Vous êtes sur la page 1sur 17

Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?

p=20300

ARTICLES
ARCHIVES
A PROPOS DE MECANOPOLIS
LIENS
NEWSLETTER
CONTACT

Print This Post

Article placé le 23 oct 2010, par Mecanopolis

Par Pierre Hillard

La dislocation des Etats par la promotion de l’ethno-régionalisme est un moyen permettant la


digestion plus rapide des nations par les tenants de l’oligarchie mondialiste. L’éclatement de la
Tchécoslovaquie et de la Yougoslavie au cours de la décennie 1990 ; les tensions internes en Espagne,
l’agonie de la Belgique ou, sur d’autres continents, les tentatives de démembrement des Etats comme
le Soudan et le soutien intéressé apporté aux tenants de l’indépendance tibétaine rentrent
parfaitement dans la logique du solve et coagula si utile à la mystique du nouvel ordre mondial. Un
monde émietté et interchangeable doit naître de la matrice babéliene.

En fait, le processus fut véritablement expérimenté, pareil à un test en laboratoire, au lendemain de la


Première guerre mondiale lors de la rédaction du Traité de Versailles. En dehors des condamnations
drastiques infligées à l’Allemagne en 1919, peu de personnes savent qu’une partie du Traité de Versailles
servit de tremplin à la protection des groupes ethniques en Europe. Du fait de la disparition de l’Autriche-
Hongrie et de la naissance de nouveaux Etats comme la Pologne, de multiples ethnies s’opposaient au
cœur de l’Europe centrale. Il s’en suivit la rédaction d’un mémorandum qui, sous les ors de la galerie des
glaces de Versailles, devint la magna carta censée régenter ces différents peuples. Ce texte fut l’œuvre de
l’organisation maçonnique juive, les B’nai B’rith1, avec le soutien bienveillant du président Wilson. Il est
d’usage de parler de complot dès que l’on aborde des sujets ayant trait à ce type d’organisation. Des âmes
charitables nous rappellent sans cesse que le peuple étant souverain, ce genre d’arguments ne vaut pas
tripette. L’affirmation sans relâche de ces « vérités » par les médias officiels conduit à reléguer de
nombreuses personnes éprises de vérité mais sourdes aux incantations de Big brother dans la catégorie des
« demeurés ».

Que le lecteur se rassure. Pour une fois, Big brother va prendre un solide uppercut dans les dents. En
effet, nous présentons un document unique à la fin de cet article ; le seul texte expliquant les préparatifs et
la mise en forme des travaux des B’nai B’rith : la thèse de Nathan Feinberg écrite en 1929 intitulée La
question des minorités à la Conférence de la paix de 1919-1920 et l’action juive en faveur de la
protection des minorités. Possédant le document original, nous estimons faire œuvre de salubrité publique
en permettant la diffusion sur la toile de ce travail universitaire remarquable qui – de plus – est facile à lire.
Bref, que tout le monde en profite.

Cependant, nous devons continuer sur notre lancée. En effet, les B’nai B’rith n’hésitèrent pas à coopérer
avec les mouvements pangermanistes dans les années 1920. En effet, sous l’égide du chancelier Gustav
Stresemann, il se mit en place un « Congrès des nationalités » chargé de promouvoir l’émancipation des
groupes ethniques en Europe en liaison avec la Société des Nations (SDN). Ce congrès exerça ses talents
de 1925 à 1938 sous la direction d’Ewald Ammende. Ce dernier est l’auteur d’un ouvrage exceptionnel
consistant à recenser dans les moindres détails tous les groupes ethniques en Europe centrale complété par
une étude sur les Catalans et les Basques. Ce livre paru en 1931 est le fruit d’une coopération étroite entre
dirigeants issus de différentes nationalités. Il est intéressant de noter qu’Ewald Ammende remercie le
représentant juif, Léo Motzkin, chargé du chapitre consacré au judaïsme2. Or, c’est le même Léo Motzkin

1 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

qui présidait le groupe de travail dans la rédaction du « Mémorandum » dans le cadre du Traité de
Versailles et sous la direction des B’nai B’rith.

Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, le « Congrès des nationalités » mua pour se transformer en
une « Union fédéraliste des communautés ethniques européennes » (UFCE ou Föderalistische Union
europäischen Volksgruppen, FUEV). En effet, c’est au Palais de Chaillot à Paris que le Breton Joseph
Martray lança un Congrès, en avril 1949, en présence de nombreux groupes ethniques (Catalans, Frisons,
Basques, …) et de divers hommes politiques européens dont un certain François Mitterrand3. Suite au
succès de ce Congrès, il fut décidé de créer l’UFCE en novembre 1949 à Versailles afin de promouvoir
l’idéal ethnique. C’est à partir de 1956 que les autorités politiques allemandes apportèrent leur soutien
financier par l’intermédiaire de son ministère des Affaires étrangères4. L’UFCE se doit d’être connue car
c’est elle qui est à l’origine des grands textes en faveur de la promotion de l’ethnicisme en Europe : la
charte des langues régionales ou minoritaires et la convention-cadre pour la protection des minorités.

Les dirigeants de l’UFCE en liaison avec de nombreux juristes allemands et autrichiens élaborèrent tout un
corps de doctrine incarné par ces documents susnommés en étroite coopération avec les élites politiques
allemandes. C’est sous l’égide d’Alfons Goppel (ministre-président du Land de Bavière) en 1984, du
Comte Franz Ludwig von Stauffenberg en 1988 puis de l’avocat Siegbert Alber en 1993 et ancien
président de la Paneurope Allemagne5, institut mondialiste par excellence, que le projet prit forme. Ces
trois personnages entourés de collaborateurs réputés réussirent à imposer dans le droit européen – malgré
quelques échecs au début – tout le programme ethno-linguistique.

