Vous êtes sur la page 1sur 35

Imputrescibles

Partie reservee au meneur


Sommaire
SOMMAIRE
LES USA EN 1920 p.4

La religion p.6

La chute des anciennes valeurs p.6


L'Ordre du Renouveau p.7
Les Agents Fédéraux p.10
Le Ku Klux Klan p.14

Reborn in the USA p.14

La contamination par la trioxine p.15


Après la mort (Phase 2) p.15
Après la mort (Phase 3) p.16

CHICAGO EN 1920 p.18

Résumé des événements précédents p.18


Personnages importants de Chicago p.19
Les organisations criminelles de la ville p.25

CHARLIE ET LA DISTILLERIE p.26

p.3 p.3
Les USA en 1920
CONFIDENTIEL
Les USA en 1920
Nous sommes maintenant en 1920 et un constat s'impose à nous
: l'état n'a pas cessé de nous mentir ces cinq dernières années. Oubliez
donc d'ores et déjà tout ce qu'il a pu vous raconter. Ces raisons pour iso-
ler le Vieux Continent et ses habitants sont bien différentes de ce qu'on
essaye de nous faire croire. Je vais vous présenter ici les bribes de vérité
que nous avons pu réunir au cours des derniers mois, mes hommes et
moi. Mais avant toute chose, permettez-moi de me présenter. Je m'ap-
pelle Al Capone. Je ne pense pas que vous ayez déjà entendu parler de
moi mais qui sait… Mes amis et moi avons dû quitter les USA il a bien-
tôt quatre ans à cause de ce pourri de Finner. Tout ça parce que nous
sommes européens…Depuis, nous mettons tout en œuvre pour appren-
dre aux gens la vérité sur cet homme et ses acolytes. Nous avons réussi
à rallier plusieurs autres réfugiés à notre cause. Tous ensemble, nous
avons réuni suffisamment d'informations pour nuire au gouvernement
actuel des USA. Il ne nous manque que des preuves. Malheureusement,
il nous est impossible de les réunir d'ici, au Canada. Toutefois, certains
de nos alliés sont encore aux USA et tâchent d'accomplir l'impossible
pour nous ramener de quoi appuyer nos propos. Nous avons déjà pu réu-
nir les informations suivantes :

1915 : La guerre mondiale fait rage. Alors qu'il effectue des


recherches sur un nouveau gaz de combat, un laboratoire militaire amé-
ricain met au point une formule permettant aux humains de se relever
après leur mort. Cette formule, dont l'application pouvait dans un pre-
mier temps sembler parfaite pour la médecine, présente quelques
défauts non négligeables. Il semblerait en effet que les hommes se rele-
vant suite à son utilisation subissent quelques effets secondaires indési-
rables. Au bout d'une durée plus ou moins longue (variant de quelques
jours à quelques semaines après le décès), le sujet semble progressive-

p4 p.4
Les USA en 1920
ment perdre ses facultés intellectuelles et retourner à l'état animal avant être un futur mangeur d'hommes.
de mourir véritablement quelques semaines plus tard. On observe ainsi Finalement, en l'espace de quelques mois, la guerre laisse place
des cas de cannibalisme chez les cobayes maintenus en captivité. à un chaos général sur le Vieux Continent. De son côté, le gouvernement
Toutefois, le gouvernement américain semble décidé à l'utiliser. Il ne américain accuse officiellement un virus qui aurait été mis au point par
voit en effet que les avantages pratiques d'une telle formule : les soldats l'Allemagne.
traités peuvent se relever sans arrêt et continuer à se battre. Ils disposent
également d'une force supérieure à la normale. De plus, les personnes Octobre 1917 : Moins d'un an après avoir lancé le facteur qui
contaminées par ce produit ne semblent pas être contagieuses, ce qui allait causer la chute du continent Européen, le président Wilson se sui-
limite grandement les risques pour la population civile. Le gouverne- cide. Dans le tumulte et l'incertitude qui en résultent, un politicien sorti
ment décide d'appeler cette molécule trioxine et entre dans de grands de nulle part ou presque (Howard Finner) devient président et met en
débats quant à son utilisation future dans le conflit mondial en cours et oeuvre tous les moyens mis à sa disposition pour mettre en quarantaine
la révélation des résultats de ses expériences. l'ensemble de l'Europe. Bien que tolérée, l'Asie est observée avec suspi-
cion à cause de sa proximité avec l'Europe. Il s'arrange pour que toutes
Novembre 1916 : Après plusieurs mois de débats houleux dont les communications entrant et sortant de ce continent soient coupées. Le
le contenu est tenu secret défense, les responsables américains arrivent monde entier est en état de choc. Finner décide de restaurer l'ordre aux
à une conclusion : ils envoient un détachement de 60000 soldats boos- Etats-Unis en lançant une campagne très stricte qu'il appelle " La fonda-
tés à leur insu à la trioxine se battre contre l'Allemagne. En dehors du tion d'une ère nouvelle ".
gouvernement américain, personne n'est mis au courant de l'existence
du produit. Les soldats eux-mêmes croient que le sérum qui leur a été Décembre 1917 : Mise en place du Finner Act. À cette occasion,
injecté n'est qu'un vaccin. il crée le bureau fédéral de Prohibition dont la mission première est de
veiller à contrôler la circulation d'alcool. Toutefois, cet organisme com-
Février 1917 : Au cours des derniers mois certains militaires prend également des agents dont la mission est de surveiller l'éventuelle
s'étonnent de voir des soldats américains se relever alors qu'ils sem- activité de zombies et contaminés sur le sol américain. Ces agents, triés
blaient mortellement touchés. Certains de ces soldats américains arri- sur le volet, doivent garder le secret sur leur véritable activité afin de ne
vent en phase 3 et commencent à essayer de dévorer les vivants, ne fai- pas alerter le grand public. Ils ont toutefois le droit de prendre les mesu-
sant pas la distinction entre leurs alliés et leurs ennemis. Le conflit res nécessaires dans les cas les plus urgents.
tourne alors véritablement au carnage : la quasi-majorité des soldats
américains deviennent complètement incontrôlables et sèment la mort
dans les rangs des diverses armées engagées. Contrairement à ce La plupart de ces informations sont bien entendu confidentielles.
qu'avaient révélé les essais, des soldats non contaminés par l'armée amé- J'espère qu'en agissant comme je le fais en ce moment même, j'aiderai
ricaine commencent à se relever un peu partout en Europe. Rapidement, la vérité à éclater et les citoyens américains à regagner le contrôle de
les deux camps sont plus ou moins mis en déroute, fuyant devant les leur pays.
hordes de zombies qui dévorent sans distinction tous ceux qui sont Vous aussi, rejoignez le Mouvement de Libération des Etats-
encore vivants, alliés ou ennemis, militaires ou civils. La tension au sein Unis !
des différentes armées est à son comble, chaque soldat pouvant très bien

p.5 p.5
Les USA en 1920 - La religion
Le document ci-dessus a été trouvé lors de l'arrestation La religion
de dissidents qui s'étaient installés dans l'imprimerie Finnigan à la fron-
tière canadienne. Le Federal Bureau of Prohibition en a conclu que ces La chute des anciennes valeurs
criminels étaient en train de rallier d'autres criminels à leur cause afin
d'attaquer les Etats-Unis. Plus que jamais, il est recommandé de renfor- Howard Finner eut la bonté d'assurer le transport du Pape et de
cer la surveillance des européens résidant dans les pays limitrophes. la plupart des membres importants du Clergé aux USA fin septembre
1917. Il leur offre même d'occuper un bout de terrain du Texas et leur
fournit les moyens de l'aménager à leur goût.
Washington, le 9 juillet 1920. Cependant, avec l'isolement radical de l'Europe et le début de la
propagation de la trioxine en Amérique, la situation est devenue critique
pour les croyants. En effet, ces événements tragiques ont introduit le
-Courrier du directeur du FBP à l'attention de Howard Finner, doute en eux et ils se sont retrouvés coupés de certains des représentants
Président des Etats-Unis d'Amérique. les plus importants de leur religion. De même que le catholicisme, beau-
coup de religions ont souffert de ce nouvel ordre mondial. Alors que cer-
___________________ tains perdaient espoir et se détournaient de la religion, d'autres s'y réfu-
giaient afin d'essayer d'y trouver leur salut. Cependant, la plupart des
religions eurent beaucoup de mal à justifier ces événements auprès de
leurs croyants, la pratique la plus répandue étant alors d'y voir une
épreuve imposée aux hommes par Dieu (quel que soit le nom que ces
hommes lui donnent).
Quelques religieux virent dans la Prohibition une occasion de
maintenir la foi de leurs fidèles en les exhortant à lutter contre l'alcool.
Il s'agissait en effet pour eux d'une bonne chose d'interdire aux hommes
la consommation de l'alcool, sauf dans le cas du vin de messe qui lui res-
tait en libre accès pour les clergés. La plupart des religions ne se pro-
noncent pas sur l'attitude à adopter vis-à-vis des européens. Toutefois
l'une d'elle se démarque par une position radicale et réunit de plus en
plus de fidèles : L'Ordre du Renouveau.

p.6 p.6
Les USA en 1920 - La religion
L'Ordre du Renouveau

" Mes amis, vous êtes-vous déjà demandés d'où venait le nom de
Chicago ?
Il vient d'un terme utilisé par ceux qui occupaient ces terres
avant : " chickagou ", qui faisait référence à la mauvaise odeur de ces
lieux à l'époque. Hé bien je vous assure que notre ville n'a jamais aussi
bien porté son nom qu'aujourd'hui !
Les morts qui se relèvent hantent nos rues et mettent en péril nos vies
ainsi que celles de nos proches.
Nous ne devons pas rester à rien faire. Ces morts sont revenus
de l'enfer pour nous y traîner avec eux mais nous mettrons tous les
moyens de nos côtés pour les y renvoyer le plus vite possible.
Il est de notre devoir d'abattre ces créatures du Diable. " Fondé en juin 1918 par Gregory Simmons, l'Ordre du
Renouveau s'établit d'abord dans le Tennessee avant de se propager pro-
-Extrait d'un discours de John McLusky, Grand gressivement sur tout le territoire américain. Cette nouvelle religion
Prêtre de l'Ordre du Renouveau de Chicago reprend quelques grands principes du christianisme, en dehors de sa
prise de position radicale par rapport aux morts-vivants qui apparaissent
un peu partout dans les Etats-Unis.
********** En effet, Gregory Simmons a décidé d'emblée de révéler à ses
fidèles l'existence de ces créatures qu'il qualifie lui-même de " Créatures
" Mon Père, il semblerait que ce jeune enfant ait réussi à survi- du Malin ". Il leur demande entre autres de le désigner sous l'appellation
vre à cette boucherie. Que devons-nous faire de lui ? de " Grand Maître ". Le gouvernement a bien entendu tenté dans un pre-
-Abattez-le. S'il se relève, nous le brûlerons avec les autres. mier temps de nuire à la crédibilité de Simmons en le faisant passer pour
-Mais, mon Père, s'il ne se relève pas nous aurons tué un inno- fou et en niant énergiquement ses affirmations. Cependant, beaucoup
cent. ont rapidement vu dans cette religion un refuge, espérant ainsi fuir l'in-
-S'il ne se relève pas, nous aurons au moins assuré le salut de sécurité liée à la Prohibition mais aussi (et surtout) aux zombies que
son âme. " Simmons dénonce (mais que peu de personnes peuvent réellement affir-
mer avoir vus).
********** L'Ordre du Renouveau a donc commencé à prendre de plus en
plus d'importance et, avant que le gouvernement ne puisse agir efficace-
ment, Simmons ayant trop d’influence pour pouvoir être traité efficace-
ment. Le gouvernement a alors décidé de révéler officiellement l'exis-
tence des zombies aux Etats-Unis, en prétendant que certains réfugiés
contaminés par le virus allemand auraient réussi à s'infiltrer dans le pays

