Vous êtes sur la page 1sur 2

Terminale STI - Bac - Problème 04 - Correction

Partie A
1. La solution générale de l’équation différentielle E1 : y 0 = 3y est : f1 définie sur R par f1 (x) = k1 e3x avec k1 ∈ R
La solution générale de l’équation différentielle E2 : y 0 = 2y est : f2 définie sur R par f2 (x) = k2 e2x avec k2 ∈ R

2. f est définie sur l’intervalle ] − ∞; +∞[ par : f (x) = f1 (x) + f2 (x) = k1 e3x + k2 e2x .
f (0) = −2 ⇔ k1 e0 + k2 e0 = −2 ⇔ k1 + k2 = −2
Sachant que f (x) = k1 e3x + k2 e2x , on a : f 0 (x) = 3k1 e3x + 2k2 e2x .
Donc : f 0 (0) = −3 ⇔ 3k1 e0 + 2k2 e0 = −3 ⇔ 3k1 + 2k2 = −3
On
 obtient donc le système:  
k1 + k2 = −2 k1 = −2 − k2 k1 = −2 − k2 k1 = −2 − k2
⇔ ⇔ ⇔
3k1 + 2k2 = −3 3(−2 − k 2 ) +
 2k 2 = −3 −6 − k 2 = −3 k2 = −3
k1 = −2 − (−3) k1 = 1
⇔ ⇔
k2 = −3 k2 = −3
Donc : f est définie sur R par : f (x) = e3x − 3e2x .

Partie B
1. (a) On peut écrire : f (x) = e3x − 3e2x = e2x (ex − 3).
On a : lim ex = +∞, donc lim ex − 3 = +∞
x→+∞ x→+∞
2x
De plus : lim e = +∞, donc lim e2x (ex − 3) = +∞, c’est-à-dire lim f (x) = +∞ .
x→+∞ x→+∞ x→+∞

(b) On a : lim ex = 0, donc lim e2x = 0 et lim e3x = 0.


x→−∞ x→−∞ x→−∞
3x 2x
Donc : lim e − 3e = 0, c’est-à-dire lim f (x) = 0 .
x→−∞ x→−∞
On en déduit que :
(C) a pour asymptote horizontale la droite (∆) d’équation y = 0 (Axe Ox) quand x tend vers −∞ .

(c) Les points d’intersection de la courbe (C) et de l’axe des abscisses sont les points de (C) dont l’abscisse est
solution de l’équation f (x) = 0 .
f (x) = 0 ⇔ e2x (ex − 3) = 0 ⇔ e2x = 0 ou ex − 3 = 0
2x
L’équation e = 0 n’a pas de solution puisque la fonction exponentielle est strictement positive.
D’autre part : ex − 3 = 0 ⇔ ex = 3 ⇔ x = ln 3
La courbe (C) a donc un point d’intersection avec l’axe des abscisses qui est le point A(ln 3 ;0) .
On sait que e2x > 0 pour tout réel x.
De plus : ex − 3 > 0 ⇔ ex > 3 ⇔ x > ln 3 (la fonction exponentielle est strictement croissante)
et e − 3 < 0
x
⇔ e <3
x
⇔ x < ln 3
On en déduit que f (x) < 0 pour tout x ∈] − ∞; ln 3[ et f (x) > 0 pour tout x ∈] ln 3; +∞[.
La courbe (C) est au-dessus de l’axe des abscisses pour x ∈] ln 3; +∞[
et (C) est au-dessous de l’axe des abscisses pour x ∈] − ∞; ln 3[

2. f (x) = e3x − 3e2x , donc f 0 (x) = 3e3x − 3(2e2x ), donc f 0 (x) = 3e3x − 6e2x pour tout x ∈ R .
On peut écrire : f 0 (x) = 3e2x (ex − 2).
La fonction exponentielle étant strictement positive, on a 3e2x > 0 pour tout réel x.
On en déduit que : f 0 (x) a même signe que ex − 2 .

3. On a : ex − 2 > 0 ⇔ ex > 2 ⇔ x > ln 2 et ex − 2 < 0 ⇔ ex < 2 ⇔ x < ln 2


On peut alors donner le tableau de variations de f en remarquant que :
3 2
f (ln 2) = e3 ln 2 − 3e2 ln 2 = eln 2 − 3eln 2 = 23 − 3 × 22 = 8 − 12 = −4
x −∞ ln 2 +∞
f 0 (x) − 0 +
0 HH  +∞
*

f HH 
H −4 
H
j

http://xmaths.free.fr Terminale STI - Bac page 1/2


4. La tangente (T) à la courbe (C) au point B d’abscisse 0 a pour équation : y = f 0 (0)(x − 0) + f (0).
On a : f 0 (0) = 3e0 − 6e0 = 3 − 6 = −3 et f (0) = e0 − 3e0 = 1 − 3 = −2.
Donc : (T) a pour équation y = −3x − 2 .

5. Représentation graphique

(T) (C)

Partie C

1 3x 1
1. On a : f (x) = e3x − 3e2x , donc f a pour primitive F définie par : F (x) = e − 3 × e2x
3 2
1 3x 3 2x
Donc : F (x) = e − e pour tout x ∈] − ∞; +∞[ .
3 2

2. On sait que la courbe (C) se trouve au-dessous de l’axe des abscisses pour x ∈] − ∞; ln 3].
L’aire du domaine D limité par la courbe (C), l’axe des abscisses et les droites d’équations x = 0 et x = ln 3 est
donc donnée en unités d’aire par :
Z ln 3 h iln 3 1 3 1 3
A= −f (x)dx = − F (x) = −F (ln 3) + F (0) = − e3 ln 3 + e2 ln 3 + e0 − e0
0 0 3 2 3 2
1 3 3 2 1 3 1 3 1 3 27 1 3 10
Donc : A = − eln 3 + eln 3 + − = − × 33 + × 32 + − = −9 + + − =
3 2 3 2 3 2 3 2 2 3 2 3
L’unité étant de 2cm sur Ox et 1cm sur Oy, l’unité d’aire est 2cm2 .
20
Donc : L’aire du domaine D est cm2 .
3

http://xmaths.free.fr Terminale STI - Bac page 2/2