Vous êtes sur la page 1sur 45

Exercices sur les diagrammes de Bode du 1er ordre

Ce document est une compilation des exercices posés en devoirs surveillés d’électricité au département Génie
Electrique et Informatique Industrielle de l’IUT de Nantes. Ces devoirs se sont déroulés généralement sans
documents, sans calculette et sans téléphone portable…

Les devoirs d’une durée de 80 min sont notés sur 20 points. Donc chaque point proposé au barème correspond
approximativement à une activité de 4 min.

Ces exercices correspondent au chapitre 8 de ressource Baselecpro sur le site IUTenligne.

Un corrigé avec barème de correction est remis aux étudiants en sortie du devoir (C’est souvent le seul moment
où ils vont réfléchir à ce qu’ils ont su (ou pas su) faire dans ce devoir)

Personnellement, je me refuse à manipuler le barème d’un devoir lors de la correction dans le but d’obtenir une
moyenne présentable. (ni trop ni trop peu…)
La moyenne d’un devoir doit refléter l’adéquation entre les objectifs de l’enseignant et les résultats des
étudiants.

Les documents proposés ici sont délivrés dans un format qui permet tout assemblage/désassemblage ou
modification à la convenance de l’utilisateur. Les dessins et les équations ont été réalisés avec Word97.

Nos étudiants disposent d’une masse considérable d’informations sur internet. Les enseignants sont maintenant
soucieux de leur apprendre à utiliser intelligemment cet immense champ de connaissance. Ils leur apprennent
notamment à citer les sources…

Ressource ExercicElecPro proposée sur le site Internet

Copyright : droits et obligations des utilisateurs

L’auteur ne renonce pas à sa qualité d'auteur et aux droits moraux qui s'y rapportent du fait de la publication de son
document.
Les utilisateurs sont autorisés à faire un usage non commercial, personnel ou collectif, de ce document notamment
dans les activités d'enseignement, de formation ou de loisirs. Toute ou partie de cette ressource ne doit pas faire
l'objet d'une vente - en tout état de cause, une copie ne peut pas être facturée à un montant supérieur à celui de son
support.

Pour tout extrait de ce document, l'utilisateur doit maintenir de façon lisible le nom de l’auteur Michel Piou et la
référence au site Internet IUT en ligne. La diffusion de toute ou partie de cette ressource sur un site internet autre que
le site IUT en ligne est interdite.

Une version de Baselecpro est disponible sous forme d’un livre aux éditions Ellipses dans la
collection Technosup sous le titre
ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE – Les lois de l’électricité

Michel PIOU - Agrégé de génie électrique – IUT de Nantes – France


11/01/2016

ExercicElecPro
Table des matières

1 Reconnaissance des diagrammes de Bode canoniques du 1er ordre............................................................1


2 Filtre décrit par un diagramme de Bode (3,5 pts).......................................................................................3
3 Filtre décrit par un diagramme de Bode (3 pts)..........................................................................................5
4 Lecture du diagramme de Bode d’un réseau linéaire RLC. (3,5 pts)..........................................................8
5 Diagramme de Bode d’un circuit RC (3 pts).............................................................................................12
6 Diagramme de Bode d’un circuit RL (5 pts).............................................................................................14
7 Diagramme de Bode d’un circuit RL (Variante) (3 pts)............................................................................14
7 Diagramme de Bode d’un circuit RL (Variante) (3 pts)............................................................................15
8 Etablissement du diagramme de Bode d’un produit de fonctions élémentaires (5 pts)...........................16
9 Etablissement du diagramme de Bode d’un produit de fonctions élémentaires (3 pts)............................17
10 Diagramme de Bode d’un intégrateur en régime sinusoïdal (8 pts)......................................................19
11 Diagramme de Bode de la réponse d’un capteur (11 pts).....................................................................22
12 Diagramme de Bode d’une mesure à l’oscilloscope (7 pts)..................................................................27
13 La fonction AC/DC d’un oscilloscope..................................................................................................30
14 Montages à AOP en régime alternatif sinusoïdal (5 pts)......................................................................34
15 Filtre à AOP en régime alternatif sinusoïdal........................................................................................36

ExercicElecPro
-1-

1 Reconnaissance des diagrammes de Bode canoniques du 1 er ordre


Les figures ci-dessous représentent les allures des diagrammes de Bode (module et argument) associés à
différentes expressions complexes de référence. (  o est une constante)

ExercicElecPro
-2-

Compléter le tableau en faisant correspondre les numéros des diagrammes ci-dessus avec les expressions
complexes ci-dessous
module argument module argument
j. 1
o j.
1
o
1 j.
j. o j. 1
 .
o j.  o 1  j.
1
j. o o
1
o

Corrigé :
½ pt par réponse correcte

module argument module argument


j. 1
o 3 10 j. 4 7
1
o
1 j.
j. 2 12 o j. 1
 .
o j.  o 1  j.
5 9
1
j. o o
1 6 11
o

ExercicElecPro
-3-

2 Filtre décrit par un diagramme de Bode (3,5 pts)

soit un filtre, constitué d’un réseau électrique linéaire, dont le comportement


vs
Réseau fréquentiel est décrit dans le plan de Bode par la fonction de transfert de ( )
ve vs ve
linéaire
ci-après.

50
Vs
40 Ve dB
30
20
10 pulsation
0
-10
-20
101 102 103 104 105 106
2
en rad

1.5

0.5

0
101 102 103 104 105 106

Pourquoi peut-on appliquer le théorème de superposition à ce filtre?

A la pulsation   10 rad / s : avec ve( t )  Ve max .cos 10.t  et vs( t )  Vs max .cos 10.t   
Vs max Vs
Déterminer la valeur à partir de la lecture graphique de Ve
Ve max dB

Dans le cas où ve( t )  1.cos 10.t  , déterminer l’expression numérique de vs( t ) .

Dans le cas où 
ve( t )  1. cos 10 5 .t  , déterminer l’expression numérique de vs( t ) .
Dans le cas où 
ve( t )  1. cos 10.t   1. cos 10 5 .t  , déterminer l’expression numérique de vs( t ) .

