Vous êtes sur la page 1sur 10

SOMMAIRE

Introduction générale ............................................................................................................................... 3


I. Les composants d’un moteur à explosion : .......................................................................................... 4
II. Assemblage du moteur : ..................................................................................................................... 9
III. La simulation des mouvements du Moteur (cinématique et liaisons) ............................................. 10

1
Liste de figure

Figure.1 : moteur a 4 temps .................................................................................................................... 3


Figure 2. La culasse en rouge................................................................................................................... 4
Figure3..Le piston .................................................................................................................................... 5
Figure.4 La bielle...................................................................................................................................... 6
Figure5. Le vilebrequin ............................................................................................................................ 6

2
Introduction générale

Le moteur à explosion est un moteur à combustion interne, essentiellement utilisé


pour la propulsion des véhicules de transport (avion à hélice, automobile, moto,
camion, bateau), pour une grande variété d'outils mobiles (tronçonneuse, tondeuse
à gazon) mais aussi pour des installations fixes (groupe électrogène, pompe).

L'expression «moteur à explosion», consacrée par l'usage, est impropre car elle ne
rend pas compte de l'ensemble des phénomènes ayant lieu dans ces moteurs ;
l'expression «moteur à combustion interne» est plus correcte.

Une détonation, forme spécifique de combustion pour laquelle la vitesse du front


de flamme est supérieure à 1 km/s, a quelquefois lieu, mais c'est un défaut de
fonctionnement (sauf lors du démarrage de la combustion des moteurs Diesel).
Théoriquement, c'est une déflagration qui se produit au sein de ces moteurs. Les
moteurs à allumage commandé, contrairement aux moteurs Diesel nécessitent une
étincelle pour le déclenchement de la combustion du mélange carburant / air.

Figure.1 : moteur a 4 temps

3
I. Les composants d’un moteur à explosion :
Le cœur de l'automobile : Voici sommairement son fonctionnement :

Avant d’aborder le fonctionnement proprement dit du moteur, découvrons


d’abord ses composants principaux :

- Le bloc-moteur : il s’agit de l’armature du moteur. Dans cette dernière sont


creusés les cylindres. Le bloc moteur est couvert par la culasse. Dans la partie
basse du bloc moteur se trouve le vilebrequin.

-La culasse : nous l’avons vu précédemment, elle couvre le bloc-moteur. Elle


contient les soupapes, les chambres d’admission et d’échappement et les trous de
fixation des bougies. Une culasse est dite « multisoupapes » si elle contient plus
de deux soupapes par cylindre. Les avantages d’une culasse multisoupapes sont:

-Meilleur remplissage et meilleure « respiration » du moteur.

-Courbe de couple plus plate.

-Meilleur rendement du moteur.

Figure 2. La culasse en rouge

4
-Le piston : Sa fonction est de transmettre toute l’énergie qu’a créée l’explosion à
la bielle qui elle-même transmettra au vilebrequin. L’étanchéité du piston est
assurée par les segments qui l’entourent.

La tête du piston est généralement forgée dans un alliage d’aluminium et de


céramique afin de pouvoir supporter de très fortes températures.

Figure3..Le piston

-La bielle: Il s’agit d’une pièce qui assure la liaison entre le piston et le
vilebrequin. La bielle se compose de trois parties:

-le pied (au niveau du piston)

-le corps

-la tête (au niveau du vilebrequin)

5
Figure.4 La bielle

-Le vilebrequin : Il transforme le mouvement alternatif rectiligne du piston en


mouvement rotatif par l’intermédiaire de la bielle.

Figure5. Le vilebrequin

6
Voici, sans rentrer dans les détails les éléments principaux du moteur, bien sûr, je
ne vous aie pas parlé des injecteurs ou du carburateur et des soupapes ainsi que
tous les éléments annexes mais nous verrons ça plus tard.

 On l'appelle également " BLOC- CYLINDRES " ou " CARTER-


CYLINDRES ".

 RÔLE

 Le bloc-moteur

Il sert de support à tous les organes principaux (piston, vilebrequin,...) et aux


organes annexes (démarreur, conduits,...).

C'est la pièce-maîtresse du moteur, le " châssis " de celui-ci.

 Le cylindre

- Il sert de glissière au piston.

- Il contient les gaz et permet leur évolution.

- Il détermine la cylindrée unitaire

 LA CULASSE :

 RÔLE
Elle assure la fermeture des cylindres dans leur partie supérieure, et contient la
chambre de combustion.
_ Elle permet la circulation des gaz : conduits ou chapelles.
_ Elle reçoit tout ou partie de la distribution.
_ Elle reçoit la bougie d'allumage.

_ Elle doit évacuer une quantité importante de chaleur (combustion = 2000°C).

7
 LE PISTON :

 RÔLE
Compression des gaz frais grâce à la force de la bielle ( P = F / S ).
Transformation de la pression des gaz enflammés en une force ( F = P . S ).

 LA BIELLE :

 RÔLE
_ Elle transmet la force du piston au vilebrequin.

_ Elle participe à la transformation du mouvement (alternatif >>> rotatif).

 LE VILEBREQUIN :

 RÔLE
_ Il reçoit l'effort transmis par les pistons et les bielles et fournit un mouvement
circulaire en sortie du moteur.
_ Il entraîne en rotation certains accessoires (ex: pompe à huile, distributeur
d'allumage etc...).

 LE VOLANT – MOTEUR :
RÔLE
_ Le volant moteur est une masse d'inertie servant à régulariser la rotation du
vilebrequin.
_ Le volant a également d'autres fonctions secondaires :
• il porte la couronne de lancement du démarreur.
• il porte le système d'embrayage et possède une surface d'appui pour le disque.
• il porte parfois le repère de calage d'allumage ou le déclenchement du repère
P.M.H.

8
II. Assemblage du moteur :

9
III. La simulation des mouvements du Moteur (cinématique et
liaisons)

10