Vous êtes sur la page 1sur 5

Bonjour

Je remercie tout d’abord les membres du jury ici réuni d’avoir accepté de participer à cette
soutenance

Nous Besbes Med Iyadh et Darouaz Raed sommes honorés de vous présenter notre projet de
fin d’études Intitulé Etude technique de l’autoroute Youandé-Nissimalen et de l’échangeur
Ahala encadré académiquement par Mr.Tmar Amine et professionnellement par Mr.Chihi
Oussama. Diapo1

Le plan commence par la présentation du projet ainsi que la présentation de l’entreprise,


enchaine par les études techniques et termine par la conclusion Diapo 2

Alors le projet s’agit d’un ouvrage linéaire terrestre de longueur totale 11 km avec un
échangeur en trèfle complet situé au Cameroun dont le maitre de l’ouvrage est le ministère
des travaux publics diapo 3

La figure suivante explique la situation du projet qui relie les deux côtés de la route N2 à
Yaoundé et qui commence au voisinage de l’aéroport de nssimallen diapo 4

Le bureau d’études que nous avons choisis est STUDI-INTERNATIONAL il s’agit d’un
groupe d’ingénierie multi disciplinaire créé en 1970, Leadeur sur le marché africo-tunisien
dont 90 % de son activité à l’export et qui compte plus que 600 employés avec une présence
dans plus de 30 pays africains Diapo5

Le chapitre études techniques est constitué par les 5 sous chapitres suivants :

1. L ’Etude du trafic

2. L’Etude Géotechnique

3. L’Etude Hydrologique & hydraulique

4. L’Etude Géométrique

5. Conception de l’échangeur Diapo 6

Les objectifs de l’étude du trafic sont les suivants :

• Analyse de l’état actuelle du trafic

• Projection du traffic

• Détermination de la classe du trafic et du nombre des voies diapo 7

Les comptages réalisés dans les postes mentionnées dans le rapport ont abouti aux
recensements suivants dont 10 % du trafic est considéré comme poids lourds (Bus, c2e, c3e,
EA,grummier) diapo 8

La projection du trafic est due selon des formules statistiques précises mentionnées dans le
rapport les hypothèses de calcul tel que le coefficient d’agressivité moyen les taux de
croissances etc. sont présentés dans le tableau suivant diapo 9
Les calculs ont aboutis a Neq=2,29 * 10 ¨6 pl d’où d’après le guide de dimensionnement des
pays tropicaux il s’agit d’une classe de trafic T3

Le nombre de voies 3 voies est prévue à cause du nombre important des véhicules légers qui
sollicitent la route diapo 10

L’étude géotechnique consiste à analyser le comportement du sol pour les zones en voisinage
des ouvrages d’art, les zones marécageuses ainsi qu’à la plateforme du projet en premier
lieux et de dimensionner le corps de la chaussées dans un deuxième lieu diapo 11

Pour les zones au voisinage des ouvrages d’art la valeur moyenne de l’essai pénétromètre
lourd est égale à 32,2 MPA d’où le sol admet une bonne résistance dynamique diapo 12

La deuxième zone d’études s’agit des zones marécageuses, commençons par la définition

Les zones marécageuses sont des zones marécageuses, est une composante de marais dans la
quelle pousse une végétation aquatique diapo 13

2 essais sont réalisés afin de déterminer le comportement des zones marécageuses le premier
essai s’agit du sondage au pénétromètre léger dont la plupart des résultats sont très faibles
<1 bar diapo 14

Le deuxième essai s’agit du sondage à la tarière manuelle, la figure nous explicite la nature
du terrain constitué par une couche de vase moyennement sur les deux premiers mètres
ainsi que des couches de sables fin ou argile noirâtre

D’où le comportement des zones marécageuses peut être décrit comme étant un sol médiocre
sans aucune résistance et qui nécessite une purge de 1 m moyennement diapo 15

La dernière zone d’étude s’agit de la plateforme du projet s’agit de la plateforme du projet

Deux essais sont exécutés afin de déterminer le comportement du sol de la plateforme le


premier essai s’agit de de l’essai célèbre CBR dont la valeur moyenne est de 8,7

D’où d’après le guide de dimensionnement des pays tropicaux la classe du sol s’agit d’une
classe S2 diapo 16

