Vous êtes sur la page 1sur 256

Je vais en

2009
FRANCE
Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires • Sous-Direction des Affaires Internationales

2009

Je vais en FRANCE
Ministère de l’Enseignement supérieur,
et de la Recherche

CNOUS
69 quai d’Orsay
75340 Paris cedex 07
Tél. 01 44 18 53 00
Fax 01 45 55 48 49
www.cnous.fr

Directeur de la publication : Jean-François Cervel


Rédaction : Jean-Paul Roumegas
Crédits photos : CNOUS/CROUS
Conception graphique : Service communication
Impression : Caractère
ISSN : 1288-4804
Janvier 2009 - Tirage : 16 000 ex.
Ce document participe à la protection de
l’environnement : il est imprimé par
Caractère, site de production 14001 et sur
papier 100 % PEFC/10-31-945.
2009

JE VAIS
EN
FRANCE
Je vais en France

EDITORIAL

La m obilité internationale est aujourd'hui devenue un enjeu fon-


dam ental tant pour les étudiants que pour les pays qui les accueillent.
A l'heure de la m ondialisation et de l'internationalisation des
échanges, les jeunes ont acquis une conscience aiguë de la néces-
sité d'intégrer à leur cursus de form ation un séjour à l'étranger.

V ous vous préparez à devenir dans votre pays cadre scientifique,


culturel, adm inistratif, ou entrepreneur. La F rance est votre destination privilégiée.

En effet elle occupe une place à part parm i les grands pays d'accueil. Outre la répu-
tation d'excellence de ses établissem ents, le systèm e français de l'enseignem ent supé-
r ieur se car actér ise par sa génér osité : au nom de sa politique tr aditionnelle
d'hospitalité, les étudiants étrangers y bénéficient des m êm es droits que les F rançais,
au sein d'un enseignem ent largem ent public et gratuit, m ais aussi, et c'est là un aspect
m oins connu de ses atouts, grâce à un ensem ble de prestations sociales qui facilitent
la vie de l'étudiant.

Le réseau des œuvres universitaires - le CNOUS et les CROUS - est chargé de l'or-
ganisation de la vie étudiante nationale, au cœur de laquelle il a pour m ission d'inté-
grer les étudiants étrangers.

Récem m ent, le Gouvernem ent français a décidé de se doter d'une charte de qua-
lité relative à l'accueil des étudiants étrangers afin de développer encore l'attracti-
vité de son offre de form ation supérieure. T ous les acteurs de la chaîne de l'accueil,
y com pris le réseau des œuvres universitaires, se m obilisent aujourd'hui pour facili-
ter la réalisation de votre projet d'études en F rance.

Ce guide “Je vais en F rance” que nous m ettons à votre disposition en plusieurs lan-
gues est devenu depuis longtem ps l'ouvrage de référence pour ceux qui, depuis leur
pays d'origine, souhaitent bâtir leur projet de séjour : il vous offre les élém ents utiles
à votre orientation, à la préparation de votre départ, à l'organisation m atérielle et
adm inistrative de votre séjour.

4 - Je vais en France
Editorial

Les contacts et les conseils que ce guide contient seront précieux pour résoudre
les m ille et une questions que vous vous posez : vous situer dans le systèm e de l'en-
seignem ent supérieur, trouver un logem ent, obtenir votre carte de séjour, prévoir
votre couverture sociale, etc…

Le réseau des Œuvres universitaires accom pagne la politique internationale du m inis-


tère de l'éducation nationale, de l'enseignem ent supérieur et de la recherche, du m inis-
tère des affaires étrangères, et des universités avec lesquelles il entretient une
relation de grande proxim ité sur tout le territoire national. Outre le logem ent en rési-
dence universitaire dans lequel plus de 25 % des locataires sont des étudiants inter-
nationaux, nos centres régionaux ont m is en place de nom breux dispositifs d'accueil
que vous pourrez découvrir à votre arrivée ou sur les sites internet du CNOUS et
des CROUS.

L'édition 2009 du “Je vais en F rance” a été révisée en profondeur afin de rendre
com pte des évolutions en cours. L’ensem ble des adm inistrations et des institutions
concernées ont contribué à cette m ise à jour.

Nous vous le remettons comme un message de bienvenue. Excellent séjour en France !

Jean-F rançois Cervel


Directeur du CNOUS

5 - Je vais en France
Je vais en France

INTRODUCTION

Le “Je vais en F rance” s’adresse à tous les étudiants étrangers qui souhaitent faire
des études en F rance.

Ce docum ent, est destiné en priorité aux boursiers du gouvernem ent français dont
il doit favoriser l’insertion. Il est largem ent diffusé dans les services culturels fran-
çais à l’étranger, soit plus de 170 postes perm anents.

L’objectif du “Je vais en F rance” est de fournir aux futurs étudiants les élém ents
d’inform ation et de réflexion nécessaires pour réussir leur projet d’études : les sujets
abordés vont de l’organisation des études en F rance à la vie quotidienne des
F rançais.

Le CNOUS et les CROUS sont présents à toutes les étapes du séjour de l’étudiant
étranger boursier en F rance : l’accueil à l'arrivée tout com m e le suivi adm inistratif,
pédagogique et financier, durant les études. Ces contacts privilégiés concourent à
la réussite de l'étudiant.

7 - Je vais en France
LES 20
QUESTIONS
A SE POSER
Je vais en France

LES 20 QUESTIONS A SE POSER

1. Combien de temps, avant le départ, doit-on entreprendre les premières


démarches ? (p. 46)

2. Où retirer le formulaire de demande d’admission préalable ? (p. 46)

3. Comment obtenir l’équivalence du diplôme étranger ? (p. 49)

4. Quelles marchandises peut-on apporter ? (p. 59, p. 60, p. 61 et p. 62)

5. Quels papiers doit-on présenter à la préfecture pour obtenir la carte de


séjour “étudiant” ? (p. 68 et p. 69)

6. Comment est organisé l’accueil des étudiants étrangers boursiers gérés par
le CNOUS en France ? (voir partie BGF* p. 257)

7. Où suivre des cours de langue française ? (p. 96)

8. Comment obtient-on la carte d’étudiant ? (p. 67)

9. Combien coûte l’inscription universitaire ? (p. 54 et p. 67)

10. Peut-on changer de filière d’études ou d’établissement en cours de séjour ?


(p. 178)

10 - Je vais en France
Les 20 questions à se poser

11. Etes-vous assuré en cas de maladie ? (p. 112)

12. Comment, à qui et quand demander une bourse d’études ? (p. 55)

13. Peut-on cumuler plusieurs bourses ? (p. 55)

14. De quelle somme d’argent doit disposer un étudiant pour subvenir à ses
besoins mensuels ? (p. 54)

15. Comment obtenir une chambre en cité universitaire ? (p. 73)

16. Comment avoir accès aux restaurants universitaires ? (p. 72)

17. Un étudiant étranger peut-il travailler en cours d’études ? (p. 77)

18. Quels sont les services offerts par les Œuvres universitaires ? (p. 77)

19. Quelles sont les règles de circulation routière ? (p. 114)

20. Comment garder un contact avec la France, de retour dans son pays ? (p. 185)

*BGF : Boursier du Gouvernement Français

11 - Je vais en France
Je vais en France

SOMMAIRE

Éditorial . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.4 2. Avant de partir

Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.7 Comment préparer


son séjour p.46
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Les 20 questions Les Espaces CampusFrance p.46 . . . . . . . . . . .

à se poser . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.10 La demande d’admission préalable


en 1er cycle à l’université p.46 . . . . . . . . . . . . . . . .

1.Votre pays d’accueil : Pratique :


La France La reconnaissance des diplômes p.49 . . .

Le test d’évaluation linguistique :


La naissance le TCF p.49
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

d’une nation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.19 Le visa de long séjour pour études p.50 . . .

Principales étapes Le visa de court séjour :


de l’histoire de France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.19 “étudiant concours” p.50 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Pratique :
Un pays moderne . . . . . . . . . . . . . . . . . p.26 • Pièces à fournir pour le visa p.52 . . . . . . . .

Institutions
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.26
Administration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.27 Comment financer ses
Une économie compétitive . . . . . . . . . . . . p.28 études en France . . . . . . . . . . . . . . . . . p.54
L’économie française aujourd’hui . . p.29 Les ressources nécessaires . . . . . . . . . . . . . p.54
Les positions de la France . . . . . . . . . . . . . . p.30 Les demandes de bourses . . . . . . . . . . . . . . p.55
Pratique :
Un pays à découvrir . . . . . . . . . . . p.31 • Les documents indispensables
La géographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.31 à emporter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.56
La douce France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.31
La population française . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.34 3. L’installation en
L’environnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.35 France
Découvrir les Français . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.36
L’arrivée p.59
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

La vie culturelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.39 Pratique :


Musées et expositions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.39 • L’arrivée à Paris p.63 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Manifestations culturelles . . . . . . . . . . . . . . p.40 Première démarche


administrative : l’inscription p.66 . . . . . . . . . .

La carte de séjour p.68 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

• Pièces à fournir pour la première


obtention de la carte de séjour
“étudiant” p.69
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

12 - Je vais en France
Sommaire

Les Œuvres universitaires Les diplômes de l’Université . . . . . . . . . . p.99


au service des étudiants p.71 .
La formation à l’enseignement
du français . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.100
La vie quotidienne des
Stages pédagogiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.100
étudiants passe par les CROUS p.71 . . . . .
Pratique :
Le restaurant universitaire
au cœur de la vie étudiante p.72 . . . . . . . . . . . .
• Organisme de recherche
pédagogique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.101
Le logement étudiant p.73

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Documentation pédagogique . . . . p.101
Le service emplois temporaires p.77 . . . . .

Exercer une activité professionnelle


4. La vie quotidienne
durant les études p.77
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
en France
L’action sociale des CROUS p.79 . . . . . . . . . .

Le dossier social étudiant p.79 . . . . . . . . . . . . . . .


Le logement,
La politique culturelle des CROUS p.80 . .
mode d’emploi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.106
L’Office Franco-Allemand pour Comment trouver
la jeunesse (OFAJ) p.82 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . une offre de location . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.107
Étudiants étrangers : Pratique :
l’accueil des Œuvres universitaires p.83 . . . .
• Conseils avant de louer . . . . . . . . . . . . . p.108
Pratique :
• Adresses des Centres régionaux et Les habitudes
locaux des Œuvres universitaires p.85 . . . . . alimentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.109
Dis-moi ce que tu manges,
Le sport universitaire . . . . p.89 je te dirai qui tu es . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.109
Pratique : Les restaurants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.109
• Les directions régionales Pratique :
de la FFSU . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.90 • Prix des produits usuels . . . . . . . . . . . . p.110

La Sécurité sociale et La protection sociale . . . p.112


les mutuelles étudiantes p.93 .. La santé pour tous . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.112
Les services de santé réservés
Sécurité sociale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.93 aux étudiants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.112
En cas d’hospitalisation . . . . . . . . . . . . . . . . p.113
Les mutuelles étudiantes . . . . . . . . . . . . . . . p.94
Les pharmacies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.113
Pratique :
• Boursiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.94
Un système
de communication
Apprendre le français . . . . p.96
moderne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.114
Apprendre le français
Prendre la route . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.115
avant de partir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.96
Les liaisons aériennes . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.115
Apprendre le français en France . . . p.96
Les transports urbains . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.115
Les diplômes nationaux :
Courriere et téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . p.116
DILF, DELF et DALF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.97
Pratique :
Les diplômes de l’Alliance
française p.99 • La Poste en bref . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.117

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Internet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.119

13 - Je vais en France
Je vais en France

Schéma “l’enseignement
supérieur en France” . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.138
Les études
à l’université . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.139
La consommation . . . . . . . . . . . . p.118 Les filières généralistes . . . . . . . . . . . . . . . . p.139
Les banques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.118 - Le système LMD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.140
La distribution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.118 - La Licence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.140
Pratique : - Comment choisir sa Licence . . . . . . p.140
- Comment choisir son Master p.143
• L’Euro . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.119
Le troisième cycle à finalité
. . . .

• Deux idées pour les vacances . . . p.120


de recherche p.145
•La carte d’étudiant internationale .......... p.120
- Le doctorat
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.145
Information, Les filières professionnalisantes . . . p.145
culture et loisirs . . . . . . . . . . . . . . p.121 - La licence professionnelle . . . . . . . . . . p.146
- Les MIAGE, MSG et MST . . . . . . . . . . . p.148
L’information . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.121
- Les IUP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.148
La galaxie audiovisuelle . . . . . . . . . . . . . . . . p.121
- Les IUFM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.148
La scène, l’écran et les lieux
Le troisième cycle à finalité
culturels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.122
professionnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.149
Un musée dans chaque
- Le magistère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.149
agglomération . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.123
- Le DRT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.149
Bibliothèques et documentation . . . p.123
- Les formations d’ingénieur
Maisons, foyers et auberges . . . . . . . . . p.124
à l’université . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.149
Sport et forme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.125
- Le Master Pro (ex-DESS) . . . . . . . . . . . p.149
Les études de santé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.152
5. Les études en
France
Les études
en grandes écoles . . . . . . . . . . . . . p.155
L’enseignement Les classes préparatoires . . . . . . . . . . . . . p.156
supérieur français . . . . . . . . . . . . p.130 - Les classes préparatoires
Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.130 littéraires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.156
- Les classes préparatoires
Les filières et scientifiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.157
les établissements - Les classes préparatoires
d’enseignement BCPST . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.157
supérieur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.133 - Les classes préparatoires
Les filières courtes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.133 économiques et commerciales . . . . p.158
Les filières longues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.133 Les écoles normales supérieures . . . . p.158
Les écoles d’ingénieurs . . . . . . . . . . . . . . . . . p.160
Les formations Les écoles de commerce et
supérieures courtes de gestion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.162
professionnalisées . . . . . . . . . . . p.135 Les autres grandes écoles . . . . . . . . . . . . p.163
Pratique : Les grands établissements . . . . . . . . . . . p.165
l’ONISEP et CampusFrance . . . . . . . . . p.137

14 - Je vais en France
Sommaire

Les études dans Adresses des


les filières universités
professionnelles . . . . . . . . . . . . . . . . . p.167 par académie
Action sociale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.167 (services des relations
Aéronautique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.167 internationales
Agriculture, agro-alimentaire . . . . . . p.167 et SCUIO) p.198 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Les métiers paramédicaux . . . . . . . . . . . p.167


Architecture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.168 Les Pôles universitaires
Les études artistiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.168 européens p.211 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Arts plastiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.168


Les métiers du patrimoine . . . . . . . . . . . p.170 Mutuelles étudiantes . . . . . . p.212
Les arts de la scène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.171
La musique et l’art lyrique . . . . . . . . . . . p.172 Liste et adresses des
La danse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.173 mutuelles de l’USEM . . . . . . . p.216
Les filières audiovisuelles . . . . . . . . . . . . . p.173
Image et son . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.173 La Cité internationale
Journalisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.174 universitaire de Paris . . . . . p.222
Interprétariat-traduction . . . . . . . . . . . . . p.175
Les autres filières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.175 Offices de tourisme
L’enseignement agricole . . . . . . . . . . . . . . p.176 des villes
universitaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.224
Bien gérer ses études . . . . . . p.178
Le projet d’études . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.178 Les écoles
S’adapter en cours d’études . . . . . . . . . p.178 spécialisées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.227
Passerelles et réorientations . . . . . . . . p.179
Programmes européens . . . . . . . . . . . . . . . p.179 Centres d’information
spécialisés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.234
6. Le retour
Indicatifs
Un réseau de relations . . . . . . . p.184 départementaux
Un réseau qui se construit et postaux et carte
pendant le séjour en France . . . . . . . . . p.184 des académies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.239
Un réseau qui s'entretient et
se développe au retour . . . . . . . . . . . . . . . . . p.184 Lexique des sigles . . . . . . . . . . . . . p.240
Pour garder le contact
avec la France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.185 Sites internet utiles . . . . . . . . p.246

Annexes Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.250

L’Etudiant Etranger
Adresses utiles . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.190
Boursier du Gouvernement
Français p.257
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresses et téléphones
des rectorats p.196 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

15 - Je vais en France
VOTRE PAYS
D’ACCUEIL
LA FRANCE
La naissance d’une nation
Les principales étapes de
l’histoire de France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 19

Un pays moderne
Institutions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 26
Administration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 27
Une économie compétitive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 28
L’économie française aujourd’hui . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 29
Les positions de la France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 30

Un pays à découvrir
La géographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 31
La douce France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 31
La population française . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 34
L’environnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 35
Découvrir les Français . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 36

La vie culturelle
Musées et expositions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 39
Manifestations culturelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 40
Votre pays d’Accueil la France

LA NAISSANCE D’UNE NATION

Les principales à travers le pays. Après les premières


étapes de persécutions, l’édit de Constantin permet à
l’Eglise de devenir forte.
l’histoire de France Mais l’ère de la décadence de l’Empire
survient. Par ses conquêtes, un chef franc,
Des origines à 1214 aventurier heureux et habile, réunit des
territoires épars. Créateur de la dynastie des
D’un amalgame de peuplades constamment
Mérovingiens et en acceptant le baptême,
en lutte les unes contre les autres, une nation
Clovis reçoit l’appui de l’Eglise . Mais, à sa mort,
va naître. Au cours des siècles, des territoires
son royaume est partagé entre ses descendants.
morcelés se souderont, tenus en main par un
Par rapport à l’époque gallo-romaine, l’ère
souverain à la puissance lentement accrue, aux
mérovingienne marque une réelle décadence.
droits devenus héréditaires : ainsi, peu à peu,
En ces temps d’insécurité, la seule puissance
à travers beaucoup d’épreuves, se construit la
morale est l’Eglise, qui essaie de maintenir
France.
un idéal. La vie religieuse connaît un essor
continu.
Que savons-nous des premiers occupants
Du chaos mérovingien sortent les
de notre pays ? L’imagerie populaire retient
Pépinnides. Après Charles Martel, vain-
“nos ancêtres les Gaulois”. Mais les types de
queur des Sarrasins à Poitiers en 732, Pépin
populations étaient très diversifiés. Bien des
le Bref reçoit la consécration pontificale. En
siècles avant les Gaulois, des hommes étaient
800, son fils Charles est couronné à Rome.
apparus sur notre hexagone actuel. On ne sait
Un nouvel Empire est créé, fermement
pas grand chose de ces lointains ancêtres, mais
gouverné par Charlem agne. On assiste alors
leur trace a été retrouvée dans quelques
à une véritable renaissance culturelle et à la
hauts lieux de la Préhistoire. Sur notre sol aux
création d’écoles gratuites ouvertes à toutes
plaines fertiles et au climat tempéré, des peu-
les strates sociales. Des luttes intestines affai-
ples déferlent, s’installent. Ces ruées en avant
blissent les Carolingiens qui, d’autre part,
provoquaient le reflux des peuples plus faibles,
résistent mal aux nouvelles vagues d’inva-
mais un immense brassage des populations
sions. Incapables de défendre les populations,
s’effectuait et les sangs se mêlaient. Il n’y eut
ils laissent souvent ce soin à des chefs locaux,
donc pas d’éthnie unique en Gaule, bien que
hâtant ainsi les débuts de laféodalité. On cons-
la plus grande partie du territoire fût, lorsque
tate alors la montée d’une caste de proprié-
survint César, occupée par les Celtes. Les
taires fonciers possédant la force militaire. Les
Gaulois sont alors divisés en plusieurs dizaines
seigneuries se multiplient et deviennent héré-
de tribus. Incapables de s’unir devant un danger
ditaires. Dans la nouvelle société hiérarchisée,
commun, ils appellent les légions romaines pour
les hommes sont personnellement liés les uns
les aider à repousser de nouvelles peuplades
aux autres par des contrats entre les vassaux
menaçantes. Pendant cinq siècles les Gaulois
et suzerains. La féodalité constitue une sorte
jouissent des bienfaits de la paix romaine. Les
de pyramide au sommet de laquelle le Roi est
Gallo-Romains contribuent du reste à contenir
le suzerain suprême, mais le pouvoir, décen-
les Barbares au-delà du Rhin et du Danube.
tralisé, appartient en fait aux grands posses-
Entre temps, le christianisme s’est propagé
seurs de fiefs.
Hissé sur le trône par l’Eglise à la place des
Carolingiens défaillants, Hugues Capet ne
possède qu’un étroit domaine en Ile-de-France.

19 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

Face aux puissants seigneurs, il apparaît grès de la dynastie.


singulièrement faible... Peu à peu, cependant, A la mort de Charles V I, le “petit roi de
avec l’appui du clergé, la monarchie réussit à Bourges” C har les V II subit de nouvelles
se consolider. défaites lorsque paraît Jeanne d’A rc, char-
Le tournant est pris avec Louis V I. Il lutte gée de “bouter les anglais hors de France”.
contre les petits seigneurs pillards, rend les Après le sacre de Reims, le martyre de la
arbitrages, intervient dans les grands fiefs. A Pucelle facilite l’union des Français et donne
cette même époque, l’Eglise entraîne la à la résistance une impulsion décisive. Malgré
chevalerie dans de lointaines expéditions pour les ruines accumulées, on peut admirer la puis-
la délivrance des Lieux Saints (les croisades). sance de récupération de la France, la rapidité
Philippe A uguste (il quadruplera l’éten- de la reprise industrielle et commerciale, qui
due de ses domaines) doit lutter contre les profite surtout à la bourgeoisie. Mais le roi doit
Plantagenêts afin de neutraliser le danger combattre une coalition de seigneurs. Parmi
permanent qu’ils représentent pour sa dynastie. ceux-ci les ducs de Bourgogne apparaissent
La victoire de Bouvines contribue à depuis plusieurs générations comme des voisins
raffermir son autorité à travers le royaume. fort dangereux pour la monarchie.
Premier roi capétien à négliger de faire Le règne de Louis X I est une nouvelle étape
sacrer son fils de son vivant (Louis VIII lui vers l’unité et l’absolutisme. Patient et rusé,
succède sans difficulté), il considère que sans faste ni prestige, il entend être le seul maî-
l’autorité royale est assez forte pour se tre. Sensible aux réalités économiques, il
passer de cette onction préalable. réalise des réformes utiles, établit les postes,
crée des foires, encourage artisans et com-
La France féodale 1214-1515 merçants. Lui aussi doit combattre les grands
féodaux, notamment Charles le Téméraire.
Modeste à l’origine, la dynastie capétienne
Après la mort de celui-ci, la Bourgogne est
s’est lentement affirmée, surmontant les
réunie au royaume.
difficultés et les périls. Le roi a cessé d’être un
Le règne de Louis X II coïncide avec une
suzerain pour devenir un souverain. Avec
période de forte croissance économique. La
Louis IX apparaît la figure la plus pure de la
classe moyenne s’enrichit, des transformations
dynastie. Le futur Saint Louis modèle ses
s’effectuent dans la société. Lorsque meurt
actes sur les lois que lui dicte sa conscience.
Louis XII (1er janvier 1515), le pays est prospère,
Avec autorité et sagesse, il s’efforce de répri-
l’unité intérieure pratiquement achevée, l’au-
mer les abus, de faire régner la justice : noble
torité royale incontestée. Bel héritage pour
idéal dans un monde où dominent la violence
François d’Angoulême, futur F rançois 1 er .
et la force.
Après le règne plus terne de Philippe III
le Hardi, le petit-fils de Saint Louis, Philippe Renaissance et Réforme 1515-1648
le Bel, ne lui ressemble guère. Avec ses Le XVIe siècle est dominé par l’éblouissement
légistes, il mène une politique d’une singulière de la Renaissance. Les chevauchées de Charles
hardiesse, aiguille le pouvoir royal vers VIII et de Louis XII en Italie leur avaient permis
l’absolutisme, jette les bases d’une solide de découvrir un univers prestigieux.
organisation gouvernementale et administrative. A leur retour, une évolution commença en
A la suite des règnes des trois fils de Philippe, France. La civilisation prit une forme nouvelle
la couronne revient à une branche cadette, celle dans l’admiration de l’Antiquité. François Ier
des Valois (1328). Le pays ne semble pas attire en France peintres et architectes
souffrir du changement, le pouvoir royal est (Léonard de Vinci...), il ordonne la restauration
bien assis, la France apparaît alors comme l’Etat du palais du Louvre, le pays se couvre de
le plus riche et le plus peuplé d’Europe. Mais châteaux (Chambord, Chenonceau,...). Sous son
la guerre de Cent A ns compromet les pro- influence on assiste à un véritable renouveau

20 - Je vais en France
La naissance d’une nation

L ouis X III confie au C ar dinal de


Richelieu, en qui il sent l’étoffe d’un grand poli-
tique, le soin de conduire les affaires. Le Cardinal
mène à bien ses trois grands desseins : il mate
la rébellion protestante en s’emparant de sa
place forte de La Rochelle, il met au pas la
noblesse sans cesse en révolte, il lutte enfin
avec succès contre la Maison d’Autriche en
prenant part à la Guerre de Trente Ans. A la
mort du Cardinal, suivie de celle de Louis XIII,
le 14 mai 1643, l’absolutisme royal se trouve
intellectuel. puissamment enraciné.
Le concordat de Bologne assure la docilité La régente A nne d’A utriche, qui gouverne
du clergé à l’égard de la monarchie dont le avec Mazarin au nom de Louis XIV, doit faire
pouvoir s’affirme, tandis que se perfectionnent face à la Fronde des parlementaires et des
les organes du gouvernement. Malgré le brillant princes. Souple, prudent, habile, Mazarin plie
succès de Marignan (1515), François Ier se sans rompre. La Fronde est l’épreuve décisive
heurte pourtant à de graves difficultés exté- avant l’établissement de la monarchie absolue.
rieures. Son fils Henri II continue la lutte Cette tentative de révolution aboutit en effet
contre la Maison d’Autriche. à des résultats contraires aux buts visés.
Plus difficiles encore sont pour Henri II les
problèmes nés de la Réforme. Sous le règne Apogée et déclin de l’absolutisme
de François I er la répression demeurait royal 1648-1789
sporadique. Plus intolérant que son père, le
nouveau roi accumule les interdictions contre Louis X IV (le Roi Soleil) veut, après la mort
l’hérésie, tandis que s’allument les bûchers. de Mazarin, assumer seul la plénitude du pou-
Catherine de Médicis exerce son influence voir (absolutisme royal de droit divin) . Le souci
pendant le court passage de F rançois II sur de sa gloire et de celle de la France va, pendant
le trône, puis prend la régence au nom de son tout son règne, inspirer sa conduite.Tandis que
second fils, Charles IX , qui n’a pas de convic- la noblesse est “domestiquée”, les grands
tions religieuses très marquées. Le comble de emplois sont confiés à des hommes de moins
l’horreur est atteint avec les massacres de la haute naissance, tel Colbert. Décidé à tenir
Saint Barthélemy (24 août 1572). la première place en Europe, Louis XIV mène
Sous Henri III, la question dynastique se d’abord des guerres heureuses. Protecteur des
mêle aux passions religieuses : l’autorité royale Arts et des Lettres (Molière, Racine, La Fontaine,
et l’unité nationale sont menacées. A la mort Blaise Pascal) le Roi préside au triomphe du clas-
d’Henri III, Henri de Navarre, devenu Henri sicisme. Mais à mesure que le temps passe, les
IV doit combattre les troupes de la Ligue sou- difficultés s’accumulent. La guerre de
tenues par les armées espagnoles. L’Edit de Succession d’Espagne amène son cortège de
Nantes (1598), assurant la coexistence des malheurs dans une France épuisée. En ce triste
deux confessions, apaise les inquiétudes des crépuscule de règne, des deuils successifs
protestants. Henri IV a pourtant fort à faire déciment la famille royale.
pour rétablir l’ordre. L’absolutisme royal fait A la mort de Louis XIV, en 1715, Philippe
alors un nouveau pas en avant. Le Roi charge d’Orléans prend la régence au nom du petit
Sully de remettre le budget en équilibre. Louis XV. Au décès de son oncle, (1723),
Louis X V est majeur, mais il ne gouverne
qu’après la disparition du Cardinal de Fleury.
En ce siècle des L um ièr es (Voltaire,
Rousseau, Benjamin Franklin, Lavoisier
Diderot), un esprit nouveau s’élabore.

21 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

Les philosophes, guidés par la raison, veu- Avec la Convention (20 septembre 1792-
lent transformer l’ordre politique et social. La 26 octobre 1795) s’ouvre l’ère républicaine.
diffusion des idées nouvelles jouera un grand La constitution de la 1ere République est rédi-
rôle dans la préparation de la Révolution. gée par la convention en 1793. Les armées fran-
Louis X V I commence son règne, en 1774, çaises passent à l’offensive : c’est le début de
par une grave erreur : le rappel des parlements la guerre de conquêtes. Louis XVI est exécuté
mis au pas par Maupeou. Les magistrats le 21 janvier 1793. Les Montagnards, maîtres
reprennent leur besogne d’obstruction.Turgot, de l’assemblée, doivent lutter à la fois contre
qui poursuit un vaste plan de réformes, se les ennemis de l’intérieur (c’est la flambée, très
heurte à trop d’oppositions et le Roi ne brève, du fédéralisme) et ceux de l’extérieur.
soutient pas ses efforts. Une coalition La levée en masse permet de redresser la situa-
d’intérêts sape la monarchie : aux détenteurs tion militaire, tandis que la terreur est orga-
de privilèges s’adjoignent tous ceux qui veulent nisée comme moyen de gouvernement
juguler l’absolutisme. Louis XVI, incapable de révolutionnaire. A côté du Comité de Salut
briser les oppositions et d’éviter la banqueroute, public où entre Robespierre, le Comité de
doit rappeler Necker en qui beaucoup voient Sûreté générale dirige la police. Après s’être
un sauveur, et surtout annoncer la réunion successivement débarrassé des Hébertistes,
prochaine des Etats Généraux. trop avancés dans leur idées, et des
Dantonistes, las du sang qu’eux-mêmes ont
La révolution française, le Consulat et contribué à verser, Robespierre gouverne seul.
le Premier Empire 1789-1815 La “Grande Terreur” règne.A cette époque où
Les Etats Généraux sont rapidement les soldats de l’an II voient, à Fleurus, consacrer
transformés en A ssem blée Constituante leur jeune gloire (26 juin 1794), les membres
(9 juillet-30 septembre 1791), où domine de la Convention tremblent devant Robespierre.
l’influence du Tiers Etat (en fait, celle de la Sa chute est spectaculaire et terrible. Il tombe
bourgeoisie). Après la prise de la Bastille, le 9 thermidor an II (27 juillet 1794). L’ère de
le 14 juillet 1789, symbole de l’absolutisme l’épouvante est terminée.
royal, le peuple prend conscience de sa force. Alors commence la période de la
La noblesse propose d’elle-même l’abolition “C onvention ther m idor ienne”. Mais à
de ses privilèges et l’Assemblée rédige sa partir de cette date la Révolution stagne. Des
déclaration des droits de l’hom m e et du victoires à l’extérieur et d’avantageux traités
citoyen. consolident heureusement la situation de
En juin 1791, le roi tente de s’enfuir, mais il l’Assemblée. La Convention se sépare pour
est rejoint et arrêté à Varennes. Louis XVI céder la place au Directoire. Entre-temps, un
accepte officiellement la Constitution jeune général, Bonaparte, a maté à Paris l’in-
(14 septembre 1791). Désormais le monarque surrection royaliste de vendémiaire. Le
et une nouvelle assemblée, la Législative Directoire, par des coups de force succes-
(I er octobre 1791-10 août 1792), doivent sifs, va chercher à conserver un difficile équi-
travailler ensemble à la prospérité du pays et libre. Pour ne pas être mêlé à des intrigues qui
au bonheur des Français. La guerre est déclarée le dévaloriseraient et assurer les directeurs
contre l’Autriche. Dès les premières défaites, inquiets de sa popularité, le “Corse” veut
les patriotes accusent le roi de trahison et prendre du champ et part pour l’Egypte. De
dressent contre la monarchie les forces unies nouvelles défaites en Italie accentuent l’im-
de la nation. L’arrivée des Fédérés à Paris, popularité des dirigeants politiques.
l’installation d’une commune insurrectionnelle
permettent l’assaut final contre les Tuileries La grande épopée napoléonienne dure
(10 août 1792). quinze années. Elle commence par une période
de transition : le Consulat. Le premier objec-

22 - Je vais en France
La naissance d’une nation

en catastrophe.Après la campagne d’Allemagne


et la défaite de Leipzig, c’est l’invasion.
Napoléon a beau déployer tout son génie
stratégique pendant la campagne de France, il
est contraint d’abdiquer (6 avril 1814).

Monarchies, Révolutions,
Second Empire : 1815-1870
A l’Empire succède la Restauration. Louis
X V III gouverne avec des modérés. Mais il se
tif de Bonaparte est d’instaurer un ordre nou- trouve en outre écartelé entre les partisans
veau par le redressement des finances, de du retour à l’Ancien Régime et les défenseurs
l’administration et de la justice. Mais le pays a de l’oeuvre de la Révolution, sans même
hâte de voir finir les guerres étrangères. La parler des nostalgiques de la gloire impériale.
popularité de Bonaparte croît encore lorsqu’il Charles X n’y parvient pas davantage. Les
conclut avec l’Angleterre le traité d’Amiens premières barricades dans la capitale le
(25 mars 1802). Le premier Consul apparaît contraignent à la fuite (1830). Il est remplacé
à tous comme le grand pacificateur. A l’inté- par Louis Philippe Ier qui accepte la couronne
rieur, le pays retrouve stabilité et prospérité. offerte. Sa position est toutefois instable : né
La réforme de l’enseignement, l’institution de de l’émeute, il est à la merci d’une émeute. La
la Légion d’honneur, la publication du Code fièvre monte lors de la campagne des banquets.
civil ajoutent à la satisfaction générale. Les Français ne veulent plus d’un roi, même
Le 18 mai 1804, le soldat de la Révolution se d’un roi bourgeois. Louis Philippe doit à son
fait proclamer Empereur. tour s’enfuir (1848). Les révolutionnaires de
Napoléon s’entoure d’une cour brillante, Février proclament la seconde République
nomme des maréchaux et des grands qui abolira l’esclavage et proclamera le suffrage
dignitaires, crée une noblesse d’empire. Il veut universel. Mais après l’embrassade, l’inquiétude
avoir un pays docile. Il nomme des préfets à naît. En 1848, comme en 1830, les bourgeois
sa dévotion, la police surveille les suspects, la redoutent le bouleversement social espéré par
presse est muselée. Le pays ne songe pas les ouvriers.Très vite, le conflit éclate. Les élec-
encore à renâcler devant les guerres, d’autant teurs acceptent, avec la présidence de Louis
que les opérations se déroulent en terres Napoléon Bonapar te, un gouvernement
étrangères. Le conquérant remanie la carte fort et se montrent bien incapables de s’op-
d’Europe, détruit le vieil Empire Germanique, poser au coup d’Etat, pourtant prévisible, du
pose des couronnes sur les têtes de ses futur empereur.
frères. Mais le Blocus continental, décrété le Le prince Louis Napoléon Bonaparte est élu
21 novembre 1806 à Berlin pour mettre au pas Président de la République à une énorme
l’Angleterre, entraîne la politique impériale dans majorité, le 10 décembre 1848. A la suite d’un
de nouveaux conflits. Jusqu’en 1808, l’Empire coup d’Etat, il devient Président pour dix ans,
n’a enregistré, sur terre, que des victoires. puis empereur héréditaire sous le nom de
L’immense Empire s’étend maintenant de Napoléon III. La première décennie du règne
Hambourg à Rome et compte 130 départements. est une période heureuse. Le pays connaît
L’Alliance russe se disloque et une nouvelle d’indéniables satisfactions. L’industrie prend son
guerre se dessine. La Grande Armée s’enfonce essor, l’économie se modernise, les affaires
dans la steppe russe. La campagne se termine reçoivent une impulsion nouvelle, de grands
travaux sont entrepris, Paris se transforme sous
l’impulsion de Haussmann. Une cour brillante
gravite autour de l’Empereur et de l’impératrice
Eugénie et la naissance d’un prince héritier

23 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

contribue au prestige du couple impérial. En La France victorieuse sort épuisée du conflit.


même temps, des victoires militaires en Malgré l’insouciance qui caractérise les “Années
Crimée, puis en Italie, flattent l’orgueil national. folles”, les problèmes financiers, économiques,
En fait, le Second Empire évolue après 1860 sociaux s’aggravent. En outre, on commence
vers un régime progressivement libéral. à comprendre que la politique de conciliation
Malgré l’apparente bonne humeur perceptible avec l’Allemagne, initiée dans les années 20 par
notamment lors de l’Exposition universelle de A ristide Briand, risque d’échouer. Pourtant,
1867, le régime s’achemine lentement vers sa en ces années, le public ne se préoccupe
chute.Aux élections de 1869, les partisans d’un guère de la montée en puissance du parti nazi.
empire libéral l’emportent. La défaite de 1870, En 1933, Hitler devient Chancelier et poursuit
face à la Prusse, entraîne la chute de l’Empire. méthodiquement le démantèlement du Traité
de Versailles.
De la IIIe à la Ve République 1870-2000 Alors qu’Hitler réoccupe la Ruhr et
remilitarise l’Allemagne, la France connaît de
La république est proclamée le 4 septembre
profonds bouleversements avec l’arrivée au
1870. La guerre civile succède à la guerre
pouvoir du Front populaire (1936) et les
étrangère : la Com m une. Sous la direction
accords Matignon : semaine de 40 heures,
de Thiers, la France commence par panser ses
contrats collectifs, congés payés sont obtenus
plaies, le territoire est libéré, les finances et l’ad-
par les travailleurs au milieu d’une grande
ministration s’organisent. Malgré l’affair e
agitation sociale. Alors qu’ils ont accepté sans
Boulanger et l’affaire Dreyfus, la république
réagir l’annexion de l’Autriche et des Sudètes
s’enracine. L’époque est marquée par les
par l’Allemagne, l’accord germano-soviétique
premières mesures de laïcité, par la réforme
d’août 1939, l’attaque hitlérienne contre
de l’enseignement et par une grande politique
la Pologne ne permet plus aux alliés de
d’expansion coloniale. La plus grande faiblesse
tergiverser : la guerre est déclarée.
de la IIIe République est l’instabilité ministérielle
(entre 1871 et 1914, on voit se succéder 55
Après la “drôle de guerre”, la France est
ministères). En quelques années et grâce à la
vaincue en deux semaines par l’Allemagne. Le
bonne volonté d’Edouard VII, roi d’Angleterre,
pays est divisé en deux : la zone libre, au sud de
la France signe un accord avec l’ancien “ennemi
la ligne de démarcation, est placée sous l’autorité
héréditaire” : c’est l’Entente cordiale. C’est la
du gouvernement du Maréchal Pétain, qui
“Belle Epoque”. La monnaie est stable, les
prône la collaboration avec l’Allemagne nazie.
classes moyennes s’enrichissent, les paysans
La zone occupée, au nord de la ligne de
possèdent leur bas de laine.
démarcation, est sous occupation allemande.
Dès l’armistice, le Général de Gaulle gagne
Avec une sorte de logique implacable,
l’Angleterre, d’où il lance le 18 juin 1940
l’Europe s’achemine vers la catastrophe. En
l’appel de la Résistance. Au départ assez isolé,
août 1914, les Français partent convaincus que
il voit peu à peu ses partisans augmenter et
la guerre sera courte : la course à la mer, la
s’organiser. Il prend la tête de la “France libre”.
guerre des tranchées, le carnage de Verdun
A la suite du débarquement des Alliés en
montrent bien que le conflit est loin de sa fin.
Normandie, en juin 1944, il peut regagner la
Clem enceau incarne la volonté de vaincre
France. Fort d’une popularité incontestable, il
et l’entrée en guerre des Etats-Unis compense
y dirige le Gouvernement Provisoire de la
la défection russe : après la terrible alerte du
République française. Aidé du plan Marshall, il
printemps 1918, les alliés acculent enfin
engage une vaste entreprise de reconstruction
l’ennemi à l’armistice. Le traité de Versailles
du pays, durement éprouvé par quatre années
signé le 28 juin 1919 entre l’Allemagne et les
d’occupation. En désaccord avec les partis
alliés, dur et injuste, suscitera un vif ressenti
politiques sur les institutions nouvelles, le
chez les allemands.

24 - Je vais en France
La naissance d’une nation

ter les conséquences économiques des deux


chocs pétroliers.
En 1981, avec l’élection de F r ançois
Mitterrand, la gauche arrive pour la première
fois au pouvoir depuis 1958. Les deux sep-
tennats de François Mitterrand voient la France
s’engager de manière irréversible sur la voie
de la construction européenne : Acte Unique
Européen en 1986, traité de Maastricht en
1992. Sur le plan intérieur, le pays connaît à
deux reprises la cohabitation : de 1986 à
Général de Gaulle se retire en janvier 1946. 1988, Jacques Chirac est premier ministre ; de
1993 à 1995, c’est Edouard Balladur. En 1995,
La IVe République (1947-1958) poursuit Jacques C hir ac est élu Président de la
l’œuvre de reconstruction et de modernisation République. En juin 1997, Lionel Jospin devient
de l’économie française. Néanmoins, ses premier ministre suite à des élections
institutions accordant la prééminence au législatives anticipées.
Parlement créent une instabilité ministérielle Les élections présidentielles de 2002
chronique, rendant le régime incapable mettent fin à une cohabitation de cinq ans. Ce
d’affronter les troubles nés de la décolonisation. scrutin, en tous points exceptionnel, voit
Lorsque la guerre d’Algérie éclate, c’est le l'élimination dès le premier tour du candidat
régime lui-même qui est menacé. socialiste Lionel Jospin au profit de Jean-Marie
Le pays au bord de la guerre civile fait alors Le Pen (extrême droite) qualifié pour le second
appel au Général de Gaulle. Celui-ci accepte tour. Une mobilisation civique de grande
de revenir au pouvoir et dote le pays d’insti- ampleur entre autres des jeunes pour “faire
tutions qui accordent un rôle de premier barrage à l'extrême droite” s'exprime dans le
plan au Président de la République, élu au suf- pays.
frage universel direct à partir de 1962. La
constitution de la Ve République est adoptée Le report massif des voix qui s'étaient
par référendum à une très large majorité. portées au premier tour sur les candidats
Jusqu’en 1962, le Général de Gaulle se consa- de gauche permet à Jacques Chirac d'être
cre au règlement de la guerre d’Algérie qui se réélu comme Président de la République
termine par les accords d’Evian qui donnent le 5 mai 2002.
l’indépendance à l’ancienne colonie française.
La présidence du Général de Gaulle est Suite aux élections législatives de juin 2002,
caractérisée par une période d’expansion qui connaissent un fort taux d'abstention,
économique et par une politique étrangère Jean-Pierre Raffarin devient premier ministre.
mettant l’accent sur la grandeur et l’indépendance Dominique de Villepin lui succédera le 31 mai
de la France à l’heure de la guerre froide. Mais 2005, aprés l’échec du référendum sur la cons-
la révolte de mai 1968, d’abord étudiante, avant
de gagner l’ensemble du pays, révèle le déficit titution européenne.
social du régime et surprend le Général de Nicolas Sarkozy a été élu président de la
Gaulle. Il démissionne en 1969. Son successeur République le 6 mai 2007 avec 53,06 % des suf-
est le gaulliste G eor ges P om pidou qui
meurt en 1974. Il est remplacé par le centriste frages exprimés (18 983 138 suffrages) contre
V aléry Giscard d’Estaing qui doit affron- 46,94 % pour Ségolène Royal (16 790 440 suf-
frages), devenant le 23e président de la
République française et le 6e président de la Ve
République.

25 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

UN PAYS MODERNE

La Constitution du 4 octobre 1958, référendum. Il veille au respect de la


adoptée par référendum, régit le constitution. Il a le pouvoir de dissoudre
fonctionnement des institutions de la l’Assemblée nationale après consultation du
5e République. Elle a été révisée à plusieurs Premier ministre et des présidents de
reprises : élection du Président de la l’Assemblée nationale et du Sénat. En cas de
République au suffrage universel direct (1962), crise grave, il peut exercer des pouvoirs
introduction d'un nouveau titre relatif à la exceptionnels.
responsabilité pénale des membres du gou- Le Président nomme le Premier ministre
vernement (1993), instauration d'une session (chef du gouvernement) et, sur proposition de
unique du Parlement, extension du champ du celui-ci, nomme également les membres du
référendum (1995), dispositions transitoires gouvernement. Il préside le conseil des
relatives au statut de la Nouvelle-Calédonie ministres.
(1998), établissement de l'Union économique Le Premier ministre dirige l'action du
et monétaire, égal accès des hommes et des gouvernement et assure l'exécution des lois.
femmes aux mandats électoraux et fonctions Le gouvernement est responsable devant le
électives, reconnaissance de la juridiction de la Parlement.
Cour pénale internationale (1999), réduction du Le Président de la République veille tout
mandat présidentiel (2000). particulièrement à la politique étrangère de la
La France est une République indivisible, France : il négocie et ratifie les traités, nomme
démocratique, laïque et sociale où tous les les ambassadeurs français à l’étranger et reçoit
citoyens, sans distinction d’origine, de race ou les ambassadeurs étrangers.
de religion, sont égaux devant la Loi. Le Président est le chef des armées.
La démocratie française moderne est
l’héritière de la Révolution de 1789. Ses Le pouvoir législatif
principes sont fondés sur la Déclaration des
droits de l’homme et du citoyen qui servit de Le Parlement est composé de deux
préambule à la Constitution française de 1791. assemblées : l’Assemblée nationale, élue pour
cinq ans au suffrage universel direct, et le
• Sa devise : Liberté, Égalité, Fraternité ; Sénat, élu pour neuf ans au suffrage universel
• Son emblème : le drapeau tricolore bleu, indirect, avec renouvellement par tiers tous les
blanc, rouge ; trois ans. La dernière élection sénatoriale a eu
• Son hymne national : La Marseillaise ; lieu en septembre 2004, celle de l'Assemblée
• Sa fête nationale est célébrée le 14 juillet, nationale en juin 2007. Le Parlement vote
date anniversaire de la prise de la les lois, autorise la ratification des traités
Bastille (1789). internationaux et peut se voir confier par le
Président de la République la révision de la
Constitution.
Institutions
Le pouvoir judiciaire
Le pouvoir exécutif La Justice est indépendante des pouvoirs
Le chef de l’État est le Président de la exécutif et législatif. Gardienne de la liberté
République. Il est élu pour cinq ans au suffrage individuelle, l'autorité judiciaire de la France
universel direct ; le président promulgue les est organisée selon une distinction fondamentale
lois, signe les ordonnances et les décrets et entre, d'une part les juridictions judiciaires
peut soumettre des projets de lois au chargées de régler les litiges entre les personnes,

26 - Je vais en France
Un pays moderne

Les autres institutions définies par la


Constitution
Le Conseil constitutionnel : composé de neuf
membres nommés par le Président de la
République, le Président de l’Assemblée
nationale et le Président du Sénat, il veille
notamment au bon déroulement des élections,
contrôle la validité constitutionnelle des lois
organiques et des lois qui lui sont déférées.
et d'autre part les juridictions administratives Le Conseil économique et social : ses membres
pour les litiges entre les citoyens et les sont des représentants des différentes
pouvoirs publics. collectivités (syndicats, patronat, associations)
L'ordre judiciaire comporte deux types de et des personnalités qualifiées ou nommées par
juridictions : le gouvernement. C’est un organe consultatif
• Les juridictions civiles sur les projets de lois, les décrets et les projets
Juridictions de droit commun (le Tribunal de à caractère économique et social.
grande instance) ou spécialisées le Tribunal Le Conseil supérieur de la magistrature : formé
d'instance, le Tribunal de commerce, le Tribunal de magistrats et de personnalités, il est présidé
des affaires de sécurité sociale et le Conseil par le Président de la République et le Garde
des prud'hommes qui règle les litiges entre des Sceaux. Il propose les nominations des
salariés et employeurs. hauts magistrats et statue comme conseil de
• Les juridictions pénales qui traitent trois discipline.
niveaux d'infractions : La Cour de justice de la République,
- les contraventions jugées par le Tribunal anciennement Haute cour de justice : formée
de police ; de quinze juges - douze parlementaires et
- les délits jugés par le Tribunal correctionnel ; trois magistrats - elle juge les membres du
- les crimes par la Cour d'assises (seule instance gouvernement pénalement responsables pour
avec un jury populaire, dont les décisions les actes accomplis dans l’exercice de leurs
ne peuvent être contestées en appel). fonctions et qualifiés crimes ou délits au
Il existe enfin une juridiction particulière qui traite moment où ils ont été commis.Toute personne
du civil et du pénal, le Tribunal pour enfants. se jugeant lésée par un crime ou délit
commis par un membre du gouvernement
La Cour de cassation, la plus haute instance peut déposer plainte auprès d’une commission
judiciaire, est chargée d'examiner les recours en des requêtes.
droit formés contre les arrêts des cours d'appel.

Au sommet des juridictions administratives


(tribunal administratif, cour administrative
Administration
d'appel) se situe le Conseil d'Etat qui juge en
dernier recours de la légalité des actes Les régions
administratifs. Il est également consulté, pour La France métropolitaine est divisée en
avis, par le gouvernement, sur les projets de 22 régions. La région est administrée par le
loi et sur certains projets de décrets. Conseil régional ; les conseillers sont élus au
La Cour des comptes juge les comptes suffrage universel. Les lois Deferre sur la
publics, de même que les chambres régionales décentralisation ont conféré aux régions deux
des comptes. compétences obligatoires : la formation
professionnelle et le développement
économique. Les élus peuvent néanmoins
intervenir dans d'autres domaines (transports,
culture, tourisme…).

27 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

De nouveaux transferts de compétences et 1962-1973


une plus grande autonomie financière vont L’énorme effort entrepris sous la conduite
contribuer prochainement à un renforcement de l’État, pendant ces années, porte ses fruits.
du poids politique et économique des régions. Le taux de croissance de cette période est le
plus élevé de l’histoire économique de la
Les départements France (5 à 6 %), apportant plein-emploi et
La France compte 96 départements bien-être, consommation élevée et montée
rapide des salaires.
métropolitains, 4 départements d’outre-mer
Les différents plans s’appliquent à
(Guadeloupe, Martinique, Réunion, Guyane),
l’aménagement du territoire , aux
et des territoires d’outre-mer (Polynésie, i nve s t i s s e m e n t s , à l ’ e x p a n s i o n e t à
Nouvelle Calédonie, Mayotte, Saint-Pierre et l’organisation sociale (réformes de la Sécurité
Miquelon, Wallis et Futuna, Terre-Adélie, îles sociale et généralisation du régime des
Kerguelen, Crozet, Saint-Paul). retraites).
Le département est administré par le L'industrialisation progressive a pour
Conseil général dont les conseillers sont élus conséquence la modification de la société :
au suffrage universel. Le préfet y représente l'emploi agricole passe de 20% dans les années
l’État. Les départements sont divisés en 60 à un peu plus de 10% en 1970. Urbanisation
arrondissements (339 y compris les départements et exode rural vont de pair.
d’outre-mer),cantons (3 995) et communes (36 565).
Depuis 1973
Les communes Après trois chocs pétroliers (1973, 1979,
L’administration communale est assurée 1980) et le contre-coup des crises économiques
par le maire et les conseillers municipaux mondiales, l’économie française doit faire face à
élus au suffrage universel. une croissance faible et à une inflation croissante.
De 1976 à 1981, la politique économique se
consacre principalement à la lutte contre
l'inflation et au contrôle des déficits publics.
Une économie Le résultat, comme dans d'autres pays européens,
compétitive est une augmentation importante du chômage.
De 1981 à 1983, le gouvernement socialiste
1945-1961 lance une politique vigoureuse de relance et
de l'emploi qui se heurte à la contrainte
À la fin de la seconde guerre mondiale, bien
extérieure ; la France retourne à une politique
qu’appartenant au camp des vainqueurs, la
de rigueur et libéralise l'économie par les
France accuse un bilan économique très lourd.
privatisations et la déréglementation.
Elle compte alors 40 millions d’habitants La guerre du Golfe puis la réunification
(comme en 1900), une production de moitié allemande entraînent l'Europe dans la récession.
inférieure à ce qu’elle était avant la guerre, une S'en suit une politique monétaire restrictive,
pénurie de matières premières et une inflation une croissance faible et une nouvelle montée
sans précédent. Les trois premiers plans du chômage. Parallèlement, la participation
reconstituent les industries de base et de la France à la construction européenne
accroissent la production ; ils orientent entraîne une politique économique avec pour
l’économie vers la concurrence internationale. objectif principal la monnaie unique européenne
et le respect des critères de convergence

28 - Je vais en France
Un pays moderne

L’industrie
Comme dans les autres pays avancés, la part
de l'industrie s'est réduite. En France, elle ne
compte que pour un peu plus d'un emploi sur
six. Les secteurs traditionnels ont subi de
fortes restructurations (sidérurgie, métallurgie,
mécanique, textile). D'autres demeurent très
performants :
- bâtiment et travaux publics
(Bouygues, Ier groupe européen),
- industries agroalimentaires
prévus par le traité de Maastricht (inflation, (Ier exportateur et 2e producteur européen),
déficit public). - industries de la chimie
De 1997 à 2000, le retour de la croissance (Air liquide, Rhodia),
permet à la France d'introduire des innovations - industries de la mode et du luxe
dans sa politique de l'emploi (allègement des (Vuitton, Hermès, Jean-Paul Gaultier, Dior),
charges sur les bas salaires, création des - industrie pharmaceutique
emplois-jeunes, réduction du temps de travail) (4e producteur mondial),
et de réduire le chômage. - transformation des matériaux
(Péchiney, Saint-Gobain),
- télécommunications et industrie aéronautique
L’économie française et spatiale.
aujourd’hui L'industrie française est ouverte, en particulier
sur l'Europe. Les échanges industriels sont
réalisés à plus de 60% avec les pays européens.
Par son produit intérieur brut, la France
Elle dépend de l'extérieur puisque la France
se place parmi les premières puissances
doit importer des ressources naturelles
économiques mondiales. Ses atouts sont
qu'elle ne possède pas, principalement des
multiples : transports, télécommunications,
hydrocarbures.
agroalimentaire, produits pharmaceutiques
L’industrie française comprend des
mais aussi le secteur bancaire, l'assurance, le
secteurs traditionnels qui subissent une forte
tourisme et les produits de luxe (prêt-à-porter,
restructuration et sont transformés par
parfums, alcools).
l’automatisation (sidérurgie, métallurgie,
mécanique, automobile, textile) et des secteurs
L’agriculture liés aux nouvelles technologies d’implantation
L'agriculture s'est concentrée, professionnalisée plus récente (filière électronucléaire,
et spécialisée. Globalement, le nombre d'emplois télécommunications, construction aéronautique
agricoles et de petites exploitations non et spatiale, TGV).
spécialisées a baissé, mais la France reste le
premier producteur et exportateur agricole Les services
européen. Les principales productions françaises
Le secteur tertiaire s'est considérablement
sont les céréales (5e producteur mondial), le vin
développé. Parmi les atouts français figurent
(2e producteur mondial), le lait (5e rang mondial),
le secteur bancaire et financier, les assurances.
les betteraves sucrières et les graines oléagineuses.
Ce dernier se place au 4e rang mondial (Axa,
1re société d'assurances européenne).
Le développement des services s'est fait à
la fois dans le secteur marchand, avec une forte
progression des services aux entreprises et aux
personnes et dans le secteur des services

29 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

administrés qui ont connu une importante


évolution (santé, éducation).

Le tourisme, l'un des plus importants


d'Europe, joue un rôle déterminant dans
l'équilibre de la balance commerciale. Il
représente 6,5 % du PIB et 2 millions d'em-
plois. A titre d'exemple, plusieurs chaînes hôte-
lières françaises sont implantées sur tous les
continents (Accor, Club Méditerranée…).
La France est le pays le plus visité au monde
(plus de 78 millions de touristes étrangers en
2006) et arrive au 3e rang mondial des recet-
tes de tourisme.

Les positions
de la France

La France occupe une position déterminante :


- parmi les pays latins (en l'an 2000, un
homme sur six est de culture latine) ;
- parmi les pays francophones qui constituent
une communauté estimée à 105 millions
de personnes.
- parmi les pays d'Europe, étroitement liée
aux pays de l'Union européenne avec qui
elle réalise la majeure partie de ses échanges
commerciaux (50% avec la zone euro).

Grande puissance économique, la France est


le 4e exportateur de biens dans le monde (prin-
cipalement de biens d'équipement) et le 2e pour
ce qui concerne les services et l'agriculture.
Elle se situe au 4e rang mondial des pays
d'accueil des investissements provenant de
l'étranger.

A l'ONU, elle est un des cinq membres


permanents disposant du droit de veto et au
FMI, un des cinq représentants permanents, elle
est membre du G8 ; enfin le siège de l'UNESCO
est à Paris.

30 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

UN PAYS A DECOUVRIR

Un séjour d’études en France est anciennes, chaînes escarpées, rivages multiples


l’occasion de découvrir son extraordi- et douceur méditerranéenne.
naire variété de paysages, de villes et de
régions. Fleuves et rivières
Étudier en France, c’est aussi appren-
L’hexagone français est arrosé par un réseau
dre à vivre avec les Français, à partager
hydrographique dense, constitué de milliers de
leur mode de vie et leur vision du monde.
ruisseaux, rivières, petits fleuves côtiers et de
Toute rencontre interculturelle est un
cinq grands fleuves.
échange bénéfique pour ceux qui sont
La Loire est le fleuve le plus long (1 010 km) ;
accueillis et pour ceux qui accueillent.
la Seine, fleuve tranquille de 775 km, est la
principale voie navigable ; la Garonne (525 km),
connaît des crues dangereuses ; le Rhône
La géographie traverse le Sud-Est de la France, dans un axe
nord-sud, sur 520 km ; enfin le Rhin qui ne coule
Structure en France que sur 195 km.
La géographie de la France est l’une des plus
variées d’Europe. Sept cent millions d’années
de formation géologique ont façonné d’abord La douce France
de très hautes montagnes dont il reste des
sommets érodés (Massif armoricain, Massif Un climat tempéré
central,Vosges,Ardennes) et de grands bassins
80 % des sites naturels protégés en Europe
sédimentaires, puis des chaînes de montagnes
sont en France. La France, située au centre de
élevées (Pyrénées, Alpes et Jura).
la zone tempérée de l’hémisphère nord, béné-
À l’ouest et au nord, on rencontre des
ficie d’un climat modéré rythmé par quatre sai-
plateaux, des plaines et des collines d’altitude
sons bien marquées.
généralement inférieure à 200 mètres. C’est
En hiver, les températures moyennes se
la France des montagnes usées et des grands
situent entre 0 et 8 °C ; en été, les températures
bassins : Bassin parisien, Bassin aquitain,
moyennes sont comprises entre 16 et 24 °C.
séparés par le seuil du Poitou.
Les pluies annuelles totalisent entre 600 et
Au sud et à l’est, on trouve des chaînes
800 mm d’eau pour plus de la moitié du ter-
de montagnes plissées (Alpes culminant à
ritoire.
4 810 m), Pyrénées à 3 298 m et Jura à 1 728 m)
La géographie de chaque région crée un
et des plaines étroites et encaissées.
régime climatique spécifique, selon les
combinaisons des influences continentales
Au centre, des reliefs et des volcans anciens ;
sèches et froides, des masses océaniques
ils dominent le Bassin Aquitain à l’ouest (700
a t l a n t i q u e s o u d e l ’ a i r s u b t ro p i c a l
à 900 m), la vallée du Rhône à l’est (1 000 à
méditerranéen :
1 700 m), la plaine du Languedoc au sud.
- la Bretagne et la Normandie sont sous un
climat océanique humide (200 jours de pluie),
Diversité des vents d’ouest dominants, un hiver doux
Cette géographie donne au pays à la fois une (moyenne 7°), un été frais (moyenne 16°) ;
exceptionnelle diversité et une rare unité - l’Aquitaine subit des influences océaniques
grâce à tous ces grands ensembles reliés entre et méridionales, les vents sont variables, les
eux. pluies de printemps sont abondantes ; en
La France apparaît comme une maquette des moyenne, la température est de 5° en hiver
ensembles qui composent le continent et de 22° en été ;
européen : plaines septentrionales, montagnes

31 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

- l’Est et le Nord-Est connaissent un climat et du sud, un hiver doux (moyenne 6 °) et un


semi-continental. L’hiver est rude et enneigé été chaud (moyenne 20 °) ;
(moyenne - 1 °), l’été est chaud et orageux le climat de montagne est caractérisé par
(moyenne 19 °), les vents sont dominants de des précipitations abondantes, un hiver long,
nord et d’est ; froid et enneigé, un été chaud et orageux, avec
- le Midi jouit d’un climat méditerranéen, de grandes différences selon les versants et de
avec des pluies d’automne, des vents du nord très nombreux microclimats.

Les zones climatiques de la France

Climat méditerranéen Climat océanique dégradé


Climat de transition Climat semi-continental
Climat océanique Climat de montagne

32 - Je vais en France
Un pays à découvrir

Structure et relief de la France

Mer du Nord
Ardennes

Manche

Bassin Parisien
Vosges
1

Jura

Océan Atlantique Bassin


Aquitain
2 Alpes

Pyrénées

Méditerranée

Plaines et plateaux sédimentaires 1 Massif Armoricain


Massifs anciens 2 Massif Central
Chaines jeunes de type alpin

33 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

La population ments d’outre-mer, ce qui la place au 2e rang


française européen et au 20e rang mondial.
Le taux de natalité, élevé après la seconde
guerre mondiale, a connu un ralentissement
La démographie jusqu’en 1997, mais depuis les naissances ont
En 2007, la France compte 63,4 millions augmenté régulièrement et se maintiennent à
d’habitants, dont 2,8 millions pour les départe- un niveau élevé depuis fin 2000.

Effectifs des classes d'âge (en milliers)

Population en France métropolitaine 1980 1990 2000 2006


Total (en milliers) 53880 58751 60751 63195
Naissances (en milliers) 800 794 808 831
Décès (en milliers) 547 535 541 531
Taux de natalité (‰) 14,9 13,6 13,3 13,1
Taux de mortalité (‰) 10,2 9,2 8,9 8,4
Taux de mortalité infantile (‰) 10,0 7,3 4,4 3,7
Taux de nuptialité (‰) 6,2 5,1 5,0 4,4
Indicateur conjoncturel de
fécondité (enfant par femme) 1,9 1,78 1,89 1,9
Répartition par âge au 1er janvier (%) 2007
moins de 20 ans 30,6 27,8 25,6 24,7
de 20 à 59 ans 52,4 53,2 53,8 54
60 ans et plus 17 19 20,6 21,3
Source : INSEE
34 - Je vais en France
Un pays à découvrir

La population par activité en 2005

• La population active est de 27,7


millions (43 % de la population), dont plus
• Les femmes représentent 49,3 % de la
population active ayant un emploi.
de 10 % est à la recherche d’un emploi
(population active occupée : 25 000 000).
• Répartition par grands secteurs :
- agriculture : 3,6 %
• Les hommes représentent 61,7 % de la
population active ayant un emploi.
- industrie : 14,1 %
- construction : 6,4 %
- services et divers : 75,9 %
Source : INSEE
Une faible densité Les villes
Comparée à ses voisins, la France est un Le développement des industries et des
pays peu peuplé. La densité moyenne de sa services et la modernisation de l’agriculture
population est de 112 habitants au kilomètre ont entraîné un dépeuplement des campagnes
carré contre 234 en Allemagne et plus de au profit des villes. Commencé au XIXe siècle,
459 aux Pays-Bas. Cette densité est très cet exode rural s’est accéléré après 1946.
différente selon les régions, en fonction du relief Aujourd’hui, 75 % de la population réside
et des évolutions économiques locales : en ville et moins de 5 % seulement travaille
- dans les zones industrielles des régions dans l’agriculture.
Nord, Rhône-Alpes, elle est en moyenne La France compte 29 villes de plus de
de 300 habitants au kilomètre carré et de 200 000 habitants et une quarantaine de villes
957 pour l’Île-de-France. Dans les grands de plus de 100 000. Paris vient en tête avec
axes de communication (vallées de la une agglomération de presque 10 millions
Seine, de la Garonne, du Rhône), elle est d’habitants (2 166 200 intra-muros), suivie
en moyenne de 80 habitants au kilomètre de Marseille (826 700), Lyon (467 400),
carré ; Toulouse (437 100), Bordeaux (229 500) et Lille
- dans les zones de montagnes, de forêts (un (224 900).
quart du territoire) ou de plaines au sol
pauvre, elle est inférieure à 20 habitants
au kilomètre carré ; L’environnement
- dans le reste du territoire (la moitié) elle
Les Français s’intéressent de plus en plus à
est très variable : entre 50 et 150 habitants
la protection de la nature et de l’environnement,
au kilomètre carré, selon les plaines,
en ville comme à la campagne, ainsi qu’en
les plateaux, les régions agricoles ou
témoignent les activités des écologistes qui
industrielles.
refusent l’implantation de nouvelles centrales
nucléaires. Le Grenelle de l’environnement, en
octobre 2007 débouche sur des mesures
législatives en faveur de la protection de l’en-
vironnement. Consultez le site internet :
www.legrenelle-environnement.fr

35 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

Le paysage urbain se modifie ; autour d’un Au chapitre des dépenses s’ajoutent des
centre ville qui a peu changé depuis des siècles impôts directs (sur le revenu, sur les propriétés,
s’étendent de grandes banlieues très diverses sur l’habitation), les prélèvements pour les
mais parfois surpeuplées. retraites, la Sécurité sociale, la mutuelle maladie,
Le paysage rural évolue aussi : les vastes les assurances, la redevance sur l’audiovisuel.
exploitations l’emportent sur les petits On peut épargner de l’argent à l’aide d’un
domaines ; les emplois agricoles dont le livret de Caisse d’épargne ou d’autres placements
nombre diminue (3,6 % des emplois actifs) proposés par les banques ou la Poste.
pratiquent une agriculture industrielle. Rivières Près de 10 % des ménages français détiennent
et plages sont, comme les villes, attaquées par 50 % du patrimoine.
la pollution. Un revenu minimum d’insertion (RMI) a été
mis en place en 1988 pour les plus défavorisés.
Toutefois la France verte a tendance à se Son montant, périodiquement réévalué, comme
repeupler et de gros efforts sont entrepris celui de toutes les prestations sociales, est en
pour améliorer la vie dans les banlieues. 2007 de 447 euros/mois pour une personne
seule en métropole.
Le SMIC (salaire minimum interprofessionnel
de croissance) brut, actuellement fixé à
Découvrir 1 280 euros/mois, est indexé sur les prix et
les Français les salaires. La CMU, Couverture Médicale
Universelle a été crée en 1999.
Leur budget
Le pouvoir d’achat des Français a doublé dans Leur journée
le dernier quart de siècle et la consommation Selon qu’ils vivent en province ou à Paris,
de biens et services a plus que triplé en les Français organisent différemment leur
volume de 1959 à 1994. journée de travail. En province, un grand
Les recettes dans un budget familial sont nombre de magasins et de bureaux ferment
surtout constituées de l’argent gagné par le entre 12h et 14h ; dans les grandes villes, la
travail (traitements des fonctionnaires, salaires plupart des magasins et administrations sont
des ouvriers, honoraires des médecins, ouverts sans interruption ; sortant plus tôt le
architectes, notaires…). À ces rétributions soir du travail, on fait des courses en rentrant,
peuvent s’ajouter des prestations diverses, pour regarder la télévision ensuite (3 heures
telles que pensions, intérêts, droits d’auteur. par jour en moyenne).
Le salaire net moyen est d’environ Les jeunes vont à l’école, au collège ou au
1 584 euros/mois. La moitié des salaires nets lycée du lundi matin au vendredi soir avec inter-
sont inférieurs à 1 302 euros par mois ; le ruption le mercredi, pour le primaire.
salaire est un peu plus élevé à Paris qu’en La semaine de 4 jours concerne déjà 24 % des
province et varie selon les entreprises. Le écoles élémentaires. Par ailleurs, des expériences
rapport entre celui d’un cadre et d’un employé se déroulent pour un nouveau découpage de
varie de 2,5 à 3,3 %. la journée scolaire. La prise en compte des
Les dépenses sont constituées par le logement, rythmes biologiques des enfants privilégie les
la santé, la nourriture, les transports et le activités d’éveil l’après-midi, réservant le matin
téléphone, les achats de biens et services, les aux disciplines fondamentales.
loisirs, l’habillement, dans l’ordre décroissant Pour le plus grand nombre des actifs, les
d’importance. Les achats sont désormais payés jours de repos sont le samedi et le dimanche
par chèque ou par carte de crédit. À tous ces et pour les commerçants, généralement le
achats de biens s’ajoute un impôt indirect : la dimanche et le lundi.
TVA (taxe sur la valeur ajoutée).

