Vous êtes sur la page 1sur 23

Calcul des bâtiments à étages sous

l'effet des moments dus au vent

1. STRUCTURE ET CHARGEMENT

La structure plane qui fait l'objet de l'étude fait partie d'une ossature métallique dont la
forme est telle que la méthode de calcul s'applique, soit :

l'ossature plane est contreventée dans le sens longitudinal, au niveau de la toiture, et à


chaque niveau intermédiaire.

La disposition des poutres ne fait apparaître que les poutres principales, le plancher, et
la poutraison de toiture portant entre ces poutres.

Cette ossature est conforme aux exigences suivantes :

- L'ossature ne dépasse pas 8 étages

6
- Portée de la nef / hauteur d'étage   1.2
5

(étage inférieur)

Page 0
Cette valeur est comprise entre 0,75 et 2,00 donc correct

6
- Portée de la nef / hauteur d'étage   15
.
4

(étages au-dessus de l'étage inférieur)

Cette valeur est comprise entre 0,90 et 2,50 donc correct

6
- Portée de la nef la plus grande / Portée de la nef la plus petite 
6
 1.0

Cette valeur est comprise entre 1,00 et 2,00 donc correct

- Hauteur d'étage (étage du bas) 5m (< 6m)

- Hauteur d'étage (autres étages) 4m (< 5m)

Cette méthode de calcul n'est pas une approche codifiée, mais plutôt une pratique de
calcul britannique. Les limites précédentes à l'application de cette méthode proviennent
de l'expérience pratique, qui impose des restrictions supplémentaires sur les valeurs
maximum des charges applicables aux planchers, et aux charges de vent, qui font l'objet
des vérifications qui suivent.

Toiture (charges caractéristiques)

Charge permanente 4,00 kN/m2 24,0 kN/m

Charge d'exploitation 1,50 kN/m2 9,0 kN/m

Planchers (charges caractéristiques)

Charge permanente 4,50 kN/m2 27,0 kN/m

Charge d'exploitation 5,00 kN/m2 30,0 kN/m

Le chargement est conforme au domaine d'application de cette méthode :

- Total, non cœfficienté au niveau du plancher = 4,50 + 5,00 < 12,50 kN/m2 : correct

- Les efforts dûs au vent sont basés sur une vitesse de vent de référence supérieure au
minimum recommandé de 37 m/s.

NOTE : Les efforts dûs au vent prennent en compte la présence d'un parapet.

Pour simplifier cet exemple, on ne prend pas en compte le poids propre des bardages
latéraux.

Page 1
2. IMPERFECTIONS DE STRUCTURE Références

  kc ks o

 o  1 / 200 EC3

k c  ( 0,5  1 / n c ) 0,5  ( 0,5  1 / 5) 0,5  0,837 5.2.4.3

k s  (0,2  1 / n s ) 0,5  ( 0,2  1 / 4) 0,5  0,671

  0,837 x 0,671 / 200  1 / 356

3.FORCES HORIZONTALES EQUIVALENTES

Toiture

Dues aux charges permanentes24 x (4 x 6)/356 = 1,62 kN

Dues aux charges d'exploitation 9 x (4 x 6)/356 = 0,61 kN

Planchers

Dues aux charges permanentes24 x (4 x 6)/356 = 1,82 kN

Dues aux charges d'exploitation 30 x (4 x 6)/356 = 2,02 kN

4. COMBINAISONS D'ACTIONS A L'ELU

Les actions sont combinées en utilisant les procédures simplifiées données dans l'EC 3.

4.1 Charges permanentes et d'exploitation

Toiture

Charge permanente 1,35 x 24=32,4 kN/m

Charge d'exploitation 1,50 x 9 = 13,5 kN/m

Force horizontale équivalente :

Due à la charge permanente 1,35 x 1,62 = 2,19 kN

0,92kN
Due à la charge d'exploitation 1,50 x 0,61 = 3,11kN

Planchers

Charge permanente 1,35 x 27 = 36,5 kN/m

Charge d'exploitation 1,50 x 30 = 45,0 kN/m

Page 2
Force horizontale équivalente :

Due à la charge permanente 1,35 x 1,82 = 2,46 kN

3,03kN
Due à la charge d'exploitation 1,50 x 2,02 = 5,49 kN

4.2 Charges permanentes et charges dues au vent

Bien que cette combinaison ne soit en général pas critique pour le calcul des éléments,
elle peut cependant gouverner le calcul des assemblages.

