Vous êtes sur la page 1sur 35

STRATEGIE D’ANALYSE

ENVIRONNEMENTALE

LP : MQSE Pr. M. EL MAKHFOUK


ANALYSES ENVIRONNEMENTALES

 Etude d’impacts
 Surveillance de l’environnement industriel
 Respect de la réglementation
 Conception et évaluation d’un procédé de
traitement des effluents industriels ou domestiques
 Catastrophes
 Enquêtes
 Connaissance d’un milieu
 Autres

Stratégie d'Analyse 2
Environnementale
MILIEUX ETUDIES

 GAZ
 Effluents industriels
 Atmosphères urbaines
 Milieux de travail

 EAUX
 Eaux de surface ou souterraines
 Eaux usées domestiques ou industrielles
 Eaux marines

 SOLIDES
 Sols
 Sédiments, boues
 Déchets solides, ordures ménagères

 ECHANTILLONS BIOLOGIQUES

Stratégie d'Analyse 3
Environnementale
STRATEGIE D’ANALYSE

Analyticien ou Client

Sélection de
Position du Préparation
Echantillonnage La méthode
Problème De l’échantillon
d’analyse

Résultats Evaluation Résultats


des résultats de mesures
d’analyse

Stratégie d'Analyse 4
Environnementale
POSITION DU PROBLEME

Un problème bien posé est à moitié résolu

 Analyse qualitative
 Analyse quantitative
 Domaine de concentration
 Nature de l’espèce : ion, atome, molécules,

 Nature de la matrice
 Coût

Stratégie d'Analyse 5
Environnementale
ECHANTILLONNAGE : DEFINITIONS

Le processus qui permet d’obtenir une fraction


représentative

 l’échantillonnage est la réduction non destructive


de la masse du milieu à analyser. C’est donc la
sélection d’un sous ensemble représentatif du lot
dont il est issu
 Un échantillonnage est dit représentatif quand il
est à la fois juste et reproductible
Une analyse soignée d’un mauvais échantillonnage
n’est que peine perdue

Stratégie d'Analyse 6
Environnementale
ECHANTILLONNAGE : Sources d’erreurs

 Lieu et moment de l’échantillonnage


Choix des stations, cycle de production………
 Matériel d’échantillonnage
Préleveur, flaconnage, nature du matériau
 Lavage des flacons
 Prétraitement sur le terrain
Stabilité des échantillons : acidification, filtration,….
 Conditions de stockage
Matériau, température, durée,….

Stratégie d'Analyse 7
Environnementale
ECHANTILLONNAGE : METHODOLOGIE

- Exploration du milieu
- Définition des objectifs

Rassemblement d’un
échantillon brut

Stratégie d'Analyse 8
Environnementale
ECHANTILLONNAGE : CLASSIFICATION

 Echantillonnage non probabiliste


On procède à la prise de la fraction la plus
accessible du lot
 Echantillonnage probabiliste
Chaque élément du lot a la même probabilité d’être
sélectionné
 Partage : matière de masse manipulable
Quartage, pelletage fractionné vrai et soutirage
fractionné vrai
 Prélèvement : matière en cours d’écoulement
(liquides et solides morcelés en mouvement)

Stratégie d'Analyse 9
Environnementale
MATIERE DE MASSE MANIPULABLE
PARTAGE

 QUARTAGE
 Homogénéisation du lot par pelletage
 Formation de cône
 Etalage en galette circulaire
 Division de la galette en quatre parties (quartiers)
 L’échantillon sera constitué de deux parties (quartiers) opposées
 PARTAGE FRACTIONNE VRAI
 Moyennant une pelle on divise le lot en N tas distincts
 Echantillon est un tas tiré au hasard

 SOUTIRAGE FRACTIONNE VRAI


Applicable pour les liquides
- pelle sceau
- tas cuve

Stratégie d'Analyse 10
Environnementale
Stratégie d'Analyse 11
Environnementale
Stratégie d'Analyse 12
Environnementale
COURANTS DE MATIERE
SOLIDES ET LIQUIDES EN MOUVEMENT CONTINU

Stratégie d'Analyse 13
Environnementale
EFFLUENTS LIQUIDES

Eaux usées domesiques ou industrielles- eluents d’un


procédé-eluents de traitement-eaux de lixiviaion
 Echantillonnage instantané
- Qualité d’un eluent à un instant donné
- Mesure des paramètres qui peuvent s’altérer: pH,
paramètres microbiologiques et toxicologiques, COV

 Echantillonnage composé : débit ou temps


- Prélèvement automaique ou manuelle
- Somme de échanillons instantanés

Stratégie d'Analyse 14
Environnementale
MILIEUX RECEPTEURS : RIVIERES, OCEANS

Variabilité spatiale et temporelle

- Prélèvement à la surface ou à une profondeur donnée


- Sources de polluion : Posiionnement des sources
polluantes
- Cycle de producion des installaions industrielles
- Condiions météorologiques : courants , vents,…….
- Choix des staions de prélèvement

Stratégie d'Analyse 15
Environnementale
ECHANTILLONNAGE DES SOLS
SURFACE NON HOMOGENE

