Vous êtes sur la page 1sur 6

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU VAL D' OISE

RAPPORT AU CONSEIL DEPARTEMENTAL


Séance du 21 Juin 2019

SERVICE : Direction Développement, International, Europe et Enseignement


Supérieur
Mission Enseignement Supérieur Tourisme Economie et Emploi

OBJET : Soutien à l'emploi des valdoisiens - Cotisation au Groupement


d'Intérêt Public (GIP) Emploi Roissy CDG - Soutien à l'association
"Papa Charlie" au titre de l'année 2019.

Développement économique et emploi - Action et développement


économique - Promotion économique et partenariat

IMPUTATIONS : 6281 // 93, 6568 // 91

PIECES JOINTES : Un projet de convention avec "Papa Charlie"


Une convention constitutive du GIP Emploi Roissy CDG

RESUME :
Le Département du Val d'Oise est fortement impliqué dans le développement du pôle
aéroportuaire de Roissy Charles-de-Gaulle, notamment par la création et le
développement d'outils coopératifs visant à renforcer l'attractivité de la plateforme
aéroportuaire. Créé en 1998 et renforcé en janvier 2018 par la fusion avec
l'association "Hubstart Paris Région", le Groupement d'Intérêt Public (GIP) Emploi
Roissy Charles-De-Gaulles (CDG) mène des actions pour favoriser l'accès aux
emplois de la plateforme pour les habitants du territoire face aux difficultés de
recrutement. L'association "Papa Charlie", complémentaire du GIP Emploi Roissy
CDG, a pour objet de faciliter, par la mobilité, l'accès à l'emploi de publics en
insertion professionnelle du territoire du Grand Roissy pour l'insertion des jeunes et
des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Dans ce contexte, le présent
rapport a pour objet de renouveler la cotisation au GIP au titre de l'année 2019 à
hauteur de 60 000 € et de renouveler le soutien à l'association "Papa Charlie" en lui
octroyant une subvention d'un montant de 31 024 €.
1. PRESENTATION DU GROUPEMENT D’INTERET PUBLIC (GIP) EMPLOI
ROISSY CDG

1.1. Présentation du GIP Emploi Roissy CDG

Le Groupement a été créé en 1998 et rassemble des partenaires publics et privés, qui ont
décidé de répondre ensemble, aux besoins immédiats et futurs, en emploi et en compétences,
des entreprises et des habitants du Grand Roissy - Le Bourget, à travers le pilotage et la
coordination d’actions partenariales.

Le groupement est administré par 11 membres financeurs : l’Etat, la Région, les Départements
de Seine-et-Marne, de Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise, l’Etablissement public territorial
Paris Terres d’Envol1, la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) Paris Ile-de-France, la
Chambre de Métiers et de l’artisanat d’Ile-de-France, le Groupe Aéroports De Paris (ADP),
Air France et enfin "La Belle Etoile". La Communauté d'agglomération Roissy
Pays-de-France devrait adhérer au groupement dans le courant de l'année 2019. La présidence
et la vice-présidence du Groupement sont assurées alternativement par le représentant de
l'Etat et celui de la Région pour une durée de deux ans.

Le GIP Emploi Roissy CDG répond à trois missions opérationnelles : promouvoir le territoire,
répondre aux besoins de recrutement des entreprises et adapter les formations aux besoins des
entreprises et à ceux de la population. Les actions menées par le Groupement visent à mieux
articuler les politiques publiques relevant du développement économique, de l’emploi, de
l’orientation et de la formation professionnelle sur le territoire de Roissy. Pour ce faire, il
développe des démarches et des outils partagés qui répondent aux enjeux de ce territoire.

1.2. Bilan des actions 2018

Concrètement, lors de l’année 2018, le GIP a mené les actions suivantes :

- en matière d’observation de l’emploi sur le territoire de Roissy, le GIP a notamment réalisé


deux études prospectives de grands projets du territoire (Terminal 4 de l’aéroport Paris –
Charles-De-Gaulle (CDG) et EuropaCity) afin d’anticiper le volume d’emploi attendu lors des
phases de construction et d’exploitation ainsi que les compétences qui s’y rattachent ;

- en matière de soutien à l’attractivité du territoire, le GIP a contribué à l’accueil de


délégations étrangères, la réalisation de "Eductour" et "Business tours" auprès de prospects
intéressés pour se développer sur le territoire de Roissy ; le GIP a également contribué à
coordonner, en lien avec les agences de développement territoriales dont le Comité
d'Expansion Economique du Val d'Oise (CEEVO), les réponses apportées aux demandes de
recherche d’implantations d’entreprises ;

1
Etablissement public territorial du Grand Paris, composé des communes
d'Aulnay-sous-Bois, de Drancy, de Dugny, du Blanc-Mesnil, du Bourget, de Sevran, de
Tremblay-en-France et de Villepinte.
- concernant l'emploi et la formation, le GIP a pour mission de favoriser l’accès des
populations riveraines aux emplois par le biais d’expérimentations et de solutions alliant
accompagnement et formation ; en 2018, le GIP a notamment :

