Vous êtes sur la page 1sur 2

QCM AUTO - EVALUATION

3 – TRIGONOMETRIE 3.3 – FONCTIONS TRIGONOMETRIQUES 3.3.1 FONCTIONS

QCM 3.3.1.1 : fonctions trigonométriques


1) Sur quel intervalle maximal a-t-on sin ( x ) ≤ x ?
ℝ ℝ+ ℝ− [0 ; π]
Par des considérations graphiques :
sin ( x ) parcourt, de manière strictement croissante, l'intervalle [ −1 ; 1] lorsque x parcourt, de manière
 π π
strictement croissante, l'intervalle  − ;  . Dans ces conditions, on ne sait pas a priori de sin ( x ) ou de x
 2 2
lequel est supérieur à l'autre.
π π
Par contre, lorsque x < − , sin ( x ) > x et lorsque x > , sin ( x ) < x (puisqu'un sinus oscille entre -1 et 1).
2 2
 π π
Revenons dans l'intervalle  − ;  : en considérant le point A de coordonnées 1 et 0, et un point M
 2 2

parcourant la moitié droite du cercle trigonométrique, on sait que x = AM et que sin ( x ) , ordonnée du point
 π π  π
M, est, en valeur absolue, inférieure à x . Ainsi, sur  − ;  , sin ( x ) ≤ x ⇔ x ∈ 0 ;  .
 2 2  2
Par des considérations analytiques :
Soit la fonction x ֏ sin ( x ) − x . Sa dérivée a pour expression cos ( x ) − 1 , négative ou nulle pour tout réel x.
Notre fonction est donc décroissante. Or elle vaut 0 lorsque x = 0. Elle est donc négative ou nulle si et
seulement si x est positif ou nul. Ainsi : sin ( x ) ≤ x ⇔ x ∈ ℝ + .

 π
2) Pour tout x ∈  0 ;  , on a :
 2
sin x < tan x < x x < sin x < tan x sin x < x < tan x tan x < x < sin x
 π
x ∈  0 ;  désigne un point M du premier quadrant du cercle trigonométrique de centre O, entre les points
 2

A(1,0) et B(0,1). sin x est l'ordonnée de M, inférieure à la longueur x de l'arc AM . Quant à tan x , il s'agit de
l'ordonnée du point d'intersection entre la droite verticale contenant A et la droite (OM), supérieure à la

longueur x de l'arc AM , ce que l'on pourrait constater en subdivisant cet arc en éléments infinitésimaux et en
projetant ces derniers perpendiculairement à eux-mêmes sur cette verticale.

3) La valeur minimale et la valeur maximale de x ֏ esin x sont respectivement :


π π
1 − π
−1 et 1 et e e 2 et e 2 1 et ln
e 2
La fonction exponentielle est strictement croissante sur ℝ . Elle présente donc les mêmes sens de variation
que sa variable, ici sin x . Elle atteint donc un minimum lorsque sin x = −1 et un maximum lorsque sin x = 1 .
4) La valeur minimale et la valeur maximale de x ֏ sin x + cos x sont respectivement :
−1 et 1 −2 et 2 0 et 2 − 2 et 2
x ֏ sin x + cos x est 2π-périodique. On peut donc l'étudier sur [ 0 ; 2π[ . Sa dérivée est cos x − sin x , positive
 π   5π 
sur 0 ;  ∪  ; 2π  et négative ailleurs.
 4  4 

5) Une masse m est attachée à un ressort de raideur k. Elle est déplacée d'une distance A à partir de sa
position d'équilibre, puis lâchée. Elle oscille alors, sa position x (allongement du ressort) s'exprimant en
fonction du temps t selon l'expression x ( t ) = A cos (ω0 t + ϕ ) si l'on néglige tout frottement. En parallèle, la
relation fondamentale de la dynamique affirme que mx′′ ( t ) + kx ( t ) = 0 . Quelle est donc l'expression de la
pulsation ω0 du mouvement, en fonction de m et k ?
k m k m
m k m k
k
mx′′ ( t ) + kx ( t ) = 0 ⇔ −mAω02 cos (ω0 t + ϕ ) + k A cos (ω0 t + ϕ ) = 0 ⇔ −mω02 + k = 0 ⇔ ω02 = .
m

6) La fonction tangente est croissante sur…


 π 3π   π π
− 2 ; 2  ]0 ; π[ − 2 ; 2  ]−π ; π[
   
Elle ne peut être dite croissante sur un intervalle où elle n'est pas définie.

7) La fonction x ֏ sin ( x ) + sin ( 2 x ) a pour période…


π
π 2π 3π
2
sin ( 2 x ) reprend cycliquement les mêmes valeurs lorsqu'on ajoute π à x, mais cela ne se produit pour sin ( x )
que lorsqu'on ajoute 2π à x.

8) x ֏ sin ( x ) + sin ( 2 x ) atteint son maximum et son minimum en même temps que cos ( x ) ≈
-0,5 -0,8431 0,5 0,5931
x ֏ sin ( x ) + sin ( 2 x ) est 2π-périodique. On peut donc l'étudier sur [ 0 ; 2π[ . Sa dérivée est
cos ( x ) + 2 cos ( 2 x ) = cos ( x ) + 4 cos2 ( x ) − 2 , polynôme du second degré en cos ( x ) et dont les racines sont
environ -0,8431 et 0,5731. Ce polynôme est donc négatif si, et seulement si −0,8431 ≤ cos ( x ) ≤ 0,5931 .
Pour x évoluant de 0 à 2π :
x 0 0,9359 2,5737 π
cos ( x ) 1 0,5931 -0,8431 -1
dérivée positive négative positive
sin ( x ) + sin ( 2 x ) croissante décroissante croissante

x π 3,7094 5,3473 2π
cos ( x ) -1 -0,8431 0,5931 1
dérivée positive négative positive
sin ( x ) + sin ( 2 x ) croissante décroissante croissante
En effectuant les calculs de sin ( x ) + sin ( 2 x ) aux quatre valeurs-clés de x qui apparaissent, on constate que les
valeurs minimale et maximales absolues sont atteintes systématiquement lorsque cos ( x ) = 0,5931 .