Vous êtes sur la page 1sur 1

SAINT NICOLAS

Pour la protection des enfants Fête le 6 décembre

Quelques mots de présentation

Saint Nicolas est né en Asie Mineure à la fin du IIIe siècle, il devint évêque de Myre en Turquie, il y
serait mort à l’abord de l’an 350. On sait essentiellement qu’il assista, et souscrivit, au concile de Nicée,
en l’an 325, mais c’est sa légende qui le fit vraiment connaître de l’orient à l’occident. De son vivant
déjà, on savait dire qu’il avait le pouvoir de ressusciter les morts. C’est un conte à ce propos qui en fit
le héros des enfants. On dit en effet qu’un jour, s’arrêtant dans une auberge dont le patron avait
égorgé trois écoliers pour remplacer la viande, Nicolas entra dans le saloir, ressuscita les enfants et
convertit l’aubergiste ! On relate bien des aventures de ce genre qui, pour ne pas être forcément
réelles, témoignent d’une grande bonté du personnage et d’un grand pouvoir de guérison. Au VIe
siècle, à Myre, une église à son nom abritait son tombeau. C’est en 1087 que des marins emportèrent
ses reliques jusqu’à Bari. C’est ainsi que, chaque année, des délégations des Églises orthodoxes vont
en Italie se joindre aux catholiques latins et à bien d’autres pèlerins des confessions chrétiennes en
une rencontre œcuménique. Le “bon saint Nicolas” est autant invoqué en Orient qu’en Occident, où il
est le protecteur des enfants puisqu’il leur apparaît annuellement sous les traits du Père Noël. S’il est
fêté le 9 mai dans les Églises d’Orient, c’est le 6 décembre que les catholiques l’honorent, comme les
gnostiques qui se conforment ainsi à l’usage celtique occidental.

Pour quoi l’invoque-t-on ?


Saint Nicolas de Myre est invoqué pour protéger les enfants au quotidien, quand ils doivent se
déplacer seuls, ou quand ils doivent affronter des situations pénibles.

Matériel du Rituel d’invocation (à l’oratoire ou à l’autel)


Prendre un bain rituel avant les opérations. Mettre des sels purificateurs dans le bain.
Ajouter de la Fleur d’oranger. Une représentation de saint Nicolas, de préférence dessinée par soi-
même. A défaut, une médaille du saint. Une bougie ivoire, ou argent si l’on en possède une. Dans
l’encensoir: Encens Byzantin. Ajouter des extraits variés: Saxifrage, Alkékenge, Cuscute, facée,
Héliotrope, Santal, etc. Des parfums de concision peuvent être aussi requis, comme celui de la
Chicorée. L’enfant peut être lointain. Toutes les opérations seront alors faites en intention, à la place
de cette personne elle- même, pour elle.

Prière : Ô grand saint Nicolas, vous qui êtes comblé de gloire près de notre Seigneur Jésus Christ,
regardez l’enfant N... (Dire son nom) qui est si petit et si fragile, qui ne trouve pas sa place dans le
monde, accordez-moi d’intercéder auprès du Tout Puissant afin qu’il affermisse ma foi, qu’il fasse
grandir au fond de moi la force d’aider cet enfant. Valeureux saint Nicolas, je me mets sous votre
protection, afin que cet enfant soit exempté de tout mal, et de toute menace. Aidez-le à intégrer la
conscience de son aptitude à intégrer la vie, soutenez-le dans sa quête. Que se construisent en moi
des forces spirituelles, pour que je sois courageux, que je le laisse libre et que je sache avoir confiance
en lui. Je vous remercie, ô très grand saint Nicolas d’intercéder pour moi et pour lui, pour la protection
de sa vie. Prenez ce cierge que je brûle en votre honneur, cette prière qui monte vers vous dans la plus
sincère humilité. Amen.

Prière traditionnelle orthodoxe des Sobors : Délivre-nous de toutes nécessités, ô saint Père, par tes
prières auprès du Seigneur. O saint pontife Nicolas, port tranquille où qui réclame ton secours au milieu
de la tempête trouve toujours un abri. O saint pontife Nicolas, prie notre Christ, afin qu’il daigne
déployer pour nos âmes son immense miséricorde.
Amen.