Vous êtes sur la page 1sur 11

Les fromages français

Nom et prénom de l’élève:


Diaconiță Georgiana-Adina
Le professeur coordonateur:
Brescan Aura
L’histoire du fromage


L’origine du fromage remonte probablement au début de l’agriculture et de l’élévage dans le croissant
fertile. Il n’y a pas preuve tangible indiquant les premiers lieux de fabrication du fromage que ce soit en
Europe ou en Asie centrale plutôt qu’au Moyen-Orient mais la pratique s’est répandue en Europe avant la
période de la Rome Antique.

La mythologie grecque attribue la découverte du fromage à Aristèe. L’Odyssée d’Homère decrit le
Cyclope fabriquant et stockant des fromages de lait de brebis et chèvre.

Au temps de la Rome Antique, le fromage était un mets de tous les jours et sa fabrication un art dont la
technique reste similaire à celle employée aujourd’hui. La traité « Libri de re rustica » de Calumelle détaille
un procédé de fabrication utilisant la coagulation du lait au moyen de la présure, la pressage du lait caillé, le
salage et le vieillisement.

Le fromage devient l’aliment de base, des le VI siecle, chez les bénédictins. Ce sont encore des moines,
cette fois les cisterciens, qui vont maintenir l’essor de la fabrication du fromage très consommé durant le
Moyen-Âge, surtout chez les pauvres et les paysans. Le plateau de fromages, apparu au XIX siècle , devient
une habitude à la fin de repas.
Voilà quelques types des fromages français (classés par régions)


Auvergne-Rhône-Alpes

Le Bleu d’Auvergne (AOC depuis 1975) est un fromage à pâte persillée au lait de vache, à la différence de son
cousin le Roquefort qui lui est confectionné à partir de lait de brebis. Le XIX siècle voit naître le Bleu d’Auvergne
grâce à un fermier de la région, Antoine Roussel, désireux de développer le « bleuissement » du fromage qui selon lui,
apporte un goût <<spécial, agréable et parfumé>>. Plusieurs expériences plus tard, à base de moisissure de pain de
seigle et de trous artificiels, le Bleu d’Auvergne est né! Selon Georges Mathieu, directeur de l’école d’industrie laitière
d’Aurillac, Antoine Roussel « vient de réaliser un ensemencement microbien et une culture en milieu organique »
(1854).

Vin accompagnant : Muscat-de-Rivesaltes ou Banyuls.
Bourgogne-Franche-Comte

Le Bouton de Culotte

Ce petit fromage de chèvre à pâte molle et à croûte fleurie est originaire du Mâconnais et du Haut-Beaujolais.
L’histoire veut que le Bouton de Culotte soit né grâce à la présence de troupeaux de chèvre dans la région. Selon la
légende, c’est le plus petit fromage tout court ! Surnommé « Chevreton du Mâconnais ou Cabrion », le Bouton de
Culotte doit son nom à sa petite taille, qui retourné à sa forme ressemble a un bouton de pantalon.

L’affinage est de minimum 14 jours, mais pour faire ressortir son goût poivré typique, il faut attendre encore un peu.

Vin accompagnant : Chablis (an apéro), Bourgogne aligoté ou Champagne.

Idée recette : Croustillant de betterave et bouton de culotte.
Bretagne-Centre-Val de Loire

Le Curé Nantais

C’est en 1880, à St. Julien-de-Concelles, un petit village près de Nantes, qu’un curé nommé Pierre
Hivert crée un fromage, le «Régal des Gourmets », qui devient en hommage au saint homme, « le Curé
Nantais »..Surnommé « fromage nantais », c’est un fromage à pâte molle et à croûte lavée, au lait de vache
qui peut se mouler sous trois formes: un modèle carré aux angles adoucis, qui est sa forme d’origine, un
gros modèle rond destiné à la vente à la coupe et un petit modèle affiné ou Muscadet.

L’affinage est de quatre semaines en cave humide et sur planches d’épicéa.

Vin accompagnant : Muscadet ou Gros-plant-du-pays-nantais.

Idée recette : Cacotte de moules à la mode curé.
La Corse

Le Brocciu (AOC depuis 1983)

Fierté nationale de l’Île de Beauté, le Brocciu est le seul fromage fabriqué à partir du lactosérum,
c’est-à-dire le petit-lait de brebis et/ou de chèvres corses.