p.7 p.7
Les USA en 1920 - La religion
à l'insu de tous.
De plus, les activités parallèles de l'Ordre servent les intérêts du -Les zombies sont des créatures du Malin issues de
gouvernement actuel. En effet, de plus en plus de fidèles ont rejoint cette l'Enfer lui-même pour y ramener les mortels,
secte après l'annonce officielle du gouvernement. Simmons y a alors vu -La seule façon de sauver une personne contaminée est
l'occasion de former les plus fanatiques d'entre eux pour qu'ils puissent de la tuer et de la soumettre au feu qui purifie,
lutter contre les zombies. Il a donc commencé à construire des centres -La parole du Grand Maître est Vérité.
d'entraînement à proximité de ses lieux de culte (le plus souvent -Les Grands Prêtres ont pour devoir de véhiculer la
d' anciens lieux de culte laissés à l'abandon au cours des dernières parole du Grand Maître.
mois.). Dans ces centres, les volontaires sont formés à l'utilisation des -Les fidèles ont pour but d'apprendre et de comprendre
armes à feu et armes blanches. Il leur est également appris à haïr les la parole du Grand Maître,
zombies et européens sans distinction, ainsi que les moyens de combat- -Les Chevaliers de l'Ordre ont pour devoir d'appliquer et
tre efficacement. Pour affronter les zombies, les hommes doivent de faire appliquer la parole du Grand Maître.
apprendre à ne faire preuve d'aucune pitié car certaines de ces créatures Notamment, ils sont tenus de mettre en œuvre le
jouent sur ce facteur pour attirer leurs victimes. Deuxième Principe.
Les fidèles de l'Ordre du Renouveau se réunissent tous les
dimanche matin dans le lieu de culte le plus proche de chez eux. Là, un N'importe qui peut devenir Chevalier de l'Ordre. Il suffit pour
Grand Prêtre leur rappelle le credo de l'Ordre puis procède à une quête cela de suivre un entraînement similaire à celui des Grands Prêtres. Si
qui sert directement à financer l'entraînement des soldats de l'Ordre. ce n'est que les séances de prières y sont remplacées par des séances
d'entraînement au combat. Même s'il est reconnu que ces Chevaliers
On distingue donc dans l'Ordre du Renouveau les membres suivants : assassinent régulièrement des innocents, leurs activités sont tolérées par
les autorités car elles permettent quand même d'éradiquer de nombreux
Les fidèles : situés tout en bas de l'échelle, ils assistent aux céré zombies.
monies et permettent à l'Ordre d'accumuler les fonds nécessaires Des liens durables se sont tissés entre Fugazi et l'Ordre du
pour ses activités, Renouveau, McLusky ayant rapidement compris leur intérêt commun à
Les Chevaliers de l'Ordre : ils composent le bras armé de l'extermination de Charlie et de ses hommes, morts-vivants pour la plu-
l'Ordre et se chargent de débusquer et d'éliminer les zombies part. Bien que cet accord ne soit pas vraiment " officiel ", il n'est pas rare
ainsi que toute personne contaminée, de voir des Chevaliers de l'Ordre combattre au côté d'hommes de
Les Grands Prêtres : triés sur le volet, il s'agit en général de Fugazi.
fidèles qui ont montré tout l'intérêt qu'ils placent dans l'Ordre et
les valeurs qu'il véhicule. Pour devenir Grand Prêtre, une forma
tion de quelques semaines est nécessaire. Au cours de cette for
mation, la foi du fidèle est testée par un jeûne intensif, des priè
res régulières et l'enseignement de la totalité des Principes du
Renouveau. Ces principes sont au nombre de six :

p.8 p.8
Les USA en 1920 - La religion
Chevalier de l'Ordre

N'importe qui peut devenir Chevalier. Toutefois, il est


recommandé de ne pas être contaminé et de pouvoir consacrer toute
sa vie à l'Ordre. L'entraînement est très dur mais forme des bêtes
de combat qui obéissent aveuglément à leurs supérieurs de l'Ordre.
Ils interviennent en général par groupes de 3 ou 4.

Pré requis

Le personnage doit avoir au moins 3 en force, constitution et


agilité.

Compétences spécialisées

Armes à feu,
Armes blanches,
Connaissances (Ordre du Renouveau),
Connaissances (Zombies)

Avantages usuels

Dur-à-cuire

Désavantages usuels

Monomaniaque (*) : à force de chasser les zombies, certains


Chevaliers sont devenus carrément obsédés par cette pratique. Il
devient donc difficile de leur faire faire quelque chose qui n'im
plique pas de tuer.
Fanatique (*) : le personnage est obnubilé par les Principes du
Renouveau et intolérant envers ceux qui ne les respectent pas.
Paranoïaque (**) : Pour le Chevalier, tout le monde peut être

p.9 p.9
Les USA en 1920 - Les agents federaux
contaminé. Il est donc méfiant au possible et ira jusqu'à pour Les Agents Fédéraux
chasser n'importe qui agissant de façon suspecte.
Le FBI
Droits légaux
Le FBI a été fondé en 1908. Pour répondre à la crise que traverse
Un Chevalier n'a pas le droit de posséder une arme automatique. actuellement le pays, le gouvernement a lancé une grande campagne de
Il a le droit de posséder un pistolet, un revolver ou un fusil. Il n'a recrutement sous forme de concours d'entrée au FBI accessibles pour
par contre pas le droit de porter une arme dissimulée. tous mais que très peu peuvent espérer réussir.
Toutefois, les autorités tolèrent la plupart des agissements des Directement au service de l'Etat, les agents du FBI sont respec-
Chevaliers au regard des services qu'ils rendent à la commu tés de tous. Faire partie du FBI est un rêve pour beaucoup d'agents de
nauté. police même si très peu d'entre eux seulement pourront, au final, y arri-
ver.
Gains d'expérience spéciaux Les droits légaux d'un agent du FBI sont les suivants :
-Procéder à des arrestations,
Un Chevalier gagne 1 XP pour chaque 5 zombies/personnes -Porter n'importe quelle arme à feu,
contaminées qu'il contribue à éliminer. -Enquêter sur des kidnappings,
-Poursuivre et arrêter ceux qui changent d'état pour échapper à
Bonus aux caractéristiques : la loi,
-Poursuivre et arrêter ceux qui transportent des biens volés d'une
Les Chevaliers effectuent un métier très éprouvant physique- valeur supérieure à 5000$ d'un état à un autre,
ment et leur entraînement est également très rude. Leur force et leur -Enquêter sur des cas de racket,
constitution sont donc augmentées d'un point. -Enquêter sur des braquages de banques nationales et fédérales.
____________________ Le FBP

Suite à l'entrée en vigueur du Finner Act, le FBP a été créé au


sein du FBI. La tâche première de ses agents est de faire respecter
l'amendement de Prohibition. Pour cela, tous les moyens sont mis à leur
disposition. Ils sont dorénavant recrutés directement parmi les membres
du FBI.

p.10 p.10
Les USA en 1920 - Les agents federaux
Droits légaux Les Zombie Hunters
Les droits légaux d'un agent du FBP sont identiques à ceux des Recrutés directement parmi les membres du FBI et du FBP, ces
agents du FBI, avec en plus: agents d'élite surveillent l'activité des zombies sur le territoire américain
-Arrêter des personnes qui violent l'amendement de Prohibition, et tâchent d'en éliminer le plus possible. Ils sont formés à la manipula-
-Saisir et détruire les biens non immobiliers qui violent l'amende tion de diverses sortes d'armes et d'explosifs afin de mener à bien leurs
ment de Prohibition, missions.
-Obtenir la fermeture d'un bar clandestin. Les droits légaux d'un Zombie Hunter sont identiques à ceux des
agents du FBI, avec en plus:
-Eliminer toutes personnes présentant des signes de contamina
tion.
Les Zombie Hunters sont les seuls à ce jour à disposer de muni-
tions à anti-trioxine développées par le NIZS. Ces munitions, disponi-
bles dans la totalité des calibres possibles, provoquent des spasmes vio-
lents chez les personnes contaminées pendant 5 tours. Les personnes
saisies de tels spasmes ont un malus de 6 à toutes leurs actions.

Bradley Kessler
Date de naissance : 18/04/1882
Occupation : Chef des Zombie
Hunters
Profil : Militaire/Fédéral/Zombie
Hunter

p.11 p.11
Les USA en 1920 - Les agents federaux
il capture des zombies qu'il utilise ensuite pour l'entraînement de ses
Description : La quarantaine, 1m85, les tempes grisonnantes et troupes. Il n'hésitera pas à mettre tous les moyens possibles de son côté
une barbe de quelques jours. Physiquement en forme du haut de ses qua- pour lutter contre la contamination des civils et leur destruction par le
rante ans, il possède un corps bien entretenu. Son regard est d'un gris qui virus.
rend les gens mal à l'aise autour de lui. Il arbore une cicatrice très visi-
ble qui part de son oreille droite jusqu'à la commissure de ses lèvres. (il
garde sa barbe de trois jours pour cacher ce détail, et reste en partie para- “Les scientifiques du centre Finner sont encore plus
lysé du côté droit). tordus que je le croyais. Depuis qu'ils ont découvert que
les morts ne ressentaient pas la douleur ils tentent de leur
Biographie : Le jeune Bradley est un adolescent brillant. Il ajouter des bouts de métal sous la peau pour les rendre
effectue sa scolarité dans une prestigieuse école militaire. Il intègre encore plus résistants.”
ensuite un corps d'élite des marines contre toute attente, étant donné son
excellent classement. Il effectue alors quelques campagnes classées
secrètes. Fort d'une brillante carrière militaire, il intègre le FBI comme
______________________
reclassement après une blessure assez grave mettant fin à sa carrière
d'agent infiltré. Cette blessure le laisse à jamais marqué. (il s'est pris lors
d'une mission pour laquelle il possédait le fameux " permis de tuer ", un
méchant coup de baïonnette au visage et a passé plusieurs jours entre la
vie et la mort).
Les dirigeants de l'organisation gouvernementale ont naturelle-
ment fait appel à lui pour la création, le recrutement et l'entraînement
des Zombie Hunters, lui offrant une nouvelle chance de servir son pays.

Interprétation : Vous êtes sûr de vous et de votre équipe, mal-


gré les récents événements qui ont ébranlés votre foi en vous même.
Votre attitude est plutôt conciliante et amicale envers les gens, mais que
l'on ne s'y trompe pas, vous êtes un prédateur.

