Vous êtes sur la page 1sur 63

CT IGEV 003

Indice B

Application Ferroviaire
Condition Technique

TRAVERSES BETON

Édition de février 2007

Direction de l’Ingénierie
Éditée par le département IGEV - 6 avenue François Mitterrand 93574 LA PLAINE-ST-DENIS
CT IGEV 003 Indice B

ÉVOLUTIONS DU DOCUMENT

Indice Motifs des évolutions Date


ère Remplacement du cahier des prescriptions techniques
A1 édition Avril 2006
d’octobre 2002 .
Nota : Ce document est édité sans accord préalable des
fournisseurs compte tenu des impératifs de délais pour le
renouvellement du marché de fourniture des TBA.
Une nouvelle version sera éventuellement éditée en
fonction des remarques des fournisseurs retenues à
l’appel d’offre et en cas d’accord des fournisseurs.
Ultérieurement une nouvelle version sera également
nécessaire à la publication des normes Européennes en
cours de révision.
B Mise à jour après enquête interne et externe.
Février 2007

Condition technique Département IGEV


approuvée en 2006

3
CT IGEV 003 Indice B

SOMMAIRE

................................................................................................................................. Page
CONDITION TECHNIQUE .............................................................................................. 1
AVANT - PROPOS.................................................................................................................................. 7
1. - OBJET........................................................................................................................................... 8
2. - DOMAINE D'APPLICATION .......................................................................................................... 8
3. - DOCUMENTS DE REFERENCE.................................................................................................... 8
3.1 DOCUMENTS NORMATIFS............................................................................................................. 8
3.2 PLANS.............................................................................................................................................. 8
PARTIE 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES - PRESCRIPTIONS
COMPLEMENTAIRES SNCF ......................................................................................... 9
1. DOMAINE D’APPLICATION ............................................................................................................... 9
2. REFERENCES NORMATIVES............................................................................................................ 9
3. TERMES ET DEFINITIONS................................................................................................................. 9
4 CARACTERISTIQUES COMMUNES ................................................................................................ 9
4.1 GENERALITES................................................................................................................................. 9
4.2 CHARGEMENT................................................................................................................................. 9
4.3 MOMENT DE FLEXION EN CONCEPTION....................................................................................... 9
4.4 DONNEES A FOURNIR .................................................................................................................... 9
5 MATERIAUX ...................................................................................................................................... 10
5.1 PRESCRIPTIONS GENERALES..................................................................................................... 10
5.2 CIMENT .......................................................................................................................................... 10
5.3 GRANULATS.................................................................................................................................. 10
5.4 EAU DE GACHAGE........................................................................................................................ 10
5.5 ADJUVANTS .................................................................................................................................. 10
5.6 BETON............................................................................................................................................ 10
5.7 ACIER............................................................................................................................................. 11
5.8 INSERTS......................................................................................................................................... 11
6 PRESCRIPTIONS GENERALES........................................................................................................ 11
6.1 CONCEPTION................................................................................................................................. 11
6.2 PROCEDE DE FABRICATION........................................................................................................ 12
6.3 ETAT DE SURFACE ....................................................................................................................... 12
6.4 ISOLATION ELECTRIQUE ............................................................................................................. 12
6.5 MARQUAGE ................................................................................................................................... 13
7 ESSAIS SUR LE PRODUIT................................................................................................................ 13
7.1 GENERALITES............................................................................................................................... 13
7.2 PARAMETRES MECANIQUES....................................................................................................... 13
7.3 ESSAIS SUR LES PRODUITS ........................................................................................................ 14
7.4 ESSAIS DU BETON........................................................................................................................ 15

4
CT IGEV 003 Indice B

7.5 ESSAIS EN RELATION AVEC LES SYSTEMES D’ATTACHES..................................................... 15


7.6 ESSAIS COMPLEMENTAIRES....................................................................................................... 16
8 MAITRISE DE LA QUALITE .............................................................................................................. 16
PARTIE 2 – TRAVERSES MONOBLOC PRECONTRAINTES - PRESCRIPTIONS
COMPLEMENTAIRES SNCF ....................................................................................... 17
1 DOMAINE D’APPLICATION .............................................................................................................. 17
2 REFERENCES NORMATIVES.......................................................................................................... 17
3 TERMES ET DEFINITIONS............................................................................................................... 17
4 ESSAIS SUR LES PRODUITS........................................................................................................... 17
4.1 MONTAGE D’ESSAI ....................................................................................................................... 17
4.2 PROCEDURES D’ESSAI ................................................................................................................ 18
4.3 CRITERES D’ACCEPTATION......................................................................................................... 19
4.4 ESSAIS DE QUALIFICATION......................................................................................................... 19
4.5 ESSAIS DE SERIE.......................................................................................................................... 19
PARTIE 3 – TRAVERSES BIBLOCS EN BETON ARME - PRESCRIPTIONS
COMPLEMENTAIRES SNCF ....................................................................................... 20
1 DOMAINE D’APPLICATION .............................................................................................................. 20
2 REFERENCES NORMATIVES.......................................................................................................... 20
3 TERMES ET DEFINITIONS............................................................................................................... 21
4 ESSAIS SUR LES PRODUITS........................................................................................................... 21
4.1 MONTAGE D’ESSAI ....................................................................................................................... 21
4.2 PROCEDURES D’ESSAI ................................................................................................................ 21
4.3 CRITERES D’ACCEPTATION......................................................................................................... 23
4.4 ESSAIS DE QUALIFICATION......................................................................................................... 23
4.5 ESSAIS DE SERIE.......................................................................................................................... 23
5 ENTRETOISE EN ACIER................................................................................................................... 24
5.1 GENERALITES............................................................................................................................... 24
5.2 ACIERS........................................................................................................................................... 24
5.3 GEOMETRIE DE L’ENTRETOISE................................................................................................... 24
5.4 ASPECT DE L’ENTRETOISE EN ACIER ........................................................................................ 24
6 CRITERES DE CONCEPTION RELATIFS A L’INTEGRATION DE L’ENTRETOISE EN ACIER ..... 24
7 FABRICATION................................................................................................................................ 24
PARTIE 5 – ELEMENTS SPECIAUX- PRESCRIPTIONS COMPLEMENTAIRES SNCF25
A.1.1 TRAVERSES SPECIALES PRECONTRAINTES ......................................................................... 25
A.1.2 SUPPORTS SPECIAUX PRECONTRAINTS................................................................................ 25
ANNEXE N°1 - CLASSIFICATION TECHNIQUE DES TRAVERSES POUR VOIES PRINCIPALES A
ECARTEMENT NORMAL ..................................................................................................................... 26
ANNEXE N°2 - LISTE DES NORMES ET RECOMMANDATIONS NATIONALES APPLICABLES ....... 29
ANNEXE N°3 - ESSAI DE RESISTANCE SOUS CHARGEMENT OBLIQUE ........................................ 30
ANNEXE N°4 - ESSAI DE RESISTANCE DU BETON A L’ABRASION ............................................... 31
ANNEXE N°5 - DOSSIER BETON ........................................................................................................ 32
ANNEXE N°6 - DOSSIER PROCESSUS DE FABRICATION ................................................................ 42
ANNEXE N°7 - CONTROLE DIMENSIONNEL DES TRAVERSES........................................................ 53

5
CT IGEV 003 Indice B

ANNEXE N°8 - PRESCRIPTIONS FONCTIONNELLES POUR LA FIXATION DES RAILS DE


SECURITE SUR TRAVERSES MONOBLOCS M 453........................................................................... 58
FICHE R.E.T.O.U.R...................................................................................................... 63

6
CT IGEV 003 Indice B

AVANT - PROPOS
Ce document remplace le cahier des prescriptions techniques « traverses et supports béton –
prescriptions complémentaires» d’octobre 2002.
Il se distingue essentiellement du document précédent par les modifications suivantes :

• Il est réédité sous la forme de « condition technique »,

• Les procédures d’essais statiques des traverses biblocs ont été redéfinies pour tenir
compte du retour d’expérience acquis,

• Le dossier processus de fabrication demandé au fabricant inclus de nouveaux chapitres


concernant la finition, les réparations autorisées et l’aspect des produits finis.

Il abroge les 12 fiches « Modalités d’application » éditées entre le 28/03/02 et le 01/08/05.


Ce document ne s’applique pas aux traverses et supports béton pour voie sans ballast qui font
l’objet de spécifications techniques particulières (CT IGEV 002).
Les supports béton précontraints d’appareil de voie font l’objet de la spécification technique CT
IGEV 006.

7
CT IGEV 003 Indice B

1. - OBJET

Le présent document contractuel constitue une annexe aux marchés pour la fourniture de
traverses en béton armé ou précontraint pour voie ballastée. Ce document, contient :
- les données techniques ou options à fournir par l’utilisateur en application de la norme
européenne EN 13230 (moments de conception par exemple),
- des prescriptions assurant le lien entre l’homologation des produits et l’assurance qualité,

Le plan de ce document reprend le plan de la norme européenne avec ses différentes parties.

Les informations techniques complémentaires pour l’application de ce document peuvent être


obtenues auprès de la Division IGEVT de la Direction de l’Ingénierie, gérant de ce document.

