Vous êtes sur la page 1sur 1

DAGCC/ES/TB n° 2019-52

jeudi 10 juillet 2019

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Conseil de discipline d’un interne :
la Direction du CHU de Clermont-Ferrand sollicite
l’expertise de sa tutelle

Suite à la tenue d’un conseil de discipline visant un interne de l’établissement, le CHU de Clermont-
Ferrand souhaite apporter des informations en réponse aux réactions que cette situation suscite.

En février dernier dans un contexte d’épidémie grippale, la Direction du CHU de Clermont-Ferrand a été
confrontée à une situation de refus d’assignation de garde, par un interne. Celle-ci s’est produite à deux
reprises ; l’une d’entre elle s’est mal déroulée considérant l’attitude inadaptée et agressive de l’interne
(refus d’explications).

La Direction du CHU tient à rappeler que corps médical, corps soignant et administration, tous
concourent au même objectif : la meilleure prise en charge possible du patient. Mais, il demeure de la
responsabilité de la direction d’assurer la continuité du service public hospitalier, et en particulier celui des
urgences et du contexte de tension que constituait l’épidémie grippale dans cet exemple précis.

Tout statut comprend des droits mais également des devoirs. Le règlement intérieur du CHU, approuvé
par la Commission Médicale d’Etablissement (CME), stipule que « tout interne doit participer au service
de gardes et astreintes selon l’organisation existante dans son service d’affectation. (…) La continuité des
soins peut amener l’administration à assigner l’interne aussi bien au service de garde et astreinte des
urgences que de leur service d’affectation. »

Considérant le cas qui nous intéresse, le CHU a cherché à bénéficier d’un avis extérieur et éclairé,
évitant de se constituer partie à charge. La Direction a ainsi sollicité l’expertise de sa tutelle : l’ARS
Auvergne-Rhône-Alpes, par le biais de sa délégation territoriale du Puy-de-Dôme. Cette dernière a donc
provoqué un conseil de discipline ce mardi 9 juillet. C’est dans ce sens que la Direction n’a pas souhaité
être présente lors de celui-ci.

Suite à l’avis du conseil de discipline émis le jour même, la décision finale revient au Directeur Général du
CHU. Ce dernier se donne le temps de la réflexion afin de pouvoir prendre une décision équilibrée.

La Direction comprend les interrogations que suscite cette situation spécifique, ce d’autant qu’elle
est sortie de son contexte local et qu’elle dépasse la seule position du CHU de Clermont-Ferrand.

La Direction souhaite également préciser que les internes sont de longue date parties prenantes de la
vie institutionnelle du CHU : association à la Commission d’Organisation de la Permanence des Soins
(non-obligatoire statutairement), participation au comité de pilotage sur la gestion du temps médical
(installé en janvier 2019), ... Elle proposera au Président de la CME de travailler notamment sur la question
des assignations, afin de trouver une solution satisfaisante pour tous et respectueuse des obligations du
service public.

Contact presse
Tatiana BLANC, chargée de communication
04 73 75 10 87 – 06 33 21 02 09
communication@chu-clermontferrand.fr

Centres d'intérêt liés