Vous êtes sur la page 1sur 4

Evaluation des charges des planchers

I. Introduction

Le pré dimensionnement a pour but le pré calcul des différents éléments résistants en utilisant
les règlements RPA99/ version2003 et C.B.A 93 (B.A.E.L 91).
Cette étape représente le point de départ et la base de la justification à la résistance, la stabilité
et la durabilité de l’ouvrage aux sollicitations suivantes :
- Sollicitations verticales : Elles sont dues aux charges permanentes et aux surcharges
d’exploitation de plancher, poutrelle, poutres et poteaux et finalement transmises au
sol par les fondations.
- Sollicitations horizontales : Elles sont généralement d’origine sismique et sont
requises par les éléments de contreventement constitué par les portiques.

II. Détermination de l’épaisseur du plancher :

Dans notre structure, les planchers sont à corps creux, les corps creux n’interviennent pas
dans la résistance de l’ouvrage sauf qu’ils offrent un élément infiniment rigide dans le plan de
la structure.
L’épaisseur des dalles dépend le plus souvent des conditions d’utilisation et de résistance.
- L’épaisseur de plancher est conditionnée par :

l : plus grande portée dans le sens considéré


Donc h = 21 cm

 h = (16 +5) cm
16 cm pour le corps creux.
5 cm pour la dalle de compression.

Mme ILHEM BORCHENI Page 1


III. Charges permanentes:

III.1 Plancher terrasse inaccessible :

Figure III.1 Plancher type terrasse

Tableau III.1 Charge à la terrasse inaccessible due aux plancher corps creux

III.2 Plancher terrasse accessible :

Tableau III.2 Charge à la terrasse accessible due aux plancher corps creux

Mme ILHEM BORCHENI Page 2


III.3 Plancher étage courant :

1 Carrelage. 4 Dalle de compression.


2 Mortier de pose. 5 Corps creux.
3 Lit de sable 6 Enduit en plâtre.

Tableau III.3 Charge due aux planchers à corps creux de niveau courant

III.4 Balcons :

Figure III.4 Balcon

Mme ILHEM BORCHENI Page 3


Tableau II.4 Descente des charges des balcons.

IV. Surcharges d’exploitations:

Les valeurs des charges d’exploitations sont décrites par la norme EUROCODE en fonction
de la nature des locaux.
Pour des locaux d’habitation :
 les étages courants : …………………………………………………………..1,5 KN/m2
 Escaliers : ……………………………………………………………………....4 KN/m2
 Parking : ………………………………………………………………………..3 KN/m2
 Terrasses inaccessibles : ………………………………………………………..1 KN/m2
 Terrasses accessible : ………………………………………………………..1,5 KN/m2
 Murs en maçonnerie :
- Murs de 45 cm d’épaisseur : ……………………………………….………4,75 KN/m2
- Murs de 35 cm d’épaisseur : ……………………………………….………3,70 KN/m2
- Murs de 30 cm d’épaisseur : ……………………………………….………3,20 KN/m2
- Murs de 25 cm d’épaisseur : ……………………………………….………2,75 KN/m2
- Murs de 20 cm d’épaisseur : ……………………………………….………2,20 KN/m2
- Murs de 15 cm d’épaisseur : ……………………………………….………1,75 KN/m2
- Murs de 10 cm d’épaisseur : ……………………………………….………….1 KN/m2
 Acrotères : ……………………………………………………………………...4 KN/ml

Mme ILHEM BORCHENI Page 4