36 - Je vais en France
Un pays à découvrir

Les congés scolaires sont organisés par zones


géographiques (A,B,C) qui correspondent aux
circonscriptions académiques :

• Zone A : Caen, Clermont-Ferrand,


Grenoble, Lyon, Nancy-Metz,
La journée des 12,5 millions de retraités Nantes, Rennes, Montpellier,
se déroule de façon plus souple sans être Toulouse.
dépourvue d’activité (universités du 3e âge, • Zone B : A i x - M a r s e i l l e , A m i e n s ,
clubs de loisirs, etc.). Besançon, Dijon, Lille, Limoges,
Nice, Orléans-Tours, Poitiers,
Onze jours fériés sont très attendus : Reims, Rouen, Strasbourg.
• 14 juillet : fête nationale ; • Zone C : Bordeaux, Paris, Créteil,
• 8 mai : Versailles.
fête de la Victoire de la guerre 39-45 ;
• 11 novembre : Le temps libre
Armistice de la guerre 14-18 ; Depuis 1945, il augmente du fait de la
• Ier janvier : Jour de l’an ; diminution et d’une nouvelle organisation du
• Ier mai : fête du Travail. temps de travail (passage aux 35 heures/hebdo
Trois fêtes religieuses sont à date fixe : dans de nombreux secteurs en 2001). Les
• 15 août : Assomption ; activités de loisirs sont diverses et
• Ier novembre : Toussaint (mais le 2e, jour nombreuses, variant avec l’âge, le milieu
des Morts, n’est pas férié) ; socio-professionnel, le lieu de résidence et les
• 25 décembre : Noël (anniversaire de la goûts personnels.
naissance du Christ). La durée moyenne des congés des salariés
Trois fêtes religieuses sont à date mobile : est de 25 à 30 jours. La mer reste la destination
• Pâques : résurrection du Christ (dimanche préférée de 44 % des Français, mais la montagne
et lundi suivant la 1 re pleine lune du retrouve de nombreux adeptes.
printemps) ; Tous les ménages ont au moins un poste de
• Jeudi de l’Ascension (40 jours après radio et écoutent France-Inter, RTL, Europe 1
Pâques) ; et les radios émettant sur la bande modulation
• Pentecôte (7e dimanche et lundi, après de fréquence (FM).
Pâques). Presque tous ont un poste de télévision et
L’année civile débute le Ier janvier et l’année peuvent regarder les chaînes publiques (France
scolaire en septembre, après les grandes 2 et France 3, France 5, Arte le soir et les chaî-
vacances estivales de juillet et d’août. nes privées (TF1, Canal +, M6) contre une rede-
Le calendrier scolaire découpe l’année en vance de 118 euros en 2007 pour une
trois trimestres séparés par des vacances à télévision en couleur.
Noël et à Pâques. Depuis le 31 mars 2005, les français on
découvert la Télévision Numérique Terrestre
(TNT) qui permet la diffusion en qualité numé-
rique de chaîne de télévision.Tout foyer équi-
per d’une simple antenne râteau peut recevoir,
grâce à un adaptateur TNT, 18 chaînes gratui-
tes et une dizaine par abonnement.

37 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

Le savoir-vivre Les familles d’accueil


Si certaines façons de faire ont tendance à Être reçu dans des familles françaises de
être internationales, le savoir-vivre est un milieux différents est certainement la manière
domaine où les particularismes nationaux, la plus efficace de s’adapter ; les Français, à la
voire régionaux, restent très vivaces. Il varie différence des Anglo-Saxons, ont peu l’habitude
d’une génération à l’autre. de recevoir simplement. Il est généralement
Pour saluer, on serre généralement la main, plus facile d’être introduit par quelqu’un. La
même si l’on embrasse les intimes ; de même, première invitation revêt souvent un caractère
on tutoie ses proches, mais l’on vouvoie tous un peu solennel. L’entrée dans une famille se
les autres. fait souvent après un certain temps de séjour,
Il est préférable d’éviter de téléphoner à travers les relations amicales nouées avec des
chez quelqu’un après 21 heures, d’arriver étudiants français.
avant l’heure à une invitation ou en retard à Le personnel des services d’accueil des
un rendez-vous et de ne pas prévenir lorsqu’on CROUS (voir chapitre 3, p. 85) peut commu-
ne peut s’y rendre. niquer les adresses de familles désireuses de
Il est toujours convenable de laisser sa recevoir des étrangers et la liste d’organismes
place dans les transports en commun aux d’accueil spécialisés.
personnes âgées, aux femmes enceintes et aux
handicapés ; d’attendre que tout le monde soit
servi pour commencer à manger ; de demander
la permission de fumer ; de donner un pourboire
(à l’ouvreuse, au guide, au chauffeur de taxi).
Les jeunes adoptent un comportement plus
direct et plus convivial (ex. : usage du prénom).

Recevoir
Les Français ont conservé une certaine
réputation dans le domaine de la gastronomie.
Beaucoup, en fin de semaine ou les jours de
fête, mettent, comme on dit, “les petits plats
dans les grands” ; c’est à la campagne que les
grands repas ont le mieux conservé leur
caractère d’autrefois. Toutefois, la situation
est différente dans la vie de tous les jours.
La cuisine s’internationalise : on mange plus
vite, car la journée continue gagne du terrain ;
plus léger, car c’est meilleur pour la santé ; bon
et nouveau, car si on essaie de ne pas oublier
la tradition, on aime la variété.
Les comportements alimentaires se
différencient davantage selon le sexe et l'âge
mais les préoccupations de santé et de
sécurité alimentaire, apparues récemment,
jouent un rôle de plus en plus déterminant dans
les choix alimentaires.

38 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

LA VIE CULTURELLE

La France a été un pôle de création Le musée d'Orsay expose une vaste


et de diffusion culturelle tout au long de collection de tableaux du XIXe siècle (Daumier,
son histoire. Au XIIIe siècle, les univer- Courbet, Millet, mais aussi Van Gogh) et des
sités de Paris, Orléans, Toulouse et chefs-d'œuvres de l'impressionnisme (Monet,
Montpellier recevaient déjà des étu- Renoir, Manet…) dans l'ancienne gare d'Orsay
diants en provenance de l’Europe (entrée par le 1, rue de la Légion d'honneur,
entière. Plutôt que d’imposer des choix 75007 Paris ; RER Musée d'Orsay ; ouverture
discutables, nous vous invitons à décou- tous les jours sauf le lundi, de 9h30 à 18h,
vrir la culture française au cours de nocturne le jeudi jusqu'à 21h45 ; www.musee-orsay.fr.
votre séjour ; à cette fin vous trou-
verez ci-dessous les coordonnées La capitale accueille également des musées
de quelques musées et les dates de monographiques : le musée national
quelques manifestations marquantes. Picasso, installé dans un hôtel particulier du
Les services culturels des CROUS organi- XVIIe siècle, expose des peintures, sculptures,
sent également des manifestations pour dessins, estampes et céramiques de l'artiste,
les étudiants. et abrite également des œuvres de Rousseau,
Cézanne, Derain, Matisse, Braque, Miro…
(5, rue de Thorigny, 75003 Paris ; métro
Musées et Saint-Paul ; ouverture tous les jours sauf mardi,
de 9h30 à 17h30 ; www.musee-picasso.fr
expositions
Quant à la sculpture, des bronzes et des
Les musées d’art et d’archéologie marbres d'Auguste Rodin et de Camille Claudel
Toutes les grandes villes universitaires sont exposés au musée Rodin (77, rue de
possèdent des musées, témoins de la richesse Varenne, 75007 Paris ; métro : Varenne ;
culturelle de la France. L’entrée des musées ouverture tous les jours sauf le lundi, de 9h30
nationaux est gratuite le premier dimanche de à 17h45 ; www.musee-rodin.fr
chaque mois.
La collection du musée des Beaux-Arts
A Paris, le musée du Louvre regroupe des de Nantes (10, rue Georges Clemenceau,
pièces exceptionnelles d’archéologie orientale, 44000 Nantes ) réunit des œuvres anciennes
grecque et romaine, ainsi que des tableaux de (Georges de la Tour, Philippe de Champaigne,
toutes les époques (La Joconde de Vinci, la Rubens, Ingres, Delacroix, Courbet…), moder-
Dentellière de Vermeer, le Pierrot de Watteau, nes (Sonia Delaunay, Kandinsky…) et contem-
la Pourvoyeuse de Chardin, la mort de poraines (Soulages,Tinguely, Richter…), surtout
Sardanapale de Delacroix...). des œuvres européennes du XIVe à l'époque
contemporaine. Ouvert tout les jours sauf le
Vous y accéderez par la pyramide située dans mardi et les jours fériés, de 10h à 18h - noc-
une cour du palais du Louvre, en face du turne le jeudi jusqu’à 20h.
jardin des Tuileries (métro : Palais Royal ;
ouverture tous les jours (sauf le mardi et Le musée du quai Branly, musée des arts
certain jours fériés), de 9h à 18h, nocturne le premiers, il présente des collections excep-
mercredi et le vendredi jusqu'à 22h) ; tionnelles d’objets des civilisations d’Afrique,
www.louvre.fr. d’Océanie, d’ Asie et des Amériques (37, quai
Branly, 75007 Paris ; métro Alma-Marceau - Bir
Hakem). Tout les samedi à partir de 18h, le
musée est gratuit pour les moins de 26 ans;
www.quaibranly.fr

39 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

Le musée d'art moderne de Villeneuve- La Cité des sciences et de l'industrie


d'Ascq (1 allée du musée, 59650 Villeneuve organise des expositions spectaculaires et
d'Ascq) ; expose des œuvres modernes interactives, présente des spectacles et dispose
(Modigliani, Léger, Van Dongen...) et contem- de lieux de documentation (30, avenue
poraines (Buren, Lipchitz…) ; ouvert tout les Corentin Cariou, 75019 Paris, métro : Porte
jours sauf le mardi de 10h à 18h ; de la Villette ; ouverture du mardi au dimanche
www.nordnet.fr/mam. de 10h à 18h, le dimanche de 10h à 19h) ;
www.cite-sciences.fr
Au musée Antoine Vivenel, à Compiègne,
on découvrira la collection de ce mécène, Le Muséum national d'histoire naturelle
comprenant des pièces d'archéologie grecque, abrite des expositions permanentes et
romaine et gauloise, des peintures, sculptures temporaires, projette des films, propose des
et objets d'arts du Moyen-Age, de la conférences et des animations pédagogiques.
Renaissance et des Temps modernes (2, rue Il dispose d'une ménagerie et d'une médiathèque
d'Austerlitz, 60200 Compiègne ; standard : (57, rue Cuvier, 75005 Paris ; métro : Jussieu ;
03 44 20 26 04 ; www.mairie-compiegne.fr). ouvert tout les jours, sauf le mardi de 10h à
17h ; réservations : 01 40 79 36 00 ; www.mnh.com
Les expositions musicales
Le Futuroscope, près de Poitiers, réunit
La Cité de la musique comprend un
sur un site de 53 hectares les nouvelles
musée de la musique, deux salles de concerts
technologies de l'audiovisuel (écrans géants,
et de spectacles (musique classique,
cinéma en relief, cinémas dynamiques…) et des
contemporaine, jazz et musiques du monde),
animations interactives ; informations et réser-
un centre d'information musique et danse, une
vations : 05 49 49 11 12 ; www.futuroscope.com
médiathèque pédagogique… (221, avenue Jean
Jaurès, 75019 Paris ; métro : Porte de Pantin ;
ouverture du mardi au samedi de 12h à 18h,
le dimanche de 10h à 18h ; renseignements et Manifestations
réservations : 01 44 84 44 84), www.cite-musique.fr culturelles
Les expositions scientifiques A l'occasion de la Fête de la musique
Le Palais de la découverte abrite des (le 21 juin), des groupes professionnels et
expositions permanentes et temporaires et amateurs de musique classique et moderne,
propose des expériences automatisées et des de nationalités de plus en plus diverses, sont
expériences commentées. Il dispose d'un autorisés à se produire dans la plupart des
planétarium et d'une photothèque. Vous grandes villes pendant une journée. Le
pourrez y suivre des cours et des stages de programme est disponible avant la
formation en astronomie (avenue Franklin D. manifestation sur www.fetedelamusique.culture.fr.
Roosevelt, 75008 Paris, métro : Champs-
Elysées-Clemenceau ; ouverture du mardi au D'autres manifestations culturelles voient
samedi de 9h30 à 18h, le dimanche de 10h à leur succès renouvelé chaque année dans
19h ; informations : 01 56 43 20 20 ; toute la France : les Journées du patrimoine
www.palais-decouverte.fr). (septembre) permettent la visite des monuments
historiques (ministères, édifices, ambassades,
banques) qui sont d'ordinaire fermés au public.

40 - Je vais en France
La naissance d’une nation

Le festival de Clermont-Ferrand
(début février) présente des courts-métrages
français et étrangers ) ; www.clermont-filmfest.com
; informations au 04 73 91 65 73).

Le festival des 3 continents (fin novembre)


La Semaine de la science a pour à Nantes propose des films d'Asie, d'Amérique
objectif d'informer de l'évolution de la science et d'Afrique présentés par certains de leurs
et de ses implications dans la société. Plusieurs metteurs en scène.
universités y participent.
Les amateurs de bande-dessinée ne
La Fête de l'Internet sensibilise le public manqueront pas le festival d'Angoulême
aux enjeux de l'information et des nouvelles (février/mars) ; www.bdangouleme.com
technologies ; www.fete-internet.fr

Nantes organise les “folles journées”,


réservées à la musique classique.

Au Printemps de Bourges (mi-avril ;


programme sur www.printemps-bourges.com) et
aux Francofolies de La Rochelle
(mi-juillet ; programme sur www.francofolies.fr), des
chanteurs de variétés en langue française
confirment leur talent ou se font connaître.

La “techno-parade” (vers le 18 septembre)


défile pendant un après-midi dans les rues de
Paris ; www.technoparade.fr

Des pièces de théâtre et de la danse sont


présentées par des metteurs en scène de
renom au festival d'Avignon qui a lieu de
début juin à fin juillet (ouverture de la location
début juin) ; www.festival-avignon.com

Lors de la fête du cinéma (vers le 30 juin),


vous pourrez assister à autant de séances
que vous le désirez pour le prix d'une entrée,
environ 2 € symboliques pour chaque entrée
supplémentaire ) ; www.feteducinema.com

41 - Je vais en France
Votre pays d’Accueil la France

42 - Je vais en France
2AVANT
DE PARTIR
Comment préparer son séjour
Les Espaces CampusFrance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 46
La demande d’admission préalable en 1er cycle à l’université . . p. 46
La reconnaissance des diplômes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 49
Le test d’évaluation linguistique : le TCF . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 49
Le visa de long séjour pour études . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 50
Le visa de court séjour “étudiant concours” . . . . . . . . . . . . . . . p. 50
• Pratique : Pièces à fournir pour le visa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 52

2
Comment financer ses études en France
Les ressources nécessaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 54
Les demandes de bourses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 55
• Pratique : Les docum ents indispensables à em porter . . . . . . . . p. 56
2 Avant de partir

COMMENT PREPARER
SON SEJOUR
Les conditions d’entrée en France La demande de préinscription en ligne per-
pour un séjour d’études de longue durée met de constituer votre dossier électronique
sont réglementées et sont diffèrentes de personnel. C'est une opération simple et
celles d’un séjour touristique. rapide pour laquelle une participation finan-
cière vous sera demandée. Cette procédure
L'obtention d'un titre de séjour pour accélère de manière significative les délais de
études est liée aux conditions de ressources réponse des établissements et de formalités
et à l'acceptation de votre candidature par un de visa. Elle permet ainsi de préparer votre
établissement d'enseignement supérieur. séjour d'études dans les meilleures condi-
Cette candidature est à présenter sous des tions.
formes différentes selon que vous demandez Cette inscription en ligne est suivie d'un
à être admis en 1er, en 2e ou en 3e cycle. entretien personnalisé permettant d’évaluer et
Attention : un éventuel refus de votre candida- de préciser votre projet d'études et vos com-
ture en 2e cycle ne vous donne aucune prio- pétences linguistiques (avec test de niveau).
rité pour une admission en 1er cycle, il est donc
plus prudent, en cas de doute, d'effectuer les
deux démarches. La demande
d’admission
préalable (DAP) en
Les Espaces
premier cycle dans
CampusFrance
un établissement
Aujourd’hui, les Espaces CampusFrance d’enseignement
existent dans une trentaine de pays : supérieur
Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Cameroun, Lorsque la filière d’études et les établissements
Canada, Chine, Colombie, Congo Brazzaville,Corée d’enseignement supérieur possibles sont sélec-
du Sud, Etats-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Liban, tionnés, le candidat aux études de 1er cycle en
Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mexique, France doit retirer en décembre, ou obtenir
République Tchèque, Russie, Sénégal, Syrie, par courrier en langue française, un dossier de
Taiwan,Tunisie,Turquie,Vietnam. demande d’admission préalable (appellé le
“le dossier blanc”) auprès du Service de
Ces Espaces CampusFrance sont destinés coopération et d’action culturelle (SCAC) de
à faciliter les démarches universitaires et admi- l’Ambassade de France dans son pays d’origine
nistratives des étudiants étrangers qui désirent ou de résidence. Dans les pays où il existe un
suivre des études en France. espace CampusFrance, la procédure s'effectue
en ligne.
Si vous résidez dans l’un des pays
ci-dessus vous devez, obligatoirement, Ce dossier est aussi téléchargeable sur le site
vous inscrire auprès de l’Espace internet du ministère de l’Enseignement
CampusFrance correspondant (remplir Supérieur et de la Recherche : www.education.gouv.fr
le dossier sur le site internet), pour pou-
voir déposer votre demande d’inscrip- Cette demande d’admission préalable est
tion et obtenir votre visa d’étudiant. obligatoire pour toute première inscription en
1 cycle d’études universitaires.
er

Pour trouver les sites de chacun des


pays, consultez le site internet :
www.campusfrance.org

46 - Je vais en France
Comment préparer son séjour
2
seconde université. De même, en cas de refus
de la deuxième université elle transmettra le
dossier à la troisième université.

Pour en savoir plus consultez les sites


internet suivants :

www.campusfrance.org
www.education.gouv.fr
www.service-public.fr
www.cnous.fr
Attention : cette procédure obéit à un
calendrier très strict.Vous devez consultez les
sites internet des espaces CampusFrance ou
le site internet du ministère de l’Enseignement
Supérieur et de la Recherche ou le Portail de
l’administration française.

Cas particuliers
• Les candidats vivant en France et titulaires
d’un permis de séjour d’au moins un an,
doivent retirer ce formulaire dans
l’université la plus proche de leur
domicile.
• Les ressortissants d’un pays de l’Union
européenne ou de l’Espace économique
européen peuvent s’inscrire directement
auprès de l’université de leur choix. Ces
candidats sont dispensés de la demande
d’admission préalable, comme quelques
autres (voir tableau p. 48).

Le choix de l’université
Dans tous les cas, l’étudiant est autorisé à
demander trois universités classées par ordre
de préférence, sauf pour la région parisienne
qui comprend trois académies (Paris, Créteil,
Versailles) où une seule université peut être
choisie.
Le formulaire de demande d’admission
préalable, une fois rempli et accompagné de
toutes les pièces nécessaires, doit être retourné
ou déposé au service qui l’a délivré à l’étranger
ou en France à la première université choisie ;
en cas de refus, celle-ci le transmettra à la

47 - Je vais en France
2 Avant de partir

Les cas de dispense


de demande d’admission préalable

Sont dispensés de cette procédure et vernements étrangers dont les bourses


peuvent donc présenter directement une demande sont gérées par un organisme français
d’inscription à l’université de leur choix : agréé (CampusFrance/CNOUS/Égide);

• les titulaires du baccalauréat français • les ressortissants reconnus apatrides ou


ou d'un titre admis en dispense, du réfugiés par l'Office Français de
baccalauréat international ou franco- Protection des Réfugiés et Apatrides
allemand ; (OFPRA) et, le cas échéant, après avis
du directeur de cet Office, les deman-
• les étudiants venus effectuer leurs étu- deurs qui n'ont pas encore obtenu le
des dans le cadre d'un programme bénéfice de ce statut ;
arrêté par un accord entre les gouver-
nements ou d'un programme défini par • les enfants de diplomates en poste en
une convention interuniversitaire ; France ;

• les boursiers étrangers du gouverne- • les citoyens d'un pays de l'Union euro-
ment français, et les boursiers péenne ou de l'Espace économique
d'organismes internationaux ou de gou- européen.

Rappel
Pour les cas suivants, l’inscription s’effectue directement auprès de l’établissement :

• les candidats à l’inscription en 2e ou 3e cycle • les étudiants sollicitant une inscription


ou dans un laboratoire de recherche (à dans un établissement d’enseignement
condition d’avoir déjà reçu de l’université supérieur recrutant sur dossier, par voie
de leur choix une équivalence de diplômes de concours, jury d’admission ou sur
ou d’années d’études, dite validation des titres (IUT, IEP ...) ;
acquis (VAE), justifiant une inscription à
ces niveaux) ; à défaut de cette valida- • les étudiants s’inscrivant dans un
tion, ils doivent obtenir une pré-inscrip- établissement d’enseignement ne
tion auprès de cette université ; relevant pas du ministère de
l’Enseignement Supérieur et de la
• les candidats à l’inscription dans un lycée Recherche (exemple : École de musique,
(CPGE, STS : classes préparatoires aux École d’agriculture...). Ces étudiants
grandes écoles, section de techniciens devront s’adresser directement à l’éta-
supérieurs) ; blissement ou au ministère de tutelle de
cet établissement.

48 - Je vais en France
Comment préparer son séjour
2
Le TCF est le test officiel du ministère fran-
çais de l’Education. Seuls les universités, les
écoles d’architecture, les ambassades de France
et le CIEP (Centre international d’études péda-
gogiques) sont accrédités à organiser des ses-
sions du TCF pour la DAP.

Les sessions
• à l’étranger, l’étudiant doit prendre obli-
gatoirement contact avec les Services de
La reconnaissance Coopération et d’Action Culturelle de
l’ambassade de France dans son pays.
des diplômes Ces services le renseigneront sur : les
dates des sessions et les tarifs du TCF pour
Le diplôme étranger de l’étudiant doit être la DAP. Une fois inscrit, il doit passer le
reconnu par un établissement français. Il TCF pour la DAP dans un établissement
n’existe pas d’équivalence juridique entre les (Institut français,Alliance française, Centre
diplômes obtenus à l’étranger et les diplômes culturel français, université…) qui sera
français. indiqué par l’Ambassade de France ;
Les décisions concernant la reconnaissance
des diplômes sont prises sur proposition • en France,l’étudiant doit passer le TCF
d’une commission pédagogique par le président pour la DAP directement dans l’univer-
ou le directeur de l’établissement où l’étudiant sité ou l’école d’architecture de son
étranger sollicite son inscription. choix. Ces établissements organiseront
Par ailleurs, le centre ENIC-NARIC France des sessions du TCF pour la DAP, géné-
informe sur la reconnaissance académique et ralement en janvier ou en février. Il lui
professionnelle des diplômes. Il établit des appartient de contacter directement les
attestations de reconnaissance de niveau d’é- services de l’université ou de l’école d’ar-
tudes pour les diplômes étrangers. chitecture avant le 31 janvier.
Pour toute information concernant ce cen-
tre, consultez le site internet : www.ciep.fr Les épreuves
Le TCF pour la DAP dure au total 3 heures.
Il est composé :
Le test d’évaluation • d’une épreuve de compréhension orale :
linguistique : le TCF 30 questions ;
• d’une épreuve de structures de la langue
Pour pouvoir s’inscrire dans un établissement (grammaire et lexique) : 20 questions.
d’enseignement supérieur, une bonne connais- • d’une épreuve de compréhension écrite :
sance de la langue française est nécessaire. 30 questions ;
Le TCF (test de connaissance du fran- • d’une épreuve d’expression écrite (deux
çais) est obligatoire pour les futurs étudiants sujets à traiter : un commentaire de don-
dans le cadre de la demande d’admission pré- nées chiffrées en 250 mots et une argu-
alable (DAP) en premier cycle dans une université mentation en 400 mots).
(licence 1et licence 2) ou dans une école d’ar-
chitecture. Pour en savoir plus, consultez le site
Le candidat non titulaire du DELF B2 ou du internet : www.ciep.fr
DALF, doit se présenter au TCF spécifique à la
demande d’admission préalable appelé “TCF
pour la DAP”. Ce test est payant.

49 - Je vais en France
2 Avant de partir

Les dispenses tion “étudiant” pour suivre leur études en


Sont dispensés de ce test : France, quand le séjour prévu est supérieur à
• les titulaires d’un DELF B2 ou d’un DALF six mois.
C1 ou C2, d’un baccalauréat français (déli- Ils peuvent aussi consultez le site internet
vré par le ministère français de l’Education) du ministère des Affaires étrangères et euro-
étudiant(e) ou issus des sections bilingues pèennes : www.diplomatie.gouv.fr
françaises figurant sur une liste établie
conjointement par les Ministères français Sans visa, pas de régularisation
de l'Education nationale et des Affaires La régularisation en France (et dans les
étrangères ; autres pays de l’Union européenne) du séjour
• les titulaires du test d'évaluation du d’un étranger muni d’un visa de tourisme et
français (TEF), organisé par la Chambre souhaitant obtenir un titre de séjour est
de commerce et d'industrie de Paris, et impossible. L’obtention, avant le départ,
obtenu au moins 14/20 à l'épreuve d’un visa de long séjour est impérative.
d'expression écrite ; (Attention : l’attes-
tation du TEF n’est valable qu’un an) ; Les étudiants étrangers (hors ressortis-
• les ressortissants d’un pays officiellement sants de l’UE) séjournant en France plus de
francophone : Bénin, Burkina Faso, Congo, trois mois doivent obtenir un titre de séjour
Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée-Conakry, étudiant, dans les deux mois suivant leur arri-
Mali, Niger, République Démocratique du vés en France.
Congo, Sénégal, Togo ;
• les candidats ressortissants des pays de
l’Espace économique européen sont Le visa de court séjour
dispensés de la procédure DAP et peuvent
donc présenter directement une demande “étudiant-concours”
d’inscription à l’université de leur choix qui
jugera de l’opportunité, ou non, de leur Le visa de court séjour portant la mention
faire passer une épreuve de vérification lin- “étudiant-concours” est destiné aux étudiants
guistique. dont l’inscription définitive dans un établissement
d’enseignement supérieur est subordonnée à
la réussite d’un entretien préalable, d’un
Le visa de long séjour examen ou d’un concours d’entrée.
pour études La production du visa de court séjour “étu-
diant-concours” assortie de la justification de
L’obtention du visa la réussite à l’examen d’entrée suffit pour
Les étrangers candidats à un séjour d’études solliciter auprès de la préfecture une carte de
en France doivent se renseigner auprès du séjour temporaire “étudiant”.
Consulat de France le plus proche de leur lieu
de résidence sur les conditions d’entrée en Pour les séjours d’études de courte durée, les
France et d’obtention du visa long séjour conditions de délivrance de visa seront précisées
pour études. Tous les étudiants non ressor- par le consulat ou les services de l’ambassade
tissants des trente pays de l’EEE (les pays de dans le pays d’origine ou de résidence.
l’UE plus la Norvège, l’Islande et le
Liechtenstein), ainsi que ceux qui ne sont pas
ressortissants de l'Andorre, de Monaco, de
Suisse, de Saint- Marin, ou du Vatican, doivent
obtenir un visa de long séjour portant la men-

50 - Je vais en France
Comment préparer son séjour
2

Pratique
Le m inistère de l'Éducation nationale propose le “portail étudiant”,
un site d'inform ation sur les études supérieures et la vie étudiante.

Le ministère de l'Éducation nationale a


lancé en mai 2006, un “portail étudiant” :
www.etudiant.gouv.fr, destiné à informer les
lycéens et étudiants sur les filières de l'en-
seignement supérieur et leur insertion pro-
fessionnelle afin qu'ils fassent un “choix
d'orientation éclairé”.

S'engager dans les études supérieures


semble de prime abord compliqué. Il existe
22 000 filières de formation et l'information
est actuellement dispersée sur de nombreux
sites.

Ce portail regroupe les informations de tou-


tes les formations de l'enseignement supérieur
qu'elles soient dispensées dans les universités
ou les grandes écoles, qu'elles soient de niveau
licence, master ou doctorat.

Une liste de liens internet dans chaque


rubrique doit permettre d'approfondir la
recherche. Le portail comporte également
un volet “la vie étudiante” qui informe sur
les démarches à suivre pour le financement
des études, les bourses, le logement, la pro-
tection sociale, etc., et des rubriques “par-
tir étudier à l'étranger” ou “venir étudier en
France”.

© MESR.

51 - Je vais en France
2 Avant de partir

Pratique
Pièces à fournir pour le visa

Un justificatif d’inscription français et portant une signature légalisée,


Ce justificatif peut être soit la réponse ou une attestation de versement de fonds
positive à la demande d’admission préalable, émanant des autorités du pays d’origine.
soit, si le candidat en est dispensé, une
attestation de pré-inscription dans un Dans le cas des stagiaires aides familia-
établissement d’enseignement ou de formation les (voir encadré : Au pair - Stagiaire - Aide
professionnelle public ou privé. familiaux, chapitre 3, p. 78) : un
Le document doit préciser le niveau engagement d’accueil visé par la Direction
d’études et la filière d’enseignement. Départementale du Travail et de l’Emploi,
Dans le cas d’un établissement privé, service de la Main d’œuvre étrangère, est
l’attestation doit préciser le nombre d’heures exigé.
de cours et certifier que les frais d’inscription
et d’enseignement ont été intégralement Autorisation parentale
payés pour l’année scolaire à venir. Les mineurs (moins de 18 ans) doivent
fournir une autorisation de la personne ou des
Le justificatif de ressources personnes investies de l’autorité parentale.
• Si l’étudiant est boursier :
une attestation précisant le montant et la Le contrôle sanitaire
durée de la bourse, sur papier à en-tête de Le contrôle sanitaire auquel sont soumis
l’organisme qui l’octroie. les ressortissants étrangers sollicitant un
• Si les ressources sont assurées par une premier titre de séjour est effectué en
personne résidant en France : France par les médecins de l’ANAEM
une prise en charge signée par cette (ex - Office des Migrations Internationales,
personne, la photocopie de sa pièce OMI).
d’identité (carte d’identité ou titre de
séjour), le justificatif de ses ressources
Vaccinations obligatoires
(3 derniers bulletins de salaire ou de
versement de retraite et dernier avis Dans le cas où le pays d’origine est affligé
d’imposition sur le revenu). d’une épidémie, certaines vaccinations
• Si les ressources proviennent de peuvent être exigées (choléra, fièvre jaune,
l’étranger : etc.).
le justificatif de l’ouverture d’un compte
bancaire par lequel les fonds devront
obligatoirement transiter et l’engagement de
versement du répondant, traduit en

Se renseigner auprès des services consulaires français avant le départ ou


sur le site internet du m inistère des A ffaires étrangères et europèennes :
www.diplomatie.gouv.fr : entrer “visa” dans la rubrique de recherche du site internet.
Vous pouvez également consultez le site : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2231.xhtml

52 - Je vais en France
Comment préparer son séjour
2

© MAE.

© La Documentation française.

53 - Je vais en France
2 Avant de partir

COMMENT FINANCER
SES ETUDES EN FRANCE ?

A vant le départ, il est nécessaire de (ex. : logement chez des parents habitant en
préciser le m ode de financem ent du séjour France).
et d’établir un budget en fonction des Un minimum de ressources est exigé de
ressources réelles et de l’estimation des l’étudiant étranger. Le montant demandé est
besoins. d’environ 430 € mensuels.
Ce financement peut être assuré par :
• un apport familial ; Les droits de scolarité
• une bourse d’études ;
Le taux annuel des droits d’inscription dans
• un prêt.
les établissements publics d’enseignement
supérieur est généralement compris entre
Les ressources 165 et 900 € suivant le cursus suivi, mais ce
nécessaires montant peut être bien plus élevé, notamment
dans certains établissement privés où il peut
varier de 3000 à 7000 € voire davantage.
Le minimum légal en France
Le salaire minimum légal mensuel est le Attention : à ces frais d’inscription il faut par-
SMIC (1 321,02 € brut depuis le 1er juillet 2008, fois ajouter des frais de formation pouvant être
soit 1 037,53 € net, sur la base de la durée beaucoup plus élevés que les frais d’inscrip-
légale de 35 heures hebdomadaires). tion.
Un tel niveau de revenus ne permet pas de
dépenses superflues. La couverture sociale
L’étudiant de nationalité étrangère bénéfi-
Les avantages étudiants
cie de la sécurité sociale étudiante :
Les étudiants jouissent en France de
conditions spéciales : - s’il est âgé de moins de 28 ans (limite qui
• restauration universitaire subventionnée ; peut être reportée pour certaines études ou
• possibilités de logement pour étudiant situations particulières) ;
(nouvelles résidences, cités traditionnel- - s’il poursuit dans un établissement d’en-
les, foyers, appartements HLM) ; seignement supérieur l’intégralité d’une for-
• réductions sur les transports et les loisirs mation initiale ;
(voir chapitre 3). - s’il ne relève pas d’un autre régime de sécu-
rité sociale.
Ces possibilités doivent leur permettre,
malgré des revenus modestes, de couvrir leurs Dans le cas où l’étudiant ne peut bénéficier
besoins essentiels mais aussi les dépenses de la Sécurité sociale étudiante, la CMU
liées à la vie d’étudiant (livres, loisirs, ...). (Couverture Maladie Universelle) peut
permettre, sous certaines conditions, de
Les besoins mensuels bénéficier de la sécurité sociale pour ses
dépenses de santé.
Pour vivre correctement, un étudiant doit
disposer en France d’une somme comprise L’étudiant doit se renseigner auprès de la
entre 700 et 850 € par mois. Cette somme Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM)
représente les dépenses de logement et de la plus proche de son domicile.
caution, nourriture, santé, sorties, loisirs, etc.
EIle peut être toutefois diminuée en fonction
des facilités dont pourrait bénéficier l’étudiant

54 - Je vais en France
Comment financer ses études en France ?
2
Budget mensuel indicatif
non compris les frais d’études
Ce budget m ensuel approxim atif vaut pour un étudiant célibataire ne
logeant pas en cité universitaire, c'est à dire pour le plus grand nom bre.

Loyers (charges comprises) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .300 €


Restauration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .230 €
Transports . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .35 €
Fournitures universitaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .50 €
Culture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .45 €
Loisirs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30 €
Entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .35 €
TOTAL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .725 €

Les demandes Il est évidemment impossible de cumuler


de bourses deux bourses allouées par la même institution
ou deux institutions différentes.

Les types de bourses Le titulaire d’une bourse de son pays


Trois types de bourses existent pour un d’origine doit avertir le service culturel de son
étudiant étranger désirant venir en France : ambassade ou de son consulat dès son arri-
• les bourses allouées par le gouvernement vée en France. Le titulaire d’une bourse d’une
français et gérées par divers organismes ; organisation internationale ou d’une ONG
ces bourses sont attribuées uniquement (organisation non-gouvernementale) doit aver-
par les services de coopération et d’action tir les représentants de l’organisme en France.
culturelle (SCA C) des am bassades de
France dans le pays d’origine. Les frais de voyage
Pour les étudiants titulaires d’une bourse
Pour consultez la liste d’adresses, voir d’études du MAEE, le billet d’avion aller-retour
le site internet du ministère des Affaires entre le pays d’origine et la France est géné-
Etrangères et europèennes : ralement pris en charge par l’organisme ges-
www.diplomatie.gouv.fr/annuaire tionnaire, et cela peut être aussi le cas pour
le transport de la ville d’arrivée en France vers
• les bourses accordées par le gouvernement la ville de destination.
du pays d’origine de l’étudiant pour Pour les autres boursiers (gouvernements
effectuer des études à l’étranger (consultez étrangers, fondations, organismes internatio-
l’organisme d’État chargé des bourses) ; naux) le transfert de la ville d’arrivée vers la
• les bourses consenties par des institutions ville de destination (et pour le retour) peut
internationales et des organisations être pris en charge par l’organisme gestion-
non-gouvernementales (fondations et naire ou être à la charge de l’étudiant.
associations). Il est conseillé aux étudiants non-boursiers
Pour connaître la liste de ces deux derniers de contacter plusieurs compagnies aériennes
types de bourses, procurez-vous le guide ou organismes de voyages pour rechercher le
bisannuel publié par l’UNESCO : Études à l’é- tarif le moins cher ou les réductions éventuelles
tranger (Studies abroad). dont un étudiant peut bénéficier. Par ailleurs,
Consultez le site internet de l’UNESCO : le recours à une agence permet d’établir un
www.unesco.org/education/studyingabroad itinéraire, les transferts et les connexions
Les démarches pour poser sa candidature pour atteindre sa destination finale, si celle-ci
et obtenir une bourse d’études doivent être n’est pas Paris.
entreprises au moins un an avant le départ.

55 - Je vais en France
2 Avant de partir

Pratique
Les docum ents indispensables à em porter

• un passeport en cours de validité Ils peuvent être réclamés au passage de la


(ou une carte d’identité pour les frontière et sont exigés lors de la demande
ressortissants de l’Union européenne) ; de la carte de séjour.
• le visa de long séjour, portant la mention
étudiant ; Si vous pensez utiliser une voiture
• une lettre de présentation du service en France :
culturel de l’ambassade de France du pays
d’origine (pour les boursiers du • une carte internationale d’assurance ;
gouvernement français seulement) ; • un permis de conduire valide qui vous
• une douzaine de photographies d’identité, permettra de conduire deux ans en France,
noir et blanc, format 3,5 x 4,5 cm ; de l’échanger au bout d’un an contre un
• les originaux (à ne jamais envoyer dans une permis français (de nouveau échangé au
correspondance) et les copies traduites et moment du départ) ou un permis de
authentifiées des diplômes de fin d'études conduire international.
secondaires donnant accès à l'enseignement
supérieur dans le pays d'origine ou des Si vous importez un véhicule :
diplômes d'enseignement supérieur. • une carte grise ou titre de propriété du
• le relevé détaillé des notes obtenues par véhicule ;
matière au cours des deux dernières • une carte verte d’assurance internationale.
années de scolarité secondaire. Ce relevé
est indispensable pour l’inscription en Et dans tous les cas :
classe préparatoire aux grandes écoles, en
IUT et dans certaines filières universitaires ; • une somme d’au moins 150 € à prévoir
• le relevé détaillé des matières étudiées et en espèces pour couvrir les premières
les notes obtenues dans l’enseignement dépenses.
supérieur, un projet détaillé de recherche Pour toute information complémentaire
à joindre obligatoirement à tout dossier avant le départ, s’adresser au Service
de candidature à une admission en de coopération et d’action culturelle (SCAC)
troisième cycle ; de l’ambassade de France, ou consultez
• l’attestation d’acceptation préalable ou de le site internet de CampusFrance :
préinscription délivrée par l’établissement www.campusfrance.org. Pour tout conseil d’o-
d’enseignement supérieur français qui a rientation, s’adresser aux services d’infor-
accepté le candidat ; mation et d’orientation des universités ou
• le justificatif des ressources, traduit et consultez le site de l’ONISEP (Office
authentifié ; National d’Information Sur les Enseignements
• un acte de naissance traduit et authentifié ; et les Professions) : www.onisep.fr, rubrique
• les originaux des justificatifs présentés au “Je recherche... une formation”.
consulat pour l’obtention du visa.

56 - Je vais en France
3
L’INSTALLATION
EN
FRANCE
L’arrivée
Contrôle douanier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 59
Pratique : L’arrivée à Paris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 63
Première démarche administrative : l’inscription . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 66
La carte de séjour : pièces à fournir pour la première obtention
de la carte de séjour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 69

Les Œuvres universitaires au service


des étudiants
La vie quotidienne des étudiants passe par les CROUS . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 71
Le restaurant universitaire au cœur de la vie étudiante . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 72
Le logement étudiant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 73
Pratique : Com m ent obtenir une cham bre en résidence ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 76
Le service des emplois temporaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 77
Exercer une activité professionnelle durant les études . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 77
L’action sociale des CROUS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 79

3
Le dossier social étudiant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 79
La politique culturelle des CROUS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 80
L’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 82
Étudiants étrangers : l’accueil des Œuvres universitaires . . . . . . . . . . . . . . . . p. 83
Pratique : Les Centres régionaux et locaux des Œuvres universitaires . . . . . . . . . . p. 85

Le sport universitaire
Le sport universitaire en France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 89
Pratique : Les directions régionales de la F F SU . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 90

La Sécurité sociale et les mutuelles étudiantes


Sécurité sociale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 93
Les mutuelles étudiantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 94
Pratique : Boursiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 94
L’USEM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 95

Apprendre le français
Apprendre le français avant de partir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 96
Apprendre le français en France. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 96
Les diplômes nationaux : DILF, DELF et DALF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 97
Le test de connaissance du français : le TCF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 98
Les diplômes de l’Alliance française . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 99
Les examens de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Paris (CCIP) p. 99
Les diplômes de l’Université . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 99
La formation à l’enseignement du français . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 100
Stages pédagogiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 100
Pratique : Organism e de recherche pédagogique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 101
Docum entation pédagogique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 101
3 L’installation en France

L’ARRIVEE

Le prem ier contact avec un pays est Le passage de frontière


toujours une épreuve. La découverte À l’arrivée, généralement dans un aéroport,
d’un envir onnem ent nouveau, l’ap- l’étudiant étranger, comme tout nouvel entrant,
prentissage d’usages, de lois et de règle- est soumis aux contrôles de routine du passage
m ents ne sont jam ais aisés. de frontière : présentation du passeport ou de
La m eilleure façon de s’adapter au la carte d’identité pour les ressortissants d’un
changem ent et de réussir son insertion pays membre de l’Union européenne, contrôle
est de s’informer à l’avance et de connaître du titre de transport et des devises par le
les prem ières dém arches à entreprendre. service des douanes (voir encadré).

Contrôle douanier

1 - Il existe des bagages et ne traduisant, par leur nature et


leur nombre, aucune préoccupation d’ordre
dispositions
commercial, sont admises, sans formalités.
applicables En plus de ces franchises en valeur,
à tout voyageur. vous pouvez bénéficier de franchises
quantitatives* limitées :
Bon à savoir : certaines marchandises
demeurent soumises à des mesures Cigarettes : . . . . . . . . . . . . . . . . . . .200 unités
d’interdiction ou à des restrictions ou cigarillos : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100 unités
particulières (contrefaçons, armes, animaux, ou cigares : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 unités
espèces de la faune et de la flore menacées ou tabac à fumer : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 250 g
d’extinction ou produits de ces espèces, et
terminaux de télécommunication, les biens Café . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .500 g
culturels, les stupéfiants et psychotropes, ou extrait et essences de café : . . . . . . . . . . . 200 g
etc.). T hé : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100 g
ou extrait et essences de thé : . . . . . . . .40 g
Vous venez d’un pays extérieur à et
Boissons A lcooliques
l’Union européenne : Vins tranquilles (non mousseux) : . 2 litres
Vous pouvez apporter les marchandises et
que vous avez achetées ou qui vous ont été soit boissons titrant plus de 22° : . . . . . . 2 litres
offertes, sans déclaration et en exonération soit boisson titrant 22° ou moins : . . . . . . . 1 litre
des droits et taxes, dans la limite de 175 € et
par personne, non cumulable (90 €, si le Parfum s . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 litres
voyageur a moins de 15 ans). et
Les affaires personnelles en cours Eaux de toilette . . . . . . . . . 25 centilitres
d’utilisation contenues ou non dans vos

*Les personnes âgées de moins de 17 ans ne peuvent


importer en franchise ni tabacs, ni boissons alcoolisées.

59 - Je vais en France
3 L’installation en France

Contrôle douanier (suite)

Médicam ents : Les médicaments sont Néanmoins, des seuils quantitatifs ont été
admis lorsqu’ils sont importés pour un usage fixés pour certaines marchandises ; au delà
personnel, c'est-à-dire en quantités cor- de ces seuils, votre achat est présumé revêtir
respondant à 3 mois de traitement sans un caractère commercial et vous devrez
ordonnance (en quantités supérieures, avec alors vous munir des documents nécessaires
une ordonnance), et s’ils sont transportés et acquitter les droits et taxes éventuellement
dans vos bagages. Pour les médicaments exigibles.
contenant des stupéfiants ou psychotropes,
une ordonnance est obligatoire. Cigarettes : . . . . . . . . . . . . . . . . . . .800 pièces
Cigarillos (3g/pièce) : . . . . . 400 pièces
Nota : Si la quantité transportée excède Cigares : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 200 pièces
celle correspondant à un usage personnel, T abac à fum er : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 kg
l’importation est interdite. Boissons spiritueuses : . . . . . . 10 litres
(whisky, gin, etc.)
Les tabacs et boissons alcoolisées peu- Produits interm édiaires : . . 20 litres
vent faire l’objet d’un assortiment dans la (vermouth, porto, etc.)
limite des quantités autorisées en franchise. Vins (dont 60 litres maximum
Par exemple, si vous achetez 100 ciga- de vins mousseux) : . . . . . . . . . . . . . 90 litres
rettes, vous n’utilisez que la moitié de la fran- Bières : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110 litres
chise accordée pour cette catégorie de
tabacs ; vous pouvez alors répartir la moi-
tié restante en la moitié du seuil de cigarillos Bon à savoir : des dispositions trans-
(50 unités), ou bien en la moitié du seuil de itoires visent le transport des tabacs manu-
cigares (25 unités), ou encore en la moitié facturés par des voyageurs, lorsqu’ils sont
du seuil de tabacs à fumer (125g). en provenance des nouveaux Etats memb-
res de l’Union européenne (Bulgarie, Estonie,
Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne,
Vous venez d’un pays membre de Slovaquie, Slovénie, République tchèque,
l’Union européenne : Roumanie).
Depuis le 1er janvier 1993, les formalités Ces mesures prévoient le maintien de la
douanières et fiscales applicables aux limite quantitative de cigarettes admises en
frontières des Etats membres de l’Union franchise, soit 200 cigarettes.
européenne* (UE) ont été supprimées.
Au-delà de cette quantité, vous devez obli-
Vous n’avez ni déclaration ni droits et taxes gatoirement déclarer vos cigarettes au ser-
à payer pour les marchandises que vous avez vice des douanes, et acquitter les droits
achetées dans un autre Etat membre, si vos d’accises applicables en France.
achats sont réservés à un usage personnel
(vous payez la taxe sur la valeur ajoutée dans Attention : cette période dérogatoire
un pays de l’UE où vous effectuez vos achats est variable selon les Etats listés supra.
et aux taux en vigueur dans celui-ci).

60 - Je vais en France
L’arrivée
3
Contrôle douanier (suite)

2 - Vos biens L’argent


personnels L’entrée ou la sortie de m oyens de
En plus du régime de franchises applicables paiem ent est libre.
à tout voyageur, les personnes venant étudier Cependant, toute personne, française ou
dans un établissement français peuvent étrangère, transportant à l’entrée ou à la
importer en franchise les biens personnels sortie du territoire une somme d’un montant
nécessaires à leurs études (trousseaux égal ou supérieur à 10 000 € (peuvent être
d’études requis et objets mobiliers usagés compris dans ce montant les espèces, les
constituant l’ameublement normal d’une chèques, dont chèques de voyage, les effets
chambre d’étudiant). de commerce et lettres de crédit non domi-
La franchise peut être accordée au moins ciliés, les bons de caisse anonymes, les bons
une fois par année scolaire, sur présentation de capitalisation, les valeurs mobilières et
des pièces suivantes : autres titres de créances négociables au por-
• un certificat de scolarité ; teur, etc.) devra impérativement en faire une
• un inventaire détaillé, estimatif, daté et déclaration écrite :
signé (en deux exemplaires) ;
• une attestation du directeur de • au service des douanes de la frontière
l’établissement indiquant la date du si vous êtes en provenance d’un Etat
début des cours ; n’appartenant pas à l’Union européenne;
• un formulaire (CERFA n° 10070*01)
pour les effets et objets mobiliers de • au service des titres du commerce
valeur. La douane vous remet un extérieur (SETICE, 16, rue Yves Toudic,
exemplaire visé de l’inventaire. 75010 Paris - Tél. : 01 40 40 39 00) au
minimum 15 jours avant le début du
voyage si vous êtes en provenance d’un
(*) Les États membres de l’UE sont : pays membre de l’Union européenne ou
l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, au poste des douanes existant encore
Chypre, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la aux frontières intra-communautaires,
Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, lors de votre voyage.
l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie,
le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne,
le Portugal, la République Tchèque, le Royaume- Bon à savoir
Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède. Pour se dessaisir (vente, location, prêt...)
des biens admis en franchises, il faut
Pour compléter votre information,n’hésitez pas acquitter les droits et taxes éventuellement
à interroger le centre de contact Infos Douane dus au titre de l’importation.
Service au : 0 820 02 44 44 (0,12 € TTC / mn).
Email : ids@douane.gouv.fr

Vous pouvez également vous adresser à


un bureau de douane, ou une direction
régionale des douanes. Pour bénéficier d'une
large information, et connaître la liste et les
coordonnées des services douaniers, vous
pouvez consultez le site internet de la
douane www.douane.gouv.fr

61 - Je vais en France
3 L’installation en France

Contrôle douanier (suite)

Votre véhicule • en petites quantités,


personnel : • dans les bagages personnels des voya-
geurs,
Vous résidez hors de l'Union • pour être consommés durant le
européenne : transport ou destinés à des fins non
commerciales.
Vous n’avez aucune formalité à accomplir
si vous séjournez en France moins de 6 mois
et si vous repartez avec votre véhicule per-
sonnel. Les denrées
alimentaires et
Durant votre séjour en France, vous ne pou- produits d’origine
vez ni prêter, ni louer, ni céder votre moyen animale
de transport à un résident de l’Union euro-
péenne ; Les denrées alimentaires et les
produits d’origine animale, tels que lait en
poudre et aliments pour nourrissons, den-
Vous résidez au sein de l’Union
rées alimentaires spéciales requises pour des
européenne : raisons médicales, peuvent être ramenés
Si vous achetez pour votre usage privé dans les bagages des voyageurs en prove-
un véhicule non communautaire, vous devez nance de pays tiers, sous réserve que soient
procéder à son dédouanement et acquitter remplies les conditions cumulatives suivan-
les droits et taxes. tes :

A votre arrivée en France, les carburants • produits ne nécessitant pas une réfri-
contenus dans le réservoir normal de votre gération avant leur consommation ;
véhicule particulier et dans un bidon de • produits conditionnés, de marque déposée ;
réserve de 10 litres maximum sont admis • conditionnement intact.
en franchise de droits et taxes.

Nota : L’importation de tout autre colis


Les végétaux et personnel de viande, lait ou produits laitiers
n’est autorisée que sous couvert d’une
produits végétaux déclaration en douane de ces produits à l’ar-
Certains végétaux et produits végétaux, rivée, et de la présentation des documents
parce qu’ils sont susceptibles d’être vecteurs vétérinaires officiels.
de contamination par des organismes nui-
sibles, sont obligatoirement soumis à un Les produits autres que les viandes, pro-
contrôle phytosanitaire à leur entrée sur le duits à base de viandes, et les produits lai-
territoire communautaire. tiers sont autorisés dans la limite de 1 kg
(par exemple, le poisson).
Néanmoins, il est prévu des tolérances
voyageurs dispensant certains de ces pro-
duits de l’inspection phytosanitaire lors-
qu’ils sont importés dans les conditions
cumulatives suivantes :

62 - Je vais en France
L’arrivée
3
Pratique
L’arrivée à Paris : aéroports et gares

Les aéroports parisiens


Orly Sud et Ouest : Charles-de-Gaulle
• service des renseignements et réservations - Roissy 1 et Roissy 2 :
Air France de 6h30 à 23h45, • service des renseignements et réservations
Tél. : 3654 (0.34€ TTC/mn) AIR France de 6h30 à 23h45 :
Tél. : 08 92 10 48 (0.45€ TTC/mn)

• centre de renseignements passagers 24h/24, Tél. : 3950 (0.34€ TTC/mn)

Inform ation pour tous les vols : - consultez le site Aéroport de Paris : www.adp.fr
- pour les vols Air France, consultez le site : www.airfrance.fr

© Aéroports de Paris (ADP).

63 - Je vais en France
3 L’installation en France

Pratique
L’arrivée à Paris : aéroports et gares (suite)

Des aéroports vers Paris


Autobus Air France : • Orly. La ligne C (direction Versailles,
Informations 24h/24h : 0892 350 820 banlieue Ouest) dessert les stations parisiennes
(0.45€ TTC/mn) le long de la Seine, dont la gare d’Austerlitz.
• Orly-Sud, Orly-Ouest. Un autobus part La navette Orlyval permet de rejoindre la
toutes les 15 minutes, de 6 h à 23h00 à ligne B et de traverser Paris du Sud au Nord.
destination du terminal des Invalides (centre Le premier départ est à 6h. Le dernier
de Paris), avec un arrêt gare Montparnasse. départ est à 23h00.
T em ps de transport : 35 minutes. Durée du trajet : 8 minutes.
Prix : 9 euros F réquence de passage : 4 à 7 minutes.
Prix du trajet : Orly - Paris : 9,30 euros ;
• Roissy 1 et Roissy 2 : La ligne 2 des cars
Air France dessert la place de l’Etoile et • Roissy. La ligne B (direction Robinson
la Porte Maillot. Le départ s’effectue à ou Saint-Rémy-les-Chevreuse, banlieue Sud)
l’aérogare 1 niveau arrivée en Porte 34, dessert Paris (entre autres, la gare du Nord,
à l’aérogare II Hall A et C Porte 6, Hall B le Châtelet, Saint-Michel, le quartier Latin,
et D Porte 5. Arrivée du car à la Porte Port-Royal, Luxembourg). Pour atteindre
Maillot, boulevard Gouvion Saint-Cyr, face la station du RER, il faut prendre le CDG
à l’hôtel Méridien, puis à l’Etoile à l’angle VAL et descendre station Terminal 2 ou
de la rue Carnot. Terminal 3.
Départ toutes les 15 minutes de 5h45 à 23h
T em ps de trajet : 35 à 50 minutes.
Prix : 14 euros. RATP
La Régie autonome des transports parisiens
• la ligne 4 dessert la gare de Lyon, arrêt (RATP) gère le réseau du métro, les autobus
boulevard Diderot et la gare Montparnasse, et une partie du RER (en commun avec la
arrêt rue du Commandant Mouchotte. Le SNCF) :
départ s'effectue à l'aérogare 1 niveau • Orly. Orlybus se prend porte H (Orly-
arrivée en porte 34, à l'aérogare 2A et 2C, Sud) ou J (Orly-Ouest) à destination de la
sortie 2 du 2C. place Denfert-Rochereau, avec un arrêt à la
Cité internationale universitaire de Paris.
• liaison Orly-Roissy assurée par la ligne 3 Premier départ à 6h et dernier à 23h30.
des cars Air-France de 6h00 à 22h30. Durée du trajet : 30 minutes
Prix : 16 euros. Fréquence de passage : de 10 à 20 minutes.
Prix : 6,10 euros.
A utre solution : Orlyval au départ d’Orly, • Roissy :
puis RER ligne B (voir ci-après) - Le Roissybus (Opéra-Roissy-Charles de
Prix : 17,20 euros Gaulle) part toutes les quinze minutes. Le
premier départ est à 5h 45 à l’Opéra et 6h
à Roissy ; le dernier départ est à 23h aux
RER (Réseau Express Régional) deux stations.
Le RER, à la fois train et métro, est Durée du trajet entre 45 et 60 mn ;
connecté à toutes les grandes stations de F réquence de passage : 15 à 20 minutes ;
correspondance du métro parisien. Prix du trajet : 8,40 euros.

64 - Je vais en France
L’arrivée
3
Pratique
L’arrivée à Paris : aéroports et gares (suite)

Des aéroports vers Paris (suite)

- Le Roissyrail : RER B direction Paris (Gare Taxis


du Nord et Denfert-Rochereau). Premier Les taxis sont très nombreux au départ
départ de Roissy à 5h dernier départ : 24h. d’Orly et de Roissy. Le prix moyen d’une
F réquence de passage : 15 mn. course en journée vers Paris centre est de
Durée du trajet : 25 mn pour la Gare du Nord, 50 euros à partir de Roissy et de 31 euros
45 mn pour Denfert-Rochereau. à partir d’Orly. Prévoir 1 euro par bagage
Prix du trajet : 8,20 euros. de plus de 5kg.

Les gares parisiennes


Les gares de chem ins de fer et les la gare Montparnasse
lignes de trains sont exploitées sur Cette station de TGV dessert le Sud-
tout le ter r itoir e par la S ociété Ouest et l’Ouest de la France (Angers,
Nationale des Chem ins de Fer Français Bordeaux, Nantes, Poitiers, Tours, Rennes),
(SNCF ) : la banlieue Ouest et Nord-Ouest de Paris
et les lignes internationales vers l’Espagne
la gare d’Austerlitz et le Portugal.
Cette gare dessert le Sud-Ouest
(Bordeaux, Clermont-Ferrand, Limoges,
Orléans, Pau, Perpignan, Poitiers, Toulouse, la gare du Nord
Tours), la banlieue Sud de Paris et les lignes Cette gare dessert le Nord de la France
internationales vers l’Espagne et le Portugal. (Amiens, TGV pour Lille), la banlieue Nord
de Paris et les lignes internationales vers
l’Angleterre, la Belgique, les Pays-Bas et
la gare de l’Est l’Allemagne du Nord.
Comme son nom l’indique, cette gare
dessert l’Est de la France (Metz, Nancy,
Reims, Strasbourg), la banlieue Est de Paris la gare Saint-Lazare
et les lignes internationales vers l’Allemagne, Cette station dessert le Nord-Ouest de
l’Autriche, la Pologne, la Russie et la la France (Caen, Rouen, Le Havre), les
Scandinavie. banlieues Ouest, Nord et les lignes
internationales vers l’Angleterre.

la gare de Lyon
Gare de trains à grande vitesse (TGV), la gare Aéroport CDG 2 TGV
cette station dessert le Sud-Est de la France Cette gare dessert différentes villes de
(Aix-en-Provence, Besançon, Chambéry, France ainsi que Bruxelles au départ de l’aé-
Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Lyon, roport Charles De Gaulle 2.Vous trouverez
Marseille, Montpellier, Nice, Nîmes, des informations complémentaires plus pré-
Saint-Étienne), la banlieue Sud-Est de Paris cises ( ainsi que les horaires de train) sur tou-
et les lignes internationales vers la Suisse, tes les gares de France sur le site internet :
l’Italie et les Balkans. www.gares-en-mouvement.com

65 - Je vais en France
3 L’installation en France

Pratique
L’arrivée à Paris : aéroports et gares (suite)

Transports intérieurs Informations SNCF


Si la destination finale n’est pas Paris, il Pour tout renseignement sur les horaires,
est possible de poursuivre son voyage en les tarifs et les réservations grandes lignes,
avion par une ligne intérieure. y compris internationales, un seul numéro
Le train est le moyen de transport de téléphone : 08 92 35 35 35 (0.45€ TTC/mn)
indiqué si la ville de destination est desservie de 6 h à 24 h ;
par le TGV (train à grande vitesse). - sur le site internet de la SNCF :
Des renseignements peuvent être pris www.sncf.com, possibilité de consultez les
à l’aéroport sur le transfert vers la gare horaires, de réserver et d’acheter un billet
parisienne adéquate (il y en a 6 au total, de train
voir Page précédente). - renseignements concernant la région
parisienne : 08 91 36 20 20 (0.30€ TTC/mn).
Transfert des bagages
La gare routière internationale Paris-
Si les bagages excèdent le volume de
Gallieni : www.eurolines.fr
bagages à main, il faut prévoir leur
Les autocars de la compagnie Eurolines
enregistrement auprès de la compagnie
relient cette gare, située à la périphérie de
aérienne ou de la Société nationale des chemins
Paris, à la plupart des grandes villes
de fer français (SNCF). Des chariots sont
européennes.
disponibles dans les aéroports et les gares.
Renseignements pour la gare routière et
Des consignes automatiques ou des
pour Eurolines : 08 92 69 52 52 (0.45€TTC/mn).
bureaux de consigne permettent de déposer
Il est possible de rejoindre le centre de
momentanément ses bagages (en toute
Paris par le métro (station : Gallieni).
sécurité), à condition de conserver la clé
ou le bulletin de consigne nécessaires
pour les récupérer.

Première démarche Tout étudiant étranger, soumis ou non à la


administrative : demande d’admission préalable ou préinscrit,
doit procéder, comme les étudiants français,
l’inscription à son inscription définitive ; cette dernière est
obligatoire, annuelle et individuelle.
En France, l’année universitaire se déroule,
généralement, de septembre à juin, mais certaines L’inscription définitive à l’université comprend
recherches ou études complémentaires peuvent deux parties : l’inscription administrative et
se poursuivre pendant les mois d’été. l’inscription pédagogique.

L’inscription s’effectue directement ou par L’inscription administrative


correspondance auprès du service de scolarité
Elle vous confère officiellement le statut
de l’établissement, qui transmet éventuellement
d'étudiant. Chaque université définit de façon
tous les renseignements complémentaires sur
autonome les modalités pratiques de cette
les pièces à fournir.
importante formalité, mais sachez que le retrait

66 - Je vais en France
L’arrivée
3
universitaire dans l’enseignement supérieur
public, s'échelonne de 150 à 900 € selon le type
de diplôme préparé (accès aux bibliothèques
compris). Si vous avez moins de 28
ans, il vous faut en outre prévoir 192 €
de cotisation au régime de Sécurité Sociale
étudiante (en 2007-2008).
Pour certaines disciplines, d’autres frais
peuvent s’ajouter aux coûts d’inscription
proprement dits : correspondance, polycopiés,
double cursus, etc.
du dossier se fait généralement début juillet. Les droits d'inscription comprennent
Son dépôt et le versement des droits de également la cotisation à la médecine
scolarité s’effectuent à la date indiquée par préventive universitaire.
l’université. Ces formalités d’inscription se
traduisent par la délivrance de la carte Pour en savoir plus, voir dans le chapitre 4
d’étudiant, valable pour la durée de l’année “La protection sociale” p.112
universitaire (du 1er octobre au 30 septembre
de l’année suivante). L’inscription pédagogique
Si la carte d'étudiant ne vous est pas délivrée
Cette seconde partie de l’inscription définitive
immédiatement, vous devez demander une
vous intègre dans chacun des enseignements
attestation d'inscription, car vous en aurez
que vous devez suivre (elle détermine votre
besoin pour l'obtention de la carte de séjour.
emploi du temps) et conditionne la validation
Un conseil : conservez toujours précieuse-
de vos résultats.
ment sur vous la carte d'étudiant.
Elle est gratuite et s’effectue au siège de
l’Unité de formation et de recherche (UFR)
Les droits universitaires responsable du cursus.
Les frais de scolarité, pour une année

Le dossier d’inscription administrative


Mêm e si chaque université définit de façon autonom e le contenu de ce
dossier, prévoyez d'avoir à fournir :
a) une justification du niveau d’études. d) l'université vous fournira une fiche
L’étudiant doit joindre les originaux d'inscription (souvent appelée “dossier
des diplômes, attestations ou relevés d'inscription”) qu'il vous faudra remplir
de notes et leurs traductions en fran- en mentionnant tous les renseignements
çais, attestées par un service officiel demandés (état civil,…) de façon la
français, ainsi que leur photocopie ; plus précise possible, car ils sont
b) une pièce d’état civil. Il faut fournir une indispensables pour la gestion
photocopie du passeport avec visa administrative de vos études et pour
de séjour ou de la carte d’identité pour la réalisation de statistiques sur les
les ressortissants d’un pays de l’Union études supérieures en France ;
européenne ; e) éventuellement une fiche d’inscription
c) une attestation de couverture sociale. à une mutuelle étudiante, si vous avez
Celle-ci peut prendre la forme d’une décidé de souscrire à une protection
déclaration d’immatriculation à la complémentaire ;
Sécurité sociale étudiante ou d’un f) 3 à 6 photos d’identité.
bulletin d’adhésion à une assurance
personnelle pour les étudiants n’ayant
pas droit d’affiliation à la Sécurité
sociale (voir chapitre 3, p. 93) ;

67 - Je vais en France
3 L’installation en France

L’étudiant choisit alors ses options, ses unités rendre au centre de réception des étudiants
d’enseignement, ses groupes de travail (travaux étrangers de la préfecture (13, rue Miollis,
pratiques, travaux dirigés) et ses horaires. 75015 Paris - métro Ségur ligne 10 ou
Les procédures d’inscription dans les Cambronne ligne 6 et autobus 80, 39, 70,
établissements d’enseignement supérieur 89 ; du lundi au jeudi de 8h45 à 16h30 et
autres que les universités sont différentes ; le vendredi de 8h45 à 16h00) ;
il est recommandé de se renseigner sur les • certains établissements d’enseignement
formalités et le calendrier directement auprès supérieur parisiens et en province font un
de l’établissement choisi. dépôt groupé des dossiers des étudiants
étrangers (voir auprès des services de sco-
larité des universités). Ceux-ci n’ont pas
La carte de séjour à se présenter aux centres de réception
de la préfecture de Police, mais directe-
Les délais ment au service qui remet l’attestation de
dépôt (le titre de séjour est remis par la pré-
L’étudiant étranger qui vient en France fecture).
poursuivre des études d’une durée supérieure
à trois mois doit solliciter, dès son arrivée, une En banlieue parisienne :
carte de séjour temporaire portant la mention • dans les départements limitrophes, il faut
“étudiant” auprès de la préfecture de son s’adresser à la préfecture du département.
domicile. En province :
• l’étudiant doit s’adresser au commissariat
Durée de validité le plus proche de son domicile, à la
La durée de validité de cette carte de sous-préfecture ou à la préfecture.
séjour temporaire est limitée à la validité du Le service de renseignements téléphoniques
passeport ; elle ne peut excéder la durée des aux étrangers de la préfecture de Police de
études, de l’enseignement ou du stage suivi ; Paris est à votre disposition :
sa durée maximale est d’un an. Elle peut être Tél. : 01 58 80 80 58 de 8h35 à 17h25.
renouvelée. Lors du renouvellement du titre
de séjour, le sérieux de l’accomplissement Le retrait de la carte
des études constitue un élément important Après dépôt de son dossier, l’étudiant reçoit
d’appréciation du préfet pour l’octroi de la un récépissé de demande de titre de séjour, puis
carte de séjour temporaire portant la mention une convocation l’invitant à retirer sa carte de
“étudiant”. L’étudiant est jugé d’après les séjour. Dans tous les cas, l’intéressé doit se pré-
résultats des examens auxquels il doit avoir senter lui-même lors de la remise de la carte
participé. Cet impératif de sérieux de de séjour temporaire et acquitter une taxe de
l’accomplissement des études ne saurait, 55 euros. Ce titre de séjour devra être fourni
par ailleurs, être considéré comme satisfait dès au service des inscriptions de l’établissement
lors que l’étudiant ne progresse pas dans la d’enseignement pour recevoir la carte d’étu-
réalisation de ses études.
diant.
Où s’adresser ?
À Paris, Bordeaux, Lyon et Nice :
• muni de toutes les pièces justifiant la
condition d’étudiant étranger en France
(visa et inscription universitaire), il faut se

68 - Je vais en France
L’arrivée
3
Carte de séjour
Pièces à fournir pour la prem ière obtention de la carte de séjour “étudiant”

Un passeport en cours de validité • pour un hébergement en foyer fournir


(original + photocopies des pages indiquant une attestation du directeur.
l'état civil, la durée de validité du passeport
et le visa). Les non ressortissants de l'UE (à
En cas de mariage ou de divorce, si votre l'exception des Suisses) doivent justifier de
état civil ou votre nom de naissance ne figure la possession du visa adapté à leur situation :
pas sur votre passeport, joindre un acte de • soit du visa de long séjour permettant la
mariage ou de divorce, ou certificat d'identité délivrance d'une carte de séjour
du consulat (original + photocopie). “étudiant” ;
• soit du visa de court séjour portant la
La justification des études suivies mention “étudiant-concours” destinée
(originaux + photocopies) : certificat aux étudiants dont l'inscription définitive
d'immatriculation, d'inscription ou de dans un établissement est subordonnée
pré-inscription dans un établissement à la réussite à un examen d'entrée (ce
public ou privé d'enseignement ou de visa ne permet d'obtenir ensuite une
formation initiale, ou dans un organisme de carte de séjour que si l'étudiant réussit
formation professionnelle. son examen d'entrée).
Si l'enseignement suivi n'appartient pas à un
cycle traditionnel secondaire ou La justification de ressources
universitaire, le certificat doit préciser : suffisantes : Pour les ressortissants de
l e n u m é ro d ' a g r é m e n t a c c o r d é à l'UE, il suffit d'une attestation sur l'honneur
l'établissement d'enseignement ; la nature des mentionnant que vous disposez de ressources
études suivies ; la durée de l'inscription ; suffisantes*. Pour les non ressortissants de
les horaires et le nombre d'heures par l'UE produire les pièces présentées et visées
semaine et attester le versement des frais par le Consulat pour obtenir le visa.
de scolarité pour un trimestre. Si la personne est prise en charge par un
tiers, un certificat de prise en charge accom-
La justification d'un domicile (originaux pagné des 3 derniers bulletins de salaire et
+ photocopies) : de l’avis d’imposition. Pour les étudiants
• pour un domicile personnel, fournir la boursiers de gouvernements étrangers et les
dernière quittance de gaz ou d'électricité étudiants bénéficiaires de programmes de
ou votre contrat d'assurance habitation ou coopération de l'Union européenne, la jus-
une quittance de loyer ; tification de la bourse suffit.
• pour l'hébergement par un particulier * Sont considérées comme suffisantes des
fournir une attestation d'hébergement ressources équivalentes à 70 % au moins de
établie par le logeur (modèle dans le l'allocation d'entretien mensuelle de base
centre de réception des étrangers des d'une bourse du gouvernement français, au
préfectures), une photocopie de sa titre de l'année universitaire écoulée, soit
carte d'identité ou de son titre de séjour, 430 euros par mois pour l'année 2007).
ainsi qu'une photocopie et l'original de
sa dernière quittance de gaz ou 3 photographies d'identité en noir et
d'électricité, de loyer ou un titre de pro- blanc ou en couleur, mates, de face, tête nue,
priété pour les non ressortissants de de 3,5 cm x 4,5 cm, récentes et parfaitement
l'UE - une attestation d'hébergement ressemblantes.
établie par le logeur suffit pour les
ressortissants de l'UE ; 1 enveloppe timbrée au tarif en vigueur.