ExercicElecPro
-4-

Corrigé :

a) Le théorème de superposition s’applique aux réseaux linéaires, ce qui est le cas ici. (0,5 pt)

 Vs max   Vs  Vs
b)   10 rad / s : 20.log 10     20 dB  log  max    1  max  10  1 (0,5 pt)
 10  Ve 
 Ve max   max  Ve max

c)   10 rad / s : Ve max  1  Vs max  0.1 (0,5 pt). Déphasage de vs( t ) par rapport à ve( t ) : 0 rad.
 vs( t )  0.1. cos 10.t  (0,5 pt)
 Vs   Vs Vs maxVs
: 20.log 10 
max   20 dB  log 
  1  max  max  10 1 .  Vs  10 .
d)   10 5 rad / s
  10  Ve max
Ve
 max   Ve max
max
1
  
Déphasage de vs( t ) par rapport à ve( t ) : 1.57 rad   rad  .  vs ( t )  10. cos10 5 .t  1.57  (1 pt)
 2 

e) En appliquant le théorème de superposition, on en déduit :

ve1 ( t ) ve1 ( t )
ve Réseau vs Réseau vs1 ( t ) Réseau
vs 2 ( t )
ve2 ( t ) linéaire linéaire ve2 ( t ) linéaire

ve1( t )  1.cos 10.t   


ve2 ( t )  1.cos 10 5.t

 
vs( t )  vs1 ( t )  vs 2 ( t )  0.1. cos 10.t   10. cos 10 5 .t  1.57 (0,5 pt)

ExercicElecPro
-5-

3 Filtre décrit par un diagramme de Bode (3 pts)

Filtre soit un filtre linéaire dont le comportement fréquentiel est décrit dans le plan de
ve vs Vs
linéaire Bode par la fonction de transfert Ve (  ) suivante:

50 Vs
Ve db

40

30

20

10

0
10 1 102 103 10 4 105 106
en rad/s

en rad
1.5

0.5

0
10 1 10 2 10 3 10 4 10 5 10 6
en rad/s

 
Sachant que la tension en entrée du filtre est ve( t )  0 ,01. cos 10000.t   0 ,01. cos 1000.t   , en déduire
 2
l’expression de vs( t ) .

ExercicElecPro
-6-

Corrigé :
La tension ve( t ) est la somme de deux fonctions alternatives sinusoïdales de fréquences différentes: ve1 ( t )
et ve2 ( t ) :
ve( t )  0
 ,01
 . cos
   .t   0 ,01.cos 1000.t   
  10000
ve1 ( t )         2 
ve2 ( t )
Le théorème de superposition s’applique aux réseaux linéaires, ce qui est le cas ici :

ve1 ( t ) ve1 ( t )
ve( t ) Réseau vs Réseau vs1 ( t ) Réseau
vs2 ( t )
ve2 ( t ) linéaire linéaire ve2 ( t ) linéaire

   10000 rad / s  10 4 rad / s : Pour cette pulsation, on peut voir sur le diagramme :

 Vs1   Vs  Vs
20.log 10  max   40 dB  log  1 max   2  1 max  10 2
 Ve  10  Ve  Ve 1
 1 max   1 max  max

 Vs1  10 2 .Ve 1  100 . 0 ,01  1 V


max max

Déphasage de vs1 ( t ) par rapport à ve1 ( t ) : 1.1rad .  vs1 ( t )  1. cos 10000.t  1.1

   1000 rad / s  10 3 rad / s : Pour cette pulsation, on peut voir sur le diagramme :
 Vs2   Vs 2  Vs2
20.log 10  max 
 20 dB  log 10  max 
1  max
 10 1
 Ve   Ve  Ve 2
 2 max   2 max  max

 Vs2  10.Ve 2  10 . 0 ,01  0 ,1 V


max max

  
Déphasage de vs 2 ( t ) par rapport à ve2 ( t ) : 1.4 rad .  vs 2 ( t )  0 ,1. cos 1000.t   1.4 
 2 
 vs 2 ( t )  0 ,1. cos 1000.t  0 ,17 

 En appliquant le théorème de superposition, on en déduit :

vs( t )  vs1 ( t )  vs 2 ( t )  1. cos 10000.t  1.1  0 ,1. cos 1000.t  0 ,17 

ExercicElecPro
-7-

VARIANTE 2015 (4 pts) :


a) Pourquoi peut-on appliquer le théorème de superposition à ce filtre?
b) Sachant que la tension en entrée du filtre est ve1 ( t )  0 ,01. cos 10000.t  , en déduire l’expression de la
tension de sortie du filtre vs1 ( t ) dans ce cas.
 
c) Sachant que la tension en entrée du filtre est ve2 ( t )  0 ,01. cos 1000.t   , en déduire l’expression
 2
de la tension de sortie du filtre vs 2 ( t ) dans ce cas.
 
d) Sachant que la tension en entrée du filtre est ve( t )  0 ,01. cos 10000.t   0 ,01. cos 1000.t   , en
 2
déduire l’expression de vs( t ) .

Corrigé :
a) Le théorème de superposition s’applique aux réseaux linéaires, ce qui est le cas ici. (0,5 pt)
b)   10000 rad / s  10 4 rad / s : Pour cette pulsation, on peut voir sur le diagramme :
 Vs1   Vs  Vs
20.log 10  max   40 dB  log  1 max   2  1 max  10 2
 Ve  10  Ve  Ve 1
 1 max   1 max  max
 Vs1  10 2 .Ve 1  100 . 0 ,01  1 V
max max
Déphasage de vs1 ( t ) par rapport à ve1 ( t ) : 1.1rad .  vs1 ( t )  1. cos 10000.t  1.1 (1,5 pt)

c)   1000 rad / s  10 3 rad / s : Pour cette pulsation, on peut voir sur le diagramme :
 Vs 2   Vs 2  Vs 2
20.log 10  max 
 20 dB  log 10  max   1  max
 10 1
 Ve 2   Ve 2  Ve 2
 max   max  max

 Vs 2  10.Ve 2  10 . 0 ,01  0 ,1 V
max max

  
Déphasage de vs 2 ( t ) par rapport à ve2 ( t ) : 1.4 rad .  vs 2 ( t )  0 ,1. cos 1000.t   1.4 
 2 
 vs 2 ( t )  0 ,1. cos 1000.t  0 ,17  (1,5 pt)

d) La tension ve( t ) est la somme de deux fonctions alternatives sinusoïdales de fréquences différentes:
ve1 ( t ) et ve2 ( t ) :
 
ve( t )  0 ,01. cos 10000.t   0 ,01. cos 1000.t  
      
ve1 ( t )         2 
ve2 ( t )
Le théorème de superposition s’applique aux réseaux linéaires, ce qui est le cas ici :

ve1 ( t ) ve1 ( t )
ve( t ) Réseau vs Réseau vs1 ( t ) Réseau
vs2 ( t )
ve2 ( t ) linéaire linéaire ve2 ( t ) linéaire

vs( t )  vs1 ( t )  vs 2 ( t )  1. cos 10000.t  1.1  0 ,1. cos 1000.t  0 ,17  (0,5 pt)

ExercicElecPro
-8-

4 Lecture du diagramme de Bode d’un réseau linéaire RLC. (3,5 pts)

R L a) Dans le montage ci-contre, v1 est une source de tension


alternative sinusoïdale : v1 ( t )  V̂1 . cos  .t 
v C v
1 s
Exprimer le complexe VS en fonction de V1, R, L, C et .

b) Les composants ont les valeurs suivantes : R = 1 , L = 10 mH et C = 100 F.

