Vous êtes sur la page 1sur 2

ⵜⴰⴳⵍⴷⵉⵜ ⵏ ⵍⵎⵖⵔⵉⴱ ‫المملكةالمغربية‬

‫وزارة التربية الوطنية والتكوين المهني‬


ⵜⴰⵎⴰⵡⴰⵙⵜ ⵏ ⵓⵙⴳⵎⵉ ⴰⵏⴰⵎⵓⵔ ⴷ ⵓⵙⵎⵓⵜⵜⴳ ⴰⵣⵣⵓⵍⴰⵏ
‫والتعليم العالي والبحث العلمي‬
ⴷ ⵓⵙⵙⵍⵎⴷ ⴰⵏⴰⴼⵍⵍⴰ ⴷ ⵓⵔⵣⵣⵓ ⴰⵎⴰⵙⵙⴰⵏ

Royaume du Maroc
Ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle,
de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Synthèse de la réunion de la s/c pédagogique chargée de


l’architecture pédagogique et du CNPN
-11 Décembre 2018-

1. Objet de la réunion :

- Fixer un échéancier pour réaliser le 1er draft du nouveau CNPN du cycle Licence
- Fixer une date butoir pour la validation finale du nouveau CNPN du cycle Licence

- Discuter les modifications apportées aux nouveau CNPN du Cycle licence

- Mettre le point sur l’adoption des ECTS et de l’année fondatrice pour le cycle licence.

2. Participants :
Cet atelier a connu la participation des :

- Représentants de l’ANEAQ (Directeur)

- Représentants de la DES (directeur, responsables et cadres)

- Représentants de la DAJEC (directeur, responsables et cadres)

1. Principaux points débattus :

Le débat s’est focalisé autour des volets suivants :

a- La démarche :

En insistant sur la valeur ajoutée que devrait apporter l’introduction des systèmes de crédit
principalement pour l’étudiant, les participants se sont mis d’accord pour adopter une
démarche progressive dans la mise en œuvre de ce système, avec possibilité de recourir à
des tests pilotes pour certaines filières dans certains cycles afin d’assurer son application
complète conformément aux résultats du projet CREMAR. Cette démarche devra être
affinée dans les brefs délais.

b- L’échéancier :
Tous les participants se sont mis d’accord sur l’importance d’établir un échéancier précis
sur la mise en œuvre du système de crédits selon la démarche qui sera arrêtée.

c- Le référentiel :

L’importance de l’élaboration d’un référentiel commun de compétences a fait l’unanimité


lors de cet atelier.

d- L’outil :

Le débat autour de ce point a été riche et plusieurs questions se sont posées afin de décider
sur l’outillage nécessaire à la mise en place de ce système de crédits :
- Sommes-nous dans la prospective d’un système intégré (en l’occurrence basé sur
APOGEE) pour le suivi de la mise en œuvre des systèmes de crédit, ou dans
l’utilisation d’applications parcellaires autour d’APOGEE ?
- En l’absence d’une maintenance de la version actuelle d’APOGEE, quelles sont les
pistes d’évolution possibles pour ce système afin d’intégrer le système de crédits ?

e- La conduite de changement :

Vue l’importance de ce projet, il est important d’élaborer un plan de transfert de


compétences au profit des bénéficiaires finaux de ce système : étudiants et enseignants.
Ce plan devra intégrer les deux composantes suivantes :
- La communication
- La formation

2. Principales recommandations :

La principale décision prise lors de cet atelier est la constitution d’une commission mixte
composée de représentants techniques et fonctionnels des universités pour planifier et
suivre la mise en œuvre de ce système de crédits.
La première action urgente à entreprendre est l’élaboration d’une feuille de route qui devra
affiner tous les volets précités auparavant.

Vous aimerez peut-être aussi