Vous êtes sur la page 1sur 36

1

Kenu One Project Association


Les chemins de la pirogue...

Dossier de presse
Melanesian Vanua Tour

Okeanos Vanuatu
28 juin – 16 juillet 2019

Port-Vila, Ouvéa, Île des Pins, Nouméa, Lifou, Port-Vila V17 (23/06/19)
2

SOMMAIRE
• INTRODUCTION ................................................................................................................................................................................................... p. 3
• OKÉANOS DANS LE PACIFIQUE................................................................................................................................................................... p. 4
• VERS UNE HISTOIRE MARITIME KANAK ET OCÉANIENNE DE LA NOUVELLE CALÉDONIE................................................ p. 5
• LE PROJET KOP..................................................................................................................................................................................................... p. 7
• KENU ONE PROJECT EN DATES..................................................................................................................................................................... p. 12
• PROJETS COLLATÉRAUX................................................................................................................................................................................. p. 13
• CARACTÉRISTIQUES DE VAKA MOTU........................................................................................................................................................ p. 15
• TRANSPORT MARITIME ÉTHIQUE ET DURABLE AVEC DES PIROGUES À VOILE.................................................................... p. 17
• CALENDRIER......................................................................................................................................................................................................... p. 18
• MÉLANESIAN VANUA TOUR 2019............................................................................................................................................................... p. 20
• LE BINÔME CALÉDONIEN PARTICIPANT AU MELANESIAN VANUA TOUR................................................................................ p. 23
• INTERFACE DE SUIVI ......................................................................................................................................................................................... p. 24
• PRESS BOOK ......................................................................................................................................................................................................... p. 26
• BIBLIOGRAPHIE PROVISOIRE : LA NAVIGATION ANCIENNE DANS LA PACIFIQUE.............................................................. p. 34
• PARTENAIRES........................................................................................................................................................................................................ p. 35
• KENU ONE PROJECT ASSOCIATION............................................................................................................................................................ p. 36

Photo de couverture : © Okeanos Foundation


Montage graphique Jean-Francis Clair - Éditions Thupaca (La Korrigane)
3

INTRODUCTION

Depuis 2017, Kenu One Project (KOP) poursuit l’objectif de renouer avec l’Art du voyage à bord de grandes pirogues. Grâce au mouvement de revitalisation culturelle initié par Hawaii dans les an-
nées 1970, la renaissance de la navigation traditionnelle et céleste est bien vivante aujourd’hui en Océanie. Les nouvelles générations découvrent la valeur des savoirs ancestraux et se réapproprient
la pirogue de haute mer.

En 2018, Kenu One Project, les chemins de la pirogue est lauréat des Assises de l’Outre-Mer et de l’Agence Calédonienne de l’Energie. Ces deux bourses d’un million CFP ont permis de lancer le
projet.

Kenu One Project s’inscrit ainsi dans une dynamique locale, régionale et internationale, aux croisements entre culture et environnement.

Le projet s’adresse en premier lieu à la jeunesse, pour qu’elle puisse se réapproprier ces savoirs et s’investir dans une activité porteuse de sens et d’avenir. Le projet comporte trois volets : « Patri-
moine », « Education », Développement ».

Ils se déclinent en trois grandes actions qui s’inscrivent dans la continuité des initiatives déployées autour de la formation, de la coopération et des échanges de savoirs avec les équipages de la
région océanienne.

Le Melanesian Vanua Tour est une action phare de Kenu One project. Il s’agit de la traversée d’un équipage calédonien-vanuatais à bord d’une pirogue Okeanos dont le circuit sera ponctué d’es-
cales marquées par des évènements forts

Les différentes étapes du Melanesian Vanua Tour nous permettra de renforcer et de maintenir des liens durables avec les acteurs portés par des objectifs communs. La réfection de la pirogue Me-
ryemana avec la DPJEJ, la participation au festival du lagon à Ouvéa, ou encore l’animation de rencontres publiques au Centre Culturel Tjiabou en sont des exemples.

Notre collaboration avec l’association Cyber Tribu, également lauréate des Assises de l’Outre-Mer, participera à la visibilité de la traversée et de nombreux relais contribuent à ancrer la dimension
collective et fédératrice de notre projet.

Une rencontre publique prévue le 10 juillet au Centre Culturel Tjibaou est une étape fondamentale du circuit du Melanesian Vanua Tour car elle fera converger plusieurs objectifs de Kenu One
Project (atelier participatif avec les acteurs, expo-projection-débat, visite de la pirogue Okeanos).

Nous espérons trouver les moyens de lancer une campagne de collecte des savoirs dans plusieurs aires linguistiques de la Nouvelle-Calédonie. Cette action vise à éditer un livret recensant l’histoire
de la pirogue dans la tradition orale kanak à destination des classes scolaires en partenariat avec les institutions spécialisées.

Avec l’objectif de promouvoir et de valoriser les atouts du territoire en matière culturelle, sociale et environnementale, Kenu One Project vise à créer les conditions de développement d’une filière
économique autour de la pirogue hauturière pérenne et porteuse pour la Nouvelle-Calédonie.
4
OKÉANOS
DANS LE PACIFIQUE
5

Nouméa 2012 © Photo Murray Watson


VERS UNE HISTOIRE MARITIME KANAK
ET OCÉANIENNE DE LA NOUVELLE CALÉDONIE
Peuplement de l’archipel
Il y a 3 000 ans des populations parlant des langues austronésiennes venues d’Asie du sud-est arrivent
en Mélanésie à bord des grandes pirogues doubles. Elles découvrent et peuplent ce que l’on nomme
aujourd’hui la Nouvelle-Calédonie. C’est la période Lapita, du nom d’un style de poteries utilisées à
l’époque. Cette vague de peuplement s’étend de la Mélanésie à la Polynésie centrale. Les Kanak disper-
sés dans l’archipel garderont de leurs ancêtres austronésiens ce lien à l’Océan, vecteur de peuplement
et de prospérité pour les populations anciennes et actuelles.

