Vous êtes sur la page 1sur 12

Introduction

Dans ce TP, pour varier la vitesse de rotation d’un moteur à courant continu, il faut faire varier la
valeur de sa tension d’alimentation. Une solution pour réaliser cela consiste à alimenter le moteur par
l’intermédiaire d’un hacheur série, puisque le hacheur permet la variation de la valeur moyenne de la
tension aux bornes de la charge .
Il s’agit d’un convertisseur électromécanique permettant la conversion bidirectionnel d’énergie entre
une installation électrique parcourue par un courant continue et un dispositif mécanique.
• Caractéristiques
- Plage de variation de vitesse très grande (> 1000 en boucle d'asservissement)
- Couple de démarrage important, idéal pour l'entraînement de charges à forte inertie.
- Rapport volume/puissance très supérieur à toutes les autres technologies
- Rendement élevé
- Linéarité tension/vitesse, couple/courant
Mais :
- Prix élevé
- Maintenance coûteuse (remplacement des balais en graphite, usure du collecteur)
- Source importante de parasites (étincelles de commutation sur le collecteur ⇒ Pb CEM)
Nous ce qui nous intéresse dans ce TP c’est la variation de la vitesse du moteur à courant continu, pour
faire ça, il faut varier la valeur de sa tension d’alimentation.
Une solution pour réaliser cela consiste à alimenter le moteur par l’intermédiaire d’un hacheur série,
puisque le hacheur permet la variation de la valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge
(moteur).
Structures des hacheurs
Le hacheur est un convertisseur statique permettant l’association d’une source à courant continu et
d’une charge alimentée en courant continu en contrôlant le transfert de l’énergie. Le principe du
hacheur est d’établir une connexion entre la source et la charge puis de la couper périodiquement.
Le hacheur série
Il associe : Source Ev Charge Ui (ou Ii)

𝑡𝑓
𝛼= 𝑇

Avec α est le raport cyclique, on note 𝑈 = 𝛼 ∗ 𝐸


Ce hacheur est abaisseur de tension, on l’appelle hacheur série ou hacheur dévolteur.
Proposition du probléme :
Soit un moteur à courant continu à excitation séparé ayant les caractéristique suivante :
Mfd=0.5 H , Rf=50 Ω, Lf=0.15 H, Rq=5 Ω, Lq=0.05 H, J=0.01, f=0.005
1) Utilisation de la technologie MLI pour obtenire le signale de commende du hacheur
Comme lors du 2ème TP, on va utilisé le logiciel Mathlab sous l’interface simulink pour simuler le
fonctionnement du moteur.

Avec cette foit une modification du signale d’entré Vq pour avoir la variation de la vitesse en sorti.

cette modification consiste à éléminé l’entré Vq et la remplacé par la technologie MLI pour obtenire
le signale de commende du hacheur et ainsi la variation de la tensiond’induit

le diagrame fonctionnel complé est le suivant :


2) Varition du raport cyclique avec avec une fréquance de 50 Hz
a) α=0.4

Interprétation :
On voit que la vitesse a diminué pour un rapport cyclique de 0.4 comparé à la vitesse qu’on a trouvée
lors du 2ème TP et aussi l’effet du couple résistant à t=0.4 qui diminue aussi la vitesse.
On voit aussi l’effet de la fréquence de découpage de la technique MLI sous forme d’oscillation dans
les deux régimes permanant

