avais jamais
route de l’aéroport, Pikpa, né à ques », soupire Dimitris Patestos. je suis fatigué, mais on n’empê- commune – ainsi nomme-t-on ici vu une telle haine. Certains leur je-
l’initiative de résidents de l’île et fi- Médecin cardiologue, coordina- Les cafés refusent les migrants chera jamais quelqu’un d’espérer le maire – se dit assailli dès qu’il taient des pierres, des cocktails Mo-
nancé par des dons privés, en hé- teur de Médecins du monde en Déjà tendue, la situation est deve- une vie meilleure », raisonne-t-il. met le pied dehors. Ses adminis- lotov, s’indigne Lena Altinoglou,
berge près d’une centaine Grèce, il s’alarme de la santé psy- nue explosive cet été lorsque le Quatre ans après les premières trés se plaignent de nuisances, du enseignante. Les réfugiés sont les
d’autres. A Lesbos, sur les 6 913 mi- chologique des migrants qui se dé- nombre de migrants a dépassé arrivées massives, l’extraordinaire vol de moutons, de clôtures dé- nouveaux juifs d’Europe ! »
grants enregistrés début mai, 43 % grade. Le désarroi, l’inactivité, la 9 000 dans l’île, dont plus de 7 000 solidarité dont ont fait preuve les truites. L’UE dédommage. Des Les idées à gauche et le cœur sur
sont des enfants. Tous sont libres promiscuité, les conditions diffici- à Moria. Des cas d’automutilation, Lesbiens s’est émoussée. La situa- ONG ont financé la rénovation du la main, elle s’est dépensée sans
d’aller et venir, mais tous sont les rongent un peu plus ceux qui parfois des tentatives de suicide, tion s’enlise. Dans le village de Mo- stade de football, le HCR celui d’un compter pour accueillir des centai-
aussi prisonniers sur l’île. ont fui la guerre, la torture, les vio- ont été rapportés parmi les mi- ria, 1 500 habitants, qui jouxte le centre de santé. Cela n’a pas empê- nes de réfugiés dans le camp de
Cinq mois après son arrivée, lences sexuelles et la misère. Il n’y grants de plus en plus vulnérables. camp, on ne sert pas les migrants ché des habitants de Moria, avec Pikpa depuis 2015. Mais l’associa-
Morteza ne rêve plus de Paris ou a pas assez de douches à Moria, Face à cette dégradation, les trans- dans les cafés. « Si je le faisais, mes deux villages voisins, de se consti- tion indépendante alerte sur « la
du Luxembourg, comme au début peu ou pas du tout d’eau chaude ferts vers le continent ont été accé- clients seraient furieux, ils le sont tuer en comité pour réclamer la fatigue des donateurs ». Lena sou-
de son terrifiant périple, accompli (l’eau froide est coupée la nuit), un lérés. « Il y en a eu 4 000 cet hiver, à déjà quand ils les voient dans la fermeture des portes du camp. pire. « Pas un jour, on peut se dire
seul. Il limite désormais ses ambi- W-C. pour 70 personnes en raison de 1 000 par semaine », indi- rue », confie Lista Chroni, pa- « La population se sent abandon- qu’on a réussi. Ça consume… » p
tions à la prochaine étape, Athè- moyenne… A cela s’ajoutent les fi- que Astrid Castelein, chef de la dé- tronne d’un minuscule troquet. née en dépit du fait qu’elle a ap- isabelle mandraud

Partiellement appliqué, l’accord UE-Turquie a fait reculer les arrivées


Signé en mars 2016, l’accord prévoit de renvoyer immédiatement les migrants arrivant en Grèce contre une aide à Ankara

T rois années se sont écou-


lées depuis l’accord entre
l’Union européenne et la
Turquie, et la Méditerranée orien-
tale est de nouveau la première
Turquie pour gagner la Grèce ». En
contrepartie, l’UE s’engage, « pour
chaque Syrien renvoyé en Turquie »,
à réinstaller un autre Syrien de-
puis la Turquie vers l’UE.
Début 2016, des Etats des Balk-
ans – Slovénie, Serbie, Croatie, Ma-
cédoine – décident de fermer la
route entre la Grèce et l’Allemagne
en refoulant à leurs frontières les
rant justement que la Turquie
n’est pas un pays tiers sûr.
Trois ans après la déclaration, le
principe le plus contesté a été peu
appliqué : 1 843 migrants ont été
lume pouvant aller jusqu’à plus de
70 000 personnes.
Mais, dès son entrée en vigueur,
« les arrivées en Grèce ont chuté ra-
pidement de 97 % », se félicite la
partiellement honorées. Le verse-
ment de 6 milliards d’euros, desti-
nés à financer l’accueil des Syriens
vivant en Turquie, est bien avancé.
« L’accord a en outre profité à la Tur-
porte d’entrée en Europe. Mais pas migrants qu’ils considèrent peu renvoyés en Turquie, dont 47 de- Commission. Cette baisse n’est pas quie, qui avait besoin de sortir de ce
dans les mêmes proportions. « Honte pour l’Europe » éligibles au statut de réfugié. Pour puis le début de l’année. Il s’agit à mettre au seul crédit de la décla- phénomène migratoire », explique
En 2015, plus de 860 000 person- La déclaration UE-Turquie est in- contenir les flux, l’Allemagne et les principalement de Pakistanais ration UE-Turquie. « Elle a eu un ef- Jean Marcou, qui rappelle que le
nes sont arrivées en Grèce par tervenue au plus fort de la crise des Pays-Bas entament un dialogue (38 %), de Syriens (18 %) et d’Algé- fet dissuasif, mais on a beaucoup pays est celui qui accueille le plus
cette route migratoire alors qu’el- réfugiés : en 2015, la chancelière avec la Turquie. Angela Merkel en riens (11 %). En échange, 21 163 réfu- grossi ses résultats, assure Jean de réfugiés au monde (4 millions).
les n’ont été que 11 000 depuis le Angela Merkel choisit d’accueillir est la principale promotrice. giés syriens ont été réinstallés en Marcou, directeur des relations in- Mais la levée des obligations en
début de l’année. près d’un million de demandeurs Qualifié de « honte pour l’Eu- Europe depuis la Turquie, alors ternationales de Sciences Po Gre- matière de visa pour les Turcs n’a
Pour la Commission euro- d’asile fuyant la guerre en Syrie. rope » par Amnesty International que la déclaration prévoyait un vo- noble et spécialiste de la Turquie. pas suivi, de même que la relance
péenne, l’accord UE-Turquie con- « Wir schaffen das ! » (nous y arrive- et dénoncé par de nombreuses En réalité, ce qui a provoqué la du processus d’adhésion à l’UE a
clu le 18 mars 2016 a été un « tour- rons !), assure-t-elle, en août 2015. ONG, l’accord, fortement poussé baisse des arrivées, c’est le blocage connu un coup d’arrêt. Quelques
nant ». Signé entre Ankara et Mais l’ouverture est de courte du- par Berlin, repose sur le fait que la de la route des Balkans. » « Cela a mois après l’accord, la tentative de
Bruxelles pour freiner les traver- rée. L’Allemagne et l’Autriche, dès Turquie est un pays « sûr » pour les L’accord repose rendu la progression depuis la Tur- coup d’Etat du 15 juillet 2016 a en-
sées de la mer Egée, il prévoit que septembre, puis la Norvège, la réfugiés. L’Office français de pro- quie beaucoup plus incertaine », traîné le président Recep Tayyip
la Turquie renforce le contrôle de Suède et le Danemark, tous mem- tection des réfugiés et des apatri-
sur le fait que la rappelle Yves Pascouau, coordina- Erdogan dans un durcissement de
ses frontières et accepte le renvoi bres de l’espace Schengen, rétablis- des (Ofpra), dirigé à l’époque par Turquie est un teur du projet de plate-forme In- son régime. Depuis, les relations
rapide de « tous les migrants sent les contrôles à leurs frontiè- Pascal Brice, avait d’ailleurs refusé ternet Migrations en questions. entre Ankara et Bruxelles se sont
n’ayant pas besoin d’une protection res, voire, comme la Hongrie, dres- de participer aux entretiens pou-
pays « sûr » pour Quant aux contreparties promi- nettement refroidies. p
internationale qui partent de la sent des clôtures. vant mener à des renvois, considé- les réfugiés ses à la Turquie, elles n’ont été que julia pascual
6 | international 0123
SAMEDI 11 MAI 2019

La Cisjordanie
menacée par la
crise financière
Le gel de l’aide américaine et
les retenues d’Israël déstabilisent
l’Autorité palestinienne
jérusalem - correspondant elle, a promis 100 millions de dol-
lars par mois à l’Autorité palesti-

G
aza accapare l’atten- nienne. Mais pour l’heure, ce « filet
tion au Proche-Orient. de sécurité », selon l’expression de
Mais en coulisses, M. Abbas, ne s’est pas concrétisé.
l’alerte est aussi don- Les Etats-Unis, qui préparent
née au sujet de l’Autorité palesti- toujours un plan de paix rejeté
nienne. Isolée, affaiblie, privée de d’avance par les Palestiniens, sont
légitimité démocratique, celle-ci en partie responsables de la dété-
est confrontée à une crise finan- rioration actuelle. Depuis près
cière qui pourrait avoir des consé- d’un an et demi, l’administration
quences pour Israël en matière sé- Trump a gelé sa contribution à
curitaire. « L’idée d’une désintégra- l’UNRWA, la mission de l’ONU
tion de l’Autorité palestinienne a chargée des réfugiés palestiniens Le président palestinien, Mahmoud Abbas, le 29 avril, à Ramallah. MAJDI MOHAMMED/AP
longtemps été vue comme un bluff (340 millions de dollars), asséché
de Mahmoud Abbas, dit un diplo- le budget de l’agence d’aide gou-
mate européen. Cette fois, elle pa- vernementale (USAID) pour les sécurité détenus en Israël, ainsi que la moitié des salaires des prix de nombreux abus – pour-
raît plus crédible. » territoires occupés (268 millions qu’aux familles des « martyrs », 150 000 fonctionnaires. Pour le
Avec la réduction rait se relâcher. « A ce jour, la coor-
Le président palestinien met en en 2017) et celui de la coopération terme générique regroupant des mois du ramadan, débuté le 6 mai, des salaires, dination reste très bonne, note un
scène sa propre banqueroute, es- sécuritaire avec Ramallah (50 mil- situations diverses : des as- ceux-ci ont touché 60 % de leur re- haut responsable dans l’appareil
pérant retrouver ainsi une marge lions). Elle a même mis un terme à saillants tués au cours de leurs at- venu habituel. « L’argent retenu sur
la loyauté des sécuritaire. Mais nous ne fonc-
de manœuvre politique. Selon l’aide consacrée aux hôpitaux de taques comme des manifestants les taxes est purement palestinien, policiers n’est tionnons qu’avec deux tiers des ef-
une autre source diplomatique, Jérusalem-Est (25 millions). Cette blessés par l’armée lors de ras- les Israéliens le volent, dit le minis- fectifs. Chacun va essayer de maxi-
l’Autorité palestinienne accroît ac- politique de punition financière, semblements. tre de l’économie, Khaled Osaily.
plus assurée, maliser ses possibilités, de trouver
tuellement son endettement visant à faire plier l’Autorité pales- Les effets de la crise se font déjà sen- affaiblissant un second boulot, par exemple en
auprès des banques à l’extrême li- tinienne dans la perspective du « Au bord de la syncope » tir, il n’y a plus autant de liquidités Israël, de vendre des biens… »
mite de l’acceptable et ne paie plus plan de paix, est sans précédent. M. Abbas a refusé de subir cette sur le marché, les commerçants
la coordination
une partie de ses fournisseurs. C’est dans ce contexte que s’est énième humiliation, qui risquait souffrent, des ingénieurs ont perdu sécuritaire Levier de pression
nouée l’affaire des aides aux de créer un précédent en matière leur emploi. » Et puis, il y a la di- Cet affaiblissement de facto de la
Abbas, sous-traitant sécuritaire « martyrs ». Le 17 février, mu par de transfert. Avec son nouveau mension psychologique. En Cisjor- coordination sécuritaire inquiète
Dans un rapport publié le 17 avril, des calculs électoraux, Benyamin premier ministre, Mohammed danie, la population s’est habituée vée à « plus de 300 millions vivement l’armée israélienne et le
la Banque mondiale dresse un Nétanyahou a voulu appliquer Shtayyeh, ils ont mis en place un à la stabilité et au consumérisme, d’euros chaque année depuis Shin Bet (service de sécurité inté-
constat sombre. Après une crois- une loi votée à l’été 2018 contre le gouvernement d’austérité, qui re- même sous le carcan de l’occupa- quinze ans », soit 4,5 milliards rieure). Il pourrait permettre à des
sance quasi nulle dans les territoi- financement du terrorisme. Elle nonce à tout argent d’Israël sans tion. L’idée d’une dépression dans d’euros. « Ce n’est pas par cha- cellules islamistes de bourgeon-
res occupés en 2018, le déficit bud- prévoit de ne plus transférer l’en- les fonds gelés. L’Autorité palesti- le sillage de Gaza est effrayante, rité », a dit la diplomate italienne, ner. Depuis longtemps, le raïs pa-
gétaire de l’Autorité palestinienne semble des recettes fiscales collec- nienne ne peut toucher aux aides malgré l’attachement à une résis- mais afin de poursuivre un objec- lestinien utilise cette menace
pourrait atteindre 1 milliard de tées pour l’Autorité palestinienne dénoncées par l’Etat hébreu, car tance nationale contre Israël. tif politique, le seul tenable, la so- comme un levier de pression. Le
dollars en 2019 (900 millions sur les biens entrant et sortant de elles forment un pilier du système Pour sortir de l’impasse, les lution à deux Etats. Celle-ci paraît conseil central de l’OLP doit se
d’euros), contre 400 millions de Cisjordanie, qui représentent 65 % social palestinien. « Depuis les ac- Européens ont relancé l’idée de de plus en plus compromise. réunir le 15 mai. Il envisage une
dollars l’an passé, et ce malgré une des revenus de l’Autorité et 15 % du cords d’Oslo [1993], on a toujours transformer les aides aux « mar- Depuis des années, M. Abbas est nouvelle fois de revenir sur la re-
aide internationale de 676 mil- PIB, selon la Banque mondiale. payé pour ces gens, souligne le mi- tyrs » en aides sociales. Refus de confronté à une forte pression du connaissance d’Israël et de rom-
lions de dollars. Mais ce sont sur- Pour 2019, Israël a décidé d’en dé- nistre de l’information, Nabil l’Autorité palestinienne. Celle-ci Fatah, son parti, et de l’OLP, afin pre les relations bilatérales. Mais
tout les conséquences de cette tré- duire 138 millions de dollars, soit Abou Rudeineh. Pourquoi faire ça réclame un front diplomatique de mettre un terme à la coordina- entre les envies de renverser la ta-
sorerie dans le rouge qui occupent l’équivalent des aides accordées maintenant ? Ils cherchent à affai- uni derrière M. Abbas, face aux tion sécuritaire avec Israël. « Tout ble et les contraintes du quoti-
les esprits. La droite israélienne ac- chaque année aux prisonniers de blir l’Autorité palestinienne et ren- « forces hostiles au multilatéra- le monde dans les institutions dit dien, l’arbitrage est difficile.
cable Mahmoud Abbas, mais elle a forcent ainsi les extrémistes. Nous lisme et au droit international », aujourd’hui que ça suffit, affirme De même, l’hypothèse d’un
besoin de lui comme sous-traitant sommes au bord de la syncope. dit Hanan Ashrawi, membre du Hanan Ashrawi. Nous devons révi- abandon du shekel israélien et
sécuritaire. Dans ce cas, tout le monde serait comité central de l’Organisation ser tous les accords qu’Israël ne de l’adoption d’une autre devise
L’heure est à la mobilisation
Israël a déduit de perdant. Voyez comme les Euro- de libération de la Palestine respecte pas. C’est un long proces- illustre à la fois l’aspiration à la
parmi les habituels parrains de son versement péens ont payé pour les flux de ré- (OLP). M. Abbas lance une opéra- sus, pas évident. Il ne s’agit pas souveraineté et le risque d’une
l’Autorité palestinienne, des Euro- fugiés partis de Syrie. » tion de sensibilisation des capita- simplement d’appuyer sur un bou- déstabilisation économique.
péens aux pays arabes. Dernier ef-
l’équivalent des La ligne d’austérité est prévue les, à commencer par Paris et Ber- ton. » Cette coordination sécuri- M. Abbas se trouve devant une
fort en date : celui du Qatar. L’émi- aides accordées jusqu’en juillet, en espérant qu’un lin. Les pays donateurs du comité taire, qui sert les intérêts des deux alternative déprimante. S’incli-
rat a annoncé le 6 mai qu’il déblo- compromis sera trouvé. Au-delà, de liaison ad hoc se sont réunis le parties, a assuré un grand calme ner encore devant Israël ou sa-
quait une nouvelle aide de
aux prisonniers c’est le précipice. En attendant, 30 avril à Bruxelles. La haute-re- dans les territoires occupés. Or, border l’unique acquis de sa pré-
480 millions de dollars, dont détenus en Israël l’Autorité palestinienne a dû con- présentante de l’UE pour la politi- avec la réduction des salaires, la sidence : la voie de la non-vio-
300 millions pour le budget de tracter de nouveaux emprunts, que étrangère, Federica Moghe- loyauté des policiers n’est plus as- lence et de la stabilité, en con-
l’éducation et de la santé en Cisjor-
et aux familles couper dans les dépenses sociales rini, a rappelé que l’aide euro- surée, l’absentéisme menace et le traste avec le gouffre gazaoui. p
danie. Le 21 avril, la Ligue arabe, des « martyrs » et ne plus verser depuis trois mois péenne aux Palestiniens s’est éle- contrôle strict de la société – au piotr smolar

Les émissions de CO2 ont baissé en Europe en 2018


La diminution des rejets s’explique notamment par un recours accru aux énergies renouvelables et un déclin du gaz et du charbon

L es bonnes nouvelles sur le


front climatique sont suffi-
samment rares pour être
soulignées. Alors que les émis-
sions de dioxyde de carbone
aux énergies renouvelables (hy-
droélectricité, éolien, solaire,
biomasse) dans la production
d’électricité au détriment du
charbon et du gaz naturel, qui ac-
« Il est trop tôt
pour savoir si la
trajectoire est la
baisse de 3,5 %. Une inversion
de tendance notable (les rejets
avaient augmenté de 3,2 %
en 2017) grâce à un recours plus
important aux renouvelables et à
que Corinne Le Quéré, climatolo-
gue à l’université d’East Anglia
(Royaume-Uni). C’est encoura-
geant, mais il est trop tôt pour sa-
voir si la trajectoire est la bonne,
par rapport à 1990 (un objectif
atteint en 2016) et de 40 % d’ici à
2030. Cette trajectoire est insuf-
fisante pour respecter l’accord de
Paris, qui vise à limiter le ré-
(CO2) provenant de la combus- cusent un déclin. une baisse de la consommation car des facteurs peuvent jouer chauffement sous les 2 °C et si
tion d’énergies fossiles (charbon,
bonne, car des d’énergie. Elle pèse pour 10 % des d’une année sur l’autre. » 2018 a possible 1,5 °C. Or, les Etats mem-
pétrole et gaz) ont bondi en 2018 Grandes disparités facteurs peuvent émissions de CO2 de l’UE, de ainsi connu des températures bres ne parviennent pas à s’ac-
dans le monde, elles ont diminué De plus en plus d’Etats membres même que la Pologne et l’Italie, élevées, surtout l’hiver, limitant corder sur un accroissement de
de 2,5 % dans l’Union euro- se sont engagés dans une sortie
jouer d’une année derrière le Royaume-Uni (11 %) et l’usage du chauffage ; elle a égale- leurs efforts.
péenne (UE) comparé à 2017, se- du charbon (la France a annoncé sur l’autre » surtout l’Allemagne (22 %). ment été marquée par un ralen- Le sujet a de nouveau été dé-
lon les premières estimations de fermer ses centrales en 2022, le La Lettonie, malgré sa hausse tissement de la croissance écono- battu lors d’un sommet euro-
CORINNE LE QUÉRÉ
l’office statistique Eurostat pu- Royaume-Uni en 2025, les Pays- record due à une consommation mique. Enfin, la production hy- péen sur l’avenir de l’Europe qui
climatologue
bliées mercredi 8 mai. Bas en 2029). La consommation accrue de charbon et de gaz, n’a droélectrique s’était révélée par- s’est tenu à Sibiu, en Roumanie,
Une lueur d’espoir dans un ta- d’énergie pour le chauffage et la contribué qu’à hauteur de 0,2 % ticulièrement basse en 2017. jeudi 9 mai. Neuf Etats (la Belgi-
bleau qui se noircissait dernière- climatisation a également dimi- aux rejets. A noter que les chif- que, le Danemark, l’Espagne, la
ment : l’Europe avait connu une nué entre 2017 et 2018. En revan- gal (− 9 % par rapport à 2017), la fres d’Eurostat ne prennent pas Discussion reportée France, la Lettonie, le Luxem-
hausse de ces rejets en 2017 (+ che, les émissions liées aux Bulgarie (− 8,1 %), l’Irlande en compte les émissions impor- « Si l’Europe n’est pas capable bourg, les Pays-Bas, le Portugal et
1,8 %) et en 2015 (+ 0,7 %), inter- transports, en hausse ces derniè- (− 6,8 %), l’Allemagne (− 5,4 %) et tées, liées aux produits fabriqués d’aider les pays de l’Est dans leur la Suède) ont appelé l’UE à se fixer
rompue par une très légère res années, « demeurent préoccu- les Pays-Bas (− 4,6 %). A contrario, à l’étranger mais consommés sur transition énergétique, elle ne par- comme objectif d’atteindre la
baisse en 2016 (− 0,4 %). Or ces pantes ». huit pays voient leurs rejets aug- le territoire européen ; dans le viendra pas à suffisamment bais- neutralité carbone en 2050. Mais
émissions sont la principale Ces bons résultats cachent tou- menter, en particulier la Lettonie cas français, cela minimise de ser ses émissions globales », pré- la démarche n’a pas été soutenue
cause du réchauffement climati- tefois de grandes disparités. (+ 8,5 %), Malte (+ 6,7 %), l’Estonie plus d’un tiers l’empreinte car- vient Neil Makaroff, responsable par les pays de l’Est, ni par l’Alle-
que d’origine humaine. Dans le détail, vingt des vingt- (+ 4,5 %), le Luxembourg (+ 3,7 %) bone réelle. des politiques européennes du magne, qui préfèrent reporter la
Selon un représentant de la huit Etats membres enregistrent et la Pologne (+ 3,5 %). « Grâce à cette baisse consé- Réseau Action Climat. discussion après les élections
Commission, cette baisse s’expli- une diminution de leurs émis- La France se classe un peu au- quente, les émissions sont reve- L’UE s’est engagée à réduire ses européennes. p
que par un recours accru sions, essentiellement le Portu- dessus de la moyenne, avec une nues à leur niveau de 2014, indi- émissions de 20 % d’ici à 2020 audrey garric
|7
FRANCE
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Le RIP cloue au sol la privatisation d’ADP


L’ouverture d’un référendum validée jeudi par le Conseil constitutionnel bloque les projets de l’exécutif

L
a décision est historique.
Le Conseil constitution-
nel a ouvert la voie, jeudi
9 mai, à une nouvelle
étape en vue de l’organisation
d’un référendum d’initiative par-
tagée (RIP) qui pourrait empêcher
la privatisation de Groupe ADP.
Les magistrats ont validé la propo-
sition de loi référendaire, déposée
par 248 parlementaires de tous
bords politiques le 10 avril, et qui
veut donner le caractère de « ser-
vice public national » aux aéro-
ports de Paris-Charles-de-Gaulle,
Paris-Orly et Paris-Le Bourget.
Une nouvelle étape s’ouvre ainsi
sur le long parcours d’obstacles
pouvant conduire à un référen-
dum : le recueil du soutien de 10 %
des électeurs (4 717 396 de Fran-
çais, précise la décision du Conseil
constitutionnel) à cette proposi-
tion, dans un délai de neuf mois. Il
commencera à la publication d’un
décret gouvernemental, un mois
au maximum après la parution de
cette décision au Journal officiel.
Le vote sera organisé par le minis-
tère de l’intérieur, sous le contrôle
du Conseil constitutionnel, par
voie électronique, sur un site In-
ternet spécial.

Double peine
Cette grande première sur le plan
institutionnel depuis l’inscrip-
tion du RIP dans la Constitution,
en 2008, constitue un puissant re-
vers pour l’exécutif. Jeudi, le gou-
vernement a été contraint d’an-
noncer le report de la privatisa- Manifestation de « gilets jaunes » contre la privatisation d’ADP, à l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, le 9 mars. LUCAS BARIOULET/AFP
tion, pourtant votée par le Parle-
ment. « Aucune décision sur la
privatisation d’ADP ne sera prise
dans le délai de la procédure », a- Politiquement, pour le gouver- publicains et du Rassemblement Pour cet acte-clé, les juges s’en Sénat, Gérard Larcher, a fait part
t-il fait savoir. Interrogé à l’issue nement, c’est la double peine : national s’associent, on peut y arri- sont tenus à la stricte lettre de la
« Si les électeurs de craintes similaires, évoquant
du sommet informel européen non seulement cette décision ver », estime-t-il. Constitution et ont passé outre les du PS, du PCF, un « risque d’affaiblissement de la
qui se tenait à Sibiu, en Rouma- met un coup d’arrêt à son projet, Même si ce cap est atteint, le réserves du gouvernement. Dans démocratie représentative ».
nie, jeudi, Emmanuel Macron mais la phase de recueil des si- Parlement aura ensuite un délai la contribution adressée par le
de LFI, certains Dès jeudi soir, les opposants à la
s’est, lui, refusé à tout commen- gnatures va ouvrir neuf mois de six mois pour se prononcer s’il premier ministre le 23 avril aux de LR et du RN privatisation se projetaient sur
taire à ce sujet : « Je ne commente d’une campagne politique pour le souhaite sur la proposition de magistrats, ce dernier attirait leur l’étape suivante : le recueil des si-
pas la vie politique française de- ou contre le chef de l’Etat, sur loi. Si l’Assemblée nationale et le attention sur la grande proximité
s’associent, on gnatures. « Une large mobilisation
puis l’étranger », a d’abord expli- fond d’opposition à la privatisa- Sénat mettent le texte à leur ordre entre le vote du Parlement à ce su- peut y arriver » est nécessaire. Les “insoumis” ap-
qué le chef de l’Etat, oubliant qu’il tion. « C’est le président de la Répu- du jour, il n’y aura pas alors de ré- jet et le dépôt de cette proposition pellent à fédérer les efforts sur le ter-
DIDIER MAUS
s’est souvent laissé aller à contre- blique et son ministre de l’écono- férendum. Mais si seule l’une des de RIP. L’article 11 de la Constitu- rain », a écrit sur Twitter Jean-Luc
constitutionnaliste
dire cette règle. « Je ne commente mie qui ont lancé ce projet », rap- chambres se prononce, ou tion précise en effet qu’un tel Mélenchon. « Je suis persuadé que
pas des décisions du Conseil cons- pelle ainsi l’une des instigatrices aucune d’entre elles, le président texte ne peut pas porter sur un su- nous réussirons à obtenir les 10 %
titutionnel compte tenu du rôle qui de la procédure, la présidente du de la République sera tenu de l’or- jet abordé dans une loi promul- de soutien du corps électoral
est le mien », a-t-il ajouté. groupe socialiste à l’Assemblée ganiser. Un calendrier qui repous- guée depuis moins d’un an. Or, si cure (LRM), s’est ainsi dit « un peu [4,7 millions d’électeurs] tant le
Avec cette décision, Emmanuel Valérie Rabault. serait alors l’échéance dans le la privatisation d’ADP est au cœur surpris » de la décision, « l’esprit » maintien sous contrôle public
Macron se trouve mis en échec Reste que le référendum est en- courant de l’année 2020. du projet de loi Pacte adopté défi- du RIP n’étant selon lui « pas de d’ADP au nom de l’intérêt général
par ses oppositions de droite et core loin d’être en vue. D’abord, il nitivement le 11 avril, le texte est mettre en concurrence démocratie constitue pour nous un enjeu es-
de gauche, dont l’alliance inédite faut que 4,7 millions de Français « Tactique politicienne » en attente de promulgation. « A la parlementaire et démocratie di- sentiel », prédit le député Les Répu-
a permis d’atteindre pour la pre- soutiennent l’initiative, un seuil Sur le plan institutionnel, les en- date d’enregistrement de la saisine, recte ». « On ne peut pas, comme blicains Gilles Carrez, un autre des
mière fois le seuil des 185 parle- jamais atteint par une pétition en seignements de cette décision elle n’avait pas pour objet l’abroga- nous le souhaitons, vouloir moder- instigateurs de l’initiative. « C’est
mentaires nécessaire pour dé- France. En début d’année, l’opéra- sont forts. Elle montre que le mur tion d’une disposition législative niser la vie démocratique d’un côté comme au rugby : il faut marquer
clencher une telle procédure. tion « L’affaire du siècle », qui mi- du RIP, réputé infranchissable, se promulguée depuis moins d’un et se plaindre quand un RIP est en- l’essai et ensuite il faut le transfor-
Ceux-ci ont saisi l’opportunité lite pour que l’Etat respecte ses gravit, alors qu’Emmanuel Ma- an », précisent les magistrats. clenché de l’autre », concède sa col- mer, rappelle la députée socialiste
politique de ce sujet devenu très engagements climatiques, avait cron lui-même a proposé, lors de Le gouvernement avait en outre lègue la députée LRM Olivia Gré- Valérie Rabault. Aujourd’hui, ceux
populaire dans le cadre de la battu un record – insuffisant – en sa conférence de presse du lourdement insisté sur le risque goire, présidente de la commis- qui doivent transformer l’essai, ce
crise des « gilets jaunes ». Le re- dépassant les deux millions de si- 25 avril, d’abaisser à 1 million de que la validation d’une telle initia- sion spéciale chargée de la loi sont les citoyens. » Il revient au mi-
noncement à la privatisation gnatures. Mais pour le constitu- soutiens le seuil de déclenche- tive ne remette en cause le vote du Pacte. « Mais je ne suis pas sûre que nistère de l’intérieur d’organiser le
d’ADP s’est en effet petit à petit tionnaliste Didier Maus, « ce n’est ment de celui-ci pour le rendre Parlement sur ADP et donc fragi- ce soit une façon de conforter le recueil des signatures des élec-
installé comme l’une des reven- pas complètement impossible vu plus accessible. C’est ensuite la lise la démocratie représentative. rôle du Parlement », ajoute-t-elle, teurs. Pour Didier Maus, « il serait
dications du mouvement, qui ré- le climat actuel ». « Si les électeurs première fois que le Conseil cons- Un argumentaire repris par les dé- déplorant la « tactique politi- raisonnable que ça ne commence
clamait en outre plus de partici- du Parti socialiste, du Parti com- titutionnel se prononce sur cette putés La République en marche cienne » de l’opposition. Interrogé qu’après les européennes ». Une
pation citoyenne au processus muniste français, de La France in- procédure, sa décision fera donc jeudi soir. Le rapporteur général sur France Inter vendredi matin, campagne chasse l’autre. p
démocratique. soumise, certains du parti Les Ré- jurisprudence. du projet de loi Pacte, Roland Les- le président Les Républicains du manon rescan

Pour le gestionnaire des aéroports parisiens, la vie continue


Camouflet pour Bercy, l’organisation d’un référendum ne perturbe pas outre mesure les dirigeants d’ADP dans leur stratégie

C’ est un coup dur pour le


président de la Républi-
que, mais aussi pour
Bercy. Le feu vert donné, jeudi
9 mai, par le Conseil constitution-
serait à la fois long, complexe,
plein des rebondissements, assure
cependant un observateur du
dossier. A mes yeux, la première
victime, c’est Bercy, qui s’était
d’un référendum ne change pas
grand-chose. Le groupe, qui a tout
de même perdu 5,7 % en Bourse
jeudi et perdait 7,5 % à l’ouverture
vendredi, assure s’être protégé des
numéro un mondial avec
281,4 millions de passagers ac-
cueillis dans les 25 aéroports qu’il
gère à travers le monde, dont
105,3 millions à Roissy et à Orly.
gers. Lors du prochain contrat,
prévu jusqu’en 2025, ADP compte
doubler ses investissements pour
atteindre 6 milliards d’euros.
Du côté des compagnies aérien-
la grimace parmi les prétendants
au rachat d’ADP, au premier rang
desquels le géant du BTP Vinci,
déjà actionnaire à 8 % du gestion-
naire d’aéroports, ou les fonds Ar-
nel à l’organisation d’un référen- beaucoup avancé. » aléas pouvant affecter son action- nes, la nouvelle est plutôt bien ac- dian, IFM et Macquarie.
dum d’initiative partagée sur la Le budget de l’Etat doit ainsi re- nariat. « Toute notre action a tou- Doubler ses investissements cueillie. Le Syndicat des compa- Le référendum concernant ADP
privatisation du Groupe ADP, noncer à la perspective de toucher, jours visé à ce qu’ADP puisse avan- Privatisé ou non, le futur écono- gnies aériennes autonomes ne devrait par ailleurs pas mettre
gestionnaire des plates-formes dans un délai raisonnable, quel- cer dans tous ses chantiers : le nou- mique du groupe est, quoi qu’il ar- (Scara) se félicite de la décision du un terme à la privatisation de la
parisiennes de Roissy-Charles-de- que 10 milliards d’euros, la somme veau terminal 4, les projets d’in- rive, assuré jusqu’en 2025. Notam- Conseil constitutionnel. « Nous Française des jeux (1 à 1,5 milliard
Gaulle et Orly, laisse le ministère escomptée pour la cession des frastructures du contrat de ment dans le cadre du contrat de sommes opposés à la privatisation d’euros attendu) et aux cessions
de l’économie désarmé. Ven- 50,6 % d’ADP détenu par l’Etat. régulation économique, le CDG Ex- régulation économique qui des aéroports qui se traduit à cha- de participations d’actions d’En-
dredi, Bruno Le Maire a indiqué Seule consolation, le gouverne- press, le développement internatio- s’achève en 2020, le groupe a com- que fois par une augmentation des gie (valorisé 7,5 milliards d’euros),
qu’« aucune décision sur la privati- ment conservera les dividendes nal, et ce, indépendamment de mencé d’investir 4,6 milliards taxes et des redevances pour les veut-on croire dans l’entourage de
sation d’ADP ne sera prise dans le d’ADP, qui ont atteint 180 millions l’évolution de l’actionnariat du d’euros dont 3 milliards « dans les compagnies aériennes et les pas- Bruno Le Maire. p
délai de la procédure ». « On savait d’euros en 2018. Pour le gestion- groupe », a-t-il indiqué. La société infrastructures » pour moderniser sagers », a déclaré au Monde le guy dutheil
qu’un processus de privatisation naire d’aéroports, la perspective s’est imposée, en 2018, comme le ses capacités d’accueil des passa- Scara. C’est en revanche la soupe à et philippe jacqué
8| 0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Européennes : chacun cherche son protectionnisme


Longtemps disqualifiante, la notion est reprise dans de nombreux programmes, à droite comme à gauche

C
e serait donc la formule protection douanière, du moins
magique des élections
« On est revenu pour l’espace communautaire. Il
européennes. Celle qui aux sources de en va ainsi de la 36e, qui préconise
permettrait de rallier le de mettre en place, face aux pro-
maximum d’électeurs derrière sa
l’altermondialisme, duits étrangers, « une double préfé-
bannière : le « protectionnisme ». avec une écologie rence, européenne et française, sur
Il se trouve soit assorti d’une épi- le modèle du “buy american act” en
thète − « vert », « solidaire », « intel-
régulatrice », assumant de donner la priorité à
ligent » –, soit camouflé derrière précise un proche nos entreprises et à nos emplois ».
une notion plus acceptable LR souhaite réserver, par ailleurs,
comme celle de la « protection ».
de Yannick Jadot 50 % des marchés publics aux
Le protectionnisme qui a, en entreprises locales.
tout cas, longtemps servi à dis-
qualifier un adversaire eurocriti- nisme intelligent », défendu le ré- « Le retour du politique »
que ou eurosceptique, est désor- tablissement des droits de doua- Comme ses adversaires, le parti de
mais récupéré, retravaillé et redé- nes aux frontières, la mise en Laurent Wauquiez assume l’idée
fini par les partis majoritaires qui place de la « préférence nationale » de « protection ». « Le mot de pro-
sont historiquement favorables en matière économique avec, en- tection (au dehors des frontières
au libre-échange. C’est l’histoire tre autres, l’abrogation de la direc- européennes) et la liberté en de-
d’une lente maturation commen- tive sur le travail détaché et la dans est plus juste que “protection-
cée il y a une quinzaine d’années, « préférence » accordée aux entre- nisme” qui fait tout de suite bascu-
lors de la campagne pour le non prises françaises dans la com- ler dans l’idée d’autarcie », explique
au traité constitutionnel euro- mande publique. Un protection- Bruno Retailleau, président du
péen en 2005. nisme économique qui s’articule groupe LR au Sénat. Pour lui, ce
Emmanuel Maurel, ancien so- donc avec le nationalisme et qui type de mesures n’est ni plus ni
cialiste aujourd’hui candidat sur forme un tout. Mais la vraie nou- moins que « le retour du politique »
la liste de La France insoumise veauté de la campagne euro- et la « fin de l’époque où l’économie
(LFI), s’en souvient très claire- péenne de 2019 est que le protec- décidait de tout, jusqu’à présent on
ment : « Nous, les partisans du tionnisme est désormais revendi- a fait l’inverse ». Cette dernière doit
non, défendions déjà en 2005 qué par ses anciens pourfendeurs. au contraire être au service de la
l’idée de la démondialisation, du Un virage à 180 degrés qu’Eu- politique. Les autres grands espa-
refus du libre-échange commer- rope Ecologie-Les Verts (EELV) as- ces économiques se protègent,
cial. Même Laurent Fabius avait sume sans mal. A écouter les alors l’UE doit faire de même.
bougé et parlait de “juste membres du parti, ce serait « L’Europe doit pouvoir se défen-
échange”. » L’ancien popereniste même logique, car cela constitue- dre », abonde François-Xavier
raconte aussi volontiers son arri- rait un élément essentiel de leur Bellamy, tête de liste LR.
vée au Parlement européen fédéralisme. « Notre “protection- Si cette idée, au départ portée par
en 2014 et sa bataille contre les nisme vert” n’est pas dans une logi- les adversaires du libre-échange, a
traités de libres-échanges. Un que de fermeture au monde, mais, fini par infuser et par devenir pra-
combat qui ne faisait pas l’unani- au contraire dans une volonté de tiquement consensuelle, c’est que
mité chez ses amis d’alors au Parti régulation planétaire des échan- la construction européenne est
socialiste européen. ges, précise un proche conseiller ping social », les produits entrant Appelant à « sortir de la naïveté » perçue comme la mise en place
de Yannick Jadot, la tête de liste sans respecter les normes écologi-
LRM en a fait notamment face à la Chine et aux d’un grand marché qui favorise-
Virage à 180 degrés d’EELV. L’idée de protection est au ques, les dérèglements du marché son slogan : Etats-Unis, Nathalie Loiseau veut rait in fine l’insécurité sociale, éco-
Aujourd’hui M. Maurel veut in- cœur de l’écologie politique. On est et leurs conséquences ont incité aussi imposer ses « conditions » nomique et écologique. « Le pro-
carner ce combat en défendant le revenu aux sources de l’altermon- les stratèges du PS à reconsidérer
« Une Europe dans les relations commerciales tectionnisme a été constamment
« made in France », comme son dialisme, avec une écologie régula- leurs positions. L’influence des qui protège. » au sein du marché européen. Elle associé depuis le XIXe siècle à l’idée
ami Arnaud Montebourg. Par trice contre la mainmise du profit responsables de Place publique, prône ainsi « une réciprocité dans de l’augmentation des droits de
ailleurs, LFI, qui défend son « pro- économique et de la finance. » emmenés par Raphaël Glucks-
Un paradoxe pour les marchés publics » ; « pas d’ac- douanes. Mais est-on en présence,
tectionnisme solidaire », met en David Cormand, secrétaire na- mann, sans doute aussi. « Nous as- cette formation cord de libre-échange avec un pays aujourd’hui, d’un protectionnisme
avant l’idée d’une taxe carbone tional d’EELV et candidat aux sumons une forme de protection- qui sort des accords de Paris » ou ou de l’extension de la notion de
kilométrique : plus un produit européennes, confirme : « Notre nisme et mettrons la politique
qui se situe sur encore « l’interdiction de l’accès protection qui va au-delà de la
vient de loin, plus il est taxé. « La logique n’est pas de se protéger der- commerciale au service de l’éco- un créneau libéral au marché européen à toute entre- question tarifaire ? », s’interroge
relocalisation est une notion clé, rière ses frontières. On veut chan- logie et de la lutte contre les iné- prise ne respectant pas les exigen- Olivier Dard, professeur d’histoire
rappelle M. Maurel. On peut la dé- ger les pratiques. Les autres zones galités », a déclaré la tête de liste ces sociales et environnementales contemporaine à la Sorbonne.
cliner sur le plan économique mais du monde qui n’ont pas de mieux- − plutôt connue jusqu’alors pour parti avance très prudemment. Le fondamentales ». Le député (LRM) Et de poursuivre : « On oublie un
aussi écologique. Tous les autres disant social et écologique n’ont ses convictions libérales − lors de terme « protectionnisme » n’est de la Vienne Sacha Houllié va en- élément fondamental : au départ,
pays du monde se protègent. Il n’y pas à avoir accès à un marché sans la présentation du programme pas utilisé dans son programme, core plus loin : « On doit assumer les néolibéraux français n’étaient
a que l’Europe qui ne le fait pas. » règle. » D’où la proposition des européen lundi 6 mai. Ajoutant trop connoté avec la politique une forme de protectionnisme, en pas des chantres du marché et ac-
De son côté, le Rassemblement Verts d’instaurer une taxe carbone que leurs futurs eurodéputés se prisée par les « nationalistes », ses disant : “Si vous voulez commercer ceptaient l’idée de l’intervention de
national (RN) jubile. La généra- aux frontières de l’Union euro- battront pour suspendre « toutes adversaires désignés. Cependant, en Europe, importer en Europe, il l’Etat, de la réglementation des ta-
lisation du protectionnisme serait péenne (UE) et une interdiction les négociations et toutes les ratifi- LRM formule désormais des me- faudra le faire à nos conditions.” rifs. La communauté européenne
une « victoire idéologique totale ». progressive des produits issus de cations en cours d’accords de com- sures d’inspiration protection- Cela permet d’œuvrer à une har- originelle s’accommodait de cela.
« Tout le monde défend pays qui ne respectent pas la li- merce et d’investissement, y com- niste. « Protection » fait d’ailleurs monisation par le haut. » Mais après le traité de Maastricht
aujourd’hui le protectionnisme, berté syndicale. pris le CETA [Accord économique partie des maîtres mots de la Comme les macronistes, le parti en 1992, puis dans les années 2000,
que l’on défendait hier sous les quo- Pour les socialistes aussi, c’est et commercial global passé entre tête de liste, Nathalie Loiseau, avec Les Républicains (LR) répugne à il y a eu une forme de réorientation
libets ! », a ainsi raillé la présidente une première. Ils n’avaient jamais l’UE et le Canada], tant qu’ils n’intè- ceux de « progrès » et de « liberté ». employer le mot de « protection- où le libre-échange a pris le pas
du parti Marine Le Pen sur Twitter. prôné de mesures protégeant le grent pas des critères sociaux, Et LRM en a fait son slogan de cam- nisme », bien trop connoté. Pour- sur le reste. » p
Il est vrai que la formation d’ex- marché européen et une bonne environnementaux, fiscaux et de pagne : « Une Europe qui protège ». tant, à regarder le programme abel mestre, sarah
trême droite, sous l’égide de partie d’entre eux ne voyaient pas droits humains ambitieux ». Un vrai paradoxe pour cette for- pour les européennes, présenté le belouezzane, alexandre
Mme Le Pen, a mis en avant ce le libre-échange d’un mauvais œil. Même La République en marche mation qui se situe sur un créneau 16 mars, il n’y a aucun doute : bien lemarié, lucie soullier
qu’elle nomme son « protection- Mais nécessité fait loi. Le « dum- semble être convertie. Certes, le libéral sur le plan économique. des propositions fleurent bon la et sylvia zappi

Des idées souvent jugées incompatibles avec le cadre communautaire


A Bruxelles, les observateurs ironisent sur les promoteurs de la « France éternelle », mais la défense des intérêts commerciaux européens avance

D u « protectionnisme vert »
et « solidaire » à la « préfé-
rence européenne et fran-
çaise », en passant par le « patrio-
tisme économique » : d’un bout à
les entreprises européennes dans
la commande publique. Le parti
Les Républicains (LR) veut pousser
ce projet, sur le modèle du « Buy
American Act », adopté par les
campagne présidentielle. Pour-
tant, Renaissance, la liste de la
majorité pour les européennes,
n’en fait pas mention dans son
programme.
l’Europe, le débat sera clos immé-
diatement. Mais constater qu’il y
a une asymétrie dans les relations
commerciales et que l’Europe
doit être plus agressive est un dia-
pas les leurs davantage. Pour
la faire adopter, le soutien de
Berlin sera déterminant. Or, la
réflexion mûrit en Allemagne
– mais très lentement.
guisé », prévient-on à Bruxelles.
A contrario, une proposition
telle que le refus de tout nouvel
accord de libre-échange euro-
péen, comme le réclame par
l’autre du spectre politique, les Etats-Unis dès les années 1930. La Principe de réalité ? Jusqu’ici, gnostic qui commence à pren- « Le cadre européen peut sembler exemple LFI, semble illusoire
programmes des partis pour les France insoumise (LFI) entend force est de constater que l’acti- dre », estime Philippe Martin, frustrant mais c’est ainsi : pour aussi longtemps qu’une majorité
élections européennes reven- « donner la priorité aux produc- visme français en la matière s’est président délégué du Conseil faire avancer des projets, il faut de pays européens restent favo-
diquent de mieux protéger l’in- tions locales » dans les appels d’of- heurté à l’opposition farouche d’analyse économique. pouvoir convaincre nos partenai- rables à la poursuite de négocia-
dustrie locale dans la concur- fres. Tout comme la liste Parti d’une partie de l’Europe, notam- Ces dernières années, l’UE a res », résume Sébastien Jean, di- tions commerciales.
rence internationale. Quand ils socialiste-Place publique qui veut ment les pays nordiques. Ceux-là renforcé ses instruments de dé- recteur du Centre d’études pros- Ce hiatus est encore plus poussé
ne traduisent pas une certaine favoriser, plus spécialement, sont peu friands d’un instrument fense commerciale et adopté pectives et d’informations inter- avec le programme du Rassemble-
phobie hexagonale de la mon- « nos PME et nos industries s’enga- qui, estiment-ils, pourrait porter un mécanisme de filtrage des nationales (Cepii). Selon l’expert, ment national. L’ex-FN prône l’ins-
dialisation… geant dans la transition sociale tort aux groupes européens en investissements étrangers. Face à cette capacité à emporter l’adhé- tauration d’une « responsabilité
La France basculerait-elle dans et écologique ». entraînant ailleurs des mesures une Amérique isolationniste et sion sera fondamentale pour nationale de l’entreprise » encoura-
le protectionnisme ? A Bruxelles, de rétorsion. Et ce alors même que une Chine expansionniste, le pousser une mesure telle que la geant le « refus des délocalisations,
on lève à peine un sourcil. « Non, Opposition farouche les achats publics effectués auprès programme des macronistes taxe carbone aux frontières. l’embauche d’une main-d’œuvre
ce que l’on entend là, c’est plutôt la L’idée d’acheter européen n’est d’entreprises étrangères demeu- comme celui du parti Les Répu- nationale, l’incitation à recourir à
France éternelle, glisse une source pas nouvelle. Elle figurait dans le rent en réalité ultraminoritaires blicains plaide pour plus de fer- Préférence nationale des fournisseurs ou des produits lo-
européenne à la Commission. programme de Nicolas Sarkozy (moins de 3 % des contrats en meté en exigeant une stricte réci- Le concept est défendu par un caux ». Un statut devant ouvrir un
D’ailleurs, beaucoup de proposi- pour la présidentielle de 2012 et France entre 2009 et 2015). procité dans les échanges. large spectre de partis, du PS à LFI accès privilégié aux marchés pu-
tions sur la table l’étaient déjà lors était déjà évoquée… en 1993 par Pour autant, le contexte a évo- Une proposition de directive en passant par Europe Ecologie- blics. Cette préférence nationale
de la présidentielle de 2017, et Elisabeth Guigou, alors ministre lué, à Bruxelles et parmi les en ce sens existe à Bruxelles de- Les Verts et l’UDI. « Ce peut être déclinée sur le plan économique
même parfois bien avant. » des affaires européennes. Emma- membres de l’Union euro- puis 2013. Son objectif : mena- une voie pertinente si c’est vrai- est largement incompatible avec
C’est le cas, par exemple, d’un nuel Macron l’avait reprise à péenne (UE). « Si la position fran- cer les pays tiers de fermer l’ac- ment conçu pour le climat et pas le cadre européen. p
« Buy European Act », avantageant son compte pendant la dernière çaise est de dire qu’il faut refermer cès à nos marchés s’ils n’ouvrent comme du protectionnisme dé- marie de vergès
france | 9
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