Les réseaux d’alliances, d’échanges et les chemins coutumiers


Les sociétés kanak sont organisées en chefferies, regroupant plusieurs clans. Les chemins coutumiers
et les échanges permettent de maintenir et de consolider les liens, par delà les différences linguistiques
et géographiques (28 langues vernaculaires pour l’ensemble de l’archipel). À bord de pirogues, les
kanak tracent un réseau de routes complexe. Grâce à ces chemins maritimes, les chefferies sont reliées
par des liens historiques, politiques, généalogiques et économiques.. Les échanges coutumiers sont
nombreux. Ainsi, les lames de haches en néphrite (ou « haches ostensoirs ») produites sur la Grande
Terre, transitaient par les Îles Loyauté et le Vanuatu. Ce circuit d’échanges à longue distance, « le cycle
de jade », fut rendu possible grâce aux moyens de circulation que sont les pirogues hauturières.
Hienghène 2012 © Photo J.F.C.
Migration polynésienne
Peu de temps avant l’arrivée des occidentaux dans l’archipel, les traditions orales mentionnent l’arrivée
de vagues de peuplements polynésiens venus de Wallis, des îles Tonga, Fidji et Samoa. Embarqués à
bord de grandes pirogues doubles, au XVIème siècle, ils influencent le modèle de la grande pirogue
kanak qui conditionna ensuite le mode de vie des populations

Modèles et construction des pirogues


Les anciennes pirogues de Nouvelle-Calédonie étaient variées et de nombreux modèles ont au-
jourd’hui disparu. Elles permettaient les voyages en haute mer et le transport de lourdes charges. Elles
pouvaient accueillir de nombreuses personnes à bord. La technologie navale kanak était sophistiquée
et performante. Les grandes pirogues doubles sont, comme pour la Grande Case, l’objet des grandes
chefferies. L’acquisition des troncs d’arbres nécessaires à leur construction relève des mêmes condi-
tions. Les clans de la mer ne disposent pas de la ressource en arbre. Les clans de la terre fournissaient
le bois d’œuvre pour les coques.
6

Photo © ADCK
L’arrivée des Européens
De la découverte de l’archipel à la fin du 18ème siècle à l’arrivée des « marchands aventuriers » (Santaliers, Baleiniers,
Beachcombers) vers la moitié du 19ème siècle, les écrits évoquent la présence de grandes pirogues de haute-mer
abordant les navires occidentaux.
Au milieu du 19ème siècle, la France prend possession de l’archipel. L’arrivée d’un nouveau modèle de société, ac-
centue le processus de fixation de la population. La colonisation met en place le bagne, les spoliations foncières, le
cantonnement des populations kanak dans des réserves… La pirogue traditionnelle est remplacée par les bateaux à
vapeur, les cotres, les frégates. La transmission des savoirs de la navigation en haute mer est paralysée.

De nos jours
Aujourd’hui, seuls les Kunié (population de l’île des Pins) ont perpétué la tradition de la pirogue. Ils entretiennent une
relation ancienne et étroite avec leurs pirogues. La mise à l’eau d’une pirogue demeure une fête collective. Elles ont
cependant diminué en dimensions et sont adaptées à la navigation lagonnaire.

Une civilisation de voyageurs


Grâce au mouvement de revitalisation culturelle qui apparaît à Hawaii dans les années 1970, la renaissance de la na-
vigation traditionnelle est bien vivante aujourd’hui en Océanie. Dans beaucoup d’archipels, les nouvelles générations
découvrent la valeur des savoirs ancestraux et s’approprient cet élément fondateur des sociétés insulaires : la pirogue.

© Photo archives de la Nouvelle Calédonie © Photo archives de la Nouvelle Calédonie


7

Pirogues Île des Pins - © Photos J.F.C.


LE PROJET KOP
Les intentions
Il souhaite rallier le mouvement de renaissance de la navigation traditionnelle et océanienne, débuté
ces dernières décennies dans le sillage d’Hokule’a. Nos plus proches voisins (Vanuatu, Nouvelle-Zé-
lande, Fidji) se sont équipés de pirogues de haute mer Waka Motu et Waka Moana avec l’aide de la
Fondation Okeanos. Nous souhaitons suivre les chemins parcourus par d’autres équipages et sillonner
de nouveau l’océan Pacifique.
La pirogue véhicule des valeurs de partage et de respect à l’égard de l’environnement et des anciens.
Elle permet de relier les îles et leurs populations entre elles, comme le firent nos ancêtres autrefois.

