Vous êtes sur la page 1sur 11

Charlie Chaplin

Du muet au parlant
Sommaire
● Le son et la musique au cinéma
● Les premiers prototypes
● Les premiers films « parlants »
● Charlie Chaplin et l'arrivée du son
● Du muet...
● … aux premiers films sonorisés...
● … jusqu'au dernier film, parlant.
Le son et la musique au cinéma
Le son au cinéma : les premiers
prototypes
En 1900, lors de l'exposition universelle, les
premières projections de films alliant
musique et image eurent lieu grâce au Photo-
Cinéma-Théâtre, néanmoins, seuls des courts
métrages furent enregistrés.

Puis le vitaphone fut créé en 1925 par


AT&T, les problèmes de synchronisations du
Cinéma-Théâtre résolus.
Les grandes compagnies du cinéma
américain s'allièrent alors et les premiers
films parlant virent le jour en 1927.
Les premiers films « parlants »
C'est en mai 1927 que la Fox sorti son
premier court métrage : « They're
coming to get me », avec dialogues.
Mais c'est le 6 octobre 1927 que le film
considéré pour beaucoup comme le
premier film parlant fut sorti, produit
par Warner Bros : « The Jazz Singer »,
avec Al Jolson, où chants et paroles
s'entremêlent. Les bénéfices furent tels
que l'industrie cinématographique loua
les éloges de cette nouvelle technologie.
Néanmoins le premier film sonore fut
Don Juan, film de 1926 créé par Warner.
Charlie Chaplin et l'arrivée du son
Du muet ...
1889 Naissance à Londres
Lorsque nous parlons de gestuelle,
le premier acteur venant à notre 1894 Première apparition scénique,
esprit est le fameux Charlie remplaçant sa mère
Chaplin. 1898 Compagnie théâtrale

A l'âge de 9 ans, Chaplin rejoignit 1914 Premiers films avec Keystone


une compagnie théâtrale qui lui Production
donna le goût de la scène : « The
Eight Lancashire Lads », dont
faisait partie Stan Laurel.
ce n'est que dans son second film
qu'apparaît le personnage tant
connu de Charlot (« The tramp »),
avec un maquillage fait en vitesse
avant le tournage.
… aux premiers films sonorisés ...
Avec l'arrivée du parlant, « Le dialogue pour mon usage personnel ? 
Chaplin ne sait plus quoi faire, Jamais  !  Le  dialogue  est  aussi  peu 
son jeu de Charlot étant basé nécessaire  aux  films  que  la  parole  aux 
sur les gags visuels. symphonies de Beethoven »
Aussi, il ne savait pas
comment Charlot devrait
parler : chacun s'était forgé sa
propre idée de la voix du
charlot, alors comment
pourrait-il imposer une seule
et même voix ?
“ Modern Times “ fut la première fois où l'on entendit
Charlot parler. Mais aussi la dernière, Chaplin faisant par
ce film ses adieux au personnage mythique qu'il a créé,
et les adieux au cinéma muet par la même occasion.
… jusqu'au film parlant
Enfin, Chaplin renonce totalement
le muet dans le film qui suivit :
« The Great Dictator » de 1940.
Ainsi, Chaplin abandonna dans son
film le cinéma muet pour laisser
place à un long métrage parlant
avec des dialogues. La scène la plus
marquante du film reste le final, où
Chaplin lui-même prend place
devant les micros pour envoyer au
monde un appel au pacifisme.
Charlot voulait toucher le monde
par le mime mais c'est Charlie
Chaplin lui-même qui touche le
monde aujourd'hui par la parole.
Ainsi, Charlie Chaplin a su s'adapter en douceur à la nouvelle technologie
qu'il redoutait pourtant, mais a aussi montré au monde que le muet aurait
pu avoir encore de longues années devant lui, grâce à des films divers et
variés.
Charlot est né dans le mutisme et nous a dit adieu en apprenant la parole.