VS
Pour ces valeurs, le diagramme de Bode de V est donné ci-après
1
(Il n’est pas demandé de justifier ce diagramme de Bode, mais simplement de savoir le lire)

 VS 
20.log 10  
20  V1  0
 
 en rad/s
0
 en rad/s -1
-20
-2
-40 en rad
-3
-60

-80 -4
1 2 3 4 5
101 102 103 104 105 10 10 10 10 10

L’expression de la source de tension alternative sinusoïdale est : v1( t )  V̂1 .cos 10 2 .t  


Déterminer l’expression de vS(t) en fonction de V̂1 .

c) On ajoute au montage précédent une source de tension de


R L  
valeur v 2 ( t )  V̂2 . cos 10 4 .t .
V
1 (t)
v En utilisant le diagramme de Bode précédent, déterminer
C s
l’expression de vS(t) en régime permanent en fonction de V̂1
v et V̂2 .
2 (t)

ExercicElecPro
-9-

Corrigé :
a) On peut appliquer la formule du pont diviseur de tension :
1
VS jC 1 1
  
V1 1 jRC  j 2 LC 2  1 1  LC 2  jRC
R  jL 
jC

b) A 100 rad/s :
 Vs  V
20.log 10  max   0 dB  s max  1 et
 Ve  V1max
 max 
 Vs
arg 
 V1

  
  V1 ,Vs  0 , donc v ( t )  V̂ . cos 10 2 .t . (1 pt)
 s1 1 
 

c) A 10 4 rad / s :
 Vs  V
20.log 10  max    40 dB  s max  10  2 et
 V2  V2max
 max 
 Vs
arg 
 V2

   
  V2 ,V s   3 ,14 rad , donc v ( t )  V̂ .10  2 . cos 10 4 .t  3 ,14 . (1 pt)
 s2 2
 

on applique le théorème de superposition et on en déduit :

  
vs( t )  V̂1 . cos 10 2 .t  V̂2 10  2 . cos 10 4 .t  3 ,14
               
 (1 pt)
v s1 ( t ) v s2 ( t )

ExercicElecPro
- 10 -

Variante 2007

VS
réseau vs Soit un réseau électrique linéaire dont le diagramme de Bode de V est donné ci-
ve
linéaire e
après
 VS 
20.log 10  
20  V1  0
 
 en rad/s
0
 en rad/s -1
-20
-2
-40 en rad
-3
-60

-80 -4
1 2 3 4 5
101 102 103 104 105 10 10 10 10 10

 
a) Si ve (t )  ve1 (t )  10. cos 10 2.t , déterminer l’expression v s1 (t ) de la tension v s (t ) .
 
b) Si ve (t )  ve 2 (t )  5. cos 10 4.t , déterminer l’expression v s 2 (t ) de la tension v s (t ) .

c) Si
 
ve (t )  ve3 (t )  10. cos 10 2.t  5. cos 10 4.t
         
  , déterminer l’expression vs (t ) de la tension v s (t ) .
v e (t ) ve (t ) 3
1 2
Justifier la méthode utilisée en citant la loi de l’électricité mise en œuvre.

ExercicElecPro
- 11 -

Corrigé :
a) A 100 rad/s :
 Vs  V
20. log10  max   0 dB  s max  1 et
 Ve  Ve max
 max 
 Vs
arg 
 Ve

 
  V , V  0 , donc v (t )  10. cos 10 2.t . (1 pt)
 e s s1  
 

b) A10 4 :
rad / s
 Vs  Vs
20. log10  max    40 dB  max  10  2 et
 Ve  Ve max
 max 
 Vs
arg
 Ve

 
  V , V   3,14 rad , donc v (t )  5.10  2. cos 10 4.t  3,14 . (1 pt)
 e s s2  
 

c) Si
 
ve (t )  ve3 (t )  10. cos 10 2.t  5. cos 10 4.t
         
 ,
v e1 (t ) v e 2 (t )

on applique le théorème de superposition et on en déduit :

  
vs(t )  v s 3 (t )  10. cos 10 2.t  5.10 2. cos 10 4.t  3,14
              
 (1 pts)
v s1 (t ) v s 2 (t )

ExercicElecPro
- 12 -

5 Diagramme de Bode d’un circuit RC (3 pts)


vR
Soit le montage ci-contre avec e( t )  Ê . cos(  .t ) .
1
R Vc
i a) Exprimer le complexe sous la forme 1  j.  .
E
o
vC (Préciser la valeur de  o ).
e
C

ou b) Représenter ci-contre (sans justification) le


diagramme asymptotique de Bode (module et phase)
1
du complexe 1  j.  . Préciser la pente en dB/dec
+ 20 dB o
sur le graphe du module et graduer l’axe des
arguments.
0 (  o est déjà positionnée sur le diagramme)
 en échelle

- 20 dB

en rad

0
 en échelle


ExercicElecPro
- 13 -

Corrigé :
En utilisant la formule du pont diviseur de tension en
ou complexe :
1  1 
  . jC
Vc jC  jC  1
  
E 1  1  jRC  1
R  R   . jC
- 20 dB/dec jC  jC 
Vc 1 1
   1
0 E 1  jRC  avec  o 
 en échelle 1 j RC
 o
- 20 dB

en rad

0
 en échelle


2

ExercicElecPro
- 14 -

6 Diagramme de Bode d’un circuit RL (5 pts).

i Soit le montage ci-contre avec i( t )  I max . cos   .t  .


Vs Vs  j . 
Exprimer le complexe puis mettre ce rapport sous la forme  k .  1  .
R I I   o 
Préciser la valeur des constantes k et  o
vs Vs
Représenter le diagramme asymptotique de Bode (module et phase) de .
L I

Sachant que R  100  et L  1 H , préciser les valeurs remarquables sur les axes.
Préciser la pente en dB sur le graphe du module.

Corrigé :
Vs
le complexe est égal à l’impédance du dipôle R-L
I
 
 
V s   R  jL  .I 
Vs
I
 R  jL  
 R . 1  j . . L  R .  1 
R 
j . 
R 

 k .
j .
1  


 avec : k  R et
   o 
 L 
R 1 pt 1 pt
o 
L

R
o   100 rad / s et pour   0 : 20.log 10  R  j .L.   20.log 10  R   20.log 10  100   40 dB
L


1 j est une forme « canonique », c'est-à-dire une forme typique dont le diagramme de Bode fait parti des
o
classiques qui doivent être connus. (voir le chapitre 8 de Baselecpro sur le site IUTenligne)

en dB en rad
0,5 pt
80 1.5
70 + 20 dB/dec
1
60
Graphe : 1 pt
0.5
50
 en échelle  en échelle
43
40 0

0,5 pt Graphe : 1 pt

ExercicElecPro
- 15 -

7 Diagramme de Bode d’un circuit RL (Variante) (3 pts).

Soit le montage ci-contre avec i( t )  I max . cos   .t  .


ve R Vs Vs
i Exprimer le complexe puis V .
I e
vs Vs
Représenter le diagramme asymptotique de Bode (module et phase) de V .
L e
Préciser les valeurs remarquables sur les axes.
Préciser la pente en db sur le graphe du module.