Une opportunité
• Le Vanuatu et la Nouvelle-Calédonie ont des liens forts du fait de l’histoire, de la géographie et de la
culture. Le Vanuatu s’est engagé dans le mouvement de renaissance de la navigation en haute mer
à bord de grandes pirogues. La Nouvelle-Calédonie pourra bénéficier de l’expérience du Vanuatu.
• L’arrivée d’une grande pirogue de voyage du Vanuatu en Nouvelle-Calédonie sera une surprise pour
tous. L’équipage professionnel du Vanuatu pourra partager son expérience et peut-être susciter des
vocations parmi les calédoniens.
• L’accueil d’Okeanos Vanuatu participe à la réappropriation et à la revitalisation des savoirs tradition-
nels liés à la pirogue hauturière en Nouvelle-Calédonie.
En Février 2019, le Vanuatu et la Nouvelle Calédonie ont signé un accord de libre-échange afin de faci-
liter le commerce entre les deux Pays. Les échanges sont appelés à se multiplier. Le transport maritime
durable, écologique et à voile est une option à envisager pour des produits de niche de haute qualité
(Café de Tanna, Ignames, Racines de kava, jus de noni…). La Fondation Okeanos promeut le transport
durable à bord de ses grandes pirogues. C’est une réalité au Vanuatu, aux îles Marshall, à Kiribati…

Des objectifs
• Démontrer la faisabilité d’une desserte maritime à la voile à bord de grandes pirogues entre les
archipels du Vanuatu et de Nouvelle-Calédonie
• Permettre à plusieurs calédoniens d’expérimenter la navigation en haute mer à bord d’une grande
pirogue. Un binôme calédonien fera la traversée entre Port-Vila et Ouvéa. Une dizaine pourra s’em-
barquer entre Ouvéa et Nouméa via l’îles des Pins.
• Organiser une rencontre des piroguiers calédoniens des trois provinces (inédit). Elle permettrait
d’amorcer une collecte des savoirs ancestraux liés à la mer et les retranscrire sous la forme d’un livret
pédagogique destiné aux scolaires.
8

Pirogue Île des Pins - Photo Leblic , Isabelle/© CNRS phototèque

Anecdote c
o utumière d
e Lifou (19 92)
« Pendant le
s coutumes
couple à une de mariage,
pirogue : la c on compare
cier la femm oque représe souvent le
e. Il faut qu’il nte l’homme
fronter les te s soient bien et le balan-
mpêtes. Il fau attachés ense
cer dans la m t qu’ils soien m b le pour af-
ême directio t bien parallè
sans la femm n . S i le balancier le s p our avan-
e, la pirogue se décroche
balloter par chavire, tourn , c’est à dire
la vague et e sur elle-m
Mais parfois d é rive. L’homm ê me, se fait
en dérivant v e n’est plus
un autre bala ers d grand chose
ncier (rires). W ’autres horizons, la pirog .
ahetra Qatr (S ue cherche
iloam, Lifou)
9

Nouméa 2012 - © Photo Murray Watson


• Présenter des actions d’Okeanos Vanuatu en faveur de l’environnement et de la culture pendant la
journée d’étude du Cluster maritime. Cette allocution aura valeur d’exemple afin d’informer les insti-
tutions et coutumiers de la Nouvelle-Calédonie des potentialités d’une pirogue de haute mer.
Kenu One Project poursuit le but d’intéresser les calédoniens au mouvement océanien de renaissance
de la navigation traditionnelle et céleste en haute mer à bord de grandes pirogues afin d’encourager
la constitution d’un équipage calédonien prêt à se former auprès des équipages océaniens existants.

Les projections du projet sur le long terme


• Créer et consolider les liens entre l’équipage d’Okeanos Vanuatu et les calédoniens intéressés par la
renaissance océanienne de la navigation en haute mer
• Susciter l’intérêt des Institutions et Coutumiers de la Nouvelle-Calédonie

© Photo Musée de la Nouvelle Calédonie Nouméa 2012 - © Photo Murray Watson


10

Photo Okeanos Foundation


11

Responsables du projet
• Le membre du gouvernement en charge des affaires coutumières, de l’écologie et du développement durable
• Initiateur et porteur : Kenu One Project Association

Bénéficiaires
• Histoire du patrimoine maritime kanak et océanien de la Nouvelle-Calédonie
• Conseils coutumiers d’Ouvéa, Drubéa Kapume et Drehu
• Festival du Lagon
• Jeunesse calédonienne
• Association des étudiants vanuatais en Nouvelle-Calédonie

Évènements associés
• Festival du lagon
• Accueil de scolaires
• Rencontre entre les piroguiers kanak et océaniens au Centre culturel Tjibaou
• Étal des produits bio vanuatais pendant les escales (Café, ignames, Taros, Kava, artisanat…)
• Visite de l’huilerie de Wadrilla d’Ouvéa : les pirogues Okeanos sont équipées de moteur fonctionnant à
l’huile de coprah. Okeanos Vanuatu pourra faire le plein d’huile de coprah.
• Intervention d’Okeanos Vanuatu au musée maritime (11 juillet).
• Rencontre avec la Cyber Tribu (Lifou), lauréat des Assises de l’Outre-Mer.