En fait, c’est à partir de 1988 que ce programme commença à s’imposer. Nous présentons des documents
inédits en langue allemande provenant des archives de l’UFCE ; mais qui peuvent rendre service aux
germanophones :

Le discours de présentation de l’avocat Herbert Kohn lors du Congrès de l’UFCE à Anvers en 19886
lançant la résolution 192 (1988)7 permettant la mise sur orbite de la Charte des langues régionales
ou minoritaires.
Le discours du juriste autrichien, Theodor Veiter, qui présidait le groupe de travail élaborant la
résolution 192 (1988) dont le rapporteur était Herbert Kohn. Theodor Veiter a lui aussi prononcé le
discours à ses côtés lors du Congrès de l’UFCE à Anvers8.
Le discours de l’avocat Siegber Alber en 1993 lors du congrès de l’UFCE à Flensburg9. C’est lui qui
réussit à donner la forme finale au programme ethniciste permettant ensuite sa mise en forme
définitive dans le cadre des instances européennes.
Enfin, nous présentons deux lettres envoyées par les instances de l’UFCE à l’auteur confirmant
l’action des personnages susmentionnés10.

La matérialisation de ces textes dans la législation européenne doit son existence à l’action de Rolf
Gossmann, en particulier la convention-cadre pour la protection des minorités. De nombreux rapports ont
été rédigés décrivant l’évolution de ces travaux. Nous ne présentons qu’un exemple de ce travail où figure
le nom de Rolf Gossmann11. Véritable figure de proue en faveur de ces textes ethnicistes, cet homme était
au cours de la décennie 1990 l’agent intermédiaire entre le gouvernement allemand et l’UFCE. En fait,
c’était un haut fonctionnaire travaillant au ministère de l’Intérieur allemand. Son action était d’autant plus
grande que lui et ses successeurs contribuent en liaison avec l’UFCE à soutenir une centaine de
mouvements régionalistes et indépendantistes en Europe dynamitant l’unité des nations européennes. Le
rapport de l’UFCE lors du Congrès à Haderslev en 1999 présentant la liste de ces mouvements
indépendantistes européens le prouve sans ambages12. De part ses activités, Rolf Gossmann a été en
mesure de nouer des liens les plus divers avec des mouvements indépendantistes, en particulier kossovar,
comme le montre le congrès de l’UFCE à Pörtschach en 199713.

Tout ce travail d’arrière-fond en faveur de la promotion ethnique va de pair avec le développement du


régionalisme promu là aussi par les autorités allemandes. La charte européenne de la démocratie régionale

2 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

promouvant l’émancipation politico-financière des régions aux dépens des Etats s’appuie à l’origine sur un
document rédigé en 1997 par un député socialiste allemand, Peter Rabe, au Land de Basse-Saxe14. Ce
travail de sape ethno-régionaliste ne peut que favoriser le nouvel ordre mondial car ces entités en
formation contournent l’autorité nationale pour traiter directement avec les lobbies anglo-saxons et
consorts à Bruxelles. Recevant en 2000 la plus haute distinction en faveur du renforcement de l’Union
européenne, le Prix Charlemagne, le président Clinton (eh, oui !) s’est plu à souligner la régionalisation de
l’Europe15. Dans cette relation à trois – régions, Etats, Union européenne – comme pour toute relation
humaine, il y a un élément en trop. Dans cette construction, c’est l’Etat pris dans un étau entre l’autorité
supranationale de Bruxelles et la montée en puissance des prérogatives régionales qui se retrouve court-
circuité.

Ce phénomène, c’est Bart de Wever, président du mouvement indépendantiste flamand la NVA, qui l’a
parfaitement compris. Avec justesse, il a résumé cette évolution par cette formule lapidaire : « La Belgique
finira par s’évaporer entre l’Europe et les régions ». Suite aux élections du 13 juin 2010, la Belgique
n’arrive pas à former un gouvernement (pour le moment) pour le plus grand plaisir des indépendantistes
flamands. En fait, la NVA colle parfaitement à la logique mondialiste. Catalogué à droite voire à l’extrême-
droite, il est intéressant de noter que ce parti est membre à part entière du parti européen « les
Verts/Alliance libre européenne » de Daniel Cohn Bendit16. Figure de proue de l’idéologie mondialiste, les
Verts de Cohn Bendit sont alliés à l’Alliance Libre Européenne qui regroupe une trentaine de partis
régionalistes indépendantistes. Ce sont les Verts/ALE qui sont les auteurs d’une carte de 2004 représentant
une Europe décomposée ethniquement17. Cet engagement de la NVA en faveur de la disparition des Etats
européens est d’autant plus fort que le président de l’Alliance Libre Européenne (ALE) n’est autre qu’Eric
Defoort co-fondateur de la NVA et bras droit de Bart de Wever18. Elu président de l’ALE19 en mars 2010,
il s’est plu à confirmer dans un discours sa volonté de renforcer les prérogatives ethno-régionalistes20. Les
multinationales soucieuses de rabaisser les Etats ont dû applaudir à tout rompre.

Que peut-on dire à la présentation de ces documents et acteurs annonçant cette mutation planétaire. Ce
n’est pas fini. Nous ne sommes qu’au début d’un basculement complet. La crise économique et financière
alliée aux revendications ethno-régionalistes est la voie royale pour conduire à la mise en forme d’une
gouvernance mondiale. « Agitez le peuple avant de s’en servir » comme le résumait si bien le diplomate
Charles-Maurice de Talleyrand. Destruction des Etats, formation d’unités régionales continentales, mise en
forme d’un Parlement mondial dans le cadre d’une Assemblée planétaire des Nations Unies (APNU)21,
refonte complète du système financier, monnaie planétaire (appelée par certains « Bancor ») et banque
centrale mondiale en bout de course, comme le recommande un rapport du FMI du 13 avril 201022, sont
les objectifs déclarés d’une oligarchie qui semble sur le point de gagner. Que les lecteurs soucieux de
combattre le nouvel ordre mondial connaissent nos ennemis. Il faut impérativement lire pour agir, ne pas
nous diviser sur des sujets futiles ; l’ennemi n’attend que cela. L’espérance est une vertu. La nouvelle
Babel échouera car le mondialisme est un messianisme pressé. A nous d’empêcher sa naissance.