Toiture

Charge permanente 1,35 x 24  32 ,4 kN / m

Force horizontale :

Force équivalente due à la charge permanente : = 2,19 kN

24,9 kN
Due au vent 1,50 x 16,6 
27,1 kN

Planchers

Charge permanente 1,35 x 27 = 36,5 kN/m

Forces horizontales :

3ème étage

Force équivalente 1,35 x 1,82  2 ,46 kN

25,5 kN
Vent 1,50 x 17,0 
28,0 kN

2ème étage

Force équivalente = 2,46 kN

21,3 kN
Vent 1,50 x 14,2 
23,8 kN

1er étage

Force équivalente = 2,46 kN

19 ,5 kN
Vent 1,50 x 13,0 
22 ,0 kN

Page 3
4.3 Charges permanentes, d'exploitation et charges dues au vent

Toiture

Charge permanente 1,35 x 24 = 32,4 kN/m

Charge d'exploitation 1,35 x 9 = 12,2 kN/m

Force horizontale :

Force équivalente due à la charge permanente 1,35 x 1,62 = 2,19 kN

Force équivalente due à la charge d'exploitation 1,35 x 0,61 = 0,82 kN

22 ,4 kN
Due au vent 1,35 x 16,6 
25,4 kN

Planchers

Charge permanente 1,35 x 27 = 36,5 kN/m

Charge d'exploitation 1,35 x 30 = 40,5 kN/m

Forces horizontales :

3ème étage

Force équivalente :

Due à la charge permanente 1,35 x 1,82 = 2,46 kN

Force équivalente :

2,73 kN
Due à la charge d'exploitation 1,35 x 2,02 = 5,19 kN

23,0 kN
Due au vent 1,35 x 17,0 =
28,2 kN

Forces horizontales :

2ème étage

Force équivalente = 5,19 kN

19 ,2 kN
Vent 1,35 x 14 ,2 
24 ,4 kN

1er étage

Force équivalente = 5,19 kN

Page 4
17 ,6 kN
Vent 1,35 x 13,0 
22 ,8 kN

5. ANALYSE DE LA STRUCTURE SOUS CHARGES HORIZONTALES

Distribution des moments internes dans les poteaux :

L'étude est faite selon la "méthode du portique". La figure ci-dessous montre la


répartition des moments fléchissants. Pour des raisons de clarté de la figure, les
répartitions des moments dans les poteaux, et les poutres sont représentées sur des
schémas différents.

Page 5
Distribution des moments internes dans les poutres :

5.1 Charges permanentes et d'exploitation

Le cisaillement horizontal total se répartit dans les nefs en fonction de leur portée. Pour
un poteau intérieur, le cisaillement est obtenu en ajoutant les contributions provenant
des poteaux des nefs adjacentes. Le moment interne est obtenu en multipliant le
cisaillement par la moitié de la hauteur de l'étage (distance supposée, du point de
changement de courbure à l'extrémité du poteau).
Etage H Cisaillement Cisaillement total Moment fléchissant
(kN) total (kN) dans les poteaux (kN) dans les poteaux (kNm)
Ext. Int. Extérieur Intérieur
4 3,1 3,1 0,4 0,8 0,4 x 2,0 = 0,8 0,8 x 2,0 = 1,6
3 5,5 8,6 1,1 2,2 1,1 x 2,0 = 2,2 2,2 x 2,0 = 4,4
2 5,5 14,1 1,8 3,5 1,8 x 2,0 = 3,5 3,5 x 2,0 = 7,0
1 5,5 19,6 2,5 4,9 2,5 x 2,5= 6,2 4,9 x 2,5 = 12,3
L'effort horizontal H, et le cisaillement total sont basés sur les forces horizontales
équivalentes totales (de calcul) créées par les imperfections initiales d'aplomb. Les très
faibles variations des valeurs des efforts normaux dans les poteaux, dues aux
imperfections initiales d'aplomb, sont négligées.

Page 6
Etage Moment fléchissant dans le poteau Moment fléchissant dans la
externe (kNm) poutre (kNm)
Poteau du haut Poteau du bas
Toiture - 0,8 0,0 + 0,8 = 0,8
3 0,8 2,2 0,8 + 2,2 = 3,0
2 2,2 3,5 2,2 + 3,5 = 5,7
1 3,5 6,2 3,5 + 6,2 = 9,7
Les moments internes dans les poutres s'équilibrent avec les moments aux extrémités
des poteaux.