Communication
• Magazine télévisuel, feuilleton de la semaine dans les journaux télévisés
• Magazine Carnets du Pacifique, Reportage, itinérance littéraire Sylvain Derne
• Presse, Radio, Réseaux sociaux
• Cyber-Tribu (Lifou) : relais sur les réseaux sociaux l’actualité du Melanesian Vanua Tour. La Cyber Tribu et
Kenu One Project ont été les deux projets calédoniens lauréats des Assises de l’Outre-Mer.
• Zazouille, le magazine télévisuel des enfants, Calédonia
© Photo Musée de Nouvelle Calédonie
12

KENU ONE PROJECT EN DATES

• Mars 2017 : Démarrage de Kenu One Project (KOP) avec le Cabinet d’ingénierie culturelle Jean-Krist Ukéiwë

• Juin 2017 : Participation à la convention Malama Honua à Hawaii à l’occasion du retour de la pirogue Hokule’a avec l’aide des Affaires coutumières et de la Mission des Actions Culturelles

• Octobre 2017 : Accueil de la pirogue Okeanos Marianas à Port-Moselle

• Janvier 2018 : Signature d’une Convention entre l’Aire coutumière Iaai et le Cabinet d’ingénierie culturelle Jean-Krist Ukéiwë

• Février 2018 : Envoi d’une délégation à Wellington pour Kupe Festival

• Mars-Avril-Mai 2018 : Formation de Jonathan Aïlé Tikouré à Auckland (Chantier de construction, théorie et pratique en mer) grâce à la Fondation Okeanos

• Juin 2018 : Kenu One Project, les Chemins de la pirogue : Lauréat des Assises de l’Outre-Mer

• Juillet 2018 : Participation à l’événement célébrant le 10e anniversaire de l’inscription d’une partie des lagons calédoniens au Patrimoine mondial de l’humanité, UNESCO et à la journée d’étude

du Cluster maritime

• Août 2018 : Rencontre à Auckland entre le Membre du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en charge du secteur des affaires coutumières, de l’écologie et du développement durable et

Peia Patai, Commandeur de la flotte Okeanos

• Septembre 2018 : Rendu de l’étude Kenu One Project au Conseil coutumier d’Ouvéa

• Novembre 2018 : Lauréat de l’Appel à projet de l’Agence Calédonienne de l’Energie (ACE)

• Février 2019 : Création de l’Association Kenu One Project

• Mars 2019: Remise du prix de la Contribution citoyenne aux Etats généraux de la Jeunesse

• Mai 2019 : Participation de deux membres du KOP à la traversée Auckland-Port Vila

• Juin-Juillet 2019 : Melanesian Vanua Tour, Port Vila-Ouvéa-Île des Pins-Nouméa

• Octobre 2019 : Envoi d’une délégation à Tairawhiti-Gisborne pour Teha Festival, 1779-2019, 250 ans de l’arrivée du Capitaine Cook et du Navigateur Tupaia
13

Aïle Tikoure visite l’atelier menuiserie de la DPJEJ - © Photo KOP


PROJETS COLLATÉRAUX
Un chantier d’insertion : rénovation de Meryemana (2009-2019)
• Les acteurs
- Direction de la Protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse (DPJEJ)
- Vakalédonie Association
- Kenu One Project
• La pirogue Meryemana, littéralement Maison de Marie ou Esprit de Marie, est la reconstitution
d’une pirogue double ancienne de l’Île des Pins de type Ndrua (Fidji). Meryemana est mise à l’eau
le 16 mai 2009 à la baie de Toro. Aujourd’hui, Meryemana mouille dans la baie de l’Orphelinat. Son
état nécessite une réfection. Son propriétaire, Phlippe Naudin, capitaine de navire à l’IRD, président
de l’Association Vakalédonie et Kenu One Project proposent que la pirogue puisse être réparée
avec l’aide des jeunes de la DPJEJ dans le cadre d’un chantier de réinsertion.
• Où ?
Le service de la DPJEJ, situé peu avant l’ESPE, 84 Avenue James Cook à Nouville, dispose d’un accès
à la mer. La DPJEJ a un atelier menuiserie possédant des machines et des outils qui pourront être
mis à disposition : une machine de découpe de bois, peinture, visserie…
• Quand ?
Le chantier aurait lieu à partir du 19 juin 2019.
Le 16 mai 2019, nous célébrerons les 10 ans de la mise à l’eau de la pirogue Meryemana.
• Chantier ?
Philippe Naudin (Vakalédonie) encadre le travail, avec un charpentier de marine qualifié. Un
groupe mixte de 6 à 8 mineurs participe au chantier, sous la responsabilité des éducateurs du DP-
JEJ. Afin de transmettre la dimension culturelle et spirituelle d’une pirogue, Aïlé Tikouré et le KOP
seront également sur le chantier.

Pirogue Meryemana - © Photo KOP


14

Accueil à Luecila de la Grande Pirogue du Vanuatu (Okeanos Vanuatu)

L’association AJI « CyberTribu » et Kenu One Project « les Chemins de la Pirogue » sont les
lauréats 2018 des Assises de l’Outre-Mer. Nous avons décidé de réunir nos deux projets
qui pouvaient paraître aux antipodes l’un de l’autre pour aborder le thème des échanges
modernes et traditionnels sur nos îles.
L’association Aji diffusera sur les réseaux sociaux le parcours de la pirogue et les différentes
étapes : Ouvéa, Îles des pins, Nouméa et Lifou dernière escale avant son retour vers le Va-
nuatu.
Nous convions les coutumiers, les habitants de Lifou, les enseignants, les animateurs de
centre de loisirs, les écoliers, les collégiens, les lycéens, les écrivains, les musiciens et les
artistes en tout genre à se joindre à cet évènement.