- mis en œuvre des actions de promotion des filières en tension du territoire auprès des
publics en insertion (logistique, hôtellerie et services aéroportuaires) dont quatre
forums emploi qui ont réuni 22 hôtels, 10 organismes de formation pour 250 offres
d’emploi et 220 candidats ; près de 30 % des visiteurs du dernier forum étaient
valdoisiens ;

- déployé le dispositif "ENVOL PRO" qui a pour objectif de permettre aux 18-30 ans
d’accéder à un emploi ou à une formation grâce à la formation et l’immersion en
entreprise à l’étranger dans les secteurs de l’hôtellerie-restauration, du commerce, du
tourisme ou de la logistique (84 bénéficiaires entre 2016 et 2018 dont 26 valdoisiens,
86 % de sorties positives) ;

- animé le Club RH des hôteliers du Grand Roissy qui a pour objectif de partager les
pratiques "métier" et d'élaborer des solutions collectives ;

- lancé une nouvelle action de sécurisation des parcours alternants, destinée aux
alternants d’Air France et du Groupe ADP (176 participants), expérimentation avec
l’Association Nationale des Apprentis de France (ANAF) pour faciliter l’accès à
l’apprentissage des jeunes issus des "Quartiers de la politique de la ville".

De plus, le GIP a déployé un "Hub Entreprises" qui a pour objectif de recueillir les besoins
des "Très Petites Entreprises (TPE) / "Petites et Moyennes Entreprises (PME) afin de les
orienter vers les structures d’accompagnement adaptées (exemple : accompagnement au
développement à l’international, financement…). Le bilan fait apparaître 406 entreprises
diagnostiquées au cours des deux dernières années (dont 118 en Val d’Oise), 95 partenaires
rencontrés, 270 dispositifs et structures d’aides aux entreprises recensés sur le territoire,
7 mises en relation, en moyenne par entreprise, 7 ateliers thématiques sur les métiers qui
recrutent pour permettre aux conseillers emploi de mieux orienter et préparer leurs publics et
20 actions collectives (forums emploi, petits déjeuners de l’information...).

Enfin, il est à noter que le GIP s'est vu confier l'animation du bassin d'emploi et de formation
du Grand Roissy - Le Bourget, chargé d'assurer la cohérence, la coordination et l'efficacité de
l'action publique en matière d'emploi et de la formation sur ce territoire

1.3. Perspectives 2019 et propositions de soutien départemental

En 2019, les missions d’analyse et de prospective en matière d’emploi menées sur le territoire
du Grand Roissy par le GIP trouvent un écho particulier au regard des deux grands projets qui
s’y dessinent, à savoir le Terminal 4 de l'aéroport de Paris CDG et EuropaCity, mais
également au regard des nombreux déploiements hôteliers en cours ou à venir.
Ainsi, cette année, le GIP a enclenché le déploiement d’une Cité des métiers du
Grand Roissy - Le Bourget qui vise à structurer une offre de service territoriale plus
accessible et lisible en matière d’orientation tout au long de la vie. En première approche,
c’est une Cité des métiers "itinérante" qui sera mise en place et présente sur les évènements
du territoire (salons, forums...). Le Département du Val d’Oise, qui soutient ce projet,
s’engagera fortement dans sa promotion en accueillant cette itinérance sur le département.

En matière d’insertion, le GIP renforce les actions innovantes et les partenariats pour
accompagner les publics les plus éloignés de l’emploi, en lien avec les besoins des
entreprises. Plusieurs actions sont en cours de réalisation : identification des besoins sur les
clauses d’insertion liées aux projets de l’aéroport, accompagnement des candidatures
territoriales à l’appel à projet "100 % inclusion" sur lequel se mobilisent les services du
Département ou bien encore animation de l’offre de formation en lien avec la Région
d'Ile-de-France.

Ainsi, dans la perspective des forts développements de l’emploi prévus dans les années à
venir sur le territoire du Grand Roissy, il est proposé de poursuivre la participation du
Département aux initiatives et actions collectives qui visent à assurer une meilleure cohérence
de l’action publique en faveur de l’emploi. Dans le cadre du partenariat qui le lie au GIP
Emploi Roissy CDG, le Département souhaite mettre l’accent sur les actions visant à
renforcer l’accès des populations valdoisiennes et en particulier des publics en insertion (les
bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA) et les jeunes) aux emplois de Roissy.
C’est pourquoi il est proposé de verser au GIP Emploi Roissy CDG une cotisation à hauteur
de 60 000 € au titre de l’année 2019.

