Vous êtes sur la page 1sur 5

David VIEL – Le 02 07 2019

Des personnes dangereuses qui deviennent responsables


avec le temps (... ce temps)

Il y a un parti pris, qui est dérangeant

Quel que soit le visage, le nom


ça reviendra au même …
Pourquoi se donner autant de mal,
pour ne pas être honnête ?
Pour faire Genre !

Ils ont peur de quoi,


et/ou … que cachent t-ils ? (dit autrement : pour qui, se prennent-ils ? Et que les autres doivent
concrètement rentrer dans leur jeu et/ou leur donner le change = leurs vies)

Cela revient à dire,


que s’ils étaient honnêtes (ils = ceux qui demandent la confiance, la fonction)
les gens ne les suivraient concrètement, pas
= ils ont conscience de ça
tout en demandant la confiance
… dans l’idée d’être « responsable » (pour l’uniforme
ou la paie en fin de mois).
Pour la frime,
ça en jette !
Pouvoir posséder les gens,
sans que ceux-ci le voient,
c’est « mortel » !!
Ça fait plaisir
et en plus ça « rapporte » (dans ce sens là ;
je n’en parle pas alors,
de l’emprise,
pour leur permettre de continuer à croire en leur histoire !!).

Les mecs sont graves


(dangereux)
ou tout sauf responsables ;
ce qu’ils paraissent,
pour avoir la place (confiance).
Mais le « meilleur » étant,
qu’ils en tirent une fierté
si ça « prend ».
C’est un sport chez eux ;
ils le « valent »
(ils montrent leurs « muscles »

David VIEL – Le 02 07 2019


et/ou qu’ils ont grosse paire de « couilles »)
= ils sont basique …
Et les gens sont censés leur donner le change
= confier leurs vies.

Il n’y a pour le moment … Honnêtement pas de mal,


et/ou de conséquences à leur production (volonté),
à leur « ascension » ; ÉVOLUTION

Ils mettent sciemment


ou réellement sans le voir (tout en demandant la confiance)
la vie des autres, en danger,
sans qu’ils en soient responsables
après avoir pris ! La confiance.

Qu’est-ce que ça peut produire comme type de personne (d’intéressement)


avec le temps,
ce temps ?

Ils changent même la loi,


dès qu’ils sont en fonction
pour en être « sûr » ;
que ce qu’ils se permettent,
ne leur retombera pas dessus avec le temps,
ce temps (ils ne sont pas « cons » !
Et toujours, dans ce sens là!
Ah pour se révéler, ils se révèlent ...).

La misère que permet concrètement leur « décision »


les renforce dans l’idée d’avoir raison !
Ou du monde,
du fait d’être « payé » pour ça
= « bien » personnellement (ça paie
et/ou ils sont « récompensés », payé pour ça)
vis à vis de ceux qui ne le sont pas ;
leur « réflexion » s’arrête là,
tout en ayant le job
ou la sécurité de l’emploi (ils ont l’esprit « tranquille » … OUI,
si ça prend « à la fin »,
sinon ça la fout mal).
Et s’ils ne peuvent pas garder leur emploi,
après avoir demandé la confiance,
ils ne sont pas « cons » (ils ont tout « pré-vu »).

Ils sont en train de ruiner les gens (de permettre ce monde,


ce lendemain)
tout en continuant à leur demander la confiance
= ils sont responsables d’histoire,
afin que ça (ce qu’ils se permettent) !
Puisse passer dans le temps (ce temps).
Le mal qu’ils se donnent,

David VIEL – Le 02 07 2019


est seulement pour sauver la face (les apparences)
sinon tout ce qu’ils se sont permis,
se retournerait contre eux (leurs personnes).
Au sujet de ça,
il faut que ça passe dans le temps,
sinon c’est la ruine ;
en d’autres termes, il repose sur rien.
Il faut ainsi que ce soit juste (le fond doit être égal à la forme ; être ce que ça parait)
sinon ça ne passera pas (ça forcera, déréglera les choses à l’avenir
= ça ne « tiendra » pas).

Pour eux,
dans ce qu’ils produisent,
il n’y a honnêtement pas de mal,
puisque ça les « renforce » personnellement.
Ils continuent ainsi à croire en leur histoire,
à demander la confiance !
= À se faire valoir,
à se miroiter ça
et non à être ainsi, objectif (là pour le réaliser ça
mais belle et bien se le permettre)
= être ce qu’ils paraîtront,
prétendront
afin de continuer à se vendre …
Pour réellement le « pouvoir »
dans ce sens là.