Nos objectifs :
• Accueillir la pirogue et ses équipiers Vanuatais et Calédoniens ( Aïlé et Joseph).
• Réaliser une exposition au faré de Luecila, rencontres avec les navigateurs, visite, initiation
à la navigation céleste.
• Préparation d’un « panier magique » pour la pirogue qui quittera Luecila le 16 juillet avec à
son bord, des travaux d’enfants, de jeunes, d’écrivains, de musiciens, d’artistes divers… Ces
travaux seront exposés à l’Alliance Française de Port-Vila lors du Festival Annuel Pirogue en
septembre 2019.
15

© Photo Okeanos Foundation

CARATÉRISTIQUES DE VAKA MOTU

• Pirogue « hybride » à double coque de haute mer


• Longueur : 14,8m (50 pieds), largeur 6,2 m
• Bateau : maniable. 2 équipiers et le capitaine
• Capacité de transport
- À la journée : 20 passagers
- En haute mer : 10 à 12 équipiers (dont le capitaine). 10 couchettes (5 dans chacune des coques) et
deux couchages supplémentaires dans le faré sur le pont.
• Alimentation en eau : dessalinisateur Spectra (60 litres d’eau douce/heure).
• Construction :
- bois et matériaux composites (fibre de verre et résine epoxy, e-glass). Les coques sont coulées et
moulées à Auckland. Le bois est utilisé pour le mât et le deck.
- équipée d’un hoe (safran) traditionnel qui permet de godiller. En cas de forte mer, trois équipiers
sont nécessaires pour tenir la barre.
- la pirogue peut se déplacer latéralement aussi précisément que si elle possédait un propulseur
d’étrave.
- le Waka Motu peut s’échouer facilement. Le tirant d’eau est de 70 cm.
• Voilure : 58 m2
• Propulsion et navigation
- Voilure : 58 m2. La force éolienne est la principale énergie motrice.
- Deux moteurs électriques de 12 Kw, hybrides alimentés à la fois par des piles à énergie solaire et par
des biocarburants de noix de coco,
- Deux moteurs thermiques de 20 CV à huile végétale (huile de coco) de marque Volvo,
- Deux réservoirs de 100 litres (dans les coques). Consommation d’huile : 1,2 litres/heure. Vitesse de
6 à 8 nœuds.
• Capacité de fret : 3 tonnes
16

© Photos Okeanos Foundation


17

TRANSPORT MARITIME ÉTHIQUE ET DURABLE AVEC DES PIROGUES À LA VOILE

• En s’affranchissant des énergies fossiles, la pirogue répond aux objectifs de développement durable que le territoire s’est fixé. En effet les particularités de sa conception font d’elle un
moyen de transport respectueux de l’environnement. Elle aura l’avantage d’accroitre la demande en huile de coprah pour l’huilerie d’Ouvéa.
• De plus elle porte des valeurs locales auxquelles les populations insulaires sont attachées et qui sont aujourd’hui au cœur des enjeux internationaux.
Elle est aussi un outil pédagogique original permettant aux générations futures de se sentir concrètement impliquées dans les objectifs de préservation des ressources naturelles préconi-
sées par les provinces tout en faisait émerger un pan de l’histoire maritime kanak.
• Du point de vue de son intégration au sein du système de transport actuel, on a constaté que la mise en circulation de ce bâtiment ne fera pas de concurrence aux autres transporteurs,
car elle répond aux préconisations de la délégation de service public maritime.
• Ensuite, on comprend que sa conception unique et sa taille lui permettent une grande souplesse en termes de desserte. Elle répondra aux besoins des insulaires car le service maritime
est aujourd’hui insuffisant à certaines périodes.
• On a aussi constaté qu’elle était adaptée aux habitudes de déplacements des populations pour certaines voyages inter-îles, cela lui permettra de faire face aux aléas liées au calendrier
local.
• Elle pourrait devenir un acteur incontournable de la vie culturelle des îles et de la promotion des produits locaux.
• Elle pourra également devenir le support du développement du tourisme durable pour certaines destinations.
• Elle contribuera à retisser certains liens interinsulaires qui ne sont pas pris en compte par les transporteurs opérant actuellement dans l’archipel, mais aussi à l’échelle régionale en de-
venant un instrument privilégié de la réactivation des relations maritimes entre la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu qui sont le support d’échanges bilatéraux : coutumiers, culturels et
économiques.

Confrontée aux enjeux du monde contemporain en matière de développement économique et de gestion durable des ressources naturelles, la Nouvelle-Calédonie est directement concer-
née par la nécessité de proposer un modèle qui soit respectueux et inspiré des richesses que compte l’archipel. Ainsi, la réhabilitation de la navigation à voile répond aux attentes des
populations, aux exigences de rentabilité et ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine des transports maritimes en posant les bases d’un développement fondé sur la valorisation
des savoirs, des ressources et de l’Océan en tant que patrimoine commun

«Etude prospective pour la mise en circulation d’une pirogue hauturière en Nouvelle Calédonie. 2019, Nouméa Kenu One Projec​T (KOP),​Agence calédonienne de l’énergie (ACE)
18

