Vous êtes sur la page 1sur 24

Type LGPG 111

Relais intégré numérique de protection de


générateur
Type LGPG111
Relais intégré numérique de protection de générateur

Figure 1: relais de type LGPG111

Caractéristiques Introduction projet. La logique programmable


intégrée simplifie considérablement
• L’ensemble le mieux étudié de Le LGPG111 est un relais à multiples les études de tableau puisqu’elle
fonctions de protection de fonctions dont le seul boîtier contient réduit les besoins en relais auxiliaires
générateur de nombreuses fonctions de et donc en câblage externe.
protection de générateurs et la
• Applicable à une très grande logique programmable associée. Les huit entrées à photocoupleur du
gamme de générateurs relais permettent l’établissement de
• Logique programmée Modèles disponibles contacts avec la protection externe et
configurable par l’utilisateur l’équipement de surveillance de la
LGPG111 centrale. La logique programmable
• Variante de groupe de réglages par l’utilisateur du relais bénéficiera
Dispose de 14 fonctions de
• Grand domaine de fréquences de protection indépendantes (Figure 2). donc d’informations de l’extérieur
fonctionnement auxquelles elle pourra répondre.
Il est aussi possible d’affecter des
• Affichage des mesures étiquettes logicielles aux entrées à
Application
• Enregistrement de perturbations, photocoupleur et aux sorties du relais
d’événements et de défauts Le LGPG111 s’applique à une large pour les contrôles local ou distant.
gamme de générateurs. Pour donner Les dispositifs d’enregistrement
• Mise en service facilitée par des à chacune de ses utilisations d’alarmes et d’événements peuvent
procédures d’essai intégrées particulières les réponses consigner ces fonctions.
• Communications série à distance convenables, chacune de ses
Les fonctions de protection proposées
nombreuses fonctions de protection
• Diagnostic à la mise sous tension peut être activée ou désactivée. Cela par les relais LGPG111 sont
et auto-contrôle évite la multiplication des versions présentées sur la Figure 2.
• Huit entrées logiques à répondant chacune à une
photocoupleur pour la application spécifique, et simplifie
surveillance d’équipements les tâches de spécification de relais,
externes. d’évaluation et de planification de

2
Fonctions
Différentiel de générateur 87G Différentiel de générateur
51N Défaut de terre de stator
(87G) 60
59N Déplacement de neutre 27 81U
59 81O
La fonction de différentiel de 67N Faible défaut de terre directionnel (DEF)
générateur est prévue pour la 51V Surintensité (OC) fonction de la tension (V)
protection contre les défauts entre 32R Retour de puissance (RP) 87G
phases ou triphasés d’enroulements 32L Faible puissance directe (LFP)
de stator, défauts à l’origine, le plus 46 Composante inverse (nps)
souvent, de courants élevés et qui 40 Défaut de champ
51V 32R 40 46
exigent de ce fait une élimination 27 Subtension (UV) 32L

rapide. Cette fonction travaille phase 59 Surtension (OV)


67N 51N
par phase et sa caractéristique de 81U Hypofréquence
retenue à double rampe est 81O Hyperfréquence
59N
présentée sur la Figure 3: la rampe 60 Equilibrage des tensions
inférieure répond de la sensibilité
aux défauts internes, tandis que
l’autre répond de la stabilité en cas
Figure 2: fonctions de protection proposées par le LGPG111
de défaut, en particulier lors de la
saturation des TC de générateur.

Défaut de terre de stator


Courant
(51N) différentiel

La fonction de défaut de terre de Déclenchement


stator répond en intensité et peut se
configurer de façon à couvrir jusqu’à
95% des enroulements statoriques. Retenue à
Elle est mise à profit, d’une manière pourcentage K2
Retenue à
générale, sur les générateurs à terre pourcentage K1
Is1 Pas de
résistante mais peut aussi répondre à
déclenchement
des courants issus du secondaire
d’un transformateur de mise à terre Is2
Courant de retenue moyen maximum
chargé par une résistance.
Un élément à réglage bas retard et
un élément à réglage haut
Figure 3: caractéristique de polarisation de
instantané sont prévus.
différentiel de générateur
Déplacement de neutre (59N) Figure 4: fonctions de surintensité dépendant
de la tension
La fonction de déplacement de
neutre répond en tension, elle est Niveau Niveau de
mise à profit pour détecter des de courant courant
défauts de terre d’enroulements d’appel d’appel

statoriques sur des générateurs mis à I> I>


la terre par l’intermédiaire d’un
transformateur de distribution. Deux
KI> KI>
éléments de sortie temporisée sont
prévus. Vs Niveau de Vs2 Vs1 Niveau
tension de tension
Faible défaut de terre
Mode commandé en tension Mode à retenue en tension
directionnel (67N)
Lorsque deux générateurs ou plus
fonctionnement, elle peut admettre défaut de terre statorique.
sont branchés directement en
le courant résiduel de trois TC de
dérivation sur un jeu de barres, la Grâce à un filtre logiciel, les
ligne ou celui d’un TC spécialisé à
fonction de défaut de terre fonctions de faible défaut de terre
noyau équilibré (core-balance). Le
directionnel (DEF) permet de faire la directionnel, de déplacement de
signal de polarisation de la décision
distinction entre défauts à la terre neutre et de défaut de terre de stator
directionnelle viendra soit du signal
internes et externes. Une entrée incorporent toutes trois la rejection de
de tension appliqué à l’entrée de TT
spécialisée de TC monophasé est troisième harmonique.
de neutre, soit du signal de courant
prévue pour le courant de
appliqué à l’entrée de courant de

