Vous êtes sur la page 1sur 117

Le concept cellulaire (1)

• Partager une zone géographique relativement grande, généralement appelée


réseau sans fil large (WWAN, pour Wireless Wide Area Network) en un certain
nombre de sous-zones appelées cellules

• La taille de la cellule est variable suivant le relief, la densité d’abonnés, …

• Les cellules peuvent être hiérarchiques (macro-cellules, micro-cellules, …)

• Chaque cellule possède un émetteur-récepteur

Réseaux cellulaires / Master RSD 1


Le concept cellulaire (2)

• Les techniques de multiplexage utilisées sont : Frequency Division


Multiple Access, Time DMA, Code DMA, etc.

• Affecter une bande de fréquences à chacune des cellules.


(nombre d'abonnés peut être supérieur au nombre de canaux radio)

• Répartition soigneusement étudiée de l'allocation des fréquences radio


(découpe géographique -hexagonal -réutilisation des fréquences )

Réseaux cellulaires / Master RSD 2


Le concept cellulaire (3):
Réutilisation des fréquences
• Evolutive en fonction du trafic
• Réduction de la taille des cellules en cas de saturation du réseau
(zones géographiques à forte densité de population : zone urbaine)

• Augmentation de la taille des cellules (zones géographiques à faible


densité de population: zone rurale)
• Nombreux utilisateurs

Solution : la réutilisation des fréquences est faite en


respectant une distance minimum (appelée
distances de résolution)

Réseaux cellulaires / Master RSD 3


Le concept cellulaire(4)
• On appelle "motif" le plus petit groupe de cellules contenant une et une
seule fois l'ensemble des canaux radio
• Ce motif est répété sur toute la surface à couvrir

Réseaux cellulaires / Master RSD 4


Le concept cellulaire (5)
Exemple d'allocation de fréquences sur un motif à 4
Etant donné que le nombre de porteuses est de 124 en GSM et que le nombre de communications
simultanées par porteuse est de 7, la capacité minimale de GSM, en termes de communications
simultanées totales est de 124*7 = 968 communications.

Voici un exemple d'allocation de bande de fréquences, dans le sens Mobile-BTS, sur un motif à 4 :
La bande de 25 MHz est divisée en 4 sous-bandes (B1 à B4) de 6,25 MHz chacune ;

La distance de réutilisation est D = racine carrée(12) * R soir environ 4R ;

Chaque bande est découpée en 31 porteuses espacées de 200 kHz ;

La capacité instantanée de chaque cellule est de 31 porteuses espacées de 200 kHz ;

La capacité instantanée de chaque cellule est de 31 * 7 = 217 communications simultanées ;

si le motif est répété 10 fois, la capacité du système devient 217 * 4 * 10 = 9680 communications
simultanées.

Réseaux cellulaires / Master RSD 5


Le concept cellulaire(6)
 Mobilité et Signalisation :
o LAC (Location Aera Code) : Sous-ensembles pour la localisation,
o Paging : procédure d'appel en diffusion
o Les mobiles sont à l'écoute en état de veille sur une fréquence appelée
voie balise (propre à chaque BTS), cette voie transmet des messages de
synchronisation. FCCH, SCH, BCCH
 Itinérance ou Roaming

 Contrôle de puissance : Pour éviter les interférences entre cellules utilisant les
mêmes fréquences, autonomie et consommation d’énergie

Réseaux cellulaires / Master RSD 6


Le concept cellulaire(7)
Une cellule se caractérise par :
o Sa puissance d'émission
o La fréquence de porteuses utilisées pour l'émission radioélectrique
o Le réseau auquel elle est interconnectée

La taille d’une cellule dépend :


o La mobilité d'objets

o Le relief géographique et localisation (la nature des constructions (maisons, pavillons,


immeubles en béton, …

o Nombres d’utilisateurs dans une zone

o la nature des constructions (maisons, pavillons, immeubles en béton, . . . )

Réseaux cellulaires / Master RSD 7


Le concept de la mobilité
• La décision d'effectuer un basculement de fréquence nécessaire au traitement d'un
transfert de cellule (Handover)

• Lors d'un déplacement d'un mobile d'une cellule A vers une cellule B, étant donné
que le niveau de champs radioélectrique est testé en permanence, l'infrastructure
de B constate le rapprochement du mobile. L'infrastructure de A constate, quant à
elle, son éloignement. Les 2 cellules communiquent et décident d'enregistrer le
mobile dans B.

• Si le mobile pénètre à peine dans la cellule de B puis revient dans A, alors il ne sera
pas enregistré dans l'infrastructure de B.

Réseaux cellulaires / Master RSD 8


Principe de la transmission numérique
• La transmission numérique permet d'ajouter des méthodes de correction d'erreurs,
d'optimiser les ressources radio afin d'augmenter la qualité et le débit d'informations
transmises.

• Les 3 opérations nécessaires pour la numérisation sont :

• L'échantillonnage : L'échantillonnage du signal consiste à découper un signal continu s(t) à des


instants régulièrement espacés dans le temps pour obtenir des tranches dont la hauteur est
l'amplitude du signal à un instant t.

• La quantification : La quantification attribue une valeur aux amplitudes mesurées en fonction


d'une loi de correspondance. En fait pour reconstruire le signal à la réception, il n'est pas
nécessaire de transmettre directement les impulsions découlant de l'échantillonnage. En effet, il
suffit de connaître l'amplitude de chacune d'entre elles.

• Le codage: Une fois que le signal est quantifié, on transmet les numéros des différentes plages
occupées par le signal aux instants d'échantillonnage. Ces numéros sont codés par des mots
binaires. Avec N éléments binaires, on peut former 2^N mots différents.