CALENDRIER
J - ? - Arrivée des deux équipiers calédoniens à Port-Vila J + 5 : Mercredi 3 juillet - VOYAGE
Traversée entre Ouvéa (Mouly) et l’île des Pins (Kuto)
J - 2 : Mardi 25 juin : Départ de la pirogue de Port Vila
J + 6 : Jeudi 4 juillet - Île des Pins
J - 1 - Mercredi 26 juin et jeudi 27 juin - VOYAGE Arrivée à l’île des Pins (Kuto)
Traversée vers Ouvéa Accueil par le Conseil coutumier de l’île des Pins
Repos
J - 0 - Vendredi 28 juin - Arrivée à Ouvéa . Dédouanement de la pirogue à Wadrilla
Arrivée de la pirogue Okeanos Vanuatu escortée par la flotte d’Ouvéa (Syndicat des pêcheurs, J + 7 - Vendredi 5 juillet - Île des Pins
Base nautique…) Rencontre avec les classes de l’école Notre Dame des Anges et du Collège Saint-Joseph
Accueil du Conseil coutumier de l’Aire Iaai à Nymëhë (Festival du Lagon), Repos Remise de la correspondance des élèves d’Ouvéa : la pirogue, facteur de communication
Rencontre avec les piroguiers de l’île
J + 1 - Samedi 29 juin - Ouvéa – Nymëhë
Festival du Lagon J + 8 - Samedi 6 juillet - Île des Pins
Matinée : accueil des enfants et de la Population d’Ouvéa Cérémonie de Commémoration de l’intronisation du Grand Chef Vendegou (1979)
Après-midi : package touristique (Adultes 2000 xfp, enfants 500 xfp) Régate dans le lagon de l’île des Pins avec les pirogues kanak
Découverte des Pleïades Matariki
Interaction avec les festivaliers J + 9 - Dimanche 7 juillet - Île des Pins
Étal des marchandises du Vanuatu transportées par pirogue Messe et repas à Saint-Maurice
Repos
J + 2 - Dimanche 30 juin - Ouvéa - Nymëhë Traversée entre île des Pins et Nouméa
Culte au Temple de Nimëhë
Festival du Lagon J + 10 - Lundi 8 juillet - Nouméa
Interaction avec les festivaliers Arrivée à Nouméa, Anse Vata
Découverte du sud de l’île Coutume d’accueil, Sénat de la Nouvelle-Calédonie
Nuit à Port Moselle
J + 3 - Lundi 1er juillet - Ouvéa – Fayaoué Repos
Accueil des élèves des écoles primaires d’Ouvéa
Visite de l’usine de coprah à Wadrilla par l’équipage d’Okeanos Vanuatu J + 11 - Mardi 9 juillet - Nouméa
Matinée : traversée entre Moselle - Baie de Tindu
J + 4 : Mardi 2 juillet - Ouvéa - Mouly Après-midi : accueil des écoles et collèges de Tindu Kaméré
Accueil des élèves des Collèges Guillaume Douare, Eben Eza et Shea Tiaou Veillée à la maison de quartier
Réception de la correspondance des élèves d’Ouvéa pour leurs amis de l’île des Pins
Chargement du fret pour l’île des Pins J + 12 - Mercredi 10 juillet - Nouméa
Embarquement d’une délégation d’Ouvéa pour l’île des Pins Matinée : traversée baie de Tindu - presqu’île de Tina
Veillée, coutume d’Au Revoir (Conseil coutumier de l’aire Iaai) Journée patrimoine au Centre Culturel Tjibaou autour du thème de la pirogue (film, exposi-
19

tion photo, danses, conférences, etc.


Veillée kava musique
Recommandations
J + 13 - Jeudi 11 juillet - Nouméa (Jeudi du centre ville de la province Nord) L’accueil de l’équipage du Vanuatu est sous la responsabilité des Conseils coutumiers.
Matinée : traversée Tina - centre ville (musée martime) Le lieu d’hébergement des équipiers de la pirogue est également de la responsabilité des Gens
Après-midi : chargement de la Pirogue Okeanos de marchandises (Secours catholique, Croix de l’endroit où la pirogue fait escale.
rouge, mécénat d’entreprises calédoniennes soucieuses du transport écologique. Solidarité
Tanna.
Tiga 2015 - © Photos J.F.C.
Fin d’après-midi : rencontres et conférences au musée martime
Soirée : départ de Nouméa pour Lifou

J + 14 - Vendredi 12 juillet - Voyage de la pirogue vers Lifou

J + 15 - Samedi 13 Juillet - Lifou (Luengoni)


Arrivée à l’aube sur la plage de Luengöni.
Coutume d’arrivée et d’accueil
Flotte de Lifou escorte Okeanos Vanuatu
Coutume à la Grande che erie
19 h : Repas
Repas et Marché à Luengöni
20 h à Minuit : Animations (danses et chants) en partenariat avec le comité, la province des Iles
et la commune de Lifou, Diffusion du Film «Temana O Te Moana»

J + 16 - Dimanche 14 Juillet - Lifou (Luengoni)


Culte à Luengöni
Fin de matinée départ vers Wé -Luecila
Fin d’après-midi coutume d’acceuil par la chefferie de Luecila

J+17 - Lundi 15 juillet - Luecila


Journée avec les écoles organisée par la Cyber Tribu

J+18 - Mardi 16 juillet - Luecila


Chargement d’un cargo pour Vanuatu,
Repos
Départ dans la soirée pour Vanuatu

J+19 - Mercredi 17 Juillet


Arrivée à Port Vila dans la soirée
20

MÉLANESIAN VANUA TOUR 2019 Nombre des équipiers du KOP


OK + 2
à bord d’Okeanos Vanuatu
Port Vila Trajet des deux équipiers du KOP
OK
>+ 2
Départ le 25 juin pour rejoindre la pirogue
+2 Retour le 15 juillet

O
K
> Trajet de la pirogue
Okeanos Vanuatu

© Photo Okeanos Foundation

Lifou Ouvéa
Départ le 12 juillet Départ le 28 juin
Retour le 14 juillet Retour le 2 juillet

