Vous êtes sur la page 1sur 92

Revue bimestrielle agréée par

124
la FÉDÉRATION FRANÇAISE DE BONSAÏ

La fertilisation des bonsaï (2)


Marcotte de genévriers
22ème Zuishoten
ABONNEMENT À FRANCE BONSAÏ
Abonnez-vous à France bonsaï en ligne sur : http://www.jardinpress.com

Je souhaite m’abonner à la revue France Bonsaï pour l’année ou l’année suivant :


Envoi en France †2016 ........... †2017 †Tarif normal : 47 € † Tarif FFB* : 39 €
Envoi en Europe †2016 .......... †2017 †Tarif normal : 52,5 € † Tarif FFB* : 44,5 €
Envoi AUTRES PAYS †2016 .......... †2017 †Tarif normal : 54 € † Tarif FFB* : 46 €
* FFB : Fédération Française de Bonsaï. Si vous choisissez ce tarif, vous devez obligatoirement indiquer votre nº de membre FFB en cours de validité.

COORDONNÉS PERSONNELLES
Nom et prénom .............................................................................................................................................................................................................

Adresse .............................................................................................................................................................................................................................

Code postal ..................................... Ville ............................................................................................................... Pays ..........................................

Téléphone................................................................. e-mail........................................................................................................................................

Êtes-vous membre de la FFB? ....................... Indiquez votre nº de membre : ..............................

COORDONNÉES BANCAIRES Signature :

† Virement sur notre compte :


BNP Paribas IBAN : FR76 30004 00753 0001022837948
BIC : BNPAFRPPPPG

† Chèque à l’ordre de Jardin PRESS S.L.

† Par Carte Bancaire (VISA, MASTERCARD)

Numéro de carte: ................./.................../................../.................../

Expire le : ............/.............../ 3 nº digitaux de contrôle............./

Renvoyer ce formulaire directement à notre éditorial :


JARDIN PRESS - Service des publications - CTRA N340 KM 1093 - 43894 CAMARLES - ESPAGNE (FAX: 0034 977 47 10 24)
Renvoyer ce formulaire à notre distributeur :
ROUTAGE CATALAN - FRANCE BONSAÏ, JARDIN PRESS - 58 AVENUE DE RIVESALTES - 66240 ST. ESTEVE - FRANCE

Informations et commandes librairie au : 06 13 15 16 19 info@jardinpress.com www.jardinpress.com


4

Directeur de la publication :
Josep M. Miquel
josepmaria@francebonsai.com
Traductions :
Momoyo Nishiyama
Julie LECOMTE
Relecture : Fabienne Caroni
Conception Artistique :
Lo rat penat La fertilisation des bonsaï.
Luca Bragazzi.
2

L'engrais chez Paul et Christiane Brunot.


6
Administration :
George Fontanet L'engrais chez Jean-Bernard Gallais.
Publicité, abonnements 12
et commandes :
Jardin PRESS S.L. L'engrais chez Jean-Luc Roussin.
Ctra. N-340 Km. 1093
43894 Camarles 16
Tarragona - Catalogne
06 13 15 16 19 L'engrais chez Gilles Vuillaume.
info@jardinpress.com
20

L'engrais chez Philippe Sikora.


© Jardin Press
Sous licence de : 24
Bonsai Sekai
Tokyo - Japon L'engrais chez Javier Lumbreras.
Imprimée par :
Jordi Dassoy - impressor 26
ISSN : 1169-4688 La véritable origine du bois sec des genévriers.
Numéro de Commission
Paritaire : 30
1219 U 87109
Tous droits réservés. Marcotte de genévriers.
(Loi du 11/03/1957)
34

Taille pendant la période de repos des Acer


palmatum.
54

22ème Zuishoten.
68
FÉVRIER 2018
8,50€ 87ème Exposition Sohin Bonsaï Ten.
80
La fertilisation des bonsaï

L'auteur M. Luca Bragazzi.

La fertilisation est une pratique habi- ÀFDWLRQ HW j XQH ERQQH UpVLVWDQFH GH


tuelle qui vise à obtenir une production la plante, il favorise la production de
plus importante, au point de vue agri- racines.
cole. Dans notre cas, seule nous intéresse Les micro-éléments, régulent eux-aussi
l’amélioration de la santé de nos bonsaï. toute une série de processus invisibles
Malheureusement, cette pratique n’est d’une extrême importance.
pas toujours exploitée au maximum car En cours d’année, la plante a besoin
nous ne connaissons pas à fond le fonc- d’une quantité différente de macro-élé-
tionnement des arbres. ments : au printemps, de grandes quan-
Certains la considèrent inutile et tités de N seront absorbées mais moins
d’autres passent d’un type de fertilisant de P et de K. En automne et au début de
à un autre un peu trop facilement. l’hiver, le N sera beaucoup moins absorbé
Les éléments de nutrition se divisent en contrairement au P et au K.
macro et micro-éléments. Les premiers, 7RXV OHV IHUWLOLVDQWV VRQW LGHQWLÀpV SDU
LGHQWLÀpV FKH] OHV pOpPHQWV 1 1LWUR- l'abréviation NPK : les trois lettres cor-
gène) - P (Phosphore) - K (Potassium), respondant aux trois macro-éléments.
induisent des réactions biochimiques Les nombres associés représentent le
internes et de nombreux changements pourcentage de chacun des éléments
visibles évidents : pour 100 kg de produit.
- Le N est responsable de la croissance Sur le marché, il existe plusieurs types
des tiges, des feuilles et de tous les de fertilisants : chimiques inorganiques,
organes verts minéraux, organiques et naturels.
 /H 3 GH OD IRUPDWLRQ GH ÁHXUV FRORUpHV Les premiers sont des produits « prêts
et de fruits robuste à utiliser » : ils libèrent les substances
- Le K contribue aux processus de ligni- nutritives actives quelques heures après
2
Luca Bragazzi cieux capillaires, en raison de l’absence
d’humus capable de réguler l’excès de
nutriments.
Sur le marché, la présence d’engrais
chimiques est prépondérante et leurs
compositions sont pratiquement innom-
brables.
À la différence de ces derniers, les
fertilisants organiques sont sans doute
la meilleure stratégie nutritive pour les
bonsaï car administrables en abondance,
sans risquer l’excès de concentration en
sels.
Parmi eux, les meilleurs sont ceux à
« libération lente », ils garantissent une
libération constante et équilibrée de
nutriments en contrôlant l’arrosage et
le surchauffement solaire. Leur apport
constant en petites quantités garantit
une croissance encore plus homogène.
Ces fertilisants organiques possèdent
sensiblement tous les éléments nutritifs
nécessaires (macro et micro), ils repré-
sentent la meilleure solution nutritive
Olivier exclusivement fertilisé avec pour les arbres.
de l'engrais organique. D’autres avantages en relation avec la
fertilisation organique sont l’améliora-
leur administration. tion de la structure du sol et l’augmen-
Ce type de fertilisant nécessite un bon tation du développement de la micro-
arrosage avant l'application évitant ainsi ÁRUH HW OD PLFURIDXQH TXL IDFLOLWHQW
l’accumulation de nutriments autour des l’assimilation de nombreux composants
poils de la racine qui pourrait les endom- RUJDQLTXHV GLIÀFLOHPHQW DEVRUEpV DXWUH-
mager : la présence d’eau dilue en effet ment.
mieux les nutriments. Les engrais présents sur le marché se
Il est indispensable de respecter stric- subdivisent en organiques d’origine végé-
tement les doses recommandées par les tale et organiques d’origine animale.
fabricants : augmenter dangereusement Les premiers dérivent des résidus de
leur concentration risque de brûler les culture destinée à la consommation
racines. humaine et les seconds, d’excréments
Les fertilisants inorganiques contiennent animaux ou de carcasses animales.
autour de 70% de substances inertes et Tous ces fertilisants ont une composition
seulement environ 30% de nutriments équilibrée, capable de produire autant
réels : leur utilisation n’est donc pas de macro que de micro-éléments.
recommandée sur des périodes prolon- Les meilleurs résultats de la fertilisation
gées en raison de l’accumulation d’agré- organique s’obtiennent par administra-
JDWV VHOV TXL LQGXLUDLHQW GHV GpÀFLHQFHV tion régulière et constante, sans chan-
alimentaires et des défauts dans l’ab- ger brutalement de type de fertilisant
sorption des micro-éléments. (alternance organique avec des produits
Au-delà de ce dommage possible, leur chimiques).
utilisation sur sols granulés comme Tous les fertilisants doivent provenir de
la pomice, l’akadama, la lutite, etc… fabricants reconnus dont l’expérience
conduirait à la mort certaine des pré- des formulations est solidement établie.
3
Branche de "sacrifice" (guiseieda) développée à l'aide des acides humiques provenant de léonardite.

