Vous êtes sur la page 1sur 51

Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ


Carbon Black Oil

SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/


l’entreprise
1.1 Identificateur de produit
Nom du produit : Carbon Black Oil
Numéro d'enregistrement : 01-2119485585-24
REACH
Numéro CE : 265-193-8
Numéro CAS : 64742-90-1

1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées


Utilisations identifiées
Fabrication de la substance
Distribution de la substance
Formulation et (ré)emballage des substances et des mélanges
Utilisation comme intermédiaire
Utilisation comme carburant (Utilisation professionnelle)
Fluides fonctionnels (Usage industriel)
Utilisation comme carburant (Usage industriel)
Utilisation comme carburant (Utilisation par les consommateurs)

1.3 Renseignements concernant le fournisseur de la fiche de données de sécurité


Fournisseur : SABIC Petrochemicals B.V.
Europaboulevard 1, 6135 LD Sittard
P.O.Box 5151, 6130 PD Sittard
The Netherlands
Adresse email de la : sds.info@sabic-europe.com
personne responsable
pour cette FDS
Numéro d’appel d’urgence : +1-760-476-3961 (0h - 24h)
SABIC Access Code: 333619

SECTION 2: Identification des dangers


2.1 Classification de la substance ou du mélange
Définition du produit : UVCB
Classification selon le Règlement (CE) n° 1272/2008 [CLP/SGH]
Skin Irrit. 2, H315
Muta. 1B, H340
Carc. 1A, H350
Aquatic Chronic 2, H411
Classification selon la directive 67/548/CEE [DSD]
Carc. Cat. 1; R45
Muta. Cat. 2; R46
Xi; R38
N; R51/53
Voir section 16 pour le texte intégral des phrases R et mentions H déclarées ci-dessus.
Pour plus de détails sur les conséquences en termes de santé et les symptômes, reportez-vous à la section 11.

2.2 Éléments d’étiquetage

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 1/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 2: Identification des dangers


Pictogrammes de danger :

Mention d’avertissement : Danger


Mentions de danger : Provoque une irritation cutanée.
Peut induire des anomalies génétiques.
Peut provoquer le cancer.
Toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.
Conseils de prudence
Prévention : Ne pas manipuler avant d’avoir lu et compris toutes les précautions de sécurité.
Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de
protection des yeux/du visage.
Intervention : Si l'irritation persiste, consulter un médecin.
Stockage : Garder sous clef.
Élimination : Éviter le rejet dans l’environnement. Recueillir le produit répandu.
Éléments d’étiquetage : Non applicable.
supplémentaires
Exigences d‘emballages spéciaux
Récipients devant être : Non applicable.
pourvus d'une fermeture
de sécurité pour les
enfants
Avertissement tactile de : Non applicable.
danger

2.3 Autres dangers


La substance remplit les : Non disponible.
critères des PTB selon le
Règlement (CE) n°
1907/2006, Annexe XIII
La substance remplit les : Non disponible.
critères des tPtB selon le
Règlement (CE) n°
1907/2006, Annexe XIII
Autres dangers qui ne : Aucun connu.
donnent pas lieu à une
classification

SECTION 3: Composition/informations sur les composants


Substance/préparation : UVCB
Classification
Nom du produit/ Identifiants % 67/548/CEE Règlement (CE) Type
composant n° 1272/2008 [CLP]
résidus (pétrole), REACH #: 100 Carc. Cat. 1; R45 Skin Irrit. 2, H315 [*]
vapocraquage 01-2119485585-24 Muta. Cat. 2; R46 Muta. 1B, H340
CE: 265-193-8 Xi; R38 Carc. 1A, H350
CAS: 64742-90-1 N; R51/53 Aquatic Chronic 2, H411
naphtalène CE: 202-049-5 5 - 20 Carc. Cat. 3; R40 Acute Tox. 4, H302 [A]
CAS: 91-20-3 Xn; R22 Carc. 2, H351
Index: 601-052-00-2 N; R50/53 Aquatic Acute 1, H400
Aquatic Chronic 1, H410
biphényle CE: 202-163-5 1 - 4.9 Xi; R36/37/38 Skin Irrit. 2, H315 [A]
CAS: 92-52-4 N; R50/53 Eye Irrit. 2, H319
Index: 601-042-00-8 STOT SE 3, H335

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 2/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 3: Composition/informations sur les composants


Aquatic Acute 1, H400
Aquatic Chronic 1, H410
benzène CE: 200-753-7 0.1 - 1 F; R11 Flam. Liq. 2, H225 [A]
CAS: 71-43-2 Carc. Cat. 1; R45 Skin Irrit. 2, H315
Index: 601-020-00-8 Muta. Cat. 2; R46 Eye Irrit. 2, H319
T; R48/23/24/25 Muta. 1B, H340
Xn; R65 Carc. 1A, H350
Xi; R36/38 STOT RE 1, H372
Asp. Tox. 1, H304
1,2,4-triméthylbenzène CE: 202-436-9 0.1 - 1 R10 Flam. Liq. 3, H226 [A]
CAS: 95-63-6 Xn; R20 Acute Tox. 4, H332
Index: 601-043-00-3 Xi; R36/37/38 Skin Irrit. 2, H315
N; R51/53 Eye Irrit. 2, H319
STOT SE 3, H335
Aquatic Chronic 2, H411

Voir section 16 pour Voir section 16 pour le


le texte intégral des texte intégral des
phrases R mentions H déclarées
mentionnées ci- ci-dessus.
dessus.

Aucun autre composant présent, sur la base des connaissances actuelles du fournisseur, n'est classé ou ne contribue
à la classification de la substance, et ne nécessite donc un signalement dans cette section.
Type
[*] Substance
[A] Constituant
[B] Impureté
[C] Additif stabilisant
Les limites d'exposition professionnelle, quand elles sont disponibles, sont énumérées à la section 8.

SECTION 4: Premiers secours


4.1 Description des premiers secours
Contact avec les yeux : Rincer immédiatement les yeux à grande eau, en soulevant de temps en temps les
paupières supérieures et inférieures. Vérifier si la victime porte des verres de
contact et dans ce cas, les lui enlever. Continuez de rincer pendant 10 minutes au
moins. Consulter un médecin.
Inhalation : Transporter la victime à l'extérieur et la maintenir au repos dans une position où elle
peut confortablement respirer. S'il ne respire pas, en cas de respiration irrégulière
ou d'arrêt respiratoire, que le personnel qualifié pratique la respiration artificielle ou
administre de l'oxygène. Il peut être dangereux pour la personne assistant une
victime de pratiquer le bouche à bouche. Consulter un médecin. En cas
d'évanouissement, placez la personne en position latérale de sécurité et appelez un
médecin immédiatement. Assurez-vous d'une bonne circulation d'air. Détacher
tout ce qui pourrait être serré, comme un col, une cravate, une ceinture ou un
ceinturon.
Contact avec la peau : Rincer la peau contaminée à grande eau. Retirer les vêtements et les chaussures
contaminés. Laver abondamment à l'eau les vêtements contaminés avant de les
retirer, ou porter des gants. Continuez de rincer pendant 10 minutes au moins.
Consulter un médecin. Laver les vêtements avant de les réutiliser. Laver les
chaussures à fond avant de les remettre.
Ingestion : Rincez la bouche avec de l'eau. Enlever les prothèses dentaires s'il y a lieu.
Transporter la victime à l'extérieur et la maintenir au repos dans une position où elle
peut confortablement respirer. Si une personne a avalé de ce produit et est
consciente, lui faire boire de petites quantités d’eau. Si la personne est indisposée,
cesser de la faire boire car des vomissements pourraient entraîner un risque
supplémentaire. Ne pas faire vomir sauf indication contraire émanant du personnel
médical. En cas de vomissement, maintenez la tête vers le bas pour empêcher le
passage des vomissures dans les poumons. Consulter un médecin. Ne rien faire
ingérer à une personne inconsciente. En cas d'évanouissement, placez la personne

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 3/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 4: Premiers secours


en position latérale de sécurité et appelez un médecin immédiatement. Assurez-
vous d'une bonne circulation d'air. Détacher tout ce qui pourrait être serré, comme
un col, une cravate, une ceinture ou un ceinturon.
Protection des sauveteurs : Aucune initiative ne doit être prise qui implique un risque individuel ou en l’absence
de formation appropriée. Si l'on soupçonne que des fumées sont encore présentes,
le sauveteur devra porter un masque adéquat ou un appareil de protection
respiratoire autonome. Il peut être dangereux pour la personne assistant une
victime de pratiquer le bouche à bouche. Laver abondamment à l'eau les
vêtements contaminés avant de les retirer, ou porter des gants.

4.2 Principaux symptômes et effets, aigus et différés


Effets aigus potentiels sur la santé
Contact avec les yeux : Provoque une sévère irritation des yeux.
Inhalation : Aucun effet important ou danger critique connu.
Contact avec la peau : Provoque une irritation cutanée.
Ingestion : Irritant pour la bouche, la gorge et l'estomac.
Signes/symptômes de surexposition
Contact avec les yeux : Les symptômes néfastes peuvent éventuellement comprendre ce qui suit:
douleur ou irritation
larmoiement
rougeur
Inhalation : Aucune donnée spécifique.
Contact avec la peau : Les symptômes néfastes peuvent éventuellement comprendre ce qui suit:
irritation
rougeur
Ingestion : Aucune donnée spécifique.

4.3 Indication des éventuels soins médicaux immédiats et traitements particuliers nécessaires
Note au médecin traitant : Traitement symptomatique requis. Contacter immédiatement un spécialiste pour le
traitement des intoxications, si de grandes quantités ont été ingérées ou inhalées.
Traitements spécifiques : Pas de traitement particulier.

SECTION 5: Mesures de lutte contre l’incendie


5.1 Moyens d’extinction
Moyens d’extinction : En cas d'incendie, utiliser de l'eau vaporisée (brouillard), de la mousse ou de la
appropriés poudre chimique sèche.
Moyens d’extinction : Aucun connu.
inappropriés

5.2 Dangers particuliers résultant de la substance ou du mélange


Dangers dus à la : L’augmentation de pression résultant d’un incendie ou d’une exposition à des
substance ou au mélange températures élevées peut provoquer l’explosion du conteneur. Cette substance est
toxique pour les organismes aquatiques avec des effets néfastes à long terme.
L'eau du réseau d'extinction d'incendie qui a été contaminée par ce produit doit être
conservée en milieu fermé et ne doit être déversée ni dans le milieu aquatique, ni
aucun égout ou conduit d'évacuation.
Risque lié aux produits de : Les produits de décomposition peuvent éventuellement comprendre les substances
décomposition thermique suivantes:
dioxyde de carbone
monoxyde de carbone

5.3 Conseils aux pompiers


Mesures spéciales de : En présence d'incendie, circonscrire rapidement le site en évacuant toute personne
protection pour les se trouvant près des lieux de l'accident. Aucune initiative ne doit être prise qui
pompiers implique un risque individuel ou en l’absence de formation appropriée.

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 4/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 5: Mesures de lutte contre l’incendie


Équipement de protection : Les pompiers devront porter un équipement de protection approprié ainsi qu'un
spécial pour le personnel appareil de protection respiratoire autonome avec masque intégral fonctionnant en
préposé à la lutte contre mode pression positive. Les vêtements pour sapeurs-pompiers (y compris casques,
l'incendie bottes de protection et gants) conformes à la Norme européenne EN 469 procurent
un niveau de protection de base contre les accidents chimiques.

SECTION 6: Mesures à prendre en cas de dispersion accidentelle


6.1 Précautions individuelles, équipement de protection et procédures d’urgence
Pour les non-secouristes : Aucune initiative ne doit être prise qui implique un risque individuel ou en l’absence
de formation appropriée. Évacuer les environs. Empêcher l'accès aux personnes
non requises et ne portant pas de vêtements de protection. NE PAS TOUCHER ni
marcher dans le produit répandu. Éviter de respirer les vapeurs ou le brouillard.
Assurer une ventilation adéquate. Porter un appareil de protection respiratoire
approprié lorsque le système de ventilation est inadéquat. Porter un équipement de
protection individuelle adapté.
Pour les secouristes : Si des vêtements spécifiques sont nécessaires pour traiter le déversement,
consulter la section 8 pour les matériaux appropriés et inappropriés. Voir
également les informations contenues dans « Pour le personnel autre que le
personnel d’intervention ».

6.2 Précautions pour la : Évitez la dispersion des matériaux déversés, ainsi que leur écoulement et tout
protection de contact avec le sol, les cours d'eau, les égouts et conduits d'évacuation. Informez
l’environnement les autorités compétentes en cas de pollution de l'environnement (égouts, voies
d'eau, sol et air) par le produit. Matière propre à polluer l’eau. Peut-être nocif pour
l'environnement en cas de déversement de grandes quantités. Recueillir le produit
répandu.

6.3 Méthodes et matériel de confinement et de nettoyage


Petit déversement : Arrêter la fuite si cela ne présente aucun risque. Écarter les conteneurs de la zone
accidentel de déversement accidentel. Diluer avec de l'eau et éponger si la matière est soluble
dans l'eau. Sinon, ou si la matière est insoluble dans l'eau, absorber avec un
matériau sec inerte et placer dans un conteneur à déchets approprié. Élimination
par une entreprise autorisée de collecte des déchets.
Grand déversement : Arrêter la fuite si cela ne présente aucun risque. Écarter les conteneurs de la zone
accidentel de déversement accidentel. S'approcher des émanations dans la même direction
que le vent. Bloquer toute pénétration possible dans les égouts, les cours d’eau, les
caves ou les zones confinées. Laver le produit répandu dans une installation de
traitement des effluents ou procéder comme suit. Contenir les fuites et les
ramasser à l'aide de matières absorbantes non combustibles telles que le sable, la
terre, la vermiculite, la terre à diatomées. Les placer ensuite dans un récipient pour
élimination conformément à la réglementation locale. Élimination par une entreprise
autorisée de collecte des déchets. Les matériaux absorbants contaminés peuvent
présenter les mêmes risques que le produit répandu.

6.4 Référence à d’autres : Voir section 1 pour les coordonnées d'urgence.


sections Voir la section 8 pour toute information sur les équipements de protection
individuelle adaptés.
Voir la section 13 pour toute information supplémentaire sur le traitement des
déchets.

SECTION 7: Manipulation et stockage


Les informations de cette section contiennent des directives et des conseils généraux. Consulter la liste des
Utilisations Identifiées de la section 1 pour toute information spécifique aux usages disponible dans le(s) scénario(s)
d'exposition.
7.1 Précautions à prendre pour une manipulation sans danger

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 5/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 7: Manipulation et stockage


Mesures de protection : Revêtir un équipement de protection individuelle approprié (voir Section 8). Éviter
l'exposition - se procurer des instructions spéciales avant l'utilisation. Ne pas
manipuler avant d’avoir lu et compris toutes les précautions de sécurité. Ne pas
mettre en contact avec les yeux, la peau ou les vêtements. Ne pas ingérer. Éviter
de respirer les vapeurs ou le brouillard. Éviter le rejet dans l’environnement. Si au
cours d'une utilisation normale, la substance présente un danger respiratoire, une
ventilation adéquate ou le port d'un appareil respiratoire est obligatoire. Garder
dans le conteneur d'origine ou dans un autre conteneur de substitution homologué
fabriqué à partir d'un matériau compatible et tenu hermétiquement clos lorsqu'il
n'est pas utilisé. Les conteneurs vides retiennent des résidus de produit et peuvent
présenter un danger. Ne pas réutiliser ce conteneur.
Conseils sur l'hygiène : Il est interdit de manger, boire ou fumer dans les endroits où ce produit est
professionnelle en général manipulé, entreposé ou mis en oeuvre. Il est recommandé au personnel de se
laver les mains et la figure avant de manger, boire ou fumer. Retirer les vêtements
contaminés et les équipements de protection avant d'entrer dans un lieu de
restauration. Voir également la section 8 pour plus d'informations sur les mesures
d'hygiène.

7.2 Conditions d’un : Risk for crystal forming of cooled naphthalene vapours in non-isolated / non-traced
stockage sûr, y compris ventilation systems of storage tanks .Ne pas stocker en-dessous de la température
d’éventuelles suivante: 50°C (122°F). Stocker conformément à la réglementation locale. Stocker
incompatibilités dans le récipient d'origine à l'abri de la lumière directe du soleil dans un endroit sec,
frais et bien ventilé à l'écart des matériaux incompatibles (cf. la Section 10). Garder
sous clef. Garder le récipient hermétiquement fermé lorsque le produit n'est pas
utilisé. Les récipients ayant été ouverts doivent être refermés avec soin et
maintenus en position verticale afin d'éviter les fuites. Ne pas stocker dans des
conteneurs non étiquetés. Utiliser un récipient approprié pour éviter toute
contamination du milieu ambiant.