A Marseille, le duel à gauche «Gilets jaunes»: Ruffin


dénonce une mission
entre Verts et « insoumis » parlementaire «à charge»
Au coude-à-coude dans les sondages, les têtes de liste concurrentes Des élus veulent établir l’impact des dégâts
causés par le mouvement social
Yannick Jadot et Manon Aubry seront samedi dans la cité phocéenne

L
e temps d’un week-end,
l’affrontement entre les
deux principaux concur-
rents à gauche pour les
Plusieurs listes
mettent
plupart des instituts placent sa
liste autour de 8 % à 9,5 % des in-
tentions de vote, à touche-touche
avec Europe Ecologie-Les Verts,
tion » renforcée par les ralliements
de Pascal Durand (eurodéputé sor-
tant, ancien patron des Verts) et de
Pascal Canfin à la liste de La Répu-
A lors que s’approchent les
six mois de mobilisation
des « gilets jaunes », une
passe d’armes entre députés de la
majorité et de la gauche de la gau-
Ce coup politique tombe mal pour
M. Lescure, nommé corapporteur
avec Jean-René Cazeneuve. Egale-
ment président de la commission
des affaires économiques de l’As-
élections européennes se déloca-
l’écologie crédités, eux, de 7 % à 9,5 %. blique en marche. che est venue rappeler combien le semblée, M. Lescure était aussi
lise à Marseille. La cité phocéenne au centre de leur Ces derniers ont longtemps fait Ensuite, alors que Mediapart ré- sujet demeure politiquement sen- rapporteur de la loi Pacte et s’est
accueille, en effet, un meeting de la course en tête. Yannick Jadot vélait la présence de Nathalie Loi- sible. Jeudi 9 mai se tenait à l’As- investi pour défendre la privatisa-
La France insoumise (LFI) et une
programme, ce semblait avoir gagné son pari : être seau sur une liste d’extrême semblée nationale la première tion du groupe ADP, remise en
visite des quartiers nord de qui fait perdre sa identifié comme la liste écolo- droite, il y a trente-cinq ans pour réunion d’une mission parlemen- cause après le feu vert du Conseil
Marseille de Yannick Jadot, tête de giste, donc, mais aussi comme une des élections étudiantes, une polé- taire « impact gilets jaunes », cen- constitutionnel, jeudi, au projet de
liste d’Europe Ecologie-Les Verts
spécificité à EELV structure refuge des déçus proeu- mique est née autour du rôle de sée être transpartisane. Mais à son référendum d’initiative partagée.
(EELV), avec notamment la séna- ropéens de la social-démocratie et M. Jadot lors du mouvement con- issue, les députés François Ruffin « Il ne s’agit pas d’une mission de
trice socialiste Samia Ghali. « Je ne d’Emmanuel Macron. Mais la dy- tre la loi Devaquet en 1986. Pour (La France insoumise) et Sébastien “gilets jaunes bashing”. Notre but
ferme la porte à personne, je suis de début mai, on va intensifier le namique semble s’être enrayée. bien souligner sa différence d’avec Jumel (Parti communiste) ont dé- est d’évaluer l’impact économique,
une femme libre. Je reçois M. Jadot rythme, avec trois gros meetings Mme Loiseau, l’écologiste affirme claré boycotter l’exercice. budgétaire et social des violences
avec plaisir, les questions écologi- par semaine [contre un hebdoma- Les bévues de Jadot qu’à « 20 ans [il] était l’un des “ani- « Il ne s’agit pas d’une mission sur commises en marge du mouve-
ques sont très importantes, notam- daire jusqu’alors]. Une campagne, Ainsi, plusieurs listes mettent mateurs” du mouvement » et qu’il l’impact mais sur le coût des “gilets ment, qui s’est radicalisé. Cela a as-
ment à Marseille et dans les quar- c’est une répétition, à chaque nou- l’écologie au centre de leur pro- avait même été l’un « des organisa- jaunes”. On parle d’emblée de dé- sez duré », a défendu M. Lescure.
tiers populaires », explique l’élue, velle phase on rappelle notre mes- gramme, à l’image de celles em- teurs de la marche d’hommage à gradations, de violences. C’est une
qui dit qu’elle accueillera de la sage, notre programme et que c’est menées par Benoît Hamon (pour Malik Oussekine, tué par les violen- mission à charge, alors que les étu- Un rapport en juillet
« même manière » Raphaël Glucks- l’occasion de dire “stop” à Emma- le Printemps européen) et Ra- ces policières durant ces manifesta- des économiques ont montré les Réduite à quatorze membres, la
mann, la tête de liste du Parti so- nuel Macron », ajoute-t-il. phaël Glucksmann (pour le PS et tions ». Une version que ne parta- bénéfices du mouvement pour mission aura pour objectif de
cialiste et de Place publique. Les « insoumis » espèrent faire la Place publique). Ce qui fait perdre gent pas nombre d’anciennes fi- l’économie : la suppression de la compléter « sur le terrain » les éva-
A deux semaines du scrutin différence en « présidentialisant » sa spécificité – certains disent gures du mouvement qui l’ont fait hausse de la CSG pour les retraités luations faites par Bercy, qui avait
pour lequel la gauche est morce- la dernière ligne droite, avec une même sa raison d’être – à EELV. savoir publiquement à M. Jadot. jusqu’à 2 000 euros, la prime chiffré à 4,5 milliards d’euros les
lée, mais également loin derrière présence accrue de Jean-Luc Mé- Et c’est sans compter une liste Enfin, juste après le 1er-Mai et Macron… », explique M. Ruffin au pertes pour l’économie. « Nous
La République en marche (LRM), la lenchon, qui tiendra de grands écologiste concurrente, Urgence l’épisode de l’hôpital de la Pitié- Monde. Une référence aux mesu- irons à la rencontre de ceux qui
droite et l’extrême droite, il s’agit meetings, comme en 2012 et 2017, Ecologie, montée par l’ancienne Salpêtrière où des manifestants se res d’urgence annoncées en dé- sont en première ligne depuis
pour EELV et LFI de retrouver un à Marseille, donc, où seront pré- socialiste Delphine Batho et me- sont réfugiés pour échapper aux cembre 2018 par le chef de l’Etat, vingt-cinq samedis consécutifs : ar-
second souffle. Et de se différen- sents leurs alliés européens de née par l’universitaire Domini- gaz lacrymogènes lancés par les qui ont dopé le pouvoir d’achat. tisans, commerçants, petites entre-
cier, encore et toujours. Maintenant le peuple (dont les Es- que Bourg. « Elle va nous grap- forces de l’ordre, le député euro- « Nous condamnons bien sûr prises, salariés en chômage partiel,
pagnols de Podemos et les Portu- piller quelques voix, ce n’est ja- péen a d’abord condamné « avec tous les actes de dégradation. mais aussi personnel de santé dans
Chute sondagière d’Aubry gais du Bloco), mais aussi à Paris mais bon… », soupire un proche la plus grande fermeté les black Mais les conclusions sont écrites les services d’urgence, fonctionnai-
A écouter La France insoumise, le ou encore à Lille. Car la partie est conseiller de M. Jadot. blocs », responsables, selon lui, d’avance. De plus, dans sa compo- res municipaux et élus locaux »,
plan de campagne des européen- loin d’être gagnée pour LFI. Surtout, l’écologiste, qui, d’habi- « d’une intrusion heureusement sition [deux corapporteurs La Ré- énumère M. Lescure, qui compte
nes se déroule sans accroc. L’objec- Depuis octobre 2018 et l’épisode tude, manie avec aisance les manquée dans un hôpital ». L’éco- publique en marche et un prési- mener ses auditions à Paris, mais
tif de la liste conduite par Manon rocambolesque des perquisitions punchlines, a, cette fois, multiplié logiste est revenu, par la suite, sur dent Les Républicains, Damien aussi à Toulouse, Bordeaux ou
Aubry, 29 ans, ancienne porte-pa- au siège du mouvement populiste les bévues. D’abord, dans un entre- ses déclarations en demandant la Abad], aucun poste n’a été ouvert Rouen. Une rencontre avec la
role de l’ONG Oxfam, est d’égaler de gauche et au domicile de Jean- tien au Point, il a déclaré : « Bien en- mise en place d’une « commission à l’opposition de gauche », abonde maire de Paris est prévue le 16 mai.
ou de dépasser le score des « insou- Luc Mélenchon, un décrochage tendu que les écologistes sont pour d’enquête parlementaire » sur ces M. Jumel. Le PS, lui, n’a pas sou- La mission espère rendre son
mis » lors des législatives 2017, soit sévère a eu lieu dans les sondages le commerce, la libre entreprise et incidents, accusant le gouverne- haité être partie prenante. rapport en juillet, notamment
11 % des suffrages. « Si on dépasse que le mouvement peine à rattra- l’innovation. » Une phrase aussitôt ment de « souffler en permanence « M. Ruffin communique par les afin de déterminer la nécessité de
ce score, cela voudra dire que l’on a per. Il aura aussi fallu du temps à réinterprétée par ses adversaires sur les braises de la violence ». médias avant de nous avertir », a compléter et/ou de prolonger,
inscrit quelque chose de durable Mme Aubry, novice en politique, de gauche pour dépeindre M. Jadot La journée de samedi est donc réagi jeudi l’entourage de Roland ville par ville, les mesures de
dans le paysage politique », pro- pour être à l’aise dans son nou- en tenant d’une « écologie de mar- l’occasion pour l’eurodéputé sor- Lescure, le député LRM à l’origine soutien aux entreprises décidées
fesse Bastien Lachaud, directeur veau rôle. Si la chute sondagière ché », selon le mot de M. Mélen- tant de s’extraire de la nasse. p de la mission, en découvrant ces pendant l’hiver par Bercy. p
de la campagne. « Après les ponts semble aujourd’hui enrayée, la chon. Une accusation de « droitisa- abel mestre défections par les réseaux sociaux. audrey tonnelier

Le grand flou des élections provinciales en Nouvelle-Calédonie


Les Calédoniens doivent renouveler, dimanche 12 mai, les élus des trois provinces et du Congrès du territoire

nouméa - correspondante Une chose est sûre : quelle que indépendantistes et loyalistes. fixé le périmètre : « L’indépen- à l’indépendance lors du référen- sans de la « Calédonie française » et
soit la carte qui émergera de ces Bien qu’apaisée depuis trente ans, dance en partenariat avec la dum du 4 novembre 2018 (43,3 %), de négocier en position de force.

I mprobable au plan météoro-


logique dans ces contrées
océaniennes, le phénomène
est électoralement présent : un
brouillard entoure le résultat des
brumes, elle portera son lot de pé-
rils alors que débute l’ultime man-
dat de l’accord de Nouméa, en
vertu duquel la France accompa-
gne depuis vingt ans la décoloni-
la société calédonienne demeure
tourmentée par son passé colonial
et ses profondes inégalités écono-
miques et ethniques.
Hormis quelques passes d’ar-
France. » « Nous avons épuisé les
voix du dialogue stérile. Ce qui pa-
raissait une utopie dans les années
1970 devient une réalité possible
aujourd’hui », assène Paul Néaou-
le FLNKS entend aller « jusqu’au
bout » de l’accord de Nouméa et
demander la tenue d’un
deuxième puis, si le non l’emporte
encore, d’un troisième référen-
Pour sa part, Calédonie ensemble,
qui qualifie ses rivaux loyalistes de
« suprémacistes blancs », s’oppose
à la tenue de nouveaux référen-
dums « qui donneront le même ré-
élections provinciales du diman- sation de l’archipel, français de- mes entre les dirigeants de Calé- tyine, homme fort du FLNKS et dum sur l’indépendance. « Nous sultat tout en ruinant l’économie et
che 12 mai en Nouvelle-Calédonie. puis 1853. Et qu’il va bien falloir in- donie ensemble et de L’Avenir en président de la province Nord, cheminons sereinement », expli- le vivre-ensemble ». Son chef de
La droite « dure », regroupée dans venter une suite à cet accord. confiance, la campagne s’est dé- candidat à sa succession. que Daniel Goa, porte-parole du file, Philippe Gomès, veut leur
L’Avenir en confiance et soutenue Dimanche, les électeurs calédo- roulée sans incidents. Elle a, en re- FLNKS, témoignant de l’inclina- substituer « un seul référendum
par Les Républicains, va-t-elle ravir niens vont renouveler les élus des vanche, une nouvelle fois mis à nu Aller « jusqu’au bout » tion des Kanak pour le temps long. d’avenir partagé » sur un projet
l’hégémonie loyaliste à son rival trois provinces (Sud, Nord et îles les clivages sur la vision de l’avenir « Il faut se rendre à l’évidence que En face, la droite se déchire. « conjuguant souveraineté et Répu-
plus modéré, Calédonie ensem- Loyauté), dont cinquante-quatre institutionnel de l’île. Après la l’accord de Nouméa ne prévoit L’Avenir en confiance a mené une blique française ». Au lendemain
ble ? Les indépendantistes vont-ils d’entre eux siégeront aussi au mise en place des assemblées qu’une porte de sortie : la pleine campagne drapée de bleu, blanc, du référendum de 2018, Emma-
emporter la majorité au Congrès Congrès. Celui-ci élira ensuite les nouvellement élues, Edouard Phi- souveraineté. Il n’est pas envisa- rouge, prônant « la fin des conces- nuel Macron avait affirmé qu’il n’y
et décrocher la timbale du gouver- membres du gouvernement collé- lippe a promis de réunir les ac- geable ni souhaitable de jouer les sions aux indépendantistes ». Ce avait pour la Nouvelle-Calédonie
nement ? Les deux blocs vont-ils gial. L’enjeu pour Paris sera, d’ici à teurs calédoniens pour reprendre prolongations avec un énième sta- courant veut l’organisation « au « d’autre chemin que celui du dialo-
faire jeu égal ? Une troisième voie 2024, de négocier le dernier virage les discussions sur le sujet. Le tut au sein de la République », plus vite » des deuxième et troi- gue ». Pour cela, il faudra d’abord
va-t-elle parvenir à intégrer les ins- vers la « complète émancipation » Front de libération nationale ka- poursuit M. Néaoutyine. Galva- sième référendums, dans l’espoir sortir de la cacophonie. p
titutions et jouer les arbitres ? sans réveiller les violences entre nak et socialiste (FLNKS) en a déjà nisé par le score obtenu par le oui d’augmenter le score des parti- claudine wéry

QUESTIONS POLITIQUES
ALI BADDOU, CARINE BÉCARD, VIRGINIE MALINGRE ET NATHALIE SAINT-CRICQ
EN DIRECT SUR FRANCE INTER ET SUR FRANCEINFO (TV CANAL 27)

DIMANCHE 12 MAI À 12H


MANON AUBRY, TÊTE DE LISTE LFI POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNESS
FRANÇOIS-XAVIER BELLAMY, TÊTE DE LISTE LR POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES

RÉAGISSEZ SUR TWITTER #QUESTIONSPOL


10 | france 0123
SAMEDI 11 MAI 2019

« FICHIER MONSANTO »

Comment Monsanto
a fiché des dizaines de
personnalités à influencer
ENQUÊTE « Le Monde » a eu accès à un document
établi fin 2016 par un cabinet de lobbying

D
eux cents noms. Responsa-
bles politiques et fonction-
naires, journalistes, diri- pour l’agrochimiste, qui a fiché des
geants d’organisations pro-
fessionnelles et d’organi- responsables politiques, scientifiques
sations publiques, et même
scientifiques. Ligne après ligne, leurs identi- et journalistes français selon leur poids
tés et opinions sur le glyphosate, les pestici-
des ou les OGM sont égrenées dans deux dans le débat sur le renouvellement
tableaux soigneusement renseignés.
Ce fichier, que Le Monde et France 2 se sont de l’autorisation du glyphosate
procuré, provient d’une fuite d’un cabinet de
lobbying et de relations publiques majeur,
Fleishman-Hillard, mandaté par Monsanto
pour l’assister dans sa défense du glypho-
sate. Le code pénal interdit la constitution de
toute base de données à caractère personnel
« faisant apparaître les opinions politiques et
philosophiques d’une personne sans son
consentement » : la question de la légalité de
ce fichier est donc clairement problémati-
que. Sollicités par Le Monde, Fleishman-
Hillard et Bayer – désormais propriétaire de
Monsanto –, ne pouvant « identifier concrète-
ment le document », estiment ne pas être en
mesure de commenter ces informations.
« Nous n’avons connaissance d’aucun agisse-
ment non conforme qui serait le fait de nos
collaborateurs », précise Fleishman-Hillard.
Les documents qui constituent ce « fichier
Monsanto » datent de fin 2016. A cette
époque, le glyphosate, ingrédient actif du
Roundup et herbicide le plus employé au
monde, avait déjà été classé « cancérogène
probable » par le Centre international de re-
cherche sur le cancer (CIRC). Les « Monsanto
Papers », ces documents internes à la firme,
rendus publics dans le cadre de procès aux
Etats-Unis, n’ont pas encore été révélés ; ils le
seront quelques semaines plus tard.
Ce qui importe alors à Monsanto, c’est d’ob- ministre de l’économie et des finances, alors Document extrait de leur potentiel à se faire entendre sur une me pose problème. En tant qu’agent public, je
tenir, malgré la classification du CIRC, le re- « Deputy from l’Eure ». Philippe Mauguin, d’une présentation question (« force d’expression ») et en fonc- n’ai pas à porter de jugement sur une entre-
nouvellement de l’autorisation de son pro- président de l’Institut national de la recher- Powerpoint réalisée tion de leur « crédibilité » sur un sujet donné, prise. » Anne Perrin, présidente, et Roger Le-
duit-phare pour une durée de quinze ans che agronomique. Xavier Bertrand, président par le cabinet soit : « Les gens écoutent-ils ce qu’ils ont à peix, secrétaire général de l’Association fran-
au niveau européen. Le vote devait avoir lieu de la région Hauts-de-France. Une centaine de Fleishman-Hillard. dire ? », selon une échelle allant de 1 (« intérêt çaise pour l’information scientifique (AFIS),
en mars 2016 au sein d’un comité spécialisé, journalistes, dont plusieurs rédacteurs au Un journaliste du personnel manifeste et n’apportent rien de connue pour ses positions pro-OGM et favo-
mais une fronde de certains Etats membres, Monde, des dirigeants de syndicats agricoles… « Monde », Stéphane nouveau à la discussion ») à 5 (« très crédible rables à l’agrochimie, sont eux jugés « très cré-
dont la France, a conduit à le reporter. En De près ou de loin, ces personnalités peuvent Foucart, y est – leurs perspectives sont rarement, voire ja- dibles » (5) et « favorables » à Monsanto (4 ou
juin, la Commission européenne prolonge jouer, selon eux, un rôle dans ce processus. représenté au côté mais remises en question »). Mais aussi de 5), mais assortis de cette réserve : « A été ac-
l’autorisation pour dix-huit mois : au 31 dé- des eurodéputés Verts leur soutien à Monsanto, 1 signifiant « forte- cusé d’être lié à Monsanto. » « Je n’ai pas de
cembre 2017, le sort du glyphosate devra être NOTES DE 1 À 5 Michèle Rivasi ment/ouvertement opposé », 5 « fortement/ réaction si je ne vois pas le document », a ré-
scellé. Il sera finalement réautorisé, mais Un premier tableau est intitulé en anglais et Yannick Jadot ouvertement favorable », et 3 « neutre ». Une pondu Mme Perrin au Monde, et « en tout cas,
pour cinq ans seulement. « Monsanto France base de données des par- et de deux ONG. colonne est réservée aux commentaires. je ne me sens pas lobbyiste pour Monsanto ».
Quand les lobbyistes de Fleishman-Hillard ties prenantes – cultiver la confiance Mon- DOCUMENT « LE MONDE » « Que l’on soit sur une appréciation profes- M. Lepeix, aujourd’hui président de l’AFIS, est,
remplissent le « fichier Monsanto » – en no- santo ». Outre son nom, sa fonction et ses sionnelle – suis-je crédible – cela ne me dérange quant à lui, « surpris d’être dans un fichier illé-
vembre 2016 d’après le titre des documents –, coordonnées complètes, chacune des pas », réagit Jean-Marc Bonmatin, chercheur gal ». « On n’a pas à supputer quelle position je
c’est bien ce renouvellement qu’ils ont en 200 personnalités fichées y est classée en au CNRS et spécialiste des pesticides néonico- peux avoir par rapport à Monsanto, car je n’en
tête. Ministres en poste : Stéphane Le Foll fonction de ses positions sur plusieurs thè- tinoïdes « tueurs d’abeilles », fiché « crédible » ai aucune. »
(agriculture), Ségolène Royal (environne- mes liés aux problématiques concernant de niveau 4 et très opposé à Monsanto (ni-
ment) et Marisol Touraine (santé), ou qui le Monsanto (agriculture, pesticides, OGM, veau 1 de l’échelle). « En revanche, que l’on me DEGRÉ DE PRIORITÉ
sont devenus : Bruno Le Maire, aujourd’hui santé…). Elles sont ainsi évaluées en fonction classe en fonction de mon soutien à Monsanto Le deuxième tableau est plus précisément
consacré au renouvellement de l’homolo-
gation du glyphosate (« FR Glyphosate cibles
« Le Monde » porte plainte plan interactions »). Il contient plus de
80 noms, cette fois accompagnés d’un code
couleurs qui les répartit entre « alliés », « al-
« le monde » et stéphane foucart, journa- pas accepter qu’une multinationale fiche les jour- à faire l’objet d’un traitement vers un Etat liés potentiels à recruter », « parties prenan-
liste au service Planète, ont porté plainte, le nalistes en fonction des enquêtes qu’ils mènent n’appartenant pas à l’Union européenne ou à une tes à éduquer », « parties prenantes à sur-
26 avril, auprès du parquet de Paris après la dé- sur elle, ce que même les services de police n’ont organisation internationale ». Chacun de ces dé- veiller ». Il est indiqué quel est le degré de
couverte de ce « fichier Monsanto ». Parmi les pas le droit de faire ; c’est illégal ». lits est puni de cinq ans de prison et de priorité d’une interaction avec les person-
deux cents personnalités politiques, scientifi- 300 000 euros d’amende. nalités ou qui doit être le messager :
ques ou syndicales qui figurent dans ce fichier Quatre chefs d’accusation Si plusieurs journalistes du Monde figurent Monsanto, industrie, scientifiques, agricul-
constitué par Fleishman-Hillard, près de la moi- La plainte du Monde porte sur quatre chefs d’ac- dans le « fichier Monsanto », Stéphane Foucart oc- teurs ou tierce partie. Les colonnes dé-
tié sont des journalistes. Engagé par Monsanto, cusation : le « fichier Monsanto » constitue une cupe une place à part pour les lobbyistes de taillent quels acteurs-clés chaque person-
le grand cabinet de lobbying et de relations pu- « mise en œuvre de traitements de données à ca- Fleishman-Hillard. Fiché avec les notes maxima- nalité peut influencer et par quels moyens
bliques a travaillé main dans la main avec le ractère personnel illicite » et une « collecte de don- les en termes d’audience et de crédibilité, il est (« mémos », « déclarations publiques ou
groupe Publicis, lui aussi mis en cause dans la nées à caractère personnel par un moyen fraudu- présenté comme « fortement opposé » dans l’un privées », « éditoriaux », etc.).
constitution ou l’utilisation du fichier. leux, déloyal ou illicite ». Comme les informations des tableaux. Il apparaît également dans un Dans les rangs des « alliés » de son client,
Datés de fin 2016, les deux tableaux que sont classées dans des tableurs, ces bases de don- document intitulé « Le glyphosate en France, Fleishman-Hillard compte sans surprise sur
Le Monde et France 2 se sont procurés consignent nées permettent la « conservation en mémoire in- contexte ». Pour illustrer les « activistes mobilisés Eugénia Pommaret, dirigeante de l’organi-
noms, coordonnées et opinions sur le glyphosate formatisée des données à caractère personnel fai- contre le renouvellement du glyphosate », une dia- sation de lobbying du secteur des pestici-
et divers sujets liés à l’agriculture, mais aussi les sant apparaître les opinions politiques et philoso- positive de cette présentation Powerpoint mon- des, l’Union des industries de la protection
actions à entreprendre pour obtenir au niveau phiques d’une personne sans son consentement ». tre une photo du journaliste au côté des visages des plantes. Mais aussi sur des acteurs amé-
européen la réautorisation du glyphosate, ingré- Enfin, les fichiers étant en anglais, il y a lieu des eurodéputés Verts Michèle Rivasi et Yannick ricains comme l’attaché aux questions agri-
dient actif du Roundup. Pour l’avocat du quoti- de soupçonner un « transfert illicite de données Jadot, et des logos de deux associations. p coles de l’ambassade des Etats-Unis, David
dien, Me François Saint-Pierre, « Le Monde ne peut à caractère personnel faisant l’objet ou destinées luc bronner Salmon, qui n’a pu être joint par Le Monde.
france | 11
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

LE CONTEXTE

LE PRÉCÉDENT
PHILIP MORRIS
L’affaire du « fichier Monsanto » n’est pas
sans précédent. En 2013, une fuite de
Le top 20 des acteurs-clés, documents internes avait révélé au grand
selon l’un des documents jour les techniques de fichage de Philip
du « fichier Monsanto », Morris. Alors que Bruxelles discutait de
en fonction de leur influence la directive sur les produits du tabac,
sur le processus de adoptée l’année suivante, le fabriquant
renouvellement de des Marlboro avait lui aussi classé les
l’autorisation du glyphosate. eurodéputés en fonction d’un code cou-
DOCUMENT « LE MONDE » leur indiquant leur degré d’hostilité à la
cigarette. Philip Morris avait déployé plus
de 160 lobbyistes pour les démarcher,
eux et les fonctionnaires de la Commis-
sion européenne chargés du dossier.

la filiale Publicis Consultants, une autre santo, à Saint Louis (Missouri, Etats-Unis),
agence de relations publiques, comme l’in- possède en effet plus de 80 bureaux dans le
dique un mémo interne. Selon la réparti- monde, dont une trentaine en Europe.
tion des tâches précisée dans ce dernier, Pu- Dans l’un de ses tableaux, qui ne concerne
blicis Consultants devra « collecter du ren- pourtant que la France, une colonne est pré-
seignement et des informations au niveau vue pour identifier l’« Etat membre » (« MS »
politique qui ne sont PAS dans le domaine pour member state) des personnalités. Les
public », tandis que « Fleishman-Hillard as- métadonnées de l’autre tableau indiquent
surera la surveillance du domaine public, que son auteur est Alexandria Hicks. Décrite
dont l’actualité politique et législative ». par Politico Europe comme « le cerveau de la
Clément Léonarduzzi, président exécutif contre-attaque de communication et de lob-
de Publicis Consultants, affirme « tout » dé- bying qui a permis à Monsanto d’obtenir une
couvrir. « J’ai pris mon poste en octobre 2017, réautorisation du glyphosate », la responsa-
explique-t-il. Ce que je sais, c’est que nous ble des stratégies médias pour Fleishman-
avons fourni à Fleishman-Hillard un travail de Hillard Bruxelles n’a pas répondu aux sollici-
“cartographie” et des notes argumentaires, tations du Monde.
entre octobre 2016 et avril 2017, pour environ
Si le fondateur de l’Association française France Inter, est classée, à son grand étonne- 20 000 dollars [17 800 euros]. Une somme qui SENSIBILISATION CIBLÉE EN ALLEMAGNE
des biotechnologies végétales, Gérard Kafa- ment, « mobile/changeable ». « Ce n’est pas UN TABLEAU DE PLUS montre bien que nous n’étions pas le cœur du En outre, dans un e-mail du 24 mai 2016 issu
daroff, repéré pour son « impact médiatique »
potentiel, porte, lui aussi, la couleur bleu ciel
très agréable de savoir que l’on est fiché, mais
cela ne m’étonne pas du tout ; je vois bien que
DE 80 NOMS PORTE réacteur. » M. Léonarduzzi assure que Publi-
cis Consultants n’a, à sa connaissance, re-
des « Monsanto Papers », le responsable
des relations médias et de la communica-
des « alliés », la colonne « Relations avec leurs techniques sont très ciblées. » De leurs UN CODE COULEURS cueilli aucune information n’appartenant tion de crise de Monsanto, Sam Murphey,
MON[SANTO] » indique : « Il relaie des messa- interactions avec les journalistes des médias pas au domaine public. Il ajoute que la plu- évoque les équipes qui ont « travaillé avec
ges et pourrait être un relais, mais il ne veut pas généralistes (AFP, Le Parisien, Ouest-France…) QUI LES RÉPARTIT part des collaborateurs de l’époque ont, de- Fleishman-Hillard à l’élaboration d’un plan
être directement associé à Monsanto, en rai-
son d’une perte de crédibilité. » Si M. Kafada-
ou spécialisés (La France agricole, L’Usine
nouvelle…), les lobbyistes escomptent la pu-
ENTRE « ALLIÉS », puis, quitté la société. élargi de sensibilisation ciblée en Allemagne
pour permettre au gouvernement de revenir
roff, ancien employé de Monsanto lui-même, blication d’articles « neutres » ou « positifs ». « ALLIÉS POTENTIELS LE MEILLEUR SOUTIEN PARMI LES ÉLUS à une position favorable du renouvellement
ne fait pas mystère de son opinion « favora- « Cela me semble moins intéressant sur moi Dans la cartographie réalisée par Publicis du glyphosate ». De fait, le vote favorable de
ble » au glyphosate, sa présence dans le fi- que sur leur stratégie », ironise Marisol Tou- À RECRUTER », Consultants, datée de fin 2016, les person- l’Allemagne, qui ouvrira d’ailleurs une grave
chier, a-t-il confié au Monde, le « dérange ». raine, à l’époque au ministère de la santé, sur nalités sont réparties entre « détracteurs » crise au sein du gouvernement d’Angela Me-
Les « alliés potentiels » sont, pour beaucoup, ce qu’elle appelle une « sorte de professionna- « PARTIES PRENANTES (à gauche) et « supporteurs » (à droite) de rkel, sera déterminant pour la réautorisa-
des acteurs des mondes agricole et agroali- lisme malsain ». Classée orange (« à sur- À ÉDUQUER » ET part et d’autre d’une ligne horizontale dé- tion de l’herbicide en Europe en novem-
mentaire. Xavier Beulin, alors président de la veiller »), elle est considérée « hostile » sur le terminant leur « influence ». Agriculteur bre 2017. Il est aussi question, dans cet e-
Fédération nationale des syndicats d’exploi- thème du glyphosate, tout comme son ho- « PARTIES PRENANTES et syndicaliste agricole, mais surtout prési- mail, de mettre en œuvre des « options
tants agricoles – décédé depuis –, ou Jérémy mologue à l’environnement, Ségolène Royal. dent du groupe des Républicains à l’Assem- d’une portée élargie dans d’autres Etats
Decerle, président du syndicat Jeunes Les interactions envisagées avec les deux À SURVEILLER » blée nationale, Christian Jacob y apparaît membres dans les semaines qui suivent ».
Agriculteurs, ne sont pas répertoriés comme femmes par Fleishman-Hillard ont pour comme le meilleur soutien parmi les élus. C’est Fleishman-Hillard qui, depuis
syndicalistes mais comme « utilisateurs de « objectif souhaité » de les mettre à l’écart, ce Considéré comme « hautement » prioritaire mai 2015, pilote l’opération « Let Nothing
GLY » – « GLY » pour glyphosate. Figure égale- qui est formulé par un laconique « isoler dans le fichier, il n’a pas répondu aux solli- Go » (« ne rien laisser passer »), comme l’avait
ment l’ancienne navigatrice Maud Fontenoy, voix ». Sa présence dans le « fichier Mon- citations du Monde. révélé Le Monde. Ce plan de contre-attaque
en tant que « conseillère de Nicolas Sarkozy », santo » ne surprend guère Mme Touraine : Plusieurs éléments laissent penser que médiatique consiste à défendre Monsanto
« plutôt sceptique, mais ouverte d’esprit ». « S’il s’agissait de moi comme citoyenne, je Fleishman-Hillard aurait constitué des fi- et le glyphosate en diffusant ses éléments de
Jointe par Le Monde, Mme Fontenoy se dit verrais rouge, mais quand vous êtes ministre chiers semblables dans plusieurs pays de langage dans les médias et sur les réseaux so-
« ahurie ». « Ce sont des méthodes cho- avec des positions publiques, cela me semble l’Union européenne, coordonnant les efforts ciaux. Et c’est toujours Fleishman-Hillard qui
quantes et je n’ai jamais été contactée », pro- banal. » Ségolène Royal, quant à elle, juge depuis ses bureaux bruxellois. Le cabinet, fait œuvre d’influence pour Monsanto, ra-
teste celle qui dit soutenir le mouvement ces pratiques « condamnables ». « Le lob- dont le siège se trouve, comme celui de Mon- cheté par le groupe allemand Bayer à l’été
pour l’interdiction des pesticides Nous vou- bying, c’est ça : savoir quelle personne appro- 2018. Y compris auprès des journalistes. Le
lons des coquelicots. cher, puis manipuler pour changer une déci- 29 avril, le cabinet a convié une douzaine
Dans ce même ton vert pastel des « alliés sion », estime celle qui obtient le score le plus Qui sont les « fichés » de Monsanto ? d’entre eux à un « atelier d’information » sur
potentiels » : Xavier Bertrand, dont l’impact bas en matière de « soutien existant à Mon- le glyphosate au Press Club de Bruxelles.
sur le processus de renouvellement du gly- santo » : zéro. « Ce qui est pervers, c’est le lob- Le « fichier Monsanto » est constitué de deux tableaux remplis Parmi les intervenants : le même Sam Mur-
phosate est jugé « modéré » mais l’influence bying dissimulé qui utilise des moyens illé- de noms de personnalités, accompagnés d’une multitude de phey, devenu responsable de la gestion des
sur les élus de droite « très élevée ». Fleish- gaux s’apparentant à de l’espionnage. » renseignements. L’ensemble comprend en tout plus de 200 noms. enjeux mondiaux pour Bayer.
man-Hillard prévoit ainsi d’envoyer Mon- Près de la moitié sont des journalistes. Y figurent la plupart Pour ses services opaques, au cours de ces
santo rencontrer le président des Hauts-de- « CHOQUANT ET SCANDALEUX » des professionnels couvrant les questions environnement et quatre dernières années de bataille d’in-
France en « face à face », puis de lui envoyer Lui aussi « à surveiller », le directeur général agriculture pour les quotidiens, mais aussi ceux des agences fluence, Fleishman-Hillard Bruxelles a été
une « lettre d’information », notant qu’il de- de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de de presse, des radios, des chaînes de télévision, de l’émission rémunéré entre 1,8 et 2,2 millions d’euros
vrait être sensible aux arguments portant l’alimentation, de l’environnement et du de France 5 « Pourquoi Docteur », des magazines comme par Monsanto selon les données compilées
sur les « aspects économiques, la sécurité travail (Anses) est beaucoup moins calme. Ça m’intéresse ou Sciences et Avenir, et des publications plus par le site Lobbyfacts à partir du registre
d’usage et le changement climatique ». « Je « C’est extrêmement choquant et scan- spécialisées comme Réussir Fruits & Légumes ou Semences de transparence de l’Union européenne.
n’ai jamais accepté de rendez-vous avec le daleux », s’exclame Roger Genet, classé neu- et Progrès. On y trouve également les noms de vingt-cinq Aucune trace du cabinet, en revanche,
groupe Monsanto ou l’un de ses représentants tre (3) dans son soutien à Monsanto. « Je ne « politiques » (ministres en place à l’époque de la constitution dans le registre français de la Haute Auto-
et s’ils en avaient fait la demande, j’aurais re- suis pas naïf, dit-il, mais ce sont des méthodes du fichier en 2016, eurodéputés et députés français). Ceux d’une rité pour la transparence de la vie publique,
fusé », a écrit l’élu au Monde dans un e-mail. d’un autre âge. » trentaine de dirigeants d’organisations agricoles comme la alors que s’y déclarer est obligatoire de-
En jaune et orange respectivement, les Parmi les documents que Le Monde et Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles puis 2017, sous peine d’une sanction pé-
« parties prenantes à éduquer » et « à sur- France 2 se sont procurés, une « cartogra- (FNSEA) ou la Confédération paysanne. Ou encore de dix-sept nale d’un an d’emprisonnement et de
veiller » sont plus stratégiques pour Mon- phie du top 20 des parties prenantes » porte, ONG, comme l’Association pour la promotion d’une agriculture 15 000 euros d’amende. p
santo. Parmi les jaunes, Sandy Dauphin, elle, le logo de Publicis. Fleishman-Hillard durable, parmi lesquelles certaines sont spécifiquement stéphane foucart
journaliste chargée de l’environnement à a en effet sous-traité une partie du travail à étiquetées « anti-Monsanto » (La Ligue contre le cancer). et stéphane horel
12 | france 0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Procès France Télécom : « Rien ne Les assistants médicaux


pourraient être mis en
justifie que l’on meure au travail » place dès septembre
Ces « aides-soignants de ville » doivent aider
Trois personnes à l’origine des alertes en 2009 et 2010 ont témoigné, les médecins à recevoir plus de patients
jeudi, sur les conditions de travail dans l’entreprise

P
atrick Ackermann est la
cote numéro un du dos-
sier d’instruction
France Télécom qui en
« Tout le monde
savait ce qui se
souvient-elle. Sylvie Catala, jus-
que-là affectée au siège de France
Télécom, est chargée d’une en-
quête au niveau national.
demande à la direction générale
du travail d’intensifier les contrô-
les dans une entreprise. J’ai vingt-
sept ans d’inspection du travail.
C’ est l’une des principales
mesures du plan de ré-
novation du système de
santé présenté par Emmanuel Ma-
cron le 18 septembre 2018. Après
L’Elysée avait
fixé un objectif
de 4 000
compte des milliers. Le 14 sep-
passait à France Les documents qu’elle collecte Des lettres comme ça [celles lais- presque quatre mois de discus- assistants d’ici
tembre 2009, ce délégué SUD- Télécom, sauf auprès de ses collègues inspec- sées par les agents qui se sont sui- sions, les syndicats de médecins li-
à 2022
PTT signe la plainte déposée teurs et des syndicats confirment cidés en mettant en cause l’entre- béraux et la Caisse nationale d’as-
auprès du parquet de Paris con-
la direction ! » le malaise : pression sur les ma- prise], je n’en avais jamais vues ! » surance-maladie (CNAM) ont
tre la direction de l’entreprise ; PATRICK ACKERMANN nageurs pour supprimer des pos- Le troisième réquisitoire de tenu, jeudi 9 mai, la dernière
elle dénonce « des méthodes de délégué SUD-PTT tes, avalanche d’e-mails adressés cette journée d’audience revient séance de négociation sur les con- patientèle existante. Il ne sera pas
gestion d’une extraordinaire bru- chez France Télécom aux agents fonctionnaires – qui à Jean-Claude Delgenès, prési- ditions de mise en place des assis- demandé à un médecin voyant
talité pour provoquer et accélérer représentent alors près des deux dent du cabinet Technologia, tants médicaux. déjà beaucoup de malades d’en
le départ d’un grand nombre tiers du personnel – pour les inci- chargé à l’automne 2009 du rap- Si le texte est signé par suffisam- voir énormément plus.
d’agents ». d’anciens dirigeants que le syndi- ter à postuler dans des collectivi- port sur les conditions de travail ment d’organisations syndicales « Il a été calculé que le dispositif
Dix ans ont passé et la fougue de caliste veut dire sa colère. tés locales, mutation de poste ou chez France Télécom. « C’était un d’ici au 15 juin, ces « aides-soi- représenterait 1,5 acte en plus par
la « cote numéro un » est intacte. Colère contre « le déni » qu’ils redéploiement géographique peu comme si on avait soulevé le gnants de ville », destinés à libérer jour travaillé, soit 25 minutes. Il faut
« J’étais un salarié comme un ont manifesté. « Les syndicats, les contraints. couvercle d’une marmite, expli- du temps médical pour les méde- donc que l’assistant médical fasse
autre, raconte-t-il. Je n’avais pas le délégués des CHSCT [comités d’hy- « Je suis arrivée à la conclusion que-t-il. En trois semaines, cins en les déchargeant de tâches gagner 25 minutes par jour au mé-
bac. J’ai passé un concours et je giène, de sécurité et des condi- que les faits dénoncés pouvaient 80 000 agents sur 120 000 ont ré- ne relevant pas directement du decin, ce qui est jouable », souligne
suis entré à France Télécom tions de travail] étaient inquiets et s’apparenter à de la mise en danger pondu à notre questionnaire. » soin, pourraient faire leur appari- Jacques Battistoni, président de
en 1987. Cette entreprise a permis à le disaient. Tout le monde savait ce de la vie d’autrui et à du harcèle- Les conclusions dressent un ta- tion dans les cabinets dès la ren- MG France, premier syndicat de
beaucoup de gens qui, comme qui se passait à France Télécom, ment moral. » C’est le sens des con- bleau très sombre du moral des trée de septembre. « C’est un dis- médecins généralistes. « Nous
moi, venaient de province, de pren- sauf la direction ! » clusions du rapport qu’elle trans- personnels : la fierté d’apparte- positif qui répond à une demande n’avons pas voulu générer du pro-
dre l’ascenseur social. » Colère encore lorsqu’il évoque met au parquet le 4 février 2010, nance à l’entreprise est passée de ancienne de la profession. Il est ductivisme et de la non-qualité »,
De France Télécom, Patrick Ac- les appels qu’il passait aux con- en application de l’article 40 du 95 % à 39 %. « C’était une crise sys- profondément nécessaire pour ap- abonde Jean-Paul Ortiz, président
kermann a connu toutes les mu- joints de ceux qui s’étaient suici- code de procédure pénale. témique, observe Jean-Claude porter une réponse rapide et prag- de la Confédération des syndicats
tations : le passage de l’adminis- dés. « Ils nous raccrochaient au « Il n’était évidemment pas dit Delgenès. France Télécom est une matique aux tensions existantes et médicaux français, premier syndi-
tration publique à la société ano- nez parce qu’on était France Télé- dans “Act” que les manageurs de- organisation qui obéit à une cul- peut avoir un impact significatif cat de médecins libéraux, qui se fé-
nyme en 1996, suivi de la pre- com ! On a accusé SUD d’avoir mis vaient harceler le personnel, pour- ture de l’engagement, du “grand sur l’accès aux soins », assure au licitait jeudi soir d’« avancées in-
mière grosse vague de départs le feu. Mais on a été des pompiers suit Sylvie Catala. Mais ce plan projet” qui permet la mobilisation Monde Nicolas Revel, le directeur discutables » à l’issue d’une négo-
qui a vu 40 000 agents quitter pendant des années. On a fait no- était un plan de réduction des ef- de tous. Cette culture très forte général de la CNAM. ciation « longue et difficile ».
l’entreprise dans les dix ans qui tre boulot. Moi je vous ai télé- fectifs. Il fallait donc faire partir a été dévoyée et s’est retournée Pensés sur le modèle des assis- Dans les « déserts médicaux »,
ont suivi, notamment par le biais phoné. Et vous, vous avez fait des fonctionnaires que l’on ne pou- contre le personnel puisque le seul tants dentaires, les assistants mé- un praticien pourra prétendre à
des congés de fin de carrière quoi ? Rien ! » vait pas licencier. On ne pouvait objectif était la suppression de dicaux pourront épauler les mé- un assistant pour lui seul. Dans les
(CFC), financés pour partie sur Patrick Ackermann raconte en- l’obtenir qu’en les incitant à rejoin- 22 000 salariés. » decins de différentes façons. Ils autres cas, deux ou trois médecins
fonds publics, puis la restructura- core « les débats difficiles, hou- dre une autre administration ou Comme Sylvie Catala, le prési- pourront aussi bien peser, instal- devront s’en partager un. Sous ré-
tion à marche forcée lancée leux » au sein de son organisa- en leur mettant la pression. “Act” dent de Technologia évoque le rô- ler, prendre la tension ou la tem- serve que le médecin s’engage à
en 2005 par le plan « Next » et son tion quand la question s’est po- contenait en germe la possibilité le-clé des manageurs territoriaux, pérature du patient que remplir le travailler avec d’autres médecins,
volet social, le plan « Act ». sée d’alerter la justice : « Vous sa- de ces agissements. « amenés à rendre des comptes sur dossier d’un nouvel arrivant ou la CNAM prendra entièrement à sa
vez, pour un syndicat, ce n’est pas – Est-ce que, pour vous, la direc- leur taux de dérecrutement », l’accompagner ensuite dans sa charge le dispositif la première an-
« Orange stressée » simple de porter plainte contre sa tion connaissait ces risques ? parmi lesquels il distingue trois prise de rendez-vous avec née, à hauteur de 36 000 euros
« Il y avait une blague à l’époque, direction. » – Oui. catégories : les « exécutants », qui d’autres professionnels de santé. (charges comprises) par an. Une
qui était tirée de la série Les Enva- Quelques jours après cette dé- – Et vous dites qu’elle ne les a pas faisaient ce qu’on leur demandait participation qui descendra en-
hisseurs. On disait qu’on était di- marche au parquet de Paris, en prévenus ? « par fidélité et obéissance », les « Pas de productivisme » suite à 27 000 euros la deuxième
rigé par des aliens. » Patrick Acker- septembre 2009, l’inspectrice du – Je le dis. » « protecteurs » qui ont refusé cette Si l’accord est validé, l’Assurance- année, puis à 21 000 euros la troi-
mann se tourne vers le banc où travail Sylvie Catala participe logique, au risque de perdre leurs maladie participera au finance- sième année. Ce financement se-
sont assis les sept prévenus, dont pour la première fois à la commis- « Une crise systémique » primes, et les « exécuteurs », qui ment des assistants médicaux en rait ensuite stabilisé à ce montant,
l’ancien PDG Didier Lombard, son sion santé, sécurité et conditions Une avocate des parties civiles « en ont rajouté pour obtenir des échange d’un engagement du soit un niveau supérieur à la moi-
numéro deux Louis-Pierre We- de travail de France Télécom. Le évoque devant l’inspectrice du promotions ». médecin bénéficiaire à augmen- tié du coût du poste.
nes, et l’ancien directeur des res- syndicat SUD lui remet un fasci- travail les propos tenus deux Quant aux ressources humai- ter le nombre de patients suivis L’Elysée avait fixé en septembre
sources humaines du groupe Oli- cule intitulé « Orange stressée ». jours plus tôt devant le tribunal nes, dit-il, « elles ont perdu l’indé- en tant que médecin traitant un objectif de 4 000 assistants
vier Barberot : « Vous êtes des « Je ne l’ai pas lu », avoue celle par l’ex-PDG Didier Lombard, se- pendance dialectique qu’elles (8,6 % des Français n’en ont pas d’ici à 2022, estimant qu’ils per-
aliens, messieurs ! » qui succède à Patrick Ackermann lon lesquels « il n’y avait de pas de auraient dû avoir face à la direc- aujourd’hui), s’il s’agit d’un géné- mettraient un gain de temps mé-
Tout au long de la déposition de à la barre du tribunal. Mais elle crise sociale à France Télécom, tion ». Il ajoute : « Rien ne peut ja- raliste. Un spécialiste devra, lui, dical de 25 % à 30 %, équivalant à
M. Ackermann, la présidente Cé- écoute attentivement ce qui se mais une crise médiatique ». mais justifier que l’on meure au s’engager à voir plus de patients 2 000 médecins supplémentai-
cile Louis-Loyant lui rappelle que dit autour de la table. « L’ensemble La réponse fuse, implacable : travail. Il faut que ce procès soit un dans l’année, ce qui devrait per- res. « On sera entre 1 000 et 2 000
c’est au tribunal qu’il doit s’adres- des organisations syndicales font « Croyez-moi, ce n’est pas tous les rempart contre l’oubli. » p mettre de réduire les délais d’at- équivalents médecins supplémen-
ser. En vain. C’est à la brochette état de souffrance au travail », se jours que le ministre de l’économie pascale robert-diard tente pour obtenir un rendez- taires », confirmait jeudi soir Ni-
vous. Les objectifs attendus (qui colas Revel, en jugeant « extrême-
peuvent aller jusqu’à + 35 % de pa- ment souhaitable que l’accord pro-
tients suivis comme médecin posé aboutisse ». p
traitant) sont proportionnés à la françois béguin

La pénitentiaire perd son arme antigrève,


censurée par le Conseil constitutionnel
Deux mille grévistes avaient été sanctionnés lors du mouvement de janvier 2018 34
Listes françaises aux élections européennes
Le ministère de l’intérieur a publié au Journal officiel du 10 mai
un additif à l’arrêté paru le 4 mai faisant état de trente-trois listes