Réseaux cellulaires / Master RSD 9


Transmissions radio
• Causes de perturbation des transmissions radio
• L'influence du sol et des obstacles : ondes réfléchies-déphasées, interférences
entre l'onde directe et les ondes réfléchies
• Les interférences de co-channel

• Les Problèmes des transmissions radio


• Débit plus faible que celui du filaire
• Les brouillages dus aux interférences : co-canal et adjacent
• Les brouillages dus au bruit ambiant
• Erreurs de transmission
• La puissance du signal diminue avec la distance

Réseaux cellulaires / Master RSD 10


Panorama et Génération
Débits théoriques
Génération Acronyme Intitulé
Descendant / Montant

Radiocom 2000 (France


1G Radiocom 2000 Analogique
Télécom), SFR 2000 (SFR)

GSM (échanges de type voix Global System for Mobile


2G 9,6 Kbits/s / -
uniquement) Communication

GPRS (échange de données sauf


2.5G Global Packet Radio Service 171,2 Kbits/s / 17,9 Kbits/s
voix)

EDGE (basé sur réseau GPRS Enhanced Data Rate for GSM
2.75G 384 Kbits/s / 64 Kbits/s
existant) Evolution

Universal Mobile
3G UMTS 1,9 Mbits/s / -
Telecommunications System

High Speed Downlink Packet


3.5G ou 3G+ HSDPA (dérivé de l'UMTS) 14 Mbit/s / -
Access

3.75G HSPA+ High Speed Packet Access + 14 Mbits/s / 5,8 Mbits/s

Dual-Cell High Speed Packet


3.75G ou H+ ou Dual Carrier DC-HSPA+ 42 Mbits/s / -
Access +

3.9G LTE Long Term Evolution 326 Mbits/s / -

4G LTE-Advanced Long Term Evolution Advanced 1 GBits/s / 500 MBits/s

Réseaux cellulaires / Master RSD 11


Le système GSM
• Un standard européen sous l’égide de la CEPT (Conference of European Posts and
Telecommunications Administrations)
• 1982 : naissance du Groupe Spécial Mobile
• Définir système de communication pour réseaux de mobiles dans la Bande des
900 MHz
• 1989 : fondation de l’ Institut Européen de Standardisation (ETSI)
• Le GSM devient le Global System for Mobile Communication
• 1990 : spécifications GSM900 figées
• 1992 : Le GSM est utilisé dans 7 pays européens

Réseaux cellulaires / Master RSD 12


Le système GSM
• Les réseaux de type GSM sont des réseaux complètement autonomes. Ils sont
interconnectables aux RTCP (Réseaux Terrestres Commutés Publics) et utilisent le
format numérique pour la transmission des informations, qu'elles soient de type
voix, données ou signalisation. Les équipements spécifiques constituant le
squelette matériel d'un réseau GSM (BTS, BSC, MSC, VLR et HLR) dialoguent entre
eux en mettant en œuvre les mêmes principes que ceux utilisés dans le RNIS
(Réseau Numérique à Intégration de Services) :
– Architecture en couche (couches 1 à 3 du modèle OSI)

– Utilisation des liaisons sémaphores (signalisation)

– Caractéristiques des liaisons identiques : vitesse codage MIC (Modulation par Impulsion et Codage).

Réseaux cellulaires / Master RSD 13


Le système GSM
• La téléphonie est le plus important des téléservices, Le service d'appel d'urgence.
• SMS (140 caractères au maximum)+ accusé de réception
D'autres services
• Identification de l'appelant ;
• Renvoi d'appel
• Indication d'appel en instance ;
• Restrications d'appels :
• Messagerie vocale ;
• Conférence ;
• Transfert d'appel en cours ;
• Numérotation abrégée ;
• Groupe fermé d'usagers ;
• Rappel sur occupation.

Réseaux cellulaires / Master RSD 14


GSM: Caractéristiques techniques
Fréquence d'émission du terminal vers la station de base 890-915 MHz

Fréquence d'émission de la station de base vers le terminal 935-960 MHz

Bande fréquence disponible 25+25 MHz

Mode d'accès AMRT/AMRF *

Espacement des canaux radio 200 kHz

Espacement du duplex 45 MHz

Nombre de canaux radio par sens 124

Nombre de canaux de parole plein débit 8

Type de transmission Numérique

Débit brut d'un canal radio 270 kbit/s

Débit brut d'un canal de phonie à plain débit 22.8 kbit/s

Débit d'un codec à plein débit 13 kbit/s

Réseaux cellulaires / Master RSD 15


GSM 900 vs DCS 1900
GSM DCS -1800

Bande de fréquences () 890,2 – 915 [MHZ] 1710 – 1785 [MHZ]


Bande de fréquences () 935,2 – 960 [MHZ] 1805 – 1880 [MHZ]

Nombre d’intervalles de temps par trame 8 8


TDMA

Débit total par canal 271 [KB/s] 271 [KB/s]

Débit de la parole 13 [KB/s] 13 [KB/s]

Débit maximal de données 12 [KB/s] 12 [KB/s]

Technique de multiplexage Multiplexage fréquentiel et temporel Multiplexage fréquentiel et temporel

Rayon de la cellule 0,3 à 30 [km] 0,1 à 4 [km]

Puissance des terminaux 2 à 8 [W] 0,25 et 1 [W]

Sensibilité des terminaux -102[dB]

Sensibilité de la station de base -104[dB]

Espace du duplex 45 MHZ 95 MHZ

Nombre de canaux radio 124 375

Largeur des canaux 200 KHZ 200 KHZ

Nombre de canaux logiques 992 2992

Réseaux cellulaires / Master RSD 16


Architecture d'un réseau GSM

Réseaux cellulaires / Master RSD 17


Architecture d'un réseau GSM

Réseaux cellulaires / Master RSD 18


Architecture d'un réseau GSM

Réseaux cellulaires / Master RSD 19


MS : Station de base

Réseaux cellulaires / Master RSD 20


Architecture d'un réseau GSM
• le BSS (Base Station Subsystem) regroupe les équipements assurant toutes les
fonctions de gestion des aspects radio. Ce segment est composé de :

– Une ou plusieurs BTS (Base Transceiver Station) qui assure l'interface entre
structures fixes et mobiles

– Un BSC (Base Station Controller) qui est le sous-système intelligent du BSS


(analyse de données et prise de décision pour assurer la continuité de la
communication dans la mobilité)

Réseaux cellulaires / Master RSD 21


Architecture d'un réseau GSM
• La Base Transceiver Station (BTS): ce sous-système est composé d'un
ensemble d'émetteurs / récepteurs. Il en charge :

– De la gestion du multiplexage temporel (une porteuse est divisée en 8 slots) ;