Le deuxième essai s’agit des limites d’atterberg Le but de l’essai est déterminer les limites de
liquidité de la plateforme et de classifier brièvement le sol d’après les résultats représentés
dans le tableau suivant nous pouvons admettre que la plateforme s’agit d’un sol argileux très
dur diapo 17

Le dimensionnement du corps de la chaussé se fait sur deux étapes, le pré-dimensionnement


et le dimensionnement

Le pré dimensionnement dépend de deux paramètres la classe du sol et la classe du trafic

D’après le guide de dimensionnement des pays tropicaux nous avons abouti à la variante de
pré dimensionnement bitumineuse épaisse suivante
6 cm bb / 15 cm bb / 30 cm gnt gc 0/20 ainsi qu’une plateforme pf2 équivalente a la classe du
sol s2

La vérification des structures bitumineuses épaisses est faite vis – a vis les déformations
transversales pour les matériaux bitumineux et verticale pour les matériaux non traité et sol

Comme la figure le montre. Diapo 18

En premier lieux nous avons calculé les déformations admissibles pour toutes les couches de
la variante de pré-dimensionnement comme vous voyez dans le tableau suivant diapo 19

En deuxième lieu nous avons saisi la variante de pré-dimensionnement sur alizé et nous
avons comparé les déformations dues au trafic par rapport aux déformations admissibles et
nous avons constaté que la couche de grave bitume diapo 20

Finalement nous avons généré les variantes selon l’épaisseur de la couche de base jusqu'à
une variante finale qui satisfait toutes les déformations admissibles diapo 21

La variante finale de dimensionnement s’agit d’une couche de roulement de 6 cm en bb , une


couche de base en grave bitume 3 de 20 cm , une couche de fondation de 40 cm en gnt 0/20
ainsi qu’une plateforme pf2 diapo 22

La conception géométrique du projet est considérée comme l’étape la plus importante dans
les études techniques, elle serve a déterminer la géométrie plane, longitudinale et
transversale de la route en respectant la norme ICTAAL 2015 diapo 36

Afin de réaliser une conception géométrique compliqué du couple route échangeur il était
indispensable d’utiliser un logiciel poussé et performant telle que le logiciel Civil 3d diapo 37

La conception plane consiste a déterminer la géométrie plane du projet en respectant la


norme ictaal 2015 et en évitant le maximum d’expropriation, nous avons utilisé des rayon
horizontaux supérieur a 1,5 Rnd d’où l’utilisation des Clothides n’était pas nécessaire

La répartition des éléments géométriques de la conception plane est représentée dans le


diagramme suivant dont la somme des droites est de 67 % et la somme des courbes est de 33
% diapo 38

La conception longitudinale constitue le plus grand chalenge dans la conception


géométrique dans notre cas le terrain très accidenté a aggravé la complexité des études, outre
que la topographie du terrain plusieurs contraintes doivent être satisfaites simultanément
dont on peut citer le calage vis-à-vis les ouvrages hydrauliques et les ouvrages d’art, le
respect des valeurs minimales de la norme, la coordination entre la conception plane et
longitudinale

La repartions des éléments géomatiques représenté dans le diagramme suivant dont la


repartions est presque équilibré entre droites et courbes dans le diagramme suivant diapo 39

La conception transversale est choisie selon le nombre des voies et l’instruction de l’ictaal
dans notre cas nous avons choisis un profil type composé par :
- Deux chaussées de 10m de largeur chacune ;

- Deux bandes dérasées de gauche de 1.00m de largeur chacune ;

- Une bande médiane de 2m de largeur ;

-Une GBA de chaque coté

- Deux bandes d'arrêt d'urgence de 2.50m de largeur ;

- Une berme côté extérieur de 1m de largeur ;

- Un dispositif de drainage en déblai. diapo 40

Une condition de risberme est appliquée pour les talus dont la hauteur est supérieure à 5 m

La figure explicite le profil en travers type dessiné sur civil 3d avec les conditions de
risberme diapo 41

Pour conclure L’etude technique d’un couple route / échangeur nécessite

L’interaction entre plusieurs disciplines (géométrie, hydrologie, géotechnique, ouvrage


d’art...)

Le respect de différentes normes et des guides techniques

L’esprit d’analyse et de conception d’un ingénieur diapo 57

Merci pour votre attention ! diapo 58