2. - DOMAINE D'APPLICATION
Traverses monobloc précontraintes
Traverses biblocs en béton armé
Eléments spéciaux

3. - DOCUMENTS DE REFERENCE
3.1 Documents normatifs
EN 13230 (parties 1 à 5) de décembre 2002 (norme homologuée en France en avril 2003).
3.2 Plans

LISTE DES PLANS


Désignation du plan Objet
VV 16118_000110 - A Traverse type NP Interface Nabla + insert
système d’attaches d’ancrage isolant
femelle
VV 16118_000112 - A Traverse type CT à fixations RN + Goujons
multiples Interface du système
d’attaches
VV 16118_000113 - A Traverse type PI Interface Fastclip+Insert
système d’attaches Pandrol
VV 16118_000115 Traverse B244 NP Interface Nabla + insert
système d’attaches d’ancrage isolant
femelle
VA 16118_000118 - A Interface du système de Attaches
fixation IP (supports spéciaux indirectes sur
voie courante) selle

8
CT IGEV 003 Indice B

Partie 1 - Prescriptions générales - Prescriptions complémentaires SNCF


1. DOMAINE D’APPLICATION

L’article 1 de la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

2. REFERENCES NORMATIVES

L’article 2 de la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

3. TERMES ET DEFINITIONS
L’article 3 de la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

4 CARACTERISTIQUES COMMUNES
4.1 Généralités
Le paragraphe 4.1 de la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

4.2 Chargement
Le paragraphe 4.2 de la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

4.3 Moment de flexion en conception


Le paragraphe 4.3 de la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

4.4 Données à fournir


4.4.1 Données à fournir par l’utilisateur

Chaque produit traverse est désigné par une codification technique dont le principe est repris en annexe
1.

Les moments de conception, coefficients de choc et caractéristiques dimensionnelles sont précisées


dans les parties 2 à 3.

Les interfaces avec les systèmes de fixation NABLA et RN sont reprises sur les plans VV16118-
000110 ; VV16118-000112 ; VV16118-000115. L’interface avec les systèmes de fixation pour les
supports spéciaux est repris sur le plan VV16118 – 000118A.

L’interface avec le système de fixation Pandrol Fastclip est reprise au plan VV16118-113.

4.4.2 Données à fournir par le fabricant

4.4.2.1 Pour les essais de qualification

Chaque produit, différencié par une codification technique différente, fait l’objet d’un dossier technique
de qualification pour chaque site de fabrication. Ce dossier comporte un dossier béton (voir dossier type
en annexe 5) qui peut être commun à plusieurs produits d’un même site de fabrication, un « dossier

9
CT IGEV 003 Indice B

processus de fabrication » (voir dossier type en annexe 6), 3 exemplaires des plans « constructeurs »
détaillés. L’ensemble de ces documents est validé par IGEVT.

4.4.2.2 A l’issue des essais de qualification

Si les essais de qualification n’ont pas été effectués par la SNCF (division IGEVT), la demande de
qualification adressée à la SNCF comprend le dossier technique visé au point 4.4.2.1, les résultats des
essais de qualification effectués par un laboratoire accrédité, et une attestation de conformité des
produits testés en qualification par rapport au dossier technique visé au point 4.4.2.1.

4.4.2.3 Avant le démarrage de la production

Préalablement à la fabrication en série d’un produit, le fournisseur doit être en mesure de présenter :
- un plan qualité du site de fabrication approuvé par SNCF / AF
- une attestation de qualification par produit délivrée par SNCF / IGEVT .

5 MATERIAUX
5.1 Prescriptions générales

Les prescriptions nationales reprises en annexe 2 sont applicables

5.2 Ciment
Le paragraphe 5.2 de la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

5.3 Granulats

Les granulats doivent être non gélifs et conformes à la norme XPP 18545.

Sauf accord dérogatoire de la SNCF, ces derniers doivent provenir d’exploitations bénéficiant du droit
d’usage de la marque NF ou du marquage CE 2+ ou figurant sur la liste d’aptitude SNCF. Cette liste
d’aptitude peut être consultée au Département des Ouvrages d’Art de la Direction de l’Ingénierie. Elle ne
constitue qu’un guide pour le fournisseur.

Dans le cas où le fournisseur veut avoir recours à des exploitations non reprises sur la liste d’aptitude ou
ne bénéficiant pas du droit d’usage de la marque NF, il lui appartient de vérifier que ces exploitants
satisfont aux conditions énumérées ci-dessus, et de fournir tous les résultats d’essais et documents
permettant au service IGEVT de l’autoriser à utiliser les matériaux provenant de ces exploitations.

5.4 Eau de gachage


Le paragraphe 5.4 de la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

5.5 Adjuvants
Le paragraphe 5.5 de la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

5.6 Béton

La teneur minimale en ciment doit être de 350 kg/m 3.

La composition du béton doit être conforme à celle figurant sur la fiche technique du dossier de
qualification. Le dosage des constituants doit être réalisé par des procédés tels que soient effectivement
respectées sur les masses dosées, les tolérances suivantes :

10
CT IGEV 003 Indice B

- ciment : ±2 %
- granulats : ±3 % sur chaque catégorie de granulats
±2 % pour l’ensemble des granulats
- adjuvants : ±2 %

La mesure de la porosité du béton est effectuée, au cours des essais de qualification, par application de
la méthode préconisée dans l’annexe C de la partie 1 de la norme européenne.

5.7 Acier
5.7.1 Armatures de précontraintes

Le paragraphe 5.7.1 de la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

5.7.2 Acier à béton armé

Les plans d’exécution des produits à fournir au titre du paragraphe 4.4.2.1 doivent préciser les nuances
d’acier, le type (fil à haute adhérence par exemple) et les normes applicables pour chaque armature.

5.8 Inserts
Les inserts répondent à la spécification technique CT IGEV 783.
Pour les systèmes de fixation NABLA et RN les inserts doivent satisfaire aux prescriptions :
- de la CT IGEV 783 pour l’insert d’ancrage femelle isolant
- de la norme NF F 50-011 pour la garniture Thiollier et de la CT IGEV 766 pour le collage des
goujons tirefonds dans le cas où celui-ci est réalisé en usine.

Pour le système Pandrol Fastclip, l’insert doit être conforme au plan fournisseur approuvé par la SNCF
et figurant au plan d’interface VV16118_000113.

6 PRESCRIPTIONS GENERALES
6.1 Conception

Les cotes fonctionnelles sont complétées par les cotes ci-après à faire figurer sur les plans d’exécution
en sus des caractéristiques définies dans le tableau 1 de la norme EN 13.230-1.
Lp : distance de l’axe de la table d’appui au bord de la traverse comme défini dans les parties 2 et 3 de
la norme européenne ;
hp1 ou hr1: hauteur de la traverse dans l’axe de la table d’appui des rails ; cette hauteur est imposée
dans la codification des produits pour limiter les réglages en bourrage mécanique ;
hp2 ou hr2 : hauteur en tête de traverse calculée en extrémité de traverse en considérant le point le plus
haut où l’inclinaison de la face est supérieure à 60° par rapport à la base de la traverse ; cette hauteur
est prise en considération pour la résistance latérale de la voie (butée dans le ballast) ;
hp3 ou hr3 : hauteur maximale de la traverse; limitation pour la manutention ;
hr4 : hauteur équivalent à hr2 côté intérieur voie des traverses bibloc ;
hp5 : hauteur minimale des traverses monobloc en partie centrale .

Pour prévenir l’endommagement des traverses lors des opérations de régalage ou de bourrage
mécanique, les traverses pour voie ballastée ne doivent pas comporter d’arêtes vives. Les arêtes des
faces inférieures doivent avoir un angle supérieur ou égal à 85° par rapport à la face inférieure sur une
hauteur minimale de 30 mm et les bords des faces supérieures doivent être chanfreinées sur 20 mm
minimum ou présenter un rayon supérieur à 15 mm (hors des tables d’appui du rail). Les produits déjà
qualifiés ne répondant pas à ces critères pourront obtenir une dérogation sous réserve que le
fournisseur s’engage à adapter les produits à l’occasion des grands entretiens programmés sur les
moules.

11
CT IGEV 003 Indice B

La masse de la traverse est à vérifier en incluant les inserts d’ancrage femelles isolants (traverses NP),
les garnitures Thiollier (traverses CT), les inserts (traverses PI) à l’exclusion des tirefonds spéciaux,
goujons-tirefonds, butées, semelles et lames ou clips d’attaches.

Les valeurs nominales des dimensions fonctionnelles sont précisées pour chaque produit dans les
parties 2 à 3. Les prescriptions de la SNCF en matière de contrôles dimensionnels sont reprises dans
l’annexe 7.

6.2 Procédé de fabrication


6.2.1 Prescriptions générales

Sauf dérogation par la SNCF, les traverses biblocs à démoulage immédiat ne doivent faire l’objet
d’aucune manipulation avant expiration d’un délai minimal de 20 h après démoulage.

Bétonnage par temps froid : la température dans le hall de fabrication et dans le hall de cure doit rester
dans tous les cas supérieure à +5°C. Lors de leur mise en œuvre les granulats ne doivent être ni gelés,
ni recouverts de glace. Pour les températures extérieures comprises entre 0°C et –5°C, le bétonnage
doit être effectué avec de l’eau portée à une température de +40°C environ. Sauf dans le cas de
granulats stockés hors gel, la fabrication doit être arrêtée si la température extérieure est inférieure à –
5°C.

Lorsque la température extérieure est inférieure à 0°C, les traverses fabriquées suivant la technique du
démoulage immédiat ne doivent sortir du hall de cure qu’après un délai supplémentaire de cure de 12 h.

Si la fabrication du produit inclue le collage de goujons tirefonds, la température du poste de travail


correspondant doit être prise en compte pour l’application de la CT IGEV 766.

Après l’expiration du délai minimal de cure, les traverses biblocs et monoblocs doivent être superposées
sur une hauteur correspondant en principe à 16 lits de traverses biblocs maximum ou 20 lits de
traverses monoblocs maximum, chaque lit étant séparé du précédent par des tasseaux placés sur la
face supérieure des blochets ou de la traverse, en dehors des tables d’appui. Un plan de stockage
précisant l’indication des lots de fabrication est tenu à jour par le fabricant.

