Vous êtes sur la page 1sur 195

 

Photoshop
CS5
COPYRIGHT © 2010 Micro Application
20−22, rue des Petits−Hôtels
75010 Paris
1ère Édition − Juillet 2010

AUTEUR Nicolas BOUDIER−DUCLOY

Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement


de MICRO APPLICATION est illicite (article L122−4 du code de la propriété intellectuelle).
Cette représentation ou reproduction illicite, par quelque procédé que ce soit, consti−
tuerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L335−2 et suivants du code de la
propriété intellectuelle.
Le code de la propriété intellectuelle n’autorise aux termes de l’article L122−5 que les
reproductions strictement destinées à l’usage privé et non destinées à l’utilisation
collective d’une part, et d’autre part, que les analyses et courtes citations dans un but
d’exemple et d’illustration.

AVERTISSEMENT Les informations contenues dans cet ouvrage sont données à titre indicatif et n’ont
AUX UTILISATEURS aucun caractère exhaustif voire certain. A titre d’exemple non limitatif, cet ouvrage
peut vous proposer une ou plusieurs adresses de sites Web qui ne seront plus d’actua−
lité ou dont le contenu aura changé au moment où vous en prendrez connaissance.
Aussi, ces informations ne sauraient engager la responsabilité de l’Editeur. La société
MICRO APPLICATION ne pourra être tenue responsable de toute omission, erreur ou
lacune qui aurait pu se glisser dans ce produit ainsi que des conséquences, quelles
qu’elles soient, qui résulteraient des informations et indications fournies ainsi que de
leur utilisation.
Tous les produits cités dans cet ouvrage sont protégés, et les marques déposées par
leurs titulaires de droits respectifs. Cet ouvrage n’est ni édité, ni produit par le(s)
propriétaire(s) de(s) programme(s) sur le(s)quel(s) il porte et les marques ne sont
utilisées qu’à seule fin de désignation des produits en tant que noms de ces derniers.

ISBN : 978−2−300−026324
ISSN : 1637−8148

Tous les produits cités dans cet ouvrage sont des marques déposées de leur société respective.
MICRO APPLICATION Support technique :
20−22, rue des Petits−Hôtels Fax : 01 53 34 20 00
75010 PARIS également disponible sur le site
Tél. : 01 53 34 20 20 − Fax : 01 53 24 20 00 www.microapp.com
http://www.microapp.com

Retrouvez des informations sur cet ouvrage !


Rendez−vous sur le site Internet de Micro Application
www.microapp.com. Dans le module de recherche, sur la 2632
page d’accueil du site, entrez la référence à 4 chiffres indiquée
sur le présent livre. Vous accédez directement à sa fiche produit.

2
AVANT−PROPOS
Tout en couleur, la collection GUIDE MICROAPP vous accompagne dans votre
découverte d’un logiciel ou d’une technologie informatique. Grâce à une approche
résolument pratique, centrée autour de nombreux exemples pas à pas, elle vous
permet de réussir vos premières prises en main et de réaliser des opérations
concrètes, rapidement et facilement, sans connaissance préalable du sujet traité.
Les ouvrages de la collection sont basés sur une structure identique :
• Des étapes numérotées, associées à des captures d’écran, vous permettent de
suivre et de reproduire pas à pas l’exemple étudié.
• Des informations complémentaires au sujet traité vous sont délivrées.
Présentées sous forme d’encadrés, elles sont repérables par l’icône .
• Des définitions vous permettent de comprendre les termes et abréviations
relatifs au logiciel ou à la technologie étudiée. Présentées sous forme
d’encadrés, elles sont identifiables par l’icône .

Complète, la collection GUIDE MICROAPP vous délivre des outils innovants pour
rendre l’apprentissage encore plus enrichissant et convivial :

Le coin des passionnés, pour tous ceux qui souhaitent approfondir leurs
connaissances et aller plus loin dans leur utilisaton du logiciel ou de la technologie
étudiée.

Les Fiches pratiques, pour maîtriser en quelques clics une application précise.

Afin de faciliter la compréhension des techniques décrites, nous avons adopté les
conventions typographiques suivantes :
• Gras : menu, commande, onglet, bouton
• Italique : rubrique, zone de texte, liste déroulante, case à cocher
• www.microapp.com : adresse Internet
• Hotmail : renvoi vers un encadré définition
• ✂ : indique, dans les programmes, un retour à la ligne involontaire dû aux
contraintes de la mise en page

3
SOMMAIRE
Chapitre 1
UN BON début
APPRÉHENDER L’INTERFACE PAR DÉFAUT .......................................................... 9
Les menus ......................................................................................... 9
Les outils .......................................................................................... 10
Les options d’outils .............................................................................. 11
Les palettes ........................................................................................ 11
OUVRIR UNE IMAGE ................................................................................. 12
MODIFIER L’ESPACE DE TRAVAIL .................................................................... 13
Choisir une disposition prédéfinie ............................................................. 13
Modifier l’affichage des fenêtres ............................................................... 14
Naviguer entre les fenêtres ..................................................................... 19
IMPORTER UNE IMAGE .............................................................................. 19
À partir d’un dossier ............................................................................. 19
À partir d’un appareil photo ................................................................... 22
À partir d’un scanner ............................................................................ 23
À partir du Presse papiers ...................................................................... 24
À partir d’Internet ............................................................................... 25
ENREGISTRER UNE IMAGE ........................................................................... 28
Au format .psd ................................................................................... 28
Au format .jpg .................................................................................... 29
Dans un autre format ............................................................................ 30
ZOOMER DANS UNE IMAGE .......................................................................... 31
SE DÉPLACER DANS UNE IMAGE ..................................................................... 33
FAIRE PIVOTER L’ESPACE DE TRAVAIL ............................................................... 35

Chapitre 2
SÉLECTIONNER une zone de l’image
UTILISER LES OUTILS RECTANGLE OU ELLIPSE DE SÉLECTION ........................................ 36
Ajouter ou supprimer des zones de sélection ................................................ 39
CAPTURER AVEC L’OUTIL LASSO ...................................................................... 40
SÉLECTIONNER AUTOMATIQUEMENT ................................................................ 41
Avec l’outil Sélection rapide .................................................................... 41
Avec la Baguette magique ...................................................................... 42
MODIFIER LA SÉLECTION AVEC L’OUTIL AMÉLIORER LE CONTOUR .................................. 44
UTILISER LE FILTRE EXTRAIRE ........................................................................ 45

5
Chapitre 3

GÉRER les calques


CRÉER UN CALQUE ................................................................................... 48
MASQUER UN CALQUE ............................................................................... 49
DUPLIQUER UN CALQUE .............................................................................. 50
SUPPRIMER UN CALQUE ............................................................................. 50
DÉPLACER UN CALQUE ............................................................................... 51
DÉPLACER LE CONTENU D’UN CALQUE ............................................................... 52
APPLIQUER UNE ROTATION .......................................................................... 53
LIER DES CALQUES .................................................................................... 54
MODIFIER LES PROPRIÉTÉS D’UN CALQUE .......................................................... 55
CRÉER DES GROUPES DE CALQUES ................................................................... 56
AJOUTER UN MASQUE DE FUSION ................................................................... 58
UTILISER LA PALETTE MASQUES ..................................................................... 60
AJOUTER UN STYLE DE CALQUE ...................................................................... 63
AJOUTER UN CALQUE DE RÉGLAGE OU DE REMPLISSAGE ........................................... 66

Chapitre 4

RETOUCHER une image


CORRIGER LES NIVEAUX .............................................................................. 68
Par les niveaux ................................................................................... 68
Par un calque de réglage ........................................................................ 69
Par les variantes .................................................................................. 71
MODIFIER LA LUMINOSITÉ ET LE CONTRASTE ....................................................... 73
De manière permanente ........................................................................ 73
Par un calque de réglage ........................................................................ 74
UTILISER L’OUTIL PIÈCE .............................................................................. 75
CLONER UNE PARTIE D’UNE IMAGE ................................................................. 77
Dans la même image ............................................................................ 77
Utiliser la palette Source de duplication ...................................................... 79
D’une image à une autre ........................................................................ 80
UTILISER LE POINT DE FUITE ......................................................................... 81
TRANSFORMER UNE IMAGE EN NOIR ET BLANC .................................................... 84
Via la fonction Niveaux de gris ................................................................. 84
Via la fonction Noir et Blanc .................................................................... 85

6
EXPLOITER LES OUTILS DE RETOUCHE ................................................................ 87
L’outil Correcteur localisé ....................................................................... 87
L’outil Correcteur ................................................................................. 88
L’outil Gomme .................................................................................... 90
L’outil Gomme d’arrière plan .................................................................. 92
L’outil Gomme magique ........................................................................ 93
L’outil Goutte d’eau ............................................................................. 95
L’outil Netteté .................................................................................... 96
L’outil Doigt ....................................................................................... 97
L’outil Densité .................................................................................. 99
L’outil Densité + ................................................................................. 99
L’outil Éponge ....................................................................................100
UTILISER LA FONCTION CONTENU PRIS EN COMPTE .................................................101
Avec le remplissage ..............................................................................102
Avec l’outil Correcteur localisé ..................................................................103
CORRIGER LA DÉFORMATION DE L’OBJECTIF ........................................................104
Par une correction automatique ...............................................................104
Par une correction manuelle ...................................................................105

Chapitre 5

MODIFIER une image


METTRE À L’ÉCHELLE EN FONCTION DU CONTENU ..................................................106
APPLIQUER UN FILTRE ...............................................................................108
UTILISER LA GALERIE DE FILTRES ....................................................................109
UTILISER LES FILTRES DYNAMIQUES .................................................................112
Appliquer un filtre dynamique .................................................................112
Modifier un filtre dynamique ..................................................................114
Valider un filtre dynamique ....................................................................115
UTILISER LES OUTILS DE DESSIN .....................................................................116
UTILISER LE POT DE PEINTURE .......................................................................119
UTILISER LES DÉGRADÉS .............................................................................120
AJOUTER DES FORMES ...............................................................................123
DÉFORMER UNE ZONE AVEC LA FONCTION DÉFORMATION DE LA MARIONNETTE .................129

7
Chapitre 6
LE COIN des passionnés
CRÉER DU TEXTE ......................................................................................133
MODIFIER DU TEXTE .................................................................................136
DÉPLACER DU TEXTE .................................................................................137
METTRE EN FORME DU TEXTE ........................................................................137
CRÉER UN PARAGRAPHE ............................................................................139
DÉFORMER DU TEXTE ................................................................................141
Horizontalement et verticalement .............................................................141
Avec la barre d’options ..........................................................................142
Tout en courbe ...................................................................................143
AJOUTER DES EFFETS .................................................................................145
RÉALISER DES SÉLECTIONS EN FORME DE TEXTE ....................................................147
UTILISER LA FONCTION REPOUSSÉ ...................................................................147
Créer un texte 3D ................................................................................147

Fiches
FICHES pratiques
PIXELLISER UN CALQUE ..............................................................................150
COMPRENDRE ET UTILISER L’HISTOGRAMME .......................................................152
PERSONNALISER L’AFFICHAGE ......................................................................154
ALLOUER DE LA MÉMOIRE À PHOTOSHOP ...........................................................156
CHOISIR UNE BONNE TAILLE D’IMPRESSION ........................................................158
RÉALISER UNE PLANCHE CONTACT ..................................................................160
CRÉER UN DÉGRADÉ AVANCÉ ........................................................................162
CRÉER DES FORMES DE PINCEAUX ...................................................................164
UTILISER LE FILTRE FLUIDITÉ .........................................................................166
CHANGER LA RÉSOLUTION D’UNE IMAGE ...........................................................168
REVENIR DANS LE TEMPS AVEC LA PALETTE HISTORIQUE ...........................................170
CRÉER UN TRACÉ VECTORIEL .........................................................................172
TRANSFORMER UN TRACÉ EN SÉLECTION ...........................................................174
PLACER ET MODIFIER DES REPÈRES .................................................................176
AFFICHER ET MODIFIER LA GRILLE ..................................................................178
MODIFIER LES UNITÉS DE MESURE ..................................................................180
RECADRER UNE IMAGE ..............................................................................182
CRÉER DES ACTIONS AUTOMATISÉES ................................................................184
LES RACCOURCIS CLAVIER IMPORTANTS .............................................................186
À L’AIDE ! ............................................................................................188

8
Chapitre 1

UN BON début
Avant d’utiliser pleinement les fonctions d’Adobe Photoshop CS5, il est important
de découvrir son interface et quelques fonctions essentielles.

APPRÉHENDER L’INTERFACE PAR DÉFAUT


L’interface par défaut de Photoshop CS5 est assez épurée et se compose de quatre
principales zones : les menus, les outils, les options d’outils et les palettes.

La fiche pratique Personnaliser l’affichage explique comment personnaliser


l’interface de Photoshop CS5.

c Les menus
Comme toutes les applications, Photoshop CS5 dispose d’une barre de menus. Elle
permet d’accéder à toutes les fonctions de Photoshop. Les différentes fonctions sont
regroupées dans cette barre de menus par activités :

■ Le menu Fichier concerne la gestion des fichiers, c’est−à−dire l’ouverture,


l’enregistrement, mais aussi l’acquisition, l’exportation ou l’impression.
■ Le menu Édition regroupe les fonctions de copie, de collage, de transformation
ainsi que l’accès aux préférences de Photoshop.
■ Le menu Image permet de changer le mode colorimétrique d’une image, d’ajuster
les couleurs, les niveaux, les contrastes, ou encore d’en changer la taille ou
d’appliquer des rotations.
■ Le menu Calque concerne exclusivement les actions sur les calques.

■ Le menu Sélection permet d’effectuer des actions sur les éléments sélectionnés
dans une image.
■ Le menu Filtre accueille les différents filtres de Photoshop, qui sont regroupés par
thématiques.
■ Le menu Analyse permet d’accéder à des outils d’analyse simple, comme une règle
pour mesurer des distances, ou un outil pour compter manuellement des éléments
dans une image.

9
UN BON début

■ Le menu 3D, uniquement disponible dans la version Photoshop Extended, permet


d’accéder à des outils pour le travail sur des fichiers 3D composés avec d’autres
logiciels.
■ Le menu Affichage permet de choisir entre les différents modes d’affichage de
Photoshop et d’activer le zoom, la grille ou encore les règles.
■ Le menu Fenêtre permet de choisir les palettes d’outils à afficher et d’enregistrer
la position de ces palettes pour créer des espaces de travail personnalisés.

La fiche pratique Personnaliser l’affichage détaille ces fonctions.


■ Le menu Aide permet d’accéder à l’aide de Photoshop ainsi qu’à différents
"How to" et à des informations sur votre système.
Au−dessus ou à droite de ces menus, selon la résolution de votre écran, sont
placées quelques icônes. Elles permettent d’accéder à certaines fonctions souvent
utilisées. Ainsi, vous avez un accès à Bridge, à Mini−Bridge, à l’affichage des règles
et repères, au facteur de zoom ainsi qu’à la réorganisation des documents et aux
modes d’affichage.

c Les outils
Les outils de Photoshop sont regroupés dans la palette d’outils. Comme pour les
menus, les outils sont rassemblés par thématiques.

La première zone, en haut de la palette, contient les outils de sélection ainsi que
les outils de recadrage, de découpage et de mesure. La deuxième zone propose les
outils de modification, de retouche et de correction. La troisième zone affiche les
outils de création d’objets et de forme ainsi que l’outil Texte. La quatrième zone
contient les outils de manipulation d’éléments 3D (Photoshop Extended), de
déplacement et de zoom. Le bas de la palette d’outils permet de changer les
couleurs de premier plan et d’arrière−plan, de passer en mode Masque et de
modifier le mode d’affichage.

La plupart des icônes des outils dans la palette d’outils affichent une petite flèche.
Elle donne accès à d’autres modes de fonctionnement de l’outil.

Cliquez sur un outil et maintenez le bouton


de la souris enfoncé.

Dans la petite palette qui s’affiche, choisissez


un autre mode de fonctionnement de l’outil.

Répétez la même opération pour choisir


l’outil original.

10
APPRÉHENDER L’INTERFACE PAR DÉFAUT Chapitre 1

c Les options d’outils


Lorsque vous sélectionnez un outil dans la palette d’outils, la barre située sous les
menus est modifiée. C’est la barre d’options de l’outil.

La plupart des outils ont différents modes de fonctionnement que cette barre
permet de régler. En fonction de l’outil choisi, vous avez un certain nombre
d’options disponibles.

Voici celles qui sont disponibles pour l’outil Tampon.

Pour afficher et connaître ces options, sélectionnez un à un les différents outils.

c Les palettes
Les palettes sont situées sur la droite de l’interface de Photoshop. Il y en a plus
d’une vingtaine, mais elles ne sont pas toutes affichées en même temps. La palette
d’outils et la barre d’options des outils abordées précédemment sont aussi
considérées comme des palettes.

Pour afficher une palette :


■ Dans les différentes palettes affichées à l’écran,
cliquez sur l’onglet de la palette désirée.

11
UN BON début

■ Si la palette est réduite, cliquez sur le nom de la


palette.

■ Si le nom de la palette n’est pas affiché, cliquez sur son


icône. Le nom de la palette apparaît lorsque vous laissez
le pointeur sur son icône.
■ Si la palette n’est pas déjà visible, cliquez sur le menu
Fenêtre, puis sur le nom de la palette de votre choix.

La fiche pratique Personnaliser l’affichage détaille la


manipulation des palettes.

OUVRIR UNE IMAGE


Pour travailler sur une image, il est nécessaire de l’ouvrir. Plusieurs possibilités
s’offrent à vous :
■ Cliquez dans le menu Fichier
sur Ouvrir.
■ Appuyez sur les touches
[Ctrl]+[O] ou double−cliquez
sur un espace vide de la
fenêtre de Photoshop.
■ Dans la boîte de dialogue
Ouvrir, naviguez dans vos
dossiers pour choisir l’image à
ouvrir. Cliquez sur l’image,
puis sur le bouton Ouvrir.

12
Chapitre 1
MODIFIER L’ESPACE DE TRAVAIL
L’image choisie s’affiche dans Photoshop.

MODIFIER L’ESPACE DE TRAVAIL


L’espace de travail de Photoshop CS5 est malléable. Il est possible d’afficher
facilement et rapidement les fenêtres côte à côte. Photoshop CS5 propose même
des dispositions prédéfinies de fenêtres qui s’appliquent pratiquement à tous les
cas.

c Choisir une disposition prédéfinie


Commencez par ouvrir les différentes images dont vous avez besoin. Par défaut, les
images sont affichées sous forme d’onglets, comme dans les navigateurs Internet
récents.
Cliquez sur l’icône Réorganiser
les documents.

13
UN BON début

Dans le sous−menu qui s’affiche, cliquez sur la


prédisposition de fenêtres de votre choix.

Les fenêtres de vos documents ouverts sont réorganisées.

c Modifier l’affichage des fenêtres


Une fois la prédisposition de fenêtres choisie, vous pouvez la modifier.

Pour augmenter ou diminuer l’espace occupé par une image par rapport aux
autres, cliquez sur la barre, verticale ou horizontale, séparant cette image des
autres et maintenez le bouton de la souris enfoncé.

14
Chapitre 1
MODIFIER L’ESPACE DE TRAVAIL

Déplacez la barre et relâchez le bouton de la souris pour finir.

15
UN BON début

Vous pouvez aussi modifier l’ordre des fenêtres dans la prédisposition choisie.

Cliquez sur le nom d’une image et maintenez le bouton de la souris enfoncé.

Déplacez l’image vers une barre verticale pour placer l’image entre deux autres
horizontalement.

16
Chapitre 1
MODIFIER L’ESPACE DE TRAVAIL
Ou bien déplacez l’image vers une barre horizontale pour placer l’image entre deux
autres verticalement.

Relâchez le bouton de la souris pour finir.

Vous pouvez aussi redonner à une fenêtre un aspect flottant.

Cliquez sur le nom de l’image et maintenez le bouton de la souris enfoncé.

17
UN BON début

Déplacez l’image vers l’intérieur.

Relâchez le bouton de la souris. L’image s’affiche dans une fenêtre flottante et


les autres fenêtres sont réorganisées pour occuper tout l’espace de travail.

18
IMPORTER UNE IMAGE Chapitre 1

c Naviguer entre les fenêtres


La navigation entre les différentes fenêtres est simple et reste la même quelle que
soit leur disposition.
■ Pour activer une image, cliquez sur son nom dans son onglet.

■ Le menu Fenêtre affiche, tout en bas, la liste des images ouvertes. Cliquez sur le
nom de l’image pour l’activer.
■ Vous pouvez aussi utiliser les touches [Ctrl]+[˜] et [Ctrl]+[Maj]+[˜] pour
sélectionner les images à l’aide du clavier.

IMPORTER UNE IMAGE


Un autre moyen d’obtenir une image dans Photoshop est de l’acquérir. Vous
pouvez le faire en employant différents moyens : ouverture depuis un dossier, un
appareil photo numérique, un scanner, le Presse−papiers de Windows 7 ou encore
Internet.

c À partir d’un dossier


L’importation depuis un dossier est simple :

Ouvrez le dossier contentant l’image à ouvrir.

19
UN BON début

Double−cliquez sur l’image en question.

L’image est ouverte dans Photoshop. Photoshop démarre automatiquement s’il


n’était pas déjà activé.

Il est possible que le format de l’image ne soit pas associé à Photoshop et que
celle−ci s’ouvre dans un autre logiciel. Vous pouvez néanmoins forcer l’ouverture
de l’image dans Photoshop.

Ouvrez le dossier contenant l’image à ouvrir.

Cliquez du bouton droit sur l’image.

Dans le menu contextuel, cliquez sur Ouvrir avec, puis sur Adobe
Photoshop CS5.

L’image est ouverte dans Photoshop.

Si Photoshop n’est pas présent dans le menu contextuel, procédez comme suit :

Cliquez sur Choisir le programme par défaut.

20
IMPORTER UNE IMAGE Chapitre 1

Dans la boîte de dialogue


Ouvrir avec, cliquez sur le
bouton Parcourir.

Dans la nouvelle
boîte de dialogue Ouvrir
avec, accédez au dossier
d’installation de
Photoshop, par défaut
C:\Program
Files\Adobe\Adobe
Photoshop CS5 (32bit)
ou C:\Program
Files\Adobe\Adobe
Photoshop CS5 (64bit).
Cliquez sur Photoshop
.exe, puis sur le bouton
Ouvrir.

Dans la première boîte de


dialogue Ouvrir avec, vous
pouvez associer en permanence
le format de l’image à
Photoshop en cochant la case
Toujours utiliser le programme
sélectionné pour ouvrir ce type
de fichier. Pour finir, cliquez
sur le bouton OK.

L’image est ouverte dans


Photoshop.

21
UN BON début

c À partir d’un appareil photo


Photoshop peut aussi importer des images directement d’un appareil photo
numérique dont les pilotes ont été correctement installés.

Ouvrez Photoshop.

Dans le menu Fichier, cliquez sur Importation, puis sur Extension WIA.

Dans la boîte de dialogue Extension


WIA, vous pouvez modifier le chemin
d’importation des fichiers, choisir d’ouvrir
les images acquises dans Photoshop et
créer un sous−dossier pour la date du
jour. Cliquez sur le bouton Début pour
continuer.

Dans la boîte de dialogue


Sélection du périphérique,
sélectionnez votre appareil photo puis
cliquez sur OK.

Dans la boîte de dialogue


d’importation, cliquez sur la photo à
importer. Pour en sélectionner
plusieurs, appuyez sur la touche
[Ctrl], maintenez−la enfoncée puis
cliquez sur les photos de votre choix.
Cliquez sur le bouton Obtenir les
photos pour démarrer l’importation.

En fonction de vos choix à l’étape 3,


les photos peuvent être directement
ouvertes dans Photoshop.

22
IMPORTER UNE IMAGE Chapitre 1

c À partir d’un scanner


Si l’image originale est une version papier, vous pouvez aussi l’importer dans
Photoshop à l’aide d’un scanner. Les pilotes et logiciels gérant votre scanner
doivent être correctement installés.

Ouvrez Photoshop.

Dans le menu Fichier, cliquez sur Importation, puis sur Extension WIA.

Dans la boîte de dialogue Extension


WIA, vous pouvez modifier le chemin
d’importation des fichiers, choisir d’ouvrir
les images acquises dans Photoshop et
créer un sous−dossier pour la date du
jour. Cliquez sur le bouton Début pour
continuer.

Dans la boîte de dialogue


Sélection du périphérique,
sélectionnez votre scanner puis
cliquez sur OK.

Dans la boîte de dialogue de


numérisation, sélectionnez le
type de document à numériser
dans la colonne de gauche.
Cliquez sur le lien Ajuster la
qualité de la photo numérisée
pour accéder aux options de
numérisation.

23
UN BON début

Dans la boîte de dialogue Propriétés avancées,


modifiez si besoin la luminosité et le contraste avec les
réglettes du même nom. Dans le champ
Résolution (ppp), indiquez la résolution de
numérisation souhaitée. Dans la liste Type d’image,
modifiez éventuellement le type de document à
numériser. Cliquez sur OK pour valider.

De retour dans la boîte de dialogue de


numérisation, cliquez sur le bouton Aperçu
pour obtenir une prévisualisation de la
numérisation. Ensuite, à l’aide des poignées,
encadrez la zone de l’image que vous voulez
numériser puis cliquez sur le bouton
Numériser.

L’image numérisée s’affiche dans Photoshop.

c À partir du Presse−papiers
Une solution bien pratique pour passer un élément d’une application quelconque à
Photoshop est d’utiliser le Presse−papiers ainsi que les fonctions Copier et Coller.

Dans l’application de votre choix, sélectionnez l’élément à copier, puis appuyez


sur les touches [Ctrl]+[C].

24
IMPORTER UNE IMAGE Chapitre 1

Ouvrez Photoshop, créez un nouveau document ou ouvrez le document dans


lequel l’élément copié doit être placé. Dans le menu Édition, cliquez sur Coller ou
appuyez sur les touches [Ctrl]+[V].

L’élément est collé en tant qu’image sur un nouveau calque.

c À partir d’Internet
Les sites Internet regorgent d’images diverses et variées. La plupart du temps, vous
pouvez les télécharger et les sauvegarder. Toutefois, nombre d’entre elles sont
protégées par des droits d’auteur et vous ne pouvez vous en servir sans
l’autorisation de leur créateur. N’oubliez pas de vous renseigner.

Pour Mozilla Firefox


Démarrez Firefox et allez sur la page contenant l’image à télécharger.

Cliquez du bouton droit sur l’image. Dans le menu contextuel, cliquez sur
Enregistrer l’image sous.

25
UN BON début

Dans la boîte de dialogue Enregistrer l’image, sélectionnez le dossier de


sauvegarde. Modifiez éventuellement le nom de l’image dans le champ Nom du
fichier. Cliquez sur le bouton Enregistrer pour finir.

