Vous êtes sur la page 1sur 9

COUPE D’AFRIQUE… DES « NATIONS » ?

QUI FORME RÉELLEMENT LES FOOTBALLEURS


D’ÉLITE AFRICAINS?
CONTEXTE
En 1998, la sélection marocaine qualifiée la coupe du monde en France était composée de 23 joueurs dont 16 joueurs étaient formés initialement dans des clubs
marocains. Les 7 joueurs restants venaient de la diaspora marocaine, formés et initiés au football en Europe (notamment en France).

Les deux dernières décennies ont été marquées par une baisse significative de la représentativité du football national dans sa vitrine d’élite : Actuellement, dans
l’équipe qui participe à la CAN 2019, seuls 4 joueurs (de 23) sont issus de près ou de loin du système footballistique national. Ce constat est aussi valable au niveau
des catégories inférieurs (Equipes marocaines des catégories inférieures).

Cette proportion est en déphasage avec le niveau actuel des clubs marocains et du championnat marocain, classé meilleur championnat africain en 2018 et 27ème
mondial selon l’IFHHS (International Federation of Football History and Statistics).

La problématique de la « nationalité sportive » réelle a toujours été un sujet à éviter par la presse sportive de peur de provoquer des stigmatisations à retombées
incertaines. Or, les proportions actuelles et la situation chez d’autres pays africains, impliquent le lancement d’un débat sur les questions suivantes :

• La non éligibilité systématique des joueurs formés au Maroc aux équipes nationales ne condamne-elle pas l’évolution professionnelle de toute une
génération de footballeurs ? En considérant que la notoriété internationale devient un prérequis pour leur accès à des championnats plus évolués (et
plus lucratifs pour eux et leurs clubs formateurs).

• Est-ce que la probabilité d’être sélectionné dépend actuellement de facteurs, autres que le niveau sportif ? Les joueurs européens d’origine africaine
bénéficieraient-ils d’un meilleur « branding » grâce aux réseaux d’influence des directions techniques et des agences de gestion de carrières ?

• Le niveau technique actuel du joueur formé au Maroc (qu’il joue à la Botola Pro ou ailleurs) est-il réellement insuffisant à ce point pour qu’il ne soit pas
éligible à sa sélection nationale ?

Ce travail essaye de dresser une première image des affluents footballistiques des sélections d’élite africaines via une analyse approfondie des parcours
professionnels des participants à la CAN 2019.
MÉTHODOLOGIE
• L’analyse concerne les 552 joueurs convoqués par les 24 fédérations africaines participant à la Coupe d’Afrique des Nations CAN 2019 en Egypte.

• L’objectif est d’évaluer la puissance footballistique réelle des 24 nations en termes de formation et de production de footballeurs d’élite.

• Le qualificatif « Formé par le football national » (FFN) est assigné aux joueurs dont le parcours répond aux profils suivants :

• Ayant démarré leur carrière dans un club national.

• Formés par une académie de formation de jeunes joueurs située sur le territoire national.

• L’analyse est basée sur une recherche documentaire sur les biographies et parcours professionnels des 552 joueurs convoqués à la CAN 2019.

• Pour la consultation des bases : https://github.com/tifratine/squads-


SOURCES
CAN-2019
• www.footballdatabase.eu • www.soccerway.com
• En cas d’erreur dans la qualification des données utilisées, merci de
• www.national-football-teams.com • www.soccerbase.com
nous faire parvenir vos remarques et requêtes à l’adresse
• https://www.footballdatabase.eu • www.wikipedia.org
(contact@episteme.ma)

Réalisation : Episteme Statistical Consulting (Rabat, Maroc)


• https://www.transfermarkt.fr/
• Statisticien : Amine Tifratine.
• Graphiste: Mohammed Jbilou.
% DES JOUEURS FFN* CONVOQUÉS À LA CAN 2019 • 65% des joueurs africains participant à la CAN 2019 sont des produits du football africain.
Egypt 100

Tanzania 96
• 17 nations africaines (sur 24) produisent plus de la moitié de leur joueurs d’élite.
Kenya 96
• L’Est du continent (Egypte + Afriques de l’Est et Australe) sont les plus performants selon cet
Zimbabwe 91
indicateur.
South Africa 91