7.3 Utilisation(s) finale(s) particulière(s)


Recommandations : Non disponible.
Solutions spécifiques au : Non disponible.
secteur industriel

SECTION 8: Contrôles de l’exposition/protection individuelle


Les informations de cette section contiennent des directives et des conseils généraux. Consulter la liste des
Utilisations Identifiées de la section 1 pour toute information spécifique aux usages disponible dans le(s) scénario(s)
d'exposition.
8.1 Paramètres de contrôle
Limites d'exposition professionnelle
Nom du produit/composant Valeurs limites d'exposition
naphtalène Ministère du travail (France, 10/2007). Notes: valeurs limites
indicatives comme publiées dans des Circulaires entre 1982 et
1996.
VME: 50 mg/m³ 8 heures. Forme: Risque d’allergie
VME: 10 ppm 8 heures. Forme: Risque d’allergie
biphényle Ministère du travail (France, 10/2007). Notes: valeurs limites
indicatives comme publiées dans des Circulaires entre 1982 et
1996.
VME: 1.5 mg/m³ 8 heures. Forme: Risque d’allergie
VME: 0.2 ppm 8 heures. Forme: Risque d’allergie
benzène Ministère du travail (France, 10/2007). Absorbé par la peau.
Notes: valeurs limites réglementaires contraingnantes, décret
n° 2007-1539 du 26/10/2007, en application de l'article
R4412-149 du Code du Travail.
VME: 3.25 mg/m³ 8 heures. Forme: Risque d’allergie
VME: 1 ppm 8 heures. Forme: Risque d’allergie
1,2,4-triméthylbenzène Ministère du travail (France, 10/2007). Notes: valeurs limites
réglementaires contraingnantes, décret n° 2007-1539 du

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 6/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 8: Contrôles de l’exposition/protection individuelle


26/10/2007, en application de l'article R4412-149 du Code du
Travail.
VME: 100 mg/m³ 8 heures. Forme: Risque d’allergie
VME: 20 ppm 8 heures. Forme: Risque d’allergie
VLE: 250 mg/m³ 15 minutes.
VLE: 50 ppm 15 minutes.

Procédures de : Si ce produit contient des ingrédients présentant des limites d'exposition, il peut
surveillance s'avérer nécessaire d'effectuer un examen suivi des personnes, de l'atmosphère sur
recommandées le lieu de travail ou des organismes vivants pour déterminer l'efficacité de la
ventilation ou d'autres mesures de contrôle ou évaluer le besoin d'utiliser du
matériel de protection des voies respiratoires. Il doit être fait référence à des
normes de surveillance, comme les suivantes : Norme européenne EN 689
(Atmosphères des lieux de travail - Conseils pour l'évaluation de l'exposition aux
agents chimiques aux fins de comparaison avec des valeurs limites et stratégie de
mesurage) Norme européenne EN 14042 (Atmosphères des lieux de travail -
Guide pour l'application et l'utilisation de procédures et de dispositifs permettant
d'évaluer l'exposition aux agents chimiques et biologiques) Norme européenne EN
482 (Atmosphères des lieux de travail - Exigences générales concernant les
performances des modes opératoires de mesurage des agents chimiques) Il est
également exigé de faire référence aux guides techniques nationaux concernant les
méthodes de détermination des substances dangereuses.
DNEL = Dose dérivée sans effet
Nom du produit/composant Type Exposition Valeur Population Effets
résidus (pétrole), vapocraquage DMEL Long terme Cutané 23.4 mg/ Opérateurs Systémique
kg bw/jour
DMEL Long terme 3.25 mg/m³ Opérateurs Systémique
Inhalation
DMEL Long terme Cutané 42.4 mg/ Consommateurs Systémique
kg bw/jour
DMEL Long terme 14.7 mg/m³ Consommateurs Systémique
Inhalation
DMEL Long terme Orale 4.23 mg/ Consommateurs Systémique
kg bw/jour
naphtalène DNEL Inhalation 50 mg/m³ Opérateurs -
DNEL Cutané 72 mg/kg Opérateurs -
bw/jour
benzène DMEL Long terme 3.25 mg/m³ Opérateurs Systémique
Inhalation
DNEL Long terme Cutané 234 mg/kg Opérateurs Systémique
bw/jour
DMEL Long terme Orale 0.0001404 Consommateurs Systémique
mg/kg bw/
jour
DMEL Long terme 0.00325 Consommateurs Systémique
Inhalation mg/m³
DMEL Long terme Cutané 0.234 mg/ Consommateurs Systémique
kg bw/jour
CPSE = concentration prédite sans effet
Nom du produit/composant Type Description du milieu Valeur Description de la
Méthode
benzène PNEC Eau douce 1.9 mg/l Facteurs d'Évaluation
PNEC Marin 1.9 mg/l Facteurs d'Évaluation
PNEC Sédiment 33 mg/kg dwt Facteurs d'Évaluation
PNEC Sol 4.8 mg/kg dwt Facteurs d'Évaluation
PNEC Usine de Traitement 39 mg/l Facteurs d'Évaluation
d'Eaux Usées

8.2 Contrôles de l’exposition

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 7/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 8: Contrôles de l’exposition/protection individuelle


Contrôles techniques : Si les manipulations de l'utilisateur provoquent de la poussière, des fumées, des
appropriés gaz, des vapeurs ou du brouillard, utiliser des enceintes fermées, une ventilation
par aspiration à la source, ou d'autres systèmes de contrôle automatique intégrés
afin de maintenir le seuil d'exposition du technicien aux contaminants en
suspension dans l'air inférieur aux limites recommandées ou légales.
Mesures de protection individuelles
Mesures d'hygiène : Se laver abondamment les mains, les avant-bras et le visage après avoir manipulé
des produits chimiques, avant de manger, de fumer et d'aller aux toilettes ainsi qu'à
la fin de la journée de travail. Il est recommandé d'utiliser les techniques
appropriées pour retirer les vêtements potentiellement contaminés. Laver les
vêtements contaminés avant de les réutiliser. S'assurer que les dispositifs rince-
œil automatiques et les douches de sécurité se trouvent à proximité de
l'emplacement des postes de travail.
Protection oculaire/faciale : Utiliser une protection oculaire conforme à une norme approuvée dès lors qu'une
évaluation du risque indique qu'il est nécessaire d'éviter l'exposition aux projections
de liquides, aux fines particules pulvérisées, aux gaz ou aux poussières. Si le
contact est possible, porter les protections suivantes à moins que l'évaluation
n'indique un degré supérieur de protection : lunettes de protection étanches contre
les éclaboussures de produits chimiques. Recommandé: masque complet
Protection de la peau
Protection des mains : Le port de gants imperméables et résistants aux produits chimiques conformes à
une norme approuvée, est obligatoire en tout temps lors de la manutention de
produits chimiques si une évaluation des risques le préconise. En prenant en
compte les paramètres indiqués par le fabricant de gants, vérifier pendant
l'utilisation que les gants conservent leurs propriétés protectrices. Il est noté que le
temps de claquage des gants peut différer d'un fabricant à l'autre. En cas de
mélanges constitués de plusieurs substances, il est impossible d'estimer de façon
précise le délai de sécurité des gants. > 8 heures (temps avant transpercement) :
caoutchouc nitrile (> 0.38 mm)
4 - 8 heures (temps avant transpercement) : alcool polyvinylique (PVA)
Protection corporelle : L'équipement de protection personnel pour le corps devra être choisi en fonction de
la tâche à réaliser ainsi que des risques encourus, et il est recommandé de le faire
valider par un spécialiste avant de procéder à la manipulation du produit.
Recommandé: vêtement de protection résistant aux produits chimiques
Autre protection cutanée : Des chaussures adéquates et toutes mesures de protection corporelle devraient
être déterminées en fonction de l'opération effectuée et des risques impliqués, et
devraient être approuvées par un spécialiste avant toute manipulation de ce produit.
Protection respiratoire : Porter un appareil de protection respiratoire muni d'un purificateur d'air ou à
adduction d' air, parfaitement ajusté et conforme à une norme en vigueur si une
évaluation du risque indique que cela est nécessaire. Le choix de l'appareil de
protection respiratoire doit être fondé sur les niveaux d'expositions prévus ou
connus, les dangers du produit et les limites d'utilisation sans danger de l'appareil
de protection respiratoire retenu. Recommandé: appareil de protection respiratoire
intégré
Contrôles d’exposition : Il importe de tester les émissions provenant des systèmes de ventilation ou du
liés à la protection de matériel de fabrication pour vous assurer qu'elles sont conformes aux exigences de
l’environnement la législation sur la protection de l'environnement. Dans certains cas, il sera
nécessaire d'équiper le matériel de fabrication d'un épurateur de gaz ou d'un filtre
ou de le modifier techniquement afin de réduire les émissions à des niveaux
acceptables.

SECTION 9: Propriétés physiques et chimiques


9.1 Informations sur les propriétés physiques et chimiques essentielles
Aspect
État physique : Liquide.
Couleur : Brun. Noir.
Odeur : Désagréable. Agent pénétrant. [Fort]
Seuil d'odeur : Non disponible.
pH : Non disponible.

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 8/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 9: Propriétés physiques et chimiques


Point de fusion/point de : -63 à 43°C
congélation
Point initial d’ébullition et : 72 à 390°C
intervalle d’ébullition
Point d’éclair : Vase clos: 52 à 145°C
Vase ouvert: >70°C
Taux d’évaporation : Non disponible.
Inflammabilité (solide, gaz) : Non disponible.
Durée de combustion : Non applicable.
Vitesse de combustion : Non applicable.
Limites supérieures/ : Non disponible.
inférieures d’inflammabilité ou
limites d’explosivité
Pression de vapeur : 0.21 à 2.6 kPa [température ambiante]
0.75 à 5.2 kPa [50°C]
Densité de vapeur : Non disponible.
Densité relative : >1.07(15°C)
Masse volumique : 0.964 à 1.11 g/cm³ [20°C]
Solubilité(s) : Très légèrement soluble dans les substances suivantes: l'eau froide.
Coefficient de partage n- : 3 à 6.5
octanol/eau
Température d’auto- : 453 à 480°C
inflammabilité
Température de : Non disponible.
décomposition
Viscosité : Dynamique: 215 mPa·s
Cinématique (50°C): 5 cm 2/s
Propriétés explosives : Non disponible.
Propriétés comburantes : Non disponible.

9.2 Autres informations


Aucune information additionnelle.

SECTION 10: Stabilité et réactivité


10.1 Réactivité : Aucune donnée d'essai spécifique relative à la réactivité n'est disponible pour ce
produit ou ses composants.

10.2 Stabilité chimique : Le produit est stable.

10.3 Possibilité de : Dans des conditions normales de stockage et d'utilisation, aucune réaction
réactions dangereuses dangereuse ne se produit.

10.4 Conditions à éviter : Éviter l'exposition - se procurer des instructions spéciales avant l'utilisation. Éviter
le rejet dans l'environnement. Consulter les instructions spéciales/la fiche de
données de sécurité. Tenir loin de la chaleur, des étincelles et des flammes.

10.5 Matières incompatibles : agents comburants

10.6 Produits de : Dans des conditions normales de stockage et d'utilisation, aucun produit de
décomposition dangereux décomposition dangereux ne devrait apparaître.

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 9/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 11: Informations toxicologiques


11.1 Informations sur les effets toxicologiques
Toxicité aiguë
Nom du produit/ Résultat Espèces Dosage Exposition
composant
résidus (pétrole), DL50 Cutané Lapin - Mâle, >2000 mg/kg -
vapocraquage Femelle
DL50 Cutané Rat >2000 mg/kg -
DL50 Orale Rat - Mâle, >2000 mg/kg -
Femelle
DL50 Orale Rat >2000 mg/kg -
naphtalène CL50 Inhalation Vapeurs Rat >340 mg/m³ 1 heures
DL50 Cutané Lapin >20 g/kg -
DL50 Orale Rat 490 mg/kg -
biphényle DL50 Cutané Lapin >5010 mg/kg -
DL50 Orale Rat 2140 mg/kg -
benzène CL50 Inhalation Vapeurs Rat - Femelle 13700 ppm 4 heures
DL50 Cutané cobaye - Mâle >8.24 mg/kg -
DL50 Orale Rat 5970 mg/kg Par -
gavage
DL50 Orale Rat >2000 mg/kg -
Par gavage
1,2,4-triméthylbenzène CL50 Inhalation Vapeurs Rat 18000 mg/m³ 4 heures
DL50 Cutané Lapin >3160 mg/kg -
DL50 Orale Rat 3280 à 6000 mg/ -
kg
Conclusion/Résumé : Non disponible.
Irritation/Corrosion
Nom du produit/ Résultat Espèces Potentiel Exposition Observation
composant
résidus (pétrole), Peau - Œdème Lapin 0.6 - -
vapocraquage
Peau - Érythème/Escarre Lapin 1.8 - -
Yeux - Opacité de la cornée Lapin 0 - -
Yeux - Lésion de l'iris Lapin 0 - -
Yeux - Œdème des Lapin 0.4 - -
conjonctives
naphtalène Peau - Faiblement irritant Lapin - - -
biphényle Yeux - Faiblement irritant Lapin - - -
Peau - Irritant puissant Lapin - - -
benzène Peau - Érythème/Escarre Lapin >2 - -
Peau - Œdème Lapin 0 72 heures -
Peau - Irritant Lapin - - -
Yeux - Irritant Lapin - - -
Conclusion/Résumé : Non disponible.
Sensibilisation
Nom du produit/ Voie Espèces Résultat
composant d'exposition
benzène peau cobaye Non sensibilisant
peau Souris Non sensibilisant
Conclusion/Résumé : Non disponible.
Mutagénicité

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 10/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 11: Informations toxicologiques


Nom du produit/ Test Expérience Résultat
composant
résidus (pétrole), OECD 476 476 Essai in Expérience: In vitro Positif
vapocraquage vitro de mutation Sujet: Mammifère-Animal
génique sur des
cellules de mammifères
benzène OECD 471 Essai de Expérience: In vitro Positif
mutation réverse sur Sujet: Bactéries
des bactéries
EPA OPPTS 870.5375 Expérience: In vitro Positif
(In Vitro Mammalian Sujet: Mammifère-Animal
Chromosome
Aberation)
OECD 482 Toxicologie Expérience: In vitro Positif
génétique: Lésion et Sujet: Mammifère-Animal
réparation d'ADN -
Synthèse non
programmée de l'ADN
(UDS) sur cellules de
mammifère - in vitro
- Expérience: In vivo Positif
Sujet: Mammifère-Animal
OECD 474 Le test de Expérience: In vivo Positif
micronoyaux sur les Sujet: Mammifère-Animal
érythrocytes de
mammifère
OECD 475 Essai Expérience: In vivo Positif
d'aberration Sujet: Mammifère-Animal
chromosomique sur Cellule: Germe
moelle osseuse de
mammifères
OECD 471 Essai de Expérience: In vitro Négatif
mutation réverse sur Sujet: Bactéries
des bactéries
Conclusion/Résumé : Non disponible.
Cancérogénicité
Nom du produit/ Résultat Espèces Dosage Exposition
composant
benzène Incertain - Orale - TDLo Rat 25 mg/kg 103 semaines
Conclusion/Résumé : Non disponible.
Toxicité pour la reproduction
Nom du produit/ Toxicité Fertilité Toxique pour Espèces Dosage Exposition
composant lors de la le
grossesse développement
benzène - - Négatif Rat Inhalation: 6 heures
32 mg/m³ par jour 7
jours par
semaine
Négatif Négatif - Rat Inhalation: 6 heures
960 mg/ par jour 5
m³ jours
ouvrables/
semaine.
Conclusion/Résumé : Non disponible.
Tératogénicité

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 11/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 11: Informations toxicologiques


Nom du produit/ Résultat Espèces Dosage Exposition
composant
benzène Négatif - Inhalation Souris 500 ppm 13 jours; 7
heures par jour
Négatif - Inhalation Lapin 500 ppm 10 jours; 7
heures par jour
Incertain - Inhalation Rat 10 ppm 10 jours; 7
heures par jour
Conclusion/Résumé : Non disponible.
Toxicité spécifique pour certains organes cibles — exposition unique
Nom du produit/composant Catégorie Voie Organes cibles
d'exposition
biphényle Catégorie 3 Non applicable. Irritation des voies
respiratoires
1,2,4-triméthylbenzène Catégorie 3 Non applicable. Irritation des voies
respiratoires
Toxicité spécifique pour certains organes cibles – exposition répétée
Nom du produit/composant Catégorie Voie Organes cibles
d'exposition
benzène Catégorie 1 Indéterminé Indéterminé
Risque d'absorption par aspiration
Nom du produit/composant Résultat
benzène DANGER PAR ASPIRATION - Catégorie 1

Informations sur les voies : Voies d'entrée probables : Orale, Cutané, Inhalation.
d’exposition probables
Effets aigus potentiels sur la santé
Contact avec les yeux : Provoque une sévère irritation des yeux.
Inhalation : Aucun effet important ou danger critique connu.
Contact avec la peau : Provoque une irritation cutanée.
Ingestion : Irritant pour la bouche, la gorge et l'estomac.