– Des mesures radio permettant de vérifier la qualité du service (mesures transmises
directement au BSC) ;
– Des opérations de chiffrement ;
– De la gestion de la liaison de données au niveau 2 (données de trafic et signalisation)
entre les mobiles et les structures fixes BTS (assuré par le protocole LAPDm) ;
– De la gestion des liaisons de trafic et signalisation avec le BSC (assuré par le protocole
LAPD).
– La capacité maximale typique d'une BTS est de 16 porteuses (16*7 = 112
communications simultanées). En zone urbaine, où le diamètre de couverture d'une BTS
est très réduit, cette capacité peut descendre à 4 porteuses, soit 28 communications
simultanées

Réseaux cellulaires / Master RSD 22


Architecture d'un réseau GSM
• La Base Station Controller (BSC) : Cet équipement assure l'interface avec le
segment NSS (Network Sub-System) avec lequel il dialogue au travers de liaisons
de type MIC (Modulation par Impulsion et Codage). Il assure également le contrôle
des BTS qui dépendent de lui. Ses fonctions principales sont :

– L'allocation des canaux de communication


– Le traitement des mesures des niveaux d'émission BTS et mobiles
– La concentration de circuits routés vers le MSC
– La gestion des liaisons de communications

Réseaux cellulaires / Master RSD 23


Architecture d'un réseau GSM

Réseaux cellulaires / Master RSD 24


Architecture d'un réseau GSM
• Le NSS (Network SubSystem) regroupe les sous-systèmes qui assurent des fonctions du
niveau réseau (routage, interconnexion). Les équipements qui constituent ce segment sont :
– Les bases de données HLR (Home Location Register) ; ce sous-système peut être
considéré comme la mémoire centralisée du réseau
– Les VLR (Visitor Location Register) qui peuvent être considérés comme des mémoires
temporaires
– Les commutateurs pour mobiles MSC (Mobiles-services Switching Center) assurent pour
l'essentiel le routage et l'interconnexion avec le RTC (Réseau Téléphonique Commuté). Il
assure les fonctions permettant:
• L'interconnexion avec le réseau fixe ;
• Le routage après consultation du VLR associé (profil d'abonnement) ;
• La gestion de la mobilité pendant une communication.
• Dans la pratique, ce sous-système intègre également les fonctionnalités de VLR

Réseaux cellulaires / Master RSD 25


Architecture d'un réseau GSM
Le Home Location Register (HLR) : Cet équipement intègre la base de données
nominale d'un PLMN. Il regroupe toutes les informations permettant de localiser et
d'identifier tout terminal (sous tension) dont il a la charge. Il s'interface avec
l'ensemble des VLR du PLMN et l'EIR. Il assure les fonctions permettant :
• La fourniture, sur demande d'un VLR, des informations relatives à un abonné
dont il a la gestion;
• L'acquisition d'informations (sur un abonné) issues d'un VLR, puis la mise à
jour de la base de données qu'il contient ;
• L'acquisition des informations de chiffrement allouées à chaque abonné par
l'AUC.

Les informations stockées sont :


• L'identité internationale de l'abonné (IMSI) ;
• Le numéro d'annuaire (MSISDN) ;
• La liste des services autorisés ;
• Le dernier numéro de VLR où l'abonné s'est inscrit.

Réseaux cellulaires / Master RSD 26


Architecture d'un réseau GSM
• Le Visitor Location Register (VLR)

Ce sous-système s'interface avec le HLR, un MSC, d'autres VLR et l'AUC. Il assure des
fonctions de base de données temporaire contenant les informations relatives aux terminaux
présents et actifs (au moins en veille) dans son secteur de couverture. Il assure les fonctions
permettant :
– L'acquisition des informations stockées au niveau du HLR lors de l'arrivée d'un nouvel abonné dans sa zone de
couverture ;
– La mise à jour des informations de localisation contenue dans le HLR après contrôle de la validité de l'IMEI
(International Mobile Equipement Identity) identifiant tout terminal GSM ;
– L'enregistrement des terminaux de passage ;
– L'authentification du terminal par contrôle du numéro IMEI affecté à chaque combiné.

Réseaux cellulaires / Master RSD 27


Architecture d'un réseau GSM
le TMN (Telecommunication Management Network) regroupe les sous-systèmes qui
assurent des fonctions de sécurisation, de supervision, de maintenance. Ce segment
est constitué de :

• L'EIR (Equipement Identity Register), qui a des fonctions de sécurisation

• L'AUC (Authentification Centre), qui est une base de données utilisée pour
la détection d'accès frauduleux

• Les OMC (Operations and Maintenance Center), qui assurent des fonctions
de configuration et de contrôle à distance

• Le NMC (Network Management Centre) qui assure des fonctions de


supervision du réseau

Réseaux cellulaires / Master RSD 28


L'acheminement des appels

Réseaux cellulaires / Master RSD 29


Procédures de sécurisation
d’appels

Réseaux cellulaires / Master RSD 30


Procédures de sécurisation
d’appels

Réseaux cellulaires / Master RSD 31


Chiffrement

Réseaux cellulaires / Master RSD 32


Le concept de la mobilité - Principe du
handover
• Les problèmes liés à la mobilité d'un terminal en communication, sont réglés conjointement
par la structure fixe et le mobile. La décision d'effectuer un basculement de fréquence
nécessaire au traitement d'un transfert intercellulaire (handover en anglais) reste toutefois à
la charge des équipements fixes (MSC + BSC). Cette décision découle des traitements liés aux
mesures sur le niveau de réception du mobile effectué par ce dernier (sur les fréquences
balises environnantes) et transmises à la BTS nominale relayant la communication en cours.
Le principe repose sur :

– Les mesures faites par le terminal mobile et transmises au BSC courant


– La décision prise par le BSC d'effectuer un handover après identification d'une ou plusieurs cellules utilisables ; si
plusieurs cellules sont éligibles, le MSC détermine, en fonction des charges de trafic, la cellule la plus judicieuse à
effectuer à la communication
– La réservation d'un deuxième canal de trafic entre la nouvelles BTS et le mobile
– Un basculement effectué par le mobile sur réception d'une commande émise par le BSC

Réseaux cellulaires / Master RSD 33


La mobilité dans les réseaux GSM -
Principe du handover

Réseaux cellulaires / Master RSD 34


Le concept de la mobilité - Principe du
handover

Réseaux cellulaires / Master RSD 35


GSM & Données

Réseaux cellulaires / Master RSD 36


GSM & Réseaux de données

Réseaux cellulaires / Master RSD 37


HSCSD: High Speed Circuit Switched
Data

Réseaux cellulaires / Master RSD 38


Interface Radio

Réseaux cellulaires / Master RSD 39


Interface Radio

Réseaux cellulaires / Master RSD 40


2.5 G: GPRS- EDGE
• GPRS : General Packet Radio Service
• Basé sur GSM
• Données en mode non connecté, par paquets
• Objectif : accès mobile aux réseaux IP