69 - Je vais en France
3 L’installation en France

Carte de séjour
Pièces à fournir pour le renouvellem ent de la carte de séjour “étudiant”

Un passeport en cours de validité : Les ressources assurées par des fonds


dispositions communes à la 1ère demande. en provenance de l'étranger : les
chèques de voyage, bordereaux de change
La justification d'un domicile : ou tout document prouvant que vous
dispositions communes à la 1ère demande. recevez régulièrement des fonds en
provenance de l'étranger et précisant
Le titre de séjour précédent (original + leur montant mensuel.
photocopie).
• pour les étudiants travaillant tem ps
La justification des études suivies partiel : vos trois derniers bulletins de
(originaux + photocopies) : le document salaire. En effet, sauf pour les étudiants
présenté lors de la 1ère demande d'obtention algériens, la carte de séjour temporaire
de la carte de séjour (voir dispositions “étudiant” vaut autorisation de travail
communes à la 1ère demande) ainsi que tout dans la limite de 964 heures annuelles.
document justifiant de la réalité et du Les étudiants algériens doivent continuer
sérieux des études suivies l'année passée à solliciter une autorisation provisoire de
(attestation d'assiduité, diplômes…) et la travail.
liste récapitulative des études poursuivies
depuis l'entrée en France et pour l'année à 3 photographies d'identité en noir et
venir. blanc, mates, de face, tête nue, de 3,5 cm
x 4,5 cm, récentes et parfaitement
La justification de ressources ressemblantes.
suffisantes :
Pour l'année écoulée : tout document La justification du passage de la visite
justifiant des sommes dont vous avez médicale effectuée par l’Agence Nationale
bénéficié. de l’Accueil des Etrangers et des Migrations
Pour l'année à venir : les documents à (ANAEM) uniquement lors du premier
fournir sont : renouvellement.
• pour les boursiers : une attestation
de bourse précisant le montant, la Vous pouvez trouver les coordonnées des
durée de la bourse et la nature des préfectures sur le site internet du ministère
études suivies, établie sur papier à de l'Intérieur www.interieur.gouv.fr (lien : les
en-tête de l'organisme. préfectures/les préfectures sur internet).
• pour les non-boursiers, les ressources
assurées par un répondant en France : Service de la Main d'Oeuvre Etrangère
• un certificat de prise en charge (modèle (MOE) au sein des DDTEFP : le site inter-
dans le centre de réception des étrangers net du ministère de l'Emploi et de la
des préfectures) ; Solidarité permet de connaître les adresses
• une photocopie d'un titre d'identité du de toutes les Directions Départementales
répondant (carte nationale d'identité, du Travail, de l'Emploi et de la Formation pro-
passeport français ou carte de séjour fessionnelle (DDTEFP) www.travail.gouv.fr ainsi
en cours de validité) ; que les adresses de toutes les préfectures.
• un justificatif des ressources du répondant Pour de plus amples informations, vous pou-
(3 derniers bulletins de salaire et dernier vez consultez le site internet : www.service-
avis d'imposition sur le revenu). public.fr tapez “étudiants étrangers” dans le
moteur de recherche.

70 - Je vais en France
3 L’installation en France

LES ŒUVRES UNIVERSITAIRES


AU SERVICE DES ETUDIANTS
Les Œuvres universitaires, créées en • restauration : 54,4 millions de repas à
1955, ont pour m ission l’am élioration des prix préférentiels ont été servis en 2007
conditions de travail et de vie des étu- dans 870 restaurants gérés et agréés ;
diants inscrits dans l’enseignem ent supé- • logem ent : 155 000 étudiants sont logés
rieur, pour leur perm ettre de m ieux dans l’un des plus grands parcs immobiliers
réussir leurs études. de France comprenant des résidences
universitaires et des appartements HLM
Le Centre National des Œuvres (habitations à loyer modéré) Les services
Universitaires et Scolaires (CNOUS) impulse, “logement en ville” des CROUS proposent
oriente l’action et contrôle la gestion de 28 également aux étudiants des offres de
centres régionaux (CROUS), de 16 centres locations qui leur sont réservées chez des
locaux (CLOUS) et plus de 40 antennes qui propriétaires privés ;
assurent la gestion des services de proximité • étudiants étrangers : en 2006, ce sont
et répondent directement aux besoins des 265 039 étudiants étrangers qui étaient
étudiants : inscrits dans les universités publiques fran-
• environ 2,2 millions d’étudiants peuvent çaises, soit 12 % de l’ensemble des effec-
bénéficier des prestations des différents tifs universitaires ; environ 14 000 boursiers
services qui emploient 12 000 personnes ; étrangers du gouvernement français,
d’Etats étrangers ou d’organismes inter-
• le budget annuel des Œuvres universitaires nationaux sont gérés directement par les
s’élève en 2008 à plus d'1 milliard d’euros Œuvres universitaires ;
dont 32,05 % sont financés par le minis- • culture : 1 200 000 € de subventions sont
tère de l’Enseignement supérieur et de la attribués au CROUS pour financer l’anima-
recherche, 3,24 % par le ministère des tion des campus, les concours nationaux et
Affaires étrangères et européennes des projets culturels ou citoyens étudiants ;
64,71 % par des ressources propres. • em ploi : les CROUS proposent des
emplois temporaires aux étudiants. Les
Tout étudiant bénéficiaire des prestations offres peuvent être consultées sur le site
peut participer à la vie de ces établissements internet de chaque CROUS. Pour y accé-
par l’intermédiaire des représentants élus des der, consultez le site internet du CNOUS
étudiants au sein des conseils d’administration : www.cnous.fr rubrique CNOUS-CROUS,
des CROUS. le Réseau des CROUS ;
• action sociale : en 2007, les CROUS ont
apporté plus de 6 millions d'euros d'aide
La vie quotidienne d'urgence sous forme de dons et de prêts
à des étudiants en difficulté ;
des étudiants passe • bourses : les Œuvres universitaires gèrent
par les CROUS les aides financières aux étudiants du
(voir la liste des Centres Régionaux et locaux ministère de l'enseignement supérieur et
des Œuvres Universitaires et Scolaires p. 85) de la recherche : 489 853 aides sur critè-
Les services offerts par les CROUS couvrent res sociaux (bourses sur critères sociaux,
tous les domaines de la vie étudiante : bourses sur critères universitaires,
bourses de mérite, allocations d'études,
prêts d'honneur) ont été attribuées en
2006-2007.

71 - Je vais en France
3 L’installation en France

Le restaurant • un repas complet à la française : entrée,


universitaire au plat chaud, accompagnement et dessert,
en self-service, à prix fixe (un ticket
cœur de la vie restaurant universitaire à 2,85 € en 2008-
étudiante 2009) ;
• dans la majorité des villes universitaires,
Les Œuvres universitaires assurent la l e s C RO U S p ro p o s e n t a u s s i d e s
restauration des étudiants dans 604 restaurants spécialités du monde entier ;
directement gérés par les CROUS et dans • des cafétérias, brasseries, sandwicheries,
248 restaurants agréés. viennoiseries, croissanteries ou friteries
Le restaurant universitaire est un lieu permettent en cours de journée une
central de la vie étudiante pour se retrouver restauration légère ou rapide dans les
avec plaisir dans le souci d’une alimentation universités et les résidences.
équilibrée.
Plusieurs CROUS (Lille, Créteil, Bordeaux,
Des garanties d’hygiène et de qualité Grenoble, La Réunion) se sont dotés de
camions bar-restaurant qui circulent sur les
Les menus proposés sont élaborés dans des campus universitaires.
condition d’hygiène rigoureuses selon la
méthode HACCP (Hazard Analysis Critical
Les restaurants agréés
Control Point).
L'hygiène de chaque restaurant est soumise Les restaurants agréés sont des structures
à des contrôles nationaux et régionaux. non gérées par les CROUS mais qui permet-
tent néanmoins d’accueillir les étudiants et de
Les différentes formules payer avec un ticket universitaire. Ils sont
implantés dans des lieux sur lesquels les
Dans les restaurants universitaires, plusieurs CROUS ne sont pas présents.
formules de repas sont proposées aux étudiants
pour le déjeuner et le dîner :

Conditions d’admission

• Pour avoir droit aux prestations offertes bénéficier des services réciproques, sans
par les CROUS, il suffit d’être régulièrement formalités supplémentaires, pour les séjours
inscrit dans un établissement ou une section de courte durée.
d’un établissement d’enseignement supérieur
autorisé ou agréé par la Sécurité sociale
étudiante. La carte d’étudiant tient lieu de
carte du CROUS.

• Dans le cadre des accords et du


jumelage des CROUS et des Studentenwerke,
une carte franco-allemande des Œuvres
universitaires permet aux étudiants
ressortissants de ces deux pays de

72 - Je vais en France
3
Les Œuvres universitaires
au service des étudiants

L’accès au restaurant universitaire

Pour accéder à l’un de ces restaurants, il La liste de tous les restaurants universi-
suffit de posséder une carte d’étudiant dans taires gérés par les CROUS est accessible
l’enseignement supérieur français. sur le site web du CNOUS : www.cnous.fr

Les tickets-restaurant ou les cartes sont


achetés à un prix subventionné (2,85 € le
ticket repas en 2008-2009)

Les tickets-restaurant et le paiement


direct sont progressivement remplacés dans
les différents CROUS par de la monnaie
magnétique (cartes à puce ou badges
magnétiques).

Le logement étudiant chaque CROUS. Les studios de 18 à 23 m2


comprennent :
Les résidences universitaires
• un coin cuisine ;
Dans les résidences anciennes, les étudiants • des sanitaires ;
disposent : • une salle de bains ;
• d’une chambre de 10 m2 environ ; • un confort intérieur (double vitrage, prise
• de cuisines collectives ; individuelle de téléphone et de télévision,
• de salles de travail, d’informatique, de câblage) ;
réunion ou de loisirs ; • une gestion domotique (accès contrôlés par
• de services de ménage des parties cartes, gestion personnelle de l’énergie) ;
collectives et dans certains cas de • des installations collectives (laverie, salles
fourniture des draps et du gardiennage. de travail et de réunion, discothèque,
salles de jeux, photocopieur, cafétéria,
Le loyer mensuel moyen est d’environ 135 €. distributeurs de plats préparés).
Les locataires peuvent recevoir l’Allocation de
Logement à caractère Social (ALS). Cette aide Le loyer moyen varie de 250 à 350 €. Les
est gérée par la Caisse d’Allocation Familiales étudiants locataires peuvent bénéficier, sous
(CAF). certaines conditions, de l’Aide Personnalisée au
Pour en savoir plus, consultez le site Logement (APL).
internet : www.caf.fr
Cette aide est gérée par la Caisse
Ces dernières années, le CNOUS et les d’Allocation Familiales (CAF).
CROUS ont entrepris un vaste programme de
rénovation mais aussi de constructions neuves Pour en savoir plus, consultez le site inter-
selon des normes modernes. Ces nouveaux net : www.caf.fr
programmes résidentiels ne suivent pas un
modèle national unique, mais sont définis par

73 - Je vais en France
3 L’installation en France

La Cité Internationale
© Cité Internationale Universitaire de Paris.
Universitaire de Paris
• Admissions D’une façon générale, si le candidat a moins
La Cité Internationale Universitaire de Paris de 30 ans, il sera considéré comme étudiant
(C.I.U.P.), est composée de 39 maisons et en formation initiale ; si le candidat a plus de
résidences assorties de tout un ensemble 30 ans, il sera considéré comme étudiant en
d’équipements et de services mis en place formation continue (dans ce cas, la décision
pour offrir aux résidents les meilleures d’admission est prononcée de date à date,
conditions de logement, de travail et de ren- pour une durée qui ne peut excéder un an,
contres. Les maisons se situent dans un parc renouvelable une fois).
de 34 hectares et accueillent 5 600 étudiants
et chercheurs originaires de plus de 132 pays.
2°) Les conditions d’admisssion pour être
• La Cité Internationale Universitaire de Paris admis en qualité de résident-chercheur
reçoit deux catégories de résidents : les sont :
résidents-étudiants et les résidents-cher-
cheurs. - être titulaire d’un doctorat et être accepté
pour un projet post-doctoral (les postdoc-
1°) Les conditions d’admission pour être torants) ou projet académique (les cher-
admis en qualité de résident-étudiant cheurs et professeurs invités, les
(Master, Doctorant) sont : enseignants-chercheurs) et ce dans le cadre
d’une politique d’un établissement d’ensei-
- avoir un diplôme universitaire, au minimum gnement supérieur et de recherche.
de niveau licence (Bac + 3), ou son équi- L’admission se prononce de date à date pour
valence, sans être titulaire d’un doctorat ; une année, renouvelable une fois.

- être inscrit dans un établissement d’en- • Les étudiants et chercheurs peuvent can-
seignement supérieur ou dans une uni- didater par l’intermédiaire du formulaire en
versité relevant des académies de Paris, ligne www.ciup.fr rubrique “préparer son
Créteil ou Versailles, afin d’obtenir un séjour”. Les candidats dont la nationalité est
diplôme reconnu par l’État. représentée par une maison peuvent direc-
tement se connecter à celle-ci, (voir les
- Les artistes, dont les diplômes ne sont informations sur le site internet).
généralement pas habilités par l'Etat, sont
susceptibles d'être admis dès lors que le • Pour tout contact, s’adresser au :
diplôme préparé succède à deux années d'é-
tudes supérieures et est délivré par un éta- - Bureau d’Accueil des Etudiants en Mobilité :
blissement dont la qualité est notoirement Tél. : 01 70 08 76 30 / 36
reconnue. E-mail : baem@ciup.fr

Les admissions sont prononcées pour une - Bureau d’Accueil des Chercheurs Etrangers :
année universitaire et renouvelables deux Tél. : 01 70 08 76 31 / 34
fois. E-mail : bace@ciup.fr

74 - Je vais en France
3
Les Œuvres universitaires
au service des étudiants
© Cité Internationale Universitaire de Paris.

La Cité Internationale Universitaire


de Paris (suite)

• D’une façon générale, pour 2008/2009 les La Cité Internationale de Paris


taux de redevances mensuelles pratiqués à propose aux étudiants de nombreuses
la Cité (à titre indicatif) sont les suivants : activités culturelles : musique (orchestre,
chorales, jazzband…), spectacle vivant, arts
Résidents-étudiants : plastiques, etc. et présente chaque jour
Chambre individuelle dans ses maisons conférences, expositions,
confort de l’ordre projections ou concerts.
(selon la superficie) 400 à 535 €
La Cité organise des expositions, ren-
Chambre individuelle contres-débats, conférences, et colloques en
standard de l’ordre 350 à 410 € partenariat avec des écoles d’architecture,
d’urbanisme et de paysage, des ambassades,
Résidents-chercheurs : (tarifs par persones) des universités, des collectivités territoria-
Chambre individuelle de 440 à 615 € les, etc.Toutes les manifestations sont en lien
Studio individuel avec la dimension patrimoniale du site.
(selon la superficie) de 423 à 900 €
La documentation du centre de res-
sources est mise à disposition du public. Il
• Du mois de juin au mois de septembre, comprend plus de 2000 documents : dos-
une “campagne d’été” propose d’héberger siers d’archives, dossiers relatifs aux réno-
des étudiants de passage. vations et au développement du site, fonds
d’archives photographiques.
La demande peut être formulée pour un
groupe ou à titre individuel : Toujours à l’affût de ce qui renouvelle les
arts de la scène, le théâtre de la Cité
- Pour un groupe : contacter le service APO Internationale Universaire de Paris confirme
(Admission-Partenariat-Observation) l’originalité de son identité et poursuit sa mis-
à l’adresse email suivante : apo1@ciup.fr sion de vitrine à Paris pour les jeunes met-
teurs en scène et chorégraphes français et
- Pour une demande individuelle : étrangers.
s’inscrire sur le site internet : www.ciup.fr
Renseignements : www.ciup.fr

A titre indicatif, les tarifs “campagne d’été”


2008/2009 sont les suivants :
(tarifs par personne et par nuit.)

- Chambre individuelle standard de 23 à 30 €


- Chambre individuelle confort 31 à 38 €
© Cité Internationale Universitaire de Paris.

© Cité Internationale Universitaire de Paris.

75 - Je vais en France
3 L’installation en France

Les places en résidence sont rares Un fichier d’offres, quotidiennement


Il est très difficile d’être logé en résidence réactualisé, est ouvert aux étudiants qui
universitaire si on ne bénéficie pas d’une peuvent bénéficier, en outre, d’un conseil
bourse. Si 12 à 15 % des chambres en résidence juridique pour la location (voir chapitre 4, p. 106).
sont en général attribuées aux étudiants étrangers,
la priorité est donnée aux boursiers du Pour s’informer
gouvernement français et aux boursiers d’états L’ensemble des informations sur le logement
étrangers gérés par les Œuvres universitaires. est regroupé dans un service du CROUS, le
point logement.
Logements en HLM
5 % des logements pour étudiants gérés par Le personnel recherche avec l’étudiant la
les CROUS sont des studios ou des apparte- solution la mieux adaptée à sa demande et à
ments meublés à l’intérieur de résidences HLM ses besoins : chambre de résidence, studio
(Habitations à Loyer Modéré). Cette formule conventionné, appartement HLM, chambre en
de logement étudiant plus autonome, dans un ville, résidence privée ou foyer. Informatique
environnement non-universitaire est plus par- et télématique permettent de gérer au mieux
ticulièrement destinée aux jeunes ménages. l’ensemble des informations.

Locations chez les particuliers


Les CROUS ont développé des services de
prospection et de mise en relation des étudiants
avec des particuliers qui souhaitent louer une
chambre, un studio ou un appartement.

Pratique
Com m ent obtenir une cham bre en résidence universitaire

• L'inscription dans un établissement • Il est recommandé de prendre contact avec


d'enseignement supérieur est indispensable les CROUS dès le mois de décembre pour
pour demander un logement en résidence connaître les conditions et formalités
universitaire. Cette admission n'est pas d’admission, lors de la rentrée universitaire
automatique ; elle est fonction de la capacité suivante.
d'accueil et dépend de la politique définie
par le Conseil d'administration de chaque • Joindre à toute demande écrite de dossier
CROUS. une enveloppe grand format (26 x 33 cm)
libellée à l’adresse du demandeur et
• Les étudiants boursiers du gouvernement accompagnée de coupons-réponses
français ou d'autres mandants gérés par le internationaux pour les frais d’expédition.
CNOUS sont prioritaires (voir la partie : Certains CROUS réclament une participation
L'étudiant étranger boursier du gouverne- modique aux frais d’instruction du dossier.
ment français, réservée aux BGF p.257).

76 - Je vais en France
3
Les Œuvres universitaires
au service des étudiants

Exercer une activité


professionnelle
durant les études

Principe
Les ressortissants étrangers titulaires d'une
carte de séjour temporaire portant la mention
“étudiant” peuvent exercer une activité pro-
fessionnelle salariée en France, sans avoir à
demander d'autorisation de travail. Cette acti-
Le service emplois vité doit être exercée à titre accessoire aux
temporaires études, dans la limite d'une durée annuelle de
travail de 964 heures. La possession de la carte
Chaque CROUS dispose d’un service d’emplois “étudiant” ouvre droit à toutes activités sala-
temporaires pour les étudiants (souvent appelé riées sur le territoire métropolitain.
Jobs) qui trouve chaque année des milliers de
propositions auprès des employeurs.Toutefois, Embauche
l’offre reste très inférieure à la demande. L'embauche d'un étudiant étranger ne peut
intervenir qu'après déclaration nominative de
l'employeur auprès de la préfecture qui a
Les emplois pour étudiants accordé le titre de séjour à l'étudiant. Cette
Citons : les gardes d’enfants, le travail “au formalité doit être effectuée par l'employeur
pair”, les cours particuliers, les enquêtes et au moins deux jours ouvrables avant la date
sondages, etc. d'effet de l'embauche. La déclaration doit
notamment comporter une copie du titre de
Vous pouvez consultez les sites internet suivant : séjour de l'étudiant et préciser la nature de
www.europairservices.com l'emploi, la durée du contrat et le nombre
www.etudis.com d'heures de travail annuel.

Sanction en cas de dépassement


Comment consulter les offres ? de la durée autorisée de travail
Dans chaque CROUS, le service Jobs La préfecture peut retirer son titre de
communique aux étudiants les offres d’emplois séjour à l'étudiant étranger qui ne respecte pas
temporaires centralisées dans une banque la limite des 964 heures de la durée de travail
nationale de données. annuelle.

Etudiants algériens
Information sur les métiers
Le droit au travail des étudiants algériens
Les Œuvres universitaires diffusent aussi des est régi par l'accord franco-algérien du
informations sur les métiers. Elles organisent 27 décembre 1968, modifié en dernier lieu
des voyages d’étude et des visites d’entreprises. en 2001. Ces derniers restent soumis à
autorisation de travail s'ils souhaitent exer-
cer, à titre accessoire, une activité salariée
durant leurs études.

Une demande d'autorisation doit être


déposée auprès de la direction départe-
mentale du travail, de l'emploi et de la for-
mation professionnelle (DDTEFP) du
domicile.

77 - Je vais en France
3 L’installation en France

Au pair/Stagiaire aides familiaux

• Les stagiaires aide familiaux, appelés La conclusion de l’accord doit se faire en


communément “au pair”, sont de jeunes principe avant que l’étranger, candidat au pla-
étrangères ou étrangers qui viennent en France cement au pair, ait quitté son pays de rési-
pour apprendre le français et accroître dence. Toutefois, l’accord peut aussi
leurs connaissances sur la culture et la civi- concerné un étudiant qui réside déjà en
lisation française. France.

• Pour bénéficier de ce statut qui règle en • Pour obtenir avant de partir le visa long
même temps le problème du logement et séjour avec ce statut, il faut présenter un
de l’emploi, il faut : engagement d’accueil visé par la direction
- être de nationalité étrangère ; départementale du Travail et de l’Emploi, une
- avoir entre 18 et 30 ans et être pré-inscription à un cours de français, une
célibataire ; photocopie du diplôme de fin d’études
- suivre des cours dans un établissement secondaires traduit et certifié conforme à
agréé d’étude de la langue française ou l’original.
de culture et civilisation françaises ; Joindre également :
- s’engager pour une durée qui ne doit - copie du passeport en cours de validité ;
pas, en principe, être inférieure à trois les postes diplomatiques et consulaires déli-
mois ni supérieure à un ans. Durée vrent aux aides familiales un visa de long
maximale autorisée : dix-huit mois. séjour pour études. En conséquence, le
contrôle médical est effectué à l’arrivée de
• Le stagiaire s’engage à fournir 5 heures de l’étudiant en France.
travail par jour : garde d’enfants et/ou tâches Il n’y a donc pas lieu de présenter un
ménagères courantes. Il bénéficie d’un jour certificat médical.
de repos hebdomadaire, dont un dimanche
par mois. N’étant pas salarié, il n’a pas droit Titre de séjour
aux congés payés. En échange, il est logé,
nourri et il perçoit une certaine somme • Le jeune étranger, dont le placement au
mensuelle. pair est autorisé, dispose d’une carte de
séjour temporaire délivrée par la préfecture
• Un accord écrit doit être conclu entre le et portant la mention “étudiant”. La durée
jeune étranger et la famille d’accueil. Il pré- de validité du titre est égale à celle du pla-
cise notamment les prestations demandées cement et peut être éventuellement pro-
par la famille, les horaires, les conditions de longée.
logement et de nourriture, le repos heb-
domadaire et le montant de l’argent de Les documents suivants doivent être notam-
poche fixé d’un commun accord. ment présentés :
- un visa de long séjour (sauf pour la per-
Un exemplaire est deposé, par la famille d’ac- sonne déjà installée en France et munie
cueil, auprès de la direction départementale d’un titre de séjour “étudiant”) ;
du travail, de l’emploi et de la formation pro- - l’accord de placement visé par la DDTEFP ;
fessionnelle (DDTEFP) géographiquement - une inscription définitive à des cours de
compétente. français.

78 - Je vais en France
3
Les Œuvres universitaires
au service des étudiants

Le dossier social
étudiant

Depuis 1991, les Œuvres universitaires


gèrent l’ensemble des aides du ministère de
l’Enseignement supérieur et de la recherche,
à travers le dossier social étudiant (DSE) qui
regroupe un ensemble de données concernant
les aides directes ou indirectes prévues pour
l’étudiant français ou de l’Union européenne
Elle doit être accompagnée d'une promesse (bourses et/ou logement).
d'embauche ou d'un contrat de travail.
La gestion des bourses
L'autorisation est limitée à 50 % de la durée Les CROUS gèrent :
annuelle du travail pour la branche ou la pro- - l’ensemble des bourses attribuées aux étudiants
fession concernée. français ou de l’Union européenne par le minis-
tère de l’Enseignement supérieur et de la
recherche, (bourses sur critères sociaux, com-
L’action sociale des pléments de mérite et de mobilité) à l’excep-
CROUS tion des allocations de recherche attribuées
après le Master2, sur des critères d’excellence
scientifique ;
Les CROUS disposent d’une équipe de
- la majeure partie des bourses du
157 assistants sociaux exerçant dans les
gouvernement français pour les étudiants
centres régionaux et les universités. Ils assu-
étrangers (voir partie : L’étudiant étranger
rent un travail d’information, d’accueil, de sou-
boursier du gouvernement français p. 257) ;
tien psychologique et d’aide morale et
- les bourses provenant de legs ou de
matérielle. Ils participent aussi à l’accueil et à
fondations ;
l’intégration de près de 3 000 étudiants han-
- les prêts d’honneur (pour les étudiants
dicapés.
français en fin de scolarité qui ne peuvent
prétendre à une bourse).
Le fonds national d’aide d’urgence (FSU) est
une aide ponctuelle de l’État qui permet aux
La réforme des aides sociales annoncée en
CROUS d’accorder une aide financière excep-
septembre 2007, simplifie les critères d’attri-
tionnelle, d’un montant limité, aux étudiants
bution des bourses sur critères sociaux et à
en difficulté passagère.
vocation à permettre une augmentation du
nombre de boursiers de 10 % (50 000 bour-
Où faire la demande d’aide financière ? siers) en 2008/2009.
Les aides sont sollicitées auprès des assistantes Une réévaluation de 2,5 % des taux et
sociales qui présentent des dossiers anonymes barème a été effectuée dès la rentrée de sep-
à une commission du CROUS : celle-ci décide tembre 2007 ainsi que la création d’un 6e éche-
de l’attribution de l’aide sur la base de critères lon de bourse pour les revenus les plus
sociaux et universitaires. modestes à partir de janvier 2008.
Deux dispositifs complémentaires aux bour-
ses sur critères sociaux sont mis en place pour
2008/2009 :
- Complément mérite pour les bacheliers
mention “Très Bien” et pour 5 % des lauréats
de licence.
- Complément mobilité pour les étudiants
effectuant un séjour à l’étranger d’un trimes-
tre ou d’un semestre.

79 - Je vais en France
3 L’installation en France

La politique culturelle La réalisation de projets culturels


des CROUS et citoyens
Le dispositif “Culture-ActionS” est destiné
La politique culturelle du réseau des Œuvres à apporter aux étudiants un soutien financier
Universitaires et Scolaires est menée dans dans leurs initiatives culturelles ainsi que dans
chaque région en partenariat avec les univer- des projets réalisant à la fois leurs aspirations
sités et l'ensemble des partenaires institu- personnelles et leur permettant d’être mieux
tionnels locaux (collectivités territoriales et reconnus pour leur apport à la vie de la Cité.
locales, DRAC, DRJS…) et naturellement avec Plus de 1000 projets sont ainsi soutenus
les associations étudiantes. chaque année par le biais du dispositif Culture-
ActionS.
Deux axes :
Deux fonds spécifiques permettent d'ac-
- faire en sorte que l’étudiant soit un acteur compagner les projets étudiants :
et un vecteur essentiel de la culture en lui - Le fonds Culture : il permet de financer
apportant une aide déterminante, financière et des projets réalisés sous de multiples formes
matérielle : aide financière aux projets, aide (festival, rencontres, concerts, expositions…)
logistique (prêt de salle spécialisée, prêt de dans un domaine artistique : théâtre, littéra-
matériel…). En ce sens, le réseau des Œuvres ture, cinéma, photographie, arts graphiques,
Universitaires et Scolaires entend favoriser tou- danse, musique, création multimédia, pein-
tes les formes d’engagement des jeunes dans ture, sculpture…
la vie collective et associative,
- Le fonds ActionS : il est destiné au finan-
- développer l’éveil et l’intérêt des étudiants cement des projets étudiants relevant des
pour la création artistique en facilitant au domaines de l'engagement : citoyenneté, soli-
plan financier et tarifaire l’accueil du plus darité, environnement, sport, solidarité inter-
grand nombre à la diversité culturelle : musées, nationale, économie, ainsi que les projets
expositions, concerts, spectacles vivants… d'animation des lieux de vie étudiante (rési-
dences universitaires, restos U, campus…)
Les initiatives culturelles tant institution-
nelles qu’étudiantes sont nombreuses et tra- Le montant des aides accordées est fixé par
duisent la richesse des actions des CROUS. une commission régionale, en fonction de l'in-
térêt du projet et surtout de ses retombées
Les domaines d’action des CROUS pour les étudiants.
Les services culturels des CROUS inter- Le projet doit être cofinancé et accompa-
viennent principalement dans 6 domaines : gné d'un budget détaillé et rigoureux. Une aide
- le soutien aux projets culturels et citoyens méthodologique peut être apportée à l’étudiant
- le soutien aux pratiques amateurs par le service culturel (guides, annuaires,
- l’animation des résidences et des campus contacts institutionnels, montage de dossier,
- l’organisation d’opérations interrégiona- recherches de financements).
les d’intérêt national. Ce sont les divers
concours lancés à destination des étu- Les meilleurs projets étudiants financés par
diants les CROUS concourent pour le prix national
- la gestion de salles de spectacles Culture - ActionS, organisé par le CNOUS.
- la mise en place d’une politique de tarifs La remise des prix a lieu à Paris. Elle est
préférentiels accompagnée d’une présentation de l’action
- l'aide aux associations étudiantes cultu- réalisée par le porteur de projet.
relles et/ou d’intérêt général.

80 - Je vais en France
3
Les Œuvres universitaires
au service des étudiants

Des activités culturelles animées par des étu-


diants ou des intervenants professionnels sont
organisées tout au long de l’année universitaire
dans les résidences universitaires : ateliers ou
clubs théâtre, écriture, danse, musique, échecs,
photo… Les étudiants peuvent proposer leur
candidature pour devenir animateur ou s’ins-
crire dans les ateliers existants.

Le soutien aux pratiques amateurs Les cités universitaires disposent égale-


Cafétérias, Restos’U, Résidences universi- ment, selon les sites, d’équipements permet-
taires, maison de l’étudiant sont ouverts aux tant aux étudiants résidents d’accéder à de
“étudiants artistes” ou aux troupes étudiantes nombreuses activités : foyers, bibliothèques, sal-
amateurs. les spécialisées (piano, ping-pong, informa-
tique, TV, vidéo-clubs…).
Les services culturels des CROUS mettent
en relation les étudiants qui souhaitent orga- Les concours
niser un concert, une pièce de théâtre, une ren- Cinq concours nationaux ou internatio-
contre, un débat avec les structures pouvant naux sont organisés chaque année par les
les accueillir. CROUS sous l’égide du CNOUS, dans des
domaines aussi divers que :
Exemple: Salles spécialisées, caissons de • l’écriture de nouvelles
répétition, salles de spectacles…certains • la photographie
CROUS mettent à la disposition des étudiants • la bande dessinée
musiciens et des troupes amateurs des lieux • le court-métrage
de répétition. De même, les CROUS mettent • la musique
à disposition des étudiants des espaces d’ex-
position qui peuvent être situés selon les cas Dans chaque CROUS, un jury régional se
dans les restaurants universitaires ou dans des réunit pour sélectionner les meilleures oeu-
galeries d’art. vres qui concourent ensuite au niveau natio-
nal.
L’animation des résidences Le dernier né dans la série des concours:
et des Campus le tremplin musical “Musiques de RU” orga-
nisé par le CROUS de Bordeaux, sous l'égide
Pendant toute l’année universitaire, les du CNOUS. Il est ouvert à tous les étudiants
CROUS proposent aux étudiants des specta- artistes qui doivent envoyer une maquette au
cles ou des concerts dans les cités et restau- CROUS de leur académie.
rants universitaires. Des animations variées
sont offertes à l’occasion de la semaine du goût,
du printemps des poètes, du nouvel an chinois Renseignements et règlements auprès du
ou tout simplement lors de certains repas service culturel des CROUS et sur le site
(repas à thème avec éventuellement spectacles internet : www.cnous.fr
de danse, théâtre, musique…).

81 - Je vais en France
3 L’installation en France

Les espaces culturels et la découverte L’Office


d’univers artistiques variés Franco-Allemand
Certains CROUS (Besançon, Caen, Dijon, pour la jeunesse
Nancy - Metz, Montpellier, La Réunion) gèrent
des salles de spectacles qui proposent aux étu- L´Office franco-allemand pour la Jeunesse
diants des programmations originales, souvent (OFAJ) est une organisation au service de la
tournées vers la jeune création contemporaine. coopération franco-allemande, créée en 1963
pour développer les relations entre la jeunesse
Ces salles peuvent également être mises à française et la jeunesse allemande.
la disposition de troupes étudiantes selon des
modalités propres à chaque site. Dans le domaine de l’enseignement supé-
rieur, l’action de l’OFAJ vise à faciliter la mobi-
Les services de billetterie lité des étudiants et des jeunes chercheurs dans
Mis en place dans certains CROUS, des ser- l’espace franco-allemand et international ainsi
vices de billetterie permettent aux étudiants que l’acquisition de compétences-clés pour une
de bénéficier de places à tarif réduit pour des carrière internationale.
spectacles à l'affiche dans leur ville (théâtre,
concerts, opéra, danse, variétés...). L’OFAJ soutient des rencontres d‘étudiants,
des séminaires binationaux, etc. mais aussi
Les partenariats avec les associations des programmes individuels (bourses de
séjours d’études, de stages pratiques, de séjours
étudiantes et / ou culturelles
professionnels pour jeunes diplômés, de cours
Le réseau des Œuvres universitaires et sco- de langue intensif, etc.)
laires, par sa vocation qui est d’aider et d’ac-
compagner les étudiants dans de nombreux L’OFAJ s’appuie sur les réseaux entre par-
domaines (restauration, logement, bourses, tenaires universitaires et entre organismes
action sociale et culturelle), est amené à tra- en charge de la vie étudiante dans les deux pays,
vailler régulièrement et en étroite collabora- notamment le CNOUS et les CROUS,
tion avec certaines associations étudiantes le Deutsches Studentenwerk et les
porteuses de projets culturels et ou d’intérêt Studentenwerke.
général.

Les partenariats menés avec ces associations Office Franco-Allemand pour la Jeunesse
permettent d’offrir aux étudiants qui le sou- 51, rue de l´Amiral-Mouchez
haitent, la possibilité de s’investir dans des 75013 Paris
actions culturelles, citoyennes ou solidaires. Tél. : 01 40 78 18 18
Ils permettent d’affirmer le rôle prépon- Pour en savoir plus, se connecter sur le site
dérant du réseau au sein de la population étu- internet : www.ofaj.org
diante.

82 - Je vais en France
3
Les Œuvres universitaires
au service des étudiants

- les résidences internationales qui per-


mettent d’accueillir chercheurs et enseignants
étrangers ;

- l’aide sociale d’urgence, qui est largement


utilisée pour secourir des étudiants étrangers
en difficulté ;

- les guichets uniques et les espaces de ren-


trée qui regroupent l’ensemble des services
et administrations auxquels les étudiants doi-
Étudiants étrangers : vent s’adresser pour leur installation : préfec-
l’accueil des Œuvres ture, logement, banque, CAF, universités…
universitaires les étudiants relais, à la rentrée, et les
tuteurs tout au long de l’année ;
L’effort déployé par le réseau des œuvres - les activités culturelles organisées pour les
universitaires pour améliorer l’accueil des étudiants en général ou spécifiquement pour
étudiants étrangers qui viennent en France dans les étudiants étrangers :
le cadre de mobilités de tous types : les bour- - réception d’accueil, de départ, à l’occasion
siers certes et les étudiants en échanges struc- des fêtes,
turés entre établissements mais aussi la grande - repas gastronomiques régionaux, dîners de
masse des étudiants étrangers individuels. Noël,
- visites de sites touristiques, culturelles,
Au delà de la question du logement, ce sont voire industriels,
les dispositifs d’accueil globaux qui sont mis - journées, week-ends, excursions, voya-
en place par les centres régionaux. Parmi les ges, croisières,
mesures que cette enquête signale il faut rete- - offre de livres sur la région,
nir particulièrement : - places dans les spectacles de la ville…

- les cellules logement en ville qui mettent De plus en plus ces mesures font l’objet de
à disposition des étudiants une offre de loge- convention entre les CROUS et les établisse-
ment chez des bailleurs privés. Dans certains ments d’enseignement supérieur, dans une
CROUS ont été organisées des campagnes de logique de politique de site qui intéresse les
communication très pertinentes à base de car- collectivités locales. Des informations utiles
tes postales, pour inciter les propriétaires à sont disponibles sur les sites internet des dif-
accueillir des étudiants ou en ciblant des férents CROUS aux rubriques “étudiants étran-
populations particulières, par exemple des gers” ou “international”.
personnes âgées disposant de chambres à
échanger contre des services. Sur le site du CNOUS se trouve également
de multiples informations en particulier sur les
- les dispositifs d’aide pour les dépôts de deux points d’accueil bien connus des étudiants
garantie ou de caution solidaire exigés par les du monde entier :
bailleurs ;
- l'espace accueil à Roissy (Terminal 2 F
niveau Arrivée porte 4) ouvert tous les jours
de 7h à 22h.

- l'espace accueil rue Jean Calvin à Paris (5e),


à proximité des services de la SDAI indispen-
sable à cet accueil intégré.

83 - Je vais en France
3 L’installation en France

84 - Je vais en France
3
Les Œuvres universitaires
au service des étudiants

Pratique
Les Centres régionaux et locaux des Œuvres universitaires et scolaires

Légende des adresses : ➥ Centre régional (CROUS)


➤ Centre local (CLOUS) ou antenne d’accueil

• Aix-Marseille • Bordeaux
➥ 6 avenue Benjamin Abram ➥ 18, rue du Hamel
13621 Aix-en-Provence Cedex 1 BP 63,
Tél. : 04 42 16 13 13 33033 Bordeaux Cedex
Tél. : 05 56 33 92 00
➤ 3 Place Victor Hugo,
13331 Marseille Cedex 3 ➤ 7, rue Saint John Perse,
Tél. : 04 91 62 83 83 64011 Pau
www.crous-aix-marseille.com.fr Tél. : 05 59 30 89 00
www.crous-bordeaux.fr
• Amiens
➥ 25, rue Saint Leu • Caen
BP 541 ➥ 23, avenue de Bruxelles
80005 Amiens Cedex 1 BP 5153
Tél. : 03 22 71 24 00 14070 Caen Cedex 5
www.crous-amiens.fr Tél. : 02 31 56 63 00
www.unicaen.fr
• Antilles-Guyane
➥ Campus universitaire de Fouillole • Clermont-Ferrand
BP 444 ➥ 25, rue Étienne Dolet
97164 Pointe-à-Pitre Cedex 63037 Clermont-Ferrand Cedex 1
Tél. : 0 590 / 89 46 60 Tél. : 04 73 34 44 00
www.crous-clermont.fr
➤ Cité Universitaire de Cayenne
Route de Baduel • Corte
BP 522 ➥ 7, avenue Jean Nicoli,
97332 Cayenne Cedex BP 55
Tél. : 0 594 / 37 85 00 20250 Corte
Tél. : 04 95 45 30 00
➤ Résidence Universitaire de Schoelcher
www.crous-corse.fr
BP 7208
97275 Schoelcher • Créteil
Tél. : 0 596 / 61 36 73 ➥ 70, avenue du Général de Gaulle
www.crous-antillesguyane.fr 94010 Créteil Cedex
Tél. : 01 45 17 06 60
• Besançon
www.crous-creteil.fr
➥ 38, avenue de l’Observatoire
BP 31021
25001 Besançon Cedex 3
Tél. : 03 81 48 46 00
www.crous-besancon.fr

85 - Je vais en France
3 L’installation en France

Pratique
Les Centres régionaux et locaux des Œuvres universitaires et scolaires

• Dijon • Lyon - Saint-Etienne


➥ 3, rue du Docteur Maret, ➥ 59, rue de la Madeleine
BP 450 69365 Lyon Cedex 07
21012 Dijon Cedex Tél. : 04 72 80 17 70
Tél. : 03 80 40 40 40
➤ 11, rue Tréfilerie
www.crous-dijon.fr
42023 Saint Étienne Cedex 2
• Grenoble Tél. : 04 77 81 85 50
➥ 5, rue d’Arsonval www.crous-lyon.fr
BP 187,
• Montpellier
38019 Grenoble Cedex.
➥ 2, rue Monteil,
Tél. : 0825 001 049
BP 5053 Montpellier-Justice
➤ 17, rue du Chaney 34033 Montpellier Cedex
73000 Jacob Bellecombette Tél. : 04 67 41 50 00
Tél. : 04 79 69 57 45 Accueil des Étudiants Internationaux :
www.crous-grenoble.fr Tél. : 04 67 41 50 38
• La Réunion ➤ Perpignan
➥ 20, rue Hippolyte Foucque 52, avenue de Villeneuve
97490 Sainte Clotilde BP 1025
LA REUNION 66101 Perpignan
Tél. : 0 262 / 48 32 32 Tél. : 04 68 50 99 62
http://crous-reunion.cnous.fr Guichet unique : 04 68 50 97 95
www.crous-montpellier.fr
• Lille
➥ 74, rue de Cambrai, • Nancy - Metz
59043 Lille Cedex ➥ 75, rue de Laxou
Tél. : 03 20 88 66 00 54042 Nancy Cedex
Tél. : 03 83 91 88 00
• Valenciennes
➤ Rue du chemin vert, ➤ 42 Île-du-Saulcy
59326 Valenciennes Cedex BP 587,
Tél. : 03 27 28 39 60 57010 Metz Cedex 1
www.crous-lille.fr Tél. : 03 87 31 61 61
www.crous-nancy-metz.fr
• Limoges
➥ 39 G, rue Camille Guérin
BP 93630
87036 Limoges Cedex 1
Tél. : 05 55 43 17 00
www.crous-limoges.fr

86 - Je vais en France
3
Les Œuvres universitaires
au service des étudiants

Pratique
Les Centres régionaux et locaux des Œuvres universitaires et scolaires

• Nantes • Orléans - Tours


➥ 2, boulevard Guy Mollet ➥ 17, avenue Dauphine,
BP 52213 45072 Orléans Cedex 2
44072 Nantes Cedex 03 Tél. : 02 38 22 61 61
Tél. : 02 40 37 13 13
➤ Accueil des étudiants, étrangers
➤ Jardin des Beaux Arts Terrasse du Forum
35, boulevard du Roi René rue de Tours
BP 5128 45072 Orléans Cedex 2
49051 Angers Cedex 2 Tél. : 02 38 24 27 01
Tél. : 02 41 25 45 80
➤ Boulevard de Lattre-de-Tassigny
➤ 22 Boulevard Charles Nicolle 37041 Tours Cedex
72000 Le Mans Tél. : 02 47 60 42 42
Tél. : 02 43 28 60 70 www.crous-orléans-tours.fr
www.crous-nantes.fr
• Paris
• Nice - Toulon ➥ 39, avenue Georges-Bernanos
➥ 18, avenue des Fleurs, 75231 Paris Cedex 05
06050 Nice Cedex 1 Tél. : 01 40 51 36 00
Tél. : 04 92 15 50 50 www.crous-paris.fr
➤ Avenue de l’Université • Poitiers
BP 127 ➥ 15, rue Guillaume VII Le Troubadour
83957 La Garde Cedex BP 629
Tél. : 04 94 08 83 00 86022 Poitiers Cedex
www.crous-nice.fr Tél. : 05 49 60 88 00
www.crous-poitiers.fr
• Reims
➥ 34, boulevard Henry Vasnier
BP 2751
51063 Reims Cedex
Tél. : 03 26 50 59 00
www.crous-reims.fr

87 - Je vais en France
3 L’installation en France

Pratique
Les Centres régionaux et locaux des Œuvres universitaires et scolaires

• Rennes • Toulouse
➥ 7, place Hoche ➥ 58, rue du Taur,
CS 26428 BP 7096
35064 Rennes Cedex 31070 Toulouse Cedex 7
Tél. :02 99 84 31 31 Tél. : 05 61 12 54 00
www.crous-toulouse.fr
➤ Plateau du Bouguen,
BP 88710 • Versailles
2, avenue Le Gorgeu ➥ 145bis, boulevard de la Reine
29287 Brest Cedex BP 563
Tél. : 02 98 03 38 78 78005 Versailles Cedex
www.crous-rennes.fr Tél. : 01 39 24 52 00
www.crous-versailles.fr
• Rouen
➥ 3, rue d’Herbouville ➤ Résidence Jean-Zay
76042 Rouen Cedex 1 Route de Versailles
Tél. : 02 32 08 50 00 92763 Antony
Tél. : 01 46 74 63 71
➤ 45 bis, rue Casimir Delavigne
76600 Le Havre ➤ 8, allée de l’Université
Tél : 02 35 19 74 74 92001 Nanterre Cedex
www.crous-rouen.fr Tél. : 01 41 20 32 04
• Strasbourg
➥ 1, quai du Maire-Dietrich
BP 50168
67004 Strasbourg Cedex
Tél. : 03 88 21 28 00
➤ Maison de l’étudiant
1, rue Werner
68093 Mulhouse Cedex
Tél. : 03 89 33 64 64
http://crous-strasbourg.cnous.fr

88 - Je vais en France
3 L’installation en France

LE SPORT UNIVERSITAIRE
EN FRANCE
Le sport universitaire en France relève : Observation : les UFR STAPS (Unité de
1/ dans les universités, du Service Formation et de Recherche des Sciences
Universitaire (ou Inter Universitaire) des Techniques des Activités Physiques et
Activités Physiques et Sportives (S.U.A.P.S ou Sportives) ou des facultés des Sciences du
S.I.U.A.P.S.), chargé de la gestion et du bon Sport et de l’Education Physique et Sportive.
fonctionnement des équipements sportifs Elles ont une mission de formation et de
universitaires et du développement de la recherche dans la filière “métiers du sport et
pratique sportive chez les étudiants. De activités physiques et sportives”. Les effectifs
nombreuses universités perçoivent un droit étudiants en STAPS sont en constante
sportif auprès des étudiants. progression.
2/ dans les Grandes Ecoles, des services des Terrains et installations : ce sont les S(I)UAPS
sports qui s’occupent de la pratique sportive et les services des sports de certaines
de leurs étudiants. La situation dans les collectivités locales qui gèrent les centres
“écoles” est très diversifiée. Il existe des sportifs et les terrains.
écoles de statut privé et des écoles publiques. Entraînement : les entraînements pour tout
Les activités sportives peuvent être obligatoires. le public universitaire sont organisés par les
3/ des Associations Sportives d’étudiants qui S(I)UAPS, les services des sports des
permettent aux étudiants de tout établissement grandes écoles et autres établissements de
d’enseignement supérieur (universités, grandes l’enseignement supérieur ainsi que les
écoles, IUT, BTS, écoles paramédicales, etc.) de associations sportives affiliées à la FFSU.
participer à des rencontres sportives de type La pratique du sport universitaire n’est pas
corporatif au sein de la FFSU (Fédération gratuite : une cotisation est demandée à
Française du Sport Universitaire). Elle a pour l’adhérent.
mission notamment la promotion et l’organisation
de la pratique de la compétition sportive La Cité internationale universitaire de Paris pro-
amateur. Chaque étudiant paie une licence. pose plus de 50 activités sportives aux
4/ des Clubs Universitaires regroupés en étudiants, qu'ils soient ou non résidents : de l'es-
Union Nationale des Clubs Universitaires crime à la capoeira, du tennis au taekwando, tou-
(U.N.C.U.) qui sont des associations ayant tes les couleurs du sport : www.ciup.fr/sport.htm
passé des conventions avec des universités. Ils
assument avec constance une vocation de La FFSU a pour missions :
trait d’union entre étudiants et non étudiants,
de carrefour entre l’université et la cité. Ils sont • la promotion et l’organisation de la pra-
à la fois devanture de l’université sur la cité tique de la compétition sportive amateur ;
et fenêtre ouverte pour la cité sur l’université. • la conciliation entre la pratique sportive et
Les étudiants peuvent participer aux activités la poursuite des études dans l’enseignement
sportives mais aussi aux tâches de gestion ou supérieur ;
d’animation. Chaque étudiant peut s’inscrire • la délivrance des titres de champion de
au club universitaire à un tarif étudiant. France universitaire ;
• la représentation du sport universitaire
français auprès des instances sportives
nationales et internationales.

89 - Je vais en France
3 L’installation en France

La FFSU, c’est : La FFSU, en plus de ses missions nationales,


90 000 licenciés ; participe à des rencontres internationales
28 comités régionaux du sport universitaire (Championnats du monde universitaire) et
(CRSU) ; et dans certains départements des tous les deux ans, aux Universiades, véritables
comités départementaux du sport universitaire Jeux Olympiques Universitaires, tant par le
(CDSU). nombre que la qualité des concurrents.
Ses activités :
Elle compte 55 sports individuels et 9 Ses formations : formation d’arbitres,
sports collectifs et organise 38 championnats juges, animateurs, dirigeants, organisateurs
et 26 coupes de France. de manifestations sportives.

Pratique
Les directions régionales de la F F SU
• Aix-Marseille • Bordeaux
16, rue Bernard du Bois Stadium Rocquencourt
13001 Marseille Domaine universitaire
Tél. : 04 91 90 91 38 18 avenue Jean Babin
E-mail : sport-u-marseille@wanadoo.fr 33600 Pessac
www.sports-u-marseille.com Tél. : 05 57 35 60 51 ou 05 57 35 60 50
E-mail : crsu33@wanadoo.fr
• Amiens
IUT, avenue des Facultés • Caen
80000 Amiens Esplanade de la Paix
Tél. : 03 22 53 40 08 14032 Caen Cedex
E-mail : crsu.amiens@wanadoo.fr Tél. : 02 31 56 55 54
www.crsu-amiens.fr.com E-mail : crsu.basse-normandie@unicaen.fr
www.unicaen.fr
• Antilles-Guyane
CRSU - BP 250
• Clermont-Ferrand
Campus de Fouillole
30, rue Etienne Dolet
97157 Pointe à Pitre Cedex
63000 Clermont-Ferrand
Tél. : 05 90 48 92 78
Tél. : 04 73 29 39 40
E-mail : tony.feuillard@univ-aq.fr
E-mail : ffnsuclermont-fd@wanadoo.fr
SUAPS - Univ. Antilles-Guyanne - BP 7209 www.sport-u-clermont.com
97233 Schoelcher
Tél. : 05.96.72.73.21 • Corse
E-mail : suaps@martinique.univ-ag.fr Université de Corte
20250 Corte
• Besançon Tél. : 04 95 45 02 02
Gymnase universitaire de la Bouloie E-mail : franceschi@univ-corse.fr
Rue Laplace
25000 Besançon
Tél. : 03 81 66 61 16
E-mail : crsu.besancon@univ-fcomte.fr

90 - Je vais en France
Le sport universitaire en France
3

Pratique
Les directions régionales de la F F SU

• Créteil • Lyon
2, rue Tirard 43, boulevard du 11 novembre 1918
94000 Créteil 69622 Villeurbanne Cedex
Tél. : 01 48 99 64 00 Tél. : 04 72 44 80 89
E-mail : crsucreteil@free.fr E-mail : ffsulyon@univ-lyon1.fr
www.sport-u-idf.com www.sport-u-lyon.com
• Dijon • Montpellier
Maison des sports, campus universitaire Centre Sportif Universitaire
Montmuzard - BP 27877 532, avenue du Pr. Emile Jeanbrau
21078 Dijon Cedex 34090 Montpellier
Tél. : 03 80 39 67 91 Tél. : 04 67 14 39 18
E-mail : fnsu-crsu@u-bourgogne.fr
E-mail : ffsu@univ-montp2.fr
• Grenoble www.sport-u-montpellier.com
Domaine universitaire
• Nancy-Metz
allée de la Passerelle
Pôle universitaire européen
38400 Saint-Martin-d’Hères
Tél. : 04 76 82 44 10 34, cours Léopold
E-mail : crsu@ujf-grenoble.fr 54052 Nancy Cedex
www.sport-u-grenoble.com Tél. : 03 54 40 54 31
E-mail : sportu@europole.u-nancy.fr
• Lille www.sport-u-nancy.com
CSU, 180, avenue Gaston Berger
59000 Lille • Nantes
Tél. : 03 20 52 59 91 1, rue Douarnenez
E-mail : crsu.lille@orange.fr 44300 Nantes
www.sport-u-lille.com Tél. : 02 40 94 49 50
E-mail : sportunantes@free.fr
• Limoges
www.sport-u-nantes.com
Gymnase universitaire de la Borie
185, rue A. Thomas • Nice
87100 Limoges CSU Valrose
Tél. : 05 55 77 43 20 65, avenue de Valrose
E-mail : ffsportu@unilim.fr 06100 Nice
www.unilim.fr Tél. : 04 93 84 99 17
E-mail : ffsportu@unice.fr
www.sport-u-nice.com

91 - Je vais en France
3 L’installation en France

Pratique
Les directions régionales de la F F SU

• Orléans-Tours • La Réunion
Maison des sports SUAPS
1240, rue de la Bergeresse 15, avenue René Cassin
45160 Olivet BP 7151
Tél. : 02 38 49 88 88 97715 Saint-Denis Cedex 09
E-mail : crsportu.orleans@wanadoo.fr Tél. : 00 262 93 83 59
www.sport-u-orleans.com E-mail : ffsu@univ-reunion.fr
• Paris • Rouen
CIUP - Espace Sud CSU, 33 boulevard Siegfried
9 F boulevard Jourdan 76821 Mont Saint Aignan Cedex
75014 Paris Tél. : 02 32 10 07 03
Tél. : 01 43 13 13 60 ou 01 43 13 13 61 E-mail : crsu@univ-rouen.fr
E-mail : crsuparis@wanadoo.fr www.sport-u-hnormandie.com
www.sport-u-idf.com
• Strasbourg
• Poitiers CSU, rue Gaspard Monge
2 bis, allée Jean Monnet 67000 Strasbourg
86000 Poitiers Tél. : 03 88 60 55 96
Tél. : 05 49 36 62 90 E-mail : fnsu.strasbourg@wanadoo.fr
E-mail : ffsportu.poitiers@wanadoo.fr www.sport-u-strasbourg.com
www.sport-u-poitiers.com
• Toulouse
• Reims Université Paul Sabatier - Bâtiment 1A,
UFR Sciences 118, route de Narbonne
Moulin de la Housse 31062 Toulouse Cedex 9
BP 1039 Tél. : 05 61 55 65 00
51687 Reims Cedex 2 E-mail : sportu.toulouse@cict.fr
Tél. : 03 26 9131 31 www.sportu-toulouse.com
E-mail : ffsu@univ-reims.fr
• Versailles
www.sport-u-reims.com
FF Sport U – CR Sport U Versailles
• Rennes BP 146
Université II, la Harpe 92185 Antony Cedex
2, rue du Doyen Denis-Leroy Tél. : 01 46 74 63 93
35044 Rennes Cedex E-mail : fnsuver@club-internet.fr
Tél. : 02 99 14 20 31 www.sport-u-idf.com
E-mail : ffsportu.rennes@freesbee.fr
http://ffsportu.rennes.free.fr Le siège de la FFSU
FF SPORT U
108 avenue de Fontainebleau
94270 Le Kremlin-Bicêtre
Tél. : 01 58 68 22 75
E-mail : federation@sport-u.com
Site internet : www.sport-u.com

92 - Je vais en France
3 L’installation en France

LA SECURITE SOCIALE ET
LES MUTUELLES ETUDIANTES
Sécurité sociale - avoir moins de 28 ans au 1er octobre de
l’année universitaire en cours ; l'âge limite peut
être reculé dans certains cas (longue maladie
La couverture sociale obligatoire ou maternité, études universitaires longues) ;
La couverture sociale normale d’un étudiant, - présenter obligatoirement un document
qu’il soit de nationalité française ou étrangère, ou un titre attestant la régularité du séjour.
se fait par l’affiliation au régime étudiant de la
Sécurité sociale qui n’est que la forme adaptée Les remboursements
du régime général de la Sécurité Sociale en
La Sécurité sociale fixe des tarifs appelés
France (voir chapitre 4, p. 112).
tarifs de convention (TC).
Les ressortissants de l’EEE (Espace
L’affiliation à la Sécurité sociale donne droit
Economique Européen), qui se rendent en
à des remboursements dont le pourcentage
France pour y poursuivre des études, peuvent
est calculé sur la base des tarifs de convention
être exonérés de la cotisation du régime
(entre 60% et 100% du TC selon leur nature).
étudiant s’ils sont en possession de l’un des
C’est la raison pour laquelle une
formulaires suivants : E106, E109, E111, E128,
complémentaire santé proposée par les
E121 ou encore d’une attestation d’affiliation
mutuelles étudiantes, est indispensable pour
à un régime d’assurance maladie conventionnel
combler la différence entre le TC et le
ou d’assurance maladie privée les couvrant
remboursement de la Sécurité Sociale, voir
eux-mêmes et les membres de leur famille qui
éventuellement pour couvrir les frais supérieurs
les accompagnent le cas échéant, pour l’ensemble
au TC (dépassements).
des risques auxquels ils peuvent être exposés
pendant leur séjour en France. Cette attestation
d’assurance maladie devra être de la même La couverture maladie universelle
durée que celle de l’année universitaire (soit La loi du 27 juillet 1999 institue au 1er janvier
du 1er octobre au 30 septembre suivant). 2000 une couverture maladie universelle,
L’affiliation à la sécurité sociale s’effectue en couvrant les prestations de base (C.M.U.)
même temps que l’inscription administrative et les prestations mutualistes (C.M.U.
universitaire, moyennant le paiement d’une complémentaire). Si la C.M.U. de base ne
cotisation. concerne pas la majorité des étudiants étrangers,
Les étudiants boursiers du gouverne- puisqu’ils sont le plus souvent affiliés au régime
m ent français sont exonérés du paie- étudiant de Sécurité Sociale, les prestations
m ent de cette cotisation. mutualistes peuvent concerner les étudiants
étrangers répondant à certains critères de
Conditions d’affiliation résidence et de ressources. Chaque bénéficiaire
de la C.M.U. complémentaire désigne pour la
Pour avoir droit à la Sécurité Sociale
gérer un organisme d’assurance maladie, soit
étudiante, il faut :
un organisme complémentaire qui peut être une
- être inscrit dans un établissement
mutuelle étudiante. Pour plus de renseignements
d’enseignement supérieur agréé par la Sécurité
sur la CMU, adressez-vous à la caisse primaire
sociale ;
d’assurance maladie de votre lieu d'études.

93 - Je vais en France
3 L’installation en France

Les mutuelles La Mutuelle des Etudiants


étudiantes La Mutuelle des Etudiants (LMDE), est la seule
mutuelle étudiante nationale avec 153 points
d’accueils, une plateforme téléphonique avec des
En France la Mutualité Etudiante est com- opérateurs parlant anglais et espagnol.
posée : Pour joindre cette plate forme (Phone
- D’une mutuelle nationale : La Mutuelle des Campus), composer le 3260 et dire “LMDE”.
Etudiants (LMDE) implantée sur l’ensemble du
territoire (métropole et Outre Mer). Au service des étudiants, la LMDE a mis en
- De 9 mutuelles régionales. place de nombreux accords “tiers payant” avec
des pharmacies et des établissements de soins
Par délégation de la Caisse Nationale dont des hôpitaux ou des cliniques. Ces accords
d’Assurance Maladie (CNAM), ces mutuelles permettent à l’étudiant d’être dispensé de l’a-
gèrent le Régime Etudiant de Sécurité sociale. vance de tout ou partie des dépenses de santé.
Pour l'accueil des étudiants étrangers, la
Elles proposent également, pour des cotisa- LMDE propose toute une gamme de docu-
tions relativement faibles au regard des rem- mentation (en français et en anglais) spéciale-
boursements proposés, des complémentaires ment conçue pour les étudiants étrangers :
santé adaptées aux attentes et besoins des étu-
diants. Ces complémentaires santé, qui varient Guide de la protection sociale en France en
selon les mutuelles et les niveaux de garanties français et en anglais. Fiches pédagogiques sur
choisis, permettent aux étudiants une meilleure la Sécurité sociale en anglais, espagnol, allemand,
prise en charge de leurs dépenses de santé. Italien, arabe et chinois.
Les mutuelles remboursent tout ou partie Soucieuse d'accueillir les étudiants étrangers
du ticket modérateur, c’est-à-dire la différence dans les meilleures conditions, ses conseillers
entre les tarifs de la Sécurité sociale pour les téléphoniques parlent anglais et espagnol.
soins, les médicaments ou les hospitalisations
et le remboursement de la Sécurité sociale. La LMDE offre une gamme de complémen-
taires santé adaptées aux attentes des étu-
Les mutuelles proposent, également, la cou- diants ;3 niveaux de couverture sont proposés.
verture de risques responsabilité civile (accident
causé à autrui), accident, invalidité. La LMDE offre également diverses assurances :
Responsabilité Civile, accident, assistance, habi-
Ces mutuelles proposent enfin divers assu- tation, auto,…
rances permettant aux étudiants d’étudier en
toute tranquillité : assurance habitation, assu- En partenariat avec les Banques Populaires, la
rance auto ou encore assurance stages à LMDE a construit une offre permettant de faci-
l’étranger. liter l'accès au logement.