Utilisation : Bradley a manifestement mal digéré la défaite de


ses troupes et la perte de Little Italy. Cette première défaite a été pour
lui comme un coup de poignard entre les omoplates. Les regards se por-
tent régulièrement sur lui et sur sa capacité à diriger les ZH. Bradley ne
se rendra pas sans combattre, ça c'est sûr ! Il commence à former ses
hommes pour en faire un groupe de commando lui obéissant au doigt et
à l'œil, pour, reconquérir Little Italy. Pour former au mieux ses hommes,

p.12 p.12
Les USA en 1920 - Le Ku Klux Klan
Le Ku Klux Klan
A Chicago
Un bref résumé
Le leader du klan à Chicago est Conrad LEE, il est le patron
Existant depuis 1865, le Ku klux klan connaît une augmentation d'une entreprise de construction qui n'emploie que des blancs et qui est
de ses adorateurs un peu partout. Les lois sur l'Eugénisme prises au ouvertement ségrégationniste. Il compte dans sa fraternité une trentaine
début du siècle aux USA, les problèmes liés à la population noire et le de membres dispersés dans Chicago dont Ben Sheap, le troisième
" virus " qui contamine une partie de la population sans aucun espoir de adjoint au maire de la ville, et Sam Rouss, l'un des agents du FBI déta-
retour, tout cela a conduit le Ku klux klan à prendre de nouvelles orien- ché à Chicago.
tations.
Sous l'influence de leur principal leader, le sénateur Miller (ses Il blanchit un peu d'argent pour Fugazi et pour les autres "
appartenances au groupuscule sont inconnues du grand public, qui ne affranchis ". Le pourcentage qu'il en retire lui sert à équiper ses hommes
voit en lui qu'un sénateur Républicain réputé très conservateur), le Klan en armes et payer les divers pots de vins.
a pris un nouvel essor, faisant de la population noire le vecteur principal Ses équipes font régulièrement des campagnes de purification
de propagation du virus. (ils sortent la nuit en groupes armés de quatre à cinq individus et procè-
Dés le début de la crise, le sénateur Miller a essayé d'influencer dent à des exécutions sommaires près du quartier noir) et font disparaî-
les politiques pour que des lois, voire des amendements constitutionnels tre les preuves de leurs actions (les corps des personnes qu'ils ont assas-
soient votés dans le sens du Klan. Ces textes ont été peu appréciés par sinées) dans les fondations des constructions de Mr LEE.
les autres élus en raison notamment des mesures radicales requises par
le Sénateur Miller. Ils ont donc été rejetés. Celui-ci s'est alors lancé dans Lors de leurs agissements nocturnes, les membres restent relati-
une campagne de communication au sein de son organisation, offrant vement discrets, maquillant leurs actions en accidents, vols ou violences
plus de pouvoir à ses représentants WASP (White Anglo-Saxon légères ayant mal tournés. Le but étant de ne pas rajouter à la panique
Protestant) dans chaque grandes ville. déjà présente à Chicago.

La situation actuelle Influence

Au cours des années 1920, le Klan recrute énormément, embri- Le Ku Klux Klan bénéficie d'un certain soutien en cette période
gadant les plus pauvres à la façon de n'importe quelle secte religieuse. trouble. A Chicago son action est ralentie quelque peu, du fait de la pré-
Le sénateur Miller a usé de ses contacts politiques et de ses connaissan- sence charismatique de Charlie dans la ville. Toutefois, ses sphères d'in-
ces personnelles pour fabriquer et approvisionner en armes la plupart fluences notables s'étendent au milieu WASP et aux blancs défavorisés.
des grosses fraternités du klan. LEE peut couvrir jusqu'à un certain point les actions de ses hommes
Les klans à l'échelle des villes forment les recrues en périphérie dans la ville.
des grosses agglomérations, et augmentent leurs activités de purification
de la race blanche, collaborant parfois avec la police locale, ou la mafia
locale quand il le faut.

p.13 p.13
Les USA en 1920 - Reborn in the USA
Reborn in the USA
Comme à son habitude, Gordon sortit du speakeasy au milieu de
la nuit, éméché. Il titubait maladroitement sur le bord de l'avenue en se
demandant ce qu'il allait pouvoir inventer comme excuse pour éviter de
mettre sa femme en colère. Alors qu'il traversait l'avenue d'un pas mal
assuré, Gordon ne remarqua même pas la lumière éblouissante qui se
rapprochait de lui à tout vitesse.

" Monsieur ? Monsieur ? Ca va ? Je suis désolé ?
Vous allez bien ? "
Gordon ouvrit les yeux pour se retrouver nez à nez avec un
homme d'une cinquantaine d'années qui transpirait abondamment pen-
ché sur lui. Ce dernier reprit :
" Je suis désolé. Vous avez déboulé devant ma voiture et je n'ai
rien pu faire. Vous pouvez vous relever ? "
Complètement déboussolé, Gordon se redressa. L'homme en
face de lui écarquilla alors les yeux et eut un mouvement de recul. Il
semblait terrifié quand il s'exclama :
" Oh mon Dieu ! Votre cou ! Vous êtes l'un d'eux !
Oh mon Dieu ! "
Il se releva alors et partit en courant.
De plus en plus perdu, Gordon se releva et se dirigea vers la
vitrine pour voir de quoi il était question. Il vit alors que son cou était
Depuis que les soldats contaminés ont été envoyés en Europe en
en effet figé dans un angle peu naturel.
1916, la trioxine a eu le temps de se propager un peu partout dans le
Il ne savait pas comment mais il était devenu l'un d'eux.
monde et plus particulièrement aux Etats-Unis. Alors que les scientifi-
Un zombie
ques à l'origine de ce fléau affirmaient que la contamination n'était pas
possible, les faits prouvent le contraire. L'hypothèse la plus probable est
********** que la molécule a réussi à muter vers une version plus élaborée et trans-
missible. Malheureusement cette hypothèse laisse penser que la trioxine
pourrait encore évoluer dans le futur, ce que les scientifiques redoutent
au plus haut point. Qui sait si cette mutation ne fera pas disparaître les
faiblesses actuelles des contaminés ou les transformera au contraire en
une force ?

p.14 p.14
Les USA en 1920 - Reborn in the USA
Il semblerait que la trioxine soit arrivée aux Etats-Unis en même
temps que les milliers d'Européens qui venaient y trouver refuge juste “Vous avez remarqué que les contaminés ne se man-
avant la fermeture des frontières par décret du président Finner. Depuis, gent pas les uns les autres ?”
les contaminés sont de plus en plus nombreux. Afin de tenter d'endiguer
ce problème, les Européens sont traqués sans pitié depuis quelques
années. Toutefois les américains sont actuellement autant touchés par la Après la mort (Phase 2)
trioxine que les Européens.
La mise en place de centres de traitement des Européens a per- Quelques minutes après son décès, le sujet reprend conscience.
mis de rassurer le peuple quant à l'efficacité du gouvernement face à Il garde pendant encore quelques minutes des engourdissements au
cette situation de crise. Cependant, les hommes du gouvernement n'ont niveau de certains de ses membres et ses pensées sont confuses.
appris que très récemment à détecter la contamination. Ils se conten- Toutefois, il finit rapidement par avoir des pensées cohérentes et bouger
taient donc à l'époque d'isoler ceux qui étaient envoyés dans les centres librement. Il est alors insensible à la douleur et n'est jamais fatigué. De
pour étudier les effets de la trioxine. De temps en temps, ils faisaient res- plus, des signes cliniques témoignent de son nouvel état : il ne saigne
sortir une personne travaillant pour eux en la présentant comme un pas quand il est blessé, ne respire pas et son cœur ne bat pas. Il ne res-
Européen sain. Heureusement, les scientifiques étudiant ce sujet ont pu sent pas le besoin de manger ou de boire. Toutefois, régulièrement, il
mettre au point au cours de l'année 1919 une molécule répondant au ressent le besoin de consommer de la chair humaine et du sang. A cette
nom d'anti-trioxine. Cette molécule, bien que ne pouvant pas éliminer la occasion, il lui arrive de ressentir des envies de meurtre.
contamination, provoque des spasmes pendant plusieurs minutes chez
les contaminés, qu'ils soient vivants ou morts. Ils sont donc maintenant Points de zombification
en mesure de savoir de manière fiable si une personne est contaminée.
Une personne en phase 2 de contamination devra consommer un
La contamination par la trioxine kilo de chair humaine (sans les os et cartilages) et/ou de sang par jour
sous peine de gagner un point de zombification. Quand une personne
La trioxine, sous sa forme pure, est un liquide verdâtre. Elle pro- atteint un nombre de points de zombification égal à sa Constitution, elle
voque la contamination par ingestion ou en passant dans le sang. Ainsi perd tous ses points de zombification ainsi qu'un point en Intelligence.
une personne buvant ou mangeant une substance contaminée devient à Quand une personne en phase 2 tombe à 0 en Intelligence, elle entre
son tour contaminée. On trouve alors des traces de trioxine un peu par- dans la phase 3 de la contamination.
tout dans son organisme, jusque dans sa salive. Elle peut donc se trans-
mettre par la morsure d'un contaminé. Régénération
Toutefois, et c'est ce qui a rendu la contamination si difficile à
détecter au début, une personne contaminée ne présente aucun symp- Pour récupérer de ses blessures, un zombie peut consommer de
tôme particulier. La contamination n'est mise en évidence que quand le la chair fraîche. En consommant 500g de chair fraîche, il récupère 1
sujet se relève après sa mort. point de blessure. Il ne peut récupérer au maximum que 1 point de bles-
Jusqu'à la mort, on considère que le sujet est dans la première sure par heure. Peu importe la provenance de la chair fraîche tant que la
phase de la contamination. A sa mort, il entre dans la phase 2. victime est vivante ou morte depuis moins de 2 jours.

p.15 p.15
Les USA en 1920 - Reborn in the USA
Zombie (phase 2 de contamination)
Après la mort (Phase 3)
Après son décès, le personnage est revenu à la vie. Bien qu'il
Un sujet en phase 3 de contamination devient incapable de réflé- puisse encore " vivre " comme avant, il est contraint de se nourrir
chir par lui-même. Seule la faim de chair humaine et de sang occupe son régulièrement de chair fraîche et de sang humain. De plus, si qui
esprit. Il sera alors prêt à tout pour y parvenir. que ce soit venait à savoir qu'il est contaminé, il deviendrait immé-
Un tel sujet est alors incapable de s'exprimer clairement et aura diatement une cible.
un regard vitreux. Mis à part cela, il présente les mêmes symptômes
qu'en phase 2 de contamination. Pré requis

Nouveau désavantage Le personnage doit être contaminé, mort et avoir une


Contaminé (*) : Cette contamination se décompose en Intelligence supérieure strictement à 0.
trois phases :
-Phase 1 : sujet vivant, Compétences spécialisées
-Phase 2 : sujet mort mais pensant,
-Phase 3 : sujet mort et non pensant. Le personnage dispose des mêmes compétences que de son
vivant.
En choisissant ce désavantage, le personnage est automati-
quement considéré en première phase de contamination. Il devra Avantages usuels
donc tâcher de dissimuler cette contamination sous peine de met-
tre sa vie en danger. Les mêmes que de son vivant.

Désavantages usuels

Monomaniaque (*) : Le personnage cherche constamment à se


nourrir afin de ne pas dépérir.
Pulsions meurtrières (*) : bien que lucide la plupart du temps,
il arrive au personnage de perdre momentanément le contrôle de
ses pensées quand il a faim.

