Vous êtes sur la page 1sur 2

TP19 Extraction d’espèces chimiques

Avant de manipuler, écoutez avec attention les précautions à prendre et les règles de sécurité rappelées par le
professeur.

Objectifs de la séance :
- Mettre en œuvre un protocole expérimental pour séparer les constituants d’un mélange ;
- Utiliser les caractéristiques physiques d’une espèce chimique ;
DOCUMENTS MIS A VOTRE DISPOSITION :

DOC. 1 : TABLEAU DES MISCIBILITES


Sulfate de
Solubilité Diiode Eau Cyclohexane Éthanol
cuivre II
Dans l’eau Très grande Faible Nulle Très grande
Dans le cyclohexane Nulle Grande Nulle Très grande
Dans l’éthanol Faible Grande Très grande Très grande

DOC. 2 : TABLEAU DES DENSITES


Eau Éthanol Cyclohexane Dichlorométhane
Densité 1,00 0,78 0,79 1,32

1. L’extraction par solvant (ou liquide-liquide)

La Bétadine est un antiseptique contenant de la povodine iodée en solution aqueuse. La


povodine iodée est un complexe chimique qui fait intervenir une molécule de diiode, principe
actif du médicament.
Le diiode seul est peu soluble dans l’eau. Associé à la povodine, il devient très soluble dans
l’eau.

Comment peut-on extraire le diiode de la Bétadine ?

Protocole expérimental :
 À l’aide des données fournies dans les tableaux ci-dessus, élaborez un protocole expérimental détaillé (assorti de
schémas légendés) permettant de répondre à la question posée.
 Mettre en œuvre ce protocole après vérification par le professeur.
 Notez vos observations (assorties d’un (de) schéma(s) légendé(s)).

Questions
Q1. Expliquez votre démarche (choix du solvant, choix du matériel,…).
Q2. Dans quelle phase se trouve le diiode avant agitation ? Après agitation ?
Q3. Expliquez le phénomène observé.
Q4. Quelles sont les deux propriétés que doit posséder un solvant extracteur ?

2. Conclusion
Conclure sur la séance en indiquant comment on voit que deux liquides sont miscibles, qu’un solide est soluble dans
un solvant et en donnant une définition de l’extraction par solvant (ou liquide-liquide).

CORRECTION
1. L’extraction par solvant
Protocole : 10 gouttes d’eau iodée + 5 cm3 d’eau + 5 cm3 de cyclohexane dans une ampoule à décanter. (3 pts)

Source : NATHAN 2nd, (Collection SIRIUS) document 5 p16.

Réponses aux questions :


Q2. Avant agitation, la phase inférieure est orange, elle contient l’eau et le diiode (elle est qualifiée de phase
aqueuse). (1 pt) La phase supérieure est incolore, elle contient le cyclohexane (elle est qualifiée de phase organique).
(1 pt)
Après agitation, la phase inférieure est orange claire, voire incolore, elle contient de l’eau et un peu de diiode. La
phase supérieure est rose, elle contient le cyclohexane et le diiode.
Q3. Le diiode étant plus soluble dans le cyclohexane, il va être extrait de la solution aqueuse où il y est moins soluble.