Vous êtes sur la page 1sur 5
Aide-mémoire PL/SQL M1 Informatique – Année 2017-2018 Bases de données avancées TD n° 1 (PL/SQL)

Aide-mémoire PL/SQL

M1 Informatique – Année 2017-2018 Bases de données avancées TD n° 1 (PL/SQL) : Requêtes, curseurs et exceptions J. Darmont (http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/), 24/08/17

Bloc PL/SQL

DECLARE -- Déclarations : types, curseurs, constantes, -- variables, sous-programmes

BEGIN

-- Instructions du programme principal EXCEPTION -- Traitement des erreurs à l’exécution

END;

Déclaration de variable

nom_variable TYPE_VARIABLE;

Affectation

nom_variable := valeur; SELECT attribut INTO nom_variable FROM table;

Tests

IF condition1 THEN -- Instructions ELSIF condition2 THEN -- (Optionnel) -- Instructions ELSE -- (Optionnel) -- Instructions END IF;

 

CASE nom_variable WHEN valeur 1 THEN -- Instructions

WHEN valeur 2 THEN -- Instructions

ELSE

-- Instructions

END CASE;

Boucles

FOR iterateur IN [REVERSE] min -- Instructions END LOOP; WHILE condition LOOP -- Instructions END LOOP; LOOP -- Répéter jusqu’à -- Instructions EXIT WHEN condition END LOOP;

max

LOOP

Curseurs

- Déclarer

CURSOR nom_curseur IS requete_SQL;

 

-

Utiliser

FOR nuplet IN nom_curseur LOOP -- Instructions -- Ex. nom_variable := nuplet.attribut; END LOOP;-- NB : nuplet est de type nom_curseur%ROWTYPE

Exceptions

- Déclarer

nom_exception EXCEPTION;

- Lever

RAISE nom_exception;

- Traiter

WHEN nom_exception THEN -- Instructions;

Documentation PL/SQL

http://docs.oracle.com/database/121/LNPLS/toc.htm

Logiciel client : SQL Developer

Menu

“Démarrer

/

d’applications”.

Tous

les

programmes

/

Oracle

OraClientversion

Exécution d’un bloc PL/SQL depuis la fenêtre SQL : touche F5.

Activation de l’affichage dans la fenêtre de résultat : onglet Sortie SGBD / icône

/

Développement

.
.

Exercice 1 : Requêtes simples et exception

Soit la table EMP qui stocke des informations sur les employés d’une entreprise. On souhaite déterminer la proportion de managers parmi eux.

1. Recopier la table DARMONT.EMP sur votre compte, sous le nom EMP à l’aide de la requête SQL

CREATE TABLE emp AS SELECT * FROM darmont.emp.

2. Écrire un bloc PL/SQL anonyme permettant de :

compter le nombre total de n-uplets dans la table EMP et stocker le résultat dans une variable ;

compter le nombre d’employés dont la fonction (JOB) est MANAGER dans la table EMP et stocker le résultat dans une deuxième variable ;

calculer la proportion (en pourcentage), stocker le résultat dans une troisième variable et afficher le résultat à l’écran.

3. Tester !

4. Inclure dans le programme précédent un traitement d’exception permettant de détecter si la table EMP est

vide, c’est-à-dire, que le nombre total de n-uplets dans EMP est égal à zéro. Dans ce cas, déclencher une erreur fatale (on ne peut pas permettre une division par zéro). Tester le bon fonctionnement de l’exception

en suivant la procédure suivante :

1. valider les mises à jour précédentes à l’aide de la commande SQL COMMIT (ou touche F11) ;

2. effacer le contenu de la table EMP (DELETE FROM emp) ;

3. exécuter le bloc PL/SQL ;

4. annuler l’effacement de la table EMP à l’aide de la commande SQL ROLLBACK (ou touche F12).

Exercice 2 : Curseur implicite

1. Créer une vue quelconque (ex. CREATE VIEW nom_emp AS SELECT ename FROM emp).

2. Écrire un bloc PL/SQL anonyme permettant d’afficher votre catalogue système (liste des tables et des

vues de votre compte disponible grâce à la vue système TAB) sous la forme :

L’objet UNE_TABLE est de type TABLE.

L’objet UNE_AUTRE_TABLE est de type TABLE. L’objet UNE_VUE est de type VIEW.

Indication : Tester au préalable sous SQL l’exécution de la requête SELECT * idée du contenu de la vue système TAB.

Exercice 3 : Curseur explicite

FROM TAB pour avoir une

1. Recopier la table DARMONT.DEMO_PRODUCT_INFO sur votre compte (cf. Exercice 1).

2. Écrire un bloc PL/SQL anonyme permettant d’afficher le nom (PRODUCT_NAME) et le prix (LIST_PRICE)

des 5 produits les plus chers de la table DEMO_PRODUCT_INFO.