Droits légaux

En tant que contaminé, le personnage est de toute façon consi-


déré comme un criminel aux yeux de la société.

p.16 p.16
Les USA en 1920 - Reborn in the USA
Gains d'expérience spéciaux Les contaminés ont donc le statut de criminel, crime passible de
la peine de mort. La plupart de ceux qui sont conscients d'être contami-
Les mêmes que de son vivant. nés préfèrent donc laisser de côté leur vie telle qu'elle pouvait être avant
et vivent en reclus. Il arrive que certains choisissent de rejoindre des
Bonus groupes de contaminés pour vivre cachés. Ainsi, ils peuvent plus facile-
ment s'organiser pour se nourrir.
Lors de son réveil juste après son décès, le personnage reçoit un Un groupement de contaminés de phase 2 avait essayé de se réu-
bonus de 2 points en Constitution (sa Constitution ne peut toutefois pas nir autour d'un principe qui consistait à ne pas se nourrir de chair et de
dépasser 6). sang humains. Ils ont fini par s'entretuer au bout de quelques semaines,
la plupart d'entre eux passant rapidement dans la troisième phase de la
A cette occasion, il gagne également les avantages suivants : contamination et perdant ainsi le contrôle de leurs actes.

Résistance surnaturelle : Les dégâts infligés au personnage par


des armes contondantes sont divisés par 4 (arrondi à l'inférieur).
Ceux infligés par le feu s'appliquent normalement. Les autres “Vous saviez que les animaux aussi peuvent être
dégâts sont divisés par 2 (arrondi à l'inférieur). contaminés ? Ca me rappelle le petit Tommy. Tommy est un
Increvable : Le personnage ne ressent jamais le besoin de dor petit garçon qui aimait beaucoup son chien. Il a été très
mir et ne ressent aucune fatigue. heureux quand son chien s'est relevé après avoir été ren-
versé par un camion. Pauvre Tommy.”
La place du zombie dans la société

Du fait des crimes atroces commis par les contaminés en phase


3, même ceux qui ne sont encore que dans les premières phases de
contamination subissent de sévères représailles. Ils sont pourchassés
sans relâche par les Chevaliers de l'Ordre Nouveau et les Zombie
Hunters dépêchés par le gouvernement. De plus, une grande campagne
de sensibilisation de la population a été mise en place suite à la déclara-
tion du président du 12 septembre 1918. Cette campagne énonce les dif-
férents symptômes permettant de reconnaître un contaminé en phase 2
ou 3 et continue à exhorter les gens à dénoncer les Européens pour qu'ils
soient envoyés en centre de traitement. En plus, ces centres étant désor-
mais capables de repérer ceux qui sont contaminés grâce à des injections
d'anti-trioxine, le nombre de personnes saines ressortant vivantes de ces
centres est plus important que jamais, ce qui renforce la confiance que
les civils leur accordent.

p.17 p.17
Chicago en 1920 - Resume des evenements precedents
Chicago en 1920 Début 1918, le gouvernement met en place à la périphérie de
Chicago un Centre de Traitement des Européens. Sentant le vent tourner
pour lui, Capone et quelques-uns de ses compagnons les plus fidèles
s'enfuirent vers le Canada. Là-bas il tente de mettre à jour les menson-
ges du gouvernement actuel des Etats-Unis. Pendant ce temps, les
Européens (essentiellement italiens, juifs, polonais et irlandais) sont
opprimés et la plupart sont envoyés dans le Centre d'où très peu ressor-
tiront. Ceci n'empêche cependant pas les contaminés de se propager
dans la ville, occupant les quartiers laissés à l'abandon par les
Européens. Ainsi, Little Italy devient le repère de plusieurs groupes de
zombies. La mairie et les forces de Police n'ayant pas les moyens de les
en déloger, ce quartier est progressivement mis en quarantaine. Le taux
de criminalité y devient de plus en plus élevé. Au cours de l'année 1918,
le dénommé Charlie s'impose peu à peu comme un caïd sur lequel il fau-
dra désormais compter. Il s'entoure peu à peu d'un nombre effarant de
criminels. Ceci est dû au fait qu'il accepte parmi les siens les Européens
et les contaminés alors que ceux-ci sont chassés de l'organisation de
Fugazi. L'annonce du président Finner du 12 septembre n'étonne pour
ainsi dire presque personne à Chicago. Toutefois, les mesures qu'il
Résumé des événements précédents prend vont bouleverser pas mal de choses au cours de l'année suivante.

Beaucoup d'événements survenus au cours des derniers mois


sont venus chambouler l'existence des habitants de Chicago. “Vous en connaissez beaucoup, vous, des européens
qui soient ressortis du centre Finner avec la nationalité amé-
Jusqu'en 1917, la vie à Chicago est plutôt facile. Le maire ricaine ? Moi non plus. Heureusement que le gouvernement
(Ronald Simpson) dirige sa ville d'une main ferme et assurée. De son dit que c'est pour leur bien.”
côté, Al Fugazi contrôle presque l'intégralité du crime organisé et s'as-
sure la sympathie du maire et de ses associés en offrant un emploi à tous
ceux qui en font la demande (ces emplois étant bien sûr fournis avec une En Janvier 1919, le NIZS et les ZH prennent possession du
couverture légale). Puis, en décembre 1917, l'annonce de Finner ébranle Centre de Traitement des Européens. A cette occasion, ce centre est
le continent tout entier et laisse présager une année 1918 des plus som- rebaptisé Centre Howard Finner et destiné plus particulièrement au trai-
bres. A juste titre. tement des contaminés. Afin d'appuyer cette arrivée dans la ville, un
détachement de 20 Zombie Hunters, considérés comme l'élite de ce
groupe, est envoyé dans Little Italy dès mars afin de tirer au clair la dis-

p.18 p.18
Chicago en 1920 - Personnages importants de Chicago
parition de dernier groupe qui y ait été envoyé. Un seul revient, grave-
ment blessé. Il succombe des suites de ses blessures lors de sa première
semaine de séjour au CSH (Chicago State Hospital). Il a toutefois le Personnages importants de Chicago
temps de raconter, dans ses rares moments de lucidité, que ses camara-
des et lui ont été attaqués par une horde de zombies armés et à priori
organisés. Contre toute attente, aucune enquête ne sera ouverte sur le Al Fugazi
sujet. A la place, des murs seront érigés au niveau de toutes les entrées
de Little Italy. Certaines de ces entrées seront même surveillées. En Juin Aujourd'hui âgé d'une cinquantaine d'années, Al Fugazi a réussi
1919, alors que Charlie est généralement reconnu comme le seul à maintenir son emprise sur le crime organisé de Chicago pendant près
concurrent de Fugazi, un homme mystérieux apparaît à ses côtés. Il s'ap- de 10 ans, établissant ainsi un nouveau record de longévité. Il y est par-
pelle Karl et joue le rôle de garde du corps pour Charlie. Certains meur- venu grâce à l'appui de nombreuses personnes dans les forces de police
tres atroces survenus les mois précédents lui valent le surnom de " et à la mairie. Il s'est assuré cet appui en sachant donner des pots-de-vin
Boucher ", même s'ils ne lui sont pas officiellement attribués. Une véri- aux bonnes personnes mais aussi en ayant une très bonne image auprès
table guerre des gangs commence alors à se mettre en place dans les rues des citoyens : il a toujours permis à ceux qui savaient le respecter de
de Chicago. Malheureusement pour Fugazi, il semblerait que la plupart trouver un travail honnête et bien payé. Quand la consommation et la
des hommes de Charlie que ses hommes arrivent à abattre se relèvent vente d'alcool ont été interdites, il a permis aux citoyens qui le voulaient
peu de temps après. Histoire de compliquer encore plus la vie de celui d'installer un alambic chez eux ou même de travailler dans l'un de ses
qui jusqu'à 1917 régnait sans partage sur le crime organisé, un homme entrepôts.
mystérieux se prenant pour un justicier semble s'être mis en tête d'élimi- En revanche (et ceci a notablement nui à sa réputation), il a rapi-
ner Fugazi et ses hommes (il s'agit en fait de Ghostface, comme nous le dement pris une position radicale vis-à-vis des Européens puis des
verrons plus loin). L'année 1920 s'annonce donc très sombre pour contaminés. En effet, dès que l'annonce du nouveau statut des
Fugazi mais aussi pour les habitants de la ville, les événements de Little Européens a été faite, Fugazi s'est empressé de renvoyer de son organi-
Italy ayant fortement contribué à la paranoïa générale. sation tous ceux qui étaient européens. En agissant ainsi, il s'est attiré la
haine de ceux-ci mais aussi de l'ensemble des européens de Chicago.
___________________ Heureusement pour lui, il a toujours pu, même dans ces moments diffi-
ciles, compter sur son homme de confiance : Billy Jones. Avec l'arrivée
de Charlie puis de Ghostface, son attitude a progressivement changé.
Lui qui était si affable est devenu soudain plus ferme et méfiant.
D'autre part, l'attitude de Fugazi a attiré à ses côtés la plupart des
criminels qui partageaient ses idées. Ces derniers sont relativement
nombreux et ont contribué à faire passer l'ensemble des hommes de
Fugazi pour des extrémistes de la pire espèce. Tout ceci fait qu'avec la
prise de pouvoir progressive de Charlie, Fugazi n'est plus que l'ombre
de lui-même. Il se repose de plus en plus sur Billy Jones pour ses déci-
sions.

p.19 p.19
Chicago en 1920 - Personnages importants de Chicago
Cependant, à l'insu de tous ou presque, il est en train de préparer
un coup qui le fera revenir sur le devant de la scène. Il compte en effet “C'est bizarre que la police ne fasse rien pour tous
détruire une bonne partie des entrepôts de Charlie. Pour cela, il a com- ces enlèvements dans les bas-fonds…”
mencé depuis quelques mois à faire appel à des gangsters extérieurs à
son organisation qu'il finit par engager en cas de succès. Ainsi, il affai-
blit son adversaire et s'assure la loyauté de ses nouvelles recrues. Billy est le fils unique d'une famille d'immigré polonais qui a
décidé dès sa naissance de lui donner un nom typiquement américain
afin qu'il ait toutes ses chances d'accomplir le Rêve Américain.
_____________________ Alors qu'il n'était encore qu'un gamin traînant dans la rue et
commettant de menus larcins, Billy vit Al Fugazi assassiner un caïd en
Billy Jones pleine rue et en plein milieu de la journée puis s'en aller, l'air de rien. Al
Fugazi tentait à l'époque de se faire une place dans le crime organisé de
Billy attendait dans le froid depuis bientôt une heure quand, Chicago. Après ce jour, il n'a eu aucun mal. De son côté, Billy com-
comme d'habitude, l'homme qu'il attendait sembla surgir de nulle part mença dès lors à faire de Fugazi son idole et se donna pour but de tra-
pour apparaître derrière lui. vailler pour lui quand il serait grand. En grandissant, Billy devint un
" Salut Billy, alors quoi de neuf? Ta petite famille va bien? grand homme très musclé. Son aspect faisait penser à ceux qui ne le
-Oui monsieur. Y pas grand-chose de neuf en ce moment, la rou- connaissaient pas qu'il était sûrement simple d'esprit. La réalité est toute
tine quoi. autre. En effet, Billy est doté d'une grande intelligence mais s'est fait un
-Et le boulot, ça avance? plaisir de maintenir chez les gens qu'il côtoyait l'image qu'ils avaient de
-Oh vous savez, plus ça va plus j'ai l'impression que M.Fugazi lui. Ainsi, il a rapidement pu se faire une place grâce à ses poings. Une
ne fera rien de plus maintenant. Il semble s'être résigné à lâcher son fois arrivé assez haut dans le crime organisé, il a profité de sa place pour
organisation. Il vieillit à vue d'oeil. C'est pas bon pour le moral des montrer à tout le monde qu'il savait également se servir de son cerveau.
hommes. Il a alors réussi à attirer l'attention de Fugazi qui, après lui avoir person-
-Oh. Tu m'en vois franchement désolé mais tu sais que j'ai tou- nellement confié des missions plus ou moins importantes, a décidé d'en
jours de la place chez moi pour les gens travailleurs et honnêtes. faire son homme de confiance en 1919, suite à la mort de Karl, son pré-
-Je sais bien monsieur mais je préfère guetter les opportunités décesseur. Tout d'abord fier de ce nouveau statut, Billy a commencé à
de mon côté, si vous voyez ce que je veux dire... déchanter quand Finner puis Fugazi ont commencé à prendre des mesu-
-Je vois, je vois et tu sais que j'apprécie encore plus les gens qui res contre les européens. Il a ainsi vu sa famille partir pour le Centre de
ont de l'ambition... Bon, sur ce, je dois y aller. Beaucoup de gens à voir, Traitement des Européens et ne jamais en ressortir. Fugazi ne connais-
beaucoup de choses à faire. A bientôt Billy. sait rien des origines de Billy qui a alors commencé à apprécier de
-Au revoir monsieur. moins en moins son supérieur. Ceci s'est encore accentué quand Charlie
-Oh, à propos, tu peux m'appeler Charlie, tu sais. " et Ghostface sont arrivés en ville. En effet, l'absence de réaction de
Fugazi a suffi à mettre Billy hors de lui. Il a cependant décidé de garder
********** cela pour lui mais attend la première occasion possible pour prendre la
place de Fugazi à la tête de l'organisation.