Les « substances humiques » se divisent tion il y a quelques millions d’années et


en trois sections principales : acides l’oxydation (décomposition) des couches
fulviques, acides humiques et humines. es DIÁHXUDQW OD VXUIDFH H[SRVpHV DX[ DJHQWV
trois composants produisent une colora- atmosphériques.
tion du sol, due à la présence d’oxygène : Seule cette partie est utilisée pour pro-
jaune, pour les fulviques et noire, pour duire les acides humiques, si utiles en
les humines où l'oxygène est faible ou agriculture - et donc également pour la
absente. culture de bonsaï.
Les « acides humiques » nous intéressent Les acides humiques provenant de tourbe
SULQFLSDOHPHQW DX YX GX EpQpÀFH TX·LOV ne sont - quant à eux - pas très actifs, en
génèrent. général.
Ce sont des macro-molécules de couleur Les extraits de lignite sont de faibles
brune très sombre (présence moyenne stimulateurs et s’avèrent peu utiles pour
d’oxygène) qui proviennent de la décom- la croissance des plantes.
position des matériaux organiques. Les acides humiques sont des molécules
Les principales sources de production caractérisées par une masse moléculaire
d’acides humiques sont les fertilisants © ÀQH ª IDFLOHPHQW DEVRUEpH SDU OHV
organiques : tourbe, lignite et léonar- racines à la différence de la section ful-
dite, cette dernière étant une matière vique qui possède une masse moléculaire
première extrêmement riche d’où sont © pSDLVVH ª GLIÀFLOHPHQW DEVRUEDEOH
extraits des acides humiques à forte Outre ces produits résultant de la dé-
activité. composition de matière organique du
Elle est issue de la décomposition des sol, nous avons également observé que
forêts qui couvraient les aires d’extrac- certaines espèces de champignons sont
4
capables de synthétiser des composants
similaires aux acides humiques : c’est le
FDV GHV P\FRUKL]HV JUkFH j OHXU DFWLYLWp
symbiotique.
Les acides humiques ont la capacité d’at-
tirer et retenir (chélation) les molécules
de nutriments et de les libérer lorsque les
conditions changent ou que les racines en
ont besoin.
Ainsi, ils améliorent l’absorption de
PLFURpOpPHQWV FKH] OHV SODQWHV HQ FDS-
tant des cations sous forme utile à leur
absorption par les racines.
La couche sombre qui caractérise la
surface de certains types de sols porte le
nom d’humus et se compose principale-
ment d’acides humiques.
Ceux-ci représentent un composant fon-
damental du sol qui lui assure une série
GH EpQpÀFHV SDUPL OHV SOXV LPSRUWDQWV
on peut citer :
‡ /D OLEpUDWLRQ OHQWH GH QXWULPHQWV
‡ /·DMRXW GH PLFURpOpPHQWV j WUDYHUV
le processus de chélation.
‡ /D FDSDFLWp WDPSRQ GX VRO Diamètre d'une branche d'un an, développée
‡ /·DXJPHQWDWLRQ GH OD FDSDFLWp j seulement avec engrais organique.
absorber et à échanger des nutriments. Olea europaea.
‡ /H VXSSRUW DX GpYHORSSHPHQW GH
SRSXODWLRQV GH PLFURÁRUH HW PLFURIDXQH bolisme secondaire.
‡ 0HLOOHXUH UpVLVWDQFH SDUWLFXOLqUH-
L’utilisation des acides humiques liquides ment aux agents abiotiques stressants
provenant de la léonardite donne d’ex- (chaleur, froid, contamination, effet phy-
cellents résultats dans la culture de totoxique des produits phytosanitaires,
bonsaï, durant les phases de fertilisation etc…).
du printemps et de l’automne. ‡ 0HLOOHXU GpYHORSSHPHQW GHV UDFLQHV
Appliqués en parallèle avec les fertili- ‡ $PpOLRUDWLRQ GH OD VWUXFWXUH GX VRO
sants organiques à libération lente, ils ‡ $PpOLRUDWLRQ GH OD UpWHQWLRQ G·HDX
augmentent l’utilisation des nutriments sur sols granulés.
produits par la décomposition des bou- La fréquence d’application - contraire-
lettes d’engrais, réduisant ainsi les pertes ment à ce qui est indiqué sur l’étiquette
inévitables dues aux arrosages fréquents. des produits - peut être augmentée
Le gain observé en termes de nutriments jusqu’à une fois par semaine au prin-
passe de 50-60% à 80-90%, limitant égale- temps et durant tout l’automne.
ment les pertes par lixiviation (lessivage Les meilleurs produits sur le marché sont
du sol) à 10%. ceux qui ont un pourcentage d’acide
Les résultats observés directement sur les humique supérieur à 50%, la dilution est
bonsaï fertilisés avec des acides humides de 2 ml/l.
sont les suivants :
‡ $XJPHQWDWLRQ GH O·LQWHQVLWp GHV FRX-
leurs (bourgeons, entre-nœuds, couleurs Il faut savoir que les morts de bonsaï sont
DXWRPQDOHV ÁHXUV HW IUXLWV  LQÀQLPHQW SOXV IUpTXHQWHV SDU H[FqVTXH
‡$XJPHQWDWLRQGHO·DFWLYLWpGXPpWD- par manque de fertilisation.
5
L'engrais chez Paul et Christiane Brunot

Paul et Christiane Brunot sont un couple La façon de fertiliser est simple mais
d'amateurs vétérans qui vivent dans le WUqV HIÀFDFH LO VXIÀW GH UHJDUGHUOH
département de l'Isère près de Lyon. résultat sur leurs arbres.
Avec des techniques simples mais excel-
lentes, leur travail a donné des résultats
spectaculaires.
Loin des règles strictes, ces arbres nous
transmettent la joie de vivre, que seuls
possèdent les arbres bien entretenus.
La sérénité et la beauté règnent dans la
maison.
Au vu des arbres et du jardin, nous
pouvons apprécier les longues années de
bonne culture.

Christiane Brunot en plein travail de ligature.


6
Taxus baccata.
7
Spectaculaires pousses d'un buis (Buxus sempervirens) au printemps.

Paul et Christiane Brunot travaillent Pour les conifères, ils utilisent un substrat
beaucoup d'espèces : encore plus drainant : 40% d'akadama,
Feuillus : Érables, hêtres, charmes, ceri- 30% de kiryusuna et 30% de pomice.
siers de Sainte-Lucie… Cela maintient les racines en meilleur
Conifères : Pinus sylvestris, pin noir, if, état mais les arbres continuent de pous-
PpOq]H HWF« ser vigoureusement.
Ils aiment aussi beaucoup travailler le L'eau de leur région est très calcaire et
buis. tache beaucoup les feuilles. Pour éviter
/H FOLPDW GH OD UpJLRQ HQ KLYHU HVW DVVH] ce dépôt de calcaire résiduel, ils arrosent
froid et peut atteindre -15ºC. directement le substrat des pots au
Mais en été la température monte jusqu'à tuyau.
30ºC, elle peut même atteindre 40ºC. Les arbres supportent bien cette eau,
Le printemps est parfois très sec mais il comme on peut le voir sur les photos.
peut aussi être pluvieux et froid, cer- Pour fertiliser les arbres à feuilles ca-
taines années. duques, ils utilisent exclusivement des
En automne, le temps est délicieusement engrais chimiques liquides tous les 15
doux jusqu'à ce que les premiers froids MRXUV GH PLPDL MXVTX
j ÀQ RFWREUH HQYL-
arrivent. ron, à l'arrivée des premiers froids.
Ils cultivent leur bonsaï dans différents L'engrais liquide "Plan Prod" est dilué à
substrats en fonction des espèces. 2 gr. par litre d'eau, ce qui constitue une
Pour les feuillus, ils utilisent un substrat IHUWLOLVDWLRQDVVH]LQWHQVLYH
composé de 50% d'akadama et de 50% de
SRPLFH &H VXEVWUDW UHWLHQW DVVH] ELHQ
l'engrais mais draine facilement.

8
Carpinus betula. A en juger par l'apparence, l'engrais purement chimique semble plutôt bien fonctionner.

9
Pour les conifères, ils utilisent principa- feuilles caduques, il répond simplement :
lement de l'engrais japonais Biogold, bien "Parce que je trouve que c'est mieux".
connu de tous les amateurs. Récemment, Paul a commencé à uti-
Ils fertilisent de mai à octobre, suivant liser un engrais organo-minéral solide
le développement des arbres. Pendant (Greenmaster organic) et il trouve que
les périodes les plus chaudes de l'été, la couleur des feuilles s'améliore sur ses
ils réduisent beaucoup l'engrais qui sera feuillus.
même parfois interrompu. C'est l'un des objectifs de cette série
En complément du Biogold, ils utilisent d'articles : remettre en question ce que
une solution d'humus liquide, notamment nous pensons savoir, apprendre de ce que
pour les pins en automne. font les bons amateurs.
Il y a quelque temps, Paul utilisait des 5LHQQ
HVWMDPDLVGpÀQLWLI«
engrais foliaires mais les bons engrais
IROLDLUHVVRQWGLIÀFLOHVjWURXYHUGDQVVD
région, il a donc arrêté.
Son mode de fertilisation nous surprend
et s'éloigne des normes connues de «tou-
jours fertiliser avec de l'engrais orga-
nique». Mais, avec sa méthode de culture
UDIÀQpHOHFOLPDWGHVDUpJLRQHWODTXD-
lité de l'eau d'arrosage : cela fonctionne
parfaitement.
Lorsqu'on lui demande pourquoi il n'utilise
que de l'engrais chimique sur les arbres à

10
Pousses d'un Pinus sylvestris dans leur jardin.
11
L'engrais chez Jean-Bernard Gallais

Jean-Bernard Gallais est formateur national de la Fédération Française de Bonsaï. Il vit en région
Poitou-Charentes, dans l'ouest de la France, une zone assez humide au climat modéré.

Engrais en pellets Vegethumus.


Observez la grande quantité d'engrais placée sur le substrat.
12
Sur cette photo, nous pouvons apprécier la grande quantité d'engrais qu'il place
dans les pots de ses arbres. En général, les amateurs fertilisent trop peu leurs bonsaï.

