Vous êtes sur la page 1sur 6

Document Type – Contrat

ontrat de bail commercial – Novembre 2014

Entre les soussignés :

Monsieur / Mme /Mlle………………………………………………………………………………


……………………………………………………………………………… (indiquer
…………………………………………………………………………………
le Nom et Prénom, fonction) nationalité………,
nationalité domicilié
ié à…... BP………Téléphone……………e-
BP………Téléphone……………e
mail……….( indiqué l’ adresse complet du bailleur)

Ci-après désigné « Le Bailleur »

D’une Part

Et

Monsieur / Mme /Mlle………………………………………………………………………………… (indiquer


le Nom et Prénom, fonction) nationalité………, domicilié à….…, BP………Téléphone……………e-
BP………Téléphone……………e
mail……….( indiqué l’ adresse complet
comp du locataire)

Ci-après désigné « Le Preneur »

D’autre Part

Il a été convenu et arrêté ce qui suit :

er
Article 1 : Objet du contrat

Par les présentes, le Bailleur donne à bail, à usage ………… (Indiqué le type d’usage),
d’usage dans les
conditions ci-après, au
u preneur qui accepte, l’immeuble ci-dessous
ci désigné.

Article 2 : Désignation de l’immeuble

Le présent bail porte sur un immeuble à……….. (Indiquer le nombre de niveau si c’est un immeuble à
plusieurs niveaux) sis à ………(indiquer
(indiquer le lieu) bâti sur la parcelle
parcelle N°……..section …… (donner toutes
toute
les références de la parcelle), Comprenant
omprenant (indiqué le nombre de chambre,……..).

Article 3 : Durée du contrat

Le présent bail est conclu pour une durée de ……… .(mois)) allant du ………..au …….. renouvelable
par tacite reconduction.

Si une partie désire ne pas renouveler le bail, elle devra en tenir informée l’autre par tout moyen
permettant d’en administrer la preuve au moins trois mois avant le terme du contrat de bail.

Burkinapmepmi.com ne pourra être tenu responsable du fait de l'usage du présent modèle de document par son utilisateur.
Document Type – Contrat de bail commercial – Novembre 2014

Droit au renouvellement du bail

Le preneur aura droit au renouvellement s’il justifie avoir respecté les stipulations du bail à savoir
l’usage conforme et le paiement régulier des loyers.

Les parties discuteront lors de chaque renouvellement du maintien ou de la révision du loyer afin de
tenir compte des facteurs économiques actualisés.

Article 4 : charges et conditions

Destination

Le Preneur ne pourra donner aux locaux loués d’autres usages que ceux relevant de son objet social
à l’exclusion de tout autre.

Entretien - Réparation

Le Preneur prendra les lieux loués dans l’état où ils se trouvent au moment de l’entrée en jouissance.

Le Preneur entretiendra les lieux en bon état de réparation locative, en jouira en bon père de famille et
les restituera en fin de bail, dans l’état où il les a loués.

Le Preneur est tenu à des réparations d’entretien. Ces réparation d’entretiens sont celles de
fermeture, de serrure des portes, fenêtres et volets, des vitres et glaces, des appareils sanitaires, la
petite robinetterie, la petite plomberie, des installations électriques (interrupteurs, prises et ampoules).

Toutefois, le Preneur ne sera pas tenu responsable des réparations rendues nécessaires par suite de
vétusté, malfaçon, vice de construction, ou par suite d’un cas fortuit ou de force majeur ; ces travaux
incombant au bailleur. Ainsi les dégradations causées par la pluie, le vent ou les inondations sont à la
charge du bailleur dans la mesure où le locataire n’y a pas contribué par sa négligence.

Le Preneur répondra à des dégradations ou des pertes dues à un défaut d’entretien au cours du bail.
Le Bailleur ne sera tenu d’exécuter au cours du bail, que des grosses réparations qui pourraient
devenir nécessaires. Il prend ainsi en charge toutes les grosses réparations concernant l’immeuble lui-
même (toiture, murs et plafond…), ainsi que l’entretient et la réparation des fosses septiques, de
suppresseur ou pompes à eau, des conduites d’eau et du circuit électrique, le remplacement des
équipements lui appartenant qui sera vétusté. Le Preneur s’engage donc, à prévenir immédiatement
le bailleur de toute détérioration qu’il constaterait dans les lieux loués et qui nécessiterait des
réparations à la charge du bailleur. Toutes autres réparations comportant aménagement des lieux à
sa guise ou de simples entretiens restant à sa charge.