6.2.2 Maturation naturelle

Par temps chaud, la maturation du béton doit être poursuivie pendant au moins sept jours après la mise
en stock des traverses si les conditions atmosphériques continue de la justifier.

6.3 Etat de surface

Toutes les traverses doivent être examinées du point de vue aspect et santé. Toute traverse présentant
des défauts au démoulage doit être rebutée.
Le niveau acceptable de l’état de surface est défini au « dossier processus de fabrication ».

6.4 Isolation électrique


Le paragraphe 6.4 de la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

12
CT IGEV 003 Indice B

6.5 Marquage

Les traverses ou supports spéciaux doivent porter, sur la face supérieure, les informations permanentes
et pérennes suivantes :
- la marque du fournisseur et l’identification du site de production
- le mois et le millésime de l’année de fabrication
- le type de traverse (par exemple : M 260 PI) ou de support (par exemple : S376 IP)
- l’identification du moule pour les traverses
- le marquage RFF.

7 ESSAIS SUR LE PRODUIT


7.1 Généralités

- Les produits faisant l’objet du marché doivent être qualifiés préalablement à leur fabrication en série. Le
dossier de qualification du produit est instruit par la Division IGEVT de la SNCF, qui peut procéder aux
essais mécaniques de qualification (moments sous rail et au centre statiques ou dynamiques) dans son
centre d’essai si le produit n’est pas déjà certifié par un organisme accrédité.

- La demande de qualification est adressée à la Direction des Achats qui juge de la suite à donner à la
demande dans le cadre de la politique d’achat de la SNCF. En principe les frais de qualification sont à
la charge du fournisseur; toutefois dans certain cas (demande de nouveau produit à son initiative,
sécurité d’approvisionnement) la SNCF peut décider de prendre en charge financièrement ces frais. Les
frais de qualification comprennent les frais de dossier et éventuellement les frais d’exécution des essais
de qualification

- Pour les traverses monoblocs, biblocs ou supports spéciaux, la qualification s’applique à chaque produit
(différencié par sa codification technique suivant l’annexe 1) et son dossier technique de qualification au
sens du paragraphe 4.4.2.1.

- La SNCF se réserve le droit de renouveler partiellement les essais de qualification, à ses frais, en cours
de marché. Cette vérification est dénommée « confirmation de qualification ». La confirmation de la
qualification est déclenchée par la SNCF (IGEVT) en principe pour chaque produit une fois par an ou
après un arrêt de production significatif (> 1 an). En cas de résultat négatif la production est suspendue
et un contre essai est effectué sur plus d’échantillons. Si le résultat après contre-essai reste négatif, la
qualification du produit est annulée et le fournisseur est tenu de présenter à ses frais une nouvelle
demande de qualification.

- Pour prévenir cette dernière situation il est mis en place au titre de l’assurance qualité une relation entre
les performances initiales mesurées au cours des essais de type (supérieures ou égales aux
performances minimales requises) et les performances mesurées au cours des essais de série ; les
modalités en sont précisées dans les parties 2 à 3 pour les essais mécaniques.

7.2 Paramètres mécaniques

- Fissure initiale: fissure de largeur ≥ 0,01 mm qui survient sur la face tendue de l’élément en béton et
dont la longueur atteint ou dépasse 15 mm d’un côté ou de l’autre dudit élément et qui s’allonge ou
s’élargit avec l’augmentation de la charge.
Pendant l’application des charges d’essai définies dans les normes EN 13230-2, 3 et 4, la largeur de la
fissure doit être mesurée avec une précision de 0,01 mm en utilisant un microscope de grossissement
minimum x 20 (ou moyen équivalent) . Les mesurages sont effectués à 15 mm de la face tendue des deux
cotés de l’élément en béton.
Pour les essais de charge positive, la hauteur de mesure est déterminée à partir de la face supérieure de
l’élément béton prise comme face de référence :

13
CT IGEV 003 Indice B

- essai sous rail des traverses biblocs


hr1

hr1 –15
Face tendue

- essai en section centrale des traverses monobloc

hP –15
Face
tendue

Si hr1 ou hp sont inférieur à la cote nominale de la traverse, le tracé de la ligne de référence se fera par
rapport à la face inférieure de la traverse.

NOTA :Un talochage de la zone d’observation avant séchage des traverses à démoulage immédiat ou
un meulage fin de cette même zone sont tolérés afin de faciliter l’observation des fissures.

7.3 Essais sur les produits

Le plan qualité de l’usine doit préciser les moyens et la fréquence des contrôles de dimensions. Les
critères d’acceptation vis à vis des tolérances dimensionnelles sont précisées en annexe 7. Les
modalités d’application de cette annexe sont décrites dans le plan qualité de l’usine et approuvées par la
SNCF (département AF)

Un lotissement est créé pour l’acceptation des produits fabriqués en série.

Pour les traverses, un lot doit correspondre à une fabrication continue dans des conditions
rigoureusement identiques de traverses du même type générique. La taille du lot ne doit jamais
dépasser une journée de fabrication ou un poste de fabrication si plusieurs postes. Un lotissement
différent pour les essais de charge statique et le contrôle dimensionnel peut être mis en œuvre. Le choix
du lotissement est précisé par le plan qualité et approuvé par la SNCF (Département AF).

Le plan qualité de l’usine prévoit un essai de série statique (moment sous rail pour traverses ou moment
au centre pour supports) sur au moins un échantillon par lot. L’essai est effectué 28 jours au moins et 42
jours au plus après la fabrication. Si l’élément béton ne répond pas au critère défini dans les parties 2 à
4, il est refusé et des contre-essais doivent être effectués sur 5 éléments du même lot. Ces contre-
essais doivent être tous satisfaisants, sinon le lot est refusé.
Si 2 lots successifs ne donnent pas satisfaction après les contre-essais, la fabrication est suspectée de
ne plus être conforme à l’homologation et le fournisseur a l’obligation d’avertir immédiatement la SNCF.

14
CT IGEV 003 Indice B

7.4 Essais du béton

7.4.1 Essais de qualification du béton

La partie béton du dossier de qualification visé au point 4.4.2.1 comprend obligatoirement des valeurs de
référence pour la résistance à la compression et la résistance à la traction du béton à 7 jours et à 28
jours.
Les essais à 7 jours sont effectués sur 6 éprouvettes pour la compression et 6 éprouvettes pour la
traction ; les essais à 28 jours sont effectués sur 16 éprouvettes pour la compression et 16 éprouvettes
pour la traction. L’ensemble des éprouvettes est confectionné avec le béton des gâchées destinées à la
fabrication des traverses utilisées pour les essais de qualification.

Les valeurs de référence en compression et en traction sont calculées de la façon suivante :


RC7 ou RT7 = 0.95 m et RC28 ou RT28 = m - 0.8 s
n n

∑ ri ∑ (r − m)
2
i
i =1
m= i =1
s=
avec n et n
où ri = résistance d’une éprouvette
n = nombre d’éprouvette de l’essai.

7.4.2 Essais de série du béton

Le plan qualité de l’usine du fournisseur doit prévoir des essais de série de contrôle de la résistance à la
compression et de la résistance à la traction à 7 et à 28 jours, avec une périodicité minimale d’une
semaine en cours de fabrication. Les essais à 7 jours sont effectués sur 3 éprouvettes pour la
compression et 3 éprouvettes pour la traction ; les essais à 28 jours sont effectués sur 3 éprouvettes
pour la compression et 3 éprouvettes pour la traction . L’ensemble des éprouvettes est confectionné
avec le béton des gâchées destinées à la fabrication de traverses de série incluant les traverses
soumises à un essai de série de moment sous rail statique .

Les valeurs de contrôle en compression et en traction sont calculées de la façon suivante :


CC7 ou CT7 = 0.95 m et CC28 ou CT28 = 0.95 m
n

∑r i
m= i =1

avec n

où ri = résistance d’une éprouvette


n = nombre d’éprouvette de l’essai.

Si CC7 < 0.9 RC7 ou si CT7 < 0.9 RT7, le fabricant recherche les causes de l’insuffisance par rapport
au béton de référence.
Si CC28 < 0.9 RC28 ou si CT28 < 0.9 RT28, le fabricant soumet à l’acceptabilité par la SNCF
(Département AF) l’ensemble des fabrications entre deux essais de contrôle de béton satisfaisant.

7.5 Essais en relation avec les systèmes d’attaches

Pour la qualification d’un nouveau produit traverse, utilisant un système d’attache déjà homologué, il est
effectué un essai de qualification dénommé « résistance sous chargement oblique », décrit dans
l’annexe 3. Cet essai n’est en principe pas effectué en confirmation de qualification. En cas de
qualification suite à une modification mineure d’un produit traverse qualifié la dispense de cet essai est
décidée par la SNCF (IGEVT).

15
CT IGEV 003 Indice B

Pour la qualification d’un nouveau produit traverse, utilisant un système d’attache déjà homologué, il est
effectué un essai de résistance électrique (voir 6.4). Cet essai n’est en principe pas effectué en
confirmation de qualification. En cas de qualification suite à une modification mineure d’un produit
traverse qualifié la dispense de cet essai est décidée par la SNCF (IGEVT).

7.6 Essais complémentaires


Un essai de résistance à l’abrasion du béton vis à vis du ballast est requis pour la qualification d’un
nouveau produit. Il est effectué suivant la méthode décrite dans l’annexe 4. Cet essai n’est en principe
pas effectué en confirmation de qualification. En cas de qualification suite à une modification mineure
d’un produit traverse qualifié la dispense de cet essai est décidée par la SNCF (IGEVT) ; une dispense
est normalement accordée si le produit utilise une formule de béton (notamment agrégats) déjà
employée dans un autre produit qualifié.

Aucun essai de résistance au gel-dégel n’est requis.