26
IMPORTER UNE IMAGE Chapitre 1

Pour Microsoft Internet Explorer


Démarrez Internet Explorer et allez sur la page contenant l’image à télécharger.

Cliquez du bouton droit sur l’image puis, dans le menu contextuel, cliquez sur
Enregistrer la photo sous.

Dans la boîte de dialogue


Enregistrer l’image,
sélectionnez le dossier de
sauvegarde, modifiez
éventuellement le nom de
l’image dans le champ Nom du
fichier, puis cliquez sur le
bouton Enregistrer.

Maintenant que l’image est


enregistrée sur votre disque
dur, vous pouvez l’ouvrir dans
Photoshop en suivant la
procédure expliquée au début du chapitre.

27
UN BON début

ENREGISTRER UNE IMAGE


Même si vous n’avez pas encore effectué de modifications sur vos images, il est
important de savoir comment les enregistrer. En effet, quel que soit le type de
document, il est préférable de sauvegarder régulièrement votre travail afin d’éviter
toute perte en cas de problème avec votre ordinateur. De plus, vous pouvez
effectuer des copies de sauvegarde intermédiaire, ce qui vous permet de revenir en
arrière si une modification ne vous convient pas.

Photoshop permet d’enregistrer les images dans différents formats ; les principaux
sont le .psd et le .jpg .

c Au format .psd
Le format .psd est le format propriétaire de Photoshop ; peu de logiciels peuvent
profiter pleinement de ses fonctions. L’avantage de ce format est que vous pouvez
conserver en l’état tout votre montage et le modifier par la suite. Par contre, la
taille du fichier augmente considérablement si votre montage est complexe et
contient de nombreux éléments.
Cliquez dans le menu Fichier sur
Enregistrer sous.

Dans la boîte de dialogue


Enregistrer sous, choisissez le dossier
d’enregistrement et donnez un nom à
votre document dans le champ Nom du
fichier.

Dans la liste déroulante Format,


sélectionnez l’option Photoshop (*.PSD,*
.PDD), décochez la case Profil ICC si elle
est cochée et cliquez sur le bouton
Enregistrer.

En fonction de la composition
de l’image, la boîte de dialogue
Options de format Photoshop
vous propose d’augmenter la
compatibilité de votre document
avec les versions précédentes de Photoshop. Cochez la case Maximiser la
compatibilité pour accroître la compatibilité avec les versions précédentes de
Photoshop, puis cliquez sur OK.

28
ENREGISTRER UNE IMAGE Chapitre 1

c Au format .jpg
Le format .jpg est l’un des plus connus et des plus utilisés sur Internet. Il permet de
réduire la taille du fichier tout en conservant une qualité acceptable. La réduction
de la taille est réalisée par compression. Ce processus détruit irrémédiablement
certaines informations dans l’image. Plus la compression est élevée, plus la taille
du fichier est réduite, mais moins la qualité de l’image est bonne.

Cliquez dans le menu Fichier sur Enregistrer sous.


Dans la boîte de
dialogue Enregistrer
sous, choisissez le
dossier d’enregistrement
et donnez un nom à
votre document dans le
champ Nom du fichier.

Dans la liste
déroulante Format,
sélectionnez l’option
JPEG (*.JPG,*.JPEG,
*.JPE), décochez la case
Profil ICC si elle est
cochée et cliquez sur le
bouton Enregistrer.

Dans la boîte de dialogue Options


JPEG, entrez la compression souhaitée
dans le champ Qualité de la zone Options
d’image. Les valeurs acceptées vont
de 0 à 12, 12 correspondant à la
meilleure qualité et à la plus faible
compression. Vous pouvez aussi utiliser la
réglette de cette zone pour choisir la
qualité de l’image.

29
UN BON début

Ne touchez pas aux autres options. Cliquez sur le bouton OK pour enregistrer
l’image.

Le chapitre Le coin des passionnés approfondit les options du format .jpg.

c Dans un autre format


Il existe de multiples autres formats d’images, souvent propres à certaines
professions ou utilisations.
■ Le format .gif : historiquement, c’est l’un des premiers formats d’images
exploités sur les sites Internet. Il n’utilise que 256 couleurs, ce qui permet au
fichier d’être léger, mais cela nuit gravement à la qualité de l’image. Il sait gérer
la transparence d’une ou de plusieurs couleurs. Servez−vous−en uniquement
pour des petites images ou des icônes à placer sur un site Internet.
■ Le format .bmp : il a été développé par Microsoft et IBM, ce qui explique sa
présence répandue sur les premières versions de Windows. Comme il ne permet
pas la compression de données, il garantit une excellente qualité d’image au
détriment du poids du fichier. Il n’est presque plus utilisé, au profit du .jpg.
■ Le format .tif : il a été développé par Aldus, société rachetée par Adobe. Il est très
utilisé par les infographistes et les imprimeurs, car il autorise de grandes tailles
d’image avec une gestion de l’espace colorimétrique quadrichromique. De plus, il
peut compresser les données sans perte de qualité, mais le poids reste nettement
supérieur à celui du format .jpg tout en étant inférieur à celui du .bmp.
■ Le format .png : il combine l’avantage de la transparence du .gif et de la
compression de données du .jpg, ce qui permet de créer des montages graphiques
intéressants pour les pages Internet. Par contre, tous les navigateurs Internet ne le
gèrent pas. Microsoft Internet Explorer 6 ne gère pas la transparence de ce format
alors que la version 7 et Mozilla Firefox le font. Une image au format .png
demeure plus volumineuse que la même au format .jpg.
■ Le format .raw : c’est le format des appareils photo numériques. Il correspond
aux données brutes reçues par le capteur de l’appareil, d’où une qualité
maximale de photos. Cependant, chaque constructeur d’appareil propose son
propre format .raw. Les logiciels de traitement d’images, comme Photoshop,
doivent alors avoir un plug−in (petit programme supplémentaire) pour lire le
format de chaque constructeur. Deuxième inconvénient, le format ne subissant
aucun traitement, ni aucune compression, le poids du fichier est très important
et peut dépasser plusieurs mégaoctets, alors que la même image en .jpg ne pèse
que quelques kilo−octets.

30
ZOOMER DANS UNE IMAGE Chapitre 1

ZOOMER DANS UNE IMAGE


Pour effectuer des retouches précises dans une image, il est nécessaire de se
rapprocher des détails à corriger. De plus, les images provenant des appareils photo
numériques sont de plus en plus grandes et ne sont pas affichées à leurs tailles
réelles lors de l’ouverture dans Photoshop. De même, après quelques retouches, il
est nécessaire de prendre du recul pour regarder l’image dans son ensemble. Vous
avez plusieurs moyens d’effectuer des zooms avant et arrière.

Ouvrez une image dans Photoshop.


Dans la palette d’outils, cliquez sur l’outil Zoom ou appuyez sur la
touche [Z].

Par défaut, le zoom avant est sélectionné. Cliquez sur l’image pour
l’agrandir. Le zoom s’effectue avec une légère animation. Tant que
vous maintenez le bouton de la souris enfoncé, le zoom continue.

Vous pouvez aussi dessiner un cadre de la zone à agrandir.

Cliquez dans l’image.

Maintenez le bouton de la souris enfoncé, puis tracez un rectangle. La zone qui


sera agrandie est délimitée en pointillés.

31
UN BON début

À partir d’un zoom égal ou


supérieur à 600 %, un
quadrillage apparaît. Chaque
carré représente un pixel de
l’image.

Pour effectuer un zoom arrière :

Sélectionnez Zoom arrière dans la barre d’options.


Cliquez dans l’image.

Dans la barre d’options, cochez Zoom variable pour activer une


fonction spéciale du zoom.

Pour augmenter ou réduire le zoom avec l’outil Zoom avant ou Zoom arrière :

Cliquez dans l’image.

Maintenez le bouton de la souris enfoncé puis déplacez le curseur vers la droite


pour augmenter le zoom, ou vers la gauche pour le réduire.

Vous pouvez aussi utiliser votre clavier.


■ Appuyez sur les touches [Barre}d'espace]+[Ctrl] et maintenez−les enfoncées pour
activer le zoom avant. Cliquez sur l’image pour l’agrandir ou tracez un cadre
autour d’une zone sur laquelle vous souhaitez zoomer, comme expliqué
précédemment. Relâchez les touches pour désactiver le zoom.
■ Pour le zoom arrière, appuyez sur les touches [Barre}d'espace]+[Ctrl]+[Alt].

L’avantage de l’utilisation du clavier pour le zoom est que vous pouvez vous en
servir à tout moment, quel que soit l’outil actif. Cela permet d’agrandir ou de
réduire la taille d’affichage de l’image sans changer d’outil.

La palette Navigation peut aussi se révéler utile :

Cliquez sur son nom pour l’activer. Si elle n’est pas visible, cliquez dans le
menu Fenêtre sur Navigation.

32
SE DÉPLACER DANS UNE IMAGE Chapitre 1

Vous avez alors plusieurs possibilités :


– Pour zoomer, cliquez sur les boutons affichant deux triangles : celui de
gauche pour réduire le zoom, celui de droite pour l’augmenter.
– Utilisez la réglette située entre ces deux boutons en la déplaçant vers la
gauche pour réduire le zoom ou vers la droite pour l’augmenter.
– Entrez directement une valeur de facteur de zoom dans la zone située à
gauche du bouton de réduction du zoom.

Lorsque l’image est trop grande pour être affichée dans sa totalité à l’écran, un
rectangle rouge apparaît dans la palette Navigation afin de représenter la portion
d’image affichée.

SE DÉPLACER DANS UNE IMAGE


Lorsque vous zoomez dans l’image, l’inconvénient est que vous ne la voyez plus
dans son ensemble. Vous pouvez effectuer des zooms arrière, puis utiliser de
nouveau des zooms avant, mais cela fait perdre beaucoup de temps. Mieux vaut
vous déplacer dans l’image sans modifier le facteur de zoom. Plusieurs solutions
s’offrent à vous.
Dans la palette d’outils, sélectionnez l’outil Main.

33
UN BON début

Cliquez dans l’image, maintenez le bouton


de la souris enfoncé, puis déplacez le pointeur
pour naviguer dans l’image. Relâchez le bouton
de la souris quand vous avez fini.

La palette Navigation peut aussi vous aider.


Cliquez sur son nom
pour l’activer. Si elle n’est
pas visible, cliquez dans le
menu Fenêtre sur
Navigation.

Le rectangle rouge
représente la zone de
l’image actuellement
affichée. Cliquez à
l’intérieur, maintenez le
bouton de la souris
enfoncé, puis déplacez−le
sur la zone que vous voulez
afficher. Relâchez le bouton de la souris quand vous avez fini.

Vous pouvez aussi utiliser les ascenseurs placés à droite et en dessous de l’image.

Cliquez sur un ascenseur.

Déplacez−le vers le sens désiré tout en


maintenant le bouton de la souris enfoncé.

Si un outil est déjà sélectionné, vous n’êtes pas obligé d’en changer pour vous
déplacer dans l’image.

Appuyez sur la [Barre}d'espace] et maintenez−la enfoncée. Le pointeur se


change en main.

34
FAIRE PIVOTER L’ESPACE DE TRAVAIL Chapitre 1

Déplacez la main pour vous déplacer dans l’image. Relâchez le bouton de la


souris et la [Barre}d'espace] quand vous avez fini.

FAIRE PIVOTER L’ESPACE DE TRAVAIL


Les éléments sur lesquels vous travaillez ne sont pas tous forcément horizontaux. Si
besoin, vous pouvez faire pivoter tout votre espace de travail sans affecter les
éléments de la page.

Ouvrez les éléments et sélectionnez une disposition de fenêtres de votre choix.


Cliquez sur l’outil Rotation de l’affichage dans la
palette d’outils ou appuyez sur la touche [R]. S’il n’est
pas visible, maintenez le bouton de la souris enfoncé
sur l’outil Main pour le faire apparaître.

Cliquez dans une image, maintenez le bouton de la souris enfoncé et déplacez


le pointeur en cercle pour faire pivoter l’espace de travail. Une boussole vous
permet de vous repérer durant la rotation.

Si vous voulez faire


pivoter toutes les fenêtres
affichées, cochez la case
Rotation de toutes les fenêtres dans la barre d’options de l’outil.

Cette même barre d’options vous permet aussi de saisir directement un angle
de rotation et de réinitialiser l’affichage grâce au bouton Réinitialiser la vue.

35
Chapitre 2

SÉLECTIONNER
une zone de l’image
Les modifications que vous pouvez apporter à vos images peuvent être appliquées
uniquement à certaines zones. Cependant, vous devez indiquer ces zones à
Photoshop en effectuant des sélections. Pour ce faire, vous avez plusieurs méthodes
à votre disposition.

UTILISER LES OUTILS RECTANGLE


OU ELLIPSE DE SÉLECTION
Les outils basiques pour créer une sélection sont le Rectangle de sélection et
l’Ellipse de sélection.

Ouvrez l’image de votre choix.

Dans la palette d’outils, sélectionnez l’outil Rectangle ou appuyez


sur la touche [M].

Avec cet outil, dessinez un rectangle pour définir une sélection.


L’endroit où vous avez cliqué correspond à l’angle supérieur gauche de
la sélection.

36
UTILISER LES OUTILS RECTANGLE OU ELLIPSE DE SÉLECTION Chapitre 2

Pour sélectionner l’outil Ellipse,


cliquez sur l’outil Rectangle et maintenez
le bouton de la souris enfoncé. Dans le
menu contextuel, cliquez sur l’outil
Ellipse.
Vous pouvez aussi utiliser les touches
[Maj]+[M] pour passer de l’outil Rectangle à l’outil Ellipse, et vice−versa.

Avec cet outil, dessinez une ellipse pour définir une sélection. L’endroit où vous
avez cliqué correspond à l’angle supérieur gauche de la sélection.

Ligne de sélection
Les outils Ligne verticale et Ligne horizontale de sélection sont également
disponibles. Ils permettent de sélectionner une ligne verticale ou horizontale d’une
largeur ou d’une hauteur de 1 pixel.

Vous pouvez combiner ces outils avec certaines touches de votre clavier :

Sélectionnez l’un des deux outils et commencez à dessiner la sélection.

Sans relâcher le bouton de la souris, poursuivez la sélection en appuyant :

37
SÉLECTIONNER une zone de l’image

– Sur la touche [Maj] :


le rectangle se
transforme en carré
et l’ellipse en rond.
– Sur la touche [Alt] :
l’endroit où vous
avez cliqué
correspond, non pas
à l’angle supérieur
gauche de la
sélection, mais à son
centre.
– Sur les touches
[Alt]+[Maj] : vous
dessinez un carré ou un rond dont le centre est l’endroit où vous avez
cliqué.
Pour ces outils, d’autres paramètres sont disponibles dans la barre d’options :

■ Les boutons Nouvelle sélection, Ajouter à la sélection, Soustraire à la


sélection et Intersection avec la sélection permettent de choisir le mode de
sélection. Les modes Ajout et Soustraction sont aussi accessibles via les touches
de votre clavier (voir ci−après).
■ En entrant une valeur en pixels dans la zone Contour prog, vous pouvez adoucir
les contours de la sélection, ce qui créera un dégradé léger entre la zone travaillée
et le reste de l’image.
■ Cochez la case Lissage pour obtenir un contour de sélection lisse et sans effet
d’escalier.
■ La liste déroulante Style vous permet de choisir la façon dont la taille de la
sélection est déterminée. Le mode Normal permet une sélection libre. Le mode
Prop. Fixes permet de figer un rapport entre la hauteur et la largeur de la
sélection. Le mode Taille fixe permet de fixer une taille en pixels avant la sélection.
■ Le bouton Améliorer le contour permet d’accéder à plusieurs paramètres de
correction de la sélection. Cette fonction est détaillée plus loin dans ce chapitre.

38
UTILISER LES OUTILS RECTANGLE OU ELLIPSE DE SÉLECTION Chapitre 2

c Ajouter ou supprimer des zones de sélection


Les sélections que vous devez effectuer ne sont pas forcément des rectangles ou des
ellipses parfaites. Elles peuvent être composées de plusieurs morceaux. Photoshop
vous permet d’ajouter ou d’enlever des portions de sélection à une sélection
existante.

Créez une sélection en suivant les étapes précédentes.


Pour ajouter une
zone à la sélection
existante, sélectionnez
l’un des deux outils,
appuyez sur la touche
[Maj] et maintenez−la
enfoncée. Le pointeur
se transforme en une
croix assortie d’un
signe plus (+) en bas à
droite.

Délimitez la zone à
ajouter sans relâcher
la touche [Maj].
La nouvelle zone est
ajoutée à la sélection existante.
Réitérez pour
ajouter de nouvelles
zones à la sélection.

39
SÉLECTIONNER une zone de l’image

Pour soustraire une zone d’une sélection, le principe est le même, mais avec la
touche [Alt] :

Créez une sélection en suivant les étapes précédentes.

Appuyez sur la touche [Alt] et maintenez−la enfoncée. Le pointeur se transforme


en une croix assortie d’un signe moins (−) en bas à droite.

Délimitez avec l’outil de sélection la zone à soustraire de la sélection existante.

Combinaison d’outils
Pour sélectionner des zones complexes, vous pouvez combiner les outils Rectangle
de sélection et Ellipse de sélection, ainsi que le Lasso, la Sélection rapide et la
Baguette magique abordés ci après.

CAPTURER AVEC L’OUTIL LASSO


Les outils précédents sont pratiques et utilisables rapidement. Cependant, une
sélection n’est pas forcément rectiligne ou circulaire ; elle peut suivre les contours
d’un objet. Cela rend la sélection plus complexe. Avec l’outil Lasso, libre à vous de
capturer les zones qui vous intéressent.
Ouvrez l’image de votre choix.

Dans la palette d’outils, sélectionnez l’outil Lasso ou appuyez sur la


touche [L].

Avec cet outil, dessinez librement la zone de sélection.

40
SÉLECTIONNER AUTOMATIQUEMENT Chapitre 2

Vous n’êtes pas


obligé de revenir au
point de départ pour
terminer la sélection.
Relâchez le bouton de
la souris : Photoshop
bouclera
automatiquement la
sélection avec une ligne
droite entre l’endroit où
vous avez lâché le
bouton de la souris et le
point de départ de la
sélection.

Comme avec les outils Rectangle et Ellipse, vous pouvez ajouter ou soustraire des
zones de la sélection. Le mode de fonctionnement est identique. Utilisez les touches
[Alt] et [Maj] comme expliqué précédemment.

Dans la barre d’options, vous retrouvez aussi certains paramètres déjà abordés avec
les outils Rectangle et Ellipse.

SÉLECTIONNER AUTOMATIQUEMENT
Si la ou les zones que vous devez sélectionner présentent des caractéristiques assez
proches en termes de couleur ou de luminosité, Photoshop dispose d’outils de
sélection semi−automatique, en l’occurrence la Sélection rapide et la Baguette
magique.

c Avec l’outil Sélection rapide


L’outil Sélection rapide permet de sélectionner de grandes zones d’une image en
dessinant dessus. Cet outil se comporte comme un pinceau, mais le résultat de son
utilisation est une sélection.

Ouvrez l’image de votre choix.


Dans la palette d’outils, choisissez l’outil Sélection
rapide ou appuyez sur la touche [W]. S’il n’est pas visible,
cliquez sur l’outil Baguette magique, maintenez le
bouton de la souris enfoncé puis cliquez sur l’outil
Sélection rapide.

41
SÉLECTIONNER une zone de l’image

Dans la barre d’options, cliquez sur la flèche à droite


de la zone Forme. Dans la palette qui s’affiche,
sélectionnez les options pour définir la forme de l’outil
Sélection rapide.

Cliquez de nouveau sur la flèche à droite de la zone


Forme pour refermer la palette.

Pour sélectionner une zone, cliquez à l’intérieur de


celle−ci. À mesure que vous déplacez le curseur, la zone
est sélectionnée automatiquement.

Comme avec les autres outils de sélection abordés précédemment, vous pouvez
ajouter ou enlever des zones de la sélection avec les touches [Alt] et [Maj]. La barre
d’options propose aussi ces fonctionnalités.

c Avec la Baguette magique


La Baguette magique a la même fonction que l’outil Sélection rapide,
c’est−à−dire qu’elle permet de sélectionner rapidement de grandes zones dans une
image, mais son fonctionnement diffère.

Ouvrez l’image de votre choix.

Dans la palette d’outils, cliquez sur l’outil Sélection rapide. Maintenez le


bouton de la souris enfoncé.

42
SÉLECTIONNER AUTOMATIQUEMENT Chapitre 2

Dans le menu contextuel, cliquez sur Outil


Baguette magique.

Dans la barre d’options, la zone Tolérance


vous permet de déterminer la marge de travail
de la Baguette magique. Plus le chiffre est
élevé, plus la sélection du nombre de pixels avec des couleurs différentes est
importante.

Cochez la case Lissage pour obtenir une sélection avec des bords lissés sans effet
d’escalier.

Cochez la case Pixels contigus pour que seuls les pixels contigus soient
sélectionnés. Si vous décochez cette case, Photoshop sélectionne tous les pixels
semblables à celui sur lequel vous avez cliqué, en tenant compte de la tolérance
définie.

Cochez la case Échantillonner tous les calques pour que la sélection tienne
compte des couleurs des pixels sur tous les calques de l’image, si elle en contient
plus d’un.

Pour effectuer la sélection, cliquez dans l’image avec la Baguette magique.

Si la sélection ne vous convient pas, modifiez les paramètres et recommencez.

43
SÉLECTIONNER une zone de l’image

MODIFIER LA SÉLECTION
AVEC L’OUTIL AMÉLIORER LE CONTOUR
Effectuer une sélection lorsque l’image est complexe n’est pas forcément aisé et le
résultat n’est pas toujours satisfaisant, même avec les différents outils de sélection
abordés précédemment. La sélection peut être encore affinée avec l’outil Améliorer
le contour.

Ouvrez l’image de votre choix et effectuez une sélection à l’aide des outils
présentés précédemment.

Dans le menu Sélection, cliquez sur Améliorer le contour ou cliquez sur le


bouton Améliorer le contour dans la barre d’options.

La boîte de dialogue Améliorer le contour apparaît ; la sélection est


automatiquement placée sur un fond blanc.

Sélectionnez, dans la liste Affichage, le mode d’affichage que vous voulez.


Cochez la case Afficher le rayon pour afficher la zone dans laquelle Photoshop
effectue le travail de sélection. Cochez la case Afficher l’original pour afficher
l’original de la photo.

La zone Détection des contours permet de définir le contour qui deviendra la


sélection. Déplacez la réglette Rayon pour définir la zone autour de la sélection sur
laquelle s’applique la retouche. Cochez la case Rayon dynamique pour que le
rayon s’adapte automatiquement aux contours.
La zone Régler le
contour vous permet
de contrôler la
définition du contour à
l’aide des réglettes.

La zone Sortie vous


permet de choisir
comment le résultat de
l’amélioration de la
sélection sera rendu.
Vous avez le choix
entre une sélection
simple, mais aussi un masque de fusion, un nouveau calque, un nouveau calque

44
UTILISER LE FILTRE EXTRAIRE Chapitre 2

avec masque de fusion, un nouveau document ou un nouveau document avec


masque de fusion.

Si vous devez faire une sélection complexe, par exemple sélectionner les cheveux
d’une personne ou les poils d’un animal, l’outil Améliorer le contour dispose
d’une fonction spéciale.

Activez l’outil Améliorer le contour.

Dans la boîte de dialogue Améliorer le contour, sélectionnez l’outil Pinceau.


Vous pouvez modifier la taille du pinceau dans la barre d’options de l’outil.

Dessinez avec le Pinceau sur les zones présentant des éléments complexes à
sélectionner. Photoshop modifie la sélection en fonction des zones sur lesquelles
vous avez dessiné.
Vous pouvez annuler les
modifications en
sélectionnant l’outil Gomme
dans la boîte de dialogue
Améliorer le contour.
Cliquez sur l’outil Pinceau,
maintenez le bouton de la
souris enfoncé puis
sélectionnez l’outil Gomme.
Dessinez avec cet outil sur
les zones modifiées pour
annuler les modifications.

Cliquez sur OK pour valider. La sélection est définie selon les options de la zone
Sortie.

UTILISER LE FILTRE EXTRAIRE


Le filtre Extraire ne sert pas à réaliser une sélection, mais à extraire une ou
plusieurs parties d’une image. Pour cela, vous devez tout de même effectuer une
sélection des contours des différentes zones.
Ouvrez l’image de votre choix.

Cliquez dans le menu Filtre sur Extraire.

45
SÉLECTIONNER une zone de l’image

La boîte de dialogue Extraire est composée de trois parties : les outils, l’image et
les options.

Sélectionnez l’outil Sélecteur de contour.

Dans la zone Options d’outil, sélectionnez la taille de l’outil dans la liste


déroulante Épaisseur. Choisissez la couleur de l’outil dans la liste déroulante
Sélecteur.

Cochez la case Sélection optimisée pour que Photoshop vous aide dans la
sélection des contours.

Annulation
Vous pouvez à tout moment annuler la dernière action effectuée en appuyant sur les
touches [Ctrl]+[Z].

Avec cet outil, tracez les contours des


zones à conserver ou à effacer. Veillez à
fermer le contour de la zone.

Vous pouvez retoucher la sélection en


choisissant l’outil Gomme. Sélectionnez la
taille de la gomme dans la zone Options
d’outil, puis effacez les zones superflues.

Choisissez l’outil Remplissage,


puis cliquez dans la zone que vous
voulez conserver. Elle se remplit de
la couleur sélectionnée auparavant,
légèrement transparente.

Cliquez sur le bouton Aperçu


pour obtenir une prévisualisation
de l’extraction.

46
UTILISER LE FILTRE EXTRAIRE Chapitre 2

Pour revenir à l’affichage précédent, sélectionnez


l’option Original dans la liste déroulante Vue de la zone
Aperçu. Dans la même zone, cochez les cases Afficher le
sélecteur et Afficher le remplissage.

Vous pouvez effectuer des retouches. Le remplissage est


alors automatiquement supprimé. Vous devrez remplir à nouveau les zones à
conserver avec l’outil Remplissage.

Vous pouvez affiner la zone de transition entre la partie extraite et la partie


supprimée afin d’obtenir une belle bordure.

Dans la zone Extraction, cochez la case Image texturée si l’arrière−plan de


l’image est composé de plusieurs textures ou d’une texture complexe.

Dans la liste déroulante Lissage, vous pouvez créer un léger dégradé dans la
bordure. Plus la valeur est haute, plus le dégradé est important.
Cochez la case Forcer premier plan si l’image a peu de
contraste entre les zones à extraire et les zones à
supprimer.