Réseaux cellulaires / Master RSD 41


Avantages du GPRS
• 2000-2003
• Débit théorique 171,2 kbit/s : 115kpbs
(GPRS)-- En pratique plutôt 30 kbit/s
• Facturation à la donnée
• Connexion permanente possible

Réseaux cellulaires / Master RSD 42


Réseau GPRS

Réseaux cellulaires / Master RSD 43


Réseau GPRS

Réseaux cellulaires / Master RSD 44


Exemple de Routage

Réseaux cellulaires / Master RSD 45


GPRS: Caractéristiques
• La principale nouveauté est l’allocation dynamique de canal; ce qui
autorise des transferts à débit variable.
• Le GPRS est capable d’allouer :
– le même time slot à plusieurs utilisateurs
• partage des ressources lors des périodes chargées
– plusieurs time slots à un seul utilisateur (maximum 8)
• atteinte de hauts débits (maximum théorique 171,2 kbits/s)

• Les canaux UL et DL sont réservés séparément et il est possible que les


services GPRS et GSM utilisent alternativement le même time slot.

• Modulation GMSK ( Gaussian Minimum Shift Keying)

Réseaux cellulaires / Master RSD 46


Qos et GPRS
• Le GPRS supporte différents niveaux de qualité de service (QoS). Cette
caractéristique permet aux opérateurs de facturer les services GPRS selon
le profil de QoS souscrit à l’abonnement.

• Quatre paramètres définissent la qualité de service :


– Classe de priorité
– Classe de fiabilité
– Classe de délai / retard
– Classe de débit

Réseaux cellulaires / Master RSD 47


Terminaux GPRS
• Les terminaux GPRS sont groupés en trois classes dont les caractéristiques sont les suivantes:

• Mobile de classe A - Attachement au GSM et au GPRS.


Signalisation/connexion GPRS et GSM simultanément
Données simultanées de Voix et de Paquets
Deux canaux radio sont nécessaires.
• Mobile de classe B - Attachement au GSM et au GPRS
Signalisation GSM et GPRS simultanément; Connexion GSM ou GPRS exclusif (Lors d’un
appel téléphonique, la connexion GPRS passe à l’état «Busy or Held»)
Mode Voix et Paquets à l’alternat
Implémentation complexe
• Mobile de classe C - Attachement au GSM ou au GPRS.
Signalisation/connexion GPRS OU Signalisation/connexion GSM
La commutation entre les deux services est manuelle
Implémentation simple

Réseaux cellulaires / Master RSD 48


Terminaux GPRS

Réseaux cellulaires / Master RSD 49


EDGE
• EDGE : Enhanced Data for GSM Evolution

• HSCSD et GPRS augmentent le débit GSM

• Modulation : 8-PSK pour améliorer -3 fois le débit GPRS . 384kbps

• EDGE est utilisé comme complément avec HSCSD et GPRS

• EDGE + HSCSD = ECSD

• EDGE + GPRS = E-GPRS

Réseaux cellulaires / Master RSD 50


GSM/UMTS Bit rate, Mobility and Services

High
(Car / Train)
GSM
HSCSD
GPRS

Mobility
Text Messaging
Voice

EDGE
CS Data
Fax

UMTS
Low
(stationary)
Bit Rate, Kbps
9.6 14.4 76.0 GPRS 384.0 EDGE UMTS 2 Mb/s
HSCSD
3G: Interfaces radios

Réseaux cellulaires / Master RSD 52


3G: : les standards
• Transport de données sans fil (voix, multimédia, autres) à haut débit sur la même connexion
• Possibilité de roaming au niveau mondial, et donc compatibilité entre tous les réseaux.
• Coexistence avec les réseaux préexistants, en particulier le GSM
• Un réseau coeur IP (v4, v6)
• Les technologies 3G suivent les recommandations IMT2000 de l’ITU (International
Telecommunication Union)
• En Europe : UMTS -WCDMA
• En Amérique : CDMA-2000 qui est une évolution de CDMAOne
• Au Japon et en Corée : W-CDMA
• En Chine : TD-SCDMA
• Bandwidth – 5 to 20 MHz
• UMTS: Vitesse 384KBPS à 2MBPS
• HSPA: 14.4 Mbit/s en DL et 5.76 Mbit/s UL.
• HSPA+ : 168 Mbit/s en DL and 22 Mbit/s UL

Réseaux cellulaires / Master RSD 53


3G
1. Du BSS – BSC à L’UTRAN:

Concernant les BTS on observe trois cas de figure :


• Les nouveaux sites : Ils seront identifiés par la planification et représenteront les
sites ayant une mauvaise couverture
• Les sites swap : les sites ayant subi un changement d’équipement, où on a
remplacé les BTS par des Node B et où de nouvelles liaisons ont été déployé
• Les sites co-localisés : les sites où on a gardé les BTS et où on a ajouté des Node B,
ces sites sont fonctionnel à la fois en 2G et en 3G

- BSC
• Les anciennes BSC inutilisables pour le nouveau réseau 3G.
• Les dernières générations des BSC qui subiront de mise à jour pour une éventuelle
utilisation en 3G.

Réseaux cellulaires / Master RSD 54


3G
2. Partie Cœur (NSS CS)

le MSC de l’architecture GSM va se subdiviser en MSC Serveur et MGW. La différence qui


se fait par rapport au GSM c’est l’étape de la séparation entre la signalisation et le trafic.
Le MSC serveur s’occupe de la signalisation et la MGW s’occupe du trafic. Cette séparation
permet d’augmenter la capacité du réseau en termes de signalisation du moment que
c’est le MSC serveur qui sera dédié à cette tâche ainsi le MSC serveur peut être connecté à
16 MGW.