L’essai d’absorption d’eau par le béton à la pression atmosphérique (porosité) est systématiquement
effectué au cours des qualifications ou confirmation de qualification en suivant les prescriptions de
l’annexe C de la norme.

La SNCF se réserve la possibilité de réaliser des essais complémentaires permettant de s’assurer de


l’homogénéité du béton sur l’ensemble du produit.

8 MAITRISE DE LA QUALITE
L’article 8 la norme EN 13230-1 s’applique dans son intégralité.

16
CT IGEV 003 Indice B

Partie 2 – Traverses monobloc précontraintes - Prescriptions


complémentaires SNCF
1 DOMAINE D’APPLICATION
L’article 1 de la norme EN 13230-3 s’applique dans son intégralité.
Caractéristiques dimensionnelles nominales et désignation des produits :

Dimensions / Produit M 140 NP M 260 NP M 440 NP M 450 NP


L (mm) 2226 – 2268 2490 - 2510 2226 - 2260 2400 – 2422
L p (mm) 351 – 371 > 450 351 – 368 438 - 449
b1 (mm) 290 290 290 290
b2 (mm) > 180 > 180 > 180 > 180
hp1 (mm) 140 170 220 220
hp2 (mm) > 132 > 170 > 200 > 200
hp3 (mm) < 213 < 202 < 293 < 293
hp5 (mm) >130 > 145 > 190 > 170
i 1/20 1/20 1/20 1/20
m (kg) 195 – 215 245- 270 280- 300 285 - 300
Système attaches Nabla + Nabla + Nabla + Nabla +
Gaine NFF 50- Gaine NFF 50- Gaine NFF 50- Gaine NFF 50-
009 009 009 009
L 1 (mm) 1758 1758 1758 1758

Dimensions / Produit M 260 PI M 440 PI M 450 PI


Système attaches Fastclip + Fastclip + Fastclip +
Insert Pandrol Insert Pandrol Insert Pandrol
L 1 (mm) 1690,5 1690,5 1690,5
hp3 (mm) (1) < 226 < 276 < 276
Autres dimensions idem idem idem
M 260 NP M 440 NP M 450 NP
(1)
: attaches prémontées

NOTA : Les traverses M453 NP et M453 PI font partie des éléments spéciaux traités en
partie 5.

2 REFERENCES NORMATIVES
L’article 2 de la norme EN 13230-2 s’applique dans son intégralité.

3 TERMES ET DEFINITIONS
L’article 3 de la norme EN 13230-2 s’applique dans son intégralité.

4 ESSAIS SUR LES PRODUITS


4.1 Montage d’essai

17
CT IGEV 003 Indice B

4.1.1 Symboles

Frr palier de charge précédant le premier palier de charge d’essai positive, pour lequel une
fissure mesurée en charge, à une distance (hr1 - 15 mm) de la table d’appui du rail, avec une
précision de 0,01 mm, est égale ou supérieure à 0,02 mm sur l’une des faces.

Frrn palier de charge précédant le premier palier de charge d’essai négative pour lequel une
fissure mesurée en charge, à 15mm de la partie supérieure de la table d’appui du rail, avec une
précision de 0,01 mm, est égale ou supérieure à 0,02 mm sur l’une des faces.

Fr0,05 palier de charge précédant le premier palier de charge d’essai positive pour lequel une
fissure résiduelle mesurée après retrait de la charge, à une distance (hr1 - 15 mm) de la table
d’appui du rail, avec une précision de 0,01 mm, est égale ou supérieure à 0,06 mm sur l’une des
faces.

Fr0,05n palier de charge précédant le premier palier de charge d’essai négative pour lequel
une fissure résiduelle mesurée après retrait de la charge, à 15 mm de la partie supérieurs de la
table d’appui du rail, avec une précision de 0,01 mm, est égale ou supérieure à 0,06 mm sur l’une
des faces.

Fr0,5 premier palier de charge positive pour lequel une fissure résiduelle mesurée après retrait de
la charge, à une distance (hr1 - 15 mm) de la table d’appui du rail, avec une précision de 0,01 mm,
est égale ou supérieure à 0,5 mm sur l’une des faces.

4.1.2 Section sous rail


Le paragraphe 4.1.2 la norme EN 13230-2 d’avril 2003 s’applique dans son intégralité.
4.1.3 Section centrale
Le paragraphe 4.1.3 la norme EN 13230-2 d’avril 2003 s’applique dans son intégralité.
4.2 Procédures d’essai
4.2.1 Charges d’essai
Section sous rail
Les performances demandées par la SNCF et les charges d’essai en découlant sont les suivantes :

Produit M 140 NP M 260 PI M 440 PI M 450 PI


/ M 260 NP M 440 NP M 450 NP
Performances
Mdr en kN.m 10.769 16.250 9.231 13.000
L r en mm 400 600 400 500
Fr0 en kN 140 130 120 130
Fr0 x k1d en kN 220 210 200 210
Fr0 x k2d en kN 320 290 320 330

Section centrale
Les performances demandées par la SNCF et les charges d’essai en découlant sont les suivantes :

Produit M 140 NP M 260 PI M 440 PI M 450 PI


/ M 260 NP M 440 NP M 450 NP
Performances
L c en mm 1524 1524 1524 1524
Mdc en kN.m 7.12 7.12 7.12 7.12
Fc0 en kN 20 20 20 20
Mdcn en kN.m 14.24 14.24 14.24 14.24
Fc0n en kN 40 40 40 40

18
CT IGEV 003 Indice B

4.2.2 Essai statique


4.2.2.1 Essais statiques section sous rail

L’essai de qualification est effectué pour déterminer Frr seulement. Pour chaque produit qualifié on
calcule la valeur de référence du produit Fr1 = moyenne (Frr ) pour les 6 échantillons de l’essai de
qualification.

L’essai de série est effectué sur une traverse en appliquant des paliers supplémentaires de 10 kN
au delà de Fr0 jusqu’à détermination de Frr .

4.3 Critères d’acceptation


4.3.1 Essai statique
4.3.1.1 Section sous rail
Frr > Fr0

4.3.1.2 Section centrale


Fcrn > Fc0n et
Fcr > Fc0

4.3.2 Essai dynamique


Fr0.05 > Fr0 x k1d
(Fr0.5 ou FrB ) > Fr0 x k2d

4.3.3 Essai de fatigue


L’essai de fatigue n’est pas requis.

4.4 Essais de qualification


Le paragraphe 4.4 la norme EN 13230-2 s’applique dans son intégralité.

4.5 Essais de série

Si Frr > Fr0 le plan qualité de l’usine enregistre cette valeur et calcule la moyenne glissante (sur 6
valeurs) des valeurs en fabrication pour comparaison à la valeur de référence Fr1 . Ce suivi doit
être tenu à la disposition de la SNCF en permanence. La traverse ayant fait l’objet de l’essai est
repérée par un point à la peinture bleue.
Si Frr < Fr0 la traverse est rebutée et des contre-essai sont effectués sur cinq autres traverses du
même lot. Si un des contre-essai ne respecte pas la condition Frr > Fr0 le lot complet est rebuté;
sinon les traverses sont repérées par un point à la peinture bleue et les valeurs enregistrées.
Les traverses repérées par un point bleu sont expédiées, mélangées avec les autres traverses
neuves à raison d’une traverse par wagon ou par camion.

19
CT IGEV 003 Indice B

Partie 3 – Traverses biblocs en béton armé - Prescriptions complémentaires


SNCF
1 DOMAINE D’APPLICATION
Caractéristiques dimensionnelles nominales et désignation des produits :

Dimensions / B 241 CT B 244 NP


Produit
L (mm) 2226 - 2260 2226 - 2260
L p (mm) 351 – 368 351 – 368
L 3 (mm) 680 680
b1 (mm) 290 290
b2 (mm) > 220 > 180
hr1 (mm) 170 170
hr2 (mm) > 155 > 155
hr3 (mm) < 190 < 210
hr4 (mm) >150 > 160
i 1/20 1/20
m (kg) 155 – 170 155 - 170
Système Crapaud RN + Nabla +
attaches Garnitures Gaine NFF 50-
Thiollier 009
L 1 (mm) 1819 + 1774 1753

Dimensions / B 440 NP B 440 PI B 450 NP B 450 PI


Produit
L (mm) 2226 - 2260 2226 - 2260 2400 – 2422 2400 – 2422
L p (mm) 351 – 368 351 – 368 438 - 449 438 - 449
L 3 (mm) 680 680 840 840
b1 (mm) 290 290 290 290
b2 (mm) > 180 > 180 > 180 > 180
hr1 (mm) 220 220 220 220
hr2 (mm) > 220 > 220 > 220 > 220
hr3 (mm) < 293 < 276 (1) < 261 < 276 (1)
hr4 (mm) > 200 > 200 > 200 > 200
i 1/20 1/20 1/20 1/20
m (kg) 195- 210 195 - 210 245 - 255 245 - 255
Système attaches Nabla + Fastclip + Nabla + Fastclip +
Gaine NFF 50- Insert Pandrol Gaine NFF 50- Insert Pandrol
009 009
L 1 (mm) 1756 1688,5 1756 1688,5
(1)
: attaches prémontées

2 REFERENCES NORMATIVES
L’article 2 de la norme EN 13230-3 s’applique dans son intégralité.

20
CT IGEV 003 Indice B

3 TERMES ET DEFINITIONS
L’article 3 de la norme EN 13230-3 s’applique dans son intégralité.

4 ESSAIS SUR LES PRODUITS


4.1 Montage d’essai
4.1.1 Symboles

Fr0,05 palier de charge précédant le premier palier de charge d’essai positive pour lequel une
fissure résiduelle mesurée après retrait de la charge, à une distance (hr1 - 15 mm) de la table
d’appui du rail, avec une précision de 0,01 mm, est égale ou supérieure à 0,06 mm sur l’une des
faces.