5.2 Charges permanentes et charges dues au vent


Etage H Cisaillement Cisaillement total Moment fléchissant
(kN) total (kN) dans les poteaux (kN) dans les poteaux (kNm)
Ext. Int. Extérieur Intérieur
4 27,1 27,1 3,4 6,8 3,4 x 2,0 = 6,8 6,8 x 2,0 = 13,6
3 28,0 55,1 6,9 13,8 6,9 x 2,0 = 13,8 13,8 x 2,0 = 27,6
2 23,8 78,9 9,9 19,7 9,9 x 2,0 = 19,7 19,7 x 2,0 = 39,4
1 22,0 101 12,6 25,3 12,6 x 2,5 = 31,6 25,3 x 2,5 = 63,3

L'effort normal dans le poteau extérieur s'obtient en prenant les moments au point de
changement de courbure, pour la portion d'ossature située au-dessus du niveau
considéré. Les efforts sont des efforts de compression pour le poteau sous le vent, et de
traction pour le poteau au vent. L'effort normal dans le poteau intérieur, dû au vent, est
nul.
Etage Valeur des moments au point de changement de courbure, NSd
à mi-hauteur (kN)
4 24 N Sd   27,1 x 2,0 2,3
3 24 N Sd  (27,1 x 6,0)   28 x 2,0 9,1
2 24 N Sd  (27,1 x 10,0)   28 x 6,0   23,8 x 2,0
20,3
1 37,4
24 N Sd  (27,1 x 14,5)   28 x 10,5   23,8 x 6,5   22 x 25

Page 7
Etage Moment fléchissant dans le Moment fléchissant dans la
poteau externe (kNm) poutre (kNm)
Poteau du haut Poteau du bas

Toiture - 6,8 0,0 + 6,8 = 6,8


3 6,8 13,8 6,8 + 13,8 = 20,6
2 13,8 19,7 13,8 + 19,7 = 33,5
1 19,7 31,6 19,7 + 31,6 = 51,3

5.3 Charges permanentes, d'exploitation et charges dues au vent


Moment fléchissant dans les poteaux
Etage H Cisaillement Cisaillement total dans (kNm)
(kN) total (kN) les poteaux (kN)

Ext. Int. Extérieur Intérieur


4 25,4 25,4 3,2 6,4 3,2 x 2,0 = 6,4 6,4 x 2,0 = 12,8
3 28,2 53,6 6,7 13,4 6,7 x 2,0 = 13,4 13,4 x 2,0 = 26,8
2 24,4 78,0 9,8 19,5 9,8 x 2,0 = 19,5 19,5 x 2,0 = 39,0
1 22,8 101 12,6 25,2 12,6 x 2,5 = 31,5 25,2 x 2,5 = 63,0
Etage Valeur des moments au point de changement de courbure, NSd
à mi-hauteur (kN)
4 24 N Sd   25,4 x 2,0 2,1
3 24 N Sd   25,4 x 6,0   28,2 x 2,0 8,7
2 24 N Sd   25,4 x 10,0   28,2 x 6,0   24,4 x 2,0
19,7
1 36,7
24 N Sd   25,4 x 14,5   28,2 x 10,5   24,4 x 6,5   22,8 x 2,5

Etage Moment fléchissant dans le Moment fléchissant dans la poutre


poteau externe (kNm) (kNm)
Poteau du haut Poteau du bas

Toiture - 6,4 0,0 + 6,4 = 6,4


3 6,4 13,4 6,4 + 13,4 = 19,8
2 13,4 19,5 13,4 + 19,5 = 32,9
1 19,5 31,5 19,5 + 31,5 = 51,0

Page 8
6. POUTRES DE PLANCHER

Prendre un moment d'encastrement à l'extrémité, dû


aux charges de pesanteur, égal à 10 % du moment
Charge uniformément répartie isostatique

6,0 m

On admet de considérer une rigidité partielle de l'assemblage due au moment


d'extrémité.

Le moment à l'extrémité de la poutre, dû aux forces équivalentes n'est pas pris en


compte, dans la mesure où le moment maximum, dû aux charges de pesanteur, à mi-
portée, est beaucoup plus important. L'interaction du cisaillement et du moment n'a pas
à être prise en compte dans la mesure où le cisaillement maximum se produit aux
extrémités de la poutre.