Symptômes correspondant aux caractéristiques physiques, chimiques et toxicologiques


Contact avec les yeux : Les symptômes néfastes peuvent éventuellement comprendre ce qui suit:
douleur ou irritation
larmoiement
rougeur
Inhalation : Aucune donnée spécifique.
Contact avec la peau : Les symptômes néfastes peuvent éventuellement comprendre ce qui suit:
irritation
rougeur
Ingestion : Aucune donnée spécifique.

Effets retardés, effets immédiats et effets chroniques d’une exposition à court ou long terme
Exposition de courte durée
Effets potentiels : Non disponible.
immédiats
Effets potentiels différés : Non disponible.
Exposition prolongée
Effets potentiels : Non disponible.
immédiats
Effets potentiels différés : Non disponible.

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 12/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 11: Informations toxicologiques


Effets chroniques potentiels pour la santé
Nom du produit/ Résultat Espèces Dosage Exposition
composant
benzène Subchronique NOAEL Orale Rat - Mâle 100 mg/kg Par 17 semaines
gavage
Subchronique LOAEL Orale Rat - Mâle 200 mg/kg Par 17 semaines
gavage
Subchronique LOAEL Orale Rat - Femelle 200 mg/kg Par 17 semaines
gavage
Subchronique LOAEL Orale Rat - Mâle 50 mg/kg Par 103 semaines
gavage
Subchronique LOAEL Orale Rat - Mâle, 25 mg/kg Par 103 semaines
Femelle gavage
Subchronique NOAEL Orale Souris - Mâle 25 mg/kg Par 17 semaines
gavage
Subchronique NOAEL Orale Souris - Femelle 50 mg/kg Par 17 semaines
gavage
Subchronique LOAEL Orale Souris - Mâle 50 mg/kg Par 17 semaines
gavage
Subchronique LOAEL Orale Souris - Femelle 100 mg/kg Par -
gavage
Subchronique LOAEL Orale Souris - Femelle 25 mg/kg Par 103 semaines
gavage
Subchronique NOAEL Rat 30 ppm 13 semaines; 5
Inhalation Vapeurs heures par jour
Subchronique NOAEL Souris 30 ppm 13 semaines; 5
Inhalation Vapeurs heures par jour
Conclusion/Résumé : Non disponible.
Généralités : Aucun effet important ou danger critique connu.
Cancérogénicité : Peut provoquer le cancer. Le risque de cancer dépend de la durée et du niveau
d'exposition.
Mutagénicité : Peut induire des anomalies génétiques.
Tératogénicité : Aucun effet important ou danger critique connu.
Effets sur le : Aucun effet important ou danger critique connu.
développement
Effets sur la fertilité : Aucun effet important ou danger critique connu.

Autres informations : Non disponible.

SECTION 12: Informations écologiques


12.1 Toxicité
Nom du produit/ Résultat Espèces Exposition
composant
résidus (pétrole), Aiguë CE50 4.58 à 9.83 mg/l Eau Daphnie - Daphnia magna 48 heures
vapocraquage douce
Aiguë CL50 48 mg/l Poisson 96 heures
Aiguë CL50 48 mg/l Eau douce Poisson - Danio rerio 96 heures
naphtalène Aiguë CE50 1600 à 3400 µg/l Eau Daphnie - Daphnia magna - 48 heures
douce Neonate
Aiguë CL50 2350 µg/l Eau de mer Crustacés - Palaemonetes 48 heures
pugio
Aiguë CL50 213 µg/l Eau douce Poisson - Melanotaenia 96 heures
fluviatilis - LARVAE
Chronique NOEC 600 µg/l Eau douce Daphnie - Daphnia magna 48 heures
biphényle Aiguë CL50 360 à 470 µg/l Eau douce Daphnie - Daphnia magna - 48 heures
Neonate

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 13/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 12: Informations écologiques


Aiguë CL50 4700 µg/l Eau douce Poisson - Lepomis macrochirus 96 heures
Aiguë CL50 1.5 à 1.6 mg/l Eau douce Poisson - Oncorhynchus mykiss 96 heures
Aiguë CL50 4.6 à 5 mg/l Eau de mer Poisson - Cyprinodon variegatus 96 heures
Chronique NOEC 0.04 mg/l Eau douce Daphnie - Daphnia magna - 48 heures
Neonate
benzène CE50 100 mg/l Eau douce Plantes aquatiques - 72 heures
Pseudokirchnerella subcapitata
CI50 13 mg/l Eau douce Micro-organisme - 24 heures
Nitrosomonas sp.
Aiguë CE50 10 mg/l Eau douce Daphnie - Daphnia magna 48 heures
Aiguë CL50 17 mg/l Eau douce Crustacés - Ceriodaphnia dubia 48 heures
Aiguë CL50 5.3 mg/l Eau douce Poisson - Oncorhynchus mykiss 96 heures
Aiguë CL50 5.9 mg/l Eau douce Poisson - Oncorhynchus mykiss 96 heures
Chronique LOEL 1.6 mg/l Eau douce Poisson - pimephales promelas 32 jours
Chronique NOEC 3 mg/l Eau douce Crustacés - Ceriodaphnia dubia 7 jours
Chronique NOEC 3.1 mg/l Eau de mer Poisson - Morone saxatilis 28 jours
1,2,4-triméthylbenzène Aiguë CE50 6.14 mg/l Daphnie 48 heures
Aiguë CL50 7.72 mg/l Poisson 96 heures
Conclusion/Résumé : Non disponible.

12.2 Persistance et dégradabilité


Conclusion/Résumé : Non disponible.
Nom du produit/ Demi-vie aquatique Photolyse Biodégradabilité
composant
naphtalène - - Facilement
biphényle - - Facilement
benzène - 50%; 13.4 jour(s) Facilement
1,2,4-triméthylbenzène - - Non facilement

12.3 Potentiel de bioaccumulation


Nom du produit/ LogPow FBC Potentiel
composant
résidus (pétrole), 3 à 6.5 - élevée
vapocraquage
naphtalène 3.01 à 3.59 - faible
biphényle 3.16 à 4.09 - faible
benzène 2.13 - faible
1,2,4-triméthylbenzène 3.78 132 faible

12.4 Mobilité dans le sol


Coefficient de répartition : Non disponible.
sol/eau (KOC)
Mobilité : Non disponible.

12.5 Résultats des évaluations PBT et vPvB


PBT : Non disponible.
P : Non disponible. B : Non disponible. T : Oui.
vPvB : Non disponible.
vP : Non disponible. vB : Non disponible.

12.6 Autres effets néfastes : Aucun effet important ou danger critique connu.

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 14/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 13: Considérations relatives à l’élimination


Les informations de cette section contiennent des directives et des conseils généraux. Consulter la liste des
Utilisations Identifiées de la section 1 pour toute information spécifique aux usages disponible dans le(s) scénario(s)
d'exposition.
13.1 Méthodes de traitement des déchets
Produit
Méthodes d'élimination : Il est recommandé d'éviter ou réduire autant que possible la production de déchets.
des déchets La mise au rebut de ce produit, des solutions et des sous-produits devra en
permanence respecter les exigences légales en matière de protection de
l'environnement et de mise au rebut des déchets ainsi que les exigences de toutes
les autorités locales. Élimination des produits excédentaires et non recyclables par
une entreprise autorisée de collecte des déchets. Ne pas rejeter les déchets non
traités dans les égouts, à moins que ce soit en conformité avec les exigences de
toutes les autorités compétentes.
Déchets Dangereux : Oui.
Emballage
Méthodes d'élimination : Il est recommandé d'éviter ou réduire autant que possible la production de déchets.
des déchets Recycler les déchets d'emballage. Envisager l'incinération ou la mise en décharge
uniquement si le recyclage est impossible.
Précautions particulières : Ne se débarrasser de ce produit et de son récipient qu'en prenant toutes
précautions d'usage. Manipuler avec prudence les récipients vides non nettoyés ni
rincés. Les conteneurs vides ou les saches internes peuvent retenir des restes de
produit. Évitez la dispersion des matériaux déversés, ainsi que leur écoulement et
tout contact avec le sol, les cours d'eau, les égouts et conduits d'évacuation.

SECTION 14: Informations relatives au transport


ADR/RID ADN IMDG IATA
14.1 Numéro ONU UN3082 UN3082 UN3082 UN3082

14.2 Nom MATIÈRE MATIÈRE ENVIRONMENTALLY Environmentally


d’expédition des DANGEREUSE DU DANGEREUSE DU HAZARDOUS hazardous substance,
Nations unies POINT DE VUE DE POINT DE VUE DE SUBSTANCE, liquid, n.o.s. (Carbon
L'ENVIRONNEMENT, L'ENVIRONNEMENT, LIQUID, N.O.S. black oil, C10+
LIQUIDE, N.S.A. LIQUIDE, N.S.A. (Carbon black oil, Hydrocarbons)
(Carbon black oil, (Carbon black oil, C10+ Hydrocarbons).
C10+ Hydrocarbons) C10+ Hydrocarbons) Marine pollutant
(Residues (petroleum),
steam-cracked,
naphthalene)
14.3 Classe(s) de 9 9 9 9
danger pour le
transport

14.4 Groupe III III III III


d’emballage
14.5 Dangers pour Oui. Oui. Oui. Oui.
l’environnement
Autres Numéro Remarques Programmes Avion passager et
informations d'identification du Si ce produit est d'urgence ("EmS") avion cargoLimitation
danger transporté à des F-A, S-F de quantité: 450 L
90 températures Instructions
inférieures à son point Remarques d'emballage 964
Quantité limitée éclair: UN 3256; ADR/ Si ce produit est Avion cargo
5L RID Classe 3. transporté à des uniquement
Pendant le chauffage, températures Limitation de quantité:
Dispositions une polymérisation inférieures à son point 450 L
particulières spontanée peut se éclair: UN 3256; ADR/ Instructions
Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 15/51
révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 14: Informations relatives au transport


274, 335, 601 produire. RID Classe 3. d'emballage 964
Pendant le chauffage, Quantités limitées -
Code tunnel une polymérisation Avion passager
(E) spontanée peut se Limitation de quantité:
produire. 30 kg
Remarques Instructions
Si ce produit est d'emballage Y964
transporté à des
températures Remarques
inférieures à son point Si ce produit est
éclair: UN 3256; ADR/ transporté à des
RID Classe 3. températures
Pendant le chauffage, inférieures à son point
une polymérisation éclair: UN 3256; ADR/
spontanée peut se RID Classe 3.
produire. Pendant le chauffage,
une polymérisation
spontanée peut se
produire.

14.6 Précautions : Transport avec les utilisateurs locaux : toujours transporter dans des
particulières à prendre par conditionnements qui sont corrects et sécurisés. S'assurer que les personnes
l’utilisateur transportant le produit connaissent les mesures à prendre en cas d'accident ou de
déversement accidentel.
14.7 Transport en vrac : Non disponible.
conformément à l’annexe II
de la convention Marpol
73/78 et au recueil IBC

SECTION 15: Informations réglementaires


15.1 Réglementations/législation particulières à la substance ou au mélange en matière de sécurité, de santé
et d’environnement
Règlement UE (CE) n° 1907/2006 (REACH)
Annexe XIV - Liste des substances soumises à autorisation
Substances extrêmement préoccupantes
Aucun des composants n'est répertorié.
Annexe XVII - : Réservé aux utilisateurs professionnels.
Restrictions applicables
à la fabrication, à la mise
sur le marché et à
l'utilisation de certaines
substances et
préparations
dangereuses et de
certains articles
dangereux
Autres Réglementations UE
Inventaire d'Europe : Tous les composants sont répertoriés ou exclus.
Substances chimiques : Non inscrit
sur liste noire
Substances chimiques : Référencé
sur liste prioritaire
Liste de la Directive IPPC : Non inscrit
(Prévention et Réduction
Intégrées de la Pollution)
- Air

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 16/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 15: Informations réglementaires


Liste de la Directive IPPC : Non inscrit
(Prévention et Réduction
Intégrées de la Pollution)
- Eau
Nom du produit/ Effets Effets mutagènes Effets sur le Effets sur la
composant cancérogènes développement fertilité
résidus (pétrole), Carc. 1A, H350 Muta. 1B, H340 - -
vapocraquage
naphtalène Carc. 2, H351 - - -
benzène Carc. 1A, H350 Muta. 1B, H340 - -
Réglementations nationales
Nom du produit/ Nom de la liste Nom sur la liste Classification Notes
composant
naphtalène Limites d'exposition naphtalène Carc. C3 -
professionnelle -
France
benzène Limites d'exposition Benzène Carc. C1, Muta. -
professionnelle - M2
France
Code de la Sécurité : benzène RG 4, RG 4bis
Sociale, Art. L 461-1 à L
461-7
Surveillance médicale : Arrêté du 11 Juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance
renforcée médicale renforcée: non concerné
Liste des substances : Non inscrit
chimiques du tableau I de la
Convention sur les armes
chimiques
Liste des substances : Non inscrit
chimiques du tableau II de
la Convention sur les armes
chimiques
Liste des substances : Non inscrit
chimiques du tableau III de
la Convention sur les armes
chimiques

15.2 Évaluation de la : Terminé.


sécurité chimique

SECTION 16: Autres informations


Indique quels renseignements ont été modifiés depuis la version précédente.
Abréviations et acronymes : ETA = Estimation de la Toxicité Aiguë
CLP = Règlement 1272/2008/CE relatif à la classification, à l'étiquetage et à
l'emballage des substances et des mélanges
DNEL = Dose dérivée sans effet
Mention EUH = mention de danger spécifique CLP
CPSE = concentration prédite sans effet
RRN = Numéro d'enregistrement REACH
Procédure employée pour déterminer la classification selon le Règlement (CE) n° 1272/2008 [CLP/SGH]
Classification Justification
Skin Irrit. 2, H315 Jugement expert
Muta. 1B, H340 Méthode de calcul
Carc. 1A, H350 Méthode de calcul
Aquatic Chronic 2, H411 Méthode de calcul

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 17/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 16: Autres informations


Texte intégral des mentions : H225 Liquide et vapeurs très inflammables.
H abrégées H226 Liquide et vapeurs inflammables.
H302 Nocif en cas d'ingestion.
H304 Peut être mortel en cas d'ingestion et de pénétration dans les voies
respiratoires.
H315 Provoque une irritation cutanée.
H319 Provoque une sévère irritation des yeux.
H332 Nocif par inhalation.
H335 Peut irriter les voies respiratoires.
H340 Peut induire des anomalies génétiques.
H350 Peut provoquer le cancer.
H351 Susceptible de provoquer le cancer.
H372 Risque avéré d'effets graves pour les organes à la suite d'expositions
répétées ou d'une exposition prolongée.
H400 Très toxique pour les organismes aquatiques.
H410 Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes
à long terme.
H411 Toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à
long terme.
Texte intégral des : Acute Tox. 4, H302 TOXICITÉ AIGUË: ORALE - Catégorie 4
classifications [CLP/SGH] Acute Tox. 4, H332 TOXICITÉ AIGUË: INHALATION - Catégorie 4
Aquatic Acute 1, H400 DANGER AIGU POUR LE MILIEU AQUATIQUE -
Catégorie 1
Aquatic Chronic 1, H410 DANGER CHRONIQUE POUR LE MILIEU AQUATIQUE -
Catégorie 1
Aquatic Chronic 2, H411 DANGER CHRONIQUE POUR LE MILIEU AQUATIQUE -
Catégorie 2
Asp. Tox. 1, H304 DANGER PAR ASPIRATION - Catégorie 1
Carc. 1A, H350 CANCÉROGÉNICITÉ - Catégorie 1A
Carc. 2, H351 CANCÉROGÉNICITÉ - Catégorie 2
Eye Irrit. 2, H319 LÉSIONS OCULAIRES GRAVES/IRRITATION
OCULAIRE - Catégorie 2
Flam. Liq. 2, H225 LIQUIDES INFLAMMABLES - Catégorie 2
Flam. Liq. 3, H226 LIQUIDES INFLAMMABLES - Catégorie 3
Muta. 1B, H340 MUTAGÉNICITÉ SUR LES CELLULES GERMINALES -
Catégorie 1B
Skin Irrit. 2, H315 CORROSION CUTANÉE/IRRITATION CUTANÉE -
Catégorie 2
STOT RE 1, H372 TOXICITÉ SPÉCIFIQUE POUR CERTAINS ORGANES
CIBLES - EXPOSITION RÉPÉTÉE - Catégorie 1
STOT SE 3, H335 TOXICITÉ SPÉCIFIQUE POUR CERTAINS ORGANES
CIBLES - EXPOSITION UNIQUE [Irritation des voies
respiratoires] - Catégorie 3
Texte intégral des phrases : R11- Facilement inflammable.
R abrégées R10- Inflammable.
R45- Peut provoquer le cancer.
R40- Effet cancérogène suspecté — preuves insuffisantes.
R46- Peut provoquer des altérations génétiques héréditaires.
R48/23/24/25- Également toxique: risque d'effets graves pour la santé en cas
d'exposition prolongée par inhalation, par contact avec la peau et par ingestion.
R20- Également nocif par inhalation.
R22- Également nocif en cas d'ingestion.
R65- Également nocif: peut provoquer une atteinte des poumons en cas d'ingestion.
R38- Irritant pour la peau.
R36/38- Irritant pour les yeux et la peau.
R36/37/38- Irritant pour les yeux, les voies respiratoires et la peau.
R50/53- Très toxique pour les organismes aquatiques, peut entraîner des effets
néfastes à long terme pour l'environnement aquatique.
R51/53- Toxique pour les organismes aquatiques, peut entraîner des effets
néfastes à long terme pour l'environnement aquatique.