Corrigé :
Vs
Vs   R  jL  .I   R  jL
I

Vs   R  jL .I  Vs R  jL  


   1  j  1  j avec o  R
Ve  R.I  Ve R
L
R o
L
Vs 
1 j
Ve  o est une forme « canonique », c'est-à-dire une forme typique dont le diagramme de Bode fait
parti des classiques qui doivent être connus. (voir le chapitre 8 de Baselecpro sur le site IUTenligne)

en dB en rad
40 1.5
30
1
20
0.5
10
 en échelle  en échelle
3
0 0

ExercicElecPro
- 16 -

8 Etablissement du diagramme de Bode d’un produit de fonctions


élémentaires (5 pts)
Répondre directement sur cette feuille

e) Avec trois couleurs différentes clairement identifiées, représenter (sans justification) les diagrammes
1 S  1
  j .
asymptotiques de Bode des 3 complexes : j ;  et E 100 
100 1 j 1 j
50 50
Les arguments pourront être approximés avec trois segments.
Graduer l’axe des arguments.

+40

+20

0 0
 en échelle  en échelle

-20

100 100
-40 rad/s rad/s

Corrigé :

+40

+20
 20 dB / dec 0,5
0,5
pt
pt 1 pt

1 pt 0
0
 en échelle  en échelle

-20  20 dB / dec 1 pt
1 pt
100  100
-40 rad/s  rad rad/s
2

 1 S
j
100  E
1 j
50

ExercicElecPro
- 17 -

9 Etablissement du diagramme de Bode d’un produit de fonctions


élémentaires (3 pts)
Les diagrammes de Bode présentent l’intérêt de « visualiser » une expression complexe A(). Les échelles
choisies permettent de transformer des produits en sommes et des rapports en différences. On obtient une bonne
approche des diagrammes de Bode par des « diagrammes de Bode asymptotiques ».
L’objectif de cet exercice est de tester votre maîtrise des diagrammes de Bode du 1er ordre.
 1 
Représenter, dans le plan de Bode, la courbe asymptotique du module de A  0,1 . 1  j . 2  .  
 1  j . 1 
avec  1  10  4 s et  2  10  2 s

25

20

15

10

-5

- 10

- 15

- 20

- 25
101 102 103 104 105 106

ExercicElecPro
- 18 -

Corrigé :
 
 

A  0 ,1 . 1  j .10 2
 
.
1
 1  j .10  4

  10  1


.
1  j


10 2
 


.
 
1



  1 j 
 10 4 

 
20. log10 A  20. log10 10  1  20. log10 1  j
     

10 2
 20. log10
1

 20 dB 1  j
10 4

25

20 
20.log10 A  A dB
20.log10 1  j
10 2
15

10

-5

- 10
1
20.log10

- 15 1 j
10 4
- 20  20 dB

- 25
10 1 10 2 10 3 10 4 10 5 10 6

ExercicElecPro
- 19 -

10 Diagramme de Bode d’un intégrateur en régime sinusoïdal (8 pts)

On veut montrer qu’un montage « R,C » permet, sous certaines conditions, d’obtenir la primitive d’une
fonction alternative sinusoïdale.

A C a) soit un réseau électrique linéaire possédant 4 bornes A, B, C et D.


réseau
ve vs
linéaire
B D

Lorsqu’on applique entre les bornes A et B une tension ve(t )  Eˆ . cos .t  , on obtient en sortie une
fonction alternative sinusoïdale v s (t )  k .  ve (t ) avec « k » : constante réelle fixée par la nature du
réseau linéaire.
(On dit que ce réseau linéaire est un « intégrateur »)

ou Déterminer l’expression de v s (t ) sous la forme


k .Ê
vs ( t )  cos  .t  ....  cte .
...
+40 On suppose que le réseau linéaire est tel que cte  0

Vs
+20 En déduire le rapport complexe Ve sous la
1
0 forme j.  (Préciser la valeur de  o ).
o
  en échelle
-20
b) Représenter ci-contre l’allure du diagramme
1
-40
asymptotique de Bode du complexe j.  (module et
en rad o
phase). Indiquer la pente en dB/dec sur le graphe du
module et graduer l’axe des arguments.
(  o est déjà positionnée sur le diagramme)

0
  en échelle

ExercicElecPro
- 20 -

c) Soit le montage ci-contre avec ve( t )  Ê . cos(  .t ) .


1 vR
Vs
Exprimer le complexe V sous la forme 1  j.  .
e o i R
(Préciser la valeur de  o ).
vs
ve
C

ou d) Représenter ci-contre le diagramme asymptotique


1
de Bode (module et phase) du complexe 1  j.  .
+40 o
Indiquer la pente en dB/dec sur le graphe du module.
+20 (  o est déjà positionnée sur le diagramme)

0
  en échelle e) Dans quel domaine de fréquence peut-on considérer
que le circuit « RC » ci-dessus se comporte comme
-20 l’intégrateur de la question a) ? Quel est alors sa
constante « k » ?
-40
en rad

0
  en échelle

ExercicElecPro
- 21 -

Corrigé :

 ou  a) et b)

 ve( t )   . sin  .t   cte
car cte  0 en
Ê  
 . cos  .t  0
(1 pt) - 20 dB/dec   2
régime permanent alternatif sinusoïdal.
0
 en échelle v s (t )  k .  ve (t ) avec « k » : constante réelle

- 20 dB fixée par la nature du réseau linéaire.
k .Ê  
 vs ( t )  cos  .t  
  2

k .Ê  j.
 .e 2
 j.

Vs k
    .e 2
Ve Ê . e  j .0 
; Donc  o  k
(1 pt)
0  en échelle 
Vs

k
.   j 
k

1
 Ve  j . 
j.
k

 ou c) et d)
vR

- 20 dB/dec
R
(1 pt)
ve vs
0 C
 en échelle

- 20 dB 1
Vs j .C . 1
 
Ve 1 1  j .R .C .
 R
j .C .
 1


1  j.
(1 pt) o
1
0  en échelle avec  o  .
R.C


2 e) Le circuit « RC » se comporte comme l’intégrateur de
1
la question a) lorsque   10. o  10 .
RC
10. o 10 1
 f   .
2 2 RC

1
Sa constante « k » vaut
R.C

ExercicElecPro
- 22 -

En régime alternatif sinusoïdal, le circuit RC ci-dessus se comporte donc comme un intégrateur avec un facteur
1 10
multiplicatif k  à condition que la pulsation du signal d’entrée soit supérieure à
R .C R .C

ExercicElecPro
- 23 -

11 Diagramme de Bode de la réponse d’un capteur (11 pts)


Plusieurs questions sont indépendantes.

a) Un capteur délivre une information sous forme d’une tension


R ve ( t )  Vmax .cos(  .t ) . Son modèle présente une résistance interne « R »
ainsi qu’une capacité parasite « C » comme indiqué ci-contre.
1
vs Vs
ve Exprimer le complexe V puis le mettre sous la forme 1  j.  .
C e
o
Préciser la valeur de la constante  o en fonction de R et C.

