Vous êtes sur la page 1sur 2

Cet article a été mis à jour le 9 janvier 2012 à 13:46

L’une des meilleures façon de diffuser, faire connaitre et sensibiliser les entreprises à la RSE est de proposer un
contenu accessible facilement, compréhensible, et dont les principes sont applicables, dans les domaines qui en
ont besoin. Voila ce qui a guidé la création de RSE-pro.com, portail d’information sur la Responsabilité
Sociale des Entreprises.

Ce site a pour ambition d’être un promotteur des concepts de la RSE, apportant aux décideurs, responsables
RSE et chargés de développement durable dans les entreprises des outils et une vision claire. Nos 3 principaux
objectifs sont :

1. Faire connaitre les principes et concepts de la RSE


2. Sensibiliser sur l’importance de son application en entreprise
3. Donner des exemples de bonnes pratiques

Définition de la RSE
Le ministère du travail défini la RSE comme suit : « La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) – traduction
française de « Corporate Social Responsability » – est un concept qui désigne l’intégration volontaire des
préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités économiques et à leurs relations avec les
parties prenantes que sont les salariés, les actionnaires, les fournisseurs, les sous-traitants, les
consommateurs… »

Dans les faits, la RSE regroupe donc de nombreuses actions, dans les domaines sociaux, écologiques et
économiques. Plus loin qu’une simple prise en compte du contexte et de l’environnement de l’entreprise, la RSe
intègre toutes les actions Humaines, sociales, Environnementales, qui sont à identifier comme positives » et
vertueuses.

La RSE est un outil, dont le but final est d’atteindre le développement durable : satisfaire nos besoins présents
tout en permettant aux générations futures de satisfaire les leurs, en conciliant trois mondes différents, celui de
l’économie, celui de l’écologie et celui du social.

La RSE n’est pas une mode


Depuis plusieurs années, les concepts de développement durable, protection de l’environnement et prise en
compte du facteur humain au sein de l’entreprise émergent. Est-ce par simple phénomène de mode ? Oui, c’est
le constat que l’on peut faire face à cette déferlante médiatique. Mais de nombreux indices permettent d’affirmer
que la RSE n’est pas une simple mode. L’édition d’un livre vert sur le sujet par la Commission Européenne, la
création de la loi NRE en France, ou encore les engagements pris par des entreprises comme Thalès, Rhodia ou
EDF montrent que la RSE s’installe, durablement.

La RSE s’adresse à tous


Sujet uniquement réservé aux entreprises ? Non ! La RSE, si elle concerne les fonctions internes et externes
d’une entreprise, aura un impact sur tous les interlocuteurs. Clients, prospects, fournisseurs, grand public… La
RSE est un outil global, qui influencera l’image que TOUTES les personnes ont de votre entreprise.

Les 3 dimensions de la RSE

Sociale / Environnementale / Economique

Sociale : ce sont les relations avec les personnes dans l’entreprise, mais aussi à l’extérieur. La dimension sociale
représente le facteur Humain.
Environnementale : Comment l’entreprise impacte t-elle sur l’environnement ? De ses comportements en interne
(biens et services) jusqu’aux conséquences externes (impacts de ses produits et des activités).
Economique : Tout ce qui concerne l’éthique des affaires, l’efficacité économique et le « green business ».

Les 4 moteurs de la RSE


1. Les Grandes Entreprises : Elles s’imposent à elles-mêmes un comportement responsable (obligation de
publier des chiffres pour les entreprises du CAC40) et deviennent ainsi exigeantes avec les entreprises qui
travaillent avec elles.
2. L’Administration Publique : Outre la création de lois, l’administration publique peut agir avec des mesures
incitatives et de l’incentive, afin de favoriser les comportements responsables des entreprises.
3. L’ISR : (Investissement Socialement Responsable) et toutes les formes d’investissements « éthiques » qui
se multiplient
4. Vous, les consommateurs, en introduisant dans vos habitudes de consommation et d’achat un
comportement responsable.