Vous êtes sur la page 1sur 21
OBSERVATOIRE BANQUE ASSURANCE 2010 réinventer le lien, regagner la confiance PLANNING STRATÉGIQUE DU PÔLE PUBLICITÉ
OBSERVATOIRE BANQUE ASSURANCE 2010 réinventer le lien, regagner la confiance PLANNING STRATÉGIQUE DU PÔLE PUBLICITÉ
OBSERVATOIRE BANQUE ASSURANCE 2010
réinventer le lien, regagner la confiance
PLANNING STRATÉGIQUE DU PÔLE PUBLICITÉ – 9 NOVEMBRE 2010

MÉTHODOLOGIE DU PLANNING STRATÉGIQUE

DES ÉTUDES FONDÉES SUR DES ANALYSES CROISÉES

Réflexion

sociologique

Veille sur les évolutions de la société, les tendances socioculturelles et de consommation

les tendances socioculturelles et de consommation Analyse sémiologique Exploration de l’identité des

Analyse

sémiologique

Exploration de l’identité des marques et de toutes leurs modalités d’expression

des marques et de toutes leurs modalités d’expression Réflexion marketing / média Exploration des principaux

Réflexion marketing / média

modalités d’expression Réflexion marketing / média Exploration des principaux secteurs de consommation et de

Exploration des principaux secteurs de consommation et de leurs stratégies médias

METHODOLOGIE DU PLANNING STRATÉGIQUE

DES ÉTUDES FONDÉES SUR TROIS SOURCES D’INFORMATION

Plusquelinfo

Base de données rédactionnelles

veille sur les évolutions socioculturelles à travers les revues de presse et les études publiées

à travers les revues de presse et les études publiées AdScope Base de données publicitaires 

AdScope

les revues de presse et les études publiées AdScope Base de données publicitaires  analyse des

Base de données publicitaires

analyse des messages émis en France et dans 50 pays via le réseau KANTAR MEDIA / intelligence

AdExpress

Base des données d’investissements médias

repérage des plans médias afin de cerner la puissance des messages et les stratégies en présence

médias  repérage des plans médias afin de cerner la puissance des messages et les stratégies

CRÉATIONS%

MÉDIAS%

ÉTUDES MENÉES PAR LE PLANNING STRATÉGIQUE

VERS UNE RÉFLEXION STRATÉGIQUE 360° (MARQUES / MEDIAS)

La Beauté, L’Alimentaire, La Distribution alimentaire / spécialisée , L’Automobile, L’Energie , Les Télécoms, La Banque & Assurance,

ÉTUDES SECTORIELLES

ÉTUDES SÉMIO

Sémio sur les marques

historiques de marques, comparaisons, potentiels et validations d’idées

PÔLE%%

PUBLICITÉ%

ÉTUDES MÉDIAS

Analyses Médias

toute réponse mobilisant une analyse des investissements publicitaires

ÉTUDES THÉMATIQUES

Les codes du Luxe, Les marques et la RSE La relation client, La communication B to B La communication corporate

OBSERVATOIRE BANQUE ASSURANCE 2010

OBJECTIFS DE L’ÉTUDE

Une approche globale et modulable du secteur Banque Assurance :

- L’étude analyse une année de créations publicitaires soit toutes les prises de paroles marquantes dans ce secteur dans les médias en 2009-2010 [Presse, télévision, cinéma, affichage, radio, Internet (marketing viral)

L’analyse adopte une perspective duale :

- décryptage des stratégies de communication, donc de l’évolution des positionnements des marques

- analyse concurrentielle des stratégies marketing déployées à travers l’étude des tendances de l’innovation produit.

Elle intègre par ailleurs des données de cadrage sur les investissements publicitaires du secteur et elle peut également éclaircir les stratégies médias selon les segments et les problématiques qui vous intéressent.

