Vous êtes sur la page 1sur 3

T

hé, café ou chocolat


Karate-jūtsū nijū kyōkūn, les vingt préceptes du karaté martial tels qu’ils ont été transmis par maître Fūnakōshi Gichin.

K
yōkūn signifie : préceptes, respecté en surface, en Occident, se refroidit si l’on n’entretient pas le
commandements, lois, règles mais rarement vécu intérieurement. feu.
d’or, enseignements. Les vingt Ce qui empêche donc toute transmis- 12 – Ne jamais accepter d’être vaincu.
préceptes de l’art du karaté martial sion et progression. Il en est de même 13 – Adapter son attitude en fonction
correspondent donc, en quelque pour le second précepte, sur le fait de celle de l’ennemi.
sorte, aux dix commandements de qu’en véritable karaté, seule 14 – le secret du combat est la
Moïse (le Décalogue, dicté par Iahvé l’anticipation est considérée comme manœuvre entre le vrai et le faux.
sur le Mont Sinaï) de l’ancien valable. Ceci, parce qu’il est bien 15 – Penser que bras et jambes sont
Testament, ou aux sept com- connu que maître Fūnakōshi, sur la des armes blanches.
mandements de Jacob (ancêtre fin de sa vie, ne cessait de déplorer 16 – Dès que nous franchissons le seuil
éponyme des isréaliens), en ce sens que le karaté-sport avait perdu ce qu’il de la porte, un million d’ennemis nous
que ce sont des règles d’or incon- considérait comme l’essence de l’art, guettent.
tournables, quasi divines, pour attein- et qu’il répétait comme une litanie 17 – Pour les débutants, prendre la
dre une maîtrise interne et externe, « Karaté   ne   veut   pas   dire garde. Plus tard, tout doit partir de la
vers la sagesse et l’éveil. posture naturelle.
attaque ! ».
Tous les préceptes ont plusieurs 18 – Le kata doit être pratiqué
niveaux de compréhension, selon le correctement, mais le combat martial
niveau atteint. Sept niveaux, selon la Voici ces vingt kyokun est autre chose.
tradition. Les vingt préceptes du sans commentaires 19 – Ne pas oublier de varier rythmes
karaté martial n’étaient transmis ora- Tout commentaire doit être passé de et techniques, tension-relâchement,
lement qu’aux disciples proches, en maître à disciple, selon le niveau de ce vite-lent, haut-bas.
tant que secret profond (ōkūden). dernier, et au fur et à mesure de son 20 – Toujours chercher à inventer.
Puis, ils étaient affinés et discutés en éveil. La nécessité de traduire les idéo-
groupes, jusqu’à l’éveil. D’autres maî- grammes fait malheureusement per- Certains arts martiaux (bū­jūtsū
tres du passé, autres que Gichin dre certains doubles sens ainsi que de vrais) appliquent quelques-uns de ces
Fūnakōshi, ont transmis par écrit nombreux messages, d’où l’impor- préceptes, notamment dans l’art du
tance d’une transmission orale. sabre, mais la plupart appartiennent
ces vingt préceptes, avec des
Comme pour toute traduction de essentiellement au domaine du karaté
interprétations légèrement différen-
cette importance, on en est réduit ici, martial.
tes, selon leur niveau de maîtrise, mais
selon une image bien connue, à juger
la base reste la même. À noter que,
de la beauté d’une tapisserie en la Apprendre à apprendre
pour ces préceptes, on n’utilise jamais
regardant à son envers. Ne pas vouloir changer d’avis est le
les idéogrammes « main   vide »
travers le plus classique. On croit y
(datant de 1933), mais « main   de 1 – Rei au commencement, Rei à la fin. trouver la preuve d’une certaine force
Cathay » (la Chine ancienne), et 2 – Il n’y a pas de première attaque en de caractère. Plus ou moins dans
« jūtsū », et non « dō ». karaté.
l’idée que « seuls   les   idiots   ne
On peut dire que tous les experts et 3 – Karaté est honneur et
complément de justice. changent   pas   d’avis,   et   je   ne
maîtres japonais ou okinawaïens en-
seignant en Occident connaissent ces 4 – D’abord se connaître soi-même, changerai   jamais   d’avis   là­des­
kyōkūn. Que ce soit en raison de leur pour connaître les autres. sus ».