Aménagements – Transformations

Il est considéré comme l’une des conditions essentielles des présentes que le bailleur désire
conserver l’unité architecturale et décorative de l’immeuble. C’est pourquoi le preneur ne pourra faire
aucun aménagement, aucune modification ou transformation dans l’état ou la disposition des locaux,
sans autorisation préalable du bailleur. Tous aménagements, améliorations ou constructions
nouvelles, meubles fixés aux murs, sols ou plafonds, appartiendront, au gré du preneur, au bailleur à
la fin du présent contrat à moins que le bailleur ne préfère la remise des lieux en état.

Le Bailleur est responsable envers le preneur du trouble de jouissance survenu de son fait ou du fait
de ses ayants droits et préposés.

Burkinapmepmi.com ne pourra être tenu responsable du fait de l'usage du présent modèle de document par son utilisateur.
Document Type – Contrat de bail commercial – Novembre 2014

Article 5 : Règlement urbain

Le preneur se conformera strictement aux règlements de ville et police, à toutes les lois sociales ainsi
qu’à toutes prescriptions administratives.

Article 6 : cession de bail sous location

Le présent bail n’a été consenti au preneur qu’intuitu personae. Toute cession, sous-location ou
simple occupation par un tiers est, en conséquence, interdite sauf accord expresse du bailleur. A
défaut de signification au bailleur, la cession ou la sous-location lui sera inopposable.

Article 7 : Impôts et patentes – Taxes locatives

L’impôt sur les revenus fonciers (IRF) dû au titre du présent bail incombe au bailleur qui est tenu d’être
en règle vis-à-vis des services des impôts

Article 8 : Assurance

Le preneur s’engage à s’assurer contre tout risque d’incendie, des dégâts des eaux, des vols ; le
bailleur étant, de convention expresse exonéré de toute responsabilité de vol dans les locaux ou dans
les parties communes.

Le preneur contactera cette assurance dès la signature du présent bail auprès d’une compagnie
d’assurance solvable. Le Bailleur pourra recevoir gratuitement une copie de la police d’assurance.

Le preneur acquittera régulièrement les primes et en justifiera au bailleur, sur première réquisition de
celui-ci.

L’assurance devra obligatoirement couvrir notamment les installations fixes, les risques locatifs et
recours des voisins, la privation de jouissance…

Le Preneur s’engage à prévenir le bailleur, dans les plus brefs délais, de tout sinistre.

Article 9 : enseigne et étalages

Le preneur jouira du plein droit d’apposer sur la façades, aussi bien intérieures qu’extérieures de
l’immeuble, les enseignes, plaques indicatrices et tous autres objet relatifs à son instruction et dont
l’emplacement, les dimensions et la conformation ne nécessiteront pas l’agrément préalable du
bailleur.

Article 10 : visite des lieux

Le preneur est tenu de laisser le bailleur ou son représentant visiter les lieux loués chaque fois qu’il
jurera utile, à charge pour lui de prévenir le Preneur par lettre ou au moins vingt quatre(24) heures à
l’avance. Ce qui reste également valable en ca de mise en vente de l’immeuble.

Article 11 : dégradations et vols

Le preneur est responsable de toutes dégradations ou vols quelconques qui pourrait être commis
dans et sur les locaux occupés par lui. Il est donc expressément convenu que le preneur procédera à
l’installation de mesure de sécurité nécessaires à ses activités et de nature à empêcher toute
possibilité de vol.

Burkinapmepmi.com ne pourra être tenu responsable du fait de l'usage du présent modèle de document par son utilisateur.
Document Type – Contrat de bail commercial – Novembre 2014

Article 12 : Loyer – dépôt de garantie

Loyer

Le présent bail est consenti et accepté à l’état actuel moyennant un loyer mensuel de
………………………….francs CFA, payable ………………( indiquer la modalité de paiement par
exemple ; mensuellement, trimestriellement, semestriellement……..) et par avance au plus tard le 15
du ………..pour lequel le loyer est dû, par tous moyen entre les mains du bailleur.

En cas de non paiement le jour même de l’échéance, les frais de réclamation exposés et, le droit de
recette dû à huissier chargé d’exercer les poursuites, seront supportées par le preneur.

Clause de révision

Le loyer ci-dessous est fixé et ne pourra être révisé que chaque année s’il y a lieu, en fonction du taux
national de l’inflation et/ou par accord bipartie.

Dépôt de garantie et d’avance

A titre de provision pour la garantie de l’exécution des clauses du présent contrat, le preneur s’engage
à verser au moment de la signature du présent contrat, la somme de ……………..francs CFA soit
………….. mois de loyer, contre bonne et valable quittance. Cette somme non productive d’intérêt
sera reversée à la fin du bail après l’établissement des lieux contradictoires et après présentation des
quittances de règlement des factures d’eau, d’électricité et de téléphone.

Article 13 : résiliation

A défaut par le preneur d’exécuter une seule des charges et conditions du présent bail ou à défaut du
paiement d’un seul terme sur le loyer, accessoire et charges à leur échéance, le bailleur pourra
demander à la juridiction compétente la résiliation du contrat.