Pratique
Boursiers

Ces dossiers sont gérés par un organisme EGIDE) bénéficient d’une garantie maximale
gestionnaire. (couverture sociale et assurance).
• Les boursiers gérés par un opérateur
désigné par le ministère des Affaires
étrangères et européennes (CNOUS et

94 - Je vais en France
3
La sécurité sociale
et les mutuelles étudiantes

de l’Est) est en Alsace-Lorraine et


Champagne-Ardennes ;
- la SMEBA : (Société Mutualiste des
Etudiants de Bretagne Atlantique) est
présente en Bretagne et en Pays de Loire;
- la SMECO : (Société Mutualiste des
Etudiants du Centre Ouest) dans les
régions Centre et Poitou-Charente ;
- la SMENO : (Société Mutualiste des
Etudiants du Nord-Ouest) couvre le Nord
Pas-de-Calais, la Normandie et la Picardie;
La LMDE est partenaire du CNOUS pour la - la SMERAG : (Société Mutualiste des
gestion des étudiants étranges boursiers : Etudiants de la Région Antilles Guyane)
BGE, BGF. couvre les Antilles Guyane ;
Pour toute information : - la SMEREB : (Société mutualiste des
Etudiants des Régions Bourgogne et
La Mutuelle des Etudiants Franche-Comté) est présente en
37, rue Marceau Bourgogne et en Franche-Comté ;
BP 210
94203 Ivry-sur-seine - la SMEREP : (Société Mutualiste des
Tél. : 3260 dites “LMDE” Etudiants de la Région Parisienne) est la
www.lmde.fr mutuelle de l’Ile-de-France ;
Les points d'accueil de la LMDE figurent en - la SMERRA : (Société Mutualiste des
Annexes, Adresses utiles, p.190. Etudiants de la Région Rhône-Alpes et
Auvergne) couvre les régions Rhône-
Alpes et Auvergne ;
L’USEM - VITTAVI est présente en Midi-Pyrénées,
Aquitaine, Limousin et sur l’Île de la
Les 6 mutuelles Étudiantes Régionales de Réunion.
l’USEM (Union national des Sociétés Étudiantes
Mutualistes régionales) et les 4 mutuelles de Tandis que la SEM (Société des Etudiants
la FEDEME (Fédération des mutuelles étu- Mutualistes), également membre de l’USEM,
diantes) gèrent la santé des étudiants : gère au niveau national pour le compte de
- gestion du régime étudiant de Sécurité certaines mutuelles régionales, les dossiers des
Sociale étudiants sans couverture sociale ainsi que les
- mutuelles complémentaires santé dossiers des boursiers étrangers.
- actions de prévention santé
- service spécialisé pour l’accueil des Pour toute information :
étudiants étrangers USEM
Les mutuelles étudiantes régionales assurent 116, rue du Bac
les remboursements sur l’ensemble du territoire 75007 Paris
avec une organisation permettant de prendre Tél. : 01 44 18 37 87
en compte les spécificités locales : Fax : 01 44 18 94 75
- la MEP : (Mutuelle des Etudiants de www.usem.fr
Provence) couvre les régions PACA,
Languedoc-Roussillon et Corse ;
- la MGEL : (Mutuelle Générale des Etudiants Les adresses de toutes les m utuelles
régionales et de leurs antennes locales
figur ent en A nnexes p.212. Pour les
retrouver, consultez égalem ent le site
internet : www.usem.fr

95 - Je vais en France
3 L’installation en France

APPRENDRE LE FRANÇAIS

Une bonne connaissance de la langue CulturesFrance (ex.ADPF), présente une liste


française est l’une des conditions de la des centres qui assurent des cours de français
réussite d’un séjour en France. langue étrangère en France. Certains de ces
Pour un séjour d’études en France, il établissements sont adhérents de groupes
importe de pouvoir prendre des notes, faire professionnels tels que l’ADECUEF, l’Alliance
des exposés, rédiger des travaux, lire de la française, FLE.FR, l’Office national, l’UNOSEL,
documentation et passer des contrôles et SOUFFLE (voir Annexes p. 193). Ce répertoire
des examens. diffusé dans le réseau culturel et de coopéra-
tion est également disponible en français, alle-
Les besoins linguistiques mand, anglais et espagnol sur le site internet
du ministère des Affaires étrangères et euro-
Maîtriser la langue, c’est comprendre les
péennes : www.diplomatie.gouv.fr
modes de pensée et de vie des français et
s’intégrer dans leur vie quotidienne.
Faire un séjour d’études devient alors une La labellisation des centres de français
expérience humaine d’échanges et d’enri- langue étrangère en France
chissement personnel. L’Etat a engagé un processus de labellisation
des centres de français langue étrangère
implantés sur le territoire français. Cette
Apprendre le français démarche doit permettre d’identifier, de recon-
avant de partir naître et de promouvoir les lieux de forma-
tion dont l’offre linguistique et les services
présentent les garanties de qualité attendues.
Outre l’exigence d’une compréhension
Un label “Qualité français langue étrangère”
minimale requise pour passer le test d’évaluation
est délivré, par une commission interministé-
linguistique, il vaut beaucoup mieux apprendre
rielle aux centres répondant positivement à
le français avant de partir. C’est un gain de
cette démarche qualité.
temps et une bonne préparation pour un
Cette initiative s’inscrit dans un processus
séjour en France.
international de labellisation des centres de lan-
L’ambassade de France communique à
gue en Europe.
l’étudiant les possibilités offertes dans sa ville
ou sa région : en général, un Institut français
Les centres labellisés ou inscrits au pro-
ou une Alliance française.
cessus de labellisation figurent dans le
Pour atteindre un niveau acceptable, il faut
“Répertoire 2008 des centres de formation
suivre au moins une année complète de cours
français langue étrangère en France”.
réguliers, participer à des conversations en
français, écouter des émissions de radio, lire
des journaux et des livres.
L’offre de certification
en Français langue
Apprendre le français étrangères
en France
Les ministères français de l’Education natio-
nale et de l’Enseignement supérieur et de la
Les centres de français langue étran-
Recherche proposent une large gamme de cer-
gère en France tifications en français (diplômes et tests) pour
Un répertoire, édité chaque année à valider les compétences en français, depuis le
l’initiative du ministère des Affaires étrangè- premier apprentissage jusqu’aux niveaux les plus
res et européennes en collaboration avec avancés. L’offre est adaptée à tous les publics

96 - Je vais en France
Apprendre le français
3
Les diplômes DELF et DALF tiennent
compte :
- des normes internationales de concep-
tion d'épreuves
- de l'harmonisation sur le Cadre européen
commun de référence pour les langues.

Ces diplômes sont placés sous l'autorité de la


Commission nationale du DELF et du DALF dont
le siège est au CIEP et qui regroupe des repré-
sentants du ministère de l’Éducation nationale, du
et harmonisée sur l’échelle à 6 niveaux du Cadre ministère de l’Enseignement supérieur et de la
européen commun de référence pour les lan- Recherche, du ministère des Affaires étrangères
gues du Conseil de l’Europe. et européennes et de la conférence des présidents
d’université.

Les diplômes
CECR DELF/DALF Utilisateur
nationaux : DILF,
DELF et DALF
A1 DELF A1
DILF - Diplôme initial de langue française. élémentaire
Le DILF est un diplôme de français langue
A2 DELF A2
étrangère évaluant les premiers apprentissages
(niveau A1.1 du Cadre européen commun de
référence pour les langues). Il est destiné prio-
ritairement aux travailleurs migrants. B1 DELF B1
DELF - Diplôme d’études en langue française. indépendant
DALF - Diplôme approfondi de langue fran-
çaise. B2 DELF B2

Présentation générale du DELF, DALF


Le DELF et le DALF sont les diplômes offi- C1 DALF C1
expérimenté
ciels délivrés par le ministère français de
l'Éducation nationale, pour certifier les C2 DALF C2
compétences en français des candidats étran-
gers. Le DELF et le DALF se composent de 6
diplômes indépendants, correspondant aux
six niveaux du Cadre européen de référence pour Les 6 diplômes DELF - DALF sont tota-
les langues. lement indépendants. Ainsi, le candidat, en
fonction de son niveau, peut s'inscrire direc-
Les épreuves peuvent être présentées dans tement à l'examen de son choix.
1000 centres d'examens agréés répartis dans
164 pays dont la France. A chaque niveau les 4 compétences sont
évaluées : compréhension orale et production
orale, compréhension des écrits et production
écrite.

Informations complémentaires
www.ciep.fr/delf/dalf

97 - Je vais en France
3 L’installation en France

Renseignements DELF version junior


pratiques La version junior du DELF est construite sur
la même structure que le DELF version tous
publics. Seuls les thématiques diffèrent : les sup-
Qui peut s'inscrire ? ports tiennent compte des centres d’intérêt
Vous souhaitez valoriser vos compé- des jeunes.
tences en français à des fins personnelles Elle est réservée à un public en âge de sco-
ou professionnelles ? larisation dans le secondaire et donne droit à
la délivrance d’un diplôme identique à celui de
Vous pouvez présenter le DELF et/ou le DALF, la version tous publics.
que vous soyez étranger ou français établi dans un
pays non francophone.
Le test de
A quel diplôme? connaissance
Les différents DELF ou DALF sont indé- de français : le TCF
pendants : vous pouvez donc vous présen-
ter librement à l'examen de votre choix.
Vous pouvez également vous présenter à plu- Le TCF, et ses adaptations à des publics spé-
sieurs diplômes lors d'une même session. cifiques sont standardisés et calibrés. Le TCF
situe le candidat, pour chaque compétence lan-
gagière, sur l’un des 6 niveaux du Cadre euro-
Où s’inscrire? péen commun de référence pour les langues,
Les inscriptions se font directement dans lui fournissant ainsi un profil linguistique
les centres d'examen, à l'étranger comme en détaillé. Le TCF dispose depuis 2003, d’une
France. Vous pouvez vous inscrire dans un norme ISO 9001 : 2000 qui garantit la qualité
même pays ou dans des pays différents et sans de ses processus de conception et de gestion.
limitation dans le temps. L’attestation délivrée est valable 2 ans.
Quels sont les coûts d'inscription ?
Le TCF pour public général : il s’adresse à
A l'étranger, le coût de l'inscription à
tout public souhaitant faire évaluer ses connais-
chaque diplôme est fixé par le service de
sances en français pour des raisons person-
coopération et d'action culturelle de l'ambas-
nelles ou professionnelles.
sade de France et la Commission nationale. En
Le TCF pour les futurs étudiants et les étu-
France, il est fixé par les rectorats. Pour
diants : le TCF est obligatoire dans le cadre de
connaître les tarifs, entrez en contact avec le
l’admission préalable (DAP) en premier cycle
centre d'examen de votre choix.
dans une université (Licence1 ou Licence2) et
dans les écoles d’architecture. Il est systéma-

Pratique
Le CIEP
• Le CIEP (Centre international d’études (français langue étrangère et langues étrangères
pédagogiques) établissement public national en France) et l’ingénierie éducative ;
placé sous la tutelle du ministère de 1, avenue Léon Journault
l’Education nationale est chargé d’une mission 92318 Sèvres cedex
de coopération internationale en éducation. Tél : 01 45 07 60 00
Il agit dans deux domaines : les langues www.ciep.fr

98 - Je vais en France
Apprendre le français
3
Les examens de
la Chambre de
Commerce et de
l’Industrie de Paris
(CCIP)

Les dix examens de français des affaires et


des professions de la CCIP évaluent à diffé-
rents niveaux les compétences en français
appliquées aux principaux domaine du monde
tiquement demandé par les établissements professionnel : affaires, médecine, tourisme et
d’enseignement supérieur pour les étudiants hôtellerie, droit, secrétariat, sciences et tech-
qui souhaitent déposer un dossier d’inscrip- niques. Ce sont des examens pratiques qui tes-
tion en 2e et 3e cycle (Licence 3, Master 1 et tent la compétence de communication écrite
Master 2, Doctorat) dans un établissement et orale dans les principales situations de la
d’enseignement supérieur ou dans une grande vie professionnelle.
école.
Le TCF pour un public lié aux organismes Le Test d’Evaluation de Français (TEF),
internationaux : cette version a été conçue conçu et diffusé par la CCIP est un instrument
pour répondre aux besoins des organismes de référence internationale pour mesurer les
internationaux ou d’organisations intergou- compétences en français. Il peut être utilisé
vernementales (ONU, OCDE…), écoles de dans le cadre d’un projet d’études supérieu-
diplomatie ou de relations internationales. res pour certaines grandes écoles de com-
merce ou encore d’un projet d’émigration vers
Informations complémentaires : un pays francophone.
www.ciep.fr/tcf/
Il bénéficie de la reconnaissance du minis-
tère français de l’Education nationale (arrêté
ministériel du 3 mai 2007), du gouvernement
Les diplômes de fédéral canadien (Citoyenneté et Immigration),
l’Alliance française du ministère Immigration et Communautés cul-
turelles du Québec, et de nombreuses entre-
I’Alliance française prépare les DELF et DALF, qui prises et institutions éducatives francophones.
se substituent à ses anciens diplômes propres. Elle
propose également un diplôme spécifique, le Les tests de français de la CCIP existent en
Diplôme des hautes études françaises (DHEF), version papier-crayon (TEF et TEFAQ) et en
de niveau C2 et qui offre deux options : littéra- version électronique : e-tef et e-tefaq .
ture et traduction.
Pour en savoir plus, consultez le site
Pour en savoir plus, consultez le site internet : www.ccip.fr
internet : www.alliancefr.org

Les diplômes de
l’Université

Les centres universitaires d’études françai-


ses pour étrangers proposent quatre diplômes
qui sanctionnent différents niveaux de com-
pétence en langue française et en savoirs dis-
ciplinaires :
Certificat pratique de langue française (CPLF) B1
Diplôme d’études françaises (DEF) B2

99 - Je vais en France
3 L’installation en France

Diplôme avancé d’études françaises (DAEF) C1 Les groupements


Diplôme supérieur d’études françaises professionnels et
(DSEF) C2.
Ils sont réservés aux étudiants étrangers et les réseaux
délivrés par les universités habilitées par arrêté
du ministère de l’Education nationale après avis ADECUEFE : Association des directeurs
du conseil de l’Enseignement supérieur. des centres universitaires d’études françaises
Les candidats doivent justifier, pour certains pour étrangers. Elle regroupe 32 centres de
diplômes, du baccalauréat français ou d’un titre français langue étrangère basés dans des uni-
étranger admis en équivalence du baccalauréat versités françaises : http://cla.univ-comte.fr/adcuefe
français.
Ces quatre diplômes sont communs à l’en- ALLIANCE FRANCAISE : Fondée en
semble des centres universitaires mais certai- 1883 l’Alliance Française c’est un réseau de
nes universités ont par ailleurs créé des 1072 associations implantées dans plus de
diplômes internes. 130 pays et diffusant la langue française auprès
de tous les publics : www.alliance.fr.org

La formation FLE.FR : Le Groupement des centres


FLE.fr réunit 43 centres spécialisés dans l’en-
à l’enseignement seignement du français : www.fle.fr
du français
L’OFFICE : L’Office national de garantie des
Les étudiants ou les enseignants qui se des- séjours et stage linguistiques regroupe 31
tinent à l’enseignement du français peuvent membres dont 8 écoles de français langue
recevoir à l’université des formations sanc- étrangères : www.loffice.org
tionnées par des diplômes de français langue
étrangère (FLE). Plus de la moitié des univer- SOUFFLE : Créé en 1990 cette associa-
sités proposent des parcours et des formations tion qui regroupe des organismes d’ensei-
sanctionnées par des licences et des masters gnement du français langue étrangère compte
de lettres, de langue ou de sciences du langage, 18 membres : www.souffle.asso.fr
orientés vers la didactique du français langue
étrangère. UNOSEL : Union national des Organismes
Ces diplômes nationaux, délivrés par les de séjours linguistiques et des écoles de langues,
universités, sont ouverts aux étrangers et aux elle regroupe 65 membres dont 3 écoles de fran-
Français. Il est par ailleurs possible de suivre çais langue étrangère : www.unosel.com
dans certaines universités des études en didac-
tique du français langue étrangère au niveau
du doctorat. Les stages
De nombreuses universités organisent, pédagogiques
conjointement avec certains centres linguistiques,
des formations courtes, en un an, destinées à de
futurs enseignants de français langue étrangère Les professeurs étrangers qui désirent
(FLE). Ces formations sont sanctionnées par suivre des stages pédagogiques peuvent
des diplômes d’université, comme le Diplôme consultez la brochure répertoire des centres
d’Aptitude à l’Enseignement du FLE (DAEFLE). de formation en France, éditée par le
Ces informations figurent également dans la ministère des Affaires étrangères et euro-
brochure éditée par le ministère des Affaires péennes en collaboration avec CulturesFrance
étrangères et européennes et CultureFrance. (ex. ADPF) www.diplomatie.gouv.fr.

100 - Je vais en France


Apprendre le français
3
Pratique
Organism e de recherche pédagogique
• L’INRP, établissement public national placé I n s t i t u t n a t i o n a l d e l a re c h e rc h e
sous la tutelle du ministère de l’Education pédagogique (INRP)
nationale est chargé d’une mission de recherche 19, allée de Fontenay
en éducation concernant tous les niveaux BP 17424
d’enseignement. Centre de ressources, il 69347 Lyon Cedex 07
gère et diffuse les acquis de la recherche en Tél. : 04 72 76 61 00
éducation auprès du public, notamment
grâce à sa bibliothèque. Pour en savoir plus, consultez le site
internet : www.inrp.fr

Pratique
Docum entation pédagogique

Pour toute recherche concernant le système Avec les pays étrangers, il développe des
éducatif et la pédagogie en France,il faut s’adresser échanges en matière de formation à la
au Centre national de documentation pédagogique documentation, de production audio-visuelle
(CNDP) ou à son réseau de centres régionaux et d’ingénierie éducative.
et départementaux (CRDP et CDDP).
Établissement public, sous tutelle du ministre
Ces centres ont pour mission de mettre chargé de l’Education nationale, le CNDP a
à la disposition du système scolaire, un siège social situé au :
et en particulier, des enseignants et des docu- 29, rue d’Ulm
mentalistes, l’ensemble de l’information 75230 Paris Cedex 05
administrative et de faciliter l’accès à la docu- Tél. : 01 55 43 60 00.
mentation pédagogique.
Pour la consultation et l’achat des documents
Cette documentation est disponible pour la édités par le réseau CNDP, il faut s’adresser
consultation et l’emprunt dans leurs média- à la Librairie nationale,
thèques, vidéothèques et logithèques. 13, rue du Four
75006 Paris
Par ailleurs, pour accompagner les poli- Tél. : 01 46 34 54 80 ou aux librairies et
tiques éducatives, le réseau CNDP édite des points de vente des 28 centres régionaux
revues, des collections écrites, et produit des (CRDP) et 86 centres départementaux
programmes audiovisuels et numériques pédagogiques (CDDP).
(notamment pour la télévision), des vidéos,
des logiciels, des multimédias. Il mène éga- La liste et les adresses de ces centres sont
lement de nombreuses actions pour la pro- disponibles consultez le site internet :www. cndp.fr
motion et l’aide à l’utilisation des
technologies de l’information et de la com- On peut également consultez le
munication. portail des professionnels de l'éducation :
http://educlic.education.fr qui offre la possibilité
d'une recherche thématique sur un ensemble
de sites éducatifs.

101 - Je vais en France


4 LA VIE
QUOTIDIENNE
EN FRANCE
Le logement, mode d’emploi
Comment trouver une offre de location ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 107
Pratique : Conseils avant de louer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 108

Les habitudes alimentaires


Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 109
Les restaurants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 109
Pratique : Prix des produits usuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 110

La protection sociale
La santé pour tous . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 112
Les services de santé réservés aux étudiants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 112
En cas d’hospitalisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 113
Les pharmacies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 113
Un système de communication moderne
Prendre la route . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 114
Les liaisons aériennes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 115
Les transports urbains . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 115
Courrier et téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 116
Pratique : La Poste en bref . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 117

4
Internet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 117

La consommation
Les banques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 118
La distribution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 118
Pratique : L’EURO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 119
Deux idées pour les vacances . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 120
La carte d’étudiant internationale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 120

Information, culture et loisirs


L’information . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 121
La galaxie audiovisuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 121
La scène, l’écran et les lieux culturels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 122
Un musée dans chaque agglomération . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 123
Bibliothèques et documentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 123
Maisons, foyers et auberges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 124
Sport et forme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 125
4 La vie quotidienne en France

LE LOGEMENT,
MODE D’EMPLOI
Le marché de la location Le loyer moyen mensuel pratiqué pour
Le logement dans les grandes villes est l'ensemble du parc locatif privé est de 17,7 €/m2
devenu difficile même pour les Français. Les à Paris, entre 11,6 €/m2 et 13,6 €/m2 en proche
locations (vides ou meublés) se font le plus banlieue et 7,9 €/m2 en province.
souvent dans des agences immobilières qui
servent d'intermédiaire entre les propriétaires Trouver une chambre ou un studio meublé
et les locataires. On peut également traiter sans la caution de ses parents est souvent
directement avec un propriétaire, en s'assurant difficile pour un étudiant, a fortiori pour un
que toutes les formalités sont bien respectées. étudiant étranger.

Louer un logement avec un contrat de Dans la région parisienne et surtout à Paris,


location implique la présentation de justificatifs le problème du logement atteint de telles
de revenus. L'agence ou le propriétaire vous proportions qu’il est recommandé de choisir
demandent fréquemment la caution d'un tiers, plutôt des villes universitaires de province si
c'est-à-dire l'engagement d'une personne à l’on ne dispose pas de contact sur place ou de
payer le loyer et les charges en cas de perspective de logement avant le départ.
défaillance de votre part. Un bailleur ne peut
refuser la caution d’une personne au motif Les réseaux étudiants
qu’elle ne possède pas la nationalité française Les étudiants disposent de réseaux particuliers
(art. 161 de la loi du 17 janvier 2002). Les reve- de recherche de logements meublés. Nous
nus réguliers exigés doivent atteindre, en avons détaillé dans la partie précédente les
général, quatre fois le prix du loyer. Le recours services logement des CROUS (Centres Régionaux
à une agence immobilière suppose de payer, des Œuvres Universitaires et Scolaires). Ils
au moment de la signature du bail, des frais gèrent des chambres et studios en résidences
d'agence. Ces frais représentent de 2,5 % à universitaires et des appartements HLM à des
10 % du montant du loyer annuel hors char- prix modérés.
ges. Les charges comprennent l'entretien des
parties communes, l'enlèvement des ordures, Les CROUS disposent d’un fichier d’offres
l'eau et le chauffage dans certains cas. de logements des particuliers (voir chapitre 3,
p. 76). C’est d’abord à eux qu’il faut avoir
Lors de la location, il est obligatoire de souscrire recours.
une police d'assurance soit auprès d'une
mutuelle étudiante, soit auprès d'une compagnie Assurance logement
de votre choix.
Le locataire doit souscrire une assurance
Les loyers parisiens sont, en moyenne, 50 % multirisque habitation ; une clause d’assurance
plus chers qu'en province. Mais la hausse des obligatoire est généralement prévue au contrat
loyers à Paris s'est stabilisée depuis quelques de location. Les mutuelles étudiantes proposent
années. Il faut prévoir un loyer de 350€ à 450€ des assurances multirisques habitation à des
par mois pour une chambre et de 450€ à tarifs intéressants. Dans tous les cas, il faut lire
1000€ pour un studio dans Paris et sa région. attentivement le contrat car, selon les mutuelles,
Le niveau des loyers au m2 demeure deux fois les risques couverts ne sont pas les mêmes.
plus élevé à Paris et sa proche banlieue qu'en
province.

106 - Je vais en France


Le logement, mode d’emploi
4

Comment trouver Les chambres d’hôtels


une offre de location ? La location au mois d’une chambre dans
un hôtel est une solution toujours plus
Certaines associations étudiantes recueillent onéreuse. La liste des hôtels peut être
des offres de particuliers pour leurs adhérents. communiquée par le service logement du
A Paris, les étudiants peuvent, moyennant une CROUS.
cotisation de 21€, consultez des offres via l’a-
dresse de l’UNEL : Hôte payant en famille
Union Nationale des Etudiants Locataires Il est possible d’être hôte-payant dans une
21, rue du Val de Grâce - 75005 Paris famille ou de se loger par une formule “au pair”
Tél : 01 40 46 86 73 (voir Stagiaire aide familiaux, chapitre 3, p.78).
www.upel.fr Des offres figurent dans le service d’emplois
temporaires des CROUS, dans les CIDJ et
En province, certains Centres d’information auprès de certaines associations spécialisées.
et de documentation jeunesse (CIDJ) diffusent Les Centres régionaux des Œuvres universitaires
des annonces de logement sur leurs panneaux et scolaires (CROUS) pourront vous donner,
d’affichage (voir en Annexes, Adresses utiles, pour chaque ville universitaire, les adresses
p. 190). d’organismes (associations d’étudiants, mutuelles,
Attention à certaines agences spécialisées etc.) qui aident les étudiants à trouver un
dans le logement pour étudiants qui ouvrent logement.
des listes d’offres après perception d’une
somme forfaitaire.

Enfin, les réseaux d’amitiés et le système du


bouche à oreille restent de bons moyens de
trouver une chambre, un studio ou un
appartement.

Pour les étudiants mariés


Les étudiants mariés susceptibles de faire venir
leur famille ont intérêt à venir d’abord seul, à
s’assurer d’un logement, de revenus suffisants
et des prestations d’une couverture sociale.

107 - Je vais en France


4 La vie quotidienne en France

Classement des hôtels

Les normes de classement sont définies par Certains guides touristiques adoptent un
le ministère du Tourisme qui a réparti les autre classement, sûrement plus subjectif, mais
hôtels de tourisme en cinq catégories désignées qui tient compte autant de la qualité des
par des étoiles : services que de l’équipement, seul critère
retenu par le ministère.
***** Hôtel de très grande classe, palace L’intérêt des guides privés est de renseigner
**** Hôtel de très grand confort les touristes sur les prix maxima et minima
*** Hôtel de grand confort pratiqués dans les établissements qu’ils ont
** Hôtel de bon confort sélectionnés.
* Hôtel de moyen tourisme (*)
HRT Hôtel avec confort de base (*) Le sigle NC qui accompagne les étoiles signifie :
HT Hôtel simple nouveau classement.

La plupart des hôtels de tourisme servent Prix minimum par nuit à :


le petit déjeuner. Beaucoup assurent la Paris Province
restauration. Un certain nombre consentent ***** 228,67 € à 381,12 € 182,94 €
des prix hors-saison. **** 137,20 € à 228,67 € 121,96 €
Les hôtels les plus simples ne sont pas *** 76,22 € à 121,96 € 60,98 €
classés. Leur confort et leurs prix sont très ** 53,36 € à 76,22 € 45,73 €
variables. * 27,44 € à 53,36 € 22,87 €

Pratique
Conseils avant de louer

Avant de s’engager, il est nécessaire de • le loyer se règle avant d’occuper le logement


connaître les conditions exactes de la location et dès les premiers jours de chaque mois ;
proposée et de se faire préciser :
• en cas de départ, le locataire donne au
• ce qui est exactement inclus dans le loyer propriétaire, par lettre recommandée avec
demandé, par exemple si les charges (gar- accusé de réception, un préavis d’un mois en
diennage, nettoyage et entretien des parties général (trois mois dans les contrats de
communes de l’immeuble) sont comprises location par agence).
dans le montant du loyer. Le délai est le même pour le propriétaire s’il
En général, les frais de chauffage et d’électricité désire reprendre sa chambre ou son studio
ne sont pas compris. En cas de logement chez (en fin de bail seulement).
l’habitant, il faut savoir si le loyer comprend
la fourniture et la blanchisserie des draps, Pour en savoir plus, consultez l’ADIL (Agence
l’utilisation des bains/douches et de la cuisine ; départementale information logement) à la
préfecture du département.
• s’assurer de la possibilité de recevoir des Pour connaître les adresses des ADIL se
visites ; connecter sur le site internet : www.anil.org

• exiger un bail écrit après avoir fait établir un


état des lieux ;

108 - Je vais en France


4 La vie quotidienne en France

LES HABITUDES
ALIMENTAIRES
La façon de se nourrir des Français traditionnelle. Ils se composent, outre le pain
s’est modifiée sous la pression de la vie et le vin, généralement d’une entrée, d’un plat
urbaine, de l’alimentation industrielle et de principal et de fromage et/ou d’un dessert.
l’internationalisation des produits. Mais ils
demeurent, cependant, fortement attachés à Les produits alimentaires industriels, la
la tradition de bons produits et de bonne cuisine. réduction du temps disponible pour cuisiner
Comparativement aux habitudes alimentaires et les phénomènes de mode ont modifié les
dans d’autres pays, les Français restent soucieux régimes alimentaires d’un grand nombre
de gastronomie et de tradition culinaire. de Français. Plus préoccupés par leur santé,
L’agro-industrie française s’adapte au goût et ils choisissent des nourritures moins
aux exigences des consommateurs français. énergétiques que dans le passé, d’où une
diminution importante de la consommation de
Un marché de produits très diversifiés sucre et de graisses. Mais l’art gastronomique
et les bonnes cuisines régionales existent
Les Français font la plupart de leurs achats
toujours, même s’ils ont tendance à évoluer
dans les grandes surfaces où l’on trouve une
sous l’influence des cuisines étrangères. Quand
gamme très étendue de produits alimentaires
ils reçoivent des invités ou célèbrent une fête,
industriels de qualité (plats préparés, conserves,
les Français restent fidèles à leur image de
produits laitiers, légumes prêts à l’emploi,
gourmets.
etc.). Mais ils continuent, pour les produits frais,
à fréquenter les marchés couverts ou en plein
Les jours ouvrables, la plupart d’entre eux
air (souvent très pittoresques), nombreux
se nourrissent d’une manière fonctionnelle et
dans les villes et dans tous les quartiers de Paris.
plus rapide que jadis. Un Français sur trois
Ils ont toujours recours aux commerçants de
déjeune près de son lieu de travail, en
leur quartier pour l’achat de produits de qualité
brasserie, en restaurant d’entreprise, en
(fromages, pain, viandes sélectionnées ou
restauration rapide, souvent même d’un
charcuteries de spécialités) ou s’approvisionnent
sandwich.
dans de petites épiceries ouvertes tard le
soir.
Les restaurants
Dis-moi ce que
tu manges, La restauration à prix modiques
je te dirai qui tu es En France, la restauration offre une gamme
très variée de formules et d’établissements
Comment mangent les Français ? correspondant aux besoins et aux revenus
de chacun (plus de 120 000 établissements de
Les Français font traditionnellement 3 repas,
restauration commerciale (restaurants tradi-
le petit déjeuner au réveil, le repas du midi
tionnels, cafés-restaurants, cafétérias ...). Pour
entre 12 et 14 heures, et le repas du soir vers
un repas rapide et courant : les cafés-brasse-
20 heures. Les repas continuent à être pris en
ries où il est possible de consommer un plat
famille, autour d’une table, dans une vaisselle
unique, les boulangeries ou charcuteries ven-
dant des sandwichs, les petits restaurants de
quartier avec menu complet à prix fixe (entre
9 € et 15 €), les pizzerias, les traiteurs asia-

109 - Je vais en France


4 La vie quotidienne en France

tiques, les croissanteries, bars à vin, crêperies poisson, restaurants végétariens), restauration
ou fast-food. La restauration universitaire, industrielle de chaîne de qualité et pour
présentée au chapitre 3, p. 72, offre presque les folies gourmandes : la grande cuisine.
toute cette gamme à un prix incomparable. Depuis le 1er janvier 2008, la nouvelle loi anti-
tabac est entrée en vigueur en France et
Les sorties au restaurant interdit de fumer dans tous les lieux publics
clos. Si le choix est plus grand à Paris, les
Pour sortir ou célébrer un événement, le
meilleurs rapports qualité/prix sont l’apanage
consommateur trouve l’éventail le plus large
des villes et des villages de province où les tra-
en terme de prix et en terme de cuisines :
ditions sont plus vivaces.
cuisines régionales françaises, cuisines
étrangères, cuisines à thèmes (viande,

Pratique
Prix des produits usuels
en euro en euro
Alimentation Voiture particulière (prix moyen)
Pain : baguette (250g) 0,80 1 litre d’essence
Pommes de terre (1kg) 1,20 super sans plomb 1,379
Riz (500g) 1,90
Viande : boeuf, 1 litre de gasoil 1,289
rumsteack (1kg) 18,60 Horodateur (stationne-
Fromage (1 camembert) 1,90 ment par heure à Paris) 2
Beurre (250g) 1,40 Transports urbains
Oeufs (6) 1,20 A Paris
Fruits (1kg) 1,52 à 5,34
Lait (1 litre) > 0,90 1 carnet de 10 tickets de 11,10
Huile (1 litre) 1,83 métro-bus (1 seul ticket pour le métro et le
Vin de table (1 litre) > 1,52 bus, quelle que soit la distance parcourue à
Bière (6x25cl) 2,48 Paris)
Sucre (1kg) > 1,29
Café moulu (250g) > 2,30 Les étudiants de moins de 26 ans pourront se
Thé (100g) > 2,29 procurer la carte Imagine “R”, permettant de
Confiture (250g) > 1,22 circuler en bus, métro (sauf OrlyVal) et train
de banlieue à l’intérieur des zones choisies.
Transports SNCF Prix annuel de cette carte : 286,40
Quelques prix en 2e classe, trajet simple (à titre 2 zones (Paris et proche banlieue, incluant les
indicatif, car il existe de nombreuses réductions campus de Paris I, II, III, IV,V,VI,VII, et IX)
ou des suppléments selon la nature du train,
la date du voyage, l’horaire etc.) Carte orange hebdomadaire (valable du lundi
au dimanche)
Paris - Nice 90,70 2 zones 16,30
Paris - Bordeaux 56,10 5 zones 32,10
Bordeaux - Toulouse 27,60 Courses moyennes 15,24
Rennes - Lyon 91,60 en taxi (1)
Les jeunes de moins de 26 ans pourront se
procurer la carte 12-25, offrant des réductions (1) Attention ! Chaque bagage compte en supplément
importantes sur les trajets en train en France (1 € par bagage)

110 - Je vais en France


Les habitudes alimentaires
4

Pratique
Prix des produits usuels (suite)
en euro en euro
En Province Presse
1 carnet de 10 tickets env. 7,62 Journaux français :
d’autobus (1 ticket est valable pour - Quotidien env. 1,06
un trajet ou pour une heure) - Hebdomadaire 2,29 à 4,57
A Paris et dans les grandes villes de province, Journaux étrangers 1,25 à 2,29
vous pouvez appeler un taxi par téléphone. Sport
Péages autoroutiers Compétitions sportives
Paris/Lyon (461 km) 25,80 Matches 30,49 à 91,47
Paris/Bordeaux (580 km) 43,80 Pratique des sports
Loisirs - Arts Patinoire env. 3,81
Location de patins env. 2,29
Musées nationaux 3,05 à 6,86 Piscine 2,15 à 3,96
(collections permanentes)
Les musées nationaux sont gratuits Théâtre et variétés
le premier dimanche de chaque mois. Théâtres nationaux
Autres musées 3,81 à 7,62 étudiants env. 10,80
Expositions env. 6,10 Opéra Bastille (opéra)
(une collection particulière, un artiste, ou Garnier (ballet) 9,15 à 102,14
une époque un thème). Théâtres divers,
Cinéma music-halls 7,62 à 38,11
Cafés-théâtres(2) 7,62 à 22,87
Night-clubs, le week-end
(1 entrée + 1 consommation) 20
Tarif étudiants 5,60
Films 9 Téléphone
Carte de 50 unités 7,50
Lecture (en vente dans les agences France Télécom
ou dans les cafés-tabacs)
Livres (prix moyen) 13,72
Livres de poche 1,83 à 6,10 Consommation
Musique Bière (le 1/2) 1,80
Café (en salle) 1,52
Disque laser (CD) 16 Sandwiches 2,70 à 3,35
Concerts 7,62 à 76,22
Nombreux concerts gratuits : (2) Vous assitez à un spectacle en prenant une
Maison de la radio, églises, etc. consommation (boissons diverses) ou en dînant

111 - Je vais en France


4 La vie quotidienne en France

LA PROTECTION SOCIALE

Le système français de protection sociale est et entre 28 € et 33 € chez un spécialiste), et


reconnu comme très performant. La majorité les médecins non conventionnés dont les
des Français en bénéficie : couverture de tarifs sont beaucoup plus élevés.
santé, maternité, famille, chômage, vieillesse- Les visites à domicile, les visites de nuit,
retraite. La Sécurité sociale étudiante en est dimanches et jours de fêtes sont majorées
une modalité. (entre 30 et 50 €).
L'ensemble du système français de sécurité Les médecins généralistes ont des jours et
sociale est financé en grande partie par les des heures de visite, mais ils reçoivent surtout
cotisations des salariés, par celles assises sur sur rendez-vous. Les noms des médecins
le chiffre d'affaires des entreprises mais aussi figurent sur les annuaires téléphoniques.
par les impôts et des taxes affectés ; ex :
contribution sociale généralisée (CSG) et Les services de nuit
contribution sociale de solidarité des sociétés La liste des médecins de garde la nuit, les
(CSSS) ainsi que par des contributions dimanches et jours fériés, est communiquée
publiques directes. par les pharmacies, les commissariats de police
et la presse quotidienne régionale.
Ce système comporte plusieurs volets :
- les assurances sociales, avec différents
Les urgences
régimes, qui couvrent les dépenses de
santé (pour les risques maladie, maternité, En cas d’urgence, trois numéros de téléphone
invalidité ou accident du travail, vieillesse sont à retenir : le 15, service d’aide médicale
et veuvage) ; urgente (SAMU) ; le 17, Police-Secours et le
- les allocations de chômage, complétées par 18, les Pompiers. Ces services vous dirigeront,
des organismes paritaires ; s’il y a lieu, vers un centre hospitalier. Depuis
- les Caisses d’allocations familiales pour les un téléphone portable, il n’existe qu’un numéro
prestations aux familles ; d’urgence, le 112.
- les Caisses complémentaires de retraite et
l’allocation supplémentaire qui garantit,
sous certaines conditions, à toute personne Les services
de plus de 65 ans, un revenu minimum de santé réservés
vieillesse.
aux étudiants

“Les services inter universitaires de médecine


La santé pour tous préventive et de promotion de la santé”
(SIUMPPS) sont présents dans votre université
La médecine ou établissement d'enseignement supérieur, une
En France, la médecine est libre. Chacun peut équipe pluridisciplinaire (médecins, infirmières,
choisir son médecin (342 médecins en psychologues...) est à votre disposition toute
moyenne pour 100 000 habitants, avec l'année. Elle assure la visite médicale personnalisée
cependant des disparités régionales). Il (obligatoire en première inscription dans
convient, cependant, de distinguer les médecins l'enseignement supérieur), des entretiens à la
conventionnés, c’est-à-dire ceux qui ont passé demande (conseil, orientation...), des campagnes
un accord avec la Sécurité sociale : leurs tarifs d'information (contraception, nutrition, sida...),
de consultation sont fixés suivant un barème la délivrance de certificats médicaux, et l'accueil
de remboursement (22 € chez un généraliste santé des étudiants arrivant en France.

112 - Je vais en France


La protection sociale
4

toute hospitalisation de plus d'une journée,


le patient doit régler un forfait hospitalier de
La carte européenne d’assurance maladie 16 € par jour. L'étudiant étranger peut se faire
Depuis le 1er janvier 2006, la carte euro- rembourser ce forfait s'il a souscrit une assu-
péenne d’assurance maladie a été généralisée. rance complémentaire auprès d'une mutuelle.
En France, elle remplace le formulaire E 111.
Elle facilite l’accès aux soins médicaux lors de
séjours à l’étranger. Toutes les informations à Les pharmacies
son sujet se trouvent sur le site européen :
http://ec.europa.eu/employment_social/healthcard/
citoyens_fr.htm#4c Pour l’achat de la plupart des médicaments,
il faut obtenir une prescription du médecin et
présenter cette ordonnance au pharmacien.
Les pharmacies ont le monopole de la vente
En cas d’hospitalisation de médicaments. Elles sont ouvertes en province
de 9 h à 19 h et à Paris de 9 h à 20 h et certaines
L’infrastructure hospitalière jusqu’à 23 h. Elles ferment le dimanche, le lundi
Les hôpitaux publics (un peu plus de 1000) matin et les jours fériés.
offrent des infrastructures médicales généralement
plus complètes que celles des établissements Pharmacies de garde, service de nuit
privés. La plupart des médecins travaillant Comme pour les médecins, il existe des
dans les hôpitaux reçoivent des patients en officines de garde dont les coordonnées sont
consultations ouvertes et sur rendez-vous, en affichées sur la porte de toutes les pharmacies.
consultations privées. Par ailleurs, vous pouvez vous rendre dans n’im-
porte quel commissariat. Les policiers dispo-
Les frais hospitaliers sent de la liste des officines de garde dans leur
Le prix d’une journée d’hôpital varie en fonction région. Il faut savoir que les numéros d’urgence
de la nature des soins et du service dans lequel classiques ainsi que les commissariats de police
le patient est hospitalisé (cardiologie, chirurgie, sont vos premiers interlocuteurs pour trou-
etc.). Les tarifs sont conventionnés et remboursés, ver la pharmacie de garde la plus proche de chez
en partie, par la Sécurité sociale (voir Sécurité vous.Vous pouvez ainsi composer le : 15 pour
sociale étudiante et mutuelles, chapitre 3, p. 93). le SAMU ; le 17 pour Police-Secours et le
Les frais de traitements en cliniques privées, 18 pour les Pompiers. Sachez que ces numé-
dans le cas où ils sont plus élevés, ne sont ros d'urgence sont gratuits et accessibles
remboursés que sur la base conventionnée depuis tous les téléphones, même lorsque la
comme pour les médecins. Néanmoins, pour ligne a été supprimée et même lorsqu'il n'y a
pas de tonalité. Ceci est aussi valable de n'im-
porte quelle cabine téléphonique, sans qu'il soit
nécessaire de posséder ni carte ni aucun autre
moyen de paiement.

Ou consultez les sites internet suivant :


www.servigardes.fr ou www.pharmaciesdegarde.com.

113 - Je vais en France


4 La vie quotidienne en France

UN SYSTEME DE
COMMUNICATIONS MODERNE
Le réseau ferroviaire Pour tous renseignements, les gares, une
En divisant par deux les temps de trajet, le agence de voyage ou consultez le site inter-
réseau ferroviaire de trains à grande vitesse net : www.sncf.com, par téléphone : 08 92 35 35
(TGV) dessert le Sud-Est, le Sud-Ouest, l’Ouest 35 (0,34 € la minute) ou ligne vocale : 08 92 67 68
et le Nord au départ de Paris et se prolonge 69 (0,20 € la minute).
vers les lignes internationales. Si le réseau du
rail a perdu en densité, son gain en vitesse est
tel qu’il représente aujourd’hui une réelle Prendre la route
concurrence pour les lignes aériennes
intérieures. La SNCF (la Société Nationale des Le réseau routier
Chemins de Fer) dessert aussi les réseaux de
banlieue des grandes villes (voir p. 65). Les autoroutes ( 9 300 km), routes nationales,
départementales, communales (971 723 km
au total) constituent en France un réseau
Réservation des billets
important bien entretenu.
Les trains comportent deux classes. Les
tarifs sont calculés sur un prix kilométrique Voyage en autobus
de base, auquel s’ajoutent des suppléments
selon la classe, la catégorie du train et la date Il existe des services d’autocars rapides
de réservation. Les réservations peuvent s’ef- qui assurent des liaisons intérieures ou
fectuer par internet ou par téléphone ; les internationales sur de courtes ou moyennes
billets s’achètent dans les agences de voyage distances. La SNCF possède son propre réseau
ou dans les gares (au guichet ou sur terminal d’autocars.Tour-opérateurs, agences de voyage
informatique). et SNCF proposent des excursions en bus sur
la plupart des sites touristiques.
Les réductions
Il existe des abonnements, des tarifs Voyage en voiture
forfaitaires et de nombreuses autres réductions La circulation automobile sur l'ensemble
(carte 12-25, découverte 12-25, découverte à du territoire, représente 708 milliards de
deux). voyageurs-kilomètres. Bien que l'entretien

Quand on prend la route :


• la circulation se fait à droite ; En cas d’infraction en centre-ville, le véhicule
• en règle générale, la vitesse est limitée à peut être enlevé et placé en fourrière ; la récu-
130 km/h sur les autoroutes (110 par temps pération s’effectue contre paiement d’une
de pluie), à 90 sur les routes (80 par temps de amende ;
pluie) et à 50 km/h dans les agglomérations ; • les couloirs réservés aux autobus et aux taxis
• la conduite en état d’ivresse (à partir de sont interdits sous peine de fortes amendes ;
0,50 g/l d’alcool dans le sang) est très • le port de la ceinture de sécurité est
sévèrement réprimée et peut entraîner le obligatoire, à l’arrière comme à l’avant ;
retrait du permis de conduire ; • le conducteur doit toujours être en
• le stationnement en ville (généralement possession de son permis de conduire, de la
payant) est très réglementé. carte grise (titre de propriété) et de
l’attestation d’assurance.

114 - Je vais en France


Un système de communications moderne
4

d'un véhicule personnel reste onéreux (prix Les transports


du carburant, entretien, péages d'autoroute), urbains
on observe en France une augmentation
sensible du transport en voiture particulière.
Autobus et métro
Des informations sur les itinéraires, les tarifs, Dans la plupart des villes de province, les
les services autoroutiers et les conditions de transports en commun sont assurés en
circulation en temps réel, sont communiquées autobus ou en tramway. Certaines grandes
sur le site internet : www.bison-fute.equipement.gouv.fr villes (Marseille, Lyon, Lille et Toulouse)
ou par téléphone au 0 826 022 022 (info direct). possèdent un métropolitain. En province, les
étudiants jouissent généralement de réductions
La pratique de l’auto-stop existe comme dans particulières sur les transports urbains.
beaucoup de pays. Il est préférable de s’adresser
aux associations d’auto-stoppeurs pour voyager Les transports parisiens
économiquement (petit forfait d’inscription et À Paris, le métro est le moyen de transport
partage des frais d’essence avec le conducteur) privilégié, associé au réseau express régional
et en sécurité : (RER), dont plusieurs lignes traversent la
Allo Stop capitale et desservent les banlieues. Quand on
30 rue Pierre Sémard dispose de temps, le réseau d’autobus, très
75009 Paris dense, est une manière agréable de découvrir
Tél. : 01 53 20 42 42 Paris et la banlieue proche. L’ensemble des
www.allostop.net transports parisiens est géré par la Régie
Autonome des Transports Parisiens (RATP).
Outre les tickets à l’unité ou en carnet de dix,
Les liaisons aériennes la plupart des voyageurs utilisent des coupons
forfaitaires hebdomadaires ou mensuels (carte
Les diverses compagnies aériennes françaises, orange) selon les zones de déplacement (voir
desservent la plupart des grandes villes et p. 110).
proposent des tarifs réduits multiples, Pour en savoir plus, se connecter sur le site
notamment aux jeunes étudiants. internet de la RATP : www.ratp.fr ou par télé-
Où s'informer ? phone : 32 46 (0,34 € TTC/mn).
Renseignez-vous auprès des agences de voyage, Centre d'information téléphonique RATP
des compagnies aériennes ou consultez le - de 7h à 21h du lundi au vendredi
site internet de l'ADP (aéroport de Paris) : - de 9h à 17h les samedis, dimanches et
www.adp.fr jours fériés.

115 - Je vais en France


4 La vie quotidienne en France

Courrier et téléphone D'autre part on trouve des cabines téléphoniques


dans la plupart des lieux publics : bureaux de
poste, gares, métro, galeries marchandes ou
La Poste, dont l’enseigne est un oiseau bleu
dans la rue. Ces appareils publics fonctionnent
stylisé sur fond jaune, procède à l’acheminement
soit avec une carte téléphonique (télécarte :
du courrier, des télégrammes, etc. (voir La Poste
environ 7,50 € pour 50 unités) soit avec une
en bref p. 117). France Telecom, régit téléphone
carte bancaire à puce. Dans ce cas, le coût de
(fixe et mobile), télex, télécopie (Fax), ainsi
l'appel est directement imputé sur le compte
qu’un service d’accès à internet (Orange).
bancaire.
Les bureaux ou agences de La Poste (17 000
environ) sont implantés dans toute la France.
Les numéros de téléphone français sont
A Paris, un bureau principal reste ouvert au
composés de 10 chiffres ; les 2 premiers
public rue du Louvres, 24h/24.
chiffres correspondent à 5 zones géogra-
phiques différentes :
Le téléphone
Sous l'impulsion du progrès rapide des 01 pour Paris et Ile de France
technologies et de l'émergence de la 02 pour le Nord-Ouest
concurrence, le secteur des télécommunications 03 pour le Nord-Est
se caractérise par une forte croissance 04 pour le Sud-Est et la Corse
commerciale et une baisse des tarifs vers 05 pour le Sud-Ouest
l'étranger.
Pour téléphoner en France depuis l’étranger,
Jusqu'au début de l'année 1998, France Telecom composer le [00] puis le [33] puis le numéro
entreprise publique, détenait le monopole des de téléphone de l’abonné sans le premier 0.
télécommunications. D'autres opérateurs sont
apparus sur le marché, comme 9 Telecom (le 9), Pour téléphoner à l’étranger depuis la France,
Télé 2 (le 4), et Cegetel pour la téléphonie fixe. composer le [00], puis le code du pays, puis le
Les tarifs téléphoniques dépendent de numéro du correspondant.
l'heure d'appel, de la distance et de la durée de
la communication (de 0,034€ par minute pour Renseignements internationaux : 32 12
une communication locale à 0,091€ la minute (3 € à partir d’un poste fixe,2,5 € avec une télé-
pour une communication interdépartementale). carte à partir d’une cabine).
La téléphonie mobile connaît depuis sa mise
en place un essor considérable (55 millions de Renseignements complémentaires : faire le
mobiles en France en 2007). En France le mar- 1014. Pour connaître tous les services de
ché du téléphone portable se partage entre 3 France Telecom ainsi que les adresses des
opérateurs : Orange, SFR et Bouygues Telecom. agences France Telecom sur tout le territoire,
L'abonnement est d'un an, et il est reconduit consultez le site internet : www.francetelecom.fr
automatiquement. Il existe aussi des formules
s a n s a b o n n e m e n t , ave c u n c o û t d e
communications plus élevé.

Attention, avant de choisir un mobile, le


consommateur doit étudier attentivement les
propositions de chaque opérateur.

116 - Je vais en France


Un système de communications moderne
4

Pratique
La poste en bref
Dans un bureau de poste, on peut réaliser les • envoyer un fax ;
opérations suivantes : • faire des photocopies (il y a un photocopieur
• envoyer des lettres et des paquets : envois dans chaque bureau de poste) ;
ordinaires ou recommandés ; • acheter une carte téléphonique ;
• acheter des timbres (0,55 € pour envoi égal • changer des devises (dans certains bureaux
ou inférieur à 20 g pour l’Europe). On trouve de postes) ;
des distributeurs de timbres dans de nombreuses • envoyer ou recevoir un mandat ;
postes. Les timbres sont aussi vendus dans les • déposer ou retirer de l’argent : on peut ouvrir
bureaux de tabac, cafés-tabac ; un compte courant postal (CCP) dans n’importe
• acheter des enveloppes ou des paquets quel bureau de poste.
préaffranchis ; Pour en savoir plus sur les services de la
• envoyer un document urgent par le service poste, consultez le site internet : www.laposte.fr
Chronopost qui garantit tout acheminement • Dans de nombreux bureaux de Poste vous
en France dans les 24 h, mais assure aussi des pouvez créer votre adresse électronique et
expéditions internationales express ; consultez internet.
• se faire envoyer des lettres en poste restante ;

Internet

Internet est un réseau public, qui permet : Il existe aussi de plus en plus de produits
• d'ouvrir un compte mail pour ainsi envoyer et de services que l'on peut acheter ou se
des messages électroniques dans le monde procurer directement par l'intermédiaire
entier et en recevoir en quelques secondes ; d'internet.
• de participer à des forums, qui permettent
de discuter sur internet de toutes sortes de Aujourd'hui, des millions de personnes y sont
sujets ; reliées : particuliers, petites et grandes
• de trouver des renseignements et d'avoir entreprises, associations, écoles, universités
accès à des données ; et gouvernements.
• de récupérer des fichiers, où l'on peut avoir
accès, souvent gratuitement, à des logiciels,
des images, de la musique et d'autres types
de données ;
• d'effectuer des transactions bancaires ; de
nombreuses banques ont à l'heure actuelle
des sites web qui permettent à leurs clients
de vérifier leur compte en banque, de payer
leurs factures, etc.

117 - Je vais en France


4 La vie quotidienne en France

LA CONSOMMATION

Depuis janvier 2002, l'Europe a mis en place commerciaux et certains grands magasins.
la monnaie unique : l'euro. Les consommateurs Elles sont facturées entre 15 € et 40 € par
utilisent ainsi la même monnaie dans les quinze an selon les banques.
pays qui constituent la zone euro au 1er janvier
2008 (sur les vingt sept pays de l’Union). À l’origine magnétiques, ces cartes, dites
cartes à mémoire, sont équipées d’une puce
électronique, technologie appelée à se
Les banques développer en matière de monétique, mais
aussi dans d’autres domaines.
Les grandes banques françaises, dont deux
figurent dans la liste des dix premières banques
européennes, ont un réseau très dense d'agences
réparties sur l'ensemble du territoire. La distribution
Elles mettent actuellement à la disposition
de leurs clients des millions de cartes bancaires Les grandes surfaces
de paiement. et les grands magasins
Les Français effectuent la plupart de leurs
Ces cartes permettent le paiement direct achats d’alimentation, de produits d’entretien
dans la grande majorité des commerces et des et d’équipement courant dans les magasins à
services, mais aussi le retrait d’argent liquide grandes surfaces (supermarchés).
dans des distributeurs automatiques situés Pour les vêtements, les livres, les appareils
auprès des banques, des bureaux de poste, de haute-fidélité (Hi-Fi) et certains produits de
dans les gares, les aéroports, les centres

Les services bancaires


Tout étranger qui séjourne en France plus deux ans, est facturée entre 15 € et 40 € par
de 3 mois peut ouvrir un compte bancaire an selon les banques et selon le type de carte.
de résident.
Pour une durée inférieure à 3 mois, il peut L'ouverture d'un compte bancaire est
s'adresser soit aux banques soit à La Poste généralement gratuite. Par contre, plusieurs
pour ouvrir un compte chèque postal (CCP). services sont payants (par exemple, pour
Le dépôt initial est modique, et l'on peut “l'opposition” en cas de perte ou de vol, ou
y faire verser ses revenus d'origine familiale pour la clôture du compte).
ou sa bourse d'études si l'on est boursier
et si l'organisme gestionnaire l'autorise. La carte bancaire permet de retirer de
l'argent dans tous les guichets automatiques
Pour ouvrir un compte bancaire de résident en des banques, et de La Poste (même si le guichet
euro, 3 documents sont indispensables : n'est pas celui de la banque où l'on possède
• le passeport un compte bancaire). Ces guichets sont
• la carte de séjour ouverts 24 heures sur 24. Ils acceptent
• un justificatif de domicile (facture de plusieurs types de cartes bancaires (“Visa”,
téléphone ou d'électricité, quittance de “Eurocard”, etc.).
loyer, certificat d'hébergement, etc.). La carte bancaire permet également de
Après l'ouverture d'un compte, on dispose régler ses achats dans les magasins à partir
d'un chéquier et/ou d'une carte bancaire. Les d'un montant de l'ordre de 15 €.
chéquiers sont le plus souvent gratuits ; en
revanche, la carte bancaire, valable pendant

118 - Je vais en France


La consommation
4
Le temps des vacances
Chaque été, en France, l’activité économique Bénéficiant de cinq semaines de congés
se ralentit ; de nombreux commerces ferment payés, 65 % des Français partent en vacances
au mois d’août, la circulation devient plus pendant que des millions de touristes
fluide dans les grandes villes et plus dense étrangers viennent en France dans des hôtels,
sur les routes et les autoroutes. des campings ou des maisons de location.
C’est une saison qui permet à l’étudiant
Il est conseillé de prévoir les réservations étranger de parcourir comme un touriste
pour les trains et les avions longtemps à l’a- la ville où il réside et de découvrir la France
vance. en voyageant. L’organisme de voyages pour
les étudiants.

luxe (parfumerie, cosmétique), les grands Les boutiques spécialisées


magasins offrent un large choix. et les galeries marchandes
Elles sont nombreuses et proposent des
La vente par correspondance produits de haut de gamme et de marque pour
Elle tient une grande place sur le marché de la parfumerie, l’habillement, les loisirs, etc.
la consommation et diffuse des catalogues de
tous les produits à des prix compétitifs. On Les réductions pour étudiant
peut passer les commandes sur internet, par
Dans certaines boutiques et certains
téléphone ou par courrier et recevoir les
magasins, la qualité d’étudiant peut faire
livraisons à domicile.
bénéficier de remises de l’ordre de 5 à 10 %.

Pratique
L’Euro

Le traité de Maastricht de 1992 propose Portugal (depuis le 1er janvier 2002), Slovénie
l'introduction de la monnaie unique euro- (depuis le 1er janvier 2007), Chypre et Malte
péenne comme pilier de l'Union économique (depuis le 1er janvier 2008).
et monétaire. En 1995, les 15 Etats memb-
res de l'Union européenne se mettent d'ac- Le Danemark, la Suède et le Royaume-
cord sur son nom, l'euro. Ils fixent les Uni ont pour l'instant décidé de rester en
conditions, le calendrier et les modalités de dehors de la zone euro. Les autres Etats
passage à la monnaie unique. Les pièces et entrés dans l'Union en 2004 (l'Estonie, la
billets sont introduits le 1er janvier 2002 dans Hongrie la Lettonie, la Lituanie, la Pologne,
les 12 pays de la zone euro avec une période la République tchèque et la Slovaquie) ainsi
de double circulation euro/monnaies natio- que la Roumanie et la Bulgarie, membres de
nales. l'UE depuis le 1er janvier 2007, doivent
encore satisfaire à certains critères écono-
En 2008, quinze Etats membres consti- miques pour adhérer à la zone euro.
tuent la zone euro : Allemagne, Autriche, Toutefois, dès qu'ils seront prêts, ils l'inté-
Belgique, Espagne, Finlande, France, Grèce, greront.
Italie, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas et

119 - Je vais en France


4 La vie quotidienne en France

Pratique
Deux idées pour les vacances

• Les auberges de jeunesse • Les gîtes de France


Ouvertes à tous les jeunes français et Leurs catalogues offrent, pour des locations
étrangers, elles offrent un très vaste choix ponctuelles, un très grand choix de maisons
de vacances, de week-ends d’hiver et d’été ou d’hébergements (location à la semaine,
pour un prix raisonnable. ou week-end : en gîte rural à la nuitée avec
Ces auberges sont rattachées à : petit déjeuner, en chambre d’hôtes avec
parfois la table d’hôtes). C’est une agréable
- la Fédération Unie des Auberges de solution pour découvrir la France lors de
Jeunesse, membre de la Fédération vacances ou pour passer un simple week-end
Internationale des Auberges de Jeunesse, qui au grand air. Les locations sont classées par
a 170 auberges en France. La carte annuelle catégorie de confort et le prix hebdomadaire
d’adhésion coûte 10,70 € pour les moins de varie selon la saison (basse ou haute saison)
26 ans et 15,25 € pour les plus de 26 ans. et la taille de la maison.
Seule cette carte est valable au niveau
international dans les 4 200 auberges. Pour Pour en savoir plus et recevoir le catalogue
adhérer et obtenir les catalogues ou la liste national ou les catalogues départementaux
des Auberges françaises, contacter la FUAJ : de votre choix, contacter la Maison des gîtes
Antenne de Paris de France et du tourisme vert :
27, rue Pajol, 59, rue Saint-Lazare,
75018 Paris 75439 Paris Cedex 9
Tél. : 01 44 89 87 27 Tél. 01 49 70 75 75
www.fuaj.org
Vous pouvez retrouver toutes ces
- la FUAJ vous conseille de contacter informations et faire une réservation sur le
votre association nationale des auberges de site internet : www.gites-de-France.fr
jeunesse pour acheter votre carte d’adhésion
et effectuer vos réservations.

Pratique
La carte d’étudiant internationale

La carte d'identité internationale d'étu- Toutes les réductions et les prestations


diant (ISIC) donne accès à plus de 37 000 sont listées dans une brochure jointe lors
réductions et services dans 118 pays du de l’achat de la carte au prix de 12 €.
monde dont plus de 8 000 en France, dans
les domaines du transport aérien, de la cul- Pour en savoir plus, consultez le site
ture, de l'hébergement, des loisirs… internet de la carte ISIC : www.carteisic.com

120 - Je vais en France


4 La vie quotidienne en France

INFORMATION,
CULTURE ET LOISIRS
La France offre des médias, un environnement sont très concentrées. Il existe 300 éditeurs,
culturel et des loisirs, d’une qualité et d’une dont 10 ont une dimension internationale.
variété exceptionnelles. Hors du milieu
universitaire riche en activités culturelles et en Les agences de presse
loisirs, les étudiants ont souvent l’embarras du
En amont de l’information, il y a en France
choix.
environ 200 agences de presse (écrit, photo,
audiovisuel). La plus importante et la seule de
dimension internationale est l’Agence France
L’information Presse. Elle alimente les médias en informations
et en photographies et compte plusieurs
La liberté de la presse milliers d’abonnés dans le monde.
La liberté d’expression a été reconnue dans
la Déclaration des droits de l’Homme et du
Citoyen en 1789 et la liberté de la presse La galaxie
promulguée en juillet 1881. C’est un droit audiovisuelle
fondamental garantissant le pluralisme.
Radio et télévision constituent les principales
La presse écrite sources d’information et de divertissement. Les
L'érosion du lectorat de la presse quotidienne Français passent en moyenne 3h par jour
se poursuit depuis un quart de siècle : en 1973, devant la télévision.
la moitié des Français lisaient un quotidien tous
les jours ou presque, contre seulement un sur Le secteur public de l’audiovisuel
trois aujourd'hui. Néanmoins la presse régionale
Il comprend : une société, Télédiffusion de
mobilise un lectorat beaucoup plus large, deux
France (TDF), qui a le monopole de la diffusion ;
personnes sur trois environ.
une société nationale de programmes, France
La région parisienne est, elle, une forte
Télévisions, qui regroupe France 2, chaîne
consommatrice de quotidiens nationaux ;
nationale généraliste, France 3 qui diffuse
puisque 49 % des franciliens en lisent plus ou
différents programmes sur onze chaînes
moins régulièrement, dont 28 % presque tous
régionales, et France 5 (ou la Cinquième) la
les jours, alors qu'ils ne sont que 37 % à
chaîne du savoir et de la connaissance.
lire des journaux régionaux. Les journaux
Un ensemble de radios nationales et
spécialisés grand public, eux se sont
régionales, Radio-France, qui propose aux
considérablement développés et diversifiés
publics des domaines aussi différents que
(presse féminine, presse de radio et de télévision,
l'information, la culture, la musique, le spectacle;
presse sportive et spécialisée,…).
c'est aussi un carrefour pour les mouvements
d'idées et un lieu de rencontres et de débats
Les éditeurs de presse (six radios nationales et trente-neuf radios
Les entreprises de presse, qui sont l’objet régionales), une station de radio internationale,
d’enjeux internationaux et qui ont subi une Radio-France internationale (RFI) et des chaînes
mutation technologique avec l’informatisation, de télévision et de radio pour l'outre-mer
français, Radio-France outre-mer (RFO).
Le secteur public a aussi une participation
dans la chaîne franco-allemande Arte et dans
les programmes français à destination de

121 - Je vais en France


4 La vie quotidienne en France

l'étranger, diffusés par TV5. Ce dispositif est expositions et des manifestations culturelles
complété par une société de production, la de tous genres.
Société française de production (SFP) et un
établissement de conservation, de formation Aller au théâtre
professionnelle et de production, l'Institut
Une soixantaine de scènes nationales dépendent
national de l'audiovisuel (INA), désormais chargé
directement du ministère de la Culture tout
du dépôt légal des œuvres audio-visuelles.
en étant subventionnées par les collectivités
locales. Ces scènes nationales comportent
Le secteur privé de radio-télévision parfois plusieurs salles de spectacle et des
Il offre une chaîne de télévision généraliste, espaces d’exposition.
TF1; une chaîne à dominante musicale, M6 ; une Il existe aussi de très nombreux petits théâtres
chaîne à péage sur le réseau hertzien, Canal + ; privés ou appartenant aux municipalités dont les
quelques 250 chaînes françaises et étrangères services culturels sont très actifs et organisent
spécialisées (sport, cinéma, documentaire, toute l’année des spectacles (théâtre de variétés,
information, musique) diffusées sur le réseau concerts, ciné-club, expositions).
câblé ou le satellite ; plus une dizaine de
chaînes de télévision régionale et deux chaînes Réductions pour les étudiants
périphériques,TMC et RTL. Plusieurs dizaines
Les étudiants bénéficient de réductions
de sociétés de production alimentent en
dans de nombreux théâtres et salles de
programmes les chaînes privées et publiques
concert. Ils peuvent trouver dans les CROUS
de télévision.
des billets à prix réduit pour certains spectacles.
En radios, le territoire est couvert par
quelques grandes chaînes périphériques ou
régionales à diffusion nationale : Europe 1 et 2, Aller au cinéma
RTL, Radio Monte-Carlo, Sud Radio et plusieurs Le cinéma demeure la sortie privilégiée,
dizaines de radios locales en FM dont certaines surtout parmi les 12/25 ans qui constituent la
sont regroupées en réseaux. moitié du public.
Le 31 mars 2005 la Télévision Numérique La distribution cinématographique compte
Terrestre (TNT) fait son apparition et permet en France près de 4 700 salles, dont 732 d’art
la diffusion en qualité numérique de chaînes et d’essai (projetant des classiques du cinéma
de télévision accessibles pour l'ensemble des ou des films expérimentaux) et un millier de
français.Tout foyer équipé d'une simple antenne complexes multisalles (3 400 salles). La distri-
râteau peut recevoir, grâce à un adaptateur bution comporte une part importante de pro-
TNT, 18 chaînes gratuites et une dizaine payan- ductions françaises (entre 120 et 200 films par
tes par abonnement. an) et demeure très ouverte aux productions
internationales. Les nouveautés sortent en
La scène, l’écran et même temps sur les écrans à Paris et en pro-
vince, le mercredi.
les lieux culturels
Les ciné-clubs
L’avantage parisien
Des ciné-clubs fonctionnent dans toutes les
À Paris, figurent à l’affiche chaque semaine
villes. Paris compte, en outre, la Cinémathèque
environ 250 pièces de théâtre et plus de 300
française, au sein du musée du cinéma (palais
films. Toutes les villes de province ont des
de Chaillot), la cinémathèque du Centre
théâtres et organisent des festivals, des

122 - Je vais en France


Information, culture et loisirs
4

Georges-Pompidou (Beaubourg) et la personnes privées.


vidéothèque de Paris (forum des Halles). Citons les musées de la Ville de Paris,
muséums d’Histoire naturelle, musées de la
Réductions pour les étudiants Marine, de l’Armée, Centre national d’Art et
de Culture Georges-Pompidou (Beaubourg)
Dans la plupart des salles, les étudiants peuvent
qui abrite le musée national d’Art moderne,
bénéficier de réductions sur présentation de
musées des Sciences et Techniques, cité des
leur carte d’étudiant. Les grands réseaux français
Sciences et de l’Industrie de la Villette,
de salles (UGC, Gaumont, Pathé) proposent
Futuroscope de Poitiers.
en plus des formules d’abonnement et des cartes
de fidélité.
Monuments et sites archéologiques
De nombreux sites archéologiques et
Un musée monuments historiques sont inscrits au
patrimoine de la France. Pour ne parler que
dans chaque des monuments, 25 200 sont protégés et
agglomération 13 700 classés (dont 4 260 églises et 1 470
châteaux). Des milliers d’autres sont répertoriés,
On trouve des musées dans toutes les souvent à l’état de ruines.
agglomérations, parfois dans des villages.
Environ 73 % des Français visitent au moins Une liste très complète des évènements
un musée ou un monument chaque année. Les culturels français est disponible sur le site
plus fréquentés sont le Louvre, le château de internet du ministère de la culture :
Versailles et le Centre Georges-Pompidou. www.culture.gouv.fr/culture/actualites/arts/index.htm
Officiellement, la France compte 33 musées
nationaux, dont la moitié hors Paris, et 1 078
musées “classés ou contrôlés“ par la direction Bibliothèques
des musées de France, qui en garantit la qualité
scientifique et culturelle. Ils appartiennent
et documentation
généralement aux collectivités territoriales.
Cependant, aux côtés de ces musées Les bibliothèques ouvertes au public
“labellisés“, coexistent beaucoup d'autres De nombreuses bibliothèques fonctionnent
établissements (plus de 8 000, avancent dans toutes les villes.
certains...), gérés par différents ministères, On compte environ 4 170 bibliothèques
associations, municipalités, institutions ou publiques, une centaine de bibliothèques de
prêt en zone rurale avec des systèmes de
bibliobus et plusieurs milliers de bibliothèques
privées. 6 millions de Français sont inscrits dans
une bibliothèque.