Capteur b) Représenter ci-dessous (sans justification) le diagramme asymptotique de


Vs 1
ou 
Bode (module et phase) du complexe Ve 
1  j.
o
+40
(avec  o réel constant positif)
Indiquer la pente en dB/dec sur le graphe du module et
+20 graduer l’axe des arguments.
(  o est déjà positionnée sur le diagramme)
0
c) Dans quel intervalle de la pulsation  peut-on
  en échelle
considérer que Vs  Ve (1) ?
-20

-40
en rad

0
  en échelle

Vs max
1
()  1 et déphasage de v s ( t ) par rapport à ve ( t ) voisin de zéro (inférieur à 6°)
Ve max

ExercicElecPro
- 24 -

d) La tension v s ( t ) issue du capteur est


R appliquée à un module électronique « étage de
traitement » chargé de traiter l’information v s ( t ) .
L’entrée de cet étage de traitement se modélise par
vs Ro une résistance « Ro » en parallèle avec un
ve
C Co condensateur « Co ». (voir le schéma ci-contre)

L’étage de traitement modifie donc l’information


v s ( t ) qu’il est chargé de mesurer.
Capteur Etage de traitement

Vs
Pour ce schéma électrique, on peut exprimer le complexe V à l’aide de la formule du pont diviseur de
e
Vs Zs 1
 
tension : Ve R  Zs 1 .
1  R.
Zs
1
d1) Exprimer Z en fonction de C, Co et Ro. Attention Zs n’est pas constituée que de Ro et Co.
s

d2) Si  est très faible, l’impédances des condensateurs est très grande par rapport aux valeurs des résistances.
En raisonnant sur les impédances « grandes » et les impédances « petites » (2), déterminer l’expression
Vs
approchée de V dans le cas où   0 . On précisera le raisonnement employé.
e
Vs Ro 1 1
 . k.
d3) Pour une pulsation  quelconque : Ve Ro  R R .R 
1  j. o . C  C o  . 1  j.
Ro  R 1
Préciser les expressions des constantes k et 1 .
Vs
Lorsque   0 , montrer la cohérence entre cette expression de V et le résultat de la question d2)
e
précédente.
Rédiger quelques mots d’explication

Vs Ro 1
 .
d4) On sait que Ve Ro  R R .R ,
1  j. o . C  C o  .
Ro  R
Quelles sont les conditions sur les valeurs de Ro et Co (comparées aux valeurs de R et C) pour que l’influence
Vs
de Ro et Co sur le rapport V soit négligeable quelque soit la valeur de  ? Justifier en quelques mots.
e

2
() Si deux impédances de modules très différents sont en parallèle, l'impédance équivalent est proche de
l’impédance dont le module est le plus petit.

ExercicElecPro
- 25 -

ou

d5) Représenter ci-contre (sans justification) le


diagramme asymptotique de Bode (module et phase) +40
Vs 1
 k.
du complexe Ve  +20
1  j.
1
(avec k et 1 réels constants).
On prendra 0 < k  1 0
  en échelle
Sur le graphe du module, indiquer la pente en dB/dec
et l’ordonnée pour   0 . -20
Graduer l’axe des arguments.
-40
en rad

0
  en échelle

Corrigé

ou
a) et b)
1
Vs j .C . 1 1
  
Ve 1 1  j .R .C .  (1
R 1  j.
j .C . o
(1 pt) pt)
1
avec  o  . (1 pt)
R.C
0  en échelle

o Vs  1
- 20 dB c) Si   : (1pt)
10 Ve
- 20 dB/dec
1 1
d1) Z  j . C  C o  .  R (1pt)
s o

d2) Si   0 : on peut négliger les impédances de C


et de C o par rapport à Ro (impédances en parallèle)
(1 pt) Vs Ro
  (pont diviseur de tension) (1pt).
0 Ve Ro  R
 en échelle

 d3)
2
ExercicElecPro
- 26 -

Vs Zs 1 1
  
Ve R  Zs 1  1 
1  R. 1  R . j . C  Co  .  
Zs  Ro 
Vs 1 1
  
Ve R Ro  R
1  j .R . C  Co  .  j .R . C  Co  .
Ro Ro
Vs 1 Ro 1
   .
Ve  Ro  R   Ro  Ro  R 1  j . Ro .R . C  C  . (non demandé)
  .  1  j .R . C  Co  . .  o
 Ro   Ro  R  Ro  R

o 1 R R
Ro 1  
donc k   (0,5pt) et Ro .R Ro .R . C  C o  (0,5pt)
Ro  R . C  C o 
Ro  R
 Vs Ro 1
Si   0 et donc si 1  j . 1 :  .  k ce qui est cohérent avec d2) (0,5pt)
1 Ve Ro  R 1

Ro R  Vs 1
d4) si R  Ro :   o  1   1.
Ro  R  Ro  Ve 1  j .R . C  C o  .

 Vs  et

 Ve 

  dB
(1 pt)

0   en échelle
20.log  k 

- 20 dB/dec

(0,5 pt)
0
 en échelle


2
Vs 1 1
C  C o    . Indépendant de Ro et Co (1pt)
Ve 1  j .R . C  C o  . 1  j .R .C .

ExercicElecPro
- 27 -

L’impédance du dipôle Ro // C o doit être très grande de façon que le courant prélevé au capteur par l’étage de
traitement soit négligeable. Dans ce cas, on retrouve l’expression de b).

d5)
 
 Vs   
1
20.log10    20.log  k   20.log 
10 10 

 Ve   
   1  j .
 1 
Le diagramme de Bode des modules est décalé sur l’axe des dB d’une valeur 20.log10  k  (3) par rapport au
 
 
 1 
diagramme de   
 1  j .
 1  dB

3
()(Cette valeur est négative car k  1 )

ExercicElecPro
- 28 -

 
 
 1 
Le diagramme de Bode des arguments est identique au diagramme de    car
 1  j .
 1  dB

   
 Vs     
  arg  k   arg  1   0  arg  1 
arg  
 Ve       ( 1 est déjà positionnée sur le diagramme)
   1  j.   1  j. 
 1   1 

