Vous êtes sur la page 1sur 8

8 conseils sur les médias 

sociaux pour les petites 


entreprises 
 

 
 
Le monde des petites entreprises peut être un dur labeur dans et sur 
l'entreprise pour atteindre des objectifs et des jalons et se développer. 
Les propriétaires et les employés portent beaucoup de chapeaux et 
excellent souvent à remplir de nombreux rôles. 
 
Les exigences quotidiennes en matière de vente, d’exploitation, de gestion 
de la paie, de facturation, de service et d’exécution prennent une tonne 
de temps et d’énergie. 
 
 
 
Quelque chose qui est évincé est le marketing. 
Le mix marketing pour une petite entreprise couvre souvent l'essentiel et 
les éléments les plus proches des résultats. 
 
Celles-ci sont souvent identifiées comme le site Web et les campagnes 
ayant un impact sur la génération de leads ou de ventes le plus près du 
dernier clic ou de la conversion. Ceux-ci incluent des choses comme le 
marketing par courriel, le référencement et la recherche payée. 
Souvent, les médias sociaux sont exclus de cette combinaison ou sont 
conçus de manière à satisfaire le strict minimum pour montrer que 
l'entreprise est réelle. 
 
Les médias sociaux ne doivent pas nécessairement représenter un 
engagement massif ou un investissement de temps. En outre, il n’est pas 
forcément mystérieux de savoir comment cela pourrait avoir un impact 
sur l’entreprise et s’intégrer au mix marketing. 
 
En travaillant plus intelligemment et non plus durement, vous pouvez 
utiliser huit astuces pour élaborer une stratégie de médias sociaux qui 
corresponde parfaitement aux ressources dont vous disposez et qui 
puisse finalement engager votre public et avoir un impact positif sur votre 
entreprise. 
 

1. Identifier les personas


De nombreuses ressources traitent du processus de développement 
personnel et de la manière dont il peut contribuer au ​marketing de 
contenu​ et à la stratégie de marketing globale de votre entreprise. 
Si vous n'avez pas défini le public cible de vos produits, services ou offres, 
vous devez commencer ici. 
 
Vous n'avez pas besoin de passer par un énorme projet de marque ou de 
recherche pour obtenir les informations dont vous avez besoin. 
Si vous ne savez pas par où commencer, je vous suggère de vous 
connecter à votre compte Google Analytics actuel, d'activer la section des 
intérêts et de voir quels groupes d'affinité sont répertoriés. 
Si vous n’avez pas le luxe de disposer de données actuelles, vous pouvez 
consulter le planificateur d’affichage de Google Ads et ses outils de 
planification pour Facebook afin d’explorer les options en fonction des 
centres d’intérêts, des données démographiques et du comportement, et 
de voir en quoi les catégories et le ciblage correspondent à votre 
compréhension de votre clients ou clients. 
En utilisant n'importe quel modèle fonctionnel ou affiné de personnages 
spécifiques, vous pouvez gagner du temps et affiner votre messagerie et 
votre ciblage sur les réseaux de médias sociaux afin de créer le réseau de 
taille appropriée et de devenir suffisamment spécifique avec votre 
contenu. 

2. Connaître le parcours du client 


En général, nous en savons tous le plus sur quelle ou deux étapes sont les 
meilleures pour stimuler l'engagement, les ventes ou les prospects. Cela 
peut être un canal marketing spécifique, une campagne ou même une 
catégorie de contenu. 
Le problème est que la plupart des entreprises n’ont pas un parcours 
client en une touche qui entraîne une vente lors de leur première visite. 
Il peut être un peu difficile d’obtenir une image complète du​ ​parcours 
client​ , mais il existe des moyens de déterminer le contenu qui résonne 
avec votre auditoire avant qu’il ne se convertisse et vous pouvez parler 
avec lui pour voir ce qu’ils trouvent précieux pour prendre leur décision. 
Il existe des plates-formes de reporting qui peuvent relier tous les 
éléments, mais au minimum, vous devriez avoir une certaine visibilité sur 
les étapes de l'entonnoir de conversion que les clients suivent en fin de 
compte lorsqu'ils effectuent des recherches avant d'acheter. 