Je m’intéresse à tout ce qui peut se tolet, j’arrose l’ensemble de l’arbre


transformer en bonsaï mais j’aime et son environnement, je fais parfois
particulièrement les pins, les caducs deux passages pour les arbres qui
HW OHV DUEUHV j ÁHXUV HW j IUXLWV n’ont pas été rempotés récemment.
-H VXLV DVVH] SURFKH GH O·RFpDQ OH J’utilise de l’organique ou de l’orga-
climat est en général doux mais depuis no-minéral en solide et en liquide.
quelques années avec des périodes de Je n’utilise pas d’engrais foliaire. Je
sécheresse et beaucoup de vent. fertilise du milieu du printemps au
J’utilise surtout de la pomice parfois début de l’hiver avec des NPK diffé-
pure mais généralement additionnée rents selon la saison et l’état d’avan-
d’un autre substrat, cela dépend des cement des arbres. Je n’utilise pas de
espèces à rempoter. compléments spéciaux sauf de l’acide
Mon substrat classique est composé de humique après les rempotages.
 GH SRPLFH HW  GH SRX]]RODQH L'engrais organique que j'utilise est
ou d’akadama ou de kanuma etc… principalement d'origine végétale
3RXU OHV D]DOpHV F·HVW  GH NDQX- (Vegethumus), je l'achète dans une
ma ou 50% pomice et 50% kanuma. coopérative agricole.
Mon eau d’arrosage provenant de Vegethumus est un fumier concentré
l’adduction communale est très cal- qui restaure rapidement la fertilité du
caire, j’ai deux citernes enterrées sol et stimule l'activité des micro-orga-
pour récupérer l’eau de pluie et je QLVPHV EpQpÀTXHV
n’arrose qu’avec cette eau. Composé de fumier, de compost mûr
Je me sers d’un tuyau avec un pis- et d'oligoéléments, cet amendement
13
Un coin du grand jardin de jean-Bernard Gallais

Un précieux orme en balai.


14
Collection de petits bonsaï.

organique enrichit le sol en humus et


ensemence le sol de bactéries béné-
ÀTXHV HW GH FKDPSLJQRQVDXJPHQWDQW
l'activité biologique.
Cet engrais est normalement utilisé
dans la culture biologique comme
amendement du sol.
Sa composition NPK est de 2,2 - 0,5 -
2.5.
Je fertilise aussi un peu pendant
l'hiver, car les racines continuent à
travailler, même si les arbres sont au
repos.
J'utilise un engrais organique liquide
du milieu du printemps au début de
l'hiver (une dose pour 10 litres d'eau).
J'utilise également un engrais organo-
minéral (Greenmaster 7 - 5 - 15) en
microbilles.
C'est un engrais facile à doser selon
ce que je veux réaliser : une pousse
vigoureuse ou seulement un engrais
d'entretien léger.
15
L'engrais chez Jean-Luc Roussin

Jean-Luc ROUSSIN Prunus mahaleb. 16 avril 2017.


Alpes de Haute Provence
Arrondissement de Forcalquier

Jean-Luc Roussin est formateur national de la Fédé-


ration Française de Bonsaï.
Mais le véritable niveau de Jean-Luc, on le voit
directement sur ses arbres.
Ici, il explique sa façon de cultiver et de fertiliser.

ESPÈCES TRAVAILLÉES : CLIMAT LOCAL :


- Essentiellement des feuillus locaux, -·KDELWH XQH ]RQH GH PR\HQQH PRQ-
aubépines (C. monogyna), chênes blancs tagne (Provence sèche) à la limite haute
4 SXEHVFHQWV  FRUQRXLOOHUV PkOHV GH OD ]RQH GH O·ROLYLHU DYHF GH IRUWHV
(Cornus mas), hêtres, cerisiers de Sainte amplitudes de température et des vents
Lucie, poiriers sauvages, amandiers, fréquents.
oliviers etc… Étés chauds et secs, nuits fraîches.
- Quelques variétés par bouture ou semis Automnes doux, parfois pluvieux.
pour les shohin. Hivers souvent doux en journée, gels la
- Des résineux, pins noirs, pins sylvestres, nuit.
PpOq]HV JHQpYULHUV Printemps tardifs, gels nocturnes fré-
- Peu d’arbres de variété japonaise à quents, pluies.
cause du climat. En général, les grosses chaleurs arrivent
rapidement, dès mi-mai.

16
Prunus mahaleb. 23 janvier 2015.
17
SUBSTRATS :
Culture sur une base de pomice dont
la granulométrie est adaptée aux dif-
férents stades de culture des arbres.

- Prélèvements : pomice 7/14 pour


 (ÀSHUO SHWLWH YHUPLFXOLWH SRXU
20%, Charbon de bois pour 5%.
3RPLFH SRX]RODQH HÀSHUO FKDUERQ
de bois pour les résineux.

- Feuillus en culture : pomice 3/6


pour 75 à 80%, akadama pour 15%,
charbon de bois pour 5%.
3RPLFH SRX]RODQH NLULXFKDUERQGH
bois pour les résineux.

QUALITE DE L’EAU :
L’eau du réseau est dure (calcaire) et
Engrais organique en pellets. chlorée.
Malheureusement, l’eau du village
- de meilleure qualité - est actuelle-
ment polluée (désherbant).
Avec le plan vigie-pirate, le taux de
chlore a été augmenté sur tous les
réseaux d’eau potable (risque d’at-
tentats bactériologiques).
J’envisage d’adopter le même sys-
tème que Didier Schuller (France
bonsaï n°117 arrosage).

ARROSAGE
J’arrose manuellement avec une
lance multijets « Gardena ».
‡ 3HX HQKLYHU IRLVSDU VH-
maine.
‡ /H PDWLQDXSULQWHPSVHWHQ
automne.
‡ /D SOXSDUW GHV DUEUHV   IRLV SDU
jour en été, arrosage principal le soir
avec un complément le matin (climat
chaud et SEC).
Crataegus monogyna.
18
‡ 0RLQV VRXYHQW SRXUOHVUpVLQHX[ 1 traitement au glucose un peu avant
VDXI OHV PpOq]HV que les feuilles ne changent de cou-
L’arrosage manuel me permet de leur.
gérer l’apport d’eau en fonction des A cause des conditions climatiques
besoins de chaque arbre… Il faut (nuits rapidement froides), je n’ai
compter sur les voisins sympa en cas pas de « repousse » à l’automne.
G·DEVHQFH Hiver :
Pas d’engrais.
ENGRAIS
J’utilise plusieurs engrais de type
organique, minéral, solide, liquide, POUR LES PRÉLÈVEMENTS
foliaire. De préférence organique ‡ $UURVDJH j O·2VLU\O  Æ   j
(bio), le minéral étant réservé fois à 8/10 jours d’intervalle.
aux « coups de boost ». En tenant ‡ *OXFRVHHQSXOYpULVDWLRQIROLDLUH
compte des conditions climatiques, 3g/l.
le débourrement est tardif et la sai- ‡ (QJUDLV IROLDLUH ELR ò GRVH
son de « pousse » est courte. J’effectue plusieurs passages de cha-
Printemps : cun de ces produits.
Un arrosage avec de l’Osiryl à 2 ‰
qui favorise les racines et contribue AUTRES PRODUITS
à reconstituer les racines affaiblies ‡ 3XULQ G·RUWLHGHPDLjVHS-
par l’hiver. tembre.
Puis un passage avec de l’engrais ‡ $QWLFKORURVH IROLDLUH j OD GH-
PLQpUDO OLTXLGH IDLEOHPHQW D]RWp PDQGH SOXV HIÀFDFH VL OHV UDFLQHV
(1/2 dose préconisation fabricant). sont en mauvais état si chlorose
Après débourrement, 1 à 2 traite- hydrique) au dosage conseillé par le
ments en engrais foliaire organique fabricant.
(bio), dosage en fonction des préco- La fréquence et l’utilisation des
nisations fabricant. produits se fait en fonction de l’état
Au début des grosses chaleurs, je physiologique, du stade de culture
pulvérise du Glucose anhydre – de chaque arbre et des conditions
6 g/l – pour aider les arbres à faire météo.
une réserve pour l’été.
Début Mai, je mets de l’engrais bio
en « bouchons » (Frayssinet 3.6.12).
Été :
Pas d’engrais.
Automne :
Mi-septembre, j’effectue un arrosage
à l’Osiryl 2 ‰ pour relancer les raci-
naires affaiblis par l’été.
Engrais foliaire bio.
Engrais organique Bio Frayssinet
3.6.12.

19
L'engrais chez Gilles Vuillaume

Giles Vuillaume est un formateur national de la Fédération Française de Bonsaï bien connu, avec
beaucoup d'expérience dans le travail du bonsaï.

Quelles espèces de bonsaï cultivez-


vous ?
(VVHQWLHOOHPHQW  0pOq]HV SLQV
sylvestres, épicéas, Prunus mahaleb,
érables, ormes et buis.

Quel est le climat de votre région ?


Climat continental, les différences
de température sont très marquées
aussi bien en été, 35°C (voir plus)
qu’en hiver, jusqu’à – 20°C.
/D SOXLH HVW DVVH] IUpTXHQWH DX SULQ-
temps et dure plusieurs jours.
Nous avons aussi la problématique
des gelées tardives et c’est certai-
nement le phénomène le plus dange-
reux. En effet, les arbres démarrent
Juniperus chinensis. avec la hausse des températures et
l’allongement des périodes de lumi-
nosité, ensuite les gelées grillent
OHV MHXQHV SRXVVHV HW OHV GpJkWV
importants mettant parfois à mal des
années de travail et pouvant aller
jusqu’à la mort des arbres.

20
Forêt de Larix decidua. Juillet 2017.

La même forêt de Larix decidua en La même forêt en septembre 2000.


Juillet 1995.
Dans quel sol les cultivez-vous ? avant arrosage des arbres.
$NDGDPD SXPLFH ]pROLWH J’utilise une pompe immergée pour
NDQXPDSXPLFH SRXU OHV D]DOpHV pouvoir arroser au jet.
De temps en temps, j’arrose avec
Comment est l'eau avec laquelle un arrosoir. Ceci pour me permettre
vous arrosez vos bonsaï ? d'observer plus précisément les
Avec l’eau du robinet qui a un PH arbres.
de 7,4 et une Electro-conductivité
440μs. Quel genre d'engrais utilisez-vous ?
L’eau est stockée dans un grand J’utilise deux engrais organo-minéral
UpVHUYRLU DÀQ TX·HOOH GpFDQWH HW solide en apport de fond.
qu’elle soit à température ambiante Un fois par semaine, je fais un ap-

21
Le même pin en mars 2012.
Sur ces photos, l'effet de la bonne culture de
Giles Vuillaume est évidente.

Pinus sylvestris, juillet 2017.

port d’engrais liquide en y ajoutant


quelques gouttes de HB101.
1 pour le printemps et 1 pour l’au-
tomne.
Je n’utilise pas d’engrais foliaire
chimique mais - en cas de besoin -
j’utilise du tonus V en pulvérisation
foliaire.