Pierre Hillard, pour Mecanopolis

Auteur de « La décomposition des nations européennes », avec le sous-titre « De l’union euro-atlantique


à l’Etat mondial » 2è Edition, François-Xavier de Guibert, 2010.

Couverture

3 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

Page de garde

Table des matières

Avant-propos

Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 3

Chapitre 4

Chapitre 5

Chapitre 6

Chapitre 7

Chapitre 8

Chapitre 9

Chapitre 10

Chapitre 11

Chapitre 12

Conclusion

Annexe A

Annexe B

Errata

Quatrième de couverture

Notes de l’article :

1 B’nai B’rith signifient en hébreu « les Fils de l’Alliance ». C’est une organisation maçonnique
n’acceptant que des Juifs et qui fut fondée le 13 octobre 1843 à New York au Café Sinsberner par 12 Juifs
immigrés d’Allemagne in Tribune juive, n° 997, 13 au 19 novembre 1987, p. 18.

2 Ewald Ammende, Die Nationalitäten in den Staaten Europas, Vienne-Leipzig, Editions Wilhelm
Braumüller, 1931, avant-propos, page IX.

3 PDF : Information, Haderslev, Union fédéraliste des communautés ethniques européennes, Flensburg,
Editions UFCE, 12-16 mai 1999, p. 2.

4 Ibid., p. 6.

5 > http://de.paneuropa.org/index.php/pan/geschichte

6 PDF : Discours d’Herbert Kohn, Congrès de l’UFCE à Anvers en 1988.

4 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

7 PDF : Présentation de la première page de la résolution 192 (1988) du rapporteur Herbert Kohn.

8 PDF : Discours de Theodor Veiter, Congrès de l’UFCE à Anvers en 1988.

9 PDF : Discours de Siegber Alber, Congrès de l’UFCE à Flensburg en 1993.

10 Lettres adressées à l’auteur de janvier et de février 1999.

11 PDF : Comité ad hoc pour la protection des minorités nationales (CAHMIN), rapport de réunion,
1994 : Couverture du rapport et page 12.

12 PDF : Rapport du Congrès de l’UFCE, Haderslev, 1999, présentant la liste des mouvements
indépendantistes soutenus par l’Allemagne.

13 PDF : Présentation du haut-fonctionnaire du ministère de l’Intérieur allemand, Rolf Gossmann, en


liaison avec les représentants des groupes indépendantistes.

14 PDF : Recommandation 34 (1997) sur le projet de charte européenne de l’autonomie régionale,


Congrès des Pouvoirs Locaux et régionaux de l’Europe, Peter Rabe, 1997 (présentation de la 1ère page).

15 > http://www.karlspreis.de/preistraeger/2000/rede_von_bill_clinton_englisch.html

16 > http://www.e-f-a.org/parties.php?name=*

17 > http://www.voltairenet.org/IMG/jpg/fr-carte-grand_format.jpg

18 > http://www.rtbf.be/info/matin-premiere/eric-defoort-nva-est-linvite-de-matin-premiere-237867

19 > http://www.e-f-a.org/bureau.php

20 > http://www.e-f-a.org/images/content//pictures_bureau/Speech_Eric_Defoort_EN.pdf

21 > http://fr.unpacampaign.org/about/unpa/index.php

22 > http://www.imf.org/external/np/pp/eng/2010/041310.pdf

Tags: 2012, APNU, Big Brother, B’nai B’rith, Clinton, Cohn Bendit, Complot, Conspiration, Crise, Crise
économique, Crise sociale, Economie, Ethno-régionalisme, Europe, Fils de l’Alliance, FMI, Franc-
maçonnerie, Franc-maçonnerie juive, Franc-Maçons, FUEV, Gouvernance mondiale, Gouvernement
mondial, Guerre, Guerre civile, Herbert Kohn, Histoire, Israel, Judaïsme, juif, Kosovo, La question des
minorités à la Conférence de la paix de 1919-1920 et l’action juive en faveur de la protection des
minorités, Léo Motzkin, Martay, Mitterand, NOM, Nouvel Ordre Mondial, NWO, Oligarchie, ONU, Ordre
Mondial, Peter Rabe, Pierre Hillard, Politique, Rolf Gossmann, Siegber Alber, Sionisme, Société des
nations, Theodor Veiter, Traité de Versailles, UFCE, Union européenne

categories Axe mondialiste, Conférence de Bilderberg, Conspiration, Contrôle des populations, Contrôle et
manipulation de l'opinion, FMI, Mondialisation, Mondialisme, Nouvel Ordre Mondial, Projet pour le
Nouveau Siècle Américain | Mecanopolis | 23 octobre 2010 |

56 Commentaires

Nom (Requis.)
Mail

5 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

2010.10.24 11:44, par JFGHOTT:

Pierre Hillard nous livre là un travail de grande qualité. Pour autant, si l’on songe au concept
d’hétérotélie développé par le sociologue Monnerot, rien ne prouve que les intentions poursuivies
par ce complot évident n’atteindront leur objectif, et ce d’autant plus que cette question du
régionalisme ethnique est lourde de paradoxes. D’un côté on peut constater que l’Etat Nation dit
démocratique apparait actuellement comme le meilleur terreau possible de la destruction des peuples
et de toute culture nationale. Cet Etat en Occident des deux côtés de l’Atlantique a organisé et
encouragé une immigration massive volontairement débridée pour détruire les nations de l’intérieur:
l’exemple de la France comme celui de la Suède en sont des exemples caricaturaux. De ce fait,
comment sortir de ce choc des cultures aggravé par une démographie insuffisante au renouvellement
des européens ? Le recours aux espaces à taille humaine pour lancer la contre-offensive semble être
une tentative de solution, en supposant qu’il s’agisse d’une étape dans la reconquête des territoires
nationaux et que les guerres tribales européennes ne renaissent pas en même temps. D’un autre côté
Pierre Hillard montre l’aubaine pour les mondialistes, dont un exemple est cette charte des langues
minoritaires qui cache mal son vrai obectif: sous prétexte de satisfaire les envies légitimes visant la
survie des langues dont la variété est une richesse de notre diversité intra-européenne, les
comploteurs cherchent à promouvoir les langues importées par les esclavagistes en espérant par
exemple que des régions ayant changé de population imitent le cas d’école Kosovar-où il s’agit
néanmoins de population ethiquement européenne- pour constituer des enclaves territoriales au
coeur des nations europénnes. Or les Nations européennes sont dirigées par des gens élus
démocratiquement qui encouragent la destruction de la culture et de l’identité de leurs électeurs. Ce
fait incroyable pourrait-il se produire sans le consentement de l’(encore) majorité ethnique de leurs
électeurs? On peut affirmer dans le cas de la France que c’est bien le peuple français dans sa
majorité qui souhaite sa propre dilution, c’est-à-dire sa propre disparition. Cette majorité
auto-destructrice est évidemment et arithmétiquement renforcée par les naturalisations forcenées qui
couronnent l’immigration massive. Tout se passe comme ci les européen étaient embarqués dans une
spirale dont on ne voit pas la limite. Un fait important doit frapper les esprits: on trouve des millions
de personnes pour manifester derrière des syndicats mondialistes pour sauver des retraites qui
s’inscrivent dans un système de protection sociale que leur vote depuis des lustres contribue à
détruire: comment imaginer une protection sociale financée par des contribuables d’une nation et qui
est ouverte au monde entier? Par contre on ne trouve pas ces mêmes manifestants pour défiler
contre l’absence de contrôle aux frontières et le droit du sol, facteurs destructeurs du même système
puisque le contribuable d’un pays ne peut financer le monde entier! Il y a donc bien une volonté du
peuple souverain dans le cadre du contrat social de Rousseau de manifester en faveur de sa propre
disparition. Le seul bémol encourageant mais inefficace est le taux grandissant des abstentions en
France. Mais ces abstentions ne font que rendre plus inéluctables les mesures des élus et des
multinationales, ces dernières s’étant appropriée le patriotisme et le nationalisme qui caractérisait
(hors ses excès)le besoin de sauvegarde des cultures enracinées. Les états sont laxistes et ouverts à
tous les vents quand les multinationales sont conquérantes et protectionnistes! Paradoxe des temps
du marché libéral capitaliste débridé: les entreprises apatrides sont protectionnistes, les états nations
libre-échangistes et farouchement anti-protectionnistes (sauf les EUA qui ne sont laxistes que pour
l’immigration extra-européenne mais protectionnistes pour préserver ce qui reste de leur industrie).
Sans possibilité de porter au pouvoir par les élections démocratiques (en tout cas dites comme telles)
les défenseurs de la nation, quelle autre ressource avons-nous que la reconquête territoriale par
cercles concentriques? Or il faut bien commencer démocratiquement par un bout électoral: et ce
bout ne peut être qu’à taille humaine donc être local, régional en procédant par coopération

6 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

subsidiaire ascendante. D’autant plus que lorsque les abstentionnistes vont voter en masse c’est pour
mieux conforter les mondialistes habiles qui les dupent, ce qui relativise mon argument rassurant sur
l’abstention. Il est par ailleurs évident que sans une Bruxelles qui récupère les contacts avec les
régions au détriment de la nation, le risque du régionalisme serait amoindri. Là est le noeud du
problème soulevé intelligemment par Pierre Hillard. Le débat est lancé, c’est un défi lancé à
l’imagination de tous: il faut peut-être se montrer patient et attendre qu’une parade géniale soit
trouvée. La limite de la patience doit être à court terme sinon le risque de conflit ethnique dont les
mondialistes ont toujours fait leur miel risque de s’imposer dans toute sa barbarie. Or il appartient
aux patriotes contemporains et futurs de se montrer plus intelligents que leurs aînés pour trouver des
solutions pacifiques: dans la violence les perdants sont toujours les mêmes, les honnêtes citoyens
comme l’a illustré la guerre civile de la Révolution Française où les travailleurs de l’époque ont
accompli des assassinats (dont le premier populicide conscient en Vendée) pour remplacer les aristos
et les clercs par des spéculateurs bourgeois libéraux…qui auront mis moins de trois siècles pour
anéantir la culture Française, ses paysans, ses artisans etc.

| Répondre |
2010.10.24 15:14, par communismelasoluce:

Bonjour,
Justement je m’attaque à la source, c’est à dire au bouquin de Sutton, que j’ai lu, contrairement à
beaucoup ici. Or Sutton s’appuie sur des documents qui sont des faux !

Tout est sourcé et documenté dans mon ouvrage.


Je n’avance aucun arguments ? Tout est dans le livre ! Lisez le, regarder les arguments qui s’y
trouvent, vous verrez après
Quant au nom du libre penseur, c’est lui même qui le donne, dans des pubs pour ses conférences !!!!

| Répondre |
2010.10.24 15:16, par communismelasoluce:

Vous êtes de la fausse résistance, l’anti-communisme a toujours roulé pour le capitalisme, vous en
êtes les idiots utiles !!!!!

Justement je m’attaque à la source, c’est à dire au bouquin de Sutton, que j’ai lu, contrairement à
beaucoup ici. Or Sutton s’appuie sur des documents qui sont des faux !

Tout est sourcé et documenté dans mon ouvrage.


Je n’avance aucun arguments ? Tout est dans le livre ! Lisez le, regarder les arguments qui s’y
trouvent, vous verrez après
Quant au nom du libre penseur, c’est lui même qui le donne, dans des pubs pour ses conférences !!!!

| Répondre |
2010.10.24 19:56, par UN chouka:

ethnie, nation race, peuple,sont des images qui sont peut etre remplacées par richesse ,compte en
banque,avoirs,pouvoir,puissance,classe sociale, caste, »QI », études supèrieures ,niveau
intelèctuel,richesse familiales,loge,mafia,clan?

| Répondre |
2010.10.24 21:05, par RICHAUD JACQUES:

ETHNO REGIONALISME SIONISME PARTIS IDENTITAIRES


A ceux qui ne perçoivent pas le lien entre ‘l’ethno-régionalisme ‘, le sionisme et la montée des partis
‘identitaires’, je peux essayer d’expliquer ma perception en quelques points:
1/ Le sionisme instrumentalise la création consentie de ‘l’état’ d’Israël pour y développer le pire des
ethno régionalisme, la terre volée mais juive réservée aux seuls juifs, au prix de l’épuration ethnique