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 18/51


révision
Conforme au règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH), Annexe II - France
Carbon Black Oil

SECTION 16: Autres informations


Texte intégral des : F - Facilement inflammable
classifications [DSD/DPD] Carc. Cat. 1 - Cancérigène Catégorie 1
Carc. Cat. 3 - Cancérigène Catégorie 3
Muta. Cat. 2 - Mutagène Catégorie 2
T - Toxique
Xn - Nocif
Xi - Irritant
N - Dangereux pour l'environnement
Date d'impression : 1/21/2013.
Date d'édition/ Date de : 1/21/2013.
révision
Date de la précédente : 11/24/2011.
édition
Version : 6
Avis au lecteur
The information contained in the Safety Data Sheet is at the date of its issuance to the best of our knowledge
correct according to the data available to us. The information is meant as a guideline for safe use, handling,
disposal, storage and transport of products and does not imply any warranty (not implied nor explicitly) or
specification. The Supplier shall to the extent permitted by law not be liable for any error or incorrectness in
the information contained in this Safety Data Sheet. The information relates exclusively to the specified
products, which may not be suitable for combination with other materials or use in processes other than
those specifically described here.

Date d'édition/Date de : 1/21/2013. 19/51


révision
Annexe à la Fiche de données de sécurité étendue (FDSe)
Consommateur
Identification de la substance ou du mélange
Définition du produit : UVCB
Nom du produit : Carbon Black Oil

Section 1: - Titre
Titre court du scénario : Fuel oils - Consumer use in fuels
d’exposition
Liste des descripteurs : Nom de l'utilisation identifiée: Utilisation comme carburant (Utilisation par les
d'utilisation consommateurs)
Substance fournie pour cet usage sous forme de: Tel quel
Secteur d'utilisation finale: SU21
Durée de vie utile ultérieure pertinente pour cette utilisation: Non.
Facteur décrivant les émissions potentielles dans l'environnement: ERC09a,
ERC09b
Secteur de marché par type de produit chimique: PC13

Numéro du SE : 7
Procédés et activités : Englobe les utilisations dans les carburants liquides pour consommateurs.
englobés dans le scénario
d’exposition

Section 2: - Contrôles de l’exposition


Contrôle de l'exposition environnementale
Caractéristiques du produit : La substance est un UVCB complexe Majoritairement hydrophobe Non facilement
biodégradable.
Quantités utilisées : Fraction du tonnage de l’UE utilisée dans la région : 0.1
Tonnage de l’utilisation régionale (tonnes/an) : 8.0E03
Fraction du tonnage régional utilisée localement : 0.0005
Tonnage annuel du site (tonnes/an) : 4.0E0
Tonnage quotidien maximal du site (kg/jour) : 10.9
Fréquence et durée de : Rejet continu.
l'utilisation Jours d’émission (jours/an) : 365
Facteurs d'environnement : Facteur de dilution local dans l’eau douce : 10
non influencés par la Facteur de dilution local dans l’eau de mer : 100
gestion des risques
Autres conditions : Source: ESVOC SpERC 9.12c.v1
opératoires affectant
l'exposition de Rejet d’une fraction dans l’air à partir d'une utilisation à dispersion large (régionale
l'environnement uniquement) : 1.0E-03
Rejet d’une fraction dans les eaux usées d'une application fortement dispersive : 1.
0E-05
Rejet d’une fraction dans le sol à partir d'une utilisation à dispersion large (régionale
uniquement) : 1.0E-05
Le risque d’exposition environnementale concerne les humains par exposition
indirecte (principalement ingestion).
Conditions et mesures : Débit supposé de l’usine de traitement des eaux usées sur site (m³/j) : 2000
liées à l'usine de traitement Estimation de l’élimination de la substance des eaux usées par traitement des eaux
des eaux usées usées sur site (%) :94.9
municipales Rendement total d’épuration des eaux usées après RMM sur site et hors site (station
d'épuration domestique) (%) : 94.9
Tonnage maximal autorisé du site (MSafe) basé sur les rejets après l'élimination
totale par épuration des eaux usées (kg/j) : 4.0E04

Conditions et mesures : Le traitement et l'élimination externes des déchets doivent se conformer aux
liées au traitement externe réglementations locales et/ou nationales en vigueur.
des déchets à éliminer

20/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Consumer use in fuels
Conditions et mesures : Le traitement et l'élimination externes des déchets doivent se conformer aux
liées à la récupération réglementations locales et/ou nationales en vigueur.
externe des déchets

Contrôle de l'exposition des travailleurs


Concentration de la : Englobe les pourcentages de substance dans le produit jusqu'à 100 % (à moins que
substance dans le le contraire ne soit précisé).
mélange ou l’article
État physique : Liquide, pression de vapeur 0,5 - 10 kPa dans les CNTP.
Conditions et mesures liées : Aucune mesure particulière de gestion des risques identifiée au-delà des conditions
aux informations et aux de fonctionnement déjà exposées.
conseils de comportements
destinés aux
consommateurs
Conditions et mesures liées à la protection personnelle et à l'hygiène
Scénarios contributifs : Liquide : Ravitaillement en carburant automobile: Englobe les pourcentages de
substance dans le produit jusqu'à XX %: 95%

Liquide : ravitaillement en carburant pour scooter: Englobe les pourcentages de


substance dans le produit jusqu'à XX %: 95%

Liquide : équipements de jardin - Utilisation: Englobe les pourcentages de


substance dans le produit jusqu'à XX %: 100%

Liquide : Équipements de jardin – Ravitaillement en carburant: Englobe les


pourcentages de substance dans le produit jusqu'à XX %: 50%

Liquide : Huile de lampe: Englobe les pourcentages de substance dans le produit


jusqu'à XX %: 100%

Pour plus d'informations sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios
d'exposition, consulter : SABIC internet: www.SABIC-Europe.com

Section 3: - Estimation d'exposition et référence à sa source


Site internet : : Pour plus d'informations sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios
d'exposition, consulter : SABIC internet: www.SABIC-Europe.com

Estimation d'exposition et référence à sa source - Environnement


Évaluation de l'exposition : La méthode Hydrocarbon Block a été utilisée pour calculer l’exposition
(environnementale) : environnementale dans le modèle Petrorisk.
Estimation de l'exposition : Non disponible.

Estimation d'exposition et référence à sa source - Consommateurs


Évaluation de l'exposition : Non disponible.
(humaine) :
Estimation de l'exposition : Les expositions prévues ne devraient pas dépasser les DN(M)EL lorsque les
conditions de fonctionnement/mesures de gestion des risques décrites dans la
Section 2 sont appliquées.

Section 4: - Guide destiné à l'utilisateur en aval pour déterminer s'il travaille dans les limites
établies par le scénario d'exposition
Environnement : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Voir la fiche de
renseignements sur les catégories spécifiques SpERC pour plus de détails sur les
technologies de mise à l’échelle et de contrôle.
Santé : Non disponible.

Conseils additionnels de bonne pratique au-delà de REACH CSA

21/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Consumer use in fuels
Environnement : Non disponible.
Santé : Non disponible.

22/51
Annexe à la Fiche de données de sécurité étendue (FDSe)
Industriel
Identification de la substance ou du mélange
Définition du produit : UVCB
Nom du produit : Carbon Black Oil

Section 1: - Titre
Titre court du scénario : Fuel oils - Manufacturing
d’exposition
Liste des descripteurs : Nom de l'utilisation identifiée: Fabrication de la substance
d'utilisation Catégorie de procédé: PROC01, PROC02, PROC03, PROC04, PROC08a,
PROC08b, PROC15
Substance fournie pour cet usage sous forme de: Tel quel
Secteur d'utilisation finale: SU03, SU08, SU09
Durée de vie utile ultérieure pertinente pour cette utilisation: Non.
Facteur décrivant les émissions potentielles dans l'environnement: ERC01,
ERC04

Numéro du SE : 1
Association industrielle : LOA
Procédés et activités : Fabrication de la substance ou utilisation en tant qu'intermédiaire ou agent chimique
englobés dans le scénario de procédé ou d'extraction. Inclut le recyclage/la récupération, les transferts de
d’exposition matière, le stockage, la maintenance et le chargement (y compris bateau/péniche,
camion/wagon et récipient de vrac), l'échantillonnage et les activités de laboratoire
correspondantes.

Section 2: - Contrôles de l’exposition


Contrôle de l'exposition environnementale
Spécifications : Non applicable.
supplémentaires
Caractéristiques du produit : La substance est un UVCB complexe Majoritairement hydrophobe Non facilement
biodégradable.
Quantités utilisées : Fraction du tonnage de l’UE utilisée dans la région :0.2
Tonnage de l’utilisation régionale (tonnes/an) :2.0E05
Fraction du tonnage régional utilisée localement :0.8
Tonnage annuel du site (tonnes/an) :1.6E05
Tonnage quotidien maximal du site (kg/jour) :5.3E05
Fréquence et durée de : Rejet continu.
l'utilisation Jours d’émission (jours/an) : 300
Facteurs d'environnement : Facteur de dilution local dans l’eau douce : 40
non influencés par la Facteur de dilution local dans l’eau de mer : 100
gestion des risques
Autres conditions : Source : ESVOC SpERC 1.1 v1
opératoires affectant Rejet d’une fraction dans l’air depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :1.0E-03
l'exposition de Rejet d’une fraction dans les eaux usées depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :
l'environnement 3.0E-04
Rejet d’une fraction dans le sol depuis le procédé (rejet initial avant RMM) : 1.0E-04
Conditions techniques et : Les pratiques courantes varient en fonction des sites ; de ce fait, des estimations
mesures au niveau du conservatives des émissions liées au procédé sont utilisées.
processus (source) pour
empêcher le rejet

23/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Manufacturing
Conditions techniques sur : Le risque d’exposition environnementale concerne les humains par exposition
site et mesures prises pour indirecte (principalement inhalation).
réduire ou limiter les En cas de rejet vers la station d'épuration des eaux usées domestiques, aucune
décharges, les émissions épuration sur site n’est nécessaire.
dans l'air et les rejets dans Empêcher tout rejet de la substance non dissoute vers les eaux usées sur site ou les
le sol récupérer.

Traiter les émissions dans l’air pour atteindre un rendement d'épuration typique de
(%) : 90

Traiter les eaux usées sur site (avant rejet dans le milieu récepteur) pour atteindre le
rendement d'épuration requis de (%) :43.6
Mesures : Ne pas répandre de boues industrielles sur des sols naturels. les boues doivent être
organisationnelles pour incinérées, confinées ou recyclées.
empêcher/limiter le rejet du
site
Conditions et mesures : Estimation de l’élimination de la substance des eaux usées par traitement des eaux
liées à l'usine de traitement usées sur site (%) :94.9
des eaux usées Rendement total d’épuration des eaux usées après RMM sur site et hors site (station
municipales d'épuration domestique) (%) :94.9
Tonnage maximal autorisé du site (MSafe) basé sur les rejets après l'élimination
totale par épuration des eaux usées (kg/j) :5.3E05
Débit supposé de l’usine de traitement des eaux usées sur site (m³/j) : 10000
Conditions et mesures : Aucun déchet de substance n’est généré pendant la fabrication.
liées au traitement externe
des déchets à éliminer
Conditions et mesures : Aucun déchet de substance n’est généré pendant la fabrication.
liées à la récupération
externe des déchets

Contrôle de l'exposition des travailleurs


État physique : Liquide, pression de vapeur 0,5 - 10 kPa dans les CNTP.
Quantités utilisées : Non applicable.
Fréquence et durée de : Englobe les expositions quotidiennes allant jusqu'à 8 heures (à moins que le
l'utilisation contraire ne soit précisé).
Facteurs humains non : Non applicable.
influencés par la gestion
des risques
Autres conditions : Présuppose une utilisation à une température ne dépassant pas 20 °C au-dessus
opératoires données de la température ambiante, sauf indication contraire.
affectant l'exposition des Substance de marquage: Benzene >25%
travailleurs Présume qu'un bon niveau d'hygiène industrielle est mis en place.
Conditions et mesures liées à la protection personnelle et à l'hygiène
Protection individuelle : Éviter tout contact cutané avec le produit, nettoyer immédiatement toute
contamination/déversement.
Porter des gants (homologués EN374) si la contamination des mains est
vraisemblable, rincer immédiatement toute contamination cutanée.
Mettre en place une formation de base des employés pour prévenir/minimiser les
expositions et pour signaler tout problème cutané éventuel.
Scénarios contributifs : Mesures générales (cancérogènes): Envisager les progrès techniques et les
actualisations de procédé (y compris l'automatisation) pour éliminer les rejets.
Minimiser l'exposition à l'aide de mesures comme les systèmes fermés, les
installations dédiées et une ventilation aspirante générale/locale adaptée.
Drainer les systèmes et vider les circuits de transfert avant de rompre le
confinement.
Nettoyer/rincer l'équipement avant la maintenance lorsque cela est possible.
En cas d'exposition potentielle : restreindre l'accès au personnel autorisé ; organiser
une formation spécifique à l'activité pour les opérateurs afin de minimiser les
expositions ; porter des combinaisons et des gants adaptés pour prévenir toute
contamination cutanée ; porter une protection respiratoire lorsque son utilisation est
citée dans certains scénarios contributifs ; nettoyer immédiatement les
déversements et éliminer les déchets en toute sécurité.
Garantir des systèmes de travail sans danger ou des dispositions équivalentes pour
la gestion des risques.

24/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Manufacturing
Inspecter, tester et entretenir régulièrement toutes les mesures de contrôle.
Envisager une surveillance sanitaire basée sur les risques.

Expositions générales (systèmes fermés): Manipuler la substance en système


fermé.

Expositions générales (systèmes fermés). avec collecte d’échantillons. Avec une


exposition controlée occasionnelle: Manipuler la substance en système fermé.
Mettre en place une ventilation aspirante aux points d'émission. Éviter toute activité
impliquant une exposition de plus de 4 heures.

Expositions générales (systèmes fermés). Utiliser dans des processus par lots
confinés: Manipuler la substance dans un système essentiellement fermé muni
d'une ventilation aspirante. Mettre en place une ventilation aspirante aux points
d'émission. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus d'1 heure. Mettre
en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5 renouvellements
d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en extérieur.

Expositions générales (systèmes ouverts). Processus par lots. avec collecte


d’échantillons: Mettre en place une ventilation aspirante aux points d'émission.
Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4 heures. Mettre en place
un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5 renouvellements d'air par
heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en extérieur.

Échantillonnage dans le procédé: Échantillonner en boucle fermée ou à l’aide de


tout autre système évitant l’exposition. Éviter toute activité impliquant une exposition
de plus d'1 heure. Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins
3 à 5 renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en
œuvre en extérieur.

Activités de laboratoire: Mettre en place un bon niveau de ventilation contrôlée. (au


moins 10 à 15 renouvellements d'air par heure). Manipuler sous hotte aspirante ou
appliquer des méthodes équivalentes adaptées pour minimiser l'exposition.

Transferts de vrac. (systèmes ouverts). formation d'aérosols ou de brouillards:


Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous aspiration. Éviter toute
activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Transferts de vrac. (systèmes fermés): Manipuler la substance en système fermé.


Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous aspiration. Éviter toute
activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.

Nettoyage et maintenance des équipements: Drainer et purger le système avant


toute introduction dans l'équipement ou opération de maintenance. Mettre en place
une ventilation aspirante aux points d'émission. Vérifier que l'opération est mise en
œuvre en extérieur. Nettoyer immédiatement les déversements. Porter un
respirateur conforme à EN 140 avec un filtre de Type A ou mieux. Contenir les
liquides évacués en stockage hermétiquement fermé en attendant l’élimination ou le
recyclage.