Au printemps, j’utilise l’engrais de


printemps -> solide organo-minéral
+ 1 à 2 arrosages par semaine avec
engrais liquide + HB101.
Mon eau ayant une bonne électro-
conductivité, je double la dose
d’engrais liquide préconisée par le
fabricant (3 ml pour 2 litres) soit 3
ml pour un litre.
Cela porte l’électro-conductivité de
l’eau à :
1160 μs pour l’engrais de printemps,
1020 μs pour l’engrais d’automne.
En été, MH ODLVVH OHV EkWRQQHWV G·HQ-
grais usagés sur le sol pour l’activité
microbienne Engrais solide organique.
22
Engrais soluble chimique.

Acer palmatum cultivé par Gilles Vuillaume.

En automne, j’utilise l’engrais


d’automne -> solide organo-minéral
+ 1 à 2 arrosages par semaine avec
engrais liquide + HB101. Engrais organique en pellets.
En hiver, MH ODLVVHOHVEkWRQQHWV
d’engrais.

-H SRVH OHV EkWRQQHWV G·HQJUDLV


directement sur le sol pour avoir une
meilleur décomposition et activité
microbienne. Ceci a comme inconvé-
nient de colmater le sol en surface à
moyen terme.
Je «retravaille» le sol légèrement
avec une petite baguette de bambou
HW HQOqYH VL QpFHVVDLUH XQH WUqV ÀQH
couche de substrat que je remplace.

Utilisez-vous des compléments spé-


ciaux ?
J’utilise parfois de l’acide fulvique.

Tonus V : Un engrais Acides fulviques.


foliaire organique.
23
L'engrais chez Philippe Sikora

Philippe Sikora dans son jardin, devant l'un de ses impressionnants Prunus mahaleb.

Je cultive toutes sortes d'espèces


mais surtout des Sainte-Lucie et des
pins.
Ici, le climat est continental avec
des hivers relativement rigou-
reux (-10°, -12°C) et des étés très
chauds et secs.
Le substrat utilisé est de la pumice
avec de l'akadama pour mes feuillus
dans des proportions de 60-40.
Et pour les pins du kiriu et de l'aka-
dama plus de l'écorce de pin broyée
dans des proportions de 60-30-10.
J'arrose avec l'eau de mon puits qui
est légèrement calcaire.
Pour l'engrais, après avoir essayé
pas mal d'engrais organique en
liquide ou solide, je suis revenu au
Biogold en boulettes.
Je complète avec des pulvérisations
d'engrais foliaire pour mes conifères
en hiver quand le temps est relati-
vement clément et je mets aussi un
peu d'acide humique.
Prunus mahaleb en atelier avec M. Iijima.
24
Prunus mahaleb. Philippe Sikora. Primé par les juges de l'EBA au Congrès 2011 à Ratingen.

Je fertilise du printemps - début


DYULO FKH] QRXV  MXVTX
j ILQ MXLQ
tous les 20 jours. Puis, je recom-
mence fin août - début septembre
tous les 20 jours aussi, jusqu'à fin
octobre - début novembre.
Je mets mon engrais en périphérie
du pot.
Je pose une boulette, je laisse
un espace d'une boulette et j'en
remets une autre et ainsi de suite,
tout le tour du pot.
Et j'inverse lors de la suivante (je
mets les boulettes là où il y avait
les espaces vides).
10 jours après avoir mis mon engrais
je mets un peu d'acide humique.

Le système de fertilisation de
Philippe Sikora est très simple mais
très efficace.
Souvent le plus simple est le meilleur.

La vigueur de ses arbres est formidable.

25
L'engrais chez Javier Lumbreras

Javier Lumbreras est un professionnel bien connu qui travaille à Irun.


Son système de fertilisation est très simple mais efficace et parfaitement adapté à son climat.
Ici, nous le voyons en train de placer de l'engrais sur un Pseudocydonia sinensis.

Acer palmatum dans le jardin d'Irun Bonsai.


26
Pinus pentaphylla. Les billes d'engrais sont protégées dans de petits paniers.
Le climat d'Irun est assez humide et l'engrais fermente parfaitement.
27
La boîte en laiton traditionnelle de l'engrais Tamahi Joi. C'est un engrais japonais des plus traditionnels.
Nous distinguons les vitamines Vitabonsai et l'engrais Nutribonsai qu'il utilise aussi.

Près du Juniperus procumbens et du Juniperus chinensis Itoigawa, les bouteilles de Lombrico Bonsai et
Biogold Vital.
28
Terrasse de José-Mari, un amateur qui travaille ses arbres avec Javier Lumbreras et les fertilise de la
même manière. Tout le monde ne dispose pas d'un grand jardin pour cultiver ses bonsaï.

Irun est près de la mer et le climat est les arbres à feuilles caduques après que
doux. les bourgeons se soient déjà développés.
En été, la température ne monte guère Mais je fertilise les conifères avant, de
au-dessus de 25ºC et en hiver, les gelées sorte qu'ils poussent avec plus de force.
sont peu fréquentes. La température ne C'est en automne que je fertilise avec
descend presque jamais sous -2ºC. le plus d'intensité, de septembre à no-
Tout au long de l'année, l'environnement vembre.
est très humide et les journées nuageuses En hiver et aussi pendant l'été, je réduis ou
sont fréquentes. C'est pourquoi je peux arrête l'engrais : j'arrête de fertiliser les
parfaitement fertiliser avec les boulettes arbres à feuilles caduques mais je conti-
d'engrais traditionnelles japonaises. nue sur des arbres comme les oliviers.
L'engrais organique que j'utilise comme J'utilise également des engrais liquides
base pour mes arbres est le Tamahi Joi. WHOV TXH O
HQJUDLV j IDLEOH WHQHXU HQ D]RWH
Surtout en petites boulettes, mais parfois Nutribonsai et des vitamines telles que
j'utilise aussi les grosses en fonction de la Vitabonsai ou Biogold Vital.
taille du pot. Quand je veux stimuler davantage la
Je trouve très pratique d'enfermer l'en- croissance végétative, j'utilise des engrais
grais dans des paniers en plastique pour OLTXLGHV DYHF SOXV G
D]RWH FRPPH OH /RP-
l'empêcher de rouler ou d'être emporté brico Bonsaï.
par les oiseaux. Je dose la quantité d'en- L'eau à Irun est de très bonne qualité, elle
grais en fonction des besoins de chaque est un peu acide et ne comporte pas de
bonsaï. chaux.
Pendant la saison de croissance, je change C'est pourquoi je n'utilise presque jamais
les boulettes tous les mois. de chélates de fer, car il est très rare que
Au printemps, je commence à fertiliser mes arbres souffrent de chlorose.
29
La véritable origine du bois sec des genévriers

Juniperus chinensis 45 cm. Propriétaire : Kaminaga Tadashi.


49ème exposition de Meijin, à Yamanashi. Novembre 2016.
En regardant l’aspect du bois sec de l’apex, nous remarquons qu'il a été formé dans la nature de par
sa complexité et sa texture intéressante. En revanche, celui du centre du tronc a été travaillé de façon
artificielle, en élargissant un petit shari naturel déjà existant. Le travail est excellent et profite bien des
qualités de l’arbre mais il n’accède pas au niveau du travail réalisé par la nature.
30
Il est vrai que les chutes de
pierres et la neige provoquent
OHEULVGHVEUDQFKHVFHTXLÀQLW
par former le bois sec. Mais cela
n’explique pas pourquoi la plu-
part des genévriers qui vivent
dans les roches en ont autant.
,OHVWGLIÀFLOHGHFURLUHTXHWRXW
cela ne soit occasionné QUE par
la chute des pierres.
'DQVOD]RQHG·2]HVDNLSDU
exemple - située près de la côte
HWDVVH]FKDXGHODSOXSDUW
Juniperus chinensis. Largeur : 72 cm. des genévriers en présente une
Propriétaire : Hoyo, Fusao. 37ème exposition de bonsaï impressionnante quantité. Peut-
Jushinkai, en octobre 2016. être y a t-il d’autres facteurs
Les genévriers dans la nature présentent généralement des
bois secs en forme de shari plats. - comme les insectes mineurs -
Les veines vivantes continuent leur croissance et qui créent réellement le bois
contribuent au développement du bois sec qui affiche cette sec ?
forme d’aile si particulière aux genévriers. Dans le grand dictionnaire du
bonsaï, Mr. Furuta disait déjà il
L’histoire des genévriers dans le monde des bonsaï y a plusieurs années que les mi-
est très longue. Malgré cela, nous ne connaissons neurs qui mangent l’écorce du
pas encore à fond l’origine véritable du bois sec. tronc, comme les buprestes ou
/HERLVVHFDUWLÀFLHOQHSDUYLHQWMDPDLVjFRQFXU- les insectes qui se nourrissent
rencer la beauté du bois naturel qui se tord avec des racines sont les véritables
élégance sur les arbres dans la nature. responsables du bois sec.
Ce bois est un des points les plus intéressants des Ces insectes mineurs dévorent
genévriers. une bonne partie de l’écorce
Jusqu’à nos jours, tout le monde pensait qu'il HQXQHVHXOHQXLWHWÀQLVVHQW
résultait toujours de la casse due aux phénomènes par tuer des parties très impor-
naturels. tantes de tronc qui se transfor-
ment en shari.
Ceux qui mangent les racines
peuvent sécher toute la partie
de l’arbre qu'elles nourrissent.
Il se peut que cela soit les
causes principales de la for-
PDWLRQGXERLVVHFFKH]OHV
sabines.
Ce qui nous oblige à penser à
ODIDoRQGHFRPEDWWUHHIÀFDFH-
ment les mineurs et les larves
mangeuses de racines pour
qu’elles n’abîment pas les vieux
genévriers cultivés en bonsaï
depuis de nombreuses années.