Réseaux cellulaires / Master RSD 55


3G
Partie cœur réseau Packet Switch (NSS PS)

Augmenter la bande passante entre les nœuds PS (SGSN, GGSN) et le réseau d’accès
Internet. Pour cela, les routeurs (GGSN, SGSN) du réseau 3G seront connecté à la
plateforme haut débit.
Débit : il est nécessaire d’utilisé des routeurs SGSN et GGSN beaucoup plus performants
que les anciens

Partie service à la valeur ajoutée (VAS) : Les nouvelles technologies sont de plus en plus
intégrées dans les stratégies des grandes entreprises, surtout avec l’émergence de la
téléphonie mobile et des télécommunications. Cela permet aux entreprises d’être proche
de leurs clients

Partie supervision du réseau (NMS) :Le NMS (Network Management System) est la partie
responsable de la supervision du réseau. Elle doit être capable de s’adapter à des milieux
hétérogènes, d’automatiser le contrôle des réseaux et de générer un ensemble de
statistiques donnant une meilleure vision du réseau et même d’anticiper les besoins de ce
dernier
Réseaux cellulaires / Master RSD 56
UMTS-3GPP
– Plusieurs technologies 3G
– L’UMTS est l’une des principales

– Création du 3GPP (3rd Geneartion Partenership Project). Le 3GPP


travaille à la normalisation de l’UMTS, il se compose de 5 sous
groupes:
– SA : Service and System Aspects
– CN : Core Network
– RAN : Radio Access Network
– T : Terminals
– GERAN: GPRS EDGE Radio Access Network
3G: Architecture UMTS (1)
Coté réseau : UTRAN
GPRS

Node B Internet

RNC
Node B

GSM

GSM

BTS

BTS PCU
BSC

Réseaux cellulaires / Master RSD 58


3G: Architecture UMTS (2)
UMTS-HSPA-3GPP
Le 3GPP travaille sur plusieurs version de normes en
même temps

• La Release 99 : version modifie profondément la partie radio (


introduction du CDMA)

• La R4 modification de l’architecture Core Network

• La R5 HSDPA, IMS (multimédia haut débit)


HSPA : versions 3GPP

• Release 6: Completed. HSUPA. Enhanced multimedia support through Multimedia Broadcast/Multicast

Services (MBMS). Performance specifications for advanced receivers. Wireless Local Area Network (WLAN)

integration option. IMS enhancements. Initial VoIP capability.

• Release 7: Completed. Provides enhanced GSM data functionality with Evolved EDGE. Specifies HSPA+, which

includes higher order modulation and MIMO. Performance enhancements, improved spectral efficiency,

increased capacity, and better resistance to interference. Continuous Packet Connectivity (CPC) enables

efficient “always-on” service and enhanced uplink UL VoIP capacity, as well as reductions in call set-up delay

for Push-to-Talk Over Cellular (PoC). Radio enhancements to HSPA include 64 Quadrature Amplitude

Modulation (QAM) in the downlink and 16 QAM in the uplink. Also includes optimization of MBMS

capabilities through the multicast/broadcast, single-frequency network (MBSFN) function.

Réseaux cellulaires / Master RSD 61


HSPA : versions 3GPP
Release 8: Completed. Comprises further HSPA Evolution features such as simultaneous
use of MIMO and 64 QAM. Includes dual-carrier HSDPA (DC-HSDPA) wherein two
downlink carriers can be combined for a doubling of throughput performance. Specifies
OFDMA-based 3GPP LTE. Defines EPC and EPS.

Release 9: Completed. HSPA and LTE enhancements including HSPA dual-carrier downlink
operation in combination with MIMO, HSDPA dual-band operation, HSPA dual-carrier
uplink operation, EPC enhancements, femtocell support, support for regulatory features
such as emergency user-equipment positioning and Commercial Mobile Alert System
(CMAS), and evolution of IMS architecture.

Release 10: Completed. Specifies LTE-Advanced that meets the requirements set by ITU’s
IMT-Advanced project. Key features include carrier aggregation, multi-antenna
enhancements such as enhanced downlink MIMO and uplink MIMO, relays, enhanced
LTE Self-Optimizing Network (SON) capability, eMBMS, HetNet enhancements that
include enhanced Inter-Cell Interference Coordination (eICIC), Local IP Packet Access, and
new frequency bands. For HSPA, includes quad-carrier operation and additional MIMO
options. Also includes femtocell enhancements, optimizations for M2M communications,
and local IP traffic offload

Réseaux cellulaires / Master RSD 62


HSPA : versions 3GPP
 Release 11: Completed. For HSPA, provides eight-carrier on the downlink,
uplink enhancements to improve latency, dual-antenna beamforming and
MIMO, CELL_Forward Access Channel (FACH) state enhancement for
smartphone-type traffic, four-branch MIMO enhancements and
transmissions for HSDPA, 64 QAM in the uplink, downlink multipoint
transmission, and noncontiguous HSDPA carrier aggregation.

 For LTE, emphasis is on Co-ordinated Multi-Point (CoMP), carrier-


aggregation enhancements, devices with interference cancellation,
development of the Enhanced Physical Downlink Control Channel
(EPDCCH), and further enhanced eICIC including devices with CRS (Cell-
specific Reference Signal) interference cancellation. The release includes
further DL and UL MIMO enhancements for LTE.
 Wi-Fi integration is promoted through S2a Mobility over GPRS Tunneling
Protocol (SaMOG). An additional architectural element called Machine-
Type Communications Interworking Function (MTC-IWF) will more flexibly
support machine-to-machine communications.
3G rel99 Architecture (UMTS) — 3G
Radios
2G MS (voice only)
CN

BSS

E PSTN
Abis
A
PSTN
B
BSC C
MSC GMSC
Gb D
BTS VLR
Gs
SS7
H
2G+ MS (voice & data)
IuCS
RNS
Gr HLR
AuC
ATM Gc
Iub
IuPS
Gn Gi
PSDN
RNC IP
SGSN GGSN
Node B
3G UE (voice & data)
BSS — Base Station System CN — Core Network SGSN — Serving GPRS Support Node
BTS — Base Transceiver Station MSC — Mobile-service Switching Controller GGSN — Gateway GPRS Support Node
BSC — Base Station Controller VLR — Visitor Location Register
HLR — Home Location Register UMTS — Universal Mobile Telecommunication System
RNS — Radio Network System AuC — Authentication Server
RNC — Radio Network Controller GMSC — Gateway MSC
3G rel4 Architecture (UMTS) - Soft
Switching
2G MS (voice only)
CN
CS-MGW
Nb
BSS
CS-MGW
A
Abis Nc PSTN PSTN
Mc
Mc
B
BSC C
MSC Server GMSC server
Gb D
BTS VLR
Gs SS7
H
2G+ MS (voice & data)
IuCS
RNS IP/ATM
Gr HLR
AuC
ATM Gc
Iub
IuPS
Gn Gi
PSDN
RNC
SGSN GGSN
Node B
3G UE (voice & data)
BSS — Base Station System CN — Core Network SGSN — Serving GPRS Support Node
BTS — Base Transceiver Station MSC — Mobile-service Switching Controller GGSN — Gateway GPRS Support Node
BSC — Base Station Controller VLR — Visitor Location Register
HLR — Home Location Register
RNS — Radio Network System AuC — Authentication Server
RNC — Radio Network Controller GMSC — Gateway MSC
IMS IP (Multimedia Sub Systeme) et le
réseau 3G
• Clé de la convergence vers le tout IP des réseaux