C’ est un sacré revers pour


le ministère de la jus-
tice. Saisi par un sur-
veillant pénitentiaire d’une ques-
tion prioritaire de constitutionna-
prise de service. Des « dépôts de
clefs », autrement dit une grève de
fait, ont ensuite eu lieu dans un
nombre croissant de prisons.
La police et la gendarmerie ont
sur la foi de l’article 3 de l’ordon-
nance du 6 août 1958 selon la-
quelle « toute cessation concertée
du service, tout acte collectif d’in-
discipline caractérisée (…) est inter-
veillant, devant le Conseil consti-
tutionnel lors de l’audience du
16 avril. « Non », a répondu le col-
lège présidé par Laurent Fabius.
Dans sa décision, le Conseil cons-
candidates au scrutin du 26 mai. Cette trente-quatrième liste est inti-
tulée « Une Europe au service des peuples » et sera conduite par Nagib
Azergui, président de l’Union des démocrates musulmans français.

lité, le Conseil constitutionnel a alors dû suppléer les surveillants dit ». « Ces faits, lorsqu’ils sont sus- titutionnel rappelle que l’article 16
censuré vendredi 10 mai l’article dans les établissements où seuls ceptibles de porter atteinte à l’ordre de la Déclaration des droits de É LE CT IO NS par rapport au 22 mai 2018,
de loi qui a permis de sanctionner deux ou trois officiers restaient public, pourront être sanctionnés l’homme et du citoyen « implique Le vote dès 16 ans ne dernière journée d’action uni-
les surveillants grévistes de jan- en service. Une première depuis en dehors des garanties disciplinai- qu’aucune sanction ayant le carac- sera pas testé à Paris taire. Le taux de participation
vier 2018. Cette stratégie du bâton vingt-cinq ans. La situation ris- res », précise le texte. Ces arrêts tère d’une punition ne puisse être L’expérimentation du vote était de 5,6 % dans la fonction
avait été utilisée de façon systé- quait de dégénérer avec des muti- maladies massifs ont ainsi été con- infligée à une personne sans que dès 16 ans à l’occasion des publique territoriale, de 6 %
matique par le directeur de l’admi- neries et des problèmes d’ordre sidérés comme « une cessation celle-ci ait été mise à même de pré- européennes, voulue par la dans la fonction publique
nistration pénitentiaire, Stéphane public. Aussi, dès l’accord du concertée de service ». senter ses observations sur les faits maire de Paris, n’aura pas lieu. hospitalière et de 10,9 % dans
Bredin, avec l’aval de la garde des 25 janvier 2018 avec le syndicat qui lui sont reprochés ». Cette dis- Le 1er avril, Anne Hidalgo avait la fonction publique d’Etat.
sceaux, Nicole Belloubet, pour majoritaire, l’UFAP-UNSA, la « Droits de la défense » position est donc censurée avec ef- adressé un courrier sur le sujet
empêcher toute velléité de pour- chancellerie a fait savoir que les C’est le fait que cette procédure se fet immédiat. L’administration au ministre de l’éducation JUST IC E
suite du mouvement social. sanctions tomberaient pour les déroule « en dehors des garanties pénitentiaire perd ainsi l’arme de nationale. « Cinq semaines plus Soral relaxé en appel
Le statut des surveillants de pri- grévistes au-delà du 27 janvier. disciplinaires » qui était contesté dissuasion qu’elle utilise dans le tard, nous n’avons pas eu de L’essayiste d’extrême droite
son les prive depuis 1958 du droit Les syndicats FO et CGT plaidaient devant le Conseil constitutionnel. rapport de forces difficile avec les réponse », regrette Patrick Alain Soral, rejugé pour avoir
de grève en échange de conditions pour la poursuite du mouve- Certains surveillants ont reçu six syndicats. En mars 2019, elle a en- Bloche, l’adjoint chargé publié des caricatures jugées
de rémunération plus avantageu- ment. Dans certains établisse- mois après le mouvement la signi- core prononcé une cinquantaine de l’éducation. – (AFP.) antisémites, a été relaxé jeudi
ses. Mais le mouvement de jan- ments, 80 % des agents ont eu un fication d’une exclusion tempo- de sanctions disciplinaires à la 9 mai. En première instance, il
vier 2018, déclenché par l’agres- arrêt maladie le même jour… raire sans avoir été informés d’une suite du mouvement qui a éclaté MAN IFE STAT IO N avait été condamné à six mois
sion d’un surveillant à Vendin-le- L’administration pénitentiaire a procédure les concernant. après l’agression terroriste contre Mobilisation en baisse avec sursis et 10 000 euros
Vieil (Pas-de-Calais), a fait évoluer infligé des sanctions à 1 983 sur- « Peut-on sanctionner un fonction- deux surveillants de la prison de pour les fonctionnaires d’amende. La cour a estimé
les pratiques. Le mouvement a dé- veillants. Des exclusions tempo- naire sans qu’aucune garantie des Condé-sur-Sarthe (Orne). La cen- 108 900 fonctionnaires ont que les dessins ne contenaient
buté classiquement par des ac- raires de dix jours avec retenue sur droits de la défense ne soit respec- sure constitutionnelle s’applique manifesté, le 9 mai, à l’appel pas l’« exhortation explicite »
tions de blocages à l’entrée des éta- salaire et une partie avec sursis en tée, ni même aucun principe du dé- à toutes les sanctions non jugées des syndicats, selon le minis- ou « implicite » à la haine cons-
blissements pénitentiaires par les forme d’épée de Damoclès pour la bat contradictoire ? », a interrogé définitivement à ce jour. p tère de l’intérieur. La mobili- tituant le délit de provocation
agents de repos ou des retards de suite. Ces sanctions ont été prises Vincent Derer, l’avocat du sur- jean-baptiste jacquin sation s’est inscrite en baisse à la haine raciale. – (AFP.)
0123
SAMEDI 11 MAI 2019 sports | 13

Un football européen « so british »


La présence de quatre clubs anglais en finale des deux coupes d’Europe reflète leur puissance financière

FOOTBALL Dans
londres - correspondance
le classement

L’
Angleterre ne veut dé-
cidément pas quitter
des clubs les plus
l’Europe. Les deux fina- riches, treize
les des coupes euro-
péennes de football seront 100 %
des trente
anglaises, une première : Chelsea- premiers sont
Arsenal en Ligue Europa, et Liver-
pool-Tottenham en Ligue des
anglais
champions. Quoi qu’il se passe,
les clubs anglais seront cham-
pions d’Europe. finale anglo-anglaise de Ligue des
Laborieux, Chelsea a été le der- champions, ce qui n’était plus ar- Des
nier d’entre eux à arracher la vic- rivé depuis 2008 (Manchester supporteurs
toire, jeudi 9 mai. L’équipe londo- United-Chelsea). de
nienne a dû aller aux tirs au but Si le scénario était imprévisible, Liverpool,
pour l’emporter face à l’Eintracht la surprise est qu’on soit surpris en marge
Francfort, après un match de cette domination anglaise. En de la demi-
brouillon (1-1 à la fin du temps ré- s’en tenant aux chiffres finan- finale
glementaire, 1-1 au match aller). ciers, la Premier League devrait contre
Arsenal avait mis fin au suspense s’imposer bien plus largement Barcelone,
une heure plus tôt, vainqueur re- sur le théâtre européen. le 7 mai.
lativement facile de Valence (4-2, Selon le cabinet Deloitte, le MATT WEST/BPI/
3-1 au match aller). championnat anglais a dégagé un REX/SIPA
Ces matchs n’avaient pas l’in- chiffre d’affaires de 4,8 milliards
tensité des deux « miracles » des de livres sterling (5,6 milliards
jours précédents. Mardi, contre d’euros) la saison dernière. C’est
toute attente, une équipe de Liver- environ 60 % de plus que les
pool inspirée avait écrasé Barce- championnats allemand ou espa-
lone (4-0), offrant des moments gnol et trois fois plus qu’en
d’anthologie dans son stade d’An- France.
field. Et mercredi, à la 95e minute,
Tottenham s’est imposé sur le ter- Domination du portefeuille
rain de l’Ajax Amsterdam (3-2). Dans le classement des clubs les
Sur le fil, après des retourne- plus riches, le Real Madrid et le soit parvenu en finale de la Ligue équipe domine de façon trop cer- italien était plus riche et les Aujourd’hui, la Premier League
ments de situation exception- FC Barcelone sont certes en tête, des champions de 2013 à 2017. taine », déclare M. Bridge. D’après meilleurs joueurs internatio- est donc rentrée dans un cercle
nels, les deux équipes offrent une mais treize des trente premiers Ils disposent pourtant d’un lui, les clubs ont l’habitude de se naux y signaient tous. Le football vertueux. Grâce à l’argent qui
sont anglais (alors qu’il n’y a que autre atout économique : leur ri- battre jusqu’au bout, ne laissant anglais doit remercier un homme coule à flots, les clubs peuvent at-
quatre espagnols, trois alle- chesse est assez bien répartie en- rien passer. De quoi expliquer le pour ce changement de situa- tirer les meilleurs joueurs et en-
mands et deux français dans ce tre les équipes. « Alors qu’en Espa- but de la victoire de Tottenham à tion : Rupert Murdoch. traîneurs, ce qui leur permet de
LES CHIFFRES palmarès). gne ou en Italie, l’écart financier la 95e minute. remporter plus de compétitions,
Tottenham a un budget de entre les grands clubs et les petits « La Premier League est extrê- Cercle vertueux attire les téléspectateurs et per-
430 millions d’euros, quatre fois est très important, la Premier Lea- mement intense, confirme Mat- Le magnat de la presse (proprié- met d’augmenter les droits de re-
et demie celui de l’Ajax Amster- gue est un peu plus égalitaire », ré- thew Taylor, historien du sport taire du Sun, du Times…) lançait à transmission.
20 dam. Sur cette base, la vraie sur- sume Tim Bridge, de Deloitte. à l’université De Montfort, à Lei- l’époque son réseau de télévision Le football n’est cependant pas
Le nombre de finales de Ligue prise est que le club du nord de Les dirigeants de la Premier Lea- cester. Tous les matchs se jouent par satellite Sky. Il a fait du foot- un tableau Excel. « Malgré les sta-
des champions – ou de Coupe Londres ait eu autant de difficul- gue ont imposé leurs règles, ré- jusqu’à la dernière minute. » Cette ball l’une de ses principales offres, tistiques, l’argent, les calculs, cela
des clubs champions, son an- tés à s’imposer. partissant équitablement entre saison, le tiers des buts a été mar- dépensant en 1992 l’équivalent de reste un théâtre imprévisible, con-
cienne appellation – que les Quant à l’Eintracht Francfort, il les vingt équipes la moitié des re- qué dans les dix dernières minu- 700 millions d’euros actuels pour clut M. Taylor. Les matchs de ces
clubs anglais auront disputées est le Petit Poucet des équipes ar- venus des sponsors et des droits tes, à l’arraché. acheter les droits de retransmis- derniers jours, avec les remontées
depuis 1956, en comptant celle rivées à ce stade de la compéti- télévisés. Le reste est partagé se- Liverpool est particulièrement sion pour trois ans. La somme a de Liverpool et de Tottenham,
qui opposera Liverpool et Tot- tion. Une comparaison résume lon le classement de chaque club fort à ce jeu, les Reds ayant inscrit choqué à l’époque, mais elle pa- étaient incroyables. »
tenham le 1er juin. La finale a op- tout : depuis vingt-cinq ans, le et du nombre de retransmission dix-huit buts sur cette dernière raît aujourd’hui dérisoire : Sky a Pas même un milliardaire ne
posé une seule fois deux équipes club allemand a dépensé 140 mil- de ses matchs à la télévision. période du match. « Ne jamais renouvelé ses droits de 2019 à peut contrôler le hasard d’une
anglaises : Manchester United et lions d’euros en transferts ; Chel- Cette – relative – égalité permet abandonner fait partie de la cul- 2022 pour 4 milliards d’euros. frappe d’Ajax qui atterrit sur le po-
Chelsea, en 2008. sea a lâché presque la même d’avoir un championnat très ture britannique, ajoute M. Taylor. Dans le même temps, l’offre sur teau, permettant la victoire des
somme (118 millions de livres, compétitif. Même les « petites » Je suis d’ailleurs surpris de ne pas le terrain était excellente. « Les Spurs quelques minutes plus tard.
136 millions d’euros) sur le seul équipes ont des ressources finan- avoir encore lu de comparaison clubs de Premier League ont un ca- Ou le corner malin de Liverpool,
12 achat de deux joueurs, à l’été 2018, cières importantes. Brighton (17e entre la seconde guerre mondiale hier des charges très précis, expli- joué rapidement alors que Barce-
Le nombre de victoires pour les le milieu de terrain Jorginho et le au classement, qui a évité la relé- et les retournements de situation que M. Bridge. Tout a été pensé lone ne regardait pas. Le spectacle
clubs anglais en finale de la Li- gardien Kepa Arrizabalaga. gation de justesse) a ainsi le de Liverpool et Tottenham. » pour que la retransmission soit demeure entier. Mais statistique-
gue des champions. Liverpool Avec une telle domination du même budget que… Lyon. Cette domination financière an- spectaculaire. Un excellent niveau ment, sur la durée, cette domina-
est le plus titré (cinq fois), devant portefeuille, il est presque éton- « Il n’y a pas vraiment de match glaise ne doit rien au hasard. Dans de qualité des pelouses est exigé, tion anglaise devrait durer. p
Manchester United (trois fois). nant qu’aucun club anglais ne mort en Premier League, où une les années 1990, le championnat par exemple. » éric albert

Pourquoi le Giro attire autant, sinon plus, que le Tour de France


Hormis Christopher Froome et Geraint Thomas, les meilleurs coureurs seront au départ du Tour d’Italie, samedi, à Bologne

aura peu de contradicteurs. Si le de France a au moins deux consé- Par ailleurs, la tendance du Tour Froome, acclamé en Italie l’an der- On n’a jamais de surprise sur les
CYCLISME Tour reste la course la plus presti- quences : toutes les équipes s’y de France à réduire le kilométrage nier alors que pesait sur lui la me- pâtes, or c’est notre carburant

I l y a de plus en plus de rose


dans la palette des grands
maîtres du cyclisme, histori-
quement inspirés par le jaune du
Tour de France. Le Giro, la « Corsa
gieuse du calendrier, l’attrait
pour le Giro trouve sa source
dans plusieurs facteurs, certains
ponctuels, d’autres consubstan-
tiels à l’épreuve.
présentent avec huit coureurs au
sommet de leur forme, program-
més depuis l’hiver pour le dispu-
ter, ce qui les aide à contrôler la
course ; le prestige d’une place
du contre-la-montre pour contre-
carrer les plans britanniques a
poussé les organisateurs du Giro à
faire l’inverse. Cette année, trois
contre-la-montre vallonnés, pour
nace d’une suspension, puis sifflé
en France alors qu’il venait d’être
blanchi, a le mieux ressenti cette
différence. Ce respect s’accompa-
gne d’un climat différent. La pres-
principal ». Un élément moins
anodin qu’il n’y paraît pour gar-
der le moral sur une course de
trois semaines, où les temps de
récupération sont plus réduits
rosa », suscite désormais autant dans les dix premiers peut chan- un total de 60 km, ont fait changer sion des sponsors, donc des ma- que sur le Tour de France.
d’intérêt – sinon plus – que la L’espoir d’une course plus ger une carrière ou suffit parfois à d’avis Tom Dumoulin, qui pensait nageurs d’équipe, est moindre, et
Grande Boucle. Il s’élance ce sa- ouverte Si certains s’ennuient contenter un sponsor, ce qui tend prioriser la Grande Boucle. les sollicitations médiatiques plus L’argent Mauro Vegni, organisa-
medi 11 mai de Bologne. Avec, au devant le Tour de France en ver- à bloquer la course, chacun défen- rares. L’organisation de la course teur du Tour d’Italie, niera autant
départ, trois des spécialistes des sion Sky, qu’ils se consolent : ils dant ses maigres acquis. La passion et la tranquillité « Au est moins militaire qu’en France. qu’il le peut avoir versé « la moin-
courses par étapes qui semblaient ne sont pas seuls. Les coureurs Tandis que le Tour de France est Tour, vous avez l’impression d’être « Les coureurs aiment cet équili- dre lire » pour attirer un coureur.
les plus à même de bouleverser la aussi aimeraient échapper au contraint de miser sur des étapes- dans un zoo : le coureur est l’animal bre, cette simplicité du Giro qui n’est Pourtant, cette pratique a toujours
suprématie de l’équipe britanni- scénario d’une course mise en sprint, de moins de 100 km, pour auquel on jette des cacahuètes. Sur pas, non plus, la foire d’antan, ex- eu cours, instituée par Vincenzo
que Sky, devenue Ineos, en juillet coupe réglée, où les audacieux susciter une course spectaculaire le Giro, on a plutôt l’impression plique le journaliste Pierre Carrey, Torriani, l’élégant directeur de
sur les routes hexagonales : le sont systématiquement ramenés et explosive, le Giro continue de d’être dans un musée : les gens vien- auteur du premier livre en fran- l’épreuve de 1949 à 1989, qui ne
Néerlandais Tom Dumoulin, l’An- à la niche par le train infernal de miser sur des étapes de monta- nent regarder les tableaux. » En Ita- çais consacré à la course (Giro, s’en cachait pas. Le Tour de France
glais Simon Yates et le Slovène Pri- l’équipe britannique. gnes marathon, hérissées de cols lie, comme le formule le Suisse Hugo Sport, 334 pages, 19,95 €). s’y est toujours refusé.
moz Roglic. Ils devaient former un « Le Giro est à la fois une course sur plus de 200 km, où les favoris Steve Morabito (Groupama-FDJ), Mais le Giro est en train de grandir Cette prime de participation, se-
quatuor de rêve avec le prodige du plus difficile et moins monotone, se retrouvent seul à seul dans la les coureurs ont le sentiment et il n’est pas sûr que, dans dix ans, cret de polichinelle du peloton
cyclisme mondial Egan Bernal en l’absence d’une équipe Sky qui dernière heure de course. d’être mieux respectés qu’en on n’ait pas perdu ce charme-là. » professionnel, peut passer par un
(Ineos). Mais le Colombien de contrôle tout », estime l’Italien D’où des étapes d’anthologie France où ils croisent un public De sa première expérience gonflement des frais remboursés
22 ans a déclaré forfait, victime Mario Chiesa, directeur sportif renvoyant aux mythes des années venu d’abord pour le spectacle de en 2017, le Français Thibaut Pinot aux équipes, à condition qu’elles
d’une chute à l’entraînement dans de l’équipe Bahrain-Merida de d’après-guerre, comme celle par la caravane publicitaire, et plus se souvient de « la simplicité, alignent leurs meilleurs coureurs.
son pays à une semaine du départ. Vincenzo Nibali. Sur le Tour d’Ita- laquelle Christopher Froome a sensible à la question du dopage. l’authenticité, la beauté des dé- Selon la presse spécialisée, le mon-
Le tableau sera sans doute plus lie, aucune équipe, même la Sky renversé le Giro l’an passé. La mé- Celui du Giro, dans les cols, est le cors, la passion », comme il l’écrit tant a grimpé à sept chiffres pour
terne au départ du Tour de France qui accompagnait Christopher téo, plus imprévisible en mai plus souvent venu lui-même à dans la post-face de Giro. Hubert s’assurer des présences de Lance
à Bruxelles, où l’aigle à trois têtes Froome l’an dernier, n’a les qu’en juillet, surtout au-dessus vélo, mû par l’opportunité de voir Dupont, onze Tours d’Italie au Armstrong, en 2009, et de Christo-
d’Ineos – Christopher Froome, moyens de contrôler la course. des 2 000 m, est aussi de nature à de près les champions qu’il re- compteur, souligne aussi « la qua- pher Froome, neuf ans plus tard. p
Geraint Thomas, Egan Bernal – L’importance capitale du Tour perturber le bon ordre des choses. garde à la télévision. Christopher lité de la table, quel que soit l’hôtel. clément guillou
14 |
ÉCONOMIE & ENTREPRISE
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

NUMÉRIQUE

Le projet de
Macron pour
« responsabiliser »
les réseaux sociaux
Au menu de la rencontre entre le président français
et Mark Zuckerberg, le patron de Facebook,
ce vendredi, un rapport veut imposer
aux réseaux sociaux des « obligations
de transparence » sur la modération de leurs
contenus. Une étape d’une offensive plus vaste
de Paris sur la régulation des contenus haineux

S
ur la table autour de laquelle se auteurs, qui ont pu accéder au siège euro- lais de décision », taux d’erreur, « viralité et sous peine d’amendes allant jusqu’à 4 % du
rencontraient Emmanuel Ma- péen à Dublin ou à un centre de modération LE RAPPORT PREND audience des contenus [jugés contraires aux chiffre d’affaires mondial. Beaucoup y voient
cron et Mark Zuckerberg, ven-
dredi 10 mai, se trouvait un rap-
à Barcelone, développent surtout leurs re-
commandations. Ils formalisent une politi-
COMME RÉFÉRENCE règles] avant qu’ils soient retirés »… Le réseau
devrait prévoir « un mécanisme indépen-
le risque de censure de contenus légaux.
Facebook « espère que les conclusions du
port. Ce document, dont Le que de régulation « souple » des réseaux so- LA RÉGULATION dant » pour faire appel des décisions. rapport Loutrel seront prises en compte dans le
Monde a obtenu une copie, est le ciaux, souhaitée de longue date par le gou- La supervision serait confiée à un régula- débat sur la loi Avia ». Ce texte pourrait con-
fruit d’une mission inédite sur la régulation vernement ou le CSA. « La voie qui est choisie BANCAIRE POUR teur, qui pourrait être le CSA ou une nouvelle naître des modifications. Au gouvernement,
des réseaux sociaux, lancée en novembre et
conçue lors de la première entrevue entre le
est celle de la responsabilisation des réseaux
sociaux, car ils ont le pouvoir d’amplifier ce
LA LUTTE CONTRE entité, en cas de fusion avec l’Arcep. Un point
délicat, que le rapport n’aborde pas. Après
on n’exclut pas des ajustements, en discus-
sion avec Mme Avia et dans le cadre du débat
président français et le patron de Facebook, qu’écrivent les utilisateurs. C’est une voie LE BLANCHIMENT mise en demeure, l’autorité pourrait pro- parlementaire, en prenant aussi en compte
il y a tout juste un an. Le texte a été remis au différente du tout-répressif, tout en prévoyant noncer des sanctions : obliger le réseau so- l’avis, attendu mi-mai, du Conseil d’Etat. Le
secrétaire d’Etat au numérique Cédric O, qui des sanctions », souligne Cédric O. cial à publier ces décisions ; payer jusqu’à 4 % secrétariat d’Etat souhaite un examen du
devait s’entretenir avec M. Zuckerberg à de son chiffre d’affaires mondial… texte « le plus vite possible », « avant l’été ».
midi. Il concerne Facebook au premier chef, MOYENS DE CONTRÔLE NÉCESSAIRES Cet édifice ne peut avoir de force qu’avec des Alors que certains, telle l’association La Qua-
mais aussi YouTube, Snap ou Twitter. Le rapport prend comme référence la régula- moyens de contrôle. La modération « doit être drature du Net, voient dans la loi Avia « une
A la faveur du « deal » avec le gouvernement tion bancaire pour la lutte contre le blanchi- auditable par le régulateur et/ou par un audi- privatisation de la justice » confiée aux ré-
français, la plate-forme de M. Zuckerberg a ac- ment qui cherche à « imposer et à surveiller teur indépendant de la plate-forme », écrit le seaux sociaux, la nouvelle régulation ne man-
cepté de montrer comment elle modérait les des obligations de moyens », des « règles pré- rapport. Le régulateur doit aussi pouvoir « uti- quera pas de faire débat. D’autant que Paris es-
contenus haineux à un groupe de dix repré- ventives », et non « la sanction des échecs ». liser des identités d’emprunt » (des faux comp- père que la régulation des contenus en ligne
sentants des régulateurs français, dont le Con- Mais, rappelle-t-on, cette régulation n’empê- tes) et obtenir « des accès privilégiés aux algo- sera inscrite à l’agenda de la future Commis-
seil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et l’Arcep, che en rien de poursuivre devant les tribu- rithmes » qui organisent les contenus sur Fa- sion européenne. Cédric O portera aussi le su-
le gendarme des télécoms, dont est issu le rap- naux l’auteur d’un contenu problématique cebook ou YouTube. Cette possibilité d’accé- jet pour la France lors d’une réunion des mi-
porteur du texte Benoît Loutrel, également ou un réseau social. der, grâce à « des interfaces [API] dédiées », à nistres du G7 sur le terrorisme et le numéri-
passé par Google. « Pour être efficace, il faut ré- Les régulateurs veulent imposer aux ré- ces logiciels cruciaux, reste à construire. que, mercredi 15 mai à Paris, dans le but d’éla-
duire l’asymétrie d’information entre les ré- seaux sociaux « des obligations de transpa- Ces préconisations ont a priori vocation à borer une charte. Enfin, le président Macron
seaux sociaux et les régulateurs », explique Cé- rence », sur « l’ordonnancement de leurs con- être traduites dans le futur projet de loi sur soutiendra l’appel de Christchurch, qui sera
dric O, estimant que Facebook a été « coopéra- tenus », mais surtout sur leur « modération » l’audiovisuel (pour la partie sur les régula- lancé à Paris le même jour par Jacinda Ardern,
tif ». L’entreprise se dit aussi satisfaite de l’ex- et sur la mise en œuvre des conditions d’uti- teurs) ou dans la proposition de loi contre la la première ministre de la Nouvelle-Zélande.
périence. Et le secrétaire d’Etat est lisation qui fixent les règles de la plate- cyberhaine de la députée LRM Laetitia Avia. Cette tuerie qui a fait 50 morts dans deux
« globalement en phase » avec les conclusions forme : Comment sont-elles élaborées ? Mais ce texte a une philosophie plus répres- mosquées le 15 mars avait été diffusée en di-
du rapport, qui ont vocation à être appliquées. Quels sont « les moyens humains et technolo- sive et plus proche de la loi allemande : elle rect sur Facebook et avait généré un flot de
A sa lecture, on ne trouve pas de révéla- giques » ? Le rapport demande « des statisti- impose aux réseaux sociaux de retirer les messages haineux sur les réseaux sociaux. p
tions sur les coulisses du réseau social : les ques sur l’efficacité de la modération » : « dé- contenus haineux signalés, sous 24 heures, alexandre piquard

Entre le président français et les géants du Web, la fin de l’idylle


Taxe GAFA, proposition de loi sur les contenus haineux, le droit d’auteur… des points de tension sont apparus

ANALYSE par ce prestataire britannique de


la campagne présidentielle de Do-
groupe a reçu des représentants
des régulateurs français et leur a
En fait, M. Macron a décidé d’ac-
célérer, face à l’émotion suscitée
D’autres dossiers ont suscité de
vives batailles de lobbying : sans
à Facebook. Dans sa tribune pour
une « renaissance européenne »,

L e 23 mai 2018-10 mai 2019. A


un an d’écart, l’image est la
même : Emmanuel Macron
reçoit Mark Zuckerberg à l’Elysée.
Mais, au-delà des apparences, le
nald Trump.
L’ex-candidat de la « start-up na-
tion » s’affichait, lui, aux côtés de
dirigeants de grandes entreprises
de technologie comme M. Zucker-
exposé ses méthodes de modéra-
tion des contenus haineux. Leur
rapport est attendu ce 10 mai.

Vives batailles de lobbying


par la recrudescence de l’antisémi-
tisme. « Nous devons nous inspirer
de ce que nos voisins allemands ont
su faire de manière efficace et prag-
matique », avait-il dit, lors du dîner
surprise, la « taxe GAFA » que la
France a tenté d’imposer aux pla-
tes-formes en Europe, avant de
faire voter, en avril, un texte en
France. Mais aussi la directive sur
début mars, M. Macron promet
ainsi de « réguler les géants du nu-
mérique, en créant une supervision
européenne des grandes plates-for-
mes (sanction accélérée des attein-
contexte n’est plus le même. Des berg et les autres invités du som- Si les entreprises comme Google du Conseil représentatif des insti- le droit d’auteur, qui impose à Fa- tes à la concurrence, transparence
points de tension sont apparus met Tech for Good, organisé à ou Facebook saluaient ce nouvel tutions juives de France (CRIF). cebook ou à YouTube (filiale de de leurs algorithmes…) ».
entre le président français et le l’Elysée. Une façon de tenter de se interlocuteur, depuis, quelques Or, la loi allemande, qui con- Google) de passer des accords avec M. Zuckerberg n’est pas non plus
fondateur de Facebook, et dans la démarquer de ses prédécesseurs nuages ont assombri le tableau. traint les plates-formes à suppri- les ayants droit des œuvres et de en meilleure posture : il reste
relation entre l’exécutif français et comme François Hollande ou Ni- L’annonce, dès février, de la pro- mer les contenus haineux en négocier un droit voisin avec les poursuivi par les polémiques,
les grandes entreprises numéri- colas Sarkozy et de profiter du ra- position de loi de régulation des vingt-quatre heures sous peine entreprises de presse. comme celle de la diffusion sur Fa-
ques américaines. fraîchissement des relations entre contenus haineux a créé un point de fortes amendes, était décrite A l’approche des européennes, cebook d’images de la tuerie de
En recevant M. Zuckerberg la « big tech » et le président améri- de tension avec les grandes plates- comme un exemple répressif que M. Macron est dans une position Christchurch (Nouvelle-Zélande),
en 2018, M. Macron lui avait offert cain, Donald Trump. formes. Ce texte, déposé en mars le gouvernement et Facebook moins forte qu’il y a un an, notam- et il est menacé de sanctions
une séquence plutôt positive, Ce jour-là, M. Macron avait ré- par la députée de Paris Laetitia cherchaient justement à éviter ment en raison de la crise des « gi- comme l’amende record attendue
alors qu’il affrontait le début de la sumé sa doctrine vis-à-vis des Avia (La République en marche), en collaborant. Le réseau social y lets jaunes ». Et l’exécutif estime du régulateur américain du com-
tornade médiatique du scandale géants du numérique : leur tendre n’était pas prévu au moment de la voit un mécanisme qui pousse à que la demande de justice de ce merce. Derrière les sourires, des
Cambridge Analytica : le PDG sor- la main mais, « en même temps », mise en place du groupe de régu- censurer des contenus légaux. Et mouvement s’est, en partie, cris- crispations se font sentir, même si,
tait de deux auditions hostiles de- les inciter à accepter une régula- lateurs, reconnaît-on chez Face- il juge les montants des sanc- tallisée sur les grandes entreprises pour l’instant, l’intérêt des gran-
vant les députés américains et tion. Symbole de cette démarche : book, tout en assurant que le dia- tions prévus dans la loi Avia – jus- américaines du numérique. des plates-formes et d’Emmanuel
européens, sur l’utilisation indue la mission « pilote » annoncée en logue a toujours été bon avec le qu’à 4 % du chiffre d’affaires D’où cette volonté de fermeté, Macron à collaborer demeure. p
de millions de profils Facebook novembre 2018 avec Facebook. Le gouvernement. mondial – excessifs. qui n’a pas échappé à Google ou al. p.
économie & entreprise | 15
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

« Il est temps de démanteler Facebook »,


plaide un ancien fondateur du réseau social
Dans une tribune publiée dans le « New York Times », Chris Hughes, qui a quitté l’entreprise
il y a des années, critique le pouvoir « sans précédent » de Mark Zuckerberg

L e pouvoir de Mark est in-


croyable, et dépasse de loin
celui de n’importe qui au
gouvernement ou dans le secteur
privé. (…) Le pouvoir de Mark est
mauvais escient, écrit M. Hughes,
qui estime que Mark Zuckerberg
« a créé un Léviathan qui nuit à
l’entrepreneuriat et limite la liberté
de choix du consommateur ».
données sur ses utilisateurs, a un
prix, observe M. Hughes. « Le
marché ouvert et dynamique qui a
permis à Facebook et à d’autres
entreprises de créer de meilleurs
être complétée par la création
d’une agence fédérale spécifi-
quement chargée de réguler la Si-
licon Valley. « Mark Zuckerberg ne
peut pas réparer Facebook, mais le
sans précédent et antiaméricain. Le cofondateur n’épargne pas produits a quasi disparu. Il y a gouvernement en a le pouvoir »,
(…) Il est temps de démanteler non plus, au passage, les respon- aujourd’hui moins de chances de conclut-il.
Facebook. » Les mots sont durs, sables politiques « qui se sont pen- voir de nouvelles start-up dévelop- M. Hughes n’est pas le seul an-
surtout lorsqu’on sait qu’ils ne dant trop longtemps émerveillés per de meilleurs produits, qui cien responsable ou investisseur
viennent pas d’un militant anti- de la croissance de Facebook et ont soient plus sains. » du réseau social à avoir, ces der-
Facebook, mais de quelqu’un qui oublié que leurs responsabilités Mais le problème est loin de se niers temps, pris ses distances
peut se permettre d’appeler l’un consistaient à s’assurer que les limiter à la sphère économique. avec l’entreprise. Roger McNa-
des plus puissants patrons du Américains sont protégés et que le La question est avant tout politi- mee, qui comptait parmi les pre-
monde par son prénom. Ce texte, marché reste libre ». Pourtant, es- que, estime le cofondateur du ré- miers investisseurs à avoir misé
publié dans le New York Times time-t-il, tous les outils nécessai- seau social. « L’aspect le plus pro- sur le succès de Facebook, a pu-
mercredi 9 mai, a été écrit res pour améliorer la situation blématique du pouvoir de Face- blié, en février, un livre titré
par Chris Hughes, qui a été l’un sont déjà là, à commencer par le book est le contrôle qu’il donne à Zucked : Waking Up to the Face-
des cofondateurs de Facebook Sherman Act, la grande loi anti- Mark sur la capacité de surveiller, book Catastrophe (non traduit,
après avoir rencontré Mark trust américaine, adoptée au d’organiser, et même de censurer HarperCollins), dans lequel il dé-
Zuckerberg à Harvard. XIXe siècle pour limiter le pouvoir les discussions de 2 milliards de taille sa déception vis-à-vis de ce
Dans un long réquisitoire, Chris des magnats du chemin de fer. personnes. » qu’est devenue l’entreprise, avec
Hughes, qui ne travaille plus pour Les gages donnés récemment des arguments proches de deux
l’entreprise depuis des années, Un monopole illégal par le réseau social en matière de de M. Hughes.
dresse la liste des problèmes Or, l’entreprise se trouve dans vie privée ou de liberté d’expres- « Nous acceptons chez Face-
que pose, selon lui, Facebook au une telle situation monopolisti- sion ont été faits de bonne foi, book que notre succès implique
fonctionnement de l’économie et que qu’il « n’y a aucun contrôle du juge M. Hughes. Mais ils ne résou- un devoir de rendre des comptes »,
de la société américaine. marché », écrit M. Hughes dans sa dront pas le problème systémi- a réagi Nick Clegg, responsable
A commencer par la toute-puis- tribune. Tous les signaux d’un que posé par la puissance du ré- des affaires publiques de Face-
sance de Mark Zuckerberg sur le monopole contraire à la loi sont seau social : « Facebook n’a pas book, dans un communiqué
réseau social, qui compte plus de là, juge ce dernier, qui cite pêle- peur de quelques règles de plus », transmis à la chaîne américaine
2 milliards d’utilisateurs dans le mêle les statistiques d’utilisation relève-t-il. CNN. « Mais vous n’imposez pas
monde. « Mark est quelqu’un de de Facebook, d’Instagram et de La seule solution, radicale, serait la responsabilité en appelant au
bien, quelqu’un de gentil », recon- WhatsApp (les applications de scinder le groupe, Facebook, démantèlement d’une entreprise
naît M. Hughes. Mais il a trop de sociales les plus utilisées au Instagram et WhatsApp, pour en américaine qui a réussi », pour-
Le président français, pouvoir : « Le conseil d’adminis- monde) ; le fait que Facebook ait faire trois entreprises cotées suit-il. « La responsabilité des en-
Emmanuel Macron, tration de Facebook est plus pro- pu aisément racheter des entre- distinctes, affirme Chris Hughes, treprises de nouvelles technolo-
s’entretient avec che d’un panel de conseillers que prises qui menaçaient de le con- rejoignant la proposition faite par gies ne peut être renforcée qu’en
le cofondateur et d’un contre-pouvoir, car Mark currencer, comme Instagram, la sénatrice Elizabeth Warren, introduisant de nouvelles règles
patron de Facebook, contrôle 60 % des droits de vote. imiter les fonctionnalités de cel- candidate à l’investiture démo- rigoureuses pour Internet. C’est
Mark Zuckerberg, Mark seul peut décider comment les qu’il ne parvenait pas à acqué- crate pour la présidentielle améri- exactement ce que Mark Zucker-
à Paris, en configurer l’algorithme qui choisit rir, comme Snapchat, ou même caine de 2020. berg demande. Et cette semaine, il
mai 2018. CHRISTOPHE PETIT ce que les utilisateurs voient dans bloquer les outils d’autres con- Cette séparation forcée pourrait rencontre d’ailleurs des chefs de
TESSON/POOL/REUTERS leur fil d’actualité, avec quels para- currents potentiels, comme Vine. être complétée par une interdic- gouvernement pour avancer vers
mètres de vie privée… » Cette domination sur l’Internet tion, limitée dans le temps, d’ac- cet objectif. » p
Or, ces dernières années, cette social, couplée à la capacité de Fa- quérir de nouvelles entreprises, damien leloup et
toute-puissance a été utilisée à cebook d’agréger toujours plus de propose-t-il encore. Et devrait martin untersinger

Face aux Gafam, les députés PERTES & PROFITS | CONCURRENCE


p ar p h i l i p p e e s can d e

adoptent le droit voisin Remettre le génie dans la lampe


Le texte oblige les plates-formes à rémunérer éditeurs et agences
de presse pour l’exploitation des articles
Facebook travaille ardemment de ce qui s’était passé en 1911 Google dans bien des pays leur a

A l’Assemblée nationale,
jeudi 9 mai, l’heure était
quasiment à l’union na-
tionale face aux Gafam (Google,
Apple, Facebook, Amazon et Mi-
La loi ne précise
ni les modalités
ni le montant
la négociation entre les Gafam et
les organes de presse. Il reste
donc désormais aux éditeurs et
aux agences de s’unir pour négo-
cier face à Google et Facebook,
au lancement de sa propre
monnaie. Elle permettrait
d’acheter des services, de trans-
férer de l’argent, voire de se
faire rémunérer. « Je pense
avec le monopole pétrolier
de la Standard Oil of Indiana
de John Rockfeller.
Comme dans le conte des
mille et une nuits, le génie sorti
permis d’engranger des moyens
financiers considérables puis
avec ces milliards d’étouffer la
concurrence et donc la future
innovation. Cas classique du
crosoft). Un consensus rare sus- qui devront être qui captent une grande part des qu’envoyer de l’argent à quel- de sa lampe a apporté de nom- monopole privé, que l’on re-
cité par l’adoption de la loi insti- négociés entre revenus de la publicité numéri- qu’un devrait être aussi simple breux bienfaits à l’humanité : trouve depuis un siècle aux
tuant un droit voisin, inspiré du que (en 2016, 2,4 milliards d’euros que d’envoyer une photo », avait Google a amené l’information Etats-Unis. Une nouveauté tou-
droit d’auteur, au profit des édi- les Gafam sur 3,5 milliards d’euros, en expliqué tout simplement Mark au cœur des foyers et Facebook tefois, la quantité considérable
teurs et des agences de presse. et les organes France). Et aux patrons de presse Zuckerberg en décembre 2018. a relié les hommes comme il de données recueillies sur les
Quatre-vingts députés – hormis d’en faire bénéficier les journalis- Le patron de Facebook rêve en- n’avait jamais été possible clients et dont l’usage inconsi-
celui de La France insoumise de presse tes pour une rémunération « ap- core de renforcer le pouvoir de auparavant. Mais leur puis- déré menace à la fois la vie pri-
Michel Larive, qui a regretté un propriée et équitable », selon les son réseau social en offrant la sance est désormais telle vée et la démocratie.
texte « flou » et prédit une termes de la loi. possibilité à ses quelque 3 mil- qu’elle menace l’équilibre déjà Briser en morceaux les rois de
« grande reddition en rase campa- sources propres pour garantir son Les députés ont prévu une com- liards de membres d’échanger instable de nos économies et l’Internet ne doit donc pas
gne » face aux Gafam en raison de indépendance, son dynamisme et mission administrative de re- en « Facebook coin ». Jamais de nos sociétés. Comment dès aboutir à un retour en arrière.
l’absence de garde-fous – ont sa liberté. Il y a urgence à agir et à cours en cas d’échec des négocia- une entreprise n’a semblé aussi lors remettre le génie dans sa C’est en fait tout le droit de la
voté en faveur de ce texte au nom légiférer pour rééquilibrer le par- tions entre les employeurs et les puissante à l’échelle de la pla- lampe ? La réponse est moins concurrence qu’il faut mobili-
de la défense d’un secteur bous- tage de la valeur », a déclaré pour journalistes. Les syndicats récla- nète, au point de s’attribuer des simple qu’il n’y paraît. ser et moderniser, alors qu’il
culé par la révolution numérique sa part Aurore Bergé, députée La ment, eux, « un partage égal ». prérogatives d’Etat, comme s’est trouvé impuissant à régu-
et au nom de la démocratie. République en marche. « On ne peut donc qu’appeler à la celle de battre monnaie. Mais Etouffer la concurrence ler des acteurs dont les clients
« Face aux Gafam, il ne peut y responsabilité des acteurs, à la fois Facebook est-il vraiment au- Le pouvoir de ces plates-formes finaux ne se plaignaient pas,
avoir de calcul politicien ou de « Un partage égal » dans la négociation, mais égale- dessus des Etats ? Il semble plu- est lié à leur taille. Plus ils ont puisque le produit est gratuit. Il
subtilités tacticiennes, il faut que Adopté à l’unanimité d’abord au ment, au lendemain, pour définir tôt qu’au faîte de sa puissance, il d’utilisateurs, plus leur service faut surveiller bien plus étroite-
nous soyons tous ensemble », a Sénat en janvier à l’initiative du la part équitable qui devra revenir n’ait jamais été aussi menacé. s’améliore et plus le public les ment les acquisitions condui-
déclaré le rapporteur de la loi, le socialiste David Assouline, le aux journalistes qui créent les con- Alors que la firme peine à s’ex- plébiscite. Qui voudrait se pas- sant à des monopoles, comme
député MoDem Patrick Mignola. texte transpose l’article 15 de la di- tenus, dans le cadre de cette trans- traire du scandale de l’utilisa- ser des services de Google pour Facebook-WhatsApp dans la
Le texte oblige les « infomédiai- rective européenne sur le droit position », a souligné M. Mignola. tion politique des données trouver un restaurant, une voi- messagerie ou Google-Waze
res » à payer l’exploitation sur le d’auteur adoptée définitivement La loi prévoit ainsi, dans son ar- de ses membres, voici qu’un ture d’occasion, l’information dans la navigation, voir exiger
Net des articles, photos ou vidéos, en avril après plus de deux ans de ticle 3, la possibilité d’un orga- prix Nobel d’économie (Paul du jour ou l’âme sœur ? C’est ce leur séparation, et réguler les
hors courtes citations (« snip- débats et de campagnes de lob- nisme de gestion collective, soit Romer), une sénatrice démo- que l’on appelle les rendements données. Comme par hasard,
pets ») ou hyperliens. « C’est une bying de part et d’autre. Les dépu- pour négocier face aux plates-for- crate influente (Elizabeth War- croissants de l’effet réseau. Peu l’Europe, qui ne possède aucun
belle avancée que nous devons à tés ont tenu compte de la direc- mes, soit pour répartir ces nou- ren) et maintenant un ancien de gens souhaiteraient revenir géant du Net sur son territoire,
l’Union européenne », a souligné tive en fixant également à veaux revenus. L’Etat pourra fondateur de la société (Chris à l’Internet balkanisé des dé- a pris de l’avance dans ce do-
Patrick Mignola, qui y voit un deux ans le montant des droits aussi intervenir si jamais aucun Hughes) montent au créneau buts, où seuls les experts pou- maine, multipliant mesures fis-
« troisième pilier » dans la régula- voisins, au lieu des cinq ans fixés accord ne se dégageait avec les pour demander à l’encontre de vaient s’y retrouver. cales et sanctions. Il lui reste, à
tion des Gafam avec leur taxation par le Sénat. Gafam. Le texte sera adopté défi- Facebook, mais aussi de Google Mais ce qui fut un puissant l’inverse des Etats-Unis, à créer
et la lutte contre les « fake news ». Le texte ne précise pas néan- nitivement une fois qu’il sera re- et Amazon, soit une taxation moteur d’innovation devient les conditions de l’émergence
« La gratuité de l’information est moins les modalités ni le mon- passé devant le Sénat. p spécifique, soit un démantèle- un piège. La situation quasi mo- de nouveaux génies de l’Inter-
un mythe, la presse a besoin de res- tant qui devront être définis par françois bougon ment de ces sociétés, à l’image nopolistique de Facebook et de net. Ce qui n’est pas gagné. p
16 | économie & entreprise 0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Kering va verser 1,25 milliard d’euros au fisc italien


Le groupe dirigé par François-Henri Pinault niait toute évasion fiscale. Cette amende constitue un record

L’
accord est à l’amiable.
Le chiffre, un record. Le
Le contentieux
groupe français de visait
luxe Kering (proprié-
taire notamment de Gucci, Bot-
la principale
tega Veneta, Balenciaga, Yves filiale du français,
Saint Laurent, Boucheron, etc.)
a annoncé, jeudi 9 mai, avoir si-
Gucci, qui pesait
gné un accord avec le fisc italien 8,2 milliards
pour mettre fin au contentieux
visant la principale de ses filiales,
d’euros en 2018
Gucci, depuis 2017.
Le redressement s’élève à
894 millions d’euros, auxquels La marque italienne Gucci a fait
s’ajoutent des « pénalités et inté- l’objet d’une enquête du parquet
rêts », précise par communiqué le de Milan entre 2017 et 2018 pour
groupe détenu par la famille de des soupçons d’évasion fiscale.
François Pinault. Au total, Kering L’essentiel de l’enquête, déclen-
devra s’acquitter de 1,25 milliard chée par les révélations d’un an-
d’euros. L’ensemble sera compta- cien manager de Kering, Carmine
bilisé sur l’exercice 2019. Rotondaro, licencié pour diverses
Si ce chiffre est un record concer- malversations en 2017, a porté sur
nant un litige fiscal en Italie, il est la façon dont la filiale suisse de lo-
sensiblement inférieur à ce gistique et de distribution de Ke-
qu’évoquaient au début de l’année ring, Luxury Goods International
les magistrats, qui estimaient le (LGI), a facturé les ventes de la mar-
préjudice à 1,4 milliard d’euros que florentine, entre 2011 et 2017.
plus les pénalités et intérêts.
D’emblée, le groupe français, Deux dirigeants visés
dont le chiffre d’affaires a atteint Selon les procureurs de Milan,
13,6 milliards d’euros en 2018, pré- Gucci a artificiellement affecté à
cise qu’il puisera dans « sa trésore- cette filiale de 600 employés,
rie » pour payer cette amende. créée au début des années 2000 et
Il n’aura guère de difficultés à s’ac- implantée à Cadempino, une pe-
quitter de cette somme. Grâce pré- tite commune du Tessin située à
cisément au succès de la marque deux pas de la frontière italienne,
italienne Gucci, dont les ventes des revenus de commercialisation
ont bondi de 45 % en 2017 et 37 % réalisés en Italie. Ce faisant, il Francois-Henri Pinault, PDG de Kering, lors de l’assemblée générale du groupe, le 24 avril, à Paris. ÉRIC PIERMONT/AFP
l’année suivante, pour atteindre contournait le fisc italien pour ne
8,2 milliards d’euros, le groupe s’acquitter que de l’impôt sur les avoir dirigé deux autres filiales du signé par Kering, rapporte mani avait accepté de régler Stefano Gabbana, propriétaires de
ayant signé un exercice 2018 re- sociétés suisses, particulièrement groupe (Bottega Veneta et Stella l’agence Reuters en citant des 270 millions d’euros pour faire Dolce & Gabbana, avaient choisi
cord. Son résultat net a été multi- attractif – par ce mécanisme, sa McCartney), et son prédécesseur, sources judiciaires. cesser des poursuites. Prada a fait l’affrontement : condamnés ini-
plié par deux en 2018, se hissant à taxation baissait à 8 % – alors que Patrizio Di Marco, ont également Alors que s’ouvre la Biennale de aussi les frais d’une enquête pour tialement, en 2013, pour avoir créé
3,7 milliards d’euros. Le groupe, la plus grande partie du travail fait l’objet d’une enquête pénale. Venise, dont les Pinault sont des dissimulation de revenus par le une société fictive au Luxem-
dont la valorisation boursière dé- était réalisée dans les bureaux mi- Leur rémunération aurait tran- soutiens financiers importants, biais de domiciliations fictives. La bourg, ils ont contesté les pour-
passe les 63 milliards, regorge de lanais du groupe. sité par une société offshore si- cette signature permet à leur partie pénale a été classée fin 2016, suites du fisc italien. Dans un pre-
cash. Sa trésorerie nette attein- Qu’en est-il en France ? Le tuée au Luxembourg, d’après les groupe de clore un contentieux après que le groupe eut accepté de mier temps, les pénalités récla-
drait plus de 10 milliards d’euros, groupe a été mis en cause par le informations révélées, début qui entachait son image. D’autant payer 400 millions d’euros. A la mées contre eux ont été réduites
d’après les analystes financiers. site d’information Mediapart, 2018, par le réseau d’informations que François-Henri Pinault se tar- suite de cette procédure, les diri- de 1 milliard à 200 millions
Kering a toujours nié toute éva- selon lequel il a échappé à European Investigative Collabo- gue d’avoir engagé durablement geants de Prada ont rapatrié une d’euros, avant un abandon to-
sion fiscale. Mais, cette fois, dans 180 millions d’euros d’impôts rations (EIC). le groupe fondé par son père dans partie de leurs activités en Italie. tal des poursuites, en décem-
son communiqué, le groupe pré- dans l’Hexagone. Kering avait af- Le groupe affirmait alors « avoir une politique de responsabilité Dans l’affrontement général que bre 2018. Quant aux frères Bul-
sidé par François-Henri Pinault firmé, en avril 2018, n’être mis en place une gouvernance sociale et environnementale mène le fisc italien contre les gari, accusés d’avoir réalisé un
reconnaît « que les réclamations visé par « aucune enquête pour d’entreprise visant à assurer une exemplaire. géants du luxe, l’accord conclu montage du même type avant la
soulevées par l’audit fiscal concer- fraude fiscale ». conformité totale avec les régle- Le français n’est pas la seule mar- avec Kering est une victoire ma- vente de leur entreprise de joaille-
naient l’existence d’un établis- En Italie, deux dirigeants du mentations fiscales à tous les ni- que de luxe à avoir signé un accord jeure. Ces derniers mois, en revan- rie à LVMH, ils ont été acquittés
sement stable en Italie sur la pé- groupe restent dans la ligne de veaux, y compris celui de ses colla- avec le fisc italien. Les contentieux che, avaient été marqués par quel- par la justice italienne en 2018. p
riode 2011-2017 (…) et les prix de mire des autorités italiennes. Le borateurs ». Cette enquête pénale fiscaux se sont multipliés dans ques déconvenues. juliette garnier
transfert intragroupe appliqués PDG de Gucci, Marco Bizzarri, en- devrait aboutir à un règlement sé- le secteur ces dernières années. Dans un dossier similaire, les et jérôme gautheret
entre LGI et Gucci ». tré en fonctions en 2015 après paré, l’accord étant maintenant En 2014, la marque de mode Ar- designers Domenico Dolce et (rome, correspondant)