Ils ont pris des « décisions »


qui fait,
que si ce qu’ils ont permis ne «marche » pas,
ils sont SANS AVENIR

Impossible de détacher ça de leurs êtres (il n’y a pas de soi)


dans l’histoire dont ils sont RESPONSABLES
et ça, sans le réaliser eux (elles) -mêmes.

On est responsable,
de nos actes.
Et cela même si les mots,
permettrait de sauver les apparences,
afin que ce qu’ils se sont permis (le mal fait)
puisse continuer à leur « rapporter »
et non ainsi être là,
pour le réaliser.

Les autres, l’Autre, est,


sont,
ainsi Enchantés, Perdus ou Dé-faits (plus « là » dans les faits ;
tellement ça «marche »). Leur Revienne dans l’histoire dont ils sont à l’Origine
pour réellement le « pouvoir ».

David VIEL – Le 02 07 2019


Je rappelle que leur « puissance »
= que le « poids » qu’ils ont (qu’ils se figurent Avoir)
provient de cette influence là !
= de l’histoire
qui leur permet d’avoir concrètement votre temps
et votre énergie ! Vous leur « rapporter ».

Je pense honnêtement,
que les personnes qui sont à l’Origine de cette politique d’enfumage
aidera soit les plus crétins
soit les plus intéressés
pour réellement le « pouvoir »
ou le plaisir ... dans ce sens là
= croire ainsi, réellement en leur « histoire » (et vous êtes censé leur donner le change = votre vie.
Vous êtes censés être l’ombre, dans l’ombre de leur « réussite » sinon ça ne marche pas ou ça ne
leur est pas « possible »)

Comment peut-on, ne pas être critique ?


= ne pas voir le mal,
mais belle et bien voir le « jour »
(un « ordre »)
= le permettre
= croire que la vie, c’est ça !
et/ou, comme ça ?
Comment ?!

Il y a des gens au centre


= qui le permettent ça ?
La « logique » du Marché
va à l’encontre,
de leur humanité,
ou de notre humanité !
= De ce qui est juste !!
De reconnaître (ce qu’ils ne peuvent plus,
puisqu’ils ont échangé leurs êtres en soi,
contre ça ; la suggestion d’un « pouvoir »
en ayant concrètement cette influence là
sur les autres, l’Autre qui leur revienne,
après avoir « pris » la confiance »
= ils ont permis ça,
sans voir le mal
mais belle et bien le « jour »).

Ils refusent les limites liés au fait d’être humain,


et/ou ils ne voient pas les limites ;
non pour le réaliser ça (qu’ils abusent)
mais belle et bien pour avoir « + »
et cela sans risque de perdre,
ce qui leur « prendra »
et/ou ce qui leur a « pris ».

David VIEL – Le 02 07 2019


Vous pensez honnêtement,
qu’en faisant du mal, sans être « pris »,
ça ne les change pas au fond ?

Ils délaissent leur humanité dans l’idée d’un « gain ».

Dès qu’ils (que leurs êtres) entrent en contact avec cet ordinaire (… air du temps)
ils sont soit,
- enchantés à l’idée (ils voient réellement le « jour » et/ou une « révolution »)
- ils sont perdus (ils ne savent pas, plus)
ou alors,
- ils ne sont plus là, tellement ça « marche ».

Mon énergie a eu beaucoup de mal,


à s’extraire de cette réalité,
sans saisir le sens,
celui qui va au-delà
et en deçà des apparences
… censées enchanter (polariser le monde,
pour que ça (les choses à-venir)
continuer à aller dans ce sens
= à « profiter »,
à Revenir,
à ceux qui en étaient « responsables », de ça.

De toute manière,
saisir ça,
traverser ça (la matière qui permet de dire Je,
et/ou de ressortir de cet état de « fin » ; je rappelle que sans « fin »,
il n’y a pas de Je)
et vous changera, d’état
= vous ne reconnaîtrez pas,
= vous ne réaliserez pas la même chose.

Titre + Intro

Des personnes dangereuses (irresponsables) qui deviennent responsables ("bien") avec le temps (...
ce temps)

Ils ont l’esprit tranquille (ils gardent « confiance » ; la confiance) en ayant concrètement cette
influence là sur ceux, celles qui leur reviennent de part leur fonction (affectation = ce qu’ils se
figurent Avoir).

David VIEL – Le 02 07 2019