p.20 p.20
Chicago en 1920 - Personnages importants de Chicago
“Charlie serait en train de mettre une drogue au Afin de mener à bien ses objectifs, Charlie possède même un
point qui permettrait de contrôler les morts. Ce type est laboratoire scientifique installé au cœur de Little Italy. Au sein de ce
taré.” laboratoire, des scientifiques européens recueillis par Charlie étudient
avec beaucoup d'attention les contaminés mis à leur disposition.
____________________ Ils ont mis au point une molécule rendant les contaminés obéis-
sants et dociles : la neuroxine. Ainsi, Charlie peut maintenant contrôler
Charlie des contaminés à leur insu. Peu de personnes sont au courant de cette
découverte qui pourrait nuire à l'image de Charlie. Charlie tente donc
Arrivé depuis bientôt 2 ans à Chicago, Charlie reste un person- d'utiliser cette substance le moins possible pour ne pas éveiller l'atten-
nage très mystérieux. Pour la plupart des gens, il est juste arrivé à tion. Les scientifiques qui travaillent pour Charlie ont également réussi
Chicago pour prendre le contrôle du crime organisé. Pour les autres, il à mettre au point un procédé de synthèse de la trioxine. Charlie semble
travaille pour le gouvernement. Personne ne sait réellement où se trouve donc en mesure de contrôler qui il veut par le biais de la trioxine et de
son QG ni même à quoi il ressemble. Et pour cause. la neuroxine.
Charlie est en fait lui-même un contaminé en phase 2, un zom- Cependant, ses projets sont encore relativement flous.
bie. Il est revenu clandestinement d'Europe juste avant la fermeture des
frontières. Là-bas, il n'était qu'un civil mais son nouvel état et son arri-
vée dans une ville pleine d'opportunités ont changé la donne. Profitant
de la situation difficile dans laquelle se trouvent les européens et les
contaminés, il a décidé de les réunir autour de lui afin de construire son
propre empire du crime. Ainsi, il a pu rallier à sa cause ceux qui avaient
été renvoyés par Fugazi. Peu après son arrivée, il s'installe avec ses
hommes dans Little Italy. Alors que la plupart des gens, et notamment
les autorités, n'y voient qu'un rassemblement de groupes de zombies,
Charlie organise peu à peu la défense du quartier. Au final, Little Italy
devient son quartier général et est totalement isolé du reste de la ville. Il
en profite pour se livrer à toutes les activités qu'il veut et notamment à
la fabrication d'alcool. Cependant, il lui est nécessaire de disposer éga-
lement de raffineries à l'extérieur de Little Italy afin de pouvoir trans-
porter l'alcool plus discrètement vers les speakeasy. Les accès à Little
Italy sont maintenant trop surveillés pour pouvoir en faire sortir des
véhicules motorisés (les hommes de Charlie utilisent divers passages
dont eux seuls connaissent l'existence pour voyager librement entre
Little Italy et le reste de la ville).

p.21 p.21
Chicago en 1920 - Personnages importants de Chicago
Ghostface

Les deux hommes se tenaient devant le hangar éclairé seulement


par la lumière blafarde du lampadaire au-dessus d'eux.
" Dis Billy t'as entendu ce qui est arrivé à Steve et John la
semaine dernière ?
-Non, pourquoi ? Ils vont bien au moins ?
-Tu parles qu'ils vont bien. Cette enflure de Ghostface les a traî-
nés derrière sa bagnole sur la moitié de Chicago. Y a encore des mor-
ceaux d'eux au milieu de certaines rues du centre.
-Ghostface ?! Mais quand est-ce qu'il va nous lâcher cet
enfoiré? On est même plus en sécurité sur notre propre territoire.
-Je te parie 40$ que monsieur Fugazi aura sa peau avant la fin
du mois.
-Tu disais déjà ça le mois dernier. En tout cas, si je lui mets les
mains dessus je vais lui apprendre les bonnes manières à ce
dégénéré. "
Soudain, une voix rauque surgit de derrière eux :
" Bonsoir messieurs. "
Quand les deux malfrats se retournèrent ils se retrouvèrent cha-
cun avec un .45 pointé sur leur visage.
Karl (alias Le Boucher) Avant qu'ils aient pu articuler le moindre mot, deux déflagra-
tions presque simultanées retentirent et leurs corps furent projetés en
Karl était l'homme de confiance de Fugazi jusqu'en 1919. arrière avant de s'écrouler sur le sol.
Cependant, en 1918, il est mort pendant une attaque menée contre un Leur assassin se pencha vers ses eux, la lumière du lampadaire
entrepôt de Charlie. L'entrepôt en question contenait des fûts entiers de révélant brièvement un visage au teint verdâtre.
trioxine, ce qui explique comment Karl a été contaminé. Il en est ressorti Tout en essuyant ses revolvers sur leurs manteaux, il dit comme
défiguré et a commencé par se venger des hommes de Fugazi qui l'ac-
compagnaient ce jour-là et qui l'ont abandonné. Il les a tués de façon pour lui-même :
particulièrement horrible, ce qui lui a valu son surnom de Boucher. " Je vais finir par croire que ces demeurés ne se servent de leur
Finalement, sachant qu'il ne pourrait pas faire tomber son ancien cervelle que pour saloper mes flingues. "
employeur seul, il a rejoint la cause de Charlie qui l'a immédiatement
choisi comme son homme de confiance. En effet, sa haine de Fugazi
était telle qu'il ne faisait aucun doute pour Charlie que Karl ne songerait **********
jamais à le trahir. Depuis, Karl se charge d'éliminer ceux qui tentent de
nuire à Charlie et à son organisation.

p.22 p.22
Chicago en 1920 - Personnages importants de Chicago
Apparu l'année dernière, Ghostface joue le rôle de justicier dans Il préfère cependant la plupart du temps faire disparaître les
Chicago. Il poursuit sans relâche les hommes de Fugazi, les tuant avec cadavres et les armes en les ramenant avec lui. Il n'agit pas ainsi pour
plus ou moins de raffinement. Ces derniers temps, il semble beaucoup escamoter les preuves qui pourraient le compromettre mais pour assurer
apprécier de contaminer ses victimes avec de la trioxine avant de les la subsistance de ses sbires. En effet, Ghostface a réussi au cours des
jeter au fond du fleuve avec du béton aux pieds. Ainsi, les victimes meu- derniers mois à réunir autour de lui un groupe de zombies. Ils sont
rent assez rapidement avant de renaître et de passer toute leur non-vie aujourd'hui une trentaine et ont rejoint sa cause pour une seule et même
au fond de l'eau avec les poissons pour principaux camarades. Assez raison : mettre fin aux agissements de Fugazi. En effet, la plupart de ses
rapidement, le manque de chair fraîche finit par les rendre fous et ils zombies ont trouvé la mort à cause des activités de celui-ci et comptent
peuvent passer ainsi plusieurs mois à sombrer dans la folie et à y rester bien se venger avec l'aide de Ghostface. Ce dernier préfère pour l'instant
jusqu'à décomposition totale de leur cerveau (qui est elle-même ralentie que l'existence de sa petite armée reste cachée de ses ennemis le plus
par l'eau omniprésente). longtemps possible. En attendant, ils se dissimulent tous dans un hangar
à l'extérieur de la ville où Ghostface ramène régulièrement les corps de
ses victimes afin de pouvoir nourrir tout le monde. Il entrepose égale-
ment les armes prises à l'ennemi en attente du jour prochain où lui et son
armée de morts-vivants se soulèveront pour anéantir l'organisation de
Fugazi une bonne fois pour toute.
Les raisons de la haine de Ghostface envers Fugazi sont plutôt
confuses.
Ghostface ne se souvient pas de son passé. Il s'est réveillé un
matin dans une ruelle sombre de Chicago, affreusement défiguré et ne
se souvenant pas de son identité. Il a rapidement dû se rendre à l'évi-
dence : il était mort. Près de lui gisaient les corps de gangsters. A l'épo-
que, Fugazi était le seul à régner sur Chicago, contrôlant tous les aspects
du crime organisé. Ghostface en a donc déduit qu'il s'agissait d'hommes
de Fugazi et a retourné sa haine contre cet homme et son organisation.
Il a donc travaillé à y mettre fin à partir de ce jour. Dans sa lutte, il a
commencé petit à petit à réunir autour de lui diverses victimes de Fugazi
tout en se créant une réputation auprès des hommes de son ennemi. En
effet, tous ont entendu parler de cet homme au visage défiguré et armé
jusqu'aux dents qui traque ses victimes sans pitié et encaisse les balles
sans broncher. Cependant, aucun n'est au courant de la petite troupe de
zombies qu'il est en train de réunir.