7 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

ouvertement incluse dans le programme de Liebermann et qui n’était jusque la que rampante, même
si déjà sanglante.
2/ Depuis les origines le sionisme ‘sait’ que ce programme est ‘irrecevable’ au lendemain de la
seconde guerre mondiale ou le programme raciste des aryens a été mis à bas. L’exception du projet
sioniste est idéologiquement trop proche du projet national socialiste et raciste pour être affirmée
ouvertement.
3/ Il convient donc de faire que cette ‘exception’ ne paraisse plus en être une… Pour cela réhabiliter
toutes les formes de ‘l’ethno-régionalisme ‘, ce qui explique l’intérêt très précoce des sionistes à
cette question sur un territoire européen ou ils n’ont par ailleurs pas de véritables intérêts. La
complaisance des ‘idiots utiles’ que sont les verts européens, guidés par quelques leaders oeuvrant
parfois dans la duplicité et feignant de ne pas percevoir l’ombre brune de certains de leurs alliés,
vient à point pour que ce projet inspire aussi une partie de la mouvance ‘alter’ pour ‘un autre monde
possible’ , qui par ignorance totale des enjeux et absence de réflexion philosophique se retrouve à
développer le même discours à l’échelle régionale que les défenseurs hier de la préférence nationale
et demain des identitaires pour une identité européenne fondée sur la coagulation de groupes
ethniques divisés mais réunis par tout ce qu’ils rejettent; le cosmopolitisme, l’islam,
l’internationalisme, la solidarité entre les peuples,deux siècles d’héritage de la pensée des
lumières…etc…
4/ Sur ce terreau là et le sillon ayant été creusé par les sionistes, le monde de demain sera plus divisé
et plus vulnérable que jamais; mais l’état juif réservé aux juifs sera perçu comme un modèle
enviable, le seul qui a dressé déjà le mur de sa paranoïa et de son intolérance, l’Europe n’ayant que
ses remparts de Schengen bien perméables encore ….
5/ Ainsi analysé, le phénomène de la montée des droites identitaires et la bienveillance qui les
entoure peut mieux se comprendre. Il serait temps de comprendre à quels intérêts, pas seulement
financiers, est sacrifié l’héritage de l’humanisme européen et des républiques qui ont su au
lendemain de la deuxième guerre mondiale faire la paix, mais pas éviter la contamination massive
des peuples et de leurs dirigeants par le poison venu des cadavres des vaincus; la bête immonde est
en pleine résurgence et nous sommes aveugles.
Jacques
————————————————-

| Répondre |
2010.10.24 21:14, par AS:

Excellent, suite la victoire de l’agent des services allemands Freyssinger…. j’avais tente de
l’expliquer avec mes mots sur le blog… la c’est du travail de pro…. le lien entre les partis d’extrems
droites, lies et fianaces par l’oligarchie mondialiste, sioniste qui depecelle et regionalise a tout va,
stigmatisant les minorites exogenes et exhaltant le nationalisme au drapeau et hymne national pour
cahcer la mise sous tutelle des regions non pas sous la direction des lobbies mais bien des banksters
sionistes de la city, wall street et soyons genereux, frankfort et zurich…

Pierre tu devrais lire l’escatologie musulmane et sa description du NOM… il y aura bien un NOM
mais de courte durée… puisque sa creation enegendrera sa mort immediate…

et Allah swt est le plus Savant

| Répondre |
2010.10.24 21:29, par Stephan:

pas trouvé ceci


a thèse de Nathan Feinberg écrite en 1929 intitulée La question des minorités à la Conférence de la
paix de 1919-1920 et l’action juive en faveur de la protection des minorités. Possédant le document
original, nous estimons faire œuvre de salubrité publique en permettant la diffusion sur la toile de ce
travail universitaire remarquable qui – de plus – est facile à lire. Bref, que tout le monde en profite.

??????

8 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

| Répondre |
2010.10.24 22:22, par Mecanopolis:

Bonsoir,

Les 12 chapitres se trouvent comme indiqué en fin d’article (caractères rouges et gras).

Mecano

| Répondre |
2010.10.25 01:52, par Stephan:

Ok j’ai téléchargé le livre, je l’ai pas encore lu mais j’en ai lu quelques chapitres… Où
est le problème.

IL n’existe actuellement qu’une menace et cette menace c’est l’islam. L’islam est
totalement comparable au nazisme, il est interdit à une musulmane d’épouser un
non-musulman, les non-musulmans n’ont aucun droit dans leur pays de naissance…

Comme je vois que votre site est antisémite, vous me direz que le judaïsme interdit un
mariage entre un(e) non-juif(ve) et un(e) juif(ve), exact mais actuellement 1 mariage
juif sur 5 se fait avec un non juif, à comparer avec les mariages d’une musulmane avec
un non musulman à Bruxelles – de 1 pour 1000…

Israel est raciste, non Israel se défend face à la furie islamiste. ET AUSSI FACE À LA
NATALITÉ MUSULMANE, qui pratique la guerre des berceaux. La population
palestinienne double tous les 22 ans…

L’islam a toute les caractéristiques du nazisme, il est totalitaire, raciste, sexiste, et en


outre il ne maîtrise pas sa démographie.

Je signale en outre que lors du recensement de 1820 en Palestine (actuel Cisjordanie,


Israel et Gaza), il y avait 20% de musulmans, 40% de chrétiens et 40% de juifs. Lorsque
le sultan a constaté que les français colonisaient l’Algérie qu’il a ordonné l’immigration
de dizaines de milliers d’égyptiens et de syriens, afin que la massifier la présence
musulmane en PALESTINE… Pendant la même période les chrétiens et les juifs ne
purent immigrer en Palestine. Dès 1900 le rapport de force s’était inversé, 60% de
musulmans, 30% de juifs et 10% de chrétiens. Les chrétiens étant considérés comme
des alliés potentiels des chrétiens, se virent enlever leurs filles, afin que les enfants
soient musulmans… voilà la réalité.