Stockage. Avec une exposition controlée occasionnelle: Échantillonner en boucle


fermée ou à l’aide de tout autre système évitant l’exposition. Stocker la substance
en système fermé. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4
heures. Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Section 3: - Estimation d'exposition et référence à sa source


Site internet : : Pour plus d'informations sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios
d'exposition, consulter : SABIC internet: www.SABIC-Europe.com

Estimation d'exposition et référence à sa source - Environnement


Évaluation de l'exposition : La méthode Hydrocarbon Block a été utilisée pour calculer l’exposition
(environnementale) : environnementale dans le modèle Petrorisk.

25/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Manufacturing

Estimation d'exposition et référence à sa source - Opérateurs


Évaluation de l'exposition : Le logiciel ECETOC TRA a été utilisé pour estimer les expositions au poste de
(humaine) : travail, à moins que le contraire ne soit précisé.
Estimation de l'exposition : Les expositions prévues ne devraient pas dépasser les DN(M)EL lorsque les
conditions de fonctionnement/mesures de gestion des risques décrites dans la
Section 2 sont appliquées.

Section 4: - Guide destiné à l'utilisateur en aval pour déterminer s'il travaille dans les limites
établies par le scénario d'exposition
Environnement : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Le rendement
d’épuration des eaux usées requis peut être obtenu par des technologies sur site/
hors site, seules ou combinées. Le rendement d'épuration dans l’air requis peut être
obtenu par des technologies sur site, seules ou combinées. Voir la fiche de
renseignements sur les catégories spécifiques SpERC pour plus de détails sur les
technologies de mise à l’échelle et de contrôle.
Santé : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Pour plus d'informations
sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios d'exposition, consulter : SABIC
internet: www.SABIC-Europe.com

Conseils additionnels de bonne pratique au-delà de REACH CSA


Environnement : Non disponible.
Santé : Non disponible.

26/51
Annexe à la Fiche de données de sécurité étendue (FDSe)
Industriel
Identification de la substance ou du mélange
Définition du produit : UVCB
Nom du produit : Carbon Black Oil

Section 1: - Titre
Titre court du scénario : Fuel oils - Distribution
d’exposition
Liste des descripteurs : Nom de l'utilisation identifiée: Distribution de la substance
d'utilisation Catégorie de procédé: PROC01, PROC02, PROC03, PROC04, PROC08a,
PROC08b, PROC09, PROC15
Substance fournie pour cet usage sous forme de: Tel quel
Secteur d'utilisation finale: SU03, SU08, SU09
Durée de vie utile ultérieure pertinente pour cette utilisation: Non.
Facteur décrivant les émissions potentielles dans l'environnement: ERC01,
ERC02, ERC03, ERC04, ERC05, ERC06a, ERC06b, ERC06c, ERC06d, ERC07

Numéro du SE : 2
Association industrielle : LOA
Procédés et activités : Chargement (y compris le chargement de bateau/péniche, wagon/camion et IBC) et
englobés dans le scénario réemballage (y compris en fûts et en petits emballages) de la substance, y compris
d’exposition son échantillonnage, son stockage, la distribution du déchargement et les activités
de laboratoire associées.

Section 2: - Contrôles de l’exposition


Contrôle de l'exposition environnementale
Spécifications : Non applicable.
supplémentaires
Caractéristiques du produit : La substance est un UVCB complexe Majoritairement hydrophobe Non facilement
biodégradable.
Quantités utilisées : Fraction du tonnage de l’UE utilisée dans la région : 0.1
Tonnage de l’utilisation régionale (tonnes/an) :1.0E05
Fraction du tonnage régional utilisée localement : 0.002
Tonnage annuel du site (tonnes/an) :2.0E02
Tonnage quotidien maximal du site (kg/jour) : 1.0E04
Fréquence et durée de : Rejet continu.
l'utilisation Jours d’émission (jours/an) :20
Facteurs d'environnement : Facteur de dilution local dans l’eau douce : 10
non influencés par la Facteur de dilution local dans l’eau de mer : 100
gestion des risques
Autres conditions : Source : ESVOC SpERC 1.1b v1
opératoires affectant Rejet d’une fraction dans l’air depuis le procédé (rejet initial avant RMM) : 1.0E-04
l'exposition de Rejet d’une fraction dans les eaux usées depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :
l'environnement 1.0E-05
Rejet d’une fraction dans le sol depuis le procédé (rejet initial avant RMM) : 1.0E-05
Conditions techniques et : Les pratiques courantes varient en fonction des sites ; de ce fait, des estimations
mesures au niveau du conservatives des émissions liées au procédé sont utilisées.
processus (source) pour
empêcher le rejet
Conditions techniques sur : Le risque d’exposition environnementale concerne les humains par exposition
site et mesures prises pour indirecte (principalement ingestion).
réduire ou limiter les Aucun traitement des eaux usées n'est obligatoire.
décharges, les émissions Empêcher tout rejet de la substance non dissoute vers les eaux usées sur site ou les
dans l'air et les rejets dans récupérer.
le sol
Traiter les émissions dans l’air pour atteindre un rendement d'épuration typique de
(%) : 90

27/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Distribution

Traiter les eaux usées sur site (avant rejet dans le milieu récepteur) pour atteindre le
rendement d'épuration requis de (%) : 0
Mesures : Ne pas répandre de boues industrielles sur des sols naturels. les boues doivent être
organisationnelles pour incinérées, confinées ou recyclées.
empêcher/limiter le rejet du
site
Conditions et mesures : Estimation de l’élimination de la substance des eaux usées par traitement des eaux
liées à l'usine de traitement usées sur site (%) :94.9
des eaux usées Rendement total d’épuration des eaux usées après RMM sur site et hors site (station
municipales d'épuration domestique) (%) :94.9
Tonnage maximal autorisé du site (MSafe) basé sur les rejets après l'élimination
totale par épuration des eaux usées (kg/j) : 2.6E05
Débit supposé de l’usine de traitement des eaux usées sur site (m³/j) :2000
Conditions et mesures : Aucun déchet de substance n’est généré pendant la fabrication.
liées au traitement externe
des déchets à éliminer
Conditions et mesures : Aucun déchet de substance n’est généré pendant la fabrication.
liées à la récupération
externe des déchets

Contrôle de l'exposition des travailleurs


Concentration de la : Englobe les pourcentages de substance dans le produit jusqu'à 100 % (à moins que
substance dans le le contraire ne soit précisé).
mélange ou l’article
État physique : Liquide, pression de vapeur 0,5 - 10 kPa dans les CNTP.
Quantités utilisées : Non applicable.
Fréquence et durée de : Englobe les expositions quotidiennes allant jusqu'à 8 heures (à moins que le
l'utilisation contraire ne soit précisé).
Facteurs humains non : Non applicable.
influencés par la gestion
des risques
Autres conditions : Substance de marquage : Benzene >25%
opératoires données
affectant l'exposition des
travailleurs
Conditions et mesures liées à la protection personnelle et à l'hygiène
Protection individuelle : Éviter tout contact cutané avec le produit, nettoyer immédiatement toute
contamination/déversement.
Porter des gants (homologués EN374) si la contamination des mains est
vraisemblable, rincer immédiatement toute contamination cutanée.
Mettre en place une formation de base des employés pour prévenir/minimiser les
expositions et pour signaler tout problème cutané éventuel.
Scénarios contributifs : Mesures générales (cancérogènes): Envisager les progrès techniques et les
actualisations de procédé (y compris l'automatisation) pour éliminer les rejets.
Minimiser l'exposition à l'aide de mesures comme les systèmes fermés, les
installations dédiées et une ventilation aspirante générale/locale adaptée.
Drainer les systèmes et vider les circuits de transfert avant de rompre le
confinement.
Nettoyer/rincer l'équipement avant la maintenance lorsque cela est possible.
En cas d'exposition potentielle : restreindre l'accès au personnel autorisé ; organiser
une formation spécifique à l'activité pour les opérateurs afin de minimiser les
expositions ; porter des combinaisons et des gants adaptés pour prévenir toute
contamination cutanée ; porter une protection respiratoire lorsque son utilisation est
citée dans certains scénarios contributifs ; nettoyer immédiatement les
déversements et éliminer les déchets en toute sécurité.
Garantir des systèmes de travail sans danger ou des dispositions équivalentes pour
la gestion des risques.
Inspecter, tester et entretenir régulièrement toutes les mesures de contrôle.
Envisager une surveillance sanitaire basée sur les risques.

Expositions générales (systèmes fermés): Manipuler la substance en système


fermé.

28/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Distribution
Expositions générales (systèmes fermés). avec collecte d’échantillons. Avec une
exposition controlée occasionnelle: Manipuler la substance en système fermé.
Mettre en place une ventilation aspirante aux points d'émission.
Vérifier que l'opération est mise en œuvre en extérieur. ou Mettre en place un bon
niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5 renouvellements d'air par heure).

Expositions générales (systèmes fermés). Utiliser dans des processus par lots
confinés: Manipuler la substance en système fermé. Mettre en place une ventilation
aspirante aux points d'émission. Éviter toute activité impliquant une exposition de
plus d'1 heure. Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à
5 renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Expositions générales (systèmes ouverts). Processus par lots. avec collecte


d’échantillons: Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous
aspiration. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4 heures. Mettre
en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5 renouvellements
d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en extérieur.

Échantillonnage dans le procédé: Manipuler la substance en système fermé.


Échantillonner en boucle fermée ou à l’aide de tout autre système évitant
l’exposition. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus d'1 heure.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Activités de laboratoire: Manipuler sous hotte aspirante ou appliquer des méthodes


équivalentes adaptées pour minimiser l'exposition.

Transferts de vrac; (systèmes fermés): Vérifier que les transferts de matière sont
confinés ou sous aspiration. Vérifier que l'opération est mise en œuvre en extérieur.
Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.

Transferts de vrac; (systèmes ouverts): Vérifier que les transferts de matière sont
confinés ou sous aspiration. Vérifier que l'opération est mise en œuvre en extérieur.
Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.

Remplissage des fûts et des petits emballages: Mettre en place un bon niveau de
ventilation générale ou contrôlée. (au moins 5 à 15 renouvellements d'air par heure)
Minimiser l'exposition en confinant partiellement l'opération ou l'équipement et
mettre en place une ventilation aspirante au niveau des ouvertures.

Nettoyage et maintenance des équipements: Drainer et purger le système avant


toute introduction dans l'équipement ou opération de maintenance. Nettoyer
immédiatement les déversements. Porter un respirateur conforme à EN 140 avec
un filtre de Type A ou mieux. Contenir les liquides évacués en stockage
hermétiquement fermé en attendant l’élimination ou le recyclage.

Stockage. Avec une exposition controlée occasionnelle: Échantillonner en boucle


fermée ou à l’aide de tout autre système évitant l’exposition. Vérifier que l'opération
est mise en œuvre en extérieur. Stocker la substance en système fermé.

Section 3: - Estimation d'exposition et référence à sa source


Site internet : : Pour plus d'informations sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios
d'exposition, consulter : SABIC internet: www.SABIC-Europe.com

Estimation d'exposition et référence à sa source - Environnement


Évaluation de l'exposition : La méthode Hydrocarbon Block a été utilisée pour calculer l’exposition
(environnementale) : environnementale dans le modèle Petrorisk.

Estimation d'exposition et référence à sa source - Opérateurs


Évaluation de l'exposition : Le logiciel ECETOC TRA a été utilisé pour estimer les expositions au poste de
(humaine) : travail, à moins que le contraire ne soit précisé.
Estimation de l'exposition : Les expositions prévues ne devraient pas dépasser les DN(M)EL lorsque les
conditions de fonctionnement/mesures de gestion des risques décrites dans la
Section 2 sont appliquées.

29/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Distribution

Section 4: - Guide destiné à l'utilisateur en aval pour déterminer s'il travaille dans les limites
établies par le scénario d'exposition
Environnement : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Le rendement
d’épuration des eaux usées requis peut être obtenu par des technologies sur site/
hors site, seules ou combinées. Le rendement d'épuration dans l’air requis peut être
obtenu par des technologies sur site, seules ou combinées. Voir la fiche de
renseignements sur les catégories spécifiques SpERC pour plus de détails sur les
technologies de mise à l’échelle et de contrôle.
Santé : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Pour plus d'informations
sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios d'exposition, consulter : SABIC
internet: www.SABIC-Europe.com

Conseils additionnels de bonne pratique au-delà de REACH CSA


Environnement : Non disponible.
Santé : Non disponible.

30/51
Annexe à la Fiche de données de sécurité étendue (FDSe)
Industriel
Identification de la substance ou du mélange
Définition du produit : UVCB
Nom du produit : Carbon Black Oil

Section 1: - Titre
Titre court du scénario : Fuel oils - Formulation
d’exposition
Liste des descripteurs : Nom de l'utilisation identifiée: Formulation et (ré)emballage des substances et
d'utilisation des mélanges
Catégorie de procédé: PROC01, PROC02, PROC03, PROC04, PROC05,
PROC08a, PROC08b, PROC09, PROC14, PROC15
Substance fournie pour cet usage sous forme de: Tel quel
Secteur d'utilisation finale: SU03, SU10
Durée de vie utile ultérieure pertinente pour cette utilisation: Non.
Facteur décrivant les émissions potentielles dans l'environnement: ERC02

Numéro du SE : 4
Association industrielle : LOA
Procédés et activités : Formulation, emballage et réemballage de la substance et de ses mélanges dans
englobés dans le scénario des opérations continues ou par lots, y compris le stockage, les transferts de
d’exposition matière, le mélangeage, le pressage de tablettes, la compression, la granulation,
l’extrusion, l'emballage à petite et grande échelle, l'échantillonnage, la maintenance
et les activités de laboratoire associées.

Section 2: - Contrôles de l’exposition


Contrôle de l'exposition environnementale
Spécifications : Non applicable.
supplémentaires
Caractéristiques du produit : La substance est un UVCB complexe Majoritairement hydrophobe Non facilement
biodégradable.
Quantités utilisées : Fraction du tonnage de l’UE utilisée dans la région : 0.1
Tonnage de l’utilisation régionale (tonnes/an) :8.0E04
Fraction du tonnage régional utilisée localement : 0.375
Tonnage annuel du site (tonnes/an) :3.0E04
Tonnage quotidien maximal du site (kg/jour) :1.0E05
Fréquence et durée de : Rejet continu.
l'utilisation Jours d’émission (jours/an) : 300
Facteurs d'environnement : Facteur de dilution local dans l’eau douce : 10
non influencés par la Facteur de dilution local dans l’eau de mer : 100
gestion des risques
Autres conditions : Source : ESVOC SpERC 2.2 v1
opératoires affectant Rejet d’une fraction dans l’air depuis le procédé (rejet initial avant RMM) : 1.0E-03
l'exposition de Rejet d’une fraction dans les eaux usées depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :
l'environnement 2.0E-04
Rejet d’une fraction dans le sol depuis le procédé (rejet initial avant RMM) : 1.0E-04
Conditions techniques et : Les pratiques courantes varient en fonction des sites ; de ce fait, des estimations
mesures au niveau du conservatives des émissions liées au procédé sont utilisées.
processus (source) pour
empêcher le rejet

31/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Formulation
Conditions techniques sur : Le risque d’exposition environnementale concerne les humains par exposition
site et mesures prises pour indirecte (principalement ingestion).
réduire ou limiter les En cas de rejet vers la station d'épuration des eaux usées domestiques, aucune
décharges, les émissions épuration sur site n’est nécessaire.
dans l'air et les rejets dans Empêcher tout rejet de la substance non dissoute vers les eaux usées sur site ou les
le sol récupérer.
Rejet d’une fraction dans l’air depuis le procédé (après des RMM sur site courantes,
cohérentes avec les exigences de la Directive UE sur les émissions de solvants) :

Traiter les émissions dans l’air pour atteindre un rendement d'épuration typique de
(%) :0

Traiter les eaux usées sur site (avant rejet dans le milieu récepteur) pour atteindre le
rendement d'épuration requis de (%) :82.8

Mesures : Ne pas répandre de boues industrielles sur des sols naturels. les boues doivent être
organisationnelles pour incinérées, confinées ou recyclées.
empêcher/limiter le rejet du
site
Conditions et mesures : Estimation de l’élimination de la substance des eaux usées par traitement des eaux
liées à l'usine de traitement usées sur site (%) :94.9
des eaux usées Rendement total d’épuration des eaux usées après RMM sur site et hors site (station
municipales d'épuration domestique) (%) :94.9
Tonnage maximal autorisé du site (MSafe) basé sur les rejets après l'élimination
totale par épuration des eaux usées (kg/j) :1.0E05
Débit supposé de l’usine de traitement des eaux usées sur site (m³/j) :2000
Conditions et mesures : Le traitement et l'élimination externes des déchets doivent se conformer aux
liées au traitement externe réglementations locales et/ou nationales en vigueur.
des déchets à éliminer
Conditions et mesures : La récupération et le recyclage externes des déchets doivent se conformer aux
liées à la récupération réglementations locales et/ou nationales en vigueur.
externe des déchets