123 - Je vais en France


4 La vie quotidienne en France

Les bibliothèques spécialisées musique, arts du spectacle resteront à Richelieu


Les étudiants ont à leur disposition des où elles seront redéployées et mises en valeur.
bibliothèques dans leur établissement, leur
université, leur unité de formation et de Pour en savoir plus, consultez le site
recherche. Il y a en outre 84 bibliothèques internet : www.bnf.fr
universitaires ou interuniversitaires et quelques
dizaines de bibliothèques et de centres de La bibliothèque publique d’information du
documentation spécialisés, souvent couplés à Centre Georges-Pompidou, où la consultation
des banques de données. sur place ne nécessite aucune inscription, est
fréquentée par de nombreux étudiants.
La bibliothèque de la Cité internationale
universitaire de Paris est ouverte tous les Pour en savoir plus, consultez le site
jours aux étudiants étrangers : internet : www.bpi.fr.
- mi-octobre à mi-juin du lundi au
vendredi de 10h à 22h, samedi et La bibliothèque et les centres documentaires
dimanche de 13h à 19h. de la Documentation française mettent à la
- mi-juin à mi-octobre du lundi au disposition du public, et notamment des étudiants,
vendredi de 10h à 19h. un ensemble de plusieurs centaines de milliers
5 bibliothèques de spécialité (Allemagne, de références : ouvrages, rapports et études,
Argentine, Espagne, Japon, Mexique) sont périodiques, publications officielles, dossiers
également accessibles aux étudiants. documentaires, etc. sur l’actualité politique,
Renseignements : www.ciup.fr/bibliotheques.htm. économique et sociale de la France et du
Monde depuis 1945.
Les grandes bibliothèques parisiennes
Pour en savoir plus, consultez le site
Fondée en 1386, la Bibliothèque nationale internet : www.ladocumentationfrancaise.fr
(la BN), installée à Paris, compte plus de
13 millions de volumes et l’ensemble de la
production presse-information-publications Maisons, foyers
depuis plus de deux siècles (toute publication
ayant l’obligation d’un dépôt légal). La et auberges
Bibliothèque nationale de France (BNF) est
ouverte au public sur le site de Tolbiac, depuis Les MJC
décembre 1996. Les capacités d’accueil sont Pour participer à des activités culturelles
considérablement élargies : 1 600 places de hors du milieu universitaire, les maisons des
lecteur, 180 000 volumes, dont 2 500 titres de Jeunes et de la Culture (MJC), ouvertes à tous,
périodiques. Les collections sont complétées financées par le ministère de la Jeunesse et des
par des microformes, un fonds numérisé et un Sports et les collectivités locales, offrent une
fonds audiovisuel et multimédia. La BNF propose gamme très étendue d’activités.
en accès libre la consultation de ses catalogues :
BN-Opale (2 millions de références de liv- Lieux de rencontres et de loisirs, elles
res, périodiques et documents informatiques), permettent de découvrir ses aptitudes en
BN-Opaline, etc. participant à des activités sportives, pratiques
(ateliers, laboratoires de photo, etc.), littéraires
La bibliothèque de recherche offre 2 000 places ou artistiques (théâtre, conférences, ciné-clubs,
d’accès réservé aux lecteurs accrédités. Les expositions). Il en existe 600, regroupées en
collections des départements spécialisés, 11 Fédérations Régionales et de la Confédération
cartes et plans, estampes et photographies, des MJC de France (CMJCF : 900).
manuscrits, monnaies, médailles et antiques,

124 - Je vais en France


Information, culture et loisirs
4

Pour en savoir plus et pour obtenir la liste Sport et forme


des MJC de sa région, contacter la FFMJC :
15, rue la Condamine, La pratique du sport
75017 Paris
Tél. : 01 44 69 82 25 Un Français sur deux pratique un sport de
www.ffmjc.org temps en temps, un sur dix très régulièrement,
et plus de 6 millions et demi de Français sont
ou la CMJCF : licenciés de fédérations olympiques, dont près
de 2 millions en football et 1,3 million en tennis.
168 bis, rue Cardinet, Hors de la pratique du sport universitaire
75017 Paris (voir chapitre 3, p. 89), gratuit, on trouve dans
Tél. : 01 44 85 29 50 toutes les villes des piscines municipales ou
www.mjc-cmjcf.asso.fr privées, des salles de sport ou de mise en forme
accordant généralement des réductions aux
étudiants. Des milliers d’associations sportives
Les Foyers d’éducation populaire
locales permettent de s’entraîner et d’avoir
Ils permettent, à travers leurs activités, des accès aux équipements collectifs. Pour connaître
rencontres et une réalisation personnelle. Il en leurs adresses, il faut se renseigner à la mairie.
existe 22 unions régionales, 102 fédérations
départementales, 33 000 associations affiliées. Les associations
Pour tous renseignements et pour obtenir On en répertorie, en France, quelque
la liste régionale des foyers, contacter la Ligue 700 000. Il s’en crée 60 000 chaque année.
française de l’enseignement et de l’éducation Beaucoup sont sportives (plus de 20 % pour
permanente : le football), mais elles ont aussi un caractère
3, rue Récamier, culturel, scientifique, caritatif, de loisir, de jeux,
75341 Paris Cedex 07 de collection, d’entraide, etc.
Tél. : 01 43 58 97 31
www.laligue.org

125 - Je vais en France


5
LES ETUDES
EN
FRANCE
L’enseignement supérieur français
Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 130

Les filières et les établissements


d’enseignement supérieur
Les filières courtes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 133
Les filières longues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 133

Les formations supérieures


courtes professionnalisées
Pratique : l’ONISEP et Cam pusF rance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 137
Schéma “l’enseignement supérieur en France” . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 138

Les études à l’université


Les filières généralistes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 139
Le système LMD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 140
• La Licence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 140
• Comment choisir sa Licence ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 140
• Comment choisir son Master ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 143
Le troisième cycle à finalité de recherche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 145
• Le doctorat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 145
Les filières professionnalisantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 145
• La licence professionnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 146
• Les MIAGE, MSG et MST . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 148
• Les IUP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 148
• Les IUFM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 148
Le troisième cycle à finalité professionnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 149
• Le magistère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 149
• Le DRT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 149
• Les formations d’ingénieur à l’université . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 149
• Le Master Pro (ex-DESS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 149
Les études de santé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 152
Les études en grandes écoles
Les classes préparatoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 156
• Les classes préparatoires littéraires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 156
• Les classes préparatoires scientifiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 157
• Les classes préparatoires BCPST . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 157
• Les classes préparatoires économiques et commerciales . . . . . . . . p. 158
Les écoles normales supérieures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 158
Les écoles d’ingénieurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 160
Les écoles de commerce et de gestion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 162
Les autres grandes écoles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 163
Les grands établissements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 165

Les études dans les filières professionnelles

5
Action sociale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 167
Aéronautique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 167
Agriculture, agro-alimentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 167
Les métiers paramédicaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 167
Architecture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 168
Les études artistiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 168
Arts plastiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 168
Les métiers du patrimoine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 170
Les arts de la scène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 171
La musique et l’art lyrique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 172
La danse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 173
Les filières audiovisuelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 173
Image et son . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 173
Journalisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 174
Interprétariat-traduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 175
Les autres filières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 175
L’enseignement agricole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 176

Bien gérer ses études


Le projet d’études . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 178
S’adapter en cours d’études . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 178
Passerelles et réorientations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 179
Programmes européens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 179
5 Les études en France

L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
FRANÇAIS : GENERALITES
Aperçu historique domaines du savoir, de champs d’observation
et de réflexion. Les universités devinrent
autonomes et s’ouvrirent à la participation de
Une tradition ancienne tous, jusqu’aux personnalités extérieures.
À la suite de la Révolution de 1789, pendant La loi du 26 janvier 1984 sur l’enseignement
laquelle furent créés de grands établissements supérieur fixe le cadre juridique actuel de
publics d’enseignement supérieur et de recherche l’organisation de l’enseignement supérieur
comme le Conservatoire national des arts et public.
métiers (CNAM) en 1794 et le Muséum d’histoire
naturelle, de nombreuses écoles ont vu le jour Le service public de l’enseignement supérieur
(Polytechnique, Centrale, École normale supérieure comprend l’ensemble des formations dispensées
en 1794) pour répondre aux besoins de la par les universités et les écoles après le
société industrielle naissante. baccalauréat.
L’enseignement supérieur au cours du XIXe Il relève de différents ministères (Éducation
siècle s’est alors développé dans 3 directions : nationale, Enseignement Supérieur et
- Les facultés (création, par décret impérial, Recherche, Agriculture, Santé, Culture et
de l’université de France en 1808). Communication, Défense). Comme en 1968,
Napoléon Ier appela université l’ensemble la loi donne pour mission aux établissements
des établissements d’enseignement supé- d’enseignement supérieur de développer la for-
rieur français ; lycées, les établissements du mation sur les plans culturel et professionnel, de
second degré et facultés ceux qui assuraient faire le lien avec la recherche scientifique et
la formation des enseignants, des juristes technologique, de diffuser le savoir et la cul-
et des médecins. Tous ces établissements ture et de promouvoir la coopération inter-
dépendaient d’un grand maître et d’un nationale.
ministère situés à Paris. Elle reprend les principes fondamentaux
- Les écoles spéciales ou grandes écoles, définis par la loi de 1968 : autonomie,
constituant à la fois des établissements participation et pluridisciplinarité et introduit
d’enseignement et de recherche, caractérisées une dimension nouvelle : la professionnalisation.
par leur mode d’admission sur concours Afin d’améliorer encore la réponse donnée
(École normale supérieure,École polytechnique, à l’accroissement de la demande sociale de for-
École des sciences politiques créée en 1871...) mation supérieure, une nouvelle politique de
- Les grands établissements scientifiques contractualisation entre les établissements
(Collège de France, École pratique des d’enseignement supérieur et l’administration
Hautes études, Muséum d’histoire naturelle...) du ministère de l’Éducation nationale a été mise
qui ne s’adressaient pas à un public spécifique en place. Les universités et les grandes écoles
mais qui constituaient les laboratoires de élaborent, par négociation avec l’État, un
recherche les plus vivants. contrat d’établissement pour une durée de 4
ans qui doit s’inscrire à la fois dans les missions
Le système actuel fixées par la Nation au système éducatif et dans
Ce système s’imposa jusqu’en 1968. À les orientations de formation que l’État défi-
l'issue des mouvements étudiants de mai 68, nit. Chaque établissement doit donc définir les
l’enseignement supérieur français fut profondément axes forts de son contrat en considérant :
réorganisé, à l’exclusion des grandes écoles,
par la loi du 12 novembre 1968. Les facultés - son positionnement tant sur le plan
furent supprimées et remplacées par les universités national qu’international,
pour créer la liaison entre l’enseignement et - l’évolution des effectifs étudiants et ses
la recherche. Ces établissements pluridisciplinaires conséquences sur l’offre de formation
devaient réunir de façon originale l’étude des (diversification des méthodes d’enseignement,

130 - Je vais en France


5
L’enseignement supérieur français :
généralités

formation continue, professionnalisation, stabilisation des effectifs étudiants, l’enseignement


aide à l’insertion professionnelle...), supérieur français est face à de nouveaux
- les objectifs d’amélioration de la vie étudiante, défis caractérisés par l’important renouvellement
- les objectifs d’une politique scientifique du corps enseignant dans les quinze ans à venir,
globale de dimension nationale et la concurrence internationale en matière de
internationale, recherche et d’offre de formation et le
- les conditions d’une meilleure articulation développement des nouvelles technologies
formation - recherche valorisant les synergies de l’information. Ces trois facteurs joueront un
des compétences. rôle déterminant dans l’évolution de l’organisation
Cette politique contractuelle de projet pédagogique tout comme de la recherche au
s’appuie sur une autonomie accrue des sein de l’enseignement supérieur.
établissements. Elle doit favoriser l’émergence
de compétences et d’initiatives originales. Perspectives
Depuis l'appel lancé en 1998 à la Sorbonne
Plan U3M par les 4 ministres de l'enseignement supérieur
L’évolution du contexte actuel a donné lieu d'Allemagne, d'Italie, du Royaume-Uni et de
à un nouveau plan de développement de France et les conférences de Bologne (1999)
l’enseignement supérieur et de la recherche et de Prague (2001), 32 pays d'Europe sont
appelé “Université du troisième millénaire” désormais engagés dans la construction d'un
(U3M). Ce plan désigne les priorités pour “espace européen de l'enseignement supérieur“.
l’enseignement supérieur français et les Fondée sur la reconnaissance mutuelle de
principaux axes des futures actions : la qualité des formations et des diplômes des
- améliorer l’organisation des établissements divers systèmes nationaux, l'harmonisation
en favorisant le fonctionnement en réseau ; européenne des diplômes suppose :
- promouvoir l’ouverture et la mobilité - la validation des formations selon un système
internationale ; de crédits ou ECTS (European Credit
- développer les nouvelles technologies Transfer System) capitalisables et transférables
d’information et de communication d'un établissement à un autre ; chaque
(NTIC) ; enseignement se verra affecter un poids
- valoriser la recherche. en “crédits” capitalisables que l'étudiant
Le financement du plan U3M a été principale- peut obtenir dans une, voire plusieurs
ment assuré dans le cadre des contrats de Plan universités différentes.
Etat - Région pour la période 2000 à 2006. - l'organisation des formations en semestres
D’une manière générale, en dépit d’une et unités d'enseignement (UE) ;
- une architecture des études supérieures
fondée sur 3 niveaux de diplômes selon
le schéma “L.M.D.“ : Licence (Bac + 3),
Master (Bac + 5), Doctorat (Bac + 8) .

131 - Je vais en France


5 Les études en France

Ainsi la licence est validée avec 180 crédits que l'offre de contenus et de diplômes.
(6 semestres de 30 crédits) ; le Master avec
120 crédits supplémentaires (4 semestres de La loi relative aux libertés et
30 crédits) soit 300 crédits pour le cursus résponsabilités des universités
complet pour lequel 2 voies sont possibles :
le Master professionnel et le Master recherche La loi no 2007-1199 du 10 août 2007 rela-
aboutissant au Doctorat validé avec 120 crédits. tive aux libertés et responsabilités des uni-
Cependant les diplômes nationaux que sont versités (dite loi LRU ou loi Pécresse),
le DEUG, le DEUST et le DUT continuent d'ê- initialement intitulée loi portant organisation
tre délivrés au niveau intermédiaire de de la nouvelle université et communément
120 crédits, de même que la Maîtrise après appelée loi d'autonomie des universités, est une
l'obtention de 60 crédits post-licence. loi française du Gouvernement Fillon. Le pro-
L'extension du champ de la procédure dite jet de loi a été annoncé fin mai 2007 et éla-
de validation des acquis professionnels (VAE). boré en juin 2007 avec les partenaires sociaux
Cette procédure permet par exemple, sous et organisations représentatives étudiantes
réserve de l'avis favorable d'un jury dûment par la Ministre de l'Enseignement supérieur et
mandaté, de délivrer la totalité d'un diplôme de la Recherche Valérie Pécresse. Pour l'exé-
au vu des seuls acquis de l'expérience. cutif français, la loi poursuit trois objectifs :
“rendre l'université attractive”, “sortir de la
L'adaptation au cadre européen commun paralysie de la gouvernance actuelle” et “ren-
des études supérieures en France suppose une dre la recherche universitaire visible à l'échelle
organisation modulaire des enseignements internationale”.
qui vise à :
- assurer une plus grande souplesse des Le premier de ces objectifs est mis en rela-
parcours de formation, diversifiés et tion avec le taux d'échec en premier cycle, le
pluridisciplinaires, selon les objectifs et le nombre de sortie sans qualification, et le
profil des étudiants, temps de recherche d'emploi après un diplôme
- faciliter le processus d'orientation progressive ; le deuxième avec le rôle de médiation pré-
ou de réorientation en favorisant l'organisa- cédemment dévolu aux présidents d'université
tion de passerelles entre cursus, ; et le troisième avec les positions des éta-
- intégrer toutes les formes de mobilité blissements français dans les classements inter-
entre formation et activité professionnelle nationaux. Cette nouvelle loi dote les
par la validation des acquis de l'expérience, universités d’une nouvelle organisation dans
entre pays et établissements de formation un délai d’un an, et de nouvelles compétences
par la validation de cursus variés. dans un délai maximal de cinq ans. Elle change
également le système de gouvernance de l'u-
Ainsi, pour être parfaitement lisible d'un niversité (rôles des conseils centraux et du pré-
établissement à l'autre, d'un pays à l'autre, sident d'université) et met en place un dispositif
le diplôme est accompagné d'une annexe de pré-inscription à l'université. Elle com-
descriptive (“diploma supplement“) permettant porte également d'autres mesures relatives aux
de connaître le contenu des enseignements universités.
suivis et les aptitudes acquises par l'étudiant
au cours de son cursus universitaire.
La mise en œuvre de cette réforme dite du
“L.M.D.” se fait dans le cadre du contrat que
chaque établissement d'enseignement supérieur
signe avec l'Etat : les établissements sont invi-
tés non seulement à préciser leur stratégie d'en-
semble, mais aussi à définir au sein de chaque
domaine retenu les parcours de formation ainsi

132 - Je vais en France


5 Les études en France

LES FILIERES
ET LES ETABLISSEMENTS
D’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

L’enseignement supérieur français est mar- Ces trois types de structures peuvent
qué par une grande diversité d’établissements, dispenser des formations supérieures courtes
dont l’organisation et les conditions d’admis- ou longues.
sion varient selon la nature de l’établisse-
ment et les finalités de formation recherchées.
Les filières courtes
Trois voies coexistent dans l’enseignement
supérieur français :
D’une durée de deux ou trois ans, les
filières courtes concernent essentiellement le
- les universités, établissements publics et
secteur industriel, tertiaire et paramédical.
pluridisciplinaires qui dispensent des
On peut citer les formations conduisant aux
enseignements diversifiés à la fois généralistes
diplômes suivants :
et spécialisés de tous niveaux, où le cursus
- Diplôme universitaire de technologie
s’effectue au cours de trois cycles successifs.
(DUT) préparé en deux ans dans les
Les universités accueillent les titulaires du
Instituts universitaires de technologie (IUT)
baccalauréat ou son équivalent en principe
dépendant des universités ; l’accès aux IUT
sans pratiquer de sélection ;
est soumis à une sélection sur dossier et
- les “grandes écoles” surtout scientifiques,
sur entretien des titulaires du baccalauréat ;
technologiques et commerciales qui assurent
- Brevet de technicien supérieur (BTS)
un enseignement spécialisé de haut niveau
préparé en deux ans dans les sections de
à finalité professionnelle. L’admission dans
techniciens supérieurs (STS) implantées
ces écoles est très sélective. Les écoles
dans les lycées ; l’admission se fait sur
sont soit privées, soit publiques. Elles
dossier ;
dépendent du ministère de l’Éducation
- Diplôme d’études universitaires scientifiques
nationale ou d’autres ministères (agricul-
et techniques (DEUST) préparé en deux
ture et pêche, santé, défense, industrie) ;
ans dans certaines universités, qui permet
- les écoles spécialisées qui couvrent de
l’accès direct à la vie professionnelle.
nombreuses filières professionnelles et qui
L’admission est sélective.
dispensent des formations correspondant
à des métiers précis : comédien, infirmière,
journaliste... Les possibilités sont nom-
breuses en termes de niveau et de durée Les filières longues
d’études. Il existe des écoles spécialisées
publiques, des écoles “consulaires” dépen- Les filières longues universitaires
dant des chambres de commerce et d’in- Les universités offrent deux types de
dustrie et des écoles privées. formations, généralistes ou spécialisées. Les
formations généralistes ou fondamentales
comprennent l’ensemble des disciplines
universitaires classiques : art, droit, lettres et
langues, médecine, sciences, sciences humaines

133 - Je vais en France


5 Les études en France

et sociales... Les formations spécialisées - les instituts d’études politiques (IEP ou


concernent un grand nombre de secteurs tels “Sciences Po”) au nombre de 9 dont le plus
que le commerce, la gestion, l’informatique... connu est celui de Paris ; ces instituts
Les études sont organisées en trois cycles dispensent en quatre ou cinq ans des
successifs sanctionnés par des diplômes formations généralistes de haut niveau
nationaux. en premier cycle puis une spécialisation en
En dehors des diplômes nationaux habilités sections (service public ; économie et
par le ministre de l’Education nationale, les finances ; politique, économique et sociale ;
universités peuvent mettre en place des relations internationales).
diplômes sous leur propre responsabilité :
diplôme d’université (DU) ou des titres Les grandes écoles ont en commun une
(comme les MS). forte sélection à l’entrée qui s’effectue sur
concours soit après le baccalauréat, soit après
Les filières d’études une classe préparatoire, soit pour les titulaires
dans les grandes écoles de diplômes universitaires lors de l’admission
parallèle. Elles se caractérisent également,
Il existe différents types de “grandes écoles” outre leur formation longue polyvalente et
soumis à des cadres juridiques distincts : instituts généraliste de cinq à six ans après le bac, par
ou écoles supérieures publics, placés sous la une coopération étroite avec les milieux
tutelle d’un ministère (Education nationale, agri- économiques pour la formation et la recherche.
culture et pêche, défense, industrie...) ; éta- Leur dimension internationale est de plus en
blissements “consulaires”, dépendant des plus affirmée.
chambres de commerce et d’industrie (CCI) ou
établissements privés d’enseignement supérieur. Les grandes écoles proposent également
Les filières d’études au sein de ces grandes d’autres parcours de formation comme les
écoles sont très diversifiées. Elles comprennent doctorats, les MBA, les MS (Mastères
principalement : Spécialisés), les Masters Pro...
- les études scientifiques et techniques supé-
rieures longues, généralistes ou plus spé-
cialisées, au sein de grandes écoles
scientifiques qui délivrent des diplômes d’in-
génieur sur habilitation de la commission
des titres placée sous l’autorité du minis-
tère de l’Education nationale ;
- les études littéraires et scientifiques
préparées en quatre ans au sein des
écoles normales supérieures (ENS) ;
- les études de commerce et de gestion suivies
dans les grandes écoles de commerce ;
pour beaucoup d’écoles de commerce recon-
nues par l’Etat, le diplôme délivré est visé
par le ministère de l’Éducation
nationale. La CGE (Conférence des
Grandes Écoles) peut, après examen,
attribuer aux écoles un label.

134 - Je vais en France


5 Les études en France

LES FORMATIONS
SUPÉRIEURES COURTES
PROFESSIONNALISÉES

D’une durée de deux ou trois ans, Le DUT


correspondant à un niveau de premier cycle Formation générale et technologique, le
(deux ans) ou de second cycle (trois ans) ces DUT (diplôme universitaire de technologie)
formations, accessibles après le baccalauréat prépare aux fonctions d’encadrement technique
ou équivalent, concernent essentiellement les et professionnel dans certains secteurs de la
secteurs de la production et des services. production, de la recherche appliquée et des
On peut citer les formations conduisant aux services. Ce diplôme qui sanctionne une formation
diplômes suivants : de technicien supérieur se prépare en deux ans
après le bac dans les IUT (Institut universitaire
Le BTS de technologie), rattachés aux universités.
Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) se Les études comprennent une charge de
prépare en deux ans à temps plein dans les STS cours importante organisés en 3 ou 4 UE (unité
(Sections de Techniciens Supérieurs) ouvertes d’enseignement) regroupant plusieurs matières.
dans les lycées publics ou privés. La validation du diplôme se fait sur la base d’une
La formation, bien spécialisée, est étroitement moyenne générale calculée sur l’ensemble des
liée à l’exercice professionnel et correspond matières, y compris le projet “tutoré” et les
à des fonctions précises. stages en entreprise (dix semaines au minimum).
Elle comprend un stage de huit à douze L’admission est sélective et l’inscription se fait
semaines assorti d’un rapport de stage dont généralement sur dossier dès le mois de
la soutenance est partie intégrante de la février de la classe terminale.
validation du diplôme. On compte 25 DUT différents, dotés de plus
Il existe une centaine de spécialités de de trente options et préparés dans une
technicien supérieur qui couvrent les secteurs centaine d’IUT sur l’ensemble du territoire
de l’agriculture (plus d’un quart), du commerce, national.
de l’économie et de la gestion, des sciences
et industries, des services ainsi que certaines Pour en savoir plus sur les DUT et les IUT,
formations du secteur paramédical. L’admission consultez le site internet de l’ONISEP :
est sélective et se fait sur dossier dès le mois www.onisep.fr ou le site internet de
de février de la classe terminale. CampusFrance : www.campusfrance.org

Pour en savoir plus sur les spécialités et ou consultez le site internet du ministère
les établissements qui dispensent ces for- de l'Education nationale :
mations, consultez le site internet de www.sup.adc.education.fr/iutlst
l’ONISEP : www.onisep.fr ou le site internet de
CampusFrance : www.campusfrance.org
Le DEUST
Le DEUST (diplôme d’études universitaires
scientifiques et techniques) se prépare en
deux ans dans les universités et permet d’entrer
directement dans la vie professionnelle. Plus
de 100 spécialités de DEUST sont proposées
par les universités dans des domaines
professionnels pointus ; en effet, la définition
et l’organisation des DEUST font l’objet d’une
collaboration étroite avec les entreprises

135 - Je vais en France


5 Les études en France

locales et régionales. grande spécialisation dans un secteur particulier


Les conditions d’admission sont déterminées ou une double compétence, (ex. : après un
par chaque université. En effet, l’admission s’ef- DUT, le DNTS ; diplôme national de
fectue le plus souvent après le baccalauréat technologie spécialisée).
après étude de dossier et éventuellement
d’autres épreuves de sélection. b) Les filières universitaires professionnalisées.
Filières sélectives, elles s’adressent aussi
Pour en savoir plus sur les DEUST, consultez aux titulaires de DUT, DEUG voire BTS. On
le site internet de l’ONISEP : retrouve les MST (maîtrise de sciences et tech-
www.onisep.fr ou le site internet de CampusFrance niques), les MSG (maîtrise de sciences de
: www.campusfrance.org gestion) ou bien encore les formations en IUP
(Institut universitaire professionnalisé).
La licence professionnelle, permet aux
Poursuivre des études après un BTS, étudiants titulaires d’un diplôme “bac + 2” dans
un domaine compatible avec celui de la licence
DUT, ou DEUST
d’acquérir une nouvelle qualification et une
Les DEUST sont généralement conçus pour meilleure insertion professionnelle.
accéder directement à la vie professionnelle. Il est également possible de rejoindre les
Les BTS et les DUT permettent davantage filières généralistes de l’université mais
la poursuite d’études. On distingue plusieurs l’inscription en licence des titulaires de DUT ou
possibilités : BTS n’est pas automatique. Chaque université
décide du niveau d’équivalence accordé.
a) Les formations complémentaires après un
BTS ou un DUT. c) Les écoles de commerce et certaines
Elles couvrent de nombreux secteurs écoles d’ingénieurs ont mis en place un système
d’activité, le plus souvent dans le tertiaire et d’admissions parallèles, sur concours, pour
l’industrie et permettent d’acquérir une plus les titulaires de DUT ou, plus rarement, de BTS.

Les grands domaines de formation en IUT


Les DUT par spécialité

• Génie biologique • Gestion des entreprises et des administrations


• Chimie • Organisation et génie de la production
• Génie chimique, génie des procédés • Statistiques et traitement
• Génie civil • Informatique des données
• Génie électrique et informatique industrielle • Techniques de commercialisation
• Génie mécanique et productique • Gestion logistique et transport
• Génie thermique et énergie • Information, communication
• Génie des télécommunications et réseaux • Carrières juridiques
• Hygiène, sécurité, environnement • Carrières sociales
• Informatique • Gestion administrative et commerciale
• Génie industriel et maintenance • Métrologie contrôle qualité
• Mesures physiques
• Service et réseaux de communication
• Science et génie des matériaux

136 - Je vais en France


Les filières
5
Pratique
Office National d’Inform ation sur les Enseignem ents et les Professions (ONISEP)
L’ONISEP est un établissement public natio- - Les dossiers : des guides pratiques qui
nal à caractère administratif, placé sous la répondent aux grandes questions sur les
tutelle du ministère de l’Education nationale. filières de formation, l’emploi... ;
- “Avenirs” : destinée aux lycéens et étu-
En liaison avec les universités, les diants, une revue qui traite de l’emploi, des
administrations, les professions et organismes métiers, des formations post-bac, secteur
intéressés, l’ONISEP a pour mission d’élabo- par secteur... à travers des interviews, des
rer et de mettre à la disposition des utilisateurs portraits, des reportages ;
la documentation nécessaire à l’information et - Infosup : informe sur les études supérieu-
à l’orientation sur les formations, l’emploi, les res pour préparer son parcours universi-
métiers et leur évolution. taire et affiner son projet professionnel.

Trente délégations régionales sont situées Les publications sont vendues dans les
dans chaque académie et permettent d’adap- librairies de Paris et de province. Pour
ter les diverses informations au niveau régio- connaître les coordonnées des déléga-
nal. tions régionales et des librairies, contactez
le n° info de l’ONISEP : 01 64 80 38 00.
Pour l’information et l’orientation des étu-
diants, l’ONISEP édite une gamme de produits Vous pouvez commander les publications
à destination d’un public varié. Parmi ceux-ci, par internet sur le site de l’ONISEP :
citons : www.onisep.fr ce site vous fournira également
- Les cahiers : une collection pour connaî- toutes les informations disponibles sur l’en-
tre, secteur par secteur, les grandes évo- semble des formations d’enseignement supé-
lutions techniques et économiques, tous rieur en France, par filière, par niveau d’études
les métiers et les diplômes ; et par établissement.
Cam pusF rance
L’agence, sous la double tutelle des minis- et discipline, avec un accès direct au site de l’é-
tères de l’Education nationale et des Affaires tablissement et à une information synthétique
étrangères et prochainement aussi du minis- sur celui-ci : www.campusfrance.org
tère de l’Immigration, de l’Intégration, de
l’Identité nationale et du Développement soli- La particularité de l’agence est d’être au ser-
daire, garantit une démarche de qualité aux étu- vice de toutes les institutions d’enseignement
diants étrangers qui préparent leur séjour supérieur français, publiques ou privées, en assu-
d’études en France, en les aidant à choisir les rant la promotion de leurs formations à l’é-
formations qui pourront le mieux correspon- tranger (salons destinés aux étudiants, mais
dre à ce qu’ils recherchent. aussi rencontres universitaires). Outre son
Son site sur internet, accessible dans les lan- catalogue et son site d’informations générales,
gues de plus de 20 pays, présente un catalo- l’agence dispose, dans 75 pays, des 105 espa-
gue en ligne de 35 000 formations de tous ces CampusFrance, qui peuvent recevoir les
niveaux (de la licence, L1, à Master 2), auquel étudiants et leur donner les renseignements
elle vient d’adjoindre un catalogue des 295 éco- nécessaires pour leur projet d’études comme
les doctorales. Elle propose aussi une liste d’é- pour la constitution de leur dossier de visa
coles et départements de FLE (français langue quand ce dernier est nécessaire :
étrangère), des formations enseignées en www.campusfrance.org/fr/b-agence/annuaire.asp.
anglais en France ainsi que les MBA, et beau-
coup de renseignements pratiques sur le sys- Le dispositif d’inscription en ligne, obligatoire
tème d’études français. Un moteur de dans une vingtaine de pays, est également géré
recherche performant permet en 3 clics d’i- par l’agence : www.campusfrance.org/fr/b-
dentifier une formation par niveau de sortie agence/application01.htm.

137 - Je vais en France


5 Les études en France

Source ONISEP

138 - Je vais en France


5 Les études en France

LES ETUDES A L’UNIVERSITE

En constante évolution, l’université offre un Les filières longues


choix très diversifié de formations. A côté universitaires
du cursus classique qui permet de former
enseignants et chercheurs, l’université a
développé une large palette de filières En entrant à l’université, l’étudiant doit
professionnelles et spécialisées. Les études choisir une filière disciplinaire (arts, lettres,
de santé (médecine - pharmacie - odontologie) sciences, langues, droit...) qui relève d’une
qui font l’objet d’un cursus spécifique, se UFR. Pour bien choisir, il faut soigneusement
déroulent exclusivement à l’université. s’informer au préalable sur les cursus, leurs
différentes options et spécialisations, comme
Statut des universités sur les possibilités éventuelles de passerelles
d’une filière à l’autre. Les SCUIO (Services
Les universités, au nombre de 85, communs d’information et d’orientation),
auxquelles s’ajoutent trois INP (Instituts présents dans toutes les universités, diffusent
nationaux polytechniques) sont des établissements des livrets et des brochures qui fournissent
à caractère scientifique, culturel et professionnel. tous les renseignements sur les formations et
Ce sont généralement de grandes structures le fonctionnement de chaque université.
implantées sur des campus. Pluridisciplinaires, L’étudiant peut y être accueilli tout au long de
elles peuvent regrouper des composantes l’année par des spécialistes de l’orientation et
très diverses, des instituts par exemple y trouver toute documentation nécessaire. La
les IUT et les IUP (Instituts universitaires liste des universités et de leurs SCUIO figure
professionnalisés), des écoles rattachées, des en annexe (voir p. 198).
laboratoires et centres de recherche.
Au sein de chaque composante qui Pour en savoir plus, consultez la rubrique
détermine ses statuts et ses structures, les UFR enseignement supérieur du site du
(Unité de Formation et de Recherche) ministère de l'Education nationale :
présentent des objectifs disciplinaires communs www.education.gouv.fr ou consultez le site
(arts, lettres, droit, médecine, sciences...). internet de l'ONISEP www.onisep.fr rubrique
Sont rattachés également par conventions atlas des formations supérieures ou se
aux universités les IUFM (Instituts Universitaires reporter au site de chaque université (voir
de Formation des Maîtres) qui forment depuis en Annexes p. 198) ou CampusFrance :
1991 les futurs enseignants de l'enseignement www.campusfrance.org
public primaire et secondaire.

Les diplômes d’université Les filières


Contrairement aux diplômes nationaux, les
DU (diplômes d’université) ne sont reconnus
généralistes
que par les universités qui les délivrent. Très
nombreux, ils présentent une grande diversité L’organisation de l’enseignement
de domaines d’études et de niveau d’accès (bac, universitaire
bac + 2, bac + 3, bac + 4...). Le cursus universitaire requiert de trois à
huit années d’études après le baccalauréat.

139 - Je vais en France


5 Les études en France

Le système LMD - Les crédits sont capitalisables et transfé-


rables d’un parcours à un autre.
- La formation est organisée en semestres :
Licence-master-doctorat (LMD) un semestre = plusieurs UE = 30 crédits
Le nouveau système européen organise les
diplômes autour des niveaux bac+3, bac+5 et La licence
bac+8 déclinés sous forme de crédits euro-
La licence se déroule sur six semestres et
péens capitalisables. Il concerne également
sanctionne un niveau validé par 180 crédits
les grandes écoles et notamment, les écoles
ECTS (soit 30 crédits par semestre). Le 1er
d'ingénieurs et les écoles supérieures de com-
semestre doit davantage être conçu comme
merce et de gestion.
un semestre d'accueil, d'initiation et d'accli-
matation progressive aux méthodes universi-
Objectifs du LMD : taires afin de faciliter le passage du milieu
- permettre les équivalences européennes, scolaire au milieu universitaire, de lutter contre
- faciliter la mobilité étudiante, l'abandon précoce et d'aider à la réussite.
- offrir une meilleure lisibilité des diplômes Il s'agit d'initier les étudiants aux méthodes
sur le marché du travail. de recherche documentaire, à la constitution
d'un savoir disciplinaire ; les 2e et 3e semest-
Le LMD permet : res doivent privilégier les enseignements dis-
- des parcours pluridisciplinaires, ciplinaires fondamentaux ; les semestres
- une personnalisation des parcours de formation, restants consistent en un renforcement des dis-
- une reconnaissance des diplômes au niveau ciplines avec des enseignements plus spéciali-
international. sés.
La licence peut être mono ou pluridiscipli-
Les diplômes sont composés d'UE (Unités naire, générale, appliquée ou professionnelle.
d'Enseignement) ayant chacune une valeur en Le parcours LMD retient une sortie quali-
crédits européens (ECTS), proportionnelle fiante à bac+3 ; cette option répond aux sou-
au travail de l'étudiant. haits d'insertion des étudiants. Ce caractère
- Les crédits sont capitalisables et transfé- professionnalisant des parcours est renforcé
rables d’un parcours à un autre. par le développement des licences profes-
- La formation est organisée en semestres (un sionnelles.
semestre correspond à plusieurs UE =
30 crédits).

La réforme LMD est mise en place pour Comment choisir


les Masters depuis septembre 2004. sa licence ?
Trois niveaux : LMD ou 3,5,8 Il existe différentes filières de licences dont
- la Licence en 3 ans (L1, L2, L3), cinq comportent plusieurs mentions On
bac +3 = 180 crédits trouve également quelques formations
- le Master en 2 ans (M1, M2), pluridisciplinaires (lettres-anglais, lettres
bac +5 = 300 crédits -histoire de l’art...).
- le Doctorat en 3 ans, bac +8

Les crédits d'enseignement (ECTS) : mesure


européenne du travail de l'étudiant.
Les diplômes sont composés d'UE (Unités
d'Enseignement) ayant chacune une valeur en
crédits européens.

140 - Je vais en France


Les études à l’université
5
LICENCE

AES (Administration Economique LETTRES ET LANGUES


et Sociale) • Lettres classiques
• AES/administration générale et territoriale • Lettres modernes
• AES/administration et gestion des entreprises • Lettres modernes / français langue étrangère
• AES/développement social • Lettres modernes / littérature générale et
• AES/ressources humaines comparée
• AES/commerce et affaires internationales • Lettres modernes / langues et cultures
• AES/techniques économiques et de gestion régionales
• AES/sciences économiques et sociales • Sciences du langage
• Sciences du langage / français langue étrangère
DROIT ET SCIENCE POLITIQUE • Sciences du langage / traitement automatique
• Droit des langues
• Administration publique
• Science politique LETTRES ET LANGUES (suite)
• LLCE (langues, littératures et civilisations
ECONOMIE ET GESTION étrangères)
• Sciences économiques Chaque licence LLCE porte sur une langue déterminée
• Sciences éco. / analyse et politique • LLCE / français langue étrangère
économique • LLCE / langues et cultures régionales
• Sciences éco. / économie internationale • LLCE / littérature générale et comparée
• Sciences éco. / monnaie et finance • LLCE / traitement automatique des langues
• Sciences éco. / économie du travail et • LEA (langues étrangères appliquées)
ressources humaines (2 langues étrangères spécialisées)
• Sciences éco. / économie industrielle • Information et communication
• Sciences éco. / économie et gestion de • Langues et cultures régionales
l’entreprise
• Sciences éco. / techniques économiques et SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES
de gestion • Aménagement
• Sciences éco. / sciences économiques et • Archéologie
sociales • Archéologie / histoire de l’art
• Econométrie • Ethnologie
• Géographie
SECTEUR ARTISTIQUE • Géographie / aménagement
ET CULTUREL • Géographie / environnement
• Archéologie • Géographie / histoire
• Arts appliqués • Histoire
• Arts plastiques • Histoire / archéologie
• Arts plastiques / histoire de l’art • Histoire / géographie
• Arts du spectacle • Histoire de l’art
• Arts du spectacle / danse • Histoire de l’art / archéologie
• Arts du spectacle / études cinématographiques • Histoire de l’art / langues et cultures
et audiovisuelles régionales
• Arts du spectacle / études théâtrales • Philosophie
• Conception et mise en oeuvre de projets • Psychologie
culturels • Sciences cognitives
• Histoire de l’art • Sciences de l’éducation
• Histoire de l’art et archéologie • Sociologie
• Musique

141 - Je vais en France


5 Les études en France

LICENCE (suite)

THÉOLOGIE TECHNOLOGIE
• Théologie catholique I - GÉNIE ELECT RIQUE
• Théologie protestante • Electronique, électrotechnique et automatique
• Ingénièrie électrique
SCIENCES ET TECHNOLOGIES II - GÉNIE MECA NIQUE ET PRODUCTIQUE
I - MA T HEMA T IQUES • Technologie mécanique
• Mathématiques • Sciences de la production industrielle
• Mathématiques appliquées et sciences III - GÉNIE CIV IL
sociales • Génie civil
II - INF ORMA T IQUE IV - GÉNIE DES PROCÉDÉS
• Informatique • Génie des procédés
III - MÉCA NIQUE
• Mécanique
NB : Les nouvelles licences comportent un par-
IV - SCIENCES DE LA MA T IERE cours progressif et pluridisciplinaire : d’abord
• Physique deux semestres “généralistes” avec souvent
• Physique / physique et applications deux “majeures” (ex. : à Lyon II,“langue et com-
• Sciences physiques / physique munication”, puis une spécialisation dans l’une
• Sciences physiques / chimie des deux majeures.
• Chimie - physique
• Chimie
V - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L’UNIV ERS Pour en savoir plus, consultez le site
• Sciences de la terre internet de l’ONISEP : www.onisep.fr ou de
• Sciences de la terre / géologie et biologie CampusFrance : www.campusfrance.org
générales
V I - SCIENCES DE LA V IE ET DE LA SA NTÉ
• Biochimie
• Biologie
• Biologie / Biologie cellulaire et physiologie
• Biologie / Biologie des organismes
• Biologie / Biologie générale et sciences de
la Terre et de l’Univers
• Sciences sanitaires et sociales
• Sciences sanitaires et sociales / santé
publique
STAPS (Sciences et techniques des
activités physiques et sportives)
• STAPS
• STAPS / éducation et motricité
• STAPS / entraînement sportif
• STAPS / ergonomie du sport et performance
motrice
• STAPS / management du sport
• STAPS / activités physiques adaptées

142 - Je vais en France


Les études à l’université
5
licence devront acquérir 120 crédits supplé-
mentaires. Ce nouveau diplôme qui remplace
maîtrise, DEA et DESS se déroule sur quatre
semestres. Il comporte deux voies pour les
deux derniers semestres : le master profes-
sionnel et le master recherche. Le diplôme de
maîtrise est maintenu à titre provisoire et sera
délivré à la demande de l'étudiant sous réserve
de l'obtention des 60 premiers crédits.
Comment choisir Les diplômés d'un master recherche pour-
son master ? ront préparer un doctorat qui correspond à
480 crédits.
Pour obtenir le master, les titulaires d'une

MASTER
AES (Administration Economique • Sciences éco. / techniques économiques et
et Sociale) de gestion
• AES/administration générale et territoriale • Sciences éco. / sciences économiques et
• AES/administration et gestion des entreprises sociales
• AES/développement social • Econométrie
• AES/ressources humaines
• AES/commerce et affaires internationales SECTEUR ARTISTIQUE
• AES/techniques économiques et de gestion ET CULTUREL
• AES/sciences économiques et sociales • Archéologie
• Arts appliqués
DROIT ET SCIENCE POLITIQUE • Arts plastiques
• Droit • Arts plastiques / histoire de l’art
• Droit / droit privé • Arts du spectacle
• Droit / droit public • Arts du spectacle / danse
• Droit / droit des affaires • Arts du spectacle / études cinématographiques
• Droit / carrières judiciaires et sciences cri- et audiovisuelles
minelles • Arts du spectacle / études théâtrales
• Droit / droit social • Conception et mise en oeuvre de projets
• Droit / droit notarial culturels
• Droit / droit européen • Histoire de l’art
• Droit / droit international • Histoire de l’art et archéologie
• Droit / droit comparé • Musique
• Droit / droit français et étranger
• Droit / droit étranger LETTRES ET LANGUES
• Science politique • Lettres classiques
• Lettres modernes
ÉCONOMIE ET GESTION • Lettres modernes / littérature générale et
• Sciences économiques comparée
• Sciences éco. / analyse et politique économique • Lettres modernes / langues et cultures
• Sciences éco. / économie internationale régionales
• Sciences éco. / monnaie et finance • Sciences du langage
• Sciences éco. / économie du travail et • Sciences du langage / industrie de la langue
ressources humaines • Sciences du langage / études francophones
• Sciences éco. / économie industrielle • LLCE (langues, littératures et civilisations
• Sciences éco. / économie et gestion de étrangères)
l’entreprise Chaque master LLCE porte sur une langue détermi-

143 - Je vais en France


5 Les études en France

MASTER (suite)
née • Sciences de la terre / géophysique
• LLCE / langues et cultures régionales • Sciences de la terre / géochimie
• LLCE / littérature générale et comparée • Sciences de la terre / géologie et biologie
• LLCE / industrie de la langue générales
• LEA (langues étrangères appliquées) • Sciences de l’environnement
(2 langues étrangères spécialisées) V I - SCIENCES DE LA V IE ET DE LA SA NTE
• LEA / traduction spécialisée • Biochimie
• LEA / affaires et commerce • Biochimie / biochimie moléculaire et cellulaire
• Information et communication • Biochimie / biochimie structurale
• Français, langue étrangère • Biologie
• Langues et cultures régionales • Biologie / biologie cellulaire et physiologie
• Biologie cellulaire et physiologie / génétique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES moléculaire et cellulaire
• Aménagement • Biologie cellulaire et physiologie / physiologie
• Archéologie • Biologie cellulaire et physiologie / biologie
• Ethnologie générale et sciences de la Terre et de
• Géographie l’Univers
• Histoire • Biologie des populations et des écosystèmes
• Histoire de l’art • Biologie des populations et des écosystèmes
• Philosophie / environnement
• Psychologie • Sciences sanitaires et sociales
• Sciences cognitives • Sciences sanitaires et sociales / santé
• Sciences de l’éducation publique
• Sociologie
STAPS (Sciences et techniques des
THÉOLOGIE activités physiques et sportives)
• Théologie catholique • STAPS
• Théologie protestante • STAPS / éducation et motricité
• STAPS / entraînement sportif
SCIENCES ET TECHNOLOGIES
• STAPS / ergonomie du sport et performance
I - MA T HÉMA T IQUES
motrice
• Mathématiques
• STAPS / management du sport
• Ingénièrie mathématique
• STAPS / activités physiques adaptées
• Mathématiques appliquées et sciences
sociales TECHNOLOGIE
II - INF ORMA T IQUE I - GÉNIE ELECT RIQUE
• Informatique • Electronique, électrotechnique et automatique
III - MECA NIQUE / électronique, microélectronique, optronique
• Mécanique • Electronique, électrotechnique et auto-
IV - SCIENCES DE LA MA T IERE matique / électrotechnique et électro-
• Physique nique de puissance
• Physique / physique et applications • Electronique, électrotechnique et automatique
• Sciences physiques / physique / automatique et informatique industrielle
• Sciences physiques / chimie • Electronique, électrotechnique et automatique
• Chimie - physique / télécomunications
• Chimie • Electronique, électrotechnique et automatique
• Sciences des matériaux / traitement de l’information
V - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L’U- II - GÉNIE MECANIQUE ET PRODUCTIQUE
NIV ERS • Technologie mécanique / conception mécanique
• Sciences de la terre • Technologie mécanique / productique

144 - Je vais en France


Les études à l’université
5
MASTER (suite)
• Technologie mécanique / machines thermiques • Génie des procédés / biotechnologies et
et hydrauliques bio-industries
• Sciences de la production industrielle • Génie des procédés / élaboration des
III - GÉNIE CIV IL matériaux
• Génie civil / matériaux, structures et • Génie des procédés / conversion des
ouvrages énergies
• Génie civil / équipement du bâtiment
IV - GÉNIE DES PROCEDES NB : Tous les master peuvent comporter la
• Génie des procédés / génie chimique mention Documentation

Le 3e cycle à finalité aider les étudiants à découvrir la diversité des


de recherche débouchés professionnels par le biais de
séminaires, de rencontres entre les doctorants
et les acteurs économiques, les doctoriales. Ces
Le 3e cycle est un cycle de haute spécialisation écoles fédèrent des équipes de recherche
ou de formation à la recherche. Le 3e cycle est soumises à une évaluation nationale tous les
ouvert aux titulaires d’un master. quatre ans.

Le doctorat CampuFrance propose un catalogue


Le doctorat se prépare en 3 ans sous l'au- complet des écoles doctorales sur son site
torité d'un directeur de recherche. Le diplôme internet : www.campusfrance.org.
est délivré après soutenance d'une thèse ou d'un
ensemble de travaux de recherche.
Le doctorat permet de présenter sa Les filières
candidature à un poste de maître de professionnalisantes
conférences à l'université. ou spécialisées
Les écoles doctorales
L’université dispense d’autres formations
Les études doctorales sont une formation spécialisées à finalité professionnelle, dont
à et par la recherche. Elles sont préparées dans notamment :
les établissements d’enseignement supérieur - la licence professionnelle (bac + 3) ;
au sein d’écoles doctorales, à l’issue d’un - des formations à finalité professionnelle en
master 2 ou d’un diplôme équivalent. deux ans ;
Les écoles doctorales qui se répartissent - les formations dispensées dans les IUP
entre dix directions scientifiques groupent (instituts universitaires professionnalisés) ;
autour de laboratoires et d’équipes de recherche - des formations sélectives de trois ans
des filières de formation construites autour de (après un diplôme bac + 2) conduisant au
thématiques disciplinaires ou pluridisciplinaires. titre d’ingénieur diplômé dans des écoles
Outre l’encadrement scientifique, elles peuvent internes aux universités, analogues aux éco-

Directions scientifiques
et secteurs disciplinaires
• Mathématiques et leurs interactions • Sciences pour l’ingénieur
• Physique • Sciences et technologies de l’information
• Sciences de la terre et de l’univers, Espace et de la communication
• Chimie • Agronomie, production animale et végétale,
• Biologie, Médecine et Santé agroalimentaire
• Sciences humaines et des humanités • Environnement, énergie, ressources naturelles
• Sciences de la société

145 - Je vais en France


5 Les études en France

Passerelle vers les formations bac + 4


Diplôme à finalité professionnelle, la licence
professionnelle pourra permettre à l’avenir de
poursuivre des études dans les formations d’in-
génieurs-maîtres des IUP, les MST ou encore
les écoles de commerce ou d’ingénieur selon
les d’ingénieurs ; la durée totale du cursus les conditions d’accès arrêtées par chaque éta-
est de cinq ans. blissement.
- le Master Pro (ex-DESS, Diplôme d’Etudes
Supérieures Spécialisées).

La licence professionnelle
De création récente (arrêté du 17 novembre
1999) et mise en place à la rentrée 2000, la
licence professionnelle répond à des besoins
nouveaux de compétences et de connaissance
du monde de l’entreprise, en particulier dans
des secteurs tels que la production agricole
ou industrielle, le secteur tertiaire, et les
services aux personnes et aux collectivités.

Ouverte aux étudiants titulaires d’un


diplôme de deux années après le bac (BTSA,
BTS, DUT, DEUST) dans un domaine de for-
mation compatible avec la licence
professionnelle, elle a pour objectif de
permettre aux étudiants qui le souhaitent
d’obtenir une qualification professionnelle
répondant à des métiers identifiés.

Ce diplôme donne aux étudiants un niveau


de qualification bac + 3 reconnu dans le cadre
européen et répond à la demande de nouvelles
qualifications entre le niveau technicien
supérieur et le niveau ingénieur/cadre supérieur.

L'année de formation articule enseignements


théoriques et pratiques, apprentissage de
méthodes et d'outils, stage en milieu professionnel
de 12 à 16 semaines et réalisation d'un projet
tutoré.
Stage et projet tutoré donnent lieu à l'éta-
blissement d'un mémoire et à une soutenance
orale. La possibilité d’effectuer une partie de
la formation à l’étranger réaffirme la volonté
d’inscrire la licence professionnelle dans la
coopération internationale.

Ce diplôme pourrait permettre également


aux étudiants de s’inscrire plus facilement
dans les universités étrangères.

146 - Je vais en France


Les études à l’université
5
Les différentes dénominations nationales
de la licence professionnelle

AGRICULTURE, PÊCHE, FORÊT, COMMUNICATION


ESPACES VERTS ET INFORMATION
• Agronomie • Activités et techniques de communication
• Productions végétales • Métiers de l'édition
• Productions animales • Techniques et activités de l'image et du son
• Espaces naturels • Ressources documentaires et bases de
• Aménagement du paysage données
• Réseaux et télécommunications
PRODUCTION • Systèmes informatiques et logiciels
ET TRANSFORMATIONS
• Production industrielle SERVICES AUX PERSONNES
• Gestion de la production industrielle • Santé
• Automatique et informatique industrielle • Intervention sociale
• Transformations industrielles • Hôtellerie et tourisme
• Industrie agro-alimentaire, alimentation • Activités sportives
• Biotechnologies • Activités culturelles et artistiques
• Industries chimiques et pharmaceutiques
• Transformation des métaux SERVICES AUX COLLECTIVITÉS
• Matériaux de construction • Aménagement du territoire et urbanisme
• Habillement, mode et textile • Développement et protection du
• Plasturgie et matériaux composites patrimoine culturel
• Énergie et génie climatique • Protection de l’environnement
• Sécurité des biens et des personnes
GÉNIE CIVIL, CONSTRUCTION, • Activités juridiques
BOIS
• Génie civil et construction Pour connaître les dénominations préci-
• Travaux publics ses des licences professionnelles et les uni-
• Bâtiment et construction versités où elles sont implantées, consultez
• Bois et ameublement le site internet du ministère de l’Education natio-
MÉCANIQUE, ÉLECTRICITE, nale :
ÉLECTRONIQUE www.education.gouv.fr/sup/formation/licencepro.htm
• Mécanique ou le site internet de l’ONISEP :
• Maintenance des systèmes pluritechniques www.onisep.fr
• Structures métalliques
• Électricité et électronique
ÉCHANGE ET GESTION
• Management des organisations
• Logistique
• Commerce
• Assurance, banque, finance
• Gestion des ressources humaines

147 - Je vais en France


5 Les études en France

Les MIAGE, MSG et MST Les IUFM


Ces maîtrises professionnalisées se Les 31 IUFM (Institut Universitaire de
préparent en deux ans après un diplôme Formation des Maîtres) préparent, en
bac + 2 ; il n’y a pas de licence intermédiaire. partenariat avec les universités, aux concours
La sélection est de mise à l’entrée. La MST de recrutement des professeurs des écoles,
donne une spécialisation dans un domaine des collèges et des lycées publics et assurent,
pointu de la production ou du tertiaire et peut après réussite aux concours, leur formation
aussi constituer une suite à une formation en professionnelle initiale.
IUT. Pour y accéder, il faut, en principe, un L'entrée à l'IUFM nécessite la possession
certificat préparatoire. d'un master ou d'un diplôme équivalent.
La MSG, d’un niveau équivalent à celui d’une Elle fait l'objet d'une procédure de sélection
école de commerce, prodigue un enseignement variable selon les académies, les filières et les
couvrant tous les aspects de la gestion : le concours.
marketing, la finance, les ressources humaines... A leur entrée les élèves choisissent entre
Pour postuler à une MSG, il faut être titulaire le 1er degré qui mène, à l'issue de la 1re année,
d’un certificat, le CPEG (certificat préparatoire au concours du CRPE (Concours de
aux études de gestion). Recrutement des Professeurs des Écoles) et
La MIAGE, premier diplôme des cursus le 2e degré : CAPES (Certificat d'Aptitude au
professionnalisés, dispense une formation au Professorat de l'Enseignement Secondaire),
confluent de l’informatique et de la gestion. CAPET (Certificat d'Aptitude au Professorat
Ouvertes sur le marché du travail, ces de l'Enseignement Technique), CAPLP2
maîtrises peuvent également être complétées (Certificat d'Aptitude au Professorat de Lycée
par un Master ou permettre de présenter un Professionnel 2e grade), ou CAPEPS (Certificat
dossier d’entrée dans les écoles de commerce d'Aptitude au Professorat d'Education Physique
ou d’ingénieurs. et Sportive).
Les études durent deux ans. La première
Les IUP année, assurée conjointement par les
universités et les IUFM, est consacrée à la
Les IUP (Instituts Universitaires
préparation au concours. A l'issue du concours
Professionnalisés), créés en 1992 pour
de 1 re année, les étudiants acquièrent le
répondre à un besoin spécifique des entreprises,
statut de professeur-stagiaire et perçoivent une
sont destinés à former des cadres dans
rémunération. La seconde année comprend un
l’industrie ou le secteur tertiaire. Implantés
stage en responsabilité (4 à 6h d'enseignement
dans les universités, ils se répartissent entre
dans une classe).
secteur secondaire (environ 175) et secteur
Aucune condition d'âge n'est requise pour
tertiaire (environ 160).
s'inscrire à l'IUFM. Les candidats doivent être
L’admission est sélective, à bac + 1 selon une
ressortissants de l'Union européenne ou d'un
procédure spécifique à chaque établissement,
Etat faisant partie de l'Espace économique
ou encore à bac + 2 en fonction du diplôme
européen.
obtenu, suivant la même procédure de sélection.
Le cursus est réparti sur deux ou trois ans
et comprend des enseignements à caractère
scientifique et technique, des stages d’une
durée globale de 19 semaines minimum ainsi
que des formations complémentaires (langues
vivantes, techniques de communication...)

148 - Je vais en France


Les études à l’université
5
Le Master Pro (ex-DESS)
Le Master Pro (ex-DESS, Diplôme d'Etudes
Supérieures Spécialisées) sanctionne à bac + 5
une formation professionnelle spécialisée qui
se prépare en un an dans les UFR ou les instituts
des universités (et dans certaines écoles d'in-
génieurs).

Le stage obligatoire en entreprise (trois mois


minimum) et l'intervention de professionnels
en font une formation très prisée.
Le 3e cycle à finalité
professionnelle Le Master est ouvert aux titulaires d'un
diplôme de second cycle mais d'accès difficile.
Le Magistère Variable d'une spécialisation à une autre, la
sélection porte sur les résultats, la motivation
Le magistère est un diplôme d'université (et et peut revêtir différentes formes (épreuves
non un diplôme d'Etat) qui se déroule en écrites et orales, entretien…). Il est conseillé
trois années à partir d'un bac + 2 après une de poser sa candidature à plusieurs Masters
sélection sur concours, examen ou dossier. et de se renseigner dans chaque université sur
Cette filière associe enseignements théoriques les procédures d'inscription. Le DESS consti-
et stages. tue désormais le Master Pro dans la nouvelle
Les étudiants ont la possibilité de préparer organisation européenne.
parallèlement les diplômes nationaux, dont le
Master. Ces formations universitaires de haut niveau,
à finalité professionnelle et très ouvertes vers
Le DRT l’entreprise, couvrent tous les secteurs d’activité.
Le DRT (Diplôme de RechercheTechnologique)
sanctionne au niveau bac + 6 des travaux de
recherche technologique appliquée en relation
étroite avec une entreprise. Exclusivement
destiné aux étudiants issus des IUP et des
écoles d'ingénieurs, ce diplôme sanctionne
une formation de douze à dix-huit mois.

Les formations d’ingénieur à l’université


95 écoles universitaires décernent le
diplôme d'ingénieur, de niveau bac + 5 reconnu
par la commission des titres d'ingénieur.
Elles recrutent à bac, bac + 2 (le plus souvent)
et bac + 4, sur titres, dossier et entretien.
Les écoles universitaires, en expansion,
forment aujourd'hui le tiers des ingénieurs
diplômés.

149 - Je vais en France


5 Les études en France

Les différents domaines des Master Pro

ART - AUDIOVISUEL ÉLECTRONIQUE ET AUTOMATIQUE


• Architecture
• Arts appliqués ÉLECTROTECHNIQUE
• Arts plastiques ÉNERGIE-ÉLECTRICITÉ
• Cinéma
• Musique GÉNIE CIVIL
• Spectacle, théâtre et danse
GESTION - COMMERCE
DROIT • Administration et gestion des entre-
• Administration publique prises
• Droit bancaire et financier • Assurances, actuariat
• Droit communautaire et international • Commerce électronique
• Droit comparé, droit étranger • Commerce international
• Droit de l'économie, droit des affaires • Commerce, vente
• Droit de l'environnement • Comptabilité
• Droit de l'urbanisme • Consommation
• Droit de la communication, de l'infor- • Contrôle de gestion, audit
mation et des nouvelles technologies • Distribution
• Droit de la propriété • Gestion des activités sanitaires et socia-
• Droit fiscal les
• Droit immobilier et de la construction • Gestion financière
• Droit médical, droit de la santé • Hôtellerie et tourisme
• Droit notarial • Immobilier
• Droit pénal, sciences criminelles • Marketing
• Droit privé • Ressources humaines
• Droit processuel, contentieux • Sciences de gestion
• Droit public • Technico-commercial
• Droit social, droit du travail
INFORMATION - COMMUNICA-
• Droits de l'homme
TION CULTURE - MULTIMEDIA
ÉCONOMIE • Archives
• Analyse et politique économiques • Documentation, information scienti-
• Banque fique et technique
• Développement local • Edition - Gestion de projets et d'équi-
• Économétrie pements culturels
• Économie agricole, économie rurale • Information et communication
• Économie de l'énergie • Journalisme
• Économie de l'entreprise • Multimédia
• Économie du développement • Muséologie
• Économie du travail, de l'emploi • Rédaction
• Économie européenne et internationale
INFORMATIQUE
• Économie industrielle
• Bases de données
• Économie monétaire et financière
• Génie logiciel
• Ingénierie économique, intelligence
• Imagerie numérique, traitement de l'i-
économique
mage
• Informatique appliquée
• Informatique de gestion, systèmes

150 - Je vais en France


Les études à l’université
5
Les différents domaines des Master Pro
(suite)
d'information SCIENCES DE LA TERRE
• Informatique fondamentale ET DE LA NATURE
• Informatique industrielle • Agriculture, agronomie
• Agroalimentaire
INFORMATIQUE (suite) • Climatologie, hydrologie
• Intelligence artificielle • Écologie
• Productique • Environnement
• Réseaux • Géologie
• Télécommunications • Géophysique
LETTRES - LANGUES • Œnologie
• Français langue étrangère • Océanologie
• Langues étrangères appliquées SCIENCES DE LA VIE
• Lettres modernes • Biochimie
• Sciences du langage, linguistique • Biologie
• Traduction, interprétariat • Biologie cellulaire
MATHÉMATIQUES • Biologie des organismes et des popu-
• Ingénierie mathématique lations
• Mathématiques appliquées • Biologie moléculaire
• Statistiques, probabilités • Biologie végétale
• Biotechnologies
MÉCANIQUE • Génétique
• Aéronautique • Génie biologique et médical
• Génie mécanique • Microbiologie
• Neurosciences
SANTÉ
• Nutrition, diététique
• Ergonomie
• Médecine SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES
• Pharmacie • Action sociale
• Aménagement
SCIENCE POLITIQUE
• Anthropologie, ethnologie
• Science politique
• Formation, didactique
• Défense
• Histoire, histoire de l'art
SCIENCES DE LA MATIÈRE • Psychologie
• Acoustique • Psychologie clinique et pathologique
• Astronomie • Sciences cognitives
• Chimie • Sciences de l'éducation
• Chimie industrielle • Sciences sociales
• Chimie organique • Sociologie
• Chimie physique • Théologie
• Optique • Urbanisme
• Physique
SPORT
• Sciences des matériaux
• Gestion des activités
• Télédétection, cartographie
et des équipements sportifs

Il existe plus de 2 000 Master Pro répartis sur l’ensemble du territoire.

Pour en savoir plus, consultez le site internet de l’ONISEP, rubrique atlas des formations.
www.onisep.fr ou le site internet de CampusFrance : www.campusfrance.org

151 - Je vais en France


5 Les études en France

LES ÉTUDES DE SANTE

Les études de médecine, de pharmacie et et les techniques d'imagerie médicale. Les


d'odontologie (dentaire) se déroulent à étudiants font des stages cliniques d'initiation
l'université. L'inscription dans ces filières est aux fonctions hospitalières.
très sélective. Un très bon niveau scientifique
est exigé pour franchir le barrage de fin de Le Deuxième Cycle (DCEM)
première année où se situe le concours, D'une durée de 4 ans, le second cycle des
commun à la médecine et à l'odontologie, études médicales comporte une 1re année de
spécifique pour la pharmacie. La réussite à ce formation en médecine générale et des stages
concours est également exigée désormais hospitaliers suivie de 3 années d'enseignements
pour intégrer la formation des écoles de théoriques et pratiques consacrés à la pathologie,
sage-femme. et à la thérapeutique, à l'organisation des systèmes
En effet, le ministère établit pour chaque de santé, aux pratiques de soins, à la déontologie
université le nombre d'étudiants autorisés à et la responsabilité médicale.
poursuivre en 2e année. C'est ce qu'on appelle Pour accéder au 3e cycle, les étudiants doivent
le numerus clausus. Seuls 10 à 15 % des étudiants valider l'enseignement théorique, les stages
de PCEM 1(Premier cycle d'études médicales, hospitaliers et le stage auprès du médecin géné-
1re année) sont admis en deuxième année, et raliste, valider 36 cycles et obtenir le certifi-
20 % environ en 2e année de pharmacie. cat de synthèse clinique et thérapeutique.
La durée totale des formations, également
organisée en trois cycles, varie selon les
Le Troisième Cycle :
disciplines :
- neuf ans pour l'obtention du DE (diplôme résidanat - internat
d'Etat) en médecine générale Le Troisième Cycle compte deux filières :
- dix à onze ans (selon les spécialités) pour - le résidanat, d'une durée de 3 ans, qui
l'obtention de celui de docteur en médecine conduit après validation au diplôme et à
spécialisée (DE + DES : diplôme d'études l'exercice de la médecine générale,
spécialisées) - l'internat, d'une durée de quatre à cinq ans,
- six ans pour l'obtention du DE de docteur qui après le concours de l'internat mène
en chirurgie dentaire. à la médecine spécialisée.
A l'issue du concours, dont le nombre de
places est fixé par arrêté interministériel,
Les études médicales l'étudiant interne est affecté, selon son choix
et son rang de classement, dans une des neuf
disciplines suivantes : spécialités médicales,
Le Premier Cycle d’Études Médicales
santé publique, médecine du travail, spécialités
Le Premier Cycle d'Etudes Médicales (PCEM) chirurgicales, biologie médicale, psychiatrie,
comporte deux années de formation scientifique anesthésiologie, réanimation chirurgicale,
générale. En 1re année, l'enseignement est pédiatrie, gynécologie obstétrique, gynécologie
orienté sur la physique et la biophysique, la chimie, médicale. Dans le cadre de la discipline choisie,
la biologie et les sciences humaines et sociales. l'interne prépare en quatre ou cinq ans un DES
Il peut être complété par d'autres modules (Diplôme d'Etudes Spécialisées).
d'anatomie, embryologie, histologie et cytologie. Le diplôme d'Etat de docteur en médecine
En cas de réussite au concours, les étudiants est délivré aux internes après soutenance
effectuent un stage infirmier d'initiation aux d'une thèse mais ce diplôme, pour ouvrir
fonctions hospitalières. Un seul redoublement droit à l'exercice, doit être obligatoirement
est admis en 1ere année. accompagné du DES précisant la qualification.
En 2e année (PCEM 2) les enseignements Cette qualification permet au médecin qui en
portent sur les mêmes disciplines, approfondies, est titulaire de s'inscrire auprès du Conseil de
et abordent la sémiologie clinique, biologique l'ordre.