La notion d’équilibre ethnique se retrouve sous une autre forme aux USA, les USA sont
divisés en États (qui correspondent à nos régions), le nombre de représentants est
proportionnel à sa population, mais quelque soit la population un état n’enverra jamais
moins ou plus de 2 sénateurs, afin qu’un état ne puisse pas à cause de sa supériorité
numérique dépasser les autres états.

Nous avons le droit de nous protéger face à la démographie musulmane, que ce soit les
juifs ou nous les européens.

Je comprends pas comment on peut dire autant d’âneries mais bon je suppose que vous
êtes financés par l’Iran…

Israel reste le meilleur allié de l’occident dans cette région.

évidemment vous direz que où je suis juif ou que je suis lobotomisés par Israel,

9 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

mais réfléchissez qui a le pouvoir, 11 millions de juifs ou 1,6 milliards de musulmans…


qui a le pétrole??? qui dépend du pétrole?????

| Répondre |
2010.10.25 13:43, par AS:

tu devrais aller consulter, ou sortir de ta chambre….

| Répondre |
2010.10.25 22:27, par Stephan:

Des insultes mais pas de réponse…

Je persiste et signe, la plus grande menace sur le monde c’est l’islam.

La démographie montre qu’en 2100, 3 humains sur 4 seront musulmans,


voilà LA MENACE, la menace qui vise tous les noms musulmans…

| Répondre |
2010.10.26 21:15, par Spartacus:

et qu’est ce qui t’empêche toi et les tiens de procréer ? Islamophobie


quand tu nous tiens. Pendant ce temps les puissants te sucre ta
retraite, tes biens, ta sécu et toi tu déverses ta haine sur les
musulman. Au fait, le séisme ne Haïti c’était eux, et le fait que tu
n’as pas de nana aussi… Pauvre abrutis

2010.10.26 23:20, par AS:

t’as raison on est une menace pour les israeliens d’occident car on les
a mis a poils tout du long, sur ce point je te rejoins….

2010.10.24 22:57, par minos:

des arguments,cassandre pas des arguties!


la derision comme strategie en dit long.
eh oui on nage en plein délire,va donc te noyer et laisse les complotistes à leur dada.

| Répondre |
2010.10.24 23:03, par minos:

Tout a fait en accor avec toi,certains agissent comme des monstres et n’assument pas leur
responsabilité. Le Créateur nous a voulu libre; Ce libre arbitre fut certes un cadeau terrifiant. C’est
le dépot dont parle le Coran. Les montagnes l’ont refusé,mais l’homme l’a accepté.

| Répondre |
2010.10.24 23:07, par minos:

Bien envoyez classe moyenne. As tu remarquer que tout les sycophantes et autres larbins sont
victimes d’une limitation disons intellectuel.Ils accusent mais ne prouve jamais rien. aucune analyse
pertinente. Bref des gros cons a la solde des puissants.

| Répondre |
2010.10.25 00:38, par B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes ethniques dans le nouvel
ordre mondial « SHOAH PLANETAIRE:

[...] Auteur de « La décomposition des nations européennes », avec le sous-titre « De l’union

10 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

euro-atlantique à l’Etat mondial » 2è Edition, François-Xavier de Guibert, 2010.


http://www.mecanopolis.org [...]

| Répondre |
2010.10.25 21:29, par B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes ethniques dans le nouvel
ordre mondial | Breve.fr:

[...] Auteur de « La décomposition des nations européennes », avec le sous-titre « De l’union


euro-atlantique à l’Etat mondial » 2è Edition, François-Xavier de Guibert, 2010.
http://www.mecanopolis.org [...]

| Répondre |
2010.10.25 22:19, par polytriiique:

Un livre qui prétend contredire à la fois la face cachée de la Révolution bolchévique et les thèses des
illuminatti et du complot juif, c’est quand même fort suspect, son principe étant dès le départ
particulièrement tendancieux, l’auteur met sur le même plan des travaux historiques alternatifs
réputés sûres et des croyances complotistes rattachées à des mythes, on peut donc s’interroger sur
ses intentions puisque ce type d’approche est un grand classique de l’embrouille, ça rappèle
d’ailleurs beaucoup d’articles supposés réfuter la thèse alternative du 11 septembre dans lesquels
était évoqué le complotisme anti-juif et anti-illuminatti, si les travaux de Sutton ou Meyssan sont
véritablement erronés alors il devrait être facile de les contredire de manière simple et directe, on
peut donc se demander pourquoi l’écrasante majorité de leurs réfutations font référence à des thèses
délirantes que Sutton et Meyssan n’ont pourtant jamais accrédité, que leurs travaux soient repris par
des complotistes délirants ne constitue en rien une explication satisfaisante, le principe de base du
complotisme intégral étant d’intégrer systématiquement tous travaux alternatifs, c’est pourquoi ce
type de réfutations ne s’explique que par la volonté de leurs auteurs de procéder par association et
une telle volonté frise de toute évidence la malhonnêteté intellectuelle, par conséquent je conseille à
l’auteur de « communisme et complotisme » de remballer ses réfutations amalgamantes et je
l’encourage plutôt à publier sur internet ses recherches sur les sources de Sutton pour qu’elles soient
à la disposition de tous gratuitement et que chacun puisse les juger objectivement…

| Répondre |
2010.10.25 23:13, par LorelianeGTQ:

Mecano, tient ça c’est pour vous, le livre en integrale compiler, à diffuser sur l’article