Contrôle de l'exposition des travailleurs


Concentration de la : Englobe les pourcentages de substance dans le produit jusqu'à 100 % (à moins que
substance dans le le contraire ne soit précisé).
mélange ou l’article
État physique : Liquide, pression de vapeur 0,5 - 10 kPa dans les CNTP.
Quantités utilisées : Non applicable.
Fréquence et durée de : Englobe les expositions quotidiennes allant jusqu'à 8 heures (à moins que le
l'utilisation contraire ne soit précisé).
Facteurs humains non : Non applicable.
influencés par la gestion
des risques
Autres conditions : Présuppose une utilisation à une température ne dépassant pas 20 °C au-dessus
opératoires données de la température ambiante, sauf indication contraire.
affectant l'exposition des Substance de marquage: Benzene >25%
travailleurs Présume qu'un bon niveau d'hygiène industrielle est mis en place.
Conditions et mesures liées à la protection personnelle et à l'hygiène
Protection individuelle : Éviter tout contact cutané avec le produit, nettoyer immédiatement toute
contamination/déversement.
Porter des gants (homologués EN374) si la contamination des mains est
vraisemblable, rincer immédiatement toute contamination cutanée.
Mettre en place une formation de base des employés pour prévenir/minimiser les
expositions et pour signaler tout problème cutané éventuel.
Scénarios contributifs : Mesures générales (cancérogènes): Envisager les progrès techniques et les
actualisations de procédé (y compris l'automatisation) pour éliminer les rejets.
Minimiser l'exposition à l'aide de mesures comme les systèmes fermés, les
installations dédiées et une ventilation aspirante générale/locale adaptée.
Drainer les systèmes et vider les circuits de transfert avant de rompre le
confinement.
Nettoyer/rincer l'équipement avant la maintenance lorsque cela est possible.
En cas d'exposition potentielle : restreindre l'accès au personnel autorisé ; organiser
une formation spécifique à l'activité pour les opérateurs afin de minimiser les
32/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Formulation
expositions ; porter des combinaisons et des gants adaptés pour prévenir toute
contamination cutanée ; porter une protection respiratoire lorsque son utilisation est
citée dans certains scénarios contributifs ; nettoyer immédiatement les
déversements et éliminer les déchets en toute sécurité.
Garantir des systèmes de travail sans danger ou des dispositions équivalentes pour
la gestion des risques.
Inspecter, tester et entretenir régulièrement toutes les mesures de contrôle.
Envisager une surveillance sanitaire basée sur les risques.

Expositions générales (systèmes fermés): Manipuler la substance en système


fermé.

Expositions générales (systèmes fermés). avec collecte d’échantillons. Avec une


exposition controlée occasionnelle: Manipuler la substance en système fermé.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). Mettre en place une ventilation aspirante aux
points d'émission.

Expositions générales (systèmes fermés). Utiliser dans des processus par lots
confinés: Manipuler la substance en système fermé. Mettre en place une ventilation
aspirante aux points d'émission. Éviter toute activité impliquant une exposition de
plus d'1 heure.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Expositions générales (systèmes ouverts). Processus par lots. avec collecte


d’échantillons. formation d'aérosols ou de brouillards: Mettre en place une
ventilation aspirante aux points d'émission. Éviter toute activité impliquant une
exposition de plus de 4 heures.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Processus par lots à températures élevées: Manipuler la substance en système


fermé. Mettre en place une ventilation aspirante aux points d'émission. Mettre en
place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5 renouvellements d'air
par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en extérieur. Vérifier que
les transferts de matière sont confinés ou sous aspiration. Éviter toute activité
impliquant une exposition de plus de 15 minutes.

Échantillonnage dans le procédé: Manipuler la substance en système fermé.


Échantillonner en boucle fermée ou à l’aide de tout autre système évitant
l’exposition. Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Activités de laboratoire: Manipuler sous hotte aspirante ou appliquer des méthodes


équivalentes adaptées pour minimiser l'exposition.

Transferts de vrac: Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous
aspiration. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.

Opérations de mélangeage (systèmes ouverts). formation d'aérosols ou de


brouillards: Mettre en place une ventilation aspirante aux points d'émission. Éviter
toute activité impliquant une exposition de plus d'1 heure.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Manuel(le). Transfert/transvasement à partir de récipients: Vérifier que les transferts


de matière sont confinés ou sous aspiration.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Transferts Fûts/lots: Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous
aspiration. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
33/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Formulation
extérieur.

Production de préparations ou d'articles par pressage de tablettes, compression,


extrusion ou granulation: Minimiser l'exposition en confinant partiellement l'opération
ou l'équipement et mettre en place une ventilation aspirante au niveau des
ouvertures. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus d'1 heure.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Remplissage des fûts et des petits emballages: Minimiser l'exposition en confinant


partiellement l'opération ou l'équipement et mettre en place une ventilation aspirante
au niveau des ouvertures. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus d'1
heure.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Nettoyage et maintenance des équipements: Drainer et purger le système avant


toute introduction dans l'équipement ou opération de maintenance. Nettoyer
immédiatement les déversements. Porter des gants adaptés homologués EN 374.
Porter un respirateur conforme à EN 140 avec un filtre de Type A ou mieux. Porter
une combinaison intégrale adaptée pour empêcher toute exposition cutanée.
Contenir les liquides évacués en stockage hermétiquement fermé en attendant
l’élimination ou le recyclage.

Stockage. Avec une exposition controlée occasionnelle: Vérifier que l'opération est
mise en œuvre en extérieur. Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou
sous aspiration. Stocker la substance en système fermé. Porter des gants adaptés
homologués EN 374.

Section 3: - Estimation d'exposition et référence à sa source


Site internet : : Pour plus d'informations sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios
d'exposition, consulter : SABIC internet: www.SABIC-Europe.com

Estimation d'exposition et référence à sa source - Environnement


Évaluation de l'exposition : La méthode Hydrocarbon Block a été utilisée pour calculer l’exposition
(environnementale) : environnementale dans le modèle Petrorisk.

Estimation d'exposition et référence à sa source - Opérateurs


Évaluation de l'exposition : Le logiciel ECETOC TRA a été utilisé pour estimer les expositions au poste de
(humaine) : travail, à moins que le contraire ne soit précisé.
Estimation de l'exposition : Les expositions prévues ne devraient pas dépasser les DN(M)EL lorsque les
conditions de fonctionnement/mesures de gestion des risques décrites dans la
Section 2 sont appliquées.

Section 4: - Guide destiné à l'utilisateur en aval pour déterminer s'il travaille dans les limites
établies par le scénario d'exposition
Environnement : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Le rendement
d’épuration des eaux usées requis peut être obtenu par des technologies sur site/
hors site, seules ou combinées. Le rendement d'épuration dans l’air requis peut être
obtenu par des technologies sur site, seules ou combinées. Voir la fiche de
renseignements sur les catégories spécifiques SpERC pour plus de détails sur les
technologies de mise à l’échelle et de contrôle.
Santé : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Pour plus d'informations
sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios d'exposition, consulter : SABIC
internet: www.SABIC-Europe.com

Conseils additionnels de bonne pratique au-delà de REACH CSA

34/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Formulation
Environnement : Non disponible.
Santé : Non disponible.

35/51
Annexe à la Fiche de données de sécurité étendue (FDSe)
Industriel
Identification de la substance ou du mélange
Définition du produit : UVCB
Nom du produit : Carbon Black Oil

Section 1: - Titre
Titre court du scénario : Fuel oils - Use as intermediate
d’exposition
Liste des descripteurs : Nom de l'utilisation identifiée: Utilisation comme intermédiaire
d'utilisation Catégorie de procédé: PROC01, PROC02, PROC03, PROC04, PROC08a,
PROC08b, PROC15
Substance fournie pour cet usage sous forme de: Tel quel
Secteur d'utilisation finale: SU03, SU08, SU09
Durée de vie utile ultérieure pertinente pour cette utilisation: Non.
Facteur décrivant les émissions potentielles dans l'environnement: ERC06a

Numéro du SE : 3
Association industrielle : LOA
Procédés et activités : Utilisation comme intermédiaire
englobés dans le scénario
d’exposition

Section 2: - Contrôles de l’exposition


Contrôle de l'exposition environnementale
Spécifications : Non applicable.
supplémentaires
Caractéristiques du produit : La substance est un UVCB complexe Majoritairement hydrophobe Non facilement
biodégradable.
Quantités utilisées : Fraction du tonnage de l’UE utilisée dans la région : 0.1
Tonnage de l’utilisation régionale (tonnes/an) :2.0E04
Fraction du tonnage régional utilisée localement :0.75
Tonnage annuel du site (tonnes/an) :1.5E04
Tonnage quotidien maximal du site (kg/jour) :5.0E04
Fréquence et durée de : Rejet continu.
l'utilisation Jours d’émission (jours/an) : 300
Facteurs d'environnement : Facteur de dilution local dans l’eau douce :10
non influencés par la Facteur de dilution local dans l’eau de mer : 100
gestion des risques
Autres conditions : Source : ESVOC SpERC 6.1a v1
opératoires affectant Rejet d’une fraction dans l’air depuis le procédé (rejet initial avant RMM) : 2.0E-04
l'exposition de Rejet d’une fraction dans les eaux usées depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :
l'environnement 3.0E-04
Rejet d’une fraction dans le sol depuis le procédé (rejet initial avant RMM) : 1.0E-03
Conditions techniques et : Les pratiques courantes varient en fonction des sites ; de ce fait, des estimations
mesures au niveau du conservatives des émissions liées au procédé sont utilisées.
processus (source) pour
empêcher le rejet
Conditions techniques sur : Le risque d’exposition environnementale concerne les humains par exposition
site et mesures prises pour indirecte (principalement ingestion).
réduire ou limiter les En cas de rejet vers la station d'épuration des eaux usées domestiques, aucune
décharges, les émissions épuration sur site n’est nécessaire.
dans l'air et les rejets dans Empêcher tout rejet de la substance non dissoute vers les eaux usées sur site ou les
le sol récupérer.

Traiter les émissions dans l’air pour atteindre un rendement d'épuration typique de
(%) :80

36/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Use as intermediate
Traiter les eaux usées sur site (avant rejet dans le milieu récepteur) pour atteindre le
rendement d'épuration requis de (%) :99.7
Mesures : Ne pas répandre de boues industrielles sur des sols naturels. les boues doivent être
organisationnelles pour incinérées, confinées ou recyclées.
empêcher/limiter le rejet du
site
Conditions et mesures : Estimation de l’élimination de la substance des eaux usées par traitement des eaux
liées à l'usine de traitement usées sur site (%) :94.9
des eaux usées Rendement total d’épuration des eaux usées après RMM sur site et hors site (station
municipales d'épuration domestique) (%) :99.7
Tonnage maximal autorisé du site (MSafe) basé sur les rejets après l'élimination
totale par épuration des eaux usées (kg/j) :5.0E04
Débit supposé de l’usine de traitement des eaux usées sur site (m³/j) :2000
Conditions et mesures : Cette substance est consommée pendant l’utilisation. Aucun déchet de la substance
liées au traitement externe n'est généré.
des déchets à éliminer
Conditions et mesures : Cette substance est consommée pendant l’utilisation. Aucun déchet de la substance
liées à la récupération n'est généré.
externe des déchets

Contrôle de l'exposition des travailleurs


État physique : Liquide, pression de vapeur 0,5 - 10 kPa dans les CNTP.
Quantités utilisées : Non applicable.
Fréquence et durée de : Englobe les expositions quotidiennes allant jusqu'à 8 heures (à moins que le
l'utilisation contraire ne soit précisé).
Facteurs humains non : Non applicable.
influencés par la gestion
des risques
Autres conditions : Présuppose une utilisation à une température ne dépassant pas 20 °C au-dessus
opératoires données de la température ambiante, sauf indication contraire.
affectant l'exposition des Substance de marquage: Benzene >25%
travailleurs Présume qu'un bon niveau d'hygiène industrielle est mis en place.
Conditions et mesures liées à la protection personnelle et à l'hygiène
Protection individuelle : Éviter tout contact cutané avec le produit, nettoyer immédiatement toute
contamination/déversement.
Porter des gants (homologués EN374) si la contamination des mains est
vraisemblable, rincer immédiatement toute contamination cutanée.
Mettre en place une formation de base des employés pour prévenir/minimiser les
expositions et pour signaler tout problème cutané éventuel.
Scénarios contributifs : Mesures générales (cancérogènes): Envisager les progrès techniques et les
actualisations de procédé (y compris l'automatisation) pour éliminer les rejets.
Minimiser l'exposition à l'aide de mesures comme les systèmes fermés, les
installations dédiées et une ventilation aspirante générale/locale adaptée.
Drainer les systèmes et vider les circuits de transfert avant de rompre le
confinement.
Nettoyer/rincer l'équipement avant la maintenance lorsque cela est possible.
En cas d'exposition potentielle : restreindre l'accès au personnel autorisé ; organiser
une formation spécifique à l'activité pour les opérateurs afin de minimiser les
expositions ; porter des combinaisons et des gants adaptés pour prévenir toute
contamination cutanée ; porter une protection respiratoire lorsque son utilisation est
citée dans certains scénarios contributifs ; nettoyer immédiatement les
déversements et éliminer les déchets en toute sécurité.
Garantir des systèmes de travail sans danger ou des dispositions équivalentes pour
la gestion des risques.
Inspecter, tester et entretenir régulièrement toutes les mesures de contrôle.
Envisager une surveillance sanitaire basée sur les risques.

Expositions générales (systèmes fermés): Manipuler la substance en système


fermé.

Expositions générales (systèmes fermés). avec collecte d’échantillons. Avec une


exposition controlée occasionnelle: Manipuler la substance en système fermé.
Mettre en place une ventilation aspirante aux points d'émission. Éviter toute activité
impliquant une exposition de plus de 4 heures.

37/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Use as intermediate

Expositions générales (systèmes fermés). Utiliser dans des processus par lots
confinés: Manipuler la substance dans un système essentiellement fermé muni
d'une ventilation aspirante. Mettre en place une ventilation aspirante aux points
d'émission. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus d'1 heure.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Expositions générales (systèmes ouverts). Processus par lots. avec collecte


d’échantillons: Mettre en place une ventilation aspirante aux points d'émission.
Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Échantillonnage dans le procédé: Échantillonner en boucle fermée ou à l’aide de


tout autre système évitant l’exposition. Éviter toute activité impliquant une exposition
de plus d'1 heure.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Activités de laboratoire: Mettre en place un bon niveau de ventilation contrôlée. (au


moins 10 à 15 renouvellements d'air par heure). Manipuler sous hotte aspirante ou
appliquer des méthodes équivalentes adaptées pour minimiser l'exposition.

Transferts de vrac. (systèmes ouverts). formation d'aérosols ou de brouillards:


Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous aspiration. Éviter toute
activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Transferts de vrac. (systèmes fermés): Manipuler la substance en système fermé.


Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous aspiration. Éviter toute
activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.

Nettoyage et maintenance des équipements: Drainer et purger le système avant


toute introduction dans l'équipement ou opération de maintenance. Mettre en place
une ventilation aspirante aux points d'émission. Vérifier que l'opération est mise en
œuvre en extérieur. Nettoyer immédiatement les déversements. Porter un
respirateur conforme à EN 140 avec un filtre de Type A ou mieux. Contenir les
liquides évacués en stockage hermétiquement fermé en attendant l’élimination ou le
recyclage.

Stockage. Avec une exposition controlée occasionnelle: Échantillonner en boucle


fermée ou à l’aide de tout autre système évitant l’exposition. Stocker la substance
en système fermé. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4
heures.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Section 3: - Estimation d'exposition et référence à sa source


Site internet : : Pour plus d'informations sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios
d'exposition, consulter : SABIC internet: www.SABIC-Europe.com

Estimation d'exposition et référence à sa source - Environnement


Évaluation de l'exposition : La méthode Hydrocarbon Block a été utilisée pour calculer l’exposition
(environnementale) : environnementale dans le modèle Petrorisk.

38/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Use as intermediate
Estimation d'exposition et référence à sa source - Opérateurs
Évaluation de l'exposition : Le logiciel ECETOC TRA a été utilisé pour estimer les expositions au poste de
(humaine) : travail, à moins que le contraire ne soit précisé.
Estimation de l'exposition : Les expositions prévues ne devraient pas dépasser les DN(M)EL lorsque les
conditions de fonctionnement/mesures de gestion des risques décrites dans la
Section 2 sont appliquées.