Pour obtenir une prévisualisation, cliquez sur le


bouton Aperçu. Si cela vous convient, cliquez sur OK pour
lancer l’extraction.

La ou les zones sélectionnées sont affichées sur un calque et la ou les zones


supprimées deviennent transparentes. Si l’image était un arrière−plan figé,
Photoshop le convertit automatiquement en calque pour gérer la transparence.

Transparence
Les zones transparentes dans Photoshop sont représentées par une mosaïque de
carrés blancs et gris.

47
Chapitre 3

GÉRER les calques


Les calques de Photoshop sont la réplique numérique du papier calque. Ils sont
transparents, se superposent et permettent de créer des montages. La différence est
qu’ils peuvent contenir différents types d’éléments, comme des images ou du texte,
servir à masquer certaines parties d’une image, ou encore à appliquer des effets ou
des réglages colorimétriques.
Avant toute chose, affichez la palette
Calques : dans le menu Fenêtre, cliquez sur
Calques ou appuyez sur la touche [F7]. La
palette Calques s’affiche.

Les principales fonctions concernant les


calques sont accessibles dans cette palette. Le
menu Calque, quant à lui, regroupe toutes
les fonctions.

CRÉER UN CALQUE
Par défaut, chaque image ouverte ou chaque nouvelle image comprend au moins
un calque ou un arrière−plan. L’arrière−plan d’une image est un calque figé sans
transparence dont le nom est Arrière−plan. Vous pouvez ajouter d’autres calques à
une image.

Ouvrez l’image de votre choix.

Dans la palette Calques, vous avez le choix entre :


– cliquer sur le bouton Créer un
calque.
– cliquer sur la petite flèche, et dans
le menu contextuel, cliquer sur
Nouveau calque.

48
MASQUER UN CALQUE Chapitre 3

Vous pouvez également passer par le menu Calque. Plusieurs solutions de création
de calques sont alors envisageables :

Cliquez dans le menu Calque sur Nouveau.

Ensuite, choisissez l’une des solutions proposées :


– Calque crée un nouveau calque.
– Calque d’après l’arrière−plan transforme l’arrière−plan de l’image en
calque gérant la transparence.
– Calque par Copier crée une copie du calque sélectionné dans la palette
Calques.

Le nouveau calque créé est automatiquement placé au−dessus du dernier


calque sélectionné dans la palette Calques, sauf pour Calque d’après
l’arrière−plan.

MASQUER UN CALQUE
Masquer un calque se révèle utile pour travailler plus simplement sur un ou
plusieurs autres calques.

Ouvrez une image et affichez la palette Calques.

Cliquez sur l’œil situé à gauche du calque à masquer. Vous pouvez aussi cliquer
dans le menu Calque sur Masquer les calques.

Le calque sélectionné et son contenu sont masqués, et l’œil à gauche du calque


dans la palette Calques n’est plus affiché. Les effets associés au calque ne sont plus
actifs.

Cliquez au même endroit dans la palette Calques pour afficher de nouveau le


calque masqué. Vous pouvez aussi cliquer dans le menu Calque sur Afficher les
calques.

49
GÉRER les calques

DUPLIQUER UN CALQUE
La duplication d’un calque se révèle pratique si vous souhaitez créer une copie de
sauvegarde d’un calque avant de le modifier ou simplement créer un effet spécial.

Ouvrez une image et affichez la palette Calques.

Dans la palette Calques, cliquez sur le calque à dupliquer.

Plusieurs solutions s’offrent à vous :


– Cliquez dans le menu Calque sur Dupliquer
le calque.

– Cliquez dans le
menu contextuel
de la palette
Calques sur
Dupliquer le
calque.

– Déplacez le calque dans la palette Calques sur


le bouton Créer un calque.
La copie du calque est placée au−dessus du calque
sélectionné avec la mention "copie" dans le nom du
calque.

SUPPRIMER UN CALQUE
Si vous n’avez plus besoin d’un calque, autant le supprimer. Cela clarifiera la
composition de l’image et allégera le poids du fichier.

Ouvrez une image et affichez la palette Calques.

Dans la palette Calques, cliquez sur le calque à supprimer.

Plusieurs solutions sont offertes :

50
DÉPLACER UN CALQUE Chapitre 3

– Cliquez dans le menu Calque sur


Supprimer, puis sur Calque.

– Cliquez dans le
menu contextuel
de la palette
Calques sur
Supprimer le
calque.

– Cliquez sur le bouton Supprimer le calque,


puis validez la suppression.
– Déplacez le calque en utilisant le bouton
Supprimer le calque, mais vous n’aurez pas
de message de validation pour la suppression
du calque.
Dans une grande composition, il est parfois difficile de
savoir si un calque est vide, donc inutile et effaçable.
Photoshop CS5 dispose d’un script permettant d’effacer automatiquement tous les
calques vides. Pour y accéder, cliquez dans le menu Fichier sur Scripts puis sur
Supprimer tous les calques vides. Photoshop analyse tous les calques de votre
document puis supprime ceux qui sont vides. Cela peut prendre du temps si la
composition intègre un très nombre de calques.

DÉPLACER UN CALQUE
En fonction de la composition de l’image, un calque peut ne pas être à son
emplacement définitif. Vous serez donc amené à le déplacer.

Ouvrez une image et affichez la palette Calques.

Choisissez parmi les solutions suivantes :


– Dans la palette Calques, cliquez sur le calque à
déplacer, maintenez le bouton de la souris
enfoncé, puis déplacez le calque vers
l’emplacement désiré. Relâchez le bouton de la
souris pour finir.

51
GÉRER les calques

– Dans le menu Calque, cliquez sur Disposition, puis sur l’action de votre
choix. Premier plan place le calque par−dessus tous les autres, En avant
monte le calque d’un niveau, En arrière descend le calque d’un niveau et
Arrière−plan place le calque en dessous de tous les autres, sauf si le premier
calque est un arrière−plan.
Vous pouvez aussi inverser la position de plusieurs calques :
Dans la palette Calques, cliquez sur les calques à
sélectionner en maintenant la touche [Ctrl] enfoncée.
Les calques sélectionnés sont mis en surbrillance.

Dans le menu Calque, cliquez sur Disposition, puis


sur Inverser. Le calque le plus haut placé est permuté
avec le calque le plus bas, et ainsi de suite.

DÉPLACER LE CONTENU D’UN CALQUE


Il est possible de déplacer le contenu d’un calque dans l’image pour le positionner
au bon endroit.
Ouvrez une image et affichez la palette Calques.

Cliquez dans la palette Calques sur le calque dont le contenu est à


déplacer.

Dans la palette d’outils, sélectionnez l’outil Déplacement.

Placez le curseur au−dessus


d’un élément non transparent du
calque. Cliquez, maintenez le
bouton de la souris enfoncé et
déplacez le tout à l’endroit
désiré.

Relâchez le bouton de la
souris.

Si vous appuyez sur la touche


[Maj] durant le déplacement,
celui−ci est limité à des angles
de 45°.

52
APPLIQUER UNE ROTATION Chapitre 3

Vous pouvez aussi utiliser le clavier pour déplacer le contenu d’un calque.

Cliquez dans la palette Calques sur le calque à déplacer.

Dans la palette d’outils, sélectionnez l’outil Déplacement.

Utilisez les touches fléchées de votre clavier pour déplacer le contenu du calque
pixel par pixel. Pour déplacer le contenu du calque par palier de 10 pixels,
appuyez sur la touche [Maj], maintenez−la enfoncée et appuyez sur les touches
fléchées de votre clavier.

APPLIQUER UNE ROTATION


Un calque peut subir une rotation afin d’adapter son contenu au reste de l’image.

Ouvrez une image et affichez la palette Calques.

Dans la palette Calques, cliquez sur le calque qui doit subir la rotation.

Cliquez dans le menu Édition sur Transformation, puis sur l’une des rotations
prédéfinies. Pour une rotation libre, cliquez dans le menu Édition sur
Transformation, puis sur Rotation.
Le contenu du calque est
entouré d’un cadre avec huit
poignées et un point central.
Placez le curseur sur l’un des
bords de ce cadre. Il se
transforme en flèche courbée.

Pour appliquer la rotation,


cliquez à cet endroit, maintenez le
bouton de la souris enfoncé, puis
déplacez le curseur vers la droite ou
vers la gauche. Le calque tourne.

53
GÉRER les calques

Pour être plus


précis, vous pouvez
entrer directement une
valeur dans la zone Définir la rotation de la barre d’options.

Pour valider la rotation, cliquez sur la coche de validation dans la barre


d’options ou appuyez sur la touche [Ä]. Ou bien double−cliquez dans le cadre
entourant le contenu du calque.

LIER DES CALQUES


Lier des calques permet de réaliser des opérations sur plusieurs calques, comme le
déplacement ou la rotation, en une seule manipulation.
Ouvrez une image et affichez la palette Calques.

Dans la palette Calques, appuyez sur la touche


[Ctrl], maintenez−la enfoncée et cliquez sur les calques
à lier.

Plusieurs possibilités sont offertes :


– Toujours dans la palette Calques, cliquez sur le
bouton Lier les calques.
– Cliquez dans le menu Calque sur Lier les
calques.
– Cliquez dans le menu contextuel de la palette
Calques sur Lier les calques.

Une icône avec une chaîne s’affiche à droite de chaque calque lié.

54
MODIFIER LES PROPRIÉTÉS D’UN CALQUE Chapitre 3

Si vous sélectionnez un calque ne faisant pas partie de


la liaison, cette icône est masquée. Mais dès que vous
sélectionnez un calque intégré à la liaison, l’icône
s’affiche de nouveau pour tous les calques liés.

Pour supprimer un calque d’un groupe lié :

Cliquez sur ce calque dans la palette Calques.

Choisissez l’une des méthodes :


– Cliquez sur le bouton Lier les calques.

Liaison
Si vous supprimez la liaison d’un calque avec un groupe comprenant plusieurs
calques liés, les autres calques du groupe demeurent liés ensemble.

– Passez par le menu Calque et activez la commande ad hoc.


– Passez par le menu contextuel de la palette Calques.

MODIFIER LES PROPRIÉTÉS D’UN CALQUE


Les propriétés d’un calque ne correspondent pas à son contenu ni aux effets qu’il
peut produire, mais simplement à son nom et à sa couleur dans la palette Calques.
Les modifier permet de mieux organiser l’image, surtout si vous utilisez beaucoup
de calques.

Ouvrez une image et affichez la palette Calques.

Dans la palette Calques, cliquez sur le calque dont les propriétés sont à
modifier.

Choisissez l’une de ces deux méthodes :


– Dans le menu Calque, cliquez sur Propriétés
du calque.

55
GÉRER les calques

– Dans le menu contextuel de


la palette Calques, cliquez
sur Propriétés du calque.

Dans la boîte de dialogue


Propriétés du calque, entrez le nom du
calque dans la zone Nom, et choisissez une
couleur dans la liste déroulante Couleur.
Cliquez sur OK pour valider.

Le nom et la couleur du calque sont modifiés dans la


palette Calques.

CRÉER DES GROUPES DE CALQUES


Ne confondez pas groupes de calques et calques liés. Dans un groupe, tous les
calques sont regroupés selon les besoins, mais ils ne sont pas liés et restent
indépendants vis−à−vis des effets créés ou affectés.
Ouvrez une image et affichez la palette Calques.

Dans la palette Calques, cliquez sur le calque


au−dessus duquel le groupe sera créé. Cliquez sur le
bouton Créer un groupe.

56
CRÉER DES GROUPES DE CALQUES Chapitre 3

Un nouveau groupe, nommé Groupe 1, est créé et affiché


dans la palette Calques.

Vous pouvez modifier les propriétés d’un groupe, comme


celles d’un calque.

Pour afficher la boîte de dialogue Propriétés du


groupe, vous avez deux possibilités :
– Cliquez, dans la palette
Calques, sur le groupe dont
les propriétés sont à
modifier. Puis cliquez dans
le menu contextuel de la
palette Calques sur
Propriétés du groupe.

– Cliquez du bouton droit sur le


groupe. Dans le menu qui s’affiche,
cliquez sur Propriétés du groupe.

Dans la boîte de dialogue Propriétés


de groupe, entrez le nom du groupe dans la
zone Nom. Sélectionnez une couleur pour le
groupe dans la liste déroulante Couleur. Les
cases R, V et B de la zone Couches
permettent de choisir les couleurs que ce
groupe affiche. Si vous cochez les trois cases, toutes les couleurs sont affichées.
Cliquez sur OK pour valider.

Maintenant que le groupe de calques est créé, vous devez y placer les calques de
votre choix.
Cliquez sur le calque à déplacer, maintenez le bouton
de la souris enfoncé, puis déplacez le calque sur le groupe.

57
GÉRER les calques

Relâchez le bouton de la souris. Le calque est placé en


dessous du nom du groupe et légèrement en retrait vers
la droite pour marquer son appartenance au groupe.

Type de calque dans les groupes


Tous les types de calques peuvent être placés dans un
groupe.

Cliquez sur la flèche dirigée vers le bas et située à


gauche du nom du groupe pour le fermer sans masquer
les calques de ce groupe.

Une fois le groupe fermé, la flèche est dirigée vers la


droite. Cliquez de nouveau dessus pour ouvrir le groupe et
afficher son contenu.

Vous pouvez masquer tous les calques d’un groupe en une fois.

Cliquez sur l’œil situé à gauche du groupe à masquer. Vous pouvez aussi cliquer
dans le menu Calque sur Masquer les calques.

Cliquez au même endroit pour afficher de nouveau le groupe.

Calque masqué dans un groupe


Dans un groupe de calques, certains calques peuvent être visibles et d’autres
masqués. Si vous masquez le groupe et le réaffichez après, les calques masqués
auparavant restent masqués, et seuls ceux qui étaient visibles redeviennent visibles.
Vous pouvez déplacer les calques à l’intérieur d’un groupe comme lors d’un
déplacement normal d’un calque. De même, vous pouvez déplacer un groupe en
entier comme si vous déplaciez un calque.

AJOUTER UN MASQUE DE FUSION


Un masque de fusion permet de rendre invisible une partie du calque sans pour
autant l’effacer et de créer rapidement certains effets de transparence.

Ouvrez une image et affichez la palette Calques.

Dans la palette Calques, cliquez sur le calque devant recevoir le masque.

58
AJOUTER UN MASQUE DE FUSION Chapitre 3

Cliquez sur le bouton Ajouter un masque de


fusion.

Le masque de fusion apparaît sur la droite du


calque sélectionné, avec une chaîne entre les deux.

Un masque s’utilise pratiquement comme un


calque à la différence que les zones peintes
définissent les zones transparentes du calque
auquel il est associé. Vous pouvez tout de même
effectuer des sélections, des déplacements, etc. Les
zones permettent de limiter l’action des outils.

Dans la palette Calques, cliquez sur le masque de calque.

Dans la palette d’outils, sélectionnez un outil de peinture comme le


Pinceau, le Pot de peinture ou encore l’outil Dégradé. Définissez les
options de cet outil.

Dans la palette d’outils, cliquez sur le carré de la couleur de premier


plan.

Dans la boîte de
dialogue Sélecteur de
couleurs, sélectionnez
un niveau de gris et
cliquez sur OK.

59
GÉRER les calques

La couleur des masques


Pour les masques de calque, la couleur n’a pas d’importance, car les outils ne
fonctionnent qu’en niveaux de gris. Ce qui est important, c’est le fait que la couleur
soit foncée ou non. Plus elle est foncée, plus la transparence sera prononcée. Il est
donc préférable de choisir un niveau de gris plutôt qu’une couleur.

Avec l’outil sélectionné, dessinez sur le masque. Les zones peintes deviennent
plus ou moins transparentes en fonction du niveau de gris choisi.

Par défaut, le calque et le masque sont liés ; si vous déplacez l’un des deux, l’autre
est déplacé. Cette liaison est représentée par la chaîne entre les deux. Vous pouvez
casser cette liaison.
Dans la palette Calques, cliquez sur la chaîne
située entre le calque et le masque.

Maintenant, vous pouvez déplacer les deux


indépendamment l’un de l’autre.

Cliquez au même endroit pour rétablir la liaison


entre les deux.

UTILISER LA PALETTE MASQUES


Photoshop dispose d’une palette spéciale pour les masques. Elle permet de
modifier les effets du masque sur le calque sur lequel le masque est appliqué.

Cliquez dans le menu Fenêtre sur Masques. La palette Masques s’affiche.

60
UTILISER LA PALETTE MASQUES Chapitre 3

Cliquez, dans la palette Calques, sur le calque


doté d’un masque, puis sur le masque lui−même.

Le masque est automatiquement sélectionné dans la


palette Masques.
– La réglette Densité module l’effet du masque.
Lorsque vous la déplacez vers la droite, le
masque est appliqué au maximum.
Déplacez−la vers la gauche : le masque est
appliqué au minimum. Vous pouvez entrer le
pourcentage d’application directement dans le
champ de la réglette.
– La réglette Contour progressif applique une frange en dégradé sur le contour
de l’image défini par le masque.
– Dans la zone Améliorer, le bouton Contour du masque affiche boîte de
dialogue Améliorer le masque. Elle est comparable à la boîte de dialogue
Améliorer le contour. Faites vos modifications et cliquez sur OK pour
valider.

Pour en savoir plus sur cette dernière, reportez−vous au chapitre Sélectionner une
zone de l’image.

61
GÉRER les calques

– Toujours dans la palette Masques et dans la zone Améliorer, le bouton Plage


de couleurs affiche la boîte de dialogue Plage de couleurs.

Dans cette boîte de dialogue, vous pouvez modifier l’étendue du masque en


sélectionnant des zones de couleurs. Utilisez la liste déroulante Sélection ou les
pipettes pour sélectionner directement les couleurs de votre choix dans l’image.
Servez−vous des réglettes Tolérance et Étendue pour affiner la sélection des
zones. Une prévisualisation s’affiche en miniature. Vous pouvez aussi modifier
la prévisualisation directement dans l’image avec différentes vues proposées
dans la liste déroulante Prévisualisation. Faites vos modifications et cliquez sur
OK.
– Toujours dans la palette Masques et dans la zone Améliorer, le bouton
Inverser inverse l’effet du calque. Les parties masquées deviennent visibles,
et inversement.
– Le bouton en bas à gauche de la palette Masques permet de créer une
sélection à partir du masque.
– Le bouton suivant applique le masque au calque en le pixellisant. Il n’est
plus possible de modifier le masque après cette opération.
– Le troisième bouton cache ou affiche le masque sans le modifier. Le masque
est alors affiché avec une croix rouge tant dans la palette Masques que dans
la palette Calques.

62
AJOUTER UN STYLE DE CALQUE Chapitre 3

AJOUTER UN STYLE DE CALQUE


Les styles de calque permettent d’ajouter un effet sur un calque. Ces effets sont au
nombre de dix.

Ouvrez une image et affichez la palette Calques.

Dans la palette Calques, cliquez sur le calque sur lequel le style doit être
appliqué.

Pour afficher les styles, choisissez l’une de ces méthodes :


– Cliquez sur le bouton FX de la palette
Calques.
– Cliquez dans le menu Calque sur Style de
calque.

Faites votre choix parmi les styles proposés. Voici un descriptif :


– Le style Ombre portée ajoute une ombre derrière le calque.
– Le style Ombre interne ajoute une ombre à l’intérieur des contours des
éléments du calque ; cela donne une impression de profondeur.
– Les styles Lueur externe et Lueur interne ajoutent des halos externes ou
internes au contenu du calque.

63
GÉRER les calques

– Le style Biseautage et estampage ajoute un effet de relief et de lumière sur


les contours du calque.
– Le style Satin applique une ombre interne donnant un effet satiné.
– Les styles Incrustation couleur, Incrustation en dégradé et Incrustation de
motif remplissent le calque avec une couleur, un dégradé ou un motif.
– Le style Contour colorie le contour des éléments du calque d’une couleur.
Dans la zone
Styles de la boîte
de dialogue Style
de calque, celui
sur lequel vous
avez cliqué est
activé par défaut.
Sur la droite sont
affichées les
options de ce style.
Les options
principales
concernent
l’opacité du style,
son orientation
ainsi que la distance de l’effet par rapport au calque, sa taille et son épaisseur.
Cochez la case Aperçu pour obtenir une prévisualisation des modifications en temps
réel. Effectuez vos réglages et cliquez sur OK pour valider.
Vous pouvez
cumuler plusieurs
styles en même
temps. Pour ce
faire, dans la boîte
de dialogue Style
de calque, cochez
la case devant le
style à ajouter.
Le style est
appliqué à l’image
et la mention fx est
ajoutée à droite du
calque pour
signaler qu’un ou plusieurs styles de calque sont appliqués.

64
AJOUTER UN STYLE DE CALQUE Chapitre 3

Pour supprimer un style de calque :


Cliquez dessus dans la palette Calques.

Tout en maintenant le bouton de la souris


enfoncé, déplacez−le vers le bouton doté d’une
icône en forme de corbeille.

Au lieu de supprimer un style de calques, vous


pouvez le désactiver temporairement.

Dans la palette Calques, cliquez sur l’icône avec


un œil devant le style de calque à désactiver. Le style
n’est plus appliqué au calque, mais il n’est pas
supprimé.

Cliquez au même endroit pour appliquer de


nouveau le style.

Pour désactiver tous les styles d’un calque en une fois :


Cliquez sur l’icône avec un œil devant la zone
Effets sous le calque.

Cliquez au même endroit pour appliquer de


nouveau tous les styles.

La zone qui affiche les effets peut prendre beaucoup


de place, surtout si vous appliquez plusieurs effets à
vos calques. Vous pouvez réduire cet espace en un seul clic.
Dans la palette Calques, cliquez sur la flèche à
droite de la zone fx du calque sur lequel sont
appliqués le ou les styles.

65
GÉRER les calques

Les styles sont masqués, mais pas désactivés.

Cliquez au même endroit pour afficher de nouveau


tous les styles.

Déplacement du calque
Lorsque vous déplacez un calque dans la palette Calques,
les styles appliqués au calque sont déplacés en même
temps que le calque.

AJOUTER UN CALQUE DE RÉGLAGE


OU DE REMPLISSAGE
Les calques de réglage permettent de modifier les réglages de l’image ou ceux d’un
calque, mais pas de façon permanente. Vous pouvez modifier à volonté les
paramètres de ces calques, et donc les réglages de l’image. Par exemple, vous
pouvez corriger les niveaux d’une image par ce biais. Les calques de remplissage
permettent de remplir le calque d’une couleur, d’un dégradé ou d’un motif.
Ouvrez une image et
affichez la palette Calques.

Dans la palette Calques,


cliquez sur l’icône ronde à
moitié blanche et noire pour
afficher la liste des calques de
réglage et de remplissage.
Cette liste est également
accessible via le menu Calque,
Nouveau calque de
remplissage et Nouveau
calque de réglage.

Dans la liste, sélectionnez


le calque de votre choix, par
exemple Niveaux.

La palette Réglages s’affiche si elle était masquée. Les options du calque de


réglage sont affichées. Effectuez directement vos modifications dans cette palette.

66
AJOUTER UN CALQUE DE RÉGLAGE OU DE REMPLISSAGE Chapitre 3

La palette Calques affiche le nouveau calque de réglage


ou de remplissage.

Pour modifier les paramètres de ce calque, cliquez


dessus et utilisez de nouveau la palette Réglages.

Par défaut, le calque de réglage ou de remplissage est


placé au−dessus du dernier calque sélectionné et
s’applique à l’image entière. Il est possible de limiter
l’effet de ce calque soit à quelques calques, soit à un
seul calque.
■ Vous pouvez déplacer le calque de réglage ou de
remplissage comme un calque normal. Dans la
palette Calques, cliquez sur le calque, maintenez le
bouton de la souris enfoncé et déplacez le calque
vers l’endroit de votre choix. L’effet du calque est
limité seulement aux calques situés en dessous.
■ Pour limiter l’effet à un seul calque, placez le calque
de réglage ou de remplissage au−dessus du calque
désiré en opérant comme précédemment. Placez le
curseur entre le calque de réglage ou de remplissage
et le calque situé en dessous, appuyez sur la touche [Alt]
et maintenez−la enfoncée. Le curseur se modifie.
Cliquez pour associer le calque de réglage ou de
remplissage avec le calque inférieur. Le calque de
réglage ou de remplissage est décalé vers la droite
avec une flèche indiquant qu’il est lié au calque
inférieur.
Si vous déplacez le calque de réglage ou de
remplissage, la liaison avec le calque auquel il est lié
est automatiquement rompue.

Palette Réglages
La palette Réglages dispose de nombreux réglages prédéfinis qui s’appliquent en un
seul clic. Vous pouvez, par la suite, moduler le ou les réglages appliqués.

67
Chapitre 4

RETOUCHER une image


On utilise la retouche d’image pour corriger principalement des défauts, et non pour
effectuer de profondes modifications ou trucages. Ces corrections peuvent intervenir
sur les niveaux de couleurs ou de luminosité, les défauts de l’image (poussières ou
rayures) ou encore simplement concerner le passage en noir et blanc.

CORRIGER LES NIVEAUX


Les niveaux correspondent à la quantité des trois couleurs principales (rouge, vert et
bleu) qui composent une image. Selon les conditions de prise de vue ou la méthode
d’acquisition de l’image, une couleur peut se révéler trop ou pas assez prononcée.

La correction portera sur l’image entière ou sur une sélection préalablement définie
avec les outils de votre choix.

c Par les niveaux


Ouvrez l’image à corriger.

Effectuez éventuellement une sélection.

Dans le menu Image,


cliquez sur Réglages, puis sur
Niveaux. Vous pouvez aussi
appuyer sur les touches
[Ctrl]+[L].

Dans la boîte de dialogue


Niveaux s’affiche l’histogramme
général de l’image. Vous pouvez
choisir un réglage prédéfini dans la
liste déroulante Paramètre prédéfini.

Vous pouvez choisir


l’histogramme d’une couleur en
sélectionnant cette dernière dans la
liste déroulante Couche. Cochez la
case Aperçu afin d’obtenir une
prévisualisation directe de vos
modifications.

68
CORRIGER LES NIVEAUX Chapitre 4

Les trois triangles noir, gris et


blanc en dessous de l’histogramme
représentent respectivement les tons
foncés, les tons moyens et les tons
clairs de l’image. Lorsque vous
déplacez le triangle noir vers la
droite, les pixels en dessous de la
valeur choisie deviennent noirs.
À l’inverse, si vous déplacez le
triangle blanc vers la gauche, les
pixels au−dessus de la valeur choisie
deviennent blancs. Le triangle gris
agit uniquement sur les tons moyens
sans affecter les tons foncés et les
tons clairs.