3
Surintensité fonction de la
tension (51V) t

La fonction de surintensité fonction


de la tension s’emploie en protection tMAX
de secours de réseau et peut
déclencher le disjoncteur de
générateur dans le cas où un défaut K
n’a pas été éliminé à temps par une
autre protection. La fonction
dépendant de la tension peut être
soit commandée en tension, soit
retenue en tension.
Lorsqu’elle est commandée en tmin
tension, la caractéristique
chronologique passe d’une I2>> I2
caractéristique de charge à une
caractéristique de défaut quand la
tension chute en dessous d’un niveau
réglable. Elle s’emploie surtout pour Figure 5: caractéristique de déclenchement inverse

la protection de générateurs
connectés directement sur un jeu de
barres. X
Lorsqu’il y a retenue en tension, le
niveau d’intensité de mise au travail R
–Xa
diminue proportionnellement à la
chute de tension en dessous d’une
valeur de réglage produisant une
variation continue des
caractéristiques chronologiques.
Cela s’applique aux générateurs Xb
branchés sur le jeu de barres,
chacun via un transformateur
élévateur.
La présence d’un dispositif de
correction vectorielle de tension
permet de déterminer les signaux
de tension entre phases là où le
transformateur élévateur est à
couplage Yd1 ou Yd11.
La caractéristique chronologique Figure 6: caractéristique de protection contre défaut de champ
peut être à temps défini ou à temps
inverse à minimum défini (IDMT).
l’emballement. Comme les deux intégrateur. Cela permet le
Les effets du niveau de tension sur protections interviennent dans des déclenchement du relais après une
l’intensité de mise au travail des conditions d’équilibre, une mesure attente prédéterminée dans des
deux fonctions sont présentés sur la monophasée suffit. Pour cette conditions pulsatoires.
Figure 4. fonction, le relais calcule VIcosθ sur
la phase-A. Composante inverse (NPS)
Retour de puissance (32R) et (46)
faible puissance directe (32L) La sensibilité nécessaire est obtenue
à partir d’une entrée de courant La fonction à composante inverse est
La protection contre retour de prévue pour la détection de
spécialisée pour ces deux fonctions.
puissance s’emploie pour détecter la déséquilibres de charge
Un réglage de compensation
perte du moteur d’entraînement. permanents.
d’angle permet de compenser les
La protection contre faible puissance Dans de telles circonstances, le rotor
erreurs de phase des signaux de TC
directe peut s’appliquer à des d’un générateur subit des courants
et TT de générateur. La logique
générateurs de turbine à vapeur de Foucault induits de fréquence
temporelle inclut un relais de
lorsqu’un arrêt séquentiel est double et sa surchauffe rapide est
temporisation à retombée retardée
préférable, parmi les opérations garantie. La fonction dispose d’une
qui agit comme compteur
moins urgentes, pour éviter courbe de réplique thermique qui

4
simule les effets de chauffage avant présent. Il permet un déclenchement est d’autoriser une élimination plus
défaut provoqués par un courant du relais avec un retard rapide de défauts intermittents
inverse négatif permanent de faible prédéterminé, même si la mesure récurrents, défauts autocicatrisants
intensité I2. Lorsque I2 dépasse d’impédance tombe temporairement d’isolant par exemple. Le relais de
sensiblement le seuil, la réplique hors de la caractéristique de temporisation peut conserver la
thermique donne une estimation de conductivité, lors de glissements de valeur qu’il avait à la retombée du
la caractéristique t = K/I22, où K est, pôle par exemple. courant, pourvu que la période de
en secondes, la constante de retombée soit inférieure à l’attente
capacité thermique par unité de Manque de tension (27) et de remise à zéro réglée tRESET.
courant du générateur. La Figure 5 surtension (59) Ce retour ajustable autorise aussi
présente la caractéristique de Un élément à manque de tension et une coordination plus étroite avec les
déclenchement. un autre à surtension à deux niveaux relais électromécaniques à disque
sont aussi prévus. Ils viendront d’induction.
Si la valeur de K sélectionnée est
trop élevée et que les courants d’abord au secours du régulateur de
Intégrateur de temporisation
inverses mesurés sont proches du vitesse et du régulateur automatique
seuil, le temps de fonctionnement de tension. Lors de surtensions La fonction de puissance nécessite
peut être trop long. Dans ce cas, sévères, le réglage haut de l’élément une intégration temporelle pour tenir
afin de garantir un temps de de surtension permettra un compte de conditions de charge
déclenchement de sécurité, un temps fonctionnement rapide. Les deux alternées en réponse auxquelles le
de réglage maximum tMAX est éléments sont triphasés. composant de mesure se mettrait en
possible. action brièvement et périodiquement.
Hypofréquence (81U) et Le même dispositif est aussi prévu
Si I2 est élevé, le temps de hyperfréquence (81O) pour la fonction de défaut de champ
fonctionnement peut être trop court lors de glissement de pôle.
Deux éléments d’hypofréquence et
et, en cas de défaut, être à l’origine L’intégration temporelle permet son
un élément d’hyperfréquence sont
d’une absence de sélectivité avec fonctionnement avec un temps de
prévus. Les éléments
d’autres protections du réseau. Pour fonctionnement prédéterminé.
d’hyperfréquence détecteront les
diminuer ce risque, la caractéristique
surcharges de générateur que L’intégration temporelle dispose d’un
inverse est prévue avec un réglage
peuvent provoquer diverses relais de temporisation
de temps de fonctionnement
perturbations du réseau ainsi que supplémentaire avec retard à la
minimum tMIN.
certaines conditions de retombée. Une fois que l’élément de
Une constante de capacité fonctionnement. mesure de protection aura détecté,
thermique de réglage Kreset est L’élément d’hypofréquence viendra le relais fonctionnera après le retard
aussi prévue, elle interviendra lors au secours du régulateur de vitesse réglé, pourvu que l’intervalle de
des refroidissements du générateur en cas d’emballement. temps précédant la retombée de
dus aux diminutions de I2. Ce l’élément ne dépasse pas le temps
réglage permet de faire face aux Équilibre de tension (60)
de réglage du relais de
différentes constantes de temps de La fonction à équilibre de tension est temporisation retard tDO.
refroidissement des composants du prévue pour la détection de
rotor. claquage de fusibles de TT. Poursuite en fréquence
Un élément d’alarme indépendant à Elle compare les tensions au Le relais poursuit en continu la
sortie à temps défini pourra fournir secondaire de deux jeux de TT (ou fréquence du réseau et réajuste de
un avertissement avant deux circuits protégés séparément même la fréquence de son horloge
déclenchement. par fusible d’un seul TT) et peut être d’échantillonnage à des multiples de
mise à profit pour bloquer un la fréquence du réseau.
Défauts de champ (40) déclenchement intempestif des Les fonctions de protection peuvent
Une perte importante d’excitation fonctions de protection dont les ainsi mesurer et fonctionner
provoquée par un défaut de champ qualités de fonctionnement auraient correctement au cours des périodes
peut amener du réseau un courant à souffrir d’une perte de tension de démarrage et de ralentissement
réactif d’intensité élevée et mettre apparente, lors d’un claquage de précédant l’arrêt du groupe
ainsi le générateur en danger. La fusible de TT par exemple. générateur quand la fréquence de
protection contre défaut de champ l’unité générateur est anormale. La
Relais de temporisation à
proposée par le relais est due à un plage des fréquences de
maintien
composant de mesure d’impédance fonctionnement s’étend de 25Hz à
monophasée dont la Figure 6 Les deux fonctions de surintensité, 70Hz pour la fonction différentielle
présente la caractéristique de élément à réglage bas de la et de 5Hz à 70Hz pour les autres
décalage de conductivité (mho). Un fonction de défaut de terre statorique fonctions de protection.
dispositif de comptage intégrateur et fonction de déplacement de
de temps, identique à celui des neutre disposent d’un relais de
fonctions de puissance, est aussi temporisation à maintien. L’objectif

