Vous êtes sur la page 1sur 7

PRODUCTION ÉCRITE

NATURE DE L’ÉPREUVE
Dans cette épreuve, on vous demandera de vous exprimer sur des sujets familiers (la famille,
la maison, l’école, les activités…) dans un texte de 160 à 180 mots (soit environ 15 lignes).
Vous serez amené(e) à raconter et décrire un événement, une histoire, un voyage… et aussi
à faire part de vos réactions et décrire vos sentiments…
Il faut donc travailler :
– votre capacité à décrire, raconter, exposer des faits ;
– votre capacité à exprimer ce que vous ressentez, à décrire vos sentiments et réactions
ainsi qu’à exprimer votre opinion.

La tâche proposée pourra prendre la forme :


– d’une lettre décrivant des événements ou rendant compte d’expériences et faisant part
de sentiments ;
– d’un essai, par exemple, dans le cadre d’un forum sur Internet ;
– d’une lettre dans le cadre du courrier des lecteurs ;
– d’un article de journal où le candidat prendra position.

GRILLE D’ÉVALUATION DE L’ÉPREUVE ET SAVOIR-FAIRE REQUIS


Observez maintenant la grille qui sera utilisée pour l’évaluation de votre production. Il est important
de bien connaître cette grille, vous saurez ainsi sur quels critères vous allez être évalué(e) :

Respect de la consigne
Peut mettre en adéquation sa production avec le sujet proposé. 0 0.5 1 1.5 2
Respecte la consigne de longueur minimale indiquée.
Capacité à présenter des faits
0 0.5 1 1.5 2
Peut décrire des faits, des événements ou des expériences.
Capacité à exprimer sa pensée
Peut présenter ses idées, ses sentiments et/ou réactions 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3
et donner son opinion.
Cohérence et cohésion
Peut relier une série d’éléments courts, simples et distincts 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3
en un discours qui s’enchaîne.

Dans cette grille, vous pouvez tout d’abord remarquer que 2 points sont accordés au respect
de la consigne : pensez à vérifier donc que votre production comporte 160 mots minimum et que vous
avez bien respecté le sujet. Il est très important de bien respecter la consigne. Si votre production est
hors sujet, vous serez également pénalisé par rapport à d’autres critères de la grille.

Les deux critères suivants permettent de vérifier si les actes de parole demandés sont bien
présents. Qu’est-ce qu’un acte de parole ? Prenons par exemple cette consigne : « Vous faites
part de votre expérience personnelle et vous donnez des conseils aux lecteurs du journal ».
Il y a ici deux actes de parole. Le premier acte de parole « faire part de son expérience personnelle »
sera évalué par le critère « capacité à présenter des faits ».
L’acte de parole « donner des conseils », l’utilisation d’adjectifs pour exprimer ses impressions
(un film merveilleux, une expérience inoubliable…) ou d’expressions pour donner son opinion
(je suis d’avis que…, en ce qui me concerne…) seront évalués par la « capacité à exprimer sa pensée ».
On vous demande d’écrire un texte « construit et cohérent » : cela signifie que votre texte
devra comporter différentes parties, éventuellement une introduction et une conclusion et que
les idées seront reliées grâce à des connecteurs logiques et des mots de liaison. Tous ces
éléments seront observés par rapport au critère « cohérence et cohésion ».

54
Entraînez-vous

Compétence lexicale/orthographe lexicale


Étendue du vocabulaire
Possède un vocabulaire suffisant pour s’exprimer sur des sujets courants, 0 0.5 1 1.5 2
si nécessaire à l’aide de périphrases.
Maîtrise du vocabulaire
Montre une bonne maîtrise du vocabulaire élémentaire mais des erreurs sérieuses 0 0.5 1 1.5 2
se produisent encore quand il s’agit d’exprimer une pensée plus complexe.
Maîtrise de l’orthographe lexicale
L’orthographe lexicale, la ponctuation et la mise en page sont assez justes 0 0.5 1
pour être suivies facilement le plus souvent.