6.1 Charges permanentes et d'exploitation

Valeur de calcul à l'ELU : W   36,5  45,0 x 6  489 kN

0,9 WL 0,9 x 489 x 6


M Sd    330 kNm
8 8

W 489
VSd    245 kN
2 2

Mc.Rd est pris égal à W fy / M0

M0 est pris égal à 1,1

Pour de l'acier Fe 360 : t < 40 mm, fy = 235 N/mm2

On essaie un IPE 500, Fe 360

h = 500 mm

b = 200 mm

tw = 10,2 mm

tf = 16 mm

Wy = 1928 cm3

Page 9
Le moment résistant est réduit au moment plastique de calcul, afin de fournir un effet
d'encastrement directionnel aux poteaux. Les détails de la réalisation du plancher sont
tels que la poutre est effectivement maintenue vis-à-vis du déversement.

1928 x 103 x 235


M c.Rd  kNm  412 kNm  330 kNm correct
, x 106
110

En utilisant l'expression simplifiée pour l'aire de cisaillement Av

1,04 x 500 x 10,2 x 235


Vp.Rd  kN  654 kN  245 kN Correct
3 x 1,10 x 1000

Vérifions que cette section est de classe 1

235
 1
fy

Elément de semelle en console

0,5 x 200
c/tf =  6,25  10 
16

Ame

500  2  16  21
d/tw =  41,8  72 
10,2

Valeur de calcul de la charge à l'ELS :

Charge permanente 27,0 kN/m

Charge d'exploitation 30,0 kN/m

Flèche au centre de la poutre :

Comme la flèche a peu de chances d'être critique, on considère la poutre comme


simplement appuyée, c'est-à-dire que l'on ignore les moments d'encastrement aux
extrémités.

On suppose qu'il n'y a pas de contre-flèche initiale.

Flèche due aux charges permanentes

5 x  27 x 6 x 60003 L
1  4
mm  4,5 mm 
384 x 210 x 48200 x 10 1330

Flèche due aux charges d'exploitation

Page 10
5 x  30 x 6 x 60003 L L
2  4
mm  5,0 mm   correct
384 x 210 x 48200 x 10 1200 300

L L
 max   1   2  9,5 mm   correct
632 250

6.2 Charges permanentes et charges dues au vent

Moment de calcul à l'extrémité de la poutre, dû à la force horizontale = 51,3 kNm

A l'examen, cette combinaison de charge n'est pas critique.

6.3 Charges permanentes, d'exploitation et charges dues au vent

Moment de calcul à l'extrémité de la poutre, dû à la force horizontale = 51,0 kNm

A l'examen, cette combinaison de charge n'est pas critique.

On adopte un IPE 500, Fe 360

(Note : Les efforts normaux dans les poutres dus au vent sont faibles et négligés).

7. CALCUL DES POTEAUX

Couvre-joints au-dessus des poutres du deuxième étage.

Exigences de calcul nécessaires pour les premier et troisième étages :

Données servant au calcul des moments dans les poteaux :

7.1 Charges permanentes et d'exploitation


Réactions dans la poutre Moment d'encastrement Moments dus aux forces
Etage pris égal à 10 % horizontales
permanentes d'exploitat. permanentes d'exploit. extérieur intérieur
(kN) (kN) (kN) (kN) (kNm) (kNm)
3 110 135 16,4 20,2 2,2 4,4
1 110 135 16,4 20,2 6,2 12,3

Le moment d'encastrement s'applique à l'extrémité de la poutre, et est déterminé par 0,1


WL / 8.

7.2 Charges permanentes et charges dues au vent

Page 11
Réactions dans la poutre Moment d'encastrement Moments dus aux forces
Etage pris égal à 10 % horizontales
permanentes d'exploitat. permanentes d'exploit. extérieur intérieur
(kN) (kN) (kN) (kN) (kNm) (kNm)
3 110 - 16,4 - 13,8 27,6
1 110 16,4 - 31,6 63,3

Par comparaison avec le paragraphe 7.3 ci-dessous, cette combinaison de charge ne


s'avère pas critique pour le calcul du poteau.