OK +
4
>

>4
OK +

Nouméa Île des Pins


Départ le 9 juillet Départ le 4 juillet
Retour le 11 juillet Retour le 7 juillet

>
OK + 4
21

Lancement collecte > Festival Pirogues


(Alliance française
au Vanuatu)
> Départ des

>
des savoirs
16/09/19 équipiers du KOP
Aout-Septembre 2019
pour le Vanuatu

>

>
Retour MVT
à Port Vila Départ MVT
17/07/19 27/06/19

CYCLE DU PROJET

>
>

MÉLANESIAN VANUA TOUR


2019
Festival du lagon
Lifou Cyber Tribu Ouvéa
12-16/07/19 28 au 30/06/19

>
>

Chantier Meryemana Régate Île des Pins


Juillet 2019 > 04-06/07/19
> Rencontre publique
au CCT
10/07/19
22

Régate Îles des Pins Goro à l’occasion du Raid Gauloises 1991 © Photo Rémy Moyen
23

LE BINÔME CALÉDONIEN PARTICIPANT


AU MELANESIAN VANUA TOUR
• Jonathan Aïlé Tikouré (29 ans), Peia (Patai) maître des étoiles et commandeur
Originaire de l’île des Pins (Vao) et de Ponérihouen, guide touristique. Il vit et travaille comme de la flotte Okaenos.
piroguier à l’île des Pins. En 2018, il a suivi pendant trois mois un entraînement intensif à la na- Aïlé Tikouré et Dieter Paulmann fondateur
vigation traditionnelle auprès de Peia Patai. Il participe à la construction de plusieurs pirogues d’Okeanos), Mai 2018, Auckland
Vaka Motu. En Février 2019, Jonathan Aïlé Tikouré devient Président de l’Association Kenu One
Project. Il est lauréat avec Jean-Emmanuel Frantz du prix de la Contribution citoyenne dans le
cadre des Etats généraux de la Jeunesse. Fin Avril 2019, il rejoint la Nouvelle-Zélande et parti-
cipe à une traversée entre Auckland et Port Vila.

• Api Canyœ joseph Ukako Api Canyœ Joseph Ukako,


Originaire l’île de Lifou, tribu de Drueulu, district de Gaīca du Angajoxu Pouīono i Zeula. Il accompagné de son père et petite fille
appartient au clan de la mer Api Canyœ. Il est né en 1964 à Khoonè (Province nord). Depuis 20
ans, il est marin de métier.

Aïlé et Joseph représentent deux générations. Tous deux concernées par le renouveau de la
navigation en haute mer à bord de grandes pirogues, ils participent au Melanesian Vanua
Tour 2019. D’autres équipiers du KOP les rejoindront entre les escales calédoniennes. Les per-
sonnes intéressées par les pirogues pourront aussi embarquer. Le but du voyage est de multi-
plier les opportunités pour les calédoniens de se familiariser avec la grande pirogue de haute
mer.

En 2018, Aïlé Tikouré suit une formation à


Auckland avec l’équipage du Vanuatu et
d’autres océaniens, sous la responsabilité
de Peia Patai (à gauche) grâce à la fonda-
tion Okeanos, Nouvelle-Zélande, 2018.
24

INTERFACE DE SUIVI YB3

Pour suivre les déplacements de la pirogue pendant toute la durée du Mélanesian Vanua Tour

https://yb.tl/melanesianvanuatour

Grâce à
25
26

PRESS BOOK

Juin 2018

CULTURE Vers la renaissance Au milieu du 19ème siècle, survint la coloni-


sation de l’archipel par la France. L’arrivée

de la grande pirogue kanak d’un nouveau modèle de société accentue


le processus de fixation de la population.
La pirogue traditionnelle est remplacée par
les bateaux à vapeur, les cotres, les fré-
gates.

La transmission des savoirs de la navi-


gation en haute mer s’interrompt.
N°21 Aujourd’hui, seuls les Kunié (île des pins)
Arrivée de la pirogue Okeanos Marianas à Nouméa, octobre 2017
ont perpétué la tradition de la pirogue. Crédit visuel : Jonathan Aïlé Tikoure

Grâce au mouvement de revitalisation Le projet Kenu One souhaite rallier le


culturelle initié par Hawaii dans les années mouvement de renaissance de la naviga-
1970, la renaissance de la navigation tra- tion traditionnelle, débuté ces dernières
ditionnelle et céleste est bien vivante décennies dans le sillage d’Hokule’a et
aujourd’hui en Océanie. permettre à des calédoniens d’expérimen-
ter la navigation en haute mer sur des piro-
gues modernes aux allures d’ancêtres.

Jean-Emmanuel Frantz
et Jean-Krist Ukéiwë
Kenu One Project (KOP), Nouméa.
Ce projet vous intéresse,
contactez-nous :
Pirogue double de Nouvelle-Calédonie, début du XX° siècle - Crédit visuel : MMNC Coll. Philippe Houdret jk-ukeiwe@hotmail.fr ou
jean-emmanuel.frantz@hotmail.fr
Site : www.jkukeiwe.nc
Il y a 3000 ans des populations de langues trouvent reliées entre elles par des liens
austronésiennes venues d’Asie du sud-est économiques, diplomatiques et familiaux. Photo : Jack Diaz©
arrivent en Mélanésie à bord des grandes Les échanges coutumiers sont nombreux.