152 - Je vais en France


Les études de santé
5
Schéma des études de santé

DE de docteur en médecine +
DES (médecine spécialisée)
Concours d’internat
Sélection sur classement
Concours d’admission

DE de docteur en médecine
+ DES (médecine générale)
Concours d’internat

DE de docteur en chirurgie

DE de docteur en
pharmacie + DES
dentaire + AEA

DE de docteur en
DE de docteur en
chirurgie dentaire

pharmacie
DE de sage-femme

Diplôme de fin de 2e cycle

Filière dentaire Filière phar-


Filière médicale maceutique

PCEM 1 PCEP 1

Bac Baccalauréat

PCEM 1 : Premier Cycle d’Etudes Médicales, 1re année


PCEP 1 : Premier Cycle d’Etudes Pharmaceutiques, 1re année
AEA : Attestation d’Etudes Approfondies
DE : Diplôme d’Etat
DES : Diplôme d’Etudes Spécialisées.
Source : ONISEP

153 - Je vais en France


5 Les études en France

Le troisième cycle d'études médicales est Les AFS et les AFSA


en cours de rénovation. Il dure désormais 3 ans Les médecins étrangers autres que les
pour la médecine générale. A partir de 2005, ressortissants de l'UE, en cours de spécialisation,
tous les étudiants, futurs généralistes ou qui souhaitent compléter leur formation en
spécialistes, passeront un concours unique France, peuvent suivre, avec l'accord de leur
pour entrer en 3e cycle (médecine générale ou université d'origine, pendant deux à quatre
spécialités). semestres, une partie des enseignements de
DES en vue d'obtenir une AFS (Attestation de
Le DESC Formation Spécialisée).
Des formations complémentaires d'une Les médecins étrangers déjà spécialistes
durée de deux à trois ans, débouchant sur peuvent suivre une formation pendant un
un DESC (Diplôme d'Etudes Spécialisées ou deux semestres en vue d'obtenir une
Complémentaires) sont accessibles aux internes. AFSA (Attestation de Formation Spécialisée
Approfondie).
Accès des étrangers aux études
médicales Les études d'odontologie
et de pharmacie
L'exercice de la médecine en France est lié
à deux conditions : être de nationalité française La durée des études d'odontologie (chirurgie
ou ressortissant d'un des Etats membres de dentaire) varie de six à neuf ans. La 1re année
l'Union européenne et être titulaire d'un (PCEM 1) est commune aux étudiants en
diplôme permettant l’exercice de la médecine médecine et en odontologie qui passent le
au sein de ces Etats. même concours. A l'issue de la cinquième
En conséquence, un ressortissant étranger, année, les étudiants optent :
même titulaire d'un diplôme lui permettant - soit pour un 3e cycle court (un an) qui
l'exercice dans son pays d'origine, doit, pour débouche après soutenance d'une thèse,
obtenir le diplôme d'Etat de médecine français, sur un diplôme de DE (Docteur d'Etat) en
intégrer le cursus d'études médicales (inscription chirurgie dentaire. Les diplômés peuvent
en PCEM 1, concours à l'issue de la première ensuite se spécialiser.
année…). En cas de réussite et en fonction de - soit par un 3e cycle long, l'internat (3 ans).
son cursus universitaire, il pourra éventuellement
être dispensé de la scolarité d'un certain nombre L'AEA (Attestation d'Etudes Approfondies)
d’années d'études mais il devra subir l'examen valide la formation des internes. Après
de contrôle des connaissances portant sur les soutenance d'une thèse, les internes obtien-
années dont il a eu la dispense. nent le diplôme d'Etat de docteur en chirur-
Il existe également des formations de 3e cycle gie dentaire.
spécialisé n'ouvrant pas droit à l'exercice de Le diplôme d'Etat de docteur en pharmacie
la spécialité en France : s'obtient à l'issue de 6 ou 9 à 10 ans d'études
selon que l'étudiant suit le troisième cycle court
Le concours de l'internat à titre étranger de pharmacie générale ou le troisième cycle
de pharmacie spécialisée.
Les médecins étrangers autres que les Comme en médecine, un concours avec un
ressortissants de l'UE peuvent s'inscrire au numerus clausus est organisé en fin de première
concours spécial de l'internat à titre étranger. année.
Ce concours est très sélectif.

154 - Je vais en France


5 Les études en France

LES ÉTUDES
EN GRANDES ECOLES
Les “Grandes Écoles” sont une spécificité Le statut
de l'enseignement supérieur français. Elles ont Parmi ces grandes écoles, certaines sont
été créées pour dispenser un enseignement publiques et placées sous la tutelle d'un
spécialisé de haut niveau, aussi le niveau scolaire ministère : Education nationale, agriculture et
exigé pour s'inscrire dans ces établissements pêche, équipement, défense…
est très élevé. En contrepartie, les diplômés des Certaines peuvent être rattachées aux
grandes écoles trouvent une place de choix sur universités.
le marché du travail. L'appellation “Grandes Les écoles normales supérieures sont
Écoles” renvoie fréquemment aux plus ancien- publiques ainsi que plus de 60 % des écoles
nes et aux plus prestigieuses, d'ingénieurs.
dont certaines sont connues dans le monde D'autres sont privées ou encore dépendant
entier : l'École Centrale, l'École Nationale des chambres de commerce et d'industrie.
d'Administration (ENA), l'École des Hautes C'est le cas pour la majorité des écoles de
Etudes Commerciales (HEC), l’École Normale commerce et de gestion.
Supérieure, l’École Polytechnique, car elles Selon le statut de l'établissement, les frais
forment les cadres dirigeants de l'Etat et des de scolarité peuvent varier considérablement.
grandes entreprises.
Au fil du temps, cette catégorie s'est Pour en savoir plus, consultez le site internet
beaucoup élargie et comprend de nombreux de la CGE : www.cge.asso.fr à partir duquel
établissements, que l'on peut classer en on peut accéder aux sites de toutes les
quatre groupes : grandes écoles membres de la CGE.
- les écoles normales supérieures
- les écoles d'ingénieurs
L’admission
- les écoles de commerce et de gestion
- les écoles de diverses spécialités. Les grandes écoles se caractérisent par un
système très sélectif d'admission. On intègre
Les grandes écoles sont des établissements le plus souvent une grande école par concours.
d'enseignement supérieur et de recherche La préparation à ces concours se fait en deux
qui ont en commun une forte sélection à ans dans des “classes prépas” accessibles avec
l'entrée, une formation longue polyvalente le baccalauréat et de très bons résultats sco-
et généraliste, un corps enseignant varié laires. Après le concours, la durée des études
comprenant des professionnels expérimentés est généralement de trois ans.
et une coopération étroite avec les milieux
économiques. L'accent mis sur la dimension Néanmoins, il existe également une “admis-
internationale inclut l'enseignement obligatoire sion parallèle” pour des étudiants déjà diplô-
de langues vivantes étrangères ainsi que la més (souvent bac + 2) dans d'autres formations
multiplication de stages à l'étranger, voire (université, autre école…). Cette admission
d'accords de doubles diplômes. La CGE reste sélective et peut prendre des formes
(Conférence des grandes écoles) qui regroupe diverses (dossier + tests, concours...).
la majorité des grandes écoles s'est dotée d'une
commission internationale pour favoriser cette
politique.

155 - Je vais en France


5 Les études en France

Les classes Les classes préparatoires littéraires


préparatoires Accessibles aux bons bacheliers L, ES et S et
privilégiant le français, l'histoire, la philosophie,
Les classes préparatoires restent la voie les langues vivantes ou anciennes les classes
royale pour intégrer les grandes écoles ; elles littéraires (1re année : lettres supérieures ou
demandent une solide résistance physique et hypokhâgne, 2e année : première supérieure ou
nerveuse et des capacités de travail au-dessus khâgne) préparent aux concours des ENS
de la moyenne. (Ecoles Normales Supérieures), des grandes
écoles de commerce, des Instituts d’études
La durée des études est de deux ans, en prin- politiques, de l’Ecole des Chartes...
cipe sans redoublement.
Comme l'indique le schéma, il existe plusieurs
Les classes préparatoires se trouvent géné- types de “prépas” (classes préparatoires).
ralement dans les lycées (mais tous les lycées
n’en sont pas dotés).

Les classes préparatoires littéraires


Bac admis 1re année 2e année Concours et écoles accessibles
Classes Lettres
préparatoires
- ENS Ulm “lettres”, ENS Lettres
2e année et sciences humaines1 Lyon
L, en priorité ENS Ulm - Chartes, concours B (sans latin)
ES, S avec un - Ecoles de commerce, “Lettres et sciences humaines”2
très bon niveau 1re année - Instituts d’études politiques
littéraire “Lettres” 2e année
ENS Lettres - ENS Lettres et sciences humaines Lyon,
et sciences ENS Ulm “lettres”
humaines - ENS Cachan, section E “langues étrangères”3 (anglais)
- Ecoles de commerce, “Lettres et sciences humaines”2
- Instituts d’études politiques
S, (ES, L) avec un Classes préparatoires - ENS Ulm “sciences sociales”
très bon niveau Lettres et sciences sociales - ENS Lettres et sciences humaines Lyon “sciences
en lettres et en économiques et sociales”
maths - ENS Cachan, section D3 “sciences sociales”
- Ecole nationale de la statistique et de l’administration
économique (ENSAE)
- Ecoles de commerce, “Lettres et sciences humaines”2
ou “économie”
- Instituts d’études politiques
L, (ES, S) avec un Classes préparatoires Chartes - Chartes, concours A avec latin
excellent niveau
en latin
L, ES, S Classes préparatoires Saint-Cyr - Ecole spéciale militaire Saint-Cyr “lettres”
lettres
Bac STI, série arts Classes préparatoires - ENS Cachan C, section “arts et création industrielle”
appliqués. artistiques Cachan
Bacheliers L, ES,
S passés par une
classe de mise à
niveau en arts
1. Ex. ENS Fontenay-Saint-Cloud implanté à Lyon. 2. L’anglais (LV1 ou LV2) est obligatoire au concours d’entrée des grandes
écoles de commerce. 3.
Le concours de l’ENS Cachan, section E langues étrangères est accessible aux élèves de prépas lettres 2e année de l’ENS
Lettres et sciences humaines, qui ont choisi l’option anglais au concours.
Source : ONISEP

156 - Je vais en France


Les études en Grandes Écoles
5
Les deux années sont organisées par filières :
- 3 filières à choisir en 1re année :
MPSI (mathématiques, physique et sciences
de l'ingénieur),
PCSI (physique, chimie et sciences de
l'ingénieur),
PTSI (physique, technologie et sciences de
l'ingénieur).
- 4 orientations en 2e année :
MP (mathématiques-physique),
PC (physique chimie),
Les classes préparatoires scientifiques PSI (physique et sciences de l'ingénieur),
Accessibles aux bons bacheliers S et PT (physique et technologie).
quelques STI et STL ayant un excellent niveau,
les classes scientifiques préparent aux concours
d'accès aux grandes écoles scientifiques comme Les classes préparatoires BCPST
les ENS, les écoles d'ingénieurs ou les écoles Les classes préparatoires BCPST (biologie,
militaires (Saint-Cyr, Navale, Air). chimie, physique et sciences de la terre), acces-
sibles aux bacheliers S, conduisent aux
concours des écoles agronomiques et vétéri-

Les classes préparatoires scientifiques


Bac admis 1re année 2e année Concours et écoles accessibles
(1er trim.) (2e et 3e trim.)
MPSI MP(1) - ENS Ulm
mo dus

- ENS Lyon
in
du trie

S
le lle

- ENS Cachan
sc s
ien

- Polytechnique
ce
s

PC
PC(1)
option
- Concours commun Mines-Ponts
PCSI - Concours commun Centrale-Supélec
opt
ion
PSI - Concours communs Polytechnique
- Concours commun Travaux publics
PSI(1) - Concours commun Arts et métiers...
s
math - Ecoles de l’armée
de
d ule - Concours propres
mo à de nombreuses écoles
PTSI PT(1)

- Ecoles d’ingénieurs Agronomiques


concours - Ecoles vétérinaires
BCPST “Agro/Veto”
- Ecoles de chimie
- ENS Ulm Lyon Cachan

STI TSI TSI - Mêmes écoles que pour les classes


spécialités industrielles MP, PC, PSI, PT, (voir ci-dessus)

STL - Principalement les écoles de chimie et


spécialités physique et TPC TPC certaines écoles accessibles après les
chimie classes BCPST

STL - Mêmes écoles Agro/Veto que les


spécialités biochimie- TB TB concours BCPST (voir ci-dessus)
génie biologique

157 - Je vais en France


5 Les études en France

naires. Le concours est commun mais les Les écoles normales


épreuves peuvent être affectées de coeffi- supérieures
cients différent selon la filière demandée : agro-
nomique ou vétérinaire. Dotées de grands centres de recherche, en
relation avec les universités, les quatre écoles
Ce concours commun permet aussi l’accès normales supérieures constituent la voie royale
dans certaines écoles de chimie et dans les pour la formation d'enseignants et de cher-
ENS. Pour en savoir plus, consultez le site internet : cheurs de haut niveau. Après leur réussite au
www.concours-agro-veto.net concours d'entrée, les élèves (“normaliens”)
préparent les diplômes universitaires de
Les classes préparatoires licence, master ou magistère dans leur discipline
parallèlement aux cours suivis à l'école. La
économiques et commerciales durée des études est de quatre ans, la troisième
Ouvertes aux bacheliers S, ES, L, voire STT, et la quatrième année étant consacrées à la
elles préparent aux concours des grandes préparation des concours de l'enseignement,
écoles de commerce et de gestion et de l'ENS en particulier l'agrégation (le plus élevé pour
Cachan, option économie et gestion. l'enseignement).

Les deux années d'études sont réparties en Conditions d’accès et statut


quatre options : scientifique, économique, des normaliens
technologique et “prépas” spécifiques à l'ENS
Cachan. Le recrutement se fait par concours (différent
selon les disciplines) après deux années de
En cas d'échec, pour ceux qui n'intègrent pas classes préparatoires.
les écoles, des poursuites d'études sont
possibles, à l'université par équivalence via une Tous les lauréats français ou membres de
année spéciale. l'Union européenne ont droit à quatre années
d'études rémunérées et s'engagent à servir
l'Etat français pendant dix ans.

Les classes préparatoires


économiques et commerciales
Bac admis 1re année 2e année Concours et écoles accessibles
S toutes spécialités Prépa économique - Concours des écoles de commerce
et éventuellement et commerciale option scientifique
ES spécialité math option scientifique - ENS Cachan section D2, “économie, méthodes
quantitatives de gestion”, option scientifique

ES toutes spécialités Prépa économique - Concours des écoles de commerce


L spécialité math et commerciale option économique
option économique - Concours d’admission à Saint-Cyr
- ENS Cachan, section D2 “économie, méthodes
quantitatives de gestion”, option économique
STT Prépa économique - Concours des écoles de commerce
et commerciale option technologie
option technologique - ENS Cachan, section D2 option technologique
ES, S, L Prépa économique et gestion-ENS - Concours ENS Cachan sections D1 et D2
cachan D1 (économie, droit et - Certaines écoles de commerce
gestion) et D2 (économie, - Instituts d’études politiques
méthodes quantitatives de gestion) - Ecoles nationales de la statistique
Source : ONISEP

158 - Je vais en France


Les études en Grandes Écoles

Enfin, les étrangers peuvent également être


5
admis à suivre certains enseignements en
auditeur libre (admission sur dossier).
Certaines ENS développent des programmes
d'échanges internationaux en accueillant
des “pensionnaires scientifiques” (étudiants
post-licence issus de diverses universités
étrangères) qui effectuent un travail de recherche.

Ces séjours à l'ENS sont d'une durée de


6 ou 9 mois et donnent lieu à des frais
Les anciens élèves des ENS peuvent d'inscription pédagogique qui peuvent être
bénéficier d'emplois temporaires de chargés pris en charge dans le cadre de conventions.
d'enseignement à temps partiel en université,
ce sont les AMN (allocataires moniteurs Concours ENS-Europe
normaliens). Ceci leur permet de bénéficier Organisé à l'ENS Paris (Ulm) le concours
d'une allocation pour terminer une thèse de ENS-Europe en sciences est destiné à recruter
doctorat, souvent commencée à l'ENS, qui les les meilleurs étudiants ayant suivi deux ou trois
mènera aux carrières de l'enseignement supé- années d'études scientifiques de très haut
rieur et de la recherche. niveau dans leur pays d'origine et souhaitant
les poursuivre en France.
Les étudiants étrangers dans les ENS
Les étudiants étrangers hors Union
européenne peuvent aussi être recrutés sur
concours. Ils ne sont pas salariés, mais peuvent
dans certains cas bénéficier d'aides financières.

Les écoles normales supérieures


et leurs spécialités
ENS Paris ENS de Cachan
(lettres, sciences sociales et sciences) (sciences et technologies : mathéma-
45, rue d'Ulm tiques, physique, biochimie, génie biolo-
75230 PARIS CEDEX 05 gique,
Tel : 01.44.32.30.00 mécanique, génie civil et génie électrique ;
www.ens.fr arts appliqués, économie et gestion ; scien-
ces sociales, anglais)
61, avenue du Président Wilson
ENS de Lettres et Sciences 94235 CACHAN CEDEX
Humaines Tel : 01.47.40.20.00
(lettres, langues, sciences humaines, www.ens-cachan.fr
sciences éco. et sociales)
15, Parvis René Descartes, BP 7000 L'ENS de Cachan est implantée sur deux
69342 LYON CEDEX sites, à Cachan et au campus de KerLann,
Tel : 04.37.37.60.00 près de Rennes.
www.ens-lsh.fr
Antenne de Bretagne
ENS de Lyon Campus de Ker Lann
(sciences : mathématiques et informa- Avenue Robert Schuman
tique, sciences de la matière, sciences de la 35170 BRUZ
vie) Tel : 02.99.05.93.00
46, allée d'Italie www.campuskerlann.com
69364 LYON CEDEX 07
Tel : 04.72.72.80.00
www.ens.lyon.fr

159 - Je vais en France


5 Les études en France

Les écoles d’ingénieurs D'autres procédures d'accès aux grandes


écoles sont accessibles aux titulaires d'un
diplôme bac + 4.
Plus de 240 écoles délivrent une formation
d'ingénieur en France et la grande majorité est
La durée des études va de 3 à 5 ans selon
reconnue par l'instance officielle d'habitation
le niveau de recrutement.
des formations : la CTI (Commission des
Outre la formation scientifique de base, les
Titres d'Ingénieurs). En effet, le titre d'ingénieur
études d'ingénieur associent formation technique
diplômé sanctionne une formation longue (5
générale plus ou moins liée à un secteur
ans minimum) dispensée par un établissement
d'application, formation générale et formation
d'enseignement supérieur habilité par la CTI.
pratique, souvent très importante sous forme
On regroupe les écoles d'ingénieurs en
de stages en entreprise avec réalisation d'un
deux catégories : les généralistes et les
projet en fin d'études.
spécialisées qui offrent une très grande variété
Le diplôme d'ingénieur ouvre droit au grade de
de formations : agronomie, chimie, physique,
master (bac + 5) reconnu au niveau européen.
biologie, mécanique, électronique… Les
généralistes sont souvent les plus sélectives
(Centrale, Mines, Polytechnique…). Diplômes délivrés
Les écoles d’ingénieurs délivrent essentielle-
L’admission ment des diplômes d’ingénieur mais également
des doctorats, des MBA (Master of Business
La formation d'un ingénieur dure 5 ans
Administration), des Mastères Spécialisés, des
après le baccalauréat mais les deux premières
Masters Pro, des Masters Recherches, des licen-
années peuvent se dérouler dans différentes
ces Pro.
structures, selon le mode de recrutement des
La plupart des diplômes sont accessibles par
écoles.
la voie de la VAE (Validation des Acquis
Les plus nombreuses recrutent sur concours
d’Expérience).
après une classe préparatoire scientifique
Les descriptifs des diplômes sont présents sur
et technique (bac + 2). La concurrence est
les sites internet des Ecoles.
particulièrement vive.
Ces concours peuvent regrouper plusieurs
écoles : par exemple Agro/Véto, Mines/Pont, Types d’établissements
Centrale/Supélec ou Polytechnique. La plupart des écoles d'ingénieurs, dont les plus
D'autres recrutent essentiellement des prestigieuses, sont publiques, peuvent dépendre
diplôm és bac + 2, titulaires par exemple d'un de différents ministères (Industrie, Défense,
DUT, sur dossier et entretien mais toujours Agriculture, ...), mais la majorité relève de
avec une sélection rigoureuse. l'Education nationale.
Il existe également des écoles privées et
Les formations universitaires d'ingénieurs quelques écoles consulaires.
relèvent de cette catégorie.
Certaines écoles recrutent directement Le coût de la formation pour l'étudiant reste
leurs candidats après le baccalauréat, en abordable lorsqu'il s'agit d'établissements
priorité de bons bacheliers scientifiques. publics (de l'ordre de 500 à 1000 € par an) mais
Ces écoles se regroupent parfois pour leur peut être très élevé dans des écoles privées.
sélection (INSA, ENI, écoles de la FESIC) ;
celle-ci s'effectue par concours sur dossier ou La liste des écoles habilitées à délivrer un
sur épreuves avec un entretien avec un jury. C'est titre d'ingénieur diplômé fait l'objet, chaque
le cas également du réseau des 3 universités année, d'une publication au journal officiel.
technologiques (UTBM, UTC, UTT).

160 - Je vais en France


Les études en Grandes Écoles
5
d'ingénieur difficile mais il existe néanmoins des
voies spécifiques :
- Concours spécifiques étrangers pour les
élèves titulaires d'un diplôme équivalent
du baccalauréat et ayant effectué un cycle
de préparation à des écoles d'ingénieurs
étrangères (ex. : Central Supélec) ou des
études mathématiques et scientifiques de
haut niveau (Polytechnique),
- Ecoles recrutant au niveau du baccalauréat
qui proposent parfois des formations des-
Les étudiants étrangers tinées aux étudiants étrangers comme les
en écoles d’ingénieurs premiers cycles EURINSA, ASINSA, AME-
Le système sélectif français exige des élèves RINSA (dans les INSA), CHEMIST (dans
une formation très poussée en mathématiques les écoles de chimie de la Fédération Gay
et physique et rend la préparation du diplôme Lussac) ou encore une organisation du cur-

Les différentes formations d’ingénieurs

Recherche publique
Industrie et ou
Services Recherche/développement
dans l’industrie

Thèse
3 ans

MS

M2 (Master 2)

École
École d’ingénieurs
d’ingénieurs 3 ans
5 ans M1(Master 1)

avec
prépa
intégrée Prépa DUT BTS
2 ans 2 ans 2 ans

161 - Je vais en France


5 Les études en France

sus favorable à l'accueil d'étudiants étran- * Ecoles membres fondateurs de ParisTech :


gers (ex. : UTC - Université Technologique - AgroParisTech,
de Compiègne), - Arts et Métiers ParisTech,
- Ecole Européenne, recrutant après un - Chimie Paris,
premier cycle d'études à l'étranger (ex. : - Ecole des Ponts,
EEIGM de l'INP de Lorraine), - Ecole Polytechnique,
- Partenariats d'établissements français et - ENSAE ParisTech,
étrangers conduisant à un double diplôme - ENSTA,
d'ingénieur français et étranger. - ESPCI,
Actuellement, les étudiants étrangers - Mines Paris,
représentent environ 17 % des effectifs des - TELECOM ParisTech.
écoles d'ingénieurs membres de la CGE
(Conférence des Grandes Écoles). Enfin, pour
offrir une meilleure lisibilité à l'international, Les écoles
la tendance récente est au regroupement de de commerce
certaines écoles d'ingénieurs.
et de gestion
Pour en savoir plus, consultez le site
internet de la CEFI (Comité d'études sur Outre les formations universitaires en
les formations d'ingénieurs) : www.cefi.org sciences économiques et gestion (IAE, IUP,
maîtrises de gestion…), la formation au
commerce et au management est dispensée par
ParisTech les grandes écoles de commerce. Une centaine
d'établissements, à majorité privés ou consulaires
(gérés par la chambre de commerce et
ParisTech, institut des sciences et techno- d'industrie) délivrent un diplôme de niveau
logies, constitue un pôle d’excellence dans l’en- bac + 4 ou + 5.
seignement supérieur et la recherche; il Environs soixante dix d'entre elles délivrent
rassemble dix Grandes Écoles d’ingénieurs un diplôme “visé” par le ministère de
françaises*. La qualité des enseignants, la l'Education nationale. Ce sont les seules qui
gamme complète des disciplines scientifiques bénéficient d'équivalences européennes.
et techniques couvertes et la sélection rigou- Parmi les écoles dont le diplôme est visé par
reuse de ses étudiants confèrent à ParisTech l’Etat, une trentaine sont membres de la CGE
une stature comparable à celle des meilleures (Conférence des grandes écoles) au sein de
universités au niveau mondial. ParisTech est laquelle elles forment le “Chapitre des Grandes
notamment le seul membre français d’IDEA Écoles de management”.
League qui associe les universités technolo-
giques européennes les plus réputées (notam- Citons HEC (École des hautes études
ment Imperial College London,TU Delft, ETH commerciales), l'ESSEC (École supérieure des
Zurich, RWTH Aachen). sciences économiques et commerciales),
ParisTech offre des formations de très haut l'ESCP-EAP (École supérieure de commerce
niveau en cycle ingénieur, en master et en doc- de Paris), l'EDHEC (École des hautes études
torat. Tous les programmes visent à donner aux commerciales de Lille), l’EM de Lyon enfin les
étudiants une formation scientifique et mana- ESC ou Sup de Co (Écoles supérieures de com-
gériale qui leur permette d’occuper des pos- merce).
tes à responsabilité dans l’entreprise, dans la La formation est onéreuse, souvent de
recherche ou dans la haute fonction publique. l'ordre de 5 000 € à 1 000 € par an.
Plus de renseignements sur : www.paristech.fr

162 - Je vais en France


Les études en Grandes Écoles
5
www.fnege.net ou le site de la CGE :
ww.cge.asso.fr
L'international est une dimension forte
pour ces établissements et certains délivrent
des doubles diplômes français et étrangers.

Les autres
grandes écoles
L’admission L'Ecole Nationale d'Administration
L'admission se fait sur concours à différents L'ENA (Ecole Nationale d'Administration),
niveaux, après le bac, après une classe créée en 1945 a pour caractéristique de
préparatoire, après un diplôme bac + 2 ou former les dirigeants de l'Etat et les cadres
bac + 3 ou 4. supérieurs de l'administration publique.
Certaines écoles se regroupent pour recruter D'accès très sélectif, elle recrute sur
leurs élèves par un concours commun. C'est concours ouvert aux titulaires d'un diplôme
le cas à différents niveaux (après le bac : bac + 3 ou bac + 4. Une forte majorité des
concours ACCESS et SESAME ; après une candidats est titulaire d'un diplôme d'IEP
classe préparatoire (banque commune d'épreuves (Institut d'études politiques).
gérées par la Chambre de commerce et Il existe deux cycles internationaux pour les
d'industrie de Paris, banque ECRICOME) ; après fonctionnaires étrangers déjà confirmés et
un diplôme bac + 3 ou 4 (TREMPLINS, PRO- possédant un excellente maîtrise de la langue
FILS…). française :
Les écoles de commerce les plus reconnues - le cycle international court, d'une durée
recrutent généralement sur concours après de 9 mois, qui met l'accent sur l'édification
une classe préparatoire. Il existe également des de l'Union européenne
admissions parallèles pour les titulaires d'un - le 2e cycle international long (formation iden-
diplôme bac + 2 le plus souvent sur concours. tique à celle des élèves français de l'École)
Quelques écoles de gestion ont des prépas L'accès est très sélectif.
intégrées.
Pour en savoir plus, consultez le site internet
La formation www.ena.fr rubrique Actions internationales
La plupart des grandes écoles proposent une
formation au management de haut niveau, en lien
étroit avec les entreprises qui participent à Les Instituts d’Etudes Politiques
l'organisation et au contenu des enseignements. Il existe neuf IEP, plus connus sous le nom
Bien que généralistes, les écoles de commerce de “Sciences-Po” dont le plus prestigieux est
et de gestion offrent des spécialisations variées, celui de Paris. L'IEP de Paris a un statut de grand
surtout en dernière année : audit, finances, mar- établissement indépendant des universités et
keting, ressources humaines, comptabilité… propose un cursus d'études en cinq ans, dont
une année à l'étranger.
Pour en savoir plus, consultez le site internet Les huit autres IEP, Aix-en-Provence,
de la FNGE (Fondation nationale pour l'en- Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Rennes,
seignement de la gestion des entreprises) : Strasbourg et Toulouse sont rattachés aux
universités par convention et viennent d'adopter
un cursus d'études en quatre ans, dont une
année qui se déroule soit à l'étranger, soit en
entreprise, soit en université.
L'admission se fait sur concours à différents
niveaux : après le bac, à bac + 1 avec souvent
une année de classe préparatoire, à bac + 2

163 - Je vais en France


5 Les études en France

ou encore à bac + 3. La sélection est sévère politiques, programme diplômant d'une


à tous les niveaux. durée d'un an. Ce cycle est accessible aux
La formation généraliste de haut niveau du étudiants étrangers titulaires d'un diplôme
1er cycle privilégie la rigueur méthodologique bac +3 dans la même discipline. La
tant dans l'expression écrite qu'orale. sélection se fait sur dossier et épreuve de
Pluridisciplinaire (droit, économie, histoire,
français.
sciences politiques, culture et société, langues
vivantes) la formation “Sciences-Po“ met
l'accent sur l'ouverture au monde Pour en savoir plus, consultez le site de l'IEP
contemporain. de Paris : www.sciences-po.fr rubrique scien-
Après un premier cycle généraliste vient le ces Po International.
temps de la spécialisation.
Quatre sections (service public, économique D'autres IEP accueillent chaque année un
et financière, politique économique et sociale, nombre croissant d'étudiants étrangers en
relations internationales, dont une section leur proposant un diplôme d'établissement.
Europe) s'offrent aux étudiants à partir de la
2e année.
Certains IEP offrent des spécialisations plus
L’École Nationale des Chartes
diversifiées.
L'Ecole Nationale des Chartes forme des
En troisième cycle, l'IEP de Paris prépare à archivistes paléographes.
plusieurs Masters et délivre le doctorat dans On y accède par concours après deux ans
plusieurs disciplines. de classe préparatoire spéciale ou après une
licence ou un Master. Les étudiants étrangers,
sous certaines conditions, peuvent être admis
Les étudiants étrangers dans les IEP en qualité d'auditeur libre.
L'IEP de Paris propose aux étudiants étrangers www.enc.sorbonne.fr
- d'une part des programmes internationaux
en 2e année de 1er cycle,
- d'autre part un cycle international d'études

Les sites Internet


des Instituts d’Etudes Politiques
IEP d’Aix en Provence IEP de Paris
www.iep-aix.fr www.science-po.fr
IEP de Bordeaux IEP de Rennes
www.sciencespobordeaux.fr www.rennes.iep.fr
IEP de Grenoble IEP de Strasbourg
www-sciences-po.upmf-grenoble.fr www-iep.u-strasbg.fr
IEP de Lille IEP de Toulouse
http://iep.univ-lille2.fr www.sciencespo-toulouse.fr
IEP de Lyon
http://iep.univ-lyon2.fr

164 - Je vais en France


Les études en Grandes Écoles
5
Les grands
établissements

En dehors des universités et des grandes


écoles existent des établissements publics
prestigieux, souvent très anciens, dont la
mission principale est la recherche.

Ces établissements délivrent des diplômes


d’établissement et des diplômes nationaux de
L'Ecole Nationale Supérieure troisième cycle.
des Sciences de l'Information
L'Ecole Pratique des Hautes Etudes
et des Bibliothèques
(EPHE)
L'ENSSIB forme en dix-huit mois des
L'EPHE, organisée en trois sections, est
conservateurs de bibliothèques publiques. Le
spécialisée dans la recherche sur les domai-
recrutement se fait sur concours avec un
nes des Sciences de la Terre et de la Vie, les
niveau minimum requis (diplôme bac + 3).
sciences historiques et philologiques et les
sciences
Elle délivre ses diplômes propres ainsi que
religieuses.
les diplômes nationaux de 3 e cycle en
Elle délivre un diplôme après deux années
collaboration avec l'université de Lyon 1.
d'études et la présentation d'un mémoire de
L'École est également ouverte aux élèves
recherche. L'EPHE prépare également à des
étrangers
doctorats. Aucun titre n'est exigé pour être
admis en qualité d’auditeur libre.
Pour en savoir plus, consultez le site inter-
net : www.enssib.fr
Pour en savoir plus, consultez le site internet
: www.ephe.sorbonne.fr
L’Ecole Nationale Vétérinaire
Le diplôme d'État de docteur vétérinaire, L'École des Hautes Etudes en Sciences
nécessaire à l'exercice de la profession, Sociales (EHESS)
s'acquiert dans les ENV (écoles nationales
vétérinaires) de Maisons-Alfort, Lyon,Toulouse L'EHESS délivre un diplôme après deux
et Nantes. On y entre par concours (accès très années d'études et la présentation d'un
sélectif et numerus clausus) après une classe mémoire de recherche. L'EHESS prépare
préparatoire “véto” ou BTS ou DUT obtenu également à des doctorats.
dans les options appropriées. Ces concours
permettent d'accéder directement en 2e année Sa mission concerne la recherche et
de 1er cycle. Le 2e cycle en 3 ans est sanctionné l'enseignement de haut niveau en sciences
par le DEFV (Diplôme d'études fondamentales sociales. Elle délivre le diplôme de l'École
vétérinaires) donnant accès au 3e cycle. en trois ans et des diplômes nationaux de
troisième cycle.
Le troisième cycle, de un à cinq ans,
comprend la préparation de la thèse avec ou L'admission se fait sur dossier comportant
sans spécialisation et une filière doctorale. un projet de recherche.

Pour en savoir plus, consultez le site internet


www.ehess.fr

165 - Je vais en France


5 Les études en France

Le Collège de France
Le Collège de France ne prépare à aucun
examen et ne décerne aucun diplôme. Les
cours sont ouverts au public, sans inscription
préalable et ils sont gratuits. C'est un
é t a b l i s s e m e n t vo u é à l a re c h e rc h e
fondamentale, indépendant et autonome,
abritant des professeurs de renom qui
choisissent chaque année les cours qu'ils vont
dispenser.

Pour en savoir plus, consultez le site internet


www.college-de-france.fr

166 - Je vais en France


5 Les études en France

LES ETUDES DANS LES


FILIERES PROFESSIONNELLES
Sous le signe de la diversité formations de technicien en maintenance
À l’image des activités économiques, les aéronautique ou de technicien de l’aviation
filières professionnelles se caractérisent par civile et des formations de pilotes.
leur diversité et leur hétérogénéité. On y Deux IUP proposent également une formation
trouve des formations longues et des formations en génie industriel (Bordeaux 1, Aix-Marseille
courtes, des établissements publics et des 1, 2 et 3).
établissements privés, des diplômes d’État ou
des diplômes d’école. Le choix d’un organisme Une grande école spécialisée, l’École nationale
privé, outre la prise en compte du coût des de l’aviation civile (ENAC) à Toulouse, propose
études, nécessite une connaissance très précise un large éventail de formations de contrôleur
du contenu des formations et de leur réputation aérien, de pilote de ligne, d’ingénieur et de
dans les milieux professionnels. technicien supérieur de l’aviation civile.
Certains métiers se préparent uniquement
dans des écoles spécialisées (ex. : architecte, Renseignements complémentaires :
infirmier...), d’autres (journaliste, restauration ENAC
d’art...) se préparent aussi à l’université ou en 7, avenue Édouard Belin, BP 54005
grande école. F 31055 Toulouse Cedex 4
FRANCE.
Tél. : 05 62 17 40 00
Site internet : www.enac.fr
Action sociale

Aide médico-psychologique, animation Agriculture,


socioculturelle, économie sociale et familiale,
assistance sociale, éducation spécialisée, les agro-alimentaire
formations en action sociale se font en deux
ou trois ans. Les études sont sanctionnées par Pour obtenir la liste des formations et des
des diplômes d’État (niveau bac + 2), des BTS établissements spécialisés d’enseignement
ou des DUT pour certaines de ces filières. supérieur agronomique et vétérinaire, voir pages
176 et 177 ou consultez le site internet du minis-
Pour connaître les métiers du travail social et les tère de l’Agriculture et de la Pêche :
formations qui y conduisent, consultez le site www.portea.fr
internet du ministère du Travail, des Relations
Sociales et de la Solidarité, rubrique social :
www.travail-solidarite.gouv.fr/espaces/social/793.html Les métiers
paramédicaux
Aéronautique Les formations sont assurées par de
nombreux établissements préparant aux
Techniciens et pilotes professions de l’infirmerie, infirmerie
Plusieurs établissements assurent des psychiatrique, ergothérapie, sage-femme (après
réussite au concours à l'issue de la 1re année
des études médicales) et aux spécialités
paramédicales: puériculture, kinésithérapie,
électroradiologie, exploration fonctionnelle,
optique, pédicurie. Les formations conduisant

167 - Je vais en France


5 Les études en France

à ces professions sont d’une durée comprise personnels en vue de l'accès à ce niveau
entre 2 et 4 ans. La plupart sont dispensées d'études. Il comprend des modules et un
dans des écoles ou des instituts sous tutelle mémoire. Il est sanctionné par le diplôme de
du ministère de la Santé, les autres sont deuxième cycle des études d'architecture,
dispensées en université ou dans des écoles diplôme national de l'enseignement supérieur.
relevant du ministère de l’Education nationale. Le troisième cycle conduit soit au diplôme
d'architecte DPLG qui comprend trois
Pour connaître ces métiers et les formations modules - projet, séminaire, enseignements
correspondantes, consultez le site internet professionnalisant - un stage d'un semestre et
du ministère de la Santé, de la Jeunesse et un travail personnel de fin d'études, soit à une
des Sports : www.sante.gouv.fr spécialisation professionnelle (DPEA, Master
Pro), soit à la recherche (Master Recherche).
La liste et les adresses des écoles
Architecture d’architecture figurent en Annexes (p. 229).
En France, la profession d'architecte est
réglementée. Le métier d'architecte ne peut Les étudiants étrangers doivent retirer
être exercé que par les titulaires d'un diplôme en janvier un dossier de préinscription auprès
reconnu par l'Etat (DPLG, DENSAIS, DESA) des écoles d'architecture (voir adresses des
dont le titre est protégé. La formation est écoles en annexe) s'ils sont titulaires d'un
dispensée essentiellement par les 20 écoles titre de séjour d'un an, ou auprès de
nationales d'architecture sous tutelle du minis- l’ambassade de France de leur pays d'origine
tère de la Culture (diplôme d'architecte DPLG- ou pays de résidence.
diplômé par le gouvernement). Deux autres Une très bonne connaissance de la langue
filières forment des architectes : une filière française est exigée à la date de remise du
“ingénieur” - la section architecture de l'École dossier. Les tests sont organisés par les
nationale des arts et industries de Strasbourg écoles et par les services culturels des
(diplôme d'architecte DENSAIS) et une filière ambassades au mois de février, à la même date
privée, à coût élevé - l'École spéciale d'archi- que ceux organisés par les universités.
tecture à Paris (diplôme d'architecte DESA).

Les études d'architecture sont structurées Les études artistiques


en trois cycles de deux ans chacun. Les
deux premiers cycles sont cohabilités avec Arts plastiques
l'enseignement supérieur.
Le premier cycle est accessible aux Outre les quatre écoles sous tutelle du
bacheliers ou aux titulaires d'un diplôme admis ministère chargé de l’Éducation nationale
en équivalence aux candidats justifiant de la (École Boulle, École Duperré, École Estienne,
validation d’études, expériences professionnelles École Olivier de Serres) 56 établissements sous
ou acquis personnels en vue de l'accès à ce tutelle du ministère de la Culture et de la
niveau d'études. Communication proposent un enseignement
Il est sanctionné par le diplôme de premier supérieur des arts plastiques ; par ailleurs,
cycle des études d'architecture, diplôme natio- il existe partout en France des écoles
nal de l'enseignement supérieur. nationales, régionales ou municipales. Les éco-
Le deuxième cycle est ouvert aux titulaires les sous tutelle du ministère de la Culture et
du diplôme de premier cycle des études d'ar- de la Communication se répartissent en deux
chitecture ou d'un titre admis en équivalence catégories :
aux candidats justifiant de la validation d’études,
expériences professionnelles ou acquis

168 - Je vais en France


5
Les études dans les
filières professionnelles

Ecole Nationale Supérieure d’Arts


Décoratifs - ENSAD
Les formations dispensées (durée 4 ans)
sont les suivantes :
- diplôme national supérieur d’art décoratif
(DNSAD), 14 secteurs d’application,
- certificat d’études spécialisées (image de
synthèse, conception et réalisation interactive,
édition - presse, mobilier).
L’admission à l’École se fait par voie de
concours, en première, deuxième ou qua-
- les écoles préparant à des diplômes
trième année et par le cycle supérieur de
spécifiques (ENSBA, ENSAD, ENSCI),
recherche et d’innovation.
- les écoles préparant aux diplômes
ENSAD
nationaux (DNSEP, DNAP et DNAT).
31, rue d’Ulm - 75240 Paris cedex 05
Tél. : 01 42 34 97 00
LES ÉCOLES PRÉPA RA NT A DES
Pour en savoir plus sur le cursus et les
DIPLÔMES SPÉCIF IQUES
conditions d’accès, consultez le site
internet : www.ensad.fr
Ecole Nationale Supérieure
des Beaux-Arts - ENSBA Ecole Nationale Supérieure
L’ENSBA est destinée à former des jeunes de Création Industrielle - ENSCI
artistes en peinture, sculpture et pratique
L’école délivre à ses étudiants, à l’issue de
multimédias. Une place importante est
leur formation (de 3 à 5 ans), un diplôme de
accordée aux enseignements théoriques.
créateur industriel dans le domaine du design
L’école recrute sur concours avec préadmission
des objets et du textile (bac + 5).
sur dossier, travaux et épreuves (âge limite :
La durée des études est variable et tient
24 ans). La durée des études est de 5 à 6 ans.
compte des acquis antérieurs de l’élève.
L’école délivre, à l’issue de la dernière année
Cette durée est déterminée lors du concours
d’études, un diplôme national supérieur d’arts
d’entrée.
plastiques (DNSAP). Ce diplôme est homologué
ENSCI
au niveau II.
48, rue Saint Sabin - 75011 Paris
ENSBA
Tél. : 01 49 23 12 12
14 rue Bonaparte
75006 Paris
Pour en savoir plus, consultez le site
Tél. : 01 47 03 50 00
internet : www.ensci.com
Pour en savoir plus sur le cursus et
l’accès à l’école, consultez le site
LES DIPLÔMES DÉLIV RES PA R LES
internet : www.ensba.fr
ÉC OL ES S U P ÉRIEU RES NA T IONA -
LES OU T ERRIT ORIA LES

Il existe trois diplômes nationaux préparés


au sein de 6 écoles nationales (Écoles des
Beaux-arts de Bourges, Cergy-Pontoise, Dijon,
Limoges-Aubusson, Nancy, Nice) et 42 écoles
territoriales habilitées par arrêté du Ministre
de la Culture et de la Communication.

169 - Je vais en France


5 Les études en France

Les diplômes nationaux sont délivrés par le ministère de la Culture et de la


ministère de la Culture et de la Communication : Communication
Délégation aux arts plastiques,
L e Diplôm e N ational d’A r t et département des enseignements,
T echniques (DNAT options Design gra- de la recherche et de l'innovation
phique, Design d’espace ou Design de produit) 3, rue de Valois
correspond à deux années d’études. 75033 Paris Cedex 01
Tél : 01 40 15 75 70
Le Diplôm e National d’A rts Plastiques www.culture.gouv.fr
(DNAP) correspond à trois années d’études.
Il comporte trois options : Art, Communication
ou Design. Les métiers
du patrimoine
L e D iplôm e N at ional S upé r ie ur
d’Expr ession P lastique (DNSEP) cor-
respond à cinq années d’études. L’étudiant choi- Les métiers du patrimoine couvrent un
sit l’une des options suivantes : Art, large champ de disciplines. Certains de ces
Communication, Design. Le DNSEP est homo- métiers sont plus particulièrement liés à la
logué au niveau II. connaissane du patrimoine (historiens d'art,
médiateurs), d'autres à sa sauvegarde, sa
Les conditions d’entrée dans les écoles conservation et sa protection (conservateurs
d’art préparant à ces diplômes nationaux sont du patrimoine, architectes des monuments
fixées par des arrêtés du 6 mars et 10 juillet historiques) , mais encore à sa restauration
1997. Chaque école organise son propre (restaurateurs d'œuvres d'art, métiers d'art…).
examen d’entrée qui consiste en une épreuve
pratique, une épreuve écrite de culture générale Les principales filières de formation
et un entretien avec le jury d’admission sur le - l’Institut National du Patrimoine
dossier du candidat . Les candidats doivent être Il est composé de deux départements
titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme pédagogiques :
jugé équivalent par la Commission nationale
d’équivalence. • le Département des conservateurs
L’organisation des études est la suivante : qui assure en dix-huit mois la formation de
- Le cycle court prépare en deux années au conservateurs du patrimoine de l’État, de la ville
DNAT avec trois options : design graphique, de Paris et des collectivités territoriales. Le
design d'espace et design de produit, recrutement se fait par concours externe et
- Le cycle long s’organise en deux phases : par concours interne.
• une phase programme comprenant les Institut nationale du patrimoine
années 2 e et 3 e à l’issue desquelles est 2, rue Vivienne - 75002 Paris
délivré le DNAP ; Tél. : 01 44 41 16 41
• une phase projet comprenant les années www.inp.fr
4e et 5e année conduisant au DNSEP.
Trois options sont possibles : art, • le Département des Restaurateurs
communication, design, mais toutes les écoles qui propose 7 filières de formations sur une
ne proposent pas l'enseignement de la durée de 5 ans. Le recrutement se fait par
totalité des trois options. concours ouvert aux candidats âgés de 20 à
Tous les renseignements sur la scolarité et 30 ans.
le fonctionnement de ces écoles peuvent être
obtenus à l'adresse suivante :

170 - Je vais en France


5
Les études dans les
filières professionnelles

Les arts de la scène


Art dramatique
Il est important de signaler que de nombreuses
universités françaises disposent de cursus d’études
théâtrales en 1er, 2e et 3e cycles (Caen, Lille-
Villeneuve d’Ascq, Paris III, Paris X, Rennes II...).
Parmi les nombreuses écoles d’art dramatique,
trois établissements dispensent des formations
intensives et gratuites qui jouissent d’une très
Institut national du patrimoine bonne réputation dans le milieu professionnel :
Département des restaurateurs
150, avenue du Président Wilson - l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique
93210 La Plaine Saint-Denis du théâtre national de Strasbourg (TNS)
Tél : 01 49 46 57 00 forme en trois ans des comédiens, des déco-
www.inp.fr rateurs-scénographes et des régisseurs du
spectacle et des metteurs en scène-dramaturges.
- l’École du Louvre plus directement Le concours est ouvert sans condition de
tournée vers la connaissance de l'histoire de diplôme aux candidats âgés de 18 ans. Les
l'art admet en premier cycle sur bac ou inscriptions ont lieu entre novembre et février.
équivalent et test probatoire (retrait des Les comédiens ou metteurs en scène étrangers
dossiers de décembre à février précédant la confirmés peuvent éventuellement demander
rentrée). Les études durent trois ans et sont une admission pour un stage d’une année ;
sanctionnées par le diplôme de recherche Théâtre National de Strasbourg
approfondie. 1, avenue de la Marseillaise
Diplômes délivrés : diplôme d’études supé- BP 40184
rieures de l’École du Louvre, au terme d’un 67005 Strasbourg Cedex
troisième cycle de recherche en trois ans, ou Tél. : 03 88 24 88 08
diplôme spécial de muséologie; diplôme de www.tns.fr/ecole-superieure-art-dramatique.html
recherche de l’école du Louvre (3e cycle).
Ecole du Louvre - le Conservatoire National Supérieur
Palais du Louvre, Porte Jaujard d’Art Dramatique de Paris (CNSAD)
Place du Carrousel recrute sur concours. Inscription en janvier,
75038 Paris Cedex 01 admissibilité en mars-avril, admission en juin.
Tél. : 01 55 35 18 35 / 18 00 Limite d’âge : entre 18 et 24 ans au 1er octobre
www.ecoledulouvre.fr de l’année du concours. Les candidats doivent
avoir suivi au moins un an de formation théâtrale
Les filières universitaires sont aussi très sous la responsabilité d'un professionnel garant
nombreuses et fréquemment réactualisées. de leur candidature. Durée des études : trois ans.
CNSAD
2, bis rue du Conservatoire
75009 Paris
Tél. : 01 42 46 12 91
www.cnsad.fr

171 - Je vais en France


5 Les études en France

- l’Ecole Nationale Supérieure des La musique


Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT,
ex. école de la rue Blanche) forme en trois ans
et l’art lyrique
des administrateurs de théâtre, comédiens, L’enseignement musical est dispensé dans
costumiers, décorateurs-scénographes, plus de trois cents établissements municipaux,
régisseurs (son, lumière, plateau). L’admission les Conservatoires nationaux de région (CNR),
a lieu sur concours ouvert aux candidats âgés les Écoles nationales de musique et de danse
de 18 à 25 ans, titulaires du bac + 2 ou bac et (ENMD), les Écoles municipales de musique et
deux ans d’expérience professionnelle ayant de danse agréées (EMMDA), contrôlés par le
une très bonne connaissance de la langue ministère de la Culture et de la Communication
française. Inscription en février-mars. La et deux Conservatoires supérieurs de musique
formation est sanctionnée par le diplôme de (Paris et Lyon).
l’ENSATT.
Conservatoires, écoles nationales
ENSATT : et municipales de musique
4, rue Soeur Bouvier - 69322 Lyon
et de danse agréés
Tél. : 04 78 15 05 05
www.ensatt.fr L’admission dans les CNR, les ENMD et les
EMMDA se fait sur examen. Ces établissements
Pour les formations théâtrales et le assurent une formation technique permettant
mimodrame, se renseigner auprès du Centre l’accès à une pratique amateur ; certains préparent
national du théâtre : à une éventuelle orientation professionnelle.

Centre National du Théâtre L’entrée dans les conservatoires nationaux


134, rue Legendre, 75017 Paris supérieurs se fait sur concours (limite d’âge
Tél. : 01 44 61 84 85 variable selon les instruments).
www.cnt.asso.fr
La durée moyenne des études est de
Cirque quatre ans, permettant d’envisager, outre les
métiers de l’orchestre, des carrières de soliste
Deux écoles soutenues par le ministère de
la Culture et de la Communication forment ou de compositeur.
aux arts du cirque : l’Ecole Supérieure des
Arts du Cirque (ESAC), à Châlons en Enfin des centres de formation (CEFEDEM)
Champagne, qui recrute par sélections régio- sont ouverts aux futurs enseignants de la
nales et nationales (limite d’âge : entre 18 et 25 musique et de la danse et les préparent en deux
ans) et l’Ecole Nationale du Cirque de ans au diplôme d’État de professeur.
Rosny-sous-Bois qui recrute par présélection
et sélection en juillet, à partir d’un contrôle Universités
continu. L’Académie Annie Fratellini à Une vingtaine d’universités ont une filière
Saint-Denis est aussi un établissement soutenu musique et délivrent une licence, un Master ou
par le ministère de la Culture et de la un diplôme universitaire de musicien interve-
Communication au nom de la formation pré- nant (DUMI).
professionnelle qu’il offre.

172 - Je vais en France


5
Les études dans les
filières professionnelles

Les universités de Nice et de Paris 8


proposent des licences et master Arts du
spectacle-option danse.

Les filières
audiovisuelles
Studio national
des arts contemporains du Fresnoy
La danse L’école du Fresnoy (Studio national des
arts contemporains) est un établissement
Il existe un grand nombre de cours et de d’enseignement artistique et audiovisuel de
centres. Les conservatoires nationaux supérieurs haut niveau où se croisent toutes les disciplines
de musique et de danse de Paris et de Lyon artistiques : arts plastiques, photographie,
assurent une formation de danse classique et cinéma, vidéo, nouvelles technologies de l’image
contemporaine. La durée des études est de 4 ans. et du son, musique, danse, etc... La durée des
Ces établissements délivrent respectivement études est de deux années à l’issue desquelles
un diplôme supérieur de danse et un diplôme est délivré un diplôme. L’école est accessible
national d’études supérieures chorégra- aux personnes d’un niveau bac + 4 années
phiques.Trois écoles supérieures de danse d’études ou d’expérience professionnelle ayant
sont sous contrôle de l'État : réussi le concours et l’entretien.
Le Fresnoy
- L'École nationale supérieure Studio national des arts
de danse de Marseille contemporains
20, bd Gabès 22, rue du Fresnoy
13417 Marseille cedex 08 BP 179
Tél. : 04 91 32 72 72 59202 Tourcoing cedex
www.ecole-danse-marseille.com Tél. : 03 20 28 38 00
www.lefresnoy.net
- Le Centre national de danse
contemporaine d'Angers
17, rue de la Tannerie Image et son
BP 50107
49101 Angers Cedex 02 Photographie
Tél. : 02 44 01 22 66 - l’Ecole Nationale Supérieure Louis-
www.cndc.fr Lumière (ENSLL, dite Vaugirard), située en
région parisienne à Noisy-le-Grand, recrute sur
- L'École supérieure de danse
concours les candidats âgés de moins de 27
Rosella-Hightower
ans titulaires d’un bac + 2. Au terme de trois
21 Chemin de Faissole
ans d’études, elle délivre un diplôme supérieur
06250 Cannes-Moungins
d'Etat pour chaque option qu'elle enseigne
Tél. : 04 93 94 79 80
(photographie, cinéma, son).
www.cannesdance.com
ENSLL
7 allée du Promontoire - rue de Vaugirard
93161 Noisy le Grand Cedex
Tél. : 01 48 15 40 10
www.ens-louis-lumiere.fr

173 - Je vais en France


5 Les études en France

- L’Ecole Nationale Supérieure des - quelques universités proposent des cursus


Métiers de l’Image et du Son (FEMIS) de cinéma :Aix-Marseille I, Bordeaux III, Caen,
recrute sur concours plus dossier ; le niveau Lille III, Lyon II, Metz, Montpellier III, Nancy II,
exigé est bac + 2 ou bac et 4 ans d’expérience Paris I, Paris III, Paris VII, Paris VIII, Paris X et
dans le cinéma, avec présentation d’une œuvre Rennes II.
personnelle. L’inscription s’effectue de février
à avril, la sélection a lieu en juillet, septembre Pour plus d'informations, s'adresser au
et octobre. L’institut propose des spécialisations ministère de la Culture et de la
dans les domaines suivants : scénario, réalisation, Communication, direction de la musique et
effets spéciaux, son, image, décors, production, de la danse, du théâtre et des spectacles :
gestion, promotion ; les études durent 38 53, rue Saint-Dominique
mois et débouchent sur un diplôme de 75007 Paris
niveau I (bac+5). Tél. : 01 40 15 88 84
FEMIS ou consultez le site internet (très complet
6, rue Francoeur sur l'ensemble des formations artistiques)
75018 Paris www.culture.gouv.fr/culture/infos-pra-
Tél. : 01 53 41 21 00 tiques/formations/index-formations.htm
www.lafemis.fr

- l’Ecole Nationale Supérieure de la Journalisme


Photographie d’Arles (ENSP) est acces-
sible sur concours ; elle est ouverte aux titulai-
Neuf formations sont agréées par la convention
res d’un DEUG artistique, d’un diplôme jugé
collective des journalistes. La sélection est
équivalent ou d’un CEAP. L’école d’Arles déli-
redoutable. Les deux plus anciens sont les plus
vre un diplôme national : Diplôme de l’école
cotés, le CFJ de Paris et l’ESJ de Lille :
nationale de la photographie (DENP) ;
École nationale supérieure
- le Centre de formation des Journalistes
de la photographie
(CFJ) recrute sur concours à un niveau minimum
16, rue des Arènes
exigé de bac + 2 ; mais la plupart des candidats
BP 10149
ont un niveau bac + 4. La limite d’âge est de
13631 Arles Cedex
25 ans. La durée des études est de deux
Tél. : 04 90 99 33 33
ans (une section journaliste et une section
www.enp-arles.com
journaliste-reporter d’images) ;
CFJ - 35, rue du Louvre - 75002 Paris
- La Cité Internationale de La Tél. : 01 44 82 20 00
Bande Dessinée et de l’Image www.cfpj.com
L’établissement privé le plus réputé est le
Centre National de la Bande Dessinée et de - l’Ecole Supérieure de Journalisme de
l’Image d’Angoulême qui délivre en un an un Lille (ESJ) recrute sur concours au niveau
Master en jeux et médias interactifs numé- minimum de bac + 2 ; une admission parallèle
riques (Bac + 5) aux étudiants titulaires d’un existe pour les étudiants étrangers. La
Bac + 3. formation dure deux ans ;
Cité internationale ESJ
121, rue de Bordeaux 50, rue Gauthier-de-Châtillon
16023 Angoulême cedex 59046 Lille cedex
Tél. : 05 45 38 65 65 Tél. : 03 20 30 44 00
www.cnbdi.fr www.esj-lille.fr

174 - Je vais en France


5
Les études dans les
filières professionnelles

et technique, Master d’interprète de confé-


rence, Master et doctorat de traductologie et
Master en langue des signes française ;
L’admission à l’ESIT se fait à différents
niveaux (bac + 2, bac + 3) avec un concours
dont l’inscription a lieu en février.
ESIT
Centre universitaire Dauphine
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75775 Paris cedex 16
Tél. : 01 44 05 42 05
- les IUT de Bordeaux III et de Tours ont Pour en savoir plus, consultez le site
un département information-communication, internet : www.univ-paris3.fr/esit
mention journalisme.
- Un établissement privé, l’Institut Supérieur
- l’Institut des hautes études en sciences dInterprétation et de Traduction (ISIT) de
de l’information et de la communication l’Institut catholique de Paris, assure une formation
(Université de Paris IV - CELSA) recrute sur de haut niveau en traduction, terminologie,
concours et prépare à des licences, Masters affaires internationales et une formation
et doctorats ; d’interprète de conférence, sanctionnées par
- le Centre universitaire d’enseignement du des titres de l’ISIT. Recrutement par concours
journalisme (Université de Strasbourg III) à différents niveaux ; inscription en juillet,
délivre un Master professionnel de journalisme ; sélection en septembre.
- l’École de journalisme et de communication ISIT
(Aix-Marseille II - CTMC) prépare à un Master 12, rue Cassette
professionnel de journalisme et trois DU. 75006 Paris Cedex
- l'École de journalisme de Toulouse. Tél. : 01 42 22 33 16
www.isit-paris.fr

Interprétariat
-traduction Les autres filières

Les formations existantes sont soit rattachées Les formations spécialisées en assurances,
à des universités soit privées. banques, bâtiment et travaux publics, commerce-
Les études durent en général deux ou trois gestion-vente, électronique, électricité, hygiène-
ans et sont de haut niveau (recrutement minimum sécurité, information-communication,
DEUG ou licence). Deux écoles spécialisées, immobilier, mécanique, paramédical, textile-
l'ESIT et l'ISIT sont membres de la CIUTI habillement, tourisme, transport, etc. sont
(Conférence internationale des instituts assurées par une multitude d’écoles et d’instituts
universitaieres de traducteurs et d'interprètes), privés, consulaires (chambres de commerce
gage de leur qualité : et d’industrie, chambres des métiers) ou
professionnels (fédérations ou unions
- l’Ecole Supérieure d’Interprètes et professionnelles) qu’il est impossible de citer
de Traducteurs (ESIT) de Paris III-Sorbonne ici (voir Annexes p. 234).
Nouvelle prépare aux diplômes suivants :
Master de traduction éditoriale, économique Presque toutes ces formations, à différents
niveaux, sont aussi assurées par des sections
de techniciens supérieurs, des IUT, des filières
universitaires ou des grandes écoles.

175 - Je vais en France


5 Les études en France

L’ENSEIGNEMENT AGRICOLE
FORMATIONS GRANDEUR
NATURE
Les grandes écoles EI Purpan, ESB Nantes, ESITPA Rouen, ISA Lille,
des sciences ISARA-Lyon, Institut Polytechnique La Salle
Beauvais).
et techniques
du vivant et de Au niveau Bac+2
l’environnement - Concours A - option générale ouverte aux
étudiants inscrits dans les classes préparatoi-
• Agronomie res BCPST “biologie, chimie, physique et scien-
• Biotechnologies ces de la Terre” ou option biochimie biologie
• Environnement ouverte aux étudiants inscrits dans les classes
• Développement et aménagement préparatoires TB “technologie et biologie”.
rural et urbain Tél. : 01 44 08 16 29
• Alimentation
www.concours-agro-veto.net
• Médecine vétérinaire
• Recherche et développement
• Licences professionnelles - Concours B ouverts aux étudiants ayant
• Ingénieur après le bac validé les 4 premiers semestres d’un cursus
• Ingénieur formation initiale après licence en sciences de la vie, sciences de la terre
classes préparatoires ou sciences de la matière, et aux titulaires d’une
• Ingénieur par apprentissage licence professionnelle.
• Ingénieur formation continue Tél. : 01 44 08 16 29
• Paysagiste DPLG www.concours-agro-veto.net
• Certificats d’études supérieures
• Vétérinaire - Concours C ouvert aux titulaires de cer-
• Masters tains BTS, BTSA ou DUT.
• Doctorats Tél. : 05 57 35 07 22

- Concours C2 ouvert aux titulaires de cer-


tains DUT obtenus l'année du concours.
Tél. : 01 44 08 16 29
www.concours-agro-veto.net

- Admissions parallèles sur titres dans les


écoles privées.

Au niveau Bac + 3
Admissions parallèles sur titres dans les éco-
les privées.

Au niveau Bac+4
- Concours D ouvert aux titulaires d'une
maîtrise ou première année de master à domi-
© ministère de l’Agriculture et de la Pêche nante biologique (entrée en 2e année d'école
d'ingénieur).
Après le Bac
- Admissions parallèles sur titres dans les
Concours ouvert dans certaines écoles aux écoles privées.
titulaires d'un Bac S (Public : INH Angers,
Agrocampus Rennes ; Privé : ESA Angers,

176 - Je vais en France


5
Les études dans les
filières professionnelles

- Proposition de masters pour les étudiants


internationaux.
- Possibilités de cursus en Double Diplôme
avec des universités.
- Partenaires à l'international.
- Séjours d’études des étudiants et échan-
ges d'enseignants-chercheurs.
- Stages à l'étranger.
© ministère de l’Agriculture et de la Pêche
Place pour la recherche scientifique
Participation à la politique nationale de
Insertion professionnelle
recherche scientifique par la recherche fon-
De 3 mois à 6 mois après la fin des études.
damentale, finalisée, appliquée et clinique dans
des unités propres aux établissements ou
Activités à l'international
associées aux grands organismes : INRA,
- Inscription dans l'Espace européen de
CEMAGREF, AFSSA, IFREMER…
l'enseignement supérieur suivant le schéma
Licence, Master et Doctorat.

© ministère de l’Agriculture et de la Pêche

177 - Je vais en France


5 Les études en France

BIEN GERER SES ETUDES

Tout étudiant se pose la question du choix - une justification de vos diplômes et leur
de son cursus avec en perspective celui d’un traduction,
métier et de ses débouchés. Il est donc très - une description détaillée de votre parcours
important, avant de se déterminer, de (établissements, enseignements suivis,
rechercher les informations nécessaires à son notes ou résultats obtenus),
projet d’études. - une lettre de motivation,
- la justification de votre niveau de français.
L’information préalable
Les filières et les types d’établissements du Seconde étape : le temps de séjour
système d’enseignement supérieur français Dans ce guide, l’étudiant doit trouver les
sont nombreux et très divers ; il faut donc, éléments qui l’aideront à choisir entre un
avant de faire un choix, s’adresser à des orga- enseignement court et un enseignement long
nismes d’information et d’orientation tels que et à opter pour une filière d’études adaptée
: les espaces CampusFrance situés à l’étranger, à son projet. En annexe de cette brochure,
l’ONISEP, les services universitaires d’infor- figurent tous les sites web des universités avec
mation et d’orientation (SCUIO) présents dans leurs adresses.
chaque université, les centres d’informations
spécialisés pour certaines filières professionnelles Pour plus d’informations, consultez le site
et, enfin, les services culturels de l’ambassade internet de l’ONISEP, rubrique Atlas des
de France dans son pays. formations : www.onisep.fr ou le site internet de
CampusFrance : www.campusfrance.org

Le projet d’études
S’adapter en cours
Première étape : faire son bilan d’études
Élaborer un projet d’études implique une
estimation préalable du cursus envisagé, ainsi Les formations professionnelles et
que de ses résultats scolaires et universitaires technologiques sont largement intégrées dans
antérieurs. S’il s’agit d’une admission en premier l’enseignement universitaire à côté de
cycle, l’étudiant doit savoir à quelle série du formations plus traditionnelles à discipline
bac français correspondent ses études unique. Certains établissements dispensent
secondaires ; s’il s’agit d’une admission en des formations pluridisciplinaires. Les grandes
deuxième ou troisième cycle, il doit également écoles offrent des possibilités d’admissions
savoir à combien d’années d’enseignement parallèles en cours d’études. Il est également
supérieur correspondent les études qu’il a possible, sous certaines conditions, à chaque
suivies après un niveau bac français. Enfin, il niveau et dans chaque filière, de changer en
doit connaître son niveau en français et son cours d’études pour adapter et affiner son
aptitude à s’exprimer dans le langage technique projet de formation.
du domaine d’études.
Dans tous les cas, il faut entreprendre vos L’étudiant a donc intérêt à s’orienter peu
démarches dès octobre-novembre de l’année à peu, en raisonnant en termes de qualification
précédant la rentrée et contacter l’établissement professionnelle et d’avenir pour éviter de se
qui correspond à vos souhaits le plus tôt possible. laisser enfermer dans une discipline sans
Qu’il s’agisse d’une inscription en premier perspective. Il ne faut jamais hésiter à
ou second cycle, il vous faudra fournir : consultez un professeur ou à recourir à un service
d’information et d’orientation.

178 - Je vais en France


Bien gérer ses études
5
Programmes
européens
Les séjours
d’études et les
stages en Europe

La mobilité des étudiants tout comme celle


des enseignants et du personnel administratif
joue un rôle fondamental dans la construction
Les choix de départ sont essentiels pour
de l’espace européen de l’enseignement supé-
garder toute la souplesse nécessaire aux
rieur.
éventuelles modifications du projet initial.
La valorisation du séjour en France et des
Le programme Erasmus a fêté ses vingt ans
formations suivies dépendra ensuite de la
en 2007 et favorise la mobilité en Europe en
capacité à bien gérer ses études, de sa
permettant aux étudiants de faire une période
vocation professionnelle et de la maturité de
d’études ou une période de stage en entre-
l’étudiant.
prise dans un autre pays européen.

En 2008, 31 pays participent au programme


Passerelles Erasmus:
et réorientations - Les 27 Etats membres : Allemagne,
Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre,
On peut passer des grandes écoles à Danemark, Espagne, Estonie, Finlande,
l’université, de l’université aux grandes écoles, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie,
obtenir des équivalences d’une classe prépa- Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-
ratoire pour entrer dans une université ou Bas, Pologne, Portugal, République tchèque,
changer de filière. Tout cela, sous certaines Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Royaume-Uni,
conditions, par exemple pour les boursiers avec Suède,
l’autorisation préalable de l’organisme de ges- - Les trois Etats membres de l’association
tion. européenne de libre-échange (AELE) :
Islande, Norvège, Liechtenstein,
Ces modifications de cursus sont soumises à - La Turquie (pays candidat).
des réglementations précises. Les renseigne-
ments complémentaires sur les possibilités Mobilité d’études ou mobilité de stage en
offertes et les formalités à accomplir (lettre de entreprise peuvent se combiner au cours du
candidature, dossier, examen) seront données cursus universitaire.
par l’établissement d’accueil.
Le séjour d’études Erasmus
La période d’étude est comprise entre 3 et
12 mois dans un établissement européen par-
tenaire. L’étudiant passera ses examens dans
l’établissement d’accueil et obtiendra des
notes qu’il validera dans le cadre de son
diplôme français sur le principe de la recon-
naissance de la période effectuée grâce au sys-
tème européen de transfert et d’accumulation
de crédits (ECTS).

Tous les domaines d’études sont concernés.

179 - Je vais en France


5 Les études en France

Le stage en entreprise Erasmus


Un étudiant peut effectuer un stage dans une
entreprise européenne, d’une durée de 3 à 12
mois. Avant son départ, l’étudiant signe une
convention de stage.
Pour les formations de type BTS ou DUT,
le stage peut être plus court et s’inscrire dans
une période comprise entre 2 semaines mini-
mum et 12 mois.

Financement
Un étudiant Erasmus reçoit une allocation
de 120 euros en moyenne par mois de mobi-
lité d’études et de 500 euros en moyenne par
mois de mobilité de stage. Des compléments
à cette allocation peuvent être apportés par
les collectivités territoriales, par les ministè-
res de tutelle et parfois par l’établissement d’o-
rigine.
Le statut d’étudiant Erasmus, pour le séjour
d’études, dispense du paiement des droits
d’inscription dans l’établissement d’accueil.
Pour participer au programme Erasmus,
contacter votre service de relations interna-
tionales.