Indications :

Définir un curseur qui liste les produits par ordre de prix décroissant.

Effectuer un parcours explicite du curseur qui s’arrête tant que 5 n-uplets n’ont pas été lus.

Exercice 4 : Curseur explicite et exception

Afin d’établir une corrélation, on souhaite connaître la différence de quantité moyenne entre les commandes successivement enregistrées dans une table de commandes (ORD). La table ORD est remplie de commandes valuées (c’est-à-dire, pour lesquelles l’attribut quantité QTY n’est pas NULL) ou non. Les commandes non valuées ne sont pas à prendre en compte. Écrire un bloc PL/SQL anonyme permettant de calculer la différence de quantité moyenne entre les commandes. Pour simplifier, on pourra la réduire la table ORD à l’unique attribut QTY.

Exemple :

QTY 5 NULL 10 8 9 13
QTY
5
NULL
10
8
9
13

Indications :

Résultat attendu = ( |10 – 5| + |8 – 10| + |9 – 8| + |13 – 9| ) / 4 = 3

Recopier la table DARMONT.ORD sur votre compte.

Créer un curseur contenant les quantités des commandes valuées (…WHERE QTY IS NOT NULL).

À l’aide d’un parcours explicite du curseur, lire la première quantité puis, pour toutes les quantités suivantes, cumuler la valeur absolue de quantité courante quantité précédente (fonction ABS).

Exception : Interrompre le programme immédiatement si la table ORD contient moins de deux contraintes values. Pour ce type de traitements, on utilise habituellement une requête COUNT.

Correction

-- Exercice 1

DECLARE ntot INTEGER; nman INTEGER; pman REAL;

-- Nombre total d’employés -- Nombre de managers -- Proportion de managers

personne EXCEPTION; -- Exception : pas d’employés

BEGIN SELECT COUNT(*) INTO ntot FROM emp; IF (ntot = 0) THEN RAISE personne; END IF;

SELECT COUNT(*) INTO nman FROM emp WHERE job = 'MANAGER'; pman := 100 * nman / ntot; DBMS_OUTPUT.PUT_LINE('Proportion de managers = ' || pman || ' %');

EXCEPTION WHEN personne THEN RAISE_APPLICATION_ERROR(-20500, 'La table EMP est vide !');

END;

-- Exercice 2

DECLARE CURSOR catalogue IS SELECT tname, tabtype FROM tab; ligne catalogue%ROWTYPE;

BEGIN FOR ligne IN catalogue LOOP DBMS_OUTPUT.PUT_LINE('L''objet ' || ligne.tname || ' est de type ' || ligne.tabtype || '.');

END LOOP;

END;

-- Exercice 3

DECLARE CURSOR ranking IS SELECT product_name, list_price FROM demo_product_info ORDER BY list_price DESC;

p ranking%ROWTYPE;

BEGIN OPEN ranking; FETCH ranking INTO p; -- Premier produit WHILE ranking%FOUND AND ranking%ROWCOUNT <= 5 LOOP DBMS_OUTPUT.PUT_LINE(ranking%ROWCOUNT || ') ' || p.product_name || ' : ' || p.list_price || ' €'); FETCH ranking INTO p; -- Produit suivant END LOOP; CLOSE ranking;

END;

-- Exercice 4

DECLARE CURSOR com_val IS SELECT qty FROM ord WHERE qty IS NOT NULL; prec com_val%ROWTYPE; -- n-uplet précédent cour com_val%ROWTYPE; -- n-uplet courant total REAL := 0; n_val INTEGER; pas_assez EXCEPTION;

BEGIN -- Test du nombre de commandes valuées SELECT COUNT(*) INTO n_val FROM ord WHERE qty IS NOT NULL; IF n_val < 2 THEN RAISE pas_assez; END IF;

-- Accès 1er n-uplet OPEN com_val; FETCH com_val INTO prec; -- 1er précédent

-- Accès aux suivants et cumul FETCH com_val INTO cour; -- 1er courant WHILE com_val%FOUND LOOP total := total + ABS(cour.qty - prec.qty); prec := cour; -- Le courant devient le précédent FETCH com_val INTO cour; -- Courant suivant END LOOP; CLOSE com_val;

-- Calcul et affichage de la moyenne DBMS_OUTPUT.PUT_LINE('Moyenne = ' || (total / (n_val - 1)));

EXCEPTION WHEN pas_assez THEN RAISE_APPLICATION_ERROR(-20501, 'Pas assez de commandes !');

END;