Vous pouvez cliquer sur le bouton Auto pour laisser faire Photoshop.
L’ajustement est réalisé automatiquement.
Si cela ne vous convient pas,
appuyez sur la touche [Alt] : le
bouton Annuler se change en bouton
Réinitialiser. Toujours en
maintenant la touche [Alt] enfoncée,
cliquez sur ce bouton pour réactiver
les valeurs par défaut.

Après avoir effectué vos


corrections, cliquez sur OK pour
valider.

Lorsque vous choisissez une seule


couleur dans la liste déroulante
Couche, les modifications affectent uniquement cette couleur. C’est l’une des
méthodes utilisées pour corriger une couleur dominante.

c Par un calque de réglage


Le calque de réglage Niveaux permet de modifier les niveaux provisoirement.

Pour en savoir plus sur les calques de réglage, reportez−vous au chapitre Gérer les
calques.

Ouvrez l’image à corriger et affichez la palette Calques.

69
RETOUCHER une image

Effectuez éventuellement une sélection.

Dans la palette Calques, cliquez sur le calque à corriger,


puis cliquez sur le bouton Créer un calque de remplissage
ou de réglage.

Dans le menu contextuel, cliquez sur Niveaux.

Automatiquement, la palette Réglages s’affiche avec les


options de niveaux. Modifiez les réglages directement dans
la palette Réglages pour qu’ils soient appliqués à l’image.

Le calque de réglage Niveaux s’affiche dans la palette


Calques.

Pour limiter l’effet du calque de réglage, placez le


pointeur entre le calque de réglage et le calque situé
en dessous, appuyez sur la touche [Alt], maintenez−la
enfoncée et cliquez. Le calque de réglage est associé
au calque placé en dessous.

Pour modifier à nouveau les


niveaux, cliquez sur le calque de
réglage.

La palette Réglages s’affiche


avec les options de niveaux.
Modifiez les réglages directement
dans la palette Réglages pour
qu’ils soient appliqués à l’image.

70
CORRIGER LES NIVEAUX Chapitre 4

c Par les variantes


Si vous voulez rapidement modifier la tonalité globale d’une image, Photoshop
propose l’outil Variantes. Selon l’image, plusieurs variantes sont proposées en
fonction de la tonalité choisie.

Ouvrez l’image à corriger.

Effectuez éventuellement une sélection.

Dans le menu Image, cliquez sur Réglages, puis sur Variantes.

Dans la boîte de dialogue Variantes s’affichent l’image originale, à ses côtés la


version modifiée et en dessous les variantes proposées.

Vous pouvez choisir les paramètres des variantes dans la zone en haut à droite.
Les options Tons foncés, Tons moyens et Tons clairs affectent les tons du même
nom, l’option Saturation affecte la quantité de couleur, et la réglette permet de
définir la puissance de la variation. Cochez la case Zones écrêtées pour afficher les
zones dont la saturation dépasse le maximum autorisé par une couleur.

71
RETOUCHER une image

Cliquez sur la variante de votre choix, en fonction de la couleur à ajouter ou de


la luminosité désirée.

La variante sur laquelle vous avez cliqué est placée au centre de la boîte de
dialogue et devient la base pour les autres variantes.

72
MODIFIER LA LUMINOSITÉ ET LE CONTRASTE Chapitre 4

Double effet
Si vous cliquez deux fois ou plus sur la même variante, l’effet est appliqué autant de
fois que vous avez cliqué dessus.

Cliquez sur OK pour valider vos choix.

MODIFIER LA LUMINOSITÉ ET LE CONTRASTE


Les conditions lumineuses au moment de la prise de vue ne sont pas toujours idéales
et peuvent donner une image sous−exposée ou surexposée. Photoshop permet de
rattraper en partie ces défauts et de donner à l’image la bonne exposition.

c De manière permanente
Si vous êtes sûr de votre retouche, vous pouvez l’appliquer rapidement et de
manière définitive.

Ouvrez l’image à corriger.

Effectuez éventuellement une sélection.

Dans le menu Image,


cliquez sur Réglages, puis sur
Luminosité/Contraste.

Dans la boîte de dialogue


Luminosité/Contraste, cochez la
case Aperçu pour avoir une
prévisualisation instantanée de vos
réglages. Déplacez les réglettes
Luminosité et Contraste vers la
droite pour augmenter les valeurs,
et vers la gauche pour les diminuer.
Vous pouvez aussi entrer directement les valeurs dans les champs, de −150 à +150
pour la luminosité et de −50 à +100 pour le contraste. La case Utiliser la luminosité
existante modifie le calcul des réglages en utilisant les éléments de l’image. C’est
plus naturel, mais cela risque de dégrader plus fortement l’image.

Effectuez vos réglages et cliquez sur OK pour valider.

73
RETOUCHER une image

c Par un calque de réglage


Ouvrez l’image à corriger et affichez la palette Calques.

Effectuez éventuellement une sélection.

Dans la palette Calques, cliquez sur le calque à corriger, puis cliquez sur le
bouton Créer un calque de remplissage ou de réglage.
Dans le menu contextuel, cliquez sur
Luminosité/Contraste.

Automatiquement, la palette Réglages s’affiche avec les


options de luminosité et de contraste. Modifiez les réglages
directement dans la palette Réglages pour qu’ils soient
appliqués à l’image.

Le calque de réglage Luminosité/Contraste s’affiche


dans la palette Calques.

74
UTILISER L’OUTIL PIÈCE Chapitre 4

Pour limiter l’effet du calque de réglage,


placez le pointeur entre le calque de réglage et le
calque situé en dessous, appuyez sur la touche
[Alt], maintenez−la enfoncée et cliquez. Le calque
de réglage est associé au calque placé en dessous.

Pour modifier à nouveau la luminosité et/ou


le contraste, cliquez sur le calque de réglage.

La palette Réglages s’affiche avec les options


de luminosité et de contraste. Modifiez les
réglages directement dans la palette Réglages
pour qu’ils soient appliqués à l’image.

UTILISER L’OUTIL PIÈCE


L’outil Pièce permet de corriger des imperfections d’une image en copiant la
texture d’une autre partie de l’image, mais en conservant la luminosité de la zone
retouchée.

Ouvrez l’image à corriger.

Effectuez au besoin une sélection pour limiter la zone de retouche.


Dans la palette d’outils, sélectionnez l’outil Pièce ou
appuyez sur la touche [J].

Dans la barre d’options de


l’outil, choisissez l’option Source
dans la zone Rapiécer pour que la
zone sélectionnée soit retouchée, ou choisissez l’option Destination pour que la
zone sélectionnée soit la source de la retouche. Cochez la case Transparent pour
que la retouche soit transparente.

75
RETOUCHER une image

Transparence
Par défaut, la retouche est opaque même si les couleurs et la luminosité sont
reproduites. L’option Transparent permet en plus de gérer la matière en mélangeant
celle de la zone source à celle de la cible. La retouche peut être ainsi plus fine sur
certaines zones.

Si vous avez choisi l’option Source, sélectionnez la zone qui doit être retouchée.
La sélection se fait comme avec l’outil Lasso.

Toujours avec l’outil Pièce, cliquez dans la sélection, maintenez le bouton de la


souris enfoncé, puis déplacez la sélection vers la zone à copier.

76
CLONER UNE PARTIE D’UNE IMAGE Chapitre 4

Relâchez le bouton de la souris. La retouche est réalisée instantanément.

Sélection
Vous pouvez ajouter ou enlever des zones à la sélection comme avec l’outil Lasso, en
utilisant les touches [Maj] et [Alt].

Reportez−vous à ce sujet au chapitre Sélectionner une zone de l’image.

Si vous avez choisi l’option Destination, sélectionnez la zone à recopier, puis


déplacez la sélection vers la zone à retoucher et relâchez le bouton de la souris.

Recommencez les mêmes procédures pour les autres zones à retoucher.

CLONER UNE PARTIE D’UNE IMAGE


Le clonage d’une partie d’une image permet de supprimer des défauts. L’outil
Tampon de duplication et l’outil Pièce sont en ce sens comparables, à ceci près
que le premier copie entièrement la zone sélectionnée sans tenir compte de la
luminosité de la source ou de la zone retouchée.

c Dans la même image


Ouvrez l’image à corriger.

Effectuez au besoin une sélection pour limiter la zone de retouche.

77
RETOUCHER une image

Dans la palette d’outils, sélectionnez l’outil Tampon


de duplication ou appuyez sur la touche [S].

Dans la barre d’options, vous devez choisir les


paramètres de l’outil Tampon. Sélectionnez la forme et la taille de l’outil dans la
liste Forme. Définissez le mode d’application de l’outil dans la liste Mode. Modifiez
l’opacité et le flux de l’outil via les zones Opacité et Flux. Cochez la case Aligné pour
conserver la distance et le décalage entre le point d’échantillonnage et la zone que
vous corrigez, même lorsque vous arrêtez, puis reprenez la retouche. La liste
Échantillon permet de choisir comment la copie s’effectue par rapport aux calques
de l’image, c’est−à−dire le calque actuellement sélectionné, le calque sélectionné et
ceux d’en dessous, ou tous les calques.

Pour définir le point


d’échantillonnage, placez le
pointeur à l’endroit désiré,
appuyez sur la touche [Alt] et
maintenez−la enfoncée. Le
pointeur est modifié.

Cliquez dans l’image pour


définir le point
d’échantillonnage.

Déplacez le pointeur à l’endroit de la retouche et cliquez pour la réaliser. La


portion de l’image de remplacement s’affiche sous le pointeur. Lorsque vous
cliquez, la zone source est repérée par une croix.

78
CLONER UNE PARTIE D’UNE IMAGE Chapitre 4

Peindre sans cliquer


Vous pouvez conserver le bouton de la souris enfoncé et peindre la retouche au lieu
d’effectuer de multiples clics avec la souris.

Recommencez la même procédure pour les autres zones à retoucher.

c Utiliser la palette Source de duplication


Photoshop CS5 propose une palette spécifique pour l’utilisation de l’outil de
clonage. Cette palette permet de stocker cinq sources de clonage, d’enregistrer les
paramètres associés, mais aussi de les modifier.

Ouvrez l’image à corriger.

Cliquez dans le menu Fenêtre sur Source de duplication. La palette Source de


duplication s’affiche.
Sélectionnez une zone à dupliquer en suivant
les étapes décrites précédemment. Dès que vous
sélectionnez une zone de duplication, la palette
Source de duplication enregistre les paramètres
de cette zone. Ainsi, le nom du fichier de la
source est indiqué, et les différents paramètres
que vous avez éventuellement modifiés dans la
barre d’options de l’outil sont aussi repris.

La palette Clone source permet d’enregistrer


cinq zones différentes. Pour sauvegarder une
nouvelle zone, cliquez, dans le haut de la palette,
sur l’une des icônes Source de duplication non
utilisées, la première étant exploitée lors de la
première sauvegarde.
Si vous ne changez pas de zone de sauvegarde,
les paramètres de la première source de clonage
seront écrasés par une nouvelle utilisation de
l’outil Tampon de duplication.

79
RETOUCHER une image

Fermeture de fichier
Si vous fermez un fichier à partir duquel une source de duplication a été
sauvegardée, la sauvegarde contenue dans la palette Clone source est
automatiquement supprimée.

Pour réutiliser une source de duplication, cliquez dans la palette Clone source
sur l’icône d’une sauvegarde. Les paramètres de la source de clonage sont affichés.
Vous pouvez les modifier directement dans la palette Clone source.

Recommencez la même procédure pour les autres sources de clonage.

c D’une image à une autre


Vous pouvez effectuer ces retouches entre deux images et ainsi cloner des éléments
d’une image vers une autre.

Ouvrez les deux images.

Pour faciliter la retouche, placez les images côte


à côte en cliquant dans le menu Réorganiser les
fenêtres sur le bouton 2 vignettes horizontales ou
2 vignettes verticales selon la composition des
images.

Zoom
Vous pouvez modifier le facteur du zoom dans chaque
fenêtre, indépendamment l’un de l’autre.

Dans la palette d’outils, sélectionnez l’outil


Tampon de duplication ou appuyez sur la touche [S].

Modifiez les options dans la barre d’options.

Appuyez sur la touche [Alt], maintenez−la enfoncée et cliquez dans la première


image pour définir le point d’échantillonnage.

80
UTILISER LE POINT DE FUITE Chapitre 4

Cliquez dans la deuxième image pour commencer le clonage. La zone source est
repérée par une croix dans la première image durant la retouche.

Recommencez la même procédure pour les autres retouches.

UTILISER LE POINT DE FUITE


L’une des grandes difficultés dans la retouche consiste à respecter les perspectives
de l’image. En effet, plus la retouche est loin dans le paysage, plus l’outil doit être
petit. L’outil Point de fuite permet de retoucher une image tout en respectant la
perspective.

Ouvrez l’image à corriger.


Effectuez éventuellement une sélection pour
limiter la retouche.

Vous pouvez aussi créer un nouveau calque


pour ne pas modifier l’image originale.

Cliquez dans le menu Filtre sur Point de fuite


ou appuyez sur les touches [Ctrl]+[Alt]+[V].

Dans la boîte de dialogue Point de fuite, vous devez créer une


grille représentant la perspective de l’image. L’outil Création de plan
est sélectionné par défaut dans la palette d’outils. Si ce n’est pas le
cas, sélectionnez−le ou appuyez sur la touche [C].

81
RETOUCHER une image

À l’aide de cet outil, définissez les quatre angles de la zone représentant la


perspective de l’image. Une zone rectangulaire est préférable pour cette opération.

Automatiquement, un quadrillage est dessiné représentant la partie plane de la


sélection. Vous pouvez ajuster la zone à l’aide des poignées blanches aux angles du
rectangle et au milieu des bords. Le quadrillage peut sortir de la zone de l’image.

Vous pouvez ajuster la grille en modifiant la valeur dans


le champ Grille ou en cliquant sur la flèche à droite de ce
champ, puis en déplaçant la réglette.

Maintenant que la grille et le plan de perspective sont en place, vous pouvez


utiliser les outils de la boîte de dialogue Point de fuite pour retoucher l’image.

82
UTILISER LE POINT DE FUITE Chapitre 4

L’outil Rectangle de sélection permet de définir une zone que vous pourrez
déplacer par la suite. Vous pouvez ainsi dupliquer rapidement une grande zone.
Tracez un rectangle.

Retouches en perspective
Dans la boîte de dialogue Point de fuite, les retouches se font dans la perspective
que vous avez définie avec l’outil Création de plan. Donc, lorsque vous tracez un
rectangle avec l’outil Rectangle de sélection, celui ci ne prendra pas la forme d’un
rectangle, mais d’un trapèze.

Pour dupliquer la zone sélectionnée, appuyez sur la touche [Alt], maintenez−la


enfoncée et déplacez la sélection.

Relâchez le bouton de la souris pour finir la duplication de la zone.

83
RETOUCHER une image

La copie est réalisée dans le respect de la perspective. En d’autres termes, en


fonction de l’éloignement de la zone de destination, la copie est agrandie ou
réduite.

Vous pouvez également utiliser l’outil Tampon, qui fonctionne comme l’outil
Tampon classique. Là aussi, la duplication est réalisée dans le respect de la
perspective de l’image.

L’outil Pinceau permet de peindre en fonction de la perspective.

Les outils
Les outils que vous pouvez utiliser dans la fenêtre de perspective disposent des
mêmes options que les outils classiques. Ces options sont accessibles en haut de la
boîte de dialogue Point de fuite.

Vous disposez aussi d’autres outils dans la boîte de dialogue Point de fuite.
L’outil Pipette permet de prélever une couleur.
– L’outil Mesure permet d’afficher une distance et un angle en fonction de la
perspective.
– L’outil Main permet de déplacer l’image lorsque celle−ci est plus
grande que la fenêtre.
– L’outil Zoom permet d’agrandir ou de réduire l’affichage de l’image.

Après avoir effectué vos retouches, cliquez sur OK pour valider.

TRANSFORMER UNE IMAGE EN NOIR ET BLANC


Pour des raisons esthétiques ou de prise de vue, vous préférez transformer une
image en noir et blanc, ou plutôt en niveaux de gris. Vous disposez pour cela de
deux méthodes : l’une rapide et non paramétrable, l’autre plus complexe, mais
entièrement paramétrable.

c Via la fonction Niveaux de gris


Ouvrez l’image à modifier.
Cliquez dans le menu Image sur
Mode, puis sur Niveaux de gris.

84
TRANSFORMER UNE IMAGE EN NOIR ET BLANC Chapitre 4

Une boîte de dialogue vous demande de


confirmer la suppression des informations
colorimétriques de l’image. Validez en cliquant sur le
bouton Supprimer.

Message
Cette boîte de dialogue de confirmation vous indique le chemin pour contrôler le
passage en noir et blanc. Cette méthode est expliquée ci après.

L’image passe en niveaux de


gris.

c Via la fonction Noir et Blanc


Ouvrez l’image à modifier.
Cliquez dans le menu Image
sur Réglages, puis sur Noir et
blanc. Vous pouvez aussi appuyer
sur les touches
[Ctrl]+[Alt]+[Maj]+[B].

85
RETOUCHER une image

La boîte de dialogue Noir et blanc vous permet


de paramétrer les options du passage en niveaux de
gris. Cochez la case Aperçu pour voir les
modifications en temps réel.

Les différentes réglettes vous permettent de


modifier le traitement de la couleur
correspondante. Lorsque vous les déplacez vers la
gauche, la couleur correspondante se transforme
en gris foncé. Si vous les déplacez vers la droite,
la couleur correspondante se transforme en gris
clair.

Vous pouvez appliquer une couleur uniforme


à l’image et contrôler la modification des
couleurs, en cochant la case Coloris et en définissant la couleur avec les réglettes
Teinte et Saturation.

Vous pouvez aussi choisir cette couleur en


cliquant dans le carré de couleur de la zone
Coloris.

La liste
déroulante
Paramètre prédéfini
vous propose une
liste de paramètres
déjà établis. Cliquez
sur l’un d’eux pour
l’appliquer à
l’image.

Après avoir
effectué vos choix,
cliquez sur OK.
L’image est convertie en niveaux de gris.

86
EXPLOITER LES OUTILS DE RETOUCHE Chapitre 4

EXPLOITER LES OUTILS DE RETOUCHE


La barre d’outils de Photoshop dispose également d’outils de retouche. Ces derniers
permettent, pour la plupart, de peindre les retouches, c’est−à−dire qu’ils s’utilisent
comme un pinceau, mais en appliquant une correction et non une couleur.

Leur rayon d’action est large : luminosité, netteté, nettoyage, etc. Vous pouvez
appliquer ces corrections par petites touches précises ou sur une grande surface en
une fois.

c L’outil Correcteur localisé


L’outil Correcteur localisé a pour principale vocation de faire disparaître les petites
imperfections de l’image. Il utilise les pixels adjacents à la zone à corriger pour
effacer l’imperfection, en reproduisant la texture, la luminosité et l’ombrage des
pixels. Il est tout de même préférable d’employer cet outil sur des zones contenant
peu de détails et plutôt des aplats.
Ouvrez l’image à corriger.

Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil Correcteur


localisé.
Dans la barre d’options, définissez la forme et la
taille de l’outil dans la liste déroulante Forme.

Vous pouvez choisir un mode de fusion dans la


liste déroulante Mode. L’option Remplacer permet de conserver
le bruit, le grain et la texture sur le contour de la forme lorsque
celle−ci possède des contours flous.
Dans la zone Type,
sélectionnez l’option Similarité des
couleurs ou l’option Créer une
texture. L’option Contenu pris en compte est détaillée à la fin de ce chapitre. La
première utilise les pixels entourant la forme comme source pour le remplacement

87
RETOUCHER une image

des pixels. Si la correction n’est pas satisfaisante, employez la deuxième option, qui
utilise les pixels compris dans la forme pour créer une nouvelle matière et
remplacer les pixels.
Par défaut, l’outil Correcteur localisé utilise seulement
le calque actif pour effectuer les modifications. Si l’image
contient plusieurs calques et que la source des modifications
doive être prélevée sur tous les calques, cochez la case Échantillonner tous les
calques.

Maintenant que l’outil est paramétré, vous pouvez l’utiliser.


Cliquez dans l’image sur la zone
à corriger.

La correction est immédiatement


appliquée.

Vous pouvez parfaire la


correction en cliquant une
seconde fois dans la même zone.

c L’outil Correcteur
L’outil Correcteur fonctionne pratiquement sur le même principe que l’outil
Correcteur localisé : il remplace des pixels tout en conservant la texture, la
luminosité et l’ombrage des pixels de remplacement. La différence est qu’avec le
Correcteur, vous devez choisir manuellement une source de remplacement ou un
motif.

Ouvrez l’image à corriger.

88
EXPLOITER LES OUTILS DE RETOUCHE Chapitre 4

Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil


Correcteur : cliquez sur l’outil Correcteur localisé,
maintenez le bouton de la souris enfoncé, puis
cliquez dans le menu contextuel sur Correcteur.

Dans la barre d’options, définissez la forme


et la taille de l’outil dans la liste déroulante
Forme.

Vous pouvez choisir un mode de fusion


dans la liste déroulante Mode. L’option Remplacer permet de
conserver le bruit, le grain et la texture sur le contour de la
forme lorsque celle−ci présente des contours flous.

Dans la zone Source,


sélectionnez la source des pixels de
remplacement. Choisissez l’option
Échantillon pour utiliser des pixels
de l’image, ou l’option Motif pour
utiliser un motif. Si vous choisissez
l’option Motif, définissez le motif à
utiliser dans la liste déroulante
Motif.

Décochez la case Aligné pour que la source des pixels de


remplacement soit toujours la même à chaque fois que vous relâchez le
bouton de la souris.
Dans la liste déroulante Échantil., sélectionnez la façon
dont l’outil agit avec les calques. L’option Calque actif
utilise seulement le calque sélectionné. L’option Actif et
inférieurs permet d’utiliser le calque sélectionné et les
calques situés en dessous dans la palette Calques. L’option
Tous les calques permet d’utiliser tous les calques de l’image.

89
RETOUCHER une image

Si vous avez choisi l’option


Échantillon, vous devez
déterminer la source des pixels
de remplacement. Appuyez sur la
touche [Alt] et maintenez−la
enfoncée. Le pointeur se
transforme en cible. Cliquez dans
l’image pour définir la source.

Cliquez sur la zone à corriger.


Lorsque vous cliquez, la zone
source est représentée par une
croix.

La correction est appliquée.

c L’outil Gomme
La gomme est forcément associée au dessin. L’outil Gomme de Photoshop remplace
les pixels sélectionnés par la couleur d’arrière−plan, lorsque l’image n’a pas de
calque, et par de la transparence lorsque la gomme est appliquée sur un calque.

Ouvrez l’image de votre choix.


Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil
Gomme ou appuyez sur la touche [E].

Dans la barre d’outils, cliquez dans le carré de couleur d’arrière−plan


pour définir la couleur.

90
EXPLOITER LES OUTILS DE RETOUCHE Chapitre 4

Dans la boîte de
dialogue Sélecteur de
couleurs, définissez la
couleur et cliquez sur OK.

Cliquez dans l’image


et passez la Gomme sur les zones à
effacer.

Par défaut, la Gomme a une forme carrée. Cela n’est pas forcément pratique pour
certaines retouches. Vous pouvez changer sa forme.
Après avoir choisi l’outil Gomme dans la barre d’outils,
sélectionnez dans la liste déroulante Forme, sise dans la barre
d’options, la forme de la gomme de votre choix. Avec l’option Crayon,
la gomme a une forme avec des bords nets. Avec l’option Forme, la
gomme a une forme avec des bords flous.

Avec les options Forme et Crayon, vous devez


choisir la forme de la gomme dans la liste déroulante
Forme, et les paramètres de cette forme.

Sélectionnez le pourcentage de transparence dans


la zone Opacité ainsi que le flux dans la zone Flux.

Passez la Gomme sur les zones à effacer.

91
RETOUCHER une image

c L’outil Gomme d’arrière−plan


L’outil Gomme d’arrière−plan permet d’effacer une partie de l’image en suivant
un contour et en conservant l’autre zone du contour. Elle est très efficace sur les
zones à fort contraste.

Ouvrez l’image de votre choix.


Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil Gomme
d’arrière−plan : cliquez sur l’outil Gomme,
maintenez le bouton de la souris enfoncé, puis cliquez
dans le menu contextuel sur Gomme d’arrière−plan.
Sélectionnez dans la liste déroulante Forme, sise
dans la barre d’options, la forme de gomme de
votre choix.

Définissez la façon dont l’outil sélectionne les


pixels à remplacer. L’option Continu définit la couleur des pixels à
mesure que vous déplacez la souris. L’option Une fois définit la couleur
lors du premier clic. L’option Nuance de fond utilise la couleur d’arrière−plan de la
barre d’outils comme couleur de sélection.
Dans la liste déroulante Limites, vous devez définir les limites
de l’effacement de la Gomme d’arrière−plan. L’option
Discontiguës efface la couleur définie dès que l’outil est dessus.
L’option Contiguës efface les zones de la couleur définie
connectées entre elles. L’option Aux contours est identique à
l’option Contiguës mais conserve la netteté des contours de la forme.
Dans la zone Tolérance, entrez une valeur en
pourcentage entre 1 et 100. Pour limiter l’effacement de
zones aux couleurs similaires, entrez une valeur faible. Au
contraire, entrez une valeur élevée pour augmenter la
gamme de couleurs utilisée pour l’effacement.

92
EXPLOITER LES OUTILS DE RETOUCHE Chapitre 4

Cochez la case Protéger couleur 1er plan pour que les zones
ayant la même couleur que celle définie en premier plan dans
la barre d’outils ne soient pas effacées.

L’outil Gomme d’arrière−plan est paramétré.


Cliquez sur la zone à
effacer et faites glisser le
pointeur le long du contour.
Vous pouvez aussi procéder
en cliquant plusieurs fois de
suite.

c L’outil Gomme magique


L’outil Gomme magique permet d’effacer en une opération tous les pixels d’une
même couleur. Il fonctionne comme l’outil Baguette magique mais, au lieu de
sélectionner des zones de l’image, il les supprime.

Ouvrez l’image de votre choix.


Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil
Gomme magique : cliquez sur l’outil Gomme,
maintenez le bouton de la souris enfoncé, puis
cliquez dans le menu contextuel sur Gomme
magique.
Dans la barre d’options, entrez une valeur entre 0 et 255 dans le
champ Tolérance pour définir la gamme de couleurs utilisée dans
l’effacement. Une valeur faible limite la gamme de couleurs ; une
valeur élevée autorise une plus grande gamme de couleurs.
Cochez la case Lissage pour que les contours de la zone effacée soient
lisses.
Cochez la case Contigu pour que seuls les pixels adjacents à celui sur
lequel vous avez cliqué soient effacés. Sinon, tous les pixels de l’image
correspondant à cette couleur sont supprimés même s’ils ne touchent pas
la zone sur laquelle vous avez cliqué.