p.23 p.23
Chicago en 1920 - Personnages importants de Chicago
Malheureusement pour Ghostface, sa haine est dirigée contre la Kenji Wan
mauvaise personne. Avant de prendre part activement dans le crime
organisé, Charlie menait des recherches sur les zombies à Chicago,
essayant de mettre au point, avec l'aide d'une équipe de scientifiques, un
produit permettant de plier les zombies à son bon vouloir. Ghostface a
été l'un des premiers cobayes, désigné sous le sympathique sobriquet de
Z-1. Le produit a réussi dans un premier temps à annihiler sa volonté
mais était encore imparfait. C'est pourquoi, lors d'un transfert vers un
autre centre d'expérimentations appartenant à Charlie, Ghostface a
réussi à s'échapper, tuant les hommes de Charlie au passage. L'un d'en-
tre eux, suivant les recommandations qui leur avaient été faites en cas
de problèmes avec un zombie, lui a tiré une balle dans la tête.
Malheureusement pour lui, il a juste réussi à endommager son
cerveau et son visage, sans pour autant l'arrêter définitivement. Voyant
le monstre s'écrouler, il s'est empressé de s'enfuir pour faire son rapport
à son supérieur. Quand les hommes sont revenus chercher le corps, il
avait disparu. Charlie a décidé de le laisser dans la nature, impatient de
voir ce qu'il allait devenir. Il est très satisfait que Z-1 se soit mis en tête
de débarrasser Chicago de Fugazi et a décidé de lui laisser le champ
libre tant qu'il n'empiète pas sur son territoire. Il n'est pas au courant des
projets de Ghostface.
____________________ Kenji est un chinois d'une quarantaine d'années, arrivé à Chicago
avec sa famille au début du siècle. Au début de la Prohibition certains
de ses proches ont été victimes de crimes raciaux. Ceci, ajouté au fait
que les asiatiques sont victimes de nombreux préjugés, l'a décidé à
“Il paraît que Kenji Wan compte réunir ses hommes rejoindre le crime organisé. Utilisant ses contacts auprès de membres
de confiance pour discuter de la position à prendre dans le des triades récemment immigrés, il a commencé à s'organiser. Sa fac-
conflit qui oppose Charlie et Fugazi.” tion, le Dragon Flamboyant, a pris son essor rapidement et a réussi à
acquérir le respect de celles déjà en place. On sait peu de choses de lui
et de ses véritables objectifs.
_____________________

p.24 p.24
Chicago en 1920 - Les organisations criminelles
Les organisations criminelles de la ville Le Dragon Flamboyant

Cette faction est composée de nombreux criminels d'origine


Nous verrons ici les factions de Chicago pour lesquelles les PJs asiatique. Ces personnes sont en général considérées avec méfiance par
pourront effectuer diverses missions. la majorité des gens en raison de leurs origines (proches de l'Europe
donc de la contamination pour la plupart des citoyens). C'est pourquoi
La Famille elles ont décidé de toutes se réunir sous les ordres de Kenji Wan. Sa fac-
tion repose sur le respect et sur le mérite. Elle est ouverte à tous les asia-
Suite à la grande purge effectuée dans son organisation au cours tiques. Kenji a annoncé clairement qu'il tolérait parfaitement les conta-
des années précédentes, la faction contrôlée par Fugazi ne contient plus minés tant qu'ils restent conscients (en phase 2 maximum, donc). Il s'est
d'européens ni de contaminés. Autrefois principale dirigeante du crime de plus engagé à éliminer tout zombie en phase 3 qui croiserait son che-
organisée, elle doit maintenant cohabiter avec la faction de Charlie et le min.
Dragon Fambloyant. Ceci ne se fait pas sans certains " accidents ". Les membres du Dragon Flamboyant se distinguent par d'im-
Toutefois, bien que les relations avec les asiatiques du Dragon pressionnants tatouages pouvant couvrir tout le corps. Il semblerait que
Flamboyant soient basées sur un respect mutuel, celles avec Charlie sont des " troupes de choc " soient formés de membres de la faction dont les
plus conflictuelles. Ceci se traduit par une lutte ouverte pour le contrôle tatouages auraient été réalisés avec de l'encre mélangée à de la trioxine.
du trafic d'alcool, des jeux et de la " protection " dans Chicago. Fugazi Ces troupes ne sont utilisées que pour les assauts violents et la lutte
est prêt à recruter toute personne motivée qui ne soit ni européenne ni contre les zombies en phase 3.
contaminée.

La Faction de Charlie “J'en connais qui déchanteront le jour où ils sauront


pour qui travaille vraiment Billy Jones.”
Cette faction semble s'être construite un peu par hasard, autour
de son leader charismatique. Cette formation s'est faite naturellement
grâce à l'acceptation des contaminés et européens rejetés par le système Les joueurs vont maintenant pouvoir vivre les événements
mais aussi par Fugazi. Même si les buts de Charlie restent peu connus, qui ont contribué à la situation actuelle de Chicago. Ceux-ci seront
son objectif semble être dans un premier temps de prendre le contrôle décrits dans le scénario qui suit.
du crime organisé à Chicago. Ceci implique de nombreux affrontements
avec les hommes de Fugazi. Toutefois, les rapports de Charlie avec le
_____________________
Dragon Flamboyant restent cordiaux.

p.25 p.25
Le Boucher entre en scene - Premiere partie
Le Boucher entre en scene Première partie: Charlie
et la distillerie.
Ce scénario a pour but de familiariser les PJs aux règles du
jeu et aussi de les réunir en tant que groupe. Ce sera également l'oc-
casion pour eux de se faire des ennemis dans le milieu du crime
organisé.

Chicago, janvier 1918

Depuis maintenant plusieurs années, le crime organisé est dirigé


par Al Fugazi. Cependant, depuis quelques mois, un petit nouveau
répondant au nom de " Charlie " commence à se faire sa place. Peu de
personnes peuvent affirmer l'avoir vu et les rumeurs les plus folles cou-
rent à son sujet. Pour certains, c'est un contaminé ; pour d'autres, un
ancien des services fédéraux. Au final, personne ne sait qui il est réelle-
ment.
De plus, il paraît que Little Italy est devenu le refuge d'une
grande quantité de zombies depuis que les hommes du gouvernement se
sont chargés d'emmener les anciens résidents dans des centres de " réin-
sertion " pour Européens.
A côté de tout ça, des bars clandestins se sont ouverts un peu par-
tout dans Chicago, fournissant à tout le monde alcool et musique. La
plupart des policiers et politiciens préfèrent fermer les yeux, en échange
de quelques dollars bien entendu.
Cependant, la vie à Chicago n'est pas facile pour autant. Les
Européens sont traqués sans relâche par le gouvernement. Ceux qui sont
arrêtés sont envoyés dans des centres de reconditionnement (et n'en res-
sortent jamais). En plus de cela, les cas de cannibalisme et les dispari-
tions inexpliquées se multiplient un peu partout dans la ville.

p.26 p.26
Le Boucher entre en scene - Premiere partie
La peur du virus allemand et l'augmentation de la criminalité ont En tout cas, aujourd'hui c'est lundi. Et comme dit Mike : "le
provoqué une paranoïa généralisée dans la population. Une fois la nuit lundi, c'est épicerie". Comme tous les lundis, vous vous retrouvez pour
tombée, toute personne raisonnable s'enferme à double tour chez elle. aller chercher les "dons désintéressés" des épiceries du coin afin que
vous assuriez leur protection.
Gangsters Malheureusement pour vous, il semble que vous n'ayez pas de
chance aujourd'hui. En effet, le vieux Bob, propriétaire d'un magasin de
Ce scénario permettra aux joueurs de se familiariser avec ce fruits et légumes, ne semble pas décidé à payer son dû.
qu'est devenu Chicago et les zombies qui l'habitent. Les pré tirés corres-
pondant sont fournis à la fin du scénario. Quand les PJs entrent dans son magasin, il les interpelle directe-
Ce sera également l'occasion pour certains personnages de faire ment :
connaissance avec celui qui sera plus tard mieux connu sous le pseudo- " Barrez-vous de chez moi, bande de saligauds. Je vous dois plus
nyme de Karl Le Boucher. rien. Charlie m'a promis que si vous reveniez me voler il s'occuperait de
vous. "
Chicago, janvier 1918 Il revient donc aux PJs de tenter de le faire changer d'avis (sans
le tuer si possible). En tout cas, s'ils décident de laisser faire, ils se feront
Vous faites partie d'un groupe de gangsters " indépendants ". couvrir d'insultes en sortant du magasin. Pour persuader le vieil homme,
Vous traînez ensemble depuis presque toujours et c'est ce qui fait votre les PJs peuvent, en vrac :
force. Vous avez réussi à vous faire une réputation ces dernières années -le menacer (mais il va falloir être très convaincant),
en commettant divers méfaits un peu partout dans Chicago. La police -le frapper (mais il doit quand même survivre).
vous a recherché pendant plusieurs mois mais a semblé se faire une rai- Toutefois, si le vieux Bob se sent trop menacé il se dépêchera
son. Votre grande ambition est actuellement d'entrer dans le crime orga- d'essayer d'appeler l'un des hommes de Charlie. 5 gangsters au service
nisé, au service de l'un de ces caïds qui dirigent la ville. Vos motivations de ce dernier arriveront alors dans les dix minutes qui suivent et il fau-
pour y entrer sont variées mais à la fin vous vous retrouvez à accomplir dra alors en discuter avec eux, sachant qu'ils ne sont à priori pas trop
les mêmes tâches. Racket, corruption et trafic de boissons alcoolisées enclins à lâcher du lest.
sont votre lot quotidien. Au moment où vous sortez de l'épicerie, vous voyez Billy cou-
Pourtant, de son côté, Mike (que vous considérez tous comme le rir vers vous. Billy est un des garçons désoeuvrés de ce quartier. Il vous
cerveau de la bande) fait tout son possible pour entrer en contact avec annonce qu'un gars important veut vous voir ce soir à l'endroit habituel.
ceux qui tiennent la ville. Les policiers se méfient de vous et les gosses Ce gars répond au nom de Frenchy et est connu pour être en contact
vous admirent mais au final tout le monde vous respecte. Votre seule avec Samuel Hitcher, l'un des lieutenants de Fugazi. Le lieu du rendez-
vraie occupation à présent c'est votre boulot. Vous devez parfois passer vous est un grand immeuble relativement luxueux situé à la limite de
la nuit dans la rue mais le jeu en vaut la chandelle. Certains prétendent Old Chicago, un quartier mal famé de la ville.
que le crime ne paie pas. Ils se trompent. Depuis que le nouvel amende-
ment de Finner est passé il y a bientôt deux ans, vous faites fortune
grâce au trafic d'alcool en provenance du Canada.