La RATP sommée de réintégrer un


Grâce à la layette de MLT, la ville
salarié soupçonné d’être dangereux de Pau renoue avec l’industrie textile
Le fabricant de vêtements pour bébé voit ses ventes croître de 15 %
par an. Elles ont atteint 1,5 million d’euros en 2018
S i tout se déroule comme prévu, il va de
nouveau conduire des bus en région
parisienne. « Je passe ma visite médicale
de reprise le 13 mai. Normalement, la réintégra-
– entre autres – des fichiers policiers, qui ratis-
sent large : y figure le nom d’individus soup-
çonnés de radicalisation religieuse ou ayant
fréquenté des groupes politiques situés aux
tion devrait se faire dans la foulée », confie
Marc, qui témoigne sous un prénom
d’emprunt. Son activité sera identique à celle
qu’il avait dû quitter, fin janvier 2018, dans
des circonstances peu ordinaires. S’appuyant
deux extrémités de l’axe gauche-droite.
A l’issue de ses recherches, le ministère de
l’intérieur avait émis à l’égard de Marc un
« avis d’incompatibilité » non motivé. La RATP
s’en était prévalue pour congédier son chauf-
A Pau, les machines de La
Manufacture de layette et
tricots (MLT) tournent à
plein régime. Le fabricant inau-
gure ses nouveaux locaux, lundi
Ses ventes ont atteint 1,5 million
d’euros en 2018.
La production est passée de
400 000 pièces en 2015 à 500 000
en 2018, notamment grâce à la
maines » à la grande distribution,
et ce à un prix raisonnable, et d’évi-
ter les sur-stocks ou les ruptures de
stocks inhérents à des fabrications
en grand import, selon la diri-
sur la législation antiterroriste, son em- feur de bus. Ce faisant, elle a méconnu les rè- 13 mai, en présence du maire grande distribution alimentaire, geante. L’hiver dernier, le fabricant
ployeur – la RATP – l’avait licencié au motif gles, aux yeux de la cour d’appel : Marc aurait de la ville, François Bayrou. La son premier circuit de vente. Les a ainsi pu répondre à la mode du
qu’il aurait fait courir un risque à ses col- dû se voir remettre un avis PME a investi 1 million d’euros, il y hypermarchés Leclerc sont « un jaune moutarde. Quelques semai-
lègues et aux usagers. Une mise à l’écart que d’incompatibilité motivé, a un an, pour s’installer dans un partenaire historique », note Mme nes de fabrication ont permis à
ce père de famille de 36 ans avait contestée de- avec la possibilité de SELON LA COUR bâtiment de 2 500 m² qu’occupait Renouil-Tiberghien. Plus récem- MLT de fournir les rayons des ma-
vant les tribunaux. contester celui-ci devant le Chronopost. Il remplace l’atelier ment, Carrefour, Gémo, Aubert et gasins. « Si ces produits avaient été
La cour d’appel de Paris vient de lui donner tribunal administratif. D’APPEL DE PARIS, de Tarbes jugé trop étroit. Auchan ont signé avec MLT pour fabriqués en Asie, sous six mois
gain de cause : dans un arrêt rendu le 11 avril Tel n’a pas été le cas. La La ville renoue ainsi, à petite que la PME leur fournisse « en flux de délai, les centrales n’auraient
et évoqué par Mediapart, elle considère que la RATP a « privé le salarié de
LA SOCIÉTÉ échelle, avec son industrie textile. tendu » de quoi garnir leurs pas pu repasser commande à
rupture du contrat de travail « est entaché[e] son droit au recours effectif A « PRIVÉ Connu depuis le XVe siècle pour le rayons de paletots, cardigans et temps pour la saison », note-t-elle.
de nullité » et ordonne donc le retour du tren- à un juge » et porté « at- tissage et le tricotage de la laine de autres brassières. MLT espère dupliquer cette re-
tenaire à son point de départ. teinte à une liberté fon- LE SALARIÉ mouton, le Béarn a payé un lourd cette à succès sur le marché du tri-
Embauché en 2008 comme chauffeur de damentale ». tribut à la crise. « Dans l’indiffé- Assemblage en Tunisie cot adulte. La PME relance la Ma-
bus à la RATP, Marc avait manifesté le souhait, Sollicitée par Le Monde, DE SON DROIT AU rence », déplore Karine Renouil-Ti- Le fabricant profite là de son mo- nufacture de tricots Jean Ruiz de
neuf ans après, d’intégrer le service de sécu-
rité de l’entreprise. La direction avait alors de-
la RATP indique qu’elle
examine les « conséquen-
RECOURS EFFECTIF berghien, qui dirige la PME depuis
son rachat, fin 2015, avec son asso-
dèle économique mariant une
production automatisée en
Roanne (Loire), rachetée en 2018.
Dans cette autre ville historique
mandé au ministère de l’intérieur une en- ces » de cette décision sur À UN JUGE » cié, Arnaud de Belabre. France – douze métiers à tricoter du textile tricolore, la PME em-
quête sur lui, comme l’y autorisent plusieurs ses « procédures internes » Pau a perdu Courrèges. En 2017, qui tournent sous la houlette de ploie huit personnes pour faire
textes adoptés après les attentats de 2015 en tout en assumant le fait l’atelier de la marque a fermé les deux employés – et un sous-trai- tourner un site de tricotage en 3D.
Ile-de-France. Les sociétés de transport ont, d’avoir remercié Marc, au nom de sa « mission portes de son bâtiment construit tant tunisien spécialisé dans l’as- Malgré la crise du marché français
en effet, la possibilité de contrôler le pedigree de service public » et des « enjeux de sécurité en 1971 par le créateur de mode semblage. Le coût de la de la mode, cette production fabri-
de personnes qui désirent travailler chez elles publique ». Plusieurs autres litiges du même béarnais. A 12 kilomètres de là, à main-d’œuvre en Tunisie est qua- quée en France aurait trouvé
ou de salariés déjà en poste qui veulent chan- type opposent la société de transport à d’ex- Morlaàs, la Manufacture pyré- tre fois inférieur à celui de la son public. Lors du Salon du Made
ger d’affectation. Le but est de s’assurer que le salariés – dont le patronyme suggère qu’ils néenne, spécialiste de la laine France, relève Mme Renouil-Tiber- in France de Paris, en novem-
comportement des intéressés « n’est pas in- sont issus de l’immigration (ce qui n’est pas le bouillie, a tiré le rideau fin 2018. ghien. MLT y fait coudre ses vête- bre 2018, d’après Mme Renouil-Ti-
compatible avec [les] fonctions (…) envisa- cas de Marc). Ces différends ont également été MLT, qui emploie 12 personnes ments tricotés à Pau. berghien, les équipes de MLT
gées ». Réservées à certains métiers sensibles, portés devant la justice. p dans son atelier, voit son activité Cette alliance lui permet de « li- « n’ont pas touché terre ». p
ces vérifications sont réalisées en consultant bertrand bissuel croître de 15 % par an en moyenne. vrer les commandes sous trois se- ju. ga.
économie & entreprise | 17
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Le fonds activiste Amber relance Commerce: le duel


Chine-Etats-Unis reprend
sa bataille contre Arnaud Lagardère Pékin va riposter après la nouvelle hausse
des taxes décidée par Washington
Dans un courrier au conseil de surveillance, Amber Capital critique
à nouveau la gestion du groupe et son recentrage pas assez rapide
pékin - correspondant droits de douane était « domma-
geable » pour les deux parties.

L C
e feu est loin d’être éteint 2,18 millions d’euros, « soit une d’affaires est censé être responsa- omme annoncé dimanche « La Chine ne capitulera pas face à
entre Arnaud Lagardère
Entre 2003 et augmentation de 183 % alors que ble de manière illimitée sur ses 5 mai par Donald Trump, la pression, et nous avons la déter-
et son turbulent action- 2018, le fonds le résultat net a baissé de 42 % ». biens personnels. C’est la contre- les Etats-Unis ont aug- mination ainsi que les moyens de
naire Amber Capital. En- Enfin, les frais en tout genre partie du pouvoir sans partage menté, ce vendredi 10 mai, de 10 % défendre nos intérêts », a d’ailleurs
tré au sein du groupe en 2016, le
pointe une n’ont pas échappé à la spirale infla- que lui octroie son statut de gé- à 25 % les droits de douane supplé- prévenu, à Pékin, le porte-parole
fonds activiste bouscule depuis hausse des tionniste. Stable jusqu’en 2012, rant commandité. Mais aujour- mentaires sur environ 5 700 pro- du ministère chinois du com-
trois ans l’héritier de Jean-Luc La- l’enveloppe a augmenté pour d’hui, la quasi-totalité de ses titres duits représentant 200 milliards merce, Gao Feng. Pour justifier de
gardère. Alors que l’assemblée gé-
émoluments des connaître un pic en 2017 à 7,7 mil- est toujours nantie, servant de dollars (178 milliards d’euros) de nouveaux tarifs douaniers, l’admi-
nérale des actionnaires se tient dirigeants « de lions d’euros, avant de redescen- vraisemblablement de garantie à biens chinois importés. Quelques nistration américaine a expliqué
vendredi 10 mai, Amber Capital, dre à 3,1 millions l’année suivante. un emprunt. minutes après l’entrée en vigueur que la Chine est revenue, vendredi
détenteur de 5,31 % du capital, a
183 %, alors que Sauf qu’en quinze ans le nombre En cas de problème, vers qui les de cette mesure, à 00h01, heure de 3 mai, sur une partie substan-
toujours en tête d’infléchir la stra- le résultat net a de membres du comité est passé actionnaires pourraient-ils se re- Washington, la Chine a indiqué tielle des accords auxquels avaient
tégie d’un groupe propriétaire de neuf à cinq. Par personne, les tourner ? C’est le sens des ques- qu’elle allait prendre les « contre- abouti les négociateurs.
d’Hachette, d’Europe 1, du Journal
baissé de 42 % » frais ont donc augmenté de tions adressées par Colette Neu- mesures nécessaires », mais cette Selon l’agence Reuters, « dans
du Dimanche, ou des boutiques 255 000 à 610 000 euros, soit une ville en amont de l’assemblée gé- fois sans apporter davantage de chacun des sept chapitres du projet
Relay, mais dont les résultats ont progression de 139 %, souligne le nérale. La présidente de l’Associa- précisions. Par ailleurs, Washing- d’accord, la Chine a retiré son enga-
fondu ces dernières années. Face rémunère les cinq membres du document. tion de défense des actionnaires ton dit également préparer l’impo- gement à légiférer pour répondre
à Amber, la digue Lagardère n’est comité exécutif du groupe, soit, minoritaires (ADAM) veut savoir sition de droits de douane de 25 % aux griefs qui ont amené l’adminis-
pas près de céder. La société outre l’héritier, les deux cogérants, Pouvoir sans partage quelle est la valeur du patri- sur les biens chinois non encore tration Trump à déclencher une
dispose d’un statut de comman- Pierre Leroy et Thierry Funck- « Ne serait-il pas moins coûteux moine d’Arnaud Lagardère, pour- taxés et dont la valeur se monte à guerre commerciale : le vol de pro-
dite par actions, qui rend Arnaud Brentano, le directeur des rela- que le groupe prenne directement quoi il continue de vendre des ac- 325 milliards de dollars. priété intellectuelle et de secrets
Lagardère inexpugnable. tions extérieures, Ramzi Khiroun, en charge ces frais plutôt que de tions – il a cédé pour 2 millions Parallèlement à ces sanctions, commerciaux, le transfert forcé de
En 2018, Amber avait tenté de et le directeur financier, Gérard se les faire facturer par LC & M d’euros depuis le début de l’année, les négociations sur un accord technologies, la politique de la con-
faire élire des administrateurs au Adsuar. Or, LC & M a vu ses dépen- sans contrôle ? », fait mine de s’in- et si ces ventes sont effectuées à commercial entre les deux pays currence, l’accès aux marchés fi-
conseil de surveillance. En vain. ses progresser de 11,7 millions terroger Amber. De fait, Lagardère son initiative ou à la demande de continuent. Celles-ci ont repris à nanciers et la manipulation de sa
Changement de stratégie cette an- d’euros en 2003 à 21 millions ne publie plus les comptes de LC ses créanciers. De quoi mettre de Washington, jeudi 9 mai – et non devise ». La Chine dément ce recul.
née. Le fonds est remonté au cré- d’euros en 2018, ce qui représente & M depuis 2009, mais commu- l’ambiance à l’assemblée générale. mercredi comme prévu initiale- Alors que le Fonds monétaire in-
neau en adressant, le 3 mai, un « une augmentation de 79 % », nique les principaux chiffres dans Dans cette bataille, Amber a ment –, et devraient se poursuivre ternational a rappelé cette se-
courrier au conseil de surveillance souligne la lettre, qui juge ces son rapport annuel et juge qu’il se maintenant décidé d’impliquer le ce vendredi. La Chine qui, dit-on, maine qu’un nouveau conflit
critiquant à nouveau la gestion du coûts « totalement décorrélés des montre ainsi suffisamment conseil de surveillance. Dans sa a hésité à envoyer ses négocia- commercial ne pouvait que porter
groupe – à son sens, le recentrage performances ». « transparent ». missive, l’activiste rappelle les teurs une nouvelle fois à Washing- préjudice à la croissance mon-
promis l’an passé sur l’édition et Et de pointer également du Pourquoi un tel mystère ? Sans le treize administrateurs à leur mis- ton après les menaces de Donald diale, l’administration Trump se
les boutiques de gares et d’aéro- doigt l’augmentation des émolu- dire de manière explicite, Amber sion, s’interrogeant sur le « con- Trump du week-end, a décidé de sent en position de force en raison
ports ne va pas assez vite –, mais ments des dirigeants de Lagar- souhaite trouver dans la publica- trôle réel exercé sur la gérance, maintenir les négociations. Mais des bons résultats de l’économie
dénonçant surtout « l’opacité » de dère : entre 2003 et 2018, la rému- tion des comptes de cette société puisque sa gestion n’est jamais re- la délégation est non seulement américaine au premier trimestre.
Lagardère Capital & Management nération annuelle moyenne de des éléments sur la situation fi- mise en cause ». Légalement, le arrivée avec vingt-quatre heures De son côté, la Chine, dont la crois-
(LC & M). Cette structure, détenue chaque membre du comité exé- nancière personnelle d’Arnaud conseil n’est pas tenu de répondre de retard mais elle est réduite de sance semble bénéficier des mesu-
par Arnaud Lagardère lui-même, cutif est passée de 770 000 euros à Lagardère. C’est en effet LC & M à Amber. En dernier recours, les moitié. Surtout, son chef, Liu He, res de soutien à l’économie prises
qui détient sa participation de actionnaires ont toujours la pos- vice-premier ministre, n’est plus ces derniers mois, dit ne pas se
7,33 % du capital, et qui supportait sibilité de les attaquer en justice. présenté comme « envoyé spécial sentir en situation de faiblesse.
Lettre ouverte des salariés d’Europe 1 la dette contractée entre 2005 et Interrogé sur la lettre d’Amber du président Xi Jinping », ce qui Sans faire le lien avec les exigen-
2009, au moment où l’héritier Capital, Lagardère a renvoyé semble indiquer qu’il dispose ces américaines – pas question de
Plus de vingt jours après avoir adopté une motion de défiance à doublait sa participation au sein Le Monde vers le conseil de sur- d’une marge de manœuvre moins perdre la face –, elle ouvre davan-
l’encontre de leur patron, Arnaud Lagardère, et à la veille de l’as- du groupe. A l’époque, il suppor- veillance : « Il [lui] appartient des importante que lors des neuf tage son marché aux banques et
semblée générale du groupe, les salariés d’Europe 1 lui ont tait une dette de 404 millions suites à donner à cette lettre. » Son rounds précédents. aux assurances occidentales et dit
adressé, jeudi 9 mai, une lettre ouverte, dans laquelle ils s’éton- d’euros. Depuis, le dirigeant a président, Xavier de Sarrau, n’a pas vouloir réformer ses entreprises
nent de son silence. Dans ce texte voté en assemblée générale cédé des titres et touché des divi- répondu à nos questions. En 2018, « La Chine ne capitulera pas » publiques pour donner plus de
par quatre-vingt-une voix pour et une voix contre, ils lui deman- dendes, le tout pour environ Lagardère avait déposé une plainte Comme à son habitude, le prési- poids au management et moins
dent de venir les rencontrer dans les locaux de la station, s’in- 500 millions d’euros, comme l’a pour délit d’initié visant notam- dent américain a soufflé, jeudi, au pouvoir politique. La rivalité
quiétant de nouveau de l’absence de stratégie. Les derniers relaté Le Canard enchaîné. Com- ment Amber Capital. Avec sa mis- le chaud et le froid, indiquant entre la Chine et les Etats-Unis va
chiffres d’audience de Médiamétrie, publiés en avril, ont montré ment cet argent a-t-il été utilisé ? sive, l’activiste vient de faire mon- avoir reçu « une belle lettre » de Xi bien au-delà d’une simple guerre
une nouvelle chute d’Europe 1, dont l’audience cumulée, en A-t-il remboursé sa dette ? ter la température de plusieurs de- Jinping avec lequel il allait « proba- commerciale, comme l’illustre le
baisse de 0,9 point à 5,9 %, est tombée à un nouveau plus bas, Or, pour les actionnaires, la grés supplémentaires. p blement » avoir un entretien télé- secteur des télécommunications.
avec un million et demi d’auditeurs perdus en cinq ans. question est cruciale : l’homme sandrine cassini phonique. Mais pour ajouter aus- Après avoir interdit à Huawei de
sitôt que l’augmentation des développer la norme 5G aux Etats-
droits de douane constitue une Unis et après avoir fait peser des
« alternative excellente » à un ac- menaces existentielles sur le four-
cord puisqu’ils font rentrer, selon nisseur de composants électroni-

Les Allemands les plus pauvres vivent à l’Ouest lui « plus de 100 milliards de dollars
par an » dans les caisses de l’Etat.
Liu He s’est, lui, contenté d’indi-
ques ZTE, Washington a refusé,
jeudi 9 mai, à China Mobile l’accès
au marché américain. p
quer qu’une augmentation des frédéric lemaître
Bien que le revenu moyen ait augmenté en Allemagne en une décennie, les inégalités
se sont creusées dans le pays. La Ruhr a notamment souffert de la fermeture des mines
CONJON CTU RE Lyft. Ce prix lui permet de
Net recul du tourisme au lever 8,1 milliards de dollars.
berlin - correspondance – 691 milliards d’euros. A Gelsen- pas encore surmonté », explique cation et que nous peinons à inté- premier trimestre 2019
kirchen, le revenu net moyen Henrik Riedel, auteur de l’étude grer malgré tous les efforts dé- Après plus de deux ans de BANQ U E S

C e sont deux études consé-


cutives, qui dressent un
panorama édifiant des
inégalités entre territoires en Al-
lemagne. Si le revenu net moyen a
(après impôts, prélèvements obli-
gatoires et transferts sociaux) est
de 16 203 euros par personne et
par an, soit moins de la moitié de
ce que touche un Bavarois vivant
Bertelsmann sur la pauvreté en
Allemagne. La dernière houillère
de la région, à Bottrop, a fermé en
décembre 2018. « Les mines et les
industries lourdes offraient des
ployés », souligne M. Töns.
Selon l’étude de la fondation
Bertelsmann, c’est dans les gran-
des villes allemandes que le pro-
blème de la pauvreté s’est aggravé
hausse continue, l’activité
touristique a reculé en France
au premier trimestre, victime
en Ile-de France du mouve-
ment des « gilets jaunes »,
BPCE plombé par
sa néobanque Fidor
au premier trimestre
Le groupe mutualiste BPCE
a enregistré un bénéfice net
globalement augmenté ces dix près du lac de Starnberg, au sud de emplois aux personnes à faible ces dernières années. Parmi les indique l’Insee dans des chif- de 340 millions d’euros en
dernières années outre-Rhin, tou- Munich, qui peut compter sur qualification. Après le déclin de plus concernées, on retrouve les fres provisoires publiés jeudi chute de près de 44 % au pre-
tes les régions n’en ont pas profité presque 35 000 euros net par an. ces secteurs, il a été difficile de re- treize agglomérations de la Ruhr 9 mai. Le nombre de nuitées mier trimestre, lesté par des
de la même façon. Dans certains Néanmoins, les régions de l’est classer les gens, beaucoup sont au de plus de 100 000 habitants : Gel- a baissé de 2,5 % par rapport à charges exceptionnelles no-
cantons de Bavière, on est parfois de l’Allemagne, dans leur globa- chômage aujourd’hui », explique senkirchen, mais aussi Essen, la même période de 2018, plus tamment liées à la déprécia-
plus riche qu’au Luxembourg, lité, restent moins riches que le au Monde Markus Töns, député Dortmund, Duisbourg, Herne, où pour les étrangers (– 4,8 %) tion de la néobanque alle-
tandis que d’autres régions se reste de la République fédérale, social-démocrate au Bundestag un habitant sur cinq est dépen- que pour les Français (– 1,5 %). mande Fidor. « La prise en
classent au niveau de la moyenne même trente ans après la chute pour la circonscription de Gel- dant de l’aide sociale pour survi- En 2018, l’augmentation avait compte du caractère non
italienne. Et, contrairement à la du mur de Berlin, rapportent les senkirchen, où le taux de chô- vre, en nette hausse par rapport à été de 2,4 %. En Ile-de-France, stratégique de Fidor » se tra-
carte habituellement présentée, chercheurs de la fondation Hans- mage culmine à 12,5 % (contre 2007, relève l’étude. La ville-Etat le nombre de nuitées duit par une dépréciation de
ce n’est pas dans l’ex-RDA que vi- Böckler, qui ont analysé les don- 4,9 % en moyenne nationale). de Brême (565 000 habitants) a hôtelières baisse de 4,6 % 148 millions d’euros. – (AFP.)
vent les Allemands les plus pau- nées de 401 circonscriptions alle- également vu son taux de pau- (contre 0,8 % en province).
vres, mais à l’ouest, en particulier mandes. Seulement 6 des 77 cir- L’extrême droite en profite vreté augmenter de deux points ASSU RA NCE
dans l’ancien cœur de l’industrie conscriptions et villes de l’est affi- La ville a perdu parallèlement depuis 2007, à 19 %. T RA NS PO RTS AG2R La Mondiale
lourde du pays, la Ruhr. chent un revenu net par tête beaucoup d’habitants, et les Les conséquences sont aussi po- Uber valorisé et Matmut se séparent
Les deux études, parues au mois supérieur à 20 000 euros par an, loyers ont baissé, ce qui a favorisé litiques : les régions de la Ruhr en 82 milliards de dollars après quatre mois d’union
d’avril – l’une de la fondation Ber- contre 284 des 324 circonscrip- l’installation d’une population déclin sont les anciens bastions Uber Technologies devait être Le géant de la protection so-
telsmann sur la pauvreté en Alle- tions de l’ouest. Malgré tout, la venue du sud-est de l’Europe à ouvriers du parti social-démo- introduit à Wall Street, ciale AG2R La Mondiale et
magne, l’autre de la fondation tendance est au rapprochement, partir de la fin des années 2000. crate (SPD), c’est là que l’on a enre- vendredi 10 mai, à 45 dollars l’assureur Matmut vont se sé-
Hans-Böckler, proche des syndi- soulignent les deux études. Leur intégration pose parfois pro- gistré, aux dernières législatives par action, ce qui valorise le parer quatre mois après un
cats – sur les inégalités de revenus A l’ouest, en revanche, les gran- blème. « La plupart des Roumains de 2017, les records de vote en fa- groupe américain de véhicu- mariage qui avait créé un
dans le pays aboutissent à la des villes de la Ruhr forment des et des Bulgares qui s’installent en veur du parti d’extrême droite AfD les de transport avec chauf- géant de l’assurance française.
même conclusion : c’est la ville de îlots qui ont accumulé les fac- Allemagne sont qualifiés et par- à l’ouest. Et à Brême, qui vote le re- feur à 82,4 milliards de dol- « Ce qui a été sous-estimé, c’est
Gelsenkirchen, port fluvial du bas- teurs de déclassement ces der- lent bien allemand, ils trouvent ra- nouvellement de son Parlement lars (73,4 milliards d’euros), la différence de culture d’entre-
sin de la Ruhr, qui est la lanterne nières années, avec la fermeture pidement du travail. Mais ce ne régional le 26 mai (parallèlement dans le bas de sa fourchette prise », a avancé jeudi 9 mai
rouge du pays en matière de pau- des mines et le déclin de l’acier. sont pas ceux qui se sont installés aux européennes), le SPD risque indicative (44-50 dollars). André Renaudin, directeur gé-
vreté, bien qu’elle se situe en Rhé- « La hausse de la pauvreté dans la dans la Ruhr. Ceux qui viennent ici de perdre sa position de premier Il espère que cette prudence néral du groupe. « Dans les
nanie-du-Nord-Westphalie, dont Ruhr s’explique surtout par le sont issus de la population rom, parti qu’il détient depuis… 1945. p le préservera des difficultés équipes managériales (…), la
le PIB est le plus élevé d’Allemagne changement structurel, qui n’est qui n’ont souvent aucune qualifi- cécile boutelet boursières de son concurrent greffe n’a pas pris ». – (AFP.)
18 | argent 0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Choisir sa complémentaire santé à la retraite SOS CONSO


CHRONIQUE PAR RAFAËLE RIVAIS
En fonction de ses besoins, deux grandes familles de contrats s’offrent au senior
Panneaux solaires :
la faute à la banque
E
n matière de couverture sant de mettre son contrat santé ments de soins dits « de confort »
santé, si vous venez de en concurrence, et cela est encore PENSEZ À COMPARER comme les lunettes, les prothèses
partir à la retraite ou al- plus vrai pour les seniors, qui
LES REMBOURSEMENTS dentaires ou appareils auditifs.

L
lez prochainement le paient des primes importantes Ainsi que les « à-côtés » proposés es escrocs du solaire n’auraient sans doute pas pu
faire, votre situation va changer. sans prise en compte d’une quel- DE SOINS DITS dans certaines complémentaires, faire autant de victimes si les sociétés de crédit, avec
Car si vous pouvez continuer de conque fidélité par l’assureur », comme une chambre individuelle lesquelles ils travaillent, avaient été plus prudentes
bénéficier de la couverture santé souligne Jean-Sébastien Nénon, « DE CONFORT » COMME à l’hôpital ou la clinique. « Toutes dans le déblocage de leurs fonds. Les fautes de ces
négociée par votre employeur, ce directeur des opérations chez les prestations liées à une hospitali- dernières sont désormais sanctionnées par la justice,
dernier ne participera plus à vos Lesfurets.com. LES LUNETTES, LES sation doivent être passées au cri- comme le montre l’affaire suivante : le 27 juillet 2011, Aimé
cotisations. Dès lors, vous avez Une assurance santé ne rem- PROTHÈSES DENTAIRES ble, car en cas de maladie ou d’acci- M., démarché à son domicile par un commercial d’E Solaire,
peut-être intérêt à vous assurer bourse vos soins qu’en complé- dent, les périodes en chambre sont signe un bon de commande pour l’installation de panneaux
seul, avec un contrat individuel. ment du barème de la Sécurité OU APPAREILS AUDITIFS plus longues pour les seniors, photovoltaïques dont le coût, de 14 000 euros, sera financé
Cette stratégie vous permettra sociale. Si vous consultez réguliè- autant s’offrir le confort maximal à par un crédit de la société Sofemo. Le 12 août 2011, Aimé,
de payer moins cher, mais, sur- rement des spécialistes, faites des l’hôpital, si cela est possible », con- sous la pression du commercial – qui l’admettra devant le
tout, d’être couvert selon vos be- analyses ou que vos médecins rif moyen global. Mais, dans ce seille Julien Fillaud. tribunal –, signe une attestation de livraison, qui autorise le
soins. « Les contrats d’entreprise pratiquent le dépassement d’ho- cas, « la couverture sera identi- transfert des 14 000 euros de Sofemo à E Solaire. Pourtant,
couvrent les besoins globaux de noraires, une telle couverture que pour les deux assurés, sans De nombreux comparateurs ses panneaux ne produisent pas d’électricité. Mais E Solaire,
tous les salariés, qui ne correspon- aura donc un véritable intérêt. En prise en charge de pathologies Une fois que vous aurez passé au bientôt placée en liquidation judiciaire, ne répond plus.
dent pas forcément à ceux d’un se- revanche, si vous avez une santé particulières », précise Jean-Sé- crible tous vos besoins, reste à Aimé cesse alors de rembourser son emprunt. Quand So-
nior, constate Julien Fillaud, di- de fer et que vous vous soignez bastien Nénon. comparer les prestations de dif- femo l’assigne, il assure que la société a « commis une faute »
recteur d’Hyperassur. Par exem- surtout avec des médecines alter- Schématiquement, il existe férents contrats. Pour cela, vous en débloquant les fonds sans vérifier si l’installation fonc-
ple, celui-ci aura sans doute natives (naturopathie, homéopa- deux familles de contrats. Les pouvez utiliser l’un des nom- tionnait. Le prêteur ne peut en effet délivrer les fonds au ven-
besoin d’une bonne couverture thie…), peu ou pas remboursées premiers offrent une couverture breux comparateurs disponi- deur sans s’être assuré que celui-ci a bien exécuté son contrat.
pour les audioprothèses ou les lu- par la Sécurité sociale, souscrire simple avec des prestations es- bles sur Internet (Assurland, Hy- S’il le fait, il commet une faute qui le prive de la possibilité de
nettes, mais pas d’une prise en une complémentaire santé ne sentielles. Avec ce type de couver- perassur, Lelynx, Lesfurets, demander à l’emprunteur le rembourse-
charge d’une maternité. » sera pas forcément utile. ture, vous serez remboursé pour Meilleuresassurances, Santi- ment du capital.
Le souci : comme le coût d’une des consultations classiques, des ane…) en entrant votre profil et LA COUR D’APPEL
complémentaire santé aug-
mente avec l’âge de l’assuré,
Souscrire en couple
La marche à suivre avant de
médicaments, verrez une hospi-
talisation prise en charge ainsi
vos besoins. Bonne nouvelle :
pour faciliter les choses, le 14 fé-
LE CONDAMNE Une simple attestation
Le tribunal d’instance de Tarascon (Bou-
pour les personnes à la retraite, chercher la meilleure complé- que des frais dentaires basiques. vrier, les organismes complé- À REMBOURSER ches-du-Rhône) déboute Sofemo : elle
la facture peut être lourde. Selon mentaire est de commencer par Les seconds, plus généreux, ap- mentaires se sont engagés à ren- « devait s’interroger sur le délai particuliè-
les prestations choisies, le tarif faire un point sur vos besoins. portent des petits plus. dre leurs contrats plus lisibles. LES 14 000 EUROS. rement bref (dix-sept jours) séparant la si-
d’un contrat de ce type oscille
entre 1 000 et 2 000 euros par
En déterminant précisément
votre profil, vous trouverez le
Pour savoir si le premier type de
contrat suffit, vérifiez si vos mé-
De 2019 à 2021, les documents
devront indiquer en euros des ni-
MALADE, gnature du contrat de l’attestation », ce-
lui-ci étant « manifestement incompatible
an. Un coût non négligeable, contrat au niveau de garanties decins pratiquent le dépasse- veaux de remboursement d’une IL SE SUICIDE avec la complète réalisation de l’opéra-
d’autant que, selon les contrats qui s’ajuste le mieux à votre cas. ment d’honoraires. Si votre reste quinzaine de prestations (soins tion » (fourniture, pose, raccordement…).
et les assureurs, certains écarts Bon à savoir : si vous souscrivez à charge, après remboursement courants, hospitalisation, opti- Mais la cour d’appel d’Aix-en-Provence, saisie par Cofidis –
de prix ne se justifient pas réel- une assurance santé en couple, de la Sécurité sociale, demeure que, prothèses auditives…). qui a absorbé Sofemo –, considère, le 15 novembre 2016, que
lement d’une complémentaire à vous bénéficierez de réductions important, vous avez besoin Si, après avoir fait vos calculs, « le délai de dix-sept jours n’était pas une présomption suffi-
l’autre. « Il est toujours intéres- de l’ordre de 5 % à 15 % sur le ta- d’une complémentaire santé plus vous ne trouvez pas une complé- sante pour se convaincre de l’impossibilité de réaliser l’opéra-
couvrante. Vous pouvez ensuite mentaire santé qui vous satis- tion ». Elle juge que c’est Aimé qui a commis une faute, en si-
faire de même pour les médica- fasse, vous pouvez… vous assurer gnant l’attestation de livraison. Elle le condamne à rem-

700
ments. Mais sachez que les con- seul. En souscrivant un contrat bourser les 14 000 euros.
trats seniors, quel que soit leur ni- d’entrée de gamme, moins coû- Malade et placé dans une situation dramatique, il se suicide.
veau, prennent en charge ces dé- teux, vous serez couvert, a mi- Son fils, Pierre-Olivier, se pourvoit en cassation. Son avocat
penses à 100 %. nima, en cas d’hospitalisation et, soutient que, en vertu de l’article 1147 (ancien) du code civil, la
Attention, là encore, il s’agit des pour vos soins, serez remboursé cour d’appel aurait dû chercher à savoir si la simple attesta-
C’est, en euros, par an, le coût moyen d’une complémentaire santé médicaments remboursés par la de la part du montant de la Sécu- tion de livraison permettait à Sofemo de s’assurer de la com-
en France. Un coût qui augmente avec l’âge. Pour un célibataire Sécurité sociale, à défaut vous rité sociale non pris en charge (le plète exécution du contrat par E Solaire. La Cour de cassation
de 20 ans, il est en moyenne de 300 euros annuels, mais atteint n’obtiendrez rien. Sauf si vous « ticket modérateur »). Restera lui donne raison, le 6 juin 2018. Elle casse et annule l’arrêt. La
1 200 euros pour une personne de plus de 60 ans. Au fur et à mesure avez une maladie grave (cancer, ensuite à mettre de côté chaque cour d’appel de Montpellier, qui rejuge l’affaire le 23 janvier
que l’on avance en âge, les hospitalisations sont plus fréquentes, diabète…), qui nécessite la prise de mois des sommes destinées à fi- (2019), constate que l’attestation n’était pas assez « précise » ;
les recours à l’optique ou aux soins dentaires sont plus nombreux, médicaments à vie, puisque, dans nancer une nouvelle paire de lu- et que Sofemo aurait dû faire preuve de « prudence », vu que,
etc. Les mutuelles doivent donc faire face à davantage de dépenses ce cas, vous restez couvert à 100 % nettes, des soins dentaires ou des « coutumière du financement des installations (…), elle ne pou-
de santé. Ainsi, les mutuelles fixent des tranches d’âge et des tarifs par la Sécurité sociale. Enfin, pen- dépenses de santé imprévues. p vait ignorer les délais » nécessaires à leur mise en fonctionne-
spécifiques, avec, généralement, une hausse du tarif après 60 ans. sez à comparer les rembourse- marie pellefigue ment. Elle juge qu’elle a « commis une négligence fautive ». p

MARCHÉ DE L’ART CLIGNOTANT


Bataille de millions entre P L AC E ME NT
Les arnaques au bitcoin se multiplient
Francis Bacon et Jeff Koons En 2018, l’Autorité des marchés financiers (AMF)
a reçu trente-cinq dossiers de plaintes pour fraude
sur des crypto-monnaies, dont au premier rang le bitcoin.
Elles émanent de retraités, dont les pertes vont de 500 à

L a maison de ventes aux


enchères britannique
Christie’s propose, à
New York, le 15 mai, Rabbit, une
sculpture de Jeff Koons estimée
terrir entre les mains du mar-
chand Larry Gagosian, qui le re-
vendit en 1992 à S. I. Newhouse
pour un million de dollars. Autant
dire que la maison de ventes fera
« Rabbit »,
sculpture
de Jeff Koons
104 000 euros. Les escrocs contactent leurs victimes par
courriel ou par téléphone et leur font miroiter des rende-
ments attractifs. Mais «aucune société sérieuse ne peut
garantir un rendement minimum avec un investissement
dans les crypto-monnaies», rappelle l’AMF. En cas de doute,
50 millions à 70 millions de dol- tout pour que l’œuvre détrône le (104,1 × 48,3 contacter AMF Epargne Info Service au 01-53-45-62-00 ou
lars (45 millions à 63 millions record de 90,3 millions de dollars × 30,5 cm), prix Assurance banque épargne info service au 08-11-90-18-01.
d’euros) provenant de la collec- détenu par David Hockney, un estimé entre
tion de l’éditeur S. I. Newhouse. peintre britannique qui eut 45 millions
Son éternel rival Sotheby’s répli- « l’outrecuidance » de ravir en 2018 et 63 millions
que, dans la même ville, le
16 mai, avec une Tête d’homme
la couronne de Koons, dont un
Balloon Dog s’était vendu pour
d’euros. CHRISTIE’S QUESTION À UN EXPERT
hurlant de Francis Bacon, issue 58 millions de dollars en 2013.
de la collection Richard et Jane
Lang et évaluée 20 à 30 millions Rôle des banquiers
de dollars. A la traditionnelle ri- Pour l’agitateur et galeriste Sté- Réforme Agirc-Arrco : comment
valité entre les deux maisons de phane Corréard, qui avait fer-
ventes se greffe cette fois une raillé contre l’installation du réassurer un réseau de spécula- plus grande taille, vendue pour éviter le malus ?
lutte entre deux médiums, deux Bouquet de tulipes de Koons à teurs. A ce niveau de prix, de toute 30 millions de dollars chez Sothe-
visions de l’art et deux marchés. côté du Palais de Tokyo, à Paris, façon, ce ne sont pas les historiens by’s en 2012. Francis Bacon a beau nadine racamier, responsable adjointe entreprise de l’UFF
Pour vanter les mérites du Rab- le timing de la vente du Rabbit d’art ni même les collectionneurs ne pas figurer dans les collections
bit, Christie’s jongle entre le su- n’est pas anodin. Il survient qui arbitrent, mais les banquiers. » de ceux qui font la loi sur le mar- Depuis le 1er janvier, la réforme des régimes de retraite complémen-
perlatif et le sensationnel : « une après la controverse parisienne, Sauf qu’il n’est jamais mauvais ché, en dix ans, ses prix ont dou- taire a instauré un système incitant tous les salariés à cotiser quatre
chance de posséder une contro- mais aussi dans la foulée du li- d’appeler les historiens d’art à la blé, jusqu’au record de 142,4 mil- trimestres de plus, sous peine de voir leur pension minorée de 10 %
verse », peut-on lire sur son site cenciement par Koons d’une rescousse. Christie’s rapporte lions de dollars pour un triptyque pendant trois ans, jusqu’à 67 ans au maximum. Ce malus est
Internet. « Pour beaucoup de bonne partie de ses effectifs. ainsi que l’ancien conservateur du chez Christie’s en 2013. d’autant plus pénalisant que le montant de la retraite complémen-
gens, Rabbit est une percée dans Sans parler d’un procès intenté MoMA Kirk Varnedoe avait confié « Bacon est une pierre cardinale taire est plus élevé. En effet, pour les cadres supérieurs dont la re-
le cours de l’histoire de l’art, qui en 2018 par un collectionneur au magazine Vanity Fair avoir été du marché de l’art, affirme Gré- traite complémentaire représente une quote-part importante de
signale la fin de toutes les no- qui n’avait pas été livré de trois littéralement « renversé » par ce goire Billault, spécialiste chez So- leurs droits, l’impact peut se révéler significatif. Pour connaître la
tions traditionnelles de la sculp- œuvres commandées. Rabbit. Son site donne aussi les dé- theby’s. Son marché est mondial, stratégie de départ à la retraite la plus adaptée, il convient de réali-
ture, et c’est le début d’une nou- « Ce Rabbit est non seulement tails d’une conversation entre de l’Amérique latine à l’Asie en pas- ser un calcul, mais aussi de prendre en compte son mode de vie :
velle ère pour l’art contempo- bien daté, mais il s’agit sans doute Koons et David Sylvester, un criti- sant par l’Europe. Tout le monde projets, situation familiale, charges, revenus, etc.
rain », affirme Alex Rotter, spé- de la dernière œuvre artistique- que d’art britannique qui fut inci- peut vouloir un Bacon. » Détail in- La première stratégie possible consiste à décaler d’un an son départ
cialiste chez Christie’s. ment importante produite par demment l’un des plus éminents téressant, ni le Koons ni le Bacon à la retraite pour éviter le malus. Ce dernier peut aussi être com-
Cette sculpture en acier inoxyda- Koons, qui exploite au maximum spécialistes… de Francis Bacon. ne sont « garantis », pratique con- pensé en cumulant emploi et retraite sur les trois premières années.
ble avait été présentée en 1986 à la les potentialités de son système : La Tête d’homme hurlant de sistant à assurer au vendeur une Le salaire devient alors un complément de revenus, aucun nouveau
galerie Sonnabend à New York. tendre aux ultra-riches un miroir Francis Bacon vendue par Sothe- somme minimale quelle que soit droit à la retraite ne sera acquis. Autre option, la liquidation progres-
Editée en trois exemplaires plus rassurant et enjoliveur de leur sup- by’s avait été achetée par le criti- l’issue de la vente. C’est dire si sive de ses droits à la retraite autorise une activité partielle permet-
un exemplaire d’artiste, elle fut posé mauvais goût, ajoute le gale- que d’art et collectionneur Ber- Christie’s et Sotheby’s ont con- tant la validation des trimestres supplémentaires nécessaires à l’ab-
achetée pour 40 000 dollars par riste. Cette mise en vente prend nard H. Friedman en 1952. Il en fiance dans leur totem. p sence de malus. D’autres possibilités existent, mais toutes doivent
l’artiste Terry Winters, avant d’at- donc l’allure d’un va-tout destiné à existe six variantes, dont une de roxana azimi faire l’objet d’une simulation. p
0123
SAMEDI 11 MAI 2019 horizons | 19

italie - envoyé spécial

I
l a donné rendez-vous dans une sta-
tion balnéaire de la côte adriatique.
Ce n’est pas son lieu de résidence – il
ne le dévoilera pas. Pour la photo, il
masquera son visage d’un bandana
noir lui conférant un air de pirate fati-
gué, mais sans poser de dos : « C’est pour les
traîtres », marmonne-t-il de sa voix na-
sillarde et rocailleuse. Naguère, dans une
autre vie, Luigi Bonaventura, 47 ans, était un
boss de la’Ndrangheta, la puissante Mafia ca-
labraise, dans la ville de Crotone. Et puis,
en 2006, il a décidé de renoncer au crime et
de dissoudre le lien du sang, si fort dans les
clans du Sud. Depuis, ce quadragénaire est
l’un des principaux « collaborateurs de jus-
tice » d’Italie. Un pentito (« repenti »), dans le
langage populaire.
Au total, le pays en compte 1 100, beaucoup
d’hommes et quelques femmes, qui ont
scellé un pacte avec l’Etat italien : témoigner
en échange de remises de peine, puis d’une
compensation financière mensuelle (envi-
ron 1 500 euros) et d’une protection policière,
le tout en jonglant avec les fausses identités
et les appartements fournis par les autorités.
Vivant reclus, sous la menace des vendettas,
on les surnomme « les morts qui marchent ».
Luigi Bonaventura, lui, est un mort qui parle.
Et il en a eu, des choses à dire, sur les activi- Luigi Bonaventura, 47 ans, un ancien boss de la’Ndrangheta. TOMMASO BONAVENTURA
tés mafieuses, dans la Péninsule et à l’étran-
ger, des têtes pensantes aux porte-flingues.

