Vous êtes sur la page 1sur 4

vérification de porcentage des éfforts(dynamique//statique)_Ré par Hamdaoui 2012 N.

B ; ( Remplier les cellules en verts )


Intitulé Du Projet: Exemple ; Bloc Barre avec voile 6/26/2019 Cont
Porti
Longueur totale du batiment Lx (m) 22.94 Zone 1 Porti
Largeur totale du batiment Ly (m) 8.40 Usage 2 A= 0.10 Porti
Hauteur totale du batiment mesurée a partire de la base (m 16.10 Site S2 (ferme)
pourcentage d’amortissement critique ξ (%) 7 B 0.20
facteur de qualité Q= 1.20 Gtotal (t) 1161.10 A
coefficient de comportement de la structure R= 5.00 Qtotal(t) 146.61 Wt= 1190.43 1a
Poids total de la structure ( Masse Modale ) Wt (t)= 1190.35 1b
###
DYNAMIQUE Résultats ###

l'effort dynamique a la base suivant le sense X-X Ex(t) = 58.45 sense X-X 0.93 oui 4a
Vdy>= 80%Vsta
l'effort dynamique a la base suivant le sense Y-Y Ey(t) = 60.82 sense Y-Y 0.97 oui 4b

Période Analytique ( Dynamique) T (s) = 0.73 ###

STATIQUE Si Vdy<80%Vsta Coeff 0.8Vsta/Vdyna: X-X 0.86 ###


Augmenter les
l'effort Statique a la base suivant le sense X-X Vx (t) = 62.99 paramètres de la
B
l'effort Statique a la base suivant le sense Y-Y Vy (t) = 62.99 répense par ces Coeff 0.8Vsta/Vdyna: Y-Y 0.83 ###
coefficients
Période Empirique ( de la MSE) T (s) = 0.30 ###
9a

facteur d'aplification dynamique moyen D= 2.20 Vérification de la periode = No 9b

Portiques autostables en béton armé ou en acier avec re 0.050 10a

facteur de correction d’amortissement η: >=0.7 0.88 10b

###
C
###
D
###
###
Tableau 4.6 : valeurs du coefficient CT
Contreventement assuré partiellement ou totalement par des voiles en béton armé, des palé 0.05
Portiques autostables en acier sans remplissage en maçonnerie 0.085
Portiques autostables en béton armé ou en acier avec remplissage en maçonnerie 0.05
Portiques autostables en béton armé sans remplissage en maçonnerie 0.075

Tableau 4.3 : valeurs du coefficient de comportement R


A Béton armé
1a Portiques autostables sans remplissages en maçonnerie rigide 3.5
1b Portiques autostables avec remplissages en maçonnerie rigide 3.5
2 Voiles porteurs 3.5
3 Noyau 3.5
4a Mixte portiques/voiles avec interaction 5
4b Portiques contreventés par des voiles 4
5 Console verticale à masses réparties 2
6 Pendule inverse 2
B Acier
7 Portiques autostables ductiles 6
8 Portiques autostables ordinaires 4
9a Ossature contreventée par palées triangulées en X 4
9b Ossature contreventée par palées triangulées en V 3
10a Mixte portiques/palées triangulées en X 5
10b Mixte portiques/palées triangulées en V 4
11 Portiques en console verticale 2
C Maçonnerie
12 Maçonnerie porteuse chaînée 2.5
D Autres systèmes
13 Ossature métallique contreventée par diaphragme 2
14 Ossature métallique contreventée par noyau en béton armé 2
15 Ossature métallique contreventée par voiles en béton armé 3.5
16 Ossature métallique avec contreventement mixte comportant un noyau en béton 4
17 Systèmes comportant des transparences (étages souples) 2
Tableau 4.7 : Valeurs de T1 et T2
Site S1 (Rocheux) S2 (ferme) S3 (Meuble) S4 (Tres Meuble)
T1(sec) 0.15 0.15 0.15 0.15
T2(sec) 0.30 0.40 0.50 0.70
Groupe ZONE
Dusage 1 IIa IIb III

1A 0.15 0.25 0.30 0.40

1B 0.12 0.20 0.25 0.30

2 0.10 0.15 0.20 0.25

3 0.07 0.10 0.14 0.18

Tableau 4.5 : valeurs du coefficient de pondération β


1 Bâtiments d’habitation, bureaux ou assimilés 0.20
Bâtiments recevant du public temporairement :
2 Salles d’exposition, de sport, lieux de culte, salles de réunions avec p 0.30
salles de classes, restaurants, dortoirs, salles de réunions avec
0.40
places assises
3 Entrepôts, hangars 0.50
4 Archives, bibliothèques, réservoirs et ouvrages assimilés 1.00
5 Autres locaux non visés ci-dessus 0.60