Compétence grammaticale/orthographe grammaticale


Degré d’élaboration des phrases
Maîtrise bien la structure de la phrase simple 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 3,5 4
et les phrases complexes les plus courantes.
Choix des temps et des modes
Fait preuve d’un bon contrôle malgré de nettes 0 0.5 1 1.5 2
influences de la langue maternelle.
Morphosyntaxe - orthographe grammaticale
Accord en genre et en nombre, pronoms, marques 0 0.5 1 1.5 2
verbales, etc.

Du point de vue linguistique, vous serez évalué(e) sur la compétence lexicale ainsi que sur la
compétence grammaticale.

Dans la compétence lexicale, on évalue l’étendue du vocabulaire (votre vocabulaire est assez
large, vous évitez lorsque cela est possible les répétitions et vous pouvez parfois utiliser des
périphrases, c’est-à-dire que, lorsque vous ne connaissez pas un mot, vous êtes capable d’utiliser
une expression pour faire comprendre ce que vous voulez dire), la maîtrise du vocabulaire (vous
utilisez les mots correctement) et l’orthographe. La ponctuation et la mise en page seront
également prises en compte dans cette compétence. Soignez votre écriture et adoptez une mise
en page aérée !
La compétence grammaticale consiste notamment à respecter les règles d’accord en genre
et en nombre, les marques verbales. Elle prend aussi en compte le degré d’élaboration de vos
phrases. Lorsque cela est possible, ne vous contentez donc pas de phrases « sujet + verbe +
complément » mais essayez d’enrichir vos phrases avec des pronoms relatifs, par exemple.
Enfin, on contrôlera votre utilisation des temps et des modes. Au niveau B1, vous êtes capable
d’utiliser les temps du passé (passé composé et imparfait) lorsque vous racontez un événement
vécu ou le conditionnel et quelques formes du subjonctif lorsque vous donnez des conseils
à quelqu’un.

Savoir-faire requis
– relater des événements, rendre compte d’expériences et décrire des impressions ;
– écrire de brefs essais simples sur des sujets d’intérêt général ;
– écrire une lettre pour exprimer sa pensée sur un sujet abstrait ou culturel, tel un film
ou de la musique ;
– apporter de l’information sur des sujets abstraits et concrets, poser des questions
sur un problème ou l’exposer assez précisément ;
– produire un texte construit et cohérent.

55
PRODUCTION ÉCRITE

1 ÉCRIRE UN ARTICLE POUR EXPRIMER SA PENSÉE


SUR UN SUJET CULTUREL
Activité 3
Lisez les deux critiques du film Stella, sorti sur les écrans français en novembre 2008.

Âge Tendre
Une chronique douce-amère
sur la fin de l’enfance dans
les années 70.

O ù est la place de Stella, 11 ans,


qui fait sa rentrée dans un
établissement parisien huppé
alors
qu’elle vit dans une banlieue populair
e?
Pas au collège où elle collectionne
les
zéros. Ni dans le café d’ouvriers
tenus
par des parents qui font la java – qua
nd
ils ne s’engueulent pas. Personna
ges
hauts en couleur (joués entre autre
s
par Benjamin Biolay – qui n’a jama
is été
aussi bon – ou Guillaume Depardie
u) et
tubes euphorisants de la fin des ann
ées
Film français. 1970 (Sheila…) lui montreront la
voie :
Réalisé par Sylvie Verheyde vers l’adolescence et le début
de la
Avec Léora Barbara, Karole Rocher, connaissance de soi. Un film délic
Benjamin Biolay, Guillaume Depardieu… ieux
et plein de grâce inspiré de la prop
Genre : Comédie dramatique re
histoire de la réalisatrice.
Durée : 1 h 43 min.
D’après Glamour, novembre 2008.

