Vous êtes sur la page 1sur 4

David VIEL – Le 01 07 2019

Quoi que l’on ait (que l’on se figure avoir)


impossible de partir avec

Quoi que l’on ait (se figure avoir pour le « pouvoir » et/ou le plaisir)
on ne partira pas avec.
C’est IMPOSSIBLE.

Plus on tient à une chose,


moins, il sera possible de l’avoir.
Et si on l’a,
il sera impossible de partir avec.
Et ainsi de reconnaître
ce qui devra l’être
afin de pouvoir se détacher de ça (de ce qui a pris de « soi »,
non pour le réaliser, mais belle et bien le vivre ; l’Avoir).

Sans le reconnaître,
impossible de partir.

« En vie »,
ça fait « plaisir »
mais en dehors du fait d’être « en vie »
ça n’aide pas.
Là la personne échange concrètement son être (ce qu’elle ne réalise pas ou plus)
contre la matière condition à ce qui est devenu concrètement son sujet (SA vie ; je rappelle que ça
sera son « centre » de gravité. Et si lui échappe en cours de vie, elle ressemblera à plus rien)
= elle repose sur le monde,
dans l’idée d’être « juste »
et/ou « pilier »
et en réalité enfer-mer le monde
dans ce qui est pour elle,
forcément « normal » d’obtenir,
pour continuer à faire ce lien (en elle)
= à être à l’Origine effectivement d’histoire pour le « pouvoir »
ou le plaisir de la vie
= de ça.
Dans ce sens,
ça s’appelle posséder son monde,
pour avoir « + »
et non « - »

Moi, pour prendre le « soi »,


de la « valeur » (dans le temps, ce temps)
j’ai besoin d’une histoire.

David VIEL – Le 01 07 2019


Non pour le réaliser,
mais belle et bien in fine,
être au « centre ».

Pour avoir le « soi »


et de ça (l’importance)
il faut faire des vagues (une histoire)
sinon impossible de se « renforcer » personnellement
ou de « réussir » dans ce que le sentiment se figurera réellement être une « réussite » ;
puisque ça (le monde) lui Reviendra ! = ça lui parlera, dans ce sens, avec cet esprit ou avec cette
intention là.
Là je parle de moi,
c’est à dire de la mécanique d’un Je,
quel qu’il soit (pour le « pouvoir »
ou le plaisir de la vue).

Le mal ne paie pas.

Quoi que l’on ait dans ce sens,


on le perdra.
Raison pour laquelle,
ça « tue »
ou que ça fait « chier »
surtout après avoir eu le « pouvoir »,
et/ou le plaisir de la vue (… il faut être sans RIEN,
sans éprouver de mal ; essayez pour « voir »).

Comment une personne « ordinaire »


peut le réaliser ça,
lorsque la pression qu’elle ressentira dans ce monde (où l’argent est « roi »),
lui « suggérera »
lui « commandera »
exigera d’elle …
de devoir se faire un nom
et/ou de l’argent (« apprécier »
= prendre de la « valeur »
et/ou d’autres que « soi »)
sinon elle aura ça,
sur le dos
= Du mal,
non pour le réaliser ça
mais belle et bien être en phase,
avec ce qui est devenu « ordinaire »
= le monde (la vie).
La personne se calera ainsi,
avec ce qui est « courant » de reconnaître ;
point barre.

Combien de personnes,
ont besoin de « nouveauté »
et/ou que ce soit « neuf »,

David VIEL – Le 01 07 2019


pour faire ce lien
= continuer à se faire « avancer » ?
Combien de personne,
auront besoin de la « sécurité » (de la vie)
que les autres, l’Autre n’aur-a-ont pas ou plus,
pour en être « sûr » ?
= Se figurer ça,
une « réussite »,
une « consécration »
et/ou avoir concrètement ! Cette influence là,
sur les choses à-venir
sans que ça doive ressortir,
pour réellement le « pouvoir »
et/ou continuer à y « tenir »
pour être « bien »
et non « mal »
… Pour s’assurer contre ce qu’elle génère
pour continuer à croire en son histoire ;
une histoire qui devra avoir raison du monde,
dans ce sens,
et non qui sera pour le réaliser à la fin
puisque dans ce sens,
son sentiment d’être « bien »
dépend d’avoir raison du monde
et non conscience de ça.

Le « poids »,
qu’ils ont dans ce sens,
provient de la fonction,
du rôle,
qui polarise l’énergie et le temps,
de ceux qui sont autours
ou en « bas »
sinon ça ne « marche » pas ;
ils n’arrivent pas à faire ce lien en leurs personnes
et/ou à avoir ce sentiment de « monter » (de « briller », de le « valoir »).
Pour le « valoir »
= le « pouvoir » dans ce sens,
il leur faut une HISTOIRE !
Et ne surtout pas le réaliser ça (lever le voile)
puisque sinon ça
= les choses, n’en « vaudraient » plus la peine
… ça ne ressortirait pas, ou plus pour eux,
pour leurs « êtres » 
qui a besoin de la matière (de « reconnaissance ») condition à ce qui est devenu leurs sujets,
sinon c’est la « fin » (fini à leurs sujets)
ou « l’arrêt » à leur production
= à ce qu’ils « sont »
et/ou à là, où ils en « sont » (se figurent « être »).

David VIEL – Le 01 07 2019


Titre + Intro

Quoi que l'on ait, impossible de Partir avec

+ une personne aura de la "chance" et du "mérite" dans l'histoire qui prendra, - elle pourra se
désolidariser que ce qui lui "prendra" sans que ce soit la "fin" à son propos ( ... à ce qui est devenu
concrètement son sujet ; dans l'idée de se "connaître").

David VIEL – Le 01 07 2019

Centres d'intérêt liés