Vous êtes sur la page 1sur 73
MAURICE CASSAN Aide-Mémoire MAURICE CASSAN Aide-Mémoire d Hydraulique Souterraine ‘Du méme auteur « Les essais in situ en mécanique des sols », Eyrolles, 1978, 2 tomes : ‘© tome 1: « Réalisation et interprétation » (2° éd.) ; ‘© tome 2: « Applications et méthodes de calcul » (épuis6). « Les essais d’eau dans la reconnaissance des sols », Eyrolles, 1980. cet ouvrage est interdite. Une copie ou reproduction hie, migrotin, bande magnstique, ia ou ate, to provues para fol Gu 11 mara 1857 sur tection des dots @ autour 'san 2.95978 0020 ‘iste, 2 san 2.069702087 (a aalon eo orate! 28, rue des Salnis-Péres ressesamamaEe es Pints et chaussées ae Département Editon de rAssociaton Amicale de Inggnieur Anciens Eldves de Ecole Natio- ‘ale des Ponte et Chaussées, AVANT-PROPOS “écoulement de l'eau dans le sol ou, plus généralement, fa circulation d'un fiuide dans un milieu poreux, est régi par une équation différentiolle du second ordre, 'équation de Laplace, qui n’a regu de solutions analytiques que dans des cas particuliers trés simples et méme quelquefols tres Schématiques, utilisation de ces solutions, lorsqu'elles existent, semble constituer une démarche quelque peu désuéte, lorsqu'on considére les puissants moyens investigation que représentent, 4 heure actuelle, les méthodes numér! ques qui ont vu le jour grace au développement considérable de I'informati- que et, plus récemment, de la micro-informatique. Elles permettent, en effet, de traiter un grand nombre de problémes devant Jesquels la théorie s'étalt, jusqu’a présent, avérée impuissante et de faire intervenir des conditions aux limites fort diverses, ce qui rend possible la prise en compte des hétérogéndités inévitables qui existent dans un mas. ‘if aquifere. Toutefois, ces méthodes numériques, malgré leur souplesse, restent encore ‘elativement codteuses et sélectives et ne sont employées que pour les grands projets, lorsque les dispositions des ouvrages peuvent étre consi- dérées comme définitives. Par contre, & un stade moins élaboré, pendant la phase de recherche et, 4 fortiori, pour les ouvrages modestes, les formules analytiques conservent toute leur valeur et demeurent un auxillaire précieux de lingénieur. Mais ces formules sont nombreuses et restent disséminées dans Ja littéra- ture technique. C'est pourquoi il nous a paru intéressant d'en rassembler les plus usuelles dans un « aidemémoire » qui n'a d'autre prétention qué d'étre un outil de travail pratique. Toutefois, pour que celvi-ci soit fe plus complet possible, nous avons cru utile d'y introduire quelques définitions et rappels théoriques concernant les différents paramétres qui caractérisent les sols, es lols et les équations différentieles qui régissent les écoulements souterrains, ainsi que les prin: cipales méthodes d'analyses les plus utilisées. 41 s'agit d'un ouvrage modesto, mais nous espérons qu'il pourra néanmoins rendre quelques services aux ingénieurs confrontés aux problemes que pose eau dans le sol.