Les masters Erasmus Mundus


Le programme Erasmus Mundus favorise la
mise en place de coopérations entre univer-
sités européennes et universités de pays tiers.
Les masters Erasmus Mundus sont des pro-
grammes d'étude proposés par un consortium
d'au moins trois établissements d'enseignement
supérieur européens. Ils débouchent sur l'at-
tribution d'un diplôme double, multiple ou
commun reconnu.
Les étudiants ayant obtenu un diplôme de
premier cycle délivré par un établissement
d'enseignement supérieur peuvent candidater
à ces masters. Ils doivent poser leur candida-
ture directement auprès du consortium offrant
le cours de master Erasmus Mundus qu’ils ont
sélectionné.
Liste des masters disponible sur le site
Europa de la Commission européenne :
http://ec.europa.eu/education/programmes/mundus/
student/index_fr.html

180 - Je vais en France


6 LE
RETOUR
6
Un réseau de relations
Un réseau qui se construit pendant le séjour en France
Un réseau qui s’entretient et se développe au retour .
. . . . . . . . . . . . . . . . . .

Pour garder le contact avec la France . . . . . . . . . . . . . .


. . . . . . . . .

. . . . . . . . . .

. . . . . . . . . .
p. 184

p. 184
p. 184
p. 185
6 Le retour au pays

UN RESEAU DE RELATIONS

Un réseau Il peut vous donner les contacts pour


qui se construit rejoindre les associations d'anciens boursiers,
les amicales, les clubs francophones exis-
pendant le séjour tants… Ainsi, vous pourrez activement parti-
en France ciper au développement des relations avec la
France.
Le but de votre séjour :
- c’est d’abord compléter ou poursuivre Pour trouver les adresses :
votre formation, - des Services de Coopération et d'Action
- c’est aussi découvrir un pays, sa langue, Culturelle des Ambassades,
sa culture, - des instituts et centres culturels français,
- c’est enfin construire un réseau de rela- - des instituts de recherche et des Alliances
tions. françaises
consultez le site du ministère des
Vivre en France, doit être l’occasion de Affaires étrangères et europèennes :
nouer des contacts amicaux et professionnels, www.diplomatie.gouv.fr/annuaire
des contacts qui seront très utiles pour vous
et pour les actions que vous souhaiterez déve- En fréquentant les Alliances françaises, les
lopper dans votre pays. centres de ressources des instituts ou
centres culturels français, vous pourrez :
Ainsi, vous devez quitter la France avec : - entretenir et développer vos compéten-
- un diplôme, ces linguistiques,
- un carnet d’adresses avec numéros de - accéder à une information générale ou
téléphone et surtout adresses électro- spécialisée,
niques. - assister ou participer à des conférences
scientifiques, littéraires, artistiques…
Pour garder le contact, il est important d’ad- - être sollicité, en fonction de vos compé-
hérer à une association d’anciens élèves d’une tences, pour animer des rencontres thé-
Grande Ecole ou de vous inscrire sur les matiques.
fichiers des anciens étudiants qui sont établis
par les Universités ou les Pôles Universitaires. Les Alliances françaises
Les Alliances françaises sont des associations de
droit local qui ont pour missions l’enseignement
Un réseau du français et la diffusion de la culture française.
qui s’entretient
Répartis dans une centaine de pays, les
et se développe Alliances et les centres culturels proposent une
au retour offre pédagogique complète ainsi que de nom-
breuses manifestations culturelles et artis-
Dès votre retour dans votre pays d’origine, tiques.
vous devez reprendre contact avec l’Ambassade
de France - le Service de Coopération et Pour trouver la liste des adresses consultez
d’Action Culturelle - où un interlocuteur est le site internet : www.alliancefr.org
chargé d’assurer le suivi des boursiers, même
après leur retour.

184 - Je vais en France


Un réseau de relations
6

Pour garder Il existe également aujourd’hui des accès par


le contact parabole aux chaines françaises gratuites
(Euronews en français,Arte et France 5) et payan-
avec la France tes (réseaux TPS et Canalsat).
Radio-France Internationale - RFI Les abonnements
Il existe un moyen simple de maintenir le Journaux ou magazines (hebdomadaires,
lien avec la France : écouter, à la radio, un pro- mensuels spécialisés) permettent de rester au
gramme en français comme ceux de Radio- courant de l’actualité française. Citons, par
France Internationale (RFI) diffusés sur ondes exemple, la sélection hebdomadaire du Monde
courtes, mais aussi sur modulation de fré- (réservée aux étrangers et aux Français de l’é-
quences et par satellite. tranger).
Pour obtenir la grille des programmes de Pour en savoir plus consultez les sites
RFI, les différentes fréquences et les horai- internet :
res d’émission par continent, consultez le www.lemonde.fr
site internet de RFI : www.rfi.fr, en particu- www.lefigaro.fr
lier la rubrique “Nous écrire”. Le service www.nouvelobs.com
des relations avec les auditeurs et les
internautes se chargera de vous répondre Internet
par courrier électronique.
Le site du ministère des Affaires étrangères
Télévision et européennes offre plusieurs rubriques cons-
tamment mises à jour : dossiers thématiques
Deux chaînes de télévision vous proposent en particulier “L'actualité gouvernementale”.
également un ensemble de programmes en Celle-ci propose des liens vers les sites publics
langue française : la chaîne CFI, Canal France présentant les grands sujets de l'actualité fran-
International, ainsi que TV5 dont le réseau couvre çaise en vue de faciliter les recherches
l’Europe, l’Asie, l’Afrique et l’Amérique. des internautes résidant à l'étranger :
www.diplomatie.gouv.fr
Pour en savoir plus, consultez les sites
internet : www.cfi.fr , www.tv5.org
Et où que vous soyez, avant le départ en
France, ou à votre retour dans votre pays
le portail sur internet : www.francecontact.net
doit vous aider à trouver les informations
utiles sur la France, et à garder le contact
avec la France.

185 - Je vais en France


ANNEXES
Adresses utiles . . . . . . . . . . . . p. 190

Adresses et téléphones
des rectorats . . . . . . . . . . . . . p. 196

Adresses des universités par académie


services des relations internationales
et SCUIO . . . . . . p. 198
. . . . . . . . .

Les Pôles universitaires européens . p. 211

Mutuelles étudiantes . . . . . . . . . p. 212

Liste et adresses
des mutuelles de l’USEM . . . . . . . p. 216

La Cité Internationale
Universitaire de Paris . . . . . . . . p. 222

Offices de tourisme
des villes universitaires . . . . . . . p. 224

Les écoles spécialisées . . . . . . . . p. 227

Centres d’information spécialisés . . p. 234

Indicatifs départementaux et postaux,


carte des académies p. 239
. . . . . . . . .

Lexique des sigles . . . . . . . . . . p. 240

Sites internet utiles . . . . . . . . . p. 246

Index . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 250

L’Étudiant Étranger Boursier


du Gouvernement Français . . . . . . p. 257
Je vais en France

ANNEXES

Adresses utiles • CulturesFrance (ex-AFAA/ADPF)


1 bis, avenue de Villars
• Accueil familial des jeunes étrangers 75007 Paris
23, rue du Cherche-Midi Tél. : 01 53 69 83 00
75006 Paris www.culturesfrance.com
Tél. : 01 42 22 50 34
www.afje-paris.org • Association nationale des
Stagiaires familiaux à Paris et en province. docteurs ès sciences (ANDES)
62 Bis, rue Gay Lussac
• Agence Universitaire de la 75005 Paris Cedex 05
Francophonie (AUF) Tél. : 01 43 37 51 12
4, place de la Sorbonne www.andes.asso.fr
75005 Paris Publie un guide des aides aux formations
Tél. : 01 44 41 18 18 doctorales et postdoctorales (env. 40 €).
www.auf.org
Son but est de favoriser la coopération • Bibliothèque nationale de France
internationale universitaire et le dialogue François Mitterrand
des cultures à travers le monde. Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
• Agence pour l’enseignement français Tél. : 01 53 79 59 59
à l’étranger (AEFE) www.bnf.fr
19-21, rue du Colonel Pierre Avia
75015 Paris • Centre d’entraînement aux
Tél. : 01 53 69 30 90 méthodes d’éducation active
www.aefe.diplomatie.fr (CEMEA)
Association Nationale
• Alliance française 24, rue Marc Seguin
101, boulevard Raspail 75883 Paris Cedex 18
75006 Paris Cedex 06 Tél. : 01 53 26 24 24
Tél. : 01 42 84 90 00 www.cemea.asso.fr
www.alliancefr.org
• Centre d’études et de recherches
• Agence Nationale de l’Accueil des sur les qualifications (CEREQ)
Etrangers et des Migrations (ANAEM) 10, place de la Joliette
44, rue Bargue BP 21 321
75732 Paris Cedex 15 13567 Marseille Cedex 2
Tél. : 01 53 69 53 70 Tél. : 04 91 13 28 28
www.anaem.social.fr - antenne parisienne
11, rue Vauquelin
75005 Paris
• Association des foyers Tél. : 01 44 08 69 10 (sur rendez-vous)
internationaux (AFI)
www.cereq.fr
14, rue Rollin
75005 Paris
Tél. : 01 55 42 64 64
www.afi.asso.fr

190 - Je vais en France


Annexes

• Centre d’information • Centre national d’enseignement


et de documentation jeunesse (CIDJ) à distance (CNED)
101, quai Branly Télé-Accueil-Téléport 4
75740 Paris Cedex 15 bd Léonard de Vinci
Tél. : 01 44 49 12 00 - 0825 090 630 BP 60200
service de réponse téléphonique du lundi au 86980 Futuroscope Chasseneuil Cedex
vendredi de 10 h à 12 h et de 13 h à 18 h. Tél. : 05 49 49 94 94 (du Lundi au Vendredi
ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h et de 8h30 à 18h)
le samedi de 9h30 à 13h www.cned.fr
www.cidj.asso.fr
Un réseau de 31 centres d’information
jeunesse régionaux et départementaux. • Centre National des Œuvres
Universitaires et Scolaires (CNOUS)
• Centre international de séjour de
Paris (CISP) - Siège :
Service de réservation 69, quai d’Orsay
21, rue Saint Fargeau 75340 Paris Cedex 07
BP 313 Tél. : 01 44 18 53 00
75989 Paris Cedex 20 Fax : 01 44 18 53 72
Tél. : 01 43 58 96 00 www.cnous.fr
E-mail : reservation@cisp.fr
www.cisp.fr - Sous Direction des Affaires
Internationales (SDAI) :
• Centre international de séjour 6, rue Jean-Calvin,
Léo Lagrange (auberge de jeunesse) BP 49
107, rue Martre 75222 Paris Cedex 05
92110 Clichy Tél. : 01 44 18 53 00
Tél. : 01 41 27 26 90 Fax : 01 55 43 58 00
www.fuaj.org E-mail : sdai@cnous.fr
Spécialisé dans l’accueil des groupes en transit.
• Centre national de la recherche
• CIEP - Centre international d’études scientifique (CNRS)
pédagogiques 3, rue Michel-Ange
1, avenue Léon-Journault 75794 Paris Cedex 16
92318 Sèvres Cedex Tél. : 01 44 96 40 00
Tél. : 01 45 07 60 00 Fax : 01 44 96 53 90
www.ciep.fr www.cnrs.fr

• Centre national de documentation • Centre nautique des Glénans


Quai Louis Blériot
pédagogique (CNDP)
75381 Paris Cedex 16
29, rue d’Ulm,
Tél. : 01 53 92 86 00
75230 Paris Cedex 05
Fax : 01 45 27 61 54
Tél. : 01 55 43 60 00
www.glenans.asso.fr
www.cndp.fr

191 - Je vais en France


Je vais en France

• Cité de la musique • Conservatoire national des arts et


Parc de la Villette métiers (CNAM)
221, avenue Jean Jaurès 292, rue Saint Martin
75019 Paris F-75141 Paris Cedex 03
Tél. : 01 44 84 45 00 Tél. : 01 40 27 20 00
www.cite-musique.fr www.cnam.fr

• Cité des sciences et de l’industrie • Documentation française (La)


Parc de la Villette 29, quai Voltaire
30, avenue Corentin Cariou 75344 Paris Cedex 07
75019 Paris Tél. : 01 40 15 71 10
Tél. : 01 40 05 70 00 www.ladocumentationfrancaise.fr
Serveur vocal : 01 40 05 80 00 Librairie, bibliothèque et services documentaires,
www.cite-sciences.fr du lundi au vendredi de 9h à 18h.

• Club alpin français • Fondation Entraide Hostater


24, avenue Laumière 40, rue Rouelle
75019 Paris 75015 Paris
Tél. : 01 53 72 87 00 Tél. : 01 45 77 24 90
www.clubalpin.com Bourses et services pédagogiques pour
étudiants réfugiés statutaires (carte de
• Club des lecteurs d’expression l’OFPRA).
française (CLEF)
Promotion et diffusion du livre d’Afrique-
Caraïbes et océan Indien (revue “Notre • Fédération française des maisons
librairie” et expositions itinérantes à thèmes des jeunes et de la culture (FFMJC)
pédagogiques). Voir CulturesFrance. 15, rue La Condamine
75017 Paris
• Collège de France Tél. : 01 44 69 82 25
11, place Marcelin Berthelot www.FFMJC.org
75231 Paris Cedex 05
Tél. : 01 44 27 12 11 • Fédération française de ski
www.college-de-france.fr 50, rue des Marquisats
BP 2451
• Comité d’études sur les formations 74011 Annecy Cedex
d’ingénieurs (CEFI) Tél. : 04 50 51 40 34
7, rue Lamennais www.ffs.fr
75008 Paris
Tél. : 01 42 89 15 73 • Fédération nationale des offices de
www.cefi.org tourisme et syndicats d’initiative
11 rue du Faubourg Poissonniere
• Commission française pour l’UNESCO 75009 Paris
57, bd des Invalides Tél. : 01 44 11 10 30
75007 Paris Cedex www.tourisme.fr
Tél. : 01 53 69 39 07 ou 32 39
www.unesco.org
Patronage des formations postmaîtrise dans le
cadre des programmes UNESCO.

192 - Je vais en France


Annexes

• Fédération unie des auberges • Institut catholique de Paris


de jeunesse (FUAJ) 21, rue d’Assas
27, rue Pajol 75270 Paris Cedex 06
75018 Paris Tél. : 01 44 39 52 00
Tél. : 01 44 89 87 27 www.icp.fr
www.fuaj.org
• Institut de recherche pour
• Fondation nationale pour le développement (anciennement
l’enseignement de la gestion des ORSTOM)
entreprises (FNEGE) 213, rue Lafayette
2, avenue Hoche 75480 Paris Cedex 10
75008 Paris Tél. : 01 48 03 77 77
Tél. : 01 44 29 93 60 www.ird.fr
www.fnege.net
• Institut national de la santé et
• Fondation santé des étudiants de de la recherche médicale (INSERM)
France 101, rue de Tolbiac
8, rue Émile-Deutsch-de-la-Meurthe 75654 Paris Cedex 13
BP 147 Tél. : 01 44 23 60 00
75014 Paris www.inserm.fr
Tél. : 01 45 89 43 39
Regroupe 14 établissements où les étudiants • Inter service migrants (ISM)
peuvent être soignés en continuant leurs études. 251 rue du Faubourg Saint Martin
www.fsef.net 75010 Paris
Tél. : 01 53 26 52 50
Info-migrants : service d'information anonyme
• Foyer international d’accueil de Paris et gratuit, destiné aux étrangers comme aux
(FIAP)
professionnels, au 01 53 26 52 82 tous les jours,
30, rue Cabanis
sauf le week-end, de 9H à 13H et de 14H à
750l4 Paris
16H.Traducteurs agréés, service d’information
Tél. : 01 43 13 17 00
et d’interprétation pour les étrangers en
www.fiap.asso.fr
France.
Accueil de groupes de jeunes et d’étudiants
www.ism-interpretariat.com
en transit.

• Groupement professionnel des • Jeunesses musicales de France


20, rue Geoffroy L’Asnier
organismes d’enseignement du 75004 Paris
français langue étrangère (SOUFFLE) Tél. : 01 44 61 86 86
Espace Charlotte Fax : 01 44 61 86 88
83260 La Crau www.lesjmf.org
Tél. : 08 70 40 74 34
www.souffle.asso.fr • L’Étudiant
27, rue du Chemin Vert
• Agence de promotion du FLE 75543 Paris Cedex 11
Espace universitaire Albert Camus Tél. : 01 48 07 41 41
17bis, avenue du professeur Grasset Fax : 01 47 00 79 80
34093 Montpellier Cedex 5 Annuaire des universités, annuaire de
Tél. : 04 67 91 70 00 l’enseignement supérieur et autres guides
www.fle.fr pratiques.
www.letudiant.fr

193 - Je vais en France


Je vais en France

• Ligue française de l’enseignement et • Ministère de la Culture et de la


de l’éducation permanente Communication
3 rue Récamier Formation aux métiers de la culture :
75341 Paris Cedex 07 www.culture.fr/culture/infos-pratiques/formations
Tél. : 01 43 53 97 33 - Internet culturel : www.culture.fr
www.ligueparis.org 3, rue de Valois
75033 Paris Cedex 01
• Ligue française pour les auberges Tél. : 01 40 15 80 00
de la jeunesse (LFAJ) - Direction de l’architecture et du patrimoine
Bâtiment K (sous-direction des formations, des métiers et de
67, rue Vergniaud la recherche architecturale et urbaine)
75013 Paris 8, rue Vivienne
Tél. : 01 44 16 78 78 75002 Paris
Heures d'ouverture : du Lundi au Vendredi Tél. : 01 40 15 80 00
De 9H à 13H et de 14H à 17H. - Direction de l’architecture
www.auberges-de-jeunesse.com (sous-direction des enseignements et de la recherche)
- Bureau des enseignements
• Ministère des affaires étrangères et 8, rue Vivienne
Europèennes 75002 Paris
- Direction générale de la coopération internationale Tél. : 01 40 15 32 59
et du développement - Délégation aux arts plastiques (DAP)
- Service de la stratégie, des moyens et 3, rue de Valois
de l’évaluation 75033 Paris Cedex 01
- Service de la coordination géographique Tél. : 01 40 15 80 00
- Direction de la coopération culturelle et du français www.cnap.fr
- Direction du développement et de la - Direction de la musique, de la danse, du théâ-
coopération technique tre et des spectacles (DMDTS)
- Direction de la coopération scientifique, 53, rue Saint Dominique
universitaire et de recherche 75007 Paris
- Direction de l’audiovisuel extérieur et des techniques Tél. : 01 40 15 80 00
de la communication - Service de documentation et d’information
Adresse commune : 3, rue de Valois
244, boulevard Saint-Germain 75042 Paris Cedex 01
75303 Paris 07 SP Tél. : 01 40 15 87 78 (de 14h30 à 18h)
Standard téléphonique : 01 43 17 90 00 www.culture.gouv.fr
www.diplomatie.gouv.fr
• Ministère délégué à la Coopération
• Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et à la Francophonie
- Direction générale de l’enseignement et de la 20, rue Monsieur
recherche, Bureau des relations européennes et 75700 Paris 07 SP
de la coopération internationale Tél. : 01 53 69 30 00
1ter, avenue de Lowendal www.diplomatie.gouv.fr
75700 Paris 07 SP
- Service d’information
Tél. : 01 49 55 52 52
www.portea.fr
www.agriculture.gouv.fr

194 - Je vais en France


Annexes

• Ministère de la Jeunesse, de l’Éduca- • Union centrale des arts décoratifs


tion Nationale et de la Recherche (UCAD)
110, rue de Grenelle Palais du Louvre
75357 Paris 07 SP 107 - 111, rue de Rivoli
- Direction des relations internationales et de 75001 Paris
la coopération (DRIC) Tél. : 01 44 55 57 50
4, rue Danton www.ucad.fr
75006 Paris
Tél. : 01 55 55 75 30
- Direction enseignement supérieur (DES)
110, rue de Grenelle
75357 Paris 7 SP
Tél. : 01 55 55 63 00
www.education.gouv.fr

• Office Français de Protection des


Réfugiés et Apatrides (OFPRA)
201, rue Carnot
94136 Fontenay-sous-Bois Cedex
Tél. : 01 58 68 10 10
www.ofpra.gouv.fr
Horaires d'ouverture : de 9h à 15h.

• ONISEP
Pour connaître les coordonnées des librairies
où se procurer les publications contacter
le N° Info de l’ONISEP : 01 64 80 38 03
www.onisep.fr

• Société d’Encouragement aux


Métiers d’Aart (SEMA)
Viaduc des arts
23, avenue Daumesnil
75012 Paris
Tél. : 01 55 78 85 85
http://metiersdart-artisanat.com

• Société française d’exportation des


ressources educatives (SFERE)
8, avenue des Minimes
F-94306 Vincennes Cedex
Tél. : 01 41 74 70 00
www.sfere.fr

• UNESCO
7, place de Fontenoy
750352 Paris 07 SP
Tél. : 01 45 68 10 00
www.unesco.org

195 - Je vais en France


Je vais en France

Adresses • Créteil
et téléphones 4, rue Georges-Enesco
des rectorats 94010 Créteil Cedex
Tél. : 01 57 02 60 00
www.ac-creteil.fr
• Aix-Marseille
Place Lucien-Paye
13621 Aix-en-Provence Cedex 1
• Dijon
51, rue Monge
Tél. : 04 42 91 70 00 BP 1516
www.ac-aix-marseille.fr 21033 Dijon Cedex
Tél. : 03 80 44 84 00
• Amiens www.ac-dijon.fr
20, boulevard d’Alsace-Lorraine
BP 2609
80026 Amiens Cedex 1
• Grenoble
7, place Bir-Hakeim
Tél. : 03 22 82 38 23 BP 1065
www.ac-amiens.fr 38021 Grenoble Cedex
Tél. : 04 76 74 70 00
• Besançon www.ac-grenoble.fr
10, rue de la Convention
25030 Besançon Cedex
Tél. : 03 81 65 47 00
• Guadeloupe
Assainissement
www.ac-besancon.fr BP 480
97110 Pointe-à-Pitre Cedex
• Bordeaux Tél. : 0590 93 83 83
5, rue Joseph de Carayon-Latour www.ac-guadeloupe.fr
BP 935
33060 Bordeaux Cedex 01
Tél. : 05 57 57 38 00
• Guyane
Route de Baduel
www.ac-bordeaux.fr BP 6011
97306 Cayenne Cedex
• Caen Tél. : 0594 25 58 58
168, rue Caponière www.ac-guyane.fr
, BP 6184
14061 Caen Cedex
Tél. : 02 31 30 15 00
• Lille
20, rue Saint Jacques
www.ac-caen.fr BP 709
59033 Lille Cedex
• Clermont-Ferrand Tél. : 03 20 15 60 00
3, avenue Vercingétorix www.ac-lille.fr
63033 Clermont-Ferrand Cedex 01
Tél. : 04 73 99 30 00
www.ac-clermont.fr
• Limoges
13, rue François Chénieux
87031 Limoges Cedex
• Corse Tél. : 05 55 11 40 40
Boulevard Pascal Rossini www.ac-limoges.fr
BP 808
20192 Ajaccio Cedex 4
Tél. : 04 95 50 33 33
• Lyon
92, rue de Marseille
www.ac-corse.fr BP 7227
69354 Lyon Cedex 07
Tél. : 04 72 80 60 60
www.ac-lyon.fr

196 - Je vais en France


Annexes

• Mayotte • Poitiers
BP 76 5, cité de la Traverse
97600 Mayotte BP 625
Tél. : 0269 61 10 24 86022 Poitiers Cedex
www.ac-mayotte.fr Tél. : 05 49 54 70 00
www.ac-poitiers.fr
• Martinique
Haut de Terreville • Reims
97279 Schœlcher Cedex 1, rue Navier
Tél. : 0596 52 25 00 51082 Reims Cedex
www.ac-martinique.fr Tél. : 03 26 05 69 69
www.ac-reims.fr
• Montpellier
31, rue de l’Université • Rennes
34064 Montpellier Cedex 07 96, rue d’Antain
Tél. : 04 67 91 47 00 CS 10503
www.ac-montpellier.fr 35705 Rennes Cedex 7
Tél. : 02 23 21 77 77
• Nancy-Metz www.ac-rennes.fr
2, rue Philippe de Gueldres
BP 13 • La Réunion
54035 Nancy Cedex 24, avenue Georges Brassens
Tél. : 03 83 86 20 20 Le Moufia
www.ac-nancy-metz.fr 97702 Saint-Denis Messag Cedex 9
Tél. : 02 62 48 10 10
• Nantes www.ac-reunion.fr
La Houssinière
BP 72616 • Rouen
44326 Nantes Cedex 03 25, rue de Fontenelle
Tél. : 02 40 37 37 37 76037 Rouen Cedex
www.ac-nantes.fr Tél. : 02 32 08 90 00
www.ac-rouen.fr
• Nice
50, avenue Cap-de-Croix • Strasbourg
06181 Nice Cedex 02 6, rue de la Toussaint
Tél. : 04 93 53 70 70 67975 Strasbourg Cedex 9
www.ac-nice.fr Tél. : 03 88 23 37 23
www.ac-strasbourg.fr
• Orléans-Tours
21, rue Saint-Étienne • Toulouse
45043 Orléans Cedex 1 PIace Saint Jacques
Tél. : 02 38 79 38 79 31073 Toulouse Cedex 9
www.ac-orleans-tours.fr Tél. : 05 61 17 70 00
www.ac-toulouse.fr
• Paris
47, rue des Écoles • Versailles
75230 Paris Cedex 05 3, boulevard de Lesseps
Tél. : 01 40 46 22 11 78017 Versailles Cedex
www.ac-paris.fr Tél. : 01 30 83 44 44
www.ac-versailles.fr

197 - Je vais en France


Je vais en France

Les services • Université Aix-Marseille II


des relations Service des Relations Internationales
internationales 58, boulevard Charles-Livon
13284 Marseille Cedex 07
des universités (SRI) Tél. : 04 91 39 65 15
par académie et les SCUIO même adresse
services communs uni- Tél. : 04 91 39 65 17
versitaires d’accueil, SCUIO Luminy
163, avenue de Luminy
d’orientation et 13288 Marseille Cedex 09
d’insertion Tél. : 04 91 82 93 89
professionnelle SCUIO Sciences Economiques
des étudiants (SCUIO) 14, avenue Jules Ferry
13621 Aix-en Provence Cedex
Tél. : 04 42 91 48 84
Ils peuvent s’appeler BUIIO, CAIO, CELAIO,
SCUIO
CIO, MRIP, OCO, SCUIO, SCAOIP, SCUIO,
27 Boulevard Jean Moulin
SCUIOIP, SIO, SIOE, SIOU. Ils renseignent sur
13385 Marseille Cedex 05
les formations et les enseignements universi-
Tél. : 04 91 32 43 57
taires.
www.mediterranee.univ-mrs.fr
A cadém ie d’A ix-Marseille • Université Aix-Marseille III
Marseille Service des Relations internationales
1, allée Bastide-des-Cyprès
• Université Aix-Marseille I 13100 Aix-en-Provence Cedex 1
Service des Relations Internationales Tél. : 04 42 17 14 20
29, avenue Robert Schuman SCUIO même adresse
13621 Aix-en-Provence Cedex 1 Tél. : 04 42 21 59 87
Tél. : 04 42 95 32 00 (Aix) Antenne de Marseille-Saint-Jérôme
SCUIO Avenue Escadrille Normandie Niemen
(sciences et technologie, sciences humaines, 13397 Marseille Cedex 20
langues, lettres) Tél. : 04 91 28 81 18
même adresse SCUIO
Tél. : 04 42 95 32 23 110 la Canebière - Bureau A 1.3
Service des Relations Internationales 13001 Marseille
3, place Victor Hugo Tél. : 04 96 12 61 73
13331 Marseille Cedex 03 www.univ.u-3mrs.fr
Tél. : 04 42 10 62 69 (Marseille)
SCUIO • Avignon
(lettres, langues, arts, communication, sciences Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse
humaines, sciences techniques) : Service des Relations Internationales
même adresse 74, rue Louis-Pasteur
Tél. : 04 9110 60 58 / 60 59 84029 Avignon Cedex 1
www.up.univ-mrs.fr Tél. : 04 90 16 25 58 / 74
SCUIO même adresse
Tél. : 04 90 16 25 85
www.univ-avignon.fr

198 - Je vais en France


Annexes

A cadém ie d’A m iens A cadém ie de Bordeaux


Amiens Bordeaux

• Université de Picardie Jules Verne • Université Bordeaux I


Service des Relations Internationales Service des Relations Internationales
Chemin du Thil 351, cours de la Libération
80025 Amiens Cedex 1 33405 Talence Cedex
Tél. : 03 22 82 72 72 Tél. : 05 40 00 60 40
BUIIO SCUIO (sciences et technologies)
11, rue des Francs-Mûriers même adresse
80027 Amiens Cedex 01 Tél. : 05 40 00 63 71
Tél. : 03 22 82 64 00 SCUIO (sciences et technologies)
www.u-picardie.fr Avenue Michel Serres
47000 Agen
Compiègne Tél. : 05 53 48 06 40
www.u-bordeaux1.fr
• Université de Technologie
Service des Relations Internationales • Université Bordeaux II
rue Personne de Roberval - BP 20529 Service des Relations Internationales
60205 Compiègne Cedex 146, rue Léo Saignat
Tél. : 03 44 23 46 93 33076 Bordeaux Cedex
www.utc.fr Tél. : 05 57 57 13 02
SCUIO (sciences, santé, sport) même adresse
A cadém ie de Besançon Tél. : 05 57 57 13 81
Besançon SCUIO (sciences humaines)
3 Ter place de la Victoire
• Université de Franche-Comté 33076 Bordeaux Cedex
Service des Relations Internationales Tél. : 05 57 57 18 04
1, rue Claire Goudimel www.u-bordeaux2.fr
25030 Besançon Cedex
Tél. : 03 81 66 50 63 / 58 40 • Université Bordeaux III
SCUIO Université Michel de Montaigne
36 A avenue de l’Observatoire Service des Relations Internationales
25030 Beasançon Cedex Domaine universitaire
Tél. : 03 81 66 66 99 33607 Pessac Cedex
www.univ-fcomte.fr Tél. : 05 57 12 47 60 / 46 74
SCUIO (lettres, langues, arts, sciences humaines,
communication)
Belfort même adresse
Tél. : 05 57 12 45 00
• Université de technologie de Belfort www.montaigne.u-bordeaux.fr
et de Montbéliard
Service des Relations Internationales • Université Bordeaux IV
Site de Sévenans Service des Relations Internationales
90010 Belfort Cedex Avenue Léon-Duguit
Tél. : 03 84 58 35 75 33608 Pessac Cedex
CIO Tél. : 05 56 84 29 39
3, rue Vivaldi SCUIO (droit sciences économiques et
25200 Montbéliard politiques, AES)
Tél. : 03 81 98 18 95 Tél. : 05 56 84 85 49
www.utbm.fr www.u-bordeaux4.fr

199 - Je vais en France


Je vais en France

Pau A cadém ie de Clerm ont-F errand


Clermont-Ferrand
• Université de Pau et des Pays de
l’Adour • Clermont-Ferrand I
Service des Relations Internationales Service des Relations Internationales
Avenue de l’Université 49, boulevard François Mittérand
BP 540 BP 32
64012 Pau Cedex 63001 Clermont-Ferrand
Tél. : 05 59 40 70 60 Tél. : 04 73 17 72 71 / 72 77
SCUIO (sciences et technologies, SCUIO (droit, sciences économiques et politiques,
lettres, langues, sciences économiques, droit) gestion, santé) même adresse
même adresse Tél. : 04 73 17 72 20
Tél. : 05 59 40 70 90 www.u-clermont1.fr
SCUIO
(droit, sciences économiques, lettres)
77, rue Bourgneuf • Clermont-Ferrand II
64100 Bayonne Service des Relations Internationales
Tél. : 05 59 57 41 61 34, avenue Carnot
www.univ-pau.fr BP 185
63006 Clermont-Ferrand Cedex 1
A cadém ie de Caen Tél. : 04 73 40 64 39 ou 63 18
SCUIO (sciences et technologies, lettres, langues,
Caen sciences humaines, sport)
même adresse
• Université de Caen-Basse Normandie Tél. : 04 73 40 62 70
Service des Relations Internationales
www.univ-bpclermont.fr
Esplanade de la Paix
BP 5186
14032 Caen Cedex A cadém ie de Corse
Tél. : 02 31 56 60 78 Corte
SUIO (sciences et technologies, droit,
sciences politiques,économie, gestion, • Université Pascal-Paoli
lettres, langues, sciences humaines, santé, Service des Relations Internationales
sport) même adresse 7, avenue Jean Nicoli
Tél. : 02 31 56 55 12 BP 52
www.unicaen.fr 20250 Corté
Tél. : 04 95 45 02 23
SCUIO (sciences et techniques, langues,
lettres, sciences humaines, économie, gestion,
droit)
Campus Grossetti
Bâtiment PPDB
BP 52
20250 Corté
Tél. : 04 95 45 00 21
www.univ-corse.fr

200 - Je vais en France


Annexes

A cadém ie de Créteil Villetaneuse


Créteil
• Université Paris XIII
Service des Relations Internationales
• Université Paris XII-Val de Marne 99 avenue Jean-Baptiste Clément
Service des Relations Internationales
61, avenue du Général-de-Gaulle grand hall - Bureau L 101
Niveau dalle 93430 Villetaneuse
94010 Créteil Cedex Tél. : 01 49 40 30 02
Tél. : 01 45 17 12 61 CIDO (lettres, langues, sciences humaines, droit,
SCUIO (sciences et technologie, lettres, langues, économie, gestion, sciences et technologie,
sciences humaines, santé, sport) santé) même adresse
même adresse Tél. : 01 49 40 30 30
Tél. : 01 45 17 12 14 /12 17 www.univ-paris13.fr
SCUIO (droit, économie, gestion, sciences
politiques) A cadém ie de Dijon
Avenue Pierre Point Dijon
77127 Lieusaint
Tél. : 01 64 13 41 89 • Université de Bourgogne
www.univ-paris12.fr Service des Relations internationales
Maison de l’université
Marne-la-Vallée Esplanade Erasme
BP 27 877
• Université de Marne-La-Vallée 21078 Dijon Cedex
Service des Relations Internationales Tél. : 03 80 39 50 17
Bâtiment Bois de l'Etang SCUIO (sciences et technologie, lettres,
Bureau A 208 - A 210 langues, arts, sciences humaines, droit,
5, bd Descartes - Champs-sur-Marne économie, gestion, santé, sport) même adresse
77454 Marne-La-Vallée Cedex 2 Tél. : 03 80 39 52 40
Tél. : 01 60 95 70 19 / 70 24 SCUIO (sciences, langues, AES)
SCUIO (sciences et technologie, lettres, 750, avenue de l’Europe
langues,économie, gestion, sciences humai- 71200 Le Creusot
nes, arts, sport) Tél. : 03 85 77 00 79
même adresse www.u-bourgogne.fr
Tél. : 01 60 95 74 74
www.univ-mlv.fr A cadém ie de Grenoble
Chambéry
Saint-Denis
• Université de Haute-Savoie
• Université Paris VIII Saint-Denis Service des Relations Internationales
Service des Relations Internationales 27, rue Marcoz - BP 1104
2, rue de la Liberté - Bâtiment. G - salle 220 F-73011 Chambéry Cedex
93526 Saint-Denis Cedex Tél. : 04 79 75 85 70
Tél. : 01 49 40 65 26 / 65 36 SCUIO : 9, rue de l’Arc-en-Ciel
SCUIO (lettres et langues, arts, sciences humai- 74940 Annecy le Vieux Cedex
nes, économie) Tél. : 04 50 09 24 33
même adresse SCUIO
Tél. : 01 49 40 67 15 / 67 16 / 67 17 378, rue de la République
www.univ-paris8.fr 73011 Chambéry Cedex
Tél. : 04 79 75 38 38
www.univ-savoie.fr

201 - Je vais en France


Je vais en France

Grenoble A cadém ies de la Guadeloupe,


de la Guyane, de la Martinique
• Université Grenoble I
Service des Relations Internationales
Domaine universitaire
• Université des Antilles-Guyane
Service des Relations Internationales
621 avenue Centrale - BP 53 Campus universitaire de Pointe-Fouillole
38041 Grenoble Cedex 09 BP 250
Tél. : 04 76 51 45 13 97157 Pointe-à-Pitre Cedex
SCUIO domaine universitaire Tél. : 05 90 48 90 11 / 90 18
BP 53 SCUIO (Technologie, Droit, AES)
38041 Saint-Martin-d’Hères Cedex 09 Campus de Saint-Denis
Tél. : 04 76 51 46 21 BP 792
SCUIO 97337 Cayenne Cedex
3 place Alain Fournier Tél. : 05 94 29 62 37
26000 Valence SCUIO (lettres, sciences humaines, droit, scien-
Tél. : 04 75 82 37 60 ces juridiques et économiques)
www.ujf-grenoble.fr Campus de Schoelcher - BP 7004
97275 Schoelcher Cedex
• Université Grenoble II Tél. : 05 96 72 73 18
Service des Relations Internationales SCUIO (sciences, lettres, sciences juridiques
Université de Pierre Mendès France et économiques, sport, 3e cycle de sciences
BP 47 médicales)
38040 Grenoble Cedex 09 Campus de Fouillole
Tél. : 04 76 82 55 89 BP 250
SCUIO domaine universitaire 97157 Pointe-à-Pitre
38040 Saint-Martin-d’Hères Cedex 09 Tél. : 05 90 48 30 31
Tél. : 04 76 82 55 45 www.univ-ag.fr
CIOsup Sciences Sociales
151, rue des Universités
Domaine universitaire A cadém ie de Lille
BP 47 Arras
38040 Grenoble Cedex 9
Tél. : 04 76 82 55 45 • Université d’Artois
www.upmf-grenoble.fr Service des Relations Internationales
9, rue du Temple - BP 665
• Université Grenoble III 62030 Arras Cedex
Service des Relations internationales Tél. : 03 21 60 38 96
Université de Grenoble 3, Stendhal - BP 25 SCUIO même adresse
38040 Grenoble Cedex 09 Tél. : 03 21 60 37 15 / 38 59
Tél. : 04 76 82 43 10 www.univ-artois.fr
SCUIO domaine universitaire
38040 Saint-Martin-d’Hères Cedex 09 Dunkerque
Tél. : 04 76 82 43 11
www.u-grenoble3.fr • Université du Littoral
Service des Relations Internationales
• INP Grenoble 1, place de l’Yser - BP 1022
Service des Relations Internationales 59375 Dunkerque Cedex 1
46, avenue Félix-Viallet - BP 47 Tél. : 03 28 23 72 27 / 57 74
38031 Grenoble Cedex 01 SUAIO même adresse
Tél. : 04 76 57 47 52 Tél. : 03 28 23 73 03
www.inpg.fr www.univ-littoral.fr

202 - Je vais en France


Annexes

Lille A cadém ie de Lim oges


Limoges
• Université Lille I
Service des Relations Internationales
Bâtiment A3 - Cité Scientifique
• Université de Limoges
Service des Relations Internationales
59655 Villeneuve d’Ascq Cedex 88, rue du Pont Saint Martial
Tél. : 03 20 43 67 13 87000 Limoges
SUAIO Tél. : 05 55 14 90 16
bibliothèque universitaire SCUIO
Avenue Carl Gauss 88, rue du Pont St Martial
59655 Villeneuve d’Ascq Cedex 87000 Limoges
Tél. : 03 20 05 87 39 Tél. : 05 55 14 90 70
www.univ-lille1.fr www.unilim.fr

• Université Lille II A cadém ie de Lyon


Service des Relations Internationales
42, rue Paul Duez Lyon
59800 Lille
Tél. : 03 20 96 46 80 • Université Lyon I
SUAIO Service des Relations Internationales
42, rue Paul Duez Maison de l’université - 1e étage
59800 Lille 43, boulevard du 11 Novembre 1918
Tél. : 03 20 96 52 88 69622 Villeurbanne Cedex
www.univ-lille2.fr Tél. : 04 72 44 80 07
SOIE (Filières sciences) même adresse
• Université Lille III Tél. : 04 72 44 80 59
Service des Relations Internationales SOIE (Filières santé)
Domaine universitaire du “Pont de bois” Domaine Rockefeller
Bâtiment A, 2e étage - bureaux A 300 à A 311 8, avenue Rockefeller
BP 60149 69373 Lyon Cedex 8
59653 Villeneuve d’Ascq Cedex Tél. : 04 78 77 70 92
Tél. : 03 20 41 64 90 www.univ-lyon1.fr
SUAIO même adresse
Tél. : 03 20 41 62 46 • Université Lyon II
www.univ-lille3.fr Service des Relations Internationales
86, rue Pasteur
69365 Lyon Cedex 07
Valenciennes Tél. : 04 78 69 74 53
SCUIO Campus Porte des Alpes
• Université de Valenciennes et du 5 avenue Pierre Mendès France
Hainaut-Cambrésis 69676 Bron Cedex
Service des Relations Internationales Tél. : 04 78 77 23 42
Le Mont-Houy, www.univ-lyon2.fr
59313 Valenciennes Cedex 9
Tél. : 03 27 51 77 31
SIO même adresse
Tél. : 03 27 51 10 32 / 10 33
www.univ-valenciennes.fr

203 - Je vais en France


Je vais en France

• Université Lyon III • Université Montpellier III


Service des Relations Internationales Service des Relations Internationales
6, cours Albert Thomas Bâtiment Administratif “Les Guilhem” 212
BP 8242 Route de Mende,
69365 Lyon Cedex 08 34199 Montpellier Cedex 5
Tél. : 04 78 78 70 08 Tél. : 04 67 14 20 62
SCUIO SCUIO même adresse
4, cours Albert Thomas Tél. : 04 67 14 23 42 / 23 44
69008 Lyon Cedex 08 www.univ-montp3.fr
Tél. : 04 78 78 78 40
www.univ-lyon3.fr Perpignan

Saint-Etienne • Université de Perpignan


Service des Relations Internationales
• Université Jean-Monnet 52, avenue Paul Alduy
Service des Relations Internationales 66860 Perpignan Cedex
21, rue Denis Papin Tél. : 04 68 66 17 38
42023 Saint-Étienne Cedex 2 SCUIO même adresse
Tél. : 04 77 43 79 65 Tél. : 04 68 66 20 40 / 20 43
SCUIO www.univ-perp.fr
34, rue Francis Baulier
42023 Saint-Étienne Cedex 2 A cadém ie de Nancy-Metz
Tél. : 04 77 42 17 16 Metz
www.univ-st-etienne.fr
• Université de Metz
A cadém ie de Montpellier Service des Relations Internationales
Montpellier Ile du Saulcy
BP 80794
• Université Montpellier I 57012 Metz Cedex 1
Service des Relations Internationales Tél. : 03 87 65 56 74
Rue Vendémiaire - Bâtiment E SIOU même adresse
CS 29555 Tél. : 03 87 31 50 40
34961 Montpellier Cedex 2 www.univ-metz.fr
Tél. : 04 67 82 12 56
SCUIO Nancy
5 boulevard Henri IV
CS 19044 • Université Nancy I
34967 Montpellier Cedex 2 Service des Relations Internationales
Tél. : 04 67 41 76 00 24-30, rue Lionnois
www. univ-montp1.fr BP 60120
54003 Nancy Cedex
• Université Montpellier II Tél. : 03 83 68 21 40
Service des Relations Internationales SCUIO / DEMAIN
Place Eugène-Bataillon ESA - Espace de Services Aiguillettes
34095 Montpellier Cedex 5 Rue du Jardin Botanique
Tél. : 04 67 14 30 43 54600 Villers-Les-Nancy
SCUIO même adresse Tél. : 03 83 68 40 84
Tél. : 04 67 14 30 61 www.uhp-nancy.fr
www.univ-montp2.fr

204 - Je vais en France


Annexes

Nantes
• Université Nancy II
Service des Relations Internationales
Bureau 013 • Université de Nantes
25, rue Baron Louis Service des Relations Internationales
BP 254 1, quai de Tourville
54001 Nancy Cedex BP 13522
Tél. : 03 83 34 46 49 / 46 58 44035 Nantes Cedex 1
SCUIO / A.I.D.E. Tél. : 02 40 99 84 32
4, rue de la Ravinelle - CO 26 SUIO
54035 Nancy Cedex 110 boulevard Michelet
Tél. : 03 54 50 37 80 BP 42212
www.univ-nancy2.fr 44322 Nantes Cedex 3
Tél. : 02 40 37 10 00
www.univ-nantes.fr
• INP Lorraine
Service des Relations Internationales
2, avenue de la Forêt-de-Haye • Université Catholique de l'Ouest
BP 3 Service des Relations Internationales
54501 Vandœuvre-lès-Nancy Cedex 3, place André-Leroy
Tél. : 03 83 59 59 59 BP 808
www.inpl-nancy.fr 49008 Angers Cedex 01
Tél. : 02 41 81 66 42 / 67 55
www.uco.fr
A cadém ie de Nantes
Angers A cadém ie de Nice
Nice
• Université d’Angers
Service des Relations Internationales
40, rue de Rennes • Université de Nice Sofia-Antipolis
BP 73532 Service des Relations Internationales
49035 Angers Cedex 01 28 rue de Valrose
Tél. : 02 41 96 23 40 BP 2135
SUIO 06103 Nice Cedex 2
Maison des étudiants Tél. : 04 92 07 69 38
2, boulevard Beaussier, SCUIO
49045 Angers Cedex 01 Avenue Joseph Vallot - Bâtiment Petit Valrose
Tél. : 02 41 22 69 20 06108 Nice Cedex 2
www.univ-angers.fr Tél. : 04 92 07 69 20
www.unice.fr
Le Mans
Toulon
• Université du Maine
Service des Relations Internationales • Université du SUD Toulon et du Var
Maison de l’Université Service des Relations Internationales
Avenue Olivier Messiaen, Avenue de l’Université - BP 20132
72085 Le Mans Cedex 9 83957 La Garde Cedex
Tél. : 02 43 83 30 05 / 30 28 Tél. : 04 94 14 21 37 ou 26 37
SUIO même adresse SCUIO
Tél. : 02 43 83 30 66 / 30 67 1e étage de la bibliothèque universitaire
www.univ-lemans.fr 83957 La Garde Cedex
Tél. : 04 94 14 22 14
www.univ-tln.fr

205 - Je vais en France


Je vais en France

A cadém ie d’Orléans-T ours


• Université Paris II
Orléans Service des Relations Internationales
Salle 5
• Université d’Orléans 12 place du Panthéon
Service des Relations Internationales 75231 Paris Cedex 5
Château de la Source Tél. : 01 44 41 55 31 / 55 33
BP 6749 CIO
45067 Orléans Cedex 2 Immeuble Notre Dame des Champs
Tél. : 02 38 49 47 95 4e étage - Centre Assas
SUIO 92, rue d’Assas
Maison de l’étudiant - 1e étage 75006 Paris
rue de Tours Tél. : 01 44 41 58 75
BP 6749 www.u-paris2.fr
45067 Orléans Cedex 2
Tél. : 02 38 41 71 72 • Université Paris III
www.univ-orleans.fr Service des Relations Internationales
13, rue de Santeuil
Tours 75231 Paris Cedex 05
Tél. : 01 45 87 48 48
• Université François-Rabelais SCUIO même adresse
Service des Relations Internationales Tél. : 01 45 87 40 01
8, rue des Tanneurs www.univ-paris3.fr
1e étage
37000 Tours Cedex • Université Paris IV
Tél. : 02 47 36 67 04 Service des Relations Internationales
SUIO 1, rue Victor Cousin
116, bd Béranger - 1e étage 75230 Paris Cedex 05
37042 Tours Cedex Tél. : 01 40 46 33 76
Tél. : 02 47 36 81 70 SCUIO même adresse
www.univ-tours.fr Tél. : 01 40 46 26 14 / 32 48
www.paris-sorbonne.fr
A cadém ie de Paris • Université Paris V
Service des Relations Internationales
• Université Paris I 12, rue de l’École de Médecine
Service des Relations Internationales 75270 Paris Cedex 06
Maison internationale Tél. : 01 40 46 16 13 / 16 18
58 boulevard Arago SCUIO même adresse
75013 Paris Tél. : 01 40 46 16 50
Tél. : 01 44 07 76 80 www.univ-paris5.fr
SCUIO
Centre PMF • Université Paris VI
90, rue de Tolbiac Service des Relations Internationales
Bureau C 901 - 9e étage Tour 34 - 4e étage
75013 Paris 4, place Jussieu,
Tél. : 01 44 07 88 56 75252 Paris Cedex 05
www.univ-paris1.fr Tél. : 01 44 27 26 74
CAIO même adresse
Tél. : 01 44 27 33 66 / 39 70
www.upmc.fr

206 - Je vais en France


Annexes

La Rochelle
• Université Paris VII
Service des Relations Internationales
Bâtiment des Grands Moulins - Case 7140 • Université de la Rochelle
75025 Paris Cedex 13 Service des Relations Internationales
Tél. : 01 57 27 55 35 23, avenue Albert Einstein
SCUIOP 17071 La Rochelle Cedex 9
10, esplanade des Grands Moulins Tél. : 05 46 45 87 19
75013 Paris MRIP même adresse
Tél. : 01 57 27 71 31 Tél. : 05 46 45 26 77
www.univ-paris-diderot.fr www.univ-larochelle.fr

• Université Paris-Dauphine : Paris IX


Service des Relations Internationales A cadém ie de Reim s
Place du Maréchal de Lattre-de-Tassigny
Bureau P039
75775 Paris Cedex 16 Reims
Tél. : 01 44 05 41 50
SCUIO même adresse • Université de Reims
Tél. : 01 44 05 44 75 / 42 54 Service des Relations Internationales
www.dauphine.fr Villa douce
9, boulevard de la Paix
• Institut national des langues 51097 Reims Cedex
et civilisations orientales Tél. : 03 26 91 83 59
Service des Relations internationales SIOU - Tertiaire :
1, rue de Lille - 2e étage Rue Rilly-la-Montagne
75343 Paris Cedex 07 51100 Reims Cedex
Tél. : 01 49 26 42 78 Tél. : 03 26 46 87 55
Service information - communication SIOU - Sciences
2, rue de Lille Campus Moulin de la Housse
75343 Paris Cedex 07 Bâtiment 5
Tél. : 01 49 26 42 17 rue des Crayères
www.inalco.fr 51687 Reims Cedex
Tél. : 03 26 91 85 30
www.univ-reims.fr

A cadém ie de Poitiers Troyes

Poitiers • Université de Technologie


Service des Relations Internationales
12, rue Marie Curie
• Université de Poitiers BP 2060
Service des Relations Internationales
40, avenue du Recteur Pineau 10010 Troyes Cedex
86022 Poitiers Cedex Tél. : 03 25 71 76 00
Tél. : 05 49 45 30 49 SIOU
SCUIO 9, rue de Québec
Maison des étudiants BP 396
101, avenue du Recteur Pineau 10026 Troyes Cedex
86000 Poitiers Cedex Tél. : 03 25 42 46 39
Tél. : 05 49 45 33 81 www.utt.fr
www.univ-poitiers.fr

207 - Je vais en France


Je vais en France

A cadém ie de Rennes
• Université de Bretagne Sud
Brest Service des Relations Internationales
Centre Kerneur
• Université de Bretagne Occidentale BP 92116
Service des Relations Internationales 56321 Lorient Cedex
3, rue des Archives Tél. : 02 97 87 65 27
CS 93837 SUIO
29238 Brest Cedex 3 Centre Kerneur
Tél. : 02 98 01 81 56 rue Comtesse de Ségur
SUAOIP 56321 Lorient Cedex
20, avenue Victor-le-Gorgeu Tel. : 02 97 87 11 25
CS 93837 www.univ-ubs.fr
29238 Brest Cedex 3
Tél. : 02 98 01 63 17
www.univ-brest.fr A cadém ie de la Réunion
La Réunion
Rennes
• Université de La Réunion
Service des Relations Internationales
• Université Rennes I Campus universitaire du Moufia
Service des Relations Internationales
2, rue du Thabor 15, avenue René Cassin
CS 46510 BP 7151
35065 Rennes Cedex 97715 Saint-Denis Messag Cedex 9
Tél. : 02 23 23 36 71 / 39 52 Tél. : 02 62 93 83 21
SUIO SCAOIP même adresse
8, rue Kléber Tél. : 02 62 93 81 20
35000 Rennes www.univ-reunion.fr
Tél. : 02 23 23 39 79
www.univ-rennes1.fr A cadém ie de Rouen
Le Havre
• Université Rennes 2-Haute Bretagne
Service des Relations Internationales • Université du Havre
Place Recteur Henri le Moal Service des Relations Internationales
CS 24307 Maison de l’étudiant - 2e étage
35043 Rennes Cedex 25, rue Philippe Lebon
Tél. : 02 99 14 10 95 BP 1123
SUIO même adresse 76063 Le Havre Cedex
Tél. : 02 99 14 13 87 / 13 91 Tél. : 02 32 74 42 24 / 42 27
www.uhb.fr SUIO
50, rue Jean-Jaques Rousseau
BP 1123
76063 Le Havre Cedex
Tél. : 02 32 74 42 29
www.univ-lehavre.fr

208 - Je vais en France


Annexes

Rouen
• Université Strasbourg III
Service des Relations Internationales
• Université de Rouen 47 avenue de la Forêt noire - bureau 312
Haute Normandie 67082 Strasbourg Cedex
Service des Relations Internationales Tél. : 03 88 41 77 31
17, rue Lavoisier SCUIO
76821 Mont-Saint-Aignan Cedex 1 place d'Athènes - BP 66
Tél. : 02 35 14 61 36 67045 Strasbourg Cedex
SUIO Tél. : 03 88 41 42 40 / 03 88 61 09 50
Rue Lavoisier www-urs.u-strasbg.fr
76821 Mont-Saint-Aignan Cedex
Tél. : 02 32 76 93 73 A cadém ie de T oulouse
www.univ-rouen.fr
Toulouse
A cadém ie de Strasbourg
• Université Toulouse I
Mulhouse Service des Relations Internationales
2 rue du Doyen-Gabriel-Marty
• Université de Haute Alsace 31042 Toulouse Cedex
Service des Relations Internationales Tél. : 05 61 63 35 43
Maison de l'Université SCUIO
2, rue des Frères Lumière 2, rue Albert Lautmann
68093 MULHOUSE Cedex 31042 Toulouse Cedex
Tél. : 03 89 33 63 01 / 63 02 Tél. : 05 61 63 37 28
SIO www.univ-tlse1.fr
Maison de l'étudiant
1, rue Alfred-Werner • Université Toulouse II
68093 Mulhouse Cedex Service des Relations Internationales
Tél. : 03 89 33 64 40 Maison de la Recherche
www.uha.fr 5, allées Antonio Machado
31058 Toulouse Cedex 9
Strasbourg Tél. : 05 61 50 42 50
SIOU même adresse
• Université Strasbourg I Tél. : 05 61 50 45 15
Service des Relations Internationales www.univ-tlse2.fr
4, rue Blaise-Pascal
67070 Strasbourg Cedex • Université Toulouse III
Tél. : 03 90 24 11 60 Service des Relations Internationales
SIOE même adresse 118, route de Narbonne
Tél. : 03 90 24 11 50 31062 Toulouse Cedex 9
www-ulp.u-strasbg.fr Tél. : 05 61 55 66 24
SCUIO même adresse
• Université Strasbourg II Tél. : 05 61 55 61 32
Service des Relations Internationales www.ups-tlse.fr
22, rue René Descartes
Bâtiment 5, 3e étage • INP Toulouse
67084 Strasbourg Cedex 6, allée Émile Monso
Tél. : 03 88 41 74 13 ZAC du Palays - BP 4038
SCUIOIP même adresse 31029 Toulouse Cedex 4
Tél. : 03 88 41 73 50 Tél. : 05 34 32 30 00
www-umb.u-strasbg.fr www.inp-toulouse.fr

209 - Je vais en France


Je vais en France

A cadém ie de V ersailles Orsay


Cergy-Pontoise
• Université Paris-Sud : Paris XI
Service des Relations Internationales
• Université de Cergy-Pontoise Bâtiment 407 - 1er étage
Service des Relations Internationales
Tour des Chênes - Bureau 313 91405 Orsay Cedex
33, boulevard du Port Tél. : 01 69 15 30 84 / 30 85
95011 Cergy-Pontoise Cedex SCUIO (sciences et technologie, sport)
Tél. : 01 34 25 67 43 Bâtiment 333 - 1er étage
SCUIO même adresse 15 rue Georges Clémenceau
Tél. : 01 34 25 63 22 91405 Orsay Cedex
www.u-cergy.fr Tél. : 01 69 15 72 77
SCUIO - OCO (droit, économie, gestion)
Bâtiment B - rez de chaussée bas
Evry 54, boulevard Desgranges
92331 Sceaux Cedex
• Université d’Évry-Val d’Essonne Tél. : 01 40 91 18 38 / 17 98
Service des Relations Internationales
SCUIO - OCO (pharmacie)
4, boulevard François Mitterand
Bâtiment A - Hall d'Honneur
91025 Évry Cedex
5, rue Jean-Baptiste Clément
Tél. : 01 69 47 71 76
94296 Chatenay-Malabry
SCUIO
Tél. : 01 46 83 53 29
rue du Père André Jarlain
www.u-psud.fr
91025 Évry Cedex
Tél. : 01 69 47 76 16 / 77 61
CIO Versailles
110 Agora Grandre Place
91000 Évry • Université de Versailles -
Tél. : 01 69 36 09 00 Saint-Quentin-en-Yvelines
www.univ-evry.fr Service des Relations Internationales
Bâtiment d’Alembert
Nanterre 47, boulevard Vauban
78047 Guyancourt Cedex
Tél. : 01 39 25 58 21
• Université Paris X-Nanterre SCUIO (pôle des Sciences Sociales et des
Service des Relations Internationales
Bâtiment A Humanités, pôle des Sciences Juridiques et
200, avenue de la République Politiques)
92001 Nanterre Cedex Mezzanine Bureau 101
Tél. : 01 40 97 74 61 47, boulevard Vauban
SCUIO 78047 Guyancourt
Bâtiment E - RdC Tél. : 01 39 25 56 10
Salles E14 et E19 SCUIO (pôle scientifique et médecine)
200, avenue de la République Bâtiment Fermat - Bureau 1202
92001 Nanterre Cedex 45 avenue des Etats-Unis
Tél. : 01 40 97 75 34 78000 Versailles
www.u-paris10.fr Tél. : 01 39 25 46 10
www.uvsq.fr

210 - Je vais en France


Annexes

T erritoires d'outre-m er Les Pôles


Tahiti Universitaires
Européens
• Université de la Polynésie française
Service des Relations Internationales Les pôles universitaires européens regroupent
BP 6570 dans les grandes villes universitaires françaises,
98702 Faa’a les établissements d’enseignement supérieur,
Tahiti les collectivités territoriales et des partenaires
Polynésie française du monde économique. Leur mission principale
Tél. : 689 803 931 est de faire mieux connaître à l’étranger les
CIDO actions de formation et de recherche des
Campus d'Outumaoro - PUNAAUIA universités et des grandes écoles françaises.
Tél. : 689 803 894 / 803 803
www.upf.pf
• Pôle universitaire européen
de Bordeaux
Nouméa
166 cours de l'Argonne
33000 Bordeaux
• Centre universitaire Tél. : 05 56 33 80 80
de Nouvelle Calédonie
www.poleuniv.u-bordeaux.fr
Service des Relations Internationales
BPR4 • Pôle universitaire européen
98851 Nouméa Cedex et scientifique de Grenoble
Nouvelle Calédonie 470 avenue de la Bibliothèque
Tél. : 00 687 26 58 77 BP 52
SCUIO Domaine universitaire
Présidence - Campus de Nouvelle 38402 St. Martin d’Hères Cedex
BP 4477 Tél. : 04 76 82 83 84
98847 Nouméa Cedex www.grenoble-universites.fr
Tél. : 00 687 26 58 00
www.univ-nc.nc • Ile de France Sud - Les Algorithmes
Bâtiment Euripide
91194 Saint-Aubin
Tél. : 01 69 35 60 34
www.parispolesud.com

• Pôle universitaire européen de Lille


Nord-Pas de Calais
1 bis rue Georges Lefèvre
59044 Lille Cedex
Tél. : 03 20 29 85 60
www.poleuniv-lille-npdc.fr

• Pôle universitaire européen de Lyon


Quartier Sergent Blandan
37, rue du Repos
69361 Lyon Cedex 07
Tél. : 04 37 37 26 70
www.universite-lyon.fr

211 - Je vais en France


Je vais en France

• Pôle universitaire européen MUTUELLES


de Montpellier ÉTUDIANTES
et du Languedoc-Roussillon
163, rue Auguste Broussonnet Adresses des agences et permanences de La
34090 Montpellier Mutuelle des Etudiants (LMDE).
Tél. : 04 67 41 93 33
www.poluniv-mpl.fr
Pour connaître les jours et horaires d'ouver-
• Pôle universitaire européen ture, consultez le www.lmde.com (rubrique
de Nancy-Metz “Votre Agence”).
34 cours Léopold
CS 25233
54052 Nancy Cedex L'accueil téléphonique de La Mutuelle des
Tél. : 03 83 17 67 67 Etudiants est centralisé. Tous les appels sont
gérés par des télé conseillers bilingues (fran-
Maison du Pôle Universitaire de Lorraine
Ile du Saulcy çais, anglais et espagnol).
BP 80794
57012 Metz Cedex 1
Pour contacter les conseillers LMDE, appelez
Tél. : 03 87 65 81 40
www.europole.u-nancy.fr le 3260 et dites “LMDE” (0.15€ TTC/mn).