2. PRESENTATION DE L’ASSOCIATION "PAPA CHARLIE" ET BILAN


D’ACTIVITES

2.1. Présentation

Les problématiques de transport constituent l'un des freins principaux à l'emploi pour certains
publics aux alentours de la plateforme aéroportuaire de Roissy, et les modes de transports
collectifs ne permettent pas d'y répondre pleinement (connexions insuffisantes, horaires
décalés…). Pour apporter des solutions supplémentaires, l'association "Papa Charlie" a été
créée en 1997. Elle a pour objectif de faciliter l’accès à l’emploi à ces personnes en leur
proposant la location d’un véhicule en contrepartie d’une faible contribution de 4 € par jour.
Les utilisateurs des services de "Papa Charlie" peuvent bénéficier d’une durée de location
allant jusqu’à huit mois. Les véhicules loués permettent d’assurer les trajets "domicile - lieu
de travail", notamment dans le cadre d’horaires de travail en décalé ou d’absence de desserte
par les transports en commun. Depuis sa création, "Papa Charlie" a facilité l’accès à l’emploi
de 5 000 franciliens.

L’association "Papa Charlie" a également développé d'autres services comme :

- le prêt de véhicules sans permis ;


- l'aide à l'acquisition d'un véhicule ;
- l'apprentissage du permis de conduire, en partenariat avec une auto-école sociale.
Les financeurs de l’association sont les suivants :

- le Groupe "Aéroports De Paris" (ADP) pour ses salariés et partenaires ;


- le Conseil départemental de l’Essonne pour les bénéficiaires du RSA, autour de la
plateforme d'Orly ;
- le Conseil départemental du Val d’Oise pour les jeunes et les bénéficiaires du RSA ;
- le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire (FASTT) pour les intérimaires.

La Présidence de l'association est assurée par le Département du Val d’Oise, représenté par
Monsieur Anthony ARCIERO.

2.2. Bilan d’activité 2018 et proposition de soutien départemental

La convention de partenariat 2018 entre le Conseil départemental et "Papa Charlie" porte sur
le financement de l’offre de service de l’association pour 12 bénéficiaires issus des publics
valdoisiens en insertion : les jeunes de moins de 26 ans ou les bénéficiaires du RSA.

En 2018, "Papa Charlie" a pu répondre aux demandes de 12 bénéficiaires soit 100 % de


l’objectif conventionnel. Dans ce cadre, la mobilisation des véhicules s’élève à 44,03 mois au
total, soit une moyenne de location de près de 3,7 mois par bénéficiaire. Parmi ces
12 bénéficiaires, 6 d’entre eux exercent une activité professionnelle sur la plateforme
aéroportuaire, et la majorité est constituée par des jeunes de moins de 26 ans.

En plus de ces bénéficiaires visés par la convention, 18 valdoisiens supplémentaires


(notamment des demandeurs d’emploi n'étant pas éligibles au RSA) ont bénéficié d’une mise
à disposition d’un véhicule au titre de l’activité normale de l’association. En 2018, 23 % des
bénéficiaires de l’association "Papa Charlie" étaient des valdoisiens ce qui correspond à la
fourchette haute des Départements franciliens.

A ce jour, cinq locations sont toujours en cours pour une utilisation de véhicules jusqu’en
juillet 2019. A l’été prochain, des informations plus précises concernant la ventilation entre
demandeurs en Contrat à Durée Déterminée (CDD), en Contrat à Durée Indéterminée (CDI),
en intérim ou en formation et, le taux de maintien dans l’emploi seront disponibles.

Enfin, en septembre 2018, l’association a reçu 20 nouveaux véhicules neufs sans permis.
Avec cette acquisition, "Papa Charlie" a pu s’adresser à de nouveaux salariés sans permis,
mais aussi aux moins de 18 ans, comme les jeunes en contrat d’alternance (apprentis des
Centres de Formation d'Apprentis (CFA) du territoire du Grand Roissy par exemple).
L'association dispose désormais d’une flotte de 100 véhicules.

Il est proposé de poursuivre, au titre de l'année 2019, le soutien à l'association "Papa Charlie"
à hauteur de 31 024 €, afin de permettre la mise à disposition des véhicules de location à
moindre coût au même nombre de bénéficiaires qu'en 2018 parmi nos publics valdoisiens
jeunes en insertion ou au RSA. Cette action vise à satisfaire un besoin immédiat de transport
pendulaire sur le trajet "domicile - lieu de travail" et ainsi contribuer à l’insertion
professionnelle des publics en difficulté et l’accès des emplois de la plateforme aéroportuaire
aux valdoisiens.
En conclusion de ce rapport, et après en avoir délibéré, je vous remercie de bien vouloir :

DECIDER de verser au Groupe d'Intérêt Public (GIP) Emploi Roissy CDG une cotisation
d’un montant de 60 000 €, au titre de l’année 2019 ;

ACCORDER une subvention de fonctionnement à l’association "Papa Charlie" d’un montant


de 31 024 €, au titre de l'année 2019 ;

M'AUTORISER à signer la convention de soutien correspondante ;

DIRE que les crédits nécessaires sont inscrits sur les imputations 6281 // 93 et 6568 // 91 du
budget départemental.

La Présidente du Conseil départemental

Marie-Christine CAVECCHI