Variante

Vs 1
Vs k.
d3) pour une  quelconque, exprimer le complexe V puis le mettre sous la forme : Ve  .
e 1  j.
1
(Préciser les valeurs des constantes k et 1 ).
 Vs
Vérifier que si   0 et donc si 1  j .  1 , on retrouve bien la valeur de la question précédente.
1 Ve

Corrigé d3):

Vs Zs 1 1
  
Ve R  Zs 1  1  (1pt)
1  R. 1  R . j . C  Co  .  
Zs
 Ro 
Vs 1 1
  
Ve R Ro  R
1  j .R . C  Co  .  j .R . C  Co  .
Ro Ro
Vs 1 Ro 1
   .
Ve  Ro  R   Ro  Ro  R 1  j . Ro .R . C  C  .
  .  1  j .R . C  Co  . .  o
 Ro   Ro  R  Ro  R

1o R R
Ro 1  
donc k   et Ro .R Ro .R. C  C o  (1,5pt)
Ro  R . C  Co 
Ro  R

ExercicElecPro
- 29 -

12 Diagramme de Bode d’une mesure à l’oscilloscope (7 pts)


A l’aide d’un oscilloscope, on veut effectuer le relevé d’une tension v AM ( t ) à vide entre un point « A » d’un
circuit électrique et sa masse « M ».

Ce circuit électrique est linéaire. Les courants et les tensions sont alternatifs sinusoïdaux de pulsation .
Entre les points « A » et « M », ce circuit linéaire peut être modélisé par un modèle équivalent de Thévenin en
complexe constitué de la tension équivalente ETh  V AM à vide (4) en série avec une résistance équivalent R1 .
L’entrée de l’oscilloscope se comporte comme une résistance R2 en parallèle avec un condensateur C 2 .

Circuit électrique
A
linéaire R1
« A,M » eTh vos R2 C2
Oscilloscope
M

Le circuit « A,M » étant chargé par l’impédance d’entrée de l’oscilloscope, la tension vos ( t ) reçue et
visualisée par l’oscilloscope peut être différente de la tension v AM à vide ( t )  eTh ( t ) recherchée. C’est ce que
nous allons étudier.

a
a) Exprimer l’impédance du dipôle R2 // C 2 sous la forme Z 2  1  jb

Vos Vos e
b) En utilisant la règle du pont diviseur de tension, exprimer E sous la forme E  c  jd puis sous la
Th Th
Vos e 1 e 1
 .  .
forme « canonique » : ETh c d c 
1 j  1 j
c o

Application numérique : R1  1 k , R2  1 M et C 2  20 pF . (on négligera 1 par rapport à 100).


 Vos  e 1
   . e
Calculer  ETh   en précisant les valeurs numériques de et de  o .
    c  1  j c
o

Vos 1

c) Représenter (sans justification) le diagramme asymptotique de Bode du complexe ETh  .
1 j
7
5.10
(Le diagramme de l’argument sera approximé par trois segments).
Indiquer la pente en dB/dec. Graduer les axes qui ne le sont pas.

4
() C’est la définition de la tension équivalente de Thévenin

ExercicElecPro
- 30 -

ou

+40

+20

0 0
 en échelle  en échelle

-20

-40
d) Indiquer la pulsation limite au delà de laquelle on ne peut pas considérer vos ( t )  eTh ( t )

ExercicElecPro
- 31 -

Corrigé :
1
1 R2 .
 1  j .C 2 . R2
a) Z 2    j .C 2 .    (1 pt)
 R2  1 1  j .R2 .C 2 .
R2 
j .C 2 .

R2
1  j .R2 .C 2 . Vos
b) En utilisant la règle du pont diviseur de tension :  (0,5 pt)
ETh R2
R1 
1  j .R2 .C 2 .
Vos R2 R2
  
ETh R1 . 1  j .R2 .C 2 .   R2  R2  R1   j .R1 .R2 .C 2 .

Vos R2 1
 .
ETh  R2  R1  1  j.
R1 .R2 .C 2
.
(1,5 pt)
R2  R1
Application numérique:
Vos 10 6 1 10 6 1 1
ETh

10 6
 10 3
 .
1  j.
3
10 .10 .2.106  11
.

10 6
.
1  j.
2.10 2
.

1  j.
 (1 pt)
10 6
 10 3
10 6 5.107

ou

+40

+20

0 0
 en échelle  en échelle

7
o  .5 10 rad / s
-20


-40 
2
107 5.106 5.107 5.108
(2 pt)

d) Au delà de 5.10 6 rad / s , on ne peut pas considérer vos ( t )  eTh ( t ) . (Ce qui correspond à une fréquence
de 800 kHz) (1 pt)

ExercicElecPro
- 32 -

13 La fonction AC/DC d’un oscilloscope


A) Fonction de transfert (4 pts)

C2 On souhaite mesurer une tension alternative sinusoïdale ve ( t ) à


l’aide d’un oscilloscope.
Z2
L’entrée de l’oscilloscope se comporte comme une résistance R1 en
C1
ve R1 vo parallèle avec un condensateur C1 .
Lorsque cette entrée est configurée en « AC », un condensateur C2
Z1 est ajouté en série avec l’ensemble R1 // C1 .

On nomme Z1 l’impédance du dipôle ( R1 // C1 ) et Z2


l’impédance du condensateur C2.

A1) Exprimer Z1 1 sous la forme algébrique Z 1 1  a  jb

o V o V ...
A2) Exprimer V sous la forme V  ...  Z
e e 1
1
Vo Z2
Démontrer que l’expression précédente peut se mettre sous la forme 
Ve 1 1

Z2 Z1


j
Vo j ...  o
A3) Mettre le résultat sous la forme « canonique » :  
Ve 1  j ...  1  j 
1

A4) Application numérique : Calculer les valeurs numériques de  o et de 1 sachant que C2  50 nF ,


R1  1 M et C1  20 pF . (on négligera 1 par rapport à 100).

B) Diagramme de Bode. (5,5 pts)

soit un filtre, constitué d’un réseau électrique linéaire alimenté sous une tension ve( t ) et restituant en sortie
une tension vs( t ) .
Le comportement fréquentiel est décrit dans le plan de Bode par la fonction de
ve Réseau vs 
linéaire Vs j
  20
transfert .
Ve 
1 j
20

B1) Quelle est la caractéristique de ve( t ) indispensable pour qu’un point de fonctionnement puisse être décrit
par un point du diagramme de Bode ?

B2) Représenter (sans justification) le diagramme asymptotique de Bode du complexe.