L’hiver des repentis


Lui, l’ancien meneur du redoutable clan
Vrenna-Bonaventura, dont la fortune repo-
sait notamment sur le trafic de cocaïne et la
gestion des déchets, mesure le poids de ses
confidences : « C’est seulement grâce à nos té-
moignages que l’Italie arrivera à vaincre la
Mafia infiltrée dans les hautes sphères du pou-

de la Mafia
voir politique et économique. Seul le bien
pourra éradiquer le mal. Et je préfère désor-
mais mourir pour la société civile, pour nos en-
fants, que pour une organisation criminelle
basée sur l’endoctrinement. »
Le buste droit, les yeux prêts à scanner les
alentours, il baisse d’un ton quand un pas-
sant ralentit à proximité. « Les vrais héros, ce Repérables à leur accent du Sud, perdus
sont nos familles, comme ma femme et nos Témoins-clés des procès de la pègre transalpine, dans les méandres d’une administration que
deux enfants, qui doivent subir mon choix et certains disent infiltrée par le crime orga-
vivre dans un climat de suspicion et de peur », 1 100 « collaborateurs de justice » vivent dans nisé, de nombreux repentis se sentent plus
poursuit-il, en longeant la plage déserte. Sa li- vulnérables que jamais. Peut-être plus en-
berté de parole, il l’utilise aussi pour dénon- l’anonymat en Italie. Après un nouvel assassinat core ceux qui, une fois leurs secrets livrés,
cer la situation précaire des repentis. « Nous ont été invités à quitter le programme en
sommes traités comme des moins que rien, ciblé, le jour de Noël 2018, certains n’hésitent échange de quelques dizaines de milliers
s’insurge-t-il, sans la possibilité de refaire no- d’euros pour refaire leur vie, et désormais
tre vie en sécurité : pas de documents d’iden- pas à dénoncer publiquement les menaces livrés à eux-mêmes.
tité crédibles, pas d’aides pour reprendre une En réaction, un réseau de soutien a été
activité professionnelle, aucune prise en qui pèsent sur eux et leurs familles fondé en 2014. A sa tête, l’épouse de l’un de
compte des dangers liés à nos révélations. » ces collaborateurs, désireuse de garder l’ano-
Ces douze dernières années, il a coopéré à nymat. C’est depuis l’Allemagne, où elle s’est
plus de 500 arrestations, fruit des collabora- réfugiée avec ses enfants, qu’elle témoigne :
tions auprès de quatorze parquets anti-Mafia désormais sur les 1 300 euros mensuels reçus des collaborateurs. Même le parrain sicilien « Une trentaine d’anciens collaborateurs
différents à travers l’Italie et en Allemagne. de l’Etat par son épouse, il continue à témoi- Tommaso Buscetta (1928-2000), premier pen- ayant servi la justice italienne vivent aujour-
Ses informations ont permis de faire tomber gner, tant il a encore de secrets à dévoiler. tito d’envergure dans les années 1990, a vu d’hui en grande précarité », constate-t-elle,
des têtes dans le Sud, mais aussi de fragiliser Une fois sa « mission » terminée, il se verrait ses proches liquidés au fil de ses confessions, évoquant le cas d’un ex-boss de renom
l’emprise de la’Ndrangheta dans le Nord, bien partir à l’étranger, ouvrir un petit bar, distillées depuis les Etats-Unis, où il vivait logé dans un camping-car. « Si collaborer
en particulier dans la région d’Emilie-Roma- sous un faux nom, envoyer ses enfants à sous une identité d’emprunt, le visage rendu signifie vivre dans la peur, sans argent ni vie
gne, lors d’un maxi-procès commencé l’école sans crainte. Vivre, donc. En attendant, méconnaissable par la chirurgie esthétique. sociale, le risque est que de moins en moins
en 2015 et toujours en cours. Ses quelque il sort peu de chez lui, subissant, comme son C’est aujourd’hui le sous-secrétaire d’Etat à de personnes acceptent de participer au
200 audiences ont aidé à décrypter les usages épouse et leurs enfants, la méfiance de cer- l’intérieur, Luigi Gaetti, médecin légiste de programme, souligne-t-elle. Ce serait une
de cette Mafia de « cols blancs » experte en tains regards. Toujours sur le qui-vive, l’ex- formation, qui pilote, depuis Rome, ce volet victoire pour la Mafia. »
extorsions de fonds et en recyclage d’argent soldat de la’Ndrangheta est devenu celui de la de la stratégie anti-Mafia : les 1 100 collabora-
sale, en cheville avec des entrepreneurs et magistrature italienne. teurs de justice ainsi que 50 « témoins de jus- « UNE POUPÉE DÉCAPITÉE »
fonctionnaires locaux. C’est un fait divers, le jour de Noël 2018, qui tice » – de simples citoyens ayant dénoncé Les repentis jouent pourtant un rôle décisif
a rappelé au pays la précarité du destin des re- des actions du crime organisé. Membre du dans bien des dossiers sensibles. Yeux et
« JE NE VOULAIS PAS VOLER SON ENFANCE » pentis, et plus particulièrement de leurs pro- Mouvement 5 étoiles, M. Gaetti estime que la oreilles des magistrats jusqu’en prison, ils
Luigi Bonaventura, qui se qualifie lui-même ches, lesquels sont 5 000 à faire partie du pro- « SI COLLABORER criminalité change, et avec elle la nature des documentent en temps réel l’évolution des
de « fils de mamma’Ndrangheta », n’exprime
guère de regrets sur ses jeunes années.
gramme de protection d’Etat. Ce jour-là, à Pe-
saro, dans la région des Marches, un homme
SIGNIFIE VIVRE menaces : « On n’est plus à l’époque des esca-
drons punitifs ultraviolents, mais d’une Mafia
différents milieux criminels. Ainsi, Vincenzo
Marino, un ex-boss calabrais, n’a-t-il pas
« Guerrier » il fut, « guerrier » il reste, mais s’écroule en pleine rue, criblé de balles. Mar- DANS LA PEUR, riche, une Mafia qui achète. Elle cherche avant perdu une miette des fanfaronnades de son
dans l’autre camp. Héritier désigné d’un em- cello Bruzzese était le frère d’un pentito cala- tout à faire pression sur les témoins et à s’offrir voisin de cellule nigérian lorsque celui-ci
pire criminel, rompu dès l’âge de 10 ans au brais. Son adresse était connue des tueurs SANS ARGENT NI VIE leur silence – ou à modifier leurs déclara- s’est vanté du viol et du meurtre d’une jeune
maniement des armes, il a vécu ce choix
comme un déracinement familial : « Ma prise
chargés de régler leurs comptes aux « balan-
ces », quitte à s’en prendre à leur entourage.
SOCIALE, LE RISQUE tions. » La priorité, d’après lui, est d’assurer
leur suivi psychologique et de faciliter leur
fille de 18 ans, en janvier 2018 à Macerata
(Marches). Résultat : les réseaux nigérians
de conscience date du moment où je me suis « Au-delà de cet assassinat, il y a tant de pré- EST QUE DE MOINS réinsertion : « Du moment qu’ils respectent gravitant autour du suspect sont devenus
rendu compte que le cycle allait se répéter. A tendus accidents, d’overdoses, d’infarctus sus- leur engagement de façon sincère – et c’est le la priorité des enquêteurs… Et l’épouse du
mon tour, il me fallait entraîner mon fils de pects ou de disparitions pures et simples qui EN MOINS cas dans la grande majorité des dossiers –, dénonciateur s’est retrouvée dans la ligne
5 ans… Mais quelle fierté aurais-je eue après touchent les collaborateurs de justice mais ne nous devons trouver un équilibre entre les be- de mire de ces mêmes groupes africains.
son premier homicide ? Je ne voulais pas voler font pas les gros titres », affirme Me Claudia DE PERSONNES soins de l’institution et ceux des individus, « En septembre 2018, j’avais déjà vu des gens
son enfance ni celle des autres. Mais je devais Conidi, avocate spécialisée dans la défense ACCEPTENT sans jamais sacrifier la sécurité. » louches aller et venir au-dessous de ma
en avertir mon père. Bien sûr, il ne l’a pas ac- de ces clients au passé sulfureux. D’après Sur le terrain, les agents du Service central fenêtre, témoigne Tiziana Marino, qui fait
cepté et m’a tendu deux guets-apens succes- elle, leur protection apparaît désormais DE PARTICIPER de protection (700 opérateurs) jouent à la profil bas dans une bourgade du centre du
sifs, en septembre 2006. Au second, nous nous comme « un luxe pour l’Etat », alors qu’ils re- fois les assistants sociaux et les gardes du pays. Puis, le 25 mars, j’ai reçu une enveloppe
sommes retrouvés face à face, pistolet en présentent une population à risque. Inscrire AU PROGRAMME », corps. Critiqué pour l’affaire Bruzzese, le chef contenant un message de menaces accompa-
main, au petit matin devant le portail de ma
maison. J’ai tiré avant lui et je l’ai blessé à
ses enfants au sport, recevoir des colis, accé-
der à un centre de soin spécialisé… La plus ba-
ALERTE L’ÉPOUSE de ce service, Paolo Aceto, précise au Monde,
par courriel, que chaque situation person-
gné d’une poupée décapitée. »
Cette mère de quatre enfants, aujourd’hui
l’aine. Je ne l’ai plus revu depuis ce jour-là. » nale des démarches peut dévoiler la couver- D’UN REPENTI nelle a été « réévaluée » depuis ce drame. Mais femme de ménage, en appelle aux autorités
En douze ans, sa famille a changé neuf fois ture de ces familles dont l’existence même la stratégie, elle, est immuable, fondée pour obtenir une protection renforcée. « Je
de logements au gré des menaces de mort, au dérange les mafieux. Luigi Bonaventura, sur une doctrine de camouflage destinée à n’imaginais pas qu’à la menace de la’Ndran-
centre-nord du pays. Pendant ce temps, Luigi comme d’autres personnes interrogées par rendre invisibles les témoins et leurs fa- gheta s’ajouterait un jour celle des Nigérians »,
multipliait les allers-retours vers les tribu- Le Monde, soutient que les méthodes de pro- milles. Cet objectif nécessite aussi bien le confie-t-elle. Prête à se battre pour ses filles,
naux, sous escorte blindée, pour témoigner, tection sont devenues inefficaces. soutien de l’Etat (fourniture de documents elle déclare qu’elle ne se laissera pas tuer dans
souvent derrière un paravent ou dans un Voilà une trentaine d’années que le système administratifs, choix de lieux sécurisés…) son appartement de recluse, si loin de chez
sous-sol bunkérisé, quand ce n’était pas en des « repentis » s’est imposé comme le socle que des efforts de la part des collaborateurs elle. « Si je dois mourir, ce sera avec honneur. Je
vidéoconférence. Depuis juillet 2018, il a été de la lutte contre les Mafias, appuyé par les (discrétion vis-à-vis du voisinage, abandon reviendrai sur mes terres de Calabre. Dès que
révoqué du programme de protection, en écoutes et les investigations de terrain. Au bi- des communications avec leur localité d’ori- j’y poserai un pied, je sais que ma vie s’arrêtera
raison notamment de sa liberté de parole lan des criminels mis sous les verrous gine, etc.). A la moindre alerte, un déménage- là, car la’Ndrangheta ne pardonne jamais. » p
affichée sur les réseaux sociaux. Comptant s’ajoute le macabre décompte des proches ment express sera privilégié. thomas saintourens
20 |
CULTURE
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Henri Ciriani,
l’habitat pour horizon
L’architecte d’origine péruvienne, qui a fait
du logement la grande affaire de sa vie, expose ses
dessins et ses maquettes au Palais de Chaillot, à Paris

ARCHITECTURE Révéré par Des projets urbains monumen-


taux qu’il conçoit entre les an-

L
es maquettes et dessins les générations nées 1970 et le début des an-
d’Henri Ciriani intègrent nées 1980 (mégastructure de
les collections de la Cité
d’étudiants 2000 logements pour la ville nou-
de l’architecture à Paris. qu’il a formées, velle d’Evry, non réalisée, com-
Pour l’occasion, une belle exposi- plexe de 300 logements réalisés à
tion leur est consacrée dans l’es-
Henri Ciriani Marne-la-Vallée en 1980, 130 loge-
pace de la galerie moderne et con- reste peu connu ments à Saint-Denis en 1982…) au
temporaine, au premier étage du magnifique petit immeuble pari-
Palais de Chaillot. Mis en regard de
du grand public sien de la rue Croulebarbe (13e)
chefs-d’œuvre comme le Crystal dont il occupe le rez-de-chaussée
Palace de Joseph Paxton (Lon- depuis sa livraison, en 2014, la dé-
dres), le Centre culturel Tjibaou de avaient contribué à forger, il y est, marche est la même, centrée sur
Renzo Piano (Nouméa), les pyra- lui, resté fidèle. l’habitat : « On part du type de loge-
mides de La Grande-Motte de Jean Révéré par les générations d’étu- ment pour ensuite imaginer l’édi-
Balladur ou la Cité radieuse de diants qu’il a formées, jouissant fice, et enfin l’ensemble. Et non le
Le Corbusier (Marseille), ces tra- de la reconnaissance de ses pairs contraire, comme c’est trop sou-
vaux préparatoires révèlent leur (il a notamment reçu, en 1983, le vent le cas. »
splendeur plastique – Henri Ci- Grand Prix d’architecture), Henri
riani est un dessinateur mer- Ciriani reste peu connu du grand Limiter l’étalement urbain
veilleux, véritable maître de la public. Mal outillé pour les con- Ni utopiste ni résigné, cet incondi-
couleur – et racontent ensemble cours publics, il s’est relativement tionnel du béton injecte du rêve
une passionnante épopée intel- peu distingué dans la production dans la réalité. Agençant les volu-
lectuelle et créatrice. de ces grands édifices culturels mes dans des façades épaisses,
Cette épopée est celle d’un outsi- avec lesquels se construisent les rythmées par des loggias, terras-
der, italien d’origine, péruvien de renommées internationales. ses, ponts suspendus qui ouvrent
naissance, débarqué en France un Parmi ceux qu’il a réalisés, le Mu- l’intérieur et l’extérieur, il dilate
jour de 1964. Un esprit libre qui, sée départemental Arles antique tant qu’il peut l’espace du possible.
tout en accueillant à bras ouverts (1995) lui a causé, en outre, une dé- Le duplex, privilégié, permet de ti-
le tsunami libertaire de Mai 68, convenue terrible : en 2012, le bâti- rer des diagonales, de creuser des
tout en s’imposant comme l’un ment a été transformé sans qu’il percées de lumière, de multiplier
des chefs de file de la révolution en soit informé, et, malgré le sou- les perspectives en jouant avec les
qui s’est alors jouée dans son do- tien qu’il a reçu de la part des plus terrasses, les bow-windows, les
maine, n’a jamais cédé à la tenta- grands noms de la profession, il grands à-plats de couleur aux
tion de la table rase. Alors que les n’a rien pu faire pour s’y opposer. murs… Le triplex est plus stimu-
nouvelles unités pédagogiques Depuis, il est retourné enseigner lant encore, qui offre ce « niveau « Evry 1 », projet d’Henri Ciriani, pour le concours du quartier 1 de la ville nouvelle d’Evry, en 1971.
œuvraient à dissoudre la pratique dans son pays natal et y construire intermédiaire en plus, dont on peut CITÉ DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE/MUSÉE DES MONUMENTS FRANÇAIS
de l’architecture dans un grand des maisons. Le logement aura de faire ce qu’on veut, qui exprime la
bain de sciences sociales, Ciriani fait été la grande affaire de sa vie. A personnalité des habitants ».
n’a cessé de réaffirmer, à l’école peine sorti de l’école, ce fils de mi- Fusionnant dans une euphorie jets de ville verticale qu’il déve- architecte sait travailler avec la lu-
d’architecture de Paris-Belleville, litaire de l’armée de l’air se voit généreuse les héritages de Le Cor- loppe à partir des années 1990,
Ni utopiste mière, avec la ventilation, avec l’ex-
où il a enseigné de 1969 à 2002, confier plusieurs projets de villas busier et de Theo van Doesburg, le dont les fabuleux dessins étaient ni résigné, cet position. Il est donc par essence éco-
l’importance des fondamentaux au Pérou, et bientôt une série de fondateur du mouvement De Stijl, récemment exposés à l’école d’ar- logiste. En laissant dire le contraire,
– de la lumière, des proportions, grands ensembles urbanistiques. Ciriani n’envisage pas l’architec- chitecture de Paris-Val de Seine, il
inconditionnel les architectes laissent dire qu’ils
de l’espace – et le primat du projet. Mais c’est dans le climat révolu- ture comme un geste artistique, ouvre des pistes pour gagner de du béton injecte sont mauvais. C’est comme ça, en
tionnaire du Paris de 1968, et dans mais comme un laboratoire. Il l’espace en ville. « Le seul moyen de renonçant à leurs prérogatives au
Projets monumentaux le bouillonnement intellectuel et cherche des solutions. La monu- continuer à accroître la capacité
du rêve profit des sciences sociales, puis de
Quand le constat d’échec des politique de l’AUA (Atelier d’urba- mentalité des complexes de loge- des villes, c’est de multiplier les sols, dans la réalité l’historicisation, et aujourd’hui des
grands ensembles favorisait un nisme et d’architecture, Bagno- ments sociaux, la dilatation de les voies de circulation, en hauteur. normes écologiques, que les archi-
retour au régionalisme et au pitto- let), laboratoire d’architecture so- l’espace habitable participent d’un Ces villes verticales sont idéales tectes français ont perdu leur rôle
resque, il réactivait le projet mo- ciale dont il devient vite à cette projet général de dignification du pour les gens qui habitent mes mai- dans la société. » p
derniste. Alors que tant de ses époque une des figures-phares, logement social. Elles visent aussi sons, qui sont déjà habitués à re- isabelle regnier
compagnons de route, au tour- qu’il formule son projet d’archi- bien à limiter l’étalement urbain garder vers le bas. »
nant des années 1980, ont jeté tecture politiquement et sociale- dont Henri Lefebvre soulignait Et pour la planète, quelle solu- « L’Espace émouvant. Henri
avec leurs idéaux révolutionnai- ment engagée : « Ce qui m’inté- déjà les méfaits, en 1968, dans tion propose-t-il ? Agacé par la Ciriani », Cité de l’architecture et
res la conception politique et so- resse, dès lors, c’est de faire une ar- Le Droit à la ville, et qui n’a cessé, nouvelle injonction à verdir l’ar- du patrimoine, Paris 16e. Jusqu’au
ciale de l’architecture qu’ils chitecture pour le peuple. » depuis, de s’accélérer : avec les pro- chitecture, il considère qu’« un bon 21 octobre. Citedelarchitecture.fr

Albert et David Maysles, nos chers voisins


Rétrospective, au Centre Pompidou, de l’œuvre des frères pionniers du cinéma direct, observateurs pleins de curiosité et d’empathie

CINÉMA Bouvier Beale, tante de Jackie


Kennedy, et sa fille « Little Edie »,
tible emprise d’une mère et d’une
maison. Loin d’en faire des bêtes
documentaire sur des vendeurs
de bibles au porte-à-porte, la ca-
Leur art du glissement opère à
un niveau sidérant dans cet autre
vement hippie. Mais Gimme
Shelter est avant tout un disposi-

D ans Meeting Albert (Ka-


rim Zeriahen, 2009), Al-
bert Maysles évoque la
fonction du documentaire :
« Nous avons besoin de mieux
les résidentes de Grey Gardens,
leur maison située dans les
Hamptons, qui donne son titre
au film signé par le duo en 1975.
Anciennes figures de la haute
de foire excentriques, les Maysles
filment les Beale comme des
amies – amies qu’Albert Maysles
retrouve en 2006 en leur dédiant
un nouveau film uniquement
méra glisse du démarcheur qui
baratine à la femme au foyer
hébétée qui tente poliment d’ex-
pliquer qu’elle est ruinée. Les
deux frères captent ainsi un pré-
chef-d’œuvre qu’est Gimme Shel-
ter (1970). Les Maysles suivent la
tournée américaine des Rolling
Stones et l’organisation, en 1969,
d’un immense festival de musique
tif aussi génial que glaçant qui
déploie les caractéristiques du ci-
néma des Maysles : la non-inter-
vention, le glissement, un flair in-
faillible pour savoir ce qu’il faut
connaître ceux qui sont autour de bourgeoisie new-yorkaise, les composé de rushs inédits, The cipité de l’Amérique des années gratuit à Altamont. Bien loin d’être filmer – Godard lui-même esti-
nous, c’est ainsi que nous pou- deux femmes vivent reclu- Beales of Grey Gardens. 1960 : du surendettement au l’orgie hippie et hédoniste prévue, mait qu’Albert Maysles était un
vons apprendre à être de bons voi- ses dans leur demeure à ce culte de la libre entreprise, en Altamont se révèle être un vérita- cadreur exceptionnel. Un peu
sins. » De très grands voisins, point délabrée qu’elles risquent L’art du glissement passant par le désespoir éteint ble cauchemar avec plus de comme dans Fenêtre sur cour (Al-
voilà ce que furent Albert et Da- l’expulsion si elles ne procèdent Grey Gardens est un immense des ménagères américaines, 300 000 spectateurs rendus ha- fred Hitchcock, 1954) où James
vid Maysles, pionniers du ci- pas à son nettoyage – qui sera fi- film sur la relation mère-fille, la mais aussi des démarcheurs. gards et incontrôlables par l’usage Stewart fait advenir le crime à
néma direct (ou cinéma-vérité) nancé par Jackie Kennedy deve- féminité passé 50 ans, la bruta- des drogues. Jagger confie le ser- force d’observer ses voisins, la
auxquels la cinémathèque du do- nue Onassis. lité du déclassement et les solitu- vice d’ordre aux Hells Angels par qualité du regard des Maysles
cumentaire de la Bibliothèque Les « deux Edie » vivent dans des peuplées. A l’origine du pro- qui le drame arrivera : le meurtre, semble produire l’événement,
publique d’information (BPI), au une quasi-misère, soliloquent, jet, Lee Radziwill, sœur de Jackie
« Gimme Shelter » par l’un d’entre eux, d’un étudiant l’étincelle de folie qui étire le réel
Centre Pompidou, consacre une traînent au lit, cuisinent dans la Kennedy, souhaitait voir réaliser est un dispositif noir qui se trouvait dans le public. aux dimensions de la fiction. p
rétrospective. Ce voisin aussi chambre au milieu des déchets, par les Maysles un documentaire En salle de montage, les Maysles
familier qu’inquiétant, les Mays- des chats et des ratons laveurs, sur son enfance. Sur place, les
aussi génial que montrent les rushs à Jagger qui
murielle joudet

les pourraient le définir comme chantent de vieilles chansons deux frères se rendent compte glaçant qui demande à ralentir pour observer Rétrospective Albert et David
toute personne qui attire leur d’amour et feuillettent d’anciens que le véritable sujet se trouve la scène du crime. La rock star, Maysles à la cinémathèque du
curiosité et suscite leur empa- albums photos en évoquant un ailleurs. L’attention des deux
déploie les alors objet de tous les regards au documentaire de la Bibliothèque
thie – celle-ci ne semblant avoir âge d’or fait de mondanités, d’ar- hommes opère souvent ainsi, caractéristiques début du film, se fait voyeur. publique d’information,
aucune limite. gent et d’innombrables préten- par glissement : en filmant une On a souvent parlé du festival au Centre Pompidou, Paris 4e.
Parmi leurs voisines les plus cé- dants. A 50 ans, « Little Edie » chose, ils en font apparaître une
du cinéma d’Altamont comme de l’événe- Jusqu’au 30 juin.
lèbres se trouvent ainsi Edith rêve, elle, de s’arracher à l’irrésis- autre. Dans Salesman (1969), des Maysles ment qui a sonné le glas du mou- Centrepompidou.fr
culture | 21
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Alex Vizorek, ou le rire sans relâche


Pilier de France Inter, le comique belge sera le maître de cérémonie de la 31e édition des Molières, lundi 13 mai

et je les paie en fonction de ce que il n’y a, assure l’humoriste, « ja-


HUMOUR je retiens de leurs propositions. » mais de guerres d’ego » : « Nous

L
a petite entreprise du rire C’est grâce à son original one- avons une vigilance au bonheur
d’Alex Vizorek ne connaît man-show (écrit seul), dans lequel collectif et des aspirations différen-
pas la crise. Pilier de il s’interroge avec drôlerie et sub- tes. Ni Charline ni Guillaume
France Inter – tous les tilité sur toutes les formes d’art, n’auraient, par exemple, voulu
jours complice de Charline Van- qu’Alex Vizorek a peu à peu décro- faire Ardisson. » Mais ils ont en
hoenacker dans l’émission « Par ché des propositions de chroni- commun d’avoir gardé leur âme
Jupiter » et chaque mardi matin ques à la radio. D’abord sur la d’enfant et d’être prêts, à bientôt
chroniqueur dans la matinale –, RTBF dans « Les Enfants de 40 ans, à se déguiser sur France
successeur de Gaspard Proust et chœur », puis sur France Inter, où Inter en carotte, abeille et pin-
de Stéphane Guillon dans le rôle il intègre, en septembre 2012, gouin pour réagir à la nomina-
de pourfendeur de l’actu le sa- l’équipe d’« On va tous y passer », tion de François de Rugy au mi-
medi dans « Salut les Terriens » de Frédéric Lopez. Avec Chris Es- nistère de l’environnement.
sur C8 au côté de Thierry Ardis- querre, Nicole Ferroni, Guillaume Alex Vizorek ne se fait pas d’illu-
son, l’humoriste belge, s’est, en Meurice, il fait alors partie de la sions. Si Jean-Marc Dumontet, le
quelques années, imposé dans le nouvelle génération d’humoris- président de l’association Les Mo-
paysage médiatique. tes repérés par la station publique. lières, a fait appel à lui, seulement
Ajoutez à cela son spectacle Alex deux mois avant le jour J, pour
Vizorek est une œuvre d’art, qui « Jamais de guerres d’ego » succéder à Nicolas Bedos, Alex
tourne en France depuis près de Comment ce diplômé d’école Lutz et Zabou Breitman dans
dix ans, et vous aboutissez à un de commerce et d’études de jour- l’exercice du présentateur, « c’est
agenda fort rempli, qui aurait pu nalisme à l’Université libre de parce qu’avant [lui], il y a eu beau-
lui fournir un bon argument Bruxelles, issu de la petite bour- coup de refus ». Mais peu importe :
pour refuser le rôle délicat de geoisie belge, a-t-il bifurqué vers « Quand je me retourne sur ce que
maître de cérémonie de la 31e édi- la comédie ? Alex Vizorek avait j’étais en école de commerce puis
tion des Molières, lundi 13 mai bien fait un peu de théâtre à l’ado- au Cours Florent, vis-à-vis de ce
sur France 2. Il a pourtant dit oui. lescence, mais, en panne d’idée gars-là, je ne pouvais pas refuser. »
Tout simplement, avoue-t-il, d’avenir, il avait opté à 18 ans pour Il a carte blanche et tentera de ne
« parce que je ne sais pas dire une formation commerciale. pas entamer le capital de sympa-
non ». Et puis l’animateur avait « Cela m’a très vite ennuyé, comme thie qu’il a peu à peu acquis.
déjà, le 2 février, présenté les Ma- une sensation de vertige, se sou-
gritte du cinéma à Bruxelles, et vient-il. J’ai terminé dernier de ma « Semer des petits cailloux »
cela lui avait plutôt bien réussi. promo, même si c’était quand Son objectif ? « Faire rire aussi bien
Pour préparer cette soirée de même la meilleure école de com- Eric Ruf [acteur et administrateur
remise de prix théâtraux, il a merce belge ! » Sa mère, qui se sou- général de la Comédie-Française]
profité de sa semaine de vacan- vient des velléités de jeunesse de A Paris, en avril. que ma mère. » Car Alex Vizorek
ces de Pâques pour réunir sa pe- son fils d’être comédien, accepte NATHALIE GUYON chérit les « grands écarts ». Alter-
tite équipe de coauteurs et plan- de financer trois années au Cours ner une soirée à l’Odéon et une
cher avec eux. Christophe Bour- Florent, à Paris. Là, Alex Vizorek autre devant un match de Ligue 2,
don, Julien Demarche, Pierre suit notamment la classe de one- sur la correspondance entre Stéphanie Bataille puis Charline Fanny et Alexandre à la Comédie-
Scheurette, Yves Lande, Myriam man-show dirigée par la comé- Mishima et Kawabata. Stéphanie Vanhoenacker vont être les « deux
Son objectif ? Française et Le Canard à l’orange
Berliner, ces trois Belges et ces dienne Stéphanie Bataille. Et doit Bataille le félicite du résultat et rencontres décisives » d’Alex Vizo- « Faire rire au Théâtre de la Michodière. Il a
deux Français secondent leur écrire son premier sketch. l’incite à décliner son travail sur rek. En 2013, Philippe Val, alors pour leitmotiv de « développer son
« chef » depuis que son agenda C’est le spectacle Le Point sur Ro- d’autres disciplines artistiques. directeur de France Inter, a l’idée
aussi bien libre examen, ne rien prendre ni de
l’oblige à trouver quotidien- bert, de Fabrice Lucchini, décou- Ainsi naît Alex Vizorek est une d’« accoupler » les deux Belges, le Eric Ruf haut ni de bas, se faire son avis car il
nement des vannes. Sin- vert en 2007 sur la scène de la Gaî- œuvre d’art, que sa professeure ac- temps de deux grilles d’été. Grâce ne vaut pas moins qu’un autre ».
cère et sympathique, ce comique té-Montparnasse, qui va inspirer ceptera de mettre en scène. Le au succès d’audience lié à leur
[de la Comédie- Depuis dix ans, ce gros bosseur
– contrairement à d’autres – n’a le futur humoriste. Lui qui n’a pas jeune Belge a trouvé son créneau : joyeuse complicité, ils décroche- Française] n’a cessé de « semer des petits
rien à cacher de la cuisine humo- été élevé dans la « grande culture » « Il y avait tellement d’humoristes ront ensuite une émission à l’an- cailloux » en rêvant d’une carrière
ristique. « Je donne l’idée de dé- trouve « formidable de rire pen- qui savaient très bien parler née. « Avec Charline, on a une
que ma mère » à la François Morel, dont il admire
part, l’angle, ils m’envoient dant près de deux heures tout en d’eux… Là encore, cela me donnait relation fraternelle, un peu la capacité à être « un artiste crédi-
des blagues et, avec ces ingré- [se] cultivant sur Paul Valéry ou le vertige. Il fallait que j’imagine comme des frère et sœur. On se ble partout ». En attendant, il jure
dients, je fais la recette, détaille Roland Barthes ». L’apprenti co- une autre approche pour avoir trouve les yeux fermés », constate- que c’est la scène qui le rend « le
Alex Vizorek. Je les ai recrutés médien décide alors de s’interro- une plus-value, non pas intellec- t-il. Avec Guillaume Meurice, le plus heureux ». p
pour qu’on fasse du ping-pong ger, de manière humoristique, tuelle mais référencée. » troisième larron de « Par Jupiter », sandrine blanchard

Le retour de l’espiègle Mireille Angélique Kidjo salue sa « sœur » Celia Cruz


E lle aura été celle qui « a inventé la chanson française mo-
derne ». Voilà qui est dit dès les premières minutes de La
Grande Petite Mireille, évocation fort bien menée en chan-
sons et scènes de comédies de Mireille Hartuch, dite Mireille
(1906-1996), compositrice et chanteuse, animatrice, à la radio
La chanteuse sera en concert au Bataclan pour présenter son album dédié à la reine de la salsa

RENCONTRE avoir du cran, oser, dépasser ses ti-


midités. »
sis dans le vaste répertoire de Ce-
lia Cruz. Elle qui lui avait fait l’im-
L’exercice de la relecture, qu’elle
affectionne (outre Remain in Li-
puis la télévision du Petit Conservatoire de la chanson, de 1955 à
1974. Récit chronologique, le spectacle revient sur l’importance
du jazz naissant pour Mireille ; la rencontre, à la fin des années
1920, avec Jean Nohain, qui va écrire fantaisies et romances sur
ses musiques ; celle avec Jacques Pills et Georges Tabet, qui chan-
C’ était inévitable. Angéli-
que Kidjo devait rendre
hommage à Celia Cruz,
l’une des chanteuses – avec Mi-
riam Makeba, Aretha Franklin,
En 2016, lorsque le festival
d’été Celebrate Brooklyn, à New
York, où elle s’est installée avec
mari et enfant en 1997, après plus
de dix ans passés à Paris, lui de-
mense honneur (elle répète cette
anecdote, maintes fois racontée,
non sans une pincée de fierté) de
lui dire, quand elle l’a rencontrée,
la première fois, au début des an-
ght, ses albums en sont semés, de
Sidney Bechet à Serge Gains-
bourg, de Miriam Makeba à Jimi
Hendrix, ou James Brown), ne
comporte-t-il pas sa part de ris-
teront en 1931 leur Couchés dans le foin, énorme succès ; celle Nina Simone, Bella Bellow – qui mande de présenter un projet, nées 1990, à Paris : « Tu es ma her- ques ? La réponse fuse : « C’est cas-
avec Jean Sablon. Le mariage en 1937 et la longue vie amoureuse l’ont marquée à jamais quand elle elle met Celia Cruz au centre de sa mana negra [sœur noire] d’outre- se-gueule, mais j’adore ça ! » Par
de Mireille avec l’écrivain Emmanuel Berl (mort en 1976)… les a vues ou entendues la pre- proposition. David Byrne, le Atlantique. » ailleurs, ajoute la chanteuse, « je
Vocalement proche de Mireille (timbre flûté, enfantin) et au mière fois. Dans un bar-restau- chanteur des Talking Heads, dont Quinzième étape d’une carrière viens d’une tradition où c’est un
piano toujours avec cette légèreté swing caractéristique de ses rant du 13e arrondissement, à Pa- elle relira avec brio et audace, discographique entamée en 1981, devoir de rendre hommage à ceux
compositions, Marie-Charlotte Leclaire est une Mireille au plus ris, quelques jours avant son con- en 2018, l’emblématique Remain réalisé par David Donatien (multi- qui sont passés avant nous ». p
exact. Y compris dans les remarques vachardes qu’elle faisait cert au Bataclan, le 14 mai, la in Light (1980), était là. « Il m’a dit : instrumentiste, producteur et ar- patrick labesse
passer avec un sourire aux candidates et candidats du « Petit chanteuse franco-béninoise, lau- “Il faut que tu fasses un album rangeur de Yael Naim), qui a invité
Conservatoire », lors d’une séquence où l’on voit défiler anony- réate de trois Grammy Awards, re- autour de Celia.” » le batteur nigérian Tony Allen, la Celia, d’Angélique Kidjo
mes et futures vedettes. Avec elle, sur la scène du Petit Mont- dit son admiration pour la reine La chanteuse de jazz afro-améri- bassiste américaine Meshell 1 CD Verve/Universal.
parnasse, à Paris, Hervé Devolder et Adrien Biry-Vicente appor- de la salsa, décédée en 2003. Elle caine Dianne Reeves, une amie, Ndegeocello et le groupe de jazz Concerts : le 14 mai au Bataclan,
tent une même manière fantasque et espiègle. lui rend hommage à travers son l’avait déjà incitée à cela. « Elle britannique Sons of Kemet, Celia à Paris ; le 17 mai à Aix-en-
nouvel album, Celia, qu’elle chan- trouvait que j’avais une résonance n’est pas un album de salsa clin- Provence (Bouches-du-Rhône) ;
Textes et mélodies « modernes » à l’époque tera aussi notamment le 16 juin, dans la voix qui lui rappelait énor- quante et tape-à-l’œil. Il brille le 25 mai au festival Jazz sous les
Devolder y est un metteur en scène, Jean Sablon (pour de beaux en clôture de la 25e édition du fes- mément Celia. Plus tard, elle a in- d’une singularité captivante, avec pommiers à Coutances
passages dont Les Pieds dans l’eau en duo, et Vous avez démé- tival Rio Loco, à Toulouse. sisté : “Je n’arrête pas de voir Celia sa touche d’afro-beat, ses pincées (Manche) ; le 16 juin en clôture
nagé mon cœur), Maurice Chevalier, Yves Montand, Emmanuel Avec l’enthousiasme fébrile qui apparaître dans mes rêves. Elle me de son éthiopien ou oriental, sa du festival Rio Loco à Toulouse.
Berl ou Yves Duteil. A Biry-Vicente le soin de faire revivre Jean la caractérise, l’artiste raconte dit que tu dois faire un album sur fanfare (Gangbé Brass Band) et ses
Nohain (superbe scène de la création de Couchés dans le foin par son premier coup de cœur pour elle.” Je lui ai répondu : “J’y ai percussions béninoises.
le parolier et la compositrice) ou de parodier Françoise Hardy. la diva cubaine. C’était lors d’un pensé, vois-tu !” » Ainsi est né
Les deux excellent en Pills et Tabet lors d’une suite de réjouis- concert à Cotonou, au Bénin, sa « l’inévitable » album Celia, com- « C’est casse-gueule »
santes chansons comme C’est un jardinier qui boite, Le Vieux ville natale, en 1960. « J’avais posé uniquement de titres choi- « J’ai demandé à David, le premier
Château, ou Papa n’a pas voulu avec Mireille/Marie-Charlotte. 14-15 ans, et j’ai compris en la producteur que ma maison de
Si l’on doit à Jean Nohain et Mireille plusieurs centaines de voyant quelle femme elle était. Au disques m’a présenté, avec qui je
chansons, celles qui sont restées les plus célèbres ont été créées Bénin, nous écoutions alors beau- me suis tout de suite sentie en
entre 1929 et 1939. En courtes citations ou complètes, le specta- coup de salsa. Je me souviens de « Je ne voulais phase, d’aller chercher dans les
cle en présente une trentaine. En point commun, leur évidence mes parents, excellents danseurs, années 1950, quand Celia était
mélodique et des textes sans tournures alambiquées pour dire qui se chamaillaient quant au
pas faire profondément attachée à la cul-
d’amusantes situations ou des sentiments simples. Elles pied par lequel il fallait commen- un disque ture noire et chantait les orishas
étaient « modernes », à l’époque. Leurs trois interprètes cer. La salsa était un monde [les divinités des traditions reli-
d’aujourd’hui les rendent toujours aussi savoureuses. p d’hommes, alors voir d’un coup
de salsa comme gieuses yoruba : Chango, Yé-
sylvain siclier une femme sur scène mener la savent faire manja…], dit-elle. Je voulais la ra-
danse avec un groupe de mecs der- mener vers l’Afrique et non pas
La Grande Petite Mireille, au Petit Montparnasse, Paris 14e. rière elle, ce fut pour moi une sa-
les Cubains » faire un disque de salsa comme
Theatremontparnasse.com crée claque ! Je me suis dit il faut ANGÉLIQUE KIDJO savent faire les Cubains. »
22 | télévision 0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Simone Veil, voix VOTRE


SOIRÉE
TÉLÉ
précieuse et nécessaire
Laure Adler a consacré cinq émissions à l’une
des femmes les plus remarquables du XXe siècle SAMED I 1 1 MA I
TF1
21.00 The Voice
FRANCE INTER tricule : 78651 était le sien. Et il faut Divertissement présenté par
À LA DEMANDE l’entendre dire les choses comme Nikos Aliagas.
elles sont : le bol de soupe que l’on 23.35 The Voice, la suite

E
lle fut et reste, incontes- tente de voler à sa mère (qui Divertissement présenté par
tablement et quelles que mourra au camp de Bergen-Bel- Nikos Aliagas.
soient, ou presque, les gé- sen en mars 1945), le typhus, la dé-
nérations et les étiquet- chéance. Dans le deuxième épi- France 2
tes politiques, l’une des femmes sode, c’est Serge Klarsfeld qui évo- 21.05 Les Années bonheur
les plus respectées du XXe siècle. que celle qu’il rencontra pour la Divertissement présenté par
Elle, c’est Simone Veil, née en 1927, première fois en 1978, après avoir Patrick Sébastien.
morte en 2017 et entrée au Pan- publié Le Mémorial de la dépor- 23.40 On n’est pas couché
théon l’année suivante. Mais que tation des juifs de France, dans le- Magazine présenté par
disent ces dates de cette femme quel l’avocat et historien recense Laurent Ruquier.
que tous ceux et celles qui l’ont les 74 182 juifs déportés. C’est de lui
connue qualifient de généreuse et que Simone Veil apprendra le sort France 3
modeste, exigeante et digne, et, de son père et de son frère, morts Simone Veil, ministre de la santé, en 1974. AFP 21.00 Mongeville
aussi, très belle ? Bien peu de en déportation. Série avec Francis Perrin,
chose, eu égard à ce qu’elle réalisa La parole est ensuite laissée à Gaëlle Bona, Olivier Sitruk
et représente encore aujourd’hui ; Annick Cojean, laquelle, grande galisation de l’avortement en rope, c’est pour tirer la leçon de parole d’aujourd’hui s’intercale (Fr., 2017, 185 min).
aussi faut-il saluer l’initiative de reporter au Monde, a eu l’occasion France. Quarante minutes de dis- mon passé et en pensant à l’avenir aussi un morceau de musique, 00.30 Les Naufragés
Laure Adler qui vient de lui consa- de l’interviewer à de nombreuses cours, quarante minutes qui bou- de la France », disait-elle. Et c’est comme cette berceuse mer- du Fol Espoir
crer cinq « Heure bleue », titre de reprises. Elle rappelle combien leverseront la vie des femmes. bien de passé comme d’avenir veilleuse chantée en yiddish : Téléfilm d’Ariane Mnouchkine
son émission sur France Inter. cette femme, à l’allure un peu qu’il est question dans le cin- Amol iz geven a mayse, soit « il (Fr., 2011, 190 min).
Chacun des épisodes se propose bourgeoise et conformiste, fut Européenne convaincue quième épisode. Les archives, était une fois une histoire ». De
de revenir sur un aspect de la vie et pourtant, et avec quels courage et Le quatrième épisode est em- tout comme le témoignage de celle-ci, il faut vraiment se souve- Canal+
du parcours de Simone Veil en talent, la « combattante de tous les mené par Robert Badinter. Avec l’historienne Annette Wieviorka, nir, ce qui rend ce podcast aussi 21.00 Le monde est à toi
compagnie d’un invité, sauf le pre- droits des femmes » : qu’il s’agisse une énergie qui force le respect, rappellent le souci qu’avait Si- précieux que nécessaire. p Film de Romain Gavras. Avec Karim
mier, dans lequel, magie des archi- d’adoption, d’avortement, de pi- l’ancien garde des sceaux se sou- mone Veil de transmettre. Elle le émilie grangeray Leklou, Isabelle Adjani, Vincent
ves de l’INA, Simone Veil elle- lule et de parité. Il faut se rappeler vient de l’européenne convaincue fit notamment dans Une vie Cassel (Fr., 2018, 100 min).
même se donne à entendre pour comment, le 26 novembre 1974, que fut Simone Veil, qui œuvra (Stock, 2007), dont Sandrine Bon- L’Heure bleue, émission 22.40 Dans la brume
évoquer sa jeunesse. Elle y parle de alors ministre de la santé, Simone pour la réconciliation franco-alle- naire, en préambule de chacun présentée par Laure Adler sur Film de Daniel Roby. Avec Romain
la déportation et de l’humiliation Veil monta à la tribune de l’Assem- mande. « Si je m’engage aussi des cinq épisodes, lit de très larges France Inter (5 × 55 minutes), Duris, Olga Kurylenko, Fantine
quand on veut la réduire à un ma- blée nationale pour défendre la lé- pleinement sur la question de l’Eu- extraits. Entre les mots d’hier et la disponible en podcast. Harduin (Fr./Can., 2018, 90 min).

France 5
20.50 Echappées belles
Magazine présenté par

Quatre candidates démocrates à l’assaut du Congrès Jérôme Pitorin (90 min).


22.35 Un amour qui ne finit pas
Pièce d’André Roussin mise en scène
Un documentaire suit des outsiders, dont Alexandria Ocasio-Cortez, lors de la campagne pour les primaires en 2018 par Michel Fau. Avec Michel Fau,
Pierre Cassignard, Pascale Arbillot
(1 h 40 min).

NETFLIX patron. Alexandria Ocasio-Cor- Les non-spécialistes de politi- Une intuition les réunit – avoir Instructif – il permet, entre Arte
À LA DEMANDE tez n’en fera qu’une bouchée. Et que américaine ne comprendront pour seul moteur l’envie d’être autres, de comprendre pourquoi 20.50 Un jour en Espagne
remportera l’élection, quelques pas forcément tous les rouages – (r)éélu n’est pas à la hauteur des le Parti démocrate a perdu l’élec- Documentaire de Timothée Janssen

U ne salle commune au fin


fond du Bronx. Une cin-
quantaine de sièges, une
vingtaine de personnes présen-
tes. Une jeune femme de 28 ans,
semaines plus tard, mettant bru-
talement fin au règne de James
Crowley sur ce bastion démo-
crate.
Cette scène résume parfaite-
fort complexes – de ces scrutins,
mais c’est là le seul défaut de ce
film passionnant, qui met en
scène la jeune « AOC », Cori Bush,
une infirmière noire candidate
enjeux politiques actuels – et les
lobbys, qui financent les campa-
gnes des candidats « tradition-
nels », sont leur ennemi commun.
tion présidentielle de 2016 – et
galvanisant, ce film contient des
moments d’intense émotion. La
défaite d’Amy Vilela, dont la fille
est morte dans ses bras après
(Fr., 2018, 95 min).
22.25 L’Europe à la reconquête
de la biodiversité
Documentaire de Vincent Perazio
(Fr., 2018, 55 min).
cheveux noués, rouge aux lèvres, ment Cap sur le Congrès, docu- dans le Missouri, déchiré par les Rien à perdre s’être vu refuser, faute d’assuran-
candidate à la primaire démo- mentaire produit par Netflix, qui violences raciales, Amy Vilela, qui Toutes se battent avec l’énergie et ce-maladie, des soins médicaux, M6
crate de ce district new-yorkais, suit la campagne de quatre « out- se bat dans le Nevada pour un le courage de ceux qui n’ont rien à apparaît ainsi comme révol- 21.00 MacGyver
fait face à la représentante de son siders » pour la primaire démo- meilleur accès aux soins médi- perdre. Le documentaire permet tante. p Série. Avec Lucas Till, Levy Tran,
adversaire, cacique du parti, in- crate de juin 2018, en amont des caux, et Paula Jean Swearengin, de voir les coulisses de ces mouve- audrey fournier Tristin Mays (EU, 2019, 210 min).
contesté depuis quatorze ans. élections de mi-mandat qui ont fille de mineurs candidate en Vir- ments « populaires », qui se cons- 00.30 Scorpion
Mal habillée, ramassée sur son vu le Parti démocrate remporter ginie-Occidentale, Etat durement truisent grâce au porte-à-porte, Cap sur le Congrès, Série. Avec Elyes Gabel, Katharine
siège, elle ne connaît visiblement la majorité des sièges à la Cham- touché par la pollution minière et aux microdons et aux campagnes documentaire réalisé par Rachel McPhee, Lea Thompson
pas les dossiers et renvoie à son bre des représentants. la crise des opioïdes. marketing sur les réseaux sociaux. Lears (EU, 2019, 87 min). (EU, 2016, 100 mn).