importance, ou de l’hermétisme de 5 – La technique intérieure mentale Il y a une histoire de sagesse qui me
est plus importante que la technique plaît beaucoup et que je vais vous
ces kyōkūn pour les pratiquants or-
physique. conter. Un maître de Sagesse se vit un
dinaires, il est néanmoins étrange
6 – Il est nécessaire de garder l’esprit jour poser la question suivante par un
(sinon inquiétant) que les experts et
détaché. de ses Disciples : « Maître, quel âge
maîtres, venus en Occident pour nous
7 – L’infortune provient de la
transmettre le karaté que nous con- avez­vous ? ». « quarante   ans », ré-
négligence.
naissons, n’aient que rarement fait pondit le Maître. Dix ans après dans
8 – « Karatétiser » toute chose.
allusion à ces préceptes, sauf deux une réunion de groupe, un autre Disci-
9 – Karaté toute la vie.
exceptions. Le premier précepte sur ple demanda à son tour, son âge au
10 – Tout problème karaté peut être
rei (qui signifie étiquette, courtoisie, résolu au travers des exemples de la maître. « quarante   ans,   bien   sûr »
respect, gratitude, salut), rigoureu- nature. répondit alors celui-ci. « Mais,
sement appliqué au Japon, est parfois 11 – Le karaté est semblable à l’eau Maître   …   vous   ne   pouvez   avoir
rappelé, parce que plus ou moins bouillante, qui cesse de bouillir, puis
quarante   ans   actuellement, alors que tant d’autres sont morts prudemment une tasse de thé, tandis
puisqu’il y a dix ans, vous m’aviez avant ! ». que le Maître remplit sa tasse de café.
Dans « Alice au Pays des Merveilles », Arrivés à la moitié de leur tasse,
dit   avoir   quarante   ans ! », Lewis Carroll (l’auteur, un « messa- voyant le Maître se délecter de son
s’exclama l’ancien Disciple. Et le ger », enseignant la bouteille à moitié café, un des « Senseï » dit « Ō-senseï,
Maître, le foudroyant du regard, lui pleine), fait fêter 364 jours par an un pourrais-je goûter ce café que vous
répondit ceci (en enseignement voilé « Joyeux non-anniversaire » … et un semblez tellement apprécier ? ». Et il
bien sûr, dans l’esprit de la Voie du jour par an, un « Triste anniversaire ! » tend sa tasse à moitié pleine de thé.
Blâme) : « Tu ne crois tout de même au son d’une marche funèbre et sans Le Maître verse du café dedans. Le
pas  qu’en   dix  ans   ton     maître  va repas joyeux. J’adore ce message. premier « Maître » le goûte et fait la
changer   d’avis   lorsqu’il   a   affirmé Vais-je perdre mon temps ici (des grimace « Je n’aime pas trop cette
minutes de ma vie que je vous boisson bizarre, beurk … ». Le second
quelque chose de vrai !!! ».
donne !) à vous inviter à vous souvenir « Maître » ne se risque donc pas à
Pour revenir à la vision objective, à la
que la bouteille est à moitié pleine et demander du café et demande à
nécessité d’oublier le connu (ou de le
qu’il vaut mieux fêter chaque année goûter le chocolat. Il tend sa tasse à
mettre de côté momentanément)
364 jours non-anniversaires, qu’un moitié pleine de thé et demande « Ō-
pour être en mesure d’évoluer, je vais
seul anniversaire ? Je le crois. De toute senseï, pourrais-je goûter ce chocolat
vous parler de la bouteille à moitié
façon, c’est trop tard. Mon temps est de couleur si agréable ? ». Le Maître
vide et à moitié pleine, histoire trop
perdu. Je rectifie, mon temps est verse du chocolat dans la tasse du
connue malheureusement pour avoir
gagné. Sympa, non ? second Senseï, qui goûte la mixture
un effet profond, et de l’histoire de la
chocolat-thé, fait la même grimace et
tasse pleine, d’origine Zen, moins
C’est pas ma tasse de repose sa tasse sur la table avec
connue.