3. Suivre tout 
Si vous rencontrez des problèmes avec les deux premiers conseils, c'est 
probablement parce que vous ne disposez pas de suffisamment de 
données ou d'informations que vous le souhaitez. Je suis content que 
vous lisiez encore et que vous ayez été aussi loin. 
Le suivi et la mesure sont essentiels au ​marketing digital​. 
Sans la capture de données, il vous reste à utiliser les tendances du 
secteur ou à lui donner votre meilleure estimation en fonction de ce que 
vous savez de votre secteur et des éléments qui fonctionnent dans le 
monde hors ligne. 
Assurez-vous que toutes les pages de votre site sont suivies dans Google 
Analytics. 
Assurez-vous que tout le contenu que vous déployez dans des sources de 
courrier électronique, des réseaux sociaux et d'autres sources utilise les 
paramètres de suivi UTM afin qu'il puisse être correctement classé dans 
Google Analytics. 
Trouvez des moyens d'utiliser des codes promotionnels et d'autres codes 
sources pour fusionner des données hors ligne et en ligne. 
Plus vous pouvez suivre et mesurer, plus vous êtes informé lorsque vous 
évaluez la valeur de votre temps et de votre argent investis dans le 
contenu, et plus particulièrement lorsque vous le déployez via les réseaux 
sociaux. 

4. Utilisez des méthodes agiles 


Les livres électroniques, livres blancs, webinaires et contenus de longue 
durée peuvent être la chose idéale à utiliser pour engager et résonner 
avec votre public. 
Cependant, ce sont tous des investissements importants à faire dans la 
phase de création de contenu avant même le déploiement. 
Un excellent moyen de tester les réseaux sociaux et de déterminer les 
types de contenu appropriés, la fréquence de publication, les options de 
ciblage (pour le contenu sponsorisé et publicitaire), la synchronisation, 
etc., consiste à effectuer des tests plus fréquents et plus petits. 
Le marketing agile est devenu une stratégie précieuse ces dernières 
années. Il présente un état d'esprit agile similaire à celui auquel vous vous 
attendez dans le développement de logiciels et dans d'autres disciplines. 
 
En tant que petite entreprise, vous n’avez probablement ni le temps ni le 
budget nécessaires pour disposer d’un échantillon statistiquement 
significatif. Adressez-vous donc à un large éventail de contenus et 
d’options et voyez ce qui fonctionne avant d’investir une tonne de contenu 
dans un seul contenu. ou stratégie unique par laquelle vous envisagez de 
juger de la viabilité du social en tant que canal. 

5. Réutiliser le contenu 
Dans la mesure du possible, vous pouvez et devez rechercher les 
possibilités de tirer parti du contenu et des sources existants. 
Si vous avez créé un bon article de blog dans le cadre de votre stratégie 
de référencement, testez-le sur les réseaux sociaux? 
Si vous créez du contenu pour votre audience de messagerie, réutilisez 
une partie de celui-ci sur les réseaux sociaux. 
En utilisant le contenu à plusieurs endroits, vous pouvez obtenir un 
meilleur retour sur investissement pour des contenus individuels, obtenir 
plus de données et voir comment il se comporte sur différents canaux. 
En outre, le fait qu'un élément soit à feuilles persistantes ou qu'un 
pourboire ne soit pas nouveau ne signifie pas que ce ne soit pas le cas 
pour votre public. 
Tant que les informations sont toujours exactes et pertinentes, il n’ya 
aucun mal à partager quelque chose qui se trouve sur votre site depuis 
quelques années. 
Vos joyaux cachés de contenu de qualité peuvent être un peu trop cachés 
ou limités à votre recherche ou à d’autres audiences. Utiliser du contenu 
qui fonctionne et qui résonne est une stratégie solide pour effectuer des 
tests sur les réseaux sociaux. 