Trou occasionné par la larve de bupestre ( Scintillatrix festiva) dans le


tronc d'un genévrier. Ce coléoptère cause de graves dégâts aux branches.
31
Comment le bois sec des genévriers se forme-t-il ?
Ceci est la théorie à laquelle nous
avons cru jusqu’à aujourd’hui. Les parties d’écorce les plus
Dessins Gun Kyoosuke. exposées au soleil brûlent en été
et forment facilement des zones
de bois sec dans la forme que
Lorsque la circulation de nous appelons « shari ».
sève s’interrompt sous Le bois sec
l’action des insectes, se forme
les branches sèchent. également
Souvent, c’est ainsi suite à des Zones dans
que se forme le bois mort problèmes lesquelles vivent les
des genévriers. de racines genévriers.
qui finissent Les chutes de
par sécher pierres sont
une partie fréquentes.
du tronc.

Le shari continue
jusqu’à la branche
sèche en forme de jin. Des genévriers se
réfugient dans les
ravins abrupts où
les conditions
environnementales
Le tronc de sont plus difficiles.
nombreux Outre les vents forts,
genévriers se tord la chute de roches
sous la force du vent. y est fréquente.

La partie vivante continuant à grandir,


le tronc se déforme petit à petit et des
shari naissent en forme d’aile.

Roches qui se
détachent.

Les branches sont brisées par les


pierres ou par l’accumulation de neige.

Le bois casse sous La branche sèche jusqu’à la base.


l’action des éléments.

32
Il est très fréquent de trouver des genévriers parmi les roches avec des bois secs aux formes d’aile.
Au Japon, par exemple, ces arbres sont situés dans la zone d’Osezaki, dans la péninsule d’Izu.
Mais il y a très peu de chutes de pierres dans cette zone et il est rare qu’il neige. Cependant, presque tous les
genévriers présentent beaucoup de shari et jin.
Cela nous fait penser que le bois sec est peut-être généré par d’autres causes.
33
Marcotte de genévriers
La marcotte est un bon système pour obtenir des
genévriers de petite taille

Les arbres préparés durant plusieurs an- Observons la façon de marcotter de


nées pour être travaillés en sohin bonsaï Mr.Gun Kyoosuke, ce célèbre dessinateur
sont généralement très intéressants mais se réjouit toujours de travailler sur des
également très chers. matériels peu onéreux.
Il est possible d’utiliser de vieux arbres De nombreux anciens producteurs de
aux formes peu intéressantes, pour for- bonsaï tiennent boutique dans le nord de
mer de petits bonsaï moins onéreux. Saitama où il réside.
Il semble qu’il n’y ait rien à tirer de ce Les meilleurs arbres sont chers mais on y
Juniperus mais - en le marcottant - plu- trouve également des arbres de qualité
sieurs excellents petits arbres pourraient moindre à prix abordable.
apparaître.

Cette fois, nous sommes allés chercher ce type de matériel dans le jardin de M. Takahashi, à Fukaya.
C’est une des plus anciennes serres de la région où de nombreux conifères sont cultivés, dont
plusieurs variétés de Juniperus aux formes diverses. 35
M. Kyoosuke à la recherche d’arbres intéressants formés à partir de bouture il y a 10 ou 12 ans.
Il trouve très amusant de fouiller dans les serres à la recherche d’opportunités intéressantes.

M. Takahashi lui explique le processus de formation de ces Juniperus. M. Kyoosuke connaît bien ce
jardin pour l’avoir visité souvent depuis sa jeunesse.

Ceci est un exemple de matériel difficile à travailler, juste celui qu’il ne faudrait jamais choisir.
Il n’y a pas de branche sur la partie basse du tronc. Même en le marcottant, nous n’obtiendrions
36 qu’un seul arbre. Le mouvement du tronc est trop régulier, ce qui le rend quelconque.
Voici les deux arbres choisis par M. Kyoosuke

Premier arbre. Deuxième arbre.


Le tronc est joli et les courbes sont toutes La base est inintéressante et n’a pas de branches.
différentes. À première vue, c’est le genre de matériel à
Ce serait déjà un bon arbre pour faire un bonsaï. écarter mais les courbes qui commencent vers la
En le marcottant, il est possible d’obtenir trois moitié du tronc cachent un bonsaï précieux.
jolis bonsaï. Marcotté dans la partie indiquée avec la main,
Bien travaillé, cet arbre sera une bonne affaire. nous pourrions obtenir un arbre extraordinaire.

Un autre exemple de matériel difficile.


Le mouvement du tronc est intéressant mais
l’arbre a peu de conicité et grossit sur la partie
supérieure, c’est pourquoi il serait difficile de le
former.

37
Formation du premier arbre

Juniperus chinensis. 48 cm.


12 ans après la bouture.
C’est un Juniperus de la variété Itoigawa
qui a toujours été cultivé en pot avec
très peu d’engrais. Bien que le tronc
soit assez fin, l’écorce commence déjà à
vieillir.
En poussant si lentement, le bois du tronc
est très dur : en réalisant du bois sec en
forme de jin ou de shari sur une partie
du tronc et des branches, il résistera au
temps.
Mr. Takahashi a acheté cet arbre l’an
dernier à un pépiniériste malade qui avait
très peu entretenu ses arbres lors des
dernières années.
Cette année, il l’a bien cultivé et l’arbre
est donc en train de récupérer sa force
rapidement.
Cet arbre un peu négligé lui a été cédé à
un prix très abordable.

Premier arbre avant de commencer le travail. En améliorant la culture, des pousses vigoureuses sont
sortis sur le tronc et à la base des branches au cours de la dernière année. La formation d’un tel arbre
38 pourra facilement être menée.
Tailler les branches inutiles

Avant de marcotter, nous supprimerons la plupart des branches inutiles pour en former
de nouvelles avec les pousses qui sortent du tronc.

D’abord, tailler les branches inutiles : la plupart ne sert à rien, elles sont longues,
droites et sans pousses près de la base.

Ces marcottages ont été faits à la fin du mois d'août. C'est un bon moment pour marcotter les genévriers.
Il faudra séparer les marcottes vers septembre de l'année prochaine ou même au printemps d'après.
39
Après avoir taillé les branches inutiles

Les branches inutiles pour la formation de


l’arbre ont été supprimées. 33 cm.
Idée de la formation du premier arbre
Marcottes sur deux parties du tronc: trois petits arbres seront ainsi obtenus.
Les branches sans pousses
près de la base seront
taillées un peu longues pour
former du bois sec, ensuite. Les nouvelles branches
seront formées avec les
pousses vigoureuses qui
sortent directement du
tronc.
Coupes sur les
lignes rouges. Coupes sur les
lignes rouges.

Première
marcotte.
Peler un anneau
Profitons de cette jolie d'écorce.
courbe.

Confiance sera donnée


à ces pousses du tronc,
pour l'avenir.

Deuxième
marcotte.
Peler un anneau
d'écorce.

Coupes sur les


lignes rouges.

La base restante du
tronc après marcottage
sera également
retravaillée en bonsaï.

41
Marcotter (peler un anneau d’écorce)

Il est important de bien peler l’écorce jusqu’au bois. Incisions au couteau des parties
inférieure et supérieure de l’écorce à peler sur une bande de 1,5 cm.

Décoller l’écorce avec le couteau.


Il est nécessaire d’éliminer complètement l’écorce vivante.

Peler jusqu’au bois, aisément identifiable à sa dureté et sa couleur claire. Si l'on ne pèle pas parfaitement,
aucune racine ne sortira sur la partie supérieure de la marcotte. Il faut donc bien gratter !
42
Les nouvelles racines
pousseront par ici.

Sur l’autre marcotte, bien peler l’écorce Les nouvelles racines sortiront sur le bord
également jusqu’au bois. supérieur de l’écorce pelée.

Les deux marcottes préparées.


43
Envelopper les marcottes avec de la mousse

1. Préparation de la mousse à longues fibres


pour couvrir les zones écorcées.

2. Avec un tel morceau de plastique, nous


pourrons bien couvrir la mousse.
3. Bien remouiller la mousse avant de la placer.

La mousse, humidifiée et égouttée sommairement, est déposée sur les parties pelées. Il est important
qu’elle reste bien ajustée au bord supérieur de la coupe car les nouvelles racines sortiront ici.
44
5. Une fois placée, la mousse est enveloppée dans le plastique solidement fixé à l’aide de
ruban de plastique souple par trois ou quatre tours.

6. La partie inférieure de la marcotte sera particulièrement bien serrée. Le plastique sera laissé ouvert en
forme d’entonnoir sur la partie haute afin que l’eau d’arrosage puisse pénétrer.

7. Finalisation du travail avec une bonne fertilisation du pot : ainsi, l’arbre grandira
avec force et les nouvelles racines des marcottes sortiront rapidement.
45
Les marcottes sont réalisées

Ramification sur les


pousses du tronc.
Lorsque la base de la branche
aura suffisamment grossi, il faudra
raccourcir l’extrémité de la branche
que nous laissons grandir pour le
moment.
Avant qu’elle ne s’épaississe trop,
forme sera donnée à la branche en
la ligaturant au fil d’aluminium.

Pincer les pousses sans hésiter,


en freinant les plus fortes pour
maintenir le profil. Avec les petites
branches latérales, on formera des
étages séparés.

Les marcottes sont déjà préparées.


Il faudra attendre jusqu’à septembre de l’an prochain pour les séparer soit un peu plus d’un an après
leur réalisation. Sur tous les conifères - y compris les genévriers - les racines tardent plus à sortir que
sur les arbres à feuilles caduques.
Le plus important est de maintenir une humidité appropriée de la mousse pour que les nouvelles
racines démarrent.
Il ne faut donc pas négliger d’arroser les marcottes avec précaution.