7.3 Charges permanentes, d'exploitation, et charges dues au vent


Réactions dans la poutre Moment d'encastrement Moments dus aux forces
Etage pris égal à 10 % horizontales
permanentes d'exploitat. permanente d'exploit. extérieur intérieur
(kN) (kN) s (kN) (kNm) (kNm)
(kN)
3 110 122 16,4 18,2 13,4 26,8
1 110 122 16,4 18,2 31,5 63,0

8. POTEAUX INTERIEURS

Il faut noter, que pour des raisons de simplicité, on ne tient pas compte des réductions
autorisées pour les charges d'exploitation.

8.1 Charges permanentes et d'exploitation


Chargement (kN) * Charge totale
Etage LHS pr.creux Poids-propre du permanente d'exploitation
carré poteau (kN) (kN) (kN)
P97 P97
4 E41 E41 4 198 82

P110 P110
3 E135 E135 4 422 352

P110 P110
2 E135 E135 5 647 622

P110 P110
1 E135 E135 6 873 892

*P = Permanente ; E = Exploitation

Page 12
8.2 Charges permanentes, d'exploitation, et charges dues au vent
Chargement (kN) * Charge totale
Etage LHS pr.creux Poids-propre du permanente d'exploitation
carré poteau (kN) (kN) (kN)
P97 P97
4 E37 E37 4 198 74

P110 P110
3 E122 E122 4 422 318

P110 P110
2 E122 E122 5 647 562

P110 P110
1 E122 E122 6 873 806

9. POTEAU INTERIEUR : 3ème ETAGE

On essaie un HEA 240 Fe 360

h= 230 mm iy = 10.1 cm

b= 240 mm iz = 6.00 cm

tw = 7.5 mm Wel.y = 675 cm3

tf = 12 mm Wpl.y = 745 cm3

r = 21 mm A = 76.8 cm2

Vérifions que cette section est de Classe 1 :

Elément de semelle en console

0,5 x 240
c/tf =  10,0  10  correct
12

Ame

230  2  12  21
d/tw =  22  33  correct
7,5

Elancement et facteur de réduction : axe yy

L = 4,0 m

Page 13
6000
y  1,5 L  6,0 ;  y   59,4
101

 1  93.9 

  y   y /  1  59,4 / 93,9  0,63

donc :

Pour le flambement selon l'axe y-y, on utilise la courbe de flambement b

donc : xy = 0,821

Elancement et facteur de réduction : axe zz

4000
z  1,0 L  4,0 m ;  y   66,7
60

  z  66,7 / 93,9  0,71

donc

Pour le flambement selon l'axe zz, on utilise la courbe de flambement c

donc  z  0,718

PourLT, on prend C1 = 1,0

0,9 L / i z
2  0,25
LT =  1  L / iz 
1    
 20  h / tf  
 

0,9 x 4000 / 60
 53,3
2  0,25
donc LT =  1  4000 / 60 
1  
 20  230 / 12  

donc LT = 53,3/93,9 = 0,57

et  LT  0,900

9.1 Charges permanentes et d'exploitation

N Sd  422  352  774 kN

My.Sd = 4,4 kNm

Page 14
Prenons le rapport des moments d'extrémité   1,0

 M  1,8  0,7 x 1,0  11


,

   
i.  y   y 2  My  4  Wp.y  We.y / We.y

 0,63  2 x 1,1  4   745  675 / 675

  1,03

  
k y  1   y N Sd /  y A fy  mais < 1,50

 1,03 x 774 x 103 


ky  1     1,54
 0,821 x 7680 x 235

donc prenons ky = 1,50

N Sd k y M y.Sd

 min A fy /  M1 Wp.y fy /  M1

744 x 103 x 11
, 1,5 x 4,4 x 106 x 11
,
   0,70  1,0
0,718 x 7680 x 235 745 x 103 x 235

ii. Comme le déversement latéral constitue aussi un mode de ruine potentiel, une
seconde vérification est nécessaire.