Fr0,05n palier de charge précédant le premier palier de charge d’essai négative pour lequel
une fissure résiduelle mesurée après retrait de la charge, à 15 mm de la partie supérieurs de la
table d’appui du rail, avec une précision de 0,01 mm, est égale ou supérieure à 0,06 mm sur l’une
des faces.

Fr0,5 premier palier de charge positive pour lequel une fissure résiduelle mesurée après retrait de
la charge, à une distance (hr1 - 15 mm) de la table d’appui du rail, avec une précision de 0,01 mm,
est égale ou supérieure à 0,5 mm sur l’une des faces.

4.2 Procédures d’essai


4.2.1 Charges d’essai
Les performances demandées par la SNCF et les charges d’essai en découlant sont les suivantes :

Produits B 241 CT B 440 PI B 450 PI


/ B 244 NP B 440 NP B 450 NP
Performances
Mdr en kN.m 9,231 10,0 14,0
L r en mm 400 400 500
Fr0 en kN 120 130 140
k1d x Fr0 en kN 180 200 200
k2d x Fr0 en kN 260 260 320
k1s x Fr0 en kN 230 230 250

(Fr0n = 0.5 x Fr0)

4.2.2 Essai statique

L’essai de qualification (voir figures 1 et 3) est effectué, à l’endroit (moment positif) et à l’envers
(moment négatif), pour déterminer les 2 valeurs Fr0.05 et Fr0.05n. Pour chaque produit qualifié on
calcule les valeurs de référence du produit :
Fr2 = moyenne (Fr0.05 )
Fr2n = moyenne (Fr0.05n )
les moyennes étant calculées pour les 6 blochets de l’essai de qualification.
On calcule également la valeur de contrôle : F2 = 0.9 x Fr2

21
CT IGEV 003 Indice B

L’essai de série (voir figure 2) est effectué sur une traverse avec un blochet à l’endroit en faisant une
première montée en charge jusqu’à la valeur k1s x Fr0. Après retrait de la charge l’ouverture de la
fissure résiduelle est notée. Une deuxième montée de charge est effectuée jusqu’à la valeur F2 – 20
kN, puis des montées par palier supplémentaires de 10 kN sont réalisées. Entre chaque palier de
charge, l’ouverture de la fissure résiduelle est mesurée. L’essai est arrêté après détermination de
Fr0,05.

Charge

0,05

800 kN/minute
max

10 kN
o
10 kN

120kN/minute
max
Temps

10 secondes min
5 minutes max
Vérification de la fissure
Figure 1 : Procédure d‘essai statique de la section sous rail positif de l’essai de qualification

Charge

0,05
10 kN
F2
800 kN/minute
max
F2-20 kN
10 kN
k1s x Fr0
120kN/minute
max
Temps

10 secondes min
5 minutes max
(1)
Figure 2 : Procédure d‘essai statique de la section sous rail positif de l’essai de série
(1) Vérification de la fissure et enregistrement de la valeur de l’ouverture.

22
CT IGEV 003 Indice B

Charge

0,05n

800 kN/minute
max
10 kN
on 10 kN

120kN/minute
max
Temps

10 secondes min
5 minutes max
Vérification de la fissure
Figure 3 : Procédure d‘essai statique de la section sous rail négatif de l’essai de qualification

4.2.3 Essai dynamique

Le paragraphe 4.2.3 de la norme EN 13230-3 s’applique dans son intégralité.

4.3 Critères d’acceptation


4.3.1 Essai statique
Fr0.05 > k1s x Fr0
Fr0.05n> k1s x Fr0n

4.3.2 Essai dynamique


Fr0.05 > k1d x Fr0
(Fr0.5 ou FrB ) > k2d x Fr0
4.4 Essais de qualification
Le paragraphe 4.4 de la norme EN 13230-3 s’applique dans son intégralité.

4.5 Essais de série


4.5.1 Essai statique positif sous rail

Cet essai est réalisé en appliquant la procédure d’essai représentée à la figure 2.


Le plan qualité de l’usine enregistre les valeurs Fr 0.05 et calcule les moyennes glissantes (sur 6
valeurs) des valeurs en fabrication pour comparaison aux valeurs de référence Fr2. Ce suivi doit
être tenu à la disposition de la SNCF en permanence.

Si la condition [Fr0.05 ≥ F2] n’est pas respectée, la traverse est rebutée et des contre-essais sont
effectués sur cinq autres traverses du même lot. Si un des contre-essai ne respecte pas la
condition [ Fr0.05 ≥ F2] le lot complet est rebuté sinon les valeurs de Fr0.05 des traverses de
contre-essai sont enregistrées.

23
CT IGEV 003 Indice B

Les traverses d’essai dont la fissure mesurée hors charge en fin d’essai est restée inférieure ou
égale à 0,1 mm sont repérées par un point à la peinture bleue sur la face supérieure et mises au
stock.

Les traverses repérées par un point bleu sont expédiées, mélangées avec les autres traverses
neuves à raison d’une traverse par wagon ou par camion.

A l’occasion des confirmations de qualification, le fournisseur peut solliciter une révision des valeurs
de contrôle si l’application sur la période précédente a montré des difficultés d’application justifiées.
Les valeurs de référence ne peuvent être alors révisées qu’avec une nouvelle qualification complète
et non une simple confirmation de qualification.

4.5.2 Béton
Le paragraphe 4.5.2 de la norme EN 13230-3 s’applique dans son intégralité.

5 ENTRETOISE EN ACIER
5.1 Généralités
Le paragraphe 5.1 de la norme EN 13230-3 s’applique dans son intégralité.

5.2 Aciers
Le paragraphe 5.2 de la norme EN 13230-3 s’applique dans son intégralité.

5.3 Géométrie de l’entretoise

La section minimale recommandée de l’entretoise est un profilé en cornière 60x60x8 (mm) disposé à 45
° avec plan de symétrie horizontal (<).

5.4 Aspect de l’entretoise en acier

Le paragraphe 5.4 de la norme EN 13230-3 s’applique dans son intégralité.

6 CRITERES DE CONCEPTION RELATIFS A L’INTEGRATION DE L’ENTRETOISE EN ACIER


Le paragraphe 6 de la norme EN 13230-3 s’applique dans son intégralité.

7 FABRICATION
Le paragraphe 7 de la norme EN 13230-3 s’applique dans son intégralité.

24
CT IGEV 003 Indice B

Partie 5 – Eléments spéciaux- Prescriptions complémentaires SNCF


A.1.1 Traverses spéciales précontraintes

Produit M 453 (PI ou NP ) : traverse monobloc avec fixations pour rails de sécurité.

Cette traverse précontrainte est une variante de la traverse M 450 PI ou NP comportant dans la partie
centrale de la traverse des tables d’appui et des fixations pouvant recevoir deux rails de sécurité. En
conséquence toutes les exigences du produit M 450 PI ou NP (partie 2) sont applicables au produit. Les
prescriptions fonctionnelles applicables à la fixation des rails de sécurité sont reprises dans l’annexe 8.

A.1.2 Supports spéciaux précontraints

Produit générique S 370 IP : supports précontraints utilisés comme traverses spéciales

Ces supports sont utilisés comme des traverses avec 2 files de rails de roulement fixées par selles
inclinées à attaches indirectes. Le support de base est le support pour appareil de voie A 370 IP ; En
conséquence toutes les exigences du produit A 370 IP (CT IGEV 006) sont applicables au produit.

Les variantes suivantes sont répertoriées et font l’objet d’un plan décrivant la position des fixations :
• support avec un contre rail
• support avec un contre rail et deux butées de selles
• support avec deux butées de selles
• support avec un rail de sécurité et deux butées de selles
• support avec un rail de sécurité
• support avec un rail de sécurité, un contre rail et deux butées de selles
• support pour passage à niveau avec platelage béton ou caoutchouc
• support pour Détecteurs de Boites Chaudes

25
CT IGEV 003 Indice B

ANNEXE N°1 - CLASSIFICATION TECHNIQUE DES TRAVERSES POUR VOIES PRINCIPALES A


ECARTEMENT NORMAL
_____________
1. Codification

Le code comprend 6 caractères au moins:


Option
d’équipement (fac)
L C C C L L C L

Type de rail (fac)


Type de
traverse particularité
Type d’ancrage
longueur
Type d’attaches
Epaisseur
sous rail

1 lettre indiquant le type de traverse

B traverse biblocs pour voie ballastée (EN 13230-3)


M traverse monobloc pour voie ballastée (En 13230-2)
A support béton pour appareil de voie (EN 13230-4)
S supports spéciaux précontraints utilisés comme traverse (EN 13230-5)
D traverse à coque ou chaussons pour voie sur dalle
C support à coque ou chaussons pour voie sur dalle

1 groupe de 3 chiffres

le 1er chiffre indique l’épaisseur de la traverse sous rail y compris la selle (incidence gabarit et
bourrage mécanique):

Code Hauteur sous rail


1 14 cm
2 17 cm
3 20 cm
4 22 cm

le 2ème chiffre correspond à la longueur de la traverse et au porte à faux de la traverse Lp


(distance entre l’axe de la table d’appui et l’extrémité de la traverse à sa base)
Code L inimum L maximum Lp remarques
3 Lp < 0.349 réservé
4 2226 mm 2260 0.350 ≤ Lp < 2260 mm : longueur
mm 0.399 maxi pour
dégarnissage en quai
5 2400 mm 2422 0.400 ≤ Lp < 2415 mm : nominal
mm 0.449 VAX U41
6 2490 mm 2510 Lp ≥ 0.450 2500 mm : nominal
mm mono U31/U41
7 2600 mm 2600 Supports appareils
mm pour aiguillage
Supports spéciaux
précontraints
8 2800 mm 2800 Supports appareils
mm renforcés pour zone
d’aiguillage
9 L > 2800 Supports appareils
renforcés
L = 3000 à 4600 par
pas de 200 mm

26
CT IGEV 003 Indice B

ème
Le 3 chiffre facultatif indique une particularité par rapport au modèle de base.