5
Configuration électromécaniques, lesquels peuvent de ralentissement précédant l’arrêt
ainsi utiliser les possibilités de du générateur ou lors de
Logique programmée déclenchement ainsi que celles modifications de la configuration du
d’alarme et de communication à réseau. La sélection de la variante
La logique programmée de
distance. s’effectue soit en excitant les entrées
protection d’un groupe générateur
à photocoupleur convenables, soit
implique généralement un grand Les entrées à photocoupleur et les
par menu.
nombre de fonctions de protection sorties à relais utilisées par la
associées entre elles pour piloter logique programmée peuvent être
quelques sorties de affectées à toute fonction exigée par Fonctions auxiliaires
déclenclenchement communes. Elle l’application.
Mesures
peut nécessiter aussi une logique de
Le relais offre la possibilité
verrouillage et de blocage. De façon Il est possible d’afficher les
d’étiqueter chacune d’entre elles en
à répondre à différentes amplitudes des 17 entrées
lui fournissant un identificateur. Les
applications à des générateurs, la analogiques du relais. D’autres
identificateurs sont utilisés, lors de la
logique programmée est flexible et grandeurs dérivées sont aussi
configuration de la logique
reconfigurable. accessibles. Les informations ainsi
programmée, pour l’affichage des
disponibles concernent les intensités
La logique programmée du états de sortie et d’entrée et par les
des courants de terre, résiduel et
LGPG111 se présente sous la forme systèmes d’enregistrement de
triphasé, les tensions composées, les
de matrices logiques organisées perturbations, de défauts et
courants de retenue et différentiel,
comme le sont généralement les d’événements.
les courants inverses, les puissances
dispositifs à matrices logiques
Variante de groupe de active et réactive de phase A ainsi
programmables et dont la Figure 7
réglages que le déphasage et la fréquence
montre la structure ET-OU.
du réseau.
Les fonctions OU permettent à une Le relais propose une variante de L’utilisateur peut choisir d’afficher les
ou plusieurs des sorties de fonctions groupe de réglages comprenant tous résultats de mesure secondaires, ou
ET de contrôler chaque relais de les réglages de protection et de rapportés au primaire. Les grandeurs
sortie, tandis que les fonctions ET logique programmée. Cette variante primaires affichées seront calculées
fournissent le blocage et le peut être mise en service au (par le relais) à l’aide des rapports
verrouillage de deux entrées ou plus démarrage et pendant la période de transformation des TC et TT
ou assurent simplement la connexion utilisés par le relais.
de traversée d’une entrée. La
logique programmée dispose de 32
entrées: 19 à partir des fonctions de
protection, 8 entrées à
photocoupleur et un choix d’entrées
inversées pour la création de logique
de blocage. La logique programmée Elements de protection et
contrôle en tout 15 relais de sortie et entrées d’états
propose 32 fonctions ET Matrice de sortie
sélectionnables.
AND
Les matrices d’entrée et de sortie AND
permettent de créer les connexions
souhaitées. Chaque intersection de
la matrice représente une
interconnexion programmable. En
prévoyant les interconnexions AND
convenables et en entrant Matrice d’entrée
l’information dans le relais par
l’intermédiaire des réglages de la OR OR OR
logique programmée, il est possible
de configurer la logique de
Vers sorties relais
déclenchement exigée.
Grâce à ses entrées à
photocoupleur, la logique peut
recevoir des signaux de dispositifs
Figure 7: schéma fonctionnel de la logique programmée
externes, tels que relais de défaut de
terre rotorique, capteurs de
température ou relais