• une architecture de service standardisée définit par les organismes 3GPP, ETSI et IETF

basée sur le protocole SIP pour l'initialisation de sessions multimédias, et utilisé pour

la visioconférence ou la voix sur IP (VOIP).

Réseaux cellulaires / Master RSD 66


IMS Architecture
Media Server
Application Server

Internet
Mb
Gi SIP phone
HSS
ISC Mb
PS Gi/Mb
IM-MGW
UE GGSN MRF Mb
SGSN Cx Mp Mb
Go TDM
Gm
IMS ISUP PSTN
Mw Mg Mn

MGCF
P-CSCF CSCF
CPE
Signaling

SIP
CSCF — Call Session Control Function
IM-MGW — IM-Media Gateway
MGCF — Media Gateway Control Function
MRF — Media Resource Function
3G rel5 Architecture (UMTS) —
IP Multimedia
2G MS (voice only)
CN
CS-MGW
Nb
BSS
CS-MGW
A/IuCS
Abis Nc PSTN PSTN
Mc
Mc
B
BSC C
MSC Server GMSC server
Gb/IuPS D
BTS VLR
Gs SS7
H
2G+ MS (voice & data) ATM
IuCS
RNS IP/ATM
Gr HSS
AuC
Gc
Iub
IuPS
Gn Gi
IP Network
RNC
SGSN GGSN
Node B
3G UE (voice & data) IM-MGW
IM
IM — IP Multimedia sub-system Gs PSTN
MRF — Media Resource Function IP
CSCF — Call State Control Function Mc
Mg
MGCF — Media Gateway Control Function (Mc=H248,Mg=SIP) MRF
MGCF
IM-MGW — IP Multimedia-MGW

CSCF
Couches protocolaires Iu CS
Control User Plane
Radio
Plane
Network Iu User Plane
Layer RANAP
Protocol

Transport Transport Netwok Transport Netwok Transport Netwok


Network User Plane Control Plane User Plane
Layer
Q.2630.1

SCCP Q.2150.1
MTP3-B MTP3-B
SSCF-NNI SSCF-NNI
SSCOP SSCOP
ALL5 ALL5 AAL2

ATM

Physical layer
Couches protocolaires Iu PS
Control User Plane
Radio
Plane
Network Iu User Plane
Layer RANAP
Protocol

Transport Transport Netwok Transport Netwok Transport Netwok


Network User Plane Control Plane User Plane
Layer

SCCP
MTP3-B M3UA GTP-U
SSCF-NNI SCTP UDP
SSCOP IP IP
ALL5 AAL5

ATM ATM

Physical layer Physical layer


Couches protocolaires Iu r
Control User Plane
Radio
Plane
Network DCH CCH
Layer RNSAP FP FP

Transport Transport Netwok Transport Netwok Transport Netwok


Network User Plane Control Plane User Plane
Layer
Q.2630.1

SCCP Q.2150.1
MTP3-B M3UA MTP3-B M3UA
SSCF-NNI SCTP SSCF-NNI SCTP

SSCOP IP SSCOP IP
ALL5 ALL5 AAL2

ATM ATM

Physical layer Physical layer


Couches protocolaires Iu b User Plane
Control

DCH FP

RACH FP
FACH FP
PCH F

DSCH FP
USCH FP
Radio
Plane
Network
Layer NBAP

Transport Transport Netwok Transport Netwok Transport Netwok


Network User Plane Control Plane User Plane
Layer

Q.2630.1

Q.2150.12
SSCF-UNI SSCF-UNI
SSCOP SSCOP
ALL5 ALL5 AAL2

ATM

Physical layer
WCDMA/UMTS
SCP
gsm
PSTN/ISDN SSP IP Services PDN
SCF
STP IN, CAMEL
ISUP Gi+
HLR+
AuC Gc+
C
Gw-MSC GGSN
Billing Ga+ Data,
C+, D+ CGw
Center voice,
Gn+ video
Ga+
call
VLR SMS-GW Gr+
3G-MSC 3G-SGSN
GSM
GSM
04.08++ Iu-cs Iu-ps 04.08++

UTRAN

UE
Circuit domain Packet domain
Architecture Logique UMTS

N
MSC GMSC
Iu CS VLR
Iu b C
Node B D
RNC Iu CS
Iu b
HLR
Node B Iu r Gs
Iu PS Gr Gc

Iu b Iu PS
Node B RNC Gn Gi
SGSN GGSN
Iu b

Node B
Architecture Logique GSM

N
MSC GMSC
A VLR
Abis C
BTS D
BSC A
Abis
HLR
BTS
Gs
Gb Gr Gc

Abis GB
BTS BSC Gn Gi
SGSN GGSN
Abis

BTS
Architecture Logique UMTS-GSM
Node B Iu b

RNC Iu CS
Iu b
Node B Iu PS N
Iu r
MSC GMSC
Iu
CS VLR
Iu b
Node B C
RNC D
Iu PS
Iu b
HLR
Node B
A Gs
Gr Gc

Abis Gb
BTS BSC Gn Gi
SGSN GGSN
Abis

BTS
Architecture "physique"

N
RNC MSC GMSC
VLR
Iu b
STM1 Iu CS/PS
Iu b STM1 Iu CS C
Node B E1 D
Iu r
Iu b MGW
E1 HLR
Node B
Iu PS Gs
Gr Gc
Node B Iu b
E1 Iu b Iu CS/PS
STM1 STM1 Gn Gi
SGSN GGSN
Iu b
E1
RNC
Node B
UMTS / GSM
En comparaison avec le GSM, la partie radio de l’UMTS
a été la plus profondément modifiée