dégoût. « Ō-senseï, demandent les
Lorsque deux hommes ont bu l’eau thé deux Senseï, comment se fait-il que
d’une bouteille et qu’il en reste la Voyons maintenant l’Histoire de
certains aiment le café et le chocolat,
moitié, un homme (négatif, pessi- Sagesse de la Tasse. Remarquez que
de goût si mauvais, alors que le Thé est
miste) peut dire « Quel   malheur, vous entendez souvent dire,
incomparablement plus délicieux ? ».
notamment par des hommes
cette bouteille est déjà à moitié vi­ « Probablement parce qu’ils vident leur
politiques, « c’est pas ma tasse de
de », et l’autre homme (positif, tasse, et apprennent à apprécier ce
Thé », eh bien, maintenant, vous
qu’ils ne connaissent pas encore … »,
optimiste) peut dire « Quel bonheur, saurez pourquoi, mais ceux qui le
répond le Ō-senseï avec le sourire
notre bouteille est encore à moitié disent en ignorent souvent la
affectueux et narquois caractéristique
pleine ». profondeur … et se ridiculisent, car en
à tous les Maîtres de Sagesse.
Tous deux ont raison, seul change voulant dire « ça ne me convient pas »,
Il existe une variante à cette Histoire
l’état d’esprit. On a tous réagi comme en fait ils disent tout simplement
de Sagesse, Zen je crois, où le
cela dans certaines situations, mais en qu’ils sont … bornés.
Ō-senseï reçoit la visite d’un Senseï.
la voyant à moitié vide, parce que la Un Maître de Sagesse réputé, disons,
L’histoire est la même, mais tous
pour rester dans le cadre des Arts
tendance de l’homme « banal » est deux décident de boire le thé. Le
Martiaux, un Ō-senseï célèbre dans le
d’être négatif, de ne voir que le Senseï tend sa tasse, le Ō-senseï la
monde des Arts Martiaux, reçoit un
mauvais côté des choses. Voir la remplit en donnant ses conseils … et,
jour la visite de deux « Maîtres » de
bouteille à moitié pleine, en toutes voyant que l’autre ne l’écoute qu’en
Karaté, des Senseï, venant lui rendre
choses, demande une évolution pour filtrant ses conseils, continue à verser
visite pour apprendre les raisons qui
atteindre un niveau de conscience au- le thé dans la tasse ; le thé déborde et
font qu’il est si réputé et si efficace en
dessus du « banal » (non, je ne dirai ni brûle les jambes du Senseï qui fait un
tout. Les deux « Maîtres » de Karaté
bond en arrière en s’exclamant « Vous
« vulgaire », ni « idiot », ni « con », posent des questions intéressantes.
ne voyez pas que ma tasse déborde,
cela déplairait aux « intelligents »). Mais à chaque réponse du Maître
comment pouvez-vous être aussi
Voir la bouteille à moitié vide est réputé, les deux « Maîtres »
distrait ? ». « Votre tasse était pleine et
même devenu tellement classique transforment les conseils en les
débordait de thé … comme vos idées
que, par exemple, lorsque l’on fête un adaptant et en les comparant à leur
préconçues et votre autosatisfaction
anniversaire, la personne à qui l’on Style, ce qui fait qu’ils passent à côté
déborde de votre esprit borné ! ».
de l’enseignement profond commun à
chante « Joyeux   anniversaire   … » Comme nous sommes dans le cadre
tous les Būdō et Būjūtsū. Devant ces
est en général un peu triste, surtout à d’une Histoire de Sagesse, le Senseï a,
esprits bornés, la température étant
trente ou quarante ans, et se dit bien évidemment, une « illumination »,
un peu fraîche en cette saison, le
« Déjà tant d’années écoulées, zut ! ». demande pardon pour sa vanité, et
Maître de Sagesse leur propose de
Et l’on a oublié que, dans le passé où écoute … enfin … totalement les
prendre une boisson chaude. Et, il
la durée de vie était très brève et où il conseils du Ō-senseï.
demande à sa servante d’apporter du
y avait tant d’épidémies, fêter un Et le Senseï devient un Ō-senseï. De
thé, du café et du chocolat. N’ayant
anniversaire pouvait se traduire par nos jours, il n’est pas certain que
jamais goûté au café ni au chocolat de
« Bravo d’avoir atteint cet âge-là … l’histoire se serait terminée ainsi.