OBSERVATOIRE BANQUE ASSURANCE 2010

RÉCAPITULATIF

Secteurs couverts:

- Analyse de l’univers concurrentiel de la banque de détail et des Assurances en France

- Prise en compte des principales créations dans l’univers des services financiers en général (banques privées, banques de gestion d’actifs, banques de financement et d’investissement, organismes financiers, services financiers)

Soit plus de 18 000 créations publicitaires
Soit plus de
18 000
créations
publicitaires

Période considérée :

- De octobre 2009 à octobre 2010

Médias couverts :

- Presse, télévision, cinéma, affichage, radio - Internet (sites événementiels, marketing viral, home pages)

DISPOSITIF D’ÉTUDE SOMMAIRE Introduction -   Mise en évidence des facteurs d’évolution des stratégies de

DISPOSITIF D’ÉTUDE

SOMMAIRE

DISPOSITIF D’ÉTUDE SOMMAIRE Introduction -   Mise en évidence des facteurs d’évolution des stratégies de

Introduction

- Mise en évidence des facteurs d’évolution des stratégies de marques par l’analyse du contexte rédactionnel

- Grands repères sur l’évolution du secteur par l’analyse des investissements publicitaires

DISPOSITIF D’ÉTUDE SOMMAIRE Bilan de tendances -   Mise en évidence de l’évolution des stratégies

DISPOSITIF D’ÉTUDE

SOMMAIRE

DISPOSITIF D’ÉTUDE SOMMAIRE Bilan de tendances -   Mise en évidence de l’évolution des stratégies de

Bilan de tendances

- Mise en évidence de l’évolution des stratégies de communication des marques (analyse des messages et identités de marques)

- Mise en évidence de l’évolution des stratégies marketing des marques (analyse des lancements de produits / argumentaires utilisés)

de l’évolution des stratégies marketing des marques (analyse des lancements de produits / argumentaires utilisés)
DISPOSITIF D’ÉTUDE SOMMAIRE Diagnostic ad hoc & Conclusion -   Eclairage spécifique sur votre marque

DISPOSITIF D’ÉTUDE

SOMMAIRE

Diagnostic ad hoc & Conclusion

- Eclairage spécifique sur votre marque / univers de concurrence

- Synthèse et perspectives

& Conclusion -   Eclairage spécifique sur votre marque / univers de concurrence -   Synthèse
ÉLÉMENTS DE CONTEXTE CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE
ÉLÉMENTS DE CONTEXTE CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE
ÉLÉMENTS DE CONTEXTE
CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE
CONTEXTE SOCIO-ÉCONOMIQUE STIGMATISATION DE L’ARGENT SOUVERAIN Une crise qui s’installe durablement. Alors qu’un
CONTEXTE SOCIO-ÉCONOMIQUE
STIGMATISATION DE L’ARGENT SOUVERAIN
Une crise qui s’installe durablement. Alors qu’un espoir de
reprise émerge, la faillite de l’Etat grec au printemps 2010 vient
fragiliser la zone Euro. Des politiques de rigueur s’imposent, dans
l’objectif de réduire les déficits et ainsi conserver la confiance des
marchés financiers.

The Economist 1/5/10

Marianne 12/6/10 Courrier International 15/3/10 Valeurs Actuelles 3/6/10 Alternatives Economiques 6/10
Marianne 12/6/10
Courrier International 15/3/10
Valeurs Actuelles 3/6/10
Alternatives Economiques 6/10

CONTEXTE SOCIO-ÉCONOMIQUE

CONTEXTE SOCIO-ÉCONOMIQUE STIGMATISATION DE L’ARGENT SOUVERAIN Idée d’une toute puissance des marchés financiers
STIGMATISATION DE L’ARGENT SOUVERAIN Idée d’une toute puissance des marchés financiers notamment sur le politique,
STIGMATISATION DE L’ARGENT SOUVERAIN
Idée d’une toute puissance des marchés financiers
notamment sur le politique, qui entretient une crise du sens.
Libération 2/7/10 L’Humanité 9/2/10 L’Expansion Septembre 2010 Alternatives Economiques Juillet/ Août 2010
Libération 2/7/10
L’Humanité 9/2/10
L’Expansion Septembre 2010
Alternatives Economiques Juillet/
Août 2010

CONTEXTE SOCIO-ÉCONOMIQUE

UNE IMAGE DURABLEMENT DÉGRADÉE

Malgré un certain volontarisme politique à assainir le système, la presse se fait toujours l’écho de pratiques abusives qui perdureraient. Le mythe du banquier voyou continue à faire office de bouc-émissaire, dans une ambiance de suspicion permanente.

