Vous êtes sur la page 1sur 3

LES PRONOMS DEMONSTRATIFS

Masculin Féminin Neutre


Singulier celui celle ce

celui-ci celle-ci ceci

celui-là celle-là cela (ça)


Pluriel ceux celles

ceux-ci celles-ci

ceux-là celles-là

Emploi de celui, celle, ceux, celles

Ces formes ne s'emploient jamais seules. Elles doivent toujours être suivies d'un
complément qui peut être:
- un nom (commun ou propre) précédé de la préposition de ou des
déterminants du, de la, des :

Tu as vu le nouveau magasin? Lequel? Celui du boulanger.

Où sont les gants? Lesquels? Ceux des enfants.

- un infinitif ou un adverbe suivi de la préposition de:

Quel est son principal défaut? Celui d'être toujours en retard.

Tu as lu le journal?Lequel? Celui d'aujourd'hui.

- un verbe introduit par un pronom relatif :

Quelles chaussures voulez-vous? Celles qui sont en vitrine et qui sont noires.

Je n'ai pas aimé ce film. Quel film? Celui que j'ai vu hier soir.

Quelle est la ville que tu préfères? Celle où j'ai passé toute mon enfance.
Emploi de celui-ci, celui-là, celle-ci, celle-là, ceux-ci, ceux-là, celles-ci,
celles-là

Ces formes s'emploient pour représenter ou définir des noms déjà employés.

-ci se réfère à une personne ou un objet qui est proche (dans le temps ou dans
l'espace).

-là se réfère à une personne ou un objet qui est loin (dans le temps ou dans
l'espace).

Employés dans une même phrase, celui-ci et celui-là (celle-ci et celle-là; ceux-
ci et ceux-là; celles-ci et celles-là) servent à représenter deux ou plusieurs
personnes ou objets que l'on veut distinguer ou opposer:

Quel livre voulez-vous? Celui-ci ou celui-là ?

Je préfère celui-ci à celui-là.

Voilà deux cravates: celle-ci est très jolie, celle-là est plus simple.

Remarque: Quand une seule forme est employée, on utilise généralement la


forme celui-là (celle-là; ceux-là; celles-là).

C'est un bon roman, mais je préfère celui-là .

Laquelle de ces deux bagues préférez-vous? Celle-là.

Emploi de ceci, cela (ça)

Ceci annonce ce qu'on va


dire; cela renvoie à ce qu'on a dit
ou à ce qu'on va dire: c'est la
forme la plus utilisée des
deux; ça, forme familière, est la
seule forme usuelle dans la
langue parlée et de plus en plus
fréquent dans la langue écrite
d'aujourd'hui.
Rappelez-vous ceci: je ne paierai
pas un centime de plus!
Cela doit être agréable d'avoir un
jardin.
Il a fait ça pour te faire plaisir.
Si tu ne peux pas venir, ça ne fait
rien.

Emploi de ce

Ce s'emploie comme antécédent d'un pronom relatif invariable précédé ou non


d'une préposition.

Tout ce qui brille n'est pas de l'or.

Fais ce que tu veux.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire.

Ce qui ne me plaît pas en lui, c'est son attitude arrogante.

Ce avec le verbe être forme des locutions (c'est, ce sont ....) qui servent soit à
mettre en évidence un nom, un pronom, un adjectif ou un adverbe, soit à désigner
ou à montrer:

C'est Michel qui a téléphoné.

Ce sont eux les responsables.

Partir tout de suite! C'est impossible!

C'est demain le grand jour.

Qui est-ce ? Ce sont mes voisins.

Mon chien? C'est un berger allemand.

Vous aimerez peut-être aussi