Vous êtes sur la page 1sur 19

ESITH

Chapitre 5 : Le paiement
des droits et taxes
douaniers
Plan
Introduction
 Modalités de paiement au
comptant des droits et taxes
 Modalités de garantie des
droits et taxes
Introduction

Marchandises :
 Gage des droits et taxes
 Ne peuvent être retirées du
bureau des douanes qu’après le
paiement, la garantie ou la
consignation des droits et taxes
1. Modalités de paiement au
comptant des droits et taxes
A. Principe

 Dans un délai maximum de 3 jours à


compter de la date d’émission du titre
de recette.
 Au-delà de 3 jours : Intérêt de retard
au taux de 14 % l’an dû au lendemain
du jour d’expiration du délai jusqu’au
jour de paiement inclus.
Nombre de
Intérêt Montant jours de
de des X 14 % retard
retard = droits et X 360 jours
taxes
B. Paiement par chèque
bancaire
 Chèque barré émis par le déclarant ou le
propriétaire de la marchandise à l’ordre
du Receveur du bureau de douane
concerné sans mention de son nom.
 Certification des chèques en cas de
montant supérieur à 15.000,00 DH .
 Chèque daté du jour ou la veille du jour
de la remise à la caisse du Receveur.
C. Paiement par obligation
cautionnée

 Dans le cas d’un montant supérieur à


2.000,00 DH.
 4 types d’obligations cautionnées :
 à 60 jours
 à 90 jours
 à 120 jours
 à 180 jours
 Délai courant à compter de la date
d’émission du titre de recette.
 Souscription de l’obligation
cautionnée à l’ordre du Receveur
du bureau de douane concerné.
 Paiement d’une majoration au
taux de 14 % l’an du montant de
l’obligation cautionnée.
 Paiement d’un droit de timbre au
taux de 1 ‰ du montant de
l’obligation cautionnée.
Intérêts de retard dans le cas de
paiement au comptant : Principe

J + 2 : Date
J : Date
limite de Date de
d’émission du
paiement J+3 paiement
titre de recette

3 jours Délai de retard


Intérêts de retard dans le cas de paiement
au comptant : Application
Le titre de recette a été émis le 10.10.2008. Les
droits et taxes ont été payés le 22.10.2008 par
chèque certifié. Le montant des droits et taxes
s’élèvent à 20.000,00 DH.
10.10.2008
22.10.2008
Date
d’émission du 12.10.200813.10.2008 Date de
titre de recette paiement

3 jours Délai de retard :


10 jours

Intérêt de retard = 20.000,00 x 14 % x 10/360 ≈


78,00
2. Modalités de garantie des
droits et taxes
A. Le crédit d’enlèvement

 Possibilité d’enlèvement des


marchandises déclarées dès la
vérification avant le paiement des droits
et taxes.
 Consenti sous la garantie d’une
soumission cautionnée (formule défini
par l’ADII)
 Engagement de payer les droits et taxes
dans un délai maximum de 15 jours, 30
jours, 45 jours, 90 jours, 120 jours ou 180
jours.
 Engagement de payer une remise selon les
taux suivants :
 Pour les crédit d’enlèvement à 15 jours : 0,21 %
 Pour les crédit d’enlèvement à 30 jours : 0,41 %
 Pour les crédit d’enlèvement à 45 jours : 0,62 %
 Pour les crédit d’enlèvement à 90 jours : 1,24 %
 Pour les crédit d’enlèvement à 120 jours : 1,65 %
 Pour les crédit d’enlèvement à 180 jours : 2,47 %
 Engagement de payer un intérêt de retard
au taux de 8 % l’an du lendemain du jour de
l’échéance à celui de l’encaissement inclus.
 A l’échéance : Paiement des droits et
taxes et de la remise soit par chèque
soit par obligation cautionnée
(prenant effet à partir de la date
d’expiration du crédit d’enlèvement)
Intérêts de retard dans le cas de
garantie : Principe

J : Date de J + (N – 1) :
garantie des Date limite Date de
droits et taxes de paiement J+N paiement

Délai du crédit d’enlèvement Délai de retard


:N
Intérêts de retard dans le cas de garantie :
Application
Les droits et taxes ont été garantis le 10.08.2008. Le crédit
d’enlèvement porte sur une période de 30 jours. Les droits et taxes
ont été payés le 27.09.2008 par chèque certifié. Le montant des
droits et taxes s’élèvent à 20.000,00 DH.

10.08.2008
27.09.2008
Date de
garantie des 08.09.200810.09.2008 Date de
droits et taxes paiement

Crédit d’enlèvement à 30 jours Délai de retard :


18 jours

Intérêt de retard = 20.000,00 x 14 % x 18/360 ≈


140,00
B. La consignation des droits et
taxes
L’article 98 du code des douanes énonce :
« 1° L’administration peut autoriser les redevables à
consigner, à la caisse de l’agent chargé du
recouvrement, une somme garantissant le paiement
des droits et taxes sur la base des éléments
d’assiette qu’elle aura appréciés.
En cas de litige, la consignation du montant des
pénalités encourues peut être requise.
2° Si à l’expiration d’un délai de six mois du jour de la
consignation, le redevable ne régularise pas cette
dernière, l’administration peut procéder d’office à la
liquidation définitive des droits et taxes et des
pénalités encourues et à leur application, sauf si la
non régularisation est imputable à l’administration.
3° Lorsque la somme consignée est inférieure au
montant des droits et taxes exigibles lors de la
régularisation de la consignation intervenue d’office
ou à l’initiative du redevable, il est perçu par
l’administration sur le complément à recouvrer, un
intérêt de retard dû depuis le jour de la
consignation jusqu’au jour de l’encaissement
inclus.
4° Lorsque la somme consignée est supérieure au
montant des droits et taxes et des pénalités dus, le
surplus est remboursé au redevable dans un délai
de trente jours. »

Centres d'intérêt liés