Vous êtes sur la page 1sur 1

automates, etc.

Ces champs d'application peuvent


peu être
séparés en deux branches, l'une, de nature théorique,
Chapitre zéro. L’informatique. qui concerne la définition de concepts et modèles, et
l'autre, de nature pratique, qui s'intéresse aux
techniques concrètes de mise en œuvre. Certains
domaines de l'informatique peuvent être trèst abstraits,
comme la complexité algorithmique, et d'autres
Dans se chapitre en va adopter des fait historique, comme le début de
l’informatique par exemple, et se quoi l’informatique luilui-même. En va se
peuvent être plus proches d'un public profane. Ainsi, la
lancer dans le fait de faire une introduction une récapitulation, des théorie des langages demeure un domaine davantage
principes facteur de l’informatique et comment être un personne d’opte accessible aux professionnels formés (description des
d’être en haut de se dernier.
ordinateurs et méthodes de programmation),
progra tandis que
les métiers liés aux interfaces homme-machine
homme sont
accessibles à un plus large public.

o Définition de l’informatique.

L'informatique est la science du traitement des o L’informatique Bureautique.


informations avec des moyens électroniques.
La bureautique est l'ensemble des techniques et
Elle est conçue pourr servir les humains. Elle des moyens tendant à automatiser les activités de
s'occupe d'enregistrer, stocker, traiter, organiser, bureau et, principalement, le traitement et la
transférer et présenter les informations sous une forme
communication de la parole, de l'écrit et de
utilisable. L'informatique utilise l'électronique dont les
ordinateurs sont un aboutissement. l'image. Le mot "Bureautique" a été proposé pour
la première fois en 1976 à Grenoble par un groupe
Il est à noter qu'il semble
mble y avoir une grande de chercheurs dont
ont Louis NAUGES était un des
contradiction entre le développement phénoménal de la animateurs. Le problème était de traduire les mots
technologie de l'information et la diminution de anglais "office automation". On avait hésité entre
communication réelle au sein des entreprises, comme il "bureaumatique" qui avait été jugé trop proche de
a été observé par certains récemment. Ceci est peutpeut- "bureaucratique". Ce mot regroupait alors tout ce
être dû à une confusionn comme quoi l'informatique qui concerne l'information
on en rapport avec le
pourrait remplacer les humains. Il n'en est rien. Elle est travail de bureau.
un outil fantastique pour assister l'être humain, mais il
ne faut pas que l'homme dérive dans la tendance à la
facilité et à l'abandon de ses capacités à raisonner,
commee on peut l'observer dans les cas où tout devient
"sur-informatisé",
informatisé", trop automatisé et où les qualités o Création de l’informatique.
humaines se sont perdues. Il est donc important que
les informaticiens aussi bien que les utilisateurs Alan Turing est le fondateur de la science
traitent l'informatique comme un outil inventé pa par informatique. Sa machine, qui porte son nom, est
l'homme au service des humains. Elle n'est pas un l’ancêtre de nos ordinateurs. Son fonctionnement a
dieu tout puissant, et elle ne devrait pas être utilisée de posé les bases de la programmation. Mathématicien
façon à déshumaniser la société. Par contre elle peut et expert du chiffrement – et du déchiffrement –
être extrêmement utile. Alan Turing devient un héros de guerre. Grâce à ses
talents, il perce le secret qui permettait aux nazis de
transmettre leurs messages de manière sûre

o Deuxième définition.

L'informatique est un domaine d'activité scientifique,


technique et industriel concernant le traitement
automatique de l'information par l'exécution de
programmes informatiques par des machines : des
systèmes embarqués, des ordinateurs, des robots, des