Un formidable
N N ous sommes à Paris, en
1977. Malgré ses origines
modestes, Stella, 11 ans, a la
chance d’intégrer un prestigieux
portrait d’adolescente
Stella entre en 6e. La vie change, tout devient sérieux.
collège parisien. Ses parents Un film touchant et captivant.
tiennent un café dans un quar-
tier populaire de la capitale. Leur voltée, parviendra-t-elle à se faire l’une de l’autre. Elle ajoute dans
clientèle est constituée d’habi- une place, dans sa classe, dans ce film une très large part auto-
tués, alcooliques et autres pau- sa famille, bref, dans la vie ? biographique : « Comme Stella,
més, dont certains vivent dans Sylvie Verheyde, la réalisa- j’ai grandi dans un café, comme
les quelques chambres louées trice de Stella, retrouve ici ses elle j’ai été catapultée dans un
au-dessus de l’établissement. thèmes favoris : Un frère traitait grand lycée parisien, comme elle
Livrée à elle-même, Stella se de l’existence tourmentée de j’ai craché sur un garçon à la ré-
couche tard, ne fait pas ses de- deux ados seuls avec leur mère. cré et suis rentrée avec un œil au
voirs, vit dans la fumée et le bruit. Dans Princesses, deux sœurs beurre noir. » Le résultat est un
À la fois solitaire, craintive et ré- apprennent un jour l’existence pur moment de cinéma.
Françoise RICARD, Le Monde des ados, 12 novembre 2008.

58
Entraînez-vous

1. Quels sont les éléments que vous trouvez dans ces documents ?
......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

2. Ces critiques sont-elles plutôt positives ou négatives ? Relevez dans les deux documents les
éléments qui justifient votre réponse.
......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

3. Imaginez maintenant ce que pourrait écrire quelqu’un qui n’aurait pas du tout aimé ce film :
......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

Boîte à outils : Parler d’un film


Un film policier / d’aventures / d’action / de science-fiction
Une comédie / un drame / une comédie dramatique
Un chef d’œuvre / un film culte
Un réalisateur / un metteur en scène / un acteur / un scénariste / un producteur /
le personnage principal / le second rôle
La mise en scène / les décors / le scénario / les dialogues / le jeu des acteurs
Réaliser /Tourner un film
Jouer / Interpréter un rôle
Un film émouvant / étrange/ inquiétant/ drôle / surréaliste/ distrayant / passionnant /
ennuyeux / banal
Un acteur excellent / mal dirigé / quelconque
Un film bien accueilli / mal accueilli par la critique

4. À votre tour, écrivez la critique d’un film que vous avez vu dernièrement.
Résumez l’histoire et parlez de ce que vous avez aimé ou pas dans ce film.

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................

59
PRODUCTION ÉCRITE

2 ÉCRIRE SUR UN FORUM POUR EXPRIMER SON OPINION


Activité 4

http://www.viesdados.fr

Vies d’ados
Le forum de l’actualité des jeunes

Forum Vies d’ados


Forum Coups de cœur
et coups de gueule Amitié filles garçons ?
c’est possible ?
Liste Créer
des connectés Recherche Inscription Se connecter Répondre une discussion

Auteur Discussion : Amitié filles garçons ? c’est possible ?


Lisa L’amitié entre les filles et les garçons est-elle possible ?
Profil : inconnu
Salut à tous, je voudrais vous parler de ma situation
personnelle. Voilà, je sors avec un garçon depuis
quelques mois, on est très amoureux. J’ai aussi un ami,
avec lequel je m’entends très bien. Lui aussi, il a une
copine. Je commence à trouver cette situation étrange :
avec ce garçon, on se téléphone presque tous les jours,
on s’écrit des SMS… Avec lui, je ne vois pas le temps
passer. Pourtant, je suis sûre que ce n’est qu’un ami. On
en a parlé ensemble, lui aussi me considère comme son
amie… Mais je vois de moins en moins mon petit ami.
En réalité, je téléphone plus à Vincent (mon meilleur
ami, donc) qu’à Alex, mon petit copain. Est-ce que
c’est normal ? Qu’est-ce que vous en pensez ? Est-ce
que cela vous est déjà arrivé ? Je n’arrive pas à parler
de ce problème aux gens que je connais. Peut-être que
sur ce forum, quelqu’un acceptera de m’aider….