Selon la légende, c’est un ogre, voleur de bêtes, qui révéla le secret de fabrication du Brocciu en échange de
sa vie, menacée alors par les berges corses. Le nom Brocciu provient du mot « brousse » qui fait référence
à un fromage frais provençal. On peut consommer du Brocciu frais et du Brocciu passu, qui compte vingt-
et-un jours d’affinage a son actif. Sa pâte quant à elle, se dit fraîche ou affinée.

Et comment le disait si bien l’auteur Emile Bergerat: « Qui n’en a pas goûté ne connaît pas l’Île ».

Vin accompagnant : Vin de Corse Calvi (blanc), Pouilly-Fuissé, Bourgogne (blanc) ou Crozes-Hermitage
(blanc) .

Idee recette : Omelette ou Brocciu.
Hauts-de-France

Le Maroilles (AOC 1976)

Fromage à pâte molle et à croûte lavée, le Maroilles est un des fromage les plus anciens de France. Première
appararition répertoriée: au VII siècle lors de l’ordonnance, « l’Ecrit des pâturages ». Selon la tradition le
Maroilles est inventé par un moine du monastère de Landrecies vers 960. Il est connu au Moyen-Âge, sous
le nom de « craquegnon » est servait à payer la dîme (charte 1010). Plus tard, le Maroilles traverse la
frontière et séduit même Charles Quint, l’intendant de la cour d’Espagne se voit chargé du transport de la
précieuse marchandise. Tous les amateurs de ce fromage seront bien d’accord avec la devise de la Confrérie
du Maroilles « Honni soit qui, sans maroilles, prétend tenir table loyale ».

Vin accompagnant : Bièrre Affligen

Idee recette : Tarte au Maroilles

Nouvelle-Aquitaine

L’Ossau-Iraty(1980)

Pur produit des régions du Pays-Basque et du Béarn, l’Ossau-Iraty est un fromage de brebis à pâte pressée
non cuite. Les conditions climatiques de la région ont favorisé l’élévage ovin laitier et par conséquent la
production de l’Ossau-Iraty, c’est pourquoi des contrats de métayage du XIV font déjà référence à des
fromages a brebis. Les brebis doivent être de race basco-béarnaise, manech tête noire ou
manech tête rousse.

Vin accompagnant: Irouléguy ou Jurançon

Idée recette: Risotto au piment d’esppelette,gambas et Ossau-Iraty.
Quelques recettes françaises avec les fromages

Bouchée à la reine


La bouchée à la reine est une charcuterie pâtissière traditionnelle de la gastronomie française, constituée
d’un vol-au-vent individuel et de sa garniture. Servie chaude, le plus souvent en entrée, elle est réalisée avec
une croustade individuelle en forme de timbale, en pâte feuilletée, remplie de nos jours d’un salpicon salé
d’ingredients variés coupés en petits dés ou lamelles (volaille, ris de veau, jambon, champignons, fromage
Camembert) et liés par une sauce épaisse ( sauce béchamel, sauce financière, sauce suprême).
Cocotte de moules à la mode du curé


Ingredients: fromage Curé Nantais, moules de bouchot, bouquet de cerfeuil, échalote, vin muscadet, foie
gras, sel et poivre du moulin.

Préparation

Nettoyer les moules et grattez-les, épluchez l’échalote et émincez-la. Faites ouvrir les moules dans
une grande cocotte pendant dix minutes, plus ôtez leur une coquille.

Dans une casserole, faites blondir l’échalote dans une noix de beurre ajoutez le vin et le fromage
coupé en dés.

Lorsque l’ensemble est bien fondu ajoutez hors du feu le foie gras en dés et le cerfeuil haché.
Assaisonnez.

Disposez les moules dans des cocottes individuelles et nappez de sauce.

Servir chaude!
Conclusion


Il est évident que chaque pays a sa propre tradition culinaire, mais les recettes à la française
s’adaptent partout dans le monde. Bien que les plus chère, la gastronomie française attire de
nombreaux touristes, ainsi que les grands gourmands de quatre coins de la planète. Et depuis
longtemps, la cuisine française n’est plus nationale, elle est devenue internationale.

Toutes les recettes présentées ci-dessus sont des recettes traditionnelles françaises qui ont été reprises
par toutes les cuisines du monde et ont connu un grand succès international.

Tous les sortiments de fromage français ont été acceptés et commercialisés par tous les pays du
monde, accesibles pour toutes les classes sociales et consommés par un grand nombre de personnes.