46
Premier arbre marcotté :
C’est une projection que Mr. Kyoo-
suke se fait de ces marcottes,
dans 10 ans.
Possible formation de la marcotte
de la partie supérieure du tronc.
Hauteur approximative : 15 cm.
L’apex sera
formé en
laissant grandir
l’une des
pousses qui sort Après avoir coupé les grosses branches
du tronc. inutiles, l’écorce sera pelée pour former
un jin ou un shari.

L’une des racines qui sortira après la marcotte


Pour que la jolie sera utilisée pour former une grande racine
courbe du tronc pour stabiliser et équilibrer l’arbre (Hikine).
se remarque
mieux, nous Possible formation de la
ferons déborder marcotte du milieu du tronc.
l’arbre hors du Hauteur approximative : 10 cm.
pot.
Cette façon Avec cette
de planter branche,
s’appelle création d'un
Hachikobore. jin dans la
continuité du
shari.
Nouvel apex formé avec l’une des
pousses qu'il faudra laisser pousser
avec force quelques années.

Racines qui
Les branches seront formées avec les sortiront après la
pousses qui sortent du tronc. marcotte.

Peler les vieilles


branches et l’écorce
du tronc pour
former une grande
zone de bois sec.

L’arbre sera
incliné à la
plantation de Pour mettre le bois sec en
façon à valoriser valeur, un nouvel apex sera
la partie basse du créé vers la droite.
tronc qui est très
intéressante.

Possible formation de la partie infé-


rieure du tronc, après la marcotte.
La hauteur approximative serait
d’environ 15 cm.

47
Formation du deuxième arbre

Juniperus chinensis 39 cm.


De variété Itoigawa, il
a commencé sa vie en
bouture, il y a douze ans.
Comme le premier arbre,
celui-ci a toujours été
cultivé en pot et avec très
peu d’engrais. Il a grandi
lentement et son bois est
très dur, également. L’écorce
du tronc commence aussi à
vieillir. Tout cela le rend très
intéressant. C’est un arbre
peu coûteux qu’on obtient
sans trop d’effort.

Deuxième arbre, avant de commencer le travail.


48
Idée de la formation du deuxième arbre
Marcotte de la partie supérieure du tronc en recherchant
le point où la base sera intéressante.

Cet apex n’est pas


nécessaire. Une fois coupé,
il pourra servir à faire des
boutures. Si nous formons
l’apex avec cette
branche, ce sera un
arbre un peu grand
(regardez les résultats
sur les prochains
Pour la formation A, nous dessins).
couperions par ici.

Il est préférable de
laisser grandir ces
pousses du tronc
pour former le nouvel
Coupes sur les
apex. Ainsi, ce sera
lignes rouges.
un arbre plus petit et
intéressant. Formation
A sur les prochains
dessins.

Nous marcotterons
par ici.
Marcotte.
Peler l’écorce sur une
bande un peu plus
large de façon que la
Il est presque certain que base du futur arbre
la partie basse du tronc ne soit plus intéressante.
bourgeonnera pas après la
marcotte, c’est pourquoi il
faudra s’en séparer.

49
Marcotter ( façon de peler l’anneau d’écorce)

Couper la plupart des branches inutiles et former les nouvelles branches avec les gourmands
qui sortent directement du tronc.

L’apex n’est pas non plus nécessaire, nous le supprimerons à la scie.

Sur un arbre comme celui-ci où la coupe est un peu irrégulière, la partie à découper sera déterminée
au marqueur avant de commencer le travail.
50
Pour obtenir une base large, nous pelons l’écorce du côté inférieur de la courbe.

Marcotter sous les courbes intéressantes en essayant d’obtenir une base large et agréable.

Après avoir pelé. Tout comme le premier arbre, nous devons peler parfaitement l’écorce
jusqu’au bois dur.
51
Couvrir la partie pelée avec de la mousse humide et l’envelopper de plastique fixé avec des rubans.

Pour l’instant,
cette branche sera
maintenue : nous la
couperons dans le
futur.
L’arbre marcotté
est placé sur une
étagère bien
ensoleillée, à côté
des autres.
Ne le protégez pas
sous les étagères,
ce serait contre-
productif : il doit
être exposé là où
sa croissance sera
optimisée. Il a, en
effet, besoin de la
lumière et de la
chaleur du soleil.

Après avoir terminé les travaux de la marcotte.


Une année sera nécessaire avant de la séparer, soit en septembre de l’année prochaine.
52
Aspect futur de la marcotte prélevée du second arbre
Après avoir séparé la marcotte, au prochain automne. M. Kyoosuke imagine que l’arbre devrait
adopter l’aspect visible sur ces dessins dans dix ans.

Formation A.
L’apex sera reconstruit
avec les pousses qui
sortent du tronc.
La hauteur
approximative sera de
15 cm.

Il profitera des
Les branches inférieures seront
branches coupées
formées à partir des pousses qui
pour former du bois
sortent du tronc.
sec, en l’étendant
jusqu’au tronc. Les racines qui
sortiront après la
marcotte.

Formation B.

Voici comment sera l’arbre s’il forme


l’apex avec l’une des anciennes
branches.
Hauteur approximative : 20 cm.

Les branches inférieures


seront formées à partir
des pousses qui sortent du
tronc.
Cette branche sera formée en
la laissant descendre.
Il profitera de
branches coupées
pour former du bois
sec, en l’étendant
jusqu’au tronc.
Racines qui sortiront
après la marcotte.

53
Taille pendant la période de
repos des Acer palmatum
C’est le moment le plus approprié pour
tailler sans que la sève ne s’écoule.

Auteur : Huse Hideki.


Jardin Jufuen à Gunma.

Les Acer palmatum se taillent du début Pour avancer dans leur formation, les
de la coloration des feuilles jusqu’à leur pincements sont très importants mais il
chute. Mais les passionnés attendent géné- ne faut pas négliger la taille des branches
ralement que les feuilles commencent longues ou mal situées.
jWRPEHUSRXUSURÀWHUGHODEHDXWpGHV Comme beaucoup de passionnés le savent,
couleurs d'automne. tailler tard en coupant de grosses branches
Parmi les arbres cultivés en bonsaï, les a pour conséquence un écoulement de
Acer palmatum sont ceux pour lesquels il sève important.
est indispensable que chaque travail soit /DVHXOHVROXWLRQSRXUHQDUUrWHUOHÁX[
réalisé au bon moment. sera d’effectuer un rempotage d’urgence.
Sans cela, les branches deviennent rapide- Parfois, l'arbre perd tellement de sève
ment grossières et perdent toute leur déli- TX·XQHSDUWLHÀQLWSDUVpFKHU(WPrPHVL
catesse, principal attrait de cette espèce. rien ne sèche, il s’affaiblira considérable-
Beaucoup disent que négliger les travaux ment.
d’un Acer durant une année en nécessite Il est indispensable de tailler lorsque
trois pour récupérer sa beauté. l’arbre est entré en période de repos.

54
Si la taille est réalisée pendant la période de repos, les Acer palmatum ne « pleurent » pas.

Il est facile de savoir lorsqu’un acer entre importantes, les acers ne « pleureront »
en repos : Mr. Huse, qui est propriétaire pas.
d’une serre spécialisée en acers, nous dit Après la chute des feuilles - contrairement
que les acers sont déjà entrés en période à ce que nous pourrions croire - la suc-
GH UHSRV ORUVTXH O·DXWRPQH WRXFKH j VD ÀQ cion des racines commence à se renforcer
et que les feuilles commencent à se colo- lorsqu’arrivent les gelées car les arbres
rer, même si elles ne tombent pas encore. commencent à préparer les bourgeons qui
Par conséquent, nous pouvons les tailler s’ouvriront au printemps suivant.
tranquillement, depuis ce moment jusqu’à Par conséquent, il sera plus risqué de
une semaine après la chute des feuilles, tailler.
c’est pourquoi cette période de repos Ceci est une caractéristique des acers que
maximal des acers dure plus ou moins un tous les passionnés devraient connaître.
mois. 6HORQ OD ]RQH R QRXV YLYRQV OD SpULRGH
Du moment où les feuilles commencent à de repos arrive plus tôt ou plus tard, mais
VH FRORUHU MXVTX·j FH TX
HOOHV ÀQLVVHQW GH c’est toujours du moment où les feuilles
tomber, la succion de l’arbre est la plus commencent à se colorer jusqu’à ce
faible. Même si nous coupons des branches TX·HOOHVÀQLVVHQWGHWRPEHU
55
Taille d’Acer en culture

Acer palmatum var. Sichogosan, 41 cm. Avant le travail.


7 ans après la greffe d’un Acer palmatum normal.
Mr. Huse le possède depuis deux ans. Les bonsaï de cette variété sont généralement plus grands, il en
existe peu de taille moyenne comme celui-ci.
Il reste encore à augmenter la densité des branches mais la conicité du tronc est parfaite.
Cela fait plusieurs années que cet arbre vit dans ce pot et cela se remarque. Nous pensons qu’il a de
nombreuses possibilités.

56
(1) Les extrémités des branches fortes sont taillées en imaginant le futur profil des branches
une fois bien formées.

(2) Coupe de la branche d’apex de 3 à 5 mm au-dessus de l’entre-nœud pour que le dernier bourgeon
ne sèche pas.

(3) Une branche frontale qui cache la vue du tronc est supprimée.

57
(4) Quand la branche se divise en trois, la partie centrale - la plus forte - est taillée.

(5) Après avoir taillé l'extrémité la plus forte.

(6) Si une branche est forte, même sans petites branches à la base, il est possible de la tailler
sur les premiers entre-nœuds en la laissant « aveugle ».
58
(7) Nous sommes sûrs que ces bourgeons formeront de nouvelles pousses, au printemps.