0123 est édité par la Société éditrice


SUDOKU
HORIZONTALEMENT du « Monde » SA. Durée de la société : 99 ans à
compter du 15 décembre 2000.
I. Bien déçus. II. Rogner tout ce qui Capital social : 124.610.348,70 ¤.
GRILLE N° 19 - 109
PAR PHILIPPE DUPUIS
dépasse. Points en opposition.
III. Ses bulles s’apprécient fraîches et
N°19-109 Actionnaire principal : Le Monde Libre (SCS).
Rédaction 80, boulevard Auguste-Blanqui,
75707 Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00
légères. Amoureuse, elle n’est parfois 3 1 6 9 4 8 7 2 5
Abonnements par téléphone : de France 3289
9 5 7 6 3 2 1 8 4
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 qu’une aventure. IV. Garantissait la (Service 0,30 ¤/min + prix appel) ; de l’étranger :
2 8 4 1 5 7 6 3 9 (33) 1-76-26-32-89 ; par courrier électronique :
provenance. Tourne à l’inverse des ai-
I 5 7 1 7 9 4 2 6 8 5 3 abojournalpapier@lemonde.fr.
guilles d’une horloge. V. Fermeture 8 2 5 3 1 9 4 6 7 Tarif 1 an : France métropolitaine : 399 ¤
II mobile dans la descente. Crie comme 2 8 6 4 3 7 8 5 2 9 1 Courrier des lecteurs
blog : http://mediateur.blog.lemonde.fr/ ;
4 9 1 8 6 3 5 7 2
un porteur de bois. VI. Pan dans la Par courrier électronique :
7 6 2 5 9 4 3 1 8
III jupe. En réalité. Démonstratif. Pour 1 5 4 5 3 8 2 7 1 9 4 6 courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
ranger une bonne affaire. VII. Prise et Médiateur : mediateur@lemonde.fr
IV éprise. Personnel. VIII. Gracieux et
2 3 6 Très difficile Internet : site d’information : www.lemonde.fr ;
Finances : http://finance.lemonde.fr ;
Complétez toute la
V
noble. Bouts de madrier. Un plat pro- 5 4 7 grille avec des chiffres
Emploi : www.talents.fr/
vençal et son contenu. IX. Saisira Immobilier : http://immo.lemonde.fr
allant de 1 à 9. Documentation : http ://archives.lemonde.fr
VI pour tout brouiller. Jamais comme 7 9 3 Chaque chiffre ne doit Collection : Le Monde sur CD-ROM :
avant. X. Saisit du bout des doigts. être utilisé qu’une CEDROM-SNI 01-44-82-66-40
VII 3 2 5 6 seule fois par ligne, Le Monde sur microfilms : 03-88-04-28-60
VERTICALEMENT

VIII 1. Font des dégâts, quand ils sont 5 8 2 9 6 par colonne et par
carré de neuf cases.
La reproduction de tout article est interdite
sans l’accord de l’administration. Commission
grands et sans retenue. 2. Eternue- Réalisé par Yan Georget (https://about.me/yangeorget) paritaire des publications et agences de presse
n° 0722 C 81975 ISSN 0395-2037
IX ment chevalin. 3. Accompagne en
passant à table. Fait toujours le poids
X
dans le monde de la boxe. 4. Noble
sur le ring. Cousin germain. 5. Lourd
Présidente :
et mou. Tient le haut de l’affiche. Sur Laurence Bonicalzi Bridier PRINTED IN FRANCE
SOLUTION DE LA GRILLE N° 19 - 108 la portée. 6. Mise à nu. Fait circuler. 80, bd Auguste-Blanqui,
7. Maintient la mine dans les eaux. 75707 PARIS CEDEX 13
HORIZONTALEMENT I. Agenouilloir. II. Salir. Léo. Le. III. Tufeau. Musli. Tél : 01-57-28-39-00
Les Indiens en font tout un plat. Fax : 01-57-28-39-26
IV. RC. St. Huai. V. Ohé. Esérines. VI. Lepautre. Gré. VII. Omicron. Réer. 8. Bien dégagés. Frappé en plein L’Imprimerie, 79 rue de Roissy,
VIII. Gé. Para. Vé. IX. Unira. Nathan. X. Etourdissant. 93290 Tremblay-en-France
cœur. 9. La chercher fait désordre. Toulouse (Occitane Imprimerie)
VERTICALEMENT 1. Astrologue. 2. Gauchement. 3. Elf. Epi. Io. 4. Nies. Ac- Assure la liaison. 10. Mis à l’essai. Montpellier (« Midi Libre »)
En mer Egée. 11. Peut faire de beaux Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100 %.
cru. 5. Orateur. Ar. 6. Stop. 7. Il. Hernani. 8. Lémure. Ras. 9. Louai. Rats. Ce journal est imprimé sur un papier UPM issu de forêts gérées
ponts. Valet ou roi de cœur. durablement, porteur de l’Ecolabel européen sous le N°FI/37/001.
10. Singe. Ha. 11. Ill. Erevan. 12. Réinsèrent.
12. Apporte un coup de vieux. Eutrophisation : PTot = 0.009 kg/tonne de papier
0123
SAMEDI 11 MAI 2019
styles | 23

les nouvelles
exploratrices
Marrakech et inspirations africaines
pour Dior, Paris et notes pop-rock
chez Chanel, New York façon Gotham
City et « Blade Runner » pour
Louis Vuitton… Tour du monde
en trois collections croisière
Louis Vuitton. ANGELA WEISS/AFP

l’os », sans les habituelles mises


MODE en scène hollywoodiennes de la

C
haque mois de mai, maison. Ce vendredi 3 mai, le
la caravane de la mode show marque surtout l’entrée en
migre autour du scène de la nouvelle directrice
monde de défilé en dé- artistique de la maison. Virginie
filé. Cette fashion week à géogra- Viard remplace Karl Lagerfeld,
phie variable permet de décou- disparu le 19 février. Après trente
vrir les collections « croisière », ans à la tête du studio du cou-
qui sont présentes en boutique turier, la Française est la per-
de novembre à mai et représen- sonne la plus en symbiose avec
tent un chiffre d’affaires majeur la maison et connaît le vocabu-
pour les marques de luxe. laire Chanel par cœur.
Les maisons françaises, particu- Dans un décor de gare de style
lièrement habiles à se mettre en beaux-arts, le périple est donc
scène, proposent pour la cuvée immobile, bien en phase, au
2020 de riches variations sur le fond, avec l’esprit de Lagerfeld qui
thème du voyage. affirmait toujours préférer voya-
Pour ouvrir le bal, Dior a orga- ger à travers ses livres et privi-
nisé le 29 avril, à Marrakech, un légier l’idée qu’il pouvait se faire
voyage culturel à la rencontre d’un lieu plutôt qu’une inspi-
des traditions africaines. La ville ration littérale.
représente pour la directrice ar- Très attendue, la collection ne
tistique de la mode femme, Maria pouvait commencer que par une
Grazia Chiuri, « le point de rencon- silhouette noire et blanche, syno-
tre entre les cultures européennes nyme intemporel du style Cha-
et africaines ». Dans les ruines nel. Un grand pantalon ample,
éclairées à la bougie du palais El- une veste noire à poches et une
Badi, l’atmosphère de la soirée blouse blanche, pour l’esprit clas-
hésite entre film à gros budget sique, une bouche laquée rouge
et scène idéale pour peintres noir pour un effet plus rock.
orientalistes. Dans la collection, Toute la collection tient sur ce
on reconnaît les formes chères même équilibre subtil. Les « cha-
à la créatrice italienne (jupons nelissimes » tailleurs en tweed se
plissés, grands cabans sans dou- portent avec une jupe courte et
blure, robes bustier longues, de- des ballerines bicolores. Aux ro-
nim et tenues de travail) et on ad- bes en mousseline colorée, et im-
mire des tissus, broderies et mo- perméables graphiques en cuir
tifs somptueux. fin comme du papier succèdent Chanel. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP Dior. YOUSSEF BOUDLAL/REUTERS
Ceux-ci sont le fruit d’une colla- des vestes aux couleurs pop por-
boration entre les ateliers Dior et tées avec des leggings et des
des artisans africains, comme chaussures à bout vernis rose
Uniwax, une société basée à fluo ou des robes du soir asy-
Abidjan, qui cosigne des tissus métriques associées à des botti- « Personne ne peut remplacer TWA Flight Center de l’aéroport De tout cela, le designer donne
wax (un matériau imprimé sur nes vernies pointues. Karl, concède Bruno Pavlovsky. Kennedy à New York. Fermé une interprétation inventive,
ses deux faces rendu célèbre en Le classicisme Chanel, le style Aujourd’hui, nous disons d’ail- en 2001, ce lieu imaginé par l’ar- évocatrice et ultra sophistiquée. Il
Afrique de l’Ouest mais dont les souple moderne et décalé de Karl leurs volontiers que nous avons chitecte américano-finlandais invente une tribu de super-héroï-
origines se trouvent en réalité en Lagerfeld sont bien là, dans deux fondateurs : Gabrielle Chanel Eero Saarinen est classé monu- nes en minicapes rehaussées de
Indonésie). Le designer d’Abidjan une collection qui met en avant « EN TANT QUE FRANÇAIS, et Karl Lagerfeld. Il y a encore ment historique. Ses volumes broderies Art déco, en blouse et
Pathé Ouédraogo, connu sous le
nom de Pathé’O et célèbre pour
l’efficacité du produit. Mais ce
pragmatisme n’est pas alourdi
JE ME SUIS DONNÉ beaucoup d’émotion. Mais il est
important pour nous de prendre
aux rondeurs étranges évoquent
à la fois Star Trek, Shining et une
boléro à manches ailerons qui
évoquent les bas-reliefs de Grand
avoir habillé Nelson Mandela, a par l’ennui, et les premières LE DROIT DE JOUER le temps, rien n’arrivera du jour époque où les voyages en avion Central ou les gratte-ciel illumi-
également imaginé une chemise touches Virginie Viard se font au lendemain. Et Chanel laissera étaient synonymes d’un art de vi- nés. Du tailleur jupe en satin et
et une jupe à l’effigie du leader sentir : des notes plus pop-rock et AVEC LES CLICHÉS à Virginie le temps de s’instal- vre luxueux et moderne. veau velours couleur bonbon, on
sud-africain.
On peut regretter qu’à force de
un peu années 1980.
Bruno Pavlovsky, directeur des
DE NEW YORK » ler, à son rythme. »
Les premières pierres sont
Transformé en hôtel, le lieu
ouvrira au public mi-mai. En at-
passe au néolook Wall Street gra-
phique ou à la silhouette couture
picorer ses références sur tout activités mode de Chanel, la pose NICOLAS GHESQUIÈRE posées, les gens, qu’ils la connais- tendant, Nicolas Ghesquière y bondage. Sacs digitaux à écran
le continent, la créatrice romaine clairement en héritière de Karl directeur artistique des collections sent ou non, commencent déjà met en scène une certaine idée de souple, coiffures à la Blade Run-
donne parfois l’impression que Lagerfeld : « Pendant trente ans, femme chez Louis Vuitton à appeler la créatrice « Virgi- New York. « C’est le fantasme de ner, maquillage glamour et Tech-
l’Afrique n’est qu’une seule entité. Karl a insufflé à cette maison nie » comme ils appelaient La- la ville qui m’intéressait, en parti- nicolor, jupe boule façon bal de
Mais ces collaborations viennent beaucoup d’émotion, d’énergie, gerfeld « Karl ». L’homme qui re- culier l’idée de Gotham, celle de promo à l’américaine ou jupe
en tout cas illustrer le fait un vrai sens de la liberté et de la gardait toujours vers l’avant Batman et des comics. Il y a là une drapée de vamp ultime : Nicolas
que la mode ne peut plus se curiosité. Tout cela est très présent aurait apprécié. dualité entre l’aspect sombre et Ghesquière ose tout. Et il a raison.
contenter de ses vieilles recettes chez Virginie, et va lui donner la Chez Louis Vuitton, Nicolas mystérieux d’une cité qui est aussi Son voyage architectural met
concoctées dans ses capitales force de continuer à écrire l’his- Ghesquière organise pour cha- une mégapole moderne, baignée particulièrement en valeur son
traditionnelles – Paris, Milan, toire de Chanel. Pour moi, cela ne que croisière un voyage architec- de lumière et pleine d’énergie. imagination. « Voyager est le
New York ou Londres. pouvait être qu’elle. » tural, dans des structures de pré- Je me suis aussi replongé dans l’Art premier pas vers plus de liberté et
Chez Chanel, le voyage est ima- Pourtant, la tâche n’est pas sim- férence futuristes. Après la mai- déco des immeubles. Et en tant cela vaut aussi pour le processus
ginaire, il a lieu à Paris et dans des ple. La créatrice plutôt timide doit son Hope de Palm Springs ou que Français, je me suis donné créatif », dit-il. Une liberté pré-
circonstances particulières. Dans marcher sur les traces d’un grand le Musée Miho près de Kyoto, le droit de jouer avec les clichés cieuse et féconde. p
le Grand Palais, le décor est « à communicant pluridisciplinaire. le créateur français investit le de New York. » carine bizet
24 |
IDÉES
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Aux Etats-Unis,
le retour du débat
sur l’esclavage
Quatre siècles après l’arrivée des premiers esclaves en Virginie,
en 1619, plusieurs candidats démocrates s’interrogent
sur la manière de réparer l’injustice faite aux Afro-Américains

washington - correspondance Etats-Unis varient. Et aucun postulant sé-


rieux ne se risque à une évaluation finan-
cière. Pour plusieurs d’entre eux, parmi les-

L
e débat, plus que centenaire, a refait quels deux personnalités identifiées comme
surface dans la campagne qui noires, Kamala Harris – d’origine indienne et
s’amorce pour l’élection présiden- jamaïcaine – et Cory Booker – Afro-Améri-
tielle de 2020 aux Etats-Unis – et cela cain du New Jersey –, le prélude à tout pro-
ne doit rien au hasard. Quatre siècles gramme de réparations passe par la création
après l’arrivée des premiers esclaves d’une commission chargée d’étudier l’am-
sur les rives hostiles de Jamestown (Virginie), pleur de l’esclavage et des discriminations
en 1619, plusieurs candidats démocrates s’in- « de 1619 à nos jours » afin de « recommander
terrogent sur la manière de réparer l’injustice des solutions adaptées ». Un texte en ce sens
faite aux Afro-Américains au cours de l’his- est proposé chaque année depuis 1991 par un
toire. Une rupture radicale pour ce parti qui a ancien élu démocrate du Michigan, John Co-
jusqu’à présent évité toute discussion sur ce nyers, mais il n’a jamais été examiné. Repris
sujet – à l’exception notable du pasteur Jesse à son compte par Sheila Jackson Lee, une re-
Jackson, candidat malheureux aux scrutins présentante du Texas, il pourrait cette fois,
de 1984 et 1988. Même le premier président selon les promesses démocrates, se frayer un
noir, Barack Obama, a obstinément occulté chemin jusqu’au Congrès.
ce dossier au cours de ses deux mandats « On doit reconnaître que les gens dans ce
(2008-2016). Preuve pour ses détracteurs que pays ne sont pas tous partis avec les mêmes
l’esclavage ne faisait pas partie de l’univers chances et n’ont pas eu accès aux mêmes op-
mental de cet homme politique fils d’un Ké- portunités », a déclaré récemment MmeHarris.
nyan et d’une Américaine blanche. Il est désormais admis que la question des ré-
Son passage à la Maison Blanche, suivi de parations dépasse largement la seule période
l’élection de Donald Trump, n’est pourtant de l’esclavage (1619-1865). « Après l’abolition, le
pas étranger au regain d’intérêt pour les pays a connu des décennies d’injustice avec
questions raciales, parmi lesquelles prend notamment près d’un siècle de lois ségréga-
place celle des réparations envers les descen- tionnistes et discriminatoires. Puis, après la
dants d’esclaves. « Les attentes liées à la prési- lutte pour les droits civiques dans les années
dence Obama ont été déçues : on assiste à un 1960, le “fossé de richesse” entre Noirs et
contrecoup », explique l’historienne Ana Lu- Blancs a persisté, et la population noire
cia Araujo dans son bureau de l’université connaît un taux d’incarcération dispropor-
Howard, à Washington, un campus qui ac- tionnée », résume M. Darity. En 2016, la ri-
cueille des étudiants majoritairement noirs. chesse médiane d’une famille noire s’élevait
« Dans l’histoire, les revendications pour une à 17 100 dollars, contre 171 000 dollars pour
reconnaissance des méfaits de l’esclavage sont une famille blanche. Un ratio quasiment
liées à des périodes au cours desquelles les identique à celui des années 1960.
droits des Afro-Américains se dégradent ou ne
progressent pas », ajoute la chercheuse, mem- RÉPARATIONS FINANCIÈRES
bre du comité international du projet « La Pour une des candidates démocrates,
Route de l’esclave », de l’Unesco, et auteure de Elizabeth Warren, le racisme institutionna- les années 1960. Dans un texte de 2014 qui a droits civiques et à l’accès à l’éducation. Au
Reparations for Slavery and the Slave Trade lisé, qui « a réduit la capacité des familles noi- « AUCUN PRÉSIDENT contribué à relancer le débat, l’écrivain afro- début du XXe siècle, alors que les lois ségréga-
(Bloomsbury, 2017, non traduit). res à s’enrichir sur plusieurs générations », de- américain Ta-Nehisi Coates balayait aussi les tionnistes et les lynchages persistent, des mi-
Les positions de Donald Trump, cédant vo- meure bien « une tache sur l’Amérique, et on AMÉRICAIN réserves. Payer des réparations « ne nous divi- litants afro-américains portés par un natio-
lontiers aux discours des suprémacistes ne réglera pas ce problème si on ne l’affronte serait pas plus que nous ne le sommes nalisme noir plaident à nouveau pour des ré-
blancs, ont renforcé la conviction, chez cer- pas directement ». Sans parler précisément de N’A PRÉSENTÉ aujourd’hui ». « Une Amérique qui se demande parations, mais certains d’entre eux sont
tains militants et responsables politiques, réparations financières, elle propose, entre D’EXCUSES ce qu’elle doit à ses citoyens les plus fragiles est arrêtés sous des prétextes variés, tandis que
que le pays n’en avait pas fini avec son passé autres, un accès facilité des Noirs au loge- humaine et meilleure. Une Amérique qui re- d’autres, méfiant envers les institutions offi-
ségrégationniste et que les discours seuls ne ment. M. Booker envisage, lui, d’accorder à la OFFICIELLES, ET LA garde ailleurs ignore non seulement les péchés cielles, ne portent pas en justice leurs reven-
suffiront pas à surmonter les divisions racia- naissance une somme d’argent aux enfants passés mais aussi ceux du présent et du futur dications. Après la seconde guerre mondiale
les et les inégalités sociales léguées par l’his- des familles les plus défavorisées et d’abon- CAPITALE FÉDÉRALE (…). Il faut en finir avec les vieux fantômes. » et les réparations envisagées pour les juifs
toire. D’où des mesures, évoquées par plu-
sieurs candidats à la présidentielle, destinées
der ce compte jusqu’à leur majorité. Egale-
ment candidat, le socialiste Bernie Sanders
N’A TOUJOURS PAS Sur ce point, l’histoire n’incite pas forcé-
ment à l’optimisme. Hormis quelques cas
victimes de la Shoah, le sujet ressurgit aux
Etats-Unis. Les demandes des 120 000 Améri-
à corriger les discriminations persistantes en exclut toute réparation spécifiquement des- DE MÉMORIAL d’arrangements individuels entre un esclave cains d’origine japonaise internés dans des
matière de logement, de santé, d’éducation, tinées aux Afro-Américains, préférant envi- affranchi et son maître, et ce dès la fin du camps après l’attaque de Pearl Harbour lais-
d’emploi, de justice. « Un tel niveau de discus- sager des réformes d’ampleur pour réduire CONSACRÉ XVIIIe siècle, les promesses faites n’ont guère sent aussi espérer aux associations afro-amé-
sion sur la question des réparations est en tout
cas inédit », constate pour sa part William A.
les inégalités entre les pauvres et les riches,
qu’ils soient noirs ou blancs.
À L’ESCLAVAGE » été tenues, et les demandes récurrentes de ré-
parations jamais honorées. « Après l’abolition,
ricaines la prise en compte des dommages
causés par l’esclavage et la ségrégation sur les
Darity, spécialiste de l’histoire afro-améri- Malgré des avancées, la plupart des candi- ANA LUCIA ARAUJO le programme “une mule et 40 acres [16 ha]” populations noires.
caine et de la question des réparations à l’uni- dats démocrates restent donc prudents dans historienne devait permettre aux esclaves de subvenir à Mais il faudra attendre 1988 pour que le
versité Duke (Caroline du Nord). leurs propositions, tant cette question leurs besoins, explique Mme Araujo. Au bout président Ronald Reagan reconnaisse offi-
Comment compenser les décennies durant demeure un terrain politiquement miné. d’un an, le président Andrew Johnson est re- ciellement l’« injustice » du traitement ré-
lesquelles les Afro-Américains ont été empê- Certes, leurs prises de position peuvent leur venu sur cette mesure, et quasiment toutes les servé aux Américano-Japonais et accorde
chés d’étudier, de posséder, de transmettre ? gagner une partie du vote noir. Mais ce calcul terres attribuées aux Noirs ont été confisquées. 20 000 dollars de compensation à chacun
Plus de cent cinquante ans après l’abolition est périlleux. Dans leur ensemble, seuls 26 % Au-delà de leurs conditions financières, les des 60 000 survivants concernés. Les années
de l’esclavage, qui serait concerné ? Quelle des Américains sont favorables à des répara- Afro-Américains ont alors fondé leurs espoirs 1980 voient aussi le versement de 17 millions
somme y consacrer ? Sous quelle forme ? « En tions financières pour les Afro-Américains. sur l’accès à la citoyenneté. » de dollars de compensations à six tribus
premier lieu, une reconnaissance officielle des Et le camp conservateur dépeint volontiers sioux pour la perte de leurs terres saisies…
injustices liées à l’esclavage est indispensable ; les mesures politiques prenant en compte la NATIONALISME NOIR en 1877. Les Afro-Américains, eux, n’obtien-
répond M. Darity. Ensuite, il faut prévoir des question raciale comme l’expression d’un Après cet échec, symbolique des réticences à nent toujours rien. En ce qui les concerne, la
réparations pour tous ceux qui peuvent prou- mouvement anti-Blancs. Quant au principe accorder un droit de propriété aux Noirs, une période de l’après-guerre est surtout mar-
ver qu’ils sont descendants d’esclave et qui, même de réparations qui seraient accordées vague de réclamations intervient à la fin du quée par la lutte pour les droits civiques. « Les
pendant dix ans avant la mise en œuvre du en ce début de XXIe siècle pour des fautes XIXe siècle. Des milliers d’esclaves âgés s’orga- organisations militantes se concentrent alors
programme de compensation, se sont définis commises par des Blancs au cours du temps, nisent pour demander des pensions, qu’ils sur la déségrégation des espaces et le droit de
comme Noirs. Cela représenterait environ il signerait la reconnaissance d’une faute considèrent à la fois comme un dû et comme vote », rappelle Mme Araujo. « Beaucoup ont
35 millions de personnes. Symboliquement, il collective et imprescriptible. une compensation pour leurs années de la- aussi voulu croire que le principe de l’affirma-
faudrait que les gens reçoivent un paiement « La question n’est pas d’insister sur la culpa- beur. Cette tentative, suivie d’autres du tive action était une forme de réparation. Or, il
direct. Enfin, il faudrait établir un document bilité des Blancs mais de soigner une nation même type, se heurte au refus des élus d’exa- constituait surtout une réponse à des discrimi-
entre les différentes parties reconnaissant que toujours blessée par ses divisions raciales is- miner le texte. En outre, selon un schéma qui nations persistantes, pas aux injustices pas-
le dossier est clos. » Le tout coûterait « quelque sues de l’esclavage », plaide Ken Woodley, va se répéter au fil de l’histoire, les Afro-Amé- sées », souligne pour sa part M. Darity.
10 000 milliards de dollars ». auteur de The Road to Healing (Newsouth ricains éduqués ne soutiennent guère ces de- Depuis les années 2000, de nouvelles stra-
Face à ces sommes vertigineuses, les ré- Books, 2019, non traduit), le récit d’une discri- mandes de réparations financières. Leur tégies émergent : des associations afro-amé-
ponses des candidats à la présidence des mination scolaire survenue en Virginie dans combat s’attache davantage à l’obtention de ricaines demandent désormais des comptes
idées | 25
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

LE LIVRE

QUI A TUÉ
En 1794, la fin « MONSIEUR H. » ?
de « la plus odieuse
C’
est une des plus grandes énigmes de la diploma-

tyrannie » tie internationale. Le 17 septembre 1961, en fin


d’après-midi, le DC-6 Albertina décolle de Léo-
poldville (aujourd’hui Kinshasa), au Congo. Peu
après minuit, l’appareil survole l’aéroport de Ndola, en
Rhodésie du Nord, l’actuelle Zambie. Puis plus rien. A
Le 4 février, la Convention nationale abolit « l’esclavage 0 h 12, il disparaît des radars. Il vient de s’écraser à 18 kilo-
des Nègres » dans les colonies. Dans le journal mètres de là, avec à son bord seize passagers, dont le se-
crétaire général de l’Organisation des Nations unies
révolutionnaire « Le Père Duchesne », Jacques-René (ONU), Dag Hammarskjöld.
Hébert célèbre ce décret avec un texte truculent Accident ou attentat ? Entre 1961 et 1962, trois enquêtes
ont été menées par les autorités locales et l’ONU. La pre-
mière a conclu à l’erreur de pilotage. Les deux autres ne
sont pas parvenues à déterminer les causes du crash.
La Convention nationale déclare, le 4 fé- En 2016, sous la pression de Stockholm, l’ONU a décidé de
vrier 1794, que « l’esclavage des Nègres rouvrir le dossier. Pour le journaliste Maurin Picard, ins-
dans toutes les colonies est aboli ». Ce dé- tallé à New York, c’est le début d’une longue enquête qui de-
cret provoque un vif enthousiasme dans viendra une obsession. Comme pour tous ceux qui ont
les milieux révolutionnaires, notam- tenté de percer le mystère avant lui.
ment au Père Duchesne, un journal pro- C’est un récit palpitant que Maurin Picard propose dans
che des sans-culottes fondé en 1790 par Ils ont tué Monsieur H. Sa quête le mène à Bruxelles,
Jacques-René Hébert. Destiné à être crié Londres, Paris, Stockholm ou Hongkong. Le journaliste
sur la place publique, il se singularise plonge dans les archives de l’ONU, celles de diplomates dis-
autant par sa verve truculente que par sa parus, tente de démêler les fils de ce qui ressemble, à me-
profonde conviction : il était temps ! sure qu’il progresse, à une énorme conspiration, à un
A l’occasion de la Journée nationale des « crime presque parfait ». Celui dont on ne peut exclure
mémoires de la traite, de l’esclavage et qu’il ne soit finalement qu’une conjonction de coups du
de leurs abolitions, le 10 mai, nous sort, en l’absence de preuves irréfutables.
publions un article de Jacques-René L’enquête est semée d’embûches. De nombreux té-
Hébert, qui sera guillotiné quelques moins sont morts. D’autres, âgés, ont la mémoire sélec-
semaines après la publication de ces tive, au point d’en devenir suspects. Au fil de ses
lignes. Dans ce texte de 1794, il raconte la recherches, Maurin Picard acquiert une conviction : des
fête républicaine qui suivit l’abolition, à mercenaires européens, parmi lesquels un petit groupe
Notre-Dame, devenue le « temple de la de Français, ont joué un rôle déterminant dans la mort de
raison ». En 1802, Bonaparte abrogera le « Monsieur H. », avec la complaisance de la France.
décret d’abolition, mais l’esclavage sera En 1953, c’est Paris, pourtant, qui avait suggéré le nom
définitivement supprimé en 1848. Ensemble réalisé en partenariat du Suédois pour le poste de secrétaire général de l’ONU.
avec Retronews, le site de presse Pour les cinq membres permanents du Conseil de sécu-

S
i je n’ai pas encore parlé du fa- de la Bibliothèque nationale rité, « il fallait un fonctionnaire sans histoires, un employé
meux décret qui abolit l’esclavage de France (BNF). Retronews.fr de bureau, plus secrétaire que général ». Mais les chancelle-
des nègres, qu’on ne s’imagine ries occidentales déchantent rapidement : le diplomate,
pas, foutre, que Le Père Duchesne « au nom imprononçable et au regard bleu acier aussi
ait été un des derniers à l’approuver et à acéré que son intelligence », est retors.
bénir la Convention d’avoir tranché le tes, les Sociétés populaires, les autorités
nœud gordien, en rendant la liberté à constituées environnoient l’autel de la « Illégalisme d’Etat »
tant de milliers d’hommes. Falloit-il raison. Une députation de la Conven- Il veut faire de l’ONU « un acteur à part entière de l’échi-
donc tourner si long-tems autour du pot tion vint aussi lui offrir l’encens des re- quier planétaire ». En pleine vague de décolonisation, « il
pour savoir s’il peut exister des esclaves présentans du peuple. Tous les regards souhaitait intervenir partout où se manifestait un vide du
dans un pays libre ? Quoi donc, foutre, la étoient fixés sur les trois montagnards pouvoir, avant que les blocs antagonistes ne le comblent.
nation française a déclaré dans sa Cons- américains. Alors, foutre, je me suis rap- Idéaliste pour les uns, messianique pour les autres, il
titution qu’elle donneroit assistance à pelé l’histoire ou le roman du Sans-Cu- croyait éveiller les consciences et expédier les pratiques
tous les peuples opprimés, et elle souf- lotte Jésus en contemplant auprès de la coloniales aux oubliettes de l’histoire. Une colombe face
friroit qu’au-delà des mers on pût exer- statue de la liberté ces trois braves lu- à des rapaces ».
cer en son nom la plus odieuse tyrannie. rons qui viennent du bout du monde La liste de ses ennemis s’allonge. Diplomates occiden-
Je sais que des raisonneurs à perte de rendre hommage à la divinité des hom- taux, affairistes, barbouzes. Des hommes qui veulent
vue prétendent que sans l’esclavage des mes libres ; j’ai cru voir les trois mages croire qu’ils peuvent encore contrôler le cours de l’his-
nègres, les colonies ne pourroient exister. qui visitoient dans son berceau le pré- toire. Pour eux, à cette époque, la province du Katanga,
Tonnerre de Dieu : quelle est la terre mau- tendu fils du patron des cocus. Mais, dans le sud du Congo, est un champ de bataille où se joue
dite qui ne peut rien produire si elle n’est foutre, ce n’est pas une étoile qui leur a l’avenir du colonialisme.
ADRIÀ FRUITOS pas arrosée de sang, et quels sont les servi de chandelle, mais c’est le flam- Onze jours après la déclaration d’indépendance du
fruits amers et empoisonnés qui sortent beau de la vérité qui les a conduits ; ce Congo, le 30 juin 1960, cette riche province minière, diri-
de son sein ? Quoi ! Nos isles seroient sté- n’est pas un dieu mangeant de la gée par Moïse Tshombe avec le soutien de
riles, si elles étoient cultivées par des bouillie qu’ils viennent adorer, mais l’ex-puissance coloniale belge, a fait séces-
aux entreprises qui ont profité de l’escla- hommes libres ! Oui, foutre, elles le se- c’est la divinité éternelle, c’est la raison. sion. Depuis, les affrontements avec les for-
vage. Sans grand succès devant les tribu- roient, mais pour qui ? Pour les mar- Les bergers et les pastoureaux, en célé- ces nationales congolaises font rage, au
naux. Parallèlement, des initiatives locales chands, les accapareurs, les riches égoïs- brant la naissance du fils de Marie, se ré- point que l’ONU a envoyé 15 000 casques
s’efforcent de « réparer » le passé. L’univer- tes, pour ces aventuriers, ces vagabonds, jouissoient de ce qu’il venoit de leur naî- bleus dans la région.
sité jésuite de Georgetown, à Washington, a le rebut de l’Europe, pour ces tigres blancs tre un nouveau roi, mais, foutre, les L’Union minière du Haut-Katanga, un
reconnu devoir sa survie financière à la qui s’engraissent du sang des Noirs ; mais, Sans-Culotte au contraire, dans leurs groupe industriel belge, finance et arme les
vente de 272 esclaves en 1838 et s’est enga- foutre, ces Noirs, devenus libres, en se- chants de victoire ont annoncé la chute séparatistes. Paris n’est pas en reste. Dans
gée à faciliter l’admission de leurs descen- ront-ils moins industrieux ? Devien- de tous les rois. (…) le 16e arrondissement, « à deux pas du Tro-
dants, environ 4 000 personnes identifiées. dront-ils impotans quand ils travailleront cadéro », la « mission permanente du Ka-
L’un d’entre eux a fait sa rentrée en 2017. pour eux ? Croit-on que la liberté soit Le culte de la raison tanga » recrute des mercenaires. Des « af-
Mais des étudiants ont jugé que les excuses moins puissante pour leur donner du Tous les bons républicains s’empresse- freux », tels Bob Denard, Roger Faulques ou
et le geste de l’université n’allaient pas assez cœur à l’ouvrage que les fouets et les bâ- ront sans doute d’imiter leurs frères de Roger Trinquier, se font embaucher.
loin ; ils demandent désormais qu’une part tons sous lesquels on les fait expirer ? Paris ; comme nous, foutre, ils se réjoui- « ILS ONT TUÉ La France pratique alors l’« illégalisme
des frais d’inscription alimentent un fonds Non, foutre, le nègre devenu libre et pro- ront de l’abolition de l’esclavage des nè- MONSIEUR H. d’Etat », en soutenant officieusement ces
spécial pour promouvoir l’accès à l’éduca- priétaire deviendra plus industrieux, plus gres. Les Sociétés populaires, d’un bout CONGO, 1961. déçus de l’Algérie, sans l’admettre publi-
tion et à la santé de ces descendants. L’uni- actif. Ce ne sera plus pour un maître bar- de la république à l’autre, établissent le LE COMPLOT quement. A Paris, le général de Gaulle s’in-
versité n’a pas donné suite. bare qu’il arrosera la terre de ses sueurs et culte de la raison. Pour prouver comme DES MERCENAIRES quiète de l’interventionnisme de « Mon-
En Virginie, Etat longtemps marqué par de ses larmes. Ses enfants lui appartien- elles sont au pas, je copie le serment que FRANÇAIS sieur H. », qui s’est révélé « plus général que
l’esclavage et la ségrégation, M. Woodley, dront, ils lui feront chérir la vie ; en les Sans-Culottes de Moulins viennent CONTRE L’ONU » secrétaire ». Le Suédois, lui, « n’a plus le
lui, a levé 2 millions de dollars pour permet- échange du sucre et des autres denrées de prêter. J’espère qu’il sera bientôt celui de Maurin Picard moindre doute quant à la haine que lui voue
tre à quelque 2 000 enfants noirs privés qu’il aura cultivées, nous troquerons avec de tous les Français. Seuil, 480 pages, le “grand Charles” ».
d’écoles publiques dans les années 1960 lui nos étoffes et les productions de notre « Je jure de maintenir de tout mon 23 euros Le 13 septembre 1961, les troupes onusien-
d’accéder à une formation… cinquante ans sol. Alors nous ferons avec lui des traités pouvoir l’unité et l’indivisibilité de la ré- nes ont lancé une opération pour mettre fin
plus tard. « Refusant l’intégration des Afro- d’alliance et de commerce. publique ; je jure en outre de reconnaî- à la sécession. Alors que l’offensive est en
Américains dans les écoles du comté, comme Heureux, foutre, si le Blanc républi- tre pour mon frère tout homme juste et train de virer au désastre pour l’ONU, Dag Hammarskjöld
l’exigeait la loi, les autorités avaient préféré cain peut un jour, par sa bonne-foi et sa vraiment ami de l’humanité, quelque embarque, le 17 septembre, pour Ndola, où il doit négocier
fermer les établissements publics, privilé- justice, faire oublier à l’homme noir soit sa couleur, sa taille et son pays, je un cessez-le-feu avec Moïse Tshombe. L’Albertina a-t-il été
giant les écoles privées, inaccessibles à nom- tous les maux que ses pères lui ont fait jure enfin de n’avoir jamais d’autre reli- abattu en vol, comme l’affirment les témoins, qui disent
bre de familles noires », explique-t-il. « Deux endurer. (…) gion que celle de la nature, d’autre tem- avoir vu un appareil le prendre en chasse ?
cent cinquante personnes, aujourd’hui quin- Un événement aussi heureux, foutre, ple que celui de la raison, d’autres autels Au terme de son investigation, qui se lit comme un polar
quagénaires, se sont manifestées. » « Ces que celui qui anéantit jusqu’au dernier si- que ceux de la patrie, d’autres prê- historique, le journaliste dévoile son intime conviction : le
exemples sont méritoires, juge M. Darity, gne de l’esclavage en France devoit être cé- tres que nos législateurs, ni d’autre culte DC-6 aurait été abattu par un Dornier, un petit avion bimo-
mais les actions pour réparer des injustices lébré par les Sans-Culottes. La commune que celui de la liberté, de l’égalité et de teur, piloté par l’Allemand Heinrich Schäfer, ancien avia-
commises au niveau national doivent se me- de Paris qui, la première, a levé le drapeau la fraternité. » teur de la Luftwaffe. Au sol, il aurait pu avoir le soutien du
ner au niveau national. » de la liberté vient de rendre hommage à la Puisque la raison seule peut nous ap- « crash group », composé de mercenaires français.
Pour l’heure, « aucun président américain raison de ce nouveau triomphe. J’aurois prendre nos devoirs et nos droits, « Ce Cluedo géant n’est pas tout à fait terminé », écrit
n’a présenté d’excuses officielles à Washington, voulu, foutre, que la France entière eût as- n’écoutons qu’elle seule. Tout le reste l’auteur. L’ONU et les capitales occidentales accepteront-el-
et la capitale fédérale n’a toujours pas de sisté à la fête républicaine qui a eu lieu, dé- n’est que mensonge et imposture. Ainsi les un jour de déclassifier leurs archives et d’exposer leurs
mémorial consacré à l’esclavage », relève cadi dernier, en réjouissance de l’aboli- donc, foutre, vive la raison ! Vivent la vé- sombres secrets, au risque de déclencher « un tollé plané-
Mme Araujo. Des premiers pas symboliques, tion de l’esclavage des nègres. rité et l’humanité : au foutre les prêtres, taire » et d’« altérer durablement les relations bilatérales et
et financièrement peu coûteux, pour un(e) Jamais, foutre, les voûtes de la ci-de- qui ne savent que mentir, tromper, voler transversales entre Londres, Paris, Washington, Pretoria,
prochain(e) président(e) démocrate ? p vant cathédrale ne retentiront d’un pa- et égorger, foutre. p Stockholm, Bruxelles et Berlin » ? Maurin Picard en doute. p
stéphanie le bars reil Te Deum. Tous les bons Sans-Culot- jacques-rené hébert anne-françoise hivert
26 | idées 0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Nadia Tazi
« Dans le monde
musulman,
le premier nom
de la virilité
est le patriarcat »
Selon la philosophe marocaine,
la multiplication des violences
à l’égard des femmes et des minorités YANN LEGENDRE

révèle l’étendue des frustrations


sexuelles, politiques et économiques
des hommes en terre d’islam

cialité – dont le voile est le corollaire – a Si le viril se veut essentialiste (« un sation, de l’islamisme, sans parler de la
ENTRETIEN toujours été le cheval de bataille de ces homme est un homme ou il n’est pas »), misère qui les accompagne.
populistes contre la « décadence occiden- le masculin, lui, varie selon les cultures, Aujourd’hui, les despotes se posent en

E
ssayiste et philosophe, Nadia tale ». C’est sur la base de ce principe d’or- l’histoire et les subjectivités… Dans l’is- pères des peuples, et ne concèdent aux
Tazi est spécialiste des études dre moral qu’ils cherchent à reconstruire lam classique, il faut qu’un homme ne pères de famille que l’espace privé. Il y a un
sur la virilité dans le monde la communauté musulmane. soit ni téméraire ni lâche, mais coura- jeu de miroirs entre le haut et le bas : les
musulman. Son dernier essai, Le geux. Et il doit ajuster sa conduite aux cir- uns soutiennent les autres. Opprimés par
Genre intraitable. Politiques de la Vous faites remonter à l’époque de la constances. La règle veut que ne com- leurs dirigeants, les hommes s’efforcent
virilité dans le monde musulman, lutte contre le désert l’actuel virilisme mande autrui que celui qui se commande de regagner leur virilité en perpétuant
a été publié en 2018 chez Actes Sud. du monde musulman. Pourquoi ? lui-même. L’essentiel reste « la Connais- leur domination sur les femmes en parti-
Il faut distinguer la virilité aristocratique sance de Dieu », c’est-à-dire la poursuite culier, mais pas seulement. Les machos
Fin mars, une personne transgenre de la virilité ordinaire. La première naît au de la Vérité où fleurit la mystique, soit la s’imposent aussi auprès de ceux qui ne se
a été agressée par des manifestants, désert, dans l’Arabie préislamique d’avant dimension la plus singulière et la plus raf- prêtent pas à la norme viriliste, qu’il
à Paris, lors d’une manifestation le VIIe siècle. Dans ce monde où la rareté finée de l’islam – une quête que combat- s’agisse des cadets, des petites gens, des
contre Bouteflika. N’est-ce pas là est endémique, l’homme exalte la « dé- tent les islamistes. Ce masculin tend vers minorités religieuses et sexuelles, des
une réaction viriliste exacerbée, pense » et exprime sa volonté de puis- l’effacement de soi, alors que le viril est intellectuels, des quiétistes et des saints,
qui recoupe des comportements sance et sa souveraineté, autrement dit, au contraire narcissique. des étrangers et des malades mentaux – ce
que l’on retrouve dans certains pays son aspiration à l’illimité. Dans cette qui constitue une majorité ! Cette domina-
musulmans ? société sans Dieu et sans Etat, l’affirma- Vous parlez d’une schizophrénie tion envers le « faible » est justifiée par la
On a vu des violences comparables à tion de soi virile passe par une dilapida- propre à l’islam concernant protection (matérielle, psychologique…)
Cologne, le 31 décembre 2015, ou sur la tion ruineuse d’énergie guerrière et de les femmes. Que voulez-vous dire ? que l’homme est supposé assurer : ce sont
place Tahrir, au Caire, en 2011. Elles sont le biens et par de la virtuosité langagière – la En islam, la chair n’est pas coupable. les deux faces de la même médaille.
fait d’hommes jeunes, rassemblés sur des
places publiques en état d’ébullition fes-
poésie inscrivant largesse et hauts faits
dans la mémoire de ces tribus bédouines.
CE QU’IL FAUT Mieux : la jouissance sexuelle anticipe le
paradis. C’est rigoureusement le con- L’islamisme, dites-vous, exacerbe
tive ou politique. Elles renvoient à des En revanche, la virilité ordinaire SÉPARER POUR traire de la vision chrétienne et pauli- encore ce virilisme. Comment ?
problèmes anthropologiques fondamen- d’aujourd’hui est essentiellement statu- nienne, selon laquelle le célibat annonce Avec la régression islamiste, les frères
taux qui n’ont pas été réglés, en particu- taire : son premier nom est le patriarcat. DÉVELOPPER UNE le paradis. Mais la femme est voilée, veulent succéder aux pères qui ont
lier celui de la virilité. Cette masculinité a
perdu son ethos, ses valeurs et ses codes,
Elle s’appuie sur les droits que lui assu-
rent aussi bien les lois coutumières que la
CULTURE DE LA contrôlée et mise à distance. De là un
double bind [une double contrainte] qu’ac-
échoué. Ils privilégient les sourates du Co-
ran qui assujettissent les femmes, mais ils
sous les effets conjugués du despotisme, charia et les codes du statut personnel DÉMOCRATIE DANS LE croît la modernité. De même, la polyga- ignorent celles qui pointent une amélio-
d’une modernisation exogène souvent institués par les Etats. Faute de modèle mie est ainsi autorisée, mais elle est ration de leur condition. Les clercs wahha-
brutale et de l’islamisme. approprié, ce machisme se définit sur- MONDE MUSULMAN, explicitement déconseillée par le Coran : bites n’hésitent pas à évoquer les promes-
Dans le monde arabe, la rue, qui est tout de manière négative : par sa hantise puisque l’homme ne peut pas traiter tou- ses libidineuses et luxuriantes du paradis
leur territoire, a toujours eu mauvaise de l’humiliation et de l’effémination, qui CE NE SONT PAS LES tes les femmes de manière égale, comme que nombre de musulmans avaient cru
réputation. Elle est le lieu du brassage est perçue comme un manque à être, une SEXES, MAIS BIEN LE il se doit, mieux vaut s’en abstenir. enterrées. Les islamistes n’ont pas de pro-
des sexes, des classes sociales, des âges indignité. Face à l’oppression despotique L’homme de bien maîtrise son désir et jets économique et culturel dignes de ce
et des mœurs, le terrain des déchaîne- et à l’émancipation (relative) des femmes, MASCULIN ET LE VIRIL ses passions. C’est le « djihad majeur », un nom : ils s’appuient sur des idéologies
ments populaciers. Le vieil ordre homo- l’homme du monde musulman devient combat contre soi-même qui, à en croire réactives qui fabriquent un viril redressé
social non mixte, qui régentait la cité en d’autant plus démonstratif et plus jaloux certains penseurs, n’est jamais gagné. et discipliné et une société ordonnée par
dehors de l’espace domestique, n’a plus de ses prérogatives : il en remontre. des partages binaires (homme/femme,
cours aujourd’hui. Mais le nouvel ordre Pourtant, dans le monde musulman dehors/dedans, ami/ennemi)…
de la liberté et de l’égalité que recouvre Vous distinguez, historiquement, actuel, le virilisme et le machisme Ces surmâles sont exaltés, mais ils sont
la modernité politique n’est pas encore la virilité exacerbée et guerrière prétendent être l’expression plus assujettis que jamais par leurs maî-
institué. On se trouve dans une zone du désert de la valorisation suprême du masculin. Pourquoi ? tres. Il y va de la pureté du corps et de
grise où se télescopent des modèles di- de la masculinité à l’islam classique. Le problème naît de la confusion entre le l’âme, de ce monde et de l’autre. Et dans
vergents et où règne le bricolage symbo- Quelle est la différence ? masculin et le viril. Dans les institutions et cette perspective absolutiste, on n’est
lique. Les anciennes convenances d’hier Le prophète de l’islam a fondé une éthi- les usages comme dans la vie psychique, jamais assez viril, jamais assez pur. Les
ne sont plus, mais la citoyenneté n’est que du juste milieu, qui est opposée aux ces deux notions ne cessent de fluctuer et plus radicaux poussent à l’extrême ces
pas encore gagnée. excès virils du désert. Avec Mahomet, la de s’entremêler. Mais ce qu’il faut séparer logiques hyperboliques : le Dieu que ces
S’il est vrai que seuls les islamistes les modération en toutes choses, la réserve, pour développer une culture de la démo- extrémistes se représentent est un absolu
plus rigoristes interdisent aux femmes la sobriété et la décence deviennent des cratie dans le monde musulman, ce ne virilisé et vengeur, leur prophète un maî-
l’accès au dehors, il n’en reste pas moins expressions de la maîtrise de soi dans sont pas les sexes, mais bien le masculin et tre justicier qui les légitime. Ils se valori-
que le harcèlement des passantes y est l’obéissance à Dieu. Ces valeurs inverses le viril. Or, cette séparation est largement sent à travers le rejet nihiliste de tous les
encore trop fréquent – comme si leur pré- de la virilité établissent un genre mascu- compromise par l’autoritarisme politique pouvoirs établis. La volonté de toute-puis-
sence n’y était pas légitime. En groupe, les lin qui se veut rationnel et raisonnable, qui y sévit. Si le viril et son machisme ont sance et le désir de reconnaissance typi-
jeunes se défoulent en se livrant à des inci- consolidé par la prééminence d’une com- finalement prévalu sur le masculin et sa quement virils que certains djihadistes
vilités. Le nombre entraîne, fait corps, pro- munauté consensuelle et pondératrice. pondération, c’est essentiellement pour manifestent dans leurs lettres testamen-
tège. Cela révèle l’étendue des frustrations La morale aristotélicienne du juste des motifs politiques : ils sont le fruit des taires trahissent les sentiments d’humilia-
qui travaillent les esprits et les corps, qu’el- milieu, qui a inspiré la pensée classique effets conjugués de l’humiliation de la tion et de déréliction qui les habitent, l’in-
les soient sexuelles, politiques, économi- de l’islam, étaye cette conception du mas- colonisation, de l’échec des nationalistes dignité qu’ils ressentent à vif. p
ques. Confusément, l’influence des idéo- culin qui sera enrichie par les civilités des laïcisants, du despotisme, des difficultés à propos recueillis par
logies islamistes se fait sentir. L’homoso- pays conquis, en particulier de la Perse. s’adapter à la modernité et à la mondiali- frédéric joignot
idées | 27
0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Les chemins divergents des monarchies nippone et thaïlandaise


ANALYSE rempart aux avancées communistes durant
la guerre du Vietnam.
d’Etat militaire de 1932, qui mit fin à un siècle
et demi de monarchie absolue.
au passé militariste du Japon. Comme son
père, qui avait cessé de se rendre au sanc-

E
n un peu plus d’une semaine, Le couronnement des 4 et 5 mai, où l’on a A la flamboyance du couronnement du roi tuaire Yasukuni, où sont vénérées, parmi les
deux monarchies asiatiques ont in- vu les membres de la famille royale de Thaïlande a fait pendant la simplicité des âmes des morts pour la patrie, celles de
tronisé leur nouveau monarque : au thaïlandaise et des aristocrates de haut rang manifestations d’abdication de l’empereur condamnés à mort pour crimes de guerre à la
Japon, l’empereur Naruhito et, en s’avancer à genoux devant le souverain Akihito et d’avènement de son fils, Naruhito. suite du dernier conflit mondial, Akihito n’y a
Thaïlande, le roi Maha Vajiralongkorn. Ces avant de s’allonger à ses pieds dans une pose Akihito, qui porte désormais le titre d’« empe- fait aucun pèlerinage. Et il a souvent exprimé
deux pays s’inscrivent dans l’ère moderne : le d’entière soumission, illustre à quel point reur émérite », a fait preuve, durant son allo- les profonds remords de son pays pour les
Japon est la troisième économie du monde les rituels thaïs, où se combinent traditions cution de départ, de cette sobre élégance qui exactions du passé. Conjuguée aux efforts du
et la Thaïlande l’un des pays les plus avancés bouddhique et brahmanique, s’enracinent fut la sienne au cours de son règne. L’empe- couple impérial pour apparaître proche du
À LA FLAMBOYANCE d’Asie du Sud-Est. Mais leurs monarchies sui- dans un passé immémorial. Notamment reur japonais n’a aucune prérogative politi- peuple, notamment lors des catastrophes na-
DU COURONNEMENT vent des trajectoires divergentes et les mo-
narques adoptent des postures politiques
celui des dynasties de Sukhothai (1238-1448)
et d’Ayuthia (1350-1767), qui ont précédé l’ac-
que, mais Akihito a cherché à donner tout son
poids à sa fonction éminemment symbolique
turelles comme le tsunami de mars 2011, son
attitude a nourri, chez les Japonais, un senti-
DU ROI DE différentes, même si tous les deux règnent tuelle dynastie Chakri, fondée en 1782. en rappelant à maintes reprises les valeurs dé- ment de gratitude envers la famille impériale.
mais ne gouvernent pas. Au Japon aussi, la figure impériale s’enra- mocratiques sur lesquelles se sont recons- Sur les traces de son père, l’empereur Naru-
THAÏLANDE A FAIT Le Japon est aujourd’hui un Etat démocrati- cine dans les mythes fondateurs. Le monar- truits son pays et son engagement pacifiste. hito souhaite mettre le système impérial da-
PENDANT LA que stable ; la Thaïlande est, au contraire,
dirigée depuis cinq ans par une junte mili-
que est supposé être le descendant de la divi-
nité du Soleil et se livre, à titre privé, à des ri-
En Thaïlande, censée être « une démocratie
avec le roi comme chef de l’Etat » mais don-
vantage en harmonie avec son temps.
La famille impériale japonaise, quelque peu
SIMPLICITÉ DES taire et a été le théâtre, durant huit décen- tuels shintoïques (du shinto, culte polythéiste nant, tout comme au Japon, peu de pouvoirs à anachronique au XXIe siècle avec sa com-
nies, de coups d’Etat à répétition. C’est un originel qui coexiste avec le bouddhisme). ce dernier, le rôle du monarque déborde, en ponction surannée, entretient une image bon
MANIFESTATIONS royaume à la recherche d’un équilibre pour Mais Hirohito (1901-1989) avait solennelle- pratique, du statut en théorie proche de celui chic bon genre : point de voiture de sport, de
l’instant introuvable. ment annoncé, le 1er janvier 1946, qu’il n’était de la reine d’Angleterre. L’ancien roi Bhumi- virées dans les hauts lieux de la jet-set ou
D’ABDICATION DE Le Japon vaincu et occupé par les Etats- pas d’ascendance divine. bol, décédé en 2016 après soixante-dix ans d’amours tapageuses. Aucun membre de la
L’EMPEREUR AKIHITO Unis, en 1945, a dû se plier à leur bon vouloir : sur le trône, avait multiplié les interventions famille impériale ne s’était rendu aux funé-
les Américains voulaient conserver l’empe- Fonction éminemment symbolique en politique, surtout aux moments de crise. railles de Diana. A la différence de la lente évo-
ET D’AVÈNEMENT reur, en lequel ils voyaient le socle garantis- En Thaïlande, « le roi, la reine, les princes et le Quant à son fils, il a appelé récemment ses su- lution de la figure impériale au Japon, le roi de
sant la stabilité sociale. Ils taillèrent au mo- régent » sont protégés par des lois de lèse- jets « à voter pour les bonnes personnes » lors Thaïlande, même s’il est apparu aux côtés de
DE SON FILS narque des « habits neufs » en faisant de lui le majesté très rigoureuses, qui sont inexistan- du premier scrutin législatif organisé depuis la nouvelle reine devant son peuple au balcon
« symbole de l’Etat et de l’unité du peuple ». En tes au Japon. Quant à l’image du monarque, le coup d’Etat militaire de 2014, et qui s’est du palais, lundi 6 mai, un peu à la manière des
Thaïlande, les Etats-Unis s’accommodèrent considéré comme un avatar du dieu hindou tenu fin mars. Laissant penser aux observa- souverains scandinaves ou britanniques,
en revanche de la monarchie telle qu’elle Vishnou, elle a été « resacralisée » depuis les teurs que cette déclaration était une façon de reste une personnalité distante, mystérieuse,
existait. Mieux encore, le conservatisme de années 1950, renouant avec les symboles soutenir les partis favorables à l’armée. dont le train de vie moderne se déroule à
l’idéologie incarnée par le souverain ser- d’une monarchie divine, après plusieurs dé- Akihito a, de son côté, toujours évité toute l’écart de son peuple. p
vait les intérêts de Washington, qui comp- cennies durant lesquelles les rois avaient été déclaration qui pourrait avoir une connota- bruno philip (à bangkok)
tait sur l’ancien Siam pour servir d’ultime marginalisés à la suite du premier coup tion politique ou rattacher la figure impériale philippe pons (à tokyo)