Texte inédit : La question des minorités à la Conférence de la paix de 1919-1920 et l’action juive en
faveur de la protection des minorités Nathan Feinberg http://www.megaupload.com/?d=6RL6S2OO

| Répondre |
2010.10.26 08:20, par Alain Monier:

bonjour, ce que je peux parfaitement admettre c’est que la mise a mort des Etats par l’eparpillement
regional soit a la mesure de la neccessite de la mondialisation, un but en soi qui reponde a une
maitrise de toutes les communautes separees. Amoindrir toutes forces possibles a une resistance
etatique. Cela matine de bourrage de crane de decervelage(Il faut dire que la France a travers ceux
qui refusent le mensonge (retraites entre autre) le demontre. On n’a pas de lecon a recevoir des
anglo saxons et autres decerveles qui veulent nous en donner. Ils sont deja en chute libre. Je ne
pense pas comme l’affirme nos interlocuteurs »lasoluce » que le probleme peut se traiter avec le
materialisme dialectique, meme s’il fut en son temps l’une des meilleurs reponses apportes a notre
cheminement. Ce fut un Evenement pour une periode donnee, mais qui a faillit car limitatif. Il n’ya
pas de fin en soi a l’Evenementiel, au de-venir. Monsieur Hillard, je l’ai deja exprime plusieurs fois
est un simple point de vue qui n’est en rien axiomatique, seulement subjectif, avec des
argumentaires anterieurs a toutes les decouvertes des sciences humaines.Pour lui le Juif en soi est la
problematique absolue, ce qui est une interpretation purement sectorielle, avec laquelle on tire une

11 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

dialectique. Toute dialectique ne repose que sur une interpretation d’une situation donnee, ce qui
implique la multiplicite des reponses et par ce fait meme detruit toute argumentation relle.
Cordialement Alain Monier

| Répondre |
2010.10.26 12:53, par Tweets that mention Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection
des groupes ethniques dans le nouvel ordre mondial -- Topsy.com:

[...] This post was mentioned on Twitter by Phoenix The Warrior, sam. sam said: B’nai B’rith,
régionalismes et protection des groupes ethniques dans le nouvel ordre mondial: Par Pierre Hillard
L… http://bit.ly/95CrE2 [...]

| Répondre |
2010.10.26 13:09, par mmmmmm:

B’NAI B’RITH : Loge sioniste très influente

«Le B’nai B’rith (B’B') est la plus ancienne et la plus grande


organisation sioniste du monde. Elle comprend près d’un demi-million de
membres répartis dans 57 pays. Elle possède des bureaux dans les
principales capitales occidentales, et notamment à Washington,
Londres, Bruxelles et Paris. Elle est présente, en sa qualité d’ONG
(Organisation Non Gouvernementale) dans différentes organisations
internationales, dont l’ONU, l’Unesco, le Parlement européen.
Le B’nai B’rith International est une institution internationale
dont le siège mondial se situe à Washington (USA). Il est organisé
en plusieurs Districts, eux-mêmes subdivisés en Régions.
Le B’B’ est représenté à l’ONU avec un statut d’organisation non
gouvernementale.

http://www.orientalement.com/p1033-b-nai-b-rith–loge-sioniste-tres-influente.html

| Répondre |
2010.10.26 15:15, par Pierre Carles donne de nouveau rendez-vous à tous les coprod et à ses
sympathisants pour venir manifester. Le rendez-vous est fixé à 19H, Place de la Concorde à Paris ce
mercredi 27 octobre. Venez nombreux !:

[...] peuples. Ce texte fut l’œuvre de l’organisation maçonnique juive, les B’nai B’rith1, avec le
soutien bienveillant du président Wilson. Il est d’usage de parler de complot dès que [...]

| Répondre |
2010.10.26 17:56, par alizée:

revenez mes frères


http://shumulewashere.blogspot.com/2010/02/fais-ce-que-
voudras.html?showComment=1288078395276#comment-c7118579347770936698

« Toute religion, ou tout enseignement, qui nie les lois naturelles de l’univers, est un mensonge. »

Les données primordiales que David Lane nomme ici « lois naturelles » (façon claire, simple et
non-pédante de désigner « l’ordre des choses » ou « la structure de l’univers ») sont au nombre de
trois : la loi dite « de Thélème » (ou loi naturelle proprement dite), le principe de tripartition et la loi
d’analogie dans les trois mondes.

| Répondre |
2010.10.27 14:02, par Maria:

12 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

@JFGHOTT:
quelle analyse…Enfin de la lecture qui nous fait garder confiance ! et oui! je fais partie de ceux et
celles qu’y pense à un renversement des roles imminent… Et je ne retiendrais de votre texte (dont je
partage l’analyse en grande partie) ceci :
« Le débat est lancé, c’est un défi lancé à l’imagination de tous: il faut peut-être se montrer patient
et attendre qu’une parade géniale soit trouvée. La limite de la patience doit être à court terme sinon
le risque de conflit ethnique dont les mondialistes ont toujours fait leur miel risque de s’imposer dans
toute sa barbarie. »
Je crois que la solution va arriver à court terme…Patience encore un peu …

| Répondre |
2010.10.27 14:14, par erb:

Salut à tous.

La question qui se profile est plutôt: quel mondialisme allons-nous construire ? En effet, il semble
inévitable que bien que l’humanité conservera ses individualités, elle devra pulser avec harmonie.
L’objectif est de gagner en courage pour pouvoir respecter l’autre et donc soi. Celui aussi d’éduquer
l’Homme en recherchant et en cultivant sa force au lieu de repérer ses faiblesses pour mieux
l’exploiter.
Je n’ai jamais connu quiconque ayant affirmé se lancer le défi de rater sa vie !!!
Tous nous tentons de réussir notre existence! Pourtant, très peu au moment de passer peuvent se
targuer d’y être parvenus.
Les façons de permettre à l’ Homme de découvrir son potentiel ou de l’en priver, portent les germes
de l’échec où de la réussite de l’ensemble de l’espèce.
Nos pensées recèlent du pouvoir de construire notre univers et notre manière de le considérer le
détermine.
L’hégémonie de quelques déséquilibrés n’est possible qu’avec l’appui des armes dont nous
acceptons de financer l’idée !!!
Dés lors qu’il sera convenu ensemble de déclarer atteint de déséquilibres graves tout Homme qui
manifestera le moindre penchant pour l’étude des moyens visant à contrôler les autres, le temps des
« fatigués-fatigants » sera compté et la prédominance de notre humanité affermie.

