Vous êtes sur la page 1sur 4

La Titrisation

Au Maroc, cette technique a été utilisée initialement par les établissements de crédit dans le but de refinancer
une partie de leurs prêts hypothécaires en faveur de la clientèle. Ces prêts sont cédés directement à une société
adhoc qui émet en contrepartie des titres/parts placés sur les marchés financiers. Avec la titrisation, les risques
afférents à ces crédits sont transférés des banques aux investisseurs. Cela permet ainsi de partager le risque
entre de multiples institutions.
Cette pratique s'étend aujourd'hui à d'autres types d'actifs et d'institutions. Depuis l'entrée en vigueur, fin 2010, de
la loi 33-06 relative à la titrisation au Maroc, celle çi s'étend désormais aux :
Titres de créances négociables :
 Certificats de dépôts;
 Bons de sociétés de financement;
 Billets de trésorerie.
Créances existantes ou futures d'institutions tels que :
 Les établissements de crédit et organismes assimilés résultant d'opérations de crédit ou d'opérations assimi lées
à des opérations de crédit (crédits hypothécaires, crédits aux entreprises, crédits à la consommation et
équipement, créances d'affacturage, leasing, créances en souffrance... ..etc) ;
 Les établissements publics, sociétés d'Etat et filiales publiques (créances clients, créances sur l'état...) ;
 Les établissements délégataires ou titulaires de licences d'exploitation de services publics (eau, assainissement,
télécoms, transports...) sous réserve de l'accord préalable de l'autorité délégante ;
 Les entreprises régies par le code des assurances, relatives aux opérations d'assurance et aux opérations
assimilées à des opérations d'assurance.
Qui intervient dans le cadre d'une opération de titrisation ?

Définitions des intervenants


L'arrangeur
Larrangeur analyse les besoins des établissements cédants et structure l'opération de Titrisation de
manière à atteindre les objectifs des cédants et des investisseurs.
Le cédant
C'est un établissement qui cède des créances à un Fonds de Placement Collectif en Titrisation (FPCT).
FPCT
C'est une copropriété créée conjointement par un établissement gestionnaire et un établissement
dépositaire. Le but exclusif du FPCT est de d'acquérir des créances et d'émettre des titres représentatifs
de ces créances.
La société de gestion
C'est l'établissement qui gère le FPCT. La société de gestion gère la trésorerie du FPCT et veille au
respect des règles et procédures relatives à la gestion des actifs du FPCT et aux remboursements des
titres émis par le FPCT.
Le dépositaire
Le dépositaire a pour fonction de garder les actifs du FPCT et contrôler les opérations effectuées par la
société de gestion.
Les investisseurs
Ce sont les personnes morales ou physiques qui achètent les titres émis par le FPCT.
Actif du FPCT
L'actif du FPCT comprend les créances acquises auprès du Cédant et leurs accessoires, les flux de
paiement qui s'y rapportent ainsi que les produits de placement de la trésorerie.
Les tires émis par le Fonds
Les obligations émises par le FPCT sont négociables sur le marché. Elles peuvent être de plusieurs
catégories et comporter des niveaux de risque différents.
Réhaussement de Crédit
Le rehaussement de crédit est un mécanisme qui permet de couvrir les titres émis par le FPCT contre
les éventuels défauts relatifs à l'actif du FPCT. Plus un titre bénéficie de rehaussement de crédit moins il
a de risque de faire défaut.
Enjeux et perspectives
La titrisation consolide depuis plusieurs décennies son positionnement dans le panier mondial des financements
structurés.
Au Maroc, et depuis l'entrée en vigueur de la loi 33-06, cet instrument permet d'accompagner les entreprises et
établissements éligibles dans le financement de leur croisance tout en maîtrisation la gestion de leur bilan et sa
rentabilité.
Les avantages de la titrisation
Pour les établissement cédants / initiateurs, on distingue deux familles d'avantages :
Meilleure gestion du bilan et des risques
 Une nouvelle source de financement sans recouvrir forcément à l'endettement ni à l'injection de fonds propres
supplémentaires;
 Transfert de risque sur les actifs aux investisseurs;
 Pour les banques, sociétés de financement et sociétés d'assurance: amélioration des ratios prudentiels
(solvabilité, liquidité, coefficient de division de risque, ...), optimisation du niveau des créances en souffrance et
une meilleure gestion Actif-Passif (ALM).
Rentabilité optimisée
 possibilité d'accéder aux marchés des capitaux avec une meilleure signature se traduisant par un coût de
financement optimisé compte tenu de la garantie assurée par les actifs sous jacents ;
 Amélioration du rendement des fonds propres et de la rentabilité économique.
Et pour l'investisseur :
 Diversifier son portefeuille dans des produits peu risqués et offrant une large gamme de titres en terme de
maturité et de modalités de remboursement grâce au mécanisme de réhaussement de crédit.
 La possibilité d'investir dans des classes d'actifs nouvelles non accessibles sur le marché traditionnel (bon du
trésor, actions, obligations classiques, TCN, immobilier ...) avec un profil risque / rendement optimisé.

Maghreb Titrisation, société anonyme au capital de 5.000.000,00 de dirhams, agrée par l'arrêté du ministre de
l'économie et des finances, de la privatisation et du tourisme n° 11-02 DU 17 chaoual 1422 (2 janvier 2002) en
tant qu'établissement gestionnaire, est le premier établissement marocain spécialisé dans l'ingénierie financière.
Créée en avril 2001, Maghreb Titrisation est aujourd'hui le leader régional de la titrisation, avec des réalisations
au Maroc et à l'international.
Chronologie
Septembre 1999

Adoption de la Loi n° 10-98 relative à la titrisation des créances hypothécaires.

Mai 2000

Décret d'application de la Loi n° 10-98.

