Vous êtes sur la page 1sur 2

UNIVERSITE DE LOME (U.L.

)
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D’INGENIEURS (ENSI) Année universitaire 2018-2019
Département de Génie Civil Semestre Mousson
Parcours : Licence Professionnelle Cadre Technique des Travaux Génie Civil (LP-CTT-GC)
GEC 455 Béton Armé II : Justification de sections et ouvrages Devoir surveillé N°2 (DS2)
Date : Samedi 6 juillet 2019 Durée : 2h (08h00- 10h00)
Prof : Kouma NEGLO, Maître de Conférences / KPEKY Fessal, Assistant
Note : Toute documentation permise
Faire des hypothèses succinctes et claires pour toutes données manquantes

Exercice 1 (11 PTS)


On se propose de justifier une poutre de section 20x40 représentée sur la figure ci-dessous.

20 5 20 4 20

La descente des charges a donné :


- Charges permanentes y compris le poids propre de la poutre : G = 6,5 KN/m
- Charges d’exploitation : Q = 5,5 KN/m
Les CCTP donnent :
- pour le béton, f c28 =25 MPa
- pour les armatures principales f e =400 MPa et transversales f e =215 MPa
- la fissuration est supposée préjudiciable

1- Évaluer les sollicitations de calculs au niveau de l’appui B (2pts)


2- En utilisant l’influence de l’état limite de compression du béton sur le dimensionnement à
l’ELU, déterminer les armatures tendues au droit de l’appui B. (2pts)
3- Vérifier la compression du béton au niveau de l’appui B. En déduire la section des armatures
de montage minimale (2pts).
4- Justifier la section aux abords de l’appui intermédiaire B vis-à-vis de l’effort tranchant
(2pts).
5- En utilisant la méthode de Caquot, déterminer la répartition des armatures d’âme (2pts).
6- Représenter graphiquement le ferraillage de la poutre (1pt).

Exercice 2 (4 PTS)
Une poutre est ferraillée par des armatures HA14.
1- Calculer la longueur de scellement droit par
a) la méthode forfaitaire (0,5pt)
b) le calcul direct. (1pt)
c) Que remarquez-vous ? (0,5pt)

Page 1 sur 2
2- Calculer la longueur l1 nécessaire pour assurer l’ancrage total par un crochet à 90°, puis 135°
d’une barre à l’extrémité d’une poutre sachant que la profondeur utile à l’appui est de 20 cm et
l’enrobage de 4 cm. (2pts)
On donne : Pour le béton, f c28 =25 MPa et les aciers f e =400 MPa

Exercice 3 (5 PTS)
Répondre par Vrai ou Faux à chacune des affirmations suivantes : (10 x 0,5pt)

1) La justification d’une section vis-à-vis de l’effort tranchant consiste en général à la


détermination des armatures transversales tendues.
2) La justification d’une section vis-à-vis de l’effort tranchant se fait uniquement à l’ELU.
3) L’effort tranchant n’a aucune influence sur les armatures longitudinales.
4) Pour avoir une section d’aciers transversaux minimale dans une poutre, il faut incliner les
armatures de 45°.
5) L’espacement nécessaire des armatures transversales est plus grand aux abords des appuis.
6) Dans la justification de sections de béton en torsion, la section réelle est modélisée par une
section creuse équivalente dont l’épaisseur de la paroi est égale au sixième du diamètre du
cercle qu’il est possible d’inscrire dans le contour extérieur.
7) En flexion simple, les aciers supérieurs sont toujours tendus pour une section en travée.
8) Les dalles pleines sont calculées par tranche de 1m
9) Pour respecter les dispositions constructives, les armatures longitudinales en travée sont
prolongées à raison d’un sur deux dans le cas des bâtiments.
10) La longueur des armatures des chapeaux est au moins égale au 1/5 de la plus grande portée
des deux travées encadrant l’appui considéré si ce dernier appartient à une travée de rive.

Page 2 sur 2