Section 4: - Guide destiné à l'utilisateur en aval pour déterminer s'il travaille dans les limites
établies par le scénario d'exposition
Environnement : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Le rendement
d’épuration des eaux usées requis peut être obtenu par des technologies sur site/
hors site, seules ou combinées. Le rendement d'épuration dans l’air requis peut être
obtenu par des technologies sur site, seules ou combinées. Voir la fiche de
renseignements sur les catégories spécifiques SpERC pour plus de détails sur les
technologies de mise à l’échelle et de contrôle.
Santé : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Pour plus d'informations
sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios d'exposition, consulter : SABIC
internet: www.SABIC-Europe.com

Conseils additionnels de bonne pratique au-delà de REACH CSA


Environnement : Non disponible.
Santé : Non disponible.

39/51
Annexe à la Fiche de données de sécurité étendue (FDSe)
Professionnel
Identification de la substance ou du mélange
Définition du produit : UVCB
Nom du produit : Carbon Black Oil

Section 1: - Titre
Titre court du scénario : Fuel oils - Professional use in fuels
d’exposition
Liste des descripteurs : Nom de l'utilisation identifiée: Utilisation comme carburant (Utilisation
d'utilisation professionnelle)
Catégorie de procédé: PROC01, PROC02, PROC03, PROC04, PROC08a,
PROC08b, PROC16
Substance fournie pour cet usage sous forme de: Tel quel
Secteur d'utilisation finale: SU22
Durée de vie utile ultérieure pertinente pour cette utilisation: Non.
Facteur décrivant les émissions potentielles dans l'environnement: ERC09a,
ERC09b

Numéro du SE : 6
Association industrielle : LOA
Procédés et activités : Englobe l'utilisation comme carburant (ou adjuvant pour carburant) et inclut les
englobés dans le scénario activités associées à son transfert, son utilisation, la maintenance des équipements
d’exposition et la manipulation des déchets.

Section 2: - Contrôles de l’exposition


Contrôle de l'exposition environnementale
Caractéristiques du produit : La substance est un UVCB complexe Majoritairement hydrophobe Non facilement
biodégradable.
Quantités utilisées : Fraction du tonnage de l’UE utilisée dans la région : 0.1
Tonnage de l’utilisation régionale (tonnes/an) :1.6E04
Fraction du tonnage régional utilisée localement :0.0005
Tonnage annuel du site (tonnes/an) :8.0E00
Tonnage quotidien maximal du site (kg/jour) :21.9
Fréquence et durée de : Rejet continu.
l'utilisation Jours d’émission (jours/an) : 365
Facteurs d'environnement : Facteur de dilution local dans l’eau douce : 10
non influencés par la Facteur de dilution local dans l’eau de mer :100
gestion des risques
Autres conditions : Source : ESVOC SpERC 9.12b. v1
opératoires affectant Rejet d’une fraction dans l’air depuis le procédé (rejet initial avant RMM) : 1.0E-03
l'exposition de Rejet d’une fraction dans les eaux usées depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :
l'environnement 1.0E-05
Rejet d’une fraction dans le sol depuis le procédé (rejet initial avant RMM) : 1.0E-05
Conditions techniques et : Les pratiques courantes varient en fonction des sites ; de ce fait, des estimations
mesures au niveau du conservatives des émissions liées au procédé sont utilisées.
processus (source) pour
empêcher le rejet
Conditions techniques sur : Le risque d’exposition environnementale concerne les humains par exposition
site et mesures prises pour indirecte (principalement ingestion).
réduire ou limiter les Aucun traitement des eaux usées n'est obligatoire.
décharges, les émissions Émissions négligeables dans l’air, car le procédé fonctionne en système confiné.
dans l'air et les rejets dans
le sol Traiter les émissions dans l’air pour atteindre un rendement d'épuration typique de
(%) : 0
Traiter les eaux usées sur site (avant rejet dans le milieu récepteur) pour atteindre le
rendement d'épuration requis de (%) : 0

40/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Professional use in fuels
Mesures : Prévenir tout déversement dans l'environnement conformément aux exigences
organisationnelles pour réglementaires.
empêcher/limiter le rejet du
site
Conditions et mesures : Estimation de l’élimination de la substance des eaux usées par traitement des eaux
liées à l'usine de traitement usées sur site (%) :94.9
des eaux usées Rendement total d’épuration des eaux usées après RMM sur site et hors site (station
municipales d'épuration domestique) (%) :94.9
Tonnage maximal autorisé du site (MSafe) basé sur les rejets après l'élimination
totale par épuration des eaux usées (kg/j) :8.0E02
Débit supposé de l’usine de traitement des eaux usées sur site (m³/j) : 2000
Conditions et mesures : Cette substance est consommée pendant l’utilisation. Aucun déchet de la substance
liées au traitement externe n'est généré.
des déchets à éliminer
Conditions et mesures : Cette substance est consommée pendant l’utilisation. Aucun déchet de la substance
liées à la récupération n'est généré.
externe des déchets

Contrôle de l'exposition des travailleurs


Concentration de la : Englobe les pourcentages de substance dans le produit jusqu'à 100 % (à moins que
substance dans le le contraire ne soit précisé).
mélange ou l’article
État physique : Liquide, pression de vapeur 0,5 - 10 kPa dans les CNTP.
Quantités utilisées : Non applicable.
Fréquence et durée de : Englobe les expositions quotidiennes allant jusqu'à 8 heures (à moins que le
l'utilisation contraire ne soit précisé).
Facteurs humains non : Non applicable.
influencés par la gestion
des risques
Autres conditions : Présuppose une utilisation à une température ne dépassant pas 20 °C au-dessus
opératoires données de la température ambiante, sauf indication contraire.
affectant l'exposition des Substance de marquage: Benzene >25%
travailleurs Présume qu'un bon niveau d'hygiène industrielle est mis en place.
Conditions et mesures liées à la protection personnelle et à l'hygiène
Protection individuelle : Éviter tout contact cutané avec le produit, nettoyer immédiatement toute
contamination/déversement.
Porter des gants (homologués EN374) si la contamination des mains est
vraisemblable, rincer immédiatement toute contamination cutanée.
Mettre en place une formation de base des employés pour prévenir/minimiser les
expositions et pour signaler tout problème cutané éventuel.
Scénarios contributifs : Mesures générales (cancérogènes): Envisager les progrès techniques et les
actualisations de procédé (y compris l'automatisation) pour éliminer les rejets.
Minimiser l'exposition à l'aide de mesures comme les systèmes fermés, les
installations dédiées et une ventilation aspirante générale/locale adaptée.
Drainer les systèmes et vider les circuits de transfert avant de rompre le
confinement.
Nettoyer/rincer l'équipement avant la maintenance lorsque cela est possible.
En cas d'exposition potentielle : restreindre l'accès au personnel autorisé ; organiser
une formation spécifique à l'activité pour les opérateurs afin de minimiser les
expositions ; porter des combinaisons et des gants adaptés pour prévenir toute
contamination cutanée ; porter une protection respiratoire lorsque son utilisation est
citée dans certains scénarios contributifs ; nettoyer immédiatement les
déversements et éliminer les déchets en toute sécurité.
Garantir des systèmes de travail sans danger ou des dispositions équivalentes pour
la gestion des risques.
Inspecter, tester et entretenir régulièrement toutes les mesures de contrôle.
Envisager une surveillance sanitaire basée sur les risques.

Transferts de vrac: Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous
aspiration. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.
Purger les circuits de transfert avant leur découplage.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

41/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Professional use in fuels

Transferts Fûts/lots: Utiliser des pompes à tambour ou verser précautionneusement


depuis les récipients. Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous
aspiration. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Trempage, immersion et coulage: Utiliser des pompes à tambour ou verser


précautionneusement depuis les récipients. Vérifier que les transferts de matière
sont confinés ou sous aspiration. Mettre en place un bon niveau de ventilation
générale. (au moins 3 à 5 renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que
l'opération est mise en œuvre en extérieur. Éviter toute activité impliquant une
exposition de plus de 4 heures.

Expositions générales (systèmes fermés): Manipuler la substance en système


fermé.

Expositions générales (systèmes fermés). Avec une exposition controlée


occasionnelle: Manipuler la substance en système fermé. Mettre en place une
ventilation aspirante aux points d'émission. Éviter toute activité impliquant une
exposition de plus d'1 heure.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Expositions générales (systèmes ouverts). (systèmes fermés). Processus par lots:


Manipuler la substance en système fermé. Mettre en place une ventilation aspirante
aux points d'émission. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus d'1
heure.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Expositions générales (systèmes ouverts). (systèmes fermés): Manipuler la


substance en système fermé. Mettre en place une ventilation aspirante aux points
d'émission. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus d'1 heure.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Nettoyage et maintenance des équipements: Drainer et purger le système avant


toute introduction dans l'équipement ou opération de maintenance. Mettre en place
un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5 renouvellements d'air par
heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en extérieur. Nettoyer
immédiatement les déversements. Éviter toute activité impliquant une exposition de
plus de 4 heures. Porter un respirateur conforme à EN 140 avec un filtre de Type A
ou mieux. Contenir les liquides évacués en stockage hermétiquement fermé en
attendant l’élimination ou le recyclage.

Nettoyage des conteneurs et bateaux: Drainer le système avant toute introduction


dans l'équipement ou opération de maintenance. Mettre en place un bon niveau de
ventilation générale. (au moins 3 à 5 renouvellements d'air par heure). ou Vérifier
que l'opération est mise en œuvre en extérieur. Nettoyer immédiatement les
déversements. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.
Porter un respirateur conforme à EN 140 avec un filtre de Type A ou mieux.
Contenir les liquides évacués en stockage hermétiquement fermé en attendant
l’élimination ou le recyclage.

Stockage: Stocker la substance en système fermé.

42/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Professional use in fuels

Section 3: - Estimation d'exposition et référence à sa source


Site internet : : Pour plus d'informations sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios
d'exposition, consulter : SABIC internet: www.SABIC-Europe.com

Estimation d'exposition et référence à sa source - Environnement


Évaluation de l'exposition : La méthode Hydrocarbon Block a été utilisée pour calculer l’exposition
(environnementale) : environnementale dans le modèle Petrorisk.

Estimation d'exposition et référence à sa source - Opérateurs


Évaluation de l'exposition : Le logiciel ECETOC TRA a été utilisé pour estimer les expositions au poste de
(humaine) : travail, à moins que le contraire ne soit précisé.
Estimation de l'exposition : Les expositions prévues ne devraient pas dépasser les DN(M)EL lorsque les
conditions de fonctionnement/mesures de gestion des risques décrites dans la
Section 2 sont appliquées.

Section 4: - Guide destiné à l'utilisateur en aval pour déterminer s'il travaille dans les limites
établies par le scénario d'exposition
Environnement : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Le rendement
d’épuration des eaux usées requis peut être obtenu par des technologies sur site/
hors site, seules ou combinées. Le rendement d'épuration dans l’air requis peut être
obtenu par des technologies sur site, seules ou combinées. Voir la fiche de
renseignements sur les catégories spécifiques SpERC pour plus de détails sur les
technologies de mise à l’échelle et de contrôle.
Santé : Pour plus d'informations sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios
d'exposition, consulter : SABIC internet: www.SABIC-Europe.com

Conseils additionnels de bonne pratique au-delà de REACH CSA


Environnement : Non disponible.
Santé : Non disponible.

43/51
Annexe à la Fiche de données de sécurité étendue (FDSe)
Industriel
Identification de la substance ou du mélange
Définition du produit : UVCB
Nom du produit : Carbon Black Oil

Section 1: - Titre
Titre court du scénario : Fuel oils - Industrial use of Fuel oil streams as functional fluids
d’exposition
Liste des descripteurs : Nom de l'utilisation identifiée: Fluides fonctionnels (Usage industriel)
d'utilisation Catégorie de procédé: PROC01, PROC02, PROC03, PROC04, PROC08a,
PROC08b, PROC09
Substance fournie pour cet usage sous forme de: Tel quel
Secteur d'utilisation finale: SU03
Durée de vie utile ultérieure pertinente pour cette utilisation: Non.
Facteur décrivant les émissions potentielles dans l'environnement: ERC07

Numéro du SE : 8
Association industrielle : LOA
Procédés et activités : Utilisation comme fluides fonctionnels, par exemple huiles pour câbles, huiles de
englobés dans le scénario transfert, caloporteurs, isolants, réfrigérants, fluides hydrauliques en installations
d’exposition industrielles, y compris la maintenance et les transferts de matière associés.

Section 2: - Contrôles de l’exposition


Contrôle de l'exposition environnementale
Spécifications : Non applicable.
supplémentaires
Caractéristiques du produit : La substance est un UVCB complexe Majoritairement hydrophobe Non facilement
biodégradable.
Quantités utilisées : Fraction du tonnage de l’UE utilisée dans la région :0.1
Tonnage de l’utilisation régionale (tonnes/an) :1.0E02
Fraction du tonnage régional utilisée localement :1
Tonnage annuel du site (tonnes/an) :1.0E02
Tonnage quotidien maximal du site (kg/jour) :5.0E03
Fréquence et durée de : Rejet continu.
l'utilisation Jours d’émission (jours/an) :20
Facteurs d'environnement : Facteur de dilution local dans l’eau douce : 10
non influencés par la Facteur de dilution local dans l’eau de mer : 100
gestion des risques
Autres conditions : Source : ESVOC SpERC 7.13a v1
opératoires affectant Rejet d’une fraction dans l’air depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :5.0E-03
l'exposition de Rejet d’une fraction dans les eaux usées depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :
l'environnement 3.0E-05
Rejet d’une fraction dans le sol depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :1.0E-03
Conditions techniques et : Les pratiques courantes varient en fonction des sites ; de ce fait, des estimations
mesures au niveau du conservatives des émissions liées au procédé sont utilisées.
processus (source) pour
empêcher le rejet
Conditions techniques sur : Le risque d’exposition environnementale concerne les humains par exposition
site et mesures prises pour indirecte (principalement inhalation).
réduire ou limiter les Aucun traitement des eaux usées n'est obligatoire.
décharges, les émissions Empêcher tout rejet de la substance non dissoute vers les eaux usées sur site ou les
dans l'air et les rejets dans récupérer.
le sol
Traiter les émissions dans l’air pour atteindre un rendement d'épuration typique de
(%) :0

Traiter les eaux usées sur site (avant rejet dans le milieu récepteur) pour atteindre le

44/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Industrial use of Fuel oil streams as
functional fluids
rendement d'épuration requis de (%) : 0
Mesures : Ne pas répandre de boues industrielles sur des sols naturels. les boues doivent être
organisationnelles pour incinérées, confinées ou recyclées.
empêcher/limiter le rejet du
site
Conditions et mesures : Estimation de l’élimination de la substance des eaux usées par traitement des eaux
liées à l'usine de traitement usées sur site (%) :94.9
des eaux usées Rendement total d’épuration des eaux usées après RMM sur site et hors site (station
municipales d'épuration domestique) (%) :94.9
Tonnage maximal autorisé du site (MSafe) basé sur les rejets après l'élimination
totale par épuration des eaux usées (kg/j) :1.1E04
Débit supposé de l’usine de traitement des eaux usées sur site (m³/j) :2000
Conditions et mesures : Le traitement et l'élimination externes des déchets doivent se conformer aux
liées au traitement externe réglementations locales et/ou nationales en vigueur.
des déchets à éliminer
Conditions et mesures : La récupération et le recyclage externes des déchets doivent se conformer aux
liées à la récupération réglementations locales et/ou nationales en vigueur.
externe des déchets

Contrôle de l'exposition des travailleurs


État physique : Liquide, pression de vapeur 0,5 - 10 kPa dans les CNTP.
Quantités utilisées : Non applicable.
Fréquence et durée de : Englobe les expositions quotidiennes allant jusqu'à 8 heures (à moins que le
l'utilisation contraire ne soit précisé).
Facteurs humains non : Non applicable.
influencés par la gestion
des risques
Autres conditions : Présuppose une utilisation à une température ne dépassant pas 20 °C au-dessus
opératoires données de la température ambiante, sauf indication contraire.
affectant l'exposition des Substance de marquage: Benzene >25%
travailleurs Présume qu'un bon niveau d'hygiène industrielle est mis en place.
Conditions et mesures liées à la protection personnelle et à l'hygiène
Protection individuelle : Éviter tout contact cutané avec le produit, nettoyer immédiatement toute
contamination/déversement.
Porter des gants (homologués EN374) si la contamination des mains est
vraisemblable, rincer immédiatement toute contamination cutanée.
Mettre en place une formation de base des employés pour prévenir/minimiser les
expositions et pour signaler tout problème cutané éventuel.
Scénarios contributifs : Mesures générales (cancérogènes): Envisager les progrès techniques et les
actualisations de procédé (y compris l'automatisation) pour éliminer les rejets.
Minimiser l'exposition à l'aide de mesures comme les systèmes fermés, les
installations dédiées et une ventilation aspirante générale/locale adaptée.
Drainer les systèmes et vider les circuits de transfert avant de rompre le
confinement.
Nettoyer/rincer l'équipement avant la maintenance lorsque cela est possible.
En cas d'exposition potentielle : restreindre l'accès au personnel autorisé ; organiser
une formation spécifique à l'activité pour les opérateurs afin de minimiser les
expositions ; porter des combinaisons et des gants adaptés pour prévenir toute
contamination cutanée ; porter une protection respiratoire lorsque son utilisation est
citée dans certains scénarios contributifs ; nettoyer immédiatement les
déversements et éliminer les déchets en toute sécurité.
Garantir des systèmes de travail sans danger ou des dispositions équivalentes pour
la gestion des risques.
Inspecter, tester et entretenir régulièrement toutes les mesures de contrôle.
Envisager une surveillance sanitaire basée sur les risques.

