Vous êtes sur la page 1sur 6

Institut du FMI pour le développement des capacités

(IDC)
AFRITAC Ouest / COFEB

Cours sur les aspects économiques de


l'intégration régionale (OT15.21)

Atelier 6

Étude de cas sur la convergence et l'union


monétaire européenne
2

1. Présentation

La convergence économique, dans le cadre de l’intégration monétaire, revêt deux aspects.


Durant la période précédant une union monétaire, une convergence nominale est observée
entre les membres potentiels de cette union. Une fois l’union créée, une convergence réelle
devrait s’établir entre tous les pays membres, pour que ceux-ci puissent réellement tirer profit
de la monnaie unique. Cependant, il n’existe aucun mécanisme automatique pour assurer que
la convergence nominale qui se produit en amont se transforme en convergence réelle
durable après l’adoption de la monnaie unique.

Dans cet atelier, nous appelons convergence réelle durable le processus par lequel le PIB par
habitant des pays membres à faible revenu tend durablement vers celui des pays membres à
revenu plus élevé.1

La présence ou l’absence d’une convergence réelle dans une union monétaire dépend des
politiques macroéconomiques menées au sein de l’union et dans chaque pays
individuellement, de facteurs structurels, ainsi que de facteurs institutionnels.

Au cours de cet atelier, nous analyserons dans quelle mesure la convergence réelle s’est
manifestée dans la zone euro depuis sa création. Nous examinerons ensuite les facteurs qui
ont contribué à ce résultat et tenterons de tirer des leçons utiles à la planification d’unions
monétaires en Afrique subsaharienne. La zone euro, créée au début du siècle, est un des seuls
«laboratoires» où nous pouvons tester comment et dans quelle mesure l’intégration monétaire
conduit à une convergence réelle entre les pays membres.

L’atelier s’inspirera d’une publication de la Banque Centrale Européenne « La convergence


réelle dans la zone euro : éléments probants, théorie et implications pour la politique
économique, » Bulletin Economique de la BCE, n° 5/2015, qui figure dans les lectures de
référence que vous trouverez sur le site du cours. Nous recommandons vivement aux
participants de la lire avant de suivre cet atelier.

2. Analyse de la convergence réelle au sein de l’UE et de la zone euro

Les trois graphiques ci-dessous fournissent des informations quant à la convergence réelle
entre les pays de l’UE et de la zone euro. Le graphique 1 montre l’évolution de la croissance
du PIB par habitant entre 1999 (début de l’union monétaire) et 2007 (veille de la crise
financière mondiale). Le graphique 2 illustre la même variable pour la période 2008 – 2014,
et le graphique 3 couvre l’ensemble de la période (1999 – 2014).

1
Voir la conférence 9 sur «L’intégration et la convergence macroéconomique» pour une discussion sur les
différents aspects de la convergence macroéconomique et comment la mesurer.
3

Par groupe, discutez de la convergence (du PIB par habitant) au sein de l’Union
européenne au cours de ces diverses périodes, en accordant une importance particulière
aux membres de la zone euro et aux autres membres de l’UE. Notez vos principales
conclusions.

Graphique 1 : 1999 – 2007

Croissance du PIB par habitant par rapport aux UE28


(PIB par habitant en SPA; UE28 = 100)
Abscisse : 1999 Euro 12
Autres pays de la zone euro
Ordonnée : échelle des positions relatives 1999-2007
Pays hors de la zone euro
30
EE
25
LV
LT IE
20
SK
15 RO
BG HR
10 CZ CY
HU SI ES
5 PL GR
FI
0 PT NL
UK SE
EU28
-5 MT
DE
FR BE AT
-10 DK
IT
-15

-20
0 20 40 60 80 100 120 140 160

Source : Commission européenne et calculs des services de la BCE.


Notes : Le Luxembourg n’est pas inclus car les calculs de son PIB par habitant sont faussés
par le nombre élevé de travailleurs frontaliers.
4

Graphique 2 : 2008 – 2014

Croissance du PIB par habitant par rapport aux UE28


(PIB par habitant en SPA; UE28 = 100)
Abscisse : 2008 Euro 12
Autres pays de la zone euro
Ordonnée : échelle des positions relatives 2008-2014 Pays hors de la zone euro
20

15
PL
10 LT
DE
5 EE
RO LVHU SK MT BE AT
BG CZ EU28 IE
0 FR
PT DK SE
-5 HR
SI UK
ES NL
IT FI
-10

-15

-20 CY
GR
-25
0 20 40 60 80 100 120 140 160

Source : Commission européenne et calculs des services de la BCE.


Notes : Le Luxembourg n’est pas inclus car les calculs de son PIB par habitant sont faussés
par le nombre élevé de travailleurs frontaliers.
5

Graphique 3 : 1999 – 2014

Croissance du PIB par habitant par rapport aux UE28


(PIB par habitant en SPA; UE28 = 100)
Abscisse : 1999 Euro 12
Autres pays de la zone euro
Ordonnée : échelle des positions relatives 1999-2014 Pays hors de la zone euro
40
LT
EE
30
RO LV
SK
20 PL
BG HU
10 HR CZ
IE

SI MT EU28 DE
0 PT
ES SE AT
FI BE NL
CY FR DK
-10 UK
GR
-20
IT

-30
0 20 40 60 80 100 120 140 160

Source : Commission européenne et calculs des services de la BCE.


Notes : Le Luxembourg n’est pas inclus car les calculs de son PIB par habitant sont faussés
par le nombre élevé de travailleurs frontaliers. Les carrés bleu foncé représentent les pays
Euro 12 en phase de rattrapage qui n’ont affiché aucune convergence au cours de cette
période (Grèce, Espagne et Portugal), et l’Italie, le pays Euro 12 présentant le plus grand
écart.
6

En observant le graphique suivant, analysez l’évolution du PIB réel par habitant dans
la zone euro (Euro 12) au cours de la période 1999 – 2014. Qu’en déduisez-vous en
termes de convergence? Notez vos conclusions.

3. Facteurs du manque de convergence

En vous basant sur la publication de la BCE qui a été distribuée à tous les participants :

(i) examinez les facteurs pouvant expliquer le manque de convergence dans la


zone euro observé précédemment;
(ii) discutez si les divers groupes régionaux africains qui souhaitent adopter une
monnaie unique pourraient faire face à de tels obstacles, et comment faire
pour les éviter;
(iii) résumez les conclusions de votre groupe.