Code Traverses Supports béton pour Supports


appareil de voie spéciaux
précontraints
utilisés comme
traverse
0 Modèle de base (pour Modèle de base Equipement
rails U50 et UIC60) spécial à définir
1 Doubles fixations pour Support VCC Contre-rail
rails à patin > 150 mm ou
< 130 mm avec
écartements multiples
2 Fixations surécartées Support cœur avec Contre-rail +
permettant plusieurs surépaisseur plaques-butées
possibilités de réglage de (courbe de
la position du rail par faible rayon)
remplacement des butées
3 avec fixations pour rail de Supports utilisés Avec plaques
sécurité comme traverse butées
avec rails de (courbe de
sécurité ou contre faible rayon)
rail ou butées, PN ,
DBC
4 Traverse pour rails à patin Support VPM
de 130 à 150 mm
5 Traverse pour voie de Support rainuré pour pour DBC
service passage de câbles
type 1
6 Support rainuré pour pour PN
passage de câbles
type 2
7 Supports particuliers pour DBC/DFS
sortie de croisement
8 Support AD modèle
77 hors dilateur
9 Support AD modèle
77 sous dilateur

1 groupe de 2 ou 3 lettres/chiffres

la 1ère lettre indique le type de système d’attaches


C crapaud RN
N Nabla
P Pandrol Fastclip
W Vossloh W14
I attache indirecte sur selle
S lame élastique simplifiée

La 2ème lettre indique le type d’ancrage dans la traverse


T garniture Thiollier
P insert d’ancrage femelle isolant
G autre gaine
I insert

Le 3ème chiffre facultatif indique les traverses ne pouvant être utilisées qu’avec un seul profil
de rail :
3 rail à patin ≤ 130
4 rail 46 kg/m patin de 134

27
CT IGEV 003 Indice B

5 rail U50
6 rail UIC60

1 lettre facultative

la lettre indique une option d’équipement


A : indique que la traverse est équipée de patins réducteurs d’attrition

2. Exemples de transposition des produits:

1 – traverses biblocs

VAX U20 CRG


B 244 NP
VAX U21 NAG
VAX U201 CRT B 241 CT
VAX U31 NAT B 440 NP
VAX U41 NAT B 450 NP

2 – traverses monoblocs

Mono U31 NAT M 260 NP


Mono U 31 NAG
Traverse de 2,26 m ép 22 cm M 440 NP
Traverse de 2,42 m ép 22 cm M 450 NP
Traverse de 2,42 m ép 22 cm
pour rails de sécurité M 453 NP

3 – support spéciaux précontraints utilisés comme traverse

SAT U405 (DBC) S 375 IP


SAT U406 (PN) S 376 IP
SAT U407 (DBC/DFS) S 377 IP
SAT U307 (DBC/DFS) S 277 IP

4 – traverse pour VSB

traverse pour pose avec coques D 430 IP

28
CT IGEV 003 Indice B

ANNEXE N°2 - LISTE DES NORMES ET RECOMMANDATIONS NATIONALES APPLICABLES

LCPC Recommandations pour la Juin 1994


prévention des désordres dus à
l’alcali-réaction
AFNOR XPP 18545 Granulats, définition conformité, Février 2004
spécifications
NF EN 1008 Eau de gâchage Juillet 2003
NF EN 934-2 Adjuvants pour béton Septembre
2002
ASQPE Liste des armatures de Janvier
précontrainte – ASQPE Rev 3 2006

29
CT IGEV 003 Indice B

ANNEXE N°3 - ESSAI DE RESISTANCE SOUS CHARGEMENT OBLIQUE

Conduite de l’essai

Cet essai de fatigue est destiné à s’assurer de la résistance du béton aux efforts combinés transmis par
le système d’attache. La traverse doit être utilisée au début de l’essai, 28 jours au moins et 42 jours au
plus après sa fabrication.

La charge dynamique est appliquée par un vérin sur la traverse par l’intermédiaire d’un dispositif de
bielles inclinées (suivant figure 3 de la norme EN13146-4).

La traverse repose sur un appui rigide par l’intermédiaire d’un matériau déformable (feuille de
contreplaqué par exemple) ou plastique.

La charge appliquée (pour les deux rails) varie entre 10 kN et 2 Pv à une fréquence de 4 ± 1 Hz pendant
3.10 6 cycles. Les valeurs 2 Pv et α sont caractéristiques du système d’attaches. Par défaut 2 Pv = 126
kN et α = 33 °.

Critère d’acceptation

A l’issue de l’essai, le béton au voisinage du système d’attache ne doit pas être détérioré et les inserts
ne doivent pas être désolidarisés du béton.

30
CT IGEV 003 Indice B

ANNEXE N°4 - ESSAI DE RESISTANCE DU BETON A L’ABRASION

Conduite de l’essai

Cet essai de fatigue est destiné à s’assurer de la résistance du béton vis à vis du ballast. La traverse
doit être utilisée au début de l’essai , 28 jours au moins et 42 jours au plus après sa fabrication.

La charge dynamique est appliquée par un dispositif type « vibrogir » comprenant une cuve remplie de
ballast recevant la traverse, des rails de longueur 11 à 12 m, un vibrateur à excentriques chargeant
dynamiquement la traverse en vertical par l’intermédiaire des rails et d’une poutre de répartition.

Le ballast, de qualité LGV, est remplacé pour chaque essai.

La flèche des rails et l’effort du vibrateur sont réglés pour maintenir l’effort dans la plage de 0 à 50 kN
par file de rail.

L’essai de fatigue est effectué à une fréquence d’environ 50 Hz, en ménageant des arrêts de vibration
au moins un quart du temps. La durée cumulée de chargement dynamique doit être de 36 X 106 cycles
(environ 200 heures).

Critère d’acceptation
A l’issue de l’essai, la traverse ne doit pas perdre plus de 3 % de sa masse initiale.

31
CT IGEV 003 Indice B

ANNEXE N°5 - DOSSIER BETON

RAISON SOCIALE FOURNISSEUR

USINE

DOSSIER BETON
COMPOSITION, FABRICATION, PERFORMANCES
ET ALCALI-REACTION.

REFERENCE DU DOSSIER : N°

FOURNISSEUR S.N.C.F
(IG EVT)

Rédacteur : Validé par : Approuvé par : Accepté par :

Date : Date : Date : Date :

Signature : Signature : Signature : Signature :

32
CT IGEV 003 Indice B

EVOLUTION DU DOCUMENT

INDICE DATE MOTIF DE L’EVOLUTION

SOMMAIRE DU DOSSIER

CHAPITRE 1 : - CARACTERISTIQUES DU CIMENT

CHAPITRE 2 : - CARACTERISTIQUES DES GRANULATS

CHAPITRE 3 : - CARACTERISTIQUES DE L’EAU DE GACHAGE

CHAPITRE 4 : - CARACTERISTIQUES DES ADJUVANTS

CHAPITRE 5 : - COMPOSITION DU BETON D’ETUDE EN POIDS SEC

CHAPITRE 6 : - CARACTERISTIQUES MECANIQUES DU BETON D’ETUDE

CHAPITRE 7 : - COURBES GRANULOMETRIQUES DES GRANULATS

CHAPITRE 8 : - COURBES GRANULOMETRIQUES DU BETON

IL EST RAPPELE QUE CONFORMEMENT A LA NORME EN 13230 – 1, AUCUN CHANGEMENT DANS LES MATERIAUX UTILISES NE
DOIT ETRE REALISE SANS L’ ACCORD DU CLIENT (SNCF IGEVT).

33
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 1 : CARACTERISTIQUES DU CIMENT

Le ciment doit être conforme aux normes européennes en vigueur ou à défaut


aux normes nationales.

La description du ciment doit reprendre les caractéristiques ci-dessous :

- Provenance

- Marque

- Désignation (CEM I …)

- Classe de résistance (52.5…)

- Mode de livraison (vrac…)

- Caractéristiques (compression, consistance, stabilité aux expansifs, masse


volumique, densité, vitesse de prise…)

- Caractéristiques chimiques (teneur en alcalin (exprimé en Na2O), teneur en


SO3…)

34
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 2 : - CARACTERISTIQUES DES GRANULATS


Les granulats doivent être conformes aux normes européennes en vigueur ou à défaut aux normes nationales.

La description des granulats doit reprendre les caractéristiques ci-dessous :

- Type de granulat (gravillon, sable …)

- Granulométrie (10/20 roulé lavé…)

- Masse volumique en t/m3

- La provenance (nom de la carrière, n° et date d’autorisation de fourniture


SNCF, ou NF éventuel, date d’agrément…)

Si carrière non agrée par la SNCF.

- Nature géologique (% basalte, quartz…)

- Courbes granulométriques

- Analyse pétrographique (Potentialité à la réaction alcali-silice et alcali-


carbonate, particules entraînant une faible résistance à l’abrasion, particules
hydrophiles entraînant des dégâts dus au gel)

- Analyse chimique (Teneur maxi en chlorures, teneur maxi en sulfates, teneur


maxi en matériaux organiques

35
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 3 : - CARACTERISTIQUES DE L’EAU DE GACHAGE

La description de l’eau de gâchage doit contenir :

- Fournisseur

- provenance (forage, distribution…)

- rapport d’analyse si eau non potable (conformité à la norme NFP 18303)

36
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 4 : CARACTERISTIQUES DES ADJUVANTS.

Les adjuvants éventuels utilisés dans la fabrication du béton doivent être


conformes aux normes nationales ou européennes.