Interprétation
On remarque que le courant de démarrage de la machine a diminué pour un rapport cyclique de 0.4
comparé au courant qu’on a trouvé lors du 2ème TP et aussi l’effet du couple résistant à t=0.4 qui
augmente aussi le courant induit.
On voit aussi l’effet de la fréquence de découpage de la technique MLI sous forme d’oscillation sur le
signale de sorti de Iq(t).
b) α=0.6
Interprétation :
On voit que la vitesse a augmenté pour un rapport cyclique de 0.6 comparé à α=0.4 et aussi l’effet du
couple résistant à t=0.4 qui diminue la vitesse.
On voit aussi l’effet de la fréquence de découpage de la technique MLI sous forme d’oscillation dans
les deux régimes permanant
Interprétation :
On remarque que le courant de démarrage de la machine a augmenté pour un rapport cyclique de 0.6
comparé au courant qu’on a trouvé pour α=0.4 et aussi l’effet du couple résistant à t=0.4 qui augmente
aussi le courant induit.
On voit aussi l’effet de la fréquence de découpage de la technique MLI sous forme d’oscillation sur le
signale de sorti de Iq(t).
Conclusion sur le rapport cyclique :
D’après les résultats précédant on peut dire que le rapport cyclique est proportionnel à la vitesse du
moteur et au courant de démarrage.
Mais la fréquence du signale de la porteuse nous contraint à avoir des signaux de sortie oscillatoirece
qui est mauvais pour la machine
F=25HZ

vitesse en fonction de temps alpha=0.7,f=25


100

90

80

70

60
vitesse

50

40

30

20

10

0
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 0.3 0.35 0.4 0.45 0.5
temps

courant en fonction de temps alpha=0.7,f=25


20

15

10
courant

-5

-10
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 0.3 0.35 0.4 0.45 0.5
temps
couple en fonction de temps alpha=0.7,f=25
20

15

10

5
couple

-5

-10

-15
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 0.3 0.35 0.4 0.45 0.5
temps

vitesse en fonction du temps alpha=0.7,f=25


80

70

60

50
vitesse

40

30

20

10

0
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 0.3 0.35 0.4 0.45 0.5
temps

F=50HZ
vitesse en fonction du temps alpha=0.7,f=50
80

70

60

50
vitesse

40

30

20

10

0
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 0.3 0.35 0.4 0.45 0.5
temps

couple en fonction du temps alpha=0.7,f=50


20

15

10
couple

-5

-10
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 0.3 0.35 0.4 0.45 0.5
temps
courant en fonction du temps alpha=0.7,f=50
20

15

10
courant

-5
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 0.3 0.35 0.4 0.45 0.5
temps

F=1500HZ
vitesse en fonction du temps alpha=0.7,f=1500
70

60

50

40
vitesse

30

20

10

0
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 0.3 0.35 0.4 0.45 0.5
temps
couple en fonction du temps alpha=0.7,f=1500
14

12

10

8
couple

0
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 0.3 0.35 0.4 0.45 0.5
temps

courant en fonction du temps alpha=0.7,f=1500


12

10

8
courant

0
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 0.3 0.35 0.4 0.45 0.5
temps

Les interpritations et commentaire des courbes pour la variation de frequence :


F=25HZ :

 On remarque que les courbe de signal de fonctionnement sont perturbe par des tres grand
oscillations qui perturbe la mcc de fonctionnéé bien comme il faut.

F=50HZ :

 Comme on la demontre au prealablealpha est proportionnel a la vitesse.


 Donc ici on va parler sur la frequence de decoupage du dispositif MLI comme on la remarque
cette frequence influe sur les signaux de sorties du systheme d’entrainnement electrique.
 On voit que les oscillations de ce signal ont diminue avec l’augmentation de la frequence.
 Le courant induit en fonction du temps on voit que les oscillations de ce signzl ont diminue
avec l’augmentation de la frequence.

F=1500HZ :

 On voit que le signalest devenu presque lineaire avec une periode d’oscillation analogie est
comme si c’est des petites perturbations negligeables pour une frequence de decoupage tres
grands 1550HZ.
 A couse de houte frequence le signale du courant induit devient plus lisse qu’au paravant.

Conclusion

Donc pour la frequence on peut dire que la frequence de signal de la porteuse influe sur les
grandeurs de sorties de notre machine or plus la frequence est grand plus la le signal est lisse et
moins l’oscillation sont important.

Pour que la machine a courant continu doive fonctionne plus normalemment des choses il faut un
rapport cyclique bien determine aussi plus de sa une frequence de lissage bien impose.