A tous, bon toujours.

| Répondre |
2010.10.27 14:47, par B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes ethniques dans le nouvel
ordre mondial / IG:

[...] Source: mecanopolis Share | Posted 27 oct 2010 in nouvel ordre mondialby
ledbusqueurdebombes previousFox News : des aliens prennent le contrôle de nos armes nucléaires,
s’inquiètent d’anciens officiers de l’US Air Force [...]

| Répondre |
2010.10.28 18:14, par sahabas:

Il y a des liens très troublants entre le Bnai Brith et la mouvance islamophobe et néoconservatrice en
France. Notamment leur salon du livre communautariste en pleine mairie du 16e arrondissement,
avec Rioufol et Riposte laïque (notez l’hypocrisie de ces derniers qui pourfendent
l’anticommunautarisme et « l’intégrisme ») :

http://resistancemusulmane.over-blog.com/article-l-anticommunautarisme-a-deux-vitesses-d-ivan-
rioufol-redacteur-en-chef-du-figaro-59835043.html

http://resistancemusulmane.over-blog.com/article-riposte-laique-au-salon-du-livre-du-b-nai-brit-ou-
le-double-discours-pseudo-anti-commununautariste-et-anti-integriste-des-laicistes-59693596.html

13 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

| Répondre |
2010.10.30 02:00, par Byblos:

Cela donne un éclairage singulier à ce qui s’est passé lors du démembrement de l’ex-Yougoslavie.
J’avais jusqu’ici beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi les démocraties occidentales s’en
prenaient aussi violemment à la Serbie qui fut leur indéfectible allié en 1914-1918, puis aux Serbes
de Yougoslavie qui pourtant avaient courageusement résisté à l’occupant nazi, alors que les Croates
fournissaient à Hitler un important lot de partisans avec les oustachis.

L’appui enthousiaste d’Israël au démembrement de la Yougoslavie, ainsi que le proconsulat de


Bernard Kouchner sur le Kosovo prennent un sens nouveau.

On a le sentiment que le démembrement de la Yougoslavie a servi de prélude au processus de


dissolution des États nationaux d’Europe dans le magma de l’UE, processus qui semble mis en
marche sous nos yeux.

| Répondre |

26 anciens commentaires ne sont pas visibles. Cliquez ici pour tous les voir. (Ils apparaitront
en haut de page)

RSS forum

7
6
5
4
3
2
1

12 Septembre 2010, Placé par Mecanopolis.


alain_gossens Le journaliste Alain Gossens est décédé en juillet dernier, dans des circonstances pour le moins troublantes*. Depuis
1989, il s'était spécialisé dans l'actualité judiciaire, pri (...)

Lire la suite >>

03 Novembre 2010, Placé par Mecanopolis.


« La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à
la force rendu absolument nécessaire […] pour r� (...)

14 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

Lire la suite >>

02 Novembre 2010, Placé par Mecanopolis.


L’impuissance d’une collectivité devant les décisions déterminantes d’une minorité et le peu de prise dont bénéficie le
genre humain dans son ensemble sur les mouvances soud (...)

Lire la suite >>

28 Octobre 2010, Placé par Mecanopolis.


On parle beaucoup de conflits d’intérêts dans la vie politique ces derniers temps. Des amitiés de Nicolas Sarkozy avec
le milieu de la finance et des médias, de l’affaire Woerth (...)

Lire la suite >>

24 Octobre 2010, Placé par Mecanopolis.


Par Manuel de Diéguez 1 - Les religions et la politique Les problèmes précis que le messianisme hébreu pose à la
planète politique et qu (...)

Lire la suite >>

15 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

(23 Octobre 2010 , vues: 46950)

Par Pierre Hillard La dislocation des Etats par la promotion de l’ethno-régionalisme est un moyen permettant la digestion plus rapide des nations p (...) Lire la suite >>

(18 Aout 2010 , vues: 46038)

Des « ateliers du futur », des « forums prévisionnels » ou des « ateliers de démographie » en vue du soi-disant « développement de la commun (...) Lire la suite >>

(28 Octobre 2010 , vues: 44742)

On parle beaucoup de conflits d’intérêts dans la vie politique ces derniers temps. Des amitiés de Nicolas Sarkozy avec le milieu de la finance et (...) Lire la suite >>

(15 Aout 2010 , vues: 33202)

Entretien avec Thierry Meyssan, journaliste français, à Beyrouth le 27 juillet 2010. Partie 1 : Le mossad et le 11 septembre, la politique russe (...) Lire la suite >>

(26 Septembre 2010 , vues: 32737)

Par Manuel de Diéguez La presse mondiale du 26 septembre 2010 annonçait sur toute la largeur de ses premières pages que le Général de Gaulle ét (...) Lire la suite >>

(09 Octobre 2010 , vues: 31235)

Selon Gabi Huber, présidente du groupe parlementaire PLR (parti libéral-radical), « la prochaine tempête sur le front de la crise économique s’ (...) Lire la suite >>

(13 Octobre 2010 , vues: 26339)

Par Bernard Conte Pendant que le néolibéralisme fait son travail de sape, nos élites complices, grassement rémunérées, tentent de détourner l (...) Lire la suite >>

16 sur 17 05/11/2010 14:37


Mecanopolis » B’nai B’rith, régionalismes et protection des groupes eth... http://www.mecanopolis.org/?p=20300

(25 Mars 2010)

"Opération Choc" dans le magasin H&M de la rue de Rennes, dans le 6 arrondissement de Paris, pour dénoncer les investissements massifs effectué (...) Lire la suite >>

(15 Février 2009)

Comme nous l'avions indiqué dans un article publié vendredi dernier, la récente profanation d'une synagogue de Caracas, présentée comme un acte (...) Lire la suite >>

(05 Mai 2008)

L'armée américaine élabore des plans pour une « frappe chirurgicale » contre un camp d'entraînement de rebelles en Iran si les Gardiens de la R� (...) Lire la suite >>

(08 Octobre 2008)

Le mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a accusé ce matin le "lobby juif" aux Etats-Unis d'être responsable d (...) Lire la suite >>

Mecanopolis 2009-2010

17 sur 17 05/11/2010 14:37