 LT  0,15  z  M .LT  0,15 mais < 0,90

  LT  015
, x 0,71 x 11,  015
,   0,0329

  0,0329 x 774 x 103 


k LT  1    mais < 1,0
 0,718 x 7680 x 235 

 k LT  10,

NSd k LT M y.Sd

 z A fy /  M1  LT Wp.y fy /  M1

744 x 103 x 11
, 1,0 x 4,4 x 106 x 11
,
  3
 0,69  1,0 correct
0,718 x 7680 235 0,900 x 745 x 10 x 235

9.2 Charges permanentes, d'exploitation et charges dues au vent

NSd  422  318  740 kN

Page 15
M y.Sd  26,8 kNm

Prenons le rapport des moments d'extrémité   1,0

 M  1,8  0,7 x 1,0  11


,

i.Les calculs précédents donnent  y  1,03

 1,03 x 740 x 103 


ky  1     1,54
 0,821 x 7680 x 235

donc k y  1,50

N Sd k y M y.Sd

 min A fy /  M1 Wp.y fy /  M1

740 x 103 x 11
, 1,5 x 26,8 x 106 x 11
,
  3
 0,88  1,0 correct
0,718 x 7680 x 235 745 x 10 x 235

ii. Les calculs précédents, et des études donnent : kLT = 1,0

NSd k LT M y.Sd

 z A fy /  M1  LT Wp.y fy /  M1

740 x 103 x 11
, 1,0 x 26,8 x 106 x 11
,
   0,82  1,0 correct
0,718 7680 x 235 0,900 x 745 x 103 x 235

9.3 Charges d'exploitation imposées selon une disposition particulière

A l'examen, on prend en compte les charges permanentes, les charges d'exploitation


selon la disposition donnée, et les charges dues au vent.

Considérons la charge d'exploitation sur une poutre du troisième étage, et sur les deux
poutres de toiture :

NSd = 740 - 122 = 618 kN

permanentes et d'exploit.
toiture
D 110 D 110
I 122 I 0
permanentes et 232 kN 110 kN
d'exploitation permanentes seul.
100 230 100
3ème étage
Poteau à calculer

Page 16
 0,23
Moment d'excentricité  232  110  0,1    26,2 kNm
2 

18,2 kNm
Moment d'encastrement pris égal à 10 % 16,4  18,2  16,4 
44,4 kNm

Comme le rapport des rigidités des longueurs du poteau le plus haut et du poteau le plus
bas ne dépasse pas 1,5, on répartit le moment de façon égale entre les longueurs du
poteau le plus haut, et du poteau le plus bas :
22,2 kNm

Moment dû aux forces horizontales 26,8 kNm

My.Sd total = 49,0 kNm

On prend le rapport des moments d'extrémité   1,0

M = 1,8 - 0,7 x 1,0 = 1,1

i.De calculs précédents, on tire :  y   1,03

  1,03 x 618 x 103 


ky  1     1,43
 0,821 x 7680 x 235 

NSd k y M y.Sd

 min A fy /  M1 Wp.y fy /  M1

618 x 103 x 11
, 1,43 x 49 x 106 x 11
,
   0,97  1,0 correct
0,718 x 7680 x 235 745 x 103 x 235

ii. De calculs et d'examens effectués précédemment, on prend : kLT = 1,0

NSd k LT M y.Sd

 z A fy /  M1  LT Wp.y fy /  M1

618 x 103 x 11
, 1,43 x 49 x 106 x 11
,
   0,87  1,0 correct
0,718 x 7680 x 235 0,900 x 745 x 103 x 235

Donc, on adopte un HEA 240 Fe 360

Page 17
10. POTEAUX EXTERIEURS

10.1 Charges permanentes et d'exploitation


Chargement Poids-propre charge totale
Etage (kN) du poteau (kN) perm. d'expl. vent
pr.creux (kN) (kN) (kN)
carré
P 97
4 E 41 4 101 41 -

P 110
3 E 135 4 215 176 -

P 110
2 E 135 5 330 311 -

P 110
1 E 135 6 446 446 -

10.2 Chargement Poids-propre charge totale


(kN) du poteau (kN) perm. d'expl. vent
Charges pr.creux (kN) (kN) (kN)
permanent carré
es,
d'exploitat
ion et
charges
dues au
vent
Etage

P 97
4 E 37 4 101 37 2

P 110
3 E 122 4 215 159 9

P 110
2 E 122 5 330 281 20

P 110
1 E 122 6 446 403 37

Page 18
11. POTEAU EXTERIEUR : 3ème ETAGE

On essaie un HEA 240 Fe 360

Les calculs précédents montrent que la section est de classe 1. Les valeurs de
l'élancement, et des facteurs de réduction appropriés sont identiques à ceux déterminés
dans les calculs précédents.