Transferts de vrac. Transferts de vrac à partir de bacs-citernes et cuves


d'alimentation: Manipuler la substance en système fermé.

Transferts de vrac. Avec une exposition controlée occasionnelle Transferts de vrac


à partir de bacs-citernes et cuves d'alimentation: Manipuler la substance en
système fermé. Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous
aspiration.

45/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Industrial use of Fuel oil streams as
functional fluids
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Transferts de vrac. Processus par lots. Transferts de vrac à partir de bacs-citernes


et cuves d'alimentation: Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous
aspiration. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus d'1 heure.

Transferts de vrac. Transferts de vrac à partir de bacs-citernes et cuves


d'alimentation: Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous
aspiration. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus d'1 heure.

Transferts Fûts/lots. Installation dédiée. Transfert des matières directement dans


les cuves de mélangeage.: Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou
sous aspiration. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus de 4 heures.

Granulation. (systèmes fermés). Installation dédiée. Remplissage d'articles/


équipements: Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous aspiration.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). Éviter toute activité impliquant une exposition de
plus d'1 heure.

Remplissage/préparation de l'équipement à partir de fûts ou de récipients.. Manuel


(le): Vérifier que les transferts de matière sont confinés ou sous aspiration. Mettre
en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5 renouvellements
d'air par heure). Éviter toute activité impliquant une exposition de plus d'1 heure.

Expositions générales (systèmes fermés): Manipuler la substance en système


fermé. Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). Mettre en place une ventilation aspirante aux
points d'émission.

Expositions générales (systèmes ouverts): Mettre en place un bon niveau de


ventilation contrôlée. (au moins 10 à 15 renouvellements d'air par heure). Mettre en
place une ventilation aspirante aux points d'émission.

Expositions générales (systèmes ouverts).température élevée: Utiliser des raccords


rapides pour le transfert de matière. Mettre en place un bon niveau de ventilation
contrôlée. (au moins 10 à 15 renouvellements d'air par heure). Éviter toute activité
impliquant une exposition de plus d'1 heure.

Refabrication d'articles rejetés: Drainer le système avant toute introduction dans


l'équipement ou opération de maintenance. Mettre en place une ventilation
aspirante aux points d'émission. Mettre en place un bon niveau de ventilation
générale. (au moins 3 à 5 renouvellements d'air par heure). Nettoyer
immédiatement les déversements. Contenir les liquides évacués en stockage
hermétiquement fermé en attendant l’élimination ou le recyclage.

Maintenance des équipements: Drainer et purger le système avant toute


introduction dans l'équipement ou opération de maintenance. Nettoyer
immédiatement les déversements. Porter un respirateur conforme à EN 140 avec
un filtre de Type A ou mieux. Contenir les liquides évacués en stockage
hermétiquement fermé en attendant l’élimination ou le recyclage.

Stockage: Échantillonner en boucle fermée ou à l’aide de tout autre système évitant


l’exposition. Stocker la substance en système fermé.

Stockage. Avec une exposition controlée occasionnelle: Échantillonner en boucle


fermée ou à l’aide de tout autre système évitant l’exposition. Stocker la substance
en système fermé.

46/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Industrial use of Fuel oil streams as
functional fluids

Section 3: - Estimation d'exposition et référence à sa source


Site internet : : Pour plus d'informations sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios
d'exposition, consulter : SABIC internet: www.SABIC-Europe.com

Estimation d'exposition et référence à sa source - Environnement


Évaluation de l'exposition : La méthode Hydrocarbon Block a été utilisée pour calculer l’exposition
(environnementale) : environnementale dans le modèle Petrorisk.

Estimation d'exposition et référence à sa source - Opérateurs


Évaluation de l'exposition : Le logiciel ECETOC TRA a été utilisé pour estimer les expositions au poste de
(humaine) : travail, à moins que le contraire ne soit précisé.
Estimation de l'exposition : Les expositions prévues ne devraient pas dépasser les DN(M)EL lorsque les
conditions de fonctionnement/mesures de gestion des risques décrites dans la
Section 2 sont appliquées.

Section 4: - Guide destiné à l'utilisateur en aval pour déterminer s'il travaille dans les limites
établies par le scénario d'exposition
Environnement : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Le rendement
d’épuration des eaux usées requis peut être obtenu par des technologies sur site/
hors site, seules ou combinées. Le rendement d'épuration dans l’air requis peut être
obtenu par des technologies sur site, seules ou combinées. Voir la fiche de
renseignements sur les catégories spécifiques SpERC pour plus de détails sur les
technologies de mise à l’échelle et de contrôle.
Santé : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Pour plus d'informations
sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios d'exposition, consulter : SABIC
internet: www.SABIC-Europe.com

Conseils additionnels de bonne pratique au-delà de REACH CSA


Environnement : Non disponible.
Santé : Non disponible.

47/51
Annexe à la Fiche de données de sécurité étendue (FDSe)
Industriel
Identification de la substance ou du mélange
Définition du produit : UVCB
Nom du produit : Carbon Black Oil

Section 1: - Titre
Titre court du scénario : Fuel oils - Industrial use in fuels
d’exposition
Liste des descripteurs : Nom de l'utilisation identifiée: Utilisation comme carburant (Usage industriel)
d'utilisation Catégorie de procédé: PROC01, PROC02, PROC03, PROC04, PROC08a,
PROC08b, PROC16
Substance fournie pour cet usage sous forme de: Tel quel
Secteur d'utilisation finale: SU03, SU10
Durée de vie utile ultérieure pertinente pour cette utilisation: Non.
Facteur décrivant les émissions potentielles dans l'environnement: ERC08b

Numéro du SE : 5
Association industrielle : LOA
Procédés et activités : Englobe l'utilisation comme carburant (ou adjuvant pour carburant) et inclut les
englobés dans le scénario activités associées à son transfert, son utilisation, la maintenance des équipements
d’exposition et la manipulation des déchets.

Section 2: - Contrôles de l’exposition


Contrôle de l'exposition environnementale
Spécifications : Non applicable.
supplémentaires
Caractéristiques du produit : La substance est un UVCB complexe Majoritairement hydrophobe Non facilement
biodégradable.
Quantités utilisées : Fraction du tonnage de l’UE utilisée dans la région :0.2
Tonnage de l’utilisation régionale (tonnes/an) :1.1E05
Fraction du tonnage régional utilisée localement :1.4
Tonnage annuel du site (tonnes/an) :1.6E05
Tonnage quotidien maximal du site (kg/jour) :5.3E05
Fréquence et durée de : Rejet continu.
l'utilisation Jours d’émission (jours/an) : 300
Facteurs d'environnement : Facteur de dilution local dans l’eau douce : 10
non influencés par la Facteur de dilution local dans l’eau de mer : 100
gestion des risques
Autres conditions : Source : ESVOC SpERC 7.12a v1
opératoires affectant Rejet d’une fraction dans l’air depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :2.5E-04
l'exposition de Rejet d’une fraction dans les eaux usées depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :
l'environnement 1.0E-05
Rejet d’une fraction dans le sol depuis le procédé (rejet initial avant RMM) :0
Conditions techniques et : Les pratiques courantes varient en fonction des sites ; de ce fait, des estimations
mesures au niveau du conservatives des émissions liées au procédé sont utilisées.
processus (source) pour
empêcher le rejet
Conditions techniques sur : Le risque d’exposition environnementale concerne les humains par exposition
site et mesures prises pour indirecte (principalement inhalation).
réduire ou limiter les Aucun traitement des eaux usées n'est obligatoire.
décharges, les émissions Empêcher tout rejet de la substance non dissoute vers les eaux usées sur site ou les
dans l'air et les rejets dans récupérer.
le sol
Traiter les émissions dans l’air pour atteindre un rendement d'épuration typique de
(%) :95

Traiter les eaux usées sur site (avant rejet dans le milieu récepteur) pour atteindre le

48/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Industrial use in fuels
rendement d'épuration requis de (%) : 0
Mesures : Ne pas répandre de boues industrielles sur des sols naturels. les boues doivent être
organisationnelles pour incinérées, confinées ou recyclées.
empêcher/limiter le rejet du
site
Conditions et mesures : Estimation de l’élimination de la substance des eaux usées par traitement des eaux
liées à l'usine de traitement usées sur site (%) :94.9
des eaux usées Rendement total d’épuration des eaux usées après RMM sur site et hors site (station
municipales d'épuration domestique) (%) :94.9
Tonnage maximal autorisé du site (MSafe) basé sur les rejets après l'élimination
totale par épuration des eaux usées (kg/j) :1.9E05
Débit supposé de l’usine de traitement des eaux usées sur site (m³/j) :2000
Conditions et mesures : Cette substance est consommée pendant l’utilisation. Aucun déchet de la substance
liées au traitement externe n'est généré.
des déchets à éliminer
Conditions et mesures : Cette substance est consommée pendant l’utilisation. Aucun déchet de la substance
liées à la récupération n'est généré.
externe des déchets

Contrôle de l'exposition des travailleurs


État physique : Liquide, pression de vapeur 0,5 - 10 kPa dans les CNTP.
Quantités utilisées : Non applicable.
Fréquence et durée de : Englobe les expositions quotidiennes allant jusqu'à 8 heures (à moins que le
l'utilisation contraire ne soit précisé).
Facteurs humains non : Non applicable.
influencés par la gestion
des risques
Autres conditions : Présuppose une utilisation à une température ne dépassant pas 20 °C au-dessus
opératoires données de la température ambiante, sauf indication contraire.
affectant l'exposition des Substance de marquage: Benzene >25%
travailleurs Présume qu'un bon niveau d'hygiène industrielle est mis en place.
Conditions et mesures liées à la protection personnelle et à l'hygiène
Protection individuelle : Éviter tout contact cutané avec le produit, nettoyer immédiatement toute
contamination/déversement.
Porter des gants (homologués EN374) si la contamination des mains est
vraisemblable, rincer immédiatement toute contamination cutanée.
Mettre en place une formation de base des employés pour prévenir/minimiser les
expositions et pour signaler tout problème cutané éventuel.
Scénarios contributifs : Mesures générales (cancérogènes): Envisager les progrès techniques et les
actualisations de procédé (y compris l'automatisation) pour éliminer les rejets.
Minimiser l'exposition à l'aide de mesures comme les systèmes fermés, les
installations dédiées et une ventilation aspirante générale/locale adaptée.
Drainer les systèmes et vider les circuits de transfert avant de rompre le
confinement.
Nettoyer/rincer l'équipement avant la maintenance lorsque cela est possible.
En cas d'exposition potentielle : restreindre l'accès au personnel autorisé ; organiser
une formation spécifique à l'activité pour les opérateurs afin de minimiser les
expositions ; porter des combinaisons et des gants adaptés pour prévenir toute
contamination cutanée ; porter une protection respiratoire lorsque son utilisation est
citée dans certains scénarios contributifs ; nettoyer immédiatement les
déversements et éliminer les déchets en toute sécurité.
Garantir des systèmes de travail sans danger ou des dispositions équivalentes pour
la gestion des risques.
Inspecter, tester et entretenir régulièrement toutes les mesures de contrôle.
Envisager une surveillance sanitaire basée sur les risques.

Transferts de vrac: Manipuler la substance dans un système essentiellement fermé


muni d'une ventilation aspirante. Éviter toute activité impliquant une exposition de
plus de 4 heures.
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Transferts Fûts/lots: Utiliser des pompes à tambour.

49/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Industrial use in fuels
Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5
renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Expositions générales (systèmes fermés): Manipuler la substance en système


fermé.

Expositions générales (systèmes fermés). Avec une exposition controlée


occasionnelle: Manipuler la substance en système fermé. Échantillonner en boucle
fermée ou à l’aide de tout autre système évitant l’exposition. Mettre en place un bon
niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5 renouvellements d'air par heure).

Expositions générales (systèmes fermés). Processus par lots: Manipuler la


substance dans un système essentiellement fermé muni d'une ventilation aspirante.
Mettre en place un bon niveau de ventilation contrôlée. (au moins 10 à 15
renouvellements d'air par heure).

Expositions générales (systèmes ouverts). (systèmes fermés): Manipuler la


substance dans un système essentiellement fermé muni d'une ventilation aspirante.
Mettre en place une ventilation aspirante aux points d'émission.

Expositions générales (systèmes ouverts). (systèmes fermés). Processus par lots:


Manipuler la substance dans un système essentiellement fermé muni d'une
ventilation aspirante. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus d'1 heure.

Mettre en place un bon niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5


renouvellements d'air par heure). ou Vérifier que l'opération est mise en œuvre en
extérieur.

Maintenance des équipements: Drainer le système avant toute introduction dans


l'équipement ou opération de maintenance. Mettre en place un bon niveau de
ventilation générale. (au moins 3 à 5 renouvellements d'air par heure). ou Vérifier
que l'opération est mise en œuvre en extérieur. Nettoyer immédiatement les
déversements. Porter un respirateur conforme à EN 140 avec un filtre de Type A ou
mieux. Contenir les liquides évacués en stockage hermétiquement fermé en
attendant l’élimination ou le recyclage.

Nettoyage des conteneurs et bateaux: Drainer et purger le système avant toute


introduction dans l'équipement ou opération de maintenance. Mettre en place une
ventilation aspirante aux points d'émission. Nettoyer immédiatement les
déversements. Contenir les liquides évacués en stockage hermétiquement fermé
en attendant l’élimination ou le recyclage.

Stockage: Stocker la substance en système fermé.

Stockage. Avec une exposition controlée occasionnelle: Échantillonner en boucle


fermée ou à l’aide de tout autre système évitant l’exposition. Mettre en place un bon
niveau de ventilation générale. (au moins 3 à 5 renouvellements d'air par heure).
Stocker la substance en système fermé.

Élimination des déchets: Échantillonner en boucle fermée ou à l’aide de tout autre


système évitant l’exposition. Éviter toute activité impliquant une exposition de plus
d'1 heure.

Section 3: - Estimation d'exposition et référence à sa source


Site internet : : Pour plus d'informations sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios
d'exposition, consulter : SABIC internet: www.SABIC-Europe.com

Estimation d'exposition et référence à sa source - Environnement


Évaluation de l'exposition : La méthode Hydrocarbon Block a été utilisée pour calculer l’exposition
(environnementale) : environnementale dans le modèle Petrorisk.

50/51
Carbon Black Oil Fuel oils - Industrial use in fuels
Estimation d'exposition et référence à sa source - Opérateurs
Évaluation de l'exposition : Le logiciel ECETOC TRA a été utilisé pour estimer les expositions au poste de
(humaine) : travail, à moins que le contraire ne soit précisé.
Estimation de l'exposition : Les expositions prévues ne devraient pas dépasser les DN(M)EL lorsque les
conditions de fonctionnement/mesures de gestion des risques décrites dans la
Section 2 sont appliquées.

Section 4: - Guide destiné à l'utilisateur en aval pour déterminer s'il travaille dans les limites
établies par le scénario d'exposition
Environnement : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Le rendement
d’épuration des eaux usées requis peut être obtenu par des technologies sur site/
hors site, seules ou combinées. Le rendement d'épuration dans l’air requis peut être
obtenu par des technologies sur site, seules ou combinées. Voir la fiche de
renseignements sur les catégories spécifiques SpERC pour plus de détails sur les
technologies de mise à l’échelle et de contrôle.
Santé : Les directives sont basées sur les conditions de fonctionnement supposées, qui ne
s'appliquent pas à tous les sites. Une mise à l'échelle peut donc être nécessaire pour
définir les mesures de gestion des risques adaptées au site. Pour plus d'informations
sur les hypothèses contenues dans ces Scénarios d'exposition, consulter : SABIC
internet: www.SABIC-Europe.com

Conseils additionnels de bonne pratique au-delà de REACH CSA


Environnement : Non disponible.
Santé : Non disponible.

51/51

Vous aimerez peut-être aussi