Mars 2001

Publication de l'arrêté ministériel fixant les règles comptables applicables aux Fonds de Placements
Collectifs en Titrisation (FPCT).

Avril 2001

Création juridique de Maghreb Titrisation.

Février 2002

Publication de l'arrêté ministériel relatif à l'agrément de Maghreb Titrisation en tant qu'établissement


Gestionnaire.

Avril 2002

Première émission d'un Fonds de titrisation Marocain, CREDILOG I pour le compte du CIH; 500 Millions
DH.

Février 2003

Assistance technique et informatique pour le montage et la gestion d'un Fonds Commun de Créances
tunisien avec la Société Moderne de Titrisation (SMT).
Juin 2003

Création du deuxième Fonds de titrisation Marocain de créances hypothécaires, « CREDILOG II » pour


le compte du CIH d'un montant de MAD 1 Milliard.

Juin 2006

Création du premier Fonds de titrisation tunisien de créances hypothécaires pour le compte de la BIAT,
CREDIMMO I; 50 Millions de Dinars.

Octobre 2006

Signature d'un mandat de structuration d'obligations indexées en Afrique de l'ouest.

Mars 2007

Signature du deuxième mandat pour le montage d'une opération de titrisation avec la BIAT, CREDIMMO
II ; 50 Millions de Dinars.

Mars 2008

Réalisation d'une étude de faisabilité pour la mise en place de la titrisation dans huit pays de la zone de
l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Décembre 2008

Création du troisiàme Fonds de titrisation Marocain de créances hypothécaires pour le compte du CIH
d'un montant de 1.5 Milliards de DH.

Octobre 2010

Publication des textes d'application de la Loi 33-06.

Janvier 2012

Création du Fonds de titrisation de créances hypothécaires « FPCT SAKANE » pour un montant de 1


milliard de dirhams pour le compte de 11 Banques Populaires Régionales.

Février 2013

Publication en février 2013 de la loi 119-12 au bulletin officiel N°6184 modifiant et complétant la loi 33-06
relative à la titrisation d'actifs permettant ainsi l'acquisition de tout actif éligible et l'émission des
Sukuk au Maroc et à l'international.

Juin 2013

Création du 1er Fonds « TITRIT » d'un programme de titrisation de créances commerciales cédées par
l'ONEE d'un montant de MAD 1 Milliard.

Décembre 2013

Emission du 1er Fonds « FT IMMOVERT », d'actifs immobiliers cédés par le Crédit Agricole du Maroc
pour un montant de 534 Millions DH (placement privé le 23 décembre 2013 auprès d'investisseurs
qualifiés).

Avril 2014

Création du 4àme Fonds de titrisation de créances hypothécaires pour le compte du CIH d'un montant
de 1.2 Milliards de DH.

Juillet 2014

2ème émission du Fonds « FPCT TITRIT Emission Subséquente I » d'un programme de titrisation de
créances commerciales cédées par l'ONEE, d'un montant de MAD 1 Milliard.

Décembre 2014

Création du premier Fonds « FT IMMOLV», par l'acquisition temporaire d'actifs immobiliers aupràs de
Label Vie d'une valeur de MAD 571 Millions (placement privé le 22 décembre 2014 aupràs
d'investisseurs qualifiés).
Mai 2015

Création du 2ème Compartiment du « FT IMMOVERT » par l'acquisition temporaire d'actifs immobiliers


auprès du Crédit Agricole du Maroc d'une valeur de MAD 398 Millions (placement privé le 28 mai 2015
aupr&eagrave;s d'investisseurs qualifiés).

Juillet 2015

3ème émission du Fonds « FPCT TITRIT Emission Subséquente II » d'un programme de titrisation de
créances commerciales cédées par l'ONEE, d'un montant de MAD 1,3 Milliard.

Septembre 2016

Structuration de la 4ème opération de titrisation de créances commerciales et émission du FT ENERGY


Compartiment I pour un montant de MAD 2 milliards.

Actionnariat et Gouvernance
ActionnariatLa Caisse Centrale du Crédit Immobilier de France (3 CIF): 10.0 %Le Crédit Immobilier et
Hôtelier: 24.3 %La Caisse de Dépôt et de Gestion: 26.3 %Upline International Group BCP: 24.3 %CDG
Capital: 8.0 %M. S. IN: 7.0 %

Gouvernance
Au 31 décembre 2011, le Conseil d'administration de Maghreb Titrisation est présidé par Monsieur Mohammed
Hamid Tawfiki. Madame Houda Chafil assure la Direction Générale de la société.
Maghreb Titrisation est administré par un conseil d'administration composé de dix (10) membres et présidé par
Monsieur Monsieur Mohammed Hamid Tawfiki.
Au 31 Décembre 2011, les membres du Conseil d'Administration de Maghreb Titrisation sont:

ADMINISTRATEURS DATES DE NOMINATION ET D'EXPIRATION

M. Hamid Tawfiki, Président du Conseil d'Administration de 2011 au 31/12/2016

CDG, représentée par Mme Fatine Dinia de 2011 au 31/12/2016

CIH représentée par M. Ahmed Rahhou de 2011 au 31/12/2016

3CIF représentée par M. François Payelle de 2011 au 31/12/2016

CDG Capital représentée par Mme Ouafae MRIOUAH de 2011 au 31/12/2016

Upline group représentée par Mme HIND BERRADA SOUNNI de 19/03/2013 au 31/12/2016

M.S.IN représentée par M. Mohamed Benabderrazik de 2011 au 31/12/2016

M. Abdessamad Issami de 2011 au 31/12/2016

M. Lotfi SEKKAT de 2011 au 31/12/2016

M. Mouhssine Cherkaoui de 2011 au 31/12/2016