La renaissance de la grande
pirogues doubles. Elles peuplent ce que Ainsi, les lames de haches en néphrite
l’on nomme aujourd’hui la Nouvelle-Calé- (ou « haches ostensoirs ») produites sur
donie. C’est la période Lapita. Les kanak la Grande Terre, étaient envoyées sur les

pirogue kanak
Arrivée de la pirogue Hokule’a à Hawaii après un tour du monde
dispersés dans l’archipel garderont de îles Loyautés puis au Vanuatu (Tanna). Ce de trois ans, juin 2017. Crédit visuel : Kenu One Project
leurs ancêtres austronésiens ce lien au circuit d’échanges à longue distance, « le
monde marin. cycle de jade »1, fut rendu possible grâce Dans beaucoup d’archipels, les nou-
aux pirogues. velles générations découvrent la valeur
A bord de pirogues, les kanak tracent Les grandes pirogues doubles sont, des savoirs ancestraux et se réappro-
un réseau de routes complexes. Grâce à comme pour la Grande Case, l’objet des prient la pirogue. Nos plus proches voisins
ces chemins maritimes, les chefferies se grandes chefferies. (Vanuatu, Nouvelle-Zélande, Fidji) se sont
équipés de pirogues de haute mer, avec
1 - Le « cycle de jade » kanak. Réévaluation archéologique d’un réseau d’échanges traditionnels (Mélanésie du Sud).
In Journal de la Société des Océanistes N° 144-145 - 2017 - Par Christophe Sand - Russell Beck - Yoshiyuki Iizuka - Christophe Adams. l’aide de la Fondation Okeanos.
En ligne sur : https://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=JSO_144_0269
Carnival Spirit : son centre médical... La mer depuis l’espace... Les missions de l’ANFR...
10 11
27

Palabre, février 2018


28

Les Nouvelles calédoniennes, avril 2019

L’écume, avril 2019


29
30
31
32

Hienghène 2012 - Photos Danee Hazema


33

Hienghène 2012 - Photos Danee Hazema


34

BIBLIOGRAPHIE PROVISOIRE : LES OCÉANIENS ET LA MER

Ministère de l’Outre mer

Conseil coutumier Iaai


• «Le Peuple de l’Océan» du Vice Amiral Emmanuel Desclèves (de l’Académie de Marine)
Agence française de développement (AFD)
• «Tupaia , le pilote polynésien du Capitaine Cook» (Joan Druett )
Conseil coutumier Drehu
• «Ciel d’Îles» (Journal de la Société des Océanistes)
Cabinet Ukeiwe : Consulting, Ingénierie Culturelle et Formation
• «A new reading of Tupaia’s chart» A. Di Piazza & e. Pearthree
Marché alternatif
• «Prehistoric maritime migration in the Pacific islands» A. Anderson et Coll. Collègue d’Emilie à l’Université de Canberra .
Okéanos Vanuatu
• «Voyaging Stars, Aspects of Polynésian and Micronesain Astronomy» D.Lewis (The Royal Society )
EM (Éric Maltesalé)
• «Pacific seascape, canoe performance and a review of Lapita with regard to theories of migration « G. Irwin CKOASA : bijoux
• «Navigation the revival of voyaging in the Marshall Islands» J. Genz (University of Hawai’i Press) World Pacific Tour
«Conserving and researcwhing a rare Tahitian canoe sail » Tara Hiquily et Coll. ( The British Museum) Bioattitude NC : faire ses courses bio sur Internet
• «Anomalous Westerlies, El Nino, and the Colonization of Polynesia» Ben R. Finney ( University of Hawai’i ) Gîte Nataiwatch

• «Wave navigation in the Marshall Islands» Joseph Genz et Coll. ( Oceanography ) La Caravane : moteur d’entreprises

• «We, the navigators. The ancient art of landfinding in the Pacific» (2nd edition) de Dawid Lewis (Sir Derek Oulton , Editor. Éditions Thupaca (La Korrigane)

• «Des récifs et des hommes ; histoires de pêcheurs de Nouvelle Calédonie» de Mathieu Juncker et Bertrand Junker Madrépores Éditions Bético2 : d’une île à l’autre...

• «Vivre de la mer, vivre avec la terre... en pays kanak » de Isabelle Leblic à la Société des Océanistes Caledonia TV : la télé qui nous rapproche

Zazouille : magazine pour enfants


Rédigée par Jen Paul Dotte et Jean Francis Clair (juin 2019)
Cyber-tribu de Lifou : connecter les jeunes kanaks des îles
35

PARTENAIRES
Éditions Thupaca (La Korrigane)
36

KENU ONE PROJECT ASSOCIATION


La Caravane - 9, rue d’Austerlitz, 98000 Nouméa
Tel. + 687 98 92 96 - + 687 86 53 31
@ kopnewcal@gmail.com
Facebook : Kenu One Project

Président du KOP : Aïlé Tikouré


jtikoure@gmail.com

Vice Président du KOP : Joseph Canyœ Ukako


@ joseph.ukako@gmail.com

Secrétaire du KOP : Aude Christelle Konyi Forest


@ aude.forest@gmail.com

Vice Secrétaire du KOP : Maryse Hmae


@ hmaemaryse@gmail.com

Trésorier/Manager du KOP : Jean-Emmanuel Frantz


@ Jean-emmanuel.frantz@hotmail.fr

Chargé de communication : Éric Meltésalé


@ericmeltesale@gmail.com

Éditions Thupaca
Jean Francis Clair