ExercicElecPro
- 33 -

(Le diagramme de l’argument sera approximé par trois segments).

ou en rad


+40
2

+20

0 0
 en échelle  en échelle

-20


-40 
10 1 100 101 10 2 2 100 101 10 2 10 3

B3) A l’aide de ce diagramme de Bode, déterminer vs( t ) lorsque ve( t )  10.cos 2.t  . (préciser la méthode)

B4) Indiquer la pulsation limite en deça de laquelle on ne peut pas considérer vs ( t )  ve ( t ) (Justifier en
quelques mots)

ExercicElecPro
- 34 -

Corrigé :
1 1
A1) Z1   jC 1. (0,5 pt)
R1
o 1 V Z
A2) En appliquant la formule du pont diviseur de tension : V  Z  Z (0,5 pt)
e 1 2
1


Vo


Z1 Z 1 . Z 2  
Z2
Ve  
Z1  Z 2 Z1 . Z 2 1 

1 (0,5 pt)
Z2 Z1
Vo j .C 2 . j .C 2 . R
   . 1
A3) Ve 1 1 R1
j .C 2 .   j .C1 .  j . C1  C 2  .
R1 R1

j.
 1  
  j
Vo j .R1 .C2 .  R1 .C2  o
   
Ve 1  j .R1 . C1  C2  . 1  j .   (1,5 pt)
1 j
 1  1
 
 R1 . C1  C2  

A4) Application numérique:


1 1 100
o     20 rad / s (0,5 pt)
6
R1 .C2 10 .50.10  9 5
1 1 1
1  

R1 . C1  C2  10 6 . 50.10 9  20.10 12


10 .50.10 9
6
 o (0,5 pt)

B1) Pour utiliser la notion de plan de Bode, il faut que ve( t ) soit une fonction alternative sinusoïdale.(1pt)

B2)
ou en rad


+40
2

+20

0 0
 en échelle  en échelle

-20


-40 
10 1 100 101 10 2 2 100 101 10 2 10 3
(2 pt)

 Vsmax   Vs  Vs
B3) 20.log 10     20 dB  log  max    1  max  10 1  Vsmax  0 ,1 . Ve max  1 V
10
 Ve max   Ve max  Ve max

ExercicElecPro
- 35 -

 Vs  
arg    vs( t ) par rapport à ve( t )
 Ve  2 déphasage de
 
 
 vs( t )  1.cos 2.t   (module :1pt, phase à l’origine : 0,5pt)
 2

 Vsmax   Vs  Vs
B4) Au dela de 200 rad / s : 20.log 10    0 dB  log  max   0  max  100  1  Vsmax  Ve max
10 Ve
 Ve max   max  Ve max
V 
s
et arg    0 : pas de déphasage de vs( t ) par rapport à ve( t )
 Ve
La pulsation limite en deça de laquelle on ne peut pas considérer vs ( t )  ve ( t ) est 200 rad / s (Ce qui
correspond à une fréquence de 31,8 Hz) (1 pt)

La fonction AC/DC d’un oscilloscope utilise un condensateur (C2) pour bloquer la composante continue d’un
signal. Elle est supposée transférer la composante alternative de ce même signal sans la déformer.
Mais si la fréquence de la composante alternative est trop faible, cette dernière est déformée.

ExercicElecPro
- 36 -

14 Montages à AOP en régime alternatif sinusoïdal (5 pts)


Les deux montages ci-dessous fonctionnent en régime alternatif sinusoïdal. Ils peuvent donc être étudiés en
utilisant les grandeurs complexes.

S
Z2 A) Déterminer l’expression du rapport E en fonction des

I impédances Z1 et Z 2 en supposant l’amplificateur


Z1 - 
opérationnel idéal (non saturé). (1pt)

E + S

B) Application :
R Vs
C i Exprimer V en régime alternatif sinusoïdal permanent
-  e
0
v + vS Représenter le diagramme de Bode associé.
e

ou

+40

+20
 en échelle
0
1 1 10
10.RC RC RC
-20

-40
en rad

0
1  en échelle
RC

ExercicElecPro
- 37 -

Corrigé :
A) Ce montage s’étudie de la même façon qu’un montage à amplificateur opérationnel avec des résistances en
remplaçant les grandeurs réelles par les grandeurs complexes correspondantes.
E  Z 1 .I ; S   Z 2 .I
Z 2 .E S Z2
S   
Z1 E Z1
Démonstration 0,5pt
Résultat 0,5pt

- Vs
I 1
B) Z 1  jC ; Z2  R 1pt
Ve R
I Vs Z2 j .
0 -      R . jC   1pt
1 Ve Z1 1
0
R .C
jC
Ve + Vs
Vs j . 1
de type :   avec  o 
Ve o R .C

ou en dB

2
0

6
1pt
0 0
 en échelle  en échelle

1pt

- 
20 1 1 1 2 10 1 1 10
10.RC 2 RC RC RC RC 10.RC RC RC

ExercicElecPro
- 38 -

15 Filtre à AOP en régime alternatif sinusoïdal


A - Amplificateur inverseur en régime alternatif sinusoïdal (1 pt)

Z2 S
Déterminer l’expression du rapport E en fonction des

Z1 I impédances Z1 et Z 2 du montage ci-contre, en supposant


-  l’amplificateur opérationnel idéal (non saturé).
Démonstration (1/2 pt), Résultat (1/2 pt)
E V-
+ S Selon la méthode employée, l'utilisation de I pourra être
nécessaire ou pas.

B - Etude d’un filtre actif en régime alternatif sinusoïdal (3,5 pts)

C = 10 nF a) Donner l’expression de l’impédance complexe Z C d’un


Z2
condensateur en fonction de sa valeur « C » et de la
pulsation «  » du courant qui le traverse.
R2 = 10 k R3 = 100 k
15 V
R1 = 10 k - 

E + S Sachant que C = 10 nF, indiquer, dans le tableau ci-dessous, les


- 15 V valeurs numériques du module de Z C pour les 2 valeurs de  .

 10 rad/s 106 rad/s b) Quand deux impédances ont des modules très différents (rapport
Z C en  minimum de 50) , on peut négliger l’une par rapport à l’autre... En
déduire une approximation de Z 2 (impédance équivalente encadrée
sur le schéma ci-dessus) pour chaque pulsation du tableau.
Z2  Compléter les valeurs numériques dans le tableau.

S c) En utilisant le résultat de l’exercice précédent, déduire une


 S
E approximation de la valeur du rapport E pour chaque pulsation du
tableau. Compléter les valeurs numériques dans le tableau.

C - Calcul de l’impédance (4 pts)

C a) Donner l’expression littérale de l’impédance complexe Z 2 ci-contre en


Z2
fonction de R2, R3, C et de la pulsation «  » du courant qui la traverse.

R2 R3 c  jb. 
Puis mettre cette expression sous la forme Z 2  1  ja. 

ExercicElecPro
- 39 -

b
.
1 j
b) Sachant que Z  c  jb.   c . c , on souhaite mettre cette expression sous la forme
2
1  ja.  1  ja . 

