Vous êtes sur la page 1sur 3

1.

définir clairement la supervision des réseaux informatiques


La supervision réseau fait référence à la surveillance du bon fonctionnement des réseaux
informatiques et des services informatiques connectés sur ces réseaux.
La surveillance du réseau porte plus spécifiquement sur la qualité et la sécurité de la
connexion Internet mais aussi, par extension, à l'état des services et matériels connectés :
serveurs, imprimantes, postes de travail, etc.

2. rôle de SNMP et ICMP


- SNMP : - Gère les échanges entre superviseur et superviseur.
- transporte des données de supervision.
- ICMP : contrôle des erreurs de transmission, comme le protocole IP ne gère que le transport
des paquets et ne permet pas l'envoi de messages d'erreur, c'est grâce à ce protocole qu'une
machine émettrice peut savoir qu'il y a eu un incident de réseau.

ICMP envoie un écho, SNMP envoie une requête


Pour que le ping SNMP réussisse, vous devez avoir l'agent SNMP actif. SNMP s'exécute
également sur un port différent de celui d'ICMP, alors que le ping ICMP ne vérifie que la
connectivité.

3. comment un manager SNMP communique avec ces agents SNMP


Le protocole SNMP est un protocole réseau qui comporte différentes requêtes. Ces requêtes
sont regroupées en 3 familles :
les messages du superviseur SNMP vers l'agent SNMP ;
les messages de l'agent SNMP vers le superviseur SNMP ;
les messages entre agents SNMP.

4. outils de supervision réseaux


 Les logiciels open source (Nagios, Loriot pro, Big Brother)
 Avantages :
-Coûts d’acquisition limités ou gratuits.
-Indépendance des fournisseurs.
-Respect des standards.
-Développements additionnels peu coûteux et riches.
-Communauté active derrière le produit.
 Inconvénients :
-Efforts d'implémentation et de configuration plus intenses que la moyenne.
-Gamme souvent limitée des fonctionnalités proposées.
-Support payants.
 Les logiciels payants (HP openview, Cisco Works 2000)
 Avantages :
-Solutions plus globales.
-Périmètres techniques et fonctionnels étendus.
-Support présent et réactif.
 Inconvénients :
-Coûts d’acquisition et de support parfois élevés.
-Incompatibilités entre fournisseurs (plusieurs produits différents).
-Développements additionnels restreints et coûteux.

5. les rôles de Nagios


• De surveiller les services réseau (SMTP, POP3, HTTP, PING, etc.)
• Une interface permettant l’intégration simple de plugins
• De prévenir par email ou par tout autre méthode personnalisée en cas de problème
• Déclencher des procédures personnalisées pour résoudre les problèmes
• La consultations des différents événements et données collectés via une interface web
• De mettre en place un archivage automatique des données collectées

6. schéma mise en place de Nagios

7. la MIB
La MIB se présente comme une base de données normalisée qui permet de lire et d'écrire sur
les équipements distants. Ce sera à l'agent lui-même de faire la traduction entre les
informations transmises par SNMP et la plateforme.