Méthode normale

Stratégie d'Analyse 16
Environnementale
ECHANTILLONNAGE DES SOLS
SURFACE HOMOGÈNE

Diagonale

Parcelle

Rainure horizontale

Stratégie d'Analyse 17
Environnementale
ECHANTILLONNAGE DES GAZ

 METHODES SIMPLES
Tubes contenant des substances chimiques qui changent de
couleur en présence d’un polluant gazeux donné
 PRELEVEMENTS IMMEDIATS
 Gaz à l’émission et atmosphères polluées
 Avoir de l’air pour l’amener au laboratoire
 PRELEVEMENTS AVEC CONCENTRATION
 Adsorpion
 Absorpion

Stratégie d'Analyse 18
Environnementale
ECHANTILLONNAGE : RECOMMANDATIONS (1)

 Opter pour un échantillonnage probabiliste


 Localiser correctement les sites (stations)
et la période d’échantillonnage
 Travail de prospection
 Cartographie, GPS
 Variabilité spatiale
 Variabilité temporelle
 Connaître les cycles et les heures de
fonctionnement du procédé à analyser

Stratégie d'Analyse 19
Environnementale
ECHANTILLONNAGE : RECOMMANDATIONS (2)

 Préparer la logistique nécessaire


 Autorisation d’accès aux milieux étudiés
 Matériels
- Moyens spécifiques : analyses sur place
- Choix de la nature des matériaux de prélèvement :
polyéthylène pour les métaux, verre pour les polluants
organiques.
- Nettoyage des flacons
- Protection contre la contamination
- traitements immédiats : filtration, acidification
- Mode de transport au laboratoire
 Moyens humains

Stratégie d'Analyse 20
Environnementale
CONSERVATION DES ECHANTILLONS

 Analyse sur le terrain :


Paramètres qui évoluent en fonction du temps : pH, oxygène
dissous,……..
 Analyse au laboratoire

→ Stabilisation des échantillons


 Acidification
 Déshydratation
→ Stockage
 Réfrigération
 Congélation

Stratégie d'Analyse 21
Environnementale
REJETS LIQUIDES
CONSERVATION
Agent de Flaconnage conservation en
conservation jours à 4°C
Verre, polypropylène,
Composés azotés pH <2 (H2SO4) téflon 28

Fluorures et Aucun Polypropylène, téflon 28


chlorures
- Filtration 180
Métaux dissous - pH <2 (HNO3) Polypropylène, téflon
Verre, polypropylène, 28
Mercure pH <2 (HNO3) téflon

Herbicides :diquat et 7
paraquat Aucun Polypropylène,
Pesticides chlorés Aucun Verre pyrex ambré 28
Pesticides 7
phosphorés Dichlorométhane Verre pyrex ambré

Stratégie d'Analyse 22
Environnementale
PREPARATION DE L’ECHANTILLON

 Réduction de l’échantillon brut à un échantillon de


laboratoire (qui sera analysé)

 C’est la décomposition et la dissolution des


échantillons bruts

Contraintes :

 Dissolution incomplète de l’analyte


 Volatilisation de l’analyte
 Contamination

Stratégie d'Analyse 23
Environnementale
PREPARATION DE L’ECHANTILLON

 MINERALISATION PAR VOIE HUMIDE


On ajoute un acide (mélange d’acides) et on chauffe d’une façon
modérée jusqu’à la dissolution totale de l’échantillon.

 MINERALISATION PAR VOIE SECHE


On ajoute un acide (mélange d’acides) et on chauffe jusqu’à ce que
toute la matière organique soit transformée en dioxyde de carbone :
calcination . Le résidu solide (constituants non volatils) sera analysé
après dissolution dans un solvant approprié : analyse des métaux

 DECOMPOSITION PAR TRAITEMENT U.V.


Destruction complète des composants organiques

 DECOMPOSITION PAR MICRO-ONDES


Rapide et propre

Stratégie d'Analyse 24
Environnementale
PREPARATION DE L’ECHANTILLON
Elimination des interférences

Existence d’une substance dans le milieu qui


produit un signal qui affaiblit ou ne peut
être distingué de celui de l’espèce à
analyser
 2 façons de faire
 Ajout d’un agent masquant : Réaction
spécifique
 Passage de l’analyte dans une phase
distincte de celle des constituants
interférents.
Stratégie d'Analyse 25
Environnementale
CHOIX DE LA METHODE D’ANALYSE

 Domaine de concentration de l’espèce à doser


 Exactitude et précision requises
 Propriétés physico-chimiques de l’échantillon
 Echantillon à analyser doit être récupéré ou non
 Méthode disponible ou mise au point
 Personnel qualifié
 Temps alloué à l’analyse
 Coût

Stratégie d'Analyse 26
Environnementale
METHODES D’ANALYSE USUELLES

 METHODES SPECTROSCOPIQUES
 ABSORPTION ATOMIQUE

 SPECTROPHOTOMETRIE D’ABSORPTION
UV-VISIBLE

 SPECTROPHOTOMETRIE INFRAROUGE

 SPECTROPHOTOMETRIE DE FLUORESCENCE X

 SPECTROMETRIE RMN

 SPECTROMETRIE DE MASSE

 METHODES CHROMATOGRAPHIQUES

 METHODES ELECTROCHIMIQUERS

 AUTRES METHODES

Stratégie d'Analyse 27
Environnementale
TRAITEMENT ET EVALUATION DES RESULTATS(1)

