Vous êtes sur la page 1sur 3

L'initiative NFV - pour Network Functions Virtualization - consiste à virtualiser

les services et fonctions réseau actuellement mis à disposition par un matériel


dédié et propriétaire. Réalisée dans les règles de l'art, la NFV diminue la
quantité de matériel propriétaire nécessaire au lancement et à l'exploitation de
services réseau.

TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT CE GUIDE

10 startups à suivre dans la gestion de données

Ce numéro de Startup Radar donne un coup de


projecteur sur les entreprises qui ont vu dans la
donnée un juteux marché. Celui des bases de données
d'abord, incontournable pour toute stratégie de
transformation.
 Adresse e-mail professionnelle

o J'accepte les conditions d'utilisation de TechTarget, ainsi que la
politique de confidentialité et le transfert de mes informations aux États-Unis pour
traitement afin de me fournir les informations pertinentes décrites dans notre
Politique de confidentialité.

o J'accepte que mes informations soient traitées par TechTarget et
ses partenaires afin de communiquer avec moi par le biais du téléphone ou du
courrier électronique et ce à propos d’informations pertinentes dans mon contexte
professionnel. Je peux me désinscrire à tout moment.
Télécharger Maintenant

Explorant les technologies du réseau à définition logicielle (SDN, Software-
Defined Network) et les fondements de la virtualisation réseau, le NFV aide
les professionnels de l'informatique à s'adapter à une architecture réseau
hybride moderne.

Son objectif consiste à dissocier les fonctions réseau des équipements


matériels qui leur sont dédiés – tels que routeurs, pare-feu et équilibreurs de
charge – pour héberger les services qu'elles fournissent sur des machines
virtuelles (VM, Virtual Machine).

Une fois les fonctions réseau sous le contrôle d'un hyperviseur, les services
qui nécessitaient jusqu'alors un matériel dédié peuvent désormais être fournis
à partir de serveurs x86 standard.

Sachant que les administrateurs n'auront plus besoin d'acheter d'équipements


réseau dédiés, cette approche prend toute sa valeur dans le cadre de
l'élaboration d'une chaîne de services. En effet, comme il sera possible
d'augmenter la capacité des serveurs par voie logicielle, les administrateurs
réseau n'auront plus besoin de suréquiper leurs datacenters, ce qui réduira à
la fois les dépenses en capital (capex) et les dépenses d'exploitation (opex).

Par exemple, si l'exécution d'une application sur une VM nécessite davantage


de bande passante, l'administrateur pourra déplacer la VM correspondante
sur un autre serveur physique ou mettre à disposition sur le serveur initial une
autre machine virtuelle qui absorbera une partie de la charge. Cette flexibilité
permettra au service informatique de réagir de manière plus agile à l'évolution
des objectifs métier et des besoins de services réseau.

Présenté par un groupe de fournisseurs de services réseau à l'occasion du


"Software Defined Network and OpenFlow World Congress" d'octobre 2012,
le concept de NFV est développé par un ISG (Industry Specification Group)
dédié à cette technologie au sein de l'ETSI.