Avant de répondre à Lisa, vous devez d’abord chercher des idées.

a) Divisez votre feuille de brouillon en deux parties (Oui, l’amitié entre filles et garçons est possible /
Non, l’amitié entre filles et garçons n’est pas possible) et écrivez toutes les idées qui vous viennent
à l’esprit, dans le désordre.

60
Entraînez-vous

b) Relisez ensuite vos idées : vous allez vous rendre compte que certaines idées sont répétées
ou peuvent être regroupées. Essayez maintenant d’organiser et de classer vos idées.
c) Pour chaque idée importante, essayez de trouver un exemple pour illustrer ou expliquer. Les
exemples peuvent être tirés de votre expérience personnelle (pensez à votre propre expérience,
pensez aux personnes qui vous entourent) mais aussi de l’actualité ou des films que vous avez
vus ou des livres que vous avez lus.
Vous obtenez alors un « plan » pour votre prise de position :

Oui, l’amitié entre les filles et les garçons Non, l’amitié entre les filles et les garçons
est possible : n’est pas possible :
• 1re idée : • 1re idée :

.............................................................................................. ..............................................................................................

Exemple pour illustrer la 1re idée : Exemple pour illustrer la 1re idée :

.............................................................................................. ..............................................................................................

• 2e idée : • 2e idée :

.............................................................................................. ..............................................................................................

Exemple pour illustrer la 2e idée : Exemple pour illustrer la 2e idée :

.............................................................................................. ..............................................................................................

• 3e idée : • 3e idée :

.............................................................................................. ..............................................................................................

Exemple pour illustrer la 3e idée : Exemple pour illustrer la 3e idée :

.............................................................................................. ..............................................................................................

d) Il faut ensuite réfléchir aux différentes structures qui vous permettront d’exprimer votre opinion
et aux petits mots (les connecteurs) qui vous permettront de relier les idées entre elles.

Boîte à outils : Exprimer son opinion


À mon avis….
Selon moi…
En ce qui me concerne…
Je pense que… c’est utile / indispensable / justifié.
Je trouve que…
Je crois que…
Je considère que… c’est honteux / scandaleux / inacceptable.
Il me semble que…
Je suis d’accord / Je ne suis pas d’accord
Je suis complètement / tout à fait / absolument d’accord
Je suis pour / Je suis contre
J’approuve / Je désapprouve
Je suis favorable à…
Je partage / Je comprends votre point de vue
Je ne suis pas de votre avis quand…

61
PRODUCTION ÉCRITE

AUTOÉVALUATION

Oui Pas toujours Pas encore


Je suis maintenant prêt(e) à :
écrire une lettre à un ami dans laquelle
je raconte un événement et une expérience.

écrire une lettre à un ami dans laquelle


je décris mes sentiments.

exprimer mon opinion simplement.

dire ce qui me plaît ou me déplaît et expliquer


pourquoi.

écrire un petit article pour donner mon avis


sur un livre, un film, un concert…
Pour cela, je peux :
organiser mes idées.

relier mes idées simplement en un discours


qui s’enchaîne.

utiliser des mots courants pour exprimer


ce que je souhaite.

utiliser des stratégies (reformulation…)


lorsque je ne connais pas un mot.

écrire correctement les mots les plus fréquents

écrire sans faire trop d’erreurs d’orthographe


sur des mots simples.

utiliser correctement la ponctuation.

sauter des lignes, adopter une mise en page


claire.

construire correctement des phrases simples.

construire correctement quelques phrases


complexes.

utiliser correctement différents temps


(passé, futur, conditionnel…).
Je peux aussi…

68

Vous aimerez peut-être aussi