EXACTITUDE PRECISION
Proximité entre la mesure et Caractérise la reproductibilité
la valeur réelle des mesures

 
Erreurs systématiques : connues Erreurs aléatoires : Inconnues
N : nombre de mesures
xi :résultat de la mesure i
xr : valeur réelle N
 x
Erreur absolue : E  xi  xr  i1 i
Moyenne: x 
N
xi  xr  2
Erreur relative : Er  100 N 
 x 
  i x 
xr
Ecart type: S  i1
N 1
Stratégie d'Analyse 28
Environnementale
TRAITEMENT ET EVALUATION DES RESULTATS (2)

 LIMITES DE CONFIANCE
 Intervalle qui englobe la vraie moyenne
 Ajustement du nombre de mesures pour atteindre un résultat
avec un niveau de confiance donné

Limite de confiance pour m en %  x  ts
N
t  x
s
m ( Student )

 MOYENNE EXPERIMENTALE
Comparaison de la moyenne expérimentale obtenue après N mesures
avec la valeur vraie (échantillon de composition connue) permet de
remonter aux erreurs systématiques de la méthode d’analyse.

 



x xr    x xr    ts : Absence des erreurs systématiques
   critique N

Stratégie d'Analyse 29
Environnementale
TRAITEMENT ET EVALUATION DES RESULTATS (3)

 MOYENNES EXPERIMENTALES DE DEUX MESURES

N 1s 2   N  N S 2 Comparaison entre 2 échantillons(même méthode)




sp  1  1  2 1 2 ou entre 2 méthodes(même échantillon)
N  N 2
1 2 Si pour N=N1+N2-2, t dans la table › tCalcul : les 2
 
x x NN moyennes sont différentes
t s1 2 1 2
p N N
1 2

 PRECISION DE DEUX MESURES

But : comparaison des résultats de 2 laboratoires, de 2 appareils ou de 2


méthodes : Loi de Fisher

S2 Si F › Ftable : les résultats sont différents

F  1 (1)
S2
2 Stratégie d'Analyse 30
Environnementale
TRAITEMENT ET EVALUATION DES RESULTATS (4)

 DETECTION DES ERREURS GROSSIERES

Test de Dixon :

xq  x
la plus proche
Q x x
la plus grande la plus petite
La comparaison de Q avec les valeurs critiques données par les
tables permet de rejeter les valeurs aberrantes
Si Q › Qcritique :Rejet

Stratégie d'Analyse 31
Environnementale
VALIDATION DES METHODES D’ANALYSE (1)

Linéarité
Robustesse

Sensibilité
sélectivité / spécificité
Les critères
de la
validation
Limites de détection Fidélité
et de quantification

Justesse

Stratégie d'Analyse 32
Environnementale
VALIDATION DES METHODES D’ANALYSE (2)

 SELECTIVITE (spécificité)
Aptitude de la méthode à détecter un analyte donné dans un mélange complexe,
elle permet de vérifier que le signal mesuré correspond bien à l’analyte
recherché
 DOMAINE D’APPLICATION
 limite de détection
 limite de quantification
 FIDELITE
L’écart aléatoire des valeurs par rapport à la valeur moyenne
 Répétabilité
Accord entre les résultats obtenus avec la même méthode sur un échantillon
identique dans le même laboratoire par le même opérateur utilisant le même
équipement
 Reproductibilité
Accord entre les résultats obtenus avec la même méthode sur un échantillon
identique dans différents laboratoires par différents opérateurs utilisant un
équipement différent

Stratégie d'Analyse 33
Environnementale
VALIDATION DES METHODES D’ANALYSE (3)

 JUSTESSE
Vérifier si les résultats obtenus dans les conditions de
répétabilité entre dans le domaine de tolérance
 LINEARITE
Capacité de la méthode d’analyse à générer des résultats dans
une plage de concentrations de l’analyte qui peuvent être
décrites par une équation de droite
 ROBUSTESSE
Aptitude de la méthode d’analyse à limiter les variations de
résultats lorsqu’elle est soumise à des faibles modifications
liées à l’environnement : température, lumière, pression ,
humidité, etc.….)
 ESTIMATION DE L’INCERTITUDE

Stratégie d'Analyse 34
Environnementale
SECURITE AU LABORATOIRE

 Lieu de stockage de produits chimiques conforme aux normes


de sécurité
 Signalisation correcte
 Téléphones utiles
 Etiquette claire pour les flacons des réactifs
 Connaissance et respect des symboles de danger
 Maîtrise des réactions chimiques éventuelles
 Port des accessoires de protection : blouse, gants, masque,
Lunette,……
 Manipuler les produits dangereux sous la hotte
 Eviter de boire, manger et fumer au laboratoire
 Se laver les mains avant de quitter le laboratoire

Stratégie d'Analyse 35
Environnementale

Vous aimerez peut-être aussi