6
Enregistrements et d’amplitude. Cette dernière Dispositifs d’essai
d’événements et de défauts configuration permet la capture
Un certain nombre de procédures
d’événements de longue durée tels
Le relais peut enregistrer en mémoire sont proposées pour permettre des
que glissement de pôle. En tous les
non volatile, et permettre la essais complets du relais lors de sa
cas, chaque entrée de donnée est
consultation de jusqu’à 100 mise en service, l’entretien de routine
horodatée. C’est d’un intérêt
enregistrements d’événements. Au ou les recherches de pannes:
particulier pour l’enregistrement de
delà, l’enregistrement le plus récent
données brutes puisque l’intervalle • Les fonctions de mesure permettent
recouvrira automatiquement le plus
d’échantillonnage varie avec la de contrôler l’entrée analogique
ancien. Des enregistrements
fréquence du réseau, grâce à la et son câblage.
d’événements sont produits à
poursuite en fréquence. • Affichage des états excités/non
chaque réponse d’une fonction de
protection, chaque excitation d’une L’enregistreur de perturbations peut excités des entrées d’état et des
entrée d’état, chaque être déclenché depuis les entrées sorties relais.
fonctionnement d’un relais de sortie d’état ou sorties de relais • Essai des quatre voyants à LED.
ou tout défaut matériel. sélectionnées. La mémoire volatile
peut contenir un maximum de deux • Essai des sorties relais et de leurs
Les enregistrements de défaut sont circuits associés par la commande
enregistrements. Un enregistrement
aussi stockés comme événements. En des contacts de sortie de relais.
restera en mémoire tampon jusqu’à
plus des 100 enregistrements
son chargement par un PC, après • Affichage du fonctionnement de
d’événement, 50 enregistrements de
quoi le tampon sera libéré. Si les chaque fonction de protection en
défaut sont possibles. Les
deux tampons sont pleins, il ne pourcentage de temps restant à
enregistrements de défauts sont
peuvent plus recevoir d’autres déclencher.
lancés quand les sorties de relais
enregistrements. Il est ainsi possible de contrôler la
sélectionnées par l’utilisateur
fonctionnent. L’enregistrement mise au travail, l’évolution et le
Synchronisation d’horloge
comprend la date et l’heure du fonctionnement de chaque
défaut, l’état des entrées à La résolution de l’horloge horodatrice fonction de protection.
des enregistrements d’événements
photocoupleur, des sorties de relais
est de 1ms.
• Essai de la logique programmée
et les fonctions de protection ainsi par entrée manuelle de
que les valeurs des grandeurs Si une synchronisation avec d’autres
combinaisons données et examen
mesurées lors du défaut. appareils de la centrale est
en sortie du résultat. Cet essai
nécessaire, des impulsions
peut s’effectuer à tout moment
Enregistrements de périodiques (périodes de 0,5mn,
puisqu’il n’interfère pas avec le
perturbations 1mn, 5mn, 10mn, 15mn, 30mn ou
fonctionnement du relais.
60mn) en provenance d’une horloge
L’enregistreur de perturbations
externe peuvent être appliquées sur Diagnostic à la mise sous
interne peut stocker jusqu’à huit
une entrée à photocoupleur tension et auto-contrôle
canaux analogiques, ainsi que toute
spécialisée.
l’information sur entrée d’état et À sa mise sous tension, le relais teste
sortie de relais. Fonctions d’impression son propre fonctionnement. Ses tests
L’utilisateur peut sélectionner les concernent compteurs de temps,
Ses différentes fonctions d’impression
canaux analogiques parmi les 17 microprocesseurs, mémoires et
permettent au relais de fournir une
entrées du relais. module d’entrée analogique. En
documentation sur papier par
Les données des canaux l’intermédiaire du port parallèle de fonctionnement normal, son chien de
analogiques peuvent se stocker soit sa face avant. Cette documentation garde, ses contrôles de mémoire et
sous la forme de données brutes, soit pourra inclure la configuration du ses tests du module d’entrée
en données de phase et réseau, celles de la protection, de la analogique effectuent un auto-
d’amplitude. Les données brutes sont logique programmée, les contrôle permanent. En cas de
échantillonnées à 12 échantillons enregistrements d’événements et de défaut, suivant ce qu’il aura détecté,
par période du secteur, alors que défauts. La sortie de la logique le relais lock-outera ou tentera un
phase et amplitude sont calculées programmée sur imprimante est mise rétablissement.
toutes les 20ms. La durée d’un en forme de façon à permettre sa
enregistrement dépend donc du type comparaison directe avec le schéma
de données. Dans le cas de de la logique programmée.
données brutes, la durée est de 64
périodes du secteur alors qu’elle est
de 7,68s pour les données de phase

7
Description du matériel reliés au générateur. l’utilisateur de sélectionner les sorties
Leurs signaux de sortie sont ensuite à maintenir après fonctionnement.
Le relais est logé dans un boîtier de convertis en données numériques
4U (178mm) de hauteur permettant La face avant présente un afficheur
pour traitement ultérieur. à cristaux liquides (LCD) de deux
son montage sur bâti ou en tableau.
En plus des 6 entrées à lignes de seize caractères
Il comprend un certain nombre de
photocoupleur du module alphanumériques et un clavier de
modules enfichables, essayés et
analogique, 8 autres sont fournies sept touches. Elle offre un accès
étalonnés séparément. La Figure 8
par le module d’entrée d’état, soit local à tous les équipements du
présente la structure matérielle relais. Quatre voyants à LED y
au total 14 entrées à photocoupleur.
modulaire du relais. indiquent l’état actuel du relais, un
Six d’entre elles ont des fonctions
Le module du micro-ordinateur prédéfinies, telles qu’entrée de accès série non isolé CEI 60870
contient un puissant microprocesseur synchronisation d’horloge, sélection permet le raccordement à un PC et
de 16 bits contrôlant les modules de groupe de réglage, etc., ce qui un accès parallèle, celui d’une
subsidiaires par l’intermédiaire d’un laisse 8 entrées disponibles pour la imprimante.
câble à rubans, le Bus I/O logique programmée. En dehors des borniers de
(d’entrée/sortie). Les entrées à photocoupleurs raccordement à l’alimentation CC et
Le processeur exécute la plupart des fonctionnent à partir d’une à la centrale, l’arrière du relais offre
fonctions logicielles importantes telles alimentation auxiliaire Vx(2), un accès série isolé CEI 60870 et un
que traitement des signaux d’entrée, indépendante de l’alimentation accès K-BUS permettant le
algorithmes de protection, logique auxiliaire principale, Vx(1). raccordement permanent à un PC
programmée, contrôles de sorties Les caractéristiques nominales de éloigné.
relais et prise en charge du dialogue Vx(1) et V(x)2 peuvent être Le module de communication à
opérateur. différentes (reportez-vous aux distance est responsable de la prise
caractéristiques techniques). en main du protocole de
Le module d’entrée analogique
comprend 12 TC, 5 TT et 6 entrées Deux modules de sorties relais sont communication et du contrôle des
analogiques à photocoupleur. Les TC prévus: chaque module comporte 8 trois accès de communication.
et TT sont utilisés pour isoler et mettre relais miniatures. Les relais sont à
en forme les entrées analogiques rappel automatique. Toutefois, une
issues des transformateurs secteur fonction logicielle permet à

Figure 8: structure matérielle

Micro-ordinateur

Bus E/S
Alimentation

Sorties Communications Entrée Entrées Face


relais à distance d’états analogiques avant

8
Interface utilisateur Interconnexion de relais Un logiciel permettant d’accéder aux
relais pour en lire ou modifier les
Le relais dispose donc de trois accès
Dialogue local réglages est proposé avec chaque
de communication: l’accès non isolé
Kitz. Un logiciel complémentaire,
Un système de menu convivial donne de la face avant, l’accès postérieur
Protection Access Software et Toolkit,
accès à tous les équipements du CEI 60870 isolé et l’accès K-Bus. Les
donnera accès à l’enregistreur
relais. Le menu se présente de telle niveaux des signaux des accès CEI
d’événements ainsi qu’à d’autres
façon que les rubriques en rapport 60870 sont à la norme RS232 et
fonctions supplémentaires.
(cellules de menu) soient regroupées permettent les liaisons point à point.
en sections indépendantes, chacune Cela ne concerne donc pas les L’adressage de chaque relais
d’entre elles identifiée par son titre. réseaux mais la mise en service, par permettant l’établissement de
L’utilisateur se déplace dans le menu exemple. communication avec le PC est direct.
à l’aide des flèches du clavier, Il convient toutefois de noter que le
Il est possible en revanche de relier
sélectionnant d’abord un titre de K-Bus ne peut acheminer ni signaux
en réseau plusieurs relais à l’aide
section puis une rubrique à l’intérieur de blocage ni déclenchements de
d’une paire torsadée blindée, le K-
de celle-ci. L’afficheur à cristaux protection. Ces fonctions nécessitent
Bus. Un tel réseau peut comporter
liquides de la face avant est prévu un câblage conventionnel.
jusqu’à 32 relais en dérivation sur le
pour n’afficher qu’une cellule à la
bus.
fois.
Le K-Bus peut se brancher par
Dialogue déporté l’intermédiaire d’un convertisseur de
protocole de type Kitz soit
L’accès au menu peut se faire à directement ou via un modem au
distance de façon plus pratique. port RS232 d’un PC. Le K-Bus est
L’écran d’un PC est en effet conçu sur la norme RS485, avec un
suffisamment grand pour afficher débit de 64Kbits/s. La Figure 9 en
toutes les cellules d’une section en présente le branchement.
une seule fois. Les modifications des
cellules du menu s’effectuent depuis
le clavier du PC.