Namibia 91

Uganda 83
• 54% des joueurs d’élite nord-africains sont issus des systèmes nationaux de compétition et de formation:

Burundi 83 • L’Egypte est la nation footballistique la plus productive : 100% des effectifs des pharaons sont
Ghana 83 produits par le football égyptien.
Nigeria 74 • Le Maroc « importe » essentiellement des joueurs formés par d’autres systèmes, notamment la
Mali 70
France et les Pays-Bas : Seuls 4 joueurs marocains participants à la CAN sont issus du système
Tunisia 61
local (Clubs ou académies).
Angola 61
CONTRIBUTION DES NATIONS NON-AFRICAINES
Ivory Coast 57

Mauritania 57 Pays FFN* Pct


• Environ 1 joueur africain d’élite sur trois France 107 19 %
Cameroon 57
est un produit footballistique non africain Portugal 21 4%
Madagascar 52
England 18 3%
DR Congo (essentiellement européen).
48 Netherlands 8 1%
Benin 48 Spain 8 1%
Germany 6 1%
Algeria 39 • 1 joueur africain d’élite sur 5 est un
Belgium 6 1%
Senegal 35 produit du football français. Italy 4 0,7%
Guinea 35 Sweden 4 0,7%
Guinea-Bissau 26 Qatar 3 0,5%
Morocco 17
Switzerland 2 0,4%
Australia 1 0,2%
Base : 23 joueurs par équipe Brazil 1 0,2%
– Total de 552 joueurs Ø 64 Norway 1 0,2%
United States 1 0,2%
Ireland 1 0,2%

*FFN : formés/produits par le football national


AFRIQUE DU NORD

EGYPT TUNISIA ALGERIA MOROCCO

Ireland Belgium
Germany Spain
4% 4%
9% 9%
Algeria
Morocco France
100% 39% 17% 43%
France 26% 61% 61%
Tunisia France
26%

Egypt Netherlands

% des joueurs convoqués à la CAN 2019 formés/produits


par le football national
AFRIQUE AUSTRALE

ZIMBABWE NAMIBIA SOUTH AFRICA


England England Germany England Netherlands
9% 4% 4%
4% 4%

91% 91%

91%

Zimbabwe Namibia South Africa

ANGOLA MADAGASCAR
Belgium England Seychelles

4% 4%

4%

Portugal 30%
France 43% 52%
61%
Angola

Madagascar

% des joueurs convoqués à la CAN 2019 formés/produits


par le football national
AFRIQUE DE L’OUEST

GHANA NIGERIA MALI IVORY COAST MAURITANIA

Germany Italy
England Italy Netherlands England
France Qatar 4%
4% 4% France 9%
9% 9%
4% 4%
England 9% 30% France
43%
70% 30% 57% 57%
France
74%

83% Mali
Nigeria
Ghana Ivory Coast Mauritania

BENIN SENEGAL GUINEA GUINEA BISSAU

Germany Senegal Qatar Norway Belgium Portugal England Spain


Cameroon 4% Spain 4% Ivory Coast 4% France
4% 4% 4% 4%
4% Italy 4% Spain 4% Guinea 9%
4%
9% 9%
France 35%
48% Benin 43%
Sweden 9% 26% 57%
39% Portugal
35% Guinea-Bissau
France 35%

Senegal
France

% des joueurs convoqués à la CAN 2019 formés/produits


par le football national
AFRIQUE CENTRALE-EST

TANZANIA KENYA UGANDA BURUNDI

England Spain United States England Australia Belgium


4% 4% Sweden England
4% 4%
9% 9%
4% 4%

96%

83% 83%
96%
Uganda Burundi
Tanzania Kenya

% des joueurs convoqués à la CAN 2019 formés/produits


par le football national
AFRIQUE CENTRALE

DR CONGO CAMEROON

Belgium Belgium Spain


Switzerland
4% Brazil
9% 4%
Germany
England 4% 4% 4%
13%
48% DR Congo
57%
26% Cameroon
France
26%

France

% des joueurs convoqués à la CAN 2019 formés/produits


par le football national

Vous aimerez peut-être aussi