Vous êtes sur la page 1sur 2

Pour ou contre les notes

Ces derniers temps, la notation chez les élèves semble un polémique qui a fait
couler beaucoup d’encres au sein de l’Éducation. Certains a proposé au Ministre
de supprimer les notes à l’école. Est-ce une bonne mesure ? Dans ce qui suit, je
vais partager mon point de vue sur des bienfaits et des méfaits de ce système et à
partir de cela, je vais proposer quelques solutions pour remédier à ce problème.
Certes, personne ne peut nier les bienfaits des notes scolaires. Ce système de
repère aide tout avant (avant tout) aux (les) écoliers à faire des progrès. En fait,
quand ils obtiennent de bons résultats à l’école, ils se sentent encouragés et ils ont
plus de motivations pour continuer. À ajouter que faire noter permet aux élèves
d’apprendre à dépasser d’eux même. Effectivement, l’école est (représente)
l’image de la vie professionnelle où il y a beaucoup de défis, de concurrences, de
compétitivités voire d’inégalités.
Notamment, il existe plusieurs inconvénients de ce système.
D’une part, la notation ne reflète pas tous les aspects et toutes les capacités d’un
enfant. Par exemple, il est peut-être doué en arts (art) mais il a des difficultés dans
des matières scientifiques pour assimiler ses connaissances. Ajoutons à cela, ce
système ne peut pas évaluer un élève dans l’ensemble. Malgré ses (son) processus
pendant une longue période de préparation, il n’arrive pas à bien passer son
examen. Donc, il perdra sa confiance en soi-même.
D’autre part, cette évaluation cause la jalousie et aggrave la tricherie. Récemment
au Vietnam même au Japon, on connait beaucoup de scandales concernant le
résultat du concours d’entrée à l’université nationale. On fait tout même le
recopiage pour gagner les bonnes notes. Cela suscite beaucoup d’indignations au
sein de l’Éducation et fait perdre la vraie valeur de l’éducation. En outre, la
notation accentue l’inégalité sociale. En effet, les enfants des familles aisées
poursuivent des cours particuliers. Alors, les élèves ont de la chance pour gagner
de bons résultats et accéder aux universités de qualité.
Alors, que faut-il faire pour concilier l’évaluation ? Quant à moi, il vaut mieux
de substituer le système de notation au Alphabet A, B et C ou au classement tels
que excellent, très bien, bien, etc. Ajoutons à cela, il est nécessaire de faire des
remarques pour les élèves. En outre, je pense qu’il faut remettre la note à sa place
d’évaluation pour éviter une note sanction à faible valeur pédagogique.
Pour conclure, malgré les points positifs de la notation scolaire, ce système
entraine (entraîne) beaucoup de points négatifs. Personnellement, je partage l’avis
selon laquelle : il faut abandonner les notes à l’école.
répétition : beaucoup de  ajoutons à cela  alors  il 