– Accès radio se fait en WCDMA (partage de la bande de


fréquence)
– Les RNC (ex BSC) communiquent entre eux
– Le transport des données et de la signalisation sont basés
sur l’ATM
– Introduction de nouveaux service grâce à l’augmentation
des débits
– Support pour les differentes qualités de service
Les services UMTS
• Sur le domine Circuit (CS)
– La visiophonie
– Les data
• Sur le domaine paquet (PS)
– Le 384/64, 128/64, 64/64
• Les multi-appels
– 1PS + 1CS
– 2 PS
– 1CS + 2PS
L’USIM (Universal Subscriber Identity Module)

L’application USIM contient toutes les données


relatives à l’abonné, parmi lesquelles on trouve :
– l’IMSI (International Mobile Subscriber Identity),
– le MSISDN (Mobile Station International ISDN Number),
– la langue préférée, utilisée pour l’affichage des informations sur le
terminal,
– les clés de chiffrement et d’intégrité,
– la liste des réseaux interdits,
– les identités temporaires de l’usager vis-à-vis des domaines Cs et Ps
(TMSI et P-TMSI) ;
– les identités des zones de localisation courantes du mobile pour les
domaines Cs et Ps.
Le RAB Radio Access Bearer
Définit les caractéristiques d’une communication
– La classe de service
– Débit max
– Débit garanti
– Taille des SDU
– Taux d’erreur SDU
– Taux d’erreur résiduel
– Délai de transfert
– Priorité de la communication
– Préemption et vulnérabilité
Les Classes de Service
L’UMTS introduit la notion de classes de service
• Conversational
• Streaming
• Interactive
• Background
Les Classes de Service
Les principales caractéristiques sont
Conversational •real time Garantie des délais Voix, videophonie
•Symétrique de transfert
< 200ms
Streaming •real time Délais plus long Streaming multimedia
•asymétrique mais doit garantir
la QoS
Interactive •Non real Garantir l’absence Web brosing
time d’erreur
•asymétrique
Background •Non real Info transmise avec download
time la plus faible
•asymétrique priorité
La Radio
L’interface Radio
L’UMTS spécifie deux modes de fonctionnement

• Le TDD : le sens montant et le descendant utilisent la même


fréquence mais alternativement

• Le FDD : le sens montant et le sens descendant utilisent une


fréquence propre

Dans la suite de l’exposé seul le FDD sera présenté


Les codes OVSF
(Orthogonal Variable Spreading Factor)
Tous les récepteurs reçoivent le même signal contenant leurs
informations mais aussi celles des autres utilisateurs
– Les codes orthogonaux utilisés permettent à chaque récepteur de
n’extraire que ce qui le concerne
– Les codes n’ont pas tous la même longueur ce qui permet d’avoir
plusieurs débits de données possibles

C2,1= 1,1 C4,1= 1,1,1,1

C1,1= 1 C4,2= 1,1,-1,-1


C4,3= 1,-1,1,-1

C2,2= 1,-1
C4,4= 1,-1,-1,1

– Puisque les émetteurs ne sont pas synchronisés, un deuxième niveau de


codage est nécessaire. Ceci est réalisé avec les codes de brouillage ou
Scrambling codes
Les codes
Les codes de brouillage sont pseudo-aléatoires et quasi-
orthogonaux, meme si les émetteurs ne sont pas synchronisés
Pour les sens descendant (réseau vers mobile):
– Les cannaux d'une cellule sont synchronisés
– Les cellules ne sont pas synchronisées entre elles
– Le code de brouillage est unique pour chaque Cellule
 Cela permet d’utiliser tous les codes OVSF sur chaque cellule
Pour le sens montant (mobile vers réseau):
– La synchronisation des mobiles entre eux n'est pas possible
– Le réseau alloue un code de brouillage unique à chaque mobile
 Cela permet d’utiliser tous les codes OVSF sur chaque mobile
Le contrôle de puissance

• Tous les émetteurs utilisent la même bande


de fréquence
• Pour un récepteur "accordé" sur un code
les autres signaux apparaissent comme des
interférences
Il est donc important que tous les signaux
arrivent avec un même niveau de puissance
au récepteur
Eb et NO
Eb : Energie par bit utile
N0 : Densité spectrale de bruit
Pi : Puissance reçu par i
D : débit utile
B : bande de transmission du signal ( 5MHz)

Eb= Pi / D N0= ( Pj + P0) / B


L’interface Radio
Plan utilisateur
Plan de contrôle

RRC User plane radio Bearer L3

Signaling radio Bearer PDCP BMC

L2
RLC
Canaux logiques
MAC
Canaux Physiques
PHY L1
L’interface Radio

• MAC, Medium Access Control :


– fait le multiplexage des données sur les Transport Channel
• RLC, Radio link Control :
– assure le contrôle de la bonne transmission des Données
provenant des couches supérieures
• PDCP, Packet Data Convergence Protocol :
– Assure l’indépendance entre les couches supérieures et les
couches RLC/MAC
• BMC, Broadcast/ Multicast Control :
– Assure la transmission des informations provenant d’un centre
Cell Broadcast (provient du GSM)
Logical Channels
• Control Channels
• BCCH : Brodcast Control Channel Down Link
• PCCH : Paging Control Channel Down Link
• DCCH : Dedicated Control Channel point to point
• CCCH : Common Control Channel bidirectionnal
(onto FACH/RACH)

• Traffic Channels
• DTCH : Dedicated Trafiic Channel point to point
• CTCH : Common Traffic Channel point multi point
Transport Channels

RACH : Random Access Channel UL


DCH : Dedicated Channel bidirectionel
PCH : Paging Channel DL
BCH : Broad cast Channel DL
FACH : Forward Access Channel DL
DSCH : Downlink Shared Channel DL
Les différents états d’un Mobile
Cell PCH