En cas de décès, de faillite, de liquidation judiciaire ou amiable, de saisie des meubles garnissant les
lieux loués, ou de déconfiture du preneur ou encore, pour une société, en cas de dissolution pour une
cause quelconque, la présente location sera résilié de plein droit si bon semble au bailleur, lequel
manquera sa volonté de faire jouer la présente clause par l’envoi d’une lettre recommandée au
preneur ou son représentant légal.

Article 14 : Etat des lieux

Il est expressément convenu entre les parties qu’un état des lieux contradictoires sera dressé à la
date d’entrée en jouissance en deux (02) exemplaires dont un pour chaque partie. A défaut d’état des
lieux, le preneur sera réputé avoir reçu les locaux loués en parfaite état et pourvu de tous les
accessoires d’usage.

Un (01) mois avant l’expiration du bail, le Preneur devra faire établir contradictoirement avec le
bailleur, lui-même étant présent ou lui dûment appelé, un état des réparations éventuelles lui
incombant. A défaut de dresser cet état des réparations éventuelles, le preneur devra régler le
montant des réparations, s’il y a lieu, sans pouvoir élever la moindre objection.

Les réparations devront être effectuées aussitôt et devront être terminées huit jours au plus tard avant
la fin de la location, de façon qu’il ne puisse en résulter aucun retard pour la prise en possession du
nouveau locataire. Si les réparations d’ont il s’agit n’auraient pas été effectuées dans le délai qui
d’être fixé, le bailleur aura le droit, sans aucune formalité, d’y faire procéder d’office, même avant
l’expiration de la location, aux frais, risques et périls du preneur e sans préjudice de dommages et
intérêts à la charge dudit preneur.

Burkinapmepmi.com ne pourra être tenu responsable du fait de l'usage du présent modèle de document par son utilisateur.
Document Type – Contrat de bail commercial – Novembre 2014

Le preneur devra faire toute diligence auprès du bailleur pour qu’après l’enlèvement, au moment de la
remise des clés, l’état dans lequel les lieux seront rendus, soit constaté par un procès verbal signé
des deux parties. A défaut de cette constatation contradictoire, du fait du preneur, il sera dû de plein
droit une indemnité égale à trois mois de loyer qui couvrira forfaitairement les frais de remise en état,
indépendamment de tous dommages et intérêts.

Article 15 : Frais

Tous les frais, droit d’enregistrement et de timbres et honoraire auxquels pourraient donner lieu le
présent acte et ses suite seront supportés par le……( Preneur ou Bailleur).

Articles 16 : Règlement des différends

Les parties conviennent que tout litige résultant de l’application des présentes fera l’objet d’un
règlement à l’amiable, et en cas de non conciliation, le tribunal de grande instance de…….( lieux de
situation de l’immeuble) sera compétent.

Article : Election de domicile

Pour exécution des présentes et de leurs suites, les parties font élection de domicile à savoir :

Pour le bailleur, en son siège social comme ci-dessus indiqué ;

Pour le Preneur, dans les lieux loués.

Article17 : remise des clés

Le jour de l’expiration de la location, le preneur devra remettre au bailleur les clés des locaux. Dans le
cas où par le fait du preneur, le bailleur n’aurait mettre en location ou laisser visiter les lieux, ou bien
faire la livraison à un nouveau locataire, ou en reprendre la libre disposition, si telle était son intention,
à l’expiration de la location, il aurait droit à une indemnité au moins égale à un terme de loyer sans
préjudice de tous dommages – intérêts.

Article : dispositions diverses

Le preneur pourra demander la diminution du loyer ou la suspension du bail en raison des travaux
occasionnés par une circonstance fortuite étrangère au bailleur lorsque la durée de ces travaux
excède un (01) mois.

Le preneur s’engage formellement à appliquer les règlements de l’immeuble établis ou qui pourrait
être établis par le bailleur.

Fait à………………, le……………….

En ………… exemplaires originaux

Pour le Preneur Pour le Bailleur

Burkinapmepmi.com ne pourra être tenu responsable du fait de l'usage du présent modèle de document par son utilisateur.
Document Type – Contrat de bail commercial – Novembre 2014

(Signature précédée de la mention (signature précédée de la mention

« Lu et approuvé » « lu et approuvé »)

NB : il s’agit là qu’un exemple de contrat de bail proposé par Ramata KOUDOUGOU,


(ramata@burkinapmepmi.com ), Conseiller juridique en droit des affaires. Les dispositions peuvent être
autrement.

Burkinapmepmi.com ne pourra être tenu responsable du fait de l'usage du présent modèle de document par son utilisateur.

Vous aimerez peut-être aussi