leur vie, les deux « Senseï » prennent
Le conseil du mois : À chaque entraînement, à chaque
Lorsque vous allez à l’entrainement, message, essayer de retrouver
essayez de vider votre tasse ou votre l’innocence d’un esprit pur d’enfant,
verre à chaque fois. C’est le but et le de « vider  son  verre » (ou sa tasse)
message de chaque « Mōkūsō » qui n’est pas chose facile. Mais on peut
précède habituellement la séance essayer. Ce sera déjà un immense
d’entrainement. Et que peu de progrès.
pratiquants comprennent. Si vous y mettez votre « grain   de
Pour reprendre le message du verre,
lorsque vous allez à l’entrainement, sel », il vous faudra un temps
vous traînez dans votre verre des incroyable pour assimiler ce que vous
impuretés que vous voulez épurer par auriez pu « piger » immédiatement.
l’entrainement et les conseils de votre Ce que certains Maîtres expriment par
Senseï. Vous ne pourrez rien recevoir « mettre   sa   propre   sauce   dans   la
si vous ne videz pas votre verre ou salade   fraîche ». J’ai entendu
votre tasse. Faites un jour l’expérience
également un Maître dire « mettre de
suivante. Dans un verre, mettez
quelque chose de trouble, café ou l’extrait   de   Ketchup   dans   un   plat
Pastis. Videz-en la moitié. Puis de gourmet », et un autre Maître dire
rajoutez de l’eau pure. L’eau de votre « de l’extrait de Viandox ». Ce n’est
verre sera trouble. même plus de la sauce mais de
Videz-en la moitié et remplissez-le à l’extrait de sauce. Tout comme le
nouveau. L’eau sera encore trouble. Si Būdō sportif n’est plus de l’Art
vous mettez votre verre sous le Martial mais un extrait de rituel
robinet et que vous laissez couler animal. Un autre Maître, que sans
l’eau pure, il faudra réellement un très doute j’imite avec mon langage cru, et
long temps avant que l’eau de votre qui parlait imparfaitement le français,
verre ne devienne propre. entendant un Disciple dire une bêtise
Et analysée, elle ne serait pas pure. Il un jour, s’est également exclamé
fallait vider le verre, le rincer,
tonitruant « Vous chier dans source
l’essuyer, avant que vous n’ayez
confiance. Les enseignements d’un pure ! ». Croyez-moi, l’enseignement
Maître ne sont pas toujours de tout courtois et doctoral ne provoque
repos. Un de mes Maîtres, me faisant aucun choc réel en profondeur et ne
cet enseignement, me dit un jour : fait pas évoluer.
« Je   vais   te   faire   mieux Allez dire avec douceur à un homme
qui dort profondément, en pleine
comprendre cela, fais pipi dans ce
nuit, « mon cher ami, il est l’heure
verre ». Ce que j’ai fait. « Vide   la
d’ouvrir   les   yeux   … », il vous
moitié du verre et remplis­le d’eau
répondra par un ronflement ou au
pure ». Ce que j’ai fait. Et mon Maître mieux, mécontent, vous dira « Fous­
m’a posé la question « L’eau de ton moi la paix, laisse­moi dormir ! ».
verre est­elle assez propre pour que
tu la boives ? ». « Non, bien sûr ». La pensée du mois
« Bon,   alors   tu   vides   ton   verre   et « L’enseignement qui n’entre que dans
les yeux, les oreilles et la mémoire,
remplis­le   d’eau   pure ». Ce que j’ai
sans être assimilé, est comme un repas
fait. « L’eau   est­elle   assez   propre pris en rêve ».
pour que  tu puisses la boire sans Lie-Tseu
appréhension ? ».
« Non,   bien   sûr ». « Tu   vois   que,
lorsque   je   t’enseigne,   non
seulement   tu   dois   vider   tes
connaissances,   retrouver
l’innocence d’un enfant, mais à ton
âge, il te faut bien rincer et laver
ton esprit avant que mon message
puisse pénétrer en toi ».

Centres d'intérêt liés