(8) Lorsque les feuilles commencent à se colorer, nous pouvons considérer que les acers sont entrés
en période de repos. À cette période, nous pouvons tailler sans que la sève ne s’écoule des blessures.

(9) En revanche, nous protégerons les coupes de plus de 3 mm avec du mastic cicatrisant
pour éviter que les extrémités de branches restantes ne sèchent.
59
(10) la coupe bien protégée.

(11) Après la taille. 31,5 cm.


Bien que cela ne soit qu’un aperçu, nous commençons déjà à imaginer le profil des futures branches et
le mouvement du tronc est également bien visible. Il est clair qu’il manque encore les branches fines. Il
faudra encore au moins 5 ans de travail. Maintenant, nous fertiliserons généreusement juste avant la
chute des feuilles, pour que l’arbre ait de la force en mai, lorsque nous souhaiterons l’effeuiller.
Ensuite, la densification sera complétée par des pincements sur les branches qui ont déjà une certaine
densité. Presque tous les acers de la variété Sichigosan sont greffés sur des Acer palmatum sylvestres.
De ce fait, leurs feuilles qui vieillissent, finissent par ressembler de plus en plus à celles de la variété
sylvestre, particulièrement les feuilles de l’apex. M. Huse renouvelle fréquemment les branches de ses
60 arbres pour les rajeunir et maintenir ainsi le caractère de la variété.
Taille pendant la période de repos
des Acer palmatum (2).
Taille d’un Acer déjà presque formé.
Acer palmatum. 48 cm. 20 ans depuis la graine. Mr. Huse a acheté cet arbre, il y a 10 ans.
Comme il manquait des branches sur la partie basse du tronc, une bouture issue de taille a été
plantée il y a cinq ans, pour former un deuxième tronc.
Maintenant, c’est un arbre à double tronc.
Nous allons voir la façon de tailler qui - dans le cas d’un arbre presque formé - ne nous empêchera
pas de profiter de la beauté des feuilles avec la coloration typique d’automne.

61
D’abord, taille des branches fortes qui dépassent du profil sans ajuster les coupes aux entre-nœuds.

Coupe en laissant un morceau d’environ 3 à 5 mm au-dessus du dernier bourgeon.

Les ligatures posées en juin pour abaisser une grosse branche sont ôtées.
Même sur les acers formés, les branches ont tendance à se relever, il faut donc les corriger périodiquement.
62
Coupe d'une branche frontale qui cachait la vue Suppression des extrémités sèches qui restent
des jolies courbes du tronc. toujours après les pincements.

La taille est terminée. 47 cm. Lorsque les arbres sont bien formés, les corrections sont très légères,
bien que nécessaires et n’empêchent pas l’appréciation des couleurs en automne.
63
Taille pendant la période de repos
des Acer palmatum (3)
Taille d’un arbre sur lequel une marcotte a été réalisée

Acer palmatum var. Orihime. 32 cm.


M. Huse a acheté cet arbre il y a quatre
ans, spécialement pour le marcotter.
Jusqu’à maintenant, il s’est concentré
sur la densification des branches
supérieures.
Il l’a marcotté au mois de juin dernier
et a prévu de séparer début avril,
juste avant qu’il ne commence à
bourgeonner.
En taillant bien, aucun problème sur les
racines ni sur la marcotte.
Au contraire, il est préférable de tailler
maintenant car les racines grandiront
mieux après, en s’adaptant bien durant
tout l’hiver.

64
Il a été marcotté en dessous de l’ouverture du tronc, en pelant un anneau d’écorce.

Ce ruban est placé à l’endroit où il souhaite faire une nouvelle marcotte, l’année prochaine.
Le ruban n’a pas été posé très serré mais finit par l’être avec l'épaississement de la branche qui
provoque un gonflement de la partie supérieure. Ainsi, la base du futur tronc sera déjà bien renflée
et l’arbre issu de la marcotte sera de meilleure qualité.
Nous n’avions jamais vu cette façon de préparer les marcottes mais elle nous paraît intéressante.
M. Huse nous dit que les racines sortent plus facilement après avoir marcotté si nous comprimons
le tronc, avant. Les racines ne sortent pas seulement sur un seul côté, comme souvent mais
régulièrement sur toute la base de la branche. La branche est déjà en train de gonfler sur la partie
supérieure du ruban.
65
Il raccourcit les branches fortes qui dépassent du profil, de nouveau sans ajuster
les coupes aux bourgeons qui restent.

Coupe de la branche de l’apex : c’est une des branches qui grandit avec le plus de force.

Taille à la base des branches qui poussent vers le Il met du mastic cicatrisant sur les coupes qui ont
bas, elles finiraient de toutes façons par sécher. plus de 3 mm.
66
Acer palmatum var. Orihime.
Après la taille. 27 cm.
Ainsi, bien qu’il y ait une marcotte
en cours, il faut tout de même tailler.
En taillant les branches fortes, nous
freinons également les racines
fortes et la marcotte enracinera plus
rapidement et de façon plus régulière,
après la séparation.
67
Prix spécial. Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. 62 cm.
Propriétaire Hiramoto Ryotaro.
Cet arbre a obtenu le plus grand nombre de votes du public.

68 Prix du Président. Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. Largeur 98 cm.


Propriétaire Mori Kiyoshi.
22ème Zuishoten.
Exposition de Pinus
pentaphylla de la
variété Zuisho.

Du 6 au 8 octobre 2017 à Ueno Grenn


Club.
Organisée par l’Association Nihon
Zuisho, avec la collaboration de la Nihon
Bonsai Association et Xpress media.
Prix du président de la chambre des députés du Congrès japonais.
Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. 69 cm.
Propriétaire  Ishikawa Kiichi.

Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. 60 cm.


Propriétaire  Matsumoto, Ikuhide.
Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. 62 cm.
Propriétaire  Matsumura, Yoshinobu.

Pinus pentaphylla de la variété


Zuisho. 63 cm.
Propriétaire Yamaguchi, Kazuo.
Cet arbre a été travaillé par
M. Kimura qui a changé la face et
l’a formé de façon inattendue.
Prix du président de la chambre des députés du Congrès japonais.
Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. 76 cm.
Propriétaire  Aoyagui Masatoshi.
Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. 79 cm.
Propriétaire  Kimura, Hiroko.
Pinus pentaphylla de la variété Zuisho 80 cm.
Propriétaire  Koyama, Akinori.
Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. 68 cm.
Propriétaire  Yamaguchi, Susumu.

Pinus pentaphylla de la
variété Zuisho. 78 cm.
Propriétaire Takahashi, Naoki.
Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. 82 cm. Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. 82 cm.
Propriétaire  Ootsuka, Hisamasa. Propriétaire  Kashiwagui, Masayuki.

Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. 64 cm.


Propriétaire  Mikawa Shizuo.
76
Présentation des nouveaux membres et de leurs arbres à cette exposition.

Depuis l'an passé, l’association des passionnés


des pins Zuisho compte 6 membres de plus. Voici
les nouveaux membres de cette association.
De nos jours, peu de jeunes rejoignent les
Mr. Koyama Akinori, président de l’Association associations de bonsaï mais celle-ci continue à
Nihon Zuisho. être très active.

Les Pinus pentaphylla de cette variété sont


cultivés au Japon depuis peu mais leur
culture est entrain d’arriver à maturité.
Ces pins se caractérisent par des aiguilles
courtes et des pousses vigoureuses. C’est une
variété que nous voyons rarement en Europe.
Comme tous les ans début octobre, s’est
déroulée l’exposition Zuisho ten où n’étaient
présentés que des pins à cinq aiguilles de la
variété Zuisho.
Bien que monographique, l’exposition avait
attiré un public très important.
33 pins y étaient présentés avec de belles
plantes d’accent anciennes qui suggéraient
l’automne.
Lors des premières expositions, tous les pins
étaient verticaux, de style Chokkan. Au- Lors de la vente aux enchères qui a lieu chaque
jourd’hui, nous pouvons voir des pins formés année après l'atelier de M. Masahiko Kimura, ce
précieux Pinus pentaphylla de la variété Zuisho a
dans de nombreux styles. été vendu.
Ce pin Zuisho a désormais sa place dans le L'enchère avait démarré à un million de yens,
monde du bonsaï. elle a grimpé et finalement l'arbre a été vendu
La beauté de ces présentations attire des 2.200.000 yens (16.500 €).
visiteurs chaque fois plus nombreux, captivés L'arbre travaillé par M. Kimura lors de l'atelier
que nous verrons dans les pages suivantes, a été
par l’excellent travail réalisé sur ces arbres. vendu 100 000 yens (742 €).

77
Atelier de M. Kimura à la 22ème Zuishoten

La présence de M. Masahiko Kimura est classique lors des expositions Zuishoten.


Cette année, il a travaillé deux arbres devant les membres de l'association.

Pendant son travail, M. Kimura n'a pas cessé de demander au public ce qu'il ferait de chaque branche
ou comment chacun planterait l'arbre.
En supprimant les branches inutiles, nous
découvrirons la beauté cachée à l'inté-
rieur de cet arbre.
Avant de couper, le plus important est de
ELHQ GpÀQLU OD IDFH GH O
DUEUH
Cet arbre n'en a que deux possibles : les
troncs sont inclinés soit vers la gauche
soit vers la droite.
Recherchons le côté où la base de l'arbre
est la meilleure.
Seulement
alors, les
branches
inutiles seront
supprimées.
Ensuite, M. Ki-
mura corrige la
position de cer-
taines branches
épaisses à
O
DLGH GX ÀO
La sélection
qu'il fait des
branches n'est
pas habituelle,
Pinus pentaphylla de la variété Zuisho. Largeur 85 cm. Avant le travail
Il ressemble à un arbre planté d'une manière rare et inintéressante pour former un bonsaï.

Détail du travail effectué par M. Kimura dans la partie centrale du tronc.