VIE DES IDÉES Coca-cola, une valeur américaine | par serguei


Wildproject, dix ans
d’« humanités
écologiques »

E voquant le renouveau intellectuel induit par la crise


écologique, Philippe Descola, anthropologue au Collège
de France, est formel : « Nous sommes au seuil d’un mou-
vement du même ordre d’ampleur que ce qu’ont accompli les
penseurs des Lumières au XVIIIe siècle. » En France, il y a peu
encore, cette assertion aurait fait sourire : pour le grand public
comme pour les chercheurs, l’écologie se réduisait essentielle-
ment aux sciences de l’environnement. Dans les pays anglo-
saxons, en revanche, l’exploitation à outrance de notre pla-
nète suscitait déjà, et de longue date, de fructueuses réflexions
dans le domaine des sciences humaines. C’est en partant de ce
constat que Baptiste Lanaspèze créa les éditions Wildproject,
qui fêtent aujourd’hui leurs 10 ans, dans une véritable effer-
vescence de la pensée écologique.
« C’est l’histoire d’un étudiant en philosophie qui ne comprenait
pas pourquoi la nature n’y avait pas droit de cité », résume-t-il. A
25 ans, il part aux Etats-Unis, fait un stage dans une agence litté-
raire et tombe sur le manuscrit de Monster of God (Hutchinson
2004, non traduit), de David Quammen, auteur américain de fic-
tion passionné de sciences et de nature. « Ce fut
pour moi une révélation majeure. En lisant ce texte,
j’ai compris qu’il y avait des gens, aux Etats-Unis,
WILDPROJECT qui pensaient l’écologie dans son ensemble, avec
NAÎT EN 2009, des implications politiques et métaphysiques sur
notre rapport au monde. » Baptiste Lanaspèze écrit
AVEC UN COUP à Quammen, lui demande ses sources, et reçoit en
retour une liste d’une trentaine de titres. Aucun
DE MAÎTRE :
LA RÉÉDITION DE
n’a été traduit en français. Un minerai extraordi-
naire pour lancer sa maison d’édition. LE CŒUR DE L’AMÉRIQUE CONTINUE DE BATTRE
« PRINTEMPS Le vent en poupe
LA REVUE DES REVUES des « native Americans ». Ces der- comme lui, « nous avons survécu,
Ainsi naît Wildproject, en 2009, avec un coup de niers ne doivent pas, selon lui, de plus en plus investis dans le
SILENCIEUX »,
BEST-SELLER DE
RACHEL CARSON
maître : la réédition de Printemps silencieux, best-
seller mondial publié aux Etats-Unis en 1950, dans
lequel l’Américaine Rachel Carson décrit les consé-
quences de l’usage massif du pesticide DDT sur
l’écosystème et sur la santé humaine – les droits
C omprendre l’Amérique de
Donald Trump, ses dé-
mons, ses paradoxes, faire
entendre l’espoir qui subsiste.
Telle est l’ambition de la revue tri-
laisser le récit des massacres
qu’ils ont endurés et de la perte de
leur culture les enfermer dans le
rôle de « fantômes du passé ».
substrat américain et de plus en
plus influencés par lui – de même
que, de notre côté, nous faisons de
notre mieux pour l’influencer ». Le
romancier veut donc faire enten-
du texte étaient disponibles, en France, depuis mestrielle America, créée peu Pays tiraillé dre un cœur qui continue de bat-
1965. Suivent quelques auteurs majeurs de la philosophie de après l’élection du président po- Contre cette représentation, Da- tre. Et qui s’inscrit à sa manière
l’écologie : l’Américain John Baird Callicott, le Japonais Kinji Ima- puliste par François Busnel, ani- vid Treuer s’appuie sur un per- dans l’histoire des Etats-Unis, un
nishi, le Norvégien Arne Næss. « Les débuts ont été difficiles, se mateur de « La Grande Librairie », sonnage historique, Black Elk, un pays tiraillé entre des appétits
souvient le jeune éditeur, qui publie, quasiment seul à bord, cinq sur France 5, et Eric Fottorino, di- homme médecine du peuple égoïstes d’enrichissement ou l’es-
à sept ouvrages par an. Mais soudain, vers 2013-2014, quelque « L’AMÉRIQUE recteur de l’hebdomadaire Le 1 et Lakota, pour dessiner les con- poir qu’il puisse être gouverné
chose s’est mis à bouger dans les sciences humaines et sociales. » INDIENNE » ancien directeur du Monde. L’ob- tours d’un autre destin. D’abord par « les meilleurs anges de notre
D’autres collections – « Anthropocène », au Seuil – ou maisons Revue « America », jet intrigue et séduit grâce à une habité par des visions d’harmo- nature », selon une formule que
– Zones sensibles – se créent, et les penseurs français de l’écologie numéro 9, esthétique soignée, qui sert au nie, Black Elk fut rattrapé par l’his- David Treuer emprunte à Abra-
(Bruno Latour, Philippe Descola, Catherine et Raphaël Larrère) 194 p., 19 € mieux un projet aussi littéraire toire et prit part notamment à la ham Lincoln. Il demande donc à
ont le vent en poupe. Wildproject commence à recevoir les que journalistique. La devise affi- bataille de Little Bighorn, en 1876, ceux de son peuple de se voir tou-
manuscrits de jeunes auteurs, tel l’essai de philosophie animale chée en « une » promet de nous la plus grande victoire des jours comme des acteurs de l’his-
de Baptiste Morizot, Les Diplomates. Cohabiter avec les loups sur faire découvrir « L’Amérique autochtones sur l’armée améri- toire, présents au monde, prêts à
une autre carte du vivant (Prix du livre d’écologie politique, 2016). comme [on ne l’a] jamais lue ». caine, puis il échappa au massa- le changer. Cette puissante vision
Le mouvement des « humanités écologiques » est lancé. La bonne surprise de ce nu- cre de Wounded Knee, survenu le est l’œuvre d’un écrivain au des-
Pour saisir son dynamisme, sa richesse et sa portée politique, il méro 9 se trouve dans le dossier 29 décembre 1890, un jour parti- tin particulier. Il a grandi dans la
faut lire Un Sol commun. Lutter, habiter, penser (200 p., 15 €), consacré aux « Indiens », les peu- culièrement noir dans la mé- réserve de Lake Leech, dans le
ouvrage-kaléidoscope que publie la petite maison à l’occasion de ples autochtones que l’Améri- moire des autochtones puisque Minnesota, fils d’une mère de la
ses 10 ans d’existence. Interrogés par Marin Schaffner, une ving- que triomphante aimerait bien l’on considère qu’il mit fin au nation ojibwa et d’un père juif,
taine d’auteurs, éditeurs ou militants y décrivent ce nouveau oublier. L’un des contributeurs, le « mode de vie indien ». survivant de la Shoah. C’est peut-
continent qu’est pour eux l’écologie, à la croisée des sciences, des romancier et essayiste David Mais les peuples premiers ne être de ce double héritage que lui
arts et des luttes. Car ils sont nombreux à le souligner : l’action, Treuer, éclaire cette livraison disparurent pas pour autant. C’est vient cette volonté de ne rien
dans ce domaine, nourrit désormais la réflexion autant que l’in- d’un saisissant et audacieux arti- ce que tient à rappeler David oublier du passé, mais sans le lais-
verse est vrai. Le printemps, décidément, n’est plus silencieux. p cle dans lequel il propose une Treuer. « Black Elk était décidé à ser occulter l’avenir. p
catherine vincent profonde relecture de l’histoire vivre et à s’adapter », écrit-il. Et, marc-olivier bherer
28 | carnet 0123
SAMEDI 11 MAI 2019

Pierre Riché Le Carnet

Historien Vous pouvez nous envoyer


vos annonces par mail :

carnet@mpublicite.fr
en précisant vos coordonnées
(nom, adresse, téléphone
et votre éventuel numéro d’abonné
ou membre de la SDL)

Réception de vos annonces :


du lundi au vendredi
jusqu’à 16 heures
le samedi
jusqu’à 12 h 30

Pour toute information


complémentaire Carnet :
01 57 28 28 28

En 2017.
ARCHIVES FAMILIALES.

S
pécialiste du haut Moyen 4 OCTOBRE 1921 Naissance
Age et des enjeux édu- à Paris
catifs et culturels autour 1967-1989 Professeur
de l’an mille, l’historien d’histoire à Nanterre
Pierre Riché est mort le lundi 1973 « La Vie quotidienne
6 mai à l’âge de 97 ans. dans l’Empire carolingien »
Il naît à Paris le 4 octobre 1921, (Hachette)
au sein d’une famille modeste où 2008 « C’était un autre
l’inclination socialisante de son millénaire » (Tallandier)
père est contrebalancée par l’op- 6 MAI 2019 Mort à Paris
tion conservatrice d’une grand-
mère maternelle. Après l’école de
Marly-le-Roi (Yvelines), il poursuit Riché quitte Rennes pour Nan-
sa scolarité, à Paris, aux lycées Con- terre en 1967 où il restera jusqu’à
dorcet puis Janson-de-Sailly. Après sa retraite en 1989. Il prend la
un passage à Henri-IV, pour une direction de la nouvelle Maison
hypokhâgne, il opte pour des étu- de l’Inde, à la Cité internationale
des de lettres en Sorbonne. Il ob- universitaire à Paris, dont il est le
tient l’agrégation d’histoire en premier administrateur. La mai-
1948 et choisit un poste au lycée de son ouvre ses portes en juin 1968,
Constantine, en Algérie. Il n’y reste un mois après la révolte de mai
qu’un an, choqué par l’attitude des que Pierre Riché a vécue en pre-
colons et soucieux de se rappro- mière ligne à Nanterre.
cher des bibliothèques spéciali- Il en a laissé un passionnant té-
sées dont la fréquentation est né- moignage qu’il écrit presque no-
cessaire pour sa thèse, qu’il entend nagénaire, C’était un autre millé-
consacrer à l’éducation et à la cul- naire (Tallandier, 2008), une fois
ture au haut Moyen Age. honorée sa dette envers son maî-
Revenu d’Algérie dès 1949 pour tre dont il livre une révérencieuse
un poste au lycée du Mans, il le biographie (Henri-Irénée Marrou
quitte, non sans avoir rencontré historien engagé, Cerf, 2003).
Louis Halphen (1880-1950), qui Dans ce retour sur une existence
avait accepté d’encadrer sa thèse vouée à l’enseignement et à la re-
et dont le grand œuvre, Charle- cherche, on y comprend la force
magne et l’Empire carolingien de convictions spirituelles et la
(1947), le marque durablement. profonde proximité de Riché avec
C’est Halphen qui oriente Riché l’idéal humaniste chrétien d’un
vers les travaux du médiéviste René Rémond, qui fut son prési-
Jean Hubert (1902-1994) et, plus dent à Nanterre.
inattendu, vers l’Histoire de l’édu- Champion d’un haut Moyen
cation dans l’Antiquité qu’Henri- Age qui n’intéressait que très peu
Irénée Marrou (1904-1977) vient avant son engagement sur une
de faire paraître (1948). Une lec- ère qui fait le pont entre une Anti-
ture décisive. quité tardive et le monde carolin-
gien, Pierre Riché a fait mieux que
Erudition et audace relancer la recherche sur ce
Revenu à Paris pour intégrer le champ délaissé. Il a constamment
CNRS comme attaché de recher- eu le souci de transmettre et de
ches (1951), il obtient, l’année pérenniser le chantier de sa vie.
même où il signe une synthèse Plus incroyable, il parvient à in-
consacrée aux Invasions barbares tégrer le haut Moyen Age au pro-
(PUF, « Que sais-je »), un poste jet européen en prônant l’expé-
d’assistant d’histoire médiévale à rience carolingienne comme la
la Sorbonne (1953-1957). Maître de préfiguration des rêves d’un Jean
conférences à l’Institut d’études Monnet ou d’un Robert Schu-
supérieures de Tunis (1957-1960), man. Et sa somme Les Carolin-
il rejoint comme professeur la fa- giens. Une famille qui fit l’Europe
culté des lettres et sciences hu- (Hachette, 1983), au titre explicite,
maines de Rennes (1960). a connu un légitime succès.
Quand il soutient sa thèse en Pierre Riché a aussi contribué
Sorbonne en mars 1962, Educa- en pionnier à la légitimation
tion et culture dans l’Occident bar- d’une histoire des femmes, li-
bare VIe-VIIIe siècles, sous la prési- vrant dès 1975 une édition criti-
dence de Marrou, il marque les es- que du Manuel pour mon fils, de
prits. Par son titre, qui ose convo- Dhuoda, premier traité d’éduca-
quer simultanément culture et tion médiéval composé par
barbarie. Par son érudition et son l’épouse de Bernard de Septima-
audace, qui l’imposent vite nie pour son fils Guillaume, qui
comme un « classique ». La thèse attesta l’instruction des femmes
contribue à restaurer l’intérêt au mitan du IXe siècle.
pour une séquence chronologi- L’œil pétillant du médiéviste di-
que négligée, et le succès plus tard sait son sens de l’humour et, sur
de sa Vie quotidienne dans l’Em- sa bibliothèque, l’homme n’avait
pire carolingien (Hachette, 1973) pas craint d’épingler les consignes
achève de déprendre cette épo- d’un legs programmé « en cas de
que des poncifs d’une historiogra- décès subit... » p
phie romantique peu fiable. philippe-jean catinchi
0123
SAMEDI 11 MAI 2019 0123 | 29

CULTURE | CHRONIQUE LUTTE CONTRE LES


pa r mi c h el g u er r in
ABUS SEXUELS :
Bret Easton Ellis, LE TOURNANT toute manœuvre visant à dissimuler de les cas de séminaristes abusés par leurs for-
DU PAPE tels faits. Ces règles s’imposeront, à partir mateurs. Elles obligent surtout le clergé, à
la gauche et Hollywood du 1er juin, à tous les diocèses, qui devront
se doter, d’ici à juin 2020, de « dispositifs
stables et facilement accessibles au public ».
tous les échelons, à signaler tout soupçon
d’agression sexuelle ou de harcèlement et
toute couverture par la hiérarchie. Ainsi,
En février, le pape avait déjà pris une ini- par exemple, l’autorité qui reçoit un signa-
tiative salutaire en convoquant à Rome lement contre un évêque ou un supérieur

B L’ÉCRIVAIN ESTIME
ret Easton Ellis pourrait 190 responsables pour un exercice inédit devra saisir soit le Saint-Siège, soit l’arche-
se contenter d’être l’un d’introspection sur les raisons du silence vêque de sa province ecclésiastique. Ce
des plus grands roman- QUE TOUTE ŒUVRE ou du déni de nombreux prélats sur les coup porté à l’omerta s’accompagne de la
ciers américains, auteur agressions sexuelles perpétrées par des fin du secret pontifical, qui maintenait les
de livres visionnaires sur notre EST JUGÉE NON prêtres. Mais le résultat de cette conférence victimes dans l’ignorance de ce qui avait
époque – Moins que zéro (1985),
American Psycho (1991), Glamo-
EN FONCTION n’avait pas du tout été à la hauteur et avait
été accueilli avec consternation par les vic-
été décidé pour leur agresseur. L’archevê-
que pourra désormais les informer des sui-
rama (1998) ou Lunar Park (2005).
Mais voilà, il n’est pas un ermite.
Il sort, boit, adore la discussion
enfiévrée, évoque les garçons qui
sont ses amants. Il est très pré-
DU STYLE, MAIS DE
LA BIEN-PENSANCE I l a tergiversé, donné le sentiment de
prendre conscience de l’ampleur du
scandale de la pédophilie qui secoue
l’Eglise catholique, fait deux pas en avant
et trois en arrière. Finalement, jeudi 9 mai,
times. François avait certes reconnu que
l’Eglise était confrontée à un problème uni-
versel qui, « malheureusement, existe par-
tout ». Il s’était engagé à faire « tout ce qui
est nécessaire afin de livrer à la justice qui-
tes des accusations.
Les associations de victimes sont cepen-
dant déçues. Non seulement il n’y a pas de
création d’un tribunal spécial pour juger
les évêques coupables, comme elles le ré-
sent sur les réseaux sociaux et création à des stéréotypes et à des le pape François a opéré sur le sujet un conque aura commis de tels délits », assu- clamaient, mais le motu proprio n’oblige
donne son avis sur tout. Il pro- victimes. Il écrit : « Cette vaste épi- tournant fort et important. Dans un motu rant que « l’Eglise ne cherchera jamais à pas l’Eglise à saisir les autorités judiciaires.
longe son avantage en publiant démie de la victimisation de soi proprio (décret) intitulé « Vos estis lux étouffer ou à sous-estimer aucun cas ». Mais Au cas par cas, les ecclésiastiques se tour-
son premier essai, White (Robert “encourage” à rester à jamais des mundi » – « vous êtes la lumière du il avait semblé se défausser de ses respon- neront ou non vers elles, le Vatican ayant
Laffont, 312 pages, 21,50 euros). enfants dans un conte de fées sa- monde », en référence à l’évangile de l’apô- sabilités en incriminant… Satan, voyant écarté une règle générale pour, plaide-t-il,
La presse de son pays l’a éreinté turé de bonnes intentions. » tre Matthieu, qui « appelle chaque fidèle à dans les abus sexuels « une manifestation ne pas mettre en danger les catholiques
et il l’a un peu cherché. Son livre Parmi des dizaines d’exemples, être un exemple lumineux de vertu, d’inté- du mal flagrante, agressive, destructrice ». dans des pays où ils sont persécutés. De
dénonce la façon dont l’industrie Easton Ellis cite le film Moonlight grité et de sainteté » –, le souverain pontife Les règles prévues par le motu proprio même, elles ont regretté l’absence de
culturelle aux Etats-Unis, libé- (2016), de Barry Jenkins, Oscar du met fin à la tolérance qui prévalait trop sont strictes. Elles visent les violences sanction en cas de non-respect du motu
rale et donc de gauche, s’est en- meilleur film 2017. Pour l’écri- souvent jusqu’à présent. Il a introduit dans sexuelles sur des mineurs ou des person- proprio. Mais au moins le pape a-t-il ac-
fermée dans le politically correct. vain, Hollywood a porté aux nues le droit canon une obligation de dénoncia- nes vulnérables et tous les actes commis compli un acte qui devrait permettre de
Et cette Amérique dénonce la fa- ce film parce que « le personnage tion des cas de violence sexuelle sur mi- « par menace ou abus d’autorité », comme lutter plus efficacement contre ces fléaux
çon dont Easton Ellis a trahi sa fa- principal était gay, noir, pauvre, neur ou sur une personne vulnérable et de les viols de religieuses par des prêtres ou qui rongent son Eglise. p
mille. Non pas en votant Trump, martyrisé et victime ». Bref, il co-
mais en ne votant pas. En disant che toutes les cases du succès.
aussi qu’il était exagéré d’assimi- Pour Ellis, Moonlight marque le
ler le président à un « Hitler aux triomphe de l’idéologie contre
cheveux jaunes et à la peau l’esthétique. Il cite a contrario le
orange ». Il fut traité de réaction- long-métrage King Cobra, de Jus-
naire, de raciste, de sexiste. On tin Kelly (2017), « un rare exemple
lui reproche également de dé- de film dans lequel personne n’est
noncer la folie des réseaux so- torturé par le fait d’être gay ».
ciaux tout en y participant allè- A un moment, Ellis définit le
grement. Lui, répond que la gau- style de grands cinéastes : « Froi-
che est devenue « hystérique », se deur, indifférence, éloignement,
croit moralement supérieure, est distance, austérité. » Il cite Hitch-
incapable de se mettre dans la cock, Antonioni, Kubrick, qui
peau de l’autre et a contribué à ont su allier spectaculaire et mi-
faire élire Trump. nimalisme. Ou encore Bergman,
Cette joute autour de la politi- Godard, Rohmer, qui ne vont pas
que et des réseaux sociaux n’est « résoudre pour vous » une ques-
que le symptôme d’un sujet bien tion morale. En pointant ces ar-
plus passionnant dans le livre : tistes, Bret Easton Ellis parle de
son regard sur la culture popu- lui. Son roman American Psycho
laire, qu’il consomme à un évoque, avec la froideur digne
rythme aussi dense que des cock- d’un bloc opératoire, avec déri-
tails. Il en tire cette conviction : sion aussi et beaucoup d’ambi-
tout livre, film ou feuilleton télé guïté (au lecteur de travailler), la
est jugé non en fonction de son double vie d’un monstre afin
style ou de ses audaces, mais de de mettre au jour le New York de
la bien-pensance et du prisme la fin des années 1980 – argent,
communautaire. Plus largement, aliénation, consumérisme, indi-
Easton Ellis se demande com- vidualisme. A la sortie du roman,
ment on a pu, à ce point, perdre des censeurs n’ont retenu que le
toute autonomie de jugement sexe et la violence, ne voyant
sur les œuvres d’art. pas la métaphore. Dans un bel
entretien donné à Nelly Kapriè-
Une posture « sentimentale » lian, le 30 avril, dans Les Inroc-
Pour étayer sa conviction, il re- kuptibles, Easton Ellis ajoute que
monte à l’enfance, quand il allait c’est la gauche, les féministes,
voir des films qui n’étaient pas de les libéraux et des médias com-

69
son âge – d’horreur notamment – me le New York Times qui « ont
et lisait des livres pour adultes. Il essayé de faire interdire » Ameri-
a des pages magnifiques sur la can Psycho.
façon dont il apprend à penser La gauche libérale et Hollywood
par lui-même. Il constate que constituent sa principale cible.
le monde est un lieu étrange et Dont il dénonce l’hypocrisie : prê-
cruel, et que c’est l’art qui le lui ré- cher la tolérance mais excommu-
vèle. Il ajoute plus loin : « Je vou- nier tout opposant à la doxa, sou-
lais être dérangé et même endom- tenir les minorités mais les enfer-
magé par l’art. » Il sera effaré mer dans un statut victimaire,
quand, en 2015, une bonne partie défendre l’universalisme mais fer-
des écrivains américains s’oppose mer les yeux devant les offensives
à l’idée de décerner un prix à de séparatisme culturel – un Blanc
Charlie Hebdo, après l’attentat ne peut critiquer une œuvre faite
sanglant, au motif que le journal par un Noir, une hétéro ne peut
serait « allé trop loin ». Face à cela, plus jouer un rôle transgenre, etc.
il endosse une formule de James Résultat : « Une incapacité crois-
Joyce : « J’en suis arrivé à la conclu- sante à accepter le moindre point
sion que je ne peux pas écrire sans de vue qui diffère du statu quo mo-
offenser les gens. » ralement supérieur. » Et donc un
Les pages sur l’enfance réson- appauvrissement de la création.
nent avec ce constat : pour lui, On n’est pas obligé de le suivre
Hollywood et la société du specta- sur tout – il n’hésite pas à tweeter,
cle réagissent face à une œuvre en 2013, que la cinéaste Kathryn
comme s’ils étaient restés des en- Bigelow est surestimée parce
fants. Ils adoptent une posture qu’elle est « une femme très sexy ».
« sentimentale » et binaire – le bien Mais son livre surgit alors que se
et le mal –, niant toute complexité multiplient les exemples d’at-
à l’art. Ils ont tendance à réduire la teintes à la liberté d’expression et
de création sur les campus et
dans la culture. En France aussi.
LA SOCIÉTÉ La voix d’Ellis nourrit donc le dé-
bat auquel, dans les toutes der-
DU SPECTACLE nières lignes de White, il prévoit
un avenir sombre : « Lorsque vous
RÉAGIT FACE êtes en proie à une rage infantile,
la première chose que vous perdez
À UNE ŒUVRE est le jugement, avant que vienne
COMME le tour du sens commun. Et, à la
fin, vous perdez la tête et, avec elle,
DES ENFANTS votre liberté. » p

Tirage du Monde daté vendredi 10 mai : 192 545 exemplaires


DÉCLARATION

argent
DE REVENUS
COMMENT BIEN
LA REMPLIR APRÈS
LA MISE EN PLACE
DU PRÉLÈVEMENT
À LA SOURCE
PAG E S 2 - 3

L’art se jauge

Les nouveaux à Venise


La Biennale de Venise,

philanthropes
qui se tient cette année
à partir du 11 mai, est
au monde de l’art
contemporain ce que
les Jeux olympiques
Une génération de sont au sport et le Festi-
val de Cannes au cinéma
« philentrepreneurs »
PAG E 7
plus impliqués dans
les actions d’intérêt
public émerge
PAG ES 4 À 6

Editorial

Et après
Notre-Dame ?
es centaines de millions ver-

L sés pour aider à la reconstruc-


tion de Notre-Dame de Paris,
dévastée lors d’un incendie, le
15 avril, ont immédiatement suscité
la polémique – un sport bien fran-
çais –, avant même que les cendres
de sa charpente ne soient éteintes.
Certains s’offusquaient de la célé-
rité avec laquelle les plus fortunés
avaient ouvert leur portefeuille,
soupçonnant une opération de com-
munication. D’autres regrettaient le
fait que cette manne ne bénéficierait
sans doute pas aux milliers de mo-
numents menaçant ruine à travers la
France. D’autres encore étaient scan-
dalisés par les montants débloqués
pour des vieilles pierres alors qu’un
nombre croissant de Français ont
du mal à se nourrir à leur faim ou à
se loger. L’argent consacré à la re-
construction de la cathédrale allait-il
manquer à d’autres causes ?
Les observateurs du secteur ne le
pensent pas. La générosité qui s’est
manifestée après ce drame national
est plutôt une bonne nouvelle
montrant l’implication des Fran-
çais lorsqu’il s’agit d’aider les
autres. Méthode Coué ? L’année
2018 a été contrariée en matière de
générosité avec des dons en baisse,
pénalisés par un contexte fiscal
mouvant. Rien ne dit aujourd’hui si
ce qui s’est passé depuis le 15 avril
marque un tournant dans le do-
maine de la philanthropie.
Cependant, l’étude de l’Observa-
toire de la philanthropie de la Fonda-
tion de France (institution qui fête
cette année ses 50 ans), que nous pu-
blions en avant-première, nous ré-
vèle un dynamisme du secteur. Si on
s’intéresse à l’activité des seules fon-
dations, elles rassemblaient 26,5 mil-
liards d’euros d’actifs en 2017 (der-
niers chiffres disponibles), soit une
progression de 21 % par rapport à
2013, année de la précédente étude.
Et ces fondations réalisent désor-
mais 10 milliards d’euros de dépen-
ses annuelles, soit un bond de 36 %
par rapport à 2013. La philanthro-
pie s’accroît en France, notam-
ment grâce à une nouvelle généra-
tion de « philentrepreneurs » s’im-
pliquant plus fortement dans les
projets et les actions qu’ils soutien-
nent. Les banques privées créent
ARNAUD DAUPTAIN

elles-mêmes des services de conseil


pour développer les activités de phi-
lanthropie de leurs clients. p
JOËL MORIO

Cahier du « Monde » No 23119 daté Samedi 11 mai 2019 - Ne peut être vendu séparément
2|
EN VUE
·
LE MONDE ARGENT
SAMEDI 11 MAI 2019

DÉCLARATION
Les effets du prélèvement à la source
des professions non salariées, etc. « Les reve- compte bancaire dans le courant de l’été accordés sous forme de déduction du re-
Malgré l’entrée en application nus non éligibles au prélèvement à la source, 2019 ou viendront s’imputer sur l’impôt dû venu ne sont pas préservés. Autrement dit,
du nouveau dispositif fiscal et la mise comme les revenus de capitaux mobiliers qui sur vos revenus exceptionnels ou sur les re- cela ne vous apportera aucun avantage
font déjà l’objet d’un prélèvement contempo- venus de votre épargne, à condition, pour supplémentaire cette année d’opter pour la
en place de l’année « blanche », remplir rain, ne seront pas couverts par le CIMR et res- ces derniers, que vous optiez pour leur im- déduction de vos frais professionnels pour
sa déclaration de revenus reste tent donc soumis à l’impôt sur le revenu », position au barème progressif de l’impôt
précise Vital Saint-Marc, du cabinet d’audit sur le revenu. Mais attention, si le montant
leur montant réel, de déduire les cotisa-
tions versées sur un Perp (Plan d’épargne
obligatoire. Ce qu’il faut faire (ou ne pas d’entreprises RSM, responsable du départe- des réductions d’impôt auxquelles vous retraite populaire) ou à la Prefon ou encore
ment juridique, fiscal et gestion patrimo- pouvez prétendre dépasse le montant de de faire état de la pension alimentaire ver-
faire) pour ne pas payer trop niale. De même, pour éviter les comporte- l’impôt que vous auriez dû normalement sée à un enfant majeur ou un parent dans
ments d’optimisation conduisant à concen- payer, en l’absence de CIMR, on ne vous le besoin… dans la mesure où l’impôt à
trer la perception des revenus sur 2018, les remboursera que le montant de la réduc- payer va être annulé. A moins que vous
revenus qui ont un caractère exceptionnel tion d’impôt qui aurait pu être imputé sur ayez des revenus exceptionnels imposa-

V
ne seront pas couverts par le CIMR. l’impôt à payer, et non le total. bles, mais l’avantage apporté par cette dé-
ous pensiez peut-être y En clair, les contribuables qui n’ont perçu Par exemple, si l’impôt à payer avant annu- duction sera moins important qu’en temps
échapper cette année ? La que des revenus courants entrant dans le lation par le CIMR est de 3 000 euros et que habituel. Quoi qu’il en soit, vous aurez
mise en place du prélève- champ du prélèvement à la source n’auront vous pouvez bénéficier d’une réduction néanmoins intérêt à déclarer, comme cha-
ment à la source ne vous pas d’impôt à payer sur leurs revenus de d’impôt de 4 000 euros au titre d’un investis- que année, toutes vos charges déductibles,
dispense pas de déposer, 2018. En revanche, les ménages qui ont sement locatif, on vous restituera seulement puisqu’elles auront un impact sur le taux
comme chaque année, une perçu des revenus 3 000 euros. La différence de votre prélèvement à la source.
déclaration de revenus portant sur les reve- « hors » prélèvement à la – soit 1 000 euros – est défi-
nus que vous avez perçus au cours de l’an- source, comme des plus- L’impôt dû nitivement perdue. En DÉCLARATION DE REVENUS
née précédente. Cette démarche est indis- values de cession de ti- revanche, s’il s’agit d’un
pensable, même si vous avez d’ores et déjà tres, ou des revenus ex- sur vos revenus crédit d’impôt, il vous sera
ET TAUX DU PRÉLÈVEMENT
demandé à modifier le taux de votre prélè- ceptionnels risquent de de 2018 sera remboursé en totalité Votre déclaration de revenus va en effet per-
CALENDRIER vement à la source. Le document doit per- se retrouver avec un même si vous n’êtes pas mettre à l’administration fiscale d’actuali-
FISCAL mettre à l’administration fiscale de calculer solde d’impôt sur le re- annulé, grâce imposable. Le montant qui ser votre taux de prélèvement à la source.
l’impôt restant éventuellement à payer sur venu à payer le 15 sep- à la mise en vous sera remboursé ou Le taux qui s’applique actuellement à vos
La déclaration sur Internet vos revenus de 2018. Il déterminera les cré- tembre. « Mais compte imputé sur l’impôt restant salaires, pensions de retraite, indemnités de
doit se faire au plus tard : dits et réductions d’impôt dont vous pouvez tenu du mode de calcul place du crédit à payer tiendra compte de chômage… – qui a été calculé sur la base de
le 21 mai à minuit pour les bénéficier pour les dépenses que vous avez du CIMR, ces revenus se- d’impôt de l’avance de 60 % que vous vos revenus et de vos charges de 2017 – n’est
départements 1 à 19 ; engagées en 2018. ront moins taxés qu’en avez reçue le 15 janvier, valable que jusqu’en août. Votre déclaration
le 28 mai à minuit pour temps habituel car tout se modernisation mais uniquement pour les de revenus doit permettre de le mettre à
les départements 20 à 49 ; ANNÉE BLANCHE, REVENUS passe comme si le supplé- du recouvrement avantages qui y ouvrent jour. Le nouveau taux vous sera communi-
le 4 juin à minuit pour les ment d’impôt à payer droit : frais de garde des qué directement à l’issue de votre déclara-
départements 50 à 976.
EXCEPTIONNELS ET CIMR était calculé au taux jeunes enfants, emploi tion, si vous effectuez cette démarche en
C’est l’adresse au 1er janvier Depuis le mois de janvier, l’impôt sur vos re- moyen du foyer fiscal au lieu de l’être au taux d’un salarié à domicile, dons aux œuvres, ligne. Il s’appliquera aux retenues à la
qui détermine le lieu venus de 2019 est prélevé à la source par vo- marginal », explique Valérie Bentz, responsa- réductions d’impôt Duflot, Scellier… source effectuées à partir du mois de sep-
de résidence. tre employeur, votre caisse de retraite… Pour ble des études patrimoniales chez UFF. A l’inverse, si vous avez engagé des dé- tembre jusqu’en août 2020.
La déclaration papier éviter que vous n’ayez à payer deux années Voici un exemple pour un couple dont les penses moins élevées en 2018 qu’en 2017, Toutefois, si vous avez demandé à dimi-
(quel que soit le département d’impôt en même temps (avec un an de dé- revenus sont de 70 000 euros par an, soit vous devrez rembourser une partie de nuer votre taux en début d’année 2019, c’est
de résidence et pour les calage sur vos revenus de 2018 et en temps un impôt à payer de 7 304 euros. En 2018, ses l’avance que vous avez reçue en janvier. le taux issu de votre demande de modula-
non-résidents en France) réel sur vos revenus de 2019), un dispositif revenus grimpent à 80 000 euros soit « Certains contribuables s’exposent à devoir tion à la baisse qui continuera à s’appliquer
doit être envoyée le 16 mai particulier est prévu cette année. C’est celui 10 004 euros d’impôt à payer (+ 2 700 euros). rembourser la totalité de cette somme, s’ils jusqu’à la fin de l’année 2019 (le taux issu de
au plus tard. de l’année « blanche ». Il prévoit que l’impôt S’il ne s’agit que de revenus courants, son n’ont pas droit aux mêmes avantages pour votre déclaration de revenus ne s’appliquera
Un délai supplémentaire dû sur vos revenus de 2018 sera annulé, CIMR est de 10 004 euros et annule la totalité l’imposition de leurs revenus de 2018 que qu’à partir de janvier 2020). En revanche, si
– jusqu’au 25 juin – est grâce à la mise en place d’un crédit d’impôt de l’impôt à payer. Mais s’il a perçu ceux dont ils ont bénéficié pour l’imposi- vous avez demandé un taux plus élevé en
accordé aux contribuables spécifique, dénommé « crédit d’impôt de 10 000 euros de revenus exceptionnels, dans tion de leurs revenus de 2017 », précise Fré- début d’année 2019, et que ce nouveau taux
dont la déclaration est modernisation du recouvrement » (CIMR). la mesure où ses revenus courants ne repré- déric Thienpont, directeur associé chez est plus faible que celui obtenu à l’issue de
transmise par voie dématé- Autrement dit, l’impôt dû sur vos revenus sentent plus que 87,5 % de l’ensemble de ses GMBA, cabinet d’audit, de conseil et d’ex- votre déclaration, c’est le taux résultant de
rialisée à l’administration de 2018 va être calculé par le fisc dans les mê- revenus, son CIMR sera alors de 8 754 euros pertise comptable. A la différence des votre déclaration de revenus qui s’appli-
fiscale par un professionnel mes conditions que d’habitude, à partir des (10 004 x 87,5 %) et il devra payer 1 250 euros avantages accordés sous forme de réduc- quera à partir de septembre. p
(avocat, expert-comptable) éléments contenus dans votre déclaration. d’impôt en septembre (10 004 – 8 754) au ti- tion ou de crédit d’impôt, les avantages NATHALIE CHEYSSON-KAPLAN
ou par un site Internet Vous devez donc, comme chaque année, vé- tre de ces revenus (au lieu de 2 700 euros).
d’aide à la déclaration, rifier le montant de vos revenus imposables
tel que TacoTax.fr et penser à indiquer vos charges déductibles CRÉDITS, RÉDUCTIONS D’IMPÔT
et/ou vos dépenses ouvrant droit à une
ET CHARGES DÉDUCTIBLES
réduction ou à un crédit d’impôt. Une fois
calculé, l’impôt sera effacé grâce au CIMR.
Toutefois, le CIMR ne couvrira que les reve-
Si vous avez engagé en 2018 des dépenses
ou réalisé des investissements vous ouvrant
Télédéclaration, mode d’e mploi
nus « courants » éligibles au prélèvement à la droit à un crédit ou à une réduction d’im-
source : salaires, pensions de retraite, indem- pôt, ces avantages sont maintenus. Ils vous n 2018, plus de 23 millions reste dans le délai limite de dépôt des
nités de chômage, revenus fonciers, revenus seront remboursés par virement sur votre
E de foyers fiscaux ont dé-
claré leurs revenus en li-
gne. Soit 60 % des foyers
fiscaux, selon Bercy. Cette année, tous
déclarations de son département »,
explique Sophie Borenstein, avocate
associée chez KGA.
Comme le formulaire papier, le mo-
les contribuables, quel que soit le dule de déclaration est prérempli et

Le cas des revenus exceptionnels montant de leurs revenus, doivent en


principe réaliser leur déclaration en
ligne, sur le site de l’administration
personnalisé en fonction des rubri-
ques que vous avez renseignées l’an-
née dernière. Pour la première fois
fiscale www.impots.gouv.fr. S’ils sont cette année, les salaires perçus par les
es revenus excep- ment n’est pas considéré fessionnel est effectuée sur sera automatiquement rem- assujettis à l’impôt sur la fortune im- enfants à charge de 15 ans à 18 ans

L tionnels ne bénéfi-
cieront pas du cré-
dit d’impôt de
modernisation du recouvre-
comme un revenu excep-
tionnel imposable.
En revanche, certains élé-
ments de rémunération sont
une base pluriannuelle en
comparant le niveau de leur
bénéfice de 2018 avec celui des
trois années précédentes. Si le
boursé à l’automne 2020, sans
démarche particulière.
« Si l’augmentation de leur
bénéfice résulte d’un surcroît
mobilière (IFI), ils doivent déclarer
leur patrimoine imposable en même
temps que leurs revenus.
Le module de déclaration est acces-
sont également préremplis. Pour
bénéficier de l’exonération attachée
aux salaires des étudiants qui tra-
vaillent pendant leurs vacances sco-
ment (CIMR) et l’impôt cor- automatiquement considé- bénéfice de 2018 est supérieur d’activité conjoncturel, les sible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, sur laires, n’oubliez pas de supprimer les
respondant devra être payé rés comme exceptionnels en au bénéfice le plus élevé de contribuables pourront égale- votre espace particulier du site des sommes indiquées (elles sont exoné-
en septembre 2019. Pour per- raison de leur nature. Il s’agit 2017, 2016 ou 2015, le surplus ment obtenir le rembourse- impôts, depuis n’importe quel ordi- rées jusqu’à 4 495 euros par an).
mettre à l’administration fis- notamment des primes de est considéré comme excep- ment de l’impôt payé. En pra- nateur ou tablette. Si vous n’avez
cale de calculer votre CIMR, il départ à la retraite (mais pas tionnel et n’ouvrira pas droit tique, il leur suffira de déposer aucun complément ou aucune modi- « Zones blanches »
vous appartient de distin- de mise à la retraite), de la au CIMR », explique Rozenn une réclamation contentieuse fication à apporter à votre déclara- Les ménages dont la résidence princi-
guer, dans les revenus perçus fraction imposable de l’in- Hamelet, associée chez PwC dès réception de leur avis tion, vous pouvez même la valider pale n’est pas équipée d’un accès
en 2018, ce qui relève des reve- demnité de licenciement ou Société d’avocats. d’imposition », ajoute Vital par smartphone, en téléchargeant Internet ou qui habitent dans une
nus courants et ce qui entre de rupture conventionnelle, Saint-Marc. l’application Impots.gouv. « zone blanche » dans laquelle aucun
dans la catégorie des revenus des primes de mobilité, de la Pas-de-porte et loyers Enfin des règles particuliè- Si vous n’avez pas encore d’espace service mobile n’est accessible, ainsi
exceptionnels. La déclaration participation et des primes Par exemple, si vos bénéfices res sont également prévues particulier, vous devrez en créer un. que ceux qui ne sont pas en mesure
a été aménagée en ce sens. d’intéressement dont vous de 2015, 2016 et 2017 se sont pour ceux perçoivent des re- Pour cela, vous avez besoin de votre de remplir leur déclaration en ligne
Toute augmentation de sa- avez demandé le versement respectivement élevés à venus fonciers. Qu’ils relè- dernier avis d’imposition, sur lequel conservent la possibilité de déposer
laire en 2018 par rapport à immédiat… Ces sommes sont 34 000 euros, 36 000 euros et vent du microfoncier ou du figurent votre numéro fiscal person- une déclaration papier. Aucune sanc-
2017 n’est pas forcément incluses dans les salaires pré- 24 000 euros et que votre régime réel, les contribuables nalisé (un numéro distinct pour cha- tion ne leur sera appliquée, et il n’est
considérée comme étant remplis sur votre déclara- bénéfice de 2018 est de devront faire ressortir dans que membre du couple) et votre pas nécessaire qu’ils précisent sur
exceptionnelle. Si vous avez tion : vous n’avez pas à corri- 45 000 euros, vos bénéfices une case à part (4XA à 4XC), revenu fiscal de référence, ainsi que leur formulaire la raison pour la-
gagné plus parce que vous ger le montant indiqué mais seront considérés comme les arriérés de loyers payés de votre déclaration de revenus, sur quelle ils ne sont pas en mesure de
avez effectué des heures sup- simplement à faire ressortir exceptionnels – et en consé- en 2018, les loyers de 2019 laquelle est indiqué votre numéro télédéclarer leurs revenus. Mais at-
plémentaires, ou parce que vos revenus exceptionnels quence imposables – à hau- payés en avance ou encore d’accès en ligne commun à votre tention, la date limite de dépôt des
vous êtes passé d’un temps dans les cases AX à DX. teur de 9 000 euros. Mais si les « pas-de-porte » considé- conjoint ou partenaire de pacs. « Il est déclarations papier est fixé au jeudi
partiel à un temps plein ou « Pour les indépendants, l’ap- votre bénéfice de 2019 est su- rés comme des revenus ex- possible de modifier sa déclaration 16 mai, quel que soit le département
avez trouvé un emploi préciation du caractère excep- périeur à celui de 2018, l’impôt ceptionnels, cette année. p autant de fois que nécessaire, même dans lequel vous vivez. p
mieux rémunéré, le supplé- tionnel de leurs revenus pro- payé en septembre 2019 vous N. C. K. lorsqu’on l’a déjà signée, tant qu’on N. C. K.
EN VUE
·
LE MONDE ARGENT
SAMEDI 11 MAI 2019 |3
Revenus de l’épargne : PFU ou barème progressif ?
Si les intérêts, dividendes et plus-values de cession de titres sont désormais soumis d’office au prélèvement forfaitaire unique,
l’option du barème de l’impôt reste cependant ouverte au contribuable. Une affaire de calculs

étant pas éligibles au Impôt et prélèvement sociaux devront cas d’option pour le barème, les dividen- Toutefois, la possibilité de bénéficier

N’ prélèvement à la source
– mais soumis au nou-
veau prélèvement forfai-
taire unique (PFU) – les
revenus de l’épargne et les plus-values de
cession de titres ne profiteront donc pas
de l’année fiscale « blanche » et seront bel
être payés en septembre.

taire unique. S’ils sou-


haitent être imposés
au barème progressif,
ils doivent le signaler
Vous ne pouvez
des sont imposables après un abatte-
Toutefois, « les contribuables ont la pos- ment de 40 %. Idem pour les plus-values
sibilité de renoncer au prélèvement forfai- de cession d’actions détenues depuis
plus de deux ans : elles
peuvent bénéficier d’un
abattement pour durée
de détention de 50 %, de
d’un abattement pour l’imposition des
dividendes et des plus-values ainsi que
de la déductibilité partielle de la CSG
peut faire pencher la balance en faveur
de l’imposition au barème. Tout dé-
pend alors du niveau de l’abattement,
mais aussi du taux marginal d’imposi-
et bien imposés cette année. Reste à sur leur déclaration de pas choisir le 65 %, voire de 85 % pour tion du contribuable.
savoir dans quelles conditions. revenus en cochant la les titres de « PME de Voilà pour le principe. Car l’année 2018
Pour les intérêts et dividendes, l’impo- case “2OP” », explique
barème progressif moins de dix ans ». En déroge à la règle. En cas de choix pour
sition s’effectue en deux temps. Lors de Sophie Borenstein, pour certains outre, une quote-part de le barème, intérêts, dividendes et plus-
leur encaissement en 2018, les intérêts et avocate chez KGA. la CSG (6,8 %) vient en values de cession suivront le même sort
dividendes ont supporté un prélèvement L’option va s’appli-
produits et le déduction du revenu im- que celui des revenus exceptionnels.
de 30 % recouvré par la banque qui gère quer globalement à prélèvement posable : celui de 2018 « Résultat : grâce au crédit d’impôt de
votre compte : 12,8 % au titre de l’impôt l’ensemble des reve- pour les dividendes et ce- modernisation du recouvrement, ils se-
sur le revenu et 17,2 % au titre des prélève- nus et plus-values qui
forfaitaire unique lui de 2019 pour les plus- ront imposés au taux moyen du foyer
ments sociaux. L’imposition définitive relèvent du PFU : divi- pour d’autres values de cession. fiscal au lieu d’être soumis au taux mar-
sera établie en septembre et vos dividen- dendes, intérêts, plus- Dans la mesure où le ginal », ajoute Sophie Borenstein.
des seront soumis d’office au prélève- values de cession de taux du PFU est infé- L’option pour l’imposition au barème
ment forfaitaire unique de 12,8 %. Résul- titres, produits des primes versées sur un rieur à celui de la première tranche du progressif risque donc d’être plus sou-
tat : en principe, vous n’aurez pas un contrat d’assurance-vie depuis le 27 sep- barème de l’impôt sur le revenu (14 %), le vent avantageuse qu’en temps habituel
centime de plus à régler que ce que vous tembre 2017, etc. Vous ne pouvez pas PFU est en principe plus avantageux que et les contribuables auront tout intérêt à
avez déjà payé. choisir le barème progressif pour cer- le barème, sauf pour les ménages non faire leurs calculs avant de trancher. p
Quant aux plus-values de cession de tains produits et le PFU pour d’autres. En imposables. N. C. K.
titres, elles restent imposables avec un an
de décalage, au vu des indications por-
tées sur votre déclaration de revenus.
Mais comme les dividendes et intérêts,
elles seront soumises d’office au prélève-
ment forfaitaire unique de 12,8 %, auquel
s’ajouteront 17,2 % de prélèvements so-
ciaux qui n’ont pas encore été prélevés.