p.27 p.27
Le Boucher entre en scene - Premiere partie
Dans la cour des grands Si les joueurs acceptent, il leur explique brièvement:
"Laissez-moi vous expliquer mon problème. Il y a maintenant
Après avoir vaqué à leurs occupations quotidiennes, les joueurs quelques mois, un dénommé Charlie est arrivé en ville. Depuis, il se
devraient, selon toute logique décider de se rendre au rendez-vous. prend pour un caïd et pense pouvoir marcher impunément sur mes pla-
Frenchy se tient dans l'entrée. Il semble très nerveux et se précipite vers tes-bandes. D'après mes sources, il s'est récemment mis à vendre de l'al-
vous. Sans vous laisser le temps de parler, il dit : cool à des prix scandaleusement bas. Depuis, nos bénéfices (donc notre
"Qu'est-ce que vous foutiez? Vous voulez vraiment le faire atten- influence) sont en chute libre alors que les siens ne cessent d'augmenter.
dre?" Si on ne fait rien, on pourra aller nettoyer des pare-brise dans la rue d'ici
Il ajoute précipitamment : la fin de l'année. Ce que je vous demande, c'est d'aller donner un petit
"Personne ne peut se permettre de faire attendre M. Hitcher. Il "avertissement" à ce guignol, histoire de calmer ses ardeurs".
vous attend dans le grand salon du premier. Dépêchez-vous!" Il fait alors une pause et vous regarde à tour de rôle, droit dans
les yeux. Puis, il hoche la tête d'un air entendu et reprend :
Il vous regarde nerveusement en se tordant les mains jusqu'à ce "Un indic nous a signalé que ce Charlie avait une distillerie clan-
que vous décidiez de vous diriger vers le premier étage. En entrant dans destine dans l'entrepôt B23, juste à côté du lac Michigan. Allez donc y
le grand salon aux lumières tamisées, vous voyez un homme assis dans faire un tour cette nuit. Karl va vous accompagner."
un gros fauteuil rouge, un cigare à la bouche. Il se lève puis s'avance C'est seulement maintenant que vous remarquez la présence de
vers vous d'un air affable, serrant la main de chacun d'entre vous. Il se Karl, alors qu'il semble sortir d'un coin de la pièce. Sa démarche est
présente comme étant M. Hitcher puis vous demande de vous présenter. assurée et ses gestes précis. Il s'arrête juste devant vous et plonge son
C'est un homme à la carrure imposante qui devait être un grand sportif regard dans celui de Mike.
dans sa jeunesse mais que les années n'ont pas épargné. Ses traits sont " J'espère que ceux-ci seront à la hauteur. "
creusés et il a l'air d'avoir du mal à se déplacer. Toutefois, sa générosité Si les PJs décident de discuter un peu avec celui qui est censé les
est sans limite envers ceux qui lui sont fidèles. escorter, Hitcher les interrompt brutalement:
Dans la pièce, vous trouvez une table sur laquelle sont disposés "Bon allez, j'ai pas que ça à faire. Allez vous occuper de ça et
du rosbif, du poulet et tout ce que vous appréciez en grande quantité. Il revenez me faire votre rapport immédiatement après."
y a même des bouteilles de vin, de champagne et autres alcools (il va Karl se tait alors soudainement et sort du salon.
sans dire que ces bouteilles valent actuellement une fortune). Hitcher
vous invite à prendre place et à manger et boire tout ce que vous vou- Chicago by night
lez.
Quand les PJs commencent à se détendre, Hitcher leur annonce Quand les PJs sortent du bâtiment, il fait déjà nuit. L'atmosphère
qu'il veut qu'ils travaillent pour lui. S'ils acceptent, un tiers de leurs est lourde et la pluie tombe bruyamment sur les rues de Chicago. Karl
bénéfices lui reviendront. En contrepartie, il assure tous leurs frais lors se dirige vers un grand véhicule noir et monte à la place du conducteur.
de leurs missions et leur promet suffisamment de missions pour être sûrs Il peut répondre brièvement aux éventuelles questions des PJs mais se
de ne jamais manquer d'argent. Il leur promet que les premières mis- montrera surtout pressé d'en finir. Dès que tout le monde est monté dans
sions seront des plus faciles et que, s'ils sont partant, il peut leur en pro- le véhicule, il démarre pour emmener tout le monde vers l'entrepôt B23.
poser une dès ce soir, avec 1000$ chacun à l'arrivée. Il roule rapidement dans les rues désertes et humides de Chicago.

p.28 p.28
Le Boucher entre en scene - Premiere partie
Le voyage est agrémenté de ses commentaires : contenu d'un tonneau dans les autres tonneaux. Le tonneau en question
" Vous voyez, il y a encore quelques mois, M. Fugazi tenait tout est l'un de ceux portant une croix blanche. Une forte odeur d'alcool
Chicago. Malheureusement il se fait vieux et ce " Charlie " semble avoir règne et il fait très chaud. Au milieu de la pièce se trouvent aussi deux
les dents longues. Il nous revient de nous assurer que ce guignol ne nuira hommes entièrement vêtus de noir. Leur carrure est imposante et ils por-
pas aux affaires de M. Fugazi. " tent chacun une Thompson.
Un personnage plus sensible que les autres remarquera qu'il Avant que les PJs aient eu le temps de faire quoi que ce soit, ils
semble s'être écoulé beaucoup trop de temps entre le moment où il sont voient Karl débouler du fond du bâtiment, sa Thompson à la main. Il
entrés dans le salon et celui où ils en sont sortis. s'élance vers les deux hommes en noir en tirant une rafale, touchant l'un
Les rues continuent à défiler jusqu'à ce que le véhicule ralentisse des hommes en blanc. Les deux hommes en noir sont touchés de plein
et finisse par s'arrêter dans une ruelle sombre. fouet mais cela ne semble pas les affecter. Certaines balles traversent
Karl sort du véhicule, le contourne et ouvre le coffre avant de des tonneaux desquels commence à s'écouler de l'alcool. Au moment où
vous crier de le rejoindre. Le coffre est rempli de fusils à pompe et de Karl se prépare pour une seconde rafale, l'un des hommes en noir
Thompson ainsi que de beaucoup de munitions et de grenades qu'il pro- riposte. Karl reçoit plusieurs balles dans le torse. L'autre se tourne vers
pose aux PJs. Une fois que chaque PJ a pris l'équipement qu'il souhai- les PJs et commence à tirer (premier tour de combat auquel peuvent par-
tait, il explique le plan. ticiper les PJs). Au début du second tour de combat, Karl s'écroule en
L'entrepôt est situé à quelques rues de leur situation actuelle. tirant une dernière rafale. Certaines balles touchent les tonneaux du cen-
Personne n'est censé surveiller l'extérieur du bâtiment. Il va donc tenter tre de la pièce qui explosent, projetant les deux hommes en noir ainsi
de passer par l'arrière de l'entrepôt avec les PJs qui devront le couvrir que certaines personnes restées trop proches du centre de l'entrepôt. La
pendant qu'il s'occupera des occupants. Il est actuellement 21h. L'assaut chaleur se fait infernale, les flammes commençant à se répandre et à se
sera lancé de façon coordonnée à 22h pile. diriger vers les fûts entreposés au fond de l'entrepôt. Les PJs ont 5 tours
pour sortir de l'entrepôt avant qu'il n'explose. Ceux qui n'ont pas réussi
Règlement de comptes à l'entrepôt B23 à sortir au bout de ce délai prennent 2D6 dégâts puis 1D6 par tour
jusqu'à ce qu'ils sortent. Juste avant de sortir, les PJs peuvent apercevoir
Vu de loin, l'entrepôt semble désaffecté. Des planches ont été des hommes armés tenter d'entrer par l'avant du bâtiment.
clouées sur chaque fenêtre et de grandes traces jaunes couvrent les murs Juste après qu'ils aient commencé à s'éloigner, les PJs sont jetés
qui ont dû être blancs il y a de nombreuses années. Cependant, en se rap- à terre par le souffle. Un peu partout autour d'eux, des morceaux de bois
prochant un peu, il est facile de remarquer que de la lumière passe entre retombent au sol. La pluie continue à tomber, les rafraîchissant un peu.
les planches et sous la porte d'entrée. Cette dernière est composée de L'entrepôt est en flammes et son toit, ainsi que la porte d'entrée et la plu-
deux battants en bois de plus de 3m de haut. part des fenêtres ont disparu. L'un des battants de la porte en question a
Sur les coups de 22h, les PJs doivent entrer dans l'entrepôt (la atterri quelques mètres à côté des PJs.
porte n'est pas fermée). A l'intérieur se trouve une grande quantité de
tonneaux. Sur certains d'entre eux, une croix blanche a été peinte. Il y a
également de grands alambics autour desquels s'affairent une dizaine de
personnes vêtues de blouses grises. Au milieu de l'entrepôt, deux hom-
mes en blouse blanche utilisent de grandes louches pour verser le

p.29 p.29
Le Boucher entre en scene - Premiere partie
From Hell Après avoir appris la mort de Karl et la destruction de l'entrepôt,
il s'assied à son bureau et un sourire carnassier fend son visage :
Quand les PJs commencent à se relever, ils entendent un gémis- " Hé bien messieurs, bienvenue à mon service. Frenchy vous
sement continu s'élever des ruines de l'entrepôt. Peu à peu, ils distin- donnera l'argent que je vous ai promis. Je compte sur vous pour revenir
guent des formes se lever pour se diriger vers eux d'un pas traînant et me voir demain. La mort de Karl ne restera pas impunie. Nous allons
mal assuré. Certains des hommes de Charlie sont visiblement revenus tenter de frapper un grand coup dans la fourmilière que ce Charlie tente
d'entre les morts et se dirigent vers eux. Ils sont au nombre de 4 et sont de construire sur mon territoire. "
bien décidés à se nourrir des PJs.
Au bout de 5 rounds de combat, ces derniers voient une voiture Les pré tirés
de police se rapprocher de l'entrepôt. Ce véhicule est sûrement accom-
pagné par d'autres et les PJs feraient mieux de partir avant qu'elles n'ar- Les membres du gang ne sont que cinq mais ils se connaissent
rivent. depuis l'enfance. Ils sont donc très soudés et aucun n'a de secret pour les
Il leur reste donc à courir vers la voiture de Karl. En définitive, autres. Enfin presque.
ce dernier est tombé au combat mais l'entrepôt de Charlie est détruit. Il
ne reste plus qu'à aller expliquer tout cela à M. Hitcher. Mike
Mike est le cerveau de la bande. Depuis toujours, il a l'habitude
Si les PJs décident de ne pas retourner voir M. Hitcher, ils de donner des ordres et qu'on lui obéisse aussitôt. Le cas échéant, il
devront assumer le fait d'être poursuivis par la majorité des gangsters connaît des gros durs qui se chargeront de faire revenir les récalcitrants
de Chicago. A eux de voir. dans le droit chemin. Malheureusement pour ceux qui lui obéissent,
Mike est ambitieux et son principal objectif reste sa réussite personnelle,
Quand les PJs se garent devant l'immeuble, il ne pleut plus et le quoi que cela puisse coûter aux autres. Son objectif est actuellement de
jour commence à se lever. travailler pour Fugazi. Pour cela, ses amis d'enfance sont un avantage
En entrant dans l'immeuble, ils voient Frenchy qui semble ne pas considérable mais il est prêt à s'en passer s'il le faut.
avoir dormi de la nuit. En voyant les PJs il semble très surpris: FOR : 2 CON : 3 AGI: 2
" Bon Dieu mais vous étiez passés où? Comment vous vous êtes PRE: 4 ESP: 5 PER: 3
mis dans cet état? Où est Karl? " Archétype: Gangster/Caïd
Il marque un temps d'arrêt, semblant ne pas entendre ce que les Compétences : Baratiner (+2), Mensonge (+2)
PJs peuvent avoir à lui dire. Il ajoute: Avantages : Persuasif (*), Chanceux (*)
" Allez voir M. Hitcher tout de suite. Et ne vous attendez pas à Désavantages : Ambitieux (*), Chétif (**)
ce qu'il vous félicite. " En apparence Mike, est un homme petit et à l'aspect maladif. Il
Quand les PJs entrent dans la pièce où se trouve leur nouvel est toujours habillé avec des vêtements luxueux mais qui semblent trop
employeur, il les accueille à bras ouverts, avant de se raviser et de les grand pour lui. Toutefois, on ne peut s'empêcher de le remarquer et tout
regarder d'un air suspicieux. le monde reste scotché à ses lèvres quand il raconte les exploits de sa
" Où est Karl? " bande.

p.30 p.30
Le Boucher entre en scene - Premiere partie
John Bill
Si Mike est le cerveau de la bande alors John tient la place des Bill est un peu le filou du groupe. Il a commencé très jeune en
bras. Il a toujours obéi à Mike et c'est même un honneur pour lui de volant le portefeuille des passants et est vite passé aux cambriolages.
recevoir ses ordres. Il ne brille pas par son intelligence mais est une véri- Dès qu'il y a quelque chose à voler, c'est votre homme. Sa réputation
table force de la nature. Beaucoup pensent qu'il est simple d'esprit mais prétend qu'aucune serrure ni aucun coffre ne lui résistent.
très peu oseraient le lui dire en face. FOR: 2 CON: 2 AGI: 4
FOR: 5 CON: 4 AGI: 2 PRE: 2 ESP: 4 PER: 5
PRE: 4 ESP: 2 PER: 2 Archétype : Gangster/ Cambrioleur
Archétype : Gangster/Brute Compétences : Crochetage (+2), Vol à la tire (+2)
Compétences : Intimider (+2), Combat à mains nues (+2) Avantages : Doigts de Fée (**)
Avantages : Dur à cuire (**) Désavantages : Accoutumance : tabac (**).
Désavantages : Crédule (**) Bill est un homme de taille moyenne portant toujours des vête-
John a un physique réellement impressionnant. Il dépasse la plu- ments de très bonne facture. Il pourrait passer pour un parfait gentleman
part des autres personnes d'une bonne tête et la largeur de ses bras dis- s'il ne passait pas son temps à tousser horriblement, en grande partie à
suade en général de ce moquer de ses problèmes d'élocution et de cause de la quantité astronomique de cigarettes qu'il consomme chaque
réflexion. jour pour tenter d'évacuer le stress lié à sa " profession ".