• Pôle universitaire européen • Aix-en-Provence


de Rennes rue des Allumettes
12 avenue Janvier Résidence de l’Arche
35000 Rennes 13090 Aix-en-Provence
Tél. : 02 23 44 84 50
www.europole-rennes.fr • Amiens
5, rue Porion
• Pôle universitaire européen 80000 Amiens
de Strasbourg
11, rue Silbermann • Angers
55, boulevard du roi René
67000 Strasbourg 49000 Angers
Tél. : 03 88 60 01 01
www.univ-strasbourg.fr
• Annecy
Galerie l'Emeraude du Lac
• Réseau Universitaire 4, rue Jean Jaurès,
Toulouse Midi-Pyrénées 74000 Annecy
15 rue des Lois
31000 Toulouse • Avignon
Tél. : 05 61 14 80 10 Centre universitaire
www.pole-tlse.fr 74, rue Louis Pasteur
84029 Avignon Cedex 1

• Besançon
3, rue Granvelle
25000 Besançon

212 - Je vais en France


Annexes

• Bordeaux • Grenoble
24, cours de l’Argonne 28, cours Jean-Jaurès
33086 Bordeaux Cedex 38000 Grenoble

• Brest • La Rochelle
6, place de la Liberté 27, avenue des Amériques
29000 Brest 17000 La Rochelle

• Caen • La Roche-sur-Yon
CU les Tilleuls, Galerie de l’Empire
Bâtiment D 3, Place Napoléon
68 rue de Bernières 85000 La Roche-sur-Yon
140000 Caen
• Le Havre
Permanence Caen 37, rue Demidoff
RU D Campus 2 - Cité de la côte de nacre 76600 Le Havre
14070 CAEN Cedex 5
• Le Mans
Espace de Services Universitaires
• Chambéry 20, avenue René Läennec
68, rue des Fréziers
73000 Chambéry 72000 Le Mans

• Clermont-Ferrand • Lille
57, boulevard François Mitterand 96/98, rue de l'Hôpital Militaire
63000 Clermont-Ferrand 59800 Lille

• Compiègne • Limoges
UTC – Salle A611 8bis, rue Adrien Dubouché,
Centre B. Franklin 87038 Limoges Cedex
rue Roger Couttolenc
60200 Compiègne • Lorient
56, Boulevard Léon Blum
56100 Lorient
• Corte
7, avenue Jean Nicoli
20250 Corte • Lyon
Agence Les Quais
19, rue de Marseille
• Créteil 69007 Lyon
Université Paris XII Créteil
Parvis du Campus
61, avenue du Général-de-Gaulle • Marseille
94000 Créteil rue de la Halle Puget
13001 Marseille
• Dijon
33, rue Nicolas Bornier • Metz
21000 Dijon 8, boulevard Sérot
57000 Metz
• Dunkerque
Centre universitaire de la Citadelle • Montpellier
220, avenue de l’Université - Bureau 434 4, rue Jules Ferry
BP 5526 34959 Montpellier Cedex 9
59379 Dunkerque Cedex 1

213 - Je vais en France


Je vais en France

• Mulhouse • Paris 6 e

Bâtiment MCA ENSBA


5, boulevard de l’Europe - 1er étage 14 rue Bonaparte
68100 Mulhouse 75006 Paris

• Nancy • Paris 13 e

13 rue de la Ravinelle Université Paris I Panthéon Sorbonne


54000 Nancy Centre PMF Tolbiac
90 rue de Tolbiac
• Nanterre 75013 Paris
Hall Bâtiment E
200, avenue de la République Centre René Cassin
92000 Nanterre 17 rue Saint Hippolyte
75013 Paris
• Nantes
1, rue Pierre Chéreau Université paris 7
44000 Nantes Hall de la Bibliothèque
5 rue Thomas Mann
• Nice 75013 Paris
18, avenue Thiers
06000 Nice
• Paris 16 e

Université Paris V René Descartes


• Nîmes IUT
8, rue Deyron,
30000 Nîmes 143 avenue de Versailles
75016 Paris
• Orléans
12, Place Louis XI Université Paris IX Dauphine
45057 Orléans Cedex Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75016 Paris
• Orsay
Université Paris XI • Paris 18 e

Bâtiment 332 Dans les locaux de la Matmut


91400 Orsay 161 rue Marcadet
75018 Paris
• Paris 5 e

6 rue des Fossés Saint Jacques • Pau


75005 Paris 53, rue Carnot
64000 Pau
Accueil Jussieu
10, rue Linné • Perpignan
75005 Paris 42, avenue Paul Alduy
66103 Perpignan Cedex
Université Paris III Sorbonne Nouvelle
Centre Censier • Poitiers
13 rue de Santeuil Maison des Etudiants
75005 Paris 16, rue des Vieilles Boucheries
86000 Poitiers Cedex

214 - Je vais en France


Annexes

• Quimper • Toulouse
2, rue de l’Université 97, rue Riquet
29000 Quimper 31007 Toulouse

• Reims • Tours
8, rue Jeanne d’Arc 4 bis, rue Paul-Louis Courrier
51100 Reims 37059 Tours

• Rennes • Valence
Accueil Centre Ville 23, rue Bouffier
29, quai Chateaubriand 26000 Valence
35000 Rennes
• Valenciennes
Accueil Campus Villejean 19, rue Tholozé
Université Rennes 2 Haute Bretagne 59300 Valenciennes
Bâtiment EREVE
35000 Rennes • Vannes
13, avenue Victor-Hugo
• Rouen 56000 Vannes
15, rue du Grand Pont
76000 Rouen • Versailles
UVSQ Versailles
• Saint-Brieuc Bâtiment Fermat
1, place Haute du Chai 45 avenue des Etats-Unis
22000 Saint-Brieuc 78000 Versailles

• Saint-Denis • Vichy
Université Paris VIII 18bis, rue du Maréchal-Foch
Rez-de-chaussée de la Bibliothèque 03200 Vichy
Avenue de Stalingrad
93200 Saint-Denis • Vienne
30 avenue Général Leclerc
Permanence Espace Saint Germain
IUT de Saint Denis Immeuble Antarès
Place du 8 mai 1945 38200 VIENNE
93206 SAINT DENIS
• Villeurbanne
• Saint-Étienne Campus de la Doua Double Mixte
64, rue du 11 Novembre 43 boulevard du 11 novembre 1918
42000 Saint-Étienne 69100 VILLEURBANNE

• Strasbourg
10, rue de l’Abreuvoir
67084 Strasbourg Cedex

• Toulon
Université de Toulon et du Var
Avenue de l'Université
Bâtiment A
83957 La Garde Cedex

215 - Je vais en France


Je vais en France

Liste et adresses • Perpignan


des mutuelles 11, rue Pountet de Bages
de l’USEM 66000 Perpignan

• Toulon/La Garde
USEM (Union nationale des Sociétés UTV
Etudiantes Mutualistes régionales) 192, avenue de l’Université
116, rue du Bac 83951 La Garde Cedex
75007 Paris
Tél. : 01 44 18 37 87 MGEL (Mutuelle Générale
www.usem.fr des Etudiants de l’Est)
www.mgel.fr
MEP (Mutuelle des étudiants
de Provence) • Charleville - Mézières
19, rue Irénée Carré
Numéro unique de renseignements sur la
08000 Charleville - Mézières
sécurité sociale étudiante :
Tél. : 03 24 59 90 00
Tél. : 0825 081 881
E-mail : contact@mep.fr
www.mep.fr • Colmar
Maison de l’étudiant
34, rue du Grillenbreit
• Aix-en-Provence 68000 Colmar
2, rue Reine Jeanne
Tél. : 03 89 24 26 43
13100 Aix-en-Provence

• Avignon • Épinal
18, quai du Musée
74, rue Louis Pasteur
88000 Épinal
84000 Avignon
Tél. : 03 29 82 55 82
• Marseille • Metz
176, boulevard Baille
Espace Etudiant MGEL
13005 Marseille
11, boulevard Sérot
57000 Metz
• Montpellier Centre Tél. : 03 87 30 34 14
3, place de la Canourgue
34000 Montpellier
• Mulhouse
Maison de l’étudiant
• Montpellier Faculté 45, avenue du Président Kennedy
20, avenue du Docteur-Pezet
34090 Montpellier 68100 Mulhouse
Tél. : 03 89 32 04 67
• Nice
36, rue de la Buffa • Nancy
06000 Nice 44, Cours Léopold
BP 4208
• Nîmes 54042 Nancy Cedex
21 A, rue Clérisseau Tél. : 03 83 30 03 00
30000 Nîmes

216 - Je vais en France


Annexes

• Reims 1 • Créteil
Centre commercial La Rafale Université Paris-Val de Marne - Hall du
Campus Croix Rouge restaurant de la Pointe Jaune - Bâtiment du
34, rue Rilly la Montagne CROUS
51100 Reims 61, avenue du Général de Gaulle
Tél. : 03 26 87 79 79 94000 Créteil
Tél. : 01 56 54 36 34
• Reims 2
Campus Sciences / IUT • Villetaneuse
49, rue Houzeau Muiron Université de Paris Nord, couloir B
51097 Reims Cedex Avenue J. B. Clément
Tél. : 03 26 88 62 46 93430 Villetaneuse
Tél. : 01 56 54 36 34
• Strasbourg
4, rue de Londres • Marne-la-Vallée
67000 Strasbourg Université de Marne-la-Vallée
Tél. : 03 88 60 26 26 Bâtiment Lavoisier, Cité Descartes
Champs sur Marne
• Troyes 5, boulevard Descartes
76, rue du Général de Gaulle 77454 Marnes-la-Vallée Cedex 2
10000 Troyes Tél. : 01 56 54 36 34
Tél. : 03 25 73 09 10
• Nanterre
• Vandoeuvre Bâtiment E – Salle E2 RDC
3, boulevard des Aiguillettes 200, avenue de la République, Hall C
54500 Vandoeuvre 92000 Nanterre
Tél. : 03 83 54 86 86 Tél. : 01 56 54 36 34

SEM (Société des Etudiants Mutualistes) • Orsay


Université de Paris Sud, Centre Orsay
et SMEREP (Société Mutualiste des
Bâtiment 332, 2e étage
Etudiants de la Région Parisienne) 91405 Orsay Cedex
Adresse courrier SEM Tél. : 01 56 54 36 34
BP 519 Paris Denfert Rochereau
75666 Paris Cedex 14 • Paris 5 e

Tél. : 01 56 54 36 36 3, rue Lacépède, 75005 Paris


E-mail : sem@smerep.fr Tél. : 01 56 54 36 34

Adresse courrier SMEREP • Paris 6 e

BP 617 54, boulevard Saint-Michel,


75662 Paris Cedex 14 75006 Paris
Tél. : 01 56 54 36 34 Tél. : 01 56 54 36 34
E-mail : contact@smerep.fr
www.smerep.fr • Saint-Denis
Université de Vincennes - Saint-Denis
• Cergy Rue Georges Guynemer,
Site Universitaire “Les Chênes” 93200 Saint-Denis
La Tour, 2e étage, bureau 214 Tél. : 01 56 54 36 34
33 boulevard du Port
95011 Cergy Pontoise
Tél. : 01 56 54 36 34

217 - Je vais en France


Je vais en France

SMEBA (Société Mutualiste Tél. : 0 825 834 170


des Etudiants de Bretagne-Atlantique)
Tél. : 0 825 834 170 • Nantes
E-Mail : smeba@smeba.fr 7 allée Duguay Trouin
www.smeba.fr BP 73305
44033 Nantes Cedex 01
Tél. : 0 825 834 170
• Angers
50 bis, boulevard du Roi-René, BP 50705
49007 Angers Cedex 01 • Quimper
Tél. : 0 825 834 170 4, place de Locronan
BP 1356
• Angers Saint Serge 29103 Quimper Cedex
6 et 8, allée François Mitterrand Tél. : 0 825 834 170
49000 Angers
Tél. : 0 825 834 170 • Rennes
4, rue Victor-Hugo
• Brest BP 30814
32, rue du Professeur-Langevin 35108 Rennes Cedex 03
BP 93151 Tél. : 0 825 834 170
29231 Brest Cedex 3
Tél. : 0 825 834 170 • La Roche-sur-Yon
2, place du Marché
• Cholet BP 377
La novathèque 85009 La Roche-sur-Yon Cedex
5, boulevard Pierre Lecoq Tél. : 0 825 834 170
BP 513
49305 Cholet Cedex • Saint-Brieuc
Tél. : 0 825 834 170 2 place Waldeck Rousseau
BP 223
• Laval 22002 Saint-Brieuc Cedex 01
2, rue du Lieutenant Tél. : 0 825 834 170
BP 622
53006 Laval Cedex • Vannes
Tél. : 0 825 834 170 11 bis, rue Hoche
BP 373
• Le Mans 56009 Vannes Cedex
34, avenue F. Mitterrand Tél. : 0 825 834 170
BP 24066
72004 Le Mans Cedex 2 SMECO (Société Mutualiste
Tél. : 0 825 834 170 des Etudiants du Centre Ouest)
Tél. : 0 810 052 000
• Le Mans E-mail : smeco@uitsem.com
Antenne Campus
www.smeco.fr
3, avenue Laennec
72004 Le Mans Cedex
Tél. : 0 825 834 170 • Angoulême
Espace Saint Martial
5, boulevard Berthelot
• Lorient 16000 Angoulème
57, rue Armand Guillemot
Tél. : 0 810 052 000
BP 255,
56102 Lorient Cedex

218 - Je vais en France


Annexes

SMENO (Société Mutualiste


• Blois
16, rue Saint Lubin des Etudiants du Nord-Ouest)
41000 Blois E-mail : smenoinf@cba.fr
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 820 42 34 23
www.smeno.com
• Bourges
14, rue Calvin • Amiens
18000 Bourges 18, rue Jean Catelas
Tél. : 0 810 052 000 80000 Amiens

• Chartres • Caen
16, rue aux Ormes 40, avenue de la Libération
28000 Chartres BP 20
Tél. : 0 810 052 000 14005 Caen Cedex 1

• Châteauroux • Le Havre
31, rue de la Poste 2 à 4, rue Voltaire
36000 Châteauroux 76087 Le Havre
Tél. : 0 810 052 000
• Lille - Le Furet du Nord
• La Rochelle 15, place du Général-de-Gaulle
Le Gabut BP 315
3, quai de la Georgette 59026 Lille Cedex
17000 La Rochelle
Tél. : 0 810 052 000 • Lille - Vauban
43, boulevard Vauban
• Niort 59040 Lille Cedex
13, rue Alsace Lorraine
79000 Niort • Rouen
Tél. : 0 810 052 000 7, place Colbert
BP 86
• Orléans 76132 Mont-Saint-Aignan Cedex
2, rue Saint-Paul
45056 Orléans Cedex 01 • Valenciennes
Tél. : 0 810 052 000 20 avenue Clémenceau
BP 599
• Poitiers 59308 Valenciennes Cedex
73, rue de la Cathédrale
86036 Poitiers Cedex 01 • Villeneuve d’Ascq
Tél. : 0 810 052 000 Galerie du Ventoux/Furet
18, Boulevard de Valmy
• Tours 59650 Villeveuve d’Ascq
4, rue Chanoineau
37000 Tours SMERAG (Société Mutualiste des
Tél. :0 810 052 000
Etudiants de la Région Antilles-Guyane)

• Guadeloupe
27, rue Achille René Boisneuf
97110 Pointe à Pitre Cedex
Tél. : 05 90 89 29 30
E-mail : guadeloupe@smerag.fr

219 - Je vais en France


Je vais en France

• Guyane • Lons le Saunier


Campus “Service Campus” de Saint-Denis Maison des Associations
97335 Cayenne 160, rue Marcel Paul
Tél. : 05 94 25 21 84 39000 Lons le Saunier
E-mail : guyane@smerag.fr Tél. : 0 810 052 000

• Martinique • Mâcon
35, rue Schoelcher 18, rue Franche
97200 Fort de France Cedex 71000 Mâcon
Tél. : 05 96 72 82 00 Tél. : 0 810 052 000
E-mail : martinique@smerag.fr
• Nevers
SMEREB (Société Mutualiste Résidence des Chauvelles
20, rue Charles-Roy
des Etudiants des Régions 58000 Nevers
Bourgogne - Franche-Comté) Tél. : 0 810 052 000
E-mail : smereb@iutsem.com
Tél. : 0 810 052 000
www.smereb.fr SMERRA (Société Mutualiste
des Etudiants des Régions Rhône-
• Auxerre Alpes et Auvergne)
6, rue Marie Noël Tél. : 0 810 052 000
89000 Auxerre E-mail : smerra@iutsem.com
Tél. : 0 810 052 000 www.smerra.fr

• Belfort • Annecy
3, rue Metz-Juteau 4, rue Saint François de Sales
90000 Belfort 74000 Annecy
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 810 052 000

• Besançon • Bourg en Bresse


22, rue Ronchaux 1, rue Gabriel Vicaire
25000 Besançon 01000 Bourg en Bresse
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 810 052 000

• Châlon sur Saône • Chambéry


13, Porte de Lyon 123, rue Michaud
71100 Châlon sur Saône 73000 Chambéry
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 810 052 000

• Dijon • Clermont-Ferrand
11 ter, boulevard Voltaire Centre Viaduc
21000 Dijon 63, boulevard Côte-Blatin
Tél. : 0 810 052 000 63038 Clermont-Ferrand Cedex 1
Tél. : 0 810 052 000
• Le Creusot
34, rue Maréchal Leclerc
71200 Le Creusot
• Grenoble Centre
15, rue Saint-Joseph
Tél. : 0 810 052 000 38028 Grenoble Cedex 1
Tél. : 0 810 052 000

220 - Je vais en France


Annexes

• Grenoble Campus • Agen


Le Grand Sablon Centre universitaire d’Agen
2, avenue de l’Obiou, 2, quai Dunkerque
38700 La Tronche 47000 Agen
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 825 825 715

• Lyon - La Manufacture des Tabacs • Albi


5, cours Albert Thomas 105, boulevard de Soult
69003 Lyon 81000 Albi
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 825 825 715

• Lyon - Les Quais • Bayonne


38, rue Chevreul 27, rue Poissonnerie
69007 Lyon 64100 Bayonne
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 825 825 715

• Lyon - La Doua • Bordeaux


128 A Boulevard du 11 Novembre 21, place de la Victoire
69100 Villeurbanne 33000 Bordeaux Cedex
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 825 825 715

• Montluçon • Brive
2, rue de la République 30, avenue de Paris
03100 Montluçon 19100 Brive
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 825 825 715

• Roanne • Limoges
14, place de l’Hôtel de Ville 41, rue des Tanneries
42300 Roanne 87000 Limoges Cedex
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 825 825 715

• Saint-Étienne • Pau
37, rue du 11-Novembre 4, rue Pasteur
42031 Saint-Étienne Cedex 2 64000 Pau
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 825 825 715

• Valence • Tarbes
34, avenue du Président-Herriot 8, avenue de la Marne
26000 Valence 65000 Tarbes
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 825 825 715

• Vienne • Toulouse
2, cours Brillier 5, rue des Lois
38200 Vienne 31000 Toulouse
Tél. : 0 810 052 000 Tél. : 0 825 825 715

Les mutuelles étudiantes régionales


VITTAVI disposent de 170 points d’accueil en France.
Tél. : 0 825 825 715 (0,15 € TTC/mn) Consultez le site internet : www.vittavi.fr
E-mail : contact@vittavi.fr
www.vittavi.fr

221 - Je vais en France


Je vais en France

La Cité • Fondation Danoise


Internationale 7 H, boulevard Jourdan
Universitaire de 75014 Paris
Tél. : 01 40 78 12 50
Paris
• Fondation Deutsch de la Meurthe
• CIUP 37, boulevard Jourdan
Cité internationale universitaire de Paris 75014 Paris
Délégation générale Tél. : 01 40 78 82 02
17, boulevard Jourdan
75014 Paris • Fondation des États-Unis
Tél. : 01 44 16 64 00 15, boulevard Jourdan
E-mail : bag@ciup.fr 75014 Paris
www.ciup.fr Tél. : 01 53 80 68 80

• Collège d’Espagne • Fondation Hellénique


7 E, boulevard Jourdan 47 B, boulevard Jourdan
75014 Paris 75014 Paris
Tél. : 01 40 78 32 00 Tél. : 01 58 10 21 00

• Collège Franco-britannique • Fondation de Monaco


9 B, boulevard Jourdan 47 A, boulevard Jourdan
75014 Paris 75014 Paris
Tél. : 01 58 10 40 00 Tél. : 01 40 78 48 00

• Collège Néerlandais • Fondation Rosa Abreu de Grancher


61, boulevard Jourdan 59 A, boulevard Jourdan
75014 Paris 75014 Paris
Tél. : 01 40 78 50 00 Tél. : 01 43 13 58 00

• Maison de l’Institut National • Fondation Suisse


Agronomique 7 K, boulevard Jourdan
7 B, boulevard Jourdan 75014 Paris
75014 Paris Tél. : 01 44 16 10 10
Tél. : 01 40 78 05 79
• Centre International
• Fondation Argentine de Courts Séjours
27 A, boulevard Jourdan André Honnorat, Robert Garric
75014 Paris et Victor Lyon
Tél. : 01 44 16 29 00 Tél. : 01 43 13 65 00

• Fondation Avicenne • Maison de l’Arménie


27 D, boulevard Jourdan 57, boulevard Jourdan
75014 Paris 75014 Paris
Tél. : 01 44 16 29 00 Tél. : 01 44 16 10 60

• Fondation Biermans-Lapôtre • Maison des Arts et Métiers


9 A, boulevard Jourdan 1, avenue Pierre-Massé
75014 Paris 75014 Paris
Tél. : 01 40 78 72 00 Tél. : 01 42 53 15 61

222 - Je vais en France


Annexes

• Maison de l’Asie du Sud-Est • Maison du Maroc


59 B, boulevard Jourdan 1, boulevard Jourdan
75014 Paris 75014 Paris
Tél. : 01 43 13 58 00 Tél. : 01 53 80 20 89

• Maisson du Brésil • Maison du Mexique


7 L, boulevard Jourdan 9 C, boulevard Jourdan
75014 Paris 75014 Paris
Tél. : 01 58 10 23 00 Tél. : 01 44 16 18 00

• Maison du Cambodge • Maison de Norvège


27, boulevard Jourdan 7 N, boulevard Jourdan
75014 Paris 75014 Paris
Tél. : 01 58 40 83 00 Tél. : 01 40 78 55 55

• Maison du Canada • Maison des Provinces de France


31, boulevard Jourdan 55, boulevard Jourdan
75014 Paris 75014 Paris
Tél. : 01 40 78 68 70 Tél. : 01 53 80 61 00

• Maison Heinrich Heine • Maison des Étudiants Suédois


27 C, boulevard Jourdan 7 F, boulevard Jourdan
75014 Paris 75014 Paris
Tél. : 01 44 16 13 00 Tél. : 01 53 80 81 50

• Maison de l’Inde • Maison de Tunisie


7 R, boulevard Jourdan 45 A, boulevard Jourdan
75014 Paris 75014 Paris
Tél. : 01 53 80 78 00 Tél. : 01 53 62 77 00

• Maison des Industries Agricoles • Résidence André de Gouveia


et Alimentaires 7 P, boulevard Jourdan
5, boulevard Jourdan 75014 Paris
75014 Paris Tél. : 01 40 78 65 00
Tél. : 01 44 16 67 00
• Résidence Lucien Paye
• Maison de l’Italie 45 B, boulevard Jourdan
7 A, boulevard Jourdan 75014 Paris
75014 Paris Tél. : 01 53 80 75 75
Tél. : 01 44 16 63 00 Résidences hors 14e arrondissement
• Maison du Japon • Résidence Lila
7 C, boulevard Jourdan
75014 Paris 2 à 20 avenue René Fonck - Porte des Lilas
Tél. : 01 44 16 12 12 75019 Paris
Tél. : 01 72 33 98 70
• Maison du Liban • Résidence Quai de Loire
9 E, boulevard Jourdan
75014 Paris 41 bis, quai de la Loire
Tél. : 01 44 16 27 50 75019 Paris
Tél. : 01 78 09 06 30

223 - Je vais en France


Je vais en France

Offices de tourisme • Caen


des villes Hôtel d’Escoville
universitaires Place Saint-Pierre
14000 Caen
Tél. : 02 31 27 14 14
• Aix-en-Provence www.ville-caen.fr
2, place du Général-de-Gaulle
BP 160
13605 Aix-en Provence • Clermont-Ferrand
Tél. : 04 42 16 11 61 Place de la Victoire
www.aixenprovencetourism.com 63000 Clermont-Ferrand
Tél. : 04 73 98 65 00
www.clermont-fd.com
• Amiens
6 bis, rue Dusevel
BP 1018 • Dijon
80010 Amiens Cedex 1 34, rue des Forges
Tél. : 03 22 71 60 50 BP 82296
www.amiens.fr/tourisme 21000 Dijon
Tél. : 0 892 700 558 (0.45€ TTC/mn)
www.dijon-tourism.com
• Angers
7, place Kennedy
BP 15157
• Fort de France
76, rue Lazarre Carnot
49051 Angers Cedex 02
97206 Fort De France
Tél. : 02 41 23 50 00
www.angers-tourisme.com Tél. : 05 96 60 27 73
www.ot-fortdefrance.fr
• Besançon
2 Place de la Ière Armée Française • Grenoble
25000 Besançon Maison du Tourisme
Tél. : 03 81 80 92 55 14, rue de la République
www.besancon-tourisme.com BP 227
38000 Grenoble
• Bordeaux Tél. : 04 76 42 41 41
12, cours du 30 Juillet www.grenoble-isere.info
33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 00 66 00 • Le Mans
www.bordeaux-tourisme.com Hôtel des Ursulines,
rue de l’Étoile
• Brest 72000 Le Mans
Place de la Liberté Tél. : 02 43 28 17 22
BP 91012 www.lemanstourisme.com
29210 Brest Cedex 1
Tél. : 02 98 44 24 96 • Lille
www.brest-metropole-tourisme.fr Palais Rihour
Place Rihour
BP 205
59002 Lille
Tél. : 0 891 562 004 (0,30€ TTC/mn)
www.lilletourisme.com

224 - Je vais en France


Annexes

• Limoges • Nice
12 Boulevard de Fleurus Office du Tourisme et des Congrès
87000 Limoges 5, Promenade des Anglais
Tél. : 05 55 34 46 87 BP 4079
www.tourismelimoges.com 06302 Nice Cedex 04
Tél. : 0 892 707 407 (0.45€ TTC/mn)
• Lyon www.nicetourisme.com
Pavillon du Tourisme
Place Bellecour • Nîmes
BP 2254 6, rue Auguste
69214 Lyon Cedex 02 30000 Nîmes
Tél. : 04 72 77 69 69 Tél. : 04 66 58 38 00
www.lyon-france.com www.ot-nimes.fr

• Marseille • Orléans
4, La Canebière 2, place de l’Étape
13000 Marseille 45000 Orléans
Tél. : 04 91 13 89 00 Tél. : 02 38 24 01 61
www.marseille-tourisme.com www.tourisme-orleans.com

• Metz • Paris
2 Place d'Armes 25, avenue des Pyramides
BP 80367 75001 Paris
57007 Metz Cedex 1 Tél. : 0 892 683 112 (0.45€ TTC/mn)
Tél. : 03 87 55 53 76 www.parisinfo.com
http://tourisme.mairie-metz.fr
• Pau
• Montpellier Place Royale
30, allée Jean de Lattre de Tassigny BP 1508
Esplanade Comédie 64036 Pau Cedex
34000 Montpellier Tél. : 05 59 27 85 80
Tél. : 04 67 60 60 60 www.pau.fr
www.ot-montpellier.fr
• Perpignan
• Nancy Palais des Congrès
Place Stanislas Place Armand Lanoux
BP 810 BP 40215
54041 Nancy Cedex 66002 Perpignan Cedex
Tél. : 03 83 35 22 41 Tél. : 04 68 66 30 30
www.ot-nancy.fr www.perpignantourisme.com

• Nantes • Point à Pitre


7, rue de Valmy 1, Centre Commercial La Marina
BP 64106
44041 Nantes Cedex 01 97110 Point à Pitre
Tél. : 0 892 464 044 (0.45€ TTC/mn) Tél. : 05 90 90 70 02
www.nantes-tourisme.com www.lesilesdeguadeloupe.com

225 - Je vais en France


Je vais en France

• Poitiers • Toulouse
45, Place Charles de Gaulle Donjon du Capitole
86009 Poitiers BP 38001
Tél. : 05 49 41 21 24 31080 Toulouse Cedex 6
www.ot-poitiers.fr Tél. : 05 61 11 02 22
www.ot-toulouse.fr
• Reims
2, rue Guillaume de Machault • Tours
51100 Reims 78/82, rue Bernard Palissy
Tél. : 0 892 701 305 (0.45€ TTC/mn) BP 4201
www.reims-tourisme.com 37042 Tours Cedex
Tél. : 02 47 70 37 37
• Rennes www.ligeris.com
11, rue Saint-Yves
CS 26410
35064 Rennes
Tél. : 02 99 67 11 11
www.tourisme-rennes.com

• Rouen
25, place de la Cathédrale
76000 Rouen
Tél. : 02 32 08 32 40
www.rouentourisme.com

• Saint-Étienne
16, avenue de la Libération
42029 Saint-Étienne Cedex 1
Tél. : 0 892 700 542 (0.45€ TTC/mn)
www.tourisme-st-etienne.com

• Strasbourg
17, place de la Cathédrale
BP 70020
67082 Strasbourg Cedex
Tél. : 03 88 52 28 25
www.ot-strasbourg.fr

• Toulon
334, avenue de la République
Le Port
83000 Toulon
Tél. : 04 94 18 53 00
www.toulontourisme.com

226 - Je vais en France


Annexes

Écoles spécialisées Site de Marmilhat


63370 Lempdes
Téléphone : 04 73 98 13 13
Écoles d’agriculture et Écoles des www.enitac.fr
sciences et techniques du vivant
et de l’environnem ent Dijon

Angers • Établissement national d'enseigne-


ment supérieur agronomique de Dijon
• École Supérieure d’Agriculture (ENESAD)
d’Angers (ESA) 26, boulevard du Docteur Petitjean - BP 87999
55, rue Rabelais 21079 Dijon Cedex
BP 30748 Téléphone : 03 80 77 25 25
49007 Angers Cedex 01 www.enesad.fr
Tél. : 02 41 23 55 55
www.groupe-esa.com Lille

• Institut national d'horticulture • Institut Supérieur d'Agriculture (ISA)


d'Angers (INH) 48, boulevard Vauban
2, rue le Nôtre 59046 Lille Cedex
49045 Angers Cedex 01 Téléphone : 03.28.38.48.48
Tél. : 02 41 22 54 54 www.isa-lille.fr
www.inh.fr
Lyon
Beauvais
• Institut Supérieur d’Agriculture
• Institut Polytechnique LaSalle de Rhône-Alpes (ISARA)
Beauvais (IGA-ISAB) 23 rue Jean Baldassini
69364 Lyon Cedex 07
rue Pierre Waguet - BP 30313
Tel. : 04 27 85 85 85
60026 Beauvais Cedex
www.isara.fr
Tél. : 03 44 06 25 25
www.lasalle-beauvais.fr
• École nationale vétérinaire de Lyon
Bordeaux (ENVL) et Ecole nationale des
services vétérinaires (ENSV)
• École Nationale d’Ingénieurs des 1, avenue Bourgelat
Travaux Agricoles de Bordeaux 69280 Marcy l'Étoile
Tel. : 04 78 87 25 25
(ENITAB)
www.vet-lyon.fr
1, cours du Général de Gaulle - CS 40201
33175 Gradignan Cedex Maisons-Alfort
Tél. : 05 57 35 07 07
www.enitab.fr • École nationale vétérinaire d'Alfort
(ENVA)
Clermont-Ferrand
7, avenue du Général de Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
• École nationale d'ingénieurs des tra- Tél. : 01 43 96 71 00
vaux agricoles de Clermont-Ferrand www.vet-alfort.fr
(ENITAC)
48, boulevard Vauban

227 - Je vais en France


Je vais en France

Montpellier Paris

• Montpellier SupAgro - Centre inter- • Institut des sciences et industries du


national d’études supérieures en vivant et de l'environnement - issu du
sciences agronomiques rapprochement de l'Engref, l'Ensia et
2, place Pierre Viala l'Ina P-G (AgroParisTech)
34060 Montpellier Cedex 02 19, avenue du Maine
Tél. : 04 99 61 22 00 75732 Paris Cedex 15
www.supagro.fr Tél. : 01 44 08 16 61
www.agroparistech.fr
• Montpellier SupAgro - Institut des
régions chaudes • AgroParisTech - ENGREF
1101, avenue Agropolis 19, avenue du Maine
75732 Paris Cedex 15
BP 5098
Tél. : 01 45 49 88 00
34033 Montpellier Cedex 01
www.agroparistech.fr
Tél. : 04 67 61 70 00
www.supagro.fr
Rennes
• SupAgro Florac • Institut national d'enseignement
9, rue Célestin Freinet supérieur et de recherche agrono-
BP 35 mique et agro-alimentaire
F-48400 Florac (Agrocampus Rennes)
Tél. : 04 66 65 65 65 65, rue de Saint-Brieuc
www.supagro.fr CS 84215
35042 Rennes Cedex
Nantes Tél. : 02 23 48 50 00
www.agrocampus-rennes.fr
• École Supérieure du Bois (ESB)
rue Christian Pauc Rouen
Atlanpole - BP 10605
44306 Nantes Cedex 3
Tél. : 02 40 18 12 12
• École Supérieure d’Ingénieurs
et de Techniciens pour l’Agriculture
www.ecolesupbois.asso.fr
(ESITPA)
• École nationale d'ingénieurs des tech- 13 rue du Nord
niques des industries agricoles et 76000 Rouen
alimentaires de Nantes (ENITIAA) Tél. : 02 35 07 48 80
Domaine de la Géraudière www.esitpa.org
BP 82225
44072 Nantes Cedex 03 Strasbourg
Tél. : 02 51 78 54 54
www.enitiaa-nantes.fr • École nationale du génie de l'eau et
de l'environnement de Strasbourg
(ENGEES)
• École nationale vétérinaire de Nantes 1, quai Koch
Atlanpôle (ENVN)
La Chantrerie BP 61039
BP 40706 67070 Strasbourg Cedex
44307 Nantes Cedex 03 Tél. : 03 88 24 82 82
Tél. : 02 40 68 77 77 www-engees.u-strasbg.fr
www.vet-nantes.fr

228 - Je vais en France


Annexes

Toulouse Écoles d’architecture

• École d’ingénieurs de Purpan Bordeaux


72, Voie du TOEC - BP 57611
31076 Toulouse Cedex 3 • École nationale supérieure
Tél. : 05 61 15 30 30 d’architecture de Bordeaux
www.esa-purpan.fr Domaine de Raba
33405 Talence Cedex
• École nationale vétérinaire de Tél. : 05 57 35 11 00
Toulouse (ENVT) www.bordeaux.archi.fr
23, chemin des Capelles
31076 Toulouse Cedex 3 Clermont-Ferrand
Tél. : 05 61 19 38 02
www.envt.fr • École nationale supérieure
d’architecture de Clermont-Ferrand
• École nationale de formation agro- 71, boulevard Côte Blatin
nomique de Toulouse (ENFA) 63000 Clermond-Ferrand
BP 87 Tél. : 04 73 34 71 50
31326 Castanet Tolosan Cedex www.clermont-fd.archi.fr
Tél. : 05 61 75 32 32
www.enfa.fr Grenoble

Val-de-Reuil • École d’architecture de Grenoble


60 avenue de Constantine - BP 2336
38036 Grenoble Cedex 02
• École Supérieure d’Ingénieurs Tél. : 04 76 69 83 00
et de Techniciens pour l’Agriculture
www.grenoble.archi.fr
(ESITPA)
Rue Grande Lille
BP 607
27106 Val de Reuil Cedex • École d’architecture de Lille
Tél. : 02 32 59 14 59 2, rue Verte - Quartier de l’Hôtel de Ville
www.esitpa.org 59650 Villeneuve d’Ascq
Tél. : 03 20 61 95 50
Versailles www.lille.archi.fr

• École nationale supérieure du Lyon


paysage de Versailles (ENSP)
10, rue du Maréchal Joffre • École d’architecture de Lyon
RP 914 3, rue Maurice Audin - BP 170
78009 Versailles Cedex 69512 Vaulx-en-Velin Cedex
Tél : 01 39 24 62 00 Tél. : 04 78 79 50 50
www.versailles.ecole-paysage.fr www.lyon.archi.fr

Marne La Vallée

• École d’architecture de Marne La Vallée


10-12, avenue Blaise Pascal
74447 Marne La Vallée Cedex 2
Tél. : 01 60 95 84 00
www.marnelavallee.archi.fr

229 - Je vais en France


Je vais en France

Marseille
• École d’architecture Paris-Belleville
78, rue Rébeval
• École d’architecture 75019 Paris
de Marseille-Luminy Tél. : 01 53 38 50 00
184, avenue de Luminy - case postale 924 www.paris-belleville.archi.fr
13288 Marseille Cedex 9
Tél. : 04 91 82 71 00 • École d’architecture Paris-la-Villette
www.marseille.archi.fr 144, avenue de Flandre
75019 Paris
Montpellier Tél. : 01 44 65 23 00
www.paris-lavillette.archi.fr
• École d’architecture de Montpellier
179, rue de l’Espérou
34093 Montpellier Cedex 5
• École spéciale d’architecture
254, boulevard Raspail
Tél. : 04 67 91 89 89 75014 Paris
www.montpellier.archi.fr Tél. : 01 40 47 40 47
www.esa-paris.fr
Nancy
Rennes
• École d’architecture de Nancy
2, rue Bastien-Lepage - BP 40435
54001 Nancy Cedex
• École d’architecture de Rennes
44, boulevard de Chézy - CS 16427
Tél. : 03 83 30 81 00 35064 Rennes Cedex
www.nancy.archi.fr Tél. : 02 99 29 68 00
www.rennes.archi.fr
Nantes
Rouen
• École d’architecture de Nantes
Rue Massenet -
BP 81931
• École d’architecture de Rouen
27, rue Lucien Fromage - BP 04
44319 Nantes Cedex 3 76161 Darnétal Cedex
Tél. : 02 40 16 01 21 Tél. : 02 32 83 42 00
www.nantes.archi.fr www.rouen.archi.fr
Paris
Saint-Etienne
• École nationale supérieure
d’architecture Paris-Val de Seine • École nationale supérieure
d’architecture de Saint-Etienne
3-15 quai Panhard et Levassor
7, rue Dolet - BP 94
75013 Paris Cedex
42003 Saint-Etienne Cedex 1
Tél. : 01 44 50 56 00
Tél. : 04 77 42 35 42 (public)
www.paris-valdeseine.archi.fr
www.st-etienne.archi.fr
• École nationale supérieure Strasbourg
d’architecture Paris-Malaquais
14, rue Bonaparte
75272 Paris Cedex 06 • École nationale supérieure
Tél. : 01 55 04 56 50 d’architecture de Strasbourg
www.paris-malaquais.archi.fr 8, boulevard du Président Wilson - BP 10037
67068 Strasbourg Cedex
Tél. : 03 88 32 25 35
www.strasbourg.archi.fr

230 - Je vais en France


Annexes

Versailles Le Mans

• École nationale supérieure • École supérieure des beaux arts


d’architecture de Versailles du Mans
Petite Écurie du Roy 28, avenue Rostov sur le Don
5, avenue de Sceaux - BP 674 72000 Le Mans
78006 Versailles Cedex Tél. : 02 43 47 38 53
Tél. : 01 39 07 40 00 www.esbam.net
www.versailles.archi.fr
Limoges

Écoles d’arts plastiques


• École nationale d’art décoratif
de Limoges-Aubusson (ENAD)
19, avenue Martin Luther King - BP 73824
Aix-en Provence 87038 Limoges Cedex 01
Tél. : 05 55 43 14 00
• École supérieure d’art Place Villeneuve
d’Aix-en-Provence 23200 Aubusson
Rue Émile Tavan Tél. : 05 55 83 05 40
13100 Aix-en-Provence www.ensa-limoges-aubusson.fr
Tél. : 04 42 91 88 70
www.ecole-art-aix.fr Lyon

Angoulême • École nationale des beaux arts


de Lyon (ENBA)
• École européenne supérieure Les Subsistances
de l’image (EESI) 8 bis quai Saint Vincent
134, rue de Bordeaux 69001 Lyon
16024 Angoulême Cedex Tél. : 04 72 00 11 71
Tél. : 05 45 92 66 02 www.enba-lyon.fr
www.eesi.eu
Marseille
Arles
• École supérieure des beaux arts
• École nationale supérieure de Marseille (ESBAM)
de la photographie 184, avenue de Luminy Marseille
16, rue des Arènes - BP 10149 Luminy Cedex 9
13631 Arles Cedex 13009 Marseille
Tél. : 04 90 99 33 33 Tél. : 04 91 82 83 10
www.enp-arles.com www.esbam.fr

Clermont-Ferrand Montpellier

• École supérieure d’art de clermont • École supérieure des beaux arts de


communauté Montpellier agglomération (ESBAMA)
25, rue Kessler 130, rue Yehudi Menuhin
63000 Clermont-Ferrand 34000 Montpellier Agglomération
Tél. : 04 73 17 36 10 Tél. : 04 99 58 32 85
www.esacc.fr http://esbama.free.fr

231 - Je vais en France


Je vais en France

Paris
• Institut de Formation
des Restaurateurs d'œuvres d'Art
• École nationale supérieure 150, avenue du Président Wilson
des beaux arts (ENSBA) 93210 La plaine Saint-Denis
14, rue Bonaparte Tél. : 01 49 46 57 00
75006 Paris www.inp.fr
Tél. : 01 47 03 50 00
www.ensba.fr
• Paris I - Panthéon-Sorbonne
Maîtrise des sciences et des techniques et
• École nationale supérieure des arts DESS de conservation - Section Conservation-
décoratifs (ENSAD) Restauration
31, rue d’Ulm Université de Paris I
75240 Paris Cedex 05 17, rue de Tolbiac
Tél. : 01 42 34 97 00 75013 PARIS
www.ensad.fr Tél. : 01 45 83 33 57
www.univ-paris1.fr
• École nationale supérieure
de création industrielle (ENSCI)
48, rue Saint Sabin Écoles des m étiers de l’im age et du son
75011 Paris
Tél. : 01 49 23 12 12 Paris
www.ensci.com
• École nationale supérieure
Poitiers des métiers de l’image et du son
(ENSMIS - ex FEMIS)
• École européenne supérieure 6, rue Francoeur
de l’image (EESI) 75018 Paris
26 rue Jean Alexandre Tél. : 01 53 41 21 00
86000 Poitiers www.lafemis.fr
Tél. : 05 49 88 24 46
www.eesi.eu • École nationale supérieure
Louis Lumière (ENSLL)
Rennes
7, allée du Promontoire - rue de Vaugirard
93161 Noisy-le-Grand Cédex
• École des beaux arts de Rennes (ERBA) Tél. : 01 48 15 40 10
34, rue Hoche
35000 Rennes www.ens-louis-lumiere.fr
Tél. : 02 23 62 22 60
www.erba-rennes.fr • École d’Art Maryse Eloy
Métiers de la communication visuelle,
design graphique, publicité et multimédia
Écoles pour les m étiers du patrim oine 1, rue Bouvier
75011 Paris
Paris Tél. : 01 58 39 36 60
www.ecole-maryse-eloy.com
• École nationale du patrimoine
2, rue Vivienne
75002 Paris
Tél. : 01 44 41 16 41
www.inp.fr

232 - Je vais en France


Annexes

Tourcoing Charleville-Mézières

• Le Fresnoy - Studio national des arts • École nationale supérieure des arts
contemporains de la marionnette (ESNAM)
22, rue du Fresnoy 7, place Winston Churchill
BP 179 08000 Charleville-Mézières
59202 Tourcoing Cedex Tél. : 03 24 33 72 69
Tél. : 03 20 28 38 00 www.marionnette.com
http://lefresnoy.net
Lyon

Écoles de la m ode • Conservatoire national supérieur


musique et danse de Lyon (CNSMD)
Paris 3, quai Chauveau
C.P. 120
• Mod’Art International 69266 Lyon Cedex 09
Métiers de la création et Tél. : 04 72 19 26 26
du management de la mode www.cnsmd-lyon.fr
1, rue Bouvier
75011 Paris • École nationale supérieure des arts
Tél. : 01 58 39 36 60 et techniques du théâtre (ENSATT)
www.mod-art.org 4, rue Soeur Bouvier
69322 Lyon Cedex 05
Tél. : 04 78 15 05 05
Écoles pour le théâtr e, la m usique, www.ensatt.fr
la danse et le spectacle vivant
Le Mans
Avignon
• Institut technologique européen
• Institut supérieur des techniques des métiers de la musique (ITEMM)
du spectacle d’Avignon (ISTS) 71, avenue Olivier Messiaen
Espace Saint Louis, 72000 Le Mans
20, rue Portail Bocquier Tél. : 02 43 39 39 00
84000 Avignon www.itemm.fr
Tél. : 04 90 14 14 17
www.ists-avignon.com Paris

Châlons en champagne • Conservatoire national supérieur


d’art dramatique (CNSAD)
• École supérieure nationale des arts 2 bis, rue du Conservatoire
du cirque (CNAC) 75009 Paris
1, rue du Cirque Tél. : 01 42 46 12 91
51000 Châlons en Champagne www.cnsad.fr
Tél. : 03 26 21 12 43
http://crdp.ac-reims.fr/cddp51/artsculture/cnac/ • Conservatoire national supérieur de
musique et de danse de Paris (CNSMDP)
209, avenue Jean-Jaurès
75019 Paris
Tél. : 01 40 40 45 45
www.cnsmdp.fr

233 - Je vais en France


Je vais en France

Strasbourg
• Centre national du théâtre (CNT)
134, rue Legendre
• École nationale d'art dramatique du 75017 Paris
Théâtre national de Strasbourg (TNS) Tél. : 01 44 61 85 85
1, avenue de la Marseillaise - BP 40184 www.cnt.asso.fr
67005 Strasbourg Cedex
Tél. : 03 88 24 88 00 • Union centrale des arts décoratifs
www.tns.fr (UCAD)
Musée des arts décoratifs
107, rue de Rivoli
Centres d’information 75001 Paris
spécialisés Tél. : 01 44 55 57 50
www.ucad.fr
La plupart de ces organismes renseignent sur
place, par téléphone ou par courrier, sur les
• Fédération française des écoles
de cirque
filières d’études et les métiers.
7 rue Taylor
Aéronautique 75010 Paris
Tél : 01 44 52 13 13
• Groupement des industries françaises www.ffec.asso.fr
aéronautiques et spatiales (GIFAS)
Assurance
8, rue Galilée
75116 Paris Cedex
Tél. : 01 44 43 17 00
• Association paritaire pour l’emploi
dans les sociétés d’assurance (APESA)
www.gifas.asso.fr
51, rue Saint-Georges
Agriculture 75009 Paris
Tél. : 01 53 20 43 53
• Ministère de l’Agriculture, de la Pêche www.emploi-assurance.com
Bureau des relations européennes et de
la coopération internationale et de l’ensei- • Centre de documentation et
gnement agricole (BECI) d’information de l’assurance (CDIA)
1ter, avenue de Lowendal 26, bd Haussman
75700 Paris 07 SP 75311 Paris Cedex 09
Tél. : 01 49 55 52 52 Tél. : 01 42 47 90 00
http://info.portea.fr www.cdia.fr

Arts Bâtiment-travaux publics

• Société d’encouragement aux • Fédération nationale des travaux


métiers d’art (SEMA) publics (FNTP)
Viaduc des arts 3, rue de Berri
23, avenue Daumesnil 75008 Paris
75012 Paris Tél. : 01 44 13 31 44
Tél. : 01 55 78 85 85 www.fntp.fr
www.eurosema.com

234 - Je vais en France


Annexes

Chimie Énergie

• Union des industries chimiques (UIC) • Agence de l’environnement et


14, rue de la République de la maîtrise de l’énergie (ADEME)
Paris la Défense 10 27, rue Louis-Vicat
Immeuble : Le Diamant A 75737 Paris Cedex 15
92800 Puteaux Tél. : 01 47 65 20 00
Tél. : 01 46 53 11 00 www.ademe.fr
www.uic.fr
Environnement
Commerce-gestion
• Association française des ingénieurs
• Chambre de commerce et d’indus- et techniciens de l’environnement
trie de Paris (AFITE)
Bureau pour l’information et l’orientation 22, rue de Dunkerque
professionnelle (BIOP) 75010 Paris
2, rue de Viarmes Tél. : 01 40 23 04 50
75040 Paris Cedex 1 www.afite.org
Le BIOP ne reçoit que sur rendez-vous.
Si vous souhaitez en savoir plus ou prendre un
rendez-vous avec un consultants :
• Centre de formation et
de documentation sur l’environne-
Tél. : 01 55 65 60 00
www.ccip.fr/biop ment industriel (ACFCI-CFDE)
45, avenue d' Iena
• Fondation nationale pour BP 3003
l’enseignement de la gestion 75773 Paris Cedex 16
Tél. : 01 40 69 37 00
des entreprises (FNEGE) www.acfci.cci.fr
2, avenue Hoche
75008 Paris Formation d’ingénieur
Tél. : 01 44 29 93 60
www.fnege.net • Comité d’études sur les formations
d’ingénieurs (CEFI)
• Chambre des métiers et de 7, rue Lamennais
l’artisanat de Paris (CMAP) 75008 Paris
Bureau de la formation Tél. : 01 42 89 15 73
72, rue de Reuilly, www.cefi.org
75592 Paris Cedex 12
Tél. : 01 53 33 53 33 Information-communication
www.cm-paris.fr
• Centre de formation et de
Édition-librairie perfectionnement des journalistes
(CFPJ)
• Association nationale pour la formation 35, rue du Louvre
et le perfectionnement (ASFRED)
75002 Paris
Centre de formation et d’expertise pour les
Tél. : 01 44 82 20 00
métiers de l’édition, de la presse et de la
www.cfpj.com
communication.
21, rue Charles-Fourier
75013 Paris
Tél. :01 45 88 39 81
www.asfored.org

235 - Je vais en France


Je vais en France

Informatique-électronique
• Ministère du Travail des Relations
Sociales et de la solidarité
• Fédération des industries électriques, 127 rue de Grenelle
électroniques et de communication 75700 Paris
(FIEEC) Tél. : 01 44 38 38 38
11 rue Hamelin Info Emploi 0 821 347 347 (0,12 €/mn)
75783 Paris Cedex 16 www.travail.gouv.fr
Tél. : 01 45 05 70 70
www.fieec.fr Textile-habillement

• Conseil national des ingénieurs • Union des industries textiles


et des scientifiques de France (CNISF) 37-39, rue de Neuilly
7, rue Lamennais, 75008 Paris BP 121
Tél. : 01 44 13 66 88 92110 Clichy Cedex
www.cnisf.org Tél. : 01 47 56 31 00
www.textile.fr
Imprimerie-papeterie
Théâtre
• Fédération de l’imprimerie et
de la communication graphique (FICG) • Centre national du théâtre
68, boulevard Saint-Marcel 130, rue Legendre
75005 Paris 75017 Paris
Tél. : 01 44 08 64 46 tél. : 01 44 61 84 85
www.ficg.fr www.cnt.asso.fr
Ce département informe sur les possibilités
de formation dans les métiers du théâtre.
• Institut pour la recherche et
la formation professionnelle des Transport
industries papetières (IRFIP)
154, boulevard Haussmann • Association française des transports
75008 Paris (AFT)
Tél. : 01 53 89 24 70 Service information
www.irfip.org 46, avenue de Villiers
75847 Paris Cedex 17
Publicité Tél. : 01 42 12 51 91
www.aft-iftim.com
• Association des agences conseils en
communication (AACC) Divers
40, boulevard Malesherbes
75008 Paris Cedex 08 • Alliance française des designers
Tél. : 01 47 42 13 42 c/o La Maison des photographes
www.aacc.fr 121, rue Vieille du Temple
75003 Paris
Social www.alliance-francaise-des-designers.org

• Confédération française • Centre d’études supérieures


des professions sociales (CFPS) des matières premières (CESMAT)
13, Place de Rungis 60, boulevard Saint-Michel
75013 Paris 75272 Paris Cedex 06
Tél. : 01 45 81 08 96 Tél. : 01 46 34 76 18
www.lacfps.org www.cesmat.asso.fr

236 - Je vais en France


Annexes

• Fédération des industries


de la parfumerie
33, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
Tél. : 01 56 69 67 89
www.fipar.com

• Groupe ISIPCA
34-36 rue du Parc de Clagny
78000 Versailles
Tél. : 01 39 23 70 00
www.isipca.fr

237 - Je vais en France


Je vais en France

CARTE DES ACADÉMIES


ET DES DÉPARTEMENTS

La France compte 30 académies dont 4 outre-mer.

Pour les académies d'Aix-Marseille, Nancy-Metz, Corse, les rectorats


sont respectivement : Aix-en-Provence, Nancy, Ajaccio.
Une académie est le plus souvent une circonscription administrative
régionale de l’enseignement.

238 - Je vais en France


Indicatifs départementaux et postaux et carte des académies

t
en

en
p.

p.
em

em


om p.

.
N dép
ch

ch
ra ie

ra ie

du

du
de ém

de ém
tta

tta
u

u
om
ad

ad
°d

°d
Ac

Ac
N

N
N

01 Ain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Lyon 50 Manche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Caen


02 Aisne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Amiens 51 Marne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Reims
03 Allier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Clermont-Ferrand 52 Marne (Haute-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Reims
04 Alpes-de-Haute-Provence . . . . . . .Aix-Marseille 53 Mayenne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Nantes
05 Alpes (Hautes-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aix-Marseille 54 Meurthe-et-Moselle . . . . . . . . . . . . . . . .Nancy-Metz
06 Alpes-Maritimes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Nice 55 Meuse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Nancy-Metz
07 Ardèche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Grenoble 56 Morbihan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Rennes
08 Ardennes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Reims 57 Moselle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Nancy-Metz
09 Ariège . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Toulouse 58 Nièvre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Dijon
10 Aube . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Reims 59 Nord . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Lille
11 Aude . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Montpellier 60 Oise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Amiens
12 Aveyron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Toulouse 61 Orne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Caen
13 Bouches-du-Rhône . . . . . . . . . . . . . . . .Aix-Marseille 62 Pas-de-Calais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Lille
14 Calvados . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Caen 63 Puy-de-Dôme . . . . . . . . . . . . . . . .Clermont-Ferrand
15 Cantal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Clermont-Ferrand 64 Pyrénées-Atlantiques . . . . . . . . . . . . . . . . . .Bordeaux
16 Charente . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Poitiers 65 Pyrénées (Hautes-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toulouse
17 Charente-Maritime . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Poitiers 66 Pyrénées-Orientales . . . . . . . . . . . . . . . .Montpellier
18 Cher . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Orléans 67 Rhin (Bas-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Strasbourg
19 Corrèze . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Limoges 68 Rhin (Haut-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Strasbourg
2A Corse-du-Sud . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Corse 69 Rhône . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Lyon
2B Haute-Corse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Corse 70 Saône (Haute-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Besançon
21 Côte-d’Or . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Dijon 71 Saône-et-Loire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Dijon
22 Côtes-d’Armor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Rennes 72 Sarthe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Nantes
23 Creuse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Limoges 73 Savoie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Grenoble
24 Dordogne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Bordeaux 74 Savoie (Haute-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grenoble
25 Doubs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Besançon 75 Paris (Ville de) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Paris
26 Drôme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Grenoble 76 Seine-Maritime . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Rouen
27 Eure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Rouen 77 Seine-et-Marne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Créteil
28 Eure-et-Loir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Orléans 78 Yvelines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Versailles
29 Finistère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Rennes 79 Sèvres (Deux-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poitiers
30 Gard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Montpellier 80 Somme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Amiens
31 Garonne (Haute-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toulouse 81 Tarn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Toulouse
32 Gers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Toulouse 82 Tarn-et-Garonne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Toulouse
33 Gironde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Bordeaux 83 Var . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Nice
34 Hérault . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Montpellier 84 Vaucluse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Aix-Marseille
35 Ille-et-Vilaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Rennes 85 Vendée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Nantes
36 Indre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Orléans 86 Vienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Poitiers
37 Indre-et-Loire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Orléans 87 Vienne (Haute-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Limoges
38 Isère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Grenoble 88 Vosges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Nancy-Metz
39 Jura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Besançon 89 Yonne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Dijon
40 Landes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Bordeaux 90 Territoire de Belfort . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Besançon
41 Loir-et-Cher . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Orléans 91 Essonne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Versailles
42 Loire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Lyon 92 Hauts-de-Seine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Versailles
43 Loire (Haute-) . . . . . . . . . . . . . . . Clermont-Ferrand 93 Seine-Saint-Denis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Créteil
44 Loire-Atlantique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Nantes 94 Val-de-Marne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Créteil
45 Loiret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Orléans 95 Val-d’Oise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Versailles
46 Lot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Toulouse 971 Guadeloupe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Antilles-Guyane
47 Lot-et-Garonne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Bordeaux 972 Martinique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Antilles-Guyane
48 Lozère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Montpellier 973 Guyane . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Antilles-Guyane
49 Maine-et-Loire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Nantes 974 Réunion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Réunion
Le tableau ci-dessus permet de retrouver à quelle académie est rattaché chaque département. La carte ci-
contre donne, pour chaque académie, les départements qui la composent. Toutes les universités parisiennes
dépendent de l’académie de Paris, sauf les établissements suivants : l’Université de Vincennes/Paris VIII-Saint-
Denis, l’Université de Paris-Val-de-Marne/Paris XII, l’Université de Paris-Nord/Paris XIII et l’Université de Marne-
la-Vallée dépendent de l’académie de Créteil ; l’Université de Nanterre/Paris X, l’Université de Paris-Sud/Paris
XI, l’Université de Cergy-Pontoise, l’Université d’Evry-Val-d’Essonne et l’Université de Versailles-Saint-
Quentin-en-Yvelines, de l’académie de Versailles.
239 - Je vais en France
Je vais en France

LEXIQUE DES SIGLES

ACP : Afrique-Caraïbes-Pacifique BGE : Boursier de gouvernement étranger


ADEME : Agence de l’environnement et de BGF : Boursier du gouvernement français
la maîtrise de l’énergie
BIOP : Bureau pour l’information et l’orientation
ADIL : Agence départementale information professionnelle
logement
BNF : Bibliothèque nationale de France
ADPF : Association pour la diffusion de
la pensée française BP : Boîte postale

AEFE : Agence pour l’enseignement français BT : Brevet de technicien


à l’étranger BTS : Brevet de technicien supérieur
AES : Administration économique et sociale BTSA : Brevet de technicien supérieur agricole
AFAA :Association française d’action artistique CAAE : Certificat d’aptitude à l’administration
AFI : Association des foyers internationaux des entreprises

AFITE : Association française des ingénieurs CCP : Compte courant postal ou Centre de
et techniciens de l’environnement chèques postaux

AFS : Attestation de formation spécialisée CDDP : Centre départemental de documentation


pédagogique
AFSA : Attestation de formation spécialisée
approfondie CDIA : Centre de documentation et d’information
de l’assurance
AFT : Association française des transports
CE : Communauté européenne
AMN : Allocataire moniteur normalien
CEAP : Certificat d’études d’arts plastiques
ANDES : Association nationale des docteurs
ès sciences CECSMO : Certificat d’études spécialisées -
formation spécifique en orthodontie
APESA : Association paritaire pour l’emploi
dans les sociétés d’assurance CEE : Communauté économique européenne
(maintenant UE)
APL : Aide personnalisée au logement
CEDEX : Courrier d’entreprise à distribution
ASFORED : Association nationale pour exceptionnelle
la formation et le perfectionnement
professionnel dans les métiers de l’édition CEFI : Comité d’études sur les formations
d’ingénieurs
AUDECAM : Association universitaire pour le
développement, l’éducation et la communication CELAIO : Cellule d’accueil, d’information et
en Afrique et dans le monde d’orientation
AUPELF :Association des universités partiellement CELSA : Centre d’études littéraires et scienti-
ou entièrement de langue française fiques appliquées
BAPUE : Bureau d’accueil des professeurs CEMEA : Centre d’entraînement aux méthodes
d’universités étrangères d’éducation active
BELC : Bureau pour l’enseignement de la CEREQ : Centre d’études et de recherches sur
langue et la civilisation française à l’étranger les qualifications

240 - Je vais en France


Lexique des sigles

CESAP : Certificat d’études supérieures d’arts CNSAD : Conservatoire national supérieur


plastiques d’art dramatique
CESEM : Centre d’études supérieures CNSM : Conservatoire national supérieur de
européennes de management musique
CESMAT : Centre d’études supérieures des CNT : Centre national du théâtre
matières premières
CPAM : Caisse primaire d’assurance maladie
C F D E : C e n t re d e fo r m a t i o n e t d e
documentation sur l’environnement industriel CPGE : Classes préparatoires aux grandes
écoles
CGE : Conférence des Grande Écoles
CRDP : Centre régional de documentation
CFJ : Centre de formation des journalistes pédagogique
CFPJ : Centre de formation et de perfectionnement CROUS : Centre régional des Œuvres
des journalistes universitaires et scolaires
CIDJ : Centre information documentation jeunesse CUEJ : Centre universitaire d’enseignement du
CIEP : Centre international d’études pédagogiques journalisme

CIO : Centre d’information et d’orientation DAE/FLE : Diplôme d’aptitude à l’enseignement


du français langue étrangère
CIUP : Cité internationale universitaire de
Paris DAEU : Diplôme d’accès aux études universitaires

CLOUS : Centre local des Œuvres universitaires DALF : Diplôme approfondi de langue française
et scolaires DCCF : Direction de la coopération culturelle
CMOPC : Conception et mise en œuvre de et du français
projets culturels DCEM : Deuxième cycle d’études médicales
CNAM : Conservatoire national des arts et DCST : Direction de la coopération scientifique
métiers et technique
CNBDI : Centre national de la bande dessinée DEA : Diplôme d’études approfondies
et de l’image
DEFV : Diplôme d’études fondamentales
CNDC : Centre national de danse contemporaine vétérinaires
CNDP : Centre national de documentation DELF : Diplôme d’études en langue française
pédagogique
DERBH : Diplôme d’études et de recherches
CNED : Centre national d’enseignement à dis- en biologie humaine
tance
DES : Diplôme d’études supérieures
CNES : Centre national d’études spatiales
DES : Direction de l’enseignement supérieur
CNISF : Conseil national des ingénieurs et
scientifiques de France DESC : Diplôme d’études spécialisées
complémentaires
CNOUS : Centre national des Œuvres
universitaires et scolaires DESS : Diplôme d’études supérieures spécialisées
CNR : Conservatoire national de région DEUG : Diplôme d’études universitaires générales
CNRS : Centre national de la recherche DEUST : Diplôme d’études universitaires
scientifique scientifiques et techniques

241 - Je vais en France


Je vais en France

DGCID : Direction générale de la coopération ENAC : École nationale de l’aviation civile


internationale et du développement
ENI : École nationale des Impôts
DIS : Diplôme interuniversitaire de spécialisation
ENI : École nationale d’Ingénieurs
DMA : Diplôme des métiers d’art
ENITA : École nationale d’ingénieurs des travaux
DNAP : Diplôme national d’arts plastiques agricoles
DNAT : Diplôme national d’art et technique ENM : École normale de musique
DNESC : Diplôme national d’études supérieures ENP : École nationale de photographie d’Arles
chorégraphiques
ENP : École nationale de police
DNSEP : Diplôme national supérieur
ENS : École normale supérieure
d’expression plastique
ENSAAMA : École nationale supérieure des
DNTS : Diplôme national de technologie
arts appliqués et des métiers d’art
spécialisée
ENSAD : École nationale supérieure des arts
DOM-TOM : Départements et territoires
décoratifs
d’outre-mer
ENSAE : École nationale de la statistique et de
DPLG : Diplômé par le gouvernement
l’administration économique
DRAC : Direction régionale des affaires
ENSAE : École nationale supérieure de
culturelles
l’aéronautique et de l’espace
DSAA : Diplôme supérieur d’arts appliqués
ENSAM : École nationale supérieure des arts
DU : Diplôme d’université et métiers
DUMI : Diplôme universitaire de musicien ENSATT : École nationale supérieure des arts
intervenant et techniques du théâtre
DUT : Diplôme universitaire de technologie ENSBA : École nationale supérieure des beaux-arts
EA : École de l’air de Salon-de Provence ENSCI : École nationale supérieure de
création industrielle
EAP : École européenne des affaires
ENSI : École nationale supérieure d’ingénieurs
ECA : École du commissariat de l’air
ENSLL : École nationale supérieure Louis Lumière
ECAM : École centrale des arts et manufactures
ENSP : École nationale supérieure de la police
ECAT : École du commissariat de l’armée de
et École nationale de la santé publique
terre
ENSSIB : École nationale supérieure des
EDHEC : École des hautes études commerciales
sciences de l’information et des bibliothèques
EEA : Électronique, électrotechnique, automatique
ENTM : École nationale des travaux maritimes
EEE : Espace économique européen
ENTPE : École nationale des travaux publics
EGC : École de gestion commerciale de l’État
EHESS : École des hautes études en sciences EP : École polytechnique (voir X)
sociales
EPHE : École pratique des hautes études
EN : École navale de Brest
EPIC : Établissement public à caractère industriel
ENA : École nationale d’administration et commercial

242 - Je vais en France


Lexique des sigles

EPSCI : École de management international FFMJC : Fédération française des maisons des
jeunes et de la culture
EPST : Établissement public à caractère
scientifique et technique FIAP : Foyer international d’accueil de Paris
ESA : École spéciale d’architecture et École FICG : Fédération de l’imprimerie et de la
supérieure d’agriculture communication graphique
ESAAD : École supérieure des arts appliqués FLE : Français langue étrangère
Duperré
FMI : Fonds monétaire international
ESAC : École supérieure des arts et de la
FNEGE : Fondation nationale pour l’enseignement
communication
de la gestion des entre-prises
ESAD : École supérieure d’art dramatique
FNSU : Fédération nationale du sport universitaire
(TNS)
FSU : Fonds de solidarité universitaire
ESC : École supérieure de commerce
FUAJ : Fédération unie des auberges de jeunesse
ESCE : École supérieure du commerce extérieur
GECM : Groupe des écoles du commissariat
ESCP : École supérieure de commerce de Paris
de la marine
ESEAIG : École supérieure Estienne des arts
GIFAS : Groupement des industries françaises
et industries graphiques
aéronautiques et spatiales
ESIT : École supérieure d’interprétation et de
HEC : Hautes études commerciales
traduction
HIV : Human Immuno-deficiency Virus
ESJ : École supérieure de journalisme
HLM : Habitations à loyer modéré
ESM : École spéciale militaire de Saint-Cyr
IAE : Institut d’administration des entreprises
ESNAM : École supérieure nationale des arts
de la marionnette ICN : Institut commercial de Nancy
ESSEC : École supérieure des sciences IECS : Institut d’études commerciales supérieures
économiques et commerciales
IEJ : Institut d’études judiciaires
ESUC A : École supérieure de cadres
IEP : Institut d’études politiques
interprètes-traducteurs
IFI : Institut de formation internationale
ETE : Emplois temporaires étudiants (CROUS)
IFROA : Institut français de restauration des
ETPA : École de photographie de Toulouse
œuvres d’art
EUDI : École universitaire d’ingénieurs
IIAP : Institut international d’administration
EUDIL : École universitaire d’ingénieurs de Lille publique
FAO : Food and agricultural Organization INA : Institut national de l’audiovisuel
FAVE : Fonds d’aide à la vie étudiante INALCO : Institut national des langues et
civilisations orientales
FEMIS : Institut de formation et d’enseignement
pour les métiers de l’image et du son INAPG : Institut national agronomique
Paris-Grignon
FFIEE : Fédération française des industries
électriques et électroniques INP : Institut national polytechnique

243 - Je vais en France


Je vais en France

INRA : Institut national de la recherche MER : Mutuelles étudiantes régionales


agronomique
MGEL : Mutuelle générale des étudiants de l’Est
INRP : Institut national de la recherche
MIAGE : Maîtrise de méthodes informatiques
pédagogique
appliquées à la gestion
INSA : Institut national des sciences appliquées
MIAS : Mathématiques, informatique et
INSEE : Institut national de la statistique et des application aux sciences
études économiques MJC : Maison des jeunes et de la culture
INSERM : Institut national de la santé et de la MP : Maths-physique
recherche médicale
MPU : Médecine préventive universitaire
INTD : Institut national des techniques
documentaires MSG : Maîtrise de sciences de gestion
IRFIP : Institut pour la recherche et la formation MST : Maîtrise de sciences et techniques et
des industries papetières Missions scientifique et technique
ISCA : Institut supérieur commercial en alternance NFI : Nouvelle formation d’ingénieurs
ISIC : International Student Identity Card OMI : organisation maritime internationale
(Nations Unies)
ISIM : Institut des sciences de l’ingénieur de
Montpellier OMM : Organisation météorologique mondiale

ISIT : Institut supérieur d’interprétation et de ONISEP : Office national d’information sur les
traduction enseignements et les professions

ISTC : International Student Travel Card ONU : Organisation des Nations Unies

IUFM : Institut universitaire de formation des ONUDI : Organisation des Nations Unies
maîtres pour le développement industriel

IUP : Institut universitaire professionnalisé PC : Physique-chimie

IUT : Institut universitaire de technologie PCEM : Premier cycle d’études médicales

LEA : Langues étrangères appliquées PIB : Produit intérieur brut

LFAJ : Ligue française pour les auberges de PNB : Produit national brut
jeunesse PSI : Physique et sciences de l’ingénieur
LLCE : Langues, littératures et civilisations PT : Physique et technologie
étrangères
RATP : Régie autonome des transports parisiens
MAC : Maison d’activités culturelles
RER : Réseau express régional
MAF : Mathématiques appliquées aux sciences
RFI : Radio-France international
fondamentales
RFO : Radio-France outre-mer
MASS : Mathématiques appliquées et sciences
sociales RMI : Revenu minimum d’insertion
MBA : Master of business administration RU : Résidence/Restaurant universitaire
MDE : Maison de l’étudiant SAMU : Service d’aide médicale d’urgence
MEP : Mutuelle des étudiants de Provence

244 - Je vais en France


Lexique des sigles

SCUIO : Service commun universitaire STL : Spécialité physique de laboratoire et de


d’information et d’orientation procédés industriels
SEM : Société des étudiants mutualistes STS : Section de techniciens supérieurs
SESAME : Session d’épreuves spécifiques à SUPÉLEC : École supérieure d’électricité
l’admission au management international et
SVT : Sciences de la vie et de la Terre
européen
TCF : Test de connaissance de français
SFERE : Société française d’exportation des
ressources éducatives TDF : Télédiffusion de France
SFP : Société française de production TGV : Train à grande vitesse
SIDA : Syndrome d’immunodéficience acquise TPC : Technologie, physique et chimie
SIO : Service d’information et d’orientation TSI : Technologie et sciences industrielles
SMC : Salaire minimum de croissance TVA : Taxe sur la valeur ajoutée
SMEBA : Société mutualiste des étudiants de UCAD : Union centrale des arts décoratifs
Bretagne-Atlantique UE : Unité d’enseignement et Union
SMECO : Société mutualiste des étudiants du Européenne
Centre-Ouest UFDI : Union française des designers industriels
SMENO : Société mutualiste des étudiants du UFR : Unité de formation et de recherche
Nord-Ouest
UIC : Union des industries chimiques
SMERAG : Société mutualiste des étudiants de
la région Antilles-Guyane UIT : Unité internationale de télécommunications
(nations unies)
SMEREB : Société mutualiste des étudiants de
la région de Bourgogne-Franche-Comté UNEF : Union nationale des étudiants de
France
SMEREP : Société mutualiste des étudiants de
la région Parisienne UNESCO : United Nations Educational,
Scientific and Cultural Organization
SMERRA : Société mutualiste des étudiants de
la région Rhône-Alpes URSSAF : Union pour le recouvrement des
cotisations de sécurité sociale et
SMESO : Société mutualiste des étudiants du d’allocations familiales
Sud-Ouest (maintenant VITTAVI)
USEM : Union des sociétés étudiantes
SNCF : Société nationale des chemins de fer mutualistes régionales
français
UTBM : Université technologique de Belfort-
SNV : Sciences de la nature et de la vie Montbéliard
SOUFFLE : Groupement professionnel des UTC : Université de technologie de Compiègne
organismes d’enseignement du français langue
UTT : Université technologique de Troyes
étrangère
X : École polytechnique (voir EP)
SSM : Sciences des structures et de la matière
STAPS : Science et technique des activités
physiques et sportives
STI : Sciences et technologie industrielle

245 - Je vais en France


Je vais en France

SITES INTERNET UTILES

www.cge.asso.fr www.enic-naric.net
Le site de la conférence des Grandes Écoles Site du centre NARIC, Centre national
(CGE) permet un accès direct aux sites d'information sur la reconnaissance académique
individuels de chaque école membre. des diplômes, il a pour mission de donner
toute information utile sur les procédures de
www.cnous.fr reconnaissance des diplômes étrangers en
Vous retrouverez sur le site du Centre national France. Chaque pays membre de l'Union euro-
des Œuvres universitaires et scolaires certaines péene est doté d'un centre NARIC.
des informations contenues dans cette brochure
utiles au bon déroulement de la vie étudiante http://dr.education.fr/ed_ur.htm
(culture, restauration, emploi…).Vous pourrez Le site du ministère de la Recherche propose
accéder directement aux sites de chaque un annuaire des formations doctorales et des
CROUS. unités de recherche.

www.diplomatie.gouv.fr http://sante.w3sites.net
Le site du ministère des Affaires étrangères et Ce site, conçu par l'École Nationale de la Santé
europèennes dans sa rubrique “Venir en Publique propose un annuaire des formations
France” offre de nombreuses informations de santé françaises ouvertes aux étrangers.
d’ordre pratique sur la vie en France et l’or-
ganisation d’un séjour d’études. Il présente éga- www.onisep.fr
lement la liste d’adresses des ambassades et L’ONISEP possède la banque de données la plus
consulats étrangers en France. complète sur l’enseignement supérieur en
France, par domaine, par niveau d’études et par
www.education.gouv.fr établissement dans sa rubrique Atlas des
Le site du ministère de l'Education nationale, formations.
comprend notamment des informations précises
sur l'accès à l'enseignement supérieur pour les L'Office national d'information sur les
étudiants étrangers : enseignements et les professions consacre
www.education.gouv.fr/int/default.htm également plusieurs pages aux étudiants
une d