93
RETOUCHER une image

Cochez la case Échantillonner tous les calques pour que


la sélection se fasse en utilisant tous les calques de l’image.
Si elle n’est pas cochée, seul le calque sélectionné dans la
palette Calques est utilisé.
Modifiez l’intensité de l’effacement en changeant la valeur
du champ Opacité. Une valeur de 100 rend la zone effacée
complètement transparente.

L’outil Gomme magique est paramétré.

Cliquez dans l’image sur un pixel de la zone à effacer. La suppression des pixels
est immédiate.

Calque
Si l’image n’a qu’un calque Arrière plan, celui ci est automatiquement transformé
en calque.

94
EXPLOITER LES OUTILS DE RETOUCHE Chapitre 4

c L’outil Goutte d’eau


Pour des raisons esthétiques, vous pouvez réduire la précision des détails ou flouter
une zone d’une image avec l’outil Goutte d’eau. Cet outil s’utilise comme un
pinceau ; plus vous le passez sur une zone, plus elle devient floue.

Ouvrez l’image de votre choix.


Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil Goutte
d’eau.

Dans la barre d’options, définissez la


forme et la taille de l’outil dans la liste
déroulante Forme.

Vous pouvez choisir un mode de fusion


dans la liste déroulante Mode.

Définissez l’intensité de l’outil dans le champ Intensité.


Une intensité forte rend la zone rapidement floue, tandis
qu’une intensité faible la rend légèrement floue.
Cochez la case Échantillonner tous les calques pour que
la correction se fasse en utilisant tous les calques de
l’image. Si elle n’est pas cochée, seul le calque sélectionné
dans la palette Calques est utilisé.

L’outil Goutte d’eau est paramétré.

95
RETOUCHER une image

Cliquez sur la zone à flouter et faites glisser le pointeur. Vous pouvez aussi
procéder en cliquant plusieurs fois de suite.

c L’outil Netteté
À l’inverse de l’outil Goutte d’eau, l’outil Netteté augmente les détails d’une
image en les affinant. Il permet de rendre certaines zones nettes. Mais si l’image est
complètement floue, il n’est pas possible d’en améliorer la netteté.

Ouvrez l’image de votre choix.


Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil Netteté :
cliquez sur l’outil Goutte d’eau, maintenez le bouton de la
souris enfoncé, puis cliquez dans le menu contextuel sur
l’outil Netteté.
Dans la barre d’options, définissez la forme et
la taille de l’outil dans la liste déroulante Forme.

96
EXPLOITER LES OUTILS DE RETOUCHE Chapitre 4

Vous pouvez choisir un mode de fusion dans la liste


déroulante Mode.

Définissez l’intensité de l’outil dans le champ Intensité.


Une intensité forte rend la zone nette rapidement, tandis
qu’une intensité faible affine légèrement les détails.

Cochez la case Échantillonner tous les calques pour que la


correction se fasse en utilisant tous les calques de l’image. Si
elle n’est pas cochée, seul le calque sélectionné dans la
palette Calques est utilisé.

L’outil Netteté est paramétré.

Cliquez sur la zone à rendre plus


nette et faites glisser le pointeur.
Vous pouvez aussi procéder en
cliquant plusieurs fois de suite.

c L’outil Doigt
L’outil Doigt permet d’étaler les couleurs de l’image comme si vous passiez le doigt
sur une peinture qui n’est pas encore sèche.

Ouvrez l’image de votre choix.


Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil Doigt :
cliquez sur l’outil Goutte d’eau, maintenez le bouton de
la souris enfoncé, puis cliquez dans le menu contextuel
sur l’outil Doigt.

97
RETOUCHER une image

Dans la barre d’options, définissez la forme et


la taille de l’outil dans la liste déroulante Forme.

Vous pouvez choisir un mode de fusion dans la


liste déroulante Mode.

Définissez l’intensité de l’outil dans le champ Intensité. Avec


une intensité forte, le déplacement de couleur est plus prononcé.
Avec une intensité faible, le déplacement est léger.
Cochez la case Échantillonner tous les calques pour que la
correction se fasse en utilisant tous les calques de l’image. Si elle
n’est pas cochée, seul le calque sélectionné dans la palette Calques est utilisé.
Cochez la case Peinture au doigt pour appliquer au début du
déplacement la couleur sélectionnée en premier plan dans la barre
d’outils, comme s’il y avait déjà de la couleur au bout du doigt.

L’outil Doigt est paramétré.


Cliquez dans
l’image,
maintenez le
bouton de la
souris enfoncé et
déplacez le
pointeur pour
déplacer la
couleur.
Relâchez le
bouton de la
souris.

98
EXPLOITER LES OUTILS DE RETOUCHE Chapitre 4

c L’outil Densité −
Les outils Contraste et Luminosité appliquent les modifications sur l’image entière
ou obligent à effectuer une sélection auparavant. L’outil Densité − s’applique
directement sur les portions d’image à éclaircir.

Ouvrez l’image à corriger.

Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil Densité − ou


appuyez sur la touche [O].

Dans la barre d’options, définissez la forme et la taille


de l’outil dans la liste déroulante Forme.
Dans la liste déroulante Gamme, sélectionnez les tons qui
doivent être éclaircis.

Réglez l’exposition de l’outil Densité − dans le champ


Exposition en entrant une valeur en pourcentage entre 1
et 100. Une valeur faible éclaircit légèrement la zone, une
valeur forte l’éclaircit vivement.
Cliquez sur le bouton Aérographe pour utiliser l’outil Densité − comme
un aérographe : plus longtemps vous maintenez le bouton de la souris
enfoncé, plus l’outil est appliqué, donc plus la zone est éclaircie.
Cochez la case Protéger les tons afin de préserver les valeurs
hautes des tons foncés et des tons clairs.

L’outil Densité − est paramétré.

Cliquez sur la zone à éclaircir, maintenez le bouton de la souris enfoncé et


faites glisser le pointeur. Vous pouvez aussi procéder en cliquant plusieurs fois de
suite.

c L’outil Densité +
L’outil Densité + est l’exact opposé de l’outil Densité −. Il permet d’assombrir
certaines zones de l’image en dessinant dessus.

Ouvrez l’image à corriger.

Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil Densité + :


cliquez sur l’outil Densité −, maintenez le bouton de la
souris enfoncé, puis cliquez dans le menu contextuel sur l’outil Densité +.
99
RETOUCHER une image

Dans la barre d’options, définissez la forme et la taille de l’outil dans la liste


déroulante Forme.
Dans la liste déroulante Gamme, sélectionnez les tons qui
doivent être assombris.

Réglez l’exposition de l’outil Densité + dans le champ


Exposition en entrant une valeur en pourcentage entre 1
et 100. Une valeur faible assombrit légèrement la zone, une
valeur forte l’assombrit fortement.
Cliquez sur le bouton Aérographe pour utiliser l’outil Densité + comme
un aérographe : plus longtemps vous maintenez le bouton de la souris
enfoncé, plus l’outil est appliqué, donc plus la zone est assombrie.
Cochez la case Protéger les tons afin de préserver les valeurs
hautes des tons foncés et des tons clairs.

L’outil Densité + est paramétré.


Cliquez sur la zone à
éclaircir, maintenez le
bouton de la souris
enfoncé et faites glisser le
pointeur. Vous pouvez
aussi procéder en
cliquant plusieurs fois de
suite.

c L’outil Éponge
L’outil Saturation, disponible dans le menu Image/Réglages, s’applique à toute
l’image ou à une sélection effectuée au préalable. Avec l’outil Éponge, vous pouvez
modifier la saturation de certaines zones de l’image sans effectuer de sélection.

Ouvrez l’image à corriger.


Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil Éponge :
cliquez sur l’outil Densité −, maintenez le bouton de la
souris enfoncé, puis cliquez dans le menu contextuel sur
l’outil Éponge.

100
UTILISER LA FONCTION CONTENUPRIS EN COMPTE Chapitre 4

Dans la barre d’options, définissez la forme et la taille de l’outil dans la liste


déroulante Forme.
Dans la liste Mode, sélectionnez le mode de fonctionnement
de l’outil. L’option Saturation augmente le niveau des couleurs.
L’option Désaturation enlève les couleurs.

Indiquez, dans le champ Flux, la valeur en pourcentage du


flux de l’outil.

Cliquez sur le bouton Aérographe pour utiliser l’outil Éponge


comme un aérographe : plus longtemps vous maintenez le bouton de la
souris enfoncé, plus l’outil est appliqué, donc plus la zone est saturée ou
désaturée.

Cochez la case Vibrance pour préserver les zones aux couleurs complètement
saturées ou désaturées.

L’outil Éponge est paramétré.

Cliquez sur la zone à saturer ou


à désaturer, maintenez le bouton
de la souris enfoncé et faites glisser
le pointeur. Vous pouvez aussi
procéder en cliquant plusieurs fois
de suite.

Désaturation
Si vous désaturez complètement une zone de l’image, elle est transformée en
niveaux de gris.

UTILISER LA FONCTION CONTENU


PRIS EN COMPTE
Pour la retouche d’images, Photoshop CS5 propose une nouvelle fonction de
suppression et de correction, sensible à l’environnement de la zone retouchée. Il y
a deux méthodes d’utilisation : soit vous remplissez la zone à retoucher, soit vous
appliquez conjointement l’outil Correcteur localisé.

101
RETOUCHER une image

c Avec le remplissage
Le remplissage d’une zone permet de modifier rapidement une grande partie d’une
image. Avec l’option Contenu pris en compte, cela permet de remplir une sélection
en tenant compte de l’environnement de la zone sélectionnée et, au final, de faire
disparaître un ou plusieurs objets.

Ouvrez une image.

Sélectionnez une zone


avec l’outil de sélection de
votre choix : Lasso,
Rectangle, Plage de
couleurs, etc.

Cliquez dans le menu


Édition sur Remplissage
ou appuyez sur les
touches [Maj]+[F5].

Dans la boîte de
dialogue Remplissage, sélectionnez Contenu pris en
compte dans la liste déroulante Avec. Vous pouvez
changer les paramètres de la zone Fusion pour
modifier le fonctionnement du remplissage. Cliquez
sur OK pour valider.

Photoshop remplit le
contenu de la zone
sélectionnée en prenant
en compte les éléments
environnants. Selon la
complexité de l’image et
de l’environnement, le
remplissage peut être plus
ou moins long et le
résultat plus ou moins
réussi.

102
UTILISER LA FONCTION CONTENUPRIS EN COMPTE Chapitre 4

Vous pouvez utiliser cette fonction plusieurs fois de suite pour améliorer le
rendu final.

c Avec l’outil Correcteur localisé


L’utilisation de cet outil avec l’option Contenu pris en compte est très efficace pour
des petites corrections ou des retouches ponctuelles.

Ouvrez une image.

Sélectionnez l’outil Correcteur localisé dans la barre d’outils ou appuyez sur la


touche [J]. Dans la barre d’options de l’outil, sélectionnez l’option Contenu pris en
compte. Comme lors de l’utilisation classique de l’outil Correcteur localisé, vous
pouvez modifier ses paramètres comme vu précédemment.

Avec l’outil Correcteur localisé, cliquez sur la zone à corriger. Ou bien


maintenez le bouton de la souris enfoncé, déplacez le curseur sur la zone si celle−ci
est importante, puis relâchez le bouton de la souris.

Photoshop retouche la zone en tenant compte de l’environnement.

Si le résultat n’est pas parfait, vous pouvez appliquer de nouveau l’outil


Correcteur localisé avec l’option Contenu pris en compte.

103
RETOUCHER une image

CORRIGER LA DÉFORMATION DE L’OBJECTIF


Quel que soit l’objectif utilisé, les photos obtenues avec les appareils photo
numériques subissent parfois des déformations tant sur la géométrie de l’image
que sur les couleurs. Photoshop CS5 propose un outil dédié à la correction de ces
défauts.

Ouvrez l’image à corriger.

Dans le menu Filtre, cliquez sur Correction de


l’objectif ou appuyez sur les touches [Ctrl]+[Maj]+[R].

Deux possibilités s’offrent à vous pour la correction de l’image. Soit les


métadonnées enregistrées dans le fichier permettent la détection de l’appareil et de
l’objectif utilisés, soit la détection ne fonctionne pas.

c Par une correction automatique


Dans la boîte de
dialogue Correction de
l’objectif, les
métadonnées sont
affichées en bas à gauche,
et Photoshop les détecte
automatiquement pour
sélectionner l’appareil et
l’objectif dans la partie
droite de la boîte de
dialogue.

Vous pouvez tout de même


choisir manuellement ces
informations dans les listes
déroulantes Marque de l’appareil photo, Modèle d’appareil photo et Modèle
d’objectif.

Les cases Déformation géométrique, Aberration chromatique, Vignette et Mise à


l’échelle automatique vous permettent de choisir les corrections à appliquer en
fonction des défauts de l’image.

Cliquez sur OK pour valider la correction automatique.

104
CORRIGER LA DÉFORMATION DE L’OBJECTIF Chapitre 4

c Par une correction manuelle


Si votre appareil et/ou objectif ne sont pas reconnus par Photoshop, vous devez
effectuer manuellement les éventuelles corrections. Mais, avant cela, vous pouvez
tenter une recherche en ligne afin d’interroger un serveur de données Adobe
concernant les appareils et les objectifs qui devraient être mis à jour régulièrement
par Adobe.

Dans la boîte de dialogue Correction de l’objectif, cliquez sur le bouton


Recherche en ligne de l’onglet Correction automatique.

Si de nouvelles informations sont trouvées, elles sont automatiquement


importées et l’image est mise à jour. Sinon, la mention Aucun profil en ligne trouvé
est indiquée et vous devez faire les corrections manuellement.
Cliquez sur l’onglet Personnalisé. Vous disposez
sous cet onglet de tous les outils pour corriger les
défauts de l’objectif.
– La zone Déformation géométrique permet de
corriger les défauts du même nom.
– La zone Aberration chromatique permet de
corriger les défauts de couleurs dans les
franges.
– La zone Vignette permet de rattraper le
vignettage de l’objectif, surtout pour les
grands−angles.
– La zone Transformation permet de modifier
horizontalement et verticalement la
perspective de l’image, mais aussi
d’appliquer une rotation et une modification de l’échelle.
Pour vous aider dans vos corrections,
cochez la case Aperçu pour avoir une
prévisualisation en temps réel, ainsi que
la case Afficher la grille pour afficher une grille sur l’image. Vous pouvez modifier la
taille et la couleur de la grille via les zones Taille et Couleur.

Cliquez sur OK pour valider vos corrections.

105
Chapitre 5

MODIFIER une image


La modification d’une image dépasse la simple retouche. On cherche le plus
souvent à ajouter des éléments. Ces modifications sont réalisables à l’aide de
plusieurs outils, dont les filtres et les outils de dessin. L’image entière, un calque ou
une sélection peuvent être concernés par les modifications, mais vous devez le
décider avant de procéder aux changements.

METTRE À L’ÉCHELLE EN FONCTION


DU CONTENU
La mise à l’échelle standard, en modifiant la taille de l’image, déforme
uniformément tous ses éléments. Cela nuit forcément à l’esthétique générale. La
fonction Échelle basée sur le contenu préserve au maximum les éléments
importants d’une image tout en réduisant la résolution des éléments jugés moins
importants.

Ouvrez l’image à modifier.

Si l’image est sur un seul


calque, cliquez dans le menu
Calques sur Nouveau, puis
sur Calque d’après
l’arrière−plan.
Si l’image dispose de plusieurs
calques, cliquez dans la palette Calques sur le calque à mettre à l’échelle.

Cliquez dans le menu Édition sur Échelle basée sur le contenu.

L’image est entourée de huit poignées. Cliquez sur l’une d’elles, maintenez le
bouton de la souris enfoncé, puis déplacez le pointeur pour procéder à la mise à
l’échelle.

Rendu optimal
Cet outil fonctionne mieux lorsque la mise à l’échelle ne se fait qu’horizontalement
ou verticalement, mais pas dans les deux sens en même temps.

106
METTRE À L’ÉCHELLE EN FONCTION DU CONTENU Chapitre 5

La mise à l’échelle de l’image s’opère en temps réel. Relâchez le bouton de la


souris.

Pour valider la mise à jour, double−cliquez dans l’image ou appuyez sur la


touche [Ä].

107
MODIFIER une image

APPLIQUER UN FILTRE
Les filtres constituent l’un des moyens les plus rapides et les plus spectaculaires de
modifier une image. Ils peuvent aussi se montrer très discrets et pourtant efficaces.

Par défaut, Photoshop en propose plusieurs dizaines. Ils sont regroupés par thèmes
dans le menu Filtre. D’autres sociétés proposent des filtres supplémentaires.

Ouvrez l’image à modifier.

Effectuez une sélection ou choisissez le calque à


modifier dans la palette Calques.

Cliquez dans le menu Filtre sur la catégorie de


filtres de votre choix, puis sur un filtre.

En fonction du filtre choisi, une boîte de


dialogue apparaît et vous permet d’ajuster les
réglages du filtre. La plupart des filtres disposent
d’une case Aperçu, qui permet une prévisualisation
de l’effet du filtre avant même de valider. Cochez
cette case.
Effectuez vos réglages et
validez en cliquant sur OK. Le filtre
est immédiatement appliqué.

Annulation
Vous pouvez annuler l’effet d’un
filtre en appuyant sur les touches
[Ctrl]+[Z] immédiatement après son
application.

108
UTILISER LA GALERIE DE FILTRES Chapitre 5

UTILISER LA GALERIE DE FILTRES


La galerie de filtres permet d’appliquer en même temps plusieurs filtres et de voir
rapidement les effets des filtres les uns par rapport aux autres.

Ouvrez l’image à modifier.


Effectuez une sélection ou choisissez le calque à
modifier dans la palette Calques.

Cliquez dans le menu Filtre sur Galerie de


filtres.

La boîte de dialogue
Galerie de filtres
s’affiche. Elle est
composée de trois
parties : à gauche
l’image, au centre
les filtres disponibles
et à droite les
options des filtres et
l’empilement des
filtres.

Vous pouvez
augmenter ou réduire le zoom dans la partie
gauche à l’aide des boutons plus (+) et moins (−).
Ou bien cliquez sur la valeur du zoom et faites
votre choix dans la liste de valeurs qui s’affiche.

109
MODIFIER une image

Si l’image est plus grande que la


fenêtre, vous pouvez la déplacer : cliquez
dessus, maintenez le bouton de la souris
enfoncé et déplacez l’image. Relâchez le
bouton de la souris.

Pour afficher les filtres d’un thème,


cliquez sur la flèche à gauche du nom de ce
thème. Les filtres sont affichés avec une vignette
représentant succinctement l’effet rendu par le
filtre.

Pour choisir un filtre, cliquez dessus.


Automatiquement, l’image est modifiée dans la
partie gauche et les options du filtre s’affichent
dans la partie droite.

110
UTILISER LA GALERIE DE FILTRES Chapitre 5

Si vous modifiez des paramètres du filtre dans la partie droite, l’image est mise
à jour à chaque fois. Les paramètres dépendent de chaque filtre. Modifiez−les pour
connaître leur fonction.

Avec la galerie de filtres, vous pouvez ajouter plusieurs filtres en même temps :
Dans la partie droite, cliquez sur le bouton Nouveau
calque d’effet.

Le filtre choisi auparavant est dupliqué. Pour le


modifier, sélectionnez un autre filtre dans la zone du
milieu.

Répétez la même opération pour ajouter d’autres filtres.

L’ordre des filtres dans la galerie de filtres est important. En fonction de leur
position, le rendu final varie.
Pour modifier la position d’un filtre, cliquez
dessus dans la partie droite, maintenez le
bouton de la souris enfoncé, puis déplacez−le
vers le haut ou vers le bas. Relâchez le bouton
de la souris.

111
MODIFIER une image

La prévisualisation de l’image est automatiquement mise à jour dans la partie


gauche.

Vous pouvez désactiver temporairement un filtre


en cliquant sur l’œil à gauche du nom du filtre.
L’effet du filtre est supprimé, et l’image mise à jour.
Même si le filtre est désactivé, vous pouvez modifier
ses paramètres.

Cliquez au même endroit pour activer de nouveau le filtre et mettre l’image à


jour.

Si un filtre ne vous convient plus,


supprimez−le : cliquez sur son nom, puis sur le
bouton Supprimer un calque d’effet. Le calque
d’effet peut être visible ou masqué lors de sa
suppression.
Le filtre et son effet sont supprimés, et l’image est
mise à jour.

Lorsque vous avez effectué vos choix, cliquez sur


OK pour valider. Selon le nombre de filtres et leur
complexité, le rendu final peut prendre du temps.

UTILISER LES FILTRES DYNAMIQUES


Les filtres dynamiques sont les mêmes filtres que ceux utilisés précédemment, mais
ils ont la particularité de pouvoir être modifiés même après leur application.
L’intérêt est grand, car l’application d’un filtre "classique" est, quant à elle,
définitive.

c Appliquer un filtre dynamique


Avant d’appliquer un filtre dynamique à un calque, vous devez convertir le calque
en objet dynamique.

Ouvrez l’image et affichez la palette Calques.

Dans la palette Calques, cliquez sur le calque à modifier.

112
UTILISER LES FILTRES DYNAMIQUES Chapitre 5

Arrière−plan et objet dynamique


Si l’image ne contient qu’un seul calque nommé Arrière plan, vous pouvez tout de
même le convertir en objet dynamique.

Dans le menu Filtre, cliquez sur Convertir


pour les filtres dynamiques.

Une boîte de dialogue vous demande


de confirmer la modification. Cliquez sur
OK pour continuer. Vous pouvez cocher la
case Ne plus afficher pour que ce message
n’apparaisse plus ultérieurement lors
d’une opération similaire.

L’icône du calque est modifiée dans la


palette Calques, indiquant qu’il a été transformé
en objet dynamique et qu’il est possible
maintenant d’ajouter des filtres dynamiques.

Maintenant que le calque est transformé, vous


pouvez lui ajouter des filtres dynamiques.

Vérifiez que le bon calque est sélectionné dans la palette Calques.

Cliquez dans le menu Filtre sur la catégorie de filtres de votre choix, puis sur le
filtre désiré. En fonction du filtre, la boîte de dialogue d’options de ce filtre ou la
boîte de dialogue Galerie de filtres s’affiche. Faites vos choix et validez.

La palette Calques affiche, pour le


calque choisi, deux nouveaux éléments
afin d’indiquer les filtres dynamiques :
un masque filtrant nommé Filtres
dynamiques et un calque pour le filtre
dynamique.

113
MODIFIER une image

Si vous ajoutez d’autres filtres, ils seront


affichés à cet endroit.

c Modifier un filtre dynamique


L’avantage des filtres dynamiques est qu’ils sont modifiables à volonté.

Pour modifier un filtre dynamique :


Double−cliquez sur son nom.

Après l’affichage d’un message, la boîte de


dialogue du filtre est de nouveau à l’écran.
Modifiez les paramètres du filtre et validez.

L’ordre des filtres dynamiques, comme des filtres "classiques", est important. En
fonction de leur position dans la palette Calques, l’effet ne sera pas le même. Vous
pouvez modifier la position des filtres dynamiques, sachant que celui du dessus est
appliqué à celui ou à ceux situés en dessous.

Cliquez sur le filtre dynamique dans la palette Calques.


Sans relâcher le bouton de la souris,
déplacez−le vers sa nouvelle position.
Relâchez le bouton de la souris.

114
UTILISER LES FILTRES DYNAMIQUES Chapitre 5

Vous pouvez désactiver temporairement un filtre dynamique ou le supprimer


définitivement.
Cliquez sur l’œil à gauche de son nom. Son effet
ne sera plus appliqué à l’image ni aux autres filtres
dynamiques placés en dessous.

Pour le supprimer définitivement, faites glisser


son calque vers le bouton Supprimer le calque de
la palette Calques. Le filtre et son effet sont
directement effacés.

Vous pouvez aussi cliquer du bouton


droit sur son nom. Cliquez ensuite,
dans le menu contextuel, sur
Supprimer le filtre dynamique.

c Valider un filtre dynamique


Un calque transformé en objet dynamique peut être retransformé en calque
classique. C’est utile si vous devez transmettre le fichier .psd à une personne
n’ayant pas une version de Photoshop supérieure à la CS3 ou pour économiser de
l’espace disque ou des ressources système.

Cliquez dans la palette Calques sur le calque contenant des filtres dynamiques.

115
MODIFIER une image

Cliquez dans le menu Calque sur Pixellisation, puis sur Objet dynamique. Les
filtres dynamiques sont appliqués définitivement au calque et le calque redevient
un calque "classique".

Vous pouvez annuler immédiatement cette pixellisation en appuyant sur


[Ctrl]+[Z].

UTILISER LES OUTILS DE DESSIN


Outre les filtres, Photoshop dispose d’outils de dessin plus classiques, comme l’outil
Pinceau ou l’outil Crayon. La différence entre les deux est que le premier applique
un trait aux contours adoucis tandis que le second applique un trait aux contours
nets.

Ouvrez l’image à retoucher.

Vous pouvez créer un calque dans la palette Calques afin de préserver l’image
originale et peindre uniquement sur le nouveau calque.
Sélectionnez l’outil Pinceau dans la
palette d’outils. Pour sélectionner l’outil
Crayon, cliquez sur l’outil Pinceau,
maintenez le bouton de la souris enfoncé
et, dans le menu contextuel qui apparaît,
cliquez sur l’outil Crayon.

116
UTILISER LES OUTILS DE DESSIN Chapitre 5

Appuyez sur les touches


[Alt]+[Maj], maintenez−les
enfoncées et cliquez du bouton
droit sur une zone de l’image. Le
nuancier s’affiche.

Toujours avec les touches et le


bouton droit de la souris enfoncés,
déplacez le curseur sur le dégradé
vertical pour choisir une couleur,
puis sur le carré de gauche pour
modifier la teinte de la couleur.
Relâchez tout pour valider la
sélection.

Dans la barre d’options,


sélectionnez la forme de l’outil dans la liste
Forme, son mode d’application dans la liste
Mode, son opacité dans le champ Opacité et
son flux.

Procédez par clics successifs pour


appliquer l’outil.

117
MODIFIER une image

Vous pouvez aussi maintenir le bouton de la souris enfoncé et faire glisser le


pointeur. Relâchez le bouton de la souris.

Pour contraindre l’outil à suivre une ligne droite, cliquez sur le point de départ,
appuyez sur la touche [Maj], maintenez−la enfoncée et cliquez sur le point
d’arrivée.

118
UTILISER LE POT DE PEINTURE Chapitre 5

UTILISER LE POT DE PEINTURE


L’outil Pot de peinture permet de remplir des zones dont les pixels ont une valeur
de couleur proche de celles des pixels sur lesquels vous cliquez.