Le fournisseur annexe au présent chapitre la fiche d’identification de l’adjuvant


utilisé.

Cette fiche doit reprendre les caractéristiques du produit :

- Marque

- Provenance

- Rôle

- Aspect

- Couleur

- Masse volumique

- PH

- Teneur en chlorures

- Transport

- Etiquetage

- Mode d’emploi

- Compatibilité avec les autres composants du béton

- Dosage

- Conditionnement

- Stockage

- Précautions d’emploi

- Etc…

37
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 5 : - COMPOSITION DU BETON D’ ETUDE EN


POIDS SEC

La description du béton en poids sec doit contenir (pour 1 m3) :

- Composants (sable, gravillons, ciment, adjuvants éventuels …)

- Masse de chaque composant en kg.

- Masse volumique de chaque composant (en kg/dm3)

- Volume de chaque composant (en dm3)

- poids du m3 de béton

- E/C et G/S (et tolérance)

d’autre part, le fournisseur est tenu de fournir un bilan alcalin de l’ensemble


des constituants du béton faisant l’objet du présent dossier, selon les normes
européennes ou nationales en vigueur.

38
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 6 :CARACTERISTIQUES MECANIQUES DU BETON


D’ETUDE

Le fournisseur est tenu de fournir sous forme d’ un tableau récapitulatif les essais
réalisés sur le béton faisant l’objet du présent dossier, ces essais sont réalisés
suivant le prEN 206.

Si la demande est faite par le client, le fournisseur présentera également les


résultats d’essais d ‘absorption d’eau.

39
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 7 : COURBES GRANULOMETRIQUES DES GRANULATS

Le fournisseur présente dans son dossier béton les différentes courbes issues de
l’analyse granulométriques des agrégats, destinés à être utilisés dans la confection
du béton faisant l’objet du présent dossier.

40
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 8 : COURBES GRANULOMETRIQUES DU BETON

Le fournisseur présente dans son dossier béton les différentes courbes issues de
l’analyse granulométriques du béton faisant l’objet du présent dossier.

41
CT IGEV 003 Indice B

ANNEXE N°6 - DOSSIER PROCESSUS DE FABRICATION

RAISON SOCIALE FOURNISSEUR

USINE

DOSSIER PROCESSUS DE
FABRICATION
CARACTERISTIQUES DE FABRICATION

PRODUIT :

FOURNISSEUR S.N.C.F
(IG EVT)

Rédacteur : Validé par: Approuvé par: Accepté par :

Date : Date : Date : Date :

Signature : Signature : Signature : Signature :

42
CT IGEV 003 Indice B

EVOLUTION DU DOCUMENT

INDICE DATE MOTIF DE L’EVOLUTION

SOMMAIRE DU DOSSIER

CHAPITRE 1 : - DEFINITION DU PRODUIT

CHAPITRE 2 : - DESCRIPTION DU PROCEDE DE FABRICATION


(PRESCRIPTIONS GENERALES)

CHAPITRE 3 : - DESCRIPTION DE LA MISE EN TENSION ET DU TRANSFERT


DE PRECONTRAINTE DU BETON (EVENTUEL)

CHAPITRE 4 : - PARAMETRES DE VIBRATION DES MOULES

CHAPITRE 5 : - DESCRIPTION DE LA MATURATION

CHAPITRE 6 : - PREMONTAGE DES ATTACHES FASTCLIP

CHAPITRE 7 : - FINITION SANS APPORT DE MATIERE

CHAPITRE 8 : - FINITION OU REPARATIONS AVEC APPORT DE MATIERE

CHAPITRE 9 : - ASPECT DES PRODUITS FINIS

IL EST RAPPELE QUE CONFORMEMENT A LA NORME EN 13230 – 1, AUCUN CHANGEMENT DANS LE PROCESSUS UTILISE NE
DOIT ETRE REALISE SANS L’ ACCORD DU CLIENT (SNCF IGEVT).

43
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 1 : DEFINITION DU PRODUIT

Le fournisseur décrit :

Le type de produit (traverse bibloc béton armé, précontrainte, supports d’appareil


de voie…)

La dénomination du produit (B 450 NT, B 240 NP, M 440 NT …)

La référence du plan utilisé (N° de plan SNCF, plan fournisseur)

La référence du dossier béton correspondant au produit

44
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 2 : DESCRIPTION DU PROCEDE DE FABRICATION


(PRESCRIPTIONS GENERALES)

Le fournisseur décrit succinctement le procédé de fabrication en citant si besoin, les


références au plan qualité :.

- Machine utilisée

- Type de moule (simple, double…)

- Mode de démoulage (immédiat, différé)

- Stockage des produits au démoulage (au sol, plateau…)

- Délai avant manutention et stockage du produit (règles d’empilage…)

45
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 3 :DESCRIPTION DE LA MISE EN TENSION ET DU


TRANSFERT DE PRECONTRAINTE DU BETON.

- Caractéristiques des fils d’acier à haute résistance (type, diamètre, classe,


désignation complète …).

- Nombre de fils utilisé pour ce produit

- Dispositif de mise en tension utilisé (diamètre et section pistons, nombre de


vérins, taux de mise en tension par fil…)

- Description de la mise en précontrainte du béton (délai, résistance mini, lien


avec la maturation, procédé…)

46
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 4 :PARAMETRES DE VIBRATION DES MOULES

Le fournisseur décrit pour les type de produit concerné :

- Le matériel utilisé pour la mise en œuvre de la vibration (succinctement)


- La durée de vibration (en secondes)
- La fréquence de vibration (en Hz)
- L’amplitude (en mm)
- La force appliquée (en kN)

Ces paramètres sont donnés pour chaque opération (remplissage,


compactage…).

47
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 5 : DESCRIPTION DE LA MATURATION

Le fournisseur décrit le type de maturation utilisé pour les produits concernés


(naturelle ou accélérée), dans le cas de maturation naturelle, il sera précisé :

- le lieu et la durée de stockage des produits

- la protection éventuelle du béton pendant la maturation (couverture,


arrosage…)

Dans le cas de maturation accélérée, les précisions suivantes seront


apportées :

- les moyens utilisés pour réaliser cette maturation (étuve, pistes


chauffantes…)

- Le mode de contrôle de la température (béton, air ambiant…)

- les cycles et courbes de référence pour la maturation (température, durée…)

48
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 6 :PREMONTAGE DES ATTACHES FASTCLIP

Le fournisseur décrit précisément l’opération lors du pré montage des attaches.

- Période d’intervention (durée de séchage avant pré montage)

- Matériel utilisé…

49
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 7 :FINITION SANS APPORT DE MATIERE.

La Finition des produits est réalisée sur le site de fabrication, sans apport de
matière.

Le fournisseur décrit précisément le type d’intervention réalisée pour les


produits concernés.

Exemples :
Finition des scellements d’inserts. Balayage de la zone de scellement des
inserts FASCLIP. (période d’intervention, matériel utilisé…)

Finition des raccords entretoise/blochets. Description de l’intervention, (période


d’intervention, matériel utilisé…)

Finition de la base de blochets. Description de l’intervention, (période


d’intervention, matériel utilisé…)

Etc…

50
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 8 :FINITION OU REPARATIONS AVEC APPORT DE


MATIERE

La Finition des produits est réalisée sur le site de fabrication, avec apport de
matière.

Toute opération non reprise dans ce chapitre est interdite.

Le fournisseur décrit précisément le type d’intervention réalisée pour les


produits concernés (Avec éventuellement des photos)

Exemples :

Rebouchage des trous d’aiguilles. (période d’intervention, matériel utilisé,


matière utilisée…)

Rebouchage des trous de drageoir ou écarteurs de maintien de grille. (période


d’intervention, matériel utilisé, matière utilisée…)

etc…

51
CT IGEV 003 Indice B

CHAPITRE 9 :ASPECT DES PRODUITS FINIS

IG EVT pourra être amené à compléter ce chapitre avec des exemples de


défauts jugés inacceptables ;

Le fournisseur présente à l’aide de photos l’aspect fini du béton, raccords


d’entretoises, inserts… pour les produits concernés.

Exemples :

Rebouchage des trous d’aiguilles. (période d’intervention, matériel utilisé,


matière utilisée…)

PHOTO PHOTO

Rebouchage des trous de drageoir ou écarteurs de maintien de grille. (période


d’intervention, matériel utilisé, matière utilisée…)

PHOTO PHOTO

- Etc…

52
CT IGEV 003 Indice B

ANNEXE N°7 - CONTROLE DIMENSIONNEL DES TRAVERSES

1 – Modalités du contrôle dimensionnel

Les contrôles dimensionnels figurant aux tableaux 1 à 4 sont effectués sur des traverses ayant au moins
quatre heures de cure, sauf dispositions particulières définies dans le plan qualité.

La régularité dimensionnelle des fabrications des traverses (dimensions L1, i et e ) doit être démontrée par
des relevés et une analyse adaptée.

Les moyens de mesure à mettre en œuvre doivent être adaptés aux grandeurs et précisions demandées.

2 - Résultats des contrôles :

Tout résultat de contrôle non conforme entraîne :

- Dans le cas de contrôle du type A :


Le non démarrage de la fabrication de série et s’il y a lieu le refus des lots correspondants.

- Dans le cas de contrôle statistiques de série :


Le lot entier est considéré comme non conforme. Toutefois, le fournisseur a la possibilité de procéder à un
contrôle unitaire de toutes les traverses du lot. Les traverses confirmées non conformes sont alors rebutées.