6. Apprenez de vos concurrents 


Quand on me demande combien de fois une entreprise devrait publier 
sur les médias sociaux et quels types de contenu, je ne peux jamais 
répondre directement à la question directement pour elle. 
La réponse est toujours: cela dépend. Je n'ai pas de meilleure pratique à 
publier par semaine ou par mois. Tout est relatif au secteur et au public. 
Les concurrents sont un excellent endroit pour chercher des indices et de 
l'aide. Ne présumez pas que vos concurrents l’ont bien fait. 
Sachez que vous pouvez regarder à l'extérieur leurs profils sociaux et voir: 

● Combien de fois ils postent. 


● Quels jours de la semaine et quels moments de la journée sont-ils 
publiés? 
● Quelle est la taille de leurs bases de suiveurs. 
● Quels types spécifiques de contenu organique, sponsorisé et 
publicitaire sont-ils publiés? 
● Quels types de messages obtiennent le plus d'engagement. 

Qu'il s'agisse de capturer tout cela dans un tableur ou dans un autre 


format, vous pouvez rapidement voir les tendances qui se dégagent de ce 
qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas. 
Je recommande de faire ce type de recherche fondamentale ou d’étude 
avant de décider arbitrairement de ce que devrait être votre plan social. 
7. Planifiez des moments où vous n'avez
pas le temps 
Même si vous vous engagez à rester à 100% sur le plan des médias 
sociaux, des choses vont arriver. 
Avec les chapeaux que vous portez, vous vous retrouverez dans quelque 
chose de plus prioritaire. Ou peut-être que vous pourrez prendre des 
vacances et débrancher. 
Quoi qu'il en soit, vous aurez parfois du mal à vous concentrer sur les 
médias sociaux. C'est bon! 
Planifiez les moments où vous n'avez ni le temps ni l'attention maintenant. 
Construire un calendrier de contenu et un cadre. Savoir qui publie quel 
contenu et quand. 
Si vous pouvez répartir les rôles entre les différentes personnes et vous 
assurer que tout le monde s’engage et respecte le plan et les directives, 
vous pouvez faire en sorte que la stratégie de contenu, la mise en œuvre 
dans le processus social et le processus de test ne tombent pas en 
morceaux dès que d’autres choses attirent l’attention à partir de cela. 
Comme d’autres entreprises, dans les affaires et dans la vie, si vous 
échouez, revenez bientôt. Restez-y, car les informations obtenues et les 
liens significatifs créés par l'utilisation des médias sociaux dans votre mix 
marketing numérique sont précieux. 

8. Optimiser comme vous le feriez dans


d'autres canaux 
Sachez qu'il y aura des circuits et des retraits sur des prises. Prenez un 
état d'esprit optimisé et agile en social, comme vous le feriez dans le 
marketing par recherche. 
Définissez une période de temps que vous souhaitez tester, définissez 
votre stratégie, puis optimisez-la au moyen de tests. 
● Pour les annonces et le contenu sponsorisé, vous pouvez tester A / 
B. 
● Pour le contenu organique, vous pouvez au moins comparer et 
contraster les différents éléments de contenu, les messages, les 
types de publication et voir comment ils fonctionnent si vous pouvez 
contrôler suffisamment de variables. 

Toujours tester! 

Conclusion
Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles les médias sociaux ne sont pas 
en tête de liste des priorités dans le mix marketing des petites entreprises. 
Cela ne veut pas dire que ça ne peut pas être efficace. 
Il n'y a également aucune raison pour que ce soit le plus gros 
investissement que vous faites. 
Des stratégies intelligentes conçues pour rester sur la bonne voie et 
exploiter correctement le social via: 

● Utiliser le contenu que vous avez déjà. 


● Mesurer correctement les performances. 
● Avoir un système qui risque moins de tomber en panne sont tous 
des aspects importants pour tirer parti du pouvoir du social pour 
aider votre entreprise à croître.