11.1 Charges permanentes et d'exploitation

NSd  215  176  391 kN

 0,23
Moment d'excentricité 245  0,1    52,7 kNm
2 

36,6 kNm
Effet d'encastrement partiel (10 %) 16,4  20,2 
89,3 kNm

Répartition identique entre les longueurs

des poteaux le plus haut, et le plus bas : 44,7 kNm

Moment dû aux forces horizontales 2,2 kNm

Total My.Sd= 46,9 kNm

On prend un rapport de moments d'extrémité   1,0

M = 1,8 - 0,7 x 1,0 = 1,1

i.A partir des calculs précédents,  y   1,03

 1,03 x 391 x 103 


ky  1     1,27
 0,821 x 7680 x 235 

N Sd k y M y.Sd

 min A fy /  M1 Wp.y fy /  M1

391 x 103 x 11
, 1,27 x 46,9 x 106 11
,
  3
 0,71  1,0 correct
0,718 x 7680 x 235 745 x 10 x 235

Page 19
ii. A partir des calculs et des études précédentes : kLT = 1,0

NSd k LT M y.Sd

 z A fy /  M1  LT Wp.y fy /  M1

391 x 103 x 11
, 1,0 x 46,9 x 106 x 11
,
  3
 0,66  1,0 correct
0,718 x 7680 x 235 0,900 x 745 x 10 x 235

11.2 Charges permanentes, d'exploitation et charges dues au vent

NSd  215  159  9  383 kN

D 110
I 122
232 kN

230 100

 0,23
Moment d'excentricité 232  0,1    49,9 kNm
 2 

Effet d'encastrement partiel (10 %) 16,4  18,2  34,6 kNm

84,5 kNm

Répartition identique entre les longueurs

des poteaux le plus haut, et le plus bas : 42,3kNm

Moment dû aux forces horizontales 13,4 kNm

Total My.Sd = 55,7 kNm

On prend un rapport de moments d'extrémité   1,0

 M  18
,  0,7 x 1,0  11
,

i.A partir des calculs précédents,  y   1,03

 1,03 x 383 x 103 


ky  1     1,27
 0,821 x 7680 x 235 

N Sd k y M y.Sd

 min A f y /  M1 Wp.y fy /  M1

383 x 103 x 11
, 1,27 x 55,7 x 106 x 11
,
  3
 0,77  1,0 correct
0,718 x 7680 x 235 745 x 10 x 235

Page 20
ii. A partir des calculs et des études précédentes : kLT = 1,0

NSd k LT M y.Sd

 z A fy /  M1  LT Wp.y fy /  M1

383 x 103 x 11
, 1,0 x 55,7 x 106 x 11
,
  3
 0,71  1,0 correct
0,718 x 7680 x 235 0,9 x 745 x 10 x 235

Donc, on adopte un HEA 240 Fe 360

12. RESUME POUR LE CALCUL DES ELEMENTS A L'ELU

Nuance
d'acier : Fe
360.

Les
sections
n'ayant pas
fait l'objet
de calculs
pourraient
être

déterminées de façon satisfaisante par des calculs analogues à ceux présentés ci-dessus.

Page 21
13 MOMENTS INTERNES ET EFFORTS SUR LES ASSEMBLAGES

13.1 Charges permanentes et d'exploitation


Etage moment interne (kNm) cisaill. interne (kN)
perman. d'expl. "vent" perman. d'expl. "vent"
Toiture 14,6 6,1 0,8 97 41 0
3ème ét. 16,4 20,2 3,0 110 135 1
1er ét. 16,4 20,2 9,7 110 135 3

Note : "Vent" fait référence, dans cette combinaison, aux forces horizontales
équivalentes représentant les imperfections d'ossature.

13.2 Charges permanentes, et charges dues au vent


Etage moment interne (kNm) cisaill. interne (kN)
perman. d'expl. vent perman. d'expl. vent
Toiture 14,6 0 6,8 97 0 2
3ème ét. 16,4 0 20,6 110 0 7
1er ét. 16,4 0 51,3 110 0 17

13.3 Charges permanentes, d'exploitation et charges dues au vent


Etage moment interne (kNm) cisaill. interne (kN)
perman. d'expl. vent perman. d'expl. vent
Toiture 14,6 5,5 6,4 97 37 2
3ème ét. 16,4 18,2 19,8 110 122 7
1er ét. 16,4 18,2 51,0 110 122 17

Page 22