Steve Jack
Steve joue le rôle des jambes dans la bande. Conducteur hors Jack a toujours aimé se battre. Le jour où il a compris que sa car-
pair, il prend tous les risques quand il le doit et le véhicule ainsi que les rure ne lui permettrait pas d'avoir toujours le dessus, il s'est découvert
passagers en sortent toujours indemnes. Il a commencé en volant des une grande passion pour les armes à feu. Depuis, c'est toujours à lui
voitures pour ses camarades, les emmenant où ils voulaient et s'est rapi- qu'on fait appel quand il y a besoin de quelqu'un pour vendre ou utiliser
dement fait une réputation de fou du volant. Toutefois, ses écarts quoti- une arme à feu. Il s'est toutefois fait beaucoup d'ennemis au cours de ces
diens au code de la route font qu'il est maintenant recherché par la police dernières années en remplissant certains contrats avec peu de discrétion.
de Chicago. FOR: 2 CON: 2 AGI: 5
FOR: 3 CON: 3 AGI: 5 PRE: 4 ESP: 2 PER: 4
PRE: 1 ESP: 2 PER: 5 Archétype : Gangster/ Mitrailleur
Archétype : Gangster/ Conducteur Compétences : Armes à feu (+3)
Compétences : Conduite risquée (+3) Avantages : Arme fétiche : colt 45 (**)
Avantages : Chanceux (*) Désavantages : Ennemi Juré (**)
Désavantages : Recherché (*) Jack n'est pas particulièrement grand ou costaud mais les gens
Steve est un jeune homme élancé et très calme. Il passe la plu- ont tendance à se taire pour le regarder quand il entre dans une pièce. Il
part du temps inaperçu et ne s'exprime que quand c'est vraiment néces- a de plus le visage très marqué, ce qui ajoute à son air inquiétant. Il porte
saire, le plus souvent de manière très brève. toujours sur lui son premier colt 45, qui lui a déjà souvent sauvé la vie.

p.31 p.31
Le Boucher entre en scene - Deuxieme partie
Les personnages non joueurs (PNJ)
Pour jouer ce scénario, il n'est utile de ne connaître que les carac-
téristiques des PNJs suivants :
Deuxième partie: Sur les traces
du Boucher.
Homme de Charlie
FOR: 4 CON: 4 AGI: 3 Les PJs sont convoqués quelques semaines après l'affaire de l'en-
PRE: 2 ESP: 2 PER: 2 trepôt par l'un des seconds de Fugazi : Billy Jones. Il leur expose une
Archétype : Gangster affaire sordide : depuis quelques jours, des scientifiques travaillant pour
Compétences : Armes à feu (+2), Combat à mains nues (+2) la faction de Fugazi ont été sauvagement assassinés. Leur tueur s'est fait
Avantages : connaître sous le nom de " Boucher " et, pour l'instant, personne n'a
Désavantages : Européen (**) réussi à l'attraper. Les PJs sont donc chargés de le retrouver. Cerise sur
le gâteau, ils doivent en même temps assurer la protection d'un scienti-
Homme de Charlie zombifié fique, le Dr Adams, qui est probablement une des prochaines cibles du
FOR: 4 CON: 6 AGI: 3 tueur.
PRE: 2 ESP: 2 PER: 2 Rien ne leur sera révélé directement sur les scientifiques, en-
Archétype : Gangster dehors des lieux des meurtres (un peu partout en ville) et de leurs noms.
Compétences : Armes à feu (+2), Combat à mains nues (+2) Les lieux des meurtres sont sous scellés mais il ne devrait pas être trop
Avantages : Résistance surnaturelle, Increvable difficile pour les joueurs d'y accéder. Ils ne trouveront pas de piste vrai-
Désavantages : Européen (**), Monomaniaque (*), ment pertinente sur place. Le tueur laisse un papier sur chaque cadavre
Pulsions meurtrières (*), Sanguinaire. portant l'inscription : " Avec les compliments du Boucher ". Les PJs
pourront apprendre que les cadavres ont été atrocement mutilés et par-
_____________________ tiellement dévorés.
Le lendemain du début de l'enquête, Adams sera attaqué par le
Boucher. Si les PJs ne font rien pour le protéger, il disparaîtra, emmené
par le tueur. Sinon, ils se retrouveront confrontés à une vieille connais-
sance : Karl, défiguré et brûlé en grande partie, qui n'est autre que le
Boucher. Il essaie d'affronter directement les PJs mais s'il est en diffi-
culté, il prend la fuite (il est devenu zombie entre-temps, ce qui l'aide
pas mal au niveau résistance).

Quoi qu'il arrive, Karl ne pourra pas mourir au cours de ce


scénario. Dans le pire des cas, on ne retrouvera pas son corps et il
reviendra de toute façon plus tard.

p.32 p.32
Le Boucher entre en scene - Troisieme partie
Suite à cette première agression, Adams avouera qu'il travaillait
Troisième partie:
avec les autres victimes à l'élaboration d'un produit mortel, la Big Trouble in Little Italy.
Neuroxine. Ce produit provoque des dommages cérébraux irréversibles,
entraînant la mort dans un délai de 72h. Suite au dénouement du scénario précédent, les PJs se retrouvent
Billy appellera les PJs le lendemain pour leur signaler que ce dans un fourgon de police, en route pour le commissariat de Little Italy.
n'est plus la peine de poursuivre le Boucher. Deux jours plus tard, ils Le policier qui conduit semble atteint d'une méchante toux et se plaint
recevront un message de Adams leur demandant de les retrouver dans d'avoir de violents maux de tête depuis le matin. Ceci est dû à la conta-
Little Italy à minuit. Voir Dénouement. mination des sources d'eau potable du quartier par des hommes de
Si Adams se fait enlever par le Boucher dès sa première tenta- Charlie. En effet, un mélange de trioxine et de neuroxine y a été versé.
tive, les PJs recevront un télégramme deux jours plus tard de Karl leur
demandant de le retrouver à Little Italy à minuit s'ils veulent récupérer La neuroxine est un produit créé par les scientifiques euro-
Adams. Ils apprendront alors que Karl est le Boucher. Voir Dénouement. péens travaillant pour Charlie. Il provoque d'importantes lésions
cérébrales entraînant la mort en moins de 72 heures. Couplé à de la
Dénouement trioxine, il permet la création de zombie en phase 3 directement.
Quand les PJs arrivent à Little Italy, ils se rendent compte que Charlie espère ainsi créer un maximum de zombies dans un
c'est un piège. Caché dans un immeuble proche du point de rendez-vous, quartier qui était jusque-là une pièce essentielle de l'organisation de
Karl leur tire dessus à la Thompson. Quand ils remontent jusqu'à la Fugazi.
pièce où ils se trouvent, il leur annonce que la Neuroxine est maintenant
en sa possession et qu'il en a versé de grandes quantités dans certaines
réserves d'eau potable du quartier. Le cadavre de Adams est dans la Une fois arrivés au commissariat, les PJs sont enfermés dans une
même pièce, sur un lit miteux et il est dans le même état que les précé- grande cellule avec un clochard. Le policier malade va se reposer dans
dentes victimes. Puis il saute par la fenêtre au moment même où des une salle annexe pendant que l'autre les surveille. Le clochard racontera
policiers en uniforme déboulent dans la pièce l'arme au poing. Toute aux PJs qu'il a été arrêté parce qu'il racontait à tout le monde dans le
résistance est inutile vu leur nombre. Il serait également suicidaire de quartier qu'il a vu un homme verser quelque chose dans les réserves
tenter la même sortie que Karl, 7 étages les séparant du sol. d'eau potable. La nuit arrive.
Alors que le policier " sain " est endormi, des cris commencent
Remarques à retentir à l'extérieur mais ceci ne semble pas le déranger. Le malade
s'approche de lui et l'attaque pour tenter de le dévorer. Après avoir
L'enquête des PJs avant (et éventuellement pendant) la dispari- essayé en vain d'entrer dans la cellule pour s'en prendre à ses occupants,
tion de Adams passe inévitablement par leurs nombreux contacts dans il retourne errer dans le commissariat en laissant le cadavre de son col-
la rue mais aussi par les lieux qu'ils fréquentent. Se reporter pour cela, lègue (avec les clés à sa ceinture) à portée des occupants de la cellule.
à titre indicatif, à la description de certains lieux et habitants de En sortant de leur cellule, ils pourront récupérer leur matériel non loin
Chicago, un peu pus loin dans cet ouvrage. et se servir parmi les différentes armes contenues dans le commissariat
(qui n'était gardé que par les deux policiers). Toutefois, ils ont de gran-

p.33 p.33
Le Boucher entre en scene - Troisieme partie
des chances de se faire attaquer par le policier zombifié avant de pou-
voir sortir.
Une fois sortis du commissariat, les PJs (accompagnés du clo-
chard) se retrouvent dans Little Italy en proie au chaos. Des cadavres
jonchent le sol et les zombies sont un peu partout dans la rue. Les PJs
constateront rapidement que les rues permettant de sortir du quartier ont
été barricadées par des policiers et des habitants afin de stopper les
morts-vivants. Ils se retrouvent donc bloqués. De plus, les ZH ne tarde-
ront pas à débarquer par groupes de 4 ou 5 pour faire le ménage, sans
faire de distinction entre les zombies et les autres, le quartier étant main-
tenant considéré comme un foyer d'infection. La seule solution, comme
le leur indiquera leur camarade sans-abri, sera de passer par les égouts.
Toutefois il faudra pour cela avancer dans les rues de Little Italy (la
manière forte consiste à tirer sur les zombies qui se mettent en travers
du chemin mais aura tendance à rameuter les autres zombies). Une fois
dans les égouts, le clochard pourra aider les PJs à s'orienter mais quel-
ques zombies y traînent encore.
Fugazi sera " heureux " d'apprendre tout ça et proposera sûre-
ment de l'avancement aux PJs. La guerre entre Charlie et lui ne fait que
commencer.
______________________

p.34 p.34