SK1

Figure 9: câblage du bornier du K-Bus

9
B1
27 et 81U
inhib Remarque: affectation des TC et TT
B2 F5
51V Inhib B3 F1 Relais 8 Ia—diff, 87G Diferencial del generador
Tempo
F3
Ia—bias,
B4 Ib—diff,
B5 F6
51N Inhib Ib—bias,
A7 B25 Tempo F2 Relais 9
Ic—diff,
I —residual B26 Vab B6 F4
Grp de réglages B7 Ic—bias,
A8 B27 F7
sélect
A23 A B C Relais 10 Ia, Ib, Ic 51V Surintensité (OC)
Ia—diff B28 Vbc B8 F8
46 Composante inverse (nps)
Grp de réglages B9
A24 B21 A
sélect
F9 40 Défaut de champ (Ia)
A25
B22 Vab — comp F11 81U Hypofréquence (Ia)
Ib—diff B10 Relais 11
810 Hyperfréquence (Ia)
B23 B11 LGPG111 F10
A26 C B Synchro
A27
B24 Vbc— comp Phase rotation horloge (élément) F12 Ia—sensitive 32R Retour de puissance (RP)
Ic—diff B12 32L Faible puissance directe (LFP)
G5 Entrée logique 6 D1 Relais intégré F13
A28
A17 G1 Alarme sur relais de protection F15 Ie 51N Défaut de terre de stator
Relais 12
Ia—bias G3
inopérant D2 de générateur F14 67N SDEF (polarisation)
Entrée logique 7 D5
A18 G6 F16 Ve 59N Déplacement de neutre
A19
Ib—bias LGPG111 G2 Relais 1 D6 F17 67N SDEF (polarisation)
(élément) D9
A20 G4 Entrée logique 8 F19
Relais 13 I—residual 67N SDEF (fonction)
A21 Relais intégré G7 F18
Ic—bias Relais 2 D10 Vab, Vbc 27 Subtension (UV)
de protection G8 D13 F20
A22 Entrée logique 9 59 Surtension (OV)
A9 de générateur G9 F21 81U Hypofréquence
D14
Ia—sensitive G11 D15 F23 810 Hyperfréquence
10

Relais 3 Entrée logique 10 Relais 14


A10 G10 F22 32R Retour de puissance (Vab)
A11
Ia G12 D16 F24 32L Faible puissance directe
Entrée logique 11 D19
A12 G13 F25 (Vab)
A13 40 Défaut de champ (Vab)
G15 D20 F27
Ib Relais 4 D23 Relais 15 60 Equilibrage des tensions
G14 Entrée logique 12 F26
A14
A15 G16 F28 Vab—comp 60 Equilibrage des tensions
D24
Ic G17 D27 H3 Alarme
Vbc—comp (tensions de comparaison)
Entrée logique 13
A16 défaut
A5 G19 H4
Relais 5 alimentation Nota:
D28
Ie G18 H5
H13 1. (a) Etablir les court-circuits des
A6 G20 Alimentation CC + H6 TC avant de débrancher
B19
G21 Vx(1) – (b) Ouvrir les bornes courtes avant (a).
Ve H14
Terre du
B20 G23 boîtier 2. Branchements au TC, à titre indicatif seulement.
Relais 6
G22 3. SCN = connexion blindée pour K-Bus.
2 TX
G24 CEI 60870 3 RX 1 4. L’accès CEI 60870 de la face avant n’est pas isolé
postérieur et son brochage est différent.
G25 (isolée) 7 terre du signal Port
K-Bus 5. Poursuite en fréquence sur Vab, Vbc e Ia seulement.
G27
Relais 7 1 terre de protection 2 6. La tension nominale aux entrées logiques est Vx(2).
G26
SCN 7. SDEF = faible défaut à la terre.
G28

Figure 10: exemple de schéma de branchement externe de LGPG111


32L Faible puissance directe(LFP)
32R Retour de puissance (RP)

-60 VB-Prot (Blocage)


67N Faible déf. dir. terre
59N-1 Dépl. Neutre
59N-2 Dépl. Neutre
51N> EF (déf. terre) Stator
51N>> EF (déf. terre) Stator
46>> déclenchement NPS
59 Surtension (OV)
27 Subtension (UV)

40 Défaut de champ
46> Alarme NPS

60 VB Comp
51V Surintensité

81U-1 Hypofréq
81O Hyperfréq

81U-2 Hypofréq
87G Diff. gén.

60 VB-Prot

Entrée 13
Entrée 10

Entrée 11

Entrée 12
–Entrée 8

–Entrée 9
–Entrée 6

–Entrée 7

Entrée 8

Entrée 9
Entrée 6

Entrée 7
Matrice de sortie

Logique 0 &
Logique 1 &
Logique 2 &
Logique 3 &
Logique 4 &
Logique 5 &
Logique 6 &
Logique 7 &
Logique 8 &
Logique 9 &
Logique 10 &
Logique 11 &
Logique 12 &
Logique 13 &
Logique 14 &
Logique 15 &
Logique 16 &
Logique 17 &
Logique 18 &
Logique 19 &
11

Logique 20 &
Logique 21 &
Logique 22 &
Logique 23 &
Logique 24 &
Logique 25 &
Logique 26 &
Logique 27 &
Logique 28
&
Logique 29 &
Logique 30 &
Logique 31 &

Matrice d’entrée EN EN
Sortie inhibée

Relais 15
Relais 14
Relais 13
Relais 12
Relais 11
Relais10
Relais 9
Relais 8

Relais 7
Relais 6
Relais 5
Relais 4
Relais 3
Relais 2
Relais 1
Remarque: vitesse des relais de sortie
Relais 1, 2, 8, 9, 10 8ms à l’appel, 8ms au retour
Relais 3, 11 2ms à l’appel, 2ms au retour
Relais 4, 5, 6, 7, 2ms à l’appel, 8ms au retour
12, 13, 14, 15

Figure 11: logique programmée du LGPG111


Caractéristiques techniques
Valeurs nominales
Entrées
Courant CA In 1A ou 5A
Tension CA Vn 100V à 120V
Tension nominale CC Plage de fonctionnement
(V) (V)
Tension auxiliaire Vx(1) 24/27 19,2 - 32,4
(Alimentation du relais) 30/34 24 - 40,8
48/54 38,4 - 64,8
110/125 88 - 150
220/250 176 - 300
Tension auxiliaire Vx(2) 24/27 19,2 - 32,4
(alimentation des entrées 30/34 24 - 40,8
photoélectroniques d’état) 48/54 38,4 - 64,8
110/125 88 - 150
220/250 176 - 300

Remarque : Vx(2) peut être différente de


Vx(1)
Fréquence Fn 50/60Hz

Consommations
Courant CA
Différentiel de générateur <0,05VA par entrée à In (relais de 1A)
<0,20VA par entrée à In (relais de 5A)
Surintensité (OC) fonction
de la tension (V), défaut
de champ et composante
inverse <0,05VA par entrée à In (relais de 1A)
<0,22VA par entrée à In (relais de 5A)
Faible puissance directe et
retour de puissance <0,15VA à In (relais de 1A)
<0,30VA à In (relais de 5A)
Défaut de terre statorique et
faible défaut de terre
directionnel (SDEF) <0,12VA par entrée à In (relais de 1A)
<0,25VA par entrée à In (relais de 5A)
Tension CA <0,005VA par entrée à Vn
Tension auxiliaire CC (Vx(1)) 15W au repos, max. 34W en
fonctionnement.
Tension auxiliaire CC (Vx(2)) Moins de 0,32W en moyenne par entrée

Rapports de transformation
Rapports TC de 1:1 à 9999:1 par pas de 0,01
Rapports TT de 1:1 à 9999:1 par pas de 0,01

12
Transformateurs de courant
Différentiel de générateur
Différentiel à pourcentage Vk ≥ 50In (Rct + 2RL + Rr) où maximum
réglage à Is1=0,05In, courant de défaut
k1=0%, Is2=1,2In, traversant
k2=150% = 10 x In et
X/R = 120 au
maximum

Vk ≥ 30In (Rct + 2RL + Rr) où maximum


courant de défaut
traversant
= 10 x In et
X/R = 60 au
maximum
Remarque: Avec un minimum de 34V

Fonctions de protection de terre


Défaut terre faible, Vk ≥ 6In (Rct + 2RL + Rr) où maximum
directionnel, utilisant X/R = 5 et
TC de ligne courant maximum
connectés en résiduel défaut terre = 1 x In
Défaut terre faible, Vk ≥ 6NIn (Rct + 2RL + Rr) où maximum
utilisant TC à noyau X/R = 5 et
équilibré courant maximum
défaut terre = 2 x In
Défaut de terre de stator Vk ≥6NIn (Rct + 2RL + Rr)

Fonctions de protection auxiliaires


Surintensité fonction Vk ≥ 20In (Rct + 2RL + Rr)
de la tension, défaut champ
et composante inverse
Où : Vk = Tension du point de coude min du TC garantissant la
stabilité
In = Courant nominal du relais (1A ou 5A)
Rct = Résistance de l’enroulement secondaire du TC (Ω)
RL = Résistance d’un fil du relais au transformateur de courant
(Ω)
Rr = Résistance de toute autre fonction de protection partageant
le transformateur de courant (Ω)

Max. de courant défaut terre


N =
Courant nominal au primaire du TC ou du tore homopolaire

Remarque : N ne sera pas supérieur à 2. Les rapports de transformation des


TC de terre ou à noyau équilibré seront choisis en conséquence.

Fonction de puissance
Pour des réglages >3% Pn Les TC de protection seront de classe 5P,
correctement chargés
Pour des réglages ≤3% Pn Les TC seront de classe de mesure. Voyez le
tableau ci-dessous.

13
Classes des TC de mesure recommandées pour les réglages de
puissance inférieurs à 3%Pn

Réglage de faible puissance Classe de TC de


directe/retour de puissance mesure
(%Pn)

0,2
0,1
0,4
0,6
0,8
0,2
1,0
1,2
1,4
1,6
1,8
2,0
0,5
2,2
2,4
2,6
2,8
1,0
3,0
Tenue thermique
Tenue en régime permanent Entrée de TC 4 x In
Entrée de TT 400V
Tenue sur une courte durée Entrée de TC 100A sur 1s (In = 1A)
400A sur 1s (In = 5A)

Plages de réglage

Différentiel de générateur
Courant de réglage
différentiel de base Is1 0,05In à 0,1In par pas de 0,01In
Seuil d’augmentation de
polarisation Is2 1In à 5In par pas de 0,1In
Polarisation K1 (Ibias < Is2) 0% à 20% par pas de 5%
Polarisation K2 (Ibias > Is2) 10% à 150% par pas de 10%

Défaut de terre de stator


Élément à réglage bas:
Caractéristique Standard inverse/Temps défini
Courant de réglage Ie> 0,005In à 0.5In par pas de 0,005In
Réglage du multiplicateur
de temps (TMS) 0,05 à 1,2 par pas de 0,05

0.14
Caractéristique de fonctionnement IDMT t= x TMS
(I/Ie>)0.02Ð1

14
Réglage du temps défini t> 0,1s à 10s par pas de 0,1s
Attente de remise à zéro réglée
tRESET 0s à 60s par pas de 1s
Élément à réglage haut:
Courant de réglage Ie>> 0,005In à 2In par pas de 0,005In
Temps de réglage t>> 0s à 5s par pas de 0,1s

Déplacement de neutre
Tension de réglage Ve> 1V à 25V par pas de 1V
Réglage du relais de temporisation
timer 1, t1 0,5s à 5s par pas de 0,5s
Réglage du relais de temporisation
timer 2, t2 1s à 10s par pas de 1s
Timer 2, attente de remise à zéro
t2RESET 0s à 60s par pas de 1s

Faible défaut de terre directionnel (SDEF)


Courant de fonctionnement Ires> 0,005In à 0,02In par pas de
0,005In
Tension de polarisation Vp> 1V à 10V par pas de 1V
Courant de polarisation Ip> 0,005In à 0,02In par pas de
0,005In
Angle caractéristique du relais RCA -95° à +95° par pas de 1°

Surintensité (OC) fonction de la tension (V)


Fonctions Commandé en tension/Retenu en
tension/Simple
Caractéristique Standard inverse/Temps défini
Courant de réglage I> 0,5In à 2,4In par pas de 0,05In
Multiplicatateur de temps TMS 0,05 à 1,2 par pas de 0,05

Caractéristique de fonctionnement
IDMT t= 0.14 x TMS
(I/I>)0.02Ð1

Temps défini de réglage t 0s à 10s par pas de 0,1s


Attente de remise à zéro réglée
tRESET 0s à 60s par pas de 1s
Réglages de tension:
Vs (pour commande en tension) 20V à 120V par pas de 1V
Vs1 (pour retenue en tension) 80V à 120V par pas de 1V
Vs2 (pour retenue en tension) 20V à 80V par pas de 1V
Facteur K 0,25 à 1 par pas de 0,05
Rotation du vecteur tension Sans ou Yd

15
Niveau de courant d’appel

Commandé en tension Retenu en tension

I> pour V> Vs I> pour V > Vs1

I> Ð KI> (V Ð V
KI> pour V≤ Vs KI> + S2) pour Vs1≥ V ≥ Vs2
VS1 Ð VS2
KI> pour V < Vs2

Retour de puissance (RP)


Puissance de réglage -P> 0,2W à 8W par pas de 0,05W
(relais 1A)
1W à 40W par pas de 0,25W
(relais 5A)
Retard à la mise au travail t 0,5s à 10s par pas de 0,5s
Retard à la retombée tDO 0s à 5s par pas de 0,1s

Faible puissance directe (LFP)


Puissance de réglage P< 0,2W à 8W par pas de 0,05W
(relais 1A)
1W à 40W par pas de 0,25W
(relais 5A)
Retard à la mise au travail t 0,5s à 10s par pas de 0,5s
Retard à la retombée tDO 0s à 5s par pas de 0,1s
Angle de compensation θcomp -5° à +5° par pas de 0,1°
(retour de puissance et
faible puissance directe)
Remarque :les puissances de réglage sont des grandeurs monophasées.

Élément de déclenchement sur composante inverse (nps)


Seuil de réglage de
déclenchement I2>> 0,05In à 0,5In par pas de 0,01In
steps
Constante de capacité thermique 2s à 40s par pas de 1s (chauffage) K
Constante de capacité thermique 2s à 60s par pas de 1s
(refroidissement) Kreset
2
K
Caractéristique de fonctionnement t>> = Ð loge 1Ð I2>>
I2>> 2 I2
(sans chauffage préalable)
Temps de fonctionnement
maximum tmax 500s à 2000s par pas de 10s
Temps de fonctionnement
minimum tmin 0,25s à 40s par pas de 0,25s

Dispositif d’alarme sur composante inverse (nps)


Seuil de déclenchement
d’alarme I2> 0,03In à 0,5In par pas de 0,01In
Réglage de temporisation t> 2s à 60s par pas de 1s

16
Défaut de champ
Décalage conductivité -Xa 2,5Ω à 25Ω par pas de 0,5Ω
(relais 1A)
0,5Ω à 5Ω par pas de 0,1Ω
(relais 5A)
Diamètre conductivité Xb 25Ω à 250Ω par pas de 1Ω
(relais 1A)
5Ω à 50Ω par pas de 0,2Ω
(relais 5A)
Retard à la mise au travail t 0s à 25s par pas de 0,1s
Retard à la retombée tDO 0s à 5s par pas de 0,1s

Manque de tension
Tension de réglage V< 30V à 110V par pas de 1V
Réglage du relais de temporisation t 0,1s à 10s par pas de 0,1s

Surtension (OV)
Réglages de tension V>, V>> 105V à 185V par pas de 1V
Réglages du relais de
temporisation t>, t>> 0s à 10s par pas de 0,1s

Hypofréquence
Réglages de fréquence F1<, F2< 40Hz à 65Hz par pas de 0,05Hz
Réglages du relais de
temporisation t1, t2 0,1s à 25s par pas de 0,1s

Hyperfréquence
Réglages de fréquence F> 40Hz à 65Hz par pas de 0,05Hz
Réglage de temporisation t 0,1s à 25s par pas de 0,1s

Équilibrage des tensions


Tension de réglage Vs 5V à 20V par pas de 1V

Entrées numériques
Entrées à photocoupleur 14 (6 spécialisées, 8 disponibles pour
la logique programmée)

Contacts
Relais de sortie 10 double contacts à fermeture
2 simples contacts à fermeture
3 contacts à deux directions
Alarme de défaillance d’alimentation 1 contact à fermeture
1 contact à ouverture
Alarme sur relais inopérant 1 contact à deux directions
Caractéristiques nominales
des contacts Fermeture : 30 A et tenue pendant 0,2 s
Tenue : 5A en permanence
Coupure : CC Résistive 50 W
Inductive 25 W
(L/R = 0,4s)
CA 1250VA
Sous réserve d’un maximum de 5A et 300V

17
Durabilité
Contacts chargé 10 000 manoeuvres
Contacts non chargés 100 000 manoeuvres

Communications
Langage Courier

Accès CEI 60870 (antérieur/postérieur)


Mode de transmission Asynchrone
Niveau des signaux RS232
Format de message CEI 60870 FT1.2
Débit 600 à 19200 bits/s
Connexion Asymétrique
Type de câble Multiconducteur blindé
Longueur du câble 15m
Connecteur Type D femelle, 25 points
Isolement Antérieur (non isolé)
Postérieur (1kV eff, 1mn, entre boîtier
terre et autres circuits)

Port K-Bus
Mode de transmission Synchrone
Niveau des signaux RS485
Format de message HDLC
Débit 64 kbits/s
Connexion Multipoint (32 unités)
Type de câble Paire torsadée blindée
Longueur du câble 1000m
Connecteur Bornier à vis
Isolement 2kV eff pendant 1mn

Tenue en tension
Rigidité diélectrique
CEI 60255-5: 1977 2,0kVeff, 1 mn entre toutes
les bornes de la terre du boîtier.
2,0kVeff, 1 mn entre les bornes de
circuits indépendants, circuits de
contact inclus.
1,0kVrms, 1 mn entre les contacts
ouverts des relais de sortie.
1,0kVeff, 1 mn entre accès postérieur
CEI 60870 et la terre
Tension de choc
CEI 60255-5: 1977 Trois impulsions positives et trois
impulsions négatives de 5 kV de
pointe, 1,2/50µs, 0,5J entre toutes les
bornes du même circuit (excepté les
contacts de sortie), entre les circuits
indépendants et entre les bornes
branchées ensembles et la terre du
boîtier.
18
Résistance d’isolement
CEI 60255-5: 1977 >100MΩ

Environnement électrique
Coupures d’alimentation CC
CEI 60255-11: 1979 Le relais résiste à une interruption de
10ms sur l’alimentation auxiliaire,
dans des conditions normales de
fonctionnement, sans mise hors tension
Ondulation résiduelle CA
sur l’alimentation CC
CEI 60255-11: 1979 L’ équipement résiste à une ondulation
ca de 12% sur l’alimentation cc
Perturbation hautes fréquences
CEI 60255-22-1: 1988 Classe III 2,5kV de pointe entre les circuits
indépendants et entre les circuits
indépendants et la terre du boîtier.
1,0kV de pointe sur les bornes du
même circuit (excepté les contacts
métalliques)
Décharge électrostatique
CEI 60255-22-2: 1996 Classe 2 4,0kV- décharge dans l’air avec
protection.
4,0kV- décharge dans l’air sans
protection
Perturbation transitoire (très rapide)
CEI 60255-22-4: 1992 Classe III 2,0kV, 5kHz appliqué directement sur
l’alimentation auxiliaire.
2,0kV, 5kHz appliqué directement sur
toutes les entrées.
Classe IV 4,0kV, 2,5kHz appliqué directement
sur l’alimentation auxiliaire.
4,0kV, 2,5kHz appliqué directement
sur toutes les entrées.

Susceptibilité aux champs électromagnétiques


Parasites rayonnés
CEI 60255-22-3: 1989 Classe III intensité du champ 10V/m
Plage de fréquences étendue 20MHz
à1000MHz
Parasites conduits
CEI 60801-6: 1994 10V eff, 0,15MHz à 80MHz
Émissions rayonnées
EN55022: 1994 Classe A
Émissions conduites
EN55022: 1994 Classe A
Compatibilité électromagnétique (CEM)
CEE/89/336 Conformité avec la directive
NE50081-2: 1994 de la CE sur la CEM revendiquée
NE50082-2: 1995 par la voie de la Technical
Construction File.Les standards
génériques utilisés l’établissent de fait

19
Sécurité du produit
73/23/CEE Conformité à la Directive de la
Commission Européenne sur les basses
tensions.
NE 61010—1: 1993/A2: 1995 La conformité est établie sur la base
NE 60950: 1992/A11: 1997 des normes génériques de sécurité.

Conditions climatiques
Température
CEI 60255-6: 1988 Stockage et transport —25°C à +70°C
Fonctionnement -25°C à +55°C
Humidité
CEI 60068-2-3: 1969 56 jours à 93% d’humidité relative à 40°C.
Protection du boîtier
CEI 60529: 1989 IP50 (protection contre la poussière)

Tenue mécanique
Vibrations
CEI 60255-21-1: 1988 Classe 2 de réponse aux vibrations
Classe 2 d’endurance aux vibrations
Chocs et secousses
CEI 60255-21-2: 1988 Classe 2 de réponse aux chocs
Tenue aux chocs, classe 2
Secousses, classe 1
Résistance sismique
CEI 60255-21-3: 1993 Classe 2

20
Boîtier
Le relais est logé dans un boîtier
multimodulaire MIDOS, Figure 12.

Bâti de 483 mm
Dimensions pour CEI 297
7 max.
Montage en bâti 438

(rack) 31.75
±0.4

12.7
±0.4

Face avant 450 min.


sur charnières Echelle U
Capot 432 U = 44.45 465.1 ±1.6
amovible Dépassement du bouton
poussoir, 10mm max. Tolérance entre deux
trous: 1mm ±0.4
10
178 101.6
10
Prévoir un minimum de 50 7
465 252 10.6
37 mm pour la borne et le
483
câblage
Côté Détail de trou de
Avant
fixation

Dimensions en mm
Bornes à vis:
M4 x 8, tête cylindrique laitonnée
fournies avec rondelles d’arrêt

Les vis de montage ne sont pas


438 fournies
Montage sur
panneau Détail de découpe du panneau

400
200

Face avant sur Dépassement du


charnières bouton poussoir, 180.5 191
Capot 432 10mm max.
amovible
10
440
Trous de
fixation
201 178 Ø5.4
10
252 Prévoir un minimum de 50mm
443 37
Côté pour la borne et le câblage
Avant

Figure 12: Boîtier

Informations supplémentaires
Manuel d’utilisation LGPG111 R5942
Prospectus Communications Courier R4113

21
Informations exigées à la commande

Type d’unité: LGPG111 01

Montage du boîtier
Panneau P
Rack R

Tension auxiliaire Vx(1)


24 – 27V dc 1
30 – 34V dc 2
48 – 54V dc 3
110 – 125V dc 4
220 – 250V dc 5

Tension auxiliare Vx(2)


24 – 27V dc 1
30 – 34V dc 2
48 – 54V dc 3
110 – 125V dc 4
220 – 250V dc 5

Caractéristiques nominales TT et TC
100/120V – 1A L
100/120V – 5A M

Langage
Anglais E
Français F
Allemand G
Espagnol S

22
23
ALSTOM T&D Protection & Control Ltd St Leonards Works, Stafford, ST17 4LX England
Tel: 44 (0) 1785 223251 Fax: 44 (0) 1785 212232 Email: pcs.enquiries@tde.alstom.com Internet: www.alstom.com
©1999 ALSTOM T&D Protection & Control Ltd

Nous avons pour politique un développement suivi de notre production. En conséquence, la conception de nos produits peut être modifiée à tout moment. Nous faisons tout notre possible pour que
notre documentation soit à jour, ne tenez toutefois cette brochure que pour un guide, qui n’a
d’autres buts que de vous informer. Son contenu ne constitue aucune offre de vente ni un avis sur l’application des produits auquel elle fait référence. GEC ALSTHOM ne peut être tenu pour
responsable des conséquences de quelque décisions que ce soit prise sur la foi du contenu de cette brochure, sans information spécifique.

Publication R4106HXF Printed in England.