1 j
1
canonique Z 2  c . . Exprimer 1 et  2 en fonction de a, b et c.

1 j
2

c) En déduire les expressions de 1 et  2 en fonction de R2, R3 et C.

D - Construction d’un diagramme de Bode (4 pts)


Soit un filtre linéaire, dont le comportement en fonction de la pulsation  du
régime alternatif sinusoïdal est décrit par la fonction de transfert :
e Réseau s j
linéaire 1
S
  11 . 11 .103 .
E j
1
103
On précise que 20. log10 11  20,8

Représenter ci-dessous, en les identifiant clairement (par exemple avec des couleurs différentes) les quatre
diagrammes de Bode asymptotiques des modules des expressions complexes suivantes.
(Pas de justifications demandées)
j
1 1
j A3  S 11 .103
A1   11 ; A2  1  ; j et A4    11 . (1pt par
11 .10 3 1 E j
10 3 1
103
diagramme)

50
dB
40
30
20
10
0
pulsation 
-10
-20
-30
-40
-50 1 2 3 4 5 6
1 1 1 1 1 1

ExercicElecPro
- 40 -

E -Exploitation d’un diagramme de Bode ; (3 pts)

Soit un filtre, constitué d’un réseau électrique linéaire, dont le


  5
1. cos 10 .t
ve Réseau vs
comportement fréquentiel est décrit dans le plan de Bode par la
vs
1. cos 400.t  linéaire fonction de transfert de
ve
(  ) ci-dessous.

 
On applique en entrée de ce filtre une tension ve(t )  1. cos 400.t   1. cos 105.t . L’objectif est de déterminer
l’expression de vs( t ) en appliquant le théorème de superposition. Voir les questions suivantes.

Vs
Ve dB

 Vs 
arg 
 Ve 

  
a): Si ve(t )  Ve 1max . cos 10 5.t , on obtient et vs(t )  Vs1max . cos 105.t  1 
 
Vs
5 A partir de la lecture graphique de Ve dB , déterminer la
Ve1max . cos 10 .t Réseau vs1 Vs1 max
linéaire  10 5 rad / s
valeur à la pulsation 
Ve 1 max

Dans le cas où 
ve(t )  1. cos 10 5.t  , déterminer l’expression numérique de vs( t ) .( )5

5
() Les phases en degré seront notées entre guillemet. Exemple « -10° » ou « +25° »
ExercicElecPro
- 41 -

b) Dans le cas où ve(t )  1. cos 400.t  , déterminer l’expression


numérique de vs( t ) .
Réseau vs2
1. cos 400.t  linéaire

 
c) Dans le cas où ve(t )  1. cos 400.t   1. cos 105.t , déterminer
  5
1. cos 10 .t
ve Réseau vs
l’expression numérique de vs( t ) .

1. cos 400.t  linéaire

Corrigé :
A - Amplificateur inverseur en régime alternatif sinusoïdal (1 pts)
-S E  Z1.I ; S   Z 2 .I
I .E S Z
Z2 I    S  2
E Z1 Z2 E Z1
I 0 - Démonstration
Z1  0,5pt
Résultat 0,5pt
0
E + S

B - Etude d’un filtre actif en régime alternatif sinusoïdal (3,5 pts)

ou Z C   j
C = 10 nF 1 0,5pt
Z2 ZC  0,5pt x 6
j.C. C.

R2 = 10 k R3 = 100 k
 10 rad/s 106 rad/s
1 1
R1 = 10 k  10 7   100 
-  Z C en  10  8.10 10  8.10 6
Z2  
R2  R3 // Z C   
R2  R3 // Z C  
R2  R3  110 k R2  Z C  R2  10 k
E + S
M Piou S Z 2  R2  R3   11 
R2
 1
  R1 R1
E R1

C - Calcul de l’impédance (4 pts)


1pt

Z2
C 
Z 2  R3 1  jC  1
 R2
1 1
 1   1  jR3 .C. 
   jC .   R2     R2
R2 R3  R3   R3 

1 pt
ExercicElecPro
- 42 -

R3  R  R2   j  R2 .R3 .C . c  jb.


 Z2   R2  3 
1  jR3 .C. 1  j  R3 .C . 1  ja.
 0,5pt x 2
1  j.
b c .
1  j  .   1 j
c  jb. c c. b  c. 1 c 1
Z2  c. Par identification : 1  ;  2 
1  ja. 1  ja.  . b a
1  j. 1 j
 
1 2
 
a
R3  R2 1 0,5pt x 2
Avec a  R3 .C ; b  R2 .R3 .C ; c  R3  R2 , on obtient : 1  ; 2 
R2 .R3 .C R3 .C

D - Construction d’un diagramme de Bode On précise que 20. log10 11  20,8
La fonction de transfert étudiée ici est celle du montage étudié aux questions B- et C- :

1 j 
1 1 j
c.  R3  R2 
.   j
1 j 1
S Z 2 2 R  R2  R2 .R3 .C   11 . 11 .103
   3 .
E R1 R1 R1 . j
1 j 1
 1 
  103
 R3 .C 
On remarque que si   0  A4   11 et si     A4   1 (voir question B :-)

j
1 1
j A3  S 11 .103
A1   11 ; A2  1  ; j et A4    11 .
11 .10 3 1 E j
10 3 1
103

50
1pt x 4
40
30
A2 dB
20 A1 dB
10 A4 dB
pulsation
0
-10 A3 dB
-20
1 2 3 4 5 6
10 10 10 10 10 10

Le diagramme de Bode de A4 est la somme des diagrammes de Bode de A1 , A2 et A3 .

E - Exploitation d’un diagramme de Bode (3 pts)


Le diagramme de Bode proposé dans cette question est celui de la question précédente.

 Vs 1max  Vs  Vs
a)   10 5 rad / s   0dB  log  1max   0  1max  10 0  1 (0,5 pt)
: 20. log 10 
 10  Ve 
 Ve 1max  1max  Ve 1max
  10 5 rad / s : Ve max  1  Vs max  1 (0,5 pt). Déphasage de vs( t ) par rapport à ve( t ) : 175°.
 vs(t )  1. cos105.t  "175" (0,5 pt)

ExercicElecPro
- 43 -

 Vs  Vs2 max Vs 2 max


d)   400 rad / s :  20. log 10  max   20    101  10 .  Vs 2 max  10 .
 Ve max  Ve 2 max 1
Déphasage de vs( t ) par rapport à ve( t ) :  160 .  vs (t )  10. cos 400.t  "160" (0,5pt + 0,5pt)

e) En appliquant le théorème de superposition, on en déduit :


vs(t )  10. cos 400.t  "160"  1. cos105.t  "175" (0,5 pt)

Ce filtre « boost » les basses fréquences

ExercicElecPro