53
CT IGEV 003 Indice B
Tableau 1

Tolérances dimensionnelles des traverses - Fréquence de contrôle

Dimensions Description Tolérances Type de contrôle NQA Niveau


Statistique de
A (1) NF X 06-022 contrôle
(2)
L Longueur totale de l'élément en béton. ± 10 mm X

b1, b2 Largeurs inférieure et supérieure de l'élément en béton. ± 5 mm X

hr Epaisseur à toute position sur toute la longueur de l'élément + 10 / - 3 mm X X 2,5 S1


en béton armé, mesurée conformément au plan qualité.

hp Epaisseur à toute position sur toute la longueur de l'élément + 5 / - 3 mm X X 2,5 S1


en béton précontraint, mesurée conformément au plan
qualité.

L1 Distance entre les points de référence extérieurs des + 2 / - 1 mm X X 1 II


systèmes de fixation

L2 Distance entre le point de référence extérieur et les extrémités ± 8 mm X


de l'élément en béton.

L3 Longueur totale du blochet en béton armé ± 8 mm X

i Inclinaison de la table d'appui du rail ± 0,25 ° X X 2,5 S1

f Planéité de chaque table d'appui du rail par rapport à 2 points 1 mm X X 2,5 S1


éloignés de 150 mm (traverses mono- et bibloc uniquement)

t Torsion relative entre les tables d'appui des rails (traverses + 0,7 mm X
monobloc et supports en béton précontraint pour appareils de
voie uniquement). Utilisation d'un gabarit selon l'annexe D.

m Masse de la traverse (variation par rapport au poids ± 5% X


théorique).

Note : Le client doit indiquer si tout ou partie du système de fixation est inclus dans la masse de la traverse."

(1) A : Lors de la qualification d’un produit puis à chaque mise en service d’un moule neuf ou après chaque révision lourde d’un moule. Contrôle d’une traverse par moule.
(2) Tableau 2-A – Plans d’échantillonnage simple en contrôle normal (tableau général)
- 54 -
CT IGEV 003 Indice B

Tableau 2

Tolérances dimensionnelles liées au système d’attache NABLA

Fréquence de contrôle

Dimensions Description Tolérances type de contrôle NQA Niveau de


contrôle
A (1) Statistique
NF X 06-022
(2)
e Distance entre épaulements d’un même blochet ou d’une +1/-0.5 mm X X 1 II
même tête

Géométrie de l’épaulement béton

Rayon R 8de l’épaulement 0/+1 X

Angle de 5° de l’épaulement ± 15’ X

Position de l’axe par rapport au point de référence ± 0,5 mm X

Hauteur 21 mm de l’épaulement ± 0,5 mm X

Traverse NT

Altitude du sommet du goujon-tirefond par rapport à la table Min. 61 mm X 2,5 S1


d’appui du rail
Max. 66 mm

Verticalité du goujon-tirefond ± 2° X 2,5 S1

Traverse NP

Désafleurement de la collerette de la gaine par rapport à la ± 1 mm X X 2,5 S1


table d’appui du rail

Verticalité de la gaine par rapport à la table d’appui du rail ± 2° X X 2,5 S1

(1) A : Lors de la qualification d’un produit puis à chaque mise en service d’un fond de moule neuf ou après chaque révision lourde d’un moule. Contrôle d’une traverse par
moule.
(2) Tableau 2-A – Plans d’échantillonnage simple en contrôle normal (tableau général)
- 55 -
CT IGEV 003 Indice B

Tableau 3

Tolérances dimensionnelles liées au système d’attache RN - Fréquence de contrôle

Dimensions Description Tolérances type de contrôle NQA Niveau de


contrôle
A (1) Statistique
NF X 06-022
(2)
e Distance entre cuvettes d’un même blochet ou d’une même +1/-0.5 mm X X 1 II
tête

Géométrie des cuvettes

Rayon R19 de la cuvette 0/-0,5 mm X

Altitude du centre des cuvettes par rapport à la table d’appui ± 0,5 mm X


du rail (6 mm)
± 0,5 mm X
Position de l’axe de l’insert par rapport au point de référence
± 0,5 mm X
Profondeur 21 mm de la cuvette

Traverses type CT (si goujons scellés en usine)

Altitude du sommet du goujon-tirefond par rapport à la table Min.49 mm X X 2,5 S1


d’appui du rail Max 54 mm

Verticalité du goujon-tirefond ± 2° X X 2,5 S1

Traverses type CP

Désafleurement de la collerette de la gaine par rapport à la ± 1 mm X 2,5 S1


table d’appui du rail

Verticalité de la gaine par rapport à la table d’appui du rail ± 2° X 2,5 S1

(1) A : Lors de la qualification d’un produit puis à chaque mise en service d’un fond de moule neuf ou après chaque révision lourde d’un moule. Contrôle d’une traverse par
moule.
(2) Tableau 2-A – Plans d’échantillonnage simple en contrôle normal (tableau général)

- 56 -
CT IGEV 003 Indice B

Tableau 4

Tolérances dimensionnelles liées au système Pandrol Fastclip

Fréquence de contrôle

Dimensions Description Tolérances type de contrôle NQA Niveau de


contrôle
A (1) Statistique
NF X 06-022
(2)
e Distance entre inserts d’un même blochet ou d’une même tête +1/-0.5 mm X X 1 II

Positionnement des inserts

Hauteur du point A par rapport à la table d’appui du rail ± 1 mm X X 2,5 S1

Hauteur des points B et C par rapport à la table d’appui du rail ± 1 mm X X 2,5 S1

Perpendicularité des inserts par rapport à l’axe longitudinal de ± 1° X X 2,5 S1


la traverse

Prémontage des attaches

Passage du patin de rail entre attaches prémontées Rail UIC 60 >151 X X 1 II


mm

Rail U50 > 141 X X


mm

(1) A : Lors de la qualification d’un produit puis à chaque mise en service d’un fond de moule neuf ou après chaque révision lourde d’un moule. Contrôle d’une traverse par
moule.
(2) Tableau 2-A – Plans d’échantillonnage simple en contrôle normal (tableau général)

- 57 -
CT IGEV 003 Indice B

ANNEXE N°8 - PRESCRIPTIONS FONCTIONNELLES POUR LA FIXATION DES RAILS DE SECURITE


SUR TRAVERSES MONOBLOCS M 453

1 – la traverse est une variante de la traverse monobloc M 450 adaptée pour la fixation des rails de sécurité.

2 - le rail de sécurité est en profil U50 ou U33 (planches A et B), il est posé sans inclinaison.

3 - la largeur de l’ornière entre patin du rail de roulement et patin du rail de sécurité doit être comprise entre
360 à 370 mm, la distance entre l’axe de la table d’appui du rail de sécurité et l’axe de la table d’appui
du rail de roulement le plus proche étant de 510 mm.

4 - le niveau des tables d’appui des rails de sécurité doit se situer à h mm en dessous du niveau de l’axe des
tables d’appui des rails de roulement.

Rail de sécurité

h
Traverses M 453 NP : h = 25 mm
510
Traverses M 453 PI : h = 36 mm

5 - les traverses doivent permettre la fixation d’un ou deux rails de sécurité (voir planches C et D)

6 - les extrémités du rail de sécurité sont rabattues vers l’axe de la voie par coudage (voir dessin VV 16122/29)

7 - le rail de sécurité doit être isolé électriquement par rapport à la traverse (emploi de semelles et d’attaches
isolantes).

8 - le système de fixation du rail de sécurité est celui représenté au dessin VV16117/000006.

Les traverses sont livrées avec le matériel de fixation du ou des rails de sécurité suivant :
- semelle 138 x 134 x 4,5 ou 154 x 144 x 4,5
- obturateur butée
- cale d’appui

Le matériel suivant est à commander séparément :


- tirefond V, 23-115 (dessin VV16181/26 rep 1 – symbole 0.928.0312)
- lame élastique (dessin VV 16183/39 – symbole 0.925.2390)
- cale isolante (dessin VV 16159/17 – symbole 0.923.7461)

Les réservations de tirefonds sont munies d’un bouchon obturateur.

9 - Les réservations dans la traverse qui ne sont pas utilisées (cas de pose d’un seul rail par exemple)
doivent pouvoir être obturées sur place par un moyen efficace dans le temps à définir par le fabricant de
traverse.

- 58 -
CT IGEV 003 Indice B
ANNEXE n°8
Planche A

- 59 -
CT IGEV 003 Indice B
ANNEXE n°8
Planche B

- 60 -
CT IGEV 003 Indice B
ANNEXE n°8

Planche C (Montage d’un rail de sécurité)

- 61 -
CT IGEV 003 Indice B
ANNEXE n°8
Planche D (Montage de deux rails de sécurité)

- 62 -
CT IGEV 003 Indice B

CT IGEV 003
DÉPARTEMENT IGEV
FICHE R.E.T.O.U.R. Indice B
Pour toute proposition, en vue d'une mise à jour, renvoyer au département IG EV , 6 avenue François Mitterrand
93574 LA-PLAINE-ST-DENIS une photocopie de la fiche R.E.T.O.U.R., en faisant part d'une :
Remarque
idéE
suggesTion
mOdification
erreU
amélioRation

Société extérieure à la SNCF Service SNCF Date :


Adresse : Adresse : Nom :

(: Fax : (: Fax : Visa :


Internet : Intranet :

(1)
Objet de la fiche R.E.T.O.U.R. : Suite au verso ou annexe jointe

AVIS DE RÉCEPTION DU DÉPARTEMENT IGEV NUMÉRO DE FICHE R.E.T.O.U.R. :

La fiche R.E.T.O.U.R. du , relative à la CT IGEV 003-B, a été reçue le par nos


services.

Une copie en a été transmise à M. ( (1)), pour examiner la suite à donner à vos
propositions. Des informations vous seront transmises dès que possible.

Nous vous remercions d'avoir bien voulu nous faire part de votre RETOUR d'expérience.

Le chef du département IGEV,

Date : Signature : Copie :


(1) Préciser l'unité
(2) Rayer la mention inutile

- 63 -