Il a supprimé une branche importante et corrigé une branche très épaisse.

mais le résultat
nous permet de
voir les possibi-
lités de l'arbre.
Avec le
temps, il sera
possible de
placer chaque
branche en
position. Le
reste du travail
semble facile.

Après avoir enlevé les branches non nécessaires.


87回秋の小品盆栽展

Les membres de l’Association de Nagoya. Au milieu, le président Mr. Kawaguchi.


Le niveau va de débutants aux passionnés avec plus de 50 ans d’expérience.

Elle organise deux expositions annuelles,


l’une au printemps et l’autre en au-
tomne.
Cette année avait lieu la 87ème exposition
d’automne.
On a pu y observer de nombreux très
beaux arbres bien entretenus qui vivent
dans des pots à bonsaï depuis longtemps.
Cette ancienne association comprend -
aujourd'hui - 40 membres, de 35 à 92 ans.
Au cours des deux dernières années, le
nombre d’adhérents a doublé.
Ces expositions se distinguent par la
disponibilité des membres de l’associa-
tion qui expliquent tous les détails et
À droite, Mr. Kwaguchi, le président de répondent aux questions du public.
l’association. À gauche, Mr. Kawamura, Toshio,
C’est une bonne façon d’obtenir de nou-
89 ans, un vétéran passionné.
L’âge n’a pas entamé sa passion des bonsaï. veaux membres.
Le président fait en sorte que les jeunes
s’intéressent au bonsaï.
L’Association Sohin Bonsai de Nagoya Leur grand projet est d’arriver à la 100ème
a été fondée en 1973. C’est une des exposition, qu’ils souhaitent célébrer à
associations les plus anciennes de cette grande échelle.
spécialité. Il semblerait qu’ils vont y parvenir.

80
87ème Exposition Sohin Bonsaï Ten d’automne.
Les 14 et 15 octobre 2017 à Okakaikan, à Nagoya.

Des passionnés de 80 ans et d'autres de 40 échangeaient en partageant la même passion pour les
petits bonsaï. Avant l’ouverture des portes de l’exposition, il y avait déjà une longue file d’attente.

Pinus pentaphylla, ancho 19 cm.


Propriétaire : Hasegawa, Setsuo.
81
Diospiyos rhombifolia, largeur 28 cm.
Propriétaire : Tsukada Shooji.

Pinus thunbergii, 16 cm. Acer buergerianum, Juniperus chinensis, 20,5 cm. Acer palmatum, 15,5 cm.
ancho 15 cm. Pyracantha angustifolia, 8,5 cm. Cotoneaster horizontalis, 11,5 cm.
82 Propriétaire : Arase, Sumiko. Propriétaire : Takahashi, Eiichi.
Mini Tokonoma. Chamaecyparis obtusa var. Sekka, 16 cm.
Propriétaire : Hitagawa, Yoshinobu. C'est une présentation insolite.

Acer buergerianum, 11,5 cm.


Propriétaire : Nakata Takahiro.
83
Les Semences du Puy
Graines d'arbres 1, Chemin Sainte-Catherine
43000 Le Puy en Velay (FRANCIA)
Arbuste Tel: 04 71 02 72 40
Plantes sauvages www.semencesdupuy.com
Pages service : Vos professionnels
01
MAILLOT BONSAÏ
29
JARDIN BOTANIQUE
DES MONTAGNES NOIRES
Pépinière de conifères, bonsaï, pré-bonsaï, poteries, outils
Le spécialiste du bonsaï japonais. Parc botanique de 5 hectares
Travaux d’aménagements paysagers et de maçonnerie
Sur rendez-vous. Horaires d’ouverture communiqués sur demande
Le Bois Frazy André COZIC paysagiste - pépiniériste - maçon
01990 RELEVANT Ar Fell - 29540 SPEZET
Tél : 02 98 93 88 69 - 06 07 02 80 11
Tél : 04 74 55 23 48 www.coniferes-parc.com
www.maillot-bonsai.com info@coniferes-parc.com

35
06

BONSAÏ CENTER
LE JARDIN DU LEVANT
Très grand choix de Bonsaï japonais, Hay Jérôme
pots TOKONAME, YIXING, outils, Bonsaï et plantes d’origine japonaise,
plantes exotiques, orchidées Poteries, Outils, Substrats, Engrais,
Importation directe du Japon et de Chine Décorations orientale …

EXPOSITION VENTE de 10h à 19h30 Les haies


(Tous les jours sauf le dimanche) 35370 St Germain du Pinel
Tel : 02-99-96-69-51
88 Boulevard Gambetta
www.plantes-et-jardins-japonais.fr
06000 NICE
www.lejardindulevant.fr
Tél : 04 93 88 05 72
E-mail : contact@lejardindulevant.fr

16 43
POTERIE DE PUYMOYEN L’ARBRE AUX PAPILLONS
Poterie à Bonsaï artisanale Bonsaï - Pré bonsaï - Jeunes Plants - Yamadori
Outillage - Poteries
Catalogue sur www.poteriedepuymoyen.fr
Pépinières Laurent Breysse Beaubac
33 Rue du Bourg 16400 Puymoyen 43000 Polignac
Tél : 05 45 61 11 27 Tél : 04 71 09 32 12 et Fax : 04 71 05 01 02
e-mail : jmfmarty@wanadoo.fr www.arbre-aux-papillons.com
e-mail : laurentbreysse@wanadoo.fr

21
68 AZ BONSAÏ
BONSAÏ SAN Substrats, soins, garde, poteries
Bonsaï, École avec Danny USE et matériel pour Outillage japonais
Accessoires et plants pour jardins zen
jardin japonais. Koi japonaises, nourriture
1 rue des Guêts VPC
21430 Sussey Côtes d’Or Magasin de vente
Tél : 06 27 46 56 39 2 route de Didenheim 68720 HOCHSTATT
bonsai-san.com Tél. 06 23 86 41 80
e-mail : info@bonsai-san.com e-mail : azbonsai@free.fr

86
par départements
78
PEPINIERE DE CHINE Suisse
PEPINIERES BONSAÏ
BONSAÏ
Outillage japonais, Akadama, Kanuma, DEFFERRARD et SANTIER
Engrais, Accessoires pour jardins asiatiques, “Le spécialiste en bonsaï”
Poteries, Soins, Rempotage, Gardiennage
389 route de St Germain 78420 Carrières/Seine 3 rue Ch Ernest Pisteur CH-1255 VEYRIER
Tél : 01 39 68 12 52 Tél : 00 41 22 784 19 18
www. pepinieredechine.fr www.bonsai-suisse.ch

Belgique

BONSAÏ CENTER GINKGO

Très belle collection. Tout bonsaï et matériel

Le paradis pour l’amateur de bonsaï.

Nouvel assortiment de pots à bonsaï


à des prix très intéressants.
(Photos + liste de prix à voir sur notre site Web)

Pour tout renseignement :


Heirweg 190 - B-9270 LAARNE
Tél : 00 32 9 355 14 85 et 00 32 9 355 26 15
www.ginkgobonsai.be
e-mail : ginkgo1@pandora.be
http://dannybonsaicenterginkgo.skynetblogs.be/

Espagne
Suisse

Les spécialistes du Bonsaï


Premier producteur de bonsaï en Europe.
La meilleure sélection de bonsaï asiatiques.
KISSLING BONSAI Pots et compléments.
Outillage.
Au coeur de la Suisse Romande,
Ctra. Nacional 340 Km. 1093
le Paradis pour les passionnés de bonsaï
43894 - CAMARLES
Espagne
Rte de Palézieux 50
CH-1610 ORON-LA-VILLE Tél : 00 34 977 471 019
Tél : 00 41 21 907 86 41 info@mistralbonsai.com
www.kissling-bonsai.ch www.mistralbonsai.com

87
…1 …2 …3 …4 …5 …6 …7 …8

…9 … 10 … 11 … 12 … 13 … 14 … 15 … 16

… 17 … 18 … 19 … 20 … 21 … 22 … 23 … 24

… 25 … 26 … 27 … 28 … 29 … 30 … 31 … 32

… 33 … 34 … 35 … 36 … 37 … 38 … 39 … 40

… 41 … 42 … 43 … 44 … 45 … 46 … 47 … 48

… 49 … 50 … 51 … 52 … 53 … 54 … 55 … 56

… 57 … 58 … 59 … 60 … 61 … 62 … 63 … 64
… 65 … 66 … 67 … 68 … 69 … 70 … 71 … 72

… 73 … 74 … 75 … 76 … 77 … 78 … 79 … 80

… 81 … 82 … 83 … 84 … 85 … 86 … 87 … 88

… 89 … 90 … 91 … 92 … 93 … 94 … 95 … 96

… 97 … 98 … 99 … 100 … 101 … 102 … 103 … 104

 … 106 … 107 … 108 … 109 … 110 … 111 … 112

… 113  … 115 … 116 … 117


VOUS POUVEZ RÉALISER VOTRE COMMANDE :
Ƚ Par téléphone : 06.13.15.16.19 COMPLÉTEZ VOTRE COLLECTION
Ƚ Par fax : (34) 977 471 024 OFFRE PROMOTIONNELLE :
Ƚ Par email : info@jardinpress.com De 1 à 12 revues, 6€ unité. De 13 à 24 revues, 5€ unité.
À partir de 25 revues, 4€ unité.
Ƚ Par courrier : Collection complète (1-105) 295€

*
Routage Catalan ; Jardin Press, France Bonsaï (Les numéros spéciaux marqués avec l’astérisque
58 avenue de Rivesaltes ne sont pas inclus dans cette offre)
66240 St Esteve FRANCE
Frais d’envois inclus pour la France métropolitaine, pour commandes supérieures Prix numéro spécial 
à 6 numéros. 132 pages, 12€
Autres pays nous consulter. Envoi par agence de transport à partir de 6 unités. (10,20€ PRIX ABONNÉS)