Vous êtes sur la page 1sur 6

La motricité du

nouveau-né

Rigal Robert

La motricité du
nouveau-né
Présence de mouvements particuliers, les
réflexes, au sein d’une activité globale;
Les réflexes témoignent de la normalité
neurologique:
 associés à l’activité de centres sous-
corticaux;
 leur intensité diminue puis ils disparaissent
avec la corticalisation du contrôle moteur.

1- Réflexes végétatifs:
 Assurent la survie de l’individu:
 recherche buccale,
 succion,
 déglutition.

1
2- Réflexes primitifs et
réactions posturales

2.1 Réflexe de Moro ou réflexe


d’embrassement.
Origine: accélération ou décélération
brusque de la tête excitant les
propriocepteurs de la nuque et du
cou.
Description: ouverture des bras par
extension-abduction et rejet de la tête
en arrière suivis par la fermeture des
bras.
Disparition: vers le 6e mois.

2.2 Réflexe d’agrippement

 Origine: pression sur la paume


de la main.
 Description: fermeture de la
main par la contraction des
fléchisseurs des doigts.
 Disparition: vers le 6e ou 7e
mois.

2.3 Réflexe de Magnus ou


réflexe tonique du cou

 Origine: rotation latérale de la


tête, enfant couché sur le dos.
 Description: extension du bras
ipsilatéral à la rotation de la tête,
flexion ou extension de la jambe
ipsilatérale; flexion des
membres controlatéraux.
 Disparition: vers le 4e mois.

2
2.4 Réflexe de redressement et de
marche automatique.

 Origine: inclinaison vers l’avant du


corps de l’enfant debout dont les
pieds appuient sur le sol.
 Description: extension des membres
inférieurs suivie de la flexion-
extension alternées de chacun d’eux
lors de l’inclinaison vers l’avant.
 Disparition: vers les 2e au 4e mois.

2.5 Réflexe de Babinski ou


réflexe cutané plantaire.

 Origine: excitation de la partie


externe de la face plantaire du
pied.
 Description: extension et
écartement des orteils.
 Disparition: après l’âge de la
marche -> flexion des orteils.

2.6 Réflexe de ramper

 Origine: pression sur la plante


des pieds, enfant allongé sur le
ventre.
 Description: ramper par
extension de la jambe et traction
des bras.
 Disparition: vers le 4e mois.

3
2.7 Réflexe de nage

 Origine: immersion de l’enfant


dans l’eau, sur le ventre.
 Description: mouvement de
pédalage des jambes.
 Disparition: vers le 5e mois.

3- Rôles des réflexes


 Survivance de mouvements
phylogénétiques: disparaissent souvent
bien longtemps avant que n’apparaisse
le comportement volontaire équivalent;
 Précurseurs des mouvements volontaires
sans pouvoir établir de relation causale
(expérience en natation et pour la
marche: ces activités sont acquises un
peu plus tôt chez les sujets chez qui on a
exercé ces activités réflexes).

4- Les mouvements stéréotypés


 Activités motrices spontanées et répétées: coup
de pied par flexion-extension de l’une ou des
deux jambes (entre 14 et 32 semaines en
particulier), frottement des pieds l’un contre
l’autre, balancer d’une main tenant un objet,
frapper de la main sur un objet (Thelen);
 Dans le cas des mouvements des jambes, les
caractéristiques cinétiques ressemblent à celles
de la marche: existence de centres locomoteurs
sous-corticaux?
 Raffinement de l’activité EMG, avec
diminution des co-contractions agonistes-
antagonistes.

4
Le tonus musculaire

 Contraction minimale d’un muscle au repos.


 Fonctionnement assuré par la boucle gamma.

La boucle γ (gamma)
 3 étapes:
 1- excitation des motoneurones γ , par les centres
réticulaires et cérébelleux, contraction des fibres
musculaires intrafusales (influx moteur);
 2- excitation des fibres annulo-spiralées (récepteurs
primaires) et retour à la moelle d’un influx sensitif
par les fibres IA;
 3- excitation des motoneurones α , contraction des
fibres musculaires extrafusales (influx moteur) et
apparition du tonus musculaire.

La boucle gamma (γ) (fig. 10.3)

Motoneurone Motoneurone
II α tonique γ statique
2
IA Motoneurone
γ tonique

3 1

Motoneurone Motoneurone
α tonique γ statique
Fibre musculaire Motoneurone
γ tonique
Fuseau
Fuseau neuromusculaire
neuromusculaire à chaîne
à sacs
Contrôle cérébelleux
Contrôle cortical
Contrôle réticulaire

5
Le tonus musculaire
Axial:
° peu développé à la naissance, augmente
régulièrement;
° vers trois mois, contrôle des muscles du cou;
° 8e mois, station assise; 9e mois station debout.
Membres:
° à la naissance, hypertonie des fléchisseurs et
hypotonie des extenseurs (angle du creux poplité de
90º à la naissance, 180º à 15 mois, 160º vers 3 ans);
° équilibration progressive avec une hyper-
extensibilité vers 3 ans;
° la laxité articulaire diminue par la suite et atteint
ses valeurs normales vers 7ans;
° les hypertoniques marchent plus tôt que les
hypotoniques mais ont une préhension plus tardive.

Mesure du tonus

 Épreuves:
 de ballant,
 d’extensibilité articulaire (degré d’ouverture)

Troubles du tonus
Syncinésies:
 mouvements parasites accompagnant un
mouvement volontaire d’un membre;
 plus induites par le membre non-
dominant;
 test des marionnettes;
 disparaissent le plus souvent après 10 ans.
Paratonies:
 difficulté de relâchement volontaire des
muscles axiaux.