Enjeux Les Echos Septembre 2010 Le Monde 20/1/10 Le Nouvel Observateur 15/9/10
Enjeux Les Echos Septembre 2010
Le Monde 20/1/10
Le Nouvel Observateur 15/9/10

CONTEXTE SOCIO-ÉCONOMIQUE

DES PERSPECTIVES DIFFICILES

A ce contexte de défiance vis-à-vis des institutions financières s’ajoute la problématique du financement des retraites qui revient au cœur des préoccupations dans le cadre d’un nouveau projet de loi. Les Français s’interrogent sur leur épargne retraite et sur la nécessité de confier leur avenir aux banques.

Capital Novembre 2009 Challenges Septembre 2010 L’Express 21/1/10
Capital Novembre 2009
Challenges Septembre 2010
L’Express 21/1/10

CONTEXTE SOCIO-ÉCONOMIQUE

DES PERSPECTIVES DIFFICILES

La reprise tant attendue n’est donc pas assurée: croissance faible, chiffres du chômage mauvais, déficits records… L’argent reste une source d’angoisse.

La Tribune 16/9/10 La Tribune 30/6/10 Aujourd’hui en France 28/4/10 Alternatives Economiques Septembre 2010
La Tribune 16/9/10
La Tribune 30/6/10
Aujourd’hui en France 28/4/10
Alternatives Economiques
Septembre 2010
L’Express 19/5/10

CONTEXTE SOCIO-ÉCONOMIQUE

DES PERSPECTIVES DIFFICILES

Dans un contexte de remises en cause sociales, les Français qui s’interrogent sur leur propre sécurité économique à court et long terme et témoignent d’un fort pessimisme quant à la continuité du pacte social.

Les Echos, 25/11/09
Les Echos, 25/11/09
APERÇU DES TENDANCES LE RETOUR AU BENEFICE CLIENT
APERÇU DES TENDANCES LE RETOUR AU BENEFICE CLIENT
APERÇU DES TENDANCES
LE RETOUR AU BENEFICE CLIENT

DES TENDANCES DE COMMUNICATION EN EVOLUTION

RAPPEL DE L’OBSERVATOIRE BANQUE ASSURANCE 2009

Face à la crise, les marques avaient cherché à :

2009 Face à la crise, les marques avaient cherché à : - redorer le blason de

- redorer le blason de l’institution

- repenser les modes de consommation

DES TENDANCES DE COMMUNICATION EN EVOLUTION

2010 : L’ACCENTUATION DES STRATÉGIES DE RECONQUÊTE

Dans un contexte de reprise, mais dans un climat encore très anxiogène, les stratégies se recentrent sur le bénéfice CLIENT autour de deux axes :

Valoriser la relation réciproque qui existe entre l’institution et son client en s’appuyant sur des valeurs d’engagement de long terme et de responsabilité réciproque.

Valoriser l’offre adaptable par des promesses de tranquillité d’esprit & d’ouverture de l’institution prête à s’adapter à la spécificité de ses clients.

TENDANCES BANQUE-ASSURANCE 2010

4 PÔLES DE VALEURS DISCOURS%EMOTIONNELS%% Valoriser) la%rela9on%réciproque% FIDÉLITÉ CO-RESPONSABILITÉ
4 PÔLES DE VALEURS
DISCOURS%EMOTIONNELS%%
Valoriser) la%rela9on%réciproque%
FIDÉLITÉ
CO-RESPONSABILITÉ
Réciprocité de l’engagement
à long terme
Revalorisation du
rôle de client
PROMESSES%%
DE%STABILITÉ%
SÉRÉNITÉ
ACCESSIBILITÉ
Promesse d’une sécurité
assurée dans la durée
Promesse d’ouverture
de l’institution adaptable
%DISCOURS%RATIONNELS%
)
Valoriser) la%presta9on%adaptable%

PROMESSES%

D’HUMILITÉ%

MERCI DE VOTRE ATTENTION !
MERCI DE VOTRE ATTENTION !
MERCI DE VOTRE ATTENTION !