Vous êtes sur la page 1sur 1

Relation de cause à effet.

Lien, rapport de causalité :


1. La causalité a pour premier terme la cause, c'est-à-dire la nécessité pour chaque partie
d'être, par le fait de ce qui est hors d'elle, autre qu'elle ne serait si elle était seule. O.
Hamelin, Essai sur les éléments principaux de la représentation,1907, p. 225.
2. ... Dieu opère toujours à travers les causalités naturelles : ce qui se passe sur terre exige
une explication terrestre. S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 85.
♦ Principe de causalité. Principe suivant lequel rien n'est sans cause :
3. ... le principe de causalité est le fondement nécessaire de la connaissance même la plus
légère du monde, du plus faible soupçon de son existence; et expliquer le principe de
causalité par le spectacle du monde que peut seul donner le principe de causalité, c'est,
encore une fois, expliquer le principe par la conséquence. Cousin, Hist. de la philos. du
XVIIIes.,1829, p. 224.
2. Dans le domaine des sc. exp.Relation constante et nécessaire entre deux phénomènes :
4. Quoique notre esprit ne puisse pas comprendre en soi le rapport de causalité qui existe
entre les phénomènes et la matière, la science exige que nous admettions la nécessité d'un
déterminisme dans cette causalité. C. Bernard, Principes de méd. exp.,1878, p. 224.
5. Le droit d'introduire la causalité et le déterminisme en psychologie n'est pas acquis non
plus par le fait que le rêve est sans objet; il est sans objet « logique » mais non sans corrélat
intentionnel, puisque l'absurdité de son sens apparent est un caractère de ce corrélat.
Ricœur, Philos. de la volonté,1949, p. 373.
B.− P. méton. Ce qui fait qu'une chose est cause; qualité de cause :
6. Nous savons ce qu'est l'être et notamment qu'il est actualité comme par définition; c'est
même là ce que nous avons considéré comme le fondement ultime de la causalité dans les
êtres concrets; ... Gilson, L'Esprit de la philos. médiév.,1931, p. 189.
7. ... je suis peu à peu arrivé à mettre en doute, non seulement la causalité psychanalytique
de l'image, mais encore toute causalité psychologique de l'image poétique. Bachelard, La
Poétique de l'espace,1957, p. 156.
Prononc. et Orth. : [kozalite]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. 1375 « recherche de la
cause première » (R. de Presles, Cité de Dieu, VIII, exp. sur le chap. 6, édit. 1531 ds Delb.
Notes, ms. Sorbonne); 2. 1527 « faculté de produire un effet, action » (J. Dassy, Peregrin,
103 vo, édit. 1533 cité ibid. : la causalité du ciel), attest. isolée; 3. 1752 (Trév. : Causalité.
Manière dont une cause agit ... Il y a une causalité morale et une causalité physique); 4.
1801 philos. le principe de causalité est classé par Kant comme « seconde analogie de
l'expérience » (Ch. de Villers, Philos. de Kant, s.l.n.d., p. 10). Empr. au b. lat. causalitas
terme de philos. attesté de manière isolée au ives. (v. TLL s.v., 702, 1) au sens de « rapport,
relation avec la cause [en parlant du Fils de Dieu : rapport avec le Père] », et en lat. médiév.
au sens de « faculté de produire un effet, action » (1243-48 Albert le Grand ds Mittellat. W.
s.v., 410, 3) et de « rapport causal » (1248-56, Id., ibid., 410, 16); comme terme de la philos.
kantienne, causalité* est la trad. de l'all. Causalität 1787 (Kant, Kritik der reinen Vernunft,
2eéd. ds Lal., s.v. causalité). Fréq. abs. littér. : 513. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 468, b) 301;
xxes. : a) 501, b) 1 318. Bbg. Quem. 2es. t. 2, 1971, p. 16.

© 2012 - CNRTL
44, avenue de la Libération BP 30687 54063 Nancy Cedex - France
Tél. : +33 3 83 96 21 76 - Fax