Ne pas oublier
sa déclaration d’IFI
L’impôt sur la fortune immobilière inclut
aussi les parts de SCI, OPCI et SCPI

es contribuables dont le fectation (habitation ou profes-

L patrimoine immobilier net sionnelle dès lors qu’ils ne sont


taxable dépasse 1,3 million pas affectés à votre activité pro-
d’euros doivent le déclarer fessionnelle exonérée), les im-
en même temps que leurs reve- meubles en cours de construc-
nus. Les délais de déclaration sont tion, mais aussi les terrains agri-
les mêmes et, pour ceux qui décla- coles, les terrains à bâtir, les bois
rent leurs revenus en ligne, la dé- et forêts et les droits (usufruit,
claration de l’impôt sur la fortune droit d’usage) portant sur des
immobilière (IFI) doit également biens immobiliers… Les contri-
être effectuée en ligne. buables qui détiennent des parts
Les dates limites sont les mê- de sociétés civiles immobilières
mes pour ceux qui souhaite- (SCI), de sociétés civiles de place-
raient profiter de la réduction ment immobilier (SCPI) ou d’or-
d’impôt pour don, ganisme de place-
qui est aujourd’hui ment collectif im-
le seul dispositif Au-delà mobilier (OPCI)
ouvrant droit à doivent également
une réduction d’IFI de 300 euros, les déclarer.
(la réduction d’im- l’IFI doit être Une fois l’actif
pôt pour investis- déclaré vient le
sement dans les payé en ligne. tour du passif.
PME ayant été défi- Il n’est plus Seules les dettes
nitivement suppri- relatives à des
mée). L’avantage possible biens immobiliers
est égal à 75 % des de faire sont désormais
dons effectués en- déductibles. « Pour
tre la date limite de chèque tenir compte de
de dépôt des décla- l’abattement de
rations de l’année 30 % applicable sur
dernière et celle des déclarations la valeur de la résidence princi-
de cette année, avec une réduc- pale, les dettes liées à ce bien sont
tion plafonnée en valeur absolue déductibles en totalité mais à
à 50 000 euros. condition qu’elles ne dépassent
pas 70 % de sa valeur taxable.
Actif et passif Attention, ce plafond s’applique à
Il n’y a pas d’année « blanche » l’ensemble des dettes relatives à la
pour l’IFI. « En revanche, l’année résidence principale : emprunt
“blanche” aura bien une incidence pour financer l’acquisition, em-
sur l’IFI pour les contribuables qui prunt travaux, taxes foncières… »,
peuvent bénéficier du dispositif de précise Christine Chiozza-Vaute-
plafonnement qui prévoit que les rin, avocate au cabinet Light
impôts ne doivent pas dépasser House LHLF.
75 % des revenus de 2018. On ne Depuis 2018, les contribuables
retiendra que l’impôt sur le revenu n’ont plus à faire un chèque au
effectivement payé en 2019. Avec moment où ils déposent leur
l’effacement de l’impôt sur les re- déclaration. Un avis d’impôt leur
venus courants, le plafonnement sera adressé courant août et ils
risque de ne pas s’appliquer et cer- devront payer l’IFI pour le
tains contribuables pourraient se 16 septembre au plus tard. « Dès
retrouver avec un IFI plus élevé », lors que son montant dépasse
analyse Sophie Borenstein, avo- 300 euros, l’IFI doit obligatoire-
cate associée chez KGA. ment être payé en ligne sur le site
Tous les biens immobiliers au Impots.gouv.fr. Il n’est plus possi-
sens large font partie du patri- ble de faire de chèque », confirme
moine taxable à l’IFI : les immeu- Sophie Borenstein. p
bles bâtis quelle que soit leur af- N. C. K.
DOSSIER
4| ·
LE MONDE ARGENT
SAMEDI 11 MAI 2019

Qui sont les


nouveaux
philanthropes ?
n cri du cœur : « Comme tout di-

U
rigeant, je vise l’efficacité. » Ce
n’est pas de son entreprise, Cap
Vert Energie, que parle Christo-
phe Caille, 49 ans, mais bien de
sa philanthropie. Plus précisé-
Ils ont le cœur ment du fonds de dotation Ody’C qu’il a créé
en 2018 pour protéger la Méditerranée. Entre-
sur la main et le nez preneur dans l’âme, ce père de trois enfants
codirigeait depuis dix ans une société mar-
dans leurs comptes : seillaise consacrée aux énergies renouvela-
les « philentrepreneurs » bles, quand l’envie de « donner du sens à ce
qu’[il] faisai[t], d’être un acteur sociétal, dans
pilotent désormais une démarche non enrichissante » s’est impo-
leur générosité sée. Et comme tout bon dirigeant, il a doté sa
structure philanthropique d’« une organisa-
(presque) comme tion de type entreprise, centrée sur l’efficacité et
on dirige une entreprise le résultat, avec des reportings, etc. ». Christo-
phe Caille est un « philentrepreneur ».
« C’est la catégorie qui monte parmi les phi-
lanthropes : ceux qui ont réussi, souvent dans la
finance ou les technologies, et qui veulent don-
ner un sens à cette réussite », traduit Stéphane
Godlewski, fondateur de l’agence Doyouphil.
« Vers 40 ou 50 ans, lors de la cession de leur
société ou même avant, ils se créent une
seconde vie. On les voit gérer leur fondation
comme leur entreprise, très activement, ne se
contentant pas de distribuer des fonds mais
coconstruisant souvent les projets. » Le phi-
lanthrope de l’image d’Epinal, « âgé et héritier
d’une grande famille souvent portée par des
convictions religieuses et qui donne de généra-
tion en génération », a été rejoint ces dernières
années par de nouveaux profils, renchérit Sté-
phane Couchoux, avocat associé chez Fidal. tent avec une visibilité financière à un an parce
qu’elles dépendent d’une subvention. Sans visi-

2 487
« Venture philanthropy » bilité à trois ou cinq ans, c’est comme dans une
Autre caractéristique du philentrepreneur : il a entreprise, vous ne pouvez rien construire. »
souvent eu une carrière ou une éducation in- Plus récemment, un autre profil de nouveaux
ternationale et s’est ainsi frotté à la générosité philanthropes est apparu : « Des dirigeants qui,
à l’anglo-saxonne. C’est le cas d’Anne estimant que leur entreprise ne leur

« Avoir un Bouverot, Française de mère cana-


dienne, qui partage elle aussi désor- « Je ne peux
appartient pas, décident de céder
une partie, voire l’intégralité, de son

impact » mais son temps entre activités profes-


sionnelles et intérêt général. « Je prési-
capital à un fonds de dotation, plutôt
imaginer mettre que d’affecter de l’argent », note C’est le nombre de fondations
Christophe dais une entreprise du groupe Safran de l’argent dans Virginie Seghers, cofondatrice de existant en France en 2017, selon
et, quand elle a été vendue, j’ai touché Prophil, société spécialiste des l’enquête réalisée par l’Observatoire
Caille un “package” de sortie, raconte-t-elle. un projet sans « nouveaux modèles économiques de la philanthropie, dont nous présen-
créateur du fonds Je voulais en donner une partie en fai- l’accompagner » au service du bien commun », no- tons en exclusivité les principaux
de dotation Ody’C (2018) sant des chèques pour plusieurs cau- tamment des fondations actionnai- résultats. Ces fondations rassemblent


ses, mais les acteurs que je rencontrais ÉRIC PHILIPPON res. « Une démarche hybride certes, 26,5 milliards d’euros d’actifs,
Nous accompagnons des cherchaient des partenaires s’enga- créateur de Famae mais de la philanthropie quand soit une hausse de 21 % depuis 2013,
porteurs de projets agis- geant sur le moyen terme. On m’a sug- même : vous vous dépossédez en fa- date de la dernière enquête.
sant pour dépolluer et géré de créer une fondation, et je me veur d’une structure d’intérêt géné- Leurs dépenses annuelles représen-
restaurer le milieu ma- suis rendu compte que ce n’était pas si complexe ral, vous renoncez à vendre ces titres ou à les tent 38 % de leurs actifs contre
rin. Je voulais profiter de – j’ai choisi de passer par une fondation abri- transmettre. » Une dizaine de fonds sont actuel- 34 % en 2013. L’action sociale reste
mon savoir-faire de diri- tante, qui gère les aspects administratifs. C’est lement en train de devenir actionnaires, préci- le premier domaine d’intervention
geant pour avoir un im- très satisfaisant d’avoir l’opportunité de se dire se-t-elle, affinant encore la frontière entre les des fondations (24 %), devant la santé
pact positif sur l’environ- à un moment : voilà comment je veux structu- mondes de l’intérêt général et de l’économie. p et la culture (ex aequo à 17 %),
nement. Entre donner à rer mon existence. Je ne suis pas mère Teresa, AURÉLIE BLONDEL puis l’enseignement supérieur (9 %).
la collectivité par des im- j’aime le business, mais je voulais qu’une partie
pôts ou via la philanthro- de ma vie, de mon temps, de mon argent, soit
pie, j’ai fait un choix, au consacrée à donner. »
moins je sais à quoi ser- L’idée de mettre à profit leur expérience de
vent les fonds et je sais
qu’ils servent. L’argent
que j’y consacre a un im-
dirigeant est prégnante. « Je ne peux imaginer
mettre de l’argent dans un projet sans l’accom-
pagner, sans solliciter mes réseaux bancaire et
Le boom des fondations d’entreprise


pact qui vaut totalement industriel pour lui, par exemple », témoigne
cette dépense. Eric Philippon, créateur du fonds de dotation n France, si les fonda- par an, un quart d’entre elles il est toujours possible de le faire
Famae. « Beaucoup veulent mettre leurs compé-
tences d’hommes d’affaires au service de l’inté-
rêt général, confirme Croisine Martin-Roland,
de la Banque transatlantique. Ils sont plus exi-
E tions restent majoritai- dépassant le million d’euros. Par au moment où ils envisagent de
rement créées par des ailleurs, 21 % des fondations abri- céder leur société. « Si vous comp-
particuliers, les entre- tées (sous l’égide d’une autre tez créer votre propre structure
prises ne sont pas en reste. Près de fondation) et 21 % des fonds de philanthropique, n’attendez pas
geants sur l’impact des projets. Certains appli- la moitié (47 %) des fondations dotation sont créés par des socié- d’avoir cédé votre société, lancez
quent même les techniques du private equity d’entreprise ont été créées tés. Le dispositif des fondations votre fonds de dotation avant la
[placement privé d’actions d’entreprise] à la en 2000 et 2009, selon l’Enquête d’entreprise a été précisé par la cession, conseille Stéphane Cou-
philanthropie, on parle alors de venture phi- nationale sur les fonds et les fon- loi en 1990. choux, avocat responsable fonda-
lanthropy. Celle-ci ne vise pas à financer directe- dations, réalisée en mai par l’Ob- tions, mécénat et entreprises
ment des projets, mais les structures qui les por- servatoire de la philanthropie de La culture en tête chez Fidal. Vous pourrez lui don-
tent, l’objectif est d’accompagner des associa- la Fondation de France. Selon les dernières données, la cul- ner des titres de l’entreprise, à re-
tions avec des mesures d’impact. » Le secteur fait preuve de dyna- ture arrive en tête de l’action des vendre à l’acheteur de votre société
« J’ai mis de l’argent dans un fonds de dotation misme, une part équivalente (43 %) fondations d’entreprise (20 %). Les lors de la cession. La somme en
non pas pour qu’il soit redistribué, mais pour de fondations d’entreprise étant autres domaines d’intervention question échappera ainsi à l’impo-
payer des salaires, grâce auxquels nous accom- nées au cours de la dernière décen- sont l’action sociale en France sition sur les plus-values, tout en
pagnons des acteurs du monde environnemen- nie, dont 18 % entre 2015 et 2017. (14 %), la santé et la recherche mé- bénéficiant de la réduction d’im-
tal, pour qu’ils prennent de l’ampleur et se Et ce sont des acteurs impor- dicale (12 %) et l’éducation (11 %). pôt sur le revenu et en échappant
pérennisent, explique M. Caille. L’objectif est tants : les deux tiers réalisent plus Et pour les chefs d’entreprise aux droits de donation. » p
aussi d’éviter d’avoir des associations qui vivo- de 200 000 euros de dépenses qui n’ont pas encore sauté le pas, A. BL. ET J. MO.
DOSSIER
·
LE MONDE ARGENT
SAMEDI 11 MAI 2019 |5
Des fondateurs plus jeunes,
des fondations plus réactives
La dernière enquête de l’Observatoire de la philanthropie de la Fondation
de France révèle le nouveau visage de la philanthropie en France

es chiffres de l’enquête nationale ont moins de 55 ans, et les deux tiers ont note Mme de Nervaux. L’étude explique que

L Fonds et fondations de l’Observa-


toire de la philanthropie de la Fon-
dation de France que, nous pu-
blions en exclusivité, l’attestent. C’est
bien une nouvelle génération de phi-
moins de 65 ans.
Le rajeunissement peut apparaître mo-
deste, « mais trois ans lorsqu’on parle de
moyenne, c’est très significatif, cela montre
l’ampleur du phénomène », souligne Lau-
ce phénomène tient au fait que les fonda-
tions de flux (celles dont les actifs ont
vocation à être dépensés rapidement, au
service de projets d’intérêt général) repré-
sentent 32 % de l’ensemble des fondations,
lanthropes qui est en train d’émerger. De rence de Nervaux, responsable de l’Obser- et ce modèle concerne plus de la moitié
2013 à 2017, l’âge moyen du fondateur est vatoire de la Fondation de France. La pro- des fondations créées depuis 2010.
passé de 64 à 61 ans pour les fondations portion des moins de 35 ans ayant créé une Les fondations distributives, celles qui
reconnues d’utilité publique, et de 59 à fondation a doublé entre 2013, date de la délivrent des subventions ou des bourses,
57 ans pour les fondations abritées. Dans précédente enquête de l’Observatoire, et représentaient 70 % de l’effectif en 2009,
ces dernières, un tiers des fondateurs 2017. Celle des 35-55 ans est passée de 29 % à puis 74 % en 2013. Elles représentent à pré-
36 %, et celle des 55-65 ans de 24 % à 31 %. sent 81 % de l’ensemble des fondations, et
« On voit arriver beaucoup de jeunes entre- même 90 % de celles créées depuis 2010.
preneurs qui ont vendu très cher l’entreprise Très majoritaires parmi les fondations
qu’ils ont créée et veulent apporter une par- d’entreprise et les fondations abritées, ces

« Un esprit
tie des sommes qu’ils ont gagnées à l’intérêt structures regroupent aujourd’hui un
général », constate Mme de Nervaux. quart du total des dépenses des fonda-

start-up » 38 % des actifs dépensés


tions, soit environ 2,5 milliards de dépen-
ses annuelles.
En 2018, on comptait en France 2 537 fon- A l’inverse, la part des fondations opéra-
Anne Bouverot dations et 2 752 fonds de dotation. Preuve trices, qui peuvent par exemple gérer des
créatrice de la Fondation du dynamisme du secteur : plus d’un tiers structures médicalisées, ne représente
Abeona, sous l’égide de la


des fondations actuellement en existence plus qu’un peu moins de 20 % des fonda-
Fondation de France (2017) ont été créées depuis 2010, et près des tions. D’une façon générale, les enfants et
deux tiers depuis 2000. Les fonds de dota- les jeunes arrivent nettement en tête des
C’est une petite structure, tion, bien plus récents, ont tous été créés populations ciblées dans les actions. Les
je ne suis pas Bill Gates. depuis 2009. Ces chiffres reflètent le solde fondations distributives sont très impli-
Avec mon équipe de bé- entre les nouvelles créations et les ferme- quées en faveur des personnes en diffi-
névoles, des relations tures. Si certaines fondations disparais- culté économique, tandis que les fonda-
professionnelles de lon- sent régulièrement au terme de leur action tions opératrices sont davantage présen-
gue date, nous avons ou après avoir utilisé le capital qui leur tes pour les personnes handicapées et les
choisi un sujet pointu : était alloué, la dissolution des fonds de do- personnes âgées (établissements spéciali-
comment utiliser l’intelli- tation est très rare. Résultat : environ 40 % sés, Ehpad, etc.).
gence artificielle en fa- de ces fonds sont estimés vides ou inactifs. Cette évolution est caractéristique de la
veur de l’égalité, notam- Le vivier des fondations est en revanche philanthropie contemporaine. Les fonda-
ment hommes-femmes. très actif. Les fondations françaises dépen- tions françaises sont pour cela en phase
La fondation a été conçue sent en moyenne 38 % de leurs actifs par avec la tendance européenne : les phi-
dans un esprit start-up. an, contre 33 % en 2013. « C’est un rythme lanthropes souhaitent engager une action
Nous revisitons réguliè- de dépense très dynamique, ce n’est pas le d’intérêt général de leur vivant, pour ré-
rement notre raison cas dans d’autres pays européens, sans par- pondre à des besoins contemporains sans
d’être et revoyons tous les ler des Etats-Unis où les autorités ont dû immobiliser leurs capitaux à long terme. p


six mois notre stratégie. mettre en place un seuil minimal de 5 % », JOËL MORIO
ARNAUD DAUPTAIN

2018, l’année de toutes les incertitudes


pour la générosité
Touchées par les bouleversements fiscaux, les associations humanitaires tentent de renouveler « Un souci
leur panel de donateurs avec des moyens de collecte nouvelle génération d’efficacité »
Crama du Boÿs
ondations et associations donateurs, expliquant qu’il n’y aurait importants de fondations », précise réseau social d’organiser eux-mêmes cofondatrice du fonds

F d’intérêt général auraient, pas d’année blanche pour les réduc- Benoît Miribel, du Centre français des des cagnottes en leur nom. « La géné- et de la Fondation Impala
en 2018, collecté 4,2 % de tions d’impôt liées aux dons, et que, fonds et fondations. rosité doit s’ancrer dans leurs usages, Avenir, abritée par
moins qu’en 2017, selon le malgré les vicissitudes fiscales, les A l’inverse, Greenpeace explique sa affirme Sébastien Lyon, directeur Caritas (2014 et 2016)


baromètre d’avril de France besoins des causes défendues ne fai- hausse de 10 % des dons (hors legs) et général d’Unicef France. Nous nous
Générosités. La faute à une série de blissaient pas. « Nous avons aussi porté de son nombre de donateurs par une penchons donc sur tous les moyens de Quand mon mari a cédé
chamboulements fiscaux, selon les auprès du gouvernement le projet « mobilisation de la population pour paiement alternatifs. » sa société, nous avons mis
professionnels du secteur. Au pre- d’acompte », souligne Mme Poupon. l’environnement et le climat ». « Nous en place un fonds de dota-
mier rang desquels le passage de l’im- Début septembre 2018, il a en effet été ne sommes en outre pas concernés par Cryptomonnaies tion pour financer des
pôt de solidarité sur la fortune (ISF) à annoncé que les contribuables ayant l’IFI et avons été peu touchés par la Si la collecte par SMS, possible de- projets d’entrepreneuriat
l’impôt sur la fortune immobilière profité d’une baisse d’impôt grâce à hausse de la CSG, note Marie-Eve puis 2016, n’a pas répondu aux social et d’autonomisa-
(IFI). L’avantage fiscal associé n’a cer- des dons effectués en 2017 Lhuillier, directrice de la collecte de espoirs, la « générosité embarquée », tion des plus démunis.
tes pas disparu mais l’assiette de cet toucheraient 60 % du fonds, car les seniors notamment les « arrondis » sur les Puis une fondation. Et
impôt ayant fondu, il est désormais montant de cet avantage ne pèsent pas autant achats et les salaires, semble plus por- une association. Grâce à
moins couru. « Selon nos estimations, fiscal en janvier 2019, en teuse. Ont été collectés l’an dernier, mon expérience dans la
la perte de dons sur ce dispositif repré- guise d’avance pour les Les structures qu’ailleurs dans notre
collecte. Autre force : aux caisses des supermarchés et bou- finance, je suis à l’aise
senterait de 130 à 150 millions d’euros, dons consentis en 2018. les plus 90 % des dons provien- tiques, 2,2 millions d’euros et près pour jongler avec ces trois
environ la moitié de la collecte ISF de Une initiative qui a pu nent pour nous de d’un million d’euros sur les salaires, structures complémen-
2017 », détaille Nolwenn Poupon, de rassurer sur la prise en affectées prélèvements automa- selon Microdon. Autre forme de col- taires, discuter avec le
France Générosités. compte des montants sont celles tiques. » Instrument lecte, le don dit « gratuit ». Un exem- comptable, parler métho-
versés en 2018 malgré le crucial pour les ac- ple : vous acceptez de visionner une dologie. Nous question-
Des dons contrastés prélèvement à la source. éligibles teurs du secteur, le publicité pour une montre sur le site nons sans cesse nos
La hausse de la CSG sur les pensions A noter que la baisse au « don IFI » prélèvement mensuel Goodeed, et la marque s’engage à méthodes, avec un souci
aurait aussi miné la collecte. « Nous moyenne cache des ré- leur permet de mieux soutenir financièrement un projet d’efficacité et de retour ra-


avons reçu une dizaine de courriers par sultats contrastés. La col- prévoir leurs recettes. des Restos du cœur. pide sur investissement.
semaine de donateurs nous expliquant lecte grand public a par exemple chuté D’importants moyens sont donc Plus innovant encore : la campagne
que 20 euros de moins par mois ne leur de 19 % pour les Apprentis d’Auteuil et consacrés pour convaincre les dona- Game Chaingers, lancée début 2018,
permettaient plus de nous accompa- de 45 % pour Caritas. En revanche, elle teurs de s’engager dans la durée, à destination des joueurs sur PC, par
gner », rapporte Stéphane Dauge, de la a stagné à la Fondation de France, qui a notamment avec la collecte en face à l’Unicef, les incitant à « miner » la
fondation Apprentis d’Auteuil. Pas par ailleurs connu une bonne année face – rue, centres commerciaux, cryptomonnaie ethereum (c’est-à-
anodin, vu le poids des retraités dans en matière de créations de fondations festivals, etc. dire à mettre leur ordinateur à dispo-
la collecte – quasiment 60 % des dons abritées (trente-sept nouvelles). Chez Autre enjeu : le renouvellement du sition de la blockchain servant à vali-
déclarés au fisc en 2018 au titre de la ré- Greenpeace, ainsi que pour d’autres panel de donateurs. La mue progres- der les transactions, contre rémuné-
duction d’impôt sur le revenu l’ont été défenseurs de l’environnement, les sive des modes de collecte, en lien ration) et à lui transférer leurs gains.
par des plus de 60 ans. « La mise en dons ont augmenté. Les structures les avec les évolutions sociétales et Récolte : 30 000 euros. Depuis sep-
place du prélèvement à la source a aussi plus affectées sont celles éligibles au technologiques, se poursuit. Avec tembre, l’Unicef accepte en outre les
joué, certains ont cru que la réduction « don IFI » et les fondations d’utilité surtout, depuis fin 2017, la possibilité dons dans neuf cryptomonnaies, bit-
d’impôt ne serait pas appliquée pour les publique. « Mais, même si elles ne pour les ONG de lever des fonds coin inclus. « Les nouveaux moyens
dons 2018 », ajoute M. Dauge. reçoivent pas de dons IFI, nombre d’as- directement sur Facebook, grâce à constituent pour l’heure de 2 % à 3 % de
Face à ce contexte peu favorable, le sociations ont été touchées par rico- l’apparition du bouton « Faire un notre collecte », indique M. Lyon. p
secteur s’est efforcé de mobiliser les chet, celles qui reçoivent des montants don », et pour les utilisateurs de ce A. BL.
DOSSIER
6| ·
LE MONDE ARGENT
SAMEDI 11 MAI 2019

Philanthropie : fondation sous égide ceux qui ne des choix. « Je compare par exemple
connaissent pas bien la cause et qui souvent la fondation familiale à la
ont conscience qu’identifier les maison de famille, un lieu où l’on se

comment et à qui donner meilleurs projets est une tâche diffi- retrouve, mais dont il faut s’occuper
cile, ou qui souhaitent se consacrer en commun, en arbitrant sans cesse
exclusivement à la mission de la fon- ensemble les dépenses », souligne
dation et non à sa gestion », estime Sabine Roux de Bézieux, présidente
Axelle Davezac, directrice générale d’Un esprit de famille, association
Fondation, fonds de dotation, don, générosité posthume : les moyens de la Fondation de France. « La fon- regroupant 90 fonds de dotation et
dation sous égide présente un avan- fondations d’initiative familiale.
à disposition des bienfaiteurs pour servir l’intérêt général ne manquent pas tage en matière de pérennité : au dé-
cès du fondateur, l’abritante prend le La voie testamentaire
relais et poursuit l’objectif du phi- Reste la générosité posthume. Ar-
lanthrope tant que le capital de la gent, maison, bijoux, œuvres ou
a palette du philanthrope philanthropique. « A partir d’un cer- non lucratif et impliquent que les fon- fondation abritée n’est pas épuisé », comptes-titres peuvent être légués à

L
est large mais à chaque pro- tain montant émerge souvent l’envie dateurs affectent des actifs de ma- souligne par ailleurs Claire Douchy, une association ou à une fondation
jet collera un outil. D’où la de structurer sa démarche, de sanc- nière irrévocable au service de la de Société Générale Private Banking. éligible par voie testamentaire, sans
nécessité de prendre le tuariser les moyens consacrés, d’ins- mission choisie », souligne Benoît Encore faut-il ne droits de succession.
temps, avant de se lancer, crire son action dans la durée ou de Miribel, président du Centre français pas se tromper de En veillant à ne pas
de s’interroger sur ce qu’on fédérer sa famille autour de sa géné- des fonds et fondations. fondation mère. Un Pour choisir dépasser votre quo-
souhaite accomplir. Sur quelle durée. rosité », constate Mme Gerschtein. La différence ? Non dotée de la per- bon « feeling » est tité disponible, pour
Avec quels moyens, en temps et ar- « Le donateur se mue alors en don’ac- sonnalité morale, la fondation sous nécessaire entre les l’association protéger la réserve
gent. Et avec qui. teur, note Stéphane Godlewski, fon- égide est liée par contrat à une deux partenaires. ou la fondation héréditaire de vos
L’instrument le plus simple de- dateur de l’agence Doyouphil. A une fondation abritante, qui dispose « Nous prenons le héritiers. Vos en-
meure le don. Pour sélectionner son époque où tout va vite et où ne sub- d’un droit de veto sur ses activités et temps de faire décou- vers qui aller, fants peuvent toute-
association ou sa fondation, les labels sistent que peu d’espaces pour agir qui, moyennant souvent rémunéra- vrir nos actions, si le les labels Don fois renoncer de fa-
Don en confiance et Ideas peuvent sur le moyen et long terme, la fonda- tion, lui rend des services – assis- projet n’est pas en çon anticipée à tout
aider. « Ces organismes effectuent un tion est un instrument intéressant. » tance juridique, comptable, recher- adéquation avec nos en confiance ou partie de leurs
travail précieux de contrôle, suivi et ac- Elle pourra être opératrice, mener che de projets, etc. La Fondation de statuts nous n’hési- et Ideas droits par un « pacte
compagnement des structures dans la ses propres actions, ou distributive, France prélève ainsi 3 % des flux tons pas à orienter successoral ».
durée », note Stéphanie Gerschtein, financer d’autres structures. Voire sortants des fondations qu’elle les philanthropes peuvent aider Si vous désignez
responsable philanthropie chez Neu- les deux à la fois. abrite. Elle requiert de leur part vers d’autres », té- une association ou
flize OBC. Parmi les autres options : la un engagement de 200 000 euros moigne Vanessa de Lauzainghein, fondation comme bénéficiaire d’un
donation d’un bien immobilier (acte Bon « feeling » nécessaire sur cinq ans, soit 40 000 euros par directrice mécénat et philanthropie contrat d’assurance-vie, l’argent
notarié), de façon définitive ou en Deux outils sont surtout utilisés : la an. Si elle est généraliste, la plu- des Apprentis d’Auteuil. ainsi transmis échappera toutefois
transférant temporairement l’usu- fondation sous égide, créée au sein part des autres sont spécialisées, Quid du fonds de dotation ? « C’est aux règles successorales et ne sera
fruit − le bénéficiaire pourra profiter d’une fondation abritante, et le comme la Fondation Caritas, consa- un véhicule plus simple et souple, qu’il pas réintégré à la succession à votre
quelques années du bâtiment pour fonds de dotation, qui n’a pas droit crée à la lutte contre la pauvreté. Il est possible de mettre en place en mort, « du moins tant que les mon-
son action ou en tirer des loyers. au nom de fondation mais est existe en France une soixantaine de trois semaines, plaide Stéphane Cou- tants restent raisonnables », précise
Certains ressentiront toutefois le aujourd’hui plébiscité. « Tous deux fondations abritantes d’utilité publi- choux, avocat associé chez Fidal. Frédéric Grosjean, responsable du
besoin de créer leur propre véhicule servent l’intérêt général, ont un but que. « Se tourneront plutôt vers une Contrairement à la fondation sous service legs de l’Institut Pasteur.
égide, il est totalement contrôlé par Autre possibilité méconnue : le
des fondateurs et permet par exemple don sur succession. « Il s’agit de don-
d’embaucher du personnel. » Condi- ner une part d’un héritage à une as-
tions pour le créer : au moins sociation ou fondation d’utilité publi-

Quand les banquiers privés


15 000 euros, un conseil d’adminis- que. L’assiette de vos droits de succes-
tration d’au moins trois membres sion sera réduite en fonction »,
(souvent la famille du fondateur) et détaille M. Grosjean. « Le testament
déposer les statuts en préfecture. peut enfin prévoir la création d’une

se font conseilleurs
Si la décision dépendra de vos sou- fondation sous égide pour gérer vos
haits en matière d’autonomie ou au fonds selon vos souhaits », pour-
contraire d’accompagnement, gar- suit-il. Une démarche réservée aux
dez en tête que la démarche impose grands donateurs. p
Pour accompagner leurs clients dans leurs démarches généreuses, toujours de l’implication, du temps, AURÉLIE BLONDEL

des banques se dotent d’un pôle consacré au conseil en philanthropie

uoi de mieux que les sa- conseil en philanthropie et mécé- si l’envie est là, difficile d’anticiper si

Q lons feutrés des banques


privées pour croiser de
grands philanthropes ?
C’est en effet souvent à ces institu-
tions que les plus fortunés s’adres-
nat chez Neuflize OBC. Je les accom-
pagne en amont, puis ce conseil s’en-
richit des différentes expertises de
notre maison – ingénieurs patrimo-
niaux, conseil en art, etc. L’accompa-
celle-ci s’impliquera. »
Dans les banques privées comme
ailleurs, le conseil en philanthropie
s’est peu à peu structuré, profession-
nalisé, et de nombreux acteurs
Des avantages fiscaux à la clé
a générosité jouit en France fonds de dotation. Retenez en outre que,
sent d’abord quand ils cherchent à
structurer leur générosité. Comment
donner du sens à mon patrimoine ?
Comment intégrer ceci dans la prépa-
gnement se poursuit lors de la créa-
tion de la structure juridique, si le
client choisit de créer une fondation
ou un fonds de dotation, et après. »
interviennent désormais. La banque
privée jouant souvent le rôle de porte
d’entrée dans ce monde et travaillant
généralement en architecture
L d’une fiscalité favorable. Se-
lon les cas, donner 100 euros
ne représentera ainsi pour le
contribuable qu’une dépense de 40,
si vous mettez un bien (immobilier,
compte-titres, etc.) à disposition d’une
fondation ou d’un fonds de dotation
dans le cadre d’une donation temporaire
ration de ma succession ? Comment ouverte : lorsque le projet d’un client 34 ou 25 euros, une partie lui étant ren- d’usufruit, vous réduirez votre IFI, car il
créer une fondation ou un fonds de Une porte d’entrée nécessite des compétences externes, due par l’Etat sous la forme d’une réduc- ne comptera plus dans votre patrimoine
dotation ? Quel impact sur ma fisca- « Nous leur expliquons comment étu- commissaires aux comptes, notaires, tion d’impôt. A condition de maîtriser imposable pendant la durée de la dona-
lité ? Comment y associer ma fa- dier les projets des associations, les avocats, experts-comptables, experts les dispositifs. tion, soit trois ans au minimum.
mille ? Autant de questions auxquel- critères à retenir, les questions à dans un domaine spécifique de l’in- L’avantage le plus connu est la réduc- Les entreprises soumises à l’impôt sur
les les ingénieurs patrimoniaux de poser, nous leur fournissons un cane- térêt général, etc., elle lui présentera tion d’impôt sur le revenu (IR). Elle s’élève les sociétés (IS) bénéficient par ailleurs
ces établissements ont l’habitude de vas d’analyse, en somme », ajoute des interlocuteurs. Des services exté- à 66 % du montant du don si l’organisme d’une réduction de 60 % du don à des
répondre. Mais plusieurs banques Claire Douchy, responsable, chez rieurs cette fois bien sûr payants. est d’intérêt général au sens fiscal (fonds organismes d’intérêt général ou d’utilité
sont allées plus loin ces dernières an- Société générale « Le plus dur n’est de dotation compris). Voire 75 % si celui-ci publique, dans la limite de 0,5 % du chiffre
nées en se dotant d’un pôle consacré Private Banking, pas de créer sa fon- aide les personnes en difficulté en four- d’affaires annuel, ou de 10 000 euros si ce
au conseil en philanthropie. du Centre d’exper- « La générosité dation, mais de la nissant repas, soins ou logements. Avec montant est plus élevé. Introduit en jan-
« Un service proposé gracieusement tise philanthropi- faire vivre », martèle des plafonds : dans le premier cas, vos vier, ce nouveau plafond doit profiter aux
à leurs clients, souligne Daniel Geg- que créé début 2016 relevant de son côté Sté- dons sont pris en compte jusqu’à 20 % de petites entreprises.
gioli, responsable banque privée et et qui suit une pe- de l’intime, phane Godlewski, votre revenu imposable ; dans le second,
gestion d’actifs au cabinet Capco. La tite centaine de qui a fondé fin 2018 ils sont éligibles jusqu’à 537 euros. Les ex- Générosité transfrontalière
générosité relevant de l’émotionnel, de personnes par an. cette offre leur l’agence d’accompa- cédents peuvent être reportés sur cinq Si vous donnez à un organisme européen
l’intime, cette offre leur permet de « Nous souhaitons permet de tisser gnement Doyou- ans. Il s’agit d’une réduction, pas d’un cré- agréé en France, vous obtiendrez sans
tisser ou renforcer des liens affectifs être des facilitateurs phil. « Au début, c’est dit d’impôt : vous n’y avez droit que si difficulté un reçu fiscal. La liste est
avec eux, donc de les fidéliser. » BNP de philanthropie », ou renforcer des l’euphorie, mais ra- vous payez l’impôt sur le revenu. A titre consultable sur le portail Impots.gouv.fr.
Paribas Wealth Management a ouvert résume-t-elle. liens affectifs pidement les créa- dérogatoire, les dons pour Notre-Dame Pour une structure non agréée mais éta-
la route dès 2008 et dispose à l’inter- Pour qui ne sou- teurs s’aperçoivent de Paris doivent bénéficier du taux de blie dans l’Union européenne, vous
national d’une équipe conseil de neuf haite pas avoir sa avec eux, donc que la gestion est 75 % jusqu’à 1 000 euros (66 % au-delà). devrez prouver au fisc qu’elle présente
personnes. Plus d’un millier de propre fondation, de les fidéliser » complexe. Il existe Les dons sont affectés aux revenus que des caractéristiques similaires aux orga-
clients ont déjà été accompagnés. ou pas tout de un vrai besoin sur ce vous déclarez : sont par exemple à inscrire nismes pouvant bénéficier de l’avantage
Si les autres banques privées qui se suite, ces banques STÉPHANIE point, qu’il s’agisse ce mois-ci dans votre déclaration 2019, fiscal en France.
sont lancées ont généralement af- ont par ailleurs du travail sur les pro- portant sur vos revenus 2018, les mon- Autre solution, qui ne concerne que la
fecté juste une ou deux personnes à souvent créé une
GERSCHTEIN grammes, le choix tants versés en 2018. Et malgré la mise en réduction d’impôt sur le revenu : le Trans-
Neuflize OBC
ce service, toutes ou presque ont re- solution clé en des projets à soute- place du prélèvement à la source, 2018 national Giving in Europe, qui vise à facili-
cruté à ces postes des profils tout main, une struc- nir, l’animation de la n’est pas une année blanche pour ces ter la générosité transfrontalière et couvre
droit venus de l’univers philanthro- ture pouvant recevoir leurs dons. A gouvernance, l’évaluation. Le marché réductions d’impôt, le fisc vous versera vingt pays. Adressez-vous à la Fondation
pique afin d’apporter à leurs équipes la Banque transatlantique, le fonds compte beaucoup d’acteurs spéciali- votre dû cet été, amputé de l’acompte de de France, référent hexagonal de ce ré-
patrimoniales, juridiques et fiscales maison baptisé « Fonds de dotation sés dans le conseil initial, moins à la 60 % perçu en janvier si vous étiez déjà seau. Elle demandera à la fondation réfé-
la vision stratégique et la connais- transatlantique » a toutefois été suite. Je propose même aux philanth- donateur en 2017. Au printemps 2020 rente du pays en question d’expertiser
sance du terrain qui pouvaient faire conçu, il y a six ans, dans une opti- ropes de déléguer à l’agence la gestion seront déclarés les dons 2019. l’association que vous visez et de dire si
défaut. A l’image de Croisine Martin- que spéciale : servir d’« incubateur à de la fondation quelques années, pour Autre dispositif fiscal accessible aux elle est éligible à la réduction d’impôt. Si
Roland, qui gère le département phi- philanthropie ». la phase de montée en puissance. » particuliers, calqué sur les « dons ISF » : c’est le cas, c’est la Fondation de France qui
lanthropie fondé par la Banque tran- « Il permet de mettre le pied à l’étrier « En parallèle se développe aussi le les « dons IFI », liés à l’impôt sur la vous enverra le reçu fiscal ; 5 % du don se-
satlantique en 2014. « Nous commen- avant de bâtir sa fondation. Les phi- marché de l’évaluation d’impact, plu- fortune immobilière. Réalisables jusqu’à ront prélevés pour couvrir les frais.
çons par creuser leurs envies, leur lanthropes créent leur fonds dans sieurs cabinets ont vu le jour récem- la déclaration d’IFI, ils peuvent être Pour les autres continents, les possibili-
demandons ce qui les fait vibrer, s’ils notre fonds », explique Mme Martin- ment pour aider les mécènes sur cet soustraits de l’impôt dû à hauteur de 75 % tés sont restreintes. Ouvrent notamment
ont déjà fait du bénévolat, s’ils enten- Roland. Un peu comme ce qu’ils aspect », constate Arthur Gautier, qui de leur montant, dans la limite de droit à réduction d’impôt sur le revenu
dent se lancer en famille, etc. Cela né- feraient avec une fondation sous dirige la chaire Philanthropie de l’Es- 50 000 euros donnés par an. A condition certaines actions humanitaires menées
cessite beaucoup d’échanges », expli- égide. « Nous les incitons à réfléchir sec. Fort de l’explosion du nombre d’être dirigés vers une structure éligible, dans le reste du monde si elles le sont par
que-t-elle. « Chaque philanthrope fait aux projets, les encourageons à aller de fondations, le conseil en généro- la liste étant plus réduite que pour la un organisme français ou de l’UE. Ainsi
son chemin, ce qui requiert recul, sur le terrain. Cela leur permet aussi sité, sous ses multiples facettes, a de réduction « IR ». Le sont notamment les que les dons aux organisations auxquel-
réflexion et introspection, renchérit de s’entraîner à la gouvernance, beaux jours devant lui. p fondations d’utilité publique et les fon- les la France est affiliée, comme l’Unicef. p
Stéphanie Gerschtein, responsable généralement en famille. Car même A. BL. dations qu’elles abritent, mais pas les JOËL MORIO
DÉPENSER
·
LE MONDE ARGENT
SAMEDI 11 MAI 2019 |7
La Biennale de Venise, un accélérateur de cote
/ ART / Avec 90 nations exposées, l’exposition met en lumière des artistes en provenance de pays rarement représentés

a Biennale de Venise, qui réalise des vidéos déjantées, des Venise ne crée pas de toutes pièces nation a été un vrai déclencheur projecteurs, mais de faire partie plus de temps et de sérénité ». Le

L se tient du 11 mai au
24 novembre, est au
monde de l’art contem-
porain ce que les Jeux
olympiques sont au sport et le
Festival de Cannes au cinéma :
une compétition de haut niveau
tapisseries et céramiques n’est
pas une inconnue. Elle a déjà reçu
en 2013 le prestigieux Turner
Prize et exposé dans des musées
et centres d’art importants. « Elle
a régulièrement vendu aux collec-
tionneurs français et internatio-
de nouveaux intérêts, cela permet
plutôt de confirmer des intérêts
existants ». Pas question d’ailleurs
d’augmenter de manière dérai-
sonnée le prix de ce tandem,
intéressé par la relecture des mar-
ges, et dont les prix s’échelon-
pour les collectionneurs, notam-
ment avec l’acquisition de sept
œuvres d’un coup par la Fonda-
tion Zinsou », confie Eric Dereu-
maux, directeur de la galerie RX à
Paris. Les prix devraient égale-
ment évoluer, sans forcément
d’une conversation », reconnaît
Léa Chauvel-Lévy, codirectrice de
la Galerie Allen, qui la représente
à Paris. Et d’admettre que, depuis
sa nomination, « les articles sur
elle pleuvent et les demandes de
prix augmentent ».
thème sur lequel travaillent
d’ailleurs Renate Lorenz et Pau-
line Boudry est celui du moving
backwards, l’intuition qu’il fau-
drait peut-être réhabiliter l’idée
de marcher vers l’arrière, au sens
propre, mais aussi au figuré… p
de talents venus des quatre coins naux, donc on ne peut pas dire nent de 10 000 euros pour des s’emballer. « Il faut compter entre Attention toutefois : si la Bien- ROXANA AZIMI
du monde. Au total, 90 nations qu’il y a eu un soudain intérêt wig pieces (pièces murales réali- 5 000 et 25 000 euros en moyenne, nale a à court terme un effet accé-
rivalisent cette année dans l’es- depuis sa nomination, précise sées en cheveux synthétiques) à ce qui laisse imaginer une grande lérateur comparable au Goncourt 58e Biennale de Venise, « May You
poir de décrocher un Lion d’or ou, Nathalie Obadia. Disons plutôt que 30 000 euros pour des installa- marge de manœuvre », poursuit pour le livre ou à l’Oscar pour le Live in Interesting Times », du 11 mai
à défaut, une « visibilité exception- désormais des ventes d’œuvres à tions vidéo. « La participation à la le galeriste. cinéma, elle ne suffit pas à au 24 novembre. Labiennale.org/it
nelle auprès des décideurs les plus des prix plus importants, entre Biennale peut être l’occasion de le conforter la carrière d’un artiste.
influents – critiques, musées, col- 50 000 et 100 000 euros, sont plus faire, parce qu’on se rend compte Effet à court terme Pour fêter le centenaire de cet
lectionneurs », selon la galeriste fréquentes. » avec cette actualité que les prix Ce potentiel guette aussi Angelica événement en 1995, l’artiste fran-
parisienne Nathalie Obadia, qui sont restés bas pendant long- Mesiti, dont les prix débutent çais Christian Boltanski avait
représente l’artiste Laure Prou- Premier pavillon Madagascar temps, mais ce n’est jamais dans autour de 16 000 dollars. L’artiste publié un livre répertoriant les NOUS CONTACTER
vost, locataire cette année du Bien que Cathy Wilkes (Grande- des proportions folles », précise australienne a une actualité ri- milliers de créateurs qui y Posez vos questions
pavillon français. L’impact sur la Bretagne) jouisse déjà d’une forte Isabelle Alfonsi. che. Non seulement elle repré- avaient participé. A peine 10 % Par courriel : argent@lemonde.fr
carrière et par ricochet sur le mar- reconnaissance institutionnelle, La Biennale profite surtout aux sente son pays à Venise, mais elle d’entre eux étaient restés dans Par courrier : Le Monde Argent
ché n’est pas le même selon que un nouvel emballement s’est artistes issus de pays sur lesquels expose simultanément des ins- l’histoire. Et comme le rappelle 80, boulevard Auguste Blanqui
les créateurs invités soient déjà aussi fait sentir. « C’est incroyable le projecteur est moins souvent tallations vidéo immersives au avec sagesse Isabelle Alfonsi, « il y 75707 Paris Cedex 13
reconnus ou émergents, et qu’ils cet effet “vu à Venise”, alors que braqué. Prenons le cas de Joël Palais de Tokyo, à Paris. « Partici- a d’autres accomplissements dans Suivez Le Monde Argent sur
viennent de pays prescripteurs somme toute une œuvre n’est Andrianomearisoa, qui repré- per à un événement artistique les carrières d’artistes que les ex- www.lemonde.fr/argent/
ou de contrées moins en vue. guère différente avant ou après », sente le premier pavillon de d’une telle ampleur ne permet pas positions internationales, d’autres Twitter : @LeMondeArgent
Sans oublier l’effet immédiat sourit son galeriste bruxellois Madagascar à Venise. « Sa nomi- seulement d’être sous le feu des lieux où travailler, parfois avec Instagram : @LeMondeArgent
produit par l’œuvre sur un public Xavier Hufkens. Ce dernier n’en-
en quête de sensations fortes tend pas spéculer sur la Biennale
mais prompt au zapping. en changeant du tout au tout les
La Biennale de Venise ne va pro- prix de ses sculptures et installa-
bablement pas changer la vie du tions, qui oscillent actuellement
septuagénaire Martin Puryear, entre 50 000 et 200 000 livres
qui représente les Etats-Unis, sterling (58 000 et 232 000 euros).
dont les plus grandes sculptures Pour Isabelle Alfonsi, codirec-
atteignent le million de dollars. trice de la galerie Marcelle Alix,
En revanche, elle pourrait boos- qui représente Pauline Boudry et
ter la carrière de Laure Prouvost, Renate Lorenz, locataires du
née en 1978. La jeune femme, qui pavillon suisse, « la Biennale de

Les autos d’occasion


en salles de vente
/ ENCHÈRES / De plus en plus de vacations
sont consacrées aux voitures récentes

our dénicher une voiture

P d’occasion de plus en plus


Attention
de particuliers fréquen- aux frais de
tent les ventes aux enchè-
res, les maisons de ventes organi-
vente, autour
sant de nombreuses vacations de 14 % ou 15 %,
entièrement consacrées aux voi-
tures récentes. « Dans chacune de
à ajouter
nos ventes hebdomadaires, précise au prix final
Pierre Drouin, de l’étude Mercier
& Cie, à Lille, nous proposons envi-
ron 300 voitures, et 60 % des « Ce qui se vend le mieux, ce sont
achats sont réalisés par des parti- les petites citadines comme les
culiers. Il s’agit de voitures assez ré- Twingo, et les hybrides de type
centes, qui ont entre quelques mois Toyota, très prisées par les VTC.
et dix ans, accompagnées de leur Tandis que les diesels représentent
carnet d’entretien et d’un contrôle encore 70 % des ventes, mais avec
technique. De plus, nous propo- des cotes en baisse. »
sons une garantie de trois mois
pour les véhicules de moins de « Petit frisson »
15 ans et moins de 200 000 km. » Quant aux électriques, qui com-
Beaucoup de particuliers res- mencent à apparaître dans les
tent persuadés qu’aux enchères, ventes, elles intéressent égale-
les voitures sont vendues « en ment des acheteurs étrangers, et
l’état », et qu’il est même impos- leur cote monte vite. Les nouvel-
sible de savoir si elles démarrent. les normes environnementales
C’est en fait le cas des véhicules comptent dans les choix actuels,
proposés dans le cadre des procé- du fait de la prime gouvernemen-
dures judiciaires, qui représen- tale visant à récompenser l’achat
tent une minorité. « Dans ces de véhicules moins polluants. Les
cas-là, nous ne savons effective- voitures d’occasion sont donc
ment rien de l’historique de la voi- systématiquement montrées
ture, et parfois nous n’avons avec leur vignette Crit’air.
même pas les clés, précise Marie- Outre les prix et garanties (atten-
Line Balsan, de l’étude de Cherré tion aux frais de vente autour de
(Sarthe). Nous conseillons aux 14 % ou 15 %, à ajouter au prix
particuliers de ne pas se risquer final), le public informé sur ces
sur ces achats. » ventes grâce aux sites des com-
Dans le cadre des ventes volon- missaires-priseurs, à leurs réseaux
taires, les voitures viennent des sociaux, à la presse locale ou plus
locations longue durée, des re- largement sur Interencheres.com
tours de crédits, des collectivités cherche également souvent à faire
territoriales, des flottes d’entrepri- un achat original. « Acheter aux en-
ses, des concessions automobiles chères, c’est aussi avoir un petit fris-
ou de particuliers. Ceux qui prati- son, les particuliers me disent sou-
quent ces ventes viennent d’abord vent qu’ils ont une histoire particu-
chercher un prix intéressant. « Les lière avec la voiture », estime Pierre
adjudications sont entre 30 % et Drouin. Et à condition d’avoir an-
35 % en dessous de la cote Argus », ticipé le déblocage de leur carte de
affirme Marie-Line Balsan. Pierre crédit ou un virement bancaire, ils
Drouin nuance le propos, souli- peuvent repartir avec, sans atten-
gnant que les marques et modèles dre de livraison. p
influencent beaucoup les prix : CLÉMENTINE POMEAU-PEYRE

Vous aimerez peut-être aussi