URA PCH

Cell DCH Cell FACH


Mobile connecté

Idle Mobile non connecté


Les différents états d’un Mobile
Idle :
– le mobile ne possède aucune connections
Cell DCH :
– des canaux de transport dédiés sont alloués
– La molibilité est gérée par le réseau
Cell FACH
– Aucun canal de transport dédié alloué
– Le réseau et le mobile ont la possibilité de transferer
des données en utilisant les cannaux FACH ou RACH
Les différents états d’un Mobile
Cell PCH
– Aucun canal de transport alloué
– Le mobile écoute les canaux BCH et PCH
– Le mobile signal tout changement de cellule
URA PCH
– Aucun canal de transport n’est alloué
– Le mobile écoute les canaux BCH et PCH
– Le mobile signal les changements d’URA
La mobilité
La mobilité

Les differentes découpes du réseau


– LA : Location Area Code domaine CS
– RA : Routing Area domaine PS
– Cell
Une LA peut contenir plusieurs RA
Une RA peut contenir plusieurs Cell
La mobilité CS H
RNC MSC/VLR

Etablissement RRC

MM Location Update Request TMSI

Authentification Chiffrement

MM Location Update Accept TMSI

MM TMSI relocation Complet


La mobilité PS H
RNC SGSN

Etablissement RRC

GMM RA Update Request TMSI

Authentification Chiffrement

GMM RA Update Accept TMSI

GMM RA Update Complet


Les Handovers

Le softer HO

f1 Secteur 1

f 1 Secteur 2
Node B
CN
f 1 Secteur 3
RNC

f 1 Secteur 1
Node B
f 1 Secteur 2

f 1 Secteur 3
Les Handovers

Le soft HO

f1 Node B

RNC
Node B
f1
CN

f1 Node B
RNC

f1 Node B
Les Handovers

Le Hard HO

f1 Node B

RNC
Node B
f1
CN

f2 Node B
RNC

f2 Node B
Les Handovers

SRNS relocation

f1 Node B

RNC
Node B
f1
CN

f1 Node B
RNC

f1 Node B
4G-LTE
La norme LTE, définie par le consortium 3GPP, a d'abord été
considérée comme une norme de troisième génération « 3.9G » (car
proche de la 4G), spécifiée dans le cadre des technologies IMT-2000,
car dans les « versions 8 et 9 » de la norme, elle ne satisfaisait pas
toutes les spécifications techniques imposées pour les normes 4G
par l'Union internationale des télécommunications (UIT). Les réseaux
mobiles LTE sont commercialisés sous l’appellation « 4G » par les
opérateurs de nombreux pays.
Architecture du réseau LTE
Les réseaux LTE sont des réseaux cellulaires
constitués de milliers de cellules radio qui utilisent les
mêmes fréquences hertziennes, grâce aux codages radio
OFDMA et SC-FDMA.
Ceci permet d’affecter à chaque cellule une largeur
spectrale plus importante qu'en 3G, variant de 3 à 20.
permettant ainsi d'obtenir (pour une bande 20 MHz) un
débit binaire théorique pouvant atteindre 300 Mbit/s en «
liaison descendante » (downlink, vers le mobile).
Principales différences entre les
normes LTE et 3G UMTS
 la prise en charge de plus de 200 terminaux actifs simultanément dans
chaque cellule.

 un débit de données trois à quatre fois plus important que celui de l'UMTS.

 une efficacité spectrale trois fois plus élevée que la version de l'UMTS.
 un temps de latence RTT (Round Trip Time) proche de 10 ms (contre 70 à
200 ms en UMTS).
 l’utilisation du codage OFDMA pour la liaison descendante et du SC-FDMA
pour la liaison montante (au lieu du W-CDMA en UMTS).

 la possibilité d'utiliser une bande de fréquence allouée à un opérateur


variant de 1,4 MHz à 20 MHz, permet une plus grande souplesse (par
rapport à la largeur spectrale fixe de 5 MHz de l'UMTS / W-CDMA).

 La possibilité d'utiliser des sous-bandes de fréquences non-contiguës .


Fréquences utilisées
Les bandes de fréquences hertziennes prévues par les
normes 3GPP pour le LTE et le LTE Advanced sont très
nombreuses (plus de 30) et s'étalent de 600 MHz à 3,8 GHz.
Celles situées dans la zone des 800 et 900 MHz sont utilisables
sur tout le territoire et particulièrement dans les zones rurales
car elles ont une plus grande portée que les ondes radio de
fréquences plus élevées. Le rayon de couverture de chaque
cellule est variable, allant de quelques centaines de mètres
(débits optimaux en zones urbaines) jusqu'à 30 à 50 km (zones
rurales).
LTE Advanced
• LTE-Advanced est une norme de réseau de téléphonie mobile de 4G
génération qui fait partie (avec le Gigabit WiMAX) des technologies
réseaux retenues par l'Union internationale des télécommunications
(UIT) comme norme 4G IMT-Advanced ; il représente la « vraie » 4G.

• Le LTE Advanced est une évolution de la norme LTE qui lui permet
d’atteindre le statut de « véritable norme 4G », tout en gardant une
compatibilité ascendante complète avec le LTE, au niveau des
terminaux et au niveau du réseau, grâce aux fréquences identiques
et aux codages radio qui sont ceux déjà utilisés dans les réseaux LTE.
Évolutions LTE Advanced par rapport au LTE
• Le LTE-Advanced sera capable de fournir des débits pics
descendants (téléchargement) supérieurs à 1 Gb/s à l’arrêt et à
plus de 100 Mb/s pour un terminal en mouvement, grâce aux
technologies réseaux intelligentes qui permettent de maintenir
des débits plus élevés en tout point de la cellule radio, alors
qu’ils baissent fortement en bordure des cellules UMTS et LTE.

• des performances radios accrues au niveau d'une cellule pour


pouvoir servir plus de terminaux mobiles.

• la possibilité de déployer des relais radio annexes à coûts plus


faibles qui viennent étendre la couverture des cellules
principales
Les réseaux 5G
• IEEE 802.11ac est un standard de transmission sans fil de la famille Wi-Fi, aussi
surnommé "Gigabit WiFi »

Réseaux cellulaires / Master RSD 111


Les réseaux 5G
• MU-MIMO

Réseaux cellulaires / Master RSD 112


Les réseaux 5G
- Beamforming

Réseaux cellulaires / Master RSD 113


Les réseaux 5G
- Channel bonding

Réseaux cellulaires / Master RSD 114


Les réseaux 5G

- Airtime fairness

Réseaux cellulaires / Master RSD 115


Les réseaux 5G

Réseaux cellulaires / Master RSD 116


Réseaux cellulaires / Master RSD 117