Ouvrez l’image à retoucher.


Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil Pot de
peinture. S’il n’est pas visible, cliquez sur l’outil
Dégradé, maintenez le bouton de la souris enfoncé
puis, dans le menu contextuel qui apparaît, cliquez
sur l’outil Pot de peinture.

Appuyez sur les touches [Alt]+[Maj], maintenez−les enfoncées et cliquez du


bouton droit sur une zone de l’image. Le nuancier rapide s’affiche.
Toujours avec les touches et le
bouton droit de la souris enfoncés,
déplacez le curseur sur le dégradé
vertical pour choisir une couleur, puis
sur le carré de gauche pour modifier la
teinte de la couleur. Relâchez tout pour
valider la sélection.

Dans la barre d’options,


sélectionnez avec quoi la zone sera remplie.

Si vous avez choisi Motif, vous devez


définir le motif de remplissage dans la liste
Sélecteur de motif.

Sélectionnez le mode d’application


dans la liste Mode, ainsi que le niveau d’opacité
dans le champ Opacité.

119
MODIFIER une image

Choisissez une tolérance de remplissage dans le champ Tolérance.

La tolérance
Avec une tolérance faible, la valeur chromatique des pixels pris en compte est
proche de celle sur laquelle vous avez cliqué. Une tolérance plus élevée permet de
prendre en compte une gamme chromatique plus importante, et la zone de
remplissage est plus étendue.

Cochez la case Lissage pour que le contour du


remplissage soit lissé. Cochez la case Pixels
contigus pour que le remplissage se fasse
uniquement sur les pixels contigus à celui sur lequel vous avez cliqué. Autrement,
tous les pixels similaires de l’image (en tenant compte de la tolérance) seront
remplis. Cochez la case Tous les calques pour que les informations chromatiques du
pixel sur lequel vous avez cliqué s’appuient sur la fusion de tous les calques et que
le remplissage tienne compte des contours de tous les calques.

Cliquez dans l’image sur la zone à remplir. En fonction de vos paramètres, la


zone est remplie.

UTILISER LES DÉGRADÉS


L’outil Dégradé permet de créer un fondu entre deux couleurs, et de l’appliquer à
une sélection ou à un calque entier.

Ouvrez l’image à retoucher.

Vous pouvez créer un calque dans la palette Calques afin de préserver l’image
originale et peindre uniquement sur le nouveau calque.

Vous pouvez aussi définir une sélection pour restreindre l’application du


dégradé.
Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil
Dégradé. S’il n’est pas visible, cliquez sur l’outil Pot
de peinture, maintenez le bouton de la souris
enfoncé puis, dans le menu contextuel qui apparaît,
cliquez sur l’outil Dégradé.
Cliquez sur le carré de couleur de premier plan dans la palette d’outils
pour choisir la première couleur du dégradé.

120
UTILISER LES DÉGRADÉS Chapitre 5

Dans la boîte de
dialogue Sélecteur
de couleurs,
choisissez une
couleur soit à l’aide
du nuancier, soit en
entrant une valeur
dans les champs R, V
et B, qui
correspondent
respectivement aux
couleurs rouge, vert,
bleu. Cliquez sur OK
pour valider.
Recommencez la même procédure pour choisir la deuxième couleur
du dégradé, mais en cliquant sur le carré de couleur d’arrière−plan dans
la palette d’outils.
Vous retrouvez la boîte de dialogue
Sélecteur de couleurs. Cliquez dans la
barre d’options dans la liste déroulante
affichant un dégradé pour sélectionner le
dégradé de votre choix. Le premier proposé
reprend les couleurs choisies
précédemment. Le deuxième utilise la
couleur de premier plan et effectue un
dégradé vers le transparent. Les autres
dégradés proposés sont prédéfinis.

Dégradé avancé
Vous pouvez créer des dégradés avec de multiples couleurs et de la transparence
dans l’Éditeur de dégradé.

Cette opération est expliquée dans la fiche pratique Créer un dégradé avancé.

Sélectionnez, dans la barre d’options, le style de dégradé.


Vous avez le choix entre Dégradé linéaire, Dégradé radial,
Dégradé incliné, Dégradé réfléchi et Dégradé en losange.
Sélectionnez le mode d’application dans la
liste Mode, ainsi que le niveau d’opacité dans
le champ Opacité.

121
MODIFIER une image

Cochez la case Inverser pour inverser le sens du


dégradé. Cochez la case Simuler pour éliminer des
effets de bande pouvant apparaître dans un
dégradé. Cochez la case Transparence pour gérer la transparence des masques de
calque.

Pour tracer le dégradé,


cliquez dans l’image,
maintenez le bouton de la
souris enfoncé et tracez un
trait, puis relâchez le bouton
de la souris. La longueur du
trait représente la longueur
du dégradé.

Le dégradé est appliqué à


l’image selon les paramètres.

122
AJOUTER DES FORMES Chapitre 5

AJOUTER DES FORMES


Photoshop propose plusieurs outils qui permettent d’ajouter des formes. Ces
dernières présentent l’avantage de pouvoir être modifiées en partie sans perte de
qualité.

Ouvrez l’image de votre choix.


Dans la barre d’outils, sélectionnez un outil
dans le menu contextuel des outils de forme.

Dans la barre d’options, sélectionnez


l’option Forme de calque.

Les autres options


L’outil Forme personnalisée dispose de deux autres options : Tracé et Pixel de
remplissage. La première permet de créer un tracé vide, et la seconde une forme
modifiable, mais avec une perte de qualité. L’option Forme de calque est donc la
plus intéressante.

Sélectionnez la forme de l’outil. Vous avez le choix


entre Rectangle, Rectangle arrondi, Ellipse, Polygone,
Trait et Forme personnalisée.

Certaines formes disposent d’options particulières.


– Avec l’outil Rectangle arrondi, vous
pouvez déterminer le rayon de l’arrondi
des angles du rectangle. Entrez une valeur dans le champ Rayon avec pour
unité px pour une mesure en pixels, cm pour une mesure en centimètres et
mm pour une mesure en millimètres.
– Avec l’outil Polygone, vous pouvez déterminer le
nombre de côtés du polygone. Entrez une valeur
dans le champ Côtés.
– Avec l’outil Trait, vous pouvez définir l’épaisseur
du trait. Entrez une valeur dans le champ Épaisseur

123
MODIFIER une image

avec pour unité px pour une mesure en pixels, cm pour une mesure en
centimètres et mm pour une mesure en millimètres.
– Avec l’outil Forme personnalisée,
vous devez choisir une forme
personnalisée dans la liste Forme.

Vous pouvez
accéder à d’autres
formes en cliquant
sur la petite flèche de
la palette Forme.
Sélectionnez, dans la
liste, le thème des
formes que vous
voulez.

Un message vous
demande si vous voulez remplacer
ou ajouter les nouvelles formes
choisies. Cliquez sur OK pour les
remplacer ou cliquez sur le bouton
Ajouter pour ajouter les formes à
celles déjà présentes dans la
palette Forme.

124
AJOUTER DES FORMES Chapitre 5

Selon votre choix, les formes sont ajoutées


ou remplacées.

Pour tous les outils, vous devez choisir


une couleur. Cliquez dans le carré de la zone Couleur pour la définir.

Dans la boîte de dialogue


Sélecteur de couleurs,
définissez la couleur et cliquez
sur OK.

À la place de la couleur,
vous pouvez utiliser un style prédéfini qui
reprend des effets de style de calque.
Sélectionnez un style dans la liste
déroulante Style. Si vous sélectionnez un
style après avoir choisi une couleur, le style
remplace la couleur.

Vous pouvez accéder à d’autres styles en


cliquant sur la petite flèche de la palette
Style. Sélectionnez, dans la liste, le thème
des styles que vous voulez.
Un message vous demande si vous
voulez remplacer ou ajouter les nouveaux
styles choisis. Cliquez sur OK pour les
remplacer ou sur le bouton Ajouter pour
ajouter les styles à ceux déjà présents dans
la palette Style.

125
MODIFIER une image

Selon votre choix, les styles sont ajoutés ou remplacés.

L’outil Forme est paramétré.


Dessinez la forme sur l’image. Si
vous appuyez sur la touche [Maj], la
hauteur et la largeur de la forme sont
identiques.

La forme s’affiche et son calque


s’ajoute à la palette Calques.

Vous pouvez déplacer la forme


comme n’importe quel calque, et
modifier sa taille.

Sélectionnez l’outil Déplacement dans la barre d’outils.

Cliquez sur la forme, maintenez le bouton de la souris enfoncé et


déplacez la forme.

Déplacement de forme
Avant de déplacer la forme, n’oubliez pas de sélectionner son calque dans la palette
Calques. Sinon, vous pouvez déplacer un autre élément de l’image par erreur.

126
AJOUTER DES FORMES Chapitre 5

Avec l’outil Déplacement, vous pouvez également modifier la taille de la


forme. Cochez la case Options de transf. dans la barre d’options. Un cadre s’affiche
autour de la forme.

Cliquez sur une poignée et déplacez−la pour modifier la taille de la forme. Les
poignées dans les angles modifient en même temps la largeur et la hauteur. Si vous
appuyez sur la touche [Maj] en cliquant sur les poignées d’angle, le rapport entre la
largeur et la hauteur n’est pas modifié.

Pour valider les modifications de la forme, cliquez sur la coche de


validation.

Vous pouvez aussi modifier la couleur ou le style appliqué à la forme.


Sélectionnez, dans la barre d’outils, l’un des outils Forme ou
appuyez sur la touche [U].

Dans la barre d’options, cliquez sur le carré de la zone Couleur


pour modifier la couleur.

Vous retrouvez la boîte de dialogue Sélecteur de couleurs. Définissez la


couleur et cliquez sur OK.

Vous pouvez modifier le style dans la liste déroulante Style. Pour choisir une
couleur, vous devez supprimer le style appliqué en cliquant sur le carré blanc barré
de rouge dans la liste déroulante Style.

127
MODIFIER une image

Si vous avez appliqué un style à la forme, vous pouvez modifier les différents
paramètres manuellement.
Affichez la palette Calques en cliquant dans le menu
Fenêtre sur Calques. Vous pouvez aussi appuyer sur la
touche [F7].

Sélectionnez, dans la palette Calques, le


calque de la forme. Si les styles sont masqués,
cliquez sur la flèche à droite de la zone fx.

Double−cliquez sur le nom du style que vous


voulez modifier.

Dans la boîte de dialogue Style de calque, cochez la case Aperçu pour


visualiser les modifications avant validation. Modifiez les paramètres du style et
cliquez sur OK.

128
DÉFORMER UNE ZONE AVEC LA FONCTION DÉFORMATION DE LA MARIONNETTE Chapitre 5

Vous pouvez modifier la position du calque


dans la palette Calques comme pour n’importe
quel autre calque. Cliquez dessus dans la palette
Calques, maintenez le bouton de la souris
enfoncé, puis déplacez−le à l’endroit désiré.

DÉFORMER UNE ZONE AVEC LA FONCTION


DÉFORMATION DE LA MARIONNETTE
La fonction Déformation de la marionnette est héritée d’Adobe After Effect,
logiciel de création d’effets spéciaux pour la vidéo édité par Adobe. Elle permet de
placer des points de déformation sur un objet et de déplacer ces points pour
modifier le positionnement de l’objet. Seule obligation : l’objet doit être détouré
sur fond transparent.
Ouvrez une image contenant un objet détouré sur fond
transparent.

Sélectionnez le calque de cet objet dans la palette Calques.

Cliquez dans le menu Edition sur Déformation de la


marionnette. Automatiquement, un maillage est plaqué sur
l’objet, prenant en compte tous les contours.

La première étape est de placer les points de déformation.

129
MODIFIER une image

Le curseur est transformé en épingle. Cliquez sur l’objet aux endroits où vous
voulez placer les points de déformation. Ils sont représentés par des cercles jaunes.
L’idéal est de placer ces points sur des zones de mouvement, telles que des
articulations ou des mécanismes. Le point de déformation sélectionné affiche un
cercle noir dans le cercle jaune.

Pour supprimer un point de déformation, appuyez sur la touche [Alt],


maintenez−la enfoncée et cliquez sur le point de déformation à supprimer.

Avant de procéder à la déformation de l’objet, vous pouvez modifier le


comportement de la déformation via la barre d’options de l’outil. Ces paramètres
sont automatiquement établis en fonction de l’objet, mais vous pouvez les
changer. De grandes modifications peuvent donner un rendu étrange.
La liste Mode
permet de définir
l’élasticité de la
déformation. La liste Densité permet d’augmenter ou de réduire le nombre de
points constituant le maillage, sachant que plus il y a de points, meilleure sera la
déformation mais avec un temps de rendu nettement plus élevé. Le champ
Expansion permet de modifier la taille du maillage (plus ou moins resserré) par
rapport à l’objet. La case Afficher filet permet d’afficher ou de masquer le maillage.

Cliquez sur un point de déformation, maintenez le bouton de la souris enfoncé


puis déplacez−le. Relâchez le bouton de la souris. Photoshop met à jour
automatiquement l’image.
Vous pouvez croiser des éléments, ce qui peut
poser des problèmes de superposition. La
fonction Déformation de la marionnette
permet de gérer les éléments qui se
superposent en modifiant leur profondeur.

130
DÉFORMER UNE ZONE AVEC LA FONCTION DÉFORMATION DE LA MARIONNETTE Chapitre 5

Cliquez sur le point de déformation


dont la profondeur est à modifier. Dans la
barre d’options de l’outil, cliquez dans la
zone Prof. coin sur le bouton de gauche
pour déplacer vers l’avant le point de
déformation, et sur le bouton de droite
pour le déplacer vers l’arrière. Vous pouvez
cliquer plusieurs fois pour déplacer le point
de déformation plus en avant ou plus en
arrière.

Superposition
Lorsque des éléments se superposent, il est impératif que le détourage soit parfait,
sinon les contours des éléments laisseront des traces blanches.

Vous pouvez modifier l’orientation d’un point de déformation, qu’il ait été déplacé
ou non.
Cliquez sur le point de déformation de votre choix et,
dans la barre d’options de l’outil, sélectionnez dans la
liste déroulante Rot le type de rotation : Auto pour laisser
Photoshop définir l’angle de rotation, ou Fixed pour définir manuellement l’angle
de rotation. Saisissez ce dernier dans le champ à droite de la liste Rot puis appuyez
sur la touche [Ä].
Lorsque vous avez fini la modification de la déformation, cliquez
sur la coche dans la barre d’options de l’outil. Pour repartir de zéro,
cliquez sur le bouton avec une flèche courbée. Pour annuler la
modification, cliquez sur le bouton avec un rond barré ou appuyez sur la touche
[Echap].

Validation
La validation de la déformation ne vous permettra pas de revenir en arrière. Vous
pourrez annuler la déformation, mais vous devrez recommencer toute la procédure.
Il n’est pas possible d’enregistrer une déformation en cours de réalisation.

131
Chapitre 6

GÉRER le texte
Photoshop est également capable de gérer du texte de manière avancée. Le texte
est traité sous forme de calque, ce qui permet un placement et une gestion aisés,
comme avec d’autres calques.

CRÉER DU TEXTE
La première étape est la création du texte.

Ouvrez l’image de votre choix.


Sélectionnez l’outil Texte horizontal ou
Texte vertical dans la barre d’outils.

Orientation du texte
Par défaut, l’outil Texte permet de créer du texte horizontal, mais vous pouvez créer
du texte vertical. Cliquez sur l’outil Texte, maintenez le bouton de la souris enfoncé,
puis sélectionnez l’outil Texte vertical. Le reste de la procédure est identique pour le
texte horizontal ou vertical.

Sélectionnez, dans la barre d’options,


la police de caractères à utiliser, le style
ainsi que la taille de la police.

Sélectionnez l’alignement du texte.


Cliquez sur le carré de couleur pour choisir la couleur du texte.

Dans la boîte de dialogue Couleur du texte, utilisez le nuancier ou entrez les


valeurs de votre choix dans les champs R, V et B. Cliquez sur OK pour valider.

133
GÉRER le texte
Le coin des passionnés

Cliquez dans l’image à l’endroit où vous voulez ajouter du texte. Un


point s’affiche ainsi qu’une barre verticale vous indiquant le futur
emplacement du texte.

Saisissez le texte. Appuyez sur la touche [Ä] pour effectuer un retour à


la ligne. Cliquez sur la coche de validation pour finir.

134
CRÉER DU TEXTE Chapitre 6

Le texte est placé sur un nouveau calque


dans la palette Calques. Son nom reprend le
début du texte saisi.

Recommencez la même procédure pour


ajouter de nouveaux calques de texte. Vous
pouvez disposer les calques de texte dans la
palette Calques comme n’importe quel autre
calque.

Vous êtes libre de modifier le nom d’un calque de texte.

Sélectionnez, dans la palette Calques,


le calque de texte en question. Dans le
menu Calque, cliquez sur Propriétés du
calque.

Dans la boîte de dialogue


Propriétés du calque, entrez
le nom du calque dans le
champ Nom. Vous pouvez
choisir une couleur de calque
avec la liste déroulante
Couleur. Cliquez sur OK pour
valider.

Il existe une autre méthode :

Double−cliquez sur le texte du calque dans la palette Calques. Le texte est mis
en surbrillance et il est modifiable. Saisissez le nouveau nom.
Appuyez sur la touche [Ä] pour valider.

135
GÉRER le texte

MODIFIER DU TEXTE
Le texte que vous avez saisi n’est pas figé. Vous pouvez le modifier à
Le coin des passionnés

volonté.
Ouvrez l’image contenant le calque de texte à
modifier.

Affichez la palette Calques en cliquant dans le


menu Fenêtre sur Calques. Vous pouvez aussi
appuyer sur la touche [F7].

Dans la palette Calques, double−cliquez sur le


carré avec le symbole T du calque de texte. Le
texte est sélectionné entièrement.

Vous pouvez aussi sélectionner l’outil Texte horizontal ou Texte vertical,


puis cliquer sur le texte dans l’image. Le curseur de modification se place
dans le texte à l’endroit où vous avez cliqué.

Modifiez le texte et validez en cliquant sur la coche de validation.

136
DÉPLACER DU TEXTE Chapitre 6

DÉPLACER DU TEXTE
Un calque de texte peut être déplacé comme tous les calques. Vous pouvez ainsi
positionner parfaitement le texte sur l’image.

Ouvrez l’image contenant le calque de texte à déplacer.

Affichez la palette Calques en cliquant dans le menu Fenêtre sur Calques.


Dans la palette Calques, cliquez sur le
calque à déplacer.

Dans la palette d’outils, sélectionnez


l’outil Déplacement ou appuyez sur la touche [V].

Décochez la case Sélection automatique dans la barre


d’options.
Cliquez sur le
texte, maintenez
le bouton de la
souris enfoncé et
déplacez le texte.

Relâchez le
bouton de la
souris.

Vous pouvez aussi utiliser les touches fléchées de votre clavier pour déplacer le
calque pixel par pixel. Pour le déplacer par pas de 10 pixels, maintenez enfoncée
la touche [Ctrl] et utilisez les touches fléchées.

METTRE EN FORME DU TEXTE


Même si Photoshop est un éditeur d’images, il est capable d’éditer du texte et de le
mettre en forme.

Ouvrez l’image contenant le calque de texte à modifier.

137
GÉRER le texte

Affichez la palette Calques en cliquant dans le menu Fenêtre sur Calques.

Dans le menu Fenêtre, cliquez sur Caractère pour afficher la palette


Le coin des passionnés

Caractère.

Dans la palette d’outils, sélectionnez l’outil Texte horizontal ou Texte


vertical, puis cliquez dans le texte.

Sélectionnez le ou
les mots à mettre en
forme comme dans un
éditeur de texte.

Dans la palette
Caractère, sélectionnez la police de caractères
à utiliser ainsi que son style (gras,
italique…).

Dans la zone en dessous, vous


pouvez choisir respectivement de gauche
à droite, la taille, l’interligne, le crénage
et l’approche.

Crénage et approche
Le crénage est l’espace séparant certaines paires de lettres comme "To" ou
"Ta", qui peut être réduit lorsque la "grande lettre" peut se placer au dessus
de la "petite lettre". L’approche concerne l’espace entre toutes les lettres, qui
peut être réduit ou agrandi, quelles que soient les lettres. Ces réglages
permettent de réduire ou d’allonger l’espace occupé par du texte.

La zone suivante vous permet de


modifier la taille horizontale ou verticale
du texte en pourcentage, d’appliquer un
décalage vertical et de choisir la couleur du texte.

Les boutons vous permettent


d’appliquer des mises en forme
particulières, comme le faux gras, le faux
italique, les lettres en capitales, en petites capitales, en exposant, en
indice, le texte souligné ou barré.

138
CRÉER UN PARAGRAPHE Chapitre 6

Faux gras et faux italique


Certaines polices de caractères disposent de leur propre style gras et italique, mais
lorsque ce n’est pas le cas, vous pouvez forcer ces modes avec le faux gras et le faux
italique.

Vous pouvez aussi choisir la langue du texte


ainsi que le lissage du calque de texte. L’option
Sans n’applique pas de lissage, l’option Nette
rend le texte plus net, l’option Précise affiche le
texte plus précisément, l’option Forte rend le
texte plus marqué et l’option Légère lisse le texte.
Validez en cliquant sur la coche de validation.

Vous pouvez modifier l’orientation d’un texte déjà saisi.

Cliquez dans la palette Calques sur le calque de texte dont l’orientation est à
changer.
Cliquez sur
Modifier
l’orientation du
texte dans le
menu contextuel
de la palette Caractère.

L’orientation du texte est modifiée.

CRÉER UN PARAGRAPHE
Les outils Texte horizontal et Texte vertical créent par défaut une ligne de texte,
et vous êtes obligé de faire des retours à la ligne manuellement pour définir un
paragraphe. Les mêmes outils vous permettent de délimiter une zone qui
contiendra le texte.

Ouvrez l’image de votre choix.

Sélectionnez, dans la barre d’outils, l’outil Texte horizontal ou Texte vertical.

139
GÉRER le texte

Avec l’outil, dessinez


un cadre représentant le
paragraphe.
Le coin des passionnés

Un cadre avec un
contour en pointillés
représente le paragraphe.
Vous pouvez l’agrandir ou
le réduire à l’aide des
poignées entourant le
cadre. Cela ne déforme
pas le texte.

Entrez le texte. En
appuyant sur la touche
[Ä], vous créez un nouveau paragraphe contenu dans la zone.

Comme pour le texte simple, une palette est consacrée à la mise en forme
des paragraphes.

Dans le menu Fenêtre, cliquez sur Paragraphe.

Sélectionnez le paragraphe que vous voulez mettre en forme.

La première ligne de la palette


Paragraphe permet de définir l’alignement et
la justification du paragraphe sélectionné.

Les deux champs suivants définissent le retrait


de la marge de gauche et le retrait de la marge de
droite. Vous pouvez aussi définir le retrait à gauche
influençant seulement la première ligne.
Les deux champs suivants permettent de
créer des espaces avant et après le
paragraphe.

140
DÉFORMER DU TEXTE Chapitre 6

Pour que les mots du paragraphe restent entiers et ne soient pas


coupés, décochez la case Césure.

Après vos modifications, cliquez sur la coche de validation.

DÉFORMER DU TEXTE
Photoshop vous donne la possibilité de déformer un texte. Cette déformation peut
être horizontale ou verticale, ou encore déterminée suivant une rotation ou des
courbes prédéfinies.

c Horizontalement et verticalement
C’est le type de déformation le plus simple et le plus rapide.

Ouvrez l’image contenant le calque de texte à modifier.

Affichez la palette Calques en cliquant dans le menu Fenêtre sur Calques.

Cliquez dans la palette Calques sur le calque de texte à modifier.

Déformation
Les déformations de calque de texte s’appliquent à tout le texte du calque même s’il
est composé de plusieurs paragraphes.

Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil Déplacement ou appuyez


sur la touche [V].

Cochez la case Option de transf. dans la barre d’options. Cela fait


apparaître un cadre autour du texte ou directement le cadre du paragraphe.

141
GÉRER le texte

À l’aide des poignées


placées sur chaque côté, vous
pouvez déformer le texte
Le coin des passionnés

horizontalement ou
verticalement.

Cliquez sur la coche de


validation.

c Avec la barre d’options


Vous pouvez obtenir plus de paramètres de déformation avec la barre
d’options.

Sélectionnez l’outil
Déplacement, cochez la case
Option de transf. Cliquez sur
l’une des poignées du cadre
entourant le texte.

Les paramètres de la
barre d’outils sont modifiés. Le carré avec les poignées vous permet
de choisir le point du cadre de votre texte qui sert de référence pour
les modifications.
Les champs X et Y vous permettent de
modifier l’emplacement du texte en entrant
directement des valeurs.
Les champs H et L vous permettent de
modifier la hauteur et la largeur de la zone de
texte en pourcentage. Lorsque vous cliquez sur la chaîne placée entre les
deux champs, les proportions sont conservées entre les deux.

142
DÉFORMER DU TEXTE Chapitre 6

Le champ Rotation permet d’appliquer une rotation à la zone de


texte. Entrez directement une valeur.

Les champs Inclinaison horizontale et Inclinaison verticale


permettent d’incliner le texte. Entrez directement une valeur.

Cliquez sur la coche de validation. Les modifications ne peuvent être


supprimées, sauf si vous appuyez sur les touches [Ctrl]+[Z] juste après la validation.
Si vous effectuez une autre opération, vous ne pourrez pas annuler les
déformations.

c Tout en courbe
Pour des déformations de texte plus complexes, Photoshop propose un outil
spécifique.

Cliquez dans la palette Calques sur le calque de texte à déformer.

Sélectionnez, dans la barre d’outils, l’outil Texte horizontal ou Texte vertical.

Dans la barre d’options, cliquez sur le bouton Texte déformé.

Dans la boîte de
dialogue Déformer le
texte, sélectionnez un
style de déformation dans
la liste déroulante Style.

143
GÉRER le texte

En fonction du style
choisi, modifiez les
paramètres du style à l’aide
Le coin des passionnés

des cases d’option Horizontal


et Vertical, et des réglettes
Inflexion, Déformation
horizontale et Déformation
verticale. Pour les réglettes,
vous pouvez entrer
directement des valeurs en
pourcentage allant de −100
à +100. Le texte est
automatiquement mis à jour
selon les modifications
apportées. Cliquez sur OK
pour valider.
Le calque de texte présente
une icône indiquant que le texte est
déformé.

Contrairement aux autres déformations, vous pouvez annuler celle−ci très


simplement :

Cliquez dans la palette Calques sur le calque dont le texte est déformé.

Sélectionnez, dans la barre d’outils, l’outil Texte horizontal ou Texte


vertical.

Dans la barre d’options, cliquez sur le bouton Texte déformé.


Dans la boîte de dialogue
Déformer le texte, sélectionnez
l’option Sans dans la liste
déroulante Style, puis cliquez sur
OK.

Le texte retrouve sa forme


originelle et le calque de texte ne
présente plus d’icône particulière.

144
AJOUTER DES EFFETS Chapitre 6

AJOUTER DES EFFETS


Outre les déformations, vous pouvez ajouter des effets sur un texte. Ils ne
déforment pas le texte mais lui ajoutent des effets visuels.

Ouvrez l’image contenant le calque de texte sur lequel appliquer un effet.

Affichez la palette Calques en cliquant dans le menu Fenêtre sur Calques.


Cliquez dans la palette Calques sur le
calque de texte souhaité.

Toujours dans la palette Calques,


cliquez sur le bouton fx pour afficher les
différents effets disponibles.

Dans la liste, cliquez sur l’effet de


votre choix. Voici un descriptif des styles :
– Le style Ombre portée ajoute une
ombre derrière le calque.
– Le style Ombre interne ajoute une
ombre à l’intérieur des contours des éléments du calque. Cela donne une
impression de profondeur.
– Les styles Lueur externe et Lueur interne ajoutent des halos externes ou
internes au contenu du calque.
– Le style Biseautage et estampage ajoute des effets de relief et de lumière sur
les contours du calque.
– Le style Satin applique une ombre interne donnant un effet satiné.
– Les styles Incrustation couleur, Incrustation en dégradé et Incrustation de
motif remplissent le calque avec une couleur, un dégradé ou un motif.
– Le style Contour colorie le contour des éléments du calque d’une couleur.

Dans la zone Styles de la boîte de dialogue Style de calque, le style sur lequel
vous avez cliqué est activé par défaut. Sur la droite sont affichées les options de ce
style. Les options principales concernent l’opacité du style, son orientation ainsi
que la distance de l’effet par rapport au calque, sa taille et son épaisseur. Cochez la
case Aperçu pour avoir une prévisualisation des modifications en temps réel.
Effectuez vos réglages et cliquez sur OK pour valider.

145
GÉRER le texte
Le coin des passionnés

Plusieurs effets
Vous pouvez appliquer plusieurs effets à un calque de texte. Dans la boîte de
dialogue Style de calque, cochez les cases devant les styles à appliquer.

Le style est appliqué au texte et la mention fx est ajoutée à droite du


calque pour signaler qu’un ou plusieurs styles de calque sont appliqués.

Pour supprimer un style de calque, cliquez dessus dans la palette


Calques, maintenez le bouton de la souris enfoncé, puis déplacez−le vers le
bouton avec une icône en forme de corbeille.

146
RÉALISER DES SÉLECTIONS EN FORME DE TEXTE Chapitre 6

RÉALISER DES SÉLECTIONS EN FORME DE TEXTE


Pour créer des effets spéciaux, il peut être utile de définir une sélection en forme de
texte. Inutile pour cela de créer un texte, puis de le transformer en sélection.
Photoshop propose une version spéciale des outils Texte horizontal et Texte vertical.

Ouvrez l’image de votre choix.


Sélectionnez, dans la barre d’outils, l’outil Masque de
texte horizontal ou Masque de texte vertical. Pour
choisir l’un de ces outils, cliquez sur l’outil Texte, laissez le
bouton de la souris enfoncé et, dans le menu contextuel,
sélectionnez Masque de texte horizontal ou Masque de texte vertical.
Cliquez à l’endroit où vous voulez créer la
sélection en forme de texte. L’image est recouverte
d’un masque rouge. Entrez le texte, qui demeure
transparent. Vous pouvez modifier la plupart des
paramètres du texte (police, taille, style), mais pas la
couleur. Effectuez vos modifications et cliquez sur la
coche de validation.
Le texte est transformé en sélection et représenté
par des pointillés. Vous pouvez le manipuler
comme n’importe quelle sélection.

UTILISER LA FONCTION REPOUSSÉ


La fonction Repoussé permet de créer un calque 3D à partir d’un texte ou d’un
masque de fusion. L’objet devenu un élément 3D peut, par la suite, prendre du
volume, accepter une ou plusieurs textures, pivoter dans l’espace, etc. C’est avec
du texte que la fonction Repoussé est la plus spectaculaire.

c Créer un texte 3D
Ouvrez une image ou créez−en une
nouvelle, sélectionnez un calque de texte
dans la palette Calques ou créez−en un
nouveau.

147
GÉRER le texte

Cliquez, dans le menu 3D, sur Repoussé puis sur Calque de texte.

Sauvegarde du calque de texte


Le coin des passionnés

Pour la mise en œuvre de la fonction Repoussé, le calque de texte va être


pixellisé et devenir non éditable. Pensez à le dupliquer pour en garder une
version éditable.

Dans la boîte de dialogue qui


s’affiche, Photoshop vous informe
que le calque de texte doit être
pixellisé pour l’utilisation de la
fonction Repoussé. Validez en
cliquant sur le bouton Oui.
La boîte de dialogue Repoussé s’affiche.

Gourmand
Chaque modification entraîne une mise à jour automatique du texte. Si votre
machine, et particulièrement votre carte graphique, ne dispose pas d’une
grande puissance, vous devez être patient.

Vous pouvez choisir une


modélisation 3D prédéfinie
dans la zone Formes de
repoussé prédéfinies.

Dans la zone Matières, vous


pouvez définir la ou les matières
à appliquer au texte 3D. La liste
Toutes permet d’appliquer la
même matière sur toutes les
surfaces du texte 3D. Les listes
Avant, Biseau 1, Côtés, Biseau 2
et Arrière permettent de choisir
la matière pour chaque face du
texte 3D.

La zone Extrusion permet de définir comment le texte est converti en


texte 3D. Le champ Profondeur détermine la profondeur de l’extrusion. Le
champ Mise à l’échelle permet de modifier la taille de l’extrusion pour créer
un effet de cône. Le champ Torsion permet d’appliquer une torsion dans la

148
UTILISER LA FONCTION REPOUSSÉ Chapitre 6

profondeur de l’extrusion. Le champ Texture permet de modifier la méthode


d’application des matières sur l’objet.

La zone Biseau permet de créer un biseau sur les contours du texte 3D. Le
champ Côtés permet de choisir le ou les côtés sur lesquels le biseau sera appliqué.
Le champ Hauteur détermine la hauteur du biseau, et le champ Largeur en
détermine la largeur. Le champ avec un carré moitié blanc moitié gris permet de
choisir la forme du biseau.

La zone Dilatation permet de créer un gonflement intérieur ou extérieur des


côtés avant et/ou arrière. Le champ Côtés permet de choisir les côtés devant être
dilatés. Le champ Angle détermine l’angle de la dilatation, et le champ Intensité le
niveau de dilatation.

La zone Paramètres de scène permet de contrôler l’éclairage, la qualité


d’affichage, le rendu et la qualité du rendu. Le champ Éclairages permet de
sélectionner différents types d’éclairages. Le champ Affichage permet de choisir la
vue, c’est−à−dire la face devant, arrière, le côté gauche, etc. Le champ Paramètres
de rendu permet de choisir différents types de rendus, tels que filaire, filaire
masqué, illustration au trait. Le champ Qualité du filet permet de choisir la qualité
du rendu sélectionné précédemment.
Après avoir
paramétré le texte 3D,
cliquez sur OK. Le
texte 3D apparaît dans
la palette Calques avec
tous ses paramètres.

Vous pouvez
modifier tous les
paramètres du texte 3D
en cliquant, dans le
menu 3D, sur Repoussé puis sur Modifier selon la technique Repoussé.

149
FICHES pratiques

PIXELLISER UN CALQUE
Certains calques, comme les calques de texte ou les calques avec
SmartObjects, présentent l’avantage d’être modifiables à volonté. C’est
également un inconvénient pour deux raisons. Si vous transmettez le
fichier .psd, le calque de texte pourra être modifié. De même, il est possible
que le destinataire ne dispose pas de la police de caractères que vous avez
utilisée. Vous devez alors pixelliser le calque.

Ouvrez le fichier contenant le ou les calques à pixelliser.

Affichez la palette Calques en cliquant dans le menu Fenêtre sur


Calques ou en appuyant sur la touche [F7].

Dans la palette Calques, cliquez sur le calque à pixelliser.


Fiche pratique 1

Cliquez dans le menu Calque sur


Pixellisation puis, dans le sous−menu,
sur le type correspondant au calque.
En fonction de la complexité du
calque, l’opération peut être plus ou
moins longue. Le calque est pixellisé et
la palette Calques affiche la nouvelle
prévisualisation.

150
PIXELLISER UN CALQUE Fiche 1

Il existe une autre méthode :

Cliquez du bouton droit sur le calque dans la palette Calques.

Dans le menu contextuel, cliquez sur Pixéliser le calque.

Vous pouvez également pixelliser tous les calques de votre fichier en une fois :

Ouvrez le fichier contenant le ou les calques à pixelliser.


Cliquez dans le menu Calque
sur Pixéliser. Dans le sous−menu,
cliquez sur Tous les calques.

Tous les calques sont pixellisés.

Afin de ne pas écraser le fichier contenant les calques non pixellisés, utilisez la
fonction Enregistrer sous du menu Fichier pour créer une nouvelle version du
fichier. Ainsi, vous pourrez toujours modifier le contenu des calques.

151
FICHES pratiques

COMPRENDRE ET UTILISER
L’HISTOGRAMME
L’histogramme est un outil important pour la correction colorimétrique
d’une image. En effet, il affiche les différents niveaux de chaque canal de
couleur (rouge, vert, bleu) composant l’image. Ainsi, vous pouvez repérer si
l’image a une couleur dominante trop présente et corriger ce défaut.
Ouvrez le fichier de votre choix.

Affichez la palette Histogramme en


cliquant dans le menu Fenêtre sur
Histogramme.
Fiche pratique 2

Par défaut, la palette Histogramme s’affiche en mode Compact. Vous


pouvez choisir d’autres modes d’affichage en cliquant sur la flèche en haut
à droite de la palette.

152
COMPRENDRE ET UTILISER L’HISTOGRAMME Fiche 2

– Le mode Affichage agrandi affiche


deux listes déroulantes
supplémentaires : Couche et
Source. La première vous permet
d’afficher le canal de couleur de
votre choix ou la luminosité. La
seconde permet de spécifier la
source des données, c’est−à−dire
l’image entière ou le calque
sélectionné si l’image offre
plusieurs calques.
– Le mode Affichage de toutes les couches
affiche un histogramme supplémentaire
pour chaque canal de couleur. Vous
pouvez, en plus, choisir de les afficher
en couleur avec l’option Afficher les
couches en couleur.
L’axe horizontal représente les valeurs des
pixels, de la plus sombre à gauche à la plus
claire à droite. L’axe vertical indique le niveau
de présence de ces pixels. Plus l’élément est
haut, plus la teinte de la couleur est présente
dans l’image.

L’histogramme permet aussi de voir si une


image est surexposée ou sous−exposée. Ainsi,
une image surexposée possède un
histogramme dont la plupart des valeurs
seront vers la droite. À l’inverse, une image
sous−exposée présente un histogramme avec
des valeurs à gauche. Une image correctement
exposée possède des valeurs réparties de
manière homogène sur tout l’histogramme.

Le premier outil à utiliser pour corriger les


défauts est l’outil Niveaux, accessible dans le menu Image/Réglages. Il affiche lui
aussi les histogrammes.

153
FICHES pratiques

PERSONNALISER L’AFFICHAGE
L’affichage de Photoshop peut être personnalisé pour s’adapter à votre
manière de travailler. Ainsi, inutile d’afficher toutes les palettes quand
deux suffisent. De même, si vous êtes plusieurs à utiliser Photoshop,
chacun peut enregistrer son environnement de travail et le retrouver à
chaque session.

Si vous avez besoin de déplacer une palette, procédez ainsi :


Cliquez sur son
nom, maintenez le
bouton de la souris
enfoncé, puis
déplacez la palette
vers un endroit
vide.
Fiche pratique 3

Relâchez le
bouton de la souris.

Vous pouvez réunir deux palettes, voire plus, en une seule.


Cliquez sur le nom d’une palette,
maintenez le bouton de la souris enfoncé,
puis déplacez la palette sur le nom d’une
autre palette.

Relâchez le bouton de la souris. Les


deux palettes sont placées côte à côte.

154
PERSONNALISER L’AFFICHAGE Fiche 3

Cliquez sur le nom d’une palette pour l’activer.

Pour désolidariser une palette d’un groupe de palettes,


cliquez sur son nom et déplacez−la vers un endroit vide.

Vous pouvez également masquer ou afficher une palette


selon vos besoins.

Pour masquer une palette, cliquez sur la croix à droite de la palette en


question.

Pour afficher une palette masquée, cliquez sur son nom dans le menu Fenêtre.
Certaines disposent d’un raccourci clavier.

Une fois les palettes placées à l’endroit de votre choix, enregistrez votre espace de
travail.
Pour enregistrer votre espace de travail,
cliquez dans le menu Fenêtre sur Espace de
travail, puis sur Nouvel espace de travail.

Dans la boîte de dialogue


Nouvel espace de travail, entrez
le nom de votre espace de travail
dans la zone Nom et cliquez sur le
bouton Enregistrer.

Pour rappeler votre espace de


travail, cliquez dans le menu Fenêtre sur
Espace de travail, puis sur le nom de l’espace
de travail situé en bas du menu.

Photoshop dispose de plusieurs espaces de travail prédéfinis accessibles depuis le


menu Fenêtre. Ces espaces de travail modifient certains raccourcis clavier et menus.
Vous pouvez aussi y accéder directement dans la liste déroulante en haut et à droite
de la barre de menus.

155
FICHES pratiques

ALLOUER DE LA MÉMOIRE
À PHOTOSHOP
Le traitement d’images est une activité gourmande en mémoire vive. Même
si Windows est capable de gérer automatiquement et en grande partie
cette ressource, vous pouvez forcer l’allocation de quantité de mémoire
dédiée à Photoshop. Cela dépend aussi de la taille des images à manipuler.

Démarrez Photoshop ou, si ce dernier est déjà ouvert, fermez toutes les
images ouvertes.

Cliquez dans le menu Édition sur Préférences, puis sur Performance.


Fiche pratique 4

Dans la boîte de dialogue Préférences, vous avez plusieurs possibilités


pour agir :
– Entrez la quantité de mémoire que vous voulez allouer dans la zone
Laisser Photoshop utiliser.

156
ALLOUER DE LA MÉMOIRE À PHOTOSHOP Fiche 4

– Utilisez les boutons − et + situés à gauche et à


droite de la réglette.

– Déplacez le triangle sous la réglette. Déplacez−le


vers la gauche pour diminuer la quantité de
mémoire, et vers la droite pour l’augmenter.

Quittez et redémarrez Photoshop pour que les


changements soient appliqués.

La quantité de mémoire à allouer dépend


principalement de la quantité de mémoire disponible
sur votre ordinateur. Dans la fenêtre Préférences et dans la zone Performance,
Photoshop indique la quantité de mémoire vive disponible dans le champ RAM
disponible. Elle est toujours inférieure à celle installée sur votre ordinateur, car une
partie est déjà utilisée par Windows et éventuellement d’autres programmes.

N’allouez pas 100 % de la mémoire disponible ; cela pourrait nuire fortement au


fonctionnement des autres programmes en cours d’exécution. Cela peut même
affecter Windows 7 dans certains cas. Si vous avez 512 Mo de mémoire vive sur votre
ordinateur, affectez entre 60 % et 70 %, car Windows 7 est lui aussi gourmand en
mémoire. Si vous avez 1 Go ou plus, vous pouvez affecter jusqu’à 90 %.

Cette mémoire allouée est automatiquement libérée lorsque vous quittez


Photoshop.

157
FICHES pratiques

CHOISIR UNE BONNE TAILLE


D’IMPRESSION
Après avoir importé une image et effectué les retouches et modifications de
votre choix, vous êtes prêt à l’imprimer. Mais vous devez définir la taille
d’impression de l’image en fonction du support d’impression.

Ouvrez et modifiez l’image de votre choix.


Dans le menu Image, cliquez sur Taille de
l’image ou appuyez sur les touches
[Ctrl]+[Alt]+[I].

Dans la fenêtre Taille de


Fiche pratique 5

l’image, décochez la case


Rééchantillonnage.

Entrez, dans la case Largeur


ou Hauteur de la zone Taille du
document, la dimension
maximale souhaitée en fonction
du support d’impression.
Automatiquement, les autres
valeurs sont modifiées. La valeur
importante est celle de la case
Résolution. Pour obtenir une
bonne qualité d’impression, elle
ne doit pas être inférieure à
150 pixels par pouce. En deçà,
les points d’impression peuvent être visibles. La résolution idéale est de

158
CHOISIR UNE BONNE TAILLE D’IMPRESSION Fiche 5

300 pixels par pouce. Vous pouvez modifier la taille de l’image en changeant la
résolution.

Entrez 300 dans la case Résolution pour connaître la taille d’impression


disponible avec la résolution idéale.

Si la taille est trop petite, revenez à l’étape 3 pour définir une taille plus
grande. Veillez à ce que la résolution ne soit pas inférieure à 150 pixels par pouce.
Cliquez sur OK pour valider.
Si la taille est trop grande, cochez la case Rééchantillonnage et entrez la taille
souhaitée dans la case Largeur ou Hauteur de la zone Taille du document. Cette
fois, la résolution reste fixe. Cliquez sur OK pour valider.
Vous pouvez visualiser la taille de l’image par rapport au support d’impression.

Cliquez dans le menu Fichier sur Imprimer ou appuyez sur les touches
[Ctrl]+[P]. La boîte de dialogue Imprimer affiche une prévisualisation de l’image sur
le support.

Cliquez sur le bouton Terminer pour revenir à l’image, ou sur le bouton


Imprimer pour démarrer l’impression.

159
FICHES pratiques

RÉALISER
UNE PLANCHE−CONTACT
Une planche−contact est une impression de vignettes de plusieurs photos.
Elle peut avoir deux utilités : fournir une prévisualisation imprimée de
plusieurs dizaines de photos ou servir d’index lorsque vous classez des
impressions photo. Photoshop dispose d’un outil dédié à cette fonction.

Démarrez Photoshop ou, s’il est déjà actif, fermez toutes les images.

Dans le menu Fichier, cliquez sur Automatisation, puis sur


Planche−contact II.
Fiche pratique 6

Dans la boîte de
dialogue
Planche−contact II et la
zone Images source,
sélectionnez l’option
Dossier dans la liste
160
RÉALISER UNE PLANCHE−CONTACT Fiche 6

déroulante Utiliser. Cochez la case Inclure tous les sous−dossiers pour que les
dossiers inclus dans le dossier sélectionné fassent partie de la sélection.

Cliquez sur le bouton Parcourir. Dans la boîte de dialogue Rechercher un


dossier, sélectionnez le dossier contenant les photos. Cliquez sur OK pour valider.
Dans la zone Document,
définissez la taille du support
d’impression, ainsi que la résolution
et le mode colorimétrique de
l’impression. Cochez la case Aplatir
tous les calques pour aplatir les
calques des images.
Dans la zone Vignettes,
sélectionnez le sens de lecture dans la
liste déroulante Placer. Cochez la case
Utiliser l’espacement automatique
pour que l’espacement entre les
vignettes soit géré automatiquement.
Entrez les valeurs souhaitées dans les zones Colonnes et Rangées. Cochez la case
Rotation pour une meilleure adaptation afin que les images pivotent
automatiquement pour fournir un meilleur rendu.
Cochez la case Utiliser le nom du
fichier en légende pour que les noms
de fichiers soient placés en dessous de
chaque image en tant que légende.
Vous pouvez choisir la police et la taille que vous souhaitez.
En fonction de vos paramètres, une prévisualisation de la
planche−contact s’affiche sur la partie droite. Le nombre d’images et
le nombre de pages qui seront imprimées sont indiqués. Cliquez sur
OK pour démarrer l’impression de la planche−contact.

161
FICHES pratiques

CRÉER UN DÉGRADÉ AVANCÉ


Même si Photoshop propose par défaut plusieurs dégradés, ils ne sont pas
très nombreux et ne correspondent pas forcément à vos besoins. Photoshop
met à votre disposition un Éditeur de dégradé rapidement accessible, qui
vous permet de créer les dégradés de votre choix.

Sélectionnez l’outil Dégradé dans la palette d’outils.


Dans la barre d’options de l’outil, cliquez dans
le dégradé affiché.
Dans la liste
déroulante Type de
dégradé, sélectionnez
l’option Uniforme. Dans la
zone Lissage, entrez la
valeur 100 pour que le
Fiche pratique 7

changement de couleur
dans le dégradé soit le
plus doux.

Pour modifier la
couleur de départ, cliquez sur le
marqueur de couleur de gauche
sous le dégradé.

Dans la zone Arrêts, cliquez dans la liste déroulante Couleur pour faire
apparaître le sélecteur de couleurs. Faites votre choix et validez.

Réalisez la même opération avec le marqueur de couleur de droite pour


définir la couleur de fin du dégradé.

Vous pouvez ajouter des marqueurs de couleur en cliquant entre les


deux marqueurs de couleur déjà existants.

Pour déplacer un marqueur, cliquez dessus, maintenez le bouton de la


souris enfoncé, puis déplacez−le à droite ou à gauche. Cela fait varier
l’intensité du dégradé.

162
CRÉER UN DÉGRADÉ AVANCÉ Fiche 7

Entre chaque marqueur


de couleur est placé un
point représentant le
milieu du dégradé.
Vous pouvez le déplacer
pour faire varier la
proportion d’une
couleur dans le
dégradé.

Au−dessus du dégradé
sont situés les
marqueurs de
transparence. Ils
permettent d’ajouter de
la transparence au
dégradé. Ils
fonctionnent de la
même manière que les
marqueurs de couleur.

Après avoir créé le dégradé, vous pouvez le sauvegarder.


Dans la boîte de
dialogue Éditeur de
dégradé, entrez le nom
du nouveau dégradé
dans la zone Nom et
cliquez sur le bouton
Enregistrer.

Dans la boîte de
dialogue Enregistrer,
entrez le nom du
dégradé dans la zone
Nom du fichier, puis
cliquez sur le bouton
Enregistrer. Par défaut,
l’emplacement de
sauvegarde est celui des
dégradés de Photoshop.

163
FICHES pratiques

CRÉER DES FORMES


DE PINCEAUX
Les pinceaux de Photoshop sont capables de prendre de multiples formes,
comme de vrais pinceaux. Cependant, vous ne trouverez peut−être pas
votre bonheur parmi celles proposées. Vous pouvez créer vos propres
formes de pinceaux à partir d’un dessin en noir et blanc.

Cliquez dans le menu Fichier sur Nouveau ou appuyez sur les touches
[Ctrl]+[N].

Dans la boîte de dialogue Nouveau, sélectionnez pixels comme unité


de mesure pour les options Largeur et Hauteur. Sélectionnez pixels/pouce
comme unité pour l’option Résolution.
Fiche pratique 8

Entrez la
valeur 400 pour les
options Largeur et
Hauteur et la
valeur 72 pour
l’option Résolution.
Sélectionnez, dans la
liste déroulante
Mode, l’option
Couleur RVB et 8 bits.
Dans la liste déroulante Contenu de l’arrière−plan, sélectionnez Blanc.
Cliquez sur OK.
Appuyez sur la touche [D] pour
réinitialiser les couleurs de premier et
d’arrière−plan.

Sélectionnez l’outil Pinceau,


définissez ses propriétés dans la barre
d’options et dessinez la forme de
votre choix.

164
CRÉER DES FORMES DE PINCEAUX Fiche 8

Cliquez dans le menu Édition sur Définir une forme


prédéfinie.

Dans la boîte de dialogue Nom


de la forme, donnez un nom à la
forme de pinceau dans la zone Nom.
Cliquez sur OK pour valider.

La nouvelle forme est créée. Vous pouvez maintenant l’utiliser


avec l’outil Pinceau.

Toujours avec l’outil Pinceau sélectionné, définissez la


taille de la forme.

Vous pouvez aller plus loin dans l’utilisation d’une forme personnalisée en
employant la palette Formes.

Cliquez dans le menu Fenêtre sur Formes pour


afficher la palette correspondante. Vous pouvez
également appuyer sur la touche [F5].

Dans la palette Formes, modifiez les différents


paramètres et essayez la forme pour constater les
modifications.

Pour sauvegarder la forme avec les


modifications, cliquez dans la palette Formes sur l’icône présentant
une petite feuille en bas à droite de la palette.

165
FICHES pratiques

UTILISER LE FILTRE FLUIDITÉ


Sous le nom de filtre Fluidité se cache l’un des filtres les plus puissants de
Photoshop. Il peut servir à retoucher finement une image ou à la déformer
complètement.

Ouvrez l’image désirée.

Cliquez dans le menu Filtre sur Fluidité ou appuyez sur les touches
[Ctrl]+[Maj]+[X].
L’interface se divise
en trois parties : la
palette d’outils sur la
gauche, l’image au
centre et les options
de l’outil sur la
Fiche pratique 9

droite.

Avant d’effectuer des


modifications, vous
pouvez figer certaines
zones pour qu’elles
ne soient pas
modifiées.
Sélectionnez
l’outil Blocage de masque dans la palette d’outils ou appuyez sur la
touche [F].
Définissez les options de cet outil dans la
partie droite de la boîte de dialogue,
principalement la taille de la forme avec la zone
Épaisseur.

Cochez la case Afficher le masque et choisissez


une couleur pour le masque dans la liste
déroulante Couleur de masque.

Peignez les zones qui ne doivent pas être


modifiées. Cela ne change pas l’image.

166
UTILISER LE FILTRE FLUIDITÉ Fiche 9

Vous pouvez corriger cette


sélection avec l’outil Libération
de masque, qui efface la
protection sur les zones.

Sélectionnez l’outil de
déformation de votre choix dans
la palette d’outils et modifiez les
options de cet outil dans la partie
droite. Voici un descriptif des
outils, de haut en bas :
– L’outil Déformation avant pousse quelques pixels dans le sens du
déplacement.
– L’outil Reconstruction rétablit l’image originale en gommant les
modifications.
– L’outil Tourbillon applique une rotation aux pixels dans le sens des aiguilles
d’une montre. Appuyez sur la touche [Alt] pour inverser le sens.
– L’outil Contraction déplace les pixels vers le centre de la forme.
– L’outil Dilation déplace les pixels vers l’extérieur de la forme.
– L’outil Décalage déplace les pixels perpendiculairement au déplacement.
Appuyez sur la touche [Alt] pour inverser le sens.
– L’outil Miroir réfléchit les pixels au cours du déplacement.
– L’outil Turbulence provoque des effets de mouvement.
Utilisez l’outil sur l’image.

Après vos modifications, cliquez sur OK pour


valider.

167
FICHES pratiques

CHANGER LA RÉSOLUTION
D’UNE IMAGE
La résolution d’une image est mesurée par le nombre de pixels sur une
surface d’un pouce et s’exprime en points par pouce (ppp). Plus la
résolution d’une image est élevée, plus les détails de cette image sont
précis. Le poids de l’image est également lié à sa résolution. Pour utiliser
l’image sur un site web ou l’envoyer par e−mail, il est préférable de
diminuer sa résolution afin de l’adapter à celle d’un écran, qui est de
72 ppp.

Ouvrez l’image dont la résolution est à modifier.


Dans le menu Image, cliquez sur
Fiche pratique 10

Taille de l’image ou appuyez sur les


touches [Ctrl]+[Alt]+[I].

Dans la boîte de
dialogue Taille de
l’image, cochez la
case
Rééchantillonnage.
Vérifiez que les cases
Mettre les styles à
l’échelle et Conserver
les proportions sont
aussi cochées. Si ce
n’est pas le cas,
cochez−les. Dans la
liste déroulante en
bas de la boîte de
dialogue,
sélectionnez l’option
Bicubique (adapté aux dégradés lisses).

168
CHANGER LA RÉSOLUTION D’UNE IMAGE Fiche 10

Dans la zone Résolution, entrez la


valeur 72, qui correspond à la résolution de
votre écran. Vérifiez que l’unité pixels/pouce
est sélectionnée.

Automatiquement, la largeur et la
hauteur en pixels sont modifiées, mais
celles en centimètres demeurent identiques.
La zone Dimensions de pixel affiche le
nouveau poids de l’image, l’ancien étant
placé entre parenthèses. Pour réduire la taille en pixels de l’image, modifiez les
valeurs dans la zone Dimensions de pixel, soit dans le champ Largeur, soit dans le
champ Hauteur. Une modification sur l’un modifie l’autre automatiquement pour
que le rapport de l’image soit conservé.

Après vos modifications, cliquez sur OK.

Vous pouvez annuler vos modifications en appuyant immédiatement sur les


touches [Ctrl]+[Z].

Augmentation de taille
Il est préférable de ne pas augmenter la taille d’une image en pixels ou en
centimètres en utilisant cette méthode. La qualité de l’image serait dégradée.

169
FICHES pratiques

REVENIR DANS LE TEMPS


AVEC LA PALETTE HISTORIQUE
Les touches [Ctrl]+[Z] sont très utiles pour annuler immédiatement la
dernière action effectuée, mais il est impossible d’annuler plusieurs actions
par ce biais. Photoshop dispose d’une palette spéciale permettant
d’annuler plusieurs actions en une fois : la palette Historique.

Ouvrez l’image de votre choix et travaillez dessus.


Activez la palette Historique en cliquant sur
son nom ou, si elle n’est pas visible, cliquez dans
le menu Fenêtre sur Historique.
Fiche pratique 11

La palette Historique affiche les vingt


dernières modifications effectuées sur
l’image. Les plus récentes apparaissent en
bas de la palette.

Actions prises en compte


Les modifications effectuées sur les
palettes, les scripts ou les préférences ne
sont pas prises en compte, car elles ne
constituent pas une modification sur
l’image en elle même. De même, vous
pouvez augmenter ou réduire le nombre
d’actions de l’historique en modifiant les
préférences de Photoshop.

170
REVENIR DANS LE TEMPS AVEC LA PALETTE HISTORIQUE Fiche 11

Pour annuler plusieurs actions, cliquez dans la palette


Historique sur la dernière action à laquelle vous voulez
revenir. Les actions annulées sont affichées en gris clair mais
elles ne sont pas supprimées.

Vous pouvez revenir sur les actions annulées en cliquant


dessus.

Pour supprimer définitivement les


actions annulées, cliquez sur la dernière
action à laquelle vous voulez revenir.
Cliquez dans le menu contextuel de la
palette Historique sur Supprimer.

Vous pouvez supprimer tout


l’historique en cliquant dans le menu
contextuel de la palette Historique sur
Effacer l’historique. Plus aucune action
ne pourra être annulée, excepté celles
effectuées après l’effacement.
L’effacement permet de libérer de la
mémoire.

Conservation de l’historique
Lorsque vous fermez une image, la palette Historique est entièrement effacée. Il vous
sera donc impossible d’annuler des actions.

171
FICHES pratiques

CRÉER UN TRACÉ VECTORIEL


Un tracé vectoriel est un dessin réalisé avec l’outil Plume et qui permet de
définir une sélection avec des courbes précises et modulables. Un tracé
présente aussi l’avantage d’être enregistrable et modifiable.
Ouvrez l’image de votre choix.

Affichez la palette Tracés en cliquant sur son nom ou


en cliquant dans le menu Fenêtre sur Tracés.
Fiche pratique 12

Dans le menu contextuel de la


palette Tracés, cliquez sur Nouveau
tracé. Dans la boîte de dialogue
Nouveau tracé, entrez le nom de
la courbe et cliquez sur OK.

Dans la barre d’outils,


sélectionnez l’outil Plume.
Cliquez dans l’image pour
ajouter un premier point d’ancrage.
Maintenez le bouton de la souris
enfoncé, puis déplacez le curseur
pour définir l’inclinaison de la
courbe. Relâchez le bouton de la
souris.

172
CRÉER UN TRACÉ VECTORIEL Fiche 12

Faites de même pour créer le deuxième


bouton : la courbe se dessine automatiquement
entre les deux points.

Répétez la même opération pour tous les


points de la courbe. Pour finir le tracé, positionnez
le curseur sur point de départ (un rond est ajouté
au curseur) et cliquez.

Pour modifier un point d’ancrage de la courbe,


sélectionnez l’outil Conversion de point.

Cliquez sur un point d’ancrage,


maintenez le bouton de la souris enfoncé,
puis déplacez le curseur. Pour ne modifier
qu’un côté de la courbe, cliquez sur l’une
des poignées d’un point d’ancrage.

Vous pouvez supprimer ou ajouter des


points d’ancrage à la courbe en utilisant les outils Ajout de
point d’ancrage et Suppression de point d’ancrage
disponibles dans la barre d’outils.

Vous pouvez créer plusieurs tracés sur la même image en reprenant la


procédure à partir de l’étape 3.

Format de fichier
Les tracés sont enregistrables principalement avec les formats .psd, .tif et .jpg sans
intervention de votre part. Ils sont directement intégrés au fichier.

173
FICHES pratiques

TRANSFORMER UN TRACÉ
EN SÉLECTION
Vous ne pouvez pas utiliser un tracé pour limiter les effets d’un filtre ou
d’une retouche avec un outil de dessin. Pour cela, vous devez transformer
le tracé en sélection.

Ouvrez l’image contenant le ou les tracés à convertir.

Affichez la palette Tracés en cliquant sur son nom ou en cliquant dans


le menu Fenêtre sur Tracés.
Dans la palette Tracés, cliquez sur le
tracé à convertir.
Fiche pratique 13

Le tracé s’affiche sur l’image.

Cliquez dans le
menu contextuel
de la palette Tracés
sur Définir une
sélection.

Dans la boîte
de dialogue Définir une
sélection, entrez la valeur 0
dans le champ Rayon et cochez
la case Lissé pour que la
sélection soit la plus lisse
possible. Cliquez sur OK.

Le tracé est converti en


sélection.

174
TRANSFORMER UN TRACÉ EN SÉLECTION Fiche 13

Si vous avez déjà


effectué une sélection
avec l’un des outils de
sélection (Rectangle,
Lasso, Baguette
magique…), vous
pouvez ajouter,
soustraire, croiser ce
tracé avec la sélection
en cours.

Dans la palette Tracés, cliquez sur le tracé qui doit interagir avec la sélection en
cours.

Cliquez dans le menu contextuel de la palette Tracés sur Définir une sélection.

Dans la boîte de dialogue Définir une sélection, entrez la valeur 0 dans le


champ Rayon et cochez la case Lissé. Dans la zone Opération, vous pouvez définir
comment le tracé va interagir avec la sélection en cours.
– L’option Nouvelle sélection supprime la sélection actuelle pour la remplacer
par une nouvelle.
– L’option Ajouter à la sélection ajoute le tracé à la sélection.
– L’option Soustraire de la sélection enlève le tracé de la sélection.
– L’option Intersection avec la sélection crée une nouvelle sélection en ne
prenant que les parties communes de la sélection et du tracé.
Cliquez sur OK.

Selon l’option choisie,


la nouvelle sélection
est créée.

175
FICHES pratiques

PLACER ET MODIFIER
DES REPÈRES
Pour vous aider dans le placement d’éléments à l’intérieur d’une image,
les repères sont très pratiques. Ils se placent facilement sur une image, sont
susceptibles d’être déplacés et peuvent même être magnétiques.

Ouvrez l’image de votre choix.

Dans le menu Affichage, cliquez sur Règles ou


appuyez sur les touches [Ctrl]+[R].
Fiche pratique 14

Les règles sont affichées sur les


côtés haut et gauche de l’image.

Pour créer un repère, vous avez deux solutions :


– Cliquez dans la règle
correspondant à l’orientation
voulue (repère horizontal ou
vertical), maintenez le bouton de
la souris enfoncé, puis déplacez le
curseur dans l’image. Le repère
suit le curseur. Relâchez le bouton de la souris pour positionner le
repère.

176
PLACER ET MODIFIER DES REPÈRES Fiche 14

Vous pouvez positionner autant de repères que vous voulez.


– Dans le menu Affichage, cliquez sur Nouveau repère.

Dans la boîte de dialogue Nouveau repère, sélectionnez le


sens du repère dans la zone Orientation. Entrez dans le champ
Position la distance souhaitée pour le repère. Cette distance se
mesure selon l’unité définie pour votre document et par
rapport au bord gauche ou supérieur de l’image. Cliquez sur
OK pour créer le nouveau repère.
Pour déplacer un repère, sélectionnez l’outil Déplacement dans la barre
d’outils.

Cliquez sur le repère, maintenez le bouton de la souris enfoncé, puis déplacez


le repère comme au moment de sa création. Relâchez le bouton de la souris.
Pour supprimer un repère, déplacez−le sur un bord de l’image.

Pour supprimer tous les repères d’un coup, cliquez dans le


menu Affichage sur Effacer les repères.

Vous pouvez figer les repères temporairement en cliquant dans


le menu Affichage sur Verrouiller les repères ou en appuyant sur
les touches [Ctrl]+[Alt]+[:].

Cliquez au même endroit pour libérer les repères.

Vous pouvez magnétiser les repères. Ainsi, lorsque vous


déplacerez un élément de l’image à proximité de l’un
d’entre eux, l’élément sera collé au repère en question.
Cliquez dans le menu Affichage sur Magnétisme, puis sur
Repères.

177
FICHES pratiques

AFFICHER ET MODIFIER
LA GRILLE
Outre les repères, Photoshop peut afficher une grille. Cette dernière vous
aidera à placer précisément et régulièrement des éléments sur l’image.
Vous pouvez également la rendre magnétique.

Ouvrez l’image de votre choix.


Dans le menu
Affichage, cliquez sur
Afficher, puis sur Grille.
Vous pouvez aussi appuyer
sur les touches [Ctrl]+["].
Fiche pratique 15

La grille par défaut s’affiche


sur l’image. Elle est
composée de deux
éléments : le pas et les
subdivisions. Le pas figure
en trait continu et les
subdivisions en pointillés.

178
AFFICHER ET MODIFIER LA GRILLE Fiche 15

La modification de la grille se fait dans les préférences de Photoshop, car les


paramètres de la grille sont communs à toutes les images ouvertes dans Photoshop.
Vous ne pouvez pas définir une grille pour une seule image alors que les repères le
permettent. Mais rien ne vous empêche de créer des repères alors que la grille est
affichée.
Cliquez dans le menu Édition sur
Préférences, puis sur Repères, grille, et
tranches.

Sélectionnez, dans la liste


déroulante Couleur de la zone Grille, la
couleur de la grille. Sélectionnez, dans
la liste Style, la façon dont les traits de
la grille sont affichés, c’est−à−dire en
lignes, pointillés ou points. Entrez le pas
de la grille dans le champ Pas et
choisissez l’unité de mesure du pas.
Dans le champ Subdivisions, entrez le nombre de divisions souhaitées entre les pas.
À chaque modification, la grille est mise à jour dans l’image. Cliquez sur OK pour
finir.
Pour activer ou désactiver le magnétisme de la
grille, cliquez dans le menu Affichage sur Magnétisme,
puis sur Grille. S’il y a une coche devant, le magnétisme
est activé.

179
FICHES pratiques

MODIFIER LES UNITÉS


DE MESURE
Selon la destination de l’image, c’est−à−dire l’impression ou l’affichage sur
un écran, l’unité de mesure n’est pas la même. Toutes les fenêtres de
Photoshop s’adaptent à l’unité choisie. Vous pouvez définir l’unité de
mesure de plusieurs manières :
Cliquez dans le menu
Édition sur Préférences, puis
sur Unités et règles.
Fiche pratique 16

Dans la boîte de dialogue


Préférences et la rubrique Unités et règles,
sélectionnez l’unité de mesure désirée dans
la liste déroulante Règles de la zone Unités.
Cliquez sur OK.
Si une image est ouverte, affichez les
règles en cliquant dans le menu Affichage sur Règles
ou en appuyant sur les touches [Ctrl]+[R].

180
MODIFIER LES UNITÉS DE MESURE Fiche 16

Après l’affichage des règles, cliquez du bouton droit


sur l’une des règles. Dans le menu contextuel qui
apparaît, sélectionnez l’unité de mesure de votre choix.
La graduation des règles est modifiée selon votre choix.

Affichez la palette Informations en cliquant dans le


menu Fenêtre sur Informations. Vous pouvez aussi appuyer sur
la touche [F8] ou cliquer sur le nom de la palette pour l’activer.

Dans la palette Informations, cliquez sur la croix à côté


des champs X et Y. Dans le menu contextuel qui apparaît,
choisissez l’unité de mesure.

Après le choix de l’unité de mesure, les différentes fenêtres afficheront par défaut
cette unité. Mais vous pouvez, la plupart du temps, modifier rapidement et
temporairement l’unité de mesure.

Ouvrez une image et cliquez dans le menu Image sur Taille de l’image.
Dans la boîte de dialogue Taille de
l’image et la zone Taille du document,
l’unité de mesure par défaut est affichée en
face des champs Hauteur et Largeur. En
cliquant dans la liste déroulante
correspondante, vous pouvez afficher une
autre unité de mesure. Les valeurs des
champs sont converties immédiatement dans
cette unité. Ce changement temporaire
n’affecte pas les règles et autres informations
s’appuyant sur l’unité de mesure choisie par
défaut.

181
FICHES pratiques

RECADRER UNE IMAGE


Avec l’outil Recadrage, vous pouvez choisir rapidement une zone d’une
image, corriger la sélection et valider. Un recadrage peut aussi être réalisé à
partir d’une sélection.

Ouvrez l’image à recadrer.

Placez éventuellement des repères pour faciliter le recadrage.


Dans la barre d’outils, sélectionnez l’outil Recadrage ou
appuyez sur la touche [C].
Dessinez un rectangle pour définir la
zone à conserver. Si vous vous approchez
d’un repère, le rectangle se colle
Fiche pratique 17

automatiquement à lui, ce qui facilite la


sélection de la zone.

Via la barre d’options et la liste Incrust.


Repère recadrage, vous pouvez afficher des repères
concernant la règle de tiers ou la grille.
La zone à conserver est entourée d’un
cadre en pointillés avec huit poignées. Utilisez
ces poignées pour modifier la taille de la zone
de recadrage. La zone destinée à être
supprimée est noircie.

182
RECADRER UNE IMAGE Fiche 17

Pour déplacer la zone, cliquez dedans, maintenez


le bouton de la souris enfoncé, puis positionnez−la où
bon vous semble.

Vous pouvez changer la couleur de la partie qui


sera supprimée en cliquant sur le carré noir de la zone
Couleur de la barre d’options. La boîte de dialogue
Sélecteur de couleurs vous permet de choisir une
autre couleur. Vous pouvez aussi modifier l’opacité de
cette zone en entrant une valeur dans le champ
Opacité. Pour valider le recadrage, cliquez sur la
coche, appuyez sur la touche [Ä] ou double−cliquez dans la zone de recadrage.

L’image est recadrée.

Vous pouvez aussi recadrer une image à partir d’une sélection.


Effectuez une sélection avec un outil
de sélection, Rectangle ou Lasso par
exemple.

Cliquez dans le menu Image sur


Recadrer.

Photoshop recadre l’image en encadrant la sélection au plus


proche. La sélection est conservée après le recadrage.

183
FICHES pratiques

CRÉER DES ACTIONS


AUTOMATISÉES
Si vous effectuez toujours les mêmes opérations dans Photoshop, vous
pouvez automatiser certaines tâches en créant des scripts. Ils exécuteront à
votre place toutes les actions.
Ouvrez une image.

Affichez la palette Scripts en cliquant dans le


menu Fenêtre sur Scripts ou en appuyant sur les
touches [Alt]+[F9].
Fiche pratique 18

Dans le menu
contextuel de la
palette Scripts, cliquez
sur Nouveau script.
Dans la boîte de
dialogue Nouveau
script, entrez le nom
du script dans le
champ Nom.
Sélectionnez, dans la
liste déroulante
Touche de fonction,
une touche de raccourci que vous pouvez associer à une autre touche avec
les options Majuscule et Commande. Dans la liste déroulante Couleur,

184
CRÉER DES ACTIONS AUTOMATISÉES Fiche 18

sélectionnez la couleur d’affichage du script dans la palette Scripts. Cliquez sur le


bouton Enregistrer pour démarrer l’enregistrement du script.
Automatiquement le script s’ajoute dans la
palette Scripts et l’enregistrement démarre.
Effectuez les diverses opérations que vous voulez
enregistrer. Elles sont ajoutées à chaque fois
dans le script.
Pour arrêter l’enregistrement du script,
cliquez sur le bouton Arrêt de la palette Scripts.

Les actions non concernées par l’enregistrement


Certaines actions ne sont pas enregistrées dans les scripts, comme le déplacement
des fenêtres, l’affichage ou le déplacement des palettes, car ce ne sont pas des
actions sur l’image.

Les différentes étapes du script s’affichent


dans la palette Scripts. Pour voir le détail d’une
étape, cliquez sur la flèche correspondant à cette
étape.

Vous pouvez reprendre l’enregistrement du script en cliquant sur le bouton


Enregistrer de la palette Scripts.
Pour exécuter le script, ouvrez l’image de
votre choix et appuyez sur les touches affectées
au script, ou cliquez sur le script dans la palette
Scripts, puis sur le bouton Exécuter.

185
FICHES pratiques

LES RACCOURCIS CLAVIER


IMPORTANTS
Photoshop nécessite souvent de garder une main sur la souris et l’autre sur
le clavier. De nombreuses actions sont réalisées de cette manière. Connaître
les principaux raccourcis clavier permet donc d’être plus efficace.
De nombreux raccourcis sont affichés à la droite des commandes.
Les premiers raccourcis sont classiques et se retrouvent dans bien d’autres
logiciels.

Les raccourcis classiques


Raccourci Fonction
[Ctrl]+[N] Créer une nouvelle image
[Ctrl]+[O]
Fiche pratique 19

Ouvrir une image


[Ctrl]+[W] Fermer l’image
[Ctrl]+[Alt]+[W] Fermer toutes les images ouvertes
[Ctrl]+[Q] Quitter
[Ctrl]+[P] Imprimer
[Ctrl]+[C] Copier
[Ctrl]+[X] Couper
[Ctrl]+[V] Coller
[Ctrl]+[A] Tout sélectionner
[Ctrl]+[D] Désélectionner
[Ctrl]+[Maj]+[I] Intervertir la sélection

Pour le déplacement et la manipulation de l’image, utilisez les raccourcis


suivants :

Les raccourcis pour le déplacement et la manipulation des images


Raccourci Fonction
[Barre}d'espace] Déplacement dans l’image
[Barre}d'espace]+[Ctrl] Zoom avant
[Barre}d'espace]+[Alt] Zoom arrière
[Ctrl]+[0] (pavé numérique) Zoom taille adaptée à l’écran
[Ctrl]+[Alt]+[0] (pavé Zoom taille réelle
numérique)
[Ctrl]+[H] Afficher/masquer la grille, les repères et les tranches
[Ctrl]+[Maj]+[:] Activer/désactiver le magnétisme

186
LES RACCOURCIS CLAVIER IMPORTANTS Fiche 19

Pour des retouches colorimétriques, les raccourcis les plus utiles sont :

Les raccourcis pour les retouches colorimétriques


Raccourci Fonction
[Ctrl]+[L] Niveaux
[Ctrl]+[B] Balance des couleurs
[Ctrl]+[U] Teinte et saturation
[Ctrl]+[Maj]+[Alt]+[B] Passage contrôlé en noir et blanc

Pour les filtres, utilisez les raccourcis suivants :

Les raccourcis pour les filtres


Raccourci Fonction
[Ctrl]+[Maj]+[X] Filtre Fluidité
[Ctrl]+[F] Application du dernier filtre utilisé

Pour la palette d’outils, voici les raccourcis clavier :

Les raccourcis pour la palette d’outils


Touche Outil
[V] Outil Déplacement
[M] Outil Rectangle/Ellipse de sélection
[L] Outil Lasso
[C] Outil Recadrage
[B] Outil Pinceau/Crayon
[S] Outil Tampon de duplication
[E] Outil Gomme
[G] Outil Dégradé/Pot de peinture
[P] Outil Plume
[T] Outil Texte
[Z] Outil Zoom
[H] Outil Main
[D] Réinitialiser les couleurs de premier et d’arrière−plan
[X] Intervertir les couleurs de premier et d’arrière−plan
[Q] Mode Masque
[F] Mode d’affichage
[˜] Masquer/afficher les palettes, barre d’outils et barre d’options
[Maj]+[˜] Masquer/afficher uniquement les palettes

187
FICHES pratiques

À L’AIDE !
Photoshop dispose d’un si grand nombre de fonctions qu’il est impossible
de se souvenir de toutes. Mais n’oubliez pas l’aide ; c’est l’une des
fonctions les plus importantes. Vous y trouverez toutes les informations sur
les commandes et des procédures qui vous les expliquent en détail. Notez
que l’aide de Photoshop CS5 est uniquement en ligne, une connexion
Internet est donc nécessaire.

Pour accéder à l’aide, cliquez dans le


menu Aide sur Aide de Photoshop. Vous
pouvez aussi appuyer sur la touche [F1].
L’application d’aide d’Adobe se lance. La page d’accueil s’affiche.
Fiche pratique 20

Saisissez le mot ou l’expression recherché dans


le champ Search puis appuyez sur la touche [Ä].

188
À L’AIDE ! Fiche 20

Plusieurs résultats sont affichés avec,


pour chacun, un titre et un résumé.
Cliquez sur l’élément de votre choix pour
accéder à la rubrique correspondante.

La rubrique d’aide
correspondante s’affiche sur la
droite de la page. Sur la gauche
de la page figure l’arborescence
de toute l’aide de
Photoshop CS5.

Cliquez sur les signes


plus (+) pour naviguer dans
cette arborescence.

Vous pouvez effectuer une


nouvelle recherche en saisissant
le mot ou l’expression de votre
choix dans le champ Rechercher
en haut à droite.

En haut à droite est situé


un lien permettant de
télécharger le fichier complet de
l’aide de Photoshop CS5 au
format PDF. Il permet d’avoir
l’aide en permanence et sans connexion Internet. Attention tout de même, le
fichier pèse près de 40 Mo.

189
INDEX
A Filtre Fluidité ................................ 166
Fonction
Afficher une grille ........................ 178
Déformation de la
Ajouter des effets sur un texte .... 145
marionnette ........................... 129
Ajouter ou supprimer des zones Échelle basée sur le contenu . 106
de sélection .................................... 39 Format ............................... 28, 29, 30
Ajouter un masque de fusion ....... 58
Automatiser des tâches
créer des scripts ..................... 184 G–H–I
Galerie de filtres ........................... 109
Histogramme ................................ 152
B Image
Barre de menus ................................ 9 extraire une ou plusieurs
Boîte de dialogue parties ....................................... 45
Luminosité/Contraste ............... 73 modifier ........................ 106, 168
Noir et blanc ............................. 86 ouvrir ........................................ 12
Point de fuite ........................... 84 retoucher .................................. 68
Taille de l’image .................... 158 se déplacer ............................... 33
sélectionner une zone ............. 36
C transformer en noir et blanc .. 84
Importer une image . 19, 22, 23, 24,
Calque
25
ajouter un style ........................ 63
contenu .................................... 52
créer ............................ 48, 56, 74 M
déplacer .................................... 51 Menu
dupliquer ................................. 50 3D ............................................. 10
gérer .......................................... 48 Affichage ................................... 10
lier ............................................. 54 Aide ........................................... 10
masquer ................................... 49 Analyse ....................................... 9
modifier les propriétés ............ 55 Calque ......................................... 9
pixelliser ................................. 150 Édition ......................................... 9
rotation ..................................... 53 Fenêtre ..................................... 10
supprimer ................................. 50 Fichier ......................................... 9
Créer un paragraphe .................... 139 Filtre ................................... 9, 108
Image .......................................... 9
E–F Sélection ..................................... 9
Extraire ............................................ 45
Faire pivoter l’espace de travail .... 35 O
Fenêtre ..................................... 14, 19 Outil
Filtre dynamique ................ 112, 114 Améliorer le contour ................ 44
191
Baguette magique ................... 43
Correcteur ................................. 88
P
Créer une sélection .................. 36 Palette
Dégradé ......................... 120, 162 Histogramme ......................... 152
Densité ...................................... 99 Historique .............................. 170
Doigt ......................................... 97 Masques ................................... 60
Éponge ................................... 100 Palette d’outils ............................... 10
Gomme ................ 90, 92, 93, 95 Placer et modifier un repère ....... 176
Lasso ......................................... 40
Main .......................................... 84
Mesure ...................................... 84
R–S–T
Netteté ...................................... 96 Raccourci clavier .......................... 186
Pièce .......................................... 75 Repère ........................................... 176
Pinceaux ................................ 164 Script ............................................. 184
Pipette ...................................... 84 Tracé vectoriel .............................. 172
Point de fuite ........................... 81 Transformer
Pot de peinture ...................... 119 un tracé en sélection ............. 174
Recadrage .............................. 182 une image en noir et blanc .... 84
Sélection rapide ....................... 41
Tampon ............................. 11, 77
Texte ................................ 10, 133
U–Z
Zoom ......................................... 84 Unité de mesure ........................... 180
Plume ..................................... 172 Zoom avant et arrière .